Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [EVENT] Dans la gueule du loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 9 Avr 2014 - 11:11

Des chaînes encerclèrent la créature, l’attachèrent comme pour la retenir au sol. Saucissonnée dans cette couverture métallique, l’animal poussa un cri à déchirer le ciel, comme un violent éclair zébrant la voûte céleste.  Le monstre géant se mit à se débattre comme un forcené. Des grincements se firent entendre et des fêlures apparurent sur les chaines. Les maillons s’élargir et s’allongèrent de plus en plus jusqu’au moment fatidique où elles cédèrent dans un bruit effroyable. Il en faudrait plus pour clouer au sol une monstruosité géante. Ces objets métalliques et divins n’étaient pas encore suffisamment résistants pour emprisonner sa fougue.  La gueule de la créature s’ouvrit alors de manière disproportionnée découvrant une rangée de dents acérées et deux langues absolument horribles qui se débattaient comme deux tentacules de poulpe. Les deux membres sortirent de la bouche de la créature et vinrent fouetter l’air cherchant à tout prix à toucher le visage du dieu olympien. Les deux morceaux de viandes étaient très irritants et coupant. Ils finirent par atteindre la face du dieu à plusieurs reprises. Sa peau se colora alors de rouge et il sentit d’horribles démangeaisons parcoururent son visage. Des caillots de sang se formèrent sous sa peau et le tissu commença à se nécroser. Douloureux, mais pas de quoi refroidir les ardeurs d’un dieu aussi virulent que celui qui régnait sur la destruction.

Athéna, l’autre divinité grecque liée à la guerre fit maintenant son mouvement offensif. Elle fit s’abattre un déluge de foudre sur la créature qui fut parcourue par ce courant électrique. Le courant le traversa de part en part et sa peau se mit à brûler et à fumer sous l’effet de l’impact. Une partie du visage du monstre fut gravement brûlé. L’un de ses yeux fondit littéralement sous la violence de la chaleur de la foudre.  Poussant un hurlement du tonnerre, la créature tourna tous ses yeux en direction de celui qui avait provoqué en premier son ire : Arès.  Malgré les insultes de la petite chose affaiblie, la créature ne lui accorda aucun regard. Il allait bientôt passer l’arme à gauche ce vulgaire loup et alors elle pourrait se repaitre de son corps et avaler sa force vitale. La bouche béante du monstre s’ouvrit et ses langues s’écartèrent ou semblèrent s’écarter comme poussée par une force puissante. Ce fut alors une véritable déferlante de petites créature qui sortirent de la gueule de la monstruosité. Les créatures mi-insecte mi-reptile  bondirent de leur trou et se déplacèrent sur le sol de manière inélégante. Leur manière de se déplacer était pourtant très rapide. Elles fondirent sur Arès et le mordirent un nombre incalculable de fois. Etait-ce les enfants de la créature ou simplement des parasites qui vivaient en son sein ? La question n’était pas importante, le résultat l’était beaucoup plus.  


----

Capacité spéciale de la créature
Glaciation obscure : le cosmos et l'armure sont gelés, les recharges de cosmos sont annulées, les effets et techniques spéciales sont annulées, chaque coup physique donné par la créature retire des pts d'armure et il devient impossible de porter des coups physiques.

La horde puante / Faible 20cs Mort portée sur Arès

Le monstre vomis un flot de créatures immondes qui attaquent l'ennemi.

Léchouille intensive / 5 Coups Physiques portés sur Arès


Hp : ??? - 40
Cs : ??? -20 - 30 + 10
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 538


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Ven 11 Avr 2014 - 20:23


Les chaines d'Arès continuaient à se resserrer et à écraser le créature qui agonisé sous ses pieds. Mais alors qu'il pensait son compte réglé, la bestiole se délivra de l'étreinte et brisant ses chaînes. Une chose que nul divin n'étaient capable de réaliser. Cela signifiait que cette créature n'avait pas d'essence divine en elle. A moins que ces chaines ne se soient affaiblis à cause de la température. Chose probable mais cela remettait en cause la puissance de ces liens. Le dieu de la guerre observa l'humain se placer devant Athéna. Pensait-il être assez fort pour tenir encore le choc et protéger sa petite soeur ? La gueule de la répugnante créature c'était ouverte pour laisser passer deux langues qui traversèrent la distance qui les séparaient. Le dieu Grec se contenta de se déplacer pour esquiver. Il n'avait pas l'intention de toucher cette chose.

" Penses-tu pouvoir toucher mon corps divin avec une attaque de ce niveau ? "
Tandis que la déesse du sanctuaire avait lancé sa contre attaque, l'Olympien se contenta de regarder souffrir la bestiole qui avait du mal à se relever. Ou du moins pour le moment... Le courant électrique avait été très intense et cette bestiole allait, surement avoir les membres paralysé durant quelques instants. Cette chose était vraiment répugnante... voir un tel spectacle lui donner presque envie de déchainer toute sa puissance pour le réduire au néant. Mais utilisé "l'épée de la séparation" serait sans doute trop fort... Toutefois, il commençait réellement à prendre tout cela au sérieux et commençait à perdre patience. Ce jeu ne l'amusait plus du tout. Le dieu se déplaça dans les airs, les bras croisés comme si de rien n'était. Ses déplacements étaient plutôt lent et il ne se pressait pas pour rejoindre Athéna et l'humain qui ne manquait pas de courage. Arès ne montrait aucune considération pour les hommes. Mais puisqu'il tenait tant que ça à protéger Athéna, alors pourquoi pas ? La guerre entama sa descente des airs pour s'installer devant sa soeur et Ashram. Il décroisa les bras pour la première fois dans ce combat. Peut-être qu'il commençait à prendre cet affrontement au sérieux ? Où alors en avait-il définitivement fait le choix d'écraser cette chose.

" Faible humain, j'ignore pourquoi tu souhaite la protéger, et d'ailleurs je m'en moque. Mais si tu persiste dans cette voie alors tu ferais bien mieux de te reculer. "
Il était plus facile de protéger une personne en restant vivant. Voilà pourquoi Arès confia la protection d'Athéna à cet humain. Le cosmos devenu plus intense, le dieu de la guerre laissa une grande partie de sa puissance s'étaler sous leurs yeux. Le mur sacré ou il cachait toutes ses armes c'étaient de nouveau révélé. Mais cette fois... une seule épée venait d'en sortir. L'arme ultime d'Arès. Celle avec laquelle il avait séparé la terre et le ciel en une seule attaque. Le ciel se mit à gronder comme pour avertir le monde que l'Olympien était sur le point de déchainer sa rage.

" Me pousser à bout en si peu de temps est remarquable... "

Le sol tremblait et se fissuré avant même que la divinité ne se soit emparé de son arme. Le cosmos d'Arès avait viré aux rouges et lorsqu'il attrapa la poignée une lumière aveuglante illumina la scène. Le vent se mit à tourbillonner autour de lui et à attirer toute chose. Un énorme bruit de grondement frappa le lieu et le cosmos d'Arès se mit à faire vibrer les cieux.

" Enuma... Eliiish !! "



60pts de Cs
Sortie tout droit du royaume des rois des dieux, Arès sort sa plus puissante arme, une épée nommé Ea. Il concentre son cosmos dans cette lame et projette une violente rafale d'énergie. Rare sont ceux ayant déjà survécu à une telle attaque ! Cette attaque provoque 70pts de dégâts immédiat. (seulement lorsque 60pts son dépensé)

Le sol... l'air, tout se consumer et disparaissait pour laisser place au néant... tel était la puissance de son arme. Même le ciel se fissuré et se disloquer... s'il n'arrêtait pas tout de suite son attaque, le monde risquait de disparaitre.



Coups donnés : 70 (Enuma Elish)

PV 307
PC 364 - 5 - 20 - 60 = 279
Pa 645 - 50 = 595

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 16 Avr 2014 - 21:12

( Je poste donc --> Vu avec Athéna )

La bestiole n’a pas réagi comme il l’avait espéré. Au lieu de s’attaquer au mur de protection, elle avait déchainé ses forces sur le Dieu de la Guerre. Pas si stupide, certes mais au moins le fait d’avoir déclenché cette tactique avait préservé ses dernières forces et empêché Athéna d’être frappée également.

D’ailleurs, que faisait-elle ? Frappée par les multiples bouches qui avaient tenté de nous faire crouler sous le nombre, elle semblait récupérer des forces. Avait-elle ressenti la disparition de quelques chevaliers parmi les plus braves de ses rangs ? Était-elle en train de converser par télépathie ? Ashram n’en savait rien.

Ce qu’il savait en revanche c’est que ses forces ne lui permettaient pas d’entreprendre grand-chose de très létal. La créature insensible à la plupart des afflictions, il fallait avoir un désir de mourir pour oser se jeter sur elle. Il regarda Arès. Sa décision était prise. Pendant qu’Athéna était interdite, il maintiendrait autant que possible sa barrière de protection.

Il n’avait jamais entrepris pareille action. Sans doute avait-il parfois manqué de clairvoyance au cours de ses combats, avait-il fait quelques excès de zèle au nom d’une tactique plus ou moins fine. Il n’était pas du genre à se plaindre. Homme à se plaindre ? Encore aurait-il fallu qu’il en soit un.

Sa concentration pour maintenir sa barrière de protection n’est pas de tout repos. Tout autour d’eux, les loups attendent immobiles tout en jappant par intermittence. Le Dieu de la Guerre vint alors à frapper la créature avec probablement une de ses attaques les plus puissantes. Le sol se mit à trembler, la structure de givre sembla s’ébranler… Une frappe si cataclysmique et si puissante qu’elle risqua de balayer la maigre protection d’Ashram.

Il pose un genou à terre et manque de tomber tant la décharge est violente. La protection manque d’être anéantie… A quoi pouvait-on s’attendre avec la puissance libérée d’un dieu ?

