Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Ven 2 Aoû 2013 - 22:21

Quête Flashback personnelle d'Alistair

Trouver son chemin par delà les entraves


Le Mont Etna est-il vraiment plongé dans un profond sommeil... ou tout ceci n'est-il qu'un leurre pour te tromper ? Le doute s'immisce de plus en plus dans ton coeur au fur et à mesure que tes pas te rapprochent de la puissante montagne au caractère aussi impétueux que le Dieu des Océans.
Chaque pas te semble plus difficile que le premier. Chaque souffle d'air que tu inspires plus lourd que le précédent. Chaque goutte de sueur qui perle à ton front parait plus brûlante que celle d'avant.
Et pourtant tu te dois de poursuivre ta route. Le Grand Pope t'a confié une mission des plus importantes : retrouver Ilias, le vaillant Lion d'Or, qui est si cher à ton coeur. La nouvelle génération des Saints de l'Espoir ne peut attendre. Hâtes toi... Alistair...

Mais par où chercher, là est tout le problème. Trouver Ilias... oui. Mais comment y parvenir ?

Tes pas te conduisent jusqu'à un endroit que tu n'aurais sans doute pas imaginé trouver au pied du Mont Etna. Une cascade d'eau pure t'accueille dans un tonitruant brouhahas de gouttelettes d'eau.
A bien y regarder, cette fontaine de la providence est tout sauf banale. L'eau qui te paraissait si belle, si claire de loin, te semble de plus en plus trouble au fur et à mesure que tu t'en approches. Elle n'est pas la source paisible que tu t'attendais à trouver en l'apercevant en contrebas.
Et pourtant... son énergie n'est pas néfaste. Si tu lui accordes assez d'attention, peut être pourras-tu percer son secret. Cependant... prends garde chevalier d'Athéna. Cette eau n'est pas là par hasard.
Hasardes-toi ne serait-ce qu'à y tremper le bout d'un doigt, et il est fort à parier que jamais ta main ne s'en remette.
©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Dim 4 Aoû 2013 - 15:40

Qu'il fut long ce voyage me menant jusqu'au mont Etna ! Statique sur ma position, je fixe intensément et avec un franc sourire le paysage et plus particulièrement l'Etna face à moi. Celui-ci s'étend à perte de vue. Mais c'est avec une réelle joie et beaucoup de rêves en tête que j'aborde ce nouveau voyage vers ce volcan endormi. La simple évocation d'Ilias me plonge dans une profonde nostalgie crispant chacun de mes mouvements. La mission ordonnée par le pope été important, ça oui. Mais elle est présentement secondaire tant par la joie qui m'anime à espérer revoir cet Homme. Mais très vite, je reprends conscience de l'importance de la mission dont j'ai eu la charge de mener à bien. Moi-même qui suit un survivant d'une et de ma seule guerre sainte. Je ne suis qu'un piètre professeur en comparaison du chevalier d'or. Celui qui est surnommer le grand lion par sa grande sagesse et savoir. Il est aussi décrit comme le plus puissant chevalier de sa génération et il est capable de discuter avec la nature. Sa présence au sein du sanctuaire est plus que vitale pour former la nouvelle génération de chevaliers. D'autant plus que personne n'a jamais compris et sût son départ précipiter d’Athènes. Son retour serait ainsi un juste retour des choses ....

Effectuant un premier vers ma destination finale, je ne me doute pas une seule seconde que ce trajet sera bien plus difficile que celui qui ma amener ici-même. Les heures passent et la chaleur écrasante pousse à son paroxysme ma fatigue physique. Elle se traduit par une difficulté croissante à inspirer, mes jambes se font de plus en plus lourdes, le manque d'air y est dangereux pour un non éveiller au Cosmos mais j'en ressens les effets néfastes. Suant une grande quantité d'eau, chaque gouttelette brûle chaque parcelle de peau. Mais je dois continuer ... Parvenant à un endroit paradisiaque dont l’existence même serait insoupçonnée pour quiconque s'aventurant au mont Etna. Un lieu où la nature y est des plus accueillantes, une fraicheur apaisante et revigorante. Une cascade d'eau pure qui me pousse à vouloir en boire plusieurs gorgées. Happez par pur instinct, je m'élance au pas de course pour y plonger mes mains mais avant même d'en boire une première gorgée. La plénitude régnant tout autour est troublée par une énergie. Secouant vigoureusement mes mains, je me concentre en fixant lentement chaque parcelle de cet environnement paradisiaque. Oui ... c'est clair comme l'eau de roche à présent. Cette énergie, c'est le Cosmos d'Ilias ! Mais où est-il ?! Est-ce lui l’inquisiteur de ce lieu ? Se dissimule-t-il à travers cet environnement ? Fermant les yeux, je concentre mes autres sens pour y espérer repérer mon ancien mentor. Peu à peu, mon Cosmos entre en harmonie avec la nature environnante, est-ce suffisant pour y retrouver le Lion ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Mer 7 Aoû 2013 - 20:37

Le Labyrinthe d'Ilias


Si au départ rien ne semble se produire, la cascade finit néanmoins par reconnaître le cosmos émanant du jeune disciple du Lion. Au bout de quelques longues minutes, laissant tout le loisir au porteur de quête de douter de sa réussite, l'eau change doucement de couleur. L'étendue aquatique se mue en une nappe d'eau d'un turquoise bien plus engageant que le clair verdâtre dont elle était parsemée il y a quelques instants. La cascade se tait soudainement alors que l'eau qui dégoulinait amplement de sombres rochers en hauteur se tarit. Comme si la nature elle même pressait le jeune chevalier de se hâter, un vent violent se lève, le poussant dans le dos pour qu'il avance. Et effectivement, il ne s'écoule que quelques brèves secondes avant que la dangereuse eau ne se remette déjà à couler, obstruant le passage qu'elle vient de découvrir au Saint d'Athéna.

A l'entrée de ce qui peut désormais être qualifié de grotte, le spectacle est des plus improbables.
Tout ce qui habite la caverne semble posséder son exact jumeau, pour peu que le chevalier de l'espoir lève les yeux et prête attention à ce qui l'entoure. Que se soit le sinueux chemin qui semble se dessiner à même le sol, les frêles gouttes d'eau qui brillent à la surface de la roche, jusqu'aux nombreuses stalagmites de pierre brute, tout trouve une équivalence strictement identique, comme le serait un reflet dans un miroir.

