Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Roumanie : Dracula se réveille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Roumanie : Dracula se réveille ?   Dim 24 Fév 2013 - 18:25

Dans les presses du journal ce matin, l’atmosphère était fébrile : d’ici une heure, on enverrait une dizaine de milliers d’exemplaires dans tout le pays avec une première page défiant la routine : une voyante avait prédit l’effondrement de plusieurs habitations à l’autre bout du pays, sans preuve ni fondements autre que ses cartes et sa voyance. Les faits paraissaient irréels, incroyables. Et pourtant, la mégère ne démentait, très satisfaite de la publicité qui lui était ainsi donnée. Elle disait avec le plus grand sérieux qu’elle venait d’une famille expérimentée dans le domaine, que depuis des siècles ses ancêtres prédisaient toute sorte d’évènement, dans le monde entier et non pas seulement dans son pays. Elle avait encore bien du chemin à faire pour marcher sur leurs traces mais ses débuts étaient prometteurs. Et le nombre de ses clients doublé. Parmi, des personnalités étrangères plutôt connues, en quête de pouvoir et de mysticisme.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Dim 28 Juil 2013 - 11:18

Arrow Grèce.

Après quelques jours de marche, me voilà à m'approcher inexorablement de la frontière Roumaine. Pour être honnête, c'est un choix de facilité, une région proche de Grèce dont sa relative proximité me motive à m'y aventurer. Néanmoins, il m'a fallu beaucoup de temps avant d'arriver à point nommer. À aucun moment, je n'ai souhaité utiliser significativement mon Cosmos pour laisser trahir ma présence avec d'éventuels ennemis ! D'une certaine manière, cela a été payant puisque une fois la frontière Roumaine traversez. Je ne descelle aucune présence Cosmique notable. Je vais donc m’atteler à assouvir ma curiosité. Puisque ce long trajet m'a permis d'avoir l'oreille suffisamment attentive en croisant des groupes de voyageurs dans des tavernes ou dans des endroits à forte densité de population. Quelques Grecs venaient de parachever un long voyage en Roumanie et étaient selon leur dire. Ébahis par les paroles d'une voyante qu'ils étaient venus rencontrez expressément. Les nombreux brouhahas de la taverne ne m'avaient pas permis d'entendre davantage de leur discussion et finalement, ils quittèrent la taverne sans que j'en entende encore plus. Je ne peux donc savoir où vit exactement cette femme ! Mais si cette personne à une notoriété dépassant les frontières de son pays, je vais pouvoir me faire passer pour un potentiel client.

Mais par où commencez ? Je ne connais pas la géographie locale et je ne peux que me laissez guidez que par mon instinct. Intuition qui me pousse finalement à suivre un flux de voyageurs vers une destination pour l'heure inconnue. Et première problème, la barrière de la langue. Où plutôt des langues. Je ne saurais décrire avec exactitude l'origine de tous ces touristes mais je suis surpris de constatez tant de multiplicités ethniques. Vêtu d'une longue veste, mon armure est rangez soigneusement dans sa box. Elle-même entourez d'un bois extrêmement soignez et confortablement positionnez sur mon dos. Le tout, attachez par deux lanières en cuivre. Il serait irréaliste que la population ait connaissance de l'ordre des chevaliers d'Athéna en apercevant ma cloth box ou mon armure. Mais je dois évitez au possible les questions indiscrètes sur ce point. Quitte à me faire passez pour un noble voyageur ou je ne sais quoi ! Quoiqu'il en soit, je suis d'un pas léger le petit groupe de personnes tout en espérant que d'autres viennent si ajoutez.  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Lun 29 Juil 2013 - 19:57

La foule grouillait en tous sens, une le de badauds pour la plupart à la mine pauvresse et au regard suppliant. Certains demandaient l'aumône en face des fumeries, d'autres vendaient dans tous les coins de rues possibles. Les cris éclataient pis tandis qu'on tentait de traduire tant bien que mal à son voisin. Par chance pour Alistair, au détour d'une église, un prêche se tenait en grec. Les échos de l'édifice religieux retentissaient jusqu'à l'extérieur pour qui prêtait oreille attentive. Des échos de sévérité mais aussi, après un temps, de dispute. On débattait. Dans ce tumulte un nom revenait parfois : Étienne Cantacuzène, le maître actuel du pays. Les accents du pays d'Athéna s'élevèrent un temps avant de retomber.

Peut-être le chevalier de l'Autel avait-il trouvé là un moyen d'atteindre son objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mar 30 Juil 2013 - 17:23

Noyer parmi la masse de touriste, natif du pays et j'en passe. Je me laisse guider par les mouvements de foule tout en ayant une oreille attentive aux moindres soubresauts de conversations qui éventuellement. Me serait compréhensible. Néanmoins, la curiosité et l'envie me poussent finalement à faire quelques emplettes qui pour certains, pourrait s'avérer utile. Chapeau, carnet de voyage, gousset feront largement l'affaire. La barrière de la langue n'est finalement pas un problème lorsque je me décide à m'avancer vers l'un des vendeurs des coins de rues. Les achats se font ma foi tout naturellement et me voici comme étant un parfait chasseur de monstres. Seule la cloth Box toujours fixement attacher sur mon dos fait encore l'amalgame avec ma réelle identité. Néanmoins, elle est elle-même encercler d'un bois très épais et soigneux. Veste et autres habits aux couleurs sombres, me voilà paré à de nouvelles aventures et celle-ci, pourrait débuter plus rapidement que prévu. Quittant l'étalage du vendeur à laquelle j'avais acquis mes achats, je m'avance lentement toujours plus au cœur de la petite bourgade. Ce n'est finalement qu'au détour d'une église que des échos de voix se firent entendre de l'intérieur et elles sont nimbées, pour certaines du moins, d'une certaine colère. Je parviens à y entendre quelques mots répétés à plusieurs façons dont un certain Étienne Cantacuzène.

Qui est donc cette personne pour voir son identité répétée à foison ? Et pourquoi un tel remue ménage provenant d'une église ? Je ne suis arrivé que depuis quelques minutes, mais c'est là une première piste pour me rendre utile d'une certaine manière. Pénétrant au cœur même de l'édifice religieux. J'aperçois un prêtre avec un regroupement d'individus au nombre non négligeable. Certains s'en vont, d'autres restent et finalement, je me décide à me rejoindre au groupe. Prostrés à l'entrée de l'édifice, d'un mouvement de main pour retirer mon chapeau. Je dévisage grossièrement les personnes tout autour de moi tandis que j'avance calmement vers le prêtre.



Veuillez pardonner ma tenue inappropriée pour un tel lieu mon père. Mais, je suis arrivée il y a peu et j'y aie entendu moult échanges en votre demeure. Parfois, les mots ont été virulents. Je ne suis qu'un simple visiteur mais pouvez-vous éclairer ma lanterne sur un certain Étienne Cantacuzène ? J'apporterais mon aide sous toutes les formes possibles pour me rendre utile si nécessaire.

Mes intentions étaient claires. Le prêtre ou n'importe quels individus présent dans l'église pouvait en cet instant. Me renseigner ou tout simplement fermer la discussion. J'ose espérer que l'on dédaigne au moins me renseigner sur ce fameux Étienne. Et aussi, la raison de ces échanges "virulents".



Oh, j'en ublie les bonnes manières. Je me nomme Alistair de Koh-I Noor. Je suis arrivé il y a peu de Grèce. Pouvez-vous m'informer du nom de l'endroit où nous sommes ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Sam 3 Aoû 2013 - 19:06

L'assemblée s'interrompit et se tourna vers le nouveau venu. Des visages blancs et mats, des rictus ironiques ou graves, il y avait de tout.
Un homme vêtu richement, sans doute un haut prêtre parmi d'autres de rang moins élevé, leva les bras pour l'accueillir.

"Un Grec ! Voilà messieurs un signe des dieux ! Votre homme monsieur est notre dernier souverain roumain, exécuté il y a quelques années par les Turcs qui cherchent à nous écraser ! D'un tyran il avait l'étoffe et c'est pourquoi ces gens ont eu la sagesse de se tourner vers la noble Grèce ! Aujourd'hui le hospodar est Grec, et ses hommes de foi aussi. Nous débattons des bienfaits de la "science" des Ottomans contre la foi de notre beau pays... Rien de passionnant pour vous. A moins que vous n'ayez connaissance de notre situation."

Les discussions reprirent indépendamment du grand prêtre qui entraîna Alistair à l'écart pour être plus tranquille.

