Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mar 9 Juil 2013 - 18:22

    Rome ; le jeune Kisu, le conseiller et serviteur de la Prêtresse d’Odin venait d’atteindre cette ville, immense et belle. Le récent guerrier divin observait du haut d’une colline la cité, peut-être aurait-il ici la chance de récolter des informations sur le comportement du monde qu’il devrait rapporter à sa maitresse. Et voila donc sa première étape.

    La nuit commençait à gagner la ville, et les lumières s’allumaient lentement. Kisu prit le chemin et traversa la porte qui le menait à Rome. Cela le changeait de sa vie en Asgard, il faisait bon et doux. Il marchait, un peu au hasard à vrai dire, observant la cité, les habitants, il arriva à une fontaine, qui servait pour beaucoup de coin pour se rafraichir, l’eau jaillissait et venait toucher les peaux.

    Le guerrier divin s’en approcha, la chaleur l’affectait à lui aussi, il ne pouvait pas vraiment le nier. Il toucha du bout des ongles l’eau fraiche, avant de plonger sa main entière et de la passer sur son visage. Vu son comportement, les habitants de la ville voyait clairement qu’il s’agissait d’un étranger. Cela en amusait même certains.

    Bref, ce passage à la fontaine lui avait permis de récupérer un peu du voyage et de soulager l’effet de la chaleur sur son organisme. Il continua donc sa promenade, pour l’instant il n’avait rien trouvé de bien intéressant. Rien d’important, ici tout semblait être correct, la vie était paisible et enchanté, Kisu voyant le soleil disparaitre totalement se disait qu’il était peut-être temps pour lui de trouver un endroit où dormir.

    C’est ainsi qu’il se mit en quête d’une auberge qui pourrait le satisfaire afin de poursuivre sa route le lendemain, sauf si le destin lui faisait croiser un événement. Après quelques minutes de marches, il trouva une auberge, ou plutôt un domaine de luxe, ouvrant la porte il le remarqua de suite, il y avait là de nombreux clients en train de profiter du bar, et de la musique qui égayer le hall.

    Le jeune garçon se dirigea vers la réception et demanda une chambre, après s’être occupé du règlement, il visita le domaine, et trouva un petit jardin, isolé, non loin du bar, qui semblait ne pas avoir attiré les clients ce soir, certainement à cause du concert et du bal. Kisu s’installa sur le banc et s’émerveilla du spectacle que lui offraient les étoiles.

Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mar 9 Juil 2013 - 19:48

Elicia se trouvait dans la célèbre ville de Rome. Etant issur d'une famille aristocratique, il était normal qu'elle visite des villes qui possèdent le même prestique que Londre, lieu où elle était native. En se promenant dans les innombrables rues qui s'offraient à elle, la jeune fille avait l'impression de redevenir cette personne qu'elle fut quelques temps avant de devenir un spectre d'Hadès. En effet, bien avant cela, elle se montrait exclusivement avec une longue robe hors de prix, munie de froufrous, ruban et autres fanfreluches que la gente féminine aimait porter quotidiennement afin de montrer qu'elles ne provenaient pas de n'importe quel statut social. En effet, étant riche et puissant pour la plupart, nul doute qu'il n'y avait que les nobles qui pouvaient se payer ce genre de choses. En se promenant parmis les édifices, elle ne pouvait s'empêcher de comparer les monuments anglais à ceux de la ville, se disant qu'il était franchement difficile de se forger un avis sur ceux qui avaient le plus de prestiges. Enfin, elle était surtout là pour prendre du bon temps, avant de retourner une seconde fois aux Enfers afin de savoir ce qu'elle pourrait bien faire pour rendre services à ceux qui étaient maintenant plus puissant qu'elle...

Bref, elle n'avait vraiment pas que cela à faire. Etant dans des plus magnifique ville d'Europe, il était clair qu'elle n'allait pas prêter attention à ses obligations en tant que spectre d'Hadès. Non, si elle était en ces lieux, c'était pour visiter et prendre du bon temps. Seulement, la demoiselle n'allait âs encore en profiter bien longtemps, car la voûte céleste commençait doucement à se parer d'étoiles, tandis que la nuit commençait doucement à tomber. Bon, il va falloir qu'elle commence également à chercher un endroit où dormir, maintenant. Dépassant les auberges bas de gamme, la jouvencelle décida de ne s'arrêter qu'à un endroit luxueux, en effet, en allant dans les lieux où les pauvres s'ammassaient, nul doutes qu'elle allait devoir garder un oeil sur ses effets, chose qu'elle n'aimait pas faire. En effet, elle voulait se reposer et non pas rester éveillée toute la nuit de peur que ces gens de classe défavorisée ne viennent tenter de la voler. De plus, elle n'avait pas l'apparence d'une femme, loin de là. On peut faire beaucoup de chose à des enfants, surtout lorsque ces derniers se promènent seuls et sans être accompagnés d'un adulte. C'est là que la donzelle regretta la présence du démon qui l'avait cotoyée il fut un temps. Il était quant même assez fort, et il l'aurait protéger des gens qui aurait tenter de s'en prendre à une noble comme elle.

Après quelques minutes à marcher à travers les rues, elle finit par trouver un hôtel de luxe. Il était temps, elle ne sentait plus ses jambes... Poussant les portes sculptée somptueusement, Elicia entra dans le hall gigentesque de l'établissement. Celle-ci s'avança vers le comptoir, sans accorder un regard aux personnes qui faisaient sauter l'alcool et le vin dans le bar. Une fois sa nuit payée, elle décida de visiter un peu l'endroit, constatant qu'il était pourvu d'un petit jardin central. A son plus grand bonheur ce dernier ne semblait pas vraiment être l'élément attirant, ce qui surprenait la jeune demoidelle qui le trouvait tout de même joli quant bien même il n'était pas si grand que cela. Au moins il n'u aurait pas trop de gens, ce qui n'était pas plus mal pour la spectre étant donné qu'elle n'aimait pas vraiment la foule. Lorsqu'elle y arriva cependant, elle remarqua qu'un garçon s'y trouvait déjà. Le nez dans les étoiles, il regardait les astres nocturne alors qu'il était assit sur un banc. La jeune fille regarda autour d'elle dans l'espoir d'en voir un libre, en vain. Résignée à devoir s’asseoir près du garçon, Elicia soupira avant de se diriger vers le banc sur lequel il était déjà assit. Les paupières closes, cette dernière s'assit aux côtés de l'autre. Compte tenu du fait de sa nature peu loquace ainsi que sa condition, elle ne prit pas la parole la première. Ce n'était pas aux femmes de faire le premier pas, après tout.