Le jeune chevalier a beau suivre scrupuleusement la route qui semble lui être toute tracée, rien n'y fait. Il ne faut que quelques minutes pour qu'il se retrouve de nouveau à l'entrée de la grotte sans qu'aucune véritable sortie ne se dessine devant lui.
©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Sam 10 Aoû 2013 - 13:59

Le Cosmos perfectible d'Ilias que j'avais ressentis brièvement s'estompa rapidement. Laissant place à de longues minutes où la nature semble me jauger au plus profond de mon âme. Ressentir ses sensations auxquelles, je semble être en harmonie avec l'environnement me rappelle la période de ma vie à laquelle j'étais un Taonias. Une époque désormais révolue mais qui me plonge dans une certaine nostalgie. Chaque événement tragique de ma vie me revient soudainement en mémoire, occultant totalement le reste de mes pensées. La mort de ma famille, le bannissement de Jade, mes anciens camarades morts durant ma première guerre sainte. Sans ma rencontre avec le chevalier du Lion, la soif de vengeance m'aurait consumé. Il m'a appris à contenir ma rancœur. Faisant preuve d'un enseignement et philosophie sans égale, il m'a appris à trouver moi-même mes réponses sans dicter sa vison des choses. Personne ne doit dicter notre comportement, nous sommes libres de suivre notre chemin. Ils n'en y aura toujours pour nous priver de cette liberté et Dieu sait qu'ils sont trop nombreux. Mais c'est uniquement notre libre arbitre et peu importe comment nous l'exerçons. Qui fait de nous des Hommes. Aucun livre, aucun professeur n'apporte de réponses. Il y a plusieurs chemins, à nous de trouver le nôtre. C'est de cette période avec Ilias que j'ai retenu ceci et que j'ai pu me détourner du chemin à laquelle je me fourvoyais. Revenant ainsi vers une autre direction beaucoup plus en saine sous tous ses aspects. Les derniers instants ou je me ressasse ma dernière rencontre avec le grand Lion, la nature réagit après un long silence. Elle-même semble interagir avec mes émotions puisque une grande cascade drapant de toute sa splendeur une monticule de roche baisse en intensité. Laissant apparaitre de roches sombres, un vent se soulève à cet instant me poussant de mon dos vers la cascade soudainement interrompu.

Passant par un passage des plus étroits, la grande cascade d'eau reprit son cycle naturel à l'instant où je la traverse. Comme une invitation à m'aventurer plus profondément, je ne peux que me réjouir de ce que je pourrais trouver au plus profond de ce lieu. Néanmoins, je dois rester sur mes gardes et être vigilant. Même si la nature semble vouloir me tester à chaque instant, il peut se cacher au plus profond de ces lieux un adversaire des plus coriaces. Jouant de prudence, je m'avance d'un pas lent. Et un tout autre spectacle s'offre à moi, qu'importe où mon regard se pose, il se trouve à son opposée, une stricte ressemblance. D'une simple goutte d'eau au chemin que j'empreinte. Le lieu semble se distinguer en deux contraires parfaitement identiques. Et la dangerosité de cette similitude va jusqu'au chemin que j'empreinte. Puisqu'il me faut quelques minutes pour me retrouver à l'entrée de la grotte. Un labyrinthe ... tout comme celui du temple des gémeaux ?! Tentant d’utiliser d'autres sens pour y distinguez une éventuel sortie. Je me rends finalement compte qu'aucune illusion berce les environs. Mais cette atmosphère est si particulière. Les rares récits que j'ai lus au sanctuaire indiquaient que l'Etna enfermez un géant. Sans énoncer son non, il était indiquer explicitement que Phlegra est le nom des barrières créées par Typhon afin de protéger ses sanctuaires souterrains. La présence de Phlegra se remarquerait tout de suite par la manifestation d'une lueur émanant des parois rocheuses des souterrains, alors qu'une obscurité totale devrait y régner. Si je suis pris dans la gueule du Loup, je vais devoir user de discrétion et ne pas tentez par quelles formes que ce soit de me faire repérer en utilisant mon énergie. Mais comment sortir ? Je dois nécessairement utilisez de mon Cosmos ?!

Que disaient encore ces ouvrages ... les Saints pris dans Phlegra verraient leurs forces peu à peu aspirées. Leur Cosmos cesserait de se régénérer, et il en va de même pour les blessures subies par leurs corps, qui peinerait à cicatriser et saigneraient plus longtemps qu'elles ne le devraient. Tss, si tout cela est vrai et que l'Etna enferme bien un de ces géants, je suis vraiment dans une galère sans non. Non seulement, je me retrouve coincez dans cette fichue grotte sans trouvez une quelconque sortie mais si mes doutes s'avèrent exacts. Ma seule présence cosmique peut réveiller un probable géant enfermé au plus profond de l'Etna. Pire encore, je n'ai pas encore retrouvé Ilias et je n'ai pas ressenti jusqu'alors sa présence. De ma poche, je ressors l'ordre de mission donner en mains propres par le grand pope. Retrouvez Ilias dans les environs de l'Etna, et pourtant. Depuis mon approche, mes forces se sont vidés et à y réfléchir, cela coïncide avec les effets de la Phlegra. Cette grotte supposée être dans une obscurité totale s'avère être baigné d'une luminosité sans égal. .... Le doute ou presque n'est plus permis, je suis pris au piège non loin de la prison d'un de ces géants ! Mais comment m'en sortir ?

Pourquoi je reviens irrémédiablement sur mes pas ? Tournoyant encore et à revenir sur mes pas. Je tente de discerner chaque variation, même minime de l'environnement mais rien à faire. Je ne descelle nulle différence, aucune perturbation. Même pas la trace Cosmique d'un individu. Néanmoins, si une telle créature fût enfermée, des précautions ont dût être prise en compte. Le sceau d'Athéna, aussi puissant soit-il doit peut-être perdre de son effet ou est-ce ce sceau qui engendre une telle perturbation ? Peut-être que la zone dans laquelle je suis est figé dans l'espace-temps ? Ou est-ce une fine frontière visible, un peu comme une bulle de savon, délimitant l'endroit vis-à-vis de l'espace-temps normal ?! Je me pose d'innombrables questions et je ne sais toujours pas quoi faire. Si j'agis maladroitement, cela engrangera sans nul doute un effet que je ne souhaite pas. Mais si Ilias se situe non loin, peut-être parviendrait-il à recevoir un message télépathique ? Même si je me situe cloitrer dans cette grotte, je pourrais éventuellement parvenir à lui faire part de ma venue et aussi, de savoir où me dirigeais. Revenant à l'entrée de la grotte, lieu le plus proche de l’extérieur. Je finis par me concentrer et envoyer par vagues successives, des vagues de Cosmos. Finalement, je décide par envoyés un unique message par la pensée.


Ilias, où te trouves-tu ? Ne reconnais-tu par ma Cosmo énergie ? Aide moi, je suis prisonnier d'une grotte, près de l'Etna. Toutes mes conclusions me poussent à croire que je suis en danger. Typhon ou un de ces géants sommeillent non loin d'où je me trouve. Aide moi à en ressortir et je dévoilerais la raison de ma venue.

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Dim 11 Aoû 2013 - 17:58

Croire en soi


Semblant répondre à l'appel d'Alistair, une vive lueur se matérialise juste en face de lui alors que ses pas l'ont conduit à l'entrée de la caverne une fois encore. Tout d'abord éblouissante, elle baisse lentement en intensité avant que la semi obscurité des lieux ne reprennent ses droits.
Revêtu de la brillante armure du Lion, Ilias se tient à quelques pas de son disciple qu'il toise d'un regard froid.

- T'aider ? Pourquoi le ferais-je ? Tu as désespérément souhaité cette armure que tu portes sur ton dos, n'ai-je pas raison ? Alors montres t'en digne Alistair.

Survenant d'entre les ombres, semblant s'extirper des parois de pierre friable, un second Ilias apparait sous les yeux du Saint d'Athéna. Les deux hommes sont en tous points identiques. De leurs armures jusqu'à la pointe de leurs cheveux, la lueur qui vibre au fond de leur regard, tout est pareil.

- Ne sois pas si dur avec lui. Il a fait un long chemin pour arriver jusqu'ici. Il mérite mon aide.

- Ton aide ? Le premier Ilias se tourne vers le second en l'apostrophant avec étonnement. Mais qui es-tu imposteur ?

Un bref sourire orne les traits du nouvel arrivant.

- Si c'est moi l'imposteur, qu'en est-il de toi ?