"Vous vous trouvez dans la principauté roumaine de Bucarest, puis-je vous aider ? Vous désirez peut-être faire offrande au Christ ?"
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Dim 4 Aoû 2013 - 13:52

Voilà quelques informations utiles ! La première, je me trouve à Bucarest, par le peu de connaissance que j'ai sur la Roumanie. La ville devint la capitale de la principauté de Valachie qu'il y a peu. Mais n'ayant jamais foulé les terres Roumaine, difficiles pour moi de savoir où je mettais les pieds lors de mon arrivée. Quoi qu'il en soit, sans l'intervention du grand-prêtre, ces informations ne m'auraient pas été distiller aussi aisément. Je ne suis qu'un visiteur et il est tout à fait normal et compréhensif qu'il y ait une forme de réticence à évoquer certains aspects à un premier venu. Preuve en n'est toute ces personnes ici présente au rictus grave lors de ma prise de parole ! Quoi qu'il en soit, j'en n'apprends un peu plus sur Étienne Cantacuzène, mort il y a de cela quelques années et tuez par les Turcs ! Puis, ces gens ici présents ne faisaient pas que parler de cet ancien dirigeant, ils évoquaient l'influence des Turcs par la voie de la science contre la foi de leur pays ! Entrainer à l'écart par le grand-prêtre depuis quelques minutes, celui-ci continua à m'évoquer certaines choses tout en proposant son aide à mes probables questions. Je ne pouvais qu'émettre un léger sourire car oui, j'allais avoir besoin d'aide quant à certains aspects soulever par le prêtre. Néanmoins, ce dernier m’incita indirectement à faire offrande au Christ. Sans embarras, ma main vint amasser la bourse contenant la quasi-totalité de mon argent.


Tenez mon père. Cet argent vous sera plus utile à vous qu'à moi. La foi est une caractéristique qui est prédominante de mon caractère. Et au-delà de nos croyances respectives et de vos différends avec vos homologues. N'oubliez pas que le plus important est de transmettre nos convictions à la prochaine génération. Ils sont notre avenir. Votre foi qui vous anime vous accompagnera à votre mort si vous ne parvenez pas cet exercice difficile.

Cette offrande n'avait aucune arrière-pensée. Tout ou presque venait être dit. Libre au grand-prêtre de me croire ou d'avoir sa propre interprétation. À présent, il me fallait avancer. Mais où est par quoi commencer ?! Tant de chose que j'aimerais soulever, évoquer ...


Pardonner ma curiosité déplacée mais, je souhaite une énième fois évoquer votre ancien dirigeant. Étienne Cantacuzène ! De quelle façon fût-il exécuté ? Une tombe lui est-il attribuée ? Se trouve-t-elle ici, à Bucarest ? J'aimerais juste de mes propres yeux l'apercevoir. Pour finir, concernant l'actuel hospodar, quelle est sa position sur l'influence des Turcs par la voie de la science ? Est-il Homme à accueillir un visiteur de ma trempe ?

Conscient de ce que je demande. Il serait parfaitement compréhensif que le prêtre ne puisse pas m'aider quant à rencontrer l'actuel hospodar. Peut-être pourrait-il à défaut, m'orienter vers un autre intermédiaire. Mais concernant l'ancien dirigeant, je souhaiterais en savoir davantage.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mar 6 Aoû 2013 - 23:53

A la vue de la bourse pleine du chevalier, le visage du prêtre s’éclaira.

« Vos paroles et vos gestes sont d’une sagesse exemplaire, si tous le monde pouvait avoir l’esprit aussi Grec que le vôtre ! »

La suite du questionnement du Silver Saint cependant laissa l’ecclésiastique un peu moins enthousiaste.

« Eh bien… Le clergé tient ces informations à l’abri des oreilles indiscrètes. Nous sommes chargés de veiller sur l’intégrité de ce qu’il reste de lui. Quant à notre hospodar, il a été initié par un sacrement religieux grec et un cérémonial politique ottoman. Il tient des deux pays et d’aucun à la fois dans ses fonctions. Et il a bien assez à faire pour rencontrer un inconnu tel que vous, même Grec je le crains. Mais si vous me disiez la raison de votre venue en notre principauté, je pourrais peut-être vous aiguiller. J’imagine que l’histoire des Cantacuzène n’a pas vraiment dépassé nos frontières, vous n’êtes sans doute pas venu pour mieux le connaître. »
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Jeu 8 Aoû 2013 - 23:46

Les réponses de l'ecclésiastique eût raison de l'élan dans lequel je minimisais. Trop curieux à apprendre davantage du pays, j'en n'oublie la raison qui me poussa à m'aventurez aussi "loin" en Roumanie. La barrière de la langue aurait suffit à me faire rebroussez chemin mais la publicité notable dont fait preuve cette supposés voyante détourne aussi sec ma curiosité. Mais j'ai un fort doute concernant l'éventuel aide que pourrait m'offrir le prêtre. Mais en cet instant, c'est bien mon seul espoir et peut-être parviendrais t-il à m’aiguiller vers une futur destination.



Mmmh, pardonner mes derniers propos. La curiosité est chez moi un attrait beaucoup trop prononcée, à bien comme à tort. Et celle-ci s'avère à être mise à l'épreuve, une nouvelle fois. Être venue aussi loin en terre Roumaine n'est pas en premier lieu à mieux connaitre l’histoire des Cantacuzène. Mais, j'ai eût vent d'une publicité qu'une voyante semble apprécier au plus haut point. Je n'ai pas pu entendre davantage sur ses prédictions mais, je souhaite la rencontrer. Elle semble s'être faite une certaine publicité, vous devriez avoir entendu ses prédictions ou à défaut, connaitre son identité et le lieu ou elle fournit ses visions. Pourriez-vous éclairer sa lanterne ?

Drôle de façon de présentez les choses, je le conçois. Mais, une nouvelle fois, je me dois de présentez la raison de ma venu et voir ce qui adviendra des futurs événements.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Sam 10 Aoû 2013 - 23:28

Le clerc réfléchit un instant, sans omettre toutefois de glisser la bourse offerte par Alistair dans sa robe de bure, afin d’être sûr que l’offrande était définitive. Il entendait déjà les remerciements des pauvres ainsi épaulés.

"Une voyante vous dites ? Hum… Prenez garde mon enfant ! Il ne faut pas croire tout ce que l’on entend ! Les voies de Dieu sont impénétrables, et ce n’est une infidèle qui serait la plus à même de les éclairer ! Ni baptême, ni communion, ni aucun sacrement. Elle n’est pourtant pas de ces hérétiques qui croient en Allah et son invraisemblable prophète… Seul notre Christ a versé son sang et donné son corps à la Foi ! Hum, mais je m’égare. Si vous souhaitez vraiment la rencontrer, je vous aurais dit vivement qu’elle se trouvait à l’autre bout du pays pour vous aider. Mais j’ai cru entendre l’autre jour qu’elle déménageait de son pauvre quartier de pouilleuse dans une principauté voisine pour venir chercher plus grosse clientèle, ici même… Je ne saurais vous en dire l’exact emplacement ni la personne qui la possède. Mais votre quête prend sa fin à Bucarest, oui. Allez voir dans les auberges. C’est là que les informations circule le mieux et surtout, que les bouches sont les plus déliées. Moyennant finances le plus souvent. Bonne chance mon fils, et rappelez-vous : prenez garde !"
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Dim 11 Aoû 2013 - 16:05

La réponse de l'ecclésiastique été intéressante et eût le don de me faire procurer un franc sourire. Non seulement je n'aurais pas à parcourir l'ensemble du territoire mais il me suffira à entendre les nombreuses conversations dans les nombreuses auberges de Bucarest pour y rencontrez cette fameuse voyante. Bien évidemment, le prêtre n'est pas dupe, il sait pertinemment que l'appât du gain fera davantage parlez les langues les plus indécises. Ce sera peut-être ce qui me fera défaut puisque je ne souhaite pas versez à tort et à travers de grosses quantités d'or. Par ailleurs, j'ai déjà versé une grande partie de ce que j'avais à ecclésiastique, je ne le regrette pas, bien au contraire. Mais, je n'ai plus en ma possession une bourse à foison mais bref, voyons voir si je parviendrais à faire mouche en y descellant les bonnes personnes à faire parler.



Ne vous en faite pas mon père, je ne viens pas à elle pour y desceller mon avenir. Mais sa publicité semble attirez des personnes issues de toutes classes sociales. Je veux avoir le cœur net et savoir si elle ne profite pas de la crédulité des gens. Si ces visons s'avèrent faussez, sa publicité s'estompera aussi rapidement que sa relative notoriété. Néanmoins, je vous remercie de votre attention envers moi, je serais sur mes gardes. Tâchez de toujours garder la foi pour votre seigneur et ne vous détournez pas de cette voie mon père, prenez garde à vous aussi.