---------------------------------
Coups reçus : 0
Coups parés : 0
Coups donnés: 0 PROTECTION Maintenue !
Hp: 35
CS: 7
Armure: 150


Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 16 Avr 2014 - 22:13

La déesse de la guerre ne semblait pas sur l'offensive. Peut-être se tenait-elle à l'affût, préparant une terrible attaque pour venir à bout du monstre. Arès lui ne prenait pas de gants et y allait carrément, tel le fier guerrier qu'il l'était. Armé de son épée, il porta un coup surpuissant qui vint frapper la créature géante de plein fouet, détruisant l'une de ses ailes dans la foulée. Le sang jaillit alors et se répandit aux alentours éclaboussant Ashram. Sur sa peau, le liquide commença à fumer et à consumer ses chaires. De quoi le titiller dans son fort intérieur. Le jeune homme était de plus en plus faible mais il s'obstinait à maintenir sa défense protectrice au lieu d'attaquer son ennemi. Une grave erreur qui lui coûterait peut-être la vie. L'oiseau savait qu'il devait frapper fort. En son fort intérieur, la victoire résidait dans ses gueules mais il devait d'abord se concentrer sur le menu fretin. Cet homme du nord qui s'obstinait à défendre les autres était sans défense et faisait une proie facile et de choix. En s'en nourrissant, elle retrouverait force et puissance. De quoi tenir tête aux deux autres créatures puissantes qui osaient se dresser. Depuis quand les repas osaient-ils se rebiffer contre leur dévoreur ? Poussant un hurlement à vous glacer le sang, la créature ouvrit sa plus grande bouche découvrant ses hideuses langues et ses dents démesurées. Son haleine fétide venait titiller les narines d'Ashram, d'Ahina et Arès. Une odeur pire que la mort sortait de ce trou béant.

Une lueur foncée apparu alors entre les crocs du montre et une sphère d'énergie noire apparu. La Sphère s'éleva à toute vitesse dans les airs et sortit de la bouche de l'animal pour fondre sur Ashram le Veilleur. Tel  une bombe, la sphère noire explosa dés qu'elle entra en contact avec le vaillant loup d'Asgard, déchaînant un torrent de flammes noires qui le brûlèrent à très hautes températures, s'attaquant à ses organes plutôt qu'à sa peau. La Sphère ne semblait pas s'en prendre à son corps mais à ses entrailles. Quoi de plus étonnant pour quelque chose qui sortait de la bouche de cette étrangeté. Le pauvre loup se sentait mourir à petit feu, la vie l'abandonnait. Son heure était-elle venue ? Il était peut-être temps de voir s'il avait les tripes nécessaires, sans mauvais jeu de mots, pour survivre. La créature s'apprêtait déjà à fondre sur lui pour se nourrir de sa chaire. Elle sentait déjà le goût exquis de la viande cuite sur son palais et ses langues. A gros bouillons, le monstre salivait comme un mort de faim. La gourmandise était un vilain défaut même pour les grosses bestioles géantes !


----

Capacité spéciale de la créature
Glaciation obscure : le cosmos et l'armure sont gelés, les recharges de cosmos sont annulées, les effets et techniques spéciales sont annulées, chaque coup physique donné par la créature retire des pts d'armure et il devient impossible de porter des coups physiques.

Sphère noire/ Faible 30cs Mort portée sur Ashram le Veilleur

Une sphère noire qui brûle et déchire l'adversaire de l'intérieure.

Eclaboussure / 5 Coups Physiques portés sur Ashram le veilleur

Si les pv d'Ashram tombent à zéro, Ashram applique le règlement prévu dans ce cas de figure (jet des dés pour savoir si survie). S'il survit, Ashram sera compté comme spectateurs du combat et ne pourra plus intervenir jusqu'à la fin de celui-ci. S'il meurt, la créature dévorera son corps et regagnera 30 pv et 30 cs.

Hp : ??? - 70
Cs : ??? -30 +10
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 538


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mar 22 Avr 2014 - 20:02


Alors que le monde se disloquer, le dieu de la guerre arrêta son attaque pour ne pas causer d'autre dégâts à la terre. Son terrain de jeu ne devait pas être endommager avant qu'il n'ai pu en terminer la partie. Ainsi, le monde tel que nous connaissons allait rester le même... Du moins pour le moment... car la créature avait semble t-il survécu... Une aile brisé, et le sol recouvert de son sang, la bestiole était toujours vivante. Elle avait terriblement souffert, mais la réalité était bien étonnante. Il n'était donc pas un sous-fifre comme il l'avait imaginé. Résister à une telle rafale d'énergie révélait de l'exploit. Même si Arès n'avait utilisé que la moitié de ses pouvoirs actuels, il n'aurait jamais pensé qu'une créature de cette catégorie puisse survivre à ça.

" Il semblerait que tu ne sois pas qu'un moins que rien finalement... "
Athéna était toujours mal au point, elle n'arrivait même plus à se relever et à se battre. Il n'y avait rien de plus navrant que de la voir dans cet état. Son ennemi préférait n'arrivait pas à tenir la cadence. Il avait vraiment hâte que leurs affrontement commence... Mais en attendant, il resta concentré en fixant la créature lancer une nouvelle offensif. Qu'importe ce qu'il manigançait. La prochaine attaque allait être la dernière. L'Olympien s'envola lentement dans les airs en croisant les bras. Il laissa le monstre s'en prendre à l'humain. La boule d'énergie de leurs adversaire se dirigea vers Ashram pour le frapper de plein fouet. Athéna toujours derrière l'humain avait-elle réussi à s'en sortir ? En tous cas, Arès était persuadé que le protecteur de la déesse était mort suite à cette déflagration. Mais était-ce réellement le cas ? Puisque la créature ne semblait pas s'en arrêter là. Elle se précipita vers ces deux proies comme un animal affamé. Arès leva un bras vers le ciel, et une sphère noir commença à se former au dessus de sa tête. Contrairement au monstre, cette énergie n'était autre qu'un trou noir. L'air se consumer une nouvelle fois tout autour de lui et tout objets se voyait attiré par cette force. La créature elle même ne pouvait plus faire un geste et voyait ses pas la trahir. L'aspiration devenait de plus en plus importante au fils des secondes. Le vent se transforma rapidement en ouragan qui ne laissait aucune chance à son adversaire, et-ce quelque soit sa taille ou son poids. Tout corps solide allait être entraîner à l'intérieur. Du moins c'est ce que l'on pouvait imaginer...

" Cette fois, tu ne te relèvera plus. Je vais te faire disparaitre de ce monde. "
Alors que la créature était aspiré par le trou noir, la force d'attraction disparu soudainement. Comme si le temps venait de s'arrêter, tout cessa de bouger pendant quelques secondes. Puis finalement, l'énergie qui était contenu dans la paume d'Arès fut lancé à grande vitesse sur son adversaire. Un trou noir gigantesque qui se dirigé à vive allure vers une cible qui ne pouvait plus bouger.

" Altairis ! "



40Cs
Arès croise ses bras et les lèvent vers le ciel. A partir de là, il peut créer le néant. Un trou noir se forme alors et absorbe tout ce qui se trouve au alentour. De plus, il ne se contente pas d'attendre que son adversaire se fasse aspirer. En effet, il a le pouvoir de contrôler cette capacité en la lançant directement vers son adversaire qui ne peut fuir.

Coups donnés : 40 (Altairis)

PV 307
PC 279 - 40 = 239
Pa 595

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 23 Avr 2014 - 9:34

La situation est critique.

Ashram a poussé ses limites à leur maximum. Il est peut-être déjà trop tard alors que la créature fond sur lui, invoquant une attaque à la puissance dévastatrice. En d’autres temps, Ashram aurait encaissé sans autre forme de procès… Oui mais voilà, on a beau ne pas exprimer de douleur dans ses traits, il n’en demeure pas moins que la douleur est là.

Le genou posé au sol, il voit la sphère se rapprocher, il ressent l’intérêt tout particulier de la créature pour lui. Non, il n’est pas une proie. D’ordinaire ce sont les autres qui le sont. Il n’est pas un repas en devenir… Et alors qu’il concentre ses dernières forces voilà qu’il propulse ses compagnons loups toujours présents contre la furie qui compte en finir avec lui.

Le Cosmos vivant sous forme de meute vient mourir contre l’énergie noire… mais ce n’est pas suffisant. Le temps de la concentration d’Ashram a atténué sa protection et une part arrive encore à filtrer à travers.

Il est touché…
Son armure reçoit l’impact….
Une épaulette vient à se fracturer…
Il recule sur quelques mètres alors que la créature fond sur lui…

Position de parade, il se protège comme il le peut. Même à bout de forces il serait dommage de se faire vaincre à ce niveau-là. Comment ? La créature s’est rapprochée de lui ? C’est son dernier coup à jouer. Autant ses forces arrivent à terme, autant il en reste encore quelque chose. Il concentre l’ultime part de son Cosmos dans sa griffe droite… et porte une ultime attaque en guise de riposte !

Au même instant, il perçoit Arès invoquant une grande puissance appelée à fondre sur son adversaire. Un mouvement, une esquive ! Ashram saute en arrière pour éviter la proximité avec la créature. La voilà virevoltant comme un tas de feuilles au cœur d’une tornade emportée on ne sait où…


--------------------------------------

Coups reçus : 30 – 25 (mur de protection 30  - 5 par round) + 10 (armure fragilisée) = 15
Coups parés : 5
Coups donnés : 5 physiques + 7
Hp : 35 – 15 = 20
CS : 7 – 7 = 0
Armure : 150 -15 = 135
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 23 Avr 2014 - 11:34

Arès pensait neutraliser la créature en l'attirant dans un trou noir. Seul le dieu de la guerre savait où ce conduit couleur d'ébène pouvait bien mener. Le monstre géant quant à lui ne souhaitait nullement se laisser entraîner dans cette abîme dimensionnelle. Bien qu'attirer irrémédiablement, il planta ses griffes dans le sol et battit de son unique aile pour rester le plus éloigné possible. Ce prodige lui demanda une force inconsidérée et le trou noir finit par se refermer sur son bras droit détruisant par la même occasion celui-ci, laissant la créature handicapée d'un nouveau membre. Sa douleur et son sang jaillit pour salir le sol. La colère et la faiblesse que ressentait le monstre lui était anormal, presque étrangères mais il ne devait pas se laisser démonter. Son chant du cygne était proche et il comptait bien le mettre en application pour chasser de ses terres, ces deux créatures impies quitte à y laisser sa propre vie dans l'histoire. Une opération audacieuse qui pourrait se couronner voir de succès.

La mort guettait la créature. Son insatiable faim n'allait pas être comblée. Ses nombreux estomacs n'allaient pas connaître la satiété. Elle avait eut les yeux plus gros que le ventre et s'était attaquée à un trop gros morceaux mais elle comptait vendre chèrement ses derniers morceaux de peau. Blessée mortellement, ses chances de survies étaient passées à zéro. Haletant, presque suffocant, le monstre semblait bien mal en point. Sa deuxième aile avait cessée de battre trop faible pour porter son lourd corps. Son aura qui semblait s'être affaiblie se décupla alors. La gueule béante du monstre s'ouvrit, puis se fut une autre et encore une autre. Elles s'ouvrirent toutes pour laisser apparaître une sphère noire de taille proportionnelle à chacune des gueules. Les sphères étaient des objets d'énergie mortels mais au lieux de les envoyer dans la direction d'une des deux divinités ou du loup d'Asgard,  les bouches les aspirèrent, les gobèrent d'un coup.

