Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Event] Norvège : Le fruit de vos entrailles est béni 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Event] Norvège : Le fruit de vos entrailles est béni 2   Mer 9 Oct 2013 - 22:08

Les hommes avaient des airs patibulaires et menaçant mais il n'étaient pas habillés comme des militaires ou de façon disparate comme pouvaient l'être des brigands. Ils adoptaient des vêtements somme toutes classiques par cette température dans ces contrées. Leur visage affichait des mines inquiète et non haineuse. Celui muni d'un bâton, écouta attentivement ce que Tatsou avait à dire avant de lui répondre en prenant son bâton afin d'indiquer la direction de la grande porte du village. Il avait un petit accent de la campagne. Pas de ceux qui paraissait vulgaire mais plutôt celui de l'homme authentique qui n'avait jamais rien connu d'autre et qui en ressentait presque une certaine forme de fierté.

" Des hommes en faction ? Vous êtes le chef de pillards ? Je m'en vais vous apprendre les bonnes manières moi, mon gars !"

Un coup de bâton sur le sommet du crâne et le tour était joué. L'homme s'apprêtait à porter un deuxième assaut lorsque son collègue le reprit et le stoppa dans son mouvement. Il éructa quelques injures à l'intention de l'autre garde, puis il prit à son tour la parole afin de rectifier le tir et d'expliquer ce qu'il avait compris. Ce gars là, avait l'air un peu plus mature et expérimenté que l'autre.

"Il nous propose son aide, triple buse ! S'il était le chef d'un groupe de vauriens, tu penses vraiment qu'il nous le dirai comme ça, en plein milieu du visage, face à des hommes armés ! Réfléchis donc un petit peu plus avant de parler ! Tourne ta langue sept fois dans la bouche avant de parler. Ça finira par te jouer des tours ! Suivez nous M'sieur ! "

Les hommes se mirent à marcher sans donner plus d'explication. Ce n'était pas nécessaire pour le moment. Ils emmenèrent Tatsou jusqu'aux portes du villages qui étaient fermées. Ils le firent monter sur  une échelle accostée contre la parois du mur et ils se retrouvèrent finalement tous les trois sur le rebord d'un pan d'un des remparts de la ville. On ne voyait pas grand chose aux alentours si ce n'était le vent, la neige et des étendues de cette même matière qui recouvraient des kilomètres et des kilomètres. Le moins malin des deux montra le pied du mur où l'on pouvait voir que le bas avait été attaqué par quelque chose. A cette distance, impossible de dire quels outils avait été utilisé pour faire de tels coups dans le rempart. Des traces de sang maculait également les endroits de l'impact et la neige était teintée de rouge sur plusieurs dizaines de mètres. La trace se perdait dans le blizzard sans donner d'autres indications sur la piste.

"Z'avez vu M'sieur ? Y a quelqu'un qui a attaqué notre rempart ! Les salopiaud ont sans doute voulu se créer une brèche pour s'y engouffrer. A moins qu'ils essaye de nous attirer dehors pour qu'on aille voir. On peut pas quitter notre poste, M'sieur ! Vous voulez pas aller voir à notre place ?"




Choix 1 : Fuir

Choix 2 : Suivre la piste du sang
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken

avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: [Event] Norvège : Le fruit de vos entrailles est béni 2   Jeu 10 Oct 2013 - 11:48

Finalement, mon stratagème avait fonctionné. Le premier demeurait un crétin fini tandis que le deuxième se révélait être un peu plus malin. Il me faudrait continuer de me méfier de la situation tant que je n’aurais pas quitté définitivement cette contrée. Néanmoins, je notais que cet évènement semblait fort étrange. Si c’était un cas isolé, cela ne serait pas important. Au contraire, si cette crise avait une envergure mondiale, il serait intéressant de le noter dans un coin de ma tête. Si tel devait être le cas, peut être que le Domaine d’Arès serait touché par ce qui semblerait être un Cataclysme Générale. Pour autant, ce n’était qu’une pure supposition, un hypothétique postulat. Qui ne me regardait pas d’ailleurs. J’avais une mission à remplir et elle était ma priorité. Ils sauraient bel et bien se débrouiller sans moi: après tout, j’étais au bas de l’échelle et les Grands Guerriers avaient leurs toutous. Puisqu’on m’avait imposé, par le biais d’une malédiction, de tuer Océanos, le reste ne compterait pas. Seul l’objectif de cette mission était essentiel.