À ces mots, je salue une dernière fois l'ecclésiastique et me dirige vers la sortie de l’église. Ceci fait, je pris soin de me fondre dans la foule grouillant encore en tous sens. Même si les réponses sembleront plus nombreuses et loquaces parmi les auberges. Je ne dois pas me limiter à ces seuls endroits, une telle concentration de visiteur n'est pas à négliger. De mes deux oreilles, j'essaie de distinguer la moindre syllabe, le moindre écho pouvant parler de près ou de loin de la venue de cette voyante mais il n'en est rien. Pas un mot. Si cette femme se situe actuellement dans la principauté voisine, il me faudra cibler, les touristes et ou les marchands itinérants mais comment les reconnaitre au premier coup d’œil ? Faisant le tour de Bucarest depuis quelques heures, je déambule dans une rue où certains marchands rangent leurs marchandises. Fustigeant du regard les quelques vendeurs à la sauvette, certains semblent s'être fait une bonne somme d'argent durant cette journée. Voilà une occasion qui pourrait m'éviter à devoir sortir de mon propre argent même si je ne suis pas si dupe que cela ... Ralentissant mes pas, je reste cloitré parmi cette foule, toujours aussi nombreuse mais ne lâchant plus du regard un de ces marchands à la sauvette. Ce dernier, après avoir soigneusement cloitré ces produits et mise en sureté son pécule. Il prit direction vers une auberge, à quelques mètres de notre position justement. Détournant les yeux pour savoir si je suis moi-même suivi, je me rend compte que ma filature est à présent à succès. Fixant à nouveau le vendeur, celui-ci entre nonchalamment dans l'auberge, suivi de près par moi.

Une fois pénétrez dans l'auberge, je fixe du regard chaque recoin des lieux pour y évaluer le nombre d'individus, très nombreux à cette heure de la journée. Même si après tout, on débute la soirée, il y a comme dans la principauté, une densité non négligeable de touriste. Quelques tables restent vides. Bien heureusement pour moi puisque le marchand, après avoir commandé un verre au tavernier, rejoins un petit groupe de personnes autour d'une table. Je me décide à commander un verre d'alcool en m'adressant à mon tour au tavernier. Patientant que celui-ci me serve mon verre, le marchand eût largement le temps d'entamer la discussion avec ses camarades. Bien heureux je suis jusqu'à présent, mais pour combien de temps ? Une fois mon verre servis en main propre, je me rapproche le plus possible et aller m'assoir à une distance la plus courte possible de ce petit groupe. Buvant une première gorgée, j'écoute les échanges. Pas seulement du groupe, mais mon autre oreille cherche elle aussi à y desceller la moindre information de l'ensemble de l'auberge. Ma filature est jusqu'à présent un succès mais voyons voir si la chance ira jusqu'à me faire entendre des mots que je souhaite entendre ! Malheureusement, je ne peux compter sur le temps, tôt où tard, les gens sortent et c'est à l'issue de quelques minutes que je me décide à me lever et à à m'approcher du groupe à laquelle ce marchand eût rejoint, quelques instants auparavant. Ils venaient à quelque chose près de terminer leurs verres et d'un geste au tavernier, je lui font comprendre de nous mettre une nouvelle tournée. Prenant une chaise, je la positionne de façon à être assis à leur table.


Veuillez me pardonner par avance si ma présence est gênante mais, je suis assis depuis quelques minutes à la table d'à côté, j'ai surpris malencontreusement vos discussions. Je ne souhaite pas vous déranger outre mesure mais je souhaiterais échanger avec vous quelques mots autour d'un verre. Vous êtes tous des marchands, n'est-ce pas ? Je me nomme Alistair de Koh-I Noor. Tout ce dont je cherche à obtenir en retour, c'est le lieu exact où se trouve une voyante. Supposés voyagé de principauté en principauté, peut-être que parmi vous, vous auriez entendu son nom ou sa publicité croissante. Veuillez pardonner ma franchise et mon attitude aussi brusque mais, l'heure est comptée pour moi, je ne souhaite pas m’éternisai ici-même, à Bucarest. Et votre aide me serait appréciable et serait éventuellement, récompensé, moyennant finance bien entendu.

Comment aller réagir ce petit groupe ? Allaient-ils me chassait ? Seraient-ils conciliants et exhaussez ma demande ? À ces derniers mots, le tavernier apparu pour tour à tour, distribuez un verre à chaque individu présent tout autour de la table. Peut-être qu'avec l'alcool aidant, ils seront plus loquasses ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mar 13 Aoû 2013 - 21:41

Le bruit des discussions allait bon train dans la taverne. Les marchands palabraient sur leurs plus belles ventes de la journée et jouaient aux cartes. Leurs visages prirent tous des expressions étonnées lorsque l’étranger les aborda sans préambule ni détour dans ces propos. Au fur et à mesure qu’il exposait sa demande, ils se regardèrent les uns les autres sans l’interrompre. Quelques coups d’œil à sa bourse se firent plus appuyés. Puis la tournée générale arriva et arracha des sourires. Quand enfin Alistair en eut terminés, ils éclatèrent de rire tous ensemble, si fort que toute la taverne se tourna vers eux. Le plus gros et gras d’entre eux prit la parole assez haut pour que tout le monde puisse participer :

- Surprendre malencontreusement une discussion dans cet endroit, c’est impossible mon bon monsieur ! Vous avez sans doute espionné l’un de nous, si ce n’est tous, en croyant que nous étions naïfs comme des porcs à qui on tend de la confiture ! Désolé de vous décevoir !
- Eh, soyons gentils avec lui, il est recherché apparemment !
- On devrait l’amener à la milice et voir si on peut l’aider à s’éterniser… un peu moins !

Nouvelle hilarité. Des rires gras et gutturaux fusèrent tandis que certains savouraient leur breuvage en poussant des rôts sonores. Ils semblaient déjà éméchés.
L’œil plus vif que les autres, le marchand qu’Alistair avait suivi en personne rapprocha son tabouret du chevalier et l’examina de son œil vif.

- M’est avis que tu n’as pas beaucoup en poche. Fais voir ce que tu proposes, puisque c’est gentiment suggéré, et nous verrons ce qu’on peut marchander. Le problème, bel oiseau, c’est que des voyantes… il y en a des centaines par ici ! Tu vas devoir être plus précis. Et plus généreux aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mer 14 Aoû 2013 - 3:37

Une certaine honte prit le dessus face aux rires et moqueries du groupe que je venais de rejoindre. Il est certain que j'avais adouci les bords en mentant sur bien des aspects mais, pris dans le sac devant cet échec. Je ne peux que rebondir et tentez de soutirer les informations qui pourraient m'aider dans ma quête. Mais comment peaufiner mes dires, je ne connais rien ou presque de cette voyante, et devant mes informations qui pourraient éventuellement distiller chez eux un souvenir de l’exact lieu ou vis cette voyante. Seul l'appât du gain permettra de distribuer ces réponses. Mais je suis déjà presque à sec en matière d'argent, bien trop peu pour soutirer des réponses, à moins que ... Laissant soin au petit groupe de continuer dans leur discussion joyeuse et sous jasent de moquerie envers moi. Je les délaisse quelque peu dans l’accompagnement de leurs breuvages. Ceci fait, je sors d'une de mes poches ce qui pourrait être ma bourse pour ces marchands, tout autre chose finalement. Délicatement et posant juste devant moi l'objet sortit de ma poche. Une dague en or massif brille d'un pur éclat. Une valeur marchande de très loin supérieur à ce que j'aurais pût offrir en simple monnaie. Il suffira, je le pense à combler les attentes de ces marchands.


" Partons sur une nouvelle entente je vous prie. Je reconnais que je vous ai suivi mais, vous y gagnerez bien davantage que ce que moi, j'attends de vous en retour. De l'argent vous feriez parler ? J'ai bien peur de ne pas avoir assez pour ce faire mais, cette dague en or massif vaut son peson d'or. Elle vous sera remise à une condition, que l'un d'entre vous, m'accompagne au lieu précis où je recherche cette voyante. "

Jusqu'à présent, l’honnêteté primait dans mes paroles, pas une seule ombre au tableau ni même dans les réponses que je vais fournir sous peu, aussi infime soit-elle. Car oui, je n'ai guère récolté d'informations très concluantes jusqu'à présent mais soit, je peux avoir, par le biais de ces marchands, une véritable aubaine quant à l'avancée de mes recherches et au succès de ma quête. Amenant frénétiquement la dague à nouveau dans ma poche, je fixe tour à tour chaque individu présent tout autour de moi. Une énième fois, je balaie du regard les marchands mais en dévoilant cette fois-ci mes bien maigres informations sur cette femme.

