Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Jeu 6 Fév 2014 - 17:55

Il ouvrit les yeux et les plissa aussitôt sous la lumière généreuse qui illuminait la clairière. Un soleil splendide dominait un ciel sans nuages et pourtant la chaleur n’était en rien insupportable. Bien qu’un tel désagrément n’aurait que peu affecté un individu capable de dominer et de manier avec instinct les flammes de la damnation. L’ange déchu se releva avec lenteur et posa un œil interloqué sur le paysage. Par dieu sait quel miracle, il venait d’atterrir au milieu d’une clairière forestière où se dessinaient les ruines d’un temple antique dédié à un dieu quelconque. Athéna, Apollon, Artémis voire Zeus vraisemblablement.
Un sourire amusé, attendri peut être, se dessina sur les lèvres fines du Seishiro. Décidément, explorer les rêves permettait de se retrouver dans les situations les plus inédites. Mais était-il vraiment là ? L’avait-on appelé ou simplement imaginé ? Bien malin celui qui aurait pu l’affirmer. Selon toute vraisemblance, l’auteur de ce songe si charmant devrait bientôt le rejoindre. Patient et satisfait de se retrouver dans un paysage aussi bucolique, Seishiro prit place sur le sol frais en s’appuyant contre le tronc d’un chêne centenaire. Mû par l’habitude, il sortit son étrange jeu de tarot et s’amusa à faire flotter les cartes qui le composaient pour tenter d’y lire des présages sur les temps incertains à venir. Impossible de savoir quand le rêveur montrerait le bout de son nez alors autant prendre son mal en patience en occupant utilement son temps. La seule chose dont était certain Seishiro, c’est qu’un simple mortel n’aurait jamais été capable de l’attirer par le biais de son cosmos comme c’était actuellement le cas. L’individu en question possédait donc une énergie spécifique. Un fait potentiellement intéressant. Chevalier, marina, guerrier divin, humain sans divinité ou inconsciente de ses pouvoirs cosmiques ? La curiosité piqua l’ange déchu qui sourit de plus belle, impatient de découvrir le visiteur qui n’allait pas manquer de le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Ven 7 Fév 2014 - 13:24


Le temps était parfait pour une promenade matinale, ce qui m'avait poussé à venir par ici et découvrir cette agréable et assez vaste zone dégagée. Etrangement, cette endroit me semblait familier mais je ne me doutais pas du tout pourquoi, peut être avais-je déjà dû atterrir par ici dans mon enfance qui sait. Chassant cette pensée, je finis par me dire que cela finirait sûrement par me revenir mais que pour lors si ça ne me revenait pas alors cela ne devait pas vraiment être important. En levant la tête en l'air je pouvais apercevoir un magnifique soleil siégeant haut dans le ciel et pas un seul nuage à l'horizon. Ma cloth était resté dans sa box non loin de là, à l'ombre d'un arbre, pensant que je n'en aurais pas besoin. Je pouvais donc aller et venir à loisir travers cette clairière sans encombre, sans que l'on sache que j'étais un Saint, et sentir les très légères brises de vent sur ma peau. M'étirant quelque peu et baillant bruyamment, je finis par m'asseoir en tailleur sur l'herbe sèche, les yeux clos.

Au premier abord, si une personne passait dans le coin, elle pourrait croire que je m'étais assoupi mais la réalité était tout autre. J'avais peut être retiré mon armure pour ne pas éveillé les soupçons, néanmoins, dans cette position, j'étais en train de me concentrer. J'ignorais ce qui m'étais passé par la tête pour avoir eu cette idée là, mais j'étain en train d'essayer de mettre au point une nouvelle technique de combat. J'étais en train de tenter de ne plus faire qu'un avec la nature et ainsi peut être bien sentir tous les êtres vivants des environs sur un assez petit diamètre pour l'instant mais je comptais bien élargir ce rayon plus tard pour pouvoir en tirer avantage.

Après quelques instants, mon travail commença à porter ses fruits. Elevant peu à peu mon cosmos, je pus établir un contact avec toutes les zones d'ombres aux alentours, m'en servant donc pour détecter le moindre signe de vie dans les parages en y envoyant un signal qui me reviendrait pour me prévenir. Et qui sait, peut être même que je pourrais parvenir à emprisonner la moindre présence ici sous mon emprise. Ah ! Ca y était ça commençait à marcher ! Je sentais quelque chose de tout petit se déplacer tout près. Serait ce... Un lapin ? Ah ! Et là encore il y avait autre chose bien plus loin, quelque chose de bien plus gros et plus difficile à discerner cette fois... Quelqu'un était là !

"Qui va là ?!" lançais-je, les yeux toujours clos, toujours en contact avec les ombres dans lequel mon invité tentait de se camoufler, et enroulai une corde d'ombre autour de sa cheville juste au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Lun 10 Fév 2014 - 19:02

L'arrivée d'un inconnu fit hausser un sourcil à Seishiro. Un cosmos pur ? Intéressant. Bien que légèrement ténébreux.
En parlant d'obscurité, un fil d'ombre jaillir pour venir s'enrouler autour de la cheville de l'ange déchu.
Pas mal comme tour de passe-passe mais inopportun pour une nouvelle rencontre. Si le manipulateur d'ombres voulait jouer, il venait de tomber sur la bonne personne....
Le prince des ténèbres posa un doigt sur le fil qui le retenait au sol et alluma une étincelle d'une pensée. Comme s'il était constitué d'huile inflammable, l'ombre s'embrasa pour remonter vers son auteur à une vitesse folle.

- Je te conseille de te couper de tes ombres si tu veux éviter de périr carbonisé par le feu de la damnation éternelle.

La voix claire de Seishiro raisonna dans les environs. Qu'il l'entende ou non, l'inconnu ferait bien de se hâter de suivre le conseil avisé du porteur de lumière. Ce dernier se leva avec lenteur et suivit la trajectoire du faisceau de flammes. Il finit par avisé une adolescent les yeux clos. C'était donc lui qui dégageait ce cosmos dichotomique mi-ombre, mi-lumière ? Intéressant.
Sans se soucier que l'inconnu soit brulé ou non, Seishiro inclina la tête comme salut et lança d'un ton badin.

- Quelle agréable surprise de croiser un visiteur en ce lieu reculé. J'apprécie de me faire la conversation à moi même mais parfois, il est bien agréable de deviser avec un interlocuteur digne d’intérêt. Je suis Seishiro. A qui ais je l'honneur ?

Le regard brillant, Lucifer invoqua une cigarette d'un claquement de doigts et l'alluma d'un même geste.Une épaisse fumée sortit de sa bouche, ourlée d'un sourire énigmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Lun 10 Fév 2014 - 22:48

Le mystérieux visiteur ne tarda pas à faire une entrée pour le moins... remarquée si l'on pouvais dire ça. Ressentant quelque chose qui clochait, je fis un bond en arrière et rompis tout contact avec mes ombres. En effet, le fil d'ombre que j'avais délibérément décidé d'enrouler autour de la cheville de l'inconnu pour ne pas le laisser s'enfuir, ne tarda pas à brûler à une vitesse ahurissante, les flammes s'y trouvant remontaient dangereusement dans ma direction. Ce fut juste, mais elles n'eurent pas le temps de m'atteindre.

