Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Ven 25 Jan 2013 - 10:49

Ça, c’était de l’idée… Au bout du compte, je me rendais bien compte qu’il ne devait y avoir que moi pour avoir des pensées complètement folles. Après tout, je venais de m’entraîner avec Phoebé pour maîtriser mon nouvel élément et elle ne m’avait pas du tout raté. On peut dire que j’en avais pris sacrément pour mon grade. Mais que voulez vous ? Je suis complètement allumé, je suis dérangé et je suis fou. Dans ma quête de vouloir devenir toujours plus libre, et donc plus puissant, je m’étais engagé dans la voix du combat. Ça ne me déplaisait pas du tout. Bien au contraire, j’aimais ça. J’adorais sentir la sueur du combat et cette extrême tension qui fait que l’on pouvait vivre ou mourir sur cinq ou dix minutes. De toute façon, j’en avais rien à faire de me rendre au Enfers. On peut même dire que j’attendais que ça. Et puis, j’avais une furieuse envie de vouloir affronter des adversaires. Qu’ils soient plus faibles ou plus fort, je voulais me confronter à l’adversité, risquer ma vie et ne jamais cesser de me surpasser pour me dépasser. Je ne me voyais absolument aucune limite. Un jour, je serais assez balèze pour défier un dieu et le crever. Quand ce jour arrivera, ça voudra dire que je serai vraiment devenu un véritable combattant. Je serai libre d’emmerder mon monde, de faire ce que je veux, où je le veux et de le manière dont je le veux.


Je me souvenais de mon dernier entretien avec Cronos. Pour moi, il était plus qu’un dieu, il était comme un père. Jamais, je ne pourrai trouver son équivalent et je continue de penser qu’il mérite plus d’être le Roi de ce monde que n’importe quel autre dieu. Mais voilà ! J’avais fait un choix: je voulais voir partir, voir autre chose et observer jusqu’où je pourrai aller. J’aurai vraiment voulu rester avec les Titans et les Titanides. Le problème, c’est que si je restais avec eux, je ne prendrai jais aucun risque. Ce n’est pas de leur faute et je comprends vraiment bien qu’ils veillent être en paix. Mais moi, j’ai besoin de plus que ça, je ne suis pas fait pour être un homme de paix. Je sis un bad boy, un vilain garçon. Il m’arrive, de temps en temps, de faire de bonnes actions. Et, je ne le regrette pas. Mais, ce n’est pas dans mon tempérament de me reposer sur la facilités. Je veux des défis à la mesure de ma folie.


Alors, tant qu’à être complètement taré, autant l’être jusqu’au bout. Et puisque je suis devenu libre de faire ce que je veux, j’ai décidé de me rendre auprès de l’ennemi public numéro un du monde. Je m’étais entraîné pendant trois ans dans la Salle Hors Temps du Domaine des Titans. Trois jours dans la réalité pour trois ans dans cette dimension. J’avais changé. J’avais appris de nouvelles techniques de combats et Cronos m’avait promis qu’il m’enseignerait d’autres. Aller au sanctuaire ? Je ne correspondais pas au critère de sélection. En Asgard ? Il fait trop froid ! En Enfer ? Je prendrai un abonnement plus tard avec, je l’espère, une bonne réduction sur le prix du Passeur. Chez Poséidon ? Je ne les connaissais pas. Chez les Olympiens ? Un ancien serviteur des Titans chez les Olympiens ? Ça colle pas même si Zeus semble m’apprécier pour je ne sais quelle raison. Il ne me restait plus qu’une option et elle me plaisait. J’allais me rendre chez Arès avec la ferme intention de le servir. Quoi de mieux pour un combattant dans l’âme, comme moi, que de servir le Dieu de la baston et le Grand Copain de la Planète ! Phoebé me l’avait un peu suggéré et Cronos me l’avait conseillé. Alors, me voilà devant la Porte de la guerre, dans le Domaine d’Arès. Je savais bien que j’allais devoir changer de registre. J’allais devoir m’améliorer un petit peu sur le plan de l’étiquette. Pas une mince affaire. Bah oui ! Moi et ma grande gueule ! De toute façon, je ne cherchais pas trop à cogiter. J’allais bien voir comment les choses se dérouleraient. Accompagné d’Itzmana, ma fidèle panthère de quatre mètre de haut, je regardais cet endroit, les mains posés sur les hanches, avec mon kimono blanc, révélant mon impressionnante musculature.