Lorsque chacune des sphères atteignit les estomac du monstre et entrèrent en contact les unes avec les autres, l'effet domino s'enclencha. La réaction en chaîne multiplia les puissances de l'impact. Si l'Athéna Exclamation était une technique interdite et dangereuse, les 1000 sphères noires était une arcane capable de faucher d’innombrable vie et sa seule prohibition était qu'elle entraînait irrémédiablement la mort de son utilisateur. Cependant, elle entraînait généralement celle de toute personne se trouvant dans son rayon d'explosion. Un torrent d'énergie mortelle déchira les entrailles du monstre et brûlèrent ses chaires. Sa peau fondit en seulement quelques secondes et tous les champs de batailles s'embrassa dans la déflagration. L'énergie monta lentement tel un champignon vers le haut. Tout ce que l'énergie noire touchait était désintégré. Arès, Ahina et Ashram allait-il survivre à ce dernier cadeau empoisonné de la créature dont il ne restait à présent plus aucune trace sur le champ de bataille si ce n'était quelques lambeaux de peau et un peu de bouillie répandue sur les murs et le corps de ses adversaires. Si le monstre ne pouvait pas vivre, personne ne le pourrait 


----

Capacité spéciale de la créature
Glaciation obscure : le cosmos et l'armure sont gelés, les recharges de cosmos sont annulées, les effets et techniques spéciales sont annulées, chaque coup physique donné par la créature retire des pts d'armure et il devient impossible de porter des coups physiques.

1000 Sphères noires/ Ultime 50cs de zone Mort portée sur Ashram le Veilleur, Arès et Ahina : IMPARABLE

Le monstre crée 1000 sphères noires et les avale pour se faire exploser.



Hp : ??? - 10 - 20 = 0
Cs : ??? -30 - 50 = 10
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 538


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Jeu 24 Avr 2014 - 20:12


Le trou noir c'était refermé et venait d'aspirer un membre de la créature. C'était encore raté. A croire que la force d'Arès était limité. C'était énervant de voir cette bestiole encore en vie après avoir encaissé deux attaques aussi puissantes. L'Olympien n'avait pas encore déchainé tout ses pouvoirs mais il semblerait qu'il est perdu toute ses forces d'antan. C'était navrant de voir qu'il n'arrivait même pas à écraser une créature aussi... minable. Que dirais ces adversaires en le voyant prendre autant de difficulté à anéantir cette chose ?... Les bras décroisé, il fixa avec attention la bestiole qui s'en était prise à l'humain. Le dieu de la guerre n'avait pas bougé et l'avait laissé faire. Athéna aussi été bien amoché. A croire que les dieux n'étaient pas aussi fort que l'on croyait. C'était sans doute pour ça que des hommes se rebellaient contre eux. Cette ère était différente de celle qu'il avait connu, les dieux avaient offert trop de pouvoir à leurs guerriers et ils en payé le prix aujourd'hui. Le guerrier divin avait réussi à survivre à l'assaut de leur adversaire, mais pour combien de temps encore ? Arès quant à lui se demandait bien ce qu'il allait faire pour enfin le détruire. Utiliser l'épée de la séparation serait un peu trop grand, surtout s'il décidé de libérer toute sa puissance. D'un autre coté, s'il voulait vraiment l’anéantir une bonne fois pour toute, il n'avait plus le choix.

Mais alors qu'il était en pleine réflexion, le monstre commença à laisser ses gueules former de nouvelles sphères noir. Pensait-il les avoirs une secondes fois avec ça ? Il était bien stupide... Il était grand temps de passer au choses sérieuse. Cependant, la technique du monstre était différente de tout à l'heure. En effet, il absorba lui même ses propres énergies. Serait-il assez fou pour se suicider lui même ? Cela en avait tout l'air. Avant même que Arès n'ai pu réagir et partir protéger sa petite soeur et l'humain, une puissante explosion eu lieu !

" Il a osé !... "
Plaçant ses deux bras devant lui pour se protéger, le dieu de la guerre ne pu esquiver et l'énergie de la créature le percuta de plein fouet. C'était plutôt violent ! Et heureusement que son armure d'orée était là pour le protéger. Le choc était vraiment difficile à encaisser, même pour lui ! Alors que dire de l'état du guerrier divin et d'Athéna. Il espérait que sa petite soeur ai eu la force de se protéger. En tous cas, l'Olympien ne pouvait pas accepter qu'une telle chose puisse lui tenir tête à ce point. L'explosion laissa une énorme trace sur terre. Comme une empreinte créé par le choc entre deux divinités. Se faire explosé était sans doute le dernier espoir de cette créature pour venir à bout du dieu de la guerre. Oubliait-il qu'il était un dieu immortel ?... Quel audace de vouloir dérober l’existence du grand Arès. La fumée se dissipa au bout de quelques minutes. On pouvait voir Arès toujours dans les airs et les deux bras le long du corps. Il avait bien sur survécu, mais son armure avait pris quelques dégâts. Heureusement, son corps était intact, contrairement à l’humain qui avait sans doute succomber à cette explosion. Athéna était au sol, elle semblait encore de ce monde mais elle avait l'air bien amoché. Son père ne lui avait pas menti. Ces créatures qui sortait tout droit de cette sombre forteresse était redoutable. En tous cas, s'en était fini de lui...

" Vouloir me tuer en se faisant exploser. Quelle idée stupide. "
Le dieu de la guerre descendit lentement de sa position pour mettre se poser sur le sol. La poussière était encore importante à ses pieds mais il pouvait voir sa petite soeur et le guerrier divin à terre. Il n'y avait aucun doute sur l'état de santé de l'humain. Il avait péri, mais il avait surtout combattu jusqu'au bout alors que la mort était assuré pour lui, c'était un brave guerrier. Se tourna ensuite vers Athéna, le dieu de la guerre se baissa pour mettre un bras sous ses genou et l'autre sur le dos pour la soulever et la porter. Il allait la mettre en sécurité car il ne pouvait pas croire que cette créature était à l'origine de tout ça, il devait y avoir un plus gros morceau quelques part...


PV 307 - 50 = 257
PC 239
Pa 595 - 50 = 545

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Ashram
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1034


Caractéristiques
Vie Vie:
210/210  (210/210)
Cosmos Cosmos:
290/290  (290/290)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Jeu 24 Avr 2014 - 21:49

L’impact qui suit l’explosion de la créature est colossal, titanesque.

Ashram n’a pas le temps de se rendre compte réellement. Le choc est si violent que son armure achève de se fracasser comme si elle n’était faite que de bois. Un genou à terre, peut-être n’a-t ’il pas compris ce qu’il se passait. La déflagration est arrivée sur lui comme une vague obscure…

Triste aléa, le voilà comme dans son passé contraint d’encaisser quelque chose qu’il ne peut contenir. Autrefois éclat blanc immaculé, dans le pilier de la Terre protégé par K’ntha, c’est au contraire ici une onde noire infâme et corrompue qu’il reçoit de plein fouet.

Il aurait voulu se tenir là, près des hommes mais en compagnie des dieux, témoin étrange et reconnaissant d’un temps qu’il convient de protéger malgré tout. Quel être, quelle engeance se dresse ici… ? Une idée lui traverse l’esprit mais l’onde a déjà soufflé ses espoirs de poursuivre le combat ici.

Serait-ce en tant qu’Esprit ou en tant qu’homme qu’il sera mené comme les autres là où les âmes trouvent refuge après avoir donné jusqu’au sang..? Il entend son loup intérieur hurler, il en entend un autre qui n’est pas meilleur que le premier mais pourrait être pire… lui dire comme un murmure.  

Le regard droit, il reçoit toute l’énergie ainsi libérée et semble en un dernier élan étrange lui sourire pour finalement s’écrouler sans un bruit ni un cri.

 
Arrow  Arrow  Arrow Enfers : Fleuve Achéron

------------------------

Armure : 135 - 50 = 85
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 30 Avr 2014 - 22:51

L'asgardien venait de mourir. Athéna quant à elle avait subie la dernière manoeuvre suicidaire du monstre et gisait au sol, inconsciente. Seul restait debout Arès. Le dieu de la Guerre reconnaissait en silence la bravoure d'Ashram, ce qui était en soi un immense honneur qu'il lui faisait, puis se baissa vers sa soeur et la souleva. Si il était vrai que la Guerre et la Sagesse s'était opposés de nombreuses fois, et s'opposeront toujours, il n'en restait pas moins qu'ils étaient frère et soeur, et cela ne changerait pas pour Arès. Il la porta sans difficulté et commença alors à s'éloigner avec, cherchant sans doute un endroit où la mettre à l'abri. C'est alors qu'il s'arrêta. Tout était silencieux  et malgré tout, le fils de Zeus ressentait un malaise. Il ne savait dire quoi, mais quelque chose se tramait. C'est alors que le sol se souleva devant lui, une vague de roches, de pierres et de poussières virevoltant dans les airs. Dans ce fracas de tout les diables, le vent se mit à hurler avec force et rage, provoquant un frisson et des sueurs froides chez Arès. Ce dernier mit un instant à réaliser que ce bruit n'était pas le vent, mais un cri. Un cri rageur, un cri de colère et de délivrance, un cri qui semblait maudire les cieux. Au milieu de ce chaos se dressa alors une forme immense, aussi immense qu'une montagne. Cette chose aussi haute que l'Olympe se redressait et semblait savourer sa délivrance totale, hurlant au monde cette nouvelle!





