Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage   Lun 5 Aoû 2013 - 15:25


    Comme lui avait conseillé Elicia, la jeune fille qu’il avait rencontrée à Rome, Kisu prit la route de Londres… De toute façon il n’avait pas vraiment d’idée de la suite de son chemin. Après une longue route et un long voyage, il posa le pied sur le sol anglais, et arriva ensuite à la capitale. Le voila donc au milieu d’une soirée londonienne. Que pouvait-il faire à présent ? Comme toujours, il marchait et marchait, traversant les rues.
    Une pluie fine tombait, le jeune Asgardien rehaussa sa veste, et posa sa capuche sur sa tête pour se protéger. Il devait trouver au plus vite trouver un lieu pour passer la soirée et la nuit. Mais avant il avait un peu faim et devait trouver un restaurant.

    Ceci dit, il se disait que la ville était agréable, le seul défaut était sa météo, heureusement il en avait l’habitude, mais cette pluie fine était de plus en plus gênante. Vite Vite, pensait-il en voyant dans le coin d’une rue ce qu’il cherchait, un restaurant !

    Ouvrant la porte, il était tombé dans un domaine de bon standing. Il ôta sa capuche, et prit place à une table, près d’une fenêtre, et commanda une salade, avec un verre de jus de fruit. Ce n’était pas vraiment le moment de perdre la raison.  Surtout qu’il allait bientôt reprendre la route pour Asgard et ainsi faire un bilan avec Dame Séléné, d’ailleurs, il priait tous les soirs pour que tout se passe bien pour elle, et pour le Royaume.
    Il souhaitait qu’en revenant n’apprendre que de bonnes nouvelles, hélas il savait aussi que le contraire était plus que probable également. Bref, observant le soleil qui disparaissait, il remercia sobrement le serveur, et commença à manger tranquillement.

    Il ne lui resterait plus qu’à trouver un endroit où dormir ensuite, il avait l’intention de toute façon de demander au patron du restaurant s’il connaissait une adresse…


Dernière édition par Kisu le Mer 14 Aoû 2013 - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage   Mer 14 Aoû 2013 - 13:24

Londres. Pas que cela soit une surprise, la pluie était en train de s'abattre sur la ville. Marchant doucement dans les ruelles, Elicia n'avait qu'une idée en tête pour l'instant. En effet, elle n'avait pas tout à fait fini ses affaires dans cette contrée, aussi elle profita d'avoir une nouvelle fois rien à faire au sein du Royaume des Enfers afin de les mettre à terme. Il fallait que ceux qui l'avaient trahie paie, tout autant qu'ils étaient. Mon bourreau avait déjà rendu l'âme, la succube aurait déjà eu sa vengeance depuis quelques temps. Pourtant, ce n'était pas le cas. Son majordome était revenu. Quelque chose avait cloché, parce que le contrat entre eux stipulaient que le jour où le responsable de ses cauchemars perdra la vie, Elicia deviendrait une spectre au service du Sombre Monarque. Néanmoins, pour une raison inconnue, ce dernier avait été envoyé une nouvelle fois à ses côtés par le Dieu des Enfers. La jeune fille en avait donc déduit que la mission n'était terminée, car au même moment sa pupille avait recommencé à luire. Fallait-il encore tuer quelqu'un ? Non, la jouvencelle n'avait pas retrouvé la vie. Il y avait autre chose quant à la raison du retour de son démon et elle était bien décidée à la connaître.

Le duo s'était donc retrouvé une nouvelle fois dans la ville natale de la petite. Le temps ne changeait pas, c'était tant mieux. Par contre, Elicia constata avec surprise que le pont de Londres était en train de se faire reconstruire. En demandant à quelques personnes ce qu'il s'était passé, elle apprit qu'en réalité il avait pris feu il y a quelques temps de cela. Cette révélation ne sembla pas la surprendre que quelque chose comme un incendie soit arrivé, après tout la fondation fut construite en bois, alors les flammes allaient très certainement le mettre en feu rapidement. Apparemment, ce ne fut qu'une question d'heure pour que ce dernier soit complètement détruit, ne laissant que ruines et désolation. Bien que l'information soit intéressante, la spectre de l'esclavage de s'en occupa pas tout de suite, après tout elle avait une mission particulière à remplir. Retourner dans son ancien manoir afin de vérifier si sa très chère mère était encore là à pleurer la mort de son mari et de sa fille. Il y avait des choses que l’on n’oubliait jamais. C’est ce à quoi la demoiselle pensa lorsqu’elle prit le chemin de chez elle. Depuis quelques années qu’elle sortait pour aller à la ville, elle avait appris le chemin par cœur. Après tout, la donzelle reviendrait chaque fois dans ce foyer  qui aurait dû être sien.

