Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 FB L'appel d'Athéna [PV Kurayami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurayami

avatar
Rôle : Loup Solitaire
Messages : 2004


Caractéristiques
Vie Vie:
172/172  (172/172)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: FB L'appel d'Athéna [PV Kurayami]   Mar 2 Juil 2013 - 2:28


Il faisait un magnifique soleil. Cela y était j'approchais de plus en plus de ma destination, encore quelques kilomètres et je serais au Sanctuaire, à nouveau entouré par mes compagnons de batailles qui constituaient désormais ma seule famille. Revoir à l'horizon les douze maisons du zodiaque s'élevant là haut sur la colline réchauffait mon coeur, après tout, c'était tout ce qu'il me restait à présent. Et oui ça y était les gars, je rentrais à la maison. Tadaima mina-san !! Comme j'avais pris l'habitude de le dire étant plus jeune, en rentrant chez moi après avoir été puiser de l'eau à la rivière ou ramasser du petit bois pour faire un peu de feu... Enfin, jusqu'à ce que les Spectres ne me les prenne... Jusqu'à ce qu'ils me prennent tout.. Mes parents... Mon foyer.. Ma seule famille... Assez ressassé le passé pour le moment... Je devais juste me contenter d'avancer...

 Arrivé là bas, je croiserais la route de Chevaliers que je connaissais déjà, d'autres dont je n'avais pas encore eu le temps de faire la connaissance et surement aussi d'autres que je n'avais encore jamais vu auparavant dont des Chevaliers de Bronze tout comme moi, me prouvant ainsi que je n'avais pas progressé d'un pouce, des Chevaliers d'Argent, et sûrement aussi des chevaliers d'Or. Surtout que, ne l'oublions pas le Seigneur Odin m'avait demandé de porter son message, et à qui pouvais-je bien le transmettre et qui se trouvait au plus haut niveau de notre hiérarchie ? Je le découvrirais certainement une fois parvenu à bout des douze temples. Mon maître m'avait dit il y a bien longtemps qu'un des Chevaliers d'or, si ce n'était le plus puissant ou le plus sage, recevait l'immense honneur d'avoir une certaine autorité sur ses onze autres confrères et à celui là seulement était discerné le titre de Grand Pope. Je ne l'avais pas encore rencontré personnellement mais s'il existait vraiment il devait sans aucun doute se trouver au delà du Temple des Poissons. Mais ce n'était pas l'unique raison pour laquelle je voulais me rendre là haut. Il y avait autre chose pour laquelle je devais en avoir le coeur net....

 Les lourdes portes du Palais d'Odin se refermèrent derrière moi et le corbeau du dieu vint se poser sur mon épaule. Arrivé à distance des gardes ces derniers me regardèrent stupéfaits et me laissèrent passer, peut être avaient-ils remarqué le volatile gentiment perché sur mon épaule et avaient tout de suite compris à quel point il était important de me laisser sortir. En tout cas cela me surprit mais ce n'était pas pour me déplaire. Ca c'est grâce à toi n'est ce pas ? Demandais-je en m'adressant au mystérieux familier. J'ignorais si ce dernier me comprit mais pour seul réponse, il déploya ses longues ailes et s'envola dans la direction dans laquelle je devais partir. Je le laissais me dépasser et tentait de le suivre à mon rythme. Nous avançâmes ainsi pendant un long moment durant lequel j'eus l'impression que le léger soleil voilé par la météo propre à ces régions en avait profité pour entamer sa descente. Cela devait donc déjà faire quelques heures que nous voyagions, la nuit n'allant pas tarder il allait falloir nous trouver un abri où passer la nuit et nous ressourcer et vite ! Je ne tenais pas vraiment à savoir ce qu'étaient les poussières de diamants vu la façon dont Siam les avais décrites cela pouvait être très dangereux... Mais bien sur Siam !! Pour venir nous nous étions réfugiés dans les ruines d'Eta si c'étaient bien comme ça que cela s'appelait. Je m'arrêtai brusquement et tentai de siffler pour que mon nouveau compagnon me remarque mais c'était peine perdue, mes doigts et ma bouche étaient gelés si bien que je ne parvenais à ne rien faire d'autre que paraître encore plus stupide. La seule solution était d'attendre qu'il daigne enfin remarquer mon absence. J'en profitai un peu pour reprendre mon souffle et essayer de retrouver la route par laquelle la guerrière divine m'avait guidé. Nous étions tout proche nous pourrions être à l'abri en moins de deux, et c'était justement  ce moment là bien précisément que l'animal avait choisi pour faire demi tour et me rejoindre. Je lui fis signe de me suivre à son tour en espérant qu'il me comprenne...