 Le Mal qui s'étendait alors dans le monde gagna en puissance, pulvérisant les barrières de protections qu'avaient dressés dieux et prêtres en réponses au froid et aux ombres qui envahissaient la terre. Désormais, les ténèbres du Grand Nord s'abattaient sur le Monde et seul Arès semblait en état de lui faire face! Cette créature n'avait rien en commun avec la précédente abomination qu'Athéna, Ashram et lui avait affronté. Que ce soit par son aspect, sa taille démesurée ou son aura... Arès se remémorait alors les histoires contées par son Père, et il ne pouvait qu'admettre la réalité de cette chose. Son corps, si immense qu'elle semblait toucher les cieux étaient horrible et maigre, témoignant du supplice de sa longue captivité en cette forteresse désormais réduite en lambeaux. Le dieu de la guerre ne pouvait pas voir alors son visage, trop petit pour y arriver mais c'est alors que l'Ennemi des dieux, après avoir semé les ténèbres dans le monde, baissa les yeux vers lui. Des orbites vides à première vue observaient le jeune olympien mais ce dernier ressentait une malveillance comme il n'en avait jamais connu. Et malgré la taille gargantuesque de cette chose, sa rapidité était  tout aussi démesurée comme Arès en eût la démonstration. D'un geste rageur, le monstre innommable dévoila une puissance folle et frappa les deux dieux avec une brutalité sans pareille, même pour des olympiens. Une main griffue laboura le sol tandis qu'il faucha les deux frères et soeurs, puis d'un souffle aussi morbide que malsain et glacial il les gela. La terreur et la mort frappèrent l'esprit et le corps des olympiens, comme jamais ils ne l'avaient jamais connus. Et si Athéna était inconsciente, elle n'en était pas moins malmenée par cet assaut à la fois physique et mental. Jamais des dieux comme eux n'avaient été malmenés ainsi, hormis Poséidon qui avait tenté de protéger les océans. Leurs corps étaient blessés, leurs armures elles même étaient endommagées, et la fierté d'Arès sérieusement mis à mal. Le froid était si intense qu'il brûlait la peau du dieu de la guerre, d'autant qu'il était prisonnier tout comme sa soeur dans une glace noire. Pendant ce temps, la chose se redressait et commençait à montrer l'intention de s'éloigner, semblant les mépriser malgré leur statut de dieux.

---------------

Stats: 
Hp: ??? 
Cs: ??? - 100 = ??? 

Assaut: 20 coups physiques + attaque divine 100 

Arès a subi une attaque divine imparable de 100 dégâts et se retrouve enfermé dans un kekkai de 100 points que seul des dieux peuvent briser. 


Glaciation obscure (cosmos et armure gelés, les recharges de cosmos sont annulées, les effets de techniques spéciales sont bloqués, chaque coup physique retire des pts d'armures et incapacité de l'adversaire de donner des coups physique)
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 538


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Jeu 1 Mai 2014 - 16:57


Ce n'était pas une prédiction, mais une sensation que quelques chose de bien plus puissant approché... Arès ne c'était pas trompé. Il savait comment fonctionner une conquête. Les pions étaient toujours lancé en premier pour être sacrifié et évaluer la force de l'ennemi. Le monstre de tout à l'heure n'avait été qu'un menu fretin. Une sensation de mal aise c'était emparé de lui. Comme une chose aussi forte soit-elle était capable de faire ressentir ce genre de chose au tout puissant Arès. Le dieu de la guerre pouvait voir le monde trembler devant la puissance qui se soulever sous ses yeux. Athéna était toujours inconsciente et il n'était pas question qu'une autre personne que lui ne l'élimine. L'Olympien ne pouvait tolérer lever les yeux pour regarder un quelconque individu, mais il fallait bien reconnaitre que cette fois il n'avait pas le choix. La créature qui c'était dresser devant lui était immense. Comment de tels individu pouvait exister ?... Les dieux étaient pourtant ceux qui dominer le monde en terme de puissance ! C'est alors que le sol se souleva devant lui, des rocher et tout ce qui était présent volé en éclats. Le monstre frappa en premier sans laisser le temps au dieu de la guerre de réagir. Surpris par la vitesse de cette gigantesque créature, il tourna le dos pour faire face à la main du géant protégeant ainsi Athéna de l'impact. Son armure craqua tout comme les os de son corps. Une seule attaque ? Et Arès était hors d'état de nuire ?... Un énorme glacier avait été formé et les avait emprisonné.

C'était douloureux... et cela faisait bien longtemps que personne n'était arrivé à le toucher à ce point. Saleté de Zeus ! Comment avait-il pu cacher cela à ses enfants ?! D'où provenait cette chose ? Quelle était leurs origine ? Serait-ce des êtres supérieurs au dieux eu mêmes ?... Absurde... Arès était le dieu de la guerre et il dominait toutes les autres créatures vivantes ! Les yeux rouges de colère, l'Olympien laissa déchaîner sa colère et brisa la glace en faisant exploser son cosmos ! Sa puissance avait atteint des sommet et une lumière éblouissante était dirigé vers le ciel.

" Pauvre fou ! Tu oses me défier moi ? Le dieu de la GUERRE ?!! "

Enuma... Eliiish !! "




60pts de Cs
Sortie tout droit du royaume des rois des dieux, Arès sort sa plus puissante arme, une épée nommé Ea. Il concentre son cosmos dans cette lame et projette une violente rafale d'énergie. Rare sont ceux ayant déjà survécu à une telle attaque ! Cette attaque provoque 70pts de dégâts immédiat. (seulement lorsque 60pts son dépensé)


PV 257 - 100 = 157
PC 239 - 100 (sortie kekkai) - 60 = 79
Pa 545 - 100 = 445

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mar 13 Mai 2014 - 18:39

Quelle ne fut pas la surprise de cette entité gigantesque face à la réaction pourtant si prévisible du dieu de la guerre. Jamais elle n'avait pensée voir cette faible, pathétique et misérable divinité se rebeller de la sorte. Et si la puissante attaque d'Arès fut comparable à une piqûre de moustique sur un humain, l'outrage qui lui était fait était considérable, au point de provoquer une réaction dont la violence allait dépasser l'entendement même de la Guerre. Le hurlement de ce monstre d'un lointain passé était tel qu'il secoua le monde. Et ce n'était rien quant au coup que l'enfant du foudroyant Zeus reçu. Des morceaux de forteresses, de glaces et de roches s'envolèrent dans les airs, accompagnant les restes de l'armure d'Arès qui avait perdue de sa superbe tellement l'affrontement était dantesque. Arès lui même mit quelques instants pour comprendre ce qu'il se passait. Le monstre lui assénait des coups avec une brutalité qui ne rivalisait qu'avec la vitesse hallucinante avec laquelle il les enchaînait, au point même que le dieu ne les percevait qu'à grande peine. Tout ce qu'il voyait, était l'obscurité tomber sur lui, précédent une douleur étourdissante qu'il n'avait jamais connu jusqu'à maintenant. Et les récits des humains, qu'ils concernaient Typhon, King Kong ou Godzilla étaient loin du compte de la puissance et de la violence auxquelles le Maître de la Guerre faisait face. Il ne restait presque plus rien de la splendide armure d'Arès, et sa fierté avait été également mis à mal dans cette histoire. Car non seulement la chose l'avait brutalisée comme jamais il ne l'avait été, mais non seulement elle l'avait piétinée, traitant la divinité comme une vulgaire et odieuse vermine. Lorsque les coups cessèrent, Arès pouvait voir alors la chose se baisser vers elle, ouvrirent une gueule putride aussi gigantesque qu'horrible, une gueule où il lui semblait que d'autres créatures nichaient. Puis avec horreur, il dû faire face à un torrent d'immondices, des flots sombres, puants et huileux... Cette saleté se déversait sur lui et semblait comme s'immiscer en lui, comme si cela cherchait à le corrompre.....   




------------------


HP: ??? - 70 = ???
CS: ??? - 40 + ??? = ???




Assauts: 20 coups physiques + 50 dégâts)


Torrents pestilentiels (élément Mort) : 40 dégâts + 10 contre les dieux 


Glaciation obscure (cosmos et armure gelés, les recharges de cosmos sont annulées, les effets de techniques spéciales sont bloqués, chaque coup physique retire des pts d'armures et incapacité de l'adversaire de donner des coups physique)
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Intendant du Royaume des Titans
Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 1105


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Lun 19 Mai 2014 - 22:07

Après avoir dévoré Altia jusqu'aux os, le monstre ce redressa. Une mutation s'opéra alors dans le corps d'Océanos. Les ailes s'agrandirent tandis que quatre nouvelles faisaient leur apparition. Les cornes s'agrandirent tandis que la créature dégageait une aura de noirceur plus écrasante encore. Il était enfin complet! Le séraphin des ténèbres. L'ange régnait sur les nuits obscures. Celui qui pourchassait ses proies tapi dans l'ombre jusqu'à ce qu'elles cèdent à la terreur et au désespoir. Le prédateur ultime. La créature partit dans un grand rire démoniaque. Enfin après tout ce temps elle avait réussi à sortir de sa prison. Et dire que c'était un fils de son geolier qui lui avait permis de se tirer de cette situation. Cela ne manquait pas de comique. Il sentit alors une autre aura, loin dans les recoins de la prison, qui commençait à se détruire. De toute évidence, les derniers survivants se battaient Mais leur lutte était vaine, leur adversaire était trop puissant. Mais il serait intéressant d'observer le massacre. Océanos déploya alors ses six ailes et pris son envol. Il était temps que la grande chasse commence.

Après avoir volé dans les couloirs en ruine de la prison, Océanos parvint enfin sur les lieux du combat. Tapis dans l'ombre, il observa. Trois êtres se tenaient sur les lieux. Le premier était Athèna, qui était allongée sur le sol. Elle était inconsciente? Quel dommage, il aurait tant souhaité voir l'expression du visage de la déesse lorsqu'elle apprendrait ce qui était advenu de son chevalier de la balance. Tant pis, il s'en passerait. Il était tout de même pitoyable pour une déesse d'être dans une telle situation. Mais au vu de leur adversaire, cela était compréhensible. La seconde personne était Arès. Le dieu de la guerre était conscient et se battait de toute ses forces, c'est à dire vainement. Il ne se rendait visiblement pas compte que la lutte était inutile. Le troisième être était un géant dont la tête touchait les cieux. Une créature à la puissance formidable qui paraissait totalement invulnérable. Et sans doute était ce le cas. Une chose était sure: les deux Olympiens n'avaient aucune chance face à un tel ennemi. Il allait pouvoir se régaler de leur défaite.

hp: 55+95=140
cosmos: 15+95=110
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7866


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Sam 24 Mai 2014 - 2:04

Allongée sur le sol, l'armure divine fissurée, meurtrie de toutes parts, le regard pers de la divinité des hommes est aussi éteint que l'obscurité qui recouvre les lieux.
Le Guerrier Divin tombe. Lourdement, son armure de glace se brisant comme le cristal heurterait trop abruptement un sol de marbre, les paupières d'Ashram se ferment lentement. Son corps blessé repose à quelques centimètres à peine d'Athéna.