« Bah voilà mon vieil ami. Nouveau chemin, nouveau destin comme dirait l’autre. Je sais pas trop dans quoi je m’embarque mais j’en ai strictement rien à foutre. » Déclara le Chevalier Noir en levant la tête et en s’adressant à son animal de compagnie.


Celui-ci grogna puis s’allongea sagement sur le sol. Il avait bien tout compris l’animal: je devais attendre que l’on vienne me voir et je m’attendais à ce que l’on ne m’accueille pas avec des lauriers et de le bonne bouteille. Mais j’en avais rien à cirer: je savais où j’allais et je savais ce que je voulais faire. C’est ça qui comptait ! Le reste, on verra après !
Revenir en haut Aller en bas
Guerre
PNJ du Royaume d'Arès
avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Sam 26 Jan 2013 - 23:55

S'étant invités sur les terres d'Arès, un homme musculeux et plein de confiance accompagné d'une panthère aux dimensions impressionnantes avaient pris place au premier territoire du Seigneur des Massacres. La porte de la Guerre devait-elle encore être souillée par un infidèle ? Plusieurs fois, l'Ombre au gout de sang avait failli à sa tâche en laissant pénétrer un saint, puis un ase. Ce n'était pas un hasard : la flemme avait frappé la première fois, et ensuite la curiosité. Mais l'Ombre ne les avait pas raté, ses yeux de noirceurs avaient repéré les deux chevaliers. Et à présent, elle avait repéré le duo humain-animal. Non, cette fois Ombre ne les laisserait pas passer. Cette fois, elle comptait agir à son tour. Faire ce pour quoi elle existait : Observer, rapporter, décider. Ses agissements étaient rares, bien souvent elle restait dans l'ombre, d'où le nom qu'elle s'était donné. Mais tant d'activité avait su éveiller son désir de sang. Et la bête au pelage noir qui attendait sagement serait n bon début.

Ombre approcha, entendit l'homme s'adresser à l'animal. Son kimono blanc était déjà maculé de grains de terre rouge qui voletait sur ces terres. Il semblait à la fois décidé et indécis. Confiant et nostalgique. Et surtout, il était en attente. De quoi ? De Ombre ? Ombre se déplaça dans les reflets sombres des pierres, sauta de-ci de-là. S'approcha. La panthère se redressa et son poil se hérissa alors que Ombre n'était plus qu'à quelques pas. Dégageant une aura de colère et de menace, Ombre parvint à faire attaquer la bête.

Itzmana bondit pour refermer sa gueule sur le cou de la créature menaçante, mais le cou sans véritable consistance se déroba et la panthère frappa dans le vide. L'ombre devint soudain plus persistante, prit une forme plus humaine, gaga en consistance jusqu'à devenir d'un noir opaque donnant l'impression d'aspirer toutes lumières alentours. Le fauve attaqua à nouveau, au dernier instant, Ombre perdit sa consistance, devint flaque de gaz qui se décala sur le côté et reprit forme en un instant. Plus rapide que la bête, bien plus fort que sa musculature imposante, Ombre abattit un bras sombre entre les omoplates. Itzmana sombra instantanément dans l'inconscience. Ca suffirait pour le moment. Ombre se tourna vers le balèze en kimono et celui-ci entendit le susurrement mielleux d'une voix froide faussement amicale, prompte à faire souffrir pour le plaisir des oreilles.

- Bien... Bien.. Qu'avons-nous là mes chers amis...

La voix retentit comme une étrange mélopée dans tout le domaine. Comme un écho à peine perceptible mais audible par tous. Jusqu'aux tréfonds de la porte de la Guerre, des fidèles d'Arès entendirent les mots d'Ombre. Certains y firent attention, stoppant leur labeur, d'autres ignorèrent l'appel.