C’est ce qu’elle avait cru, du moins jusqu’à ce que son père commence à lui faire des choses peu catholique.  La gamine avait cru que cela allait s’arrêter un jour comme il était survenu, ce fut certes le cas mais au prix de sa propre vie.  Quoi qu’il en soit, ce n’était plus l’endroit où elle allait passer ses années d’enfance et sa période d’adolescente, puisque à présent, elle était devenue une protectrice du Sombre Monarque.  Sa place n’était donc plus dans le monde des vivants, et encore moins avec ce qui restait de sa famille, à sa voir sa mère. Malheureusement, cette dernière allait vivre elle aussi ses derniers jours, puisque son enfant était venue dans l’unique but de lui prendre sa vie à elle également. Puisse-t-elle donc reposer en paix avec celui qu’elle avait protégé au détriment de sa propre fille. Il n’y avait pas de raison que seul son géniteur soit mort, ô que non.  Accompagnée de Sebastian qui restait aussi silencieux que d’habitude, Elicia arriva finalement devant le Manoir familial. Il ne fallait pas qu’elle se fasse voir par d’autres personnes que sa mère. Cela n’allait pas être difficile, puisqu’il n’y avait plus de serviteurs. En effet, ceux-ci avait été planté d’une fourchette ou d’un couteau dans le front, lancé avec soin par le majordome en noir.

Les deux personnes entèrent donc dans l’immense bâtisse, à la recherche de la mère de la jeune fille. Parcourant les couloirs silencieusement, le regard d’Elicia se posait tout autour d’elle d’un air blazé. En effet,  de multiples souvenirs lui revenait, sans que cela ne puisse lui faire éprouvé un sentiment de dégoût profond pour ce qu’elle avait hérité comme famille. Peut-être que cela avait été sa destinée, que sa route  était déjà toute tracée. Si c’était le cas, la jouvencelle se demanda ce que son avenir au sein des spectres d’Hadès pourrait lui réserver. Enfin, cela n’était pas très important actuellement, non ce qui devait attirer son attention était le fait qu’elle était là pour prendre la vie de la personne qui était tout aussi responsable de sa mort : Sa très chère mère.  En ne croyant pas la chair de sa chair, c’était comme si elle avait reconnu ouvertement que son enfant n’était pas le sien. Elicia l’avait très mal digéré, voir même pas puisque après presque deux semaines, elle revenait en ces lieux qui l’avait fait devenir ce qu’elle était devenue.  Sa vengeance était loin d’être finie.

Quoi qu’il en soit, au bout d’un moment le duo arriva dans le grand salon.  Il n’y avait personne. C’était plutôt étrange, dans la mesure où la génitrice de la gamine y passait son temps, le plus souvent derrière la harpe près de la fenêtre.  La spectre s’avança vers l’instrument, avant de faire vibrer l’une des cordes qui produit un son. L’instant d’après, Elicia était en train de jouer, son majordome la regardant d’un air amusé.  La mélodie dura quelques minutes, avant que les dernières notes ne se fassent entendre.  Sans un mot ni un regard vers son démon, la jouvencelle se releva alors que la porte d’entrée s’ouvrait. Resplendissante dans sa robe de soie aussi blanche que la neige, sa mère entra dans la pièce.  Lorsque son regard bleuté rencontra celui de sa fille, la femme hurla. La donzelle savait très bien la raison d’un tel effroi.  En effet, tout le monde aurait réagi comme tel lorsqu’on rencontrait sa fille alors qu’elle était supposée avoir péri depuis maintenant plus de deux semaines.