La mort. La mort... partout.

Un explosion. Une autre. Encore une autre.
Le sang afflue dans sa bouche, perlant lentement à la commissure de ses lèvres sans qu'elle ne fasse le moindre mouvement. Elle ne tente pas de se relever. Elle n'ouvre pas les lèvres, pas même pour laisser s'écouler la nappe sanguinolente qui inonde sa gorge.

Pourquoi

Protégée. Portée. Supportée.
Le contact du frère est chaud. Le corps est soulevé de terre avant qu'une nouvelle onde cosmique ne les percute une fois encore. Arès tient bon.... comme toujours...
La glace. Noire, intense, malsaine. Elle les entoure. Elle les nargue. La Guerre est hors d'elle. La Guerre est puissante, sa colère présente retentit dans l'âme de sa soeur comme un animal furieux.
La glace cède sous les assauts de cette colère divine que nul en ce monde ne pourrait narrer à sa juste valeur tant il est improbable que quiconque n'y survive.

Lentement, presque paisiblement, comme sortie d'un songe pour un bref instant.
La main d'Athéna s'élève. Elle est morne, ses doigts presque recroquevillés sur eux-mêmes se referment pourtant sur la cheville de son frère aîné. Des mots sont murmurés. Inaudibles, inaccessibles, il les comprendra pourtant. Un éclair doré fend le ciel qui ne les surplombe pourtant pas, enfermés et pris au piège qu'ils sont depuis des heures... et des heures...
Il frappe le sol aux pieds d'Arès. Flamboyant, presque translucide, le bouclier cher à Pallas se matérialise entre le frère aimé, quoi qu'il eut pu faire, quoi qu'il fera dans l'avenir, et le monstre qui se dresse face à lui. Elle ne pourra le protéger à hauteur de la protection qu'il lui a prodiguée. Aegis tiendra sans doute le temps d'un battement de cils. Dans son état, elle ne pourra faire d'avantage.

Si faible...

Son cosmos disparait complètement. Le regard de la divine se pare d'un voile opaque alors que la constellation de la Balance se meurt. Ses yeux d'un vert si profond deviennent peu à peu gris. Une couleur terne, sans le moindre éclat, sans la moindre once de vie si quiconque venait à porter son regard sur son visage sur lequel ne trône plus la plus petite expression. Figée.

Ahina... Ahina... Réveilles-toi... Ahina...
Non. Je ne veux plus. Je ne peux plus.
Tu le dois... Ahina.
Non. Je refuse.



----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 538


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Dim 25 Mai 2014 - 23:52


Et voilà... cette créature l'avait bien cherché. Elle allait être déchiqueter par l'épée de la séparation. Le cosmos d'Arès avait atteint des sommet. Il savait cependant qu'il ne pouvait plus avoir la même force qu'auparavant. Ses pouvoirs étant bridé par le fait qu'il ne portait pas sa véritable armure. De plus, le corps dans lequel il c'était réincarné n'avait pas la résistance nécessaire pour accueillir la véritable puissance de l'Olympien. Quelques secondes après avoir lancé son attaque, il se rendit compte que toute sa puissance se dissiper, comme si son attaque avait été absorbé ou annulé... C'était insensé ! Personne n'était capable de rester debout et encore moins d'annuler son attaque principale. Le monstre était vraiment rapide, bien plus que tout ce qu'il avait déjà vu. Ses yeux n'arrivait même pas à suivre et il venait de subir de gros dégâts. Sans pour autant montrer un signe de faiblesse, Arès resta debout. Du sang commençait à couler de son front et sur ses lèvres. Il n'y avait que très peu de personne qui avait réussit à le mettre autant en difficulté. Cela lui rappelait ses anciens combat et notamment celui face à son demi-frère. Comme toujours, il avait gagné et c'est ce qui allait se produire ici. Il ne pouvait pas perdre, pas après avoir enfin réunit tout ses Berserkers. L'armure d'orée d'Arès c'était fissuré et des morceau était tombé au sol. Voilà encore quelque chose qui démontré le niveau de son adversaire. Intéressant... Puisqu'il en était ainsi, la monstruosité allait connaitre le châtiment réservé à ceux qui s'opposait aux dieux. Les coups avait été violent et même si l'Olympien n'avait pas flanché il se tenait difficilement sur ses deux jambes. Tête baissé et légèrement plié. Ce que pouvait faire la créature ne l'intéressait pas vraiment. Sa prochaine attaque allait de toute façon être dévastatrice pour le monde. La fameuse attaque interdite, l'attaque divine d'Arès était sur le point d'être lancé ! Mais avait-il encore assez de force pour l’exécuter ?... ça c'était une autre histoire. Relevant la tête avec le sourire, il se mit à regarder la créature de haut.

" Tu penses réellement être supérieur à moi ? Tu n'es qu'un idiot pour penser cela. "
Alors que la créature c'était lancé sur lui, il senti quelque chose lui toucher la cheville.C'était sa soeur, que lui voulait-elle ? Elle ne voyait donc pas qu'il était occupé ? A moins qu'elle n'avait choisi de mourir avec le monstre qu'il allait tuer. Voilà qui était imprévisible... Athéna avait utilisé ses dernières forces pour matérialiser son bouclier.

" Le fameux Aegis hein ? Il n'est pas aussi impressionant que ça finalement... "
Le bouclier de la déesse vola en éclat quelque seconde plus tard. Il avait tout de même eu le mérite de le protéger un peu de l'attaque même si Arès avait dû lui aussi se protéger pour éviter de se prendre des dégâts. Mais au moins, grâce à elle, il n'avait pas du dépenser trop d'énergie pour se défendre et il allait pouvoir de nouveau riposter avec les forces qui lui restait. Le sourire au lèvres, il s'adressa à Athéna avec amusement.

" Je viens de réaliser Athéna... Tu peux être utile parfois. "
Le pensait-il vraiment ? Ou n'était-ce que pour plaisanter un peu ? Qui pouvait le dire ? En tous cas, le dieu de la guerre était bien décidé à contre attaquer. Il attrapa Athéna pour la balancer sèchement à plusieurs mètre de là.

" Mais je n'ai pas besoin de toi... Et de personne d'autre d'ailleurs. "
Le dieu guerrier fit quelque pas en direction de la créature qui se dresser devant lui. Il avait toujours le sourire et fit apparaitre sa précieuse épée à ses cotés. Maintenant que sa petite soeur ne craignait plus de recevoir un mauvais coup il allait pouvoir se lâcher. Il aurait préférait être plus "galant" avec elle et la porter avec plus de tendresse, mais la situation n'était pas vraiment à leur avantage. Il avait compris que tourner le dos à cette créature pouvait lui être fatal. Arès n'avait aucune envie d'aller au tartare ou d'être de nouveau scellé. C'est pourquoi il allait enfin se lâcher. Le pouvoir cosmos a son paroxysme, il balaya le monde et trancha le ciel une nouvelle fois !

" Personne ne peut me vaincre !

Enuma... Eliiish !! "




60pts de Cs
Sortie tout droit du royaume des rois des dieux, Arès sort sa plus puissante arme, une épée nommé Ea. Il concentre son cosmos dans cette lame et projette une violente rafale d'énergie. Rare sont ceux ayant déjà survécu à une telle attaque ! Cette attaque provoque 70pts de dégâts immédiat. (seulement lorsque 60pts son dépensé)



Coups donnés 70
Coups reçus 20 + 50 - 40 (bouclier d'Athéna) = 20

PV 157 - 10 = 147
PC 79 - 10 - 60 = 09
Pa 445 - 20 = 425

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Lun 26 Mai 2014 - 18:51

Décidément, il ne comprenait pas. Il ne comprenait pas pourquoi ces deux êtres si faibles et si pathétiques s'évertuaient à lui tenir tête. Lui qui était autre chose qu'un dieu, autre chose qu'un animal, autre chose qu'un être de ce monde, était dépassé par l'incroyable entêtement dont Arès et Athéna faisaient preuves. Ils ne faisaient pas le poids face à lui, monstrueux être d'un passé lointain, qui précédait même l'époque d'Ouranos et les siens, et si ils s'étaient rendus au désespoir, cela ferait bien longtemps que le repos éternel leur aurait été accordé. Mais non, les deux divinités faisaient front unis, tant bien que mal, face à lui... quitte à subir une mort longue et atrocement douloureuse. Face à cet énième coup que lui porta cette vermine d'olympien, l'être ancestral hurla, faisant trembler le monde d'un cri empli autant de colère que de dépit. Puisqu'ils le défiaient, soit, il allait leur dévoiler sa puissance, car les coups qu'il avait portés jusque là n'étaient rien. Les ténèbres tombèrent sur Arès et Athéna, le monde devint un cauchemar sombre où tout semblait disparaître peu à peu dans l'horreur et les ombres. Des craquements sinistres déchirèrent le torse de l'entité et une gueule horrible et pestilentielles fit son apparition. Un sentiment de frayeur envahissait les dieux, ressentant le néant se dégager de cette chose comme jamais ils ne l'avaient ressentis avant. Puis il parla! 




"Tu es le deuxième à me défier de la sorte! Le maître des eaux a plié sous mes coups, il en sera de même pour TOI!"






Il n'avait que faire de sa chose qui venait de le rejoindre face à Arès et Athéna, attendant sans doute un ordre de sa part. Après avoir fait comprendre par la douleur et la force qu'il leur était supérieur en tout point, peut être qu'il envisagerait de lui laisser les jeunes enfants qu'ils étaient.... mais pour le moment, il allait frapper! 




Une sphère noire commença à grossir devant sa nouvelle et effrayante gueule gargantuesque, des éclairs sordides parcouraient les dents jaunâtres recouvertes de baves et de sang. Elle devint très rapidement gigantesque, d'une proportion effrayante d'autant plus que Arès ressentait à quel point cela était un condensé de néant. 




"Mourrez!" 




Le fils de Zeus a failli avoir un réflexe mais la rapidité d'exécution de l'Ennemi était trop exceptionnelle. Pendant un instant, il fut plongé dans les ténèbres, sa conscience sombra, son esprit malmené était comme déchiré dans un chaos tourbillonnant. Lorsqu'il recouvrit la vue, le corps inanimé de sa soeur au sol fut la première chose qu'il reconnut. Et elle paraissait si faible, si morne. Tout était dévasté. C'était déjà un miracle qu'il soit lui même en un seul morceau. Le géant se rapprochait, prêt à lui porter le coup fatal.... 




----------------------------------------



hp : ??? - 70 = ???