- Qui es-tu, jeune inconscient, et que fais-tu ici ? Ce n'est pas un lieu pour les enfants tu sais cela ? Tu t'es peut-être perdu... oh le pauvre enfant à sa maman. Mais qu'est-ce que c'est que ce regard, petit enfant, est-ce de la rage ? Il faut bien dresser son petit chiot, tu sais, car s'il n'écoute pas, il peut se mettre dans une mauvaise situation... rencontrer une mauvaise personne... comme toi, maintenant.

Durant tout le temps de sa prise de parole, Ombre se mouvait autour de l'homme en kimono, cherchant à arriver dans son dos, se rapprochant, reprenant ses distances et se rapprochant à nouveau, tournant dans un sens, puis dans l'autre, accélérant, ralentissant, parfois bondissant avec vivacité, parfois semblant n'être plus qu'une flaque d'eau sombre sur le sol, parfois donnant l'impression de n'être qu'une âme damnée. Le stress induit à Tatsou était tant du à ses mouvements désordonnées et ses changements de formes continuels que par le travail de sape mental que la créature infligeait, lentement, à son hôte. Détournant l'attention de ses cinq sens, il attaquait insidieusement son esprit, vérifiant l'état mental et la résistance du jeune combattant.

Aujourd'hui, il prendrait son temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 27 Jan 2013 - 16:51

De l’art de gentiment se foutre de ma gueule. Je sais, je ne suis pas quelque un de très patient. J’avais rencontré une âme dans cet endroit et il venait juste de me gonfler. Je l’avais senti: il se déplaçait dans l’ombre, cachait sa foutu présence et voulait jouer avec mes nerfs. Il voulait que je m’énerve ou quoi ? Je n’avais pas eu le temps de le prévenir qu’ Itzmana lui avait sauté dessus. Au moins, je restais immobile et regardais comment mon gentil copain agissait. Je serais les poings, un sourire mauvais sur mon visage, mes sourcils froncés. Il avait mis au tapis mon vieux pote et il fallait être sacrément costaud. Il ne semblait avoir aucune consistance ce crétin.


Qu’est-ce qu’il avait là ? Un gars qui voulait se montrer gentil mais qui allait lui taper sur la tronche s’il n’arrêtait pas son cirque. Je ne gonflais pas encore son énergie mais je développais une aura meurtrière et complètement malsaine. Sa voix mielleuse, il pouvait se la carrer où il le voulait, Je serrais les poings en me demandant de quelle manière j’allais le cuisiner. Au moins, je retenais l’attention: dommage que les sbires d’Arès, qui avaient fermés leurs tronches, allaient assister à un massacre en bonne et due forme. Et, en plus, il continuait de se foutre de ma tronche. En d’autres temps, j’ aurais foncé dans le tas et aurait fait un sacré massacre. Mais là, je devais faire un minimum attention: j’étais là pour servir Arès. Si je butais un de ces hommes sur un coup de tête, ça ne le ferait pas. Pas grave, j’aurais le temps de m’occuper de son cas un de ces quatre à ce sombre con.


« Je suis Tatsou. Chevalier Noir de Pégase. Ancien Protecteur des Titans et des Titanides. Je suis ici pour proposer mes services à Arès. Tu as une sacré grande gueule mon gars. Au lieu de faire le pitre, tu m’amènes vers lui ou alors je dois arranger ton portrait ? Des crétins comme toi, j’adore, les bouffer, les vomir et après leur chier dessus. » Déclarais-je alors que je restais complètement immobile, attentif à tous ses moindres mouvements. Ma voix était violente, mon ton impoli et j’étais loin d’être en mode gentil toutou.


Je comprenais: il voulait jouer avec mes nerfs. Il souhaitait voir si j’étais une bouse de vache ou bien un vrai guerrier. Ce qu’il ne savait pas, c’était que j’étais dans mon élément ici. Je me contrôlais pour ne pas lui sauter dessus et le tuer directement sur le champ. Pour moi, je ne voyais qu’un simple clown qui faisait mumuse autour de moi. Il avait beau morpher dans tous les sens, je n’étais pas dupe. Je refusais de céder au stress, ça ne servirait à rien: je tâchais de garder mon calme. S’il voulait voir ce qu’il y avait dans mon esprit, il ne verrait qu’un esprit résolument combatif, malsain et n’ayant aucune limite dans ses aspirations. Je ne cherchais pas à dissimuler ce que j’étais. J’en avais strictement rien à faire d’ailleurs.