- Elicia...


Douleur. L’intéressée semblait vraiment triste de revoir son enfant.  Seulement dans l’esprit de la succube, c’était tout sauf cela. Elle feintait. Sa mimique, son timbre de voix… Ce n’était qu’un énième geste théâtral pour faire croire que la génitrice était surprise et que le retour de sa fille était douloureux.  Il fallait qu’elle paie. La spectre s’approcha de sa mère qui la regardait avec des yeux embués de larmes.  Pas besoin de lui dire ce qu’il lui était arrivé. Non, ce n’était pas là peine de perdre du temps à cela. Il fallait la faire payer, ici et maintenant pour enfin retrouver un semblant de sérénité.

D’un signe de tête à l’adresse de son majordome, Elicia lui ordonna de passer à l’action. Ce dernier fit un « Oui, ma lady » à peine audible avant de marcher à l’encontre de l’autre femme qui se demandait ce qu’il se passait. Pauvre d’elle…  Si celle-ci savait qu’elle vivait ses dernières secondes sur cette planète, autant dire qu’elle aurait déjà fui depuis un bon moment. Fort heureusement cette dernière n’avait rien compris et elle était restée sur place alors qu’elle aurait pu rester plus longtemps parmi les vivants.  Que sa pauvre âme puisse retrouver celle de son vil époux.


- Mais que faites-vous ?! Non ! Laissez-moi ! Je vous en supplie, Lai...ssez-m...Moi...


Le démon n’y alla pas par quatre chemins. Il s’empara du cou de la mère qui essaya tant bien que mal de s’échapper. Cependant, ce fut sans espoirs pour elle-même, Sebastian était un démon, il avait une force physique à toute épreuve. D’ailleurs, pour accompagner cette affirmation au geste, un craquement retentit bientôt. C’était en effet l’os du cou de la malheureuse qui venait de céder sous la poigne de fer du majordome. Pas d’effusion de sang ni rien, c’était parfait. Rapide et propre. Sebastian était le meilleur pour tuer les gens ainsi sans trop salir tout autour de lui. Maintenant qu’elle avait eu raison de sa génitrice, l’étoile de l’esclavage n’avait plus de raisons de rester dans son manoir, loin de là.
Il fallait qu’elle retourne aux Enfers. Néanmoins, la jouvencelle n’avait pas envie de s’en aller si rapidement. Se promener dans les rues de Londres lui avait manqué, alors autant en profiter avant de reprendre doucement la route des Enfers.  La donzelle s’empara de plusieurs bourses d’argent, cachant la moitié dans un endroit secret de sa chambre. Dans la ville, personne ne fit attention à l’enfant et son démon.

Après tout, comme ce dernier était un adulte et plutôt grand, peut-être que les gens pensaient qu’ils étaient son tuteur où quelque chose dans ce genre-là.  Loin d’être intéressée par ce qui l’entourait, la jeune fille s’arrêta devant un restaurant. Certes ce n’était pas un de luxe, ceci dit cela ne la dérangeait pas vraiment. Peut-être qu’ils pourraient manger là-dedans ? Ce n’était pas une mauvaise idée que de changer de temps en temps  de lieu de restauration. La fillette entra donc dans l’établissement tandis que son regard balaya la pièce dans laquelle la jeune fille venait d’entrer. Comme si le destin avait frappé, elle constata qu’une tête connue s’y trouvait déjà, assit tout seul dans un coin. Kisu. Cet homme pas tellement plus vieux qu’elle était présent. Ainsi il avait suivi le conseil de la spectre et s’était rendu à Londres. En tout cas c’était amusant de voir comment le hasard pouvait faire les choses.  Elicia s’avança donc vers la personne qu’elle connaissait déjà avant de s’arrêter à sa hauteur.
 

- Quelle bonne surprise ! Si j’avais su que je vous rencontrerais ici…


Sans rien demander  la demoiselle s’assit en face de l’autre. Apparemment il avait déjà commandé puisque devant lui était présent une salade ainsi qu’un jus de fruit. Elicia fit signe à son majordome de s’assoir également, avant de reprendre la parole.