Cs: ??? - 60 + ??? = ??? 





Sphère du néant: 70 dégâts imparables élément mort 
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Jeu 29 Mai 2014 - 14:23




Celui qui ose porter la main sur les Olympiens, subira le châtiment suprême...

La voix puissante, semblable à un coup de tonnerre résonna sur le champ de bataille, imposant une atmosphère électrique où vibrait une énergie sans limite. Un vent cinglant se leva pour balayer le terrain sous une étreinte étouffante, tant il charriait de colère, d'outrage.
Malgré le mugissement de la tempête, Arès et Athéna perçurent une aura terriblement familière faire son apparition dans leur dos. Un adolescent au regard immuable s'avança avec lenteur pour se poster entre les deux divinités, les bras croisés. Malgré sa posture apparemment détendue, son aura s'avérait meurtrière.

Que faites vous à terre, héritiers de mon sang ? Vous prenez vous pour de faibles mortels pour ployer ainsi genou devant l'adversaire ? Arès, dieu de la guerre et des conflits, guerrier ultime ! Athéna, enfant chérie, feu de la sagesse des hommes, déité du courage et protectrice de l'humanité ! Debout !

Zeus se tenait désormais entre le géant et ses enfants. Tel un rempart infranchissable. de son seul regard, le roi des dieux lança une promesse de mort pour celui qui avait oser défier les maitres de ce monde.

Les créatures mythologiques, les primordiaux, Cronos et ses titans... Je les balayerais tous... Cette ère est celle des Olympiens ! Des seuls vrais DIEUX !

Le cosmos divin de Zeus provoqua un nouvel orage qui pourfendit la terre d'une nuée d'éclairs mortels. Le souverain leva les mains vers les cieux et deux éclats dorés éblouissants explosèrent pour révéler d'impensables apparitions : Une armure vibrante d'énergie et Nike, la déesse de la victoire, revigorée par le cosmos paternel de sa détentrice.



Arès... Je t'autorise à user de ton habit. Écrase nos adversaires ! Montre leur la colère des dieux ! Athéna, puises dans les volontés de tes chevaliers. A travers le temps et l'espace, que leurs cosmos emplis d'amour à ton égard te donne la force de porter un ultime coup.
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Intendant du Royaume des Titans
Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 1105


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Jeu 29 Mai 2014 - 23:17

Un flot d'immondices coulait vers Arès, menaçant de le submerger, tandis qu'une rafale de coups surpuissants étaient portés par l'adversaire . Périr noyé dans les ordures. Voila une fin qui seyait bien au dieu de la guerre. Il savourait d'avance le spectacle. Cependant, ce beau projet fut contré par une intervention indésirable. Un bouclier ce matérialisa devant Arès. La défense se brisa rapidement mais bloqua tout de même une partie des coups et empêcha Arès de succomber sous un déluge de déchets pourtant dignes de lui. La personne qui avait invoqué ce bouclier nétait nulle autre qu'Athèna. Celle ci, bien que toujours à terre, avait visiblement encore assez de forces pour se défendre, ou du moins défendre son frère, bien qu'étant toujours incapable de se relever. Pathétique! C'était donc ça les divinités olympiennes? Des divinités incapable de se défendre elle même et qui s'évertuaient à protéger de spersonnes alors qu'elles n'en n'avaient même pas la capacité? Pouvait on seulement parler de divinité? Athèna ne valait pas mieux qu'un mortel! D'un autre côté, cela était normal, quand on voyait le comportement du saint de la balance. Celui ci c'était acharné à combattre, bien qu'il n'ait aucune chance de victoire. Il avait déclaré qu'il ne perdrait pas face à lui, mais il avait tout de même finit par succomber sous ses coups. Et c'était ce qui allait se produire avec les olympiens.


Arès projetta une lame d'énergie dévastatrice. L'attaque paraissait capable de trancher le monde. Pourtant, lorsque l'attaque se dissipa, la créature ne paraissait pas avoir particulièrement souffert. En revanche, elle était folle de rage. Arès s'en était pris à un ennemi bien trop puissant pour lui, il allait périr et chuter au tartare! Une immense sphère de néant apparut dans la gueule de la créature et engloba Arès. Lorsque l'attaque se dissipa, tout vait été ravagé aux alentours. Cependant il le sentait, Arès était toujours en vie. Les olympiens étaient vraiment coriaces. Cependant, le géant s'avançait, près à achever le dieu de la guerre.. C'était terminé.


Cependant, une voix tonna dans le ciel. Une forte énergie envahie les lieux, et une nouvelle personne apparue. Son apparence était celle d'un adolescent, mais il s'agissait incontestablement d'un dieu. Zeus, roi de l'Olympe! Ainsi il avait décidé de se joindre à la lutte. Un sourire mauvais tordis les lèvres de la créature, toujours tapie dans l'obscurité. Il mourrait lui aussi. Zeus ordonna à ses enfants de se lever et de revêtir leurs habits divins. Ainsi ils allaient revêler la véritable étendue de leurs pouvoirs? Il était temps. Mais il était déjà trop tard. L'ennemi qui se trouvait face à eux était bien trop puissant pour être vaincu. Arès était de toute évidence presque à bout, et Athèna semblait incapable de se battre. Il n'y avait que Zeus qui soit vraiment en état de se battre. Que comptait faire le roi de l'Olympe dans une situation aussi désespérée? Toutes ses tentatives seraient vaines. Aujourd'hui, les olympiens allaient tomber. Et lui comptait bien tuer quelques uns de ces gèneurs, maintenant qu'il avait entièrement recupéré.

hp: 200
cosmos: 200
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7866


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Ven 30 Mai 2014 - 0:03

Jetée à plusieurs mètres de là comme si elle n'était ni plus importante ni plus imposante qu'une poupée abandonnée par un enfant trop gâté, la divinité chute lourdement sur le sol.
Elle ne fait aucun mouvement. Ne tente pas d'atténuer sa chute, n'essaie pas de se relever une fois que son corps a percuté le sol dans un bruit de métal, son armure divine crissant contre la pierre dure jusqu'à ce que ce corps léger et frêle ne consente enfin à se figer.

Une nouvelle attaque sombre survient, entraînant dans son souffle putride le casque de la divine qui se brise littéralement en deux, roulant jusqu'aux pieds de celui qui se cache dans la pénombre des lieux. Un filet de sang parcourt son front, barrant son visage en deux parties distinctes, à l'égal du casque morne qui traîne sur le sol froid.

Silence.

Tout est si calme. Oui... le calme absolu, de ces atmosphères qui ne dégagent rien, que rien n'atteint. Plus personne n'y réside, plus personne ne peut y entrer.

Père...

Elle le sent plus qu'elle ne l'entend. Le ressent plus qu'elle ne le perçoit. Ses deux prunelles grises toisent la scène qui se dessine à quelques pas d'elles, alors que pourtant elles ne voient plus d'aucune façon.
Le père intime. Elle ne bouge pas pour autant. Pas un battement de cils, pas un clignement de paupières, on ne dirait même pas qu'elle respire encore à cet instant. Seuls ses yeux grisâtres obstinément fixés sur son frère tendent à permettre de la considérer encore comme en vie.

Altia... Kurayami... Irène... Alistair... Orion... Tabris... Dephteros... Ashram...

Volonté... mais de quelle volonté parlez-vous... père.
Nulle volonté ici... ne réside plus que la mort, le chagrin, l'amertume. La douleur... oui la douleur est trop vive, trop puissante. Les souffrances physiques ne sont rien. Non. Trop d'êtres chers ont été perdus. Brièvement, comme un songe poursuivit inexorablement par un cauchemar qui tenterait d'en corrompre l'essence, le visage juvénile de ce jeune guerrier lui apparait. La douleur enserre sa poitrine comme si on lui arrachait le coeur à mains nues. Lentement... si lentement... si douloureux...
Pourtant elle ne le connait pas. Du moins, est-ce qu'elle croit à cet instant.

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 538


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Dim 1 Juin 2014 - 19:50


C'était insensé... comment ses attaques pouvaient être aussi impuissante face à cette chose ?... Cela n'était tout simplement pas possible, il pouvait bien imaginer un être résister à une attaque, mais à une deuxième... cela paraissait impossible. Le poing serré, Arès se demandait si cette créature n'allait pas anéantir ce monde. Car si il ne parvenait pas à la battre, il ne voyait personne d'autre réussir cet exploit. Ce monde lui appartenait, et il ne pouvait pas le céder à une créature aussi ignoble. Les ténèbres venait de s'abattre sur eux. Cela ressemblait au tartare... il était capable de reproduire un tel environnement en un claquement de doigts ? Il fallait l'avouer, c'était plutôt impressionant. Toutefois, pas question de le laisser prendre l'avantage. L'Olympien laissa sa cosmos énergie éclairait les lieu de sa lumière divine. Une nouvelle gueule fit son apparition sur le corps de cette horreur. Tout comme la première créature qu'ils avaient vaincu tout à l'heure. Poséidon avait déjà eu à faire avec lui ? Et si il était toujours là, c'était que le dieu des Océans c'était fait battre. Quel incapable... c'était vraiment un dieu de seconde zone. Soudain, le cosmos d'Arès fut lui même absorbé par ses ombres. Comme si toute sa puissance se faisait écraser par les ténèbres. Tout comme le tartare, les dieux ne semblaient plus capable de faire quoique se soit. Une sphère noir se forma devant la gigantesque gueule de leurs adversaire.

" Mourir ?... Pauvre fou, tu t'adresse à un dieu ! "
La boule d'énergie ne lui faisait pas peur, il allait la transpercer comme il avait déjà séparé la terre et le ciel avec son épée. Le plus fort, c'était lui ! Et même si son cosmos se faisait dévorer par les ténèbres, le dieu de la guerre n'était pas près d'abandonner.

" Enuma !!!... "



" Ell..i.. !!! "



Non... c'était trop tard ! L'Olympien n'avait pas était assez rapide... l'attaque de son adversaire avait accéléré d'un seul coup, prenant de vitesse les réactions d'Arès ! S'il pensais un jour qu'un individu arriverais à le surprendre dans un combat... il ne l'aurais jamais cru. Lui qui était la divinité la plus forte était en train de se faire prendre de vitesse par quelque chose dont tout le monde ignorait l’existence ! L'attaque le percuta de plein fouet sans qu'il n'ai eu le temps de réagir !

