Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Arrivée de l'amour en terre de guerre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ryuken


Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Sam 8 Mar 2014 - 18:05







Mais euh !!! Pour une fois que j’ai rien fait, je m’en prends plein la tronche ! Encore et toujours ! Ah mais si je vous jure, j’ai rien fait de mal pour subir la colère de Phobos: je n’ai même pas envoyé balader la Déesse de la Beauté ! Je n’ai même pas dit de mal à Maman ! Tout juste que je m’en prends plein la tronche parce que j’ai envoyé une pique au Spectre devant des Dieux ? Non mais là, c’est la meilleure ! Au point où j’en étais, alors qu’il m’étranglait, clairement, je lui offrais un regard blasé. De toute façon, je ne cherche même plus rien à comprendre: j’attends seulement qu’il me fasse son couplet habituel, que je me fasse maltraiter et qu’à la fin, il me menace de me crever pour la millième fois. Pour le reste, je pus constater que les deux autres en prenaient pour leur grade. Pour ma part, j’attendais que ça se passe: je comptais bien exécuter ma mission, en terminer rapidement et aller taper sur tout ce qui bougeait. De toute façon, le Spectre allait s’en prendre pour son grade: je me suis fait allumer à cause de lui et j’aimais pas sa réponse. Ça cause mais ça agit pas ou ça doit détaler comme un lapin ! En tout cas, je vis enfin Téthys faire son apparition. Je passais devant Aphrodite puis m’arrêtait devant elle un court instant et attendit que les deux divinités fassent leurs choses diplomatiques


Désolé si je vous ai choqué mais l’espèce de chose qui est en face de moi m’a un peu énervé. D’ailleurs, il m’énerve toujours ! Au plaisir de vous revoir une prochaine fois….


J’inclinais la tête devant elle en guise de salutation. J’avais fait de très gros effort pour m’excuser, histoire de donner le change un petit peu. Bien entendu, pour ma propre sécurité, pour éviter de me recevoir encore d’autres châtiments même si je commençais à en avoir franchement l’habitude, je faisais bien semblant d’être désolé. En vérité, j’en avais strictement et indubitablement rien à faire de la Mère de Phobos et de Deimos. Elle pouvait disparaître pour l’éternité que ça ne me ferait ni chaud, ni froid.  Avant d’aller emmener Téthys voir le Patron, je ne pouvais m’empêcher de me diriger vers le spectre avec le regard des mauvais jours. Je lançais un regard à Camélia en haussant imperceptiblement des épaules. J’en profitais pour lui lancer un message télépathique, une petite déclaration amicale à visée bien entendu diplomatique envers notre ami Elvis.



La prochaine fois qu’on voit ce rat, on jouera à chifoumi pour déterminer qui lui mettra la misère en premier ?


Un sourire mauvais sur un visage féroce, j’en profitais que Phobos n’était plus là pour lui faire comprendre que je ne suis pas humain ou homme à me laisser marcher sur les pieds. Je me collais à son visage, front contre front et posais mon regard sur le sien.


Tu es un orateur hein ? Je suis un bagarreur ! Je te promets que, à partir de maintenant,  tu es un homme mort. Que cela rentre bien dans ta tête: je vais te tuer. C’est entre toi et moi et ça ne concerne personne d’autre. On va voir si tu es un vrai guerrier ou bien une chiffe molle. Petit veinard, je viens tout juste de t’ajouter dans ma liste des chevaliers à traquer, à abattre et à réduire à néant !

Avec un sourire plein de rage, je fis mine de trancher ma gorge avec mon pouce en dévorant Elvis de mon regard meurtrier. Puis, je me dirigeais vers Téthys, tentant de me calmer. En fait… Pourquoi je me suis fait disputer par Phobos déjà ? Bah ! Je ne m’en souviens plus: ce n’est pas grave !  Au moins, je parvenais à m’entretenir normalement avec la Titanide.  


Je vais t’emmener voir Phobos comme promis. Suis moi…


En tout cas, voilà qu’apparut une divinité que j’avais déjà vu auparavant. Alors, c’était lui, le fameux Lucifer ? Le fameux « Vieil Ami » de Cronos ? En tout cas, je n’avais guère le temps d’entendre la discussion entre ces deux là. Plus vite, cette histoire était terminé, plus vite, je serais définitivement libre , plus vite, je n’aurais plus rien à voir avec les Titans. Sans que le Dieu ne s’y attende, - De toute façon, en aurait-il rien à faire -  j’arrachais la cigarette de la bouche de Lucifer, la jeta par terre et l’écrasa au sol avec un regard de défi.


Désolé mais on ne fume pas dans le lieux publics ! Va vapoter ailleurs ! Téthys ! Dépêche toi de me suivre ! Je n’ai pas que ça à faire et je voudrais bien en terminer avec cette histoire  !


Je défiais du regard Lucifer. Rien à faire que ça soit un Dieu ou pas ! Tant pis pour les conséquences avec mes deux patrons.  Voilà encore un autre message à envoyer à Cronos  et au Titans pour leur montrer que tout était terminé entre eux et moi.  En y repensant, peut être allais-je recevoir une autre malédiction pour avoir envoyé bouler le « Vieux Copain de Cronos » ? Bah ! Qu’en avais-je à faire ? Pour moi, il y avait beaucoup trop de blabla dans cette histoire: je n'étais pas là pour jouer le gentil diplomate. j'étais là pour devenir fort. Tellement puissant que quand j'arriverais quelque part, tout le monde tremblerait sur mon chemin.