Dernière édition par Elicia le Mer 17 Juil 2013 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mer 10 Juil 2013 - 14:37

    Kisu contemplait le ciel, les étoiles, les mains de chaque coté de son corps appuyées sur le banc. Un air frais venait caresser son visage livide. Il pensait à Asgard, le froid qui y régnait. Au fond de lui, il devait admettre qu’il avait le mal du pays malgré la beauté et le charme de cet endroit. Et que dire de la température, qui était certes un peu chaude, mais idéal. Hélas il savait que cette atmosphère ne pourrait jamais toucher le Royaume d’Odin qui devait vivre avec un froid terrible.

    C’est pour cela qu’il devait profiter de ce voyage pour connaitre, voir le plus d’horizons possibles. Et pourquoi pas avoir une vision globale sur l’état du monde. C’était après tout la mission que lui avait confié la Prêtresse d’Asgard, Séléné.

    Alors qu’il réfléchissait, et qu’il n’avait pas fait attention, il porta son regard sur la jeune femme qui venait de s’installer à coté de lui sur le banc. Il fallait dire qu’il n’y en avait pas d’autre. Elle avait fermé les yeux. Kisu était un peu intimidé, il observa et remarqua qu’elle était certainement une noble, au vu de sa stature, et de son porté de tête. Ses vêtements également. Que devait-il faire ? Jamais il n’avait eu l’occasion de rencontrer une personne de ce rang. Ce qui était certain était qu’il ne pouvait pas rester ainsi, silencieux, à attendre.

    -« Bonsoir Mademoiselle ! »

    Il prononça ces deux mots d’une voix basse, sereine, mais qui ne masquait pas une certaine timidité et inquiétude. Sur son visage se dessiner un petit sourire, doux et chaleureux. Il croisa ses bras et poursuivit.

    -« La nuit est magnifique par ici vous ne trouvez pas ? J’en ai rarement vu d’aussi beau. »

    Il parlait et parlait, mais ne s’était pas encore présenté, ce qu’il savait était qu’il ne devait pas forcement faire part de son appartenance à la caste des chevaliers d’Odin. Puis cela ne l’intéresserait surement pas. Elle n’était pas vraiment taillée pour être une guerrière, tout comme lui qui n’avait pas vraiment la carrure d’un combattant.
    Kisu se leva, doucement, il avait un peu soif, et il devait se montrer poli, comme à son habitude.

    -« Je me nomme Kisu… Je me rends au bar pour chercher un verre. Désirez-vous un rafraichissement ou autre ? »

    Enfin il se tût, en attendant la réponse de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mer 10 Juil 2013 - 23:24

La douceur de l'air ambiant était agréable. Il faisait chaud, mais pas trop. Peut-être était-ce parce que la nuit venait de tomber, parant la ville de Rome dans un manteau bleu royal. Les étoiles parsemaient joliment le ciel nocturne, alors qu'une brise légère se faisait sentir. Elicia se rappelait alors les longues soirées semblables à celle-ci, durant lesquelles la demoiselle se promenait aux côtés de son majordome. C'était fort agréable. Cependant, actuellement cela n'avait plus la même saveur. En effet, la spectre fraîchement nommée avait toujours fait ses promenades avec un être de confiance. A présent qu'elle était devenue une protectrice du Dieu des Enfers, cette dernière se retrouvait seule à revivre ce genre de chose. C'était dommage, dans la mesure où elle devait maintenant ce débrouiller seule, alors qu'il n'y avait pas si longtemps, la jeune fille avait encore des gens sous ses ordres.

Pourtant là, Elicia était assise aux côtés d'une autre personne. Elle aurait pu parler avec lui, essayer de faire connaissance. Néanmoins, son caractères hautain et distant l'empêchait de faire le premier pas. En tout cas, il avait l'air aussi riche qu'elle, puisque ce dernier ne se trouverait pas en ces lieux si il n'avait pas un minimum de moyens financier. La jeune fille avait les paupières closes depuis qu'elle était sur ce banc, alors que l'autre gardait le silence. Ils étaient deux, pourtant aucuns n'avait encore prit la parole. Comme son rang l'exigeait, Elicia ne fit pas le premier pas, attendant que son compagnon ne le fasse lui même, en toute galanterie. Au plus grand bonheur de la spectre, l'homme prit la parole afin de la saluer. Bon, c'était déjà un bon début de prendre la parole le premier. Par contre, c'est qu'elle avait l'habitude qu'on lui fasse un baise-main en même temps, cependant cela n'était peut-être pas systématique dans certains pays comme l'Italie ? Allez donc savoir...

Bref, elle n'en tient pas compte. Il avait l'air intimidé, ce qui surprit quelque peu la demoiselle. Après tout, ce n'était qu'encore qu'une enfant, elle ne s'imaginait donc pas ôter les mots de la bouche d'une personne semblant plus vieille qu'elle... D'accord son acolyte semblait jeune, cependant cela n'était pas vraiment être au même degré qu'elle. Quoi qu'il en soit, ce dernier reprit la parole, épinglant le fait que la nuit était magnifique et qu'il n'en avait jamais vu d'aussi belle. Malgré sa timidité, il semblait savoir détendre l'atmosphère, ce qui n'était pas pour déplaire la jouvencelle. Celle-ci opina d'un mouvement de tête affirmatif, gardant tout de même le silence. Encore fois elle fut sauvée par l'inconnu, qui se présenta sous le nom de Kisu.


"- Mon nom est Elicia. Enchantée de faire votre connaissance, Sir Kisu."

Elle avait enfin daigné prendre la parole afin de se présenter elle-même, comme le voulait le protocole. Après tout, dès que quelqu'un se présentait, l'autre devait faire de même. C'était les lois de la politesse, après tout. Et la classe de la jeune fille faisait que l'on devait les suivre. Comme elle venait d'Angleterre, il était normal qu'elle ajoute le mot "Sir" devant le prénom du jeune homme. Le dénommé Kisu lui fit part de ce qu'il comptait faire; se rendre au bar afin de prendre une boisson. Il lui demanda par la suite si elle désirait quelque chose, ce qui la surprit quelque peu. En effet, c'était souvent le majordome qu'elle avait eu à ses côtés qui lui demandait toujours si elle désirait quelque chose. Pas les autres personnes.

"- Non merci, je vous remercie. Peut-être est-ce que ce sera le cas plus tard, aussi je vous le dirais lorsque ce sera le cas. Enfin, si tant est ce que vous reveniez ici par la suite, évidemment."

Elle lui avait répondu en tournant la tête, son oeil visible se fermant dans le même temps d'un air désintéressé. Les mains sur les genoux, Elicia regarda l'autre s'en aller tandis qu'elle leva la tête vers les étoiles. Une musique s'éleva d'une des fenêtres de l'étage, juste en face du banc où elle se trouvait. Apparemment il y avait un bal qui se déroulait dans l'enceinte de l'hôtel, aussi la donzelle se demandait si elle n'allait pas s'y rendre. Un sourire amusé s'étira sur ses lèvres après que cette idée lui passa par la tête. C'était stupide, dans la mesure où même si elle avait une tenue adéquate, il lui manquait un élément essentiel: un cavalier. Et même si le jeune homme qui lui avait proposé à boire était pas mal, Elicia n'allait sûrement pas lui demander si il voulait la suivre. Ce n'était pas très correct de sa part, puisque qu'ils venaient juste de se rencontrer... Elle tourna par la suite son regard vers la porte menant vers le hall du bâtiment, se demandant ce qui pouvait bien retenir l'homme de tout à l'heure.