  Me redressant quelque peu, je fis face à l'auteur de ce petit tour qui n'allait pas tarder à me rejoindre. Je gardai toutefois les yeux fermés, puisant dans mes capacités de concentration pour tenter de mieux distinguer le cosmos de la personne à qui j'allais avoir à faire. Mais à mon grand étonnement, je n'eus pas besoin de chercher bien longtemps, il n'y avait pas deux cosmos comme celui-ci. Je n'eus pas même besoin d'attendre que ce dernier finisse de se présenter pour savoir qui se trouvait face à moi. Mais ce fut tout de même lorsque mon interlocuteur eut finit que j'ouvris les yeux pour dévisager longuement une des divinités que la déesse Athéna avait l'air de beaucoup craindre.

'' Malheureusement pour vous, je suis au regret de vous informer que vos petites manigances ne fonctionneront pas sur moi, Lucifer. Kurayami, Bronze Saint du Loup pour vous desservir, ajoutais-je avec un léger sourire. Cela faisait longtemps que j'attendais de croiser votre route. Je suis curieux de savoir pourquoi Athéna ne vous porte pas dans son coeur, elle qui pourtant est plutôt encline à avoir la confiance facile d'ordinaire'' finis-je par dire d'un voix calme.

   Je n'avais pas peur bien au contraire, j'étais même plutôt intrigué par cet individu. Jetant un léger coup d'oeil sur ma gauche, je m'assurai toutefois que mon armure était proche et qu'elle viendrait à moi au cas où un danger me guetterait. Mais très étrangement, j'avais un peu envie de découvrir les mystères qui entouraient ce personnage, mais j'étais surtout curieux de savoir pour quelle raison il m'était tant familier...
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mar 11 Fév 2014 - 14:21

Oh mais quel terrible coup du sort ! D'effroi, de terreur même, Lucifer porta la main à son coeur, ou du moins à l'emplacement où il aurait dû se trouver s'il en avait posséder un et fit mine de défaillir.

Le terrible loup du Sanctuaire en personne... J'ai tout intérêt à répondre avec franchise à tes questions si je ne veux pas me faire mordiller les mollets...

Le rire clair et badin de Lucifer résonna dans la clairière. Tout sourire, l'ange déchu salua d'un mouvement de tête son interlocuteur et lui proposa une cigarette avant de tourner le regard en direction de la cloth box de Kurayami.

Ne sois pas ridicule, chevalier. Penses tu que revêtir cet habit de bronze te serait d'une quelconque utilité face à moi ? Je n'ai aucune envie de te faire du mal alors pas le peine d'être sur tes gardes.

Machinalement, Lucifer s'assit dans les airs et croisa les jambes dans une posture détendue, un sourire engageant aux lèvres. Ce petit chevalier l'intriguait. l'avait-il déjà croiser auparavant ? Peut être... Dans tous les cas, il était désormais face à lui et une conversation à bâtons rompus n'était jamais pour déplaire à Seishiro. Les humains savaient parfois être si rafraichissants...

Athéna est d'un naturel méfiant envers les dieux. Hormis avec son père, elle entretient des relations conflictuelles avec tous les autres immortels. Mon cas est un peu particulier. Vois tu... Je suis né en tant qu'être le plus pur de la création. Nul vice en mon âme. En cela, Athéna et moi nous ressemblons. Toutefois, contrairement à elle, l'évolution de l'humanité et les guerres divines, la souffrance qu'elles ont engendrées m'ont pousser à évoluer. Je n'ai plus foi en un monde idéal, un âge d'or en laissant la situation en l'état. C'est pour cela que je ne recule devant aucun moyen pour qu'une part de l'humanité bénéficie enfin de la récompense qu'elle mérite. Face à la souffrance, je ne m'acharne pas à pleurer ou à croire en des chimères comme ta déesse. J'agis pour le bien du plus grand nombre... Il faut bien que quelqu'un se salisse les mains. Quitte à être damné et rejeté, autant que ce soit moi. Peux tu comprendre cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mar 11 Fév 2014 - 20:55


   Je ne répondis pas au sarcasme de mon interlocuteur, ni même à sa proposition d'une cigarette, me contentant seulement de lever brièvement les yeux. Seule sa réponse m'intéressait, rien d'autre. Malheureusement pour moi, mon coup d'oeil pour vérifier que ma Cloth était toujours à sa place, fut beaucoup moins discret que je le pensais, chose que l'ange déchu ne tarda pas à me faire remarquer et j'eus encore une fois droit à des railleries de sa part. Néanmoins, il n'avait pas totalement tord. Les armures de bronze étaient les plus fragiles dans l'ordre hiérarchique. Elles ne semblaient être qu'un vêtement comparé aux précieuses Armures d'Or que j'étais encore très loin de mériter. Mais quand bien même, c'était un présent de la déesse Athéna et cela avait énormément de valeur à mes yeux. C'était le symbole de mon appartenance à ses idéaux, la preuve que j'étais également un des représentants de l'espoir et de l'humanité. Mais pas seulement. Ce n'était pas qu'un vulgaire bout de métal sans vie, mais bel et bien un ami. Un confident de mes pensées les plus intimes. Un compagnon de bataille qui m'accompagnait partout, aussi bien au combat que dans ma vie de tous les jours, qui me prêtait sa force et risquait même son âme pour me protéger au cours des plus féroces combats auxquels j'avais eu à faire. C'est pour toutes ces raisons là que je ne fis pas attention aux moqueries concernant mon coéquipier. Je n'avais rien besoin de dire, de toute évidence une divinité telle que lui n'était sans doute pas en mesure de comprendre.

  En tout cas, si le dénommé Seishiro s'engageait à ne pas s'en prendre à moi, alors je pouvais peut être m'engager à avoir une discussion pacifique avec lui et ne pas revêtir ma cuirasse. Je ne lui faisais guère confiance, mais tout en restant tout de même méfiant, je pouvais lui laisser le bénéfice du doute. Enfin, il prit le temps de répondre à ma question. Je l'écoutai attentivement et ne l'interrompis à aucun moment, m'efforçant de ne pas le quitter du regard, pas même l'espace d'une seconde. Ainsi donc, il jouait la carte de la patte blanche pour peut être tenter de m'attendrir. Dans ce cas, alors voyons voir ce qui se passerait si je jouais le jeu. Non pas que suivre son parti commençait à m'intéresser, mais j'étais curieux de voir jusqu'où pouvait bien aller ses mensonges pour tenter de m'amadouer.

'' En effet je peux le comprendre, répondis-je avec un sourire en coin. Vous êtes un peu le héros, le sauveur de l'humanité qui tire les ficelles, dissimulé dans l'ombre à qui tout le mérite devrait revenir c'est bien cela ? Dans ce cas, vous qui dites que vous ne croyez plus en un âge d'or en laissant les choses actuelles en l'état et que par conséquent, vous ne reculerez plus devant rien pour qu'une part de l'humanité bénéficie de la récompense qu'elle mérite, et que vous agissez pour le plus grand nombre, qu'avez vous derrière la tête pour eux ? De quel récompense parlez vous ? "
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mer 12 Fév 2014 - 17:54

Seishiro écouta les propos du jeune loup d’un air dubitatif.
Soit Kurayami se moquait délibérément de lui, soit il n’avait rien compris des paroles de l’ange déchu. De manière vraisemblable, le jeune bronze saint devait être influencé par la réputation sulfureuse de son interlocuteur. Entre les fadaises décrites dans la bible et la méfiance totalement (in)justifiées d’Athéna envers le porteur de lumière, ce dernier ne devait pas semblé particulièrement fiable à Kurayami.
L’ange déchu laissa planer un lourd silence avant de lâcher un soupir contrit.