" La voyante que je recherche à exercer son talent dans une principauté voisine jusqu'à récement. Du quartier des plus dépravait où elle fournissait ses prédictions, elle a emménagé qu'il n'y a peu ici-même, à Bucarest, appâtés par une plus grosse clientèle. D'une certaine façon, vous devez avoir connaissance de sa relative publicité qui même parmi les touristes, semble s'être fait une certaine place. Alors vous, qui êtes semble-t-il, natif de longue date de Bucarest, vous avez très certainement entendu l'arrivée d'une femme à la notoriété croissante. Cette personne se déclare expérimentée dans le domaine, que depuis des siècles ses ancêtres prédisaient toute sorte d’évènement, dans le monde entier et non pas seulement dans son pays. N'oubliez pas mon offre, ma dague en or contre ce que je vous ai proposé ! Vous êtes des marchands, vous saurez en récoltez un bon prix de vente. "

Voilà qui était dit, je n'avais plus qu'à attendre les réactions des marchands. D'une certaine façon, je crains le "pire". Pas pour ma vie puisque je n'ai rien à craindre de tels individus mais que malgré le partage de toutes mes informations, du seul butin susceptible de satisfaire leurs appâts du gain. Que tout cela soit vain et que je doive sortir bredouille. Tout cela briguerait quelque peu ma relative motivation. Ma main saisissant dans ma poche ma dague en or, je n'avais plus qu'à attendre désormais les paroles d'un de ces Hommes face à moi.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mer 14 Aoû 2013 - 23:14

Un silence gêné passa.

La vue de la dague avait faire taire toute la salle et même le tavernier et les plus sinistres fauche-bourse se hissèrent par-dessus les têtes, brutalement repoussé par le cercle de marchands, qui voyaient les chacals venir dévorer les charognes. Ils n'étaient peut-être pas les plus honnêtes, mais il n'y avait qu'en marchandage qu'ils se permettaient les hausses de prix. On put être sûrs que tous les mécréants de la pièce furent chassés au profit des honnêtes gens, du paysan au plus bourgeois.

De longs regards furent échangés, sans un mot. L'homme pris en filature par Alistair, toujours à ses côtés hocha finalement la tête.

- Voyez-vous messire, même si vos poches sont bien remplies, on peut rien vous dire... Pas qu'on le veuille pas mais enfin... "une principauté voisine", "d'une certaine façon", "relative publicité" "une certaine place"... Vous utilisez des mots tellement vagues que cela pourrait être n'importe qui. Je peux vous citer au moins quarante noms qui correspondent à cette description !

Il se gratta la tête, manifestement embarrassé, approuvé par les hochements de tête de toute l'assemblée autour de lui.

- 'Coutez, je suis Grec, comme vous, j'imagine que ça s'entend dans mon accent... et je suis honnête marchand. Entre confrères, je vous aiderais volontiers mais si vous saviez au moins la décrire physiquement. Est-elle brune ? Rousse ? Grande ? Au nez crochu ? Infirme ? Quand exactement et comment est-elle arrivée en ville ? C'est le minimum à nous renseigner messire, quel que soit le montant de votre récompense...
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Jeu 15 Aoû 2013 - 12:09

La surprise fut de taille lorsque ma dague fut sorti de ma poche. Loin de moi d'effrayer les personnes présentes à la taverne. Cette dague en or n'a jamais eût vocation à être utilisée en "arme" mais, faisant plus preuve de souvenir qu'autre chose, je trouvais néanmoins. Le moment opportun de m'en séparer. Et très vite, les complications s'enchainent, il est tout à fait vrai que je ne connais strictement rien de cette femme, ni son identité ni une quelconque vague description physique. Alors même si ce marchand peu dans une certaine éventualité me fournir l'exacte personne que je souhaite rencontrez, je ne pourrais le lui fournir les indices nécessaires. Mais peut-être qu'en cherchant un autre intermédiaire, je pourrais finalement excauser mes vœux. Saisissant ma dague pour la remettre à son lieu d'origine, je fustige du nouveau le marchand venant de me parler !


" Finalement, je ne pourrais point utiliser vos informations, si bien entendu, elle m'aurait été utile et fiable. Le souci voyez-vous est que je ne connais strictement rien de cette voyante, pas même son identité ou une vague description physique mais elle semble jouir d'une telle publicité que je souhaite à tout prix la connaitre et avoir, si son temps le lui permet, d'avoir quelques instants à me consacrer "

Si ce marchand ne peut m'aider à situer l'emplacement ou vis cette personne. Il doit exister un registre des commerces ou à défaut, un registre d'état civil. Il me paraît inconcevable, même dans une région peu regardante à voir des commerces ou habitations poussées comme des champignons sans avoir en sa possession, un strict minimum sur les personnes si exercant ou y vivant.

" Tout ce que je sais est que cette femme vient d'arriver ici-même ; à Bucarest. Elle sait sans doute enregistrer auprès du registre des commerces. Vu qu'elle souhaite sans aucun doute, obtenir de sa publicité une certaine gloire et richesse, elle aura, je le pense, effectué le nécessaire vis-à-vis des lois en vigueur. Pourriez-vous, m'indiquez la personne tenant à jour le registre des commerces ? Je vous fournirais comme convenu, une récompense si vous parvenez à me fournir, un nom et une description physique exacte de cette hypothétique personne. À défaut, existe-t-il une personne en dehors des " lois " sachant m'orienter vers elle ? Un individu au courant de " tout" voyait vous ! "


J'aurais très bien m'entretenir davantage avec ce groupe mais d'un dernier levé de coude, j'enfile de ce qui me reste à boire de mon verre. Sortant ma bourse, j'en sors quelques pièces pour payer à la fois mon verre, et celle du groupe de marchands assis tout autour de moi. Au vu de mes évènements depuis mon arrivése en Roumanie, il ne me faudra que quelques heures, jours tout au plus pour qu'il ne me reste aucun argent. Mais quoi qu'il en soit, il reste en ma possession bien d'autres "trésors" susceptibles de me sortir de situations quelque peu embarrassantes. Mais, la balle est désormais dans le camp des marchands et à me fournir, ce qu'ils savent d'un hypothétique individu susceptible de me mener à ma " cible ".
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Sam 17 Aoû 2013 - 17:54

Des cris d'indignation parcoururent la salle et les marchands se levèrent tous comme un seul homme, avec un regard mauvais.

- Le registre des commerces, si tant est qu'il est à jour et recense l'ensemble des marchands, ce qui est certainement impossible en notre bonne ville, se trouve à la chambre des commerces. C'est fâcheux que ce soit ainsi mais c'est ainsi ! Nous ne mangeons pas de votre pain monsieur ! Si vous voulez quelqu'un en-dehors des lois, vous irez le chercher ailleurs, et surtout loin de mon auberge ! Lança la voix du tavernier férocement en entrant des les rangs des marchands.

La tension venait de remonter à vitesse grand V et un chemin s'était naturellement formé entre les clients, partant d'Alistair jusqu'à la sortie de l'endroit, comme pour lui indiquer où passer sans se perdre. Le message était plutôt clair.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Sam 17 Aoû 2013 - 19:45

Difficile de recueillir rapidement les bonnes informations menant à tels lieux ou à tels personnes. Mais bien plus quant-on si prend aussi maladroitement que moi. Vu l'état de pauvreté dont vie la majeure partie de la population de Bucarest, je m'étais fait rapidement et à tort. Une certaine image d'une partie sous-jacente de ses habitants et commerçants qui pourraient subvenir dans le commerce et autres affaires illégales. Essayent de souscrire des informations via cet angle de vue, je vais devoir dès à présent changer mon fusil d’épaule et reprendre un chemin qui me correspond bien davantage et ne pas tentez de réitérer les erreurs effectuées jusqu'à présent. Car mes actions et paroles ont engrangé dans l'auberge, des cris d'effroi et des regards tous aussi mauvais les uns que les autres. Inutile que les occupants n’émettent un seul mot, il suffisait de lire sur leurs visages que ma présence n'est plus souhaitable. Néanmoins, l'un des individus pris la peine de me fournir une dernière réponse qui une fois de plus, ne me permet pas d'aller vers une piste "sérieuse". Le registre des commerces d'après ses dires n'est purement pas à jour. Et à bien y réfléchir, je ne serais guère avancé en y allant, sans une quelconque description physique ou de l'identité de la voyante, je ne pourrais savoir où elle habite. Non, il me fallait retourner à d'autres auberges, et vu l'heure avancée, nul doute que je retrouverais des auberges à la densité fort peuplée. Sans broncher, je vis les différentes bonnes âmes se ranger en rang de ma position, jusqu'à la sortie, comme pour me montrer le chemin à pratiquer. Cette fois-ci, inutile d’augmenter la tension, je me lève et d'un hochement de tête en guise d'au revoir, je pris la direction de la sortie en émettant un dernier sourire.