- Je ne vous ai pas présenté mon fidèle majordome, n’est-ce pas ?  Dans ce cas excusez-moi de ne pas l’avoir fait plus tôt, il vient seulement de me revenir.  Je vous présente Sebastian Michaelis.


Ce dernier murmura un bref "Enchanté" avant de se taire. La spectre ne savait pas vraiment ce qui amenait Kisu en ces lieux, cependant ce n’était pas le plus important.  Apparemment, ils allaient encore passer un peu de temps ensemble, ce qui était une bonne chose dans le cas de la succube. En effet, la dernière fois qu’ils s’étaient vu, elle n’avait pas vraiment cherché à connaître l’autre afin de voir si elle ne pouvait pas tenter quelque chose pour que son interlocuteur lui soit utile pour une quelconque chose. Maintenant, c’était peut-être le cas, qui sait ?

Hrpg: N'oublie pas de mettre que c'est un FB !
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage   Jeu 15 Aoû 2013 - 18:11


    Kisu profitait de la soirée, tranquille, il mangeait, observait au travers la vitre de temps en temps. Le temps morose avait un effet étrange pour le jeune conseiller de la Prêtresse d’Asgard. Mais ce pèlerinage avait du bon, et il reviendrait sans doute plus fort que le jour de son départ. La brise heurtait la fenêtre, lentement mais régulièrement.
    Que devenait Asgard ? Il ne l’avait plus revu depuis qu’il avait obtenu son armure divine. Cette âme plein de malice, et de ruse avait fusionné avec son esprit. Il était plus grand. Et devait à présent l’user pour la gloire de son peuple, mais surtout pour les intérêts de Séléné, sa Reine. Ses agissements n’avaient d’autre but que la servir.

    Alors qu’il état plongé dans ses pensées, il fut surpris par une voix qu’il connaissait, son regard se leva, et il aperçut Elicia, la jeune femme qu’il avait croisé en Italie, et qui était par ailleurs celle qui lui avait conseillé de venir ici, sa ville natale selon ses dire.
    Le guerrier d’Asgard esquissa un léger sourire, à vrai dire il ne s’y attendait pas non plus, le monde était vraiment petit se disait-il alors qu’elle prenait place en compagnie d’une autre personne qu’elle présenta comme son majordome, Sebastian. Kisu répondit à son mot par un geste de la tête pour éviter la répétition de ce mot.

    -« Je suis enchanté de vous voir ici Mademoiselle ! »

    Il leva la main pour faire venir un serveur… Qui arriva pour prendre la commande avant de se retirer.

    -« J’ai suivi votre conseil et me voila à Londres, je ne pensais pas vous que vous y seriez… »

    Le jeune garçon termina son verre et en profita du retour du serveur pour le remplir, et ainsi allongé un peu plus sa soirée ici, il fallait dire qu’il n’avait pas vraiment réfléchi où il allait dormir, il avait simplement vu une petite auberge pas loin d’ici.

    -« Je vous souhaite un bon appétit ! Je suis navré, le restaurant n’est pas d’un standing aussi grand que celui en Italie. »

    Il savait que cette fille était une noble, et même s’il n’y était pour rien, il croyait un peu au destin, et s’il était allait ailleurs le destin aurait offert cette rencontre. Souriant, il regarda les gens marchaient dans la rue, heureux ; avec leur parapluie pour se protéger.

    -« En tout cas cette ville est immense… Heureusement que je ne cherche rien, et que je marche selon mon envie, sinon je ne cesserai de m’égarer. Mais vous devez avoir l’habitude. »
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage   Ven 16 Aoû 2013 - 11:53