- Un héros… Quelle ironie. Ma personne ou mes actes n’ont strictement rien d’héroïques ou même de valorisant. Je n’agis pas pour obtenir une quelconque reconnaissance, ou pour en tirer un quelconque bénéfice. Si tu veux discuter avec moi, tu vas devoir oublier l’espace d’un instant, la réputation dont je suis affligé, malgré moi.

Ce jeune garçon intriguait de manière étonnante l’ange déchu. S’il parvenait à lui démontrer qu’il n’était pas l’être honni et haï par tous tel qu’on se plaisait à le décrire depuis les temps anciens, peut être resterait-il un espoir qu’il soit un jour compris, voire accepté ? Seishiro sortit une carte du jeu qu’il tenait encore à la main et la jeta sur Kurayami. Dès qu’elle se colla à sa paume de main, le jeune saint put entendre une cacophonie atroce. Une complainte de cris, de hurlements de souffrance, de pleurs, de douleur pure. Un cauchemar auditif qui satura en un instant son esprit, le poussant vers la folie. Ce traitement ne dura que quelques secondes, le temps que la carte revienne dans la main de son propriétaire qui posa un regard emplit de compassion sur son jeune interlocuteur.

- Voici ce que j’entends depuis mon départ du paradis. La détresse de l’humanité… La souffrance sans fin des mortels. Je n’ai jamais pu y rester insensible ou les faire taire comme tant d’autres dieux. C’est un supplice de tous les instants mais je l’accepte. J’admire Athéna pour son empathie et sa bonté sincère. Mais là où elle ne peut que pleurer et compatir, moi j’agis… En me salissant les mains, en tuant parfois. Car il n’y a pas d’autres options à certaines douleurs. Une mort douce vaut mieux qu’un avenir sans joie… C’est ma conviction.

Seishiro se recula de quelques pas et tourna le regard en direction du soleil qui illuminait les frondaisons. D’un air sérieux et sans observer Kurayami, il lança d’un ton à peine audible.

- Qu’est ce qu’un héros à tes yeux, jeune mortel ? En connais-tu au sein du Sanctuaire d’Athéna ?
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Jeu 13 Fév 2014 - 11:25

  Jetant un regard sur ma droite et le laissant dériver parmi les arbres, je me mis à voir apparaître les loups qui s'en étaient pris à moi étant plus petit et le Saint qui était venu à ma rescousse alors que rien ne l'y avait forcé. Il l'avait seulement fait par bonté d'âmes et non pour avoir une quelconque récompense à son geste. Par la suite c'était lui qui avait fais de moi ce que j'étais aujourd'hui, c'était même aussi un peu pour lui rendre hommage que j'avais finalement décidé d'endosser cette Cloth et je lui en serais sûrement éternellement reconnaissant pour tout cela...

''Les vrais héros n'agissent pas pour obtenir une quelconque reconnaissance ou un quelconque bénéfice non plus, répondis-je en reportant à nouveau mon regard sur la divinité. Un héros est une personne qui préférera de loin risquer sa vie pour sauver celle des autres bien avant la sienne, sans jamais rien demander en retour et ce, parfois même en allant à l'encontre de ce que les autres voudraient, simplement dans cet unique but. En faisant ce qu'il semble être le plus juste. Du moins c'est ce que j'aimerais croire'', lâchais-je en portant mon regard sur les nuages quelques instants, avant de continuer:

''N'est ce pas ce que j'essaye de faire tant bien que mal ? Ne suis-je pas en train de vous demander votre version des faits pour tenter de me mettre à votre place et comprendre ce qui vous a motivé pour faire ce que vous faites ? Au lieu de ça j'aurais très bien pu être parti depuis bien longtemps ou vous attaquez...''

  Comme répondant à mes paroles, mon interlocuteur me jeta une de ces cartes. Pris au dépourvu, je n'eus le temps que de faire un pas en arrière mais en vain, la carte de jeu vint se nicher au creux de ma main et lorsqu'elle toucha ma peau, avec un soubresaut, d'horribles cris d'hommes, de femmes et même d'enfants au seuil de la mort résonnèrent dans mon esprit. Lâchant instinctivement la carte, mes mains vinrent boucher mes oreilles chose qui s'avéra malheureusement futile, tandis que mon corps s'agitait nerveusement. Lorsque ce supplice s'arrêta enfin au bout de quelques instants et que je lançai un regard horrifié à mon interlocuteur, je vis l'instrument de cette torture mentale revenir lentement dans sa main. Qu'est ce que c'était que ça ? Une nouvelle sorte de technique que seul les dieux étaient en mesure d'utiliser ? Cette fois-ci il était parvenu à éveiller ma curiosité et je l'écoutai avec d'autant plus d'attention.... C'était donc ça... Cette petite intervention parvint malgré moi à commencer à me faire douter de ce en quoi je croyais...    

''Ainsi donc, selon vous la mort est une délivrance si je vous suis bien ? Et vous souhaiteriez délivrer toutes ces personnes de par le monde de leurs souffrances ... ? 

Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Jeu 13 Fév 2014 - 18:09

A la grande satisfaction de Seishiro, le jeune mortel semblait avoir décidé de lui tendre une oreille attentive, sinon bienveillante. La véritable conversation allait pouvoir commencer. Lorsque Kurayami donna sa définition du héros, le porteur de lumière l’approuva d’un hochement de tête. Toutefois, il se permit de compléter cet avis une fois que le bronze saint eut fini de parler.

Tout ce que tu dis est juste. Mais malheureusement, tous les héros ont en commun un destin tragique. Si tu réfléchis bien, tu finiras par te rendre compte que le vrai héros n’est jamais récompenser par une fin heureuse. Les hommes, ou plus encore les dieux, peuvent avoir la mémoire courte et devenir vite d’une ingratitude terrible.  

Héraclès, Jason, Dédale, Persée… Tous ces héros des temps anciens avaient eu à subir des décès aussi tragiques que funestes. Les chevaliers les plus méritants d’Athéna n’échappaient pas à cette règle et leurs noms finissaient toujours par sombrer dans l’oubli.
Kurayami poursuivit ses interrogations mais ses propos suivants firent hausser un sourcil étonné de la part de son angélique interlocuteur. Ce dernier fit tomber la cendre de sa cigarette d’un geste de la main et prit un air sérieux avant de déclarer d’une voix atone.


Le comportement que tu décris correspond aux plans d’Hadès et non aux miens. Depuis toujours, le seigneur des enfers souhaite purifier l’humanité en la mettant à sa botte pour la mort de chaque mortel. C’est là l’une des raisons de son éternel conflit avec Athéna. Pour ma part, mes visées sont plus subtiles. Lorsqu’un humain souffre jusqu’à un seuil de non-retour, j’abrège sa vie par compassion… Lorsqu’il n’y a plus d’espoir. Mais crois moi, j’ai parfaitement conscience qu’un tel acte est abject et que je ne pourrais jamais payer assez pour le prix de tout le sang versé. Mais, c’est là mon fardeau et je me plais à penser qu’ainsi je les apaise… Toutefois, pour ceux qui ont encore de l’espoir, j’essaie de les pousser à se dépasser, à réaliser des miracles pour le bien commun. Même si pour cela, ils doivent sacrifier leurs vies. Je rêve d’un monde d’humains assez forts pour ne plus avoir à souffrir… Libérés de leurs états d’âme, de votre réflexe viscéral qui consiste à fuir lorsque le bonheur se présente à votre porte. Libérés du péché…

Car tel était sa foi profonde. Tant que les hommes seraient faibles, ils demeureront soumis aux pires excès, et empêcheraient toute société utopiste de bonheur réel et durable. Lucifer avait vécu, était né dans un paradis absolu. Et il l’avait quitté en désirant en faire naitre un semblable sur Terre.  