Déambulant dans les rues de Bucarest, plus question de prendre en filature un quelconque individu, sous peine d'émettre une fois de plus mes erreurs produites plus tôt. Non, il me fallait aller au plus simple, aller à l'écoute des habitants et rien de mieux que d'aller d'auberge en auberge. Mais au vu de la petitesse qu'est ma bourse, il va néanmoins falloir user de malice et de ne plus aller directement à la source mais plutôt, d’écouter chaque discussion, quitte y passez des heures et la soirée. Corroborer les dires et ainsi, me permettre d'étayer un début de piste. Mais, les choses s'annoncent fastidieuses à mesure que j'entre dans les auberges dissimulées à travers Bucarest, pas facile d'écouter un échange particulier parmi tout le brouhaha et sans émettre une fois de plus, des suspicions ou des regards suspicieux. La soirée défile bien trop rapidement et je ne peux réellement avoir une piste "sérieuse". Gagner par le sommeil, je prends finalement une chambre au tarif honnête à la dernière auberge visitée. Grimpant une à une les marches menant au premier étage, ma cloth box sur mon dos, je suis agréablement surpris que toute cette sainte journée, il n'y ait pas eu ne serait-ce qu'une question sur le contenu de mon urne sacré. Malgré le fait qu'elle soit cloisonnée sous une paroi de bois finement travaillés, il ne m'aurait point surpris que l'on me prenne pour l'un de ses marchands et que l'on me questionne sur son contenu. Enfin bref, la nuit porte conseil, peut-être qu'au petit matin, je parviendrais à être plus chanceux sur mes recherches.

Chose qui a mon réveil est chassés de mon esprit, non seulement, mes pensées sont nimbées dans un brouillard indescriptible mas l'agitation au rez de chaussés semble bien peu coutumière pour une heure aussi matinale. Enfin, de mon point de vue. M'habillant le plus doucement qui soit et revêtant sur mon dos, mon urne sacrée. Toujours avec cette démarche nonchalante, je descends une à une les marches menant au rez de chaussé et les voix s'élèvent, un brouhaha tout aussi agité que la veille. Et à mesure que je m'approche, j'aperçois, sur un coin de table non occupés, un journal écrit dans une langue que je ne comprends pas et dont il semble avoir été feuilleté. Continuant mes pas pour m'approcher des différentes personnes condensées dans un unique point de l'auberge, j'y entends du Roumain et du Grec. Certains mots se répètent à foison. "Effondrement", "Habitation", "Voyante", "Mégère", "Ancêtre", "Famille". M'approchant davantage des quelques Grecs, ils tiennent en main le journal. Le même se trouvant derrière moi. Lisant à voix haute, je comprends bien évidemment ce qu'ils s'échangent. Finalement, la chance semble enfin se tourner en ma faveur car tout tourne autour d'une prédiction faite par une certaine voyante décrit comme étant une mégère. Se décrivant descendante d'une famille ancestrale et réputée dans les arts divinatoires. Elle semble avoir prédit l'effondrement d'habitation à l’autre bout du pays. Allant à la rencontre des Grecs, je m’immisce dans leur discussion pour en savoir davantage sur cette voyante.


" Bonjour, euh, permettez-moi de vous troubler mais toute cette agitation ici-même ma réveiller. Contre mon gré, j'ai entendu les discussions s'échangeant actuellement dont les vôtres. Ne pouvant lire le journal, vous semblez décrire un évènement bien particulier articulé autour d'une prédiction d'une certaine voyante. Et ... arf, j'ai déjà eu des soucis la veille à cause de cela mais je dois quand même vous posez la question. Cette voyante semble être celle que je recherche, pouvez-vous m'aider en lisant à voix haute le journal ? Ou me décrire ou vis cette voyante ? Je suis prêt à vous verser une récompense. "

Une énième fois, je manque de tact mais une fois encore. J'assumerais les conséquences. Je ne dirais pas que la balle est dans le camp de ces Grecs mais je ne désire pas parcourir des heures durant, les auberges ou d'autres lieux en cherchant de veines informations. Mais, pris dans mon élan, j'en oubliais une fois encore, les politesses et je ne m'étais pas présenté.

" Oh, veuillez m'excuser, je ne me suis même pas présenté. Alistair de Koh-I-Noor et aventurier de passage. Et à qui ai-je l'honneur ? "
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mer 21 Aoû 2013 - 18:39

La petite concentration d'ouvriers attablée devant le journal discutait de choses et d'autres autour du journal lorsque le Saint de l'Autel les interpella. Il dut se faire entendre plusieurs fois avant qu'on ne daigne faire un minimum de silence pour l'écouter. Le reste de l'auberge restait plongé dans son ambiance un peu bruyante, et ce fut donc en tendant l'oreille qu'Alistair vit les hommes acquiescer à sa demande. Celui qui tenait le journal se racla la gorge :

- V'savez, date de que'ques jours maint'nant. Voilà : "Suite à l'étonnante prédiction du mois dernier propagée à Slatina, l'inquiétude plane. Une troupe de marchands itinérants rapporte que l'effondrement d'un comptoir de commerce de Botosani avait été prédit avec exactitude, emplacement et superficie comprises, lors d'une séance de voyance tenue à Slatina. Une jeune voyante issue d'une famille du métier qui a refusé de donner son nom alors serait à l'origine de cette vision incroyable et pourtant vraie ! Tous ceux qui ont eu l'occasion d'entendre ses prédictions ne sont jamais parvenus à la retrouver à l'emplacement où elle s'était installée lors de leurs rencontres. Mais ils témoignent : tout est vrai !"

Les hommes autour hochèrent la tête, compatissant à l'enthousiasme de la prédiction qui fonctionne et la tristesse d'une telle tragédie, mais les questions d'Alistair furent étouffées par le brouaha ambiant. L'homme au journal se rapprocha un peu de lui.

- S'vous voulez la trouver, moi j'dis qu'y faut provoquer le destin. Mais comment par contre... à vous d'voir !
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Sam 24 Aoû 2013 - 2:01


Le moins que l'on puisse dire est qu'il me faut hausser la voix à un certain point pour attirer dans un premier temps. Quelques regards vers moi. Mais la suite s’amorce beaucoup plus rapidement, car à force de réitérer ma demande aux uns et autres, l"un de ces Hommes ayant en sa possession un journal. Entreprit une lecture de ce que je souhaitais obtenir en information. Très vite, le léger silence obtenu, disparu et le brouhaha repris sans que je puisse me faire entendre par mes questions. Finalement, l'individu ayant entrepris de son initiative à me faire part du contenu de l'article s'avança vers moi pour me faire une recommandation. Provoquer le destin, oui, je dois reconnaître qu'à ce stade ou je suis, je ne peux continuellement voyager d'auberge en auberge espérant trouver de bien maigre indice sur l'identité de cette voyante. Cette femme semble, du lieu où elle prédit ses voyances, le quitter une fois ses prédictions distiller, avec succès. En parallèle, ses dons ne l'amènent pas à prédire nécessairement un fait dans le lieu où elle se situe lors de ses fameuses prédictions. Car mes maigres connaissances sur la Roumanie m'amènent à établir une distance tout bonnement considérable entre Slatina et Botosani. Rester à Bucarest pourrait éventuellement étayer davantage mes indices, mais à quel pris ? Une fois sa prédiction s'avérant juste. Il sera sans doute trop tard et cette femme quittera je le pense la principauté et partir vers une autre destination. Il me faut étayer mes informations vers une ville ou cette personne est déjà passée et où ses habitants la connaissent de près ou de loin. Quelque part, je recule pour mieux sautés et je prends soigneusement note des risques que j'envisage de prendre à quitter Bucarest.