Dans un même élan, les deux entités se tournent vers Alistair qui assiste à cette scène parfaitement surréaliste.

- Alistair, tu me reconnais non ? Tu sais bien que c'est moi le vrai !

- Ne l'écoutes pas Alistair, il essaie de te corrompre ! N'oublies pas ce que je t'ai enseigné...

La seconde entité dévisage celle qui vient de s'exprimer comme si elle venait de lancer la plus sordide ineptie que la terre est jamais portée.

- C'est à toi de décider Alistair. Lui dit-il en reposant ses prunelles sur le jeune Saint.

- Oui, fais ton choix Alistair.

-----

Choix 1 : tu décides de t'attaquer à l'un des deux Ilias. Lances 1 seul dé. Si tu fais moins de 3 ton coup touche sa cible. Si tu fais 3 ou au delà ton coup rate.

Choix 2 : tu refuses d'attaquer mais tu dois tout de même choisir lequel te parait être le vrai Ilias. Lances 2 dés. Si les 2 dés sont pairs tu as fait le bon choix. Si les deux sont impairs, tu as fait le mauvais. Si 1 dé est pair et l'autre impair... surprise !

Dans les deux cas précises moi à la fin de ton post si ta cible est le bleu ou le violet.

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Dim 11 Aoû 2013 - 19:44



Les minutes s’égrainent et irrévocablement, les lieux réagissent à mon Cosmos. Une certaine crainte me gagne allant jusqu'à me procurer de véritables sueurs froides à travers mon dos. Si un ennemi apparaît et que mes doutes se confirment, combattre un de ces géants ne sera pas de mon niveau. Mais au vu de ma situation, je n'aurais d'autres choix que celui de combattre. Détournant du regard, l'entrée obstruée de la grotte, j'effectue quelques pas pour m'avancer plus profondément dans la grotte et d'apercevoir finalement, une vive lueur apparaissant face à moi. Stoppant tout mouvement, je reste statique sur ma position, je serre frénétiquement mes poings par pur réflexe. L'intensité lumineuse gagnant en intensité, j'effectue un léger mouvement de tête pour m'empêcher de m’aveugler davantage. Cet éclat finit par s'estomper et laisser place à un halo de lumière, coutumier des lieux. Mais la surprise face à moi et de taille ! Ilias, vêtu de son armure d'or se situe à quelques pas, debout et me fixant d'un regard des plus glacials. Mais plus encore sont ces mots si tentés on n'y prête pas une oreille et une attention toute particulière. Car je le reconnais bien là. Il est vrai que j’ai preuve de légèreté et de faiblesse en incombant la tâche à autrui de venir m'épauler alors que j'ai suffisamment la force de volonté, aussi bien Cosmique et physique de me sortir cette situation. Une fois cette stupeur engrangez par cette soudaine lueur et l'apparition soudaine de mon mentor. Un fin sourire se dessine avant que mes poings se desserrent frénétiquement. Tentant d'avancer un premier pas vers le chevalier d'or et de lui énoncer une première joute verbale qu'un nouveau phénomène s'agite sous mes yeux.

Des parois rocheuses et sans que je puisse en amont ressentir une quelconque signature cosmique, une ombre surgit et prend peu à peu forme humaine. Et une nouvelle fois, la surprise est sans aucune mesure lorsque l'ombre s'extirpe totalement car médusés par la ressemblance. Je me trouve face à deux chevaliers du Lion. Quel est finalement le vrai ? Très vite, le second Gold saint prend la parole, allant dans mon sens en prenant mon  partie. Un bref échange s'amorce entre ces deux parfaites copies et à mesure des mots distillés. Le doute dans mon esprit et dans mon cœur est balayé. Mais que faire, combattre l'imposteur ou le désigner ouvertement . Être libre de ses choix, une nouvelle fois, je vais devoir conforter mes choix en suivant ce que dicte mon cœur. Fixant tour à tour les deux copies parfaites, je fixe en fronçant légèrement le regard vers ce que je pense être l'imposteur. Celui-ci sortit des parois rocheuses.



On m'a confier une mission particulière. Celle de retrouver Ilias. De cette confiance apportez par le grand pope, je ne dois pas baissez les bras ou quémandez de l'aide au premier danger survenu. Vous auriez dû en faire autant en me laissant libre de mes choix. Tout comme vient de le faire votre parfaite copie. J'ai faits le choix de venir dans cette grotte, à moi de trouver une façon de m'en extirper.

HRP : L'imposteur est selon moi, le violet Wink.


Dernière édition par Alistair le Dim 11 Aoû 2013 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1270


MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Dim 11 Aoû 2013 - 19:44

Le membre 'Alistair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Mar 13 Aoû 2013 - 16:05

Le piège se referme


Un léger sourire se dessine sur les lèvres du premier Ilias à s'être manifesté sous les yeux d'Alistair.

- Je n'en attendais pas moins de mon disciple. Lâche-t-il non sans une certaine fierté au fond du regard.

Un sourire s'affiche également sur les lippes de l'autre entité. Cependant ce sourire là est sans commune mesure avec la paisible expression dégagée par le vrai Ilias. Malsaine, gutturale, agressive, une voix n'ayant rien d'équivalent avec celle qu'il avait utilisée jusqu'à lors s'extirpe de l'être dont la forme se brouille comme si elle était parcourue de mauvaises ondes.

- Pff... Tu ne vaut pas mieux que ton maître. Vous n'êtes que des saints...

Son sourire se transforme en rictus de colère alors que la créature de l'ombre semble fusionner avec la pierre qui les entoure. Seuls deux yeux d'un orange perçant les scrutent d'entre la roche qui les entoure.

- A QUI CROYEZ-VOUS DONC VOUS ADRESSER PAUVRES MORTELS !

Alors que ces mots résonnent sombrement à leurs oreilles, la montagne toute entière est agitée de violentes secousses. Un à un des pans entiers de la grotte chutent lourdement sur les deux protagonistes pris au piège.

-----

Chute de pierres : Lances 1 dé. Si tu fais moins de 3 tu arrives à esquiver les pans de roches qui se déversent sur toi. Si tu fais 3 ou au delà tu es touché et perds 10 points de vie.

L'éveil de la montagne : tout porte à croire qu'une entité malveillante possède, si ce n'est la montagne toute entière, la grotte dans laquelle tu te trouves avec ton maître. Tu peux choisir d'attaquer ce monstre invisible à l'aide du kit de combat que tu possèdes actuellement.

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Mar 13 Aoû 2013 - 18:56

Les dés étaient jetés et c'est avec une confiance inébranlable que je fustige du regard l'imposteur. Très vite et réagissant à mes propos, le véritable chevalier du Lion rétorque par des paroles emplies d'une fierté se dégageant non seulement de ces mots mais de son regard qu'il me lance à cet instant. Répondant d'un simple sourire, je fustige de nouveau l'imposteur et à son tour, se dessine une mimique allant à l'encontre de ce qu'il affichait plus tôt. Me confortant dans mes choix par ces réactions, je sais que dès à présent, ce sera une tout autre paire de manches vis-à-vis des futures réactions du faux Ilias. Très vite, la confiance que j'affichais précédemment se trouve mise à l'épreuve. L'entité surgit précédemment des parois rocheuses prend subitement une forme spectrale, se suit une réplique d'un ton agressif destinez aux deux chevaliers que nous sommes, moi et Ilias. La forme spectrale se brouille de plus en plus mais il peut encore se lire sur son visage, comme un dernier avertissement, une colère qui ne semblera prendre fin qu'en nous causant mille souffrances. Prônant une tout autre forme, la silhouette retourne parmi les parois rocheuses dont il ne reste plus qu'un regard d'un orange perçant. Mais qu'elle est donc cette créature ? Ça ne peut pas être un de ces géants, sa puissance semble de très loin dépassez ma propre force. Y compris parmi les autres chevaliers d'argent. Hurlant à la mort et ouvrant la voie à un nouveau chapitre de ma présence à l'Etna, la créature nous fustige de mots d'une agressivité sans égal. Répondant à l'appel de cette aura nimbez d'une fureur que seuls les dieux peuvent égaler. Les nombreuses parois rocheuses tombent irrévocablement sur moi et Ilias.