Mais toi, mon jeune ami ? Maintenant que tu me cernes un peu mieux… Qui es tu réellement ? D’où viens-tu ? As-tu eu une enfance heureuse, des parents aimants ? Ta vie de chevalier te convient-elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Sam 15 Fév 2014 - 18:53


Ma question surprit quelque peu l'ange déchu qui décida d'y répondre sérieusement pour bien montrer l'ampleur et la véracité de ses propos. Il m'expliqua que ce que j'avais cru être ses intentions initiales étaient en réalité celles d'Hadès et non les siennes. Lui souhaitait plutôt contre toutes attentes n'ôter la vie seulement que par nécessité et pour rendre service aux plus démunis rien de plus. Ces paroles me laissèrent perplexes. N'était-ce pas là qu'une autre ruse pour me duper ou était-il en train de parler sincèrement ? Je ne saurais vraiment le dire. Il me faudrait des preuves pour confirmer ses dires, mais pour l'heure je pouvais peut être envisager de le croire...

''Je pense que je commence à comprendre...''

Puis, comme souhaitant vivement changer de sujet, il reporta son attention sur moi. Il sembla vouloir en connaître plus sur ma propre personne. Ses questions me prirent au dépourvus. Devrais-je vraiment lui répondre ? Est ce que j'y risquerais quelque chose ? Ne venait il pas lui même de me révéler ses intentions les plus sincères ? Alors pouvais-je en faire de même sans crainte ? Je restai hésitant quelques instants avant de finalement me décider...

'' Qui je suis réellement... Hé bien juste Kurayami, Bronze Saint du Loup. C'est la réponse que j'aurais du vous fournir mais j'imagine que je ne devrais pas risquer grand chose en vous répondant, du moins je l'espère, auquel cas j'aurais eu tord de vous accorder ma confiance...''

Inspirant longuement et fermant les yeux l'espace de quelques petites minutes avant de les rouvrir, je repris :

"Mon nom m'a été donné par ma mère en souvenir de la quelque peu magique - si ce n'est mystique- et particulièrement noire, nuit de ma venue au monde. Nuit sans aucun doute encore plus noire que tout ce à quoi elle avait pu assister jusqu'alors selon sa version des faits. Une enfance heureuse... Des parents aimants... soufflais-je avant de finalement me détourner de mon interlocuteur, faire quelques pas ici et là et jeter mon regard sur les environs avant de continuer. En quelque sorte oui, j'ai eu une enfance heureuse et les meilleurs parents qui puissent y avoir au monde... Même si ça n'a pas vraiment duré... Ils ont été assassiné par des Spectres alors que je n'étais âgé que de neuf ans, à la suite de quoi un Saint a pris en charge mon entraînement, entraînement dans le but de devenir Saint à mon tour... et tenter peut être de pouvoir me venger, murmurais-je en arrivant à cette révélation. Pour ce qui est de ma vie de chevalier, être un symbole d'espoir et un défenseur de l'humanité sous les ordres de la déesse Athéna n'est pas pour me déplaire même s'il peut arriver parfois que l'on soit confronté à des moments particulièrement difficiles et que l'on assiste très souvent aux terribles pertes de nos compagnons d'armes. Chose un tant soit peu normale étant donné l'importance de nôtre rôle. Mais hormis tout cela, oui cette vie me convient et sans vouloir me vanter, pour répondre à ce que vous dit il y a peu sachez qu'un jour mon nom également sera retenu dans l'histoire mais que je serais l'exception à la règle. Jamais je ne m'abaisserais à faire preuve d'ingratitude à l'égard de tout ce en quoi je crois. Est ce tout ce que vous vouliez savoir sur moi ? ponctuais-je avec un sourire en coin, l'air sûr de moi...
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mar 18 Fév 2014 - 18:26

Le mur de retenue que Kurayami s’était évertué à élever entre lui et l’ange déchu commençait enfin à se dissiper. Parfait. C’était une pure perte de temps, et un motif de frustration et d’agacement, que de tenter de communiquer avec un individu obtus, arche-bouté sur la réputation, en partie injustifiée de Seishiro. La confiance entre le jeune loup et l’ange n’était pas établie mais au moins, ils pouvaient discuter à cœur ouvert. Le bronze saint se livra à un récit détaillé de son parcours et de sa motivation en tant que protecteur d’Athéna. Son interlocuteur l’écouta avec attention, tout en prenant garde de ne pas l’interrompre par un commentaire inapproprié. Toutefois, un étrange pressentiment continuait à titiller l’esprit rusé et intuitif de l’immortel. Pourquoi le destin l’avait placé face à ce chevalier ? Hasard ? Non, il y avait autre chose.
Aiguillé par un éclair soudain de lucidité, Seishiro sortit une carte de sa poche et la lança sur Kurayami sans prévenir. Le projectile effleura le dessus de la main de l’adolescent pour y tracer un léger sillon ensanglanté. Aussitôt, la carte revint entre les doigts de son invocateur qui porta à ses lèvres la goutte de sang qu’il venait par ce biais de prélever. Dès le contact, Lucifer écarquilla les yeux alors qu’un sourire ravi se dessinait sur ses lèvres.

Mon jeune ami, c’est la destinée qui vient de nous réunir… Délicieux, ironique flot du temps… N’aurais tu de cesse de me surprendre ?

Le regard que posa le prince des ténèbres sur son interlocuteur avait de quoi interloquer. Mi-affectueux, mi-badin. Témoignage d’une attention redoublée sur la personne de ce mortel.

Gardes-tu un souvenir de tes parents biologiques ? Car tu as été adopté, c'est évident... Possèdes-tu la faculté d’utiliser la lumière au même titre que les ombres ? Aurais-tu déjà eu un conflit envers Athéna ou un chevalier d’or ? De ta réponse, peut dépendre bien des choses…  

Kurayami avait de quoi être désorienté par ce brusque changement de conversation mais une chose était sure… Seishiro ne le laisserait pas en paix tant qu’il n’aurait pas obtenu satisfaction. Mais pourquoi tant d’attention envers un jeune bronze saint ?
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mer 19 Fév 2014 - 22:16


   C'est avec un très grand étonnement qu'une nouvelle carte me fut lancé. Vu les récents évènements - et en particulier ce qui était arrivé la dernière fois que je fus touché par une de ces cartes - je ne souhaitais nullement en faire à nouveau les frais. Je tentai de l'éviter avec un petit mouvement de recul - aussi vif que me le permettait mon temps de réaction malgré moi entravé par la confiance qui commençait lentement à se tisser avec mon interlocuteur. Mais ce fut malheureusement en vain. La carte vint légèrement m'érafler le dessus de la main avant de revenir dans la main de son propriétaire. A ce moment là, les choses prirent une toute autre tournure....