Dernière édition par Elicia le Mer 17 Juil 2013 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Jeu 11 Juil 2013 - 14:36

    -« Très bien Mademoiselle, à de suite. »

    Cela fut sa réponse lorsque Elicia lui déclara qu’elle ne souhaitait rien pour le moment, peut-être plus tard. Il
    fit un geste de la tête accompagné d’un sourire, et se rendit en direction du bar afin de trouver de quoi combler sa soif. Il fallait dire que cela vient bien des heures qu’il n’avait pas eu l’occasion de boire un peu. Le serviteur de la Prêtresse d’Asgard arriva dans le hall, qu’il traversa au plus vite, et arriva dans la salle qui faisait office de bar.

    Il y avait là aussi un peu de monde. Cependant Kisu put trouver une place à coté du comptoir. Après quelques minutes d’attente, une des serveuses l’interpella pour lui demander ce qu’il souhaitait prendre. Se frottant le menton avec le revers de la main, il répondit qu’un petit cocktail lui plairait bien. Lorsqu’il eut remercié la jeune femme, il lui fallut encore attendre un peu avant de la voir revenir à sa hauteur, et lui donner la boisson.

    Kisu remercia encore et reprit le chemin du petit jardin où devait encore se trouver Elicia. Du moins il espérait car, il s’agissait d’une compagnie qui ne l’embêtait pas, et puis, elle semblait parfaitement connaitre les codes des gens de la haute société.
    Se faufilant dans la foule, il retrouva la jeune femme là où il avait laissé, assise, se tenant tellement bien. Kisu ne put s’empêcher de sourire, et de s’approcher d’elle… Avant de s’assoir il prit la parole.

    -« j’espère ne pas avoir été trop long ? »

    L’Ase but quelques gorgées du verre, se laissant bercer par le son qui venait du bâtiment d’en face, à l’étage, il devait certainement y avoir un bal. En observant d’un œil furtif Elicia, il se demandait si elle n’avait pas envie d’aller danser un peu. Même si ses talents dans ce domaine lui étaient encore inconnus, il se disait que cela pourrait sans doute être amusant, et lui permettre d’écouler la soirée rapidement afin de reprendre la route le lendemain.

    -« L’orchestre est de qualité, le son de la harpe, des violons… Tout est au point, il n’y a pas de doute. »

    Il termina son verre ensuite d’un coup, tout en conservant une forme d’élégance. Il n’était pas vraiment question d’effrayer son interlocutrice, ce qui lui vaudrait sans doute au refus. Posant le verre sur le coté du banc qu’il occupait, le jeune garçon ne devait plus hésiter. Le bal venait de débuter il y a peu, il serait dommage de rater une grande partie.

    Kisu se leva d’un geste ample, pour se placer devant la noble demoiselle… Avant d’un geste théâtral lui présenter sa main, malgré son apparence lisse, il n’avait guère la certitude d’une réponse positive. L’œil malicieux il termina son invitation…

    -« Mademoiselle, cela vous plairez d’aller danser un peu ? Le bal semble somptueux, il serait dommage de rater un tel spectacle. »

    Baissant son regard, il restait là, immobile en attendant de savoir le verdict d’Elicia.

Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Jeu 11 Juil 2013 - 23:03

Profitant du silence du jardin, Elicia en avait profité pour fermer les yeux quelques instant. Une légère brise fraîche soufflait, faisant voler doucement la frange de la demoiselle. Celle-ci sourit de plaisir, alors qu'elle se demandait ce que pouvait bien fabriquer le jeune homme de tout à l'heure. En effet, cela faisait tout de même quelque minutes qu'elle avait été laissée seule, elle pouvait donc se demander la raison qui poussait Kisu à prendre autant de temps à aller chercher un simple verre. Enfin, la jouvencelle n'allait pas se plaindre, après tout elle était seule et ce n'était pas plus mal puisqu'elle pouvait profiter du calme ambiant. En plus la musique qui s'échappait du bâtiment d'en face était agréable. Finalement, alors qu'elle commençait à somnoler quelque peu, le jeune homme revint avec son verre en main. Ce dernier, une fois à sa hauteur, lui demanda si il n'avait pas été trop long. Ne voulant pas le froisser en lui disant que c'était le cas et le sermoner sur le fait que l'on ne faisait pas attendre les femmes, Elicia garda le silence, tandis qu'elle fit un mouvement de tête négatif.

Quoi qu'il en soit, Kisu finit par s'assoir à nouveau, buvant de temps en temps à son verre. Le silence s'était installé, troublé cependant par la musique qui se diffusait depuis le bâtiment d'en face où le bal avait lieu. La demoiselle écoutais le doux son, les paupières closes, la tête penchée sur le côté tandis que ses bras était croisés. On aurait dit qu'elle dormait ainsi prostrée, cependant cela était loin d'être le cas. Disons qu'elle était en train d'écouter avec attention si cette musique jouée était digne d'une musique d'orcherstre. Et comme le fit remarquer son acolyte, ce dernier était de très bonne qualité et que le son des différents instruments étaient au point et qu'il n'y avait rien à redire là dessus. Un fin sourire s'étira sur ses jolies lèvres, avant que celles-ci n'émettent un son pour répondre aux dires de son interlocuteurs.


"- Je vois que vous avez constaté vous aussi que cette musique est remarquable. Vous me surprenez, sir Kisu. Cela n'est en aucun cas déplaisant que quelque comme vous sache reconnaître une belle mélodie."

Ouvrant les yeux - enfin, comme elle avait une mèche qui lui barrait celui avec le pentacle, on n'en voyait qu'un - la jouvencelle avait tourné la tête afin de gratifier le jeune homme d'un doux sourire, alors que celui-ci venait de terminer son verre. Il était certe habillé un peu moins classe que les gens d'ici, cependant il avait une classe non négligeable dans les gestes qu'il faisait depuis tout à l'heure. Comme quoi, tout le monde pouvait être un noble sans forçément en avoir l'allure. Quoi qu'il en soit, la donzelle trouvait l'autre très intéressant, et cela le fut encore davantage lorsqu'il lui tendit une main. Kisu prit par la suite la parole, demandant à la jeune fille si elle voulait aller danser, avant comme arguments que le bal semble somptueux et qu'il serait dommage de ne pas profiter d'un tel spectacle. Le feu aux joues, l'intéressée détourna la tête, de telle sorte que l'autre ne puisse pas voir qu'elle avait été gênée d'une telle proposition. Même si elle était une habituée des soirées comme celle-ci, Elicia n'avait jamais vraiment danser avec une personne, et sûrement pas avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas vraiment, ou depuis peu.