L'heure n'est pas nécessairement à combattre cette chose mais plutôt de nous défendre de ces innombrables roches qui nous tombent dessus. L'idéal serait de parvenir à sortir de cette grotte et il se pourrait que l'emportement de la créature puisse finalement jouer en notre faveur ! Mais je ne dois pas parlez trop vite. Lancer une attaque pourrait être contreproductif à cet instant mais, dans une certaine éventualité, cela pourrait être une forme de dernier recours. Brisez ces parois rocheuses serait tout aussi envisageable mais encore une fois, ce sera contreproductif. Le mieux à faire et de reculés pour mieux sautés en asseyent d'éviter de me faire écraser par les chutes de toute cette roche. Débutant mon esquive, je garde une distance assez courte vis-à-vis d'Ilias pour qu'il puisse non seulement me voir et m'entendre.  


" Ilias, je ne souhaite pas pour le moment affronter cette créature. Sauf en dernier recours mais mon but est de sortir de cette grotte en ta compagnie. En cas d'affrontement contre l'ennemi, nous serions avantagés sur un terrain plus ouvert. "

Certainement plus facile à dire qu'à faire. En cela, Ilias n'aura pas besoin que je lui fournisse les doutes concernant mes propos car s'échapper d'un tel danger relève presque de l'exploit. Mais s'est-on jamais, le destin peu jouez de nombreux tours et surprises, qu'ils soient bons ou mauvais ... Fixant tour à tour les parois rocheuses chutant irrévocablement sur nous, je prie Athéna pour que la chance joue en notre faveur.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1270


MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Mar 13 Aoû 2013 - 18:56

Le membre 'Alistair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Jeu 15 Aoû 2013 - 16:17

Le piège se referme part. II


Alistair a beau tenter d'esquiver les nombreuses roches qui se descellent de toutes parts, elles semblent avoir tourné leur courroux sur le jeune Saint, ne lui laissant que peu de chances de réchapper à cette pluie de pierres. Alors qu'il tente d'esquiver, un roche pointue percute son épaule, se fichant légèrement dans celle-ci. L'impact n'est pas assez fort pour la transpercer, cependant la douleur cuisante est bel et bien présente.

- Oui c'est la meilleure chose à faire ! Lâche Ilias d'une voix forte alors qu'une aura dorée se manifeste autour du corps de son maître.

Alors qu'un rayon de lumière se diffuse des mains du Lion d'or, Alistair se retrouve propulsé à grande vitesse à travers le corridor de pierre. Traversant la cascade qui semble s'être asséchée entre temps avec une certaine violence, le jeune homme est aspiré vers l'extérieur de la grotte.
Lorsqu'il réalise enfin ce qu'il vient de se produire, Ilias se trouve à l'entrée de la caverne en lui adressant un sourire. Mais alors que le Lion d'or s'apprête à rejoindre son disciple, une quinte de toux le fige sur place. Ilias porte la main vers ses lèvres alors que son corps ne semble que pouvoir subir les assauts de cette toux ravageuse. Un mince filet de sang dégouline le long de son menton.

- Nous avions un accord Ilias du Lion ! Tu ne l'as pas respecté, tu vas donc en subir les conséquences !

Alors que la voix gutturale de la créature s'extirpe du pan de la montagne, celui-ci se meut comme si une sombre malédiction venait de prendre le pouvoir sur cet être de pierre, transformant cette partie de roches en un géant de plusieurs mètres de haut. Prisonnier de la main de pierre qui s'est refermée sur lui, Ilias, en proie à une nouvelle quinte de toux, semble paralysé.

-----

Chute de pierres : perte de 10 points de vie.

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Jeu 15 Aoû 2013 - 23:37




Éviter la chute incalculable de roche est finalement du domaine de l'impossible en ne tenant compte et exclusivement que de ma dextérité. J'aurais très bien pu utiliser mes pouvoirs mais, stratégiquement inappropriés puisque la configuration des lieux n'est pas idéale. Au vu du nombre constant et de la taille diverse et variés de débris, cela m'aurait fait dépenser une quantité non négligeable de Cosmos. Quant à tenter de sortir de cette grotte, ce fût une idée mais pas sans savoir Ilias derrière moi. Je ne connais pas la raison de son apparition dans cette grotte mais maintenant que je le tiens, plus question de le perdre de vue. Mais ceci n'est pas sans contre partie, tentant d'avoir à la fois, un œil sur le chevalier d'or et l'autre sur les parois tombant les unes derrière les autres, je ne peux éviter une roche percutant mon épaule. La douleur est intense et me clous littéralement au sol. Heureusement pour moi, plus aucune chute se profile à l'horizon, me permettant ainsi de ne pas me faire davantage percutés. Peinant à me remettre sur pied, je balaie de mon champ de vision les alentours et je constate Ilias, enrôlés d'un éclat doré, significatif de tous les chevaliers d'ors. Que peut-il bien préparez, tenterait-il de s’attaquer à la silhouette fantomatique de notre ennemi ou de nous sortir de ce lieu maudit ?

Lâchant une parole allant dans le sens de mes derniers propos, son aura lumineuse gagne fortement en intensité. Un rayon de lumière se diffuse des mains d'Ilias et se dirige vers moi, me propulsant dans le sens contraire de sa position, je me retrouve, non sans mal. À l'extérieur de la grotte après avoir traversé les derniers pans de roches. Ma douleur est d'autant plus vive que celle-ci perpétuer par la pierre tombée sur mon épaule plus tôt. Il faut dire qu'il n'y a pas été de main morte. Fort heureusement, mon armure ma évitez bon nombre de blessures superficielles mais cette douleur est intense. Et c'est avec une grande peine que je me replace sur mes deux jambes tandis que mon visage embrassé joyeusement le sol. Secouant vigoureusement de mes deux mains, à la fois mon visage et les autres parties de mon corps enroulés d'une couche de terre. Ce bref instant permis à Ilias de se sortir ou presque de la grotte. Ressentant son aura se dirigeait dans ma direction, je pointe de mon regard le trou béant créé par ma propre sortie. Peu à peu, j'aperçois une fine silhouette et apercevoir finalement, le grand Lion. D'un sourire qui sous-entendait bien davantage, je répondis à mon tour par un même sourire qui disparut aussi vite.