   L'ange déchu porta ensuite la carte à ses lèvres avant d'afficher un visage satisfait. Que... ? Que se passait il ? Pour quelle raison faisait il ça ? A présent sur mes gardes et cédant lentement à la panique, mon regard passa de plus en plus rapidement entre le léger filet de sang - qui commençait à s'accumuler sur la plaie - et le sourire ravi de la divinité en face de moi. Je ne tardai pas ainsi à faire le rapprochement entre ces deux choses. Mon sang ne fit qu'un tour. Est ce que cet individu en face de moi venait de réellement goûter à mon élixir de vie ? Qu'est ce qui ne tournait pas rond chez lui ! Allait il vraiment m'attaquer pour s'en nourrir ? Je le regardai horrifié tandis qu'il délirait et parlait tout seul, s'adressant à un certain ''flot du temps''. Cette fois, cela en était trop ! J'avais eu tord de baisser ma garde et de commencer à lui faire confiance. Ce Seichiro était complètement dérangé pas étonnant que la déesse Athéna ne lui faisait pas confiance. Il tenait soi disant à ''aider'' l'humanité mais en réalité ses actes n'étaient ils pas que pure folie ? Etait il sincèrement persuadé que ce qu'il faisait était dans l'intérêt de tous ? Il avait complètement perdu la tête et j'étais sur le point de faire partie de la liste de ses victimes !

  Toutes ces pensées se bousculaient dans ma tête. Elles étaient toutes plus farfelues les unes que les autres. J'avais sans aucun doute cédé à la crainte et à la panique, et ça j'eus l'impression que l'esprit de l'armure du loup l'avait bien compris, à tel point qu'elle vint me recouvrir d'elle même. Elle semblait peut être aussi vouloir par là même, me rassurer de sa présence et me protéger en cas d'une éventuelle nouvelle attaque. Du moins c'est comme ça que je le compris et je lui en fus encore davantage reconnaissant pour ça. Elle me permit, même si cela s'avéra difficile, de retrouver peu à peu mes esprits et reprendre mon sang froid. Surtout que la suite promettait d'être sans doute encore pire. Voilà qu'il clamait haut et fort que j'avais été adopté. Tant ses propos étaient absurdes je ne lui laissai même pas le temps de finir et tentai vainement de l'interrompre mais ce dernier était bien décidé à vouloir me faire part de ses élucubrations. J'entendis donc ces propos sans vraiment y prêter attention. Avoir été adopté ? Et pis quoi encore !? Cette nouvelle me déboussola à tel point je ne voulus plus prendre le temps de réfléchir à mes paroles mais seulement rétorquer sur le qui vive.

'' Bien sur que oui que je garde un souvenir de mes parents bi....  Quoi ! Mais non ! Bien sur que non ! Pourquoi j'aurais été adopté !? Vous ne savez pas ce que vous dites, vous ne me connaissez pas ! Comment pouvez vous affirmer ça ? Et pourquoi me demandez vous ça ? Non je ne peux pas utiliser la lumière, ni même les ombres d'ailleurs ! Quoi ?! Non ! Pourquoi j'aurais eu un conflit avec la déesse Athéna ou un Chevalier d'Or ? Jamais cela n'arrivera ! Les Chevaliers d'or sont mes aînés, mes supérieurs, mes frères d'armes et les protecteurs les plus puissants de notre caste. Je les respecte, ils savent ce qu'ils font et je suivrais la moindre de leurs directives sans broncher. Il en est de même pour Athéna, je lui voue une admiration sans limites et je lui serais à jamais loyal. Jamais, ô grand jamais je ne voudrais avoir le moindre conflit avec elle et encore moins m'en prendre à elle ! Jamais !''

   Pour qui se prenait il ? Pourquoi me demandait il cela ? N'était-ce pas évident de la part d'un Saint ? Je cherchai tout de même dans ma mémoire si il y avait eu un épisode durant lequel j'avais eu affaire à l'un des plus hauts gradés ou à la déesse. Il devait bien y avoir une raison à cette question non ? Pourquoi celle là précisément et pas une autre ? C'était comme s'il était au courant de quelque chose. Est ce qu'en goûtant mon sang il avait pu voir des choses concernant ma propre existence ? Non, c'était complètement insensé. Reprenant mes recherches, j'essayais de faire défiler toute ma vie en images en vitesse rapide jusqu'à... Non ! C'était impossible ! Comment avait il eu vent de ça ?! Mon corps fut pris de légers tremblements. En effet il y eut une seule et unique fois au cours de laquelle j'avais essayé de m'en prendre à la déesse. Mais ce fut malgré moi. Je ne l'avais pas prémédité. Mon cosmos d'Ombre avait bougé tout seul. J'avais espéré ne plus jamais me souvenir de ce terrible incident. A quel occasion avait-il pu apprendre cela ?! Quelque soit la manière, il fallait que je continue de le nier. Peut être n'était-ce qu'une simple coïncidence. Je réitérais donc mes dernières paroles, plus pour me convaincre moi que pour convaincre mon interlocuteur.

''Non ! Jamais je ne voudrais lui causer le moindre problème, et encore moins m'en prendre à elle ! Je donnerais ma vie pour la déesse Athéna ! Je lui suis dévoué corps et âme, la protéger et la servir est à présent l'unique raison de mon existence sur cette terre ! A aucun moment je ne voudrais lui faire du mal ! ''
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Lun 24 Fév 2014 - 18:46

http://www.youtube.com/watch?v=i7wNETgv1W8&list=PLnTwDn3gFUk7G3VRiVqChSkJhu3xwC3lG

Encore sous le choc de la révélation qui venait de s’imposer à lui, Seishiro observa, non sans délectation, que ses propos avaient considérablement affecté le jeune Kurayami. Sentait-il un quelconque pressentiment ? Une voix en lui qui lui soufflait la terrible vérité ? Tel la main protectrice d’Athéna, l’armure de bronze du loup jaillit de sa cloth box pour venir protéger son détenteur. Un geste vain mais riche en interprétation. Que la déesse de la sagesse ait choisie de prendre sous son aile un adolescent doté d’une telle filiation avait de quoi faire sourire l’ange déchu.  
Effrayé, terrorisé même, Kurayami gratifia son ténébreux interlocuteur d’un monologue destiné plus à le rassurer qu’autre chose. Il vénérait Athéna, ne se mettrait jamais sur son chemin, la défendrait au péril de sa vie… Un flot de fades inepties frôlant de peu le fanatisme digne d’un enfant qui récite une prière pour se protéger de sa peur des ombres. Le regard de Seishiro ne pouvait se détacher du visage de son jeune interlocuteur. De ses traits qu’il voyait désormais d’un œil nouveau. Le porteur de lumière claqua des doigts d’un geste désinvolte et le décor changea pour se muer en un néant effrayant. Kurayami et lui flottaient dans un vide infini.

Tu te mens à toi-même. La vérité te fait-elle peur ? Mettrait-elle en péril tes idéaux façonnés par un dogme empreint d’une justice aveugle et d’un idéalisme coupable ? Tu oscilles entre ombre et lumière sans parvenir à distinguer ta nature véritable. Sais-tu au moins pourquoi ? Je vais te l’apprendre…

Tel des fantômes silencieux, le loup et son tortionnaire se posèrent sur une colline verdoyante apparue de nulle part. Au dessus d’eux, le ciel était d’encre. La lune invisible et les étoiles muettes. Avant que Kurayami ne puisse s’interroger sur ce nouveau changement de décor, un cri de nourrisson rompit le calme du lieu. Le jeune homme vit alors Seishiro tournait le regard vers sa droite. Malgré l’obscurité, le loup de bronze distingua une silhouette déposant avec d’infinies précautions le bébé à l’origine des pleurs sur un monticule rocheux.
La voix de Seishiro résonna alors à l’oreille de Kurayami.