Ils m’amenaient jusqu’au porte du villages qui demeuraient fermés. Après avoir monté à une échelle, je me retrouvais sur une partie du rempart de la ville. Au loin, je ne voyais rien ou presque rien. Le vent, la neige une matière que je ne cherchais pas vraiment à découvrir’ son identité se dressaient devant moi. Tout ce qui m’importait, c’était de quitter cet endroit et de reprendre mon chemin comme si de rien n’était. Le plus intelligent des deux gardes me montra un endroit, en bas, où il y avait eu des traces d’attaques par quelques chose de totalement inconnus. Je regardais ça avec une attention feinte. Il y avait également du sang au lieu où avait été attaqué la cible. Le sang s’étalait sur une dizaine de mètres. Je devais faire mine de m’intéresser à la situation pour trouver un échappatoire. La trace se perdait dans le blizzard. Il me suffirait de faire semblant de suivre la trace et de profiter du manque de vision pour m’enfuir discrètement sans éveiller la moindre attention. Surtout, je devais me méfier de la Divinité qui traînait dans le lieu. Il pourrait me repérer à ma présence et pourrait alerter les habitants du villages de ma volonté. Les Dieux possédaient une certaine forme d’intelligence qui dépassait le cadre de celle des Humains. J’en savais quelque chose. Tant qu’il était occupé ailleurs, ça m’allait parfaitement. Pour autant, je devais rassurer ces deux gardes de mes intentions. Être le plus bref possible et le plus rassurant possible me permettrait de reprendre mon chemin sans que l’on fasse attention à moi. Tout au plus considérerait-on que je suis allé chercher mes supposés camarades mais que j’ai été attaqué puis tué. Le Malin de Service me fit observer cette attaque et insinua que quelqu’un avait peut être voulu créer une brèche pour s’y engouffrer. Il supposa que cette personne voulait peut être les attirer à l’extérieur. Ne désirant pas quitter leur postes, ils voulaient que j’aille m’en rendre compte par moi-même. Cela m’arrangeait parfaitement.


J’y vais…



Je sautais par-dessus le rempart pour atterrir discrètement non loin de la trace de sang. Je tâchais de garder mes distances avec ce sillon sanglant, conscient que si je m’en approchais trop, mon odeur serait peut être susceptible d’être suivi. Pour autant, pour donner le change auprès des deux hommes armés qui devait peut être me surveiller, je m’approchais à distance respectable et observais quelques secondes le sillon de sang. Je jetais un coup d’œil au dégâts puis entrepris de faire semblant de suivre la trace de sang, non sans lancer un coup d’œil rassurant auprès des deux hommes. Puis, je m’enfonçais vers le blizzard, faisant attention à éteindre progressivement toute forme de présence de ma part. D’abord lentement mais sûrement ma cosmo énergie. Puis mon aura. Au fur et à mesure que je marchais, quittant le village, je m’assurais d’être invisible à toutes forme de surveillances et d’observations. Pour autant, je n’oubliais pas de me montrer prudent à tous les niveaux. Encore une fois, je ne savais pas ce qui s’était arrivé ou quel était l’origine de tout cela. À vrai dire, je m’en moquais complètement. Le dieu était là pour les aider, il se débrouillerait. Toujours sur mes gardes, je quittais progressivement la contrée. À l’écoute de tout bruit suspect ou de tout évènement étrange, me voilà donc à la recherche de ma cible dans un contexte anormale.



Choix 1 : Fuir
Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Norvège : Le fruit de vos entrailles est béni 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Event #2 - Et alors grondèrent les entrailles de la Terre...
» [Mini-Event] L'amende est le fruit de l'amandier.
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Un jeune PRODIGE de la norvège de 10 ans
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-