"- Vous... Vous voulez m'inviter à ce bal ? C'est que... Je... Vous connais à peine..."

Cependant, comme Kisu l'avait dit, ce serait vraiment dommage de passer à côté d'un tel évènement, aussi elle était bien obligée de ce dire qu'il faudrait donner une chance à ce jeune homme, surtout qu'il lui demandait cela gentiment comme le ferait un vrai gentleman. Enfin, il l'avait déjà mise en confiance, aussi la jouvencelle se dit que ce ne serait pas tolérable qu'elle refuse une proposition faite par un homme qui, visiblement, avait très envie de danser avec elle. Avec un petit sourire gêné, la demoiselle posa sa main dans celle du jeune homme et celui-ci l'aida à se relever. La donzelle épousseta ses vêtements et rajusta son chapeau sur le côté de sa tête, histoire de dissimuler au mieu sa pupille violette. Une fois cela fait, elle prit le bras que Kisu lui proposait avant qu'ils ne se mettent en route vers la salle de bal.

Il ne fallu pas beaucoup de temps au couple improvisé pour monter les marches menant à l'étage. La musique qui était audible dans le jardin finit par s'arrêter, alors qu'ils arrivaient devant les grandes portes menant à la salle de bal. Il y avait beaucoup de monde, en tout cas. Beaucoup de personnes issues de la noblesses se trouvaient à plusieurs endroits. Quelques uns papotaient entre eux, un verre de champagne à la mains, alors que d'autres entraient dans l'immense pièce afin d'y danser. L'orchestre était dans le fond, alors qu'un chanteur d'Opéra se trouvait au devant du chef. Celui-ci semblait lire sa partition, chose qu'il fini par poser au bout de quelque minutes, probablement parce qu'il allait bientôt devoir chanter lui-même. Les deux jeunes nobles s'avançèrent alors au centre de la pièce, alors que le garçon prenait une main de la jouvencelle, alors que l'autre prit place au creux de ses reins, à la taille. Elicia, quant à elle, mit sa deuxième main sur le devant de l'épaule de Kisu, comme le voulait la danse qu'il allaient produire.




Le silence s'était fait depuis quelques minutes, durant lequel les musiciens préparaient la prochaine valse, où plutôt le prochain morceau. Plusieurs couples de danseurs se firant, attendant avec impatience le début de la pièce de musique. Cette dernière ne tarda pas à se faire entendre, d'abords doucement, avant que le chanteur ne commence à chanter. Cela surprit quelque peu la jeune fille, qui ne s'attendait pas à une puissance de voix pareille. Heureusement, Kisu donna le signal de la danse, et il commencèrent à bouger doucement au gré du chant de l'homme et des instruments de l'orchestre. Virevoltant et dansant comme le vent, Elicia ne pu s'empêcher de sourire. En effet... Pour la première fois de sa vie - enfin, pour la première fois en treize ans à vrai dire - la jouvencelle s'amusait vraiment. Quel plaisir de danser avec un cavalier aussi doué que ce Kisu ! A la fin de cette valse, nul doute qu'elle devrait le remercier... Au risque de dévoiler sa véritable nature. Mais bon, c'était une soirée d'amusement pour elle, la spectre aurait tout le temps d'y penser après. Quoique, c'était vite passé, un bal.


Dernière édition par Elicia le Mer 17 Juil 2013 - 13:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Ven 12 Juil 2013 - 21:20

    Elle avait répondue favorablement à sa demande, Kisu toujours impassible en façade, ne pouvait que se sentir rassuré. Car oui, si elle n’avait pas souhaité, il aurait l’eu l’air malin, avec la main dans le vide. Il n’y aurait eu que le fait de savoir l’endroit vide pour être positif.

    Heureusement ce ne fut pas le cas, et Elicia, délicatement posa sa main dans le creux de celle du jeune garçon qui croisa un instant son regard, un sourire aux lèvres. Il aida de cette façon à se relever ; il trouvait sa façon élégante, et sa timidité un charme dont elle devait certainement se servir. Elicia prit ensuite le bras de Kisu, et les deux jeunes gens se dirigèrent vers la salle de bal. Pour cela ils durent traverser le hall, et gravir quelques marches. Lorsque la porte s’ouvrit, le jeune asgardien avait les yeux plein d’étoiles devant tant de beauté.

    Tant de monde si bien habillé, les lumières exquises, le parfum des banquets. Et l’orchestre qui jouait divinement bien.

    Sans dire un mot, Elicia et Kisu s’avancèrent pour prendre place sur la piste, prêts à danser lorsque le nouveau morceau allait raisonner dans la salle, comme un enchantement pour les oreilles. La noble, posa sa main sur l’épaule, comme si elle avait fait ça toute sa vie. Quant à Kisu, il ne savait pas vraiment ce qu’il allait donner dans ce genre d’exercice, il espérait juste ne pas être ridicule, et satisfaire sa partenaire pour ne pas lui faire trop honte à coté des autres qui semblaient tous des experts.

    Lorsque l’orchestre fit sonner les premières notes, Kisu observa très furtivement le couple qui était à coté et imita le départ de celui-ci. A vrai dire tout était question de prendre le bon rythme, et de conserver une sorte de grâce dans les mouvements.

    C’est bien cela qu’il parvenait à accomplir, évidemment il devait rester concentrer, son visage avait du mal à rester droit, tant il voulait éviter d’écraser les pieds d’Elicia. Finalement tout se passait pour le mieux, et après quelques instants de doute, il prit confiance en lui, et se sentait de mieux en mieux dans ses gestes. Ils étaient à présent parfaitement intégrés à la foule d’artiste qui dansait également.
    Kisu remarqua ensuite que sa partenaire était plutôt heureuse d’être là, de danser et de s’amuser. Cela lui faisait plaisir car lorsqu’il avait rencontré dans le jardin en bas, elle était assez renfermée…

    -« J’espère que je suis un bon cavalier ? Loin de moi l’idée de vous ridiculiser en dansant médiocrement. »

    Le chant, lentement touchait à sa fin. Kisu ne perdait pas le rythme, calquant superbement bien ses pas selon la musique, et le tempo. Lorsque celle-ci s’acheva pour de bon, le chanteur annonça qu’il y avait un entracte d’un quart d’heure. Kisu aperçut deux chaises contre le mur, et invita sa cavalière à allait s’assoir. Marque de politesse il attendait que celle-ci prenne place avant de s’assoir à son tour… Il reprit son souffle, et prit la parole.

    -« Vous dansez remarquablement bien Mademoiselle… Vous devez certainement connaitre ces soirées mondaines n’est-ce pas ? Pour moi ce fût la première fois. »

    Il fit une petite pause en regardant le buffet où étaient disposés des macarons, et autres biscuits, il proposa à son interlocutrice.

