Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 La mare aux Harpies.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amélia

avatar
Messages : 468


Caractéristiques
Vie Vie:
0/140  (0/140)
Cosmos Cosmos:
11/190  (11/190)
Armure Armure:
210/280  (210/280)

MessageSujet: La mare aux Harpies.   Mar 17 Sep 2013 - 18:10

Mon corps apparut à quelque mètre audessus de la mare obscure. La gravité ne tardait pas à me rappeller sa force. Une femme dans le vide, c'est une pomme dans un arbre, elle tombe. C'est bien dans la Quarième Prison des enfers que je tombais là où les colériques et les insatisfaits se noyaient. Je me demandais combien de temsp allais-je passer ici. Cela n'étant pas de mon ressort, je prenais mon mal en patience.

Le contacte avec la mare obscure n'était pas loin. Avant d'y tomber, je me resseptionnais en sotant sur le visage des mort qui se débattait pour ne pas se noyer. Au premier contacte, cette mare avait l'air d'être épais comme du goudron. Je regardais l'agitation autoutd de moi. Les morts s'agitais dans tout les sens, ils se monataient les un sur les autres se noyant mutuellement, croyant qu'il pouvait encore se sauver un temps soit peu. J'observais certain cadavre se laisser tomber dans cette mare de gudron sans jamais les voire remonter, définitivement noyé.

Les morts finirent par remarquer ma présence, ils voyaient en moi une nouvelle boué de sovetage. Tous en même temps, ils se précipitèrent sur moi jusqu'à me submérger complètement. Il y eu comme un explosion. Tout les corps qui était sur moi volèrent. Je m'employais à séparer chaque tête de chaqie corps. Tout les morts qui se voyaient décapiter par mes soint n'avais aucune chance de remonter un jour à la surface. Cela fesait des milliers de corps inerte qui rejoignaient le fond de cette mare obscure.

J'étais bloquée dans cette prison, cela ne voulait pas dire que j'était obligé de soumètre. Au début le mort se jetter sur moi puis peu à peu, ils commençèrent à comme une nouvelle faucheuse. J'étais devenue le nouveau tourment de cette prison. Pas un d'entre eux n'allait m'échaper. J'enchainais les emputations, tous les cedavre finissait pas couler sous mes pieds.

Quatrième prison finit par devenir presque tranquille. Plus un mort ne s'agitaient, ils avaient tous coulé et ne pouvaient plus boujer. À chaque fois qu'un nouveau mort tombait dans cette prison, il se débattait pour me rejoindre. En bonne âme charitable que j'étais, je l'envoyais rejoindre ses frère au fond du lac. Cela fesait des millards et des millards de cadavres. Ils formèrent une montagne ayant pour base le fond du lac. Cette montagne de mort inerte dépassait de trois mètre de la surface de la mare.

C'est sur cette montagne de cadavre que je méditais, attendant que l'on viènne me chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Membre d'Or
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8680


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La mare aux Harpies.   Mer 18 Sep 2013 - 10:31

Un nuage sombre se matérialise face à la Harpie, alors qu'une main diaphane s'extirpe lentement de ce vortex tourmenté. Un bras, une épaule, des pans de tissus noir ondulant au gré de l'étouffante brise qui parcoure les lieux, doucement la divinité des enfers apparaît face à son spectre.
Ses prunelles sombres se posent sur Amélia alors que sa langue claque sèchement contre son palais, la divine saisissant le menton de la harpie entre ses doigts.

- Ne t'avais-je pas dit de ne pas sous estimer les chevaliers dont le coeur est animé par la passion, Amélia...

Un bref soupir s'extirpe de la poitrine de Perséphone, suivi de peu par un léger sourire se dessinant sur ses lèvres. Ses doigts courent le long de la joue d'Amélia jusqu'à rejoindre son oreille dont elle pince le lobe entre deux ongles.

- Quelle ironie de devoir te libérer de notre propre domaine... Lâche-t-elle d'une voix douce.

L'un de ses ongles entaille sèchement l'oreille de sa spectre, tranchant la tendre chair en deux parties bien distinctes. Agitant la main distraitement au-dessus du monceau de cadavres qui se dessine sous leurs pieds, le sang baignant ses doigts tombe en gouttes écarlates au coeur de la nappe gluante.
Lorsque le sang d'Amélia plonge au sein de la mare sombre, une pâle lueur violine s'en dégage. Auréolant le corps de la spectre qui s'élève de plus en plus haut au-dessus de la 4ème prison, Perséphone lève brièvement les yeux vers elle avant qu'elle ne disparaisse.

- Tâches de ne pas oublier ce que je t'ai dit cette fois Amélia. Je ne viendrai pas te chercher à chacune de tes erreurs.

~ Fin de l'intervention Divine - Résurrection d'Amélia ~
Revenir en haut Aller en bas
Amélia

avatar
Messages : 468


Caractéristiques
Vie Vie:
0/140  (0/140)
Cosmos Cosmos:
11/190  (11/190)
Armure Armure:
210/280  (210/280)

MessageSujet: Re: La mare aux Harpies.   Mer 18 Sep 2013 - 22:34

Je n'eu pas attendre très longtemps avant que l'on viènne me chercher. J'eu à peine le temps d'aimer cette prison. C'est dans un épai nuage noir que la reine des enfers fit son apparition devant moi. Elle était dessus de me revoir en de pareille circonstance, je l'étais moi même d'avoir était battut par ce chevalier d'or. Prenant mon menton entre ses doight, elle m'adressa des mots qui me rapelèrent ceux qu'elle m'avait prononcé à notre première rencontre. Ne jamais sous estimer ceux dont le cœur est guidé par la foie et la passion. Mes le poing d'Irène était uniquement guidé par son avarice et sa soife de sang, par cette envie de se détendre les muscle. C'était les seules raisons que je voyais.

Percéphone laissa glisser sa main sur ma jou. Avec ses ongles, elle s'acrocha au lobe de mon oreille. Faisant remarquer l'ironie de la cituation, elle m'entailla l'oreille pour recouvrire ses doights de mon sang. Étrangement, j'aurais crus qu'elle se sentirait souiller par mon sang, si bien qu'elle n'aurait même pas daigner y toucher. Mais visiblement elle avait une certaine estime pour moi. S'en était touchant, presque émouvant.

Mon sang sur ses doight glissait de ses longs ongles pour tomber dans la mare gluante. Aprés que me sang soit entré en contacte avec l'étendu liquide de la Quatrième Prison, une lueure violine m'auréola m'élevant audessus de la prison. La déesse m'adessa ses derniers mots dont le bute était de me rapeler que la mort et notre lot à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La mare aux Harpies.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La mare aux Harpies.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MANMAN PITIT SE MARE VANT! LE SCENARIO LE PLUS POSSIBLE !
» MANMAN PITIT MARE VANT AK YON LIS KAP SIKILE NAN PEYI DAYITI
» Quant les harpies attaquent
» Mare ostrum
» Quant les harpies attaquent [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Morts ¤ Hadès :: Le Monde des ténebres :: 4ème prison : la mare obscure-