Je pourrais éventuellement revenir à Bucarest mais dans mon esprit, tout devient peu à peu limpide. Connaitre tout d'abord à quoi ressemble cette voyante et pourquoi pas m'informer d'une illustre famille douée dans les arts divinatoires ? il n'y a pas et je le pense sincèrement, d'innombrables familles s'étant forgé une telle réputation en Roumanie, allant même jusqu'à attirer des touristes et autres visiteurs des pays annexes à la Roumanie. Cette fois-ci, je dois prendre ce début de journée à voyagé vers Slatina. L'Homme ayant pris de son temps à me lire l'article et à me donner un précieux conseil reste à distance minime de là où je me situe. Me permettant de lui étayer un franc sourire, je recule de quelques pas pour prendre derrière moi, le journal laissés sur une des tables. Avant de revenir sur ma position précédente, je le fixe de nouveau et en guise de remerciement, je me devais de lui indiquer ce que je souhaitais faire à présent concernant mes recherches.


" Je vous suis reconnaissant par le temps que vous venait de m’accorder. À la fois pour avoir répondu à ma demande et aussi pour votre conseil. Je vous rejoins totalement et je vais devoir brusquer le destin, j'espère que mes prochains périples me porteront chance et que je parviendrais à trouver la satisfaction que je souhaite obtenir dans mes recherches. Je ne pense pas finalement restez à Bucarest, je tente ma chance à Slatina. J'espère que les marchands ou les habitants pourront me tenir mieux informés de cette femme ! Chose qui me paraît improbable ici-même, à moins qu'elle ne fasse étalage de son talent via une prédiction tonitruante mais, ce jour-là, j'ai bien peur qu'elle ne quitte cette principauté ... "

Saisissant de ma main gauche, le journal que je souhaite faire office de précieux indice dans mes futurs voyages, mon autre main agrippe fermement ma lanière qui maintient fermement mon urne sacrée à mon dos. Je quitte l'auberge en prenant cette fois-ci, direction pour Slatina. Néanmoins, une sorte de goût amer me gagne lorsque je traverse les derniers remparts de Bucarest. J'ai l'intime conviction d'avoir omis quelque chose d’important, oublier un je-ne-sais-quoi ou je ne sais qui qui éventuellement, m'aurait permis de me mettre davantage sur une piste bien meilleur à laquelle je me fourvoie présentement. Mais j'ai fais mon choix et je dois m'y tenir. Et à travers les nombreux kilomètres qui s'effacent vers mon approche de Slatina. Je ne peux être totalement soulagés du choix que je venais de faire. Il y a toujours ce goût d'inachevés, d'abandon mais voyons voir si le destin me sera davantage clément ici-même, à Slatina. Quelques jours ont passé, avalés par mon trajet et mes quelques heures de sommeil dans des auberges itinérantes, me permettent ainsi d'avoir une relative motivation et une forme d'impatience à mener à terme mes recherches. Me remémorant l'article en tête, je suis presque capable de réciter au mot près ce qu'il indique. Le souci et que cette principauté est relativement moins importante que la capitale Roumaine, peut-être ne trouverais-je pas de bilingue. Quoi qu'il en soit, mes quelques mots appris ici et là feront, je l'espère, l'affaire.

Pas à pas, je déambule paisiblement à travers chaque ruelle de Slatina comme pour m'imbiber de son atmosphère. Une fois la journée bien avancée et une relative bonne connaissance de la cartographie des lieux, je m’immisce dans une auberge, surplombant de toute sa hauteur tous les autres bâtiments. Il va sans dire que ce lieu doit héberger toutes les rumeurs possibles et inimaginables. Entrant dans l'auberge, je balaie de droite à gauche et ceux, à répétition pour repérer approximativement le nombre de personnes y séjournant et buvant ou mangeant dans les salles s'y prêtant. Prenant destination vers une des tables encore disponible, je mets aux yeux de tous, le journal pris à Bucarest pour le saisir de mes deux mains, et faire "semblant" de le lire. Attendant patiemment que le tavernier où un de ces occupants vienne à ma rencontre, cela me permet de profiter d'un calme avant la tempête ! Si ce voyage ne porte pas ses fruits, je jetterais mon va tout à Botosani. Ce trajet vers Slatina me permit d'entendre de folles rumeurs persistant sur le nord-est de la Roumanie, toutes sortes de légendes les plus improbables mes unes que les autres. Il est parfois intéressant d'écouter les gens, qu'ils soient touristes, marchands, habitants vaquer dans de longues discussions. On n'y apprend parfois bien plus que ce que l'on pourrait le croire.

HRP : Désoler, ma réponse ne fait pas nécessairement bien avancer la quête, je me rattraperais au prochain rp Wink.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mer 28 Aoû 2013 - 16:13

La journée fut longue pour le Saint de l'Autel. Le peu de personnes qui parlaient grec - et elles étaient ici bien moins nombreuses qu'à Bucarest, une quinzaine tout au plus - ne put rien lui apprendre de plus qu'il ne savait déjà. On ressassait la rumeur, puis commençait à la critiquer. La voyante avait dû tricher. Mais comment ? L'autre bout du pays, c'était quand même loin.

Et ainsi allaient les murmures. La taverne se vida, s'emplit de bruit pour le repas, se vida de nouveau. A la tombée de la nuit, malgré quelques consommations pour faire bonne mesure, le tavernier s'approcha d'un air désolé.

- Vous partir. Nuit tomber ! Est-ce que vous comprendre moi grec ?

Visiblement hésitant sur les termes et leur prononciation, l'homme caressa nerveusement sa barbe et se pencha vers son client, près de l'oreille.

- Vous tiendre journal dans mauvais sens. Coutume grecque ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Jeu 29 Aoû 2013 - 22:03

À mesure du temps qui passe, la situation m'exaspère au plus haut point. Incapable de sous-tirés la moindre information capitale me permettant de faire avancer mes recherches pour finalement, aucun résultat. Je ne fais que tourner en rond, voyageant pendant des heures, avalant des kilomètres. Je passe finalement pour un gros imbécile lorsque le tavernier me fit la remarque du journal qui à cet instant, est à l'envers. Je ne pris même pas la peine de répondre à sa remarque, faisant juste un mouvement de main pour replacer le journal dans un sens de lecture adéquate. Qui plus est, les quelques rumeurs ayant été entendu toute cette sainte journée ne prenne plus ou presque aucun sens désormais. Il me devenait horripilant de vagabonder ici et là sur des rumeurs, des ont-dit, du presque rien. Tout ceci me fait poser d'innombrables questions, ai-je réellement des qualités suffisantes pour mener à bien ses recherches ? À cet instant, j'en doute fortement et le choix de purement et simplement quitter la Roumanie fait réellement son petit bonhomme de chemin devant tant d'infructuosité. Surtout qu'à la nuit tombante, je ne peux dormir dans cette auberge suite à la remarque de l'homme se tenant face à moi, si je dois déambuler dans ce patelin, je risque fort de n'y rencontrer nulle âme qui y circule avant l'aube. Et toutes mes méthodes pour obtenir des sources d'informations, se sont avérées nulles donc inutiles de réopérer mes méthodes de filature ou d'aller dans d'autres auberges. J'en ai limite ma claque. Me levant, je prends néanmoins la "politesse" de remercier et saluer une dernière fois l'Homme tenant la taverne. Jetant purement et simplement le journal dans une poubelle, je sors d'un pas nonchalant avec une myriade de questions. Dois-je rester ? Me dirigeais plus au nord, lieu où eût la fameuse prédiction de cette voyante ou retourner à Bucarest ? Retourner au sanctuaire ? Mes choix devenaient nombreux mais je suis actuellement indécis.

Je pourrais finalement avoir l'oreille attentive devant de probables discussions se tramant dans les rares passages où je m’immisce mais à quoi bon, je vais encore passer par un je-ne-sais-quoi et il y aura toujours ce problème de la langue. Qui plus est, ma marche m'amène à rencontrer personne et me donne finalement l’opportunité de mettre à contribution, une idée insoupçonnée pour un chevalier d'Athéna. Cette fois-ci, il va m'être utile de peut-être brusquer les choses ... Et l'idée qui me traverse l'esprit est une chose que je n'aurais pas envisagée mais finalement, je vais devoir utiliser mon Cosmos. Je me permets de guetter chaque parcelle de terrain occupée ou non par une habitation ou commerces. À l'écart de toutes âmes aux alentours de ma position et éclairés par l'astre Lunaire ! De vieilles battissent délabrées tapisse de toutes leurs largeurs la proximité de Slatina. En scannant l'intérieur via mon Cosmos, je n'y détecte personne. Mais comme pour confirmer mes pensées, je rentre quelques minutes et constate que mes sens ne se sont pas trompées ... Sortant méticuleusement, il me fallait désormais opérer à une chose que je ne m'aurais pas crû possible. Détruire ces bâtiments et attendre que la population accourt en ma direction. Ainsi, je pourrais propager la rumeur comme quoi, cela serait sans nul doute une prédiction de cette "voyante" ! Plus une seconde à perdre, via ma main droite, j'y concentre une forte décharge d'énergie pour finalement, l’orienter vers ces vielles constructions. Une explosion fracassante se fit entendre à travers les environs, détruisant de fond en comble les murs tenants encore debout. Il est désormais tant d'attendre que cela fasse son effet et voyons voir si finalement, je parviendrais à obtenir gain de cause en ayant une description physique de cette voyante. Un de ces commerçants l'ayant croisé le mois dernier, doit je le souhaite de tout cœur, être resté ici, sinon ...