    -« Désirez-vous vous restaurer ? Cela pourrait-nous être utile pour la suite. Enfin, si vous souhaitez poursuivre le bal. »
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Lun 15 Juil 2013 - 0:04

Il fallait dire que la jeune fille appréhendait quelque peu le début du show, car elle ne savait pas vraiment si elle dansait si bien que cela. En effet, ce fut plutôt ses parents qui avaient fait ce genre de chose lorsqu'ils allaient au bal, puisque Elicia n'était encore qu'une petite fille. De plus,  généralement elle n'avait jamais eu de partenaires de son âge pour aller sur la piste et tenter de faire la même chose que ses parents. Heureusement, aujourd'hui s'était différent, la jouvencelle avait enfin quelqu'un avec qui danser, et donc elle pouvait enfin expérimenter ce qu'elle avait toujours eu envie de faire dans un bal. Car oui, un bal sans danser, autant retourner chez soi afin de s'ennuyer. Les réceptions étaient faites pour s'amuser, tout comme les soirées, non ? Bref, le couple attendait avec une certaine impatience le début de la danse, durant laquelle Elicia se remémora les pas que ses parents avaient eu l'habitude de produire.Les premiers instruments firent retentir leur mélodies, suivie bientôt par le chanteur d'opéra qui avait une fois puissante. Cela surprit la donzelle, qui n'avait jamais entendu une fois si forte et mélodieuse ! En tout cas, les musiques Italiennes avaient de quoi charmer, même si l'anglaise préférait quant même un peu mieux celles de son pays.

Bref, le duo se mit en marche, regardant d'abords chacun de leur côté histoire de savoir comment danser, puis plus le morceau passait, plus ils commençait vraiment à se mettre dans le bain. C'était amusant qu'ils ne se regardent pas tout de suite, après tout le but de ce genre de morceau était que les danseurs parlent et se regardent tout en dansant, ors c'était loin d'être le cas de Kisu et elle qui essayaient de se plaier mutuellement en camoufflant leurs petits problèmes de danse. En tout cas, l'éphèbe semblait se donner du mal pour lui plaire, demandant si il était un bon cavalier, lui avouant qu'il n'aimerait pas la ridiculiser en se mouvant mal. Elicia sourit, avant de répondre d'un mouvement de tête négatif. Tout comme elle, il semblait s'en sortir, ce qui était tout de même bien pour quelqu'un qui n'avait pas l'habitude de ce genre de chose qu'était les soirées mondaines. Le morceau d'opéra finit alors ses dernières notes, avant que toutes les personnes s'immobilisent en même temps. Il y avait maintenant une entracte de quelques minutes, ce qui permettraient probablement aux gens ayant dansé de se réhydrater et de manger un petit truc avant que le bal ne recommence.

Kisu emmena alors sa cavalière près de deux chaises situées contre un mur, à l'écart des autres personnes présentes. La jouvencelle s'assit la première, avant de lui faire remarquer qu'elle était une danseuse remarquable. Le feu aux joues, la spectre se demanda la raison pour laquelle ce compliment la gênait plus qu'autre chose. En effet, ce n'était encore qu'une gamine, et il lui disait qu'elle dansait bien ? C'était gentil de lui dire cela, cependant elle n'était pas sûre de savoir faire aussi bien que les innombrables invités présents à ce bal. Il ne fallait pas oublier qu'elle n'avait jamais vraiment été à une soirée mondaine, et que les personnes plus âgée avaient sûrement plus d'expérience qu'elle. Tournant la tête de telle façon qu'il ne puisse pas voir qu'il l'avait embrassée, la demoiselle prit la parole afin de répondre à sa nouvelle connaissance.


"- Dire que je suis une danseuse remarquable n'est pas si vrai que cela... Bien que je sois issue d'une riche famille Anglaise, je suis loin de pouvoir rivaliser avec ces gens. A vrai dire je n'ai jamais fait que regarder mes parents danser et j'ai appris à reproduire ce qu'ils faisaient."

Oui, comme elle était beaucoup trop jeune et que ce genre de choses étaient réservé que pour les adultes, Elicia n'avait jamais eu la chance de pouvoir danser avec quelqu'un d'aussi jeune qu'elle. Aussi, elle restait souvent en retrait pour regarder avec envie ces danseurs qui semblaient s'amuser alors qu'elle ne faisait que regarder. Cela étant dit, Kisu lui demanda par la suite si elle désirait se restaurer et que cela pourrait s'avérer utile pour la suite. La donzelle soupira alors. Une danse c'était chouette, mais deux ? Elle n'avait pas l'endurance des grandes personnes ! C'était déjà un miracle qu'elle tienne debout après une journée de marche, alors avec une danse en plus dans les jambes... Non, cela serait pour une autre fois. Elle allait peut-être suivre son cavalier pour aller dîner, mais ce sera juste cela.

"- Je serais ravie de vous suivre afin de prendre le souper avec vous, sir Kisu. Malheureusement, je me vois dans le regret de vous avouer que cela sera tout ce que je ferais... Je suis exténuée. Je m'en voulez pas, je n'ai que treize ans, je ne peux pas être aussi endurante que les grandes personnes."

Elle le gratifia d'un sourire, avant de se lever pour gagner le grand restaurant. Après tout, ils n'allaient pas aller dans un bar, c'était plutôt fait pour les truands et les alcoolique. Non, les personnes de leur rang devaient se rendre dans un endroit équivaut à leur prestige. Le duo s'en alla donc là-bas, avant qu'un majordome de vint les trouver pour les assigner à une table. Une fois qu'elle fut assise, la jeune fille sentit son ventre gargouiller, aussi elle prit la carte afin de faire ses choix.


Dernière édition par Elicia le Mer 17 Juil 2013 - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mer 17 Juil 2013 - 0:35


    Kisu esquissa un sourire malicieux lorsqu’après s’être assis, la jeune femme lui signala que ses paroles flatteuses n’étaient pas vraiment justifiées. Pour leur âge, il n’y avait tout de même rien à redire, ils s’en étaient parfaitement bien sortis. Le guerrier d’Asgard s’installa sur la chaise, et observa les gens, la foule, nombreuse. Même s’il ne montrait pas grand-chose sur son visage, il ne se sentait pas vraiment à l’aise avec autant de monde. Au moins se disait-il, se premier point visité lui avait permis de connaitre ce genre de soirée, et de faire connaissance avec Elicia qui était Anglaise, de Londres. Peut-être passerait-il par là.