« Pauvre con ! Si j’avais vraiment voulu avoir la peau d’Arès, je ne me serais pas contenté de rester sagement ainsi à attendre qu’on vienne m’accueillir. Maintenant, je n’ai pas de temps à perdre, j’ai des choses à faire. Tu m’amènes vers Arès ou je dois te buter et y aller moi-même ? »
Demandais-je froidement, ne faisant aucun geste.


Je dois remercier l’entraînement de Cronos et de Phoebé. Par la même manière, je ne regrette pas de m’être plongé dans la lecture et l’apprentissage de quelques petits trucs dans la Salle Hors Temps. S’il croyais que je ne pouvais pas le toucher, il se trompait lourdement. J’étudiais tous ses gestes, mon regard ne le quittait pas d’une seule seconde. Je parvenais, lentement mais sûrement, à sentir sa présence et à comprendre le cycle de sa gestuelle. S’il continuait à ce petit jeu, je parviendrais à l’atteindre et là, je ne retiendrais pas mes coups. De toute façon, lorsque j’y pense, qu’est-ce que ça pouvait me faire en définitive ? Je n’étais pas là pour me faire des amis: seulement servir Arès et taper sur mes cibles. J’étais là pour combattre, gagner ou mourir. J’allais devenir plus fort et plus puissant quelle que soit la manière dont je m’y prendrais. En attendant, je ne m’étais pas montré agressif, juste que j’avais ouvert encore une fois ma grande gueule. Faudrait travailler sur ça tiens… Ou pas…
Revenir en haut Aller en bas
Guerre
PNJ du Royaume d'Arès
avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 27 Jan 2013 - 17:41

Résolument combattif, il l'était. Avide de pouvoir aussi. Sans véritable foi, seule comptait pour lui une certaine quête de la force. C'était une brute, un idiot si on voulait, un impoli aussi, irrespectueux à tous les niveaux, mais c'était aussi un guerrier né. Cela, au moins, il fallait le lui reconnaître. Ombre s'arrêta soudain, droit et forme humaine. A l'emplacement de ses yeux brillait à présent deux étoiles jaunes, deux billes de lumière qui donnaient le sentiment d'être inatteignables, hors de portée de tous.

- Ancien serviteur des titans... Cronos... Ancien, dis-tu. L'armure noir te correspond bien, Tatsou. Tes mots sonnent joliments, même si tu parles sans te rendre compte de la situation dans laquelle tu te trouves. Tu dis vouloir rencontrer Arès pour lui offrir tes services. Mais un chevalier noir, ayant juré fidélité à un Titan, qui les trahit, et vient aujourd'hui me voir... peut-on lui faire confiance ? Tu as beau m'assurer de tes bons sentiments en même temps que tu me promets douleur, cela suffit-il ? Pourquoi penses-tu que toi, petit humain ayant gentiment attendu la venu d'un émissaire, tu mérites de rencontrer un dieu éveillé ?

Ombre s'épaissit encore un peu et gagna en précision, en netteté. Ses contours devinrent plus visibles, plus perceptibles. Ombre était grand et culminait à un peu plus de deux mètres. Progressivement, un revêtement apparu sur lui. D'abord sombre, celui-ci prit lentement des couleurs.

- C'est MOI ! qui décides si tu avances ou si tu meurs, humain faible Tatsou ! Petit Tatsou sans foi. Tu me menaces, et tu veux rencontrer mon dieu. Insolent petit enfant...

A présent, Ombre était revêtu d'un ensemble hétéroclite entre l'armure et le survêtement, utilisant du cuir, de l'os, parfois brut, parfois de la couleur du sang qu'il avait déjà maintes fois fait couler. Dans son dos apparut une campe pourpre et par dessus, une épée massive, faite pour trancher et clore un combat dès le premier coup porté. Ombre s'était enfin montré. La voix était maintenant grave et sourde, rouler des accents rocailleurs comme si la terre tremblait quelque part en lui-même. Derrière lui, trois hommes à l'allure de bagnards apparurent.