Stoppant son avancée vers la sortie de la grotte, une toux successive le fige sur place. Rien qu'à le voir ainsi, la douleur qui semble le paralyser n'est pas nécessairement dût qu'à cette simple toux. Des doutes qui s'avèrent exacts quand sa main, couvrant jusqu'alors sa bouche, se retrouve couverte en partie d'une épaisseur de sang. Son menton se retrouve lui aussi couvert de cette substance me laissant à bon nombre d'interrogations. Il n'a pas était touché par une des parois rocheuses et ne semble pas souffrir d'une attaque du monstre tapis dans l'ombre du mont Etna. Serait-il malade ? C'est alors que perdus dans mes propres questions qu'une voix se fit entendre. Toujours cette monstruosité qui plus tôt, venait d'usurper l'identité d'Ilias pour me troubler et ensuite, de nous bloquer pour toujours dans cette grotte lance comme un ultime avertissement à Ilias ! Évoquant par la même occasion un accord entre lui et le Lion, que pouvaient bien signifier ce " traité " ?  Est-ce cela qui a éloigné durant de longs mois le chevalier d'or du sanctuaire ? Ne parvenant pas à établer des conclusions à mes questions, cette voix résonante à travers les lieux s'échappe et laisse placer à une aura écrasante. L'atmosphère se fait plus écrasante comme si la créature prenant acte à ses mots. Sous mes yeux et tétanisés sur place, j'aperçois un pan entier de roche se transformer en géant de pierre ! Est-ce donc là le pouvoir de ce " monstre " ? Avalant une grande quantité de salive, mes pensées sont subitement balayées pour laisser place à une forme de crainte envers la présente situation.

Mais c'est sans compter par la suite des événements me redonnant une confiance absolue ! La main totalement gigantesque du géant de pierre saisit Ilias, toujours en proie à une toux le paralysant toujours et encore sur place. Je devais justifier à la fois, mon statut de survivant d'une guerre sainte, et la confiance que m'avait apportée la précédente génération. Mais bien plus encore, je devais démontrer à Ilias et au géant de pierre toute l'étendue de mon énergie. Fermant par pur instinct mes yeux, mon Cosmos grimpe littéralement en flèche atteignant ainsi, son point culminant. Une aura bleutée entoure la totalité de mon corps tandis que mon bras vient pointer en direction de la main saisissant Ilias. Mon regard s'ouvre de nouveau et témoignant d'une volonté inflexible de sauver le chevalier de ses griffes. Ma technique aura certainement raison du géant.

Diamond Dust Ray

Version supérieure du Diamond Dust et visuellement apparentée au Lightning Plasma, cette technique consiste à envoyer des faisceaux de glace sur l'adversaire. Ces rayons s'entrecroisent en ne laissant que peu d'espace possible pour les éviter. A ceci près que ces faisceaux ne sont guidés que pour toucher une unique cible, le géant de pierre. Du chemin est  passé depuis ma dernière rencontre avec les deux derniers chevaliers du Lion que j'ai connus mais j'ai su avec brio, adaptés une de leurs techniques à mes propres compétences. Voyons voir si mon expérience acquise depuis toutes ces années aura raison de la présente situation. Relâchant mon bras, mon énergie décroît mais garde néanmoins, une certaine intensité comme prête à resurgir de plus belle en cas de contre-attaque de notre adversaire. Néanmoins, la situation d'Ilias me préoccupe bien davantage qu'une éventuelle attaque du géant, mon regard fermement criblés sur le chevalier d'or, je m'élance en sa direction pour l'extirper des mains de son bourreau.


Coups donnés
: 30 ( Diamond Dust Ray ).
Coups reçus : 10 ( Chute de pierre ).
Coups parés : //
Total coups reçus : 10
PC : 204 - 30 ( Attaque Cosmique ) = 174
PV : 190 - 10 = 180.

HRP : Bon pour les statistiques, je savais pas trop quoi mettre donc j'ai pris la libertés et la facilité de prendre celle du "présent". Vu que c'est un FB, je suis théoriquement moins fort donc à me corrigez si cela pose soucis pour la suite de la quête ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Ven 16 Aoû 2013 - 11:47

Le piège se referme part. III


Le géant de pierre pousse un hurlement agressif alors que les rayons de l'attaque du jeune Saint sectionnent net le bras qui retenait jusqu'à lors Ilias. A cause de la pression exercée sur son corps, ou peut être pour une autre nébuleuse raison, il semble que le Lion d'or se soit évanoui dans la paume du colérique géant. Alors que le bras file à grande vitesse vers le sol, entraînant le chevalier d'or dans sa chute, il ne reprend pas conscience alors qu'il se rapproche dangereusement du sol.

- PETIT IMPUDENT !

Alors qu'Alistair vient de tenter de rattraper le corps de son maître, le géant lève le bras pour lui asséner ce qui ressemble fort à une magistrale claque aux effets probablement dévastateurs.

-----

Sauvetage d'Ilias
Lances 2 dés. Si les 2 sont pairs, ton sauvetage est couronné de succès. Si les 2 sont impairs tu rates Ilias qui percute le sol avec violence, lui occasionnant des blessures. Si l'1 est pair et l'autre impair tu le rattrapes mais tu te réceptionnes mal et Ilias autant que toi êtes légèrement blessés (dans ce cas tu perds 5 PV)
Fais un post blanc pour lancer les dés avant ton post rp afin d'en tenir compte dans ton récit.

Claque du Géant
Tu peux tenter d'esquiver la claque de pierre avec les moyens à ta disposition dans ton kit de combat et/ou à l'aide d'une description rp des réactions d'Alistair.

Géant de pierre ??? PV - 30pts (diamond dust ray) = ??? PV

Estimation vitale d'Ilias avant la tentative de rattrapage : 7/10
(10 = pleine santé / 0 = mort)

NB concernant ton HRP : tu as bien fait

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Ven 16 Aoû 2013 - 11:54

Et hop, lancer de dé cheers, et une pair ne serait pas de refus .
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1270


MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Ven 16 Aoû 2013 - 11:54

Le membre 'Alistair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Ven 16 Aoû 2013 - 15:06

Le sacrifice de soi-même pour une cause plus grande. J'ai vécu longtemps en ayant ces mots résonants dans mon esprit. Tel fût l'un des longs échanges avec Ilias par le passé car le sacrifice était omniprésent dans ma vie. J'avais gagné l’armure de l'Autel en quittant les miens, ceux que je chérissais, j’avais perdu de vue l’homme que j’estimais et la femme que j’aimais par-dessus tout fût voués à être bannis par Athéna elle-même. Finalement, l'amour sous toutes ses formes prend toujours une tournure tragique dans ma vie. J’arrivais à présent à penser à mes anciens camarades, sans regret, ni amertume. Juste de l’acceptation. De la résolution. Mais Ilias... comment a-t-il pût se terrer ici-même, embrassant une vie solitaire en coupant les liens avec ses camarades ?! Il y a très certainement une raison plus profonde à cela mais je ne peux accepter qu'il n'ait accordé nul motif de son absence du sanctuaire. Courant dans la direction du géant de pierre pour rattraper le Gold Saint, les derniers faisceaux de glace finissent par avoir raison du bras de l'ennemi. Tout simplement sectionner, le membre s'élance dans une chute interminable vers le sol, entrainant par la même occasion, le chevalier d'or qui subitement s’évanouit. Accélérant davantage mes pas de course pour parvenir à extirper Ilias, je ne parviens que trop tardivement à le retenir de sa chute. Je tombe brutalement au sol en me réceptionnant de travers mais pire encore, cette chute me blesse non seulement moi mais aussi le grand Lion qui présentement, vint de s'éveiller après un léger évanouissement. Partagés entre sermonner le Lion et nous sauvez des griffes de notre adversaire. Je me lance brièvement vers une forme de remontrance envers mon ancien mentor. Saisissant par le col le chevalier d'or, je le redresse totalement en le maintenant toujours face à moi.