Heureusement qu’Elicia était entrée dans ce restaurant et non celui à côté, par exemple. Sinon, elle n’aurait probablement pas su rencontrer le Guerrier Divin. Ce dernier était assis tout seul à une table, à l’écart des personnes habitant la ville. Apparemment, il venait d’arriver, comme en témoignait l’espace vide devant lui. Le spectre sourit alors en s’approchant de l’homme. Avec une voix légèrement espiègle, elle avait apostrophé son ancienne connaissance avant de lui présenter son majordome. C’était un peu stupide, parce que Kisu avait déjà rencontré le démon un peu avant. En effet, ce dernier avait lui-même prit la place d’un autre serveur lorsque qu’ils s’étaient rencontrés dans l’hôtel de luxe, à Rome. Cependant, il n’avait jamais parlé au Guerrier Divin, et celui-ci l’avait à peine entrevu donc en toute logique,  il ne se souviendrait pas vraiment de cela. Tant mieux, cela éviterais de poser des questions  bêtes auxquelles la succube serait obligée de répondre.  De toutes façons, le garçon semblait partit dans ses tirades puisqu’il avait pris la parole immédiatement pour lui expliquer qu’il avait suivi son conseil, expliquant par la suite qu’il ne savait pas qu’elle y était également.

- Il se trouvait que j’avais des affaires à régler. Maintenant que c’est fait, je me promène un peu dans la ville avant de repartir.


Ce fut chose faite à présent, puisque la jeune fille était assise devant lui.  Le serveur du restaurant vint alors lui donner sa commande, tandis que la jouvencelle regardait faire. Celle-ci aurait pu prendre à manger, cependant la nourriture ne devait pas être très bonne dans un endroit pareil, aussi elle s’abstient, se demandant tout de même si ils ne devaient pas s’en aller afin de retourner dans son manoir. Au moins, Sebastian pourrait lui montrer ses talents de cuisiner et concocter un plats raffiné et délicieux pour les deux enfants.  En effet, étant encore jeunes et en pleine croissance, il valait mieux pour eux de manger sainement, ce qui aurait le cas avec le démon. Quoi qu’il en soit, ce fut légèrement trop tard, puisque Kisu lui souhaita bon appétit. Par contre, le fait qu’il cherche un endroit où dormir intéressa fortement la demoiselle qui était prête à l’attirer chez elle, oubliant presque qu’un cadavre reposait dans le grand salon.

- N’auriez-vous pas envie de dormir autre part que dans un lit miteux ? Mon manoir se trouve justement à l’orée de la ville. Là-bas, Sebastian pourra nous faire un vrai repas et vous préparer une chambre. Vous conviendrez que ce serait mieux de dormir là-bas que dans un taudis pareil, n’est-ce pas ?


Chuchotant les dernières paroles concernant le restaurant actuel, la donzelle lui fit un petit sourire coquin histoire qu’il donne son accord. De toute façon ce n’était pas une demande qui se refusait, puisque c’était une jeune fille qui lui demandait. Et comme la politesse voulait qu’on ne refuse rien à une femme,  le Guerrier Divin devait accepter.  Le regard du jeune homme se posa par la suite dehors, où les gens se protégeaient encore de la pluie au moyen de leur parapluie. Décidément, il ne ferait jamais ensoleillé dans cette ville… Kisu lui fit remarquer la taille de cette dernière, se félicitant par la suite de ne rien chercher en particulier. Après tout, il ne connaissait pas du tout l’endroit, il aurait pu forcément se perdre. Il termina alors sa phrase en disant que la fillette avait l’habitude d’un lieu pareil.

- J’avais l’habitude de me promener avec mon majordome, oui. Mais la plupart du temps je restais dans mon manoir. Vous allez voir de quoi je veux parler, Sir Kisu.


Elicia se tourna par la suite vers son majordome, lui donnant l’ordre silencieux de vérifier l’état du domaine et de nettoyer tout ce qu’il y avait, dont se débarrasser du corps sans vie de sa mère qui devait encore traîner et de se débarrasser de gêneurs si il y en avait. Ce qui était magique entre eux, c’était que le regard voulait tout dire. Pas besoin de parler pour que Sebastian  comprenne ce que désirait sa maîtresse. Un vrai majordome, en somme. Sans un mot, le démon se leva, le visage neutre, avant de prendre la parole.

- Veuillez m’excusez, je dois m’en aller.