Tu connais cette scène. Elle fait écho au fond de toi, j’en suis persuadé. Tu sais qui est cet enfant… Il ne te manque plus qu’à apprendre qui vient de le déposer en ce lieu qui t’es familier.

La silhouette voilée d’ombres s’approcha des deux individus sans les voir et repoussa le tissu qui barrait ses traits pour tourner le regard vers l’enfant. Les deux Lucifers sourirent à l’unisson lorsque deux mortels montèrent sur le promontoire pour recueillir l’enfant en pleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mar 25 Fév 2014 - 17:58


Comme se satisfaisant de la situation et voulant en tirer encore davantage profit, l'ange déchu nous téléporta d'un simple claquement de doigts. Je vis alors le paysage se désagréger petit à petit autour de nous pour laisser place à tout autre chose. Là où se trouvait une verdoyante clairière parsemée d'anciennes ruines, s'étalait à présent un vide sans fin. Même sous nos pieds ne se trouvait plus rien. C'était comme si nous étions en train de flotter dans le néant. Les dieux possédaient vraiment des pouvoirs dépassant toute imagination. J'étais rassuré de savoir que l'armure du Loup était avec moi. J'ignorais si nous allions avoir à nous battre mais quand bien même, sa présence à mes côtés dans ces sombres ténèbres était rassurante. Il n'aurait suffit qu'elle attende à peine quelques instants de plus avant de venir à moi et j'ignorais si elle aurait pu me retrouver ici. Qu'allait il arriver de moi maintenant...

Seishiro rompit encore une fois le silence mais je ne parvins pas très bien à comprendre le sens de ses phrases. C'était un peu comme s'il parlait par énigmes. Mais c'était peut être aussi, comme il le disait, parce que je ne voulais pas les comprendre. Avais-je réellement peur de la vérité ? Peur que ce qu'il disait pouvait être vrai ? Peut être bien... De plus, si j'admettais qu'il avait raison alors cela signifierait que j'ébranlai ma propre vérité, que je mettais fin à tout ce que je croyais pour croire autre chose, comme ce qu'il affirmait aussi, et je n'étais pas encore prêt pour ça. Non, plutôt, je ne le voulais pas. Pour quelle raison ma réalité devrait elle changer alors que j'avais vécu jusqu'à présent avec ? Elle qui, en plus de ça, me convenait parfaitement et contre laquelle je n'avais rien à redire... Du moins presque rien à redire. Mais en tout cas, elle était tout de même dix fois mieux que tout ce que mon interlocuteur essayait de me faire croire.

Et d'ailleurs ce dernier, comme pour ponctuer ses explications, mit fin à notre errance dans le néant pour nous faire prendre place par la suite au beau milieu d'une colline. Qu'est ce que cela signifiait... Etrangement, cet endroit me disait quelque chose bien que j'étais persuadé de ne jamais y avoir mis les pieds auparavant. Mais ce n'était pas tout. Il y avait également quelque chose de très particulier en ce lieu. Mais avant d'avoir pu trouver quoi, un bruit attira mon attention. Les pleurs d'un bébé ? Suivant le regard de l'homme en face de moi, je mis un certain temps avant de pouvoir distinguer clairement la silhouette d'un individu encapuchonné d'un tissu noir, tant la scène était sombre. Sombre ? Mais oui c'était cela qui m'avait interpellé ! Il faisait nuit noir, encore plus noir que toutes les nuits que j'avais pu voir. Pas même l'ombre d'une étoile ou d'une quelconque lumière n'était visible. Ce qui me mit la puce à l'oreille... Inconsciemment je savais déjà ce qui allait se passer, ce qui me poussa à regarder la scène avec encore plus d'intensité. Le mystérieux individu déposa soigneusement le nouveau né avant de s'éloigner. Je n'eus pas besoin de l'intervention de Lucifer pour avoir deviner de qui s'agissait l'enfant, mais comme le souleva sa dernière remarque, à présent il me fallait découvrir qui était la personne l'accompagnant. Lorsqu'enfin celui-ci se retourna et dévoila ses traits, la tension était à son comble.... Je vis avec stupeur, deux Seishiro semblables en tout point, sourirent narquoisement tandis que les deux personnes que je pensais être mes vrais parents jusqu'alors arrivèrent sur place pour recueillir le petit être que j'étais...

''Non... Ce n'est pas vrai ... C'est impossible ! NOOOOOONNNNN !!! NOONN !! C'est un cauchemar !!! ''

C'était encore pire que de simplement avoir été adopté ! Il fallait à tous prix que je me réveille ! Moi ? Etre l'engeance de Lucifer ? La progéniture d'une divinité aussi vile et cruel que lui ! J'avais peine à y croire et pourtant la vérité était là... Comme un mécanisme de défense visant à me protéger, un blocage survint dans mon esprit. Même si au fond de moi, quelque chose savait que tout ça était vrai, je ne voulais pas le voir. Pourquoi fallait elle que ma réalité change alors qu'il avait fallu que je vive avec pendant tout ce temps ? Pour moi cela ne devait être qu'une nouvelle supercherie, oui à tous les coups cela ne pouvait être que ça ! C'était un nouveau tour pour essayer de me duper, il s'était simplement servis de ce que j'avais pu révéler sur moi même et voulait simplement se jouer de moi, oui voilà tout ! C'était évident ! N'avais-je pas le grand Lucifer en face de moi ? Tout mon corps fut prit de tremblements. Il avait osé déformer ma réalité et je voulais le lui faire payer ! Un très sombre cosmos provenant des tréfonds de mon être se concentra et s'empara de moi avant de me recouvrir entièrement. C'était comme ce qu'il s'était passé face à Athéna... Je n'étais plus vraiment maître de moi même. Aveuglé par la colère, et la peine, c'était comme si je voyais mon propre corps bouger tout seul. J'assistais donc, impuissant, à ma propre attaque sur le dieu...
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mer 26 Fév 2014 - 18:18

Seule la vérité peut blesser l’âme. Le malheureux Kurayami venait de l’apprendre à ses dépends. La révélation de sa véritable filiation semblait lui avoir fait perdre le contrôle de son essence ténébreuse. Ce cosmos que le jeune bronze avait inconsciemment tenté de contenir durant des années. Mais les faits étaient là. Sans surprise mais avec un intérêt croissant, Seishiro observa la transformation du saint du loup et le déferlement de sa frénésie sanguinaire. Kurayami se jeta sur l’ange déchu dans le but limpide de le tuer. Le porteur de lumière se laissa frapper à de nombreuses reprises, sans pour autant bouger d’un pouce. Aussi immobile qu’une statue de marbre, un sourire attendri sur les lèvres. Lorsque le poing de Kurayami finit par éraflé la joue de Seishiro, ce dernier lui saisit le poignet et rapprocha son visage de celui de son héritier.

Tu vois ? Tu sais que je ne te mens pas. Ton pouvoir en est la preuve. Regarde…

Maintenant toujours le bras de Kurayami par une poigne de fer, le prince des ténèbres laissa se diffuser son cosmos divin. Une énergie au-delà du malveillant, empreinte de cruauté, de sadisme, de souffrance, de mort. Une force similaire à celle de Kurayami. Celle du prédateur dans son essence la plus pure.

Accepte ce don car il est en toi que tu le veuilles ou non. Si tu ne parviens pas à le maitriser, tu finiras par t’en prendre à Athéna ou à périr sous les coups d’un chevalier d’or plus observateur que les autres.