- Je suis Guerre, ton pauvre con. La dernière personne m'ayant parlé ainsi était justement une femme, et cette épée y est entrée. Tatsou, pourquoi penses-tu qu'Arès veuille de toi dans ses rangs ? Et réponds-moi sincèrement, car c'est moi qui prendrais la décision, petit enfant. Oh et, pour répondre, débarrasse-toi d'abord de ceux-là. Mais avant...

Vitesse lumière, imparable, Tatsou reçut un poing qui faisait la taille de on visage, direct dans la mâchoire. Il tourbillonna sur lui-même comme une toupie, incapable de contrôler son corps, et s'écrasa au sol, sonné pour le coup.

Poing de Guerre - imparable - l'adversaire ne peut se défense à la prochaine attaque cosmique.
Tatsou -20 PV

Les trois hommes profitèrent de la faiblesse momentanée de Tatsou pour l'encercler et frapper de toute parts à coups de poings et de pieds mêlés de cosmos.
Pugilat groupé 20 CS
Le trio concentre son cosmos et frappe en massue, tous les trois, sur leur adversaire désarmé.

*
3 bagnards
PV ???
CS ...


Guerre observait la mise à mort avec envie. Allez, relève-toi petit traître, et prouve-moi donc ta volonté de faire partie du camp des fiers berzerkers !
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 27 Jan 2013 - 19:57

« Quand on sait pas, on se la ferme. J’ai quitté mon ancien camp en bons terme. Maintenant, je suis libre de partir et d’aller où je veux. Et ma prochaine direction, c’est chez Arès. Pas plus compliqué que ça ! J’essaye de faire des efforts pour suivre un tantinet une certaine étiquette de respect quand on arrive dans un nouveau camp… Oh et puis, tu me prends la tête ! Je ne vois pas pourquoi je te cause ! Je suis venu voir Arès et personne d’autre ! » M’impatientais-je ne trouvant aucune raison de causer à un sous fifre.


Déjà, je voyais bien qu’il prenait forme. Un beau steack de deux mètres à vue d’œil. Il ne m’impressionnait vraiment pas, j’avais vu beaucoup plus costaud et intimidant que ça. Quand on a combattu une panthère de quatre mètres de haut, une Chimère et deux dieux, on est blasé.


« Tu décides qui avances ? J’ai aucun compte à te rendre: je suis venu voir Arès et c’est vraiment pas toi qui va m’en empêcher. Maintenant, on peut régler ça gentiment ou bien je passe en force ! »
Avertis-je alors que je commençais sérieusement à en avoir marre de chez marre. J’avais été au service de dieu ancien et j’avais pas mal bourlingué jusqu’ici.


Il prenait vraiment forme. Je pouvais comprendre que, pour certains, il puisse faire peur. Il avait l’aspect d’un vrai berserker celui là. Un combattant, un vrai ! Quant à moi, je ne payais pas de mine. Mais, je le regardais droit dans les yeux, avec un air de défi. Même pas peur en fait ! En fait, personne ne m’effrayait. Et, ce n’était pas ces trois bagnards qui allait me foutre les jetons. Je pense que je l’ai un peu énervé: je sais, j’ai un don pour ça ! Et, je m’en fiche ! Il me faisait son grand numéro mais ça ne m’atteignait pas. Je n’étais pas un enfant de cœur et j’avais, moi aussi, commis de vilains pêchés. Pourquoi Arès voudrait-il de moi dans son camp ? Il voulait que je sois sincère? Ça tombe bien, je suis franc du collier !


« D’après ce que j’ai compris, Arès recherche des combattants ! Il aime pas les mauviettes. En plus, c’est l’ennemi numéro un du monde: tout le monde veut sa peau ! Il faut être complètement fou pour vouloir rejoindre son camp. Un, je suis taré. Deux, je suis un véritable combattant qui n’a pas peur de crever et qui s’en fout d’ailleurs. Trois… » Allais-je lui dire quand, soudain, cet enflure me frappa au visage.