" Bats-toi Ilias, n'est tu donc pas capable de retenir tes propres mots ? Tu es le Lion, défenseur d’Athéna, sentinelle de la justice. Bats-toi pour elle. Elle est plus importante que ta propre vie. Plus importante que MA propre vie. Ce sont tes actes qui définissent qui tu es, et non l’inverse alors qu'elle image souhaite tu léguer à la prochaine génération ou à moi-même ? Tout repose sur le libre arbitre et toi seul peut décider qui tu es, et qu'elle sera ta destinée. Je n'aurais aucun regret à me sacrifier pour toi, Athéna ou la prochaine génération mais extirpes-toi de la prison dont tu t'es toi-même enfermés ou je le ferais moi-même de gré ou de force. Et puis, explique moi ton état depuis que tu es sortis de cette grotte ? Je ne t'ai jamais vu comme ça, explique moi ? "

Des mots aux actes, il en faudrait très certainement bien plus pour remettre vers une autre voie le chevalier d'or. Quoi qu'il en soit, les événements s’enchaînent à une vitesse folle car le géant de pierre ne semble pas vouloir nous laisser discuter calmement et trop longtemps. Son autre bras d'une taille colossale s'élance à une rapidité sans aucune mesure vers nous. L'attaque est parfois la meilleure défense mais contre un ennemi d'une taille aussi imposante, quelles attaques seraient susceptibles de tuez notre adversaire ou d'arrêter son coup ? J'ai beau réfléchir, aucune de mes techniques ne peut contrer ce geste sauf ... Lâchant le col d'Ilias, je me concentre une nouvelle fois au maximum pour lancer ma plus puissante défense. Un mur aussi glacial et solide que le mur des glaces éternelles en Sibérie orientale. Pas même la chaleur du Soleil ou l'union de plusieurs chevaliers d'or parviendrait à briser un tel mur, voyons voir si la réputation se perpétuera face au choc des titans.

Freezing Shield


La technique de glace ultime car sa température est extrêmement proche du zéro absolu. Mais au lieu de former un simple mur, je suis parvenu à créer un véritable dôme, me protégeant moi et Ilias du coup titanesque que s'apprête à effectuer le géant. Le pire est néanmoins à envisager, sa force semble de loin dépassez le commun des mortels ! Parviendra-t-il à briser le dôme de glace ? Me préparant à toute éventualité, je dois me préparer à lancer ma plus puissante attaque, nul doute que c'est bien la seule à pouvoir déchiqueter le corps de notre adversaire, mais sa mise en préparation est très longue, je peine encore à maitriser cette attaque mais il me faudra tenter le tout pour le tout.


Coups donnés
: //.
Coups reçus : 5 ( Chute en réceptionnant Ilias ).
Coups parés : //
Total coups reçus : 5.
PC : 174 - 30 ( Défense Cosmique ) + 10 ( Recharge Cosmique ) = 154
PV : 180 - 5 = 175.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Dim 18 Aoû 2013 - 18:53

La révélation


Le Géant se heurte à la défense cosmique du jeune Saint en rugissant de fureur. Sa paume de pierre se fracasse contre le dôme de glace sans parvenir à le briser. En proie à un accès de rage face à ce fiasco, le lourd bras s'abat encore et encore sur la protection de glace qui se fissure lentement mais sûrement.

Ilias fixe son disciple, un sourire naissant sur lèvres, alors que sa paume se pose sur l'épaule de celui qui vient de tout tenter pour le protéger. Alistair semble réussir là où il a échoué.

- Je n'ai rien oublié Alistair. Et même s'il est trop tard aujourd'hui... Tu as raison.

Alors qu'il prononce ces mots, le lion d'or semble retrouver un peu de la force qui lui faisait tant défaut jusqu'à lors. Sa main ne quitte pas l'épaule du chevalier d'argent alors que le cosmos de son maître s'infiltre peu à peu en lui, recouvrant son corps d'une fine poussière cosmique.

- Je n'ai plus beaucoup de temps. Ceci... sera mon dernier enseignement. Puises la force qui est en moi et réussis cette attaque coûte que coûte et quel que soit le prix à payer.

L'aura du puissant Lion semble se fondre presque totalement en Alistair, alors qu'Ilias est agité d'une nouvelle toux laissant échapper un filet de sang le long de son menton. Mais il tient bon et il lui semblera sans doute que la pression exercée par sa main sur son épaule se fait plus intense.

-----

Géant de pierre ??? PV - 30pts (se heurte à la défense cosmique) + 10pts (coups portés à répétition sur le dôme de glace) = ??? PV

Estimation vitale d'Ilias : 6/10
(10 = pleine santé / 0 = mort)

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Dim 18 Aoû 2013 - 22:26




Au vu de la puissance dégagée par l'aura du géant, je craignais le pire une fois l’exécution de ma défense établie. Aussi solide soit-elle, l'ennemie dégage une telle puissance que je craignais pour ma vie mais pire encore, pour celle d'Ilias. Lui qui depuis notre sortie de cette grotte semble atteint par un mal que je ne peux deviner. Il parvient avec peine mais avec une forme de dignité et de respect en mon égard, à rester debout. Le dôme de glace tout autour de nous, offre une forme de répit appréciable mais qui peu à peu s'effrite au gré des nombreux assauts perpétués par le géant de pierre. Néanmoins, cette bulle de protection permet d'établir une mise en scène dont les prémices se dirigent sur bien autre chose que ce que j'aurais pu souhaiter ou deviner. Les innombrables coups que le géant s'éperdit à effectuer sur le mur constitué de glace, s'effacent peu à peu de mes pensées. Du moins, mon attention se focalise peu à peu et totalement sur le grand Lion. D'un regard lourd de sens, nous nous fixons l'un et l'autre et mon ancien mentor se mit à sourire une fois mes mots ponctués d'une certaine interrogation. Comme pour apaiser une forme de crainte le concernant, il ponctua son geste d'un mouvement de bras en ma direction qui se conclut par sa main, se posant avec douceur sur mon épaule. Une première élocution venant du chevalier d'or brisa la glace instaurée et elle eût le don de me surprendre. Trop tard ? Mais de quoi ? Que peut-il me cacher ? Reprenant du poil de la bête, sa main, toujours posée sur mon épaule gagne subtilement en emprise. Comme-si le grand lion s'accrocher à moi malgré la relative vigueur qu'il semble retrouver. Et plus surprenant que ces mots est la diffusion de sa propre énergie vitale à travers lui et qui se propage dans chaque parcelle de mon corps, et ceux, jusqu'à ma propre âme. Détournant un infime instant mon regard du sien pour fixer sa main et ensuite mon corps, je distingue une pluie d'infimes étoiles dorées s'infiltrant continuellement à travers mon armure. Soudainement, la pluie étoilée gagne en intensité, une fois de plus, je fixe dans les yeux Ilias qui affiche toujours ce même sourire aux lèvres, il semble agir avec joie et je saisis enfin ce qu'il souhaite exécuter. Chose qui se confirme lorsqu'il énonce son "dernier" enseignement. Puiser dans sa force vitale pour me la transmettre, au détriment de sa vie pour exécuter ma plus puissante attaque ... Je me rappelle encore ses enseignements du passé où je n'étais pas parvenu à maîtriser à la perfection cet arcane que lui maîtrise si bien. Son aura perd légèrement en intensité mais Ilias parvient à rester debout, affichant toujours et encore ce visage apaisé. Il venait de faire son choix, je me devais et me dois de le respecter mais intérieurement. Je me maudis de rester en vie, de perdre un précieux mentor, un chevalier et un ami. Une fois de plus, je perds les personnes qui me sont chers, combien devrais-je en perdre en restant en vie ?