" Impossible... ! "


Le dieu de la guerre tomba au sol pour la première fois depuis des siècles. Son armure fissuré et même craqué tomba en morceau. Cette force était nettement supérieur à tout les Olympiens ! Laissant du sang jaillir de ses lèvres, la chute fut rude et presque mortelle. Souffrant de douleur il resta au sol quelques instant avant de voir le corps de sa soeur à terre. Complètement inconsciente et sonné. Ça ne pouvait pas être la réalité. Arès ne pouvait pas admettre qu'il existait quelqu'un de plus puissant que lui. Il ne parvenait même plus à se relever tellement son corps était touché. Si seulement il avait eu un corps plus solide, la donne aurait été différente, même si... l'écart de puissance paraissait énorme.

Celui qui ose porter la main sur les Olympiens, subira le châtiment suprême...

Cette voix... Arès se tourna en direction de la personne qui venait d'apparaitre devant eux, c'était son père. Venait-il l'achever ou rire devant le spectacle que lui offrait son fils ? Non, tout semblait penser le contraire lorsque son cosmos foudroya la zone. Reprenant ses esprits en écoutant les mots de son père, le dieu de la guerre se redressa et se releva. Le cosmos de Zeus provoqua un nouvel orage pour laisser passer Niké, l’arme favorite d'Athéna. Mais ce n'était pas là le plus surprenant, car ce e qui venait d'apparaitre sous ses yeux n'était autre que sa Kamui. L'armure divine d'Arès !

" Père... je n'ai jamais eu besoin de vous et cela ne changera pas. Alors disparaissez... et vite... "
Essoufflé, tête baissé et sans porter un seul regard au dieu des hommes. Arès ne pouvait pas admettre devant toute ces personnes qu'il était reconnaissant de l'intervention de son père. De plus, il ne voulait pas que Zeus le voit dans cet état. C'était humiliant... Il voulait qu'il parte d'ici aussi vite qu'il était arrivé. Dos tourné à sa soeur et se tenant tout juste en équilibre il ferma les yeux quelques instant pour se concentrer et faire appelle à son armure.

" Athéna... ma petite soeur. Comment pourra tu prétendre me combattre plus tard et protéger ce monde si tu disparait maintenant. C'est humiliant de savoir que celle qui ma vaincu jadis se retrouve à terre. "
Laissant une courte pause, pendant que son cosmos continuait peu à peu à se déployer et à entrer en résonance avec son armure.

" Te rappelles tu de ce jour ?... tu avais énormément souffert n'est-ce pas ?... mon armée avait pratiquement décimé tout tes chevaliers. Mais tu étais là... et tu as su me repousser. As ton avis qu'arrivera t-il si on ne le bat pas maintenant ?... Penses à tout ceux qui souffrent en ce moment et non pas à ceux qui ont perdu la vie. Ce n'est pas le moment de pleurer. Alors tu va me faire le plaisir de te lever. "
Les bras écartés, le dieu de la guerre laissa échapper un large sourire. Sa Kamui se divisa pour venir recouvrir son corps. Lorsqu'il fut enfin équipé de son habit divin, une lumière éclaira toute la zone de combat et même toute la surface de ce monde. Les ténèbres furent dissiper et l'on ne voyait plus que lui et son cosmos. Une aura surpuissante l'entourait et des éclairs virevolter tout autour de lui. Le sol tremblait à chaque fois qu'il respiré et tout objet dont le corps n'était pas divin se faisait calciner.

" Maintenant que j'ai récupéré ma Kamui... je vais pouvoir m'emparer de ce monde d'un simple claquement de doigts. C'est une belle erreur que de me l'avoir rendu. "
Le regard tourné vers la créature, une onde de choc la frappa sans que l'on sache comment Arès avait pu lancer cette vague d'énergie. Un simple regard suffisait pour terrasser et frapper ce qu'il voulait. Néanmoins, ce qu'il avait en face de lui était une chose puissante... mais maintenant qu'il était recouvert par son armure cette créature avait-elle une chance de le battre ? D'un coup de poing dévastateur il frappa la créature en plein visage ! La vitesse d'Arès n'avait plus rien à voir avec tout à l'heure. Il était si rapide qu'on ne voyait qu'une lumière bouger tout autour de la bestiole. Les deux poing liée, il percuta le haut du crâne de cette chose pour la faire tomber par terre. Joignant une nouvelle fois ces deux mains, il lança une nouvelle attaque pour continuer son échauffement...

" Abyss Break "

Cette technique ne peut être lancé que par quatre individu différent. Cependant, Arès reste le seul à pouvoir l'utiliser seul. Il est capable de fusionner les quatre éléments et de libérer une explosion destructrice sombre.Subite de plein fouet, cette attaque gagne 10pts d'efficacités. (seulement lorsque 40pts son dépensé)

Coups donnés 40 + 10 (si prise de plein fouet)
Coups reçus /

PV 357
PC 429 - 40 + 10 = 399
Pa ???

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 7866


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Dim 1 Juin 2014 - 22:16

[Pour des raisons scénaristiques je poste avant le mj]

La force qui se dégage d'Arès entoure le corps déserté de toute volonté de sa soeur. Et alors que les mots qu'il lui adresse pénètrent profondément dans son âme, le corps d'Ahina rayonne d'une puissante lumière alors qu'il se détache de la pierre gelée pour léviter au-dessus du sol. Ce qu'il se passe à cet instant, nul ne saura le voir ou le percevoir. Le père des dieux, peut être, sera-t-il à même de comprendre l'épineux problème auquel son enfant chérie est confrontée.

~ Dans l'âme d'Ahina ~

Il fait doux. Depuis combien de temps ne me suis-je pas sentie aussi bien... je ne saurais le dire avec exactitude. Cela me rappelle ce temps béni où, protégés de tous et des conflits de la terre, nous passions nos journées ensemble, lui et moi. Seuls, sans personne d'autre que lui et moi. Lui, mon fils, ma lumière.
Une forte lueur vient perturber ce fragile équilibre, irradiant de toute sa superbe alors que je lève les yeux vers elle.



Ahina


Mes paupières s'écarquillent et je la fixe, hébétée, un peu triste, sans pour autant formuler le moindre mot. Cela fait si longtemps que nous ne nous sommes pas retrouvées face à face... et pourtant, comble de l'ironie, nous vivons l'une avec l'autre depuis tant d'années. Athéna.

Ses prunelles bienveillantes me dévisagent longuement. Le délicat sourire qui orne ses traits lumineux me fait tant de mal, me provoque tant de douleurs. Mon visage s'abaisse lentement alors que je sais déjà pourquoi elle est ici, pourquoi elle est venue, pourquoi elle a pris la peine de m'apparaître alors que nous partageons toujours ce même corps et cette même âme.
Mes lèvres s'entrouvrent avant qu'elle ne formule des mots distincts. Ma voix est rauque, pâle, presque éteinte.


Tabris. Altia. Bérénice. Shiyo. Alistair. Kurayami. Dephteros. Ashram. Irène. Pandore.


Les noms des guerriers, des humains, des amis, des aimés, se succèdent les uns après les autres. Je suis fatiguée... si fatiguée... Pardonnes ma faiblesse ô Athéna... Tu mérites sans doute un réceptacle plus ferme, quelqu'un de plus fort. J'ai oeuvré trop d'années, je ne peux plus, je ne veux plus, j'en suis incapable.
Et mon fils... mon enfant... Athéna... est-il seulement encore en vie...

Son regard se pare d'un voile d'une infinie tristesse, et pourtant elle continue de me sourire, moi honteuse et faible, dont le regard reste obstinément baissé vers le sol de la prison que je me suis moi même érigée.
Me comprend-elle...? Qui mieux qu'elle peut en être capable.
Sa main frôle légèrement mon épaule. Elle murmure.

~ Auprès d'Arès et du Père ~

L'aura d'or qui entoure Ahina prend une ampleur exponentielle, comme si elle entrait en communion avec celle du dieu de la guerre. Dans un éclat de lumière, l'armure divine quitte le corps d'Ahina alors qu'un spectre d'une taille impressionnante s'extirpe du corps de la jeune femme qui retourne doucement et délicatement vers le sol.

Apparaissant dans toute sa superbe, une Kamui divine presque transparente recouvrant son corps immatériel, Athéna, l'originelle, la déesse protectrice des hommes dont nul n'a vu l'apparence véritable depuis des millénaires, s'extirpe du corps d'Ahina alors que sa lumière se mêle à celle de son frère.


Je me rappelle Arès. Oui... je me rappelle ce jour comme si c'était hier.


Légèrement, les bras spectrales de la déesse de la guerre entourent les épaules de son divin frère alors qu'elle lévite gracieusement derrière lui. Jetant un regard empli de tendresse vers Zeus, elle murmure à l'oreille de son frère d'une voix douce.


Ne pas pouvoir compter sur un corps physique me prive de certaines choses... Mais cela ne sera pas un obstacle pour moi, ne sera pas un obstacle pour nous.
J'ai entendu ton appel et j'y réponds avec la ferveur que tu as toujours connue.


L'énergie cosmique d'Athéna se mêle à celle d'Arès alors qu'elle le suit dans le moindre de ses mouvements comme si elle devenait son ombre, son double, l'ange gardien qui veille sur lui. Ainsi liés, la puissance de l'attaque d'Arès, déjà exacerbée par la Kamui qu'il porte, prend des proportions auxquelles nul mortel, sans doute nul Olympien non plus, ne saurait survivre.
Et alors que l'attaque d'Arès percute le monstre des temps anciens avec une violence inouïe, sa soeur lui glisse un simple mot à l'oreille : "merci"

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Lun 2 Juin 2014 - 17:38

C'était .... inimaginable. L'arrivée de Zeus n'avait pas parue dérangeante, au contraire, Tuurngaq semblait ravi de voir une nouvelle proie facile se présenter à lui... Mais malheureusement pour lui, l'arrivée de la Kamui d'Arès changea complètement la donne, ne s'attendant clairement pas à une telle puissance! A ses yeux, les dieux de cette époque étaient des êtres bien sournois pour dissimuler une telle force en lui apparaissant dans un premier temps si faibles et si pathétiques... mais cela expliquait fortement l'attitude si hautaine et si rebelle de ce freluquet d'Arès! La puissance de sa véritable armure était semblable à celle d'un millier de soleil en fusion, presque comparable à la fournaise du Big Bang, cette gigantesque explosion qui avait détruit son propre univers! Et si lui était affecté à ce point par la lumière qui se dégageait de la kamui, cela n'était rien en comparaison de sa créature qui l'avait rejoint par fidélité. Cette dernière, qui avait pourtant pris avec une facilité déconcertante possession du corps du titan Océanos, et l'avait même remodelé à sa guise, s'était faite pulvériser avant même que l'armure n'ait touchée le sol. Cette puissance était outrageusement élevée, et faisait pousser des ailes à Arès et même Athéna qui soutenait son frère comme jamais. Mais il n'avait pas encore dit son dernier mot! D'un rugissement bestial, il déploya son aura et augmenta sa puissance, égalant alors celle d'Arès, à l'exception que la sienne n'était que noirceur! Mais ce dernier, fourbe olympien qu'il était, avait déjà lancé l'assaut, démontrant que sa vitesse avait également évoluée. Désormais, le petit dieu était un adversaire à prendre en compte, et le combat allait être terrible! 

"Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh...!!!!" 



L'attaque d'Arès était fulgurante, et si elle était déjà dévastatrice, celle ci était considérablement renforcée par sa soeur. Le coup fut atroce et sous la douleur Tuurgaq, la terreur des ombres et des glaces, le Cauchemar indicible, le Fléau des ténèbres, poussa un hurlement strident. L'attaque l'avait frappé de plein fouet, et contrairement aux précédents attaques, celle ci lui avait fait mal, très mal! Et cela il n'allait pas le laisser passer! Son poing gargantuesque se déforma, s'amplifia, gagnant en ampleur. Il dressa dans les airs cette monstrueuse pattes et sembla comme déchirer les cieux ténébreux, les arrachant de force et les fit tomber littéralement sur Arès, provoquant une explosion apocalyptique. Puis son corps se distordit, se décomposa, et un amas d'éclairs noirs frappèrent le dieu déchaîné. Il semblait être pris dans un torrent foudroyant, mais cette foudre n'avait rien de communs avec celle de Zeus, pure, sacrée et divine. Non, ici il s'agissait d'éclairs lourds et étouffant, comme si le but était de faire perdre sa vitesse à son adversaire. Ce dernier était ainsi pris dans une véritable toile foudroyante et malsaine. Et si il ne possédait pas sa kamui, il aurait été depuis longtemps réduit en cendres! Allait il réussir à se sortir de ce piège? ou bien allait succomber? 



--------------

Mort d'Océanos sous l'effet du pouvoir de la Kamui


Bonus octroyé à Arès: 

-Régénération totale
-Statut "Divin" sur toutes ses attaques (+ 5 de dégâts, imparable)
-récupération de hp en plus de la recharge de cs par tour
- n'est plus affecté par les malus 

Soutien d'Athéna: les dégâts infligés par Arès sont doublés

----------
Capacité passive:

Blizzard Des Ténèbres ( permet de lancer autant d'attaques qu'il y a d'adversaires par tour)

Coups reçus: 40 + 10 + 5 X 2  = 110 
Coups portés: 50 + 50 
Hp: ??? - 110 = ???

Attaques spéciales : 

50 cs Le marteau de l'Ombre des Cieux. 

Sonne l'adversaire qui ne peut pas donner de coups physiques au prochain tour

50 cs La toile des Ténèbres foudroyantes

Emprisonne l'adversaire qui n'aura pas de recharges au prochain tour (cs et hp) 
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Intendant du Royaume des Titans
Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 1105


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 4 Juin 2014 - 14:27

Ils allaient l'emporter. Arès était totalement impuissant face à la créature qu'il affrontait et Athèna n'était même pas capable de se relever. Quand à Zeus, il ne s'agirait que d'un en cas. Les olympiens n'avaient aucune chance de l'emporter. Mais un tournant se produit dans le combat. Alors que la victoire de la créature ne faisait plus aucun doute, la kamui d'Arès déscendit des cieux, convoquée par Zeus. Et sa puissance était phénoménale. La seule arrivée de la kamui produisait une puissance inimaginable. On aurait cru que le big bang avait de nouveau lieu. La déferlante d'énergie était beaucoup trop forte. Si la créature qui faisait face aux olympiens subissait les conséquences de l'arrivée de la kamui, celle qui avait pris possession d'Océanos se fit balayée. Il tenta de résister, mais il était tout simplement trop faible pour pouvoir lutter. Le corps d'Océanos se fit pulvérisé tandis que la créature mourrait dans un grand cri de rage et d'incompréhension. Comment avait il pu être défait avec une telle facilité? C'était impossible. Les olympiens n'étaient pas censés être aussi puissant. La victoire aurait due être remportée facilement. Dans un dernier geste désespéré, la créature transmis toute sa puissance à la créature qui faisait face aux olympiens. Ils ne devaient perdre à aucun pris! Ce furent les dernières pensées de la créature avant que le néant ne l'avale.

L'esprit d'Océanos se réveilla au moment ou la créature mourrait. Il se souvenait de tout. De tout les actes atroces qu'il avait commis sous cette forme. Mais il se souvenait aussi des informations relatives à la créature qu'affrontait Arès. Maintenant qu'il avait identifié l'ennemi, il savait que ce n'était pas fini. Même si Arès battait ce monstre, ça ne serait pas fini. Il devait prévenir les olympiens. Mais déjà il sentait le tartare l'attirer. Il n'avait donc même pas le temps de donner cette faible compensation pour ses actes? Le titan sombra dans le tartare sur cette pensée.

prochain: Tartare
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Mer 4 Juin 2014 - 20:21

Le grand Zeus resta impassible en sentant le pouvoir déployé par son fils. Que ce dernier pavoise à loisir tant qu'il parvenait à défaire cette entité. Le dieu de la guerre oublia bien vite l'humiliation d'être secouru par son père pour embrasser le pouvoir que ce dernier lui offrait. Et qu'il pouvait également lui retirer, ce dont Zeus se garda bien de préciser.
Athéna sembla enfin reprendre le dessus sur ses sentiments et, bien que grandement affaiblie, se redressa pour offrir ses ultimes forces à son frère. Il semblait que face à l'adversité, les Olympiens soient capables de renouer avec le sang qui les liait en une seule famille. Invincible.
Toutefois, les traits de Zeus se crispèrent en sentant la montée en puissance du monstre, qui semblait sentir sa fin venir. Comble d'ironie, ce dernier osa user de la foudre en la pervertissant. Un défi pour le roi de ce monde qui décroisa les bras. Lorsque le cosmos de la créature explosa pour assaillir les Olympiens, Zeus se téléporta devant sa fille bien-aimée et érigea un mur d'éclairs qui la protégèrent des éclats obscurs. Il était hors de question qu'Athéna subisse encore le moindre coup en présence de son père.

Et bien Arès ? Qu'attends tu pour en finir ? Vais-je devoir m'abaisser à te soutenir une fois encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 538


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   Lun 9 Juin 2014 - 11:36


Enfin, Athéna c'était remit de ces émotions et avait permit à Arès d'accroitre sa force de frappe déjà bien élevé. Répondant d'un simple sourire à sa petite soeur, le dieu de la guerre observa avec joie la souffrance de son adversaire. Le voilà désormais au prise avec la véritable puissance d'un Olympien. Cela faisait longtemps déjà... qu'il n'avait pas revêtu sa Kamui, il lui fallait un peu de temps pour se souvenir de cette force qui semblait à ce moment là sans aucune limite. Si seulement il pouvait la porter à chaque instant de sa vie... Le poing gigantesque de la créature se déforma en grandissant encore et encore. Mais quelque soit sa taille, il ne pouvait plus toucher Arès. L'armure divine qu'il portait le protéger absolument de tout. Le coup était partie vite mais il souhaitait l'encaisser pour voir si son adversaire était aussi fort que cela. Oui, car maintenant que Arès avait son armure, il sous-estimer son adversaire et le prenait de nouveau de haut. Le sourire au lèvres, il ferma les yeux et leva la tête en direction de la patte qui venait s'abattre sur lui. Ne craignant pas d'être touché. Le choc fut terrible, l'explosion avait ravagé une zone très large. La foudre noir était sorti du corps de la bestiole pour frapper l'Olympien une nouvelle fois. Elle était assez violente il fallait le reconnaitre. Mais cette créature se battait-elle à fond ?... Une fois l'attaque passé, le dieu de la guerre avait toujours la même posture. Bras croisé et yeux fermé. Le sourire aux lèvres et le cosmos toujours aussi rayonnant. Il avait pris l'attaque sans se défendre et pourtant... il n'avait rien.

" C'est tout ?... Je m'attendais à mieux. Tu n'es pas aussi fort que ça finalement. "

Se moquant de la créature, le dieu de la guerre le fixa quelques secondes avant de l'enchaîner avec ces chaines d'orée. Cette fois, ces chaines brûler la créature sans lui laissait la possibilité de bouger. L’étreinte était si forte qu'elle le broyer littéralement. Toujours les bras croisé, il admira le spectacle et se délecter de la souffrance de cette bestiole. Son père semblait s'impatienter il ne savait pas ce que cette chose avait fait endurer au dieu de la guerre... Arès voulait prendre le temps pour la tuer, c'était de bonne guerre non ? Sans répondre à son père, il se contenta de regarder son adversaire enchaîner.

" Ne t'en fais pas, bientôt tu ne sentira plus rien. "

D'un bond magistrale, il passa au dessus de son adversaire et fini par décroiser les bras et faire apparaitre son épée de la séparation dans sa main droite. Il était temps de voir si cette chose était aussi puissante qu'elle le laissait entendre. Le cosmos d'Arès illumina le ciel et un torrent d'énergie entoura son arme ainsi que les cieux. C'était si puissant que le ciel se déforma en laissant même des trous noir se former un peu partout. Visant la tête de la bestiole, le dieu de la guerre envoyant toute cette énergie cumulé.

" ENUMA ELISHH !! "



60pts de Cs
Sortie tout droit du royaume des rois des dieux, Arès sort sa plus puissante arme, une épée nommé Ea. Il concentre son cosmos dans cette lame et projette une violente rafale d'énergie. Rare sont ceux ayant déjà survécu à une telle attaque ! Cette attaque provoque 70pts de dégâts immédiat.


Coups donnés 70 (x2) + 5 (x2) (chaine d'orée) + 5 (x2) (Bonus Kamui) = 160
Coups reçus 50 - 40 = 10

PV 357 - 10 + 10 (recharge Kamui) = 367
PC 399 - 60 - 40 (Def) + 10 = 309
Pa 1000 - 0 = 1000

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [EVENT] Dans la gueule du loup   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT] Dans la gueule du loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Comme dans la gueule du loup . . . [PV Shirley, Annabelle, Ayame, Erreur]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents-