Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Renaissance des disparus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
avatar
Rôle : Admin

Messages : 20019


Caractéristiques
Vie Vie:
426/426  (426/426)
Cosmos Cosmos:
592/592  (592/592)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Renaissance des disparus   Dim 10 Fév 2013 - 17:11

Renaissance des disparus

----------------------------------------



La puissance nous isole et nous rend arrogant
Revenir en haut Aller en bas
Amélia

avatar
Messages : 468


Caractéristiques
Vie Vie:
0/140  (0/140)
Cosmos Cosmos:
11/190  (11/190)
Armure Armure:
210/280  (210/280)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Jeu 28 Fév 2013 - 0:16

Je venais d'être juger, aprés de longues heures à attendre le verdicte du juge de la première prison des enfers. Juge, qui visiblement, avait tout mon temps. J'étais pressée de retourner sur Thèbes. Avec le soutient de Kyrain, le Phoenix noir, je ne pouvais pas échouer une nouvelle fois. Je reviendrais triomphante auprès de mon seigneur Hadès, nouvellement réincarné et prét à diriger les enfer vers une nouvelle ère. J'étais préparé à combattre, tuer, et mourir.

Cependant je devais me reposer, récupérer mes forces afin d'en exploiter la moindre miètte. Je voulais exterminerer tous ceux qui se mettrons sur mon chemin. Je voulais devenir plus forte,j'allais y arriver.

Je me trouvais étendue sous un linceul. Mon corps était allongé sur un lit taillé dans un bloque de marbre. J'étais dans une salle obscure, à peine éclairé par un lustre orné de plusieurs dizaines de bougies de cire. Même si il n'y avais pas qu'un seul lustre dans la salle, le seul qui apportait de la lumière était celui qui se trouvait au dessus de moi.

J'enlevais le drap qui me recouvrait, puis je m'assis sur le lit de pierre. Entièrement dévétue, je cherchais mes vêtements, ou juste des vêtements. Dans la salle on pouvait voire des lit de pierre, semblacle au mien à perte de vue. Cela dit, à voir l'éclairage de plus prés, la perte de vue n'était pas si loins devant moi. On pouvait lire un nom différent sur chacun des lits. Mon lit avait, bien évidement, mon nom gravé dessus.
Je ne mis pas longtemps à trouver se que je voulais.

Tous près de moi, mes vêtements, soigneusement pliés sur une table de chevet également en pierre. Il s'agissait bien de mes habits et sur la pile trônait mon chapeau et son médaillon. Mon surplis de la Harpie portait dans sa bouche mon manteau de chaire. Sublime attention de sa part. Elle sait l'importance qu'il à pour moi.

Je me levai, laissant glisser le linceul le long de mes jambes. Je prenais mon temps pour m'habiller. J'assumais pleinement ma nuditée. Et puis...je savais que Kyrian n'était pas loint, je pouvais sentire sa présence, il était prés de moi. Je baladais mon regard dans une direction, puis une autre, mais je ne parvins pas à le trouver. J'espèrais, cependant, qu'il en viènne à poser un regard intéressé sur mon corps. C'était un cadeau pour le remercier de bien vouloire m'aider. Et si il avait apprécié ce trop court spectacle...Je n'ausais penser à se que je lui offrirai quand nous en aurions fini avec les hauteures de Thèbes.

Je finis par m'habiller, enfilant mon long manteau de chair sur mon cher surplis. J'attendais que le Phoenix noir montre le bout de son bec.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Jeu 28 Fév 2013 - 20:49

:arrow:Tribunal

Ayant quitté le Tribunal, je traverse les Enfers calmement pour finalement m'arrêter là où renaissent les morts après avoir été jugés. Bien sûr ce n'est pas mon cas mais c'est celui d'Amélia qui est revenu à la vie il y a peu. Entrant dans la pièce, je la vois allongée sur une table de marbre, un linceul sur son corps. Elle semble si paisible comme en train de dormir et c'est le cas!!

M'installant sur une chaise posée contre le mur, je m'assieds et attends tout en me reposant. Il n'y a que le silence pour seul compagnie et au bout de longues minutes, je ressens le besoin de bouger. Quittant le chevet de son lit, je me lève et sors profitant de l'air frais qui me fais le plus grand bien. C'est alors que j'entends du mouvement dans la pièce et ressens son cosmos augmenter lentement, signe qu'elle revient à elle et reprend des forces. S'ensuit du bruit qui m'oblige à mettre ma main sur ma bouche tant j'ai une idée de ce qu'elle doit faire puis j'ouvre la porte et m'arrête au pas où je la regarde habillée et revêtue de son surplis.


Tu es enfin réveillée. Je dois avouer que je me suis inquiété à un
moment, ne te voyant pas revenir parmi nous. Mais maintenant que ce
n'est plus le cas, je suis soulagé!!


Puis entrant à nouveau dans la pièce, je prends appui sur le mur et affiche un sourire amusé. Je connais de nombreux hommes qui n'auraient pas hésité à entrer dans la pièce pour en profiter mais je ne suis pas de ceux-là et je crains que je vais devoir la décevoir!!

Si le bruit que tu as fais tout à l'heure était un cadeau pour moi, tu t'es trompé sur toute la ligne car je ne suis nullement intéressé par cela. Cela fait bien longtemps que mon cœur a cessé d'y penser et rien ne pourra le guérir!! Mais saches que bien que j'étais à côté, j'ai tout entendu car je veillais sur ton corps jusqu'à ce que tu reviennes à toi.

Sur ces mots je la regarde dans les yeux et me mets à rire à gorge déployée et je dois avouer que ça fait du bien surtout que je ne sais pas ce qui m'attends là-bas!!
Revenir en haut Aller en bas
Amélia

avatar
Messages : 468


Caractéristiques
Vie Vie:
0/140  (0/140)
Cosmos Cosmos:
11/190  (11/190)
Armure Armure:
210/280  (210/280)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Lun 4 Mar 2013 - 21:03

Le chevalier du Phoenix noir était bien là avant que je ne me réveille. Quand j'eus fini de m'habiller, il ouvrit la porte qui donnait, pour lui, vers l'interrieure de la pièce où je m'étais réveillée. Il était soulagé que je sois revenue à la vie. Apparement, j'avais mis un peu de temps à reprendre contience. Mais la personne qui aurait été le plus embêté par un sommeil sans réveil, aurais été moi. Qu'aurais-je dus faire si je ne m'étais pas levée ? À vrais dire, je me poserais ces questions quand cela serat utile d'y répondre.

Kyrian entrat dans la pièce et s'appuya contre un mur. Il affichait un sourire amusé. Visiblement se que je lui avais proposé, semblait le faire rire. En fait, la vairité était autrement plus subtile que ça.
Lui, contrèrement à bien d'autres hommes, n'avait plus la tête à ça. Tampis, il avait ses raisons et je ne compter pas, non plus, lui forcer la main. Je trouverai bien une façon plus fine de le remercier de son aide.

Il se mit à rire et moi aussi. Kyrian étais apparement plus complex que la plus part des personnes. Ça compagnie n'en était que plus agréable.

Il était temps que je montre à Kyrian se qu'il l'attendait sur les hauteures de Thèbes. J'avais assés attendu. Eris devait payer pour se qu'elle m'avait fait.
Je sortis de la pièce, me dirigeant vers l'exterrieure. Je fis signe à Kyrian de suivre

Ne te perds pas surtout.

Je commençai à pertir pour Thèbes. Je serrais les poings, j'enlevais mon sourir. J'allais enfin pouvoire me venger
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Jeu 7 Mar 2013 - 10:16

Nous nous mettons à rire tout les deux et il n'y a rien de mieux pour se détendre, surtout que je ne sais pas ce qui m'attends là-bas malgré les explications d'Amélia. En tout cas elle n'a pas été frustré par mon refus concernant son remerciement original et puis elle aura d'autres occasions de le faire. Je sens que ce n'est pas ça qui va manquer à Thèbes!!

La regardant quitter la pièce, je m'étire histoire de chauffer un peu les muscles puis la suis. Je sens une grande tension en elle mélangée à une envie furieuse de se venger et je la comprends. Il en va surtout de son honneur et Eris ne doit pas s'en sortir à si bon compte et ce sera le cas!!


Ne t'inquiètes pas, je te suis à la trace!!