    Elicia était fatiguée, et le fit savoir, non sans reconnaitre qu’elle voulait bien manger un peu avant de se retirer. C’est vrai qu’il ne savait pas ce qu’elle avait pu faire avant cette soirée. Elle avait peut-être marchée énormément. Kisu acquiesça de la tête pour signaler qu’il n’y avait pas de problème. Elle souri également avant de se lever, il imita et ils se rendirent tous les deux dans le restaurant, laissant ainsi le bal. L’entracte était apparemment plus long que prévu, et il avait de toute façon faim. Un restaurant de luxe, où la réception fût agréable.
    Un majordome leur présenta une table, puis ils avaient les cartes pour lire les menus.

    -« Ce restaurant est vraiment agréable… Les gens ici doivent vivre dans une joie peu commune… »

    Le jeune garçon fit une moue, car lui il n’avait jamais connu ce genre d’ambiance, bien au contraire… Il aimerait tant que son peuple puisse connaitre ce genre de soirée, de douces soirées. Un rêve. Kisu regarda la carte, tout en jetant de rapides coups d’œil furtifs dans la salle… Finalement, après ce repas, il irait également se reposer. Humblement il fit son choix, une salade avec un simple verre de jus de fruit. Rien de plus… Cela était largement suffisant.

    -« Ainsi, vous venez de Londres. De mon coté, je suis d’Asgard… Vous pouvez aisément deviner la surprise en voyant de tels lieux exister. »

    Il fit une pause en servant un peu d’eau à Elicia, et également pour lui… Un sourire aux lèvres, il appela le garçon pour faire sa commande, la noble en fit de même. Se tenant convenablement il poursuivit.

    -« Nous devons nous battre pour vivre, le froid est rude, de plus nos actions permettent de préserver cet équilibre du monde. »

    Sans s’en apercevoir, il était en train d’en dire un peu plus sur lui, son passée, et sa vie. Son peuple n’était guère connu, et surtout n’était pas forcement mis en valeur par rapport à son importance dans le monde. En disant cela il pensait à sa maîtresse, Dame Séléné, qui devait veiller à l’équilibre du monde, souffrant parfois. Et puis il se demandait également l’état actuel de son domaine. Car maintenant il était le porteur d’un saphir et d’une armure divine.
    Lorsque les plats arrivaient, le jeune garçon but d’abord son verre d’eau.

    -« Bon appetit Mademoiselle… En vous souhaitant de bonnes choses pour l’avenir. »

    Il leva son verre pour trinquer…
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mer 17 Juil 2013 - 12:27


Au plus grand soulagement de la demoiselle, Kisu comprit qu'elle était fatiguée, et il consentit à aller manger avec elle. Elicia s'était donc levée avant que son cavalier ne fasse de même afin de prendre le chemin vers le restaurant gastronomique du lieu. Le duo se fraya donc un chemin parmi la foule, s'excusant de temps à autre auprès d'un couple lorsqu'ils les bousculaient malcontrueusement. Finalement, ils arrivèrent à destination et purent s'assoir et commander. Tout en jetant un coup d'oeil sur la carte des menus, la jouvencelle écoutait d'une oreille distraite ce que disait son compagnon de table concernant la prestance du restaurant et que les personne présentes devaient probablement vivre dans une joie peu commune. Dans le cas de la demoiselle, le luxe était certes quelque chose d'agréable, seulement à la longue cela devenait presque une banalité. Si Kisu disait cela, c'était peut-être dû au fait que malgré son allure, il n'avait jamais vraiment connu ce genre de chose, comme en attestait sa moue envieuse lorsque son regard avait parcouru la salle. Le couple choisit donc une boisson, histoire de commencer sur de bonnes bases. Il commanderaient le reste du repas après, puisque la donzelle n'avait pas encore choisit ce qu'elle aurait bien mangé par la suite. Alors qu'elle avait encore le nez dans la carte, un majordome vint à eu afin de prendre leur commande concernant leur boisson.

"- Puis-je prendre vos commandes ?"

En entendant cette voix si familière, la demoiselle avait redressé la tête. Elicia constata alors que le majordome n'était personne d'autre que son démon, celui qui lui avait proposé son aide jadis afin de permettre à la jeune femme de se venger de son père. Depuis qu'elle était devenue un spectre d'Hadès comme en stipulait le pacte, ce dernier avait disparu. Et quelque chose disait à la jouvencelle que si il était revenu, ce n'était pas pour rien. Cependant, pour ne pas inquiéter Kisu, la demoiselle referma la carte l'air de rien avant de prendre la parole sans accorder un regard à Sebastian.

"- Oui. Nous aimerions un verre de jus de fruits."

La spectre n'allait pas prendre quelque chose alcoolisé, après tout elle n'était qu'encore qu'une enfant. Par la suite, elle aurait bien prit un verre d'eau, cependant cela ruinerait probablement son image de noble, puisque ces derniers avaient l'habitude de boire et proposer les vins et autres boissons de prestige. Comme plat, la jeune fille décida de se prendre un spaghetti Bolognaise, qui devait être un met traditionnel en Italie. Quoi qu'il en soit, Kisu avait reprit la parole pour en dire un peu plus sur son pays, Asgard. D'après lui, il faisait très froid et ils devaient se battre pour essayer de vivre tandis que leurs actions permettaient de maintenir l'équilibre du monde.

Le majordome écoutait tout aussi bien que ne le faisait Elicia. Celle-ci le vit même sourire d'un air mi-moqueur,mi-amusé une fois que le jeune homme avait fini. Il devait avoir compris quelque chose en faisant une telle mimique, cependant la donzelle ne s'en préoccupa pas vraiment, préférant profiter de sa soirée. De toutes façon, elle n'allait pas l'attaquer comme ça devant tout le monde, surtout que si elle engageait un combat contre un Guerrier Divin, il était sûr qu'elle n'aurait pas le dessus sur lui, loin de là. Non, il valait bien ne pas s'en occuper pour le moment, après tout c'était une superbe soirée, autant en garder un bon souvenir. Bref, le majordome enfin partit,


"- Je vois que vous n'avez pas été gâté par le destin... Chez moi, à Londre, j'ai eu une vie plutôt tranquille mais cela, vous pouvez le voir par vous-même. Par contre, en ce qui vous concerne, pourquoi n'iriez-vous pas habiter dans un pays plus chaud ? Cela vous permettrait de vivre comme vous l'entendez, non ?"

Elle avait fait un geste pour montrer la robe bouffante qu'elle portait, signe de son haut rang dans la société Anglaise. Après tout, ses parents étaient limier de la Reine et donc ils étaient très riche. Seulement cela, Kisu ne le saura jamais, tout comme le fait qu'en réalité, même en étant une comtesse, son enfance n'avait pas été des plus joyeuse. Après tout, son propre père qui devait lui montrer l'exemple l'avait quant même souillée en faisant des choses peut catholique. Sebastian revint par la suite apporter les plats qu'ils avaient commandés. Les assiettes étaient recouvertes d'une cloche, et la demoiselle interrogea son démon d'un coup d'oeil méfiant. Ce dernier avait la main droite sur le coeur, comme tout majordome.