 Nous arrivâmes finalement juste au bon moment dans le refuge que mon amie d'Asgard m'avait fais découvrir. La seule pièce de ces ruines qui possédaient encore quatre murs, ouverte uniquement sur le toit pour laisser partir la fumée des feux que l'on allumait généralement ici. La nuit et une tempête de neige nous avaient pris au dépourvu ne nous laissant pas le temps d'aller ramasser du bois pour le feu ou chasser un peu, tant pis. Mon compagnon de fortune quant à lui ne se laissa pas mourir de faim, il devait sans doute avoir lui l'habitude lui de ce climat c'est pourquoi il s'en alla peu de temps après que nous soyons arrivé. Laissé tout seul par ce froid, je me demandais bien où pouvait bien se trouver Siam, elle avait dis qu'elle reviendrait et qu'elle m'accompagnerait au moins jusqu'à la frontière si ses supérieurs ne la laissait pas s'aventurer plus loin à cause de ses nouvelles fonctions. Elle avait aussi dis qu'elle m'enverrait un message télépathique pour me demander où je me trouvais mais depuis aucunes nouvelles. Il était temps d'exercer mes capacités en tant que Saint pourquoi tout le monde réussissait à entrer en contact par ce biais ou parvenait à ressentir les cosmos de leur comparses et pas moi. Si j'étais vraiment un Saint je pouvais le faire aussi, pis, n'avais je pas senti l'extraordinaire énergie de Odin après tout ? C'était déjà un grand pas. Il allait falloir que je me concentre sur les masses d'énergie plus petites que celles des dieux. Je tentai de rechercher celle de la guerrière divine du Niddhogg et de lui communiquer un message... Siam ? Siam ? Est ce que tu m'entends ? Où es tu Siam ?? Je me trouve dans les ruines d'Eta. Rejoins moi à la frontière si tu le peux.... Je retentai l'expérience plusieurs fois en me concentrant au maximum. Je n'eus pas vraiment l'impression que cela marchait mais en tout cas, ce que je savais c'était que cela m'avait beaucoup épuisé. J'étais comme à bout de souffle, et j'avais froid, terriblement froid.

 J'eus l'impression de partir quand soudain. Un incroyable cosmos vint jusqu'à moi et me parcourut tout le corps. Il était à la fois presque aussi puissant que celui du dieu Asgardien, mais aussi tellement chaleureux, tellement doux, sincère et si plein de compassion. Il chassa mes doutes et me réchauffa aussi bien le coeur que mon corps tout entier. Ce fut donc grâce à ce cosmos qui m'enveloppait que je parvins à m'endormir et que j'échappais au froid. Lorsque je me réveillai, c'était déjà l'aube. Je m'étais endormi à peine protégé complètement du froid, et le ventre vide mais pourtant je me sentais en pleine forme. Mon compagnon de route était là aussi et devait attendre que je me réveille pour reprendre la route. Personne d'autre ne se trouvait là, ou proche des environs pour avoir pu me porter secours à l'aide de son cosmos. La seule qui aurait pu le faire, surtout d'aussi loin, la seule qui devait prendre soin autant de ses protecteurs, c'était la déesse Athéna en personne. Il ne pouvait pas y avoir de doute là dessus. Je me sentis soudain remonter d'aplomb prêt à repartir et rentrer au plus vite. Je me relevai et me dirigeai vers la frontière, m'adressant à mon allié je prononçai ces quelques mots le sourire aux lèvres: ''Allez t'es prêt ? Alors on y va ! Je rentre à la maison''

 Oui, la chose que je devais vérifier au delà de ces douze temples qui se dressaient à seulement quelques milliers de kilomètres de moi et ce, même si dans mon coeur cela ne faisait plus aucun doute, c'était que notre déesse bien aimée, pour laquelle nous avions choisis de donner nos vies corps et âmes était enfin de retour. Il fallait absolument que je la vois ! Déesse Athéna attendez moi, me voilà !
Revenir en haut Aller en bas
 

FB L'appel d'Athéna [PV Kurayami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'appel d'Athéna
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» Et les athéniens s'atteignirent...! ~ Pv Luc
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Sanctuaire Sacré ¤ Athéna :: Le Sanctuaire-