Il se courba, une main sur le cœur avant de prendre le chemin de la sortie. Elicia lui donnait une demi-heure. Le connaissant, il aurait même fini bien avant leur arrivée dans le manoir familial. La succube fit un sourire malicieux à l’autre, avant de se lever également.  Elle prit une bourse dans laquelle la demoiselle retira des pièces pour les mettre sur la table. Elle avait payé l’addition à la place de Kisu, avant de lui ordonner de se lever également d’un regard. Une fois le couple dehors, la demoiselle prit la main du jeune éphèbe et tous deux traversèrent la ville afin de se rendre à l’habitation de la jeune fille. Il allait voir que c’était bien mieux cela que de vulgaire lieux de la plèbe comme ce restaurant et sûrement l’auberge qu’il avait choisie pour passer la nuit… Depuis le temps que la donzelle voulait y habiter de nouveau, ne serait-ce que quelques jours, c’était déjà pas mal. Il leur fallut bien une demi-heure de marche pour y arriver.

Spoiler:
 

Le manoir se dressait fièrement tel un roi au milieu de son magnifique jardin. La pluie qui tombait encore lui donnait cependant un air quelque peu menaçant, ce qui était loin d'être le cas lorsque le soleil était de sortie.C’est légèrement essoufflé qu’ils retrouvèrent Sebastian sur le seuil.  En les apercevant, il se contenta de saluer les deux jeunes gens respectueusement, tandis qu’il faisait un pas de côté tout en prenant la parole comme si ils venaient tout juste d'arriver et qu'il n'avait jamais été avec eux au restaurant de la ville.

- Bienvenue, Lady Elicia. J’ai vérifié tout le manoir et nettoyé tout. Par ailleurs, la chambre d’amis a été également apprêtée selon vos désirs. Si vous le voulez, un repas vous sera servi avant d’aller vous coucher. Entrez, vous devez avoir faim !


La demoiselle fit un mouvement de tête pour montrer qu’elle avait compris. Tous les corps et autres choses qui avait souillé ce manoir avait étés nettoyé.  On pouvait dire à présent que ce Domaine était à elle et personne d’autre, puisque désormais ne restait que la jeune fille « vivante ».  Le duo fut par la suite conduit dans l’immense salle de réception qui avait vu de multiples bals et autres évènements qui étaient organisés par la famille de la donzelle. Elicia s’assit à un bout de la table telle le ferait la maîtresse des lieux  tandis que Sebastian invitait le Guerrier Divin à faire de même, mais à l’opposé.  Une fois les deux assirent, le majordome s’éclipsa pour ensuite revenir avec un chariot sur lequel était posé deux cloches en argent. Il les posa devant Kisu et sa maîtresse, avant de leur dévoiler de quoi il s’agissait : Du homard bleu accompagné de sept sortes de curry.

Spoiler:
 

Le doux fumet qui s'échappait du plat fit saliver la demoiselle. Heureusement, elle avait assez de dignité pour ne pas se mettre à baver. Cela aurait aurait été gênant, surtout vis-à-vis d'un invité comme Kisu. Elle souhaita un bon appétit à son convive, tandis qu'elle coupait avidement dans son hommard à la couleur particulière. L'homme devant lui devait être surprit, ce n'était pas tout les jours que l'on mangeait un crustacé de cette couleur profonde qu'était le bleu.

- Aimez-vous ce plat, sir Kisu ? Sebastian est doué pour tout ce qui se rapporte à la cuisine.  Autant dire que j’irais le trouver si je veux bien manger…


Petite pique à l’attention de son convive. Après tout, il était prêt à aller manger un plat d’un restaurant de la plèbe, il était clair qu’il mangerait, mais bon, cela ne devait pas être aussi délicat et raffiné qu’un plat qui était fait avec les meilleurs ingrédients qu’il soient et surtout avec un chef qui savait ce qu’il faisait. Bref, morte de faim, la jeune fille commença à avaler son repas avec appétit, savourant chaque bouchée avec plaisir. Cela lui avait cruellement manqué de pouvoir se régaler ainsi depuis qu’elle était morte. Bref, elle se contenta de finir son assiette.

- Voulez-vous un dessert ou bien mon majordome doit-il vous conduire à la chambre d’amis, Sir Kisu ?