Attendant patiemment la venue de probables personnes, je n'y perçois pas encore de mouvements, de ce fait, je m'éloigne sensiblement pour me mettre à l’abri des regards pour éviter d'être pris comme probable coupable de cette destruction. Néanmoins, je reste aux aguets et y attend la moindre venue et ainsi, pouvoir réellement avancer dans mes recherches. Néanmoins, cette méthode me répugne, même si je n'enlève nulle vie, je détruis sciemment le bien d’autres, même si ces bâtiments étaient abandonnés et laissez en l'état. Espérons que malgré tout, la population y ait conservé une certaine attache émotionnelle et ainsi, pouvoir m'aider ...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Dim 1 Sep 2013 - 14:31

La populace, alertée par le fracas, ne tarda pas à se rassembler autour des décombres. On déplorait le manque d'entretien des bâtisses. Mais le propriétaire éleva la voix pour se faire plaindre : il avait presque réuni la somme nécessaire pour tout rénover et démarrer une nouvelle activité ! Cependant, il avait consulté des augures dernièrement, laissant entendre que ne rien faire lui ferait peut-être gagner du temps... et ainsi il n'avait plus à dépenser son argent dans un bâtiment en ruines...

Brusquement, une main ferme agrippa le bras d'Alistair, le tira en arrière et se plaqua sur sa bouche. Face à lui, un jeune homme d'une vingtaine d'année vêtu de noir, d'une cape de voyage... et d'une Pandora box drapé dans un baluchon ! Il écarta une planche qui recouvrait celle de l'Autel et sortit un ordre de mission qu'il présenta aussitôt à son camarade.

"Bonsoir, Alistair de l'Autel. Je suis Raven, Silver saint du corbeau. Le Sanctuaire m'envoie vous seconder dans votre mission. J'ai mis du temps à vous retrouver, vos déplacements sont vraiment hasardeux... J'ai les moyens de vous aider à déchiffrer les clefs de ces rumeurs."

Il laissa le temps à son homologue de lire l'ordre de mission confirmant ses dires puis l'entraîna à l'écart, dans une ruelle sombre où une taverne encore ouverte semblait les attendre. Une odeur de pain chaud venait des cuisines. Ils s'assirent et l'inconnu s'excusa platement pour la façon dont ils s'étaient rencontrés, justifiant sa manière de faire par l'habitude de travailler en solitaire.

"Mes corbeaux sillonnent le pays dans des endroits bien ciblés et ne tarderont pas à me faire leur rapport. Pendant ce temps je vais vous expliquer ce que j'ai réussi à découvrir en suivant vos traces et vous pourrez aller vous reposer puis profiter de la première fournée de pain demain matin... J'ai l'avantage de parler la langue courante dans ces principautés éclatées. La voyante que nous recherchons est une femme a priori inconnue des civils. Elle se vante d'être de grande famille de voyants, mais personne n'a entendu parler d'elle avant cet article dans les journaux, excepté quelques rares personnes escroquées avant qu'elle ne disparaisse. Je dis escroquées car selon les témoignages que j'ai recueillis, ses prédictions sont suffisamment vagues pour se réaliser dès que les gens pensent à ce qu'ils veulent comprendre... Ils sont naïfs et placent derrière n'importe quel fruit du hasard le résultat d'une prédiction. Selon moi, il y a tout autre chose. D'abord, la prédiction parue dans les journaux est la première à être si précise. Ensuite, elle se dirige vers la capitale, là où il y a le plus de contrôles, même s'ils restent épars, de la part des autorités. C'est donc qu'elle est plus sûre d'elle qu'avant et qu'elle a trouvé un moyen de prédire juste. La distance reste un problème, mais il est monnaie courante dans cette région que des complots se montent dans le domaine des armes ou des maisons de passe. Cette femme aura sans doute été assez maligne pour détourner une bande de ses activités habituelles et lui promettre des montagnes. Les voyants usent de la crédibilité des gens, ils peuvent donc être persuasifs. Enfin, il semblerait qu'elle se cache avec différents déguisements... Si elle est vraiment confiante, elle restera à Bucarest cette fois et clamera sa prochaine vision haut et fort, pour attirer le public, l'argent et la gloire. A moins qu'elle n'ait déjà tout cela et cherche à s'amuser."
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Lun 2 Sep 2013 - 11:10

Mon action était comme désespérer. Je nourrissais plus d'amertume à avoir détruit ces vieilles battisse même si en écoutant d'une oreille attentive le propriétaire, il semble avoir écouté la raison en ne misant plus aucun intérêt et finance dans ces ruines. Quoi qu'il en soit, cela ne m'avançait pas du tout et accentuer plus encore l'inutilité de mon geste. Que faire à présent . J'étais totalement perdu. À l'écart du groupe, je reste inactif, sans mouvement, mes pensées se vident peu à peu quand soudain, une main vint fermement s'appuyer sur mon épaule et me tirés en arrière. Sa main vint ensuite recouvrir ma bouche, évitant ainsi de hurler je ne sais quoi mais la suite qui s'amorce très vite coupe net toute envie de hurler bon nombre d'ineptie. Le jeune homme est un chevalier d'Athéna, et pas des moindre, un parfait inconnu à mes yeux. Un ordre de mission entre ses mains qu'il me présenta, me permet de connaitre le strict minimum le concernant. Et le sanctuaire a parfaitement géré la problématique en confiant la tâche à Raven de venir m'épauler. Être parti en solitaire ne me rend finalement pas la tâche aussi aisée que je l'aurais souhaité et son aide sera, je le pense fermement, précieux. Quoi qu'il en soit, le jeune chevalier prit l’initiative, une fois ma lecture de l'ordre de mission terminer de me guider vers des ruelles adjacentes ou finalement, nous pûmes pénétrer dans une auberge à atmosphère lugubre où seule l'odeur de pain chaud dénature un peu cette ambiance sinistre.

S'asseyant autour d'une table, le saint du corbeau présenta des excuses sur la façon dont il venait de m’accoster, quelques minutes auparavant. Ensuite, il amorça un long discours où il présente ses actions entreprises depuis son arrivée en Roumanie et le moins que l'on puisse dire et que je suis très loin d'avoir eu des résultats aussi probant. Abaissant légèrement le regard à quelques reprises, j'étais gêné de savoir que je n'avais pu ou presque, obtenu de résultat alors que ce jeune garçon, pût par des recherches méthodiques. Nous permettre de nous orienter vers la bonne marche à suivre. Laissant Raven terminé, je laisse un silence s'installer, réfléchissant à la suite des événements, à quelles décisions entreprendre ! Nos chances de réussite. De prime abord, il sera utile, et je le pense du moins, qu'il faudra attendre le retours des corbeaux de Raven pour si nécessaire, enrichir nos informations, nous pourrions ainsi, partir vers Bucarest avec de plus amples informations.