Abaissant mon regard nimbé de larmes que je peine à retenir, je serre les poings, tandis que la propre main d'Ilias gagne encore en emprise sur mon épaule. Sa force continue de se propager par flot d'étoile dorées atteignant plus profondément mon corps, comme-ci elles atteignaient cette fois-ci mon âme. Celle-ci se trouve quelque peu apaisés par les maux qui me gagnaient présentement et retrouvant une certaine plénitude d'esprit. J'expire une dernière grande quantité d'air et séchant mes dernières larmes. Nos regards s'entrecroisent à nouveau et cette fois-ci, je lui fournis à mon tour un franc sourire empli d'une gratitude infini. Le temps semble cette fois-ci n'avoir plus d'emprise et il n'y a pas besoin d'échanger, de lui fournir le moindre mot. Comme une nouvelle étape de ma vie, c'est à mon tour de me voir transmettre les vœux et souhaits d'Ilias. Il ne m'a pas seulement confié Athéna mais il m'a confié son âme de chevalier. Je n'oublierais pas qu'en cette ère, un Homme à protéger la justice au-delà de sa propre vie. Revenant dans la réalité des choses par le biais de notre ennemi. Le dôme a subitement tout le mal à contenir les nombreux assauts que lui inflige le colosse. Le bruit fracassant de son bras sur le dôme me rappelle contre mon gré l'actuel situation. Mais ce léger laps de temps à laquelle le bouclier parviendra en l'état me permettra d’exécuter ma plus puissante attaque. Tandis que les dernières forces du Lion me parviennent, une nouvelle toux l'agite, laissant une nouvelle fois apparaître un filet de sang sur son menton. Une maladie semble l'avoir tenu trop longtemps ici et il y fort à parier que le colosse de pierre l'ait retenu dans ses filets. Le maintenant en vie par je ne sais quels stratagèmes mais cette heure est révolu, son heure est désormais achevée par ma propre main. Me détournant totalement d'Ilias, sa main reste encore posés sur mon épaule mais pour combien de temps ? Pointant mes yeux sur le haut du dôme, j'aperçois à travers la glace la monstruosité frappant sans cesse cette défense devenue bien maigre .... Soit, brûlant mon Cosmos à son paroxysme et l'expulsant de mon corps, créant ainsi de nombreuses particules brillantes suspendues dans l'air. Je les envoies autour de mon adversaire qui préalablement ont une la plus grande facilité à passés à travers ma défense. Mon énergie continue de croître et les photons créés lors de l'étape précédente gagnent également en puissance et en éclat tandis qu'ils encerclent davantage leur cible. Finalement, d'un simple mouvement de bras, je provoque le déplacement des photons vers mon adversaire. Ceux ci, à la manière des véritables photons qui traversent la matière, pénétrant sans difficultés à l'intérieur du corps de mon ennemi en ignorant toute armure ou constitution "physique".


Photon Burst ( Élément Lumière ) : 60 points de Cosmos utilisés.


Mes gestes étaient limpides, pas une seule difficulté à l'emploi du photon burst. Mais, en ce jour, la satisfaction n'est pas d'avoir enfin maîtrisé à la perfection cette technique mais à des notions plus profondes qui m'ont été rappelées et transmises. Abaissant totalement mon cosmos, je retrouve cette plénitude d'esprit qui depuis longtemps m'avait échappé pour des raisons multiples et variées. Je sais qu'Ilias aura peu de temps à vivre désormais. La mission du grand pope de ramener le Lion au sanctuaire et d'avoir son savoir transmis à la prochaine génération sera désormais de ma responsabilité. On verra ou l'avenir me mènera mais je sais que mon heure ne prendra pas fin en ce jour, quoi qu'il arrive ... La main du Gold Saint toujours positionnée sur mon épaule, je me détourne peu à peu et sa silhouette semble une nouvelle fois, disparaître davantage et de façon plus nette, s'échappant par un flot étoilé. Je n'arriverais pas à me faire à l'idée, ou du moins à le lui avoués que ses instants lui sont comptés mais lui et moi savions que nos routes s'achèvent très bientôt ...

" Tu as faits le bon choix par ton acte Ilias. Je comprends à présent ce qui t'a retenu ici-même. Atteins d'une maladie incurable, cette créature t'offrait une forme de répit à la condition que tu restes à ses côtés, n'est-ce pas ? "

L'espace d'un instant ou presque. Je ne tenais pas ou plus compte du colosse que je venais de cribler de part en part avec ma technique. Je ne suis même pas certains en cet instant s'il vient de rendre l'âme ou s'il a encore suffisamment de ressource pour revenir à la charge. Ce qui n’importait à présent était de discuter, encore un petit peu avec Ilias ... Savoir si j'avais vu juste ou s'il y avait tout autre chose qui avait durant ces longues années, éloignés du sanctuaire le plus vaillants des chevaliers d'Athéna. C'était une de ces notions que je devais m'imbiber et devenir un meilleur homme que je le suis actuellement. Néanmoins, une certaine amertume se dresse soudainement dans mon cœur. J'aurais tant aimé combattre côte à côte avec Ilias, je sens que j'ai encore à apprendre mais les choses sont ainsi faites et je dois finalement m'y faire ... Toujours avec acceptation mais résolu à créée un avenir meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Destin
Maître du jeu
avatar
Messages : 619


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Sam 24 Aoû 2013 - 18:20

Un aurevoir


L'attaque d'Alistair, combinée au cosmos du Lion d'or, percute le Géant avec une telle violece que celui-ci pousse un hurlement digne des plus atroces monstres ayant peuplé la mythologie des temps anciens. La lumière irradiant du jeune Saint pénètre profondément dans son corps de pierre en le figeant quelques instants. Une violente secousse perturbe le fragile équilibre des lieux alors que le géant de pierre semble se fondre de nouveau avec la montagne en grognant.

Ilias est très affaibli. Ses prunelles deviennent de plus en plus opaques alors que sa main se pose une fois encore sur l'épaule d'Alistair en un effort qui parait presque surhumain.

- C'est à peu près ça. Souffle-t-il dans un sourire face à la perspicacité de son élève.

Une nouvelle quinte de toux laisse cette fois échapper une grande quantité de sang qui tombe aux pieds du chevalier d'or. Ployant le genoux sous les assauts de ce mal qui le ronge de l'intérieur, il trouve cependant encore un peu de forces pour s'adresser à son disciple.

- Alistair. J'ai fait des erreurs, mais jamais je n'ai abandonné les miens. Tu dois me comprendre... Tu dois réaliser qu'il existe parfois des situations qui ne peuvent être parfaitement maîtrisées, quoi que l'on tente. Cette maladie aura raison de moi. C'est une vérité qu'il va te falloir accepter. Tu seras un bon chevalier, j'en suis sûr... mais cesses donc de douter de toi.

Un bref sourire se dessine sur les traits d'Ilias. Mais il disparait pourtant en un instant quand la montagne se remet à trembler en un grognement sourd.
Comme mue par l'énergie du dernier acte, le chevalier d'or se relève avec une vigueur qui n'est presque que feinte et pousse Alistair d'une main ferme.

- Je serai toujours à tes côtés... quoi qu'il se passe. Alors donnes moi des raisons d'être fier de toi !