Sa serviette en main, elle se contenta de tamponner doucement ses lèvres. Une fois cela fait, son regard se posa sur son visiteur, attendant de voir ce qu’il souhaitait vraiment faire par la suite. Elicia ne voulait pas lui imposer quoi que ce soit, cela risquerait fort de l’ennuyer… Ce n’était pas parce qu’elle était la maîtresse des lieux qu’il fallait qu’elle choisit tout pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage   Mar 3 Sep 2013 - 22:15


    -« Avec plaisir Mademoiselle, et je vous remercie… »

    A vrai dire, tout s’enchainait rapidement, le départ de Sébastian, Elicia qui paya l’addition après avoir mangé. Que pouvait-il faire d’autre qu’accepter ? Rien, les valeurs qui étaient les siennes l’empêchait de dire non. C’est pour cela qu’il se leva, arrangea la chaise et suivit donc la jeune fille dans la rue jusqu’à arriver à son manoir.

    En le regardant Kisu était surpris, il était vraiment grand, et puis avait beaucoup de classe, sans dire un mot, il suivit toujours la jeune fille jusqu’à l’entrer. Là, il y avait Sébastian, toujours extrêmement poli et calme, cela en était même impressionnant. Il possédait également une aura mystérieuse. Mais cela n’intriguait pas vraiment le jeune asgardien qui n’avait pas envie de s’y étendre bien longtemps.
    Lorsqu’il posa le pied dans le domaine, il ne put qu’ouvrir grand les yeux devant tant de beauté. Tout brillait, tout était parfaitement propre, et charmant. Pourtant il ne semblait pas y avoir grand monde ici. Est-ce le seul Majordome qui entretenait le palais seul. Cela devait être un travail de fou. Son regard balaya partout, chaque recoin.

    -« Cette endroit est vraiment charmant, je n’avais jamais vu ça… Vous en avez de la chance Mademoiselle. »

    C’est alors qu’ils arrivèrent dans une grande salle avec une immense table, longue ; Elicia s’installa et lui suivit Sébastian qui le conduisit de l’autre coté, et s’installa tranquillement en observant le plafond, puis l’homme de main d’Elicia arriva avec les plats, l’odeur était exquise, sa bouche s’entrouvrit légèrement et il souhaita un bonne appétit à la maitresse des lieux avant de commencer la dégustation. Chaque bouchées étaient un véritable délice, il leva son regard et se sentait quelque peu honteux car il savait qu’elle n’avait pas appréciée le fait d’être allé manger dans le restaurant de moyenne qualité.

    -« Il est cordon bleu, et je vous comprends, je vous prie de bien vouloir m’excuser Mademoiselle pour la qualité médiocre du restaurant. »

    Il se contenta alors en silence de manger, et de terminer son plat, il avait vraiment apprécié… Le son de l’horloge était le seul bruit qui venait briser le silence jusqu’au moment où Elicia proposa un dessert à son invité ou alors il pouvait allait dormir. A vrai dire il ne savait pas vraiment, même s’il devait avouer que l’heure tardive lui imposait presque d’opter pour la seconde solution, et puis il avait bien manger juste avant, il devait tout de même faire attention à lui pour ne pas arriver en mauvais état ensuite à Asgard.
    Kisu se leva alors, et se présenta devant Elicia et inclina son buste.

    -« Si vous me le permettez je pense que je vais aller dormir, je vous remercie pour cet accueil encore une fois. Je n’aurai pu imaginer meilleur endroit pour la nuit. »

    Il suivit alors Sebastian qu’il remercia lorsqu’il lui ouvrit la porte de sa chambre, là il s’endormit rapidement dans le lit confortable appartenant à cette chambre de luxe.
    Le lendemain matin, après une excellente nuit, il se réveilla, le soleil brilla, il ne savait pas l’heure exact, bref, il ouvrit la porte et se rendit dans le salon, il se demandait où était la jeune femme. Il ne pouvait pas partir ainsi. Et puis il avait encore à faire ici, il devait voir d’un peu plus prés la ville, Kisu observa par la fenetre le jardin, et patientait en attendant que la Maîtresse de maison n’arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage   

Revenir en haut Aller en bas
 

FB [Londres- Suite Elicia] La poursuite du voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Londres - Oxford Street
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-