Et c'est avec un dernier sourire vite disparu que je quitte cet endroit en compagnie d'Amélia.
Revenir en haut Aller en bas
Kyrian
Chevalier Noir du Phoenix
avatar
Messages : 5098


Caractéristiques
Vie Vie:
315/315  (315/315)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Dim 23 Juin 2013 - 14:56

Un doux tissu. Voilà ma première sensation, ce que je ressens en premier. Ouvrant lentement les yeux, je ne vois que du sombre mais mes mains touchent ce tissu doux. Ma poitrine se soulève, ma respiration revient peu... Je revis!! Je sens aussi quelque chose de froid mais dans mon dos. Froid et dur... De la pierre!! Mon corps est posé sur une table de pierre et recouvert par un tissu, un linceul!!


Respirant tout en clignant des yeux, un sourire nait sur mes lèvres. Je suis en vie. Du mouvement du bras, j'écarte le linceul et m'assied sur la table. Je regarde cette pièce et vois la porte où je me trouvais il y a peu de temps pour Amélia. Mon urne est là,contenant mon armure qui attend de renaître. Sur une chaise, se trouvent mes habits. Mes habits??
Enveloppé dans le linceul, je me regarde et constate avec horreur que je suis nu. A ce moment-là, je ne peux empêcher le cri de sortir de ma bouche. Sautant de la table, j'en oublie le linceul et me prenant les pieds dedans me retrouve à terre. Eh ben, j'ai connu mieux comme retour à la vie!!

Il me faut quelques minutes pour me remettre de mes émotions et m'habiller. Je n'ai vraiment pas de temps à perdre. Je dois retourner à Thèbes porter secours à Amélia même si je ne pourrais pas faire grand chose. Mais avant ça je dois vérifier quelque chose!!
Regardant mon urne, j'intensifie lentement mon cosmos. Une aura noire-orangée m'entoure peu à peu tandis que des flammèches naissent. Je suis vraiment revenu!!

Prenant mon urne sur mon dos, je m’apprête à partir quand un cri strident se fait entendre. Un oiseau de flammes surgit alors de nulle part et se pose sur mon épaule pour me caresser de sa tête. Mon vieux Chocolat!! Je suis tellement heureux de le revoir. A mon regard, il comprend qu'il va devoir être patient et s'envole pour ne faire plus qu'un avec mon cosmos. Le remerciant pour ce qu'il fait, j'intensifie violemment mon cosmos et disparait pour ma destination.

Arrow[Exploration] Les hauteurs de Thèbes
Revenir en haut Aller en bas
Larapière

avatar
Messages : 97


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
162/162  (162/162)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Jeu 4 Juil 2013 - 16:02

Je venais d'être juger, après de longues heures à attendre le verdict du juge de la première prison des enfers. Juge, qui visiblement, avait tout son temps. Je n’étais vraiment pressée de retourner sur Thèbes. Et puis quelque chose me dis que ce n’était plus la penne d’y retourner. Je devais très vite trouver une autre mission à accomplir, du moins une cible à éliminer.

Cependant je devais me reposer, récupérer mes forces afin d'en exploiter la moindre miette. Je voulais exterminer  tous ceux qui se mettront sur mon chemin. Je voulais devenir plus forte, j’allais y arriver.

Je me trouvais étendue sous un linceul. Mon corps était allongé sur un lit taillé dans un bloque de marbre. J'étais dans une salle obscure, à peine éclairé par un lustre orné de plusieurs dizaines de bougies de cire. Même si il n'y avait pas qu'un seul lustre dans la salle, le seul qui apportait de la lumière était celui qui se trouvait au dessus de moi.
J'enlevais le drap qui me recouvrait, puis je m'assis sur le lit de pierre. Entièrement dévêtue, je cherchais mes vêtements. Dans la salle on pouvait voire des lits de pierre, semblables au mien à perte de vue. Cela dit, à voir l'éclairage de plus prés, la perte de vue n'était pas si loin devant moi. On pouvait lire un nom différent sur chacun des lits. Mon lit avait, bien évidement, mon nom gravé dessus.
Je ne mis pas longtemps à trouver se que je voulais.

Tous près de moi, mes vêtements, soigneusement pliés sur une table de chevet également en pierre. Il s'agissait bien de mes habits et sur la pile trônait le collier fait avec la dent du dragon Shivan. Elle sait l'importance qu'il à pour moi.
Je me levai, laissant glisser le linceul le long de mes jambes. Je prenais mon temps pour m'habiller. J'assumais pleinement ma nudité. Une fois habiller je parti de cet endroit funèbre.
Revenir en haut Aller en bas
Amélia

avatar
Messages : 468


Caractéristiques
Vie Vie:
0/140  (0/140)
Cosmos Cosmos:
11/190  (11/190)
Armure Armure:
210/280  (210/280)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Mer 18 Sep 2013 - 21:59

Je venais d'être juger, aprés de longues heures à attendre le verdicte du juge de la première prison des enfers. Juge, qui visiblement, avait tout mon temps. Avec le soutient de Kyrain, le Phoenix noir, je n'avais pas échoué une nouvelle fois. Cependant, je n'étais pas revenue triomphante auprès de mon seigneur Hadès. C'était bien au chevalier d'or du Lion que devais d'avoir perdu mon trophé. J'étais préparé à combattre, tuer, et mourir.

Cependant je devais me reposer, récupérer mes forces afin d'en exploiter la moindre miètte. Je voulais exterminerer tous ceux qui se mettrons sur mon chemin. Je voulais devenir plus forte,j'allais y arriver.

Je me trouvais étendue sous un linceul. Mon corps était allongé sur un lit taillé dans un bloque de marbre. J'étais dans une salle obscure, à peine éclairé par un lustre orné de plusieurs dizaines de bougies de cire. Même si il n'y avais pas qu'un seul lustre dans la salle, le seul qui apportait de la lumière était celui qui se trouvait au dessus de moi.

J'enlevais le drap qui me recouvrait, puis je m'assis sur le lit de pierre. Entièrement dévétue, je cherchais mes vêtements, ou juste des vêtements. J'observias sur mon corps, les cicatrice qu'avais laissé Irène. Bien que ce soit un nouveau corps, il concervait ses cicatrices. Dans la salle on pouvait voire des lit de pierre, semblacle au mien à perte de vue. Cela dit, à voir l'éclairage de plus prés, la perte de vue n'était pas si loins devant moi. On pouvait lire un nom différent sur chacun des lits. Mon lit avait, bien évidement, mon nom gravé dessus.
Je ne mis pas longtemps à trouver se que je voulais.

Tous près de moi, mes vêtements, soigneusement pliés sur une table de chevet également en pierre. Il s'agissait bien de mes habits et sur la pile trônait mon chapeau et son médaillon. Mon surplis de la Harpie portait dans sa bouche mon manteau de chaire. Sublime attention de sa part. Elle sait l'importance qu'il à pour moi.

Je me levai, laissant glisser le linceul le long de mes jambes. Je prenais mon temps pour m'habiller. J'assumais pleinement ma nuditée. Je finis par m'habiller, enfilant mon long manteau de chair sur mon cher surplis. J'était prète à repartire.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Dieu du Sommeil
avatar
Rôle : Dieu du Sommeil
Messages : 1337


Caractéristiques
Vie Vie:
366/366  (366/366)
Cosmos Cosmos:
365/365  (365/365)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Sam 3 Jan 2015 - 18:39

Le trou noir. C’est ce qu’il se passa lorsque je disparu du Tribunal des morts pour apparaître dans un autre endroit, dieu sait où. Je ne sais pas ce qu’il se passait. J’avais l’impression de tomber dans les Ténèbres, virevoltant dans le néant. J’ouvrais alors doucement les paupières, me demandant où est-ce que j’allais bien atterrir de cette manière. Je tombe, encore et encore. On dirait un gouffre profond, sans fin. Cela dure quelques secondes, puis quelques minutes. Mes prunelles s’ouvrent alors en grand. Je vois une lumière au loin, parmi les Ténèbres qui m’oppressent. Elle brille tellement fort… Finalement, je tends la main pour essayer de l’atteindre. Cette dernière s’approche davantage, luit d’un éclat aveuglant. Alors que j’allais l’avoir, toucher son chaud rayonnement des doigts, cette dernière m’aveugle davantage comme pour m’ordonner de rester en retrait. La lumière remplace bientôt les Ténèbres autour de moi et quelque chose de froid se fait sentir contre ma peau.

J’ouvre alors les yeux, me demandant depuis quand ces derniers étaient fermés. En voulant reprendre ma respiration, je me rends compte que quelques chose obstrue mes voies respiratoires. C’est doux et chaud, en voulant le toucher, je constate qu’il s’agit en réalité d’un linceul. Ce dernier me recouvre le corps, comme si j’étais réellement morte, alors que ce n’est pas le cas. Yade m’avait bien spécifié le fait que ce n’était pas encore le temps de croupir dans les prisons des Enfers… Je venais donc en toute logique de renaître. Je me débarrasse d’un geste du bout de tissu qui me recouvre pour regarder autour de moi. J’étais sur un lit fait entièrement de marbre, complètement nue. Heureusement que personne ne se trouvait au même endroit que moi, il aurait pu se rincer l’œil sans craindre mon courroux puisque depuis mon jugement, j’avais été inconsciente. Mes prunelles bleutées font un mouvement circulaire à la recherche de mes vêtements. Il ne fallut pas longtemps pour que je me rende compte que des habits se trouvaient à quelques pas de l’endroit où j’étais.
M’enroulant dans le linceul, je quittais le lit vers ma trouvaille du moment. Ce n’était pas vraiment ce que j’avais porté jusqu’à présent, cependant je m’en contenterais. Mieux vaut avoir d’autres habits plutôt que rester avec un simple bout de tissu sur soi, non ? Bref, je m’habillais assez vite, avant d’arranger un peu ma chevelure de la même couleur que mes yeux. Maintenant que j’étais en vie à nouveau, la priorité était que je puisse récupérer du combat contre Deimos. Il valait donc mieux que je reste aux Enfers un petit temps.

Si l’idée de rester chez soi était une bonne idée, il n’empêche qu’il faudrait que je trouve de quoi m’occuper pour passer le temps et ne pas le trouver long… Je me demande si les autres spectres sont revenus de la Forteresse de la Guerre ? Peut-être même que certains qui n’y étaient pas allés se trouvaient dans les parages ? Une chose est sûre, ce n’était pas en restant ainsi que j’allais avoir les réponses à mes interrogations.

Citation :
Récupération journalière:

Armure: 285
Hp = 1 + (5.10) = 51
Cs = 1 + (5.10) = 51
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
avatar
Rôle : Admin

Messages : 20019


Caractéristiques
Vie Vie:
426/426  (426/426)
Cosmos Cosmos:
592/592  (592/592)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Mer 26 Aoû 2015 - 19:47


Les jambes encore tremblantes, le petit fils de Zeus tomba au sol à plusieurs reprises. Marcher vers le palais allait être une rude épreuve. Il était sorti du Cocyte mais ses membres avaient du mal à lui obéir. Le prince d'Ivalice allait certainement mettre un certain temps avant d'atteindre son objectif. Il pouvait sentir la présence du sombre monarque mais également celle de Setesh et de Lenalee. Tant mieux... ils allaient bien ! De plus, il avait besoin de son spectre pour qu'il s'occupe de son surplis. Les blessures qu'ils avaient reçu du dieu de la mort étaient toujours visible. Cependant, c'était vraiment le froid du Cocyte qui le rendait si fragile. Heureusement il pouvait compter sur sa détermination et sur sa force. Malgré ses profondes blessures le juge du Garuda continuait à marcher vers le palais d'Hadès. Une main sur son épaule qui le faisait terriblement souffrir il marchait tout en essayant de rester le plus droit possible.

Qu'importe les difficultés, il allait se relever une nouvelle fois pour partir s'occuper de Thanatos, lui seul pouvait le ramener à la raison. Tombant plusieurs fois il manqua de s'engouffrer une nouvelle fois dans les terre gelé des enfers. Sans son armure, il n'avait plus aucune protection face au agression extérieurs. Il réfléchissait déjà a ce qu'il allait bien pouvoir dire au dieu des enfers. Hadès allait-il le croire ? Ou bien le châtier pour avoir oser défier son bras droit ? Il allait vite être fixé... car en quelques heures et malgré son état, Kazuki venait de sortir du cocyte, son regard était maintenant tourné vers le domaine d'Hadès !