"- Ce soir, j'ai l'honneur de vous faire découvrir un met traditionnel Italien; les spaghettis bolognaise, avec son parmesan et sa feuille de basilic. Bon appétit, Monseigneur, ma Dame."

Il ôta la cloche de l'assiette d'Elicia, puis celle de son compagnon de danse. La jeune fille regarda alors son plat, trouvant que cela sentait merveilleusement bon. Sans plus de cérémonies, elle s'empara de ses couverts et commença à enrouler les pâtes sur sa fourchette, prenant garde de ne pas s'en mettre partout. Quant à Kisu, il lui souhaita également un bon appétit et qu'il lui souhaitait de connaître de bonnes choses dans le futur. Il leva son verre vers la spectre, qui fit de même avec le sien.

"- J'espère que cela sera la même chose pour vous, Sir Kisu."

Ils burent une gorgée de leur boisson, tandis qu'ils mangeaient leur plats. Comme plat, il était plutôt délicieux. Cela n'avait rien avoir avec la cuisine anglaise, cependant on pouvait dire que les deux étaient savoureuse, ce qui n'était pas plus mal. En tout cas, c'était vite manger, ce qui laissa Elicia sur sa faim, sans mauvais jeu de mots. Bref, une fois son assiette vide, elle laissa son majordome sous couverture débarasser la table et demander si ils souhaitaient avoir un dessert. La demoiselle se tourna donc vers son partenaire afin de savoir ce qui lui ferait bien plaisir. Pour sa part, le choix était déjà fait depuis quelques minutes déjà.

"- Qu'allez-vous donc prendre comme dessert ? Je n'ai mangé de la cuisine Italienne depuis longtemps, pourtant je puis vous conseiller de goûter au tiramisu. Me trompais-je en disant qu'il en vaut le détour, monsieur ?"

Elle avait faillit appeler son démon par "Sébastian", action qui aurait pu détruire la couverture de ce dernier si jamais elle l'avait fait. Heureusement, la jouvencelle se reprit très vite et demanda l'avis de son majordome des Enfers, qui d'un mouvement de tête, approuva le choix de sa maîtresse. Celle-ci commanda donc son tiramisu, se demandant si Kisu prendrait-il la même chose qu'elle. Quoi qu'il en soit, le serveur se courba légèrement en répondant "Oui, ma Dame" avant de s'en aller.

"- Demain matin je devrais partir tôt. Je crois que certaines personnes auraient besoin de moi et aimeraient que je revienne."

Elle pensa vaguement à ses autres compagnons spectres, qui devaient probablement déjà servir avec ferveur le Dieu des Enfers. Peut-être devrait-elle les rejoindre le plus vite possible histoire de s'assurer qu'ils aient besoin de ses services ou non. Quoi qu'il en soit, Elicia attendait son tiramisu, de tout les desserts, c'était peut-être le seul qu'elle appréciait.
Revenir en haut Aller en bas
Hadès
Dieu des Enfers
avatar
Messages : 898


Caractéristiques
Vie Vie:
181/181  (181/181)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mer 17 Juil 2013 - 16:26

    Elicia répondit les mots que certainement auraient prononcés la majorité des gens. Pourquoi n’allait-il pas vivre ailleurs pour ainsi goûter au soleil, et au bonheur de vivre dans un lieu plus « agréable » Alors qu’il voulait répondre, le majordome présenta au duo un plat traditionnel, le jeune garçon l’écouta. En effet les pâtes étaient un plat délicieux, et encore plus ici.

    En tout cas il devait reconnaitre que la présentation du plat était parfait, et donnait vraiment envie de le déguster.
    Kisu remercia le majordome lorsqu’il leur souhaita un bon appétit. Et après avoir trinqué avec sa partenaire de danse se mit à manger.

    -« Il m’est impossible de déménager, mon action en Asgard permet justement le monde de vivre sous un ciel bleu… »

    Il termina son assiette peu après Elicia, et le Majordome de tout à l’heure revint. Souriant, le guerrier d’Asgard se demanda ce qu’il allait pouvoir prendre comme dessert. Le tiramisu ? Oui pourquoi pas se disait-il en écoutant le conseil de la jeune femme qui avait demandé confirmation au serveur qui acquiesça de la tête, alors il n’hésita pas plus.

    -« Un pour moi également, merci… »

    Alors qu’ils attendaient le dessert, Kisu les yeux toujours aussi envahis par la surprise et le luxe de ce lieu écouta Elicia qui lui annonça que demain matin elle devait partir tôt afin de rentrer car des personnes l’attendaient.

    Cette déclaration confirma qu’il s’agissait bien d’une noble, et qu’elle avait sans aucun doute un emploi du temps bien chargé. Pour Kisu il n’y avait pas vraiment de soucis, il avait le temps, et devait voyager, ainsi lui aussi demain matin il prendrait la route vers une autre destination. Le dessert arriva ensuite, d’un geste de la tête il remercia le garçon…

    -« Très bien, vous savez je ne suis que de passage également… Je me doute qu’une personne de votre rang doit avoir un calendrier chargé n’est-ce pas ? »

    Lorsqu’Elicia débuta la dégustation il en fit de même, et en mangeant le dessert commença à regretter de ne pas avoir mangé cela bien avant, il fallait dire que c’était la première fois qu’il pouvait entreprendre un tel voyage.

    -« Sauriez vous me conseiller un peu, je parcours le monde, et je souhaiterai voir de beaux endroits… »

    Terminant le Tiramisu, il remercia la jeune femme.

    -« C’est vraiment délicieux… Ce pays possède vraiment une gastronomie délicieuse. »

    Et lorsque de son coté Elicia termina, Kisu se leva et fit le tour de la table pour tirer délicatement la chaise de celle-ci. Un sourire aux lèvres, il était maintenant temps de se rendre à l’hôtel et de trouver sa chambre.

    -« Puis je vous raccompagner ? Cela nous permettrait de discuter encore un peu ? »

    La voix légèrement timide avec une pointe de malice, il attendait la réponse de la jeune noble.

Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1234


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    Mer 17 Juil 2013 - 18:15

Elicia ne savait pas ce que son ancien majordome mijotait en ces lieux, aussi elle était quelque peu méfiante. Cela faisait quelques jours qu'elle était devenue un spectre d'Hadès, ce qui faisait que le pacte créé avec cet être était clôturé. Alors qu'elle pouvait être la raison de sa présence ? La demoiselle ne le savait pas, elle allait devoir attendre de s'être déchargée de Kisu pour avoir l'occasion de lui demander. Suoi qu'il en soit, ce dernier revint avec les deux tiramisus que les jeunes gens avaient commandés. Connaissant son démon, Elicia le soupçonna et à juste titre, qu'il était celui qui avait dû les cuisiner. Oui, juste en goûtant une part de son dessert, elle avait tout de suite comprit que c'était Sebastian qui l'avait fait. Après tout, il se devait d'être un majordome jusqu'au bout, alors il avait lui même fait le tiramisu histoire de délecter les deux personnes, bien que cela soit fait plus pour satisfaire la jeune fille.

