Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Allemagne: Flûte alors!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Allemagne: Flûte alors!   Lun 25 Fév 2013 - 15:05

En cette époque troublée où le jeu des alliances entre les différents pays bat son plein, présageant des évènements tragiques, des faits étranges passaient inaperçus. Il en était certains dans une ville prospère depuis à peine une décennie , situé dans ce qui allait devenir la région de la Basse Saxe, près de la Weser, rivière toute proche. Cette ville s'appelait Hamelin, et était connue pour le fameux conte du "joueur de flûte".
Ce conte était bien connu de tous, et c'est pour cette raison que certains habitants commençaient à s'inquiéter.... en effet, cela faisait quelques temps qu'il y avait de moins en moins d'animaux. Au début, ce fut une présence amoindrie des rats, jusqu'à ce que l'on en voit plus du tout ..... puis ensuite ce fut le tour des chats de disparaître... des oiseaux.... et là depuis peu, les chiens commençaient à se comporter d'une façon étrange! Et la peur du fantôme du joueur de flûte commençaient à s'installer seulement dans les coeurs des gens.... Jusqu'où cela allait il aller? Difficile à dire....
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Dim 14 Avr 2013 - 18:48

Le voyage que j'avais entrepris m'avait amené en terre d'Allemagne. Ma cloth box avait été draper dans des structures en bois pour ne pas attiser les regards indiscrets et trop curieux car comme à mon habitude, je désirais avant toute chose passer indiscret aux yeux de chacun. Voilà des jours et des nuits que je marchai sur le bord de la route sans l'ombre d'une ville et dans l'unique espoir de trouver quelque chose d’intéressant mais, pour le moment cela restait encore vain. Vêtue d'un longue et légère cape couleur pale avec une capuche, j'avance doucement le visage stoïque ne laissant transparaitre aucune émotion sur mon visage quand soudain j'arrive enfin à une ville. Ce voyage m'avait fatigué et comme tous humains, j'avais mes propres limites. Une halte dans ce village ne serait franchement pas du luxe. Ma décision était dès lors prise.

Aussitôt même, je tentai de me renseigner sur ma localisation auprès des habitants de ce coin mais, pour cela il me fallait avant tout dépasser mon propre caractère qui été plutôt discret en général. Dès lors, je décida d'aborder une personne au hasard dans la rue. Ce dernier poliment m'informa rapidement de ce que je souhaitais savoir et parti aussitôt. Je me trouvais donc dans la ville de Hamelin. Je commençais à regrettais d'être parti. Ici en Allemagne, le soleil n'était si généreux qu'en Grèce mais bon, j'arrivais tout de même à m'y faire et me dit que c'est un des désavantage d'un bon itérant.

Savant maintenant où je me trouvai, je décida d'aller directement en direction de la taverne de la ville afin d'apaiser ma soif et qui sait si dame la chance était avec moi, je trouverais peut-être une piste à remonter en écoutant les ragots des soiffards. Heureusement pour moi, j'avais de quoi payer un ou deux verres. Arrivé devant, je pris un siège et commanda de suite un verre de leur spécialité régionale. S'il y avait bien une chose qui changeait pas, c'était les tavernes. Elles étaient toujours animées et plein de soulards racontant leur petite mésaventure. Assis au comptoir, j'avais décidé de me fondre dans le paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Mar 16 Avr 2013 - 15:50

" Alors Hans? ça va la famille?"

"Et deux dampfbier, deux!"

"un Pfanne Uelsener s'il te plaît ute"


L'ambiance dans la taverne était celle que l'on trouvait dans chaque taverne. Chaleureuse, animée, tout le monde discutait de la routine. Pourtant, le chevalier d'Athéna pouvait distinguer un certain malaise. Il y avait des sujets que les gens évitaient avec précaution d'aborder. La serveuse lui sourit en lui apportant le schnaps qu'il avait demandé, mais derrière ce sourire se cachait une inquiétude. Apparemment, sa présence n'était pas pour les rassurer. Il resta ainsi à sa place, à découvrir l'une des boissons locales qui faisait la fierté du pays. Placé près d'une fenêtre, il pouvait voir les habitants dans les rues, marcher d'un pas pressés. Tous semblaient éviter de traîner dehors trop longtemps... mais cela il ne pouvait en être certains. Peut être qu'il se faisait de fausses idées.... C'est alors qu'il le remarqua. Pendant qu'il était en train de déguster son schnaps, il aperçu un passant, dont le visage était dissimulé sous un ample chapeau et un bien long manteau. Chico eût comme un frisson, comme si ce dernier l'épiait et le plus troublant était qu'au moment où il en prit conscience, ce dernier reprit sa marche dans la rue pour s'engouffrer dans une ruelle. Allait il sortir et chercher à retrouver cet individu? Ou rester tranquillement dans la taverne à profiter de la chaleur de l'endroit?
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Jeu 18 Avr 2013 - 23:35

Le verre a la main, je pouvais enfin profitait de ce précieux moment de pause que je m'étais finalement accordé. Mais trainer dans ce genre d'endroit n'était vraiment pas dans mes habitudes bien que, je n'aie pas trop le choix si je souhaitais récolter les premières informations sur une éventuelle piste. La plupart du temps, les gens parlaient beaucoup pour raconter leurs aventures autour d'une bonne bouteille. Assis tranquillement au comptoir de la taverne, je sirote ma boisson et commence à trouver l'ambiance quelque peu ennuyeuse depuis un petit moment et cela malgré la bonne animation qui y règne dedans. A première vue, il n'y avait pas de quoi partir à l'aventure à entendre les uns et les autres, juste de bonne veille histoire de soiffards, voilà tout. Pour ma part, j'étais en quête d'autre chose.

Décidé de terminer mon schnaps pour partir d'ici, je ne m'attarde plus en ce lieu et commence même à m’empresser quand soudain j'aperçois sur le côté, à travers la fenêtre une personne qui semble me scruter fixement dans la rue puis, reprend sa marche pour disparaître. Étrange ! Cela avait bien sur attiré mon attention. Qu'allais-je trouver si je décidais de sortir et de parcourir les rues dans le seul but de retrouver ce mystérieux homme. Mon excitation me gagnait de plus en plus et sans plus attendre je décidai d'avaler cul sec la fin de verre afin d'en savoir un peu plus. Ma décision était prise. Tout ce que j'avais pu récolter pour l'instant était de bonne veille histoire dont certaine était à dormir debout. Ma bourse de drachmé en main, je paie mon verre et m'en vais d'un pas déterminé en direction de la sortie.

Commence alors la recherche de cet individu. Ma cloth sur mes épaules, je me fais la remarque que le peu de gens que je croise marche d'un pas pressés. Pourquoi, que fuient-ils. Mais en aucun cas, cela ne me décourage. Bien au contraire, cela aurait plus tendance à m’inciter à continuer dans mes recherches actuel. Au bout de quelques minutes de marche, j'arrive dans la rue en question et remarque que non loin si trouve une petite ruelle assez sombre.

Arrivée à sa hauteur, je décide de m'y engouffrer. Lentement j'avance pas à pas avec prudence et me dis qu'il n'a pas pu me distancer quand soudain, je l'aperçois. En le voyant, je stoppe ma marche afin de l’interroger.

«_ Puis_je vous aider d'une quelconque manière ? »

En mon for intérieur, je ne pouvais que l'espérais. Le moins que l'on puisse dire et j'étais face à quelqu'un d'assez excentrique. Quoi qu'il en soit, j'allais vite connaître la réponses a ma questions ...
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Lun 22 Avr 2013 - 18:50

L'individu mystérieux était installé tranquillement sur des caisses, comme si de rien n'était. Il ne semblait pas inquiet ou nerveux, bien au contraire il adoptait une attitude des plus décontractées. Il avait une petite flûte et en jouait tranquillement lorsque le chevalier d'Athéna le rejoignit. La mélodie était des plus calmes, pas des plus joyeuses certes, voir même un peu lugubre, mais magnifique. Il stoppa net lorsque Chico arriva et se mit à lui parler, proposant de l'aider si cela lui était possible. Dans la pénombre de son chapeau et de la ruelle, Chico arrivait il à voir le sourire de l'individu? Difficile à dire... en tout cas l'énigmatique personnage acquiesça, montra sa flûte et lui fit signe d'écouter... Portant sa flûte à sa bouche, il entama un air différent, plus rythmé, mais pas de ces airs festifs que l'on entendait dans les tavernes. Cela avait presque un air des musiques tziganes, mais cela n'en était pas non plus... Quoi qu'il en soit, tout se mit à tourner autour de Chico, prit de vertiges, puis il chancela et tomba au sol. Tout se fit sombre autour de lui et il sombra dans l'inconscience sans qu'il puisse faire quelque chose....

Quand il se réveilla, la nuit était tombée depuis très longtemps. Il faisait encore plus froid mais surtout et là c'était le plus inquiétant .... il ne se souvenait de rien du tout. Pas de nom, pas d'identité, pas de souvenirs... il ne savait pas où il était, ni ce qu'il faisait ici, et encore moins qui il était....tout ce qu'il avait était une sorte de caisse... Comment allait il réagir?
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Jeu 25 Avr 2013 - 18:45

Une nouvelle fois de plus, ma bonté d'âme avait su provoquer les ennuis. C'était là une de mes faiblesses mais, je l'en blâmais point car, elle faisait ma plus grande force de caractère. Toutefois, elle avait le don de me mettre dans des situations les plus compliquées dont j'avais assez de mal à me défaire parfois. Certes, on pouvait voir en moi une personne candide, d'assez naïf même. Mais, tout ce que je souhaitais était le bien-être de chacun.

Assis tranquillement sur des caisses et en silence, le mystérieux individu était un joueur de flûte. Il me fit signe de l'écouter. C'était tout simplement magnifique voir du grandiose même. Dès lors, le peu de méfiance que je pouvais avoir à son égard s’était éteint, chose que je regrettai bien rapidement. Charmé par sa mélodie, je fus très vite pris de vertige et commença même à ne plus distinguer les choses de manière claire. Comment quelqu'un d'aussi talentueux pouvait mettre à bien un don de manière mauvaise, c'était tout simplement gâcher un talent. C'est à ce moment précis que je chuta au sol, entendant encore cette maudite musique tzigane quand peu à peu, tout se sombra autour de moi comme emporté par les sombres ténèbres. Cela ne pouvait pas se terminer ainsi, non ! je refusais.

Me tirant de mon brusque réveil, je m’éveille sur le sol. Nombreuses interrogations viennent par la suite se bousculer dans ma tête. Malgré mes efforts, je n'arrive pas à me souvenir de quoi que ce soit sur ma vie passée, cela pouvait paraître inquiétant et je devais m'atteler à résoudre cette grosse complication en priorité à laquelle je dois faire face. J'examine alors les alentours en y espérant y trouver un quelconque indice: une caisse en bois se trouve sur mon côté droit. Sans plus attendre, je n'hésite pas et commence à l'ouvrir. A l'intérieur, un éclat doré jaillit pour laisser place à une caisse faite en or.

Conscient qu'une telle boîte pouvait attirer les convoitises, je la recouvre aussitôt de ses structures en bois puis me posent plusieurs questions : Aurais-je dépouillé quelqu'un dans le seul but de m'enrichir. Pire encore, provoquer la mort d'une personne honnête et bien pensante. Le simple fait d'y penser m’inquiétait réellement. En tant que gentilhomme, je devais tirer au plus vite cette histoire au clair. Dès lors, je me résous à la prendre avec moi et veiller sur elle mais, hélas cela s’avérer une tache compliqué aux vues de mon amnésie totale. Ne connaissant même pas ma propre identité, je ne perds en aucun cas confiance en moi et commence dès lors à sortir de cette petite ruelle.

Le vent face à moi, je commence alors à m'emmitoufler dans ma longue et fine cape de couleur pâle et cherche malgré tout le moindre indice dans ma tête mais, en vain. Tout portait à croire que j'étais un petit brigand des rues. Je devais finalement me rendre compte de ma situation : j'étais égaré mais, tout n'était pas perdu. Je m'étais peut-être fait une réputation dans cette ville, qui sais. Je pressai dès lors mon pas dans cette nuit glacée. Très peu d'établissements étaient encore ouverts à ses heures là. Mon choix se porta sur celle de la taverne. Les ragots allaient bon train dans ce genre d'endroit.

Toujours accompagné de ma caisse, je pénètre de suite à l'intérieur et va directement au comptoir pour demander un verre. Conscients que je n'avais pas de drachmée en poche pour payer, je lance tout de même ma commande car après tout, il faut vivre dangereusement...

«_ Mettez-moi ce que vous avez de plus fort ! »

Dans l'espoir d'être reconnu par quelqu'un, je commence à dévoiler doucement mon minois de ma main droite puis dans un second temps, par me retournai d'un seul trait vers les tables afin de lancer une interrogation qui me démanger les lèvres.

«_ Connaissez-vous mon visage ? »

Suspendu aux lèvres de quelques habitués, ils possédaient peut-être un indice même minime soit-il sur ma vie passée ou actuel ...

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Mer 1 Mai 2013 - 18:02

[désolé pour le retard, ça sera plus rapide désormais]


La serveuse s'arrêta nette face au saint amnésique. Elle semblait pour le moins...déconcertée.

"euh... monsieur? Vous êtes venus il y a quelques heures il me semble... d'ailleurs vous avez payé avec une monnaie étrange.... pas de notre pays en tout cas! Et vous êtes partit le temps que je m'en rende compte... Vous avez pris du Schnaps tout à l'heure, je vous en ressert un? et vous désirez peut être vous restaurer également? Je sais que ce n'est pas mes affaires, mais vous semblez en avoir besoin.... Comme c'est la fin de la soirée, vous pourrez me racontez votre histoire si vous le désirez! Après c'est vous qui voyez..."

La femme était une forte blonde aux yeux clairs. Sa voix était énergique et ne dénotait aucune peur. Les autres clients de la taverne étaient pour la plupart trop occupés à vider leurs verres pour faire attention à l'étranger... La pièce était sombre et emplie de fumées.... comme l'esprit de Chico qui n'avait toujours aucuns souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Mer 1 Mai 2013 - 23:34

Personne n'avait remarqué ma présence dans la taverne. Aucun client ne s'était retourné pour me dévisager. Ces derniers étaient bien trop occupés à leurs petites affaires locaux ou à picoler. Pourtant, l'un d'eux pouvait peut-être m'aider dans mes recherches mais, hélas mon appel au secours ne fut pas entendu et été passé visiblement inaperçu dans tout ce brouhaha. Il était inutile d'insister davantage quand soudain je vis devant moi une dame, sûrement la serveuse. Le visage étonnée, elle m'annonça très clairement ce qui pouvait être les premières pistes de l'affaire qui m'intéressait. L’œil vif, j'écoute attentivement chaque parole de son récit. Selon ses dires, j'étais déjà venu en ce lieu où l'alcool couler en abondance et si j'en croyais les détails suivants, j'étais passé prendre un simple verre que j'avais payé à l'aide de quelques piécettes qui lui avaient paru bien étrange.

Ces maigre informations que j'avais pu récoltait en venant ici même m'avait permis de dégrossir ma tâche et de faciliter les pistes. Désormais j'en étais sûr, je n'étais pas du coin. Mais comme tous curieux, cela avait suscité mon attention, je souhaitais en savoir plus, beaucoup plus même. J'étais résolu à résoudre cette fichue énigme. Posé à mes côtés, je fixai un instant la mystérieuse boite. Quelque peu soucieux, bien des questions venaient à se mêler dans mon esprit : est-ce que cette boîte serait un fragment de ma vie actuel ou passé. De nouveau, je m’interroge et viens même à envisager le pire des scénarios quand j'entends la gentille proposition de la serveuse. A ses mots, une discrète grimace apparut sur mon visage.

«_ Cela aurait été avec plaisir mais on m'a apparemment spolier comme un malpropre, il ne me reste plus que cette veille boite que je trimballe encore, en guise de souvenir. Tout ce que je me rappelle à vrai dire c'est de mettre éveillé dans une petite ruelle pas très loin d’ici sans le moindre souvenir et sans le moindre sou en poche. Donc je préfère pas m'endetter pour un repas, cependant c'est gentil à vous. »

Abattu et quelque peu découragé, je me mis aussitôt à m'assoir sur un siège se trouvant près de moi et continue à lui narrer ma mésaventure. Je tentai tout de même de reformais le puzzle de ma vie actuel. Une chose était sûr, je n'étais pas d’ici. Et malgré mon morale, je tentai tant bien que mal d’amasser des informations. Tout pouvait avoir son importance, chaque détail comptait ...

«_ Puis-je savoir dans quelle ville je me trouve actuellement et pouvez me dire également quel est l'auberge la plus proche ...? »

Entièrement conscient que je ne pouvais guère payer mes nuits à venir, peut-être pouvais-je aider à faire un quelconque travail en échange d'une ou deux nuits ...
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Mar 7 Mai 2013 - 11:22

La jeune femme souria à celui qui semblait être désormais un simple vagabond qui n'avait plus de passé. Elle lui répondit avec chaleur et compassion.

"Vous vous trouvez à Hamelin, en Allemagne. Quant à l'auberge la plus proche ... en fait vous vous y trouvez! Nous faisons taverne et auberge. Votre histoire est vraiment triste... mais ne vous inquiétez pas, tout finira par s'arranger... d'ailleurs.. attendez moi je reviens!"

Semblant comme disparaître, elle revint au bout de quelques minutes et déposa devant Chico une assiette de choux et de saucisses, ainsi qu'un autre verre de Schnaps.

"Cadeau de la maison!" lui fit elle avec un clin d'oeil.

Laissant le saint avec son repas, elle s'en alla de nouveau pour voir le tavernier puis revint là encore après quelques minutes.

"bon, j'ai discuté avec Hans! Il a l'air un peu bougon comme ça mais c'est un brave homme! Etant donné que vous êtes amnésique et apparemment pas de la région, malgré votre allemand parfaitement parlé, j'ai réussi à le convaincre de vous laisser travailler ici le temps que vous vous remettiez! Cela vous assurera le gîte et le couvert... Peut être qu'au bout d'un moment la mémoire vous reviendra?! Qu'en dites vous?"

La femme le suppliait presque de ses yeux. Cela pouvait résoudre bon nombre de ses problèmes du moment, mais allait il accepter et rester ici? ou parcourir les rues dehors, sans rien n'avoir en tête et en prenant le risque de mourir de faim et de froid?
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   Mer 8 Mai 2013 - 18:45

L'hospitalité de la jeune serveuse m'avait touchait. Elle était bien la seule personne à se préoccuper de mes problèmes. Touché par une telle gentillesse, je ne pouvais qu'acceptais la proposition qu'elle me faisais et puis, je n'avais pas trop le choix. Je devais me rendre à l'évidence : J'étais pour l'instant un étranger en quête de son identité, de ses souvenirs, de sa patrie. Seul cette boîte était l'unique l'indice que je possédais mais, je ne savais pas encore ce qu'elle pouvais indiquais. Fichtre ! En mon for intérieur, le sentiment de colère se faisait de plus en plus pressant. Malgré mes nombreuses tentatives à essayer de me rappeler, c'était malheureusement vain. Tout ce que je possédais était ces maigres informations dont j'avais eu connaissance il y avait peu de temps et cette mystérieuse boîte qui renfermais une caisse en or.

«_ Soit, j'accepte ! Alors, en quoi puis_vous être utile, dites moi … »

Affamé, je commençai dés lors à déguster mon assiette tout en méditant comment j'allais pouvoir éventuellement m'y prendre. Mais, il fallait avouer que malheureusement les pistes restaient quelque peu restreinte. Non, je ne pouvais sûrement pas finir mes jours en Allemagne. Déterminé à résoudre ce mystère qui m'entourait, je me résous finalement à travailler dans cette petite taverne, après tout comme l'avais dit la serveuse, peut-être y dénicherai quelque informations utile à ma cause. Après avoir terminé mon assiette et avoir bu mon à demi mon schnap, je m'employai de suite ma tâche quand j'entendis une conversation intéressante entre deux hommes qui se tenait à l'écart des autres.

Leur histoire portait uniquement sur de vastes rumeurs mais, je tendis tout de même mon oreille car je le savais, il y avait toujours un peu de vrai dans celle-ci. Celle-ci racontait l'histoire d'un fantôme, d'un spectre si j'en croyais ces deux là, qui avait le don de voler la mémoire aux braves gens par le sons de sa flûte. Sans plus attendre, je me retourna et agrippa l'un des deux homme par le col de sa chemise. J'avais évidement fait le lien avec ma triste histoire.

"_ Où puis_je trouver ce soi disant fantôme ? "

L'homme balbutia au début puis me répondit. Selon lui, il apparaissait le soir tard au détour d'une rue à fixer les gens afin de mieux les attirer. Sans détour, je pris ma boîte et m'en alla. Résolu à résoudre l'énigme, j’emboite le pas afin de rejoindre la fameuse rue en question. Si mon plan se passait comme je l'avais prévue, je devais normalement retrouvais ma mémoire dans quelques heures.

Campé dans une sombre ruelle à labrits des regards indiscrets, je voyais les heures défilaient. Peu à peu, je voyais les gens se pressaient dans la rue face à moi. Quand vint enfin la nuit ! Malgré la fatigue, je me devais de restais éveillé car le voleur de mémoire allait peut-être apparaître. Malgré ma vigilance, personne. Je commençais à désespérais quand j'aperçus quelqu'un à l'horizon. Je décida dés lors de m'en prendre à lui. tant qu'à faire ! c'était mon homme après tout. Il correspondait bien aux critères. Par chance, je le surpris et une bousculade s'en suivit.

Aussitôt même, je retrouvas toute ma mémoire, tous mes bon vieux souvenirs d'antan, et mêmùe mon pendentif que m'avait légué Pan, durant lequel je m'étais forcés à recherchai la trace en France. J'étais un saint de l'espoir, un chevalier d'Athéna et ma place était en Grèce, au sanctuaire.

J'avais vécue une expérience assez bizarre et espérais bien ne plus en revivre de sitôt. Dès lors, je repris ma clotbox et repris la route.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Allemagne: Flûte alors!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allemagne: Flûte alors!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les "toulousains" et les EC en Allemagne
» Si le centre est stable, alors la famille est soudée — Ngugi
» Sondage Allemagne
» L'Allemagne réimprime des Marks
» Alors beau brun, ça te dit de me rejoindre ? ? 12/06 à 16h03

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-