" Il est je crois, inutile de me présenter mais, je tiens à vous remercier, votre venue est salutaire et me permettra, enfin, à nous désormais. De mettre un point d'honneur à ces faits qui pullulent depuis peu avec cette "voyante". Vos informations sont importantes et j'espère que durant les prochaines journées, nous pourrions être à même de nous réorienter vers Bucarest et démasquer cette femme. Pour le moment, nous ne pouvons avancer avant le retour de vos corbeaux et ainsi, obtenir si besoin, de plus amples informations. Quoi qu'il en soit, je souhaite rapidement éclaircir cette affaire, je ne tiens pas à ce que cette voyante gagne davantage en publicité et notoriété. Surtout que si vos hypothèses s'avèrent justes, elle ne semble pas agir seul et le retour de vos corbeaux est désormais crucial pour regrouper de plus amples informations. "

La nuit s'installe peu à peu, un repos salvateur serait le bienvenue mais je suis en quelque sorte tracassé par cette affaire. Bon nombre d'idées, de suggestions s'entrechoquent, viennent, repartent les unes aux autres. Ce n'est qu'à l'issue de quelque temps que je me décide à ne plus penser à tout cela et à me laisser guider par la suite des événements. Quoi qu'il en soit, je ne dois pas à un seul instant, me reposer sur mon compagnon pour les futures recherches et périples. Je vais devoir moi aussi avoir des résultats à avoir. Je me suis bien trop fourvoyé et eût jusqu'à présent, et comme la stipule si bien Raven, des démarches bien hasardeuses. La nuit porte parfois conseil, on verra si demain, je saurais être plus utile dans les démarches à suivre ...

" Avez-vous déjà une destination en tête ? Vu que nous allons à présent fonctionner en binômes, je ne souhaiterais pas imposer quoi que ce soit sans votre avis. Si tentés bien sûr, vous avez déjà une idée derrière la tête ! "
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Lun 2 Sep 2013 - 12:38

"La prochaine destination me paraît évidente : tant qu'une prédiction n'a pas été rendue publique, Bucarest est l'attrape-nigauds idéal. Slatina et Botosani sont à l'opposé l'une de l'autre, donc on peut supposer sans trop de risques qu'elle va chercher à impressionner en prédisant autre chose dans une ville lointaine. Tant que ses complices ne seront pas en place, elle ne fera rien qui ne soit dû au hasard. Une partie de mes corbeaux espionne les lieux, ils nous diront s'ils ont repéré une voyante suspecte. En attendant, allons nous coucher. La journée de demain sera longue."

Sans attendre, Raven se leva, déposa quelques pièces d'or sur le comptoir puis monta à l'étage. Le tavernier leur avait donné deux clefs. Le lendemain, ils se levèrent aux aurores, aussi incapables de dormir l'un que l'autre, puis se mirent en route pour retourner dans la principauté voisine. La foule grouillante était toujours aussi animée et les ruelles encombrées, néanmoins ils parvinrent à trouver un espace assez à l'écart pour réceptionner les corbeaux sans être accusés de pratiquer la magie noire...

"Les bandes de pillards et saboteurs sont multiples. Quatre d'entre elles semblent s'être arrêtées à une distance équivalente entre Bucarest et une autre ville, de la même manière que Slatina et Botosani. Cela ne prouve peut-être rien, mais on n'a pas plus de preuves... Par contre, mes corbeaux ont repéré une dizaine de femmes qui se prétendent voyantes, restent discrètes et en mouvement. Six sont brunes, trois sont rousses et une autre blonde. Certains portent des capes sombres, d'autres rouges à la mode rom. Deux mendient dans les ruelles. Généralement elles portent des colliers ou talismans étranges... Cela nous fait un début de portrait. Avez-vous une suggestion pour savoir par laquelle commencer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Mar 3 Sep 2013 - 10:35

Nous étions finalement d'accord sur la destination à entreprendre dès l'aube. Comme évoquer par certaine personne que j'ai rencontrés plus tôt, la capitale Roumaine est l'unique lieu qui nous permettra d'avancer significativement dans nos recherches. Et dans mes précédente réflexion, j'avais émis quelques doutes sur les agissements de la voyante avant de quitter Bucarest. Si elle agissait seul où pas, mais je n'avais pas creusé cette piste, plus par manque de confiance qu'autre chose finalement. Quoi qu'il en soit, l'aide et le soutien de Raven va être utile dans notre quête. Il ne sera guère question d'agir en solitaire comme je l'ai fait à présent, puis, il est étrange de constater que sa simple présence efface partiellement toute cette insuffisance qui me retient dans mes démarches. Je me privais moi-même de certains détails par peur de je ne sais quoi ou je ne sais qui. Très idiot finalement mais, une erreur que je vais devoir à présent rectifier et ne plus réitérer. D'une oreille attentive aux paroles du jeune chevalier, je ne réponds d'aucune argumentation, faisant simplement un hochement de tête pour approuver ces derniers termes. Une nuit de sommeil sera clairement réparatrice pour moi, aussi bien physiquement et pour remettre mes idées en place. Ce n'est qu'aux premières lueurs du jour que nous entreprîmes de quitter cette principauté et rejoindre Bucarest. Et le contexte ne diffère guère avec celui que j'ai quitté il y a quelques jours. Toujours cette foule grouillante, dense dans les ruelles parfois très étroites.

Quoi qu'il en soit, nous parvenons à nous frayer un chemin vers une zone suffisamment dépeuplés pour être temporairement seul. Raven usa de cet instant pour réceptionner un de ces corbeaux. En possession d'informations nouvelles, il eût le temps de me narrer ce que son corbeau avait aperçus. Et très vite, nous devions faire un choix, car certaines femmes, se décrivant comme des voyantes venaient d'êtres repérés. Malheureusement, pour un nombre relativement élevé de dite voyante, il ne va pas falloir se tromper en pistant l'une d'entre elle. Le saint du Corbeau me laisse finalement le choix d'apporter une suggestion. Je pourrais choisir par élimination ou au plus simple et porter mon attention vers la femme aux cheveux blonds. J'ose croire que nous puissions directement avoir cette chance nous permettant de trouver la dite bonne personne mais, je préfère aborder une attitude neutre. Non défaitiste mais pas optimiste non plus. Préférant user d'une attitude détacher ! Sans trop élever la voix, je prends finalement la décision de fournir mon choix à Raven.


" Il est guère aisé de fournir un avis tranché pour savoir quelle femme nous allons rencontrer en premier. Néanmoins, j'opte pour la dernière citée. Un total de six brune me parait presque trop ordinaire, même si cet avis est totalement sans fondement. J'espère seulement que l'on puisse avoir la chance de ne pas perdre un temps infini. Souhaitez vous voir une autre femme où vous laisser guider à mon opinion ? Même si je ne parle pas la langue locale, je souhaite apporter une aide précieuse à cette prochaine rencontre. "

J'ose croire que ma propre contribution aux futurs périple sera à la hauteur de ce que Raven à sût m'apporter jusqu'à présent, son aide fût salvatrice. J'espère que la roue tournera et qu'à l'occasion, je saurais à mon tour. Lui retourner mon soutien, une aide forte utile au moment voulu. Néanmoins, campés et figés devant le saint du Corbeau, j'attends son avis sans que je puisse argumenter davantage que ce que je venais de dire. Nous aurons largement le temps de davantage converser dans les prochaines heures. J'espère juste que ma suggestion ne va pas nous amener de trop gros soucis néanmoins. Ce serait vraiment malchanceux que non seulement mes actions mais aussi mes suggestions nous entrainent dans des situations abracadabrantesque.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1314


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   Jeu 5 Sep 2013 - 11:58

Raven regarda son corbeau, réfléchit.

"J'ai beau retourner tous les indices dont nous disposons dans ma tête, je ne vois de raison d'aller en voir une plutôt qu'une autre. D'autant que, rappelons-le, il s'agit des femmes qui se font passer pour voyantes ET se déplacent souvent ET essaient d'être discrètes. La nôtre n'est peut-être même pas le lot, il suffit qu'elle ait décidé de rester calme un moment ou qu'elle attende des nouvelles de sa bande d'associés si elle en a une. Tout ce que nous avons de sûr semble être ce journal et l'information selon laquelle elle a vite quitté Slatina pour venir ici... Je proposerais bien de nous séparer pour aller les voir plus vite une par une, mais j'ai le sentiment qu'il nous faut compter chacun sur les qualités de l'autre pour réussir à démêler le vrai du faux. Je vous suis donc, mais par contre il faut mettre un plan au point avant de foncer tête baissée. Les voyants ne sont pas toujours appréciés paraît-il, donc optons pour approche douce... Je propose tout d'abord d'aller repérer son emplacement actuel, de l'observer un moment, son attitude, sa voix, ses manière, puis de nous adapter à elle. Je n'ai rien de mieux à proposer pour le moment."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Roumanie : Dracula se réveille ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Roumanie : Dracula se réveille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Roumanie : Dracula se réveille ?
» "La vidéo qui réveille^^"
» Pour pourfendre une veille bedaine, et lui vider ses pleines gibernes. [PV]
» [Manoir Kuroichi] Ô lune, astre céleste, veille sur nous...[PV Murasaki Kuroichi & Rindo]
» Sophia E. de Roumanie - Colombe le jour et Vipère la nuit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-