=> château d'Hadès

----------------------------------------



La puissance nous isole et nous rend arrogant
Revenir en haut Aller en bas
Seti
Membre d'Or
avatar
Messages : 7596


Caractéristiques
Vie Vie:
239/239  (239/239)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Dim 8 Nov 2015 - 17:58

Setesh était complètement recouvert de boues. Malgré lui, son corps tremblait sous le froid intense qui l'avait frappé. Son corps était lourd, si lourd que cela ne voulait dire qu'une chose: il était de nouveau en vie. Le Cerbère n'avait guère apprécié le fait de servir de destrier pour le spectre, et l'avait ainsi catapulté vers la sortie de cet enfer boueux et humide à n'en plus pouvoir. Il se releva, et observait les environs. Nul garde, nul spectre ne semblait se trouver par ici. Setesh était seul et il le regrettait. Il aurait aimé tué un garde, juste par envie, juste pour être sûr qu'il était bien revenu d'entre les morts, une fois de plus. Il allait de nouveau terroriser les Enfers par sa présence, et faire couler le sang comme une rivière écarlate. Mais avant toute chose, il allait devoir reprendre des forces. Sa mort l'avait, comme souvent, diminué. De plus, il avait renvoyé son surplis aux Enfers lors de son duel face à Thanatos. Lui aussi devrait être réparé. D'ailleurs, quand il y repensait, il se souvint qu'il devait également reforger le surplis du Garuda. Il épia un instant les cosmos qui se trouvait aux enfers et perçut la présence de Kazuki à la forge. Ainsi, il avait enfin terminé de causer avec Hadès.
"Bien bien, allons y alors..."

D'un pas ferme, il prit la direction du lac du sang. Son supérieur n'allait sans doute pas être content de voir qu'il s'était absenté. Il aurait dû l'attendre tranquillement à sa forge, mais il avait préféré retrouver Thanatos, et au vu du résultat.... Setesh ne le regrettait pas un instant! Les choses allaient changer, l'ancien Setesh était de retour, et les nouveaux spectres, si mous, si fragiles, n'allaient pas tarder à le savoir! 
Revenir en haut Aller en bas
Seti
Membre d'Or
avatar
Messages : 7596


Caractéristiques
Vie Vie:
239/239  (239/239)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   Dim 3 Avr 2016 - 17:34

Tandis qu'il reprenait conscience peu à peu, Setesh ouvrit les yeux avec difficulté. Il allait devoir faire attention à l'avenir à ne pas froisser davantage Yade, le juge semblant avoir usé sa patience avec lui. Malgré son mal de crâne, il se mit à réfléchir pendant un moment avant de réaliser qu'il aura fallu environ 3000 ans pour arriver à bout du sang froid  et de l'impartialité froide du juge. Jamais jusque là il ne s'était amusé de la sorte avec une de ses victimes, et son sens de l'humour était pour le moins douteux. Cela était surprenant, et amusait Setesh. Ainsi, certaines choses finissaient par craquer malgré l'immortalité, ce qui n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire. Le spectre se força à se relever, ses forces et sa vitalité étant au plus bas, chose normal pour quelqu'un qui venait de ressusciter. Ce qui l'inquiétait davantage, c'était qu'il avait passé un certain temps dans le lac du sang, et cela n'allait pas sans conséquence. Une fois debout, il fit quelques mouvements, de simples mouvements, avant d'être essoufflé. Il en était sûr, le maléfice de la prison l'affectait. Son corps était trop imprégné du sang maudit de la prison, et il allait devoir patienter un long moment avant de récupérer ses forces. Il cracha au sol, pestant comme jamais. 


"Pfuah! Quelle merde! bon bah j'suis partit pour raser les murs jusqu'à ce que j'aille mieux! Cette galère, je te jure!" 


D'un pas lent et chancelant, il prit la direction de sa forge, espérant que sa réputation suffirait à éloigner les nuisibles et ceux qui pourraient profiter de sa faiblesse actuelle. Quoique, en un sens, il se demandait quelle réaction aurait l'impitoyable Yade si une nouvelle fois il se refaisait tuer à peine après avoir été ressuscité. Setesh ne doutait pas une seconde que le fonctionnaire infernal péterait un cable si cette perspective se réalisait, et cela le faisait doucement ricaner le long du chemin jusqu'à son antre! 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Renaissance des disparus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Renaissance des disparus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les disparus du 12 janvier
» Boutons Disparus OO"
» LE CERCLE DES POÈTES DISPARUS
» Disparus de Mourmelon (site officiel)
» RECHERCHÉS: POKÉMON DISPARUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Morts ¤ Hadès :: Le Monde des ténebres-