Une aura d'un doré lumineux pare le corps fatigué du chevalier qui s'apprête à défendre son disciple de coeur jusqu'à la mort s'il le faut. Ce pacte il l'a passé avec le géant de pierre. Il doit aujourd'hui achever ce qu'il a conclu.

- Pars d'ici sur le champs ! Tu m'entends Alistair !

Un dernier regard est échangé puis c'est l'explosion cosmique. La forêt est soufflée par cette décharge de puissance venue d'un élan presque désespéré, tandis que la montagne redevient celle qu'elle aurait toujours du rester.

-----

Estimation vitale d'Ilias : 0/10
(10 = pleine santé / 0 = mort)

©Didi Farl pour Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    Sam 24 Aoû 2013 - 23:29

L'attaque nourrie par nos deux Cosmos eût finalement raison de notre adversaire. Mais à quel prix ? La maladie dont est rongé le chevalier d'or le mène assurément à une mort inévitable. Je ne peux qu'éprouver une tristesse que je camoufle intérieurement et qui ma foi, est peu à peu mêlée par l’euphorie de ce que je crois être à cet instant, notre victoire sur le géant de pierre. Mais très vite, ses sentiments s'estompent et laisse place à l'inquiétude lorsque Ilias s’affaiblit à vue d’œil. Son visage devient pâle, ses iris deviennent opaques quant à sa toux. Elle devient de plus en plus répétée et pugnace. Tous ces paramètres liés entre eux le conduisent bien plus rapidement que prévu à une mort dont il ne fait plus aucun doute pour moi. Il parvient avec toutes les difficultés au monde à tenir debout, son corps atteint désormais les limites que même son esprit ne peut supporter. Ses genoux ploies sous son propre poids et tentant de le maintenir debout, je ne peux que difficilement le maintenir debout. Le laissant s’expliquer oralement, je ne peux qu'éprouver une forme d'approbation à ses propos. Des situations qui ne peuvent être parfaitement maîtrisées, cela me rappelle Jade et bien d'autres compagnons que j'ai croisés par le passé. Cet échange de propos me permet néanmoins de faire ressurgir de brèves scènes de ma vie qui aujourd'hui, ne me laisse plus ce goût amer qui me hanter autrefois. Est-il juste de rechercher le passé ? Le fait-on au détriment du présent ? J'ai longtemps erré en ayant ce genre de questionnement mais ma rencontre avec Ilias m'avait permis d'affiner des réponses. Il ne faut pas se complaire dans le passé, car alors on vole le présent. Mais il ne faut pas non plus rejeter le passé, car c'est peut-être voler l'avenir. Les graines qui feront notre destin sont nourries par les racines de notre passé. Mais une fois encore, ma dernière rencontre avec le Lion d'or me permet d'apprendre de nouveaux enseignements. Le mal doit s'affronter par la force, mais c'est la confiance en l'homme qui fait apparaître le bien. De cette façon, nous sommes préparés pour le mal, mais nous encourageons le bien. Quelquefois une confiance complète en l'homme peut apporter de grandes récompenses, et même plus grandes que le bien. Le mental, le spirituel et le physique vont de pair. Quand le physique exprime les désirs du spirituel et du mental, c'est que le physique est en harmonie avec la nature. Et l'acte est pur.

En ce jour, le mentor et l'élève se font faits une dernière fois confiance et se sont mutuellement affranchis du mal régnant sur les environs du mont Etna. Je ne saurais jamais quelle sera l'identité de cette ennemie car, notre attaque commune eût raison de lui. Peut-être qu'Ilias saura me répondre en temps et en heure ou à défaut, le grand pope. .... Mais lorsque la montagne se remet à trembler, nous n'eûmes pas à parler pour comprendre que finalement, l'ennemie règne encore parmi les lieux. Un bruit sourd accompagne ce violent tremblement, comme-si le géant s'apprêter à son tour à nous parachever de sa plus puissante attaque, comme blesser dans son orgueil. La situation devenait à cet instant, désespérante, même si je suis en état de combattre, concernant Ilias, il ne peut être qualifié d'apte au combat. Et seul contre cet adversaire aux dimensions et pouvoirs disproportionner, je n'ai plus cette chance qui s'est ouverte il y a quelques minutes. Mais ce n'est pas face à un dernier soubresaut du chevalier d'or. Le tenant appuyé contre moi jusqu'à présent, le voilà puisant dans des forces que je n'avais pas soupçonnées. Se redressant de toute sa splendeur, le voilà qu'il se met à me repousser de sa seule main. Comment combattre cet adversaire finalement ? Quelle est-elle ? Je dois encore une fois comprendre les lois de la nature et je ne craindrai plus la force. Ne pas m’opposer à une attaque de front. Nul besoin d'arrêter la force. Il est plus facile de la réorienter. Apprendre à préserver plutôt qu'à détruire. À éviter plutôt qu'à affronter. À affronter plutôt qu'à blesser. À blesser plutôt qu'à mutiler. À mutiler plutôt qu'à tuer. Car chaque vie est précieuse et ne peut être remplacée.

Aucun élément de la nature n'est en conflit avec un autre. Lorsque nous comprenons les règles de la nature, nous chassons le conflit qui est en nous, et découvrons l'harmonie entre le corps et l'esprit, en accord avec le flot de l'univers. Finalement, le Lion eût une fois de plus pris la bonne alternative en m'évitant une attaque de front, il sait que ma vie est précieuse ... Un cycle se tourne, le sien y compris puisque sa vie s'estompe et puisant dans ses ultimes forces, il parvient à m'adresser d'ultimes mots. Me confortant dans mes pensées, dans l'opinion que j'ai de lui et de la situation, il sait que je dois prendre la bonne décision, aussi bien aujourd'hui que dans mon avenir. Ses tout derniers mots sont suivis d'un tout dernier regard. Je n'éprouve plus du tout de sentiments négatifs, juste de l'acceptation quant à sa décision. Son choix est fait et je le rejoins totalement. La vengeance pourrait être une voie à laquelle je pourrais me fourvoyer mais elle est un vase aux parois poreuses. Elle n'apporte rien d'autre à l'homme que la promesse du vide. Répondre chaque fois par la justice, la clémence et le pardon, mais aussi par la gentillesse, toujours par la gentillesse. Voilà le chemin à laquelle je dois me fourvoyer ... D'un dernier sourire et d'un regard nimbés de fierté pour Ilias, je m’éloigne de quelques pas, affichant continuellement ces traits qui se dessine sur mon visage. Puis, je me détourne totalement pour finalement entreprendre une course effrénée me permettant de m'éloigner le plus vite et le plus loin possible du mont Etna. Sans me retourner un seul instant, je ressens néanmoins une explosion cosmique intense dont la nature ne laisse pas le doute quant à son utilisateur. Ilias venait d'intensifier à l'unisson, ses forces pour abattre le géant. Pas un seul instant une infime notion de tristesse ou de colère s’immisce à travers mon âme. Je dois poursuivre la voie à laquelle mon mentor c'est sacrifier pour que je reste en vie ... Peut-être que son esprit sera éternellement à mes cotés finalement ... C'est sans doute l'unique attache à laquelle je peux obtenir du réconfort face à un futur qui pourrait s'annoncer incertain pour moi ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu    

Revenir en haut Aller en bas
 

Italie - aux alentours du Mont Etna : à la recherche du Maître perdu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Italie, Mont Etna] Le Réveil du Seigneur des Géants
» [Italie] Aux abord de l'Etna
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» La première Campagne D'ITALIE 1796-1797
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-