 
Arrow Temple de Phobos


Dernière édition par Ryuken le Lun 10 Mar 2014 - 18:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elvis

avatar
Messages : 297


Caractéristiques
Vie Vie:
165/165  (165/165)
Cosmos Cosmos:
203/203  (203/203)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Sam 8 Mar 2014 - 22:01

Alors qu'Elvis souriait toujours, un éclair le frappa lui et les deux berzerkers et l'étourdit, le faisant chuter au sol. L'attaque venait de Phobos. Il se doutait que le dieu réagirait à ce qui se passait mais il ne pensait pas que celui ci aurait des reproches à lui formuler. Il avait donc offenser le dieu sans s'en rendre compte, cela s'annonçait dangereux. Le dieu de la peur s'approcha des berzerkers et les sermonna pendant que lui se relevait. Il nota néanmoins quelque chose d'intéressant. Le comportement du guerrier en armure noire c'était amélioré? Ainsi c'était encore pire avant? Il avait du mal à le concevoir mais il fallait croire que c'était la vérité. Il pris bien soin de mémoriser les reproches que faisait Phobos aux berzerkers.  Cela allait peut être s'avérer utile, sait on jamais,? Il se doutait que Phobos avait des reproches avait à lui, l'éclair ne l'avait pas frappé par erreur. Et ce pressentiment s'avéra fonda lorsqu'il vit Phobos s'approcher de lui et le soulever.

"Hum... quelle déception! Après les mots que tu m'as adressé lors de mon départ des enfers, j'espérais que tu sois un être plus... réfléchi. Mais tu viens de prouver qu'il n'en était rien et valait bien le juge qui s'était attiré les foudres d'Hypnos...  Comme je l'ai dit à mes guerriers, tu as grand intérêt à apprendre à tenir ta langue en présence de dieux, qui plus est pour insulter un de mes serviteurs. Tu as de la chance d'avoir attisé ma curiosité te concernant, faute de quoi je t'aurais offert à mes guerriers... Tu parles d'adopter une attitude davantage diplomate que belliqueuse... mais sermonner un guerrier devant son dieu, est ce là ton sens de la diplomatie? Si quelqu'un a la légitimité de critiquer et réprimander Ryuken, c'est MOI et NON TOI! EST CE BIEN CLAIR?! CECI EST UN MANQUE DE RESPECT DES PLUS DESOBLIGEANT ET J'AURAIS EGALEMENT LA LEGITIMITE DE DEMANDER TA TETE EN COMPENSATION!"

L'aura du dieu de la peur le paralysait et l'empêchait de prononcer la moindre parole. Effectivement, il n'avait pas été assez réfléchi. Il avait bien pris garde de n'utiliser que des sous entendus et de ne pas critiquer quelqu'un d'autre que Ryuken, mais il n'avait pas envisager le fait que Phobos prendrait ombrage du seul fait qu'il prenne la parole. Décidemment, le courroux d'un dieu était imprévisible et redoutable. Il se jura de prendre garde à l'avenir à ce que cela ne se reproduise plus. Enfin, Phobos le lâcha et, après s'être excusé auprès de sa mère, quitta les lieux. Avant cela, il lui parla néanmoins.

"Lucifer étant occupé pour l'instant, et afin de t'éviter de t'être déplacé pour rien, bien que tu ais déjà reçu un enseignement qui valait ton déplacement, je te permet de m'accompagner dans mon propre temple afin que tu m'en dises davantage sur toi... Libre à toi de refuser, mais j'ignore si cela serait une sage décision... après tout, Ryuken serait toujours présent ici, et libre de toutes actions...."

Une invitation? Un dieu le conviait à le suivre jusque dans son domaine et à s'entretenir avec lui? C'était un immense honneur. Phobos lui envoya ensuite un message spirituel après avoir fait apparaitre une forme sombre semblable à un loup.

"Si tu acceptes, ce fauve t'emmènera au plus vite dans mon royaume."

Le dieu disparut ensuite. Elvis réfléchit à toute vitesse.  Être invité ainsi par un dieu était un immense honneur. Cependant, il ne se doutait que trop bien du sujet de la discussion. Et il ne désirait nullement aborder le sujet. Surtout que révéler de telles informations pourraient desservir Hadès. Que faire? Ses réflexions furent interrompues par la cardinale du feu qui se mit à éclater de rire.

"Toi ! Parler d'honneur alors que... HA HAHA HAHAHA AHHA !!! Alors que tu te qualifies toi-même de faible... HA HA AHAHAHA AHAHA AHA !! Et en plus, tu comptes sur tes amis spectres ! HAHHAHAHAHHAHHA !!!"

Les berzerkers étaient ils donc tous les même? C'était probablement cela qui les avaient fait intégrer l'armée d'Arès, mais ce comportement l'exaspérait. Il s'avança vers la cardinale et sourit.

Et bien. Je pense que nous avons une conception différente de l'honneur. Je ne fais que dire la vérité, en comparaison de bien des personnes, je suis faible. Cependant, je pense qu'il est honorable de reconnaitre soit même ses propres limites. Il n'y a rien d'honorable à exagérer ses forces, je pense donc ne pas être mal placé pour parler d'honneur dans cette situation. Compter sur les autre spectres? Je n'ai jamais dit que je comptais sur les autres spectres. Je vous ai simplement prévenu des conséquences d'une agression. Mais peut être n'avez vous pas été capable de le saisir?

"Je crois que tu devrais vraiment partir, faible petit spectre. Cet endroit n'est pas fait pour toi. Ou alors reste très près du grand méchant loup. Très près."

Cela est certain et je me sentirais fort incommodé si je devais rester de manière prolongée en présence de personnes qui ne savent que suivre leurs instincts de combat sans réfléchir. Cela en devient étouffant et je doute pouvoir supporter cela très longtemps.

Une nouvelle personne arriva. Il s'agissait de la femme qu'il avait déjà vu au labyrinthe. Celle ci se présenta comme étant Téthys, ancienne reine des océans. Que venais faire une titanide en ces lieux? Apparemment elle suivait Ryuken, elle était donc venue avec lui. Mais cela importait peu au spectre. Dans le même temps, Aphrodite quitta l'entrée du domaine. Elvis s'éloigna de la cardinale dans l'intention de suivre le loup jusque chez Phobos lorsque Ryuken se dirigea vers lui et cola son front contre le sien.

Tu es un orateur hein ? Je suis un bagarreur ! Je te promets que, à partir de maintenant,  tu es un homme mort. Que cela rentre bien dans ta tête: je vais te tuer. C’est entre toi et moi et ça ne concerne personne d’autre. On va voir si tu es un vrai guerrier ou bien une chiffe molle. Petit veinard, je viens tout juste de t’ajouter dans ma liste des chevaliers à traquer, à abattre et à réduire à néant !

Prenant alors un faux ton tragique, Elvis répondit à la provocation du berzerker.

Misère! Que vais je devenir? Maintenant qu'une personne aussi noble et puissante a déclaré ma perte, que me reste il à faire hormis courber l'échine et attendre le coup fatal! Hélas, la misérable personne que je suis ne peut s'opposer à une volonté supérieure et maintenant que tel être à déclarer ma perte, il me faut me soumettre, car rien de se que je pourrais faire ne détournera de moi le coup fatal!


Elvis s'arrêta. Non pas qu'il était déjà à court de paroles, mais si il continuait ainsi, il savait qu'il ne pourrait s'empêcher de rire jusqu'à ce que mort s'en suive. Il redevint donc sérieux, autant que cela était possible pour lui bien sur et lança son plus grand sourire au berzerker.

Sérieusement. N'y a t'il donc aucune place pour le raisonnement dans votre pitoyable cerveau dont je commence même à douter de l'existence. Vous ne pensez qu'à vous battre, ce comportement est plus proche d'une bête que d'un humain. Me tuer? Déjà faudrait il que vous parveniez à m'atteindre. De plus, je ne vois aucune raison valable de me battre contre vous, et je ne vois absolument pas pourquoi il me faudrait vous combattre pour que vus ayez une opinion de moi. Vous ne semblez par la suite pas conscients de l'effet diplomatique d'une agression sur un membre d'un autre camp. Mais je suppose que cela compte pour rien pour vous. Pour finir, vous serez prié de vous éloigner, votre présence en devient écrasante et j'ai autre chose à faire que de me soucier de votre personne dépourvue d'intérêt.

Il s'éloigna dans l'intention de suivre le loup quand il sentit une nouvelle arrivée dans l'entrée du domaine, signalée par un vent brulant. La personne qui venait d'arriver se dirigea vers la titanide, se présentant comme étant Lucifer l'ange déchu. Celui qu'il recherchait. Le destin lui souriait il? Néanmoins, avant qu'il ne puisse avancer, Ryuken le devança et déroba la cigarette de Lucifer pour l'écraser et se moqua ensuite de l'ange déchu par des propos intolérables. Une fois que le berzerker eut quitté les lieux en bousculant Lucifer au passage, libérant la porte de la guerre de sa présence pénible et inutile, Elvis s'avança. Matérialisant un portail dimensionnel invisible pour les autres, il en sortit une autre cigarette identique à celle que Ryuken avait écrasée et la donna à l'ange déchu.

Ne vous sentez pas offensé par ce qui viens de se passer. Ce guerrier semble être une machine uniquement capable de tuer et incapable de raisonnement. Il n'a probablement pas réalisé qu'il avait affaire à un dieu. Je suis Elvis, spectre de Janus de l'étoile céleste de la machination. J'étais à votre recherche et le destin semble m'avoir sourit en me faisant vous rencontrer.  Je porte à votre intention une invitation de la part de mon seigneur, Alessio du griffon, l'un des trois juges des enfers. Celui ci vous convie à le rejoindre dans son palais et désirerait s'entretenir avec vous. J'ignore de quoi il désire vous parler, cependant je pense que vous serez à même de bien vous entendre si votre réputation n'est pas usurpée. Je vous laisse le choix. Désirez vous me suivre?


La décision finale revenait à Lucifer. Allait il le suivre jusqu'à Anténora ou estimerait il qu' il avait autre chose à faire? Auquel cas il faudrait qu'il s'arrange pour le suivre afin de ne pas le perdre. Et il doutait qu'un dieu accepte d'être suivi ainsi par un humain. Dans le même temps, l'invitation de Phobos tenait toujours et il doutait que le dieu voir d'un très bon œil le fait que son invitation soit ainsi déclinée par un simple humain et pourrait se sentir offensé. Quoique le loup transmettrait peut être le contexte dans lequel l'invitation avait été déclinée et Phobos comprendrait probablement. Il tacherait de rencontrer le dieu de la peur dans un autre endroit, car il ne tenait pas à revenir en ces lieux au vu de l'agressivité des berzerkers et de leur caractère déplaisant. Mais cela était autre chose et rien ne disait qu'il serait amené à rencontrer à nouveau la peur. Tout dépendait de la décision de Lucifer.
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Dim 9 Mar 2014 - 10:37

(Je me permets de poster pour respecter la durée d'interception de 3 jours, manière de pas laisser filer Ryuken  Razz )

C'était à proprement parler un acte d'agression et un manque total de respect qui ne pouvait que se payer au prix fort. Sans tenir compte du danger ou de l'identité de l'individu à qui il venait d'ôter la cigarette, l'humain bodybuildé à l'air vindicatif osa ponctuer son geste imbécile d'un... ordre...
Toute trace de l'amabilité mielleuse habituelle de Seishiro laissa place à une lueur meurtrière dans son regard. Qu'un humain, même berseker, se permette de telles familiarités relevait du pur suicide. Alors que l'impudent se dirigeait déjà vers le centre du royaume de son maitre, sans tenir compte du changement d'aura de la divinité qu'il venait d'humilier en public, un mur de feu s'éleva à quelques centimètres de son visage pour le projeter en arrière. La voix de Lucifer résonna alors comme une condamnation à mort.

Soit tu es inconscient, soit totalement stupide, humain. Personne ne t'a jamais enseigné le respect qui est dû aux dieux ? Je vais devoir te l’inculquer pour te montrer quelle est ta place réelle...

Lucifer s'avança d'un pas et entendit un tiers s'adressait à lui. Ainsi donc, un juge des enfers souhaitait deviser avec lui. Une bien étrange invitation mais Seishiro n'était pas du genre à refuser les opportunités qui se présentaient à lui. Mais pour l'heure, il lui fallait régler ce dernier détail. Son regard dénué de la moindre once d'humanité toujours braqué sur sa cible, il répondit d'un ton presque absent.

Je serais ravi de rendre visite à ton maitre, jeune spectre. Toutefois, je te demande de patienter encore quelques instants. Profite du spectacle, je suis persuadé qu'il te ravira...

D'un geste vif, Seishiro sortit une série de cartes de tarot de sa veste et les lança dans les airs. Ces dernières vinrent flotter autour de lui à mesure que son cosmos, empli d'une soif de meurtre tangible, s'épanouissait pour ne laisser aucun doute sur le sort funeste qui attendait l'irrespectueux Ryuken.


Seishiro lance un défi à Ryuken
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Dim 9 Mar 2014 - 11:15

La divinité de l'Amour répondit à Téthys, lui affirmant qu'elle serait toujours la bienvenue tant qu'elle ne sèmera pas la guerre. Ne pas semer la guerre dans le domaine de la Guerre, un peu ironique n'est-il pas? Aphrodite n'avait pas l'air de vouloir trop s'attarder ici, Téthys la laissa donc s'en aller. Elle aussi avait à faire de toute façon. Phobos n'apprécierait peut-être pas qu'elle le fasse attendre. Elle posa son regard sur Camélia qui semblait prise d'un véritable fou rire devant Elvis puis senti un cosmos divin s'approcher.

"Qu'est-ce? Le camp d'Arès serait-il devenu un adepte de la diplomatie?"

Ce cosmos n'était clairement pas celui d'un Berseker, ce qui expliquait le pourquoi de cette pensée. Enfin, le nouveau venu se présenta à elle. Il se présenta comme étant Lucifer, un allié des Titans. La Titanide se souvenait en effet avoir entendu parler de lui de la bouche de son frère. Voici donc à quoi ressemblait Lucifer, l'Ange déchu des chrétiens.


-Je me nomme Téthys, je suis en effet la dernière née des Titanides et sœur de Cronos. Nous n'avons pas eut l'occasion de nous parler c'est vrai, mais j'ai néanmoins un message pour vous de la part de mon frère.


Elle ne savait pas si elle devait s'estimer heureuse de rencontrer cette allié qui jouerait son propre jeu, mais tant qu'à l'avoir dans les parages autant lui passer le message. L'Ange déchu s'étonna de sa présence en ces lieux.


-Si vous devez partir, je ne vous retiendrait pas plus que de raison. je suis venue ici afin d'établir des relations diplomatiques entre le camp des Titans et celui du dieu de la Guerre. Quand au message que je dois vous transmettre, il s'agit d'une demande la part de Cronos de revenir dans notre domaine. Il souhaiterait vous parler. Quant à nous, nous pourrons converser ailleurs, lorsque j'aurais fini mon travail dans ce camp.


Ryuken réprimanda quelques peu la divinité, montrant une nouvelle fois le peu d'intérêt qu'il portait à la hiérarchie. Attaquer verbalement une divinité ne pouvait qu'énerver celle-ci. Alors qu'elle s'apprêtait à suivre le Black Saint lorsque Lucifer lança un défit à Ryuken afin de laver l'affront qu'il venait de lui faire. Allons donc, la marche vers Phobos ne semblait pas vouloir être simple pour elle.


-Si tu désires relever le défit Ryuken, fais le. Je ferais le chemin seule, à moins que quelqu'un d'autre se dévoue pour me guider.


Ou que Phobos daigne de revenir vers elle. On pouvait toujours espérer, même si elle sentait bien qu'elle risquait de traverser tous les domaines les uns après les autres afin d'arriver au temple de Phobos. Une longue marche en perspective.

 Arrow Champs de Mars (sauf si interception)
Revenir en haut Aller en bas
Camélia 2

avatar
Messages : 237

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
241/241  (241/241)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Dim 9 Mar 2014 - 11:36

"Je vous laisse juger tout ce que vous voulez, quand bien même vous me pensez stupide et inconsciente. Écoutez bien petit rat, le raisonnement est simple : vous êtes sur le territoire de mon maître Arès, vous insultez les miens et moi-même, vous avez délivré votre message. Vous n'avez donc plus rien à faire ici. Et je vais vous accompagner vers la sortie... en vous arrachant le cœur."

Ne pas pouvoir l'atteindre ? S'il pensait que la cardinale n'avait pas les moyens de l'expédier là d'où il venait, en Enfer, il se mettait le doigt dans l’œil et jusqu'à l'épaule. Un mur de flammes fit son apparition dans la zone, mais qui n'était pas de son fait. Un sourire démoniaque s'inscrivit sur ses traits lorsqu'elle vit Lucifer défier Ryuken en combat singulier.

"J'adore votre façon de procéder Milord ! Permettez-moi de prendre une parcelle de terrain pour vous imiter !"

Et sans attendre elle auréola Elvis du Feu terrible qui était son attribut.

"Une bête oui... J'en suis peut-être une. Mais ce sera moi qui survivrai et non vous."

L'exaltation du combat, la vue des cosmos qui s'enflamment et Lucifer qui apparaissait dans toute sa splendeur meurtrière... Les relations avec les titans s'annonçaient magnifiques. Ils partageaient un trait commun : avoir été scellés plusieurs siècles. Peut-être cela les rapprochait-il un peu ? La cardinale se tourna vers Téthys et fit une dernière révérence enflammée.

"Je m'excuse de ne point vous montrer le chemin chère titanide. Les feux de mon domaine seront à leur minimum pour votre passage. Faites savoir à Calamity que vous avez mon approbation pour traverser le royaume, cela vous sera peut-être utile ! Bonne route ~~"

Déclaration de combat : Camélia vs Elvis
Revenir en haut Aller en bas
Phobos
Dieu de la Peur
avatar
Messages : 758


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
330/330  (330/330)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Dim 9 Mar 2014 - 21:50

Lorsque Phobos arriva, en toute discrétion, invisible aux yeux des mortels, son sang ne fit qu'un tour. Non seulement ses serviteurs désobéissaient clairement à ses directives, et qui plus est ils menaçaient clairement la vie d'un de ses invités. Une tension macabre fit baisser la température de l'endroit assez drastiquement, un frisson parcourant la moelle épinière des humains présents. Le familier qu'il avait laissé à Elvis se mit à gronder, puis disparu dans une gerbe ténébreuse afin de rejoindre son maître. Un éclair illumina la pièce et la Peur fit enfin son apparition... derrière la Cardinale. Poussée par un geste purement instinctif, elle se retourna pour découvrir Phobos, dont les yeux luisait d'une lueur particulièrement mauvaise et malfaisante. D'un puissant revers de la main, il gifla la cardinale qui tomba à terre plusieurs mètres plus loin tandis que sa voix caverneuse grondait et secouait les esprits des humains.

"C'est ainsi que l'on obéit à son Dieu?! Je t'avais confié une tâche, et Deimos m'a révélé que tu n'en avais rien fait! Pire encore, vous êtes en présence d'une divinité en la personne de Lucifer, et vous vous permettez encore de vous comportez ainsi? De menacer mon invité?" 

 Un regard sur Ryuken lui suffisait pour étreindre le coeur de ce dernier, faisant osciller ce dernier jusqu'à le faire tomber à terre. Son regard quitta le chevalier noir pour regarder en silence l'ange déchu. Il aurait préféré le retrouver dans de meilleures circonstances mais l'heure n'était pas aux retrouvailles, ni à la subtilité. 

"Mon cher ami, tu me vois navré de te voir accaparé par de tels insectes... j'ai déjà connu des mortels stupides, mais ces deux là atteignent des sommets..." 

D'un pas froid et lent, il se rapprocha de Camélia. D'un regard, il fit appel à une force invisible et redressa la jeune femme. Il la toisa d'un regard toujours aussi furieux.

"Puisque tu ne sembles pas comprendre les paroles d'un commandant des armées d'Arès, je vais procéder autrement..." 

Il posa sa main froide et ferme sur le crâne de Camélia, puis resserra son emprise sur elle. La douleur qu'elle ressentit était atroce mais ce n'était que le début. Le cosmos froid et sinistre de Phobos pénétra son esprit, ses esprits, et frappa avec violence son âme. Celle ci fut des lors marquée comme au fer rouge et fut maudire par le dieu qui y laissa sa marque maléfique. Cela parut être une éternité de souffrance pour la malheureuse, et ce fut comme une délivrance pour elle lorsqu'il relâcha son emprise, la laissant tomber au sol comme une vieille poupée de chiffons.

"Désormais, tu ne sauras plus provoquer de combats sans ma permission, celle de Deimos ou encore d'Arès! Il s'agit là d'une terrible punition pour quiconque se considérerait comme un berserker. Cela t'apprendras à respecter tes maîtres et si tu parviens à faire preuve de ta loyauté et adopter une attitude qui nous conviendra à Deimos et moi, nous verrons pour te rendre ta liberté de guerroyer! Sache que mon frère et moi même nous sommes vos chefs directs, Arès nous ayant confié le commandement des troupes, et nous ne tolérerons plus le moindre acte d'insubordination et d'irrespects!" 

Puis se tournant vers Tethys, il invita cette dernière avec élégance. 

"J'avais espéré vous recevoir d'une meilleure manière. Venez par ici, nous serons plus tranquille dans mon temple pour discuter." 

Jetant un dernier regard vers Lucifer, il lui fit un léger signe de tête. Etait ce là un signe de remerciement? ou bien lui donnait il l'accord pour en terminer avec le chevalier noir? Seul l'ange déchu aurait pu le dire. Puis il disparu, emportant d'un geste de sa veste la titanide dans son sombre royaume, laissant les trois humains avec l'ange déchu... 


-------------

Malédiction lancée sur Camélia.

De type Rp. 

"Suppression de la volonté guerrière"


Désormais, Camélia ne peut plus défier quiconque sans la permission préalable de Phobos, de Deimos ou de Arès. Tout défi lancé sans une telle permission est caduque. 
Revenir en haut Aller en bas
Elvis

avatar
Messages : 297


Caractéristiques
Vie Vie:
165/165  (165/165)
Cosmos Cosmos:
203/203  (203/203)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Lun 10 Mar 2014 - 9:57

La tentative d'Elvis de calmer Lucifer fut vaine, il aurait du s'en douter. Alors que Ryuken s'apprêtait à quitter la porte de la guerre, un mur de flamme apparut devant lui pour lui bloquer le passage tandis que Lucifer para d'un ton qui sonnait comme une condamnation à mort. Ainsi rien ne pourrait stopper ce combat, il était vain de chercher à empêcher un dieu courroucé d'accomplir sa vengeance, il aurait du s'en douter. Néanmoins, avant de débuter le combat, Lucifer s'adressa à lui pour lui dire qu'il serait ravi de rencontrer Alessio, mais qu'il allait lui falloir patienter un peu et lui demanda de profiter du spectacle. Des cartes de tarot se mirent alors à flotter autours du dieu, signalant le début de l'affrontement. Il s'éloignait dans le but de ne pas gêner le combat lorsque les paroles de la cardinale lui parvinrent.

"Je vous laisse juger tout ce que vous voulez, quand bien même vous me pensez stupide et inconsciente. Écoutez bien petit rat, le raisonnement est simple : vous êtes sur le territoire de mon maître Arès, vous insultez les miens et moi-même, vous avez délivré votre message. Vous n'avez donc plus rien à faire ici. Et je vais vous accompagner vers la sortie... en vous arrachant le cœur."

Cela en devenait lassant. Encore des velléités de combat, s'en était trop pour lui. Il fallait bien être un berzerker pour avoir idée d'arracher le cœur de son adversaire. Ces berzerkers et leur soif de massacre commençaient à lui taper sur les nerfs. La cardinale fit ensuite apparaitre un mur de flammes à son tour dans le but de l'empêcher de fuir et se prépara à l'attaque. Elvis quand à lui, ne bougeait pas.

Cela en devient lassant. Vous semblez tous tenir à me massacrer pour des raisons que je ne comprend pas, puisqu'après tout je ne vous ai nullement provoquée. Je me suis adressé à votre compagnon en armure noire, ce Ryuken, pas à vous. Je ne vous ai nullement inclue dans mes paroles. Quelles raisons avez vous de me tuer? Mais je suppose que vous les berzerkers n'avez pas besoin de raisons pour tuer et que tout ce que je pourrais dire sera vain. Soit, je ne souhaitais pas en arriver là mais vous l'aurez voulu.

Le spectre n'avait toujours pas bougé, pourtant un reflet métallique avait brillé sous sa cape de voyage. Si Camélia eu bien regardé à ce moment, elle pourrait apercevoir une épée pointée sur elle. Néanmoins, le spectre n'eut pas à s'en servir. La température des lieux baissa drastiquement et un frisson le parcouru. Le familier invoqué par Phobos disparu en grondant tandis que le dieu de la peur apparaissait derrière la cardinale. Il n'y avait nul besoin de dire que Phobos était furieux. Il gifla la cardinale qui s'écrasa sur le sol un peu plus loin. Il apostropha ensuite la femme et lui prit la tête en étau dans sa main. Après quelques instants, il la lâcha et s'adressa à sa victime tandis que le spectre était toujours paralysé., incapable de bouger ou de parler.

"Désormais, tu ne sauras plus provoquer de combats sans ma permission, celle de Deimos ou encore d'Arès! Il s'agit là d'une terrible punition pour quiconque se considérerait comme un berserker. Cela t'apprendras à respecter tes maîtres et si tu parviens à faire preuve de ta loyauté et adopter une attitude qui nous conviendra à Deimos et moi, nous verrons pour te rendre ta liberté de guerroyer! Sache que mon frère et moi même nous sommes vos chefs directs, Arès nous ayant confié le commandement des troupes, et nous ne tolérerons plus le moindre acte d'insubordination et d'irrespects!"

Un frisson parcouru le corps du spectre. Certes il n'était pas un berzerker mais il savait que cela était un terrible châtiment pour quelqu'un dont la vie toute entière tournait autours du combat. Phobos disparut ensuite, emmenant avec lui la titanide Téthys. Elvis restait donc seul avec Lucifer et Ryuken qui s'apprêtaient à se battre et la cardinale qui ne pouvait plus le défier mais qui allait surement lui faire payer chèrement ce qui lui était arrivé. Le reflet métallique disparut dans l'habit d'Elvis, il venait de ranger son épée. La compassion pouvait se lire sur son visage à l'encontre de la cardinale.

Cardinale, je suis navré que cela vous sois arrivé. Je conçois que cela dois être un châtiment terrible pour vous. Comme vous le désiriez, je vais quitter les lieux afin de ne pas accroître votre détresse de la présence de celui que vous avez voulu tuer. J'attendrais le seigneur Lucifer en enfer.


Il se tourna ensuite vers Lucifer.

Seigneur Lucifer, je vous attendrais en enfer afin de ne pas incommoder davantage de ma présence les berzerkers. Soyez certain que j'irais vous accueillir dès que vous vous présenterez à l'entrée de notre royaume.

Il se détourna ensuite et disparut dans une faille dimensionnelle. Sa mission allait bientôt prendre fin, il allait profiter de ce temps de répit pour discuter avec quelqu'un, si celui ci était seul bien entendu. Il ne fallait pas qu'Alessio soit là car cela ruinerait son projet. Mais il s'arrangerait bien pour s'en sortir. La machination ne faisait que commencer.

prochain: Anténora


Revenir en haut Aller en bas
Ryuken


Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Lun 10 Mar 2014 - 18:19







Et pourquoi pas après tout ! Oui !! Pourquoi ne pas déchaîner ma colère et ma rancœur contre ce maudit dieu ! Ha Ha Ha Ha !!! Qui sont ces êtres qui osent me commander ? Je n’obéis à personne ! Je trace mon propre chemin seul et personne, en ce bas monde, ne pourra interférer avec ma propre volonté ! Les Titans… Les Olympiens… Les Humains… Je vais toutes et tous les pulvériser. Puisqu’on a fait de moi un Déicide, n’est-il pas temps que je commence mon long chemin emplie de chairs et de sang. Oh Oui ! Et puis, j’ai tellement envie de mesurer mon nouvel art de combat ! Et contre un Dieu qui plus est ! Face au »Vieil Ami de Cronos » ! Ce rideau de feu, qui se dresse devant moi, cache la fureur qui commence à naître en moi.  Se laisser abandonner est un tel plaisir: sentir cette rage monter et se rendre compte de la gigantesque puissance qu’elle me procure. Je ne pensais pas avoir progressé de cette manière depuis mon dernier combat. Mais, je suis sûr que je dois pouvoir faire mieux. Oh oui !!! Allez plus loin… Toujours plus loin… Toucher le ciel de ma main et faire tomber une merveilleuse pluie de sang sur ce monde pourrie. Et au diable le reste !! Au diable Arès !! Phobos!!! Deimos !! Cronos !! Qu’ils meurent toutes et tous !! Je n’ai pas besoin d’eux !! C’est alors que je me retourne. Le regard courroucé de la Peur ne me fait pas trembler?! Je suis tellement excité par ce combat que je ne ressens plus rien. Voilà un affrontement à ma hauteur ! Voilà un combat perdu d’avance où je pourrais me défouler avec grand plaisir sur un adversaire.




Plus rien n’a d’importance ! Je me retourne lentement vers le Dieu qui m’a lancé un défi. Dommage que je ne puisse me voir. Les prunelles de  mes yeux virèrent en un rouge sanguin débordant de haine et de colère. Tout mon visage prit une teinte totalement machiavélique. Est-cela se faire envahir par le mal absolu ? Est-ce cela la suite logique de la part d’Ombre qui sommeille en moi ? En nous ? Au bout du compte, c’est ça la mort ? On peut dire que ça me plaît. Je regardais mes vêtements changer de couleurs: ils prirent une teinte bleu foncé remplaçant le blanc immaculé de mon kimono.  Qu’importe ! Une couleur est une couleur. Il n’y a aucune signification pour moi et encore moins aucune importance ! Un sourire néfaste se dessine sur mon visage.


Tu veux m’apprendre le respect dû aux dieux ? Je ne suis ni inconscient ni stupide. Mais, je me moque totalement de votre existence ! Si je ne peux te tuer aujourd’hui, je t’anéantirais plus tard. Comme les autres !




Ma cosmo énergie s’intensifia à son maximum alors que, soudain, je frappais de mon propre chef entre ma poitrine avec mon poing, créant un impact. Un trou venait de se forger au bout milieu de ma poitrine: je m’attendais à voir le sang couler à flot. Ce n’était pas le déluge mais ça coulait. Les pointes de mes cheveux se dressèrent pour prendre une apparence rouge orangée. Et la douleur devint une extase. Et celle-ci se métamorphosa en une véritable motivation.


J’accepte ton défi ! Crois moi, même si ce ne sont que quelques coups, tu connaîtras une telle souffrance que tu t’en souviendras encore ! À partir de maintenant, regarde toujours derrière toi car je ne serais jamais loin de toi !


Mon armure de bronze noir, symbolisant ce pégase impulsif et rageur, se revêtit sur moi. Je marchais d’un pas décidé vers le Vieil Ami de Cronos avec l’immense volonté de lui faire connaître et subir, à ma façon, mon ressentiment face aux dieux et…


Je vais en profiter pour lancer un message claire et nette à Cronos en te défigurant et en te blessant de telle manière qu’il comprendra que maintenant, je n’en ai absolument plus rien à faire de lui et de sa famille !!!






DÉFI ACCEPTÉ


Dernière édition par Ryuken le Sam 15 Mar 2014 - 9:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camélia 2

avatar
Messages : 237

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
241/241  (241/241)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Lun 10 Mar 2014 - 23:22

(Merci de ne PAS jouer mon personnage A MA PLACE.
"Poussée par un geste purement instinctif elle se retourna" => non, si elle se retourne c'est parce qu'elle fait face à son ennemi en toute circonstance.
"il gifla la cardinale qui tomba à terre plusieurs mètres plus loin" => et si je veux qu'elle reste debout chancelante, hein ? Grosbill.
"vous êtes en présence d'une divinité en la personne de Lucifer, et vous vous permettez encore de vous comportez ainsi? De menacer mon invité?" => Camélia n'a pas menacé Lucifer. Mais Camélia prend tout parce que ça t'arrange bien de trouver une raison pour lui taper dessus.
"Cela parut être une éternité de souffrance pour la malheureuse, et ce fut comme une délivrance pour elle lorsqu'il relâcha son emprise" => Camélia aime la douleur. C'est pas une souffrance pour elle, c'est un plaisir.
La prochaine fois que tu joueras les réactions de mon perso sans autorisation, je ferais de même, et on verra si tu apprécies la chose.)

La cardinale était prête à dévorer sa proie lorsqu'une présence malveillante et puissante s'interposa entre elle et le spectre. Phobos, le fils de la Superficielle, sortit de nulle part, éteignit son Feu adoré et proféra de multiples menaces. Menacer un dieu ? Elle n'avait jamais fait une telle chose, et c'est Tatsou qui aurait dû être la victime du sortilège qu'il lança alors. Une délicieuse sensation parcourut tout son corps, l'électrisa savamment tandis qu'un sourire d'extase se peignait sur ses traits. Oh la douleur oui, il y en avait, mais tellement, tellement euphorisante. C'était comme s'il lui envoyait une puissante dose de morphine, jusqu'à ce que Narcisse ne réponde plus, ne réagissent plus. Elle s'étonna de ce silence, l'appela, l'appela encore. Son regard se voila légèrement, son visage devint confus, puis Phobos la laissa retomber au sol avant de repartir en marmonnant quelques excuses. Le comble fut d'entendre Elvis parler de "détresse" avant de fuir comme un lâche. La cardinale regarda autour d'elle, les lieux lui paraissant tout à coup étrangers.

"Arès... Maître Arès... Il est pathétique... Ce ne peut être votre fils... Un homme qui ne sait pas se faire obéir par la foi... n'est pas votre fils..."

Elle épousseta sa robe un instant lorsque son armure se mit à briller d'une lueur rouge. Elle en caressa les épaulettes avec un regard tendre.

"Oui, pars te reposer. Je n'ai pas besoin de toi pour le moment. Reste au chaud ma tendre amie. Il le regrettera tôt ou tard."

L'armure rougeoya plus fort, puis reprit sa forme totémique, brilla une dernière fois quand Camélia lui fit un signe de la main et enfin s'envola jusqu'au Désert de Feu, où elle monterait la garde avec les feux follets. Pour l'heure, la berserker n'avait plus de maître, Arès étant absent. Et ce n'était pas cette brute sans idéaux qui se ferait passer pour. Elle décida donc d'accomplir la seule mission qui importait : retrouver Arès.

Suivant : Hauteurs de Thèbes
Revenir en haut Aller en bas
Seishiro

avatar
Messages : 177


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
441/441  (441/441)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   Mer 19 Mar 2014 - 18:44

Une fois débarrassé de ce corniaud pénible, Seishiro essuya le sang qui lui couvrait le visage et tira sur ses vêtements pour les assouplir. A son grand regret, il constata les dégâts sur son pardessus et poussa un long soupir à l’idée de devoir s’en procurer un autre. Ce maudit Ryuken venait de lui faire perdre du temps… Bon, en qualité d’immortel, Seishiro n’avait pas réellement à se plaindre sur ce sujet mais la gêne était réelle. L’ange déchu devait se rendre à l’invitation lancée par le juge du Griffon, gagner le royaume sous-marin pour s’entretenir avec ce vieux colérique de Poséidon et regagner son palais personnel pour commencer à faire le point sur les nombreuses toiles qu’il était parvenu à tisser en un temps record.
Toutefois, l’ange déchu avait encore une chose à accomplir en ce lieu dévasté. A sa grande contrariété, il constata alors que sa future victime avait prit la poudre d’escampette. A peine Seishiro avait-il porté la main sur le pégase noir, que la cardinale folle avait eu le front de défier le spectre messager du juge du Griffon. Or, toucher au guide de Lucifer revenait à s’en prendre, par ricochet, aux intérêts de l’ange déchu. Une nouvelle provocation que ce dernier ne comptait pas laisser filer. Fort heureusement pour elle, la coupable n’était plus présente. D’ailleurs, Seishiro remarqua que suite à son combat contre Ryuken, l’endroit ne comptait plus âme qui vive. Au vu des forces déployées, les individus les plus sages avaient bien fait de se retirer. Les autres pouvaient avoir péri. Qu’importe. Seishiro haussa les épaules avant de porter sa main à son menton. Le mieux était d’honorer la demande d’entretien de ce mystérieux Alessio. Avec un peu de chance, Thanatos serait de retour aux enfers et prendrait plaisir à revoir son allié de circonstance. Une pierre, deux coups. Poséidon pouvait bien attendre de toute façon. Le porteur de lumière s’étira avec langueur, alors qu’un sourire satisfait se dessinait sur ses traits.

L’ennui n’est décidément pas à la portée des dieux. Rideau, le second acte débute…

D’humeur joyeuse, Seishiro déploya ses ailes majestueuses et s’élança dans les airs en direction d’un lieu connu d’une minorité bien restreinte : l’entrée des enfers.  

 Arrow Porte des enfers
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée de l'amour en terre de guerre.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée de l'amour en terre de guerre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis [Ando] (abandonné)
» En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis (With Marie de Guise
» Yukon, Terre de guerre.
» Ishigaki, Misère et Richesse
» Nulle terre sans guerre. { Partie 1 [PV Mann]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume de la Guerre ¤ Arès :: Le domaine de la Guerre :: La porte de la guerre-