Lorsque cette dernière avoua qu'elle allait partir à l'aube parce les autres spectres d'Hadès l'attendaient sûrement, Kisu lui répondit que compte tenu de son rang, elle devait probablement avoir un agenda très chargé.


"- Pas tellement que cela..."

Un fin sourire naquit sur les lèvres de la jeune fille. Il fut un temps cela avait été vrai. Pourtant, depuis qu'elle n'était plus qu'une protectrice d'Hadès, le planning avait été largement diminué étant donné qu'elle avait été déclarée morte depuis qu'elle avait assassiner son père. Quoi qu'il en soit, Kisu lui demanda par la suite quels lieux il devrait visiter après Rome étant donné qu'il était en vadrouille dans le monde afin de découvrir de splendides endroits. La jeune femme réfléchit à la question, avant de se dire qu'elle connaissait un endroit qui pourrait intéresser le jeune homme.

"- Je peux vous aider, en effet. Peut-être devriez-vous aller dans ma ville natale, Londre ? Sinon il y a aussi Venise, qui n'est pas loin d'ici."

La capitale de l'Angleterre était un lieu à ne pas manquer, aussi il était normal que la spectre lui conseille d'aller la visiter. Quant à Venise, c'était également un très beau lieu, qui plairait probablement au Guerrier Divin surtout que les joncques là-bas devaient être vraiment splendides. Enfin, la famille de la jeune fille n'avait jamais mit les pieds là-bas, néanmoins certains nobles qui l'avaient fait en avait rapporter de bon souvenirs. Celle-ci irait probablement là-bas dans le futur, cependant il était clair que cela sera le cas lorsqu'elle n'aura rien à faire du côté d'Hadès. Bref, une fois qu'ils eurent fini leur repas, Kisu se leva avant de tirer la chaise de la donzelle afin qu'elle puisse se lever. Une fois cela fait, elle suivit le jeune homme en dehors du restaurant, tandis que ce dernier lui demandait si il pouvait la racompagner, histoire de pouvoir parler davantage.

"- Non, cela n'est pas indispensable. J'aimerais avoir un peu d'intimité, si cela ne vous dérange pas."

Elle marqua une pause, avant de remettre son chapeau en place. Son regard azur se reporta par la suite sur son interlocuteur.

"- Cependant je dois vous remercier, Sir Kisu. Grâce à vous, j'ai passé une agréable soirée. Ne soyez donc pas morose, je suis sûre que l'on se reverra bientôt. Au revoir."

Elle se courba élégamment avant de faire volte-face. Son regard se fit inexpressif, tandis qu'elle prit le chemin afin de rejoindre les escaliers aux marches de marbres qui montaient dans les étages. Il ne fallut pas beaucoup de temps à la jouvencelle avant qu'elle ne trouve sa chambre. Lorsqu'elle y entra, elle vit que les meubles antiques arboraient des dorures, un lit en baldaquin était également là. La spectre s'avança jusqu'à une fenêtre qui donnait sur un balcon. Le regard fixé dehors, elle resta de marbre alors qu'un son cristallin sonnant comme une mélodie sortait de ses lèvres.

"- Mon démon est un menteur, un menteur, un menteur
   Mon démon est un menteur, que fait-il là ? ♫♪"


Une fois ses paroles improvisée sur l'air de la comptine "London Bridge is fallinf down" finie, la demoiselle se tût, continuant de regarder dehors d'un air neutre. Si c'était impossible à voir pour les personnes située derrière elle, l'oeil droit de son reflet se mit à briller, révélant un pentacle d'Hadès entouré d'un cercle à "épines". Une fois qu'il redevint normal, Elicia sentit que quelqu'un se tenait derrière elle et sans se retourner, elle reprit la parole d'une voix froide.

"- Puis-je donc savoir ce que tu fais ici, Sebastian ? Au dernières nouvelles, tu devais être dans le Royaume des Enfers, n'est-il pas ?"

Son majordome sourit, avant de se courber dignement.

"- Veuillez m'excuser d'apparaître ainsi sans prévenir. Cependant, j'ai été dépêché afin de vous dire que vous êtes attendue aux Enfers."

La spectre secoua la tête pour signifier qu'elle avait entendu. Ainsi elle devait rentrer dans sa nouvelle maison, et ce dans les plus brefs délais si son ancien démon était venu des Enfers exprès pour lui faire part de ceci. Bon, elle avait loué une chambre, elle aurait pu y rester. Cependant en étant maintenant une protectrice d'Hadès, elle n'avait plus vraiment besoin de faire semblant qu'elle avait besoin de dormir. La soirée commençait à devenir longue avec Kisu, aussi la demoiselle avait décidé de couper court à leur rencontre. Elle avait également bien comprit qu'il était un Guerrier divin d'Asgard, parce qu'il semblait avoir quant même beaucoup de prestance. Puis même, des gens qui se battent dans le froid pour survivre ressembleront plus à des paysans qu'à quelqu'un comme le jeune homme. Elicia finit par se tourner vers son démon, alors que celui-ci la regardait de ses yeux écarlates depuis qu'il était apparut.

"- Il est donc temps de se rendre enfin là où je dois me trouver. Conduis-moi là-bas, c'est un ordre."

Celui-ci s'agenouilla et prit la parole pour dire simplement ces mots;

"- Yes. My Lady."

Une fois qu'il fit cela, il se releva et s'empara de sa maîtresse, la portant comme si il s'agissait d'un trésor. La jouvencelle le tenait par le cou afin de ne pas tomber, et ce dernier disparu en s'enfonçant dans le sol, un portail vers les Enfers s'étant ouvert sous ses pieds. L'instant d'après, il posa délicatement la jeune fille sur le sol tandis qu'elle regardait l'endroit. Ainsi elle venait enfin de poser pied dans le Royaume de sa Majesté Hadès... Sebastian disparu une nouvelle fois, la laissant seule devant les portes menant à ce qui ressemblait à un palais. Sondant les énergie cosmique des alentours, elle ne pu sentir rien d'autre qu'un cosmos de même puissance qu'elle qui devait se situer assez loin de l'endroit où elle se trouvait actuellement. Bon... Peut-être est-ce qu'un autre spectres viendrait à son encontre ? En tout cas Elicia espérait qu'elle ne devrait pas attendre trop longtemps que quelqu'un se pointe, parce qu'elle aurait probablement pu rester plus longtemps à Rome...

Arrow  Elicia retourne aux Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Rome/Elicia] Passage par l'Italie, et la ville éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» APRES LE PASSAGE D'ANDRE APAID
» Enfin.... : Passage en Free to Play « imminent » en Europe
» La première Campagne D'ITALIE 1796-1797
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-