D’un impact mental, Seishiro repoussa violement Kurayami à plusieurs mètres en arrière. Une magnifique paire d’ailes, l’une ébène, l’autre ivoire, se déploya dans le dos de l’ange déchu, dont le regard intense ne quittait pas celui de son enfant. L’aura qui nimbait Seishiro s’éclaircit en un instant avant de prendre une teinte éblouissante. Le cosmos du porteur de lumière se mua de la malveillance la plus vile à la pureté le plus aboutie. Pour un peu, Kurayami aurait pu se croire face à une toute autre personne. Pourtant ce fut la même voix qui l’apostropha.


Tu n’es pas qu’obscurité. Cette ombre n’est qu’une part de ton essence. En toi sommeille la bienveillance, l’amour de l’autre, le sens du sacrifice. Voilà pourquoi ton destin peut être de rester un protecteur de la sage Athéna. Tu as ta place auprès d’elle. Ta filiation ne te retire en rien ton avenir, bien au contraire. Tu dois trouver ta voie et avancer selon tes choix. Tu veux me frapper ? Je me contenterais de tendre la joue. Par amour paternel pour toi et par souci de te montrer que je ne chercherais pas à influer sur ta volonté.

Sous son aspect angélique, Seishiro tendit les bras et attendit. Kurayami allait-il continuer à le frapper ? Allait-il tenter de le tuer, d’effacer la trace du porteur de lumière de la surface de la Terre tant cette filiation lui semblait insupportable ?
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Jeu 27 Fév 2014 - 2:25


   J'assistai, impuissant, à la vision de mes poings atteignant Lucifer de plein fouet. Et même si ce dernier choisissait volontairement de ne pas lever le moindre petit doigt, je ne pus m'empêcher d'en être ravi intérieurement. Cela faisait longtemps que je rêvais de pouvoir me mesurer à une divinité. A présent que mon souhait devenait réalité, je pouvais y aller à coeur joie même si j'étais certain de ne jamais parvenir complètement à le terrasser. Les coups s'enchaînèrent du moins jusqu'à ce que l'un d'eux parvienne à érafler la joue de mon adversaire. Ce fut à ce moment là que les hostilités prirent fin. M'attrapant le poignet, et rapprochant encore davantage son visage du mien, il se mit à rassembler un cosmos apparaissant semblable au mien à la différence que celui-ci était encore plus sombre et encore beaucoup plus puissant que le mien. Et pourtant, entouré de cette incroyable énergie, il restait tout de même maître de ses moyens. Il avait un tel contrôle de ses pouvoirs qu'il pouvait même m'adresser quelques mots qui me permirent de me calmer sur le coup. En effet, il m'affirma que ce ''don'' - comme il l'affirmait - était déjà une part de moi même que je le veuille ou non mais que si je ne le parvenais pas à le maîtriser alors je pourrais m'en prendre malgré moi à Athéna ou à qui que ce soit d'autre.... Il n'avait pas tord là dessus et ses paroles me firent l'effet d'une douche froide...

   Profitant de ma soudaine faiblesse, un coup parti sans que je ne puisse le voir et m'envoya valser à plusieurs mètres en arrière. Tandis que j'essayais tant bien que mal de me remettre sur pieds, non pas à cause du choc mais plutôt à cause de la révélation qui commençait lentement à prendre place dans mon esprit, une scène se déroula en face de moi me faisant comprendre pour quelle raison on qualifiait l'homme en face de moi d' ''ange déchu''. Effectivement, deux magnifiques longues ailes se déployèrent dans le dos de ce dernier pendant que l'aura qui l'enveloppait il y a encore quelques instants, passa soudainement à tout autre chose. D'un cosmos ténébreux, et sanglant au possible, elle se changea en quelque chose de totalement contraire à cela, bien plus pure, étincelant et presque innocent. L'appellation ''porteur de lumière'' me vint immédiatement en mémoire face à ce spectacle. En l'espace de quelques instants j'avais eu droit aux deux images par lesquelles on caractérisait cette personne que je devrais sans doute appeler à mon grand dam, mon géniteur. Etait-il en train d'essayer de m'impressionner ? D'atténuer en quelque sorte la nouvelle pour mieux faire passer la pilule ? C'était peut être en passe de fonctionner...

  En tout cas, je ne trouvai même pas l'insignifiante force pour me relever. Je restai donc assis là, le regard vide. Toutes les preuves étaient là devant moi, et pourtant je ne voulais toujours pas l'admettre. Je voulais continuer à avoir l'espoir que ce n'était qu'une supercherie, même minime. Après tout, des questions subsistaient dans ma tête mais je n'avais pas le courage de les poser à voix haute, comme si cette révélation deviendrait d'autant plus vrai si j'en parlais tout haut.... Pourtant, si j'avais réellement été adopté, alors qui était ma véritable mère biologique ? Etait elle une divinité elle aussi ? Pour quelle raison a-t-il fallu m'abandonner ? Est ce que mes parents adoptifs avaient un rôle à jouer dans tout cela ou s'étaient tout simplement retrouvé sur place par pur hasard... ? Pfff moi ? Le fils de Lucifer ? Un des ennemis d'Athéna... Si c'était le cas, ne devrais-je pas posséder bien plus de pouvoirs ? Quand bien même, qu'allais-je bien pouvoir faire à présent... Comment la déesse allait elle réagir en découvrant cela ? Allait elle me chasser de l'ordre de même que mes coéquipiers... ? A vrai dire, je ne voulais même pas y penser.

   Cependant, j'eus l'impression que mon géniteur voulut se montrer quelque peu sincère et bienveillant à mon égard en tentant de me rassurer sur bien des choses, notamment la dualité de mon essence, ma place auprès d'Athéna- cela sans avoir eu à prononcer le moindre mot- mais aussi sur le fait qu'il ne m'empêcherait pas de choisir mes propres décisions. Je lui en fus quelques peu reconnaissant pour cela, mais refusant de croiser à nouveau son regard, je lui répondis toujours assis sur le sol, le visage dans la direction contraire:

'' Je ne veux pas te frapper... Ce qui est fait est fait et je ne pourrais sans doute jamais changer cela... Mais si tu ne veux pas intervenir dans mes décisions dans ce cas alors... Pour quelle raison m'avoir abandonner... ? ''

   Rassemblant finalement le peu de courage que j'avais, je parvins finalement à prononcer ces quelques mots. Il fallait que je sache...
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Jeu 27 Fév 2014 - 18:02

Les paroles et les transformations successives de son père semblaient avoir non seulement ramener Kurayami à son état de pleine conscience mais aussi l’avaient plongé dans une certaine mélancolie, toute compréhensible. Refusant de croiser le regard de Seishiro, le jeune saint demanda d’une voix qui dissimulait mal ses émotions pourquoi ce dernier l’avait abandonné jadis ? Craignait-il de ne pouvoir retenir ses larmes s’il venait à lire une expression quelconque sur le visage de l’ange déchu ?
Ce dernier garda le silence quelques instants, le regard empreint d’une sincère bienveillance et compassion. La révélation d’une telle filiation ne pouvait qu’engendrer que peine et questions. Kurayami devait se sentir particulièrement rejeter. Un père restait un père. Pourtant la réponse était si évidente…
Seishiro se rapprocha du loup et s’agenouilla pour se mettre à sa hauteur. Toutefois, il ne le força pas à le regarder dans les yeux. D’une voix compréhensive et bienveillante, il tenta d’expliquer son geste.

Quelle enfance aurais tu eu auprès d’un père comme moi ? Sois franc. Comment as-tu réagi à la seule mention de mon nom ? Le rejet, la méfiance. Je ne t’en blâme pas tant je suis habitué à ce type d’attitude. Mais en te gardant à mes cotés, je t’aurais condamné à subir l’opprobre des autres, mortels ou immortels, uniquement à cause de tes origines. Athéna aurait-elle consenti à te prendre comme protecteur ? C’est peu probable. Donc, malgré mes sentiments, j’ai jugé qu’il serait plus opportun pour toi, pour ton avenir, d’ignorer tes origines. En cela, j’ai essayé de ne pas interférer dans tes choix.

Dans ce type de situation, aucun choix n’était le bon. La naissance de Kurayami avait été un évènement non prévu pour le calculateur prince des ténèbres. Mais à la naissance de son héritier, il n’avait pas mis longtemps à désirer lui éviter le rejet d’un monde qui avait catalogué Seishiro comme la représentation du péché.

Repense aux enfants de Zeus. Héraclès, Persée. Des héros de légende mais aux vies terriblement brèves et aux destins tragiques. Je ne voulais pas cet avenir pour toi. J’ignore si j’ai bien fait ou même, si tu seras un jour capable de comprendre mon geste mais je ne le regrette pas.

Kurayami allait-il de nouveau se jeter sur son père ? La colère pouvait-elle de nouveau le submerger ? Ou les raisons évoquées par le porteur de lumière lui apporteraient-elles l’éclairage suffisant sur un passé qui au final n’était pas celui qu’il avait imaginé ? Des parents adoptifs, un héritage si lourd à porter… Le saint du loup pouvait réagir de bien des façons.
Revenir en haut Aller en bas
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Ven 28 Fév 2014 - 18:03


   Seishiro remarqua que j'évitais son regard. Il décida donc de s'avancer de lui même et de venir à ma hauteur sans me forcer toutefois à le regarder dans les yeux. A sa première phrase, j'ouvris la bouche. Il me posait une question, me demandant quel genre d'enfance j'aurais finis par avoir à ses côtés et je comptais bien lui répondre qu'on ne pouvait pas vraiment le savoir sans avoir pu essayer, que peut être que j'aurais pu avoir une enfance allant à l'encontre de ce qu'il avait imaginé, et que qui sait les choses auraient certainement été très différentes, mais avant que le moindre son ne sorte de mes cordes vocales, il avait déjà repris. Il tentait de m'expliquer les raisons de son acte sans vouloir me froisser, adaptant un ton qui se voulait sincère et bienveillant. Lorsqu'il eut finit, je compris alors la difficulté à laquelle il s'était retrouvé confronté. Il était vrai que cela relevait d'un problème bien plus complexe qu'il n'y paraissait au premier abord. En effet, à la seule mention de son nom, j'avais ressenti une certaine méfiance et peut être même de l'agressivité à son égard. Si mon géniteur m'avait gardé à ses côtés pendant ces vingts longues années effectivement j'aurais certainement eu droit au même traitement de faveur que lui, et ce même si j'étais parvenu à le faire changer, à ramener une part d'humanité en lui et à effacer cette réputation qu'il s'était forgé... Je n'aurais pas pu avoir la chance en revanche d'entrer dans les rangs de la déesse, ni connu l'amour que m'ont porté mes parents adoptifs. Il n'avait pas tord sur ces points là. Je n'avais pas vu les choses comme cela. Je n'avais pas imaginé ô combien cela avait pu être difficile pour lui aussi, de prendre cette décision... Je restais sans voix face à tout ça. Résigné, je ne rétorquai pas. Je me tus pendant quelques instants avant de me dire finalement qu'il fallait que je dise quelque chose, n'importe quoi mais je ne pouvais pas ignorer ces paroles comme si de rien était. Je finis par difficilement prononcer les seuls mots qui me vinrent à l'esprit et qui reflétait ce que je ressentais à l'instant...

''Je... Je suis désolé... mais j'ai besoin d'être seul...''

   Je me relevai lentement toujours sans regarder mon interlocuteur, me dévêtis de mon armure et la fis regagner sa Clothbox pour ainsi la transporter sur mes épaules. Après tout, malgré ce qu'il avait dis plus tôt, je ne savais pas réellement si j'avais ma place auprès des Saints d'Athéna, ne me considérant peut être plus vraiment digne d'avoir l'honneur de pouvoir endosser ce présent si précieux. Puis, après quelques secondes de longues hésitations, je partis dans le sens inverse à mon père biologique sans jeter le moindre regard en arrière. Il allait me falloir du temps avant de pouvoir accepter cette terrible nouvelle, et j'avais besoin d'y réfléchir, seul... De toute évidence, nos routes finiraient par se croiser à nouveau, j'en étais persuadé. A ce moment là, nous pourrons reprendre notre conversation. Mais pour l'heure il me fallait partir...
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   Mar 4 Mar 2014 - 19:31

Tant de révélations ne pouvaient laisser indifférent. Seishiro avait choisi la carte de l’honnêteté pour éviter de prolonger ce moment si douloureux pour son fils. Mais ce dernier n’en était pas moins grandement affecté. Incapable de dire un mot, complément bouleversé, Kurayami semblait en proie à la plus grande des confusions. Seishiro n’en conçut aucun plaisir, bien au contraire. Il n’avait pas un chevalier devant lui mais un enfant. Un fils dont il avait dû se départir bien contre son gré. Pourtant, le porteur de lumière n’en concevait nul regret, car même aujourd’hui il était conscient que c’était la meilleure chose à faire.
Kurayami finit par se relever pour s’éloigner sans même jeter un regard sur son père. Les seuls mots que le jeune homme parvint à lancer furent de véritables poignards pour Seishiro dont le regard se voila. Mais il comprenait. Il ne chercherait pas à entrer dans la vie du loup, ni à l’influencer ou à le contraindre. Ce n’était pas la peine, si Kurayami était véritablement dans les affres à venir d’un destin qu’il n’imaginait pas encore.
Les mots de Seishiro résonnèrent dans la clairière avec une clarté presque cristalline.

Tu es libre de tes choix. Tu le seras toujours.

Refoulant son envie violente de suivre son fils, de l’obliger à le regarder, à lui parler, à vider un abcès qui menaçait de créer un fossé impossible à combler entre eux, Seishiro resta immobile, le regard fixé sur le dos de Kurayami qui continuait à s’éloigner. Une brise légère s’éleva dans la clairière, faisant voleter pétales de fleurs et de cerisiers. Lorsque le souffle du vent retomba, le porteur de lumière avait disparu. Le loup sentit alors une main ferme serrait brièvement son épaule, dans un geste invisible mais pétri d’affection. Une promesse. Celle de se revoir, de se retrouver et de discuter de nouveau lorsqu’il serait prêt. Car bien des questions n’avaient pas encore été posées. Et Kurayami avait de nombreux détails à apprendre sur lui, sur son passé mais surtout sur son avenir.

Fin du flashback
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un refuge dans ton esprit ou un échappatoire ? (FB Kurayami-Seishiro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lizzie ¤ "La vie des morts consiste à survivre dans l'esprit des vivants."
» EGLANTINE CROISEE YORK FEMELLE 1 AN REFUGE DANS LE 62
» Il n'est rien dans l'esprit qui n'ait été préalablement dans les sens, dixit Rousseau
» Femelle x basset 10 mois, terrorisée au refuge, dans le 62
» L'esprit des Marécages ; Pv Bloody Robbery & Fouganzy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-