Je décollais du sol pour aller m’étaler par terre, trois secondes plus tard. Une bonne attaque ! Mais il m’en fallait plus ! Déjà, les trois comparses se ruèrent sur moi et profitèrent du fait que j’étais un peu sonné pour me tabasser la tronche. J’encaissais sans broncher. Plus ils me tapaient, plus ma colère tapait à ma porte. Ma rage ! Au départ, j’avais voulu être cool. Maintenant, j’en avais plus rien à faire. Puisqu’ils voulaient une preuve, j’allais le lui en coller. J’en avais ras le bol de recevoir des chiquenaudes. Soudain, je fis exploser mon cosmos et entrais en résonance avec l’ élément du lieu. Le vent se mit à tourner autour de moi, telle une brise rafraîchissante. Ça aurait du m’apaiser mais c’était tout le contraire: j’étais furieux et mon visage trahissait à présent ma volonté de meurtre.


« Trois, j’ai la rage. Je suis un fou furieux qui n’a aucune pitié quand il s’énerve. Bingo ! Tu m’as foutu en rogne ! Je voulais voir Arès et discuter avec lui en paix et tranquillement. Mais trop tard ! Je vais faire un foutu de massacre ! Ça va saigner ! » Avertis-je alors que je me mettais en position d’attaque.


C’était décidé ! Je ne ferais pas dans la dentelle. J’allais attaquer les trois crétins qui m’avait tabassé sans aucune pitié. Je m'élançais vers mon premier adversaire. Je sautais en avant et le frappais deux fois au visage, au niveau de ses joues avec, d'abord, mon genou gauche, puis mon genou droit. Ensuite, j’ atterrissais devant mon ennemi et le frappais deux fois à l'estomac avec mes poings. Puis, je pris mon élan et envoya un violent coup de genou dans le menton du bagnard . La violence de l'attaque, combinée avec son extrême rapidité, amplifiée avec la vélocité du vent faisait que mon adversaire décolla du sol et tourbillonna sur lui même avant de chuter terriblement sur le sol.


Au tour du deuxième. Je ne perdais pas de temps et m'élançais vers mon adversaire puis sautais au dessus de lui. Avec le sommet de mon pied, je le frappais violemment au crâne puis atterrit devant lui. Ensuite, avec mon pied droit, je le frappais au menton, le faisant décoller du sol. Puis, j’ atteignis durement les côtes du bagnard avec deux coups de poings solidement appliqués. Enfin, avec un solide coup de pied retourné en direction de son estomac, je le projetais au loin.


Il ne me restait plus que le troisième lascar à corriger. Sans aucun temps mort, je me précipitais vers le bagnard. Avec mon pied gauche, je frappais le genou gauche de mon adversaire. Puis, je balançais un coup de poing dans la joue droite de mon ennemi. Ensuite, je frappais le genou droit avec mon pied droit. Par la suite, je frappais la joue droite du bagnard avec mon poing droit. Enfin, je pris mon élan et frappais, de toute mes forces, l'estomac de mon adversaire avec mes deux poings réunis.


Je voyais les corps agonisants de mes trois adversaires. Il y avait une mare de sang autour d’eux et ils étaient vraiment mal au point. Je n’avais pas du tout retenu mes coups, j’y étais allé avec ma pleine puissance. Si j’étais, un tant soit peu humain, j’aurais arrêté. Mais là, j’étais devenu une bête assoiffé de sang. J’étais complètement furax et hors de contrôle. Je ne voulais qu’une chose: qu’ils crèvent. Je rendais toujours au centuple ce que l’on me donnait. Je ne ferais aucune exception. Déjà, j’intensifiais ma cosmo énergie et dessinais la constellation de Pégase. Puis, j’envoyais un nombre incalculable de météores sur les trois hommes à terre. Mon attaque était puissante et constituait une parfaite offensive de zone, idéal quand j’affrontais un groupe d’attaquant. Je regardais le grand dadais, l’air vraiment mauvais avec une lueur meurtrière et destructrice dans les yeux.


« Je ne suis pas un traître. Et encore moins un mercenaire. Simplement, je fais ce que je veux et je sers qui je veux. J’ai décidé que ce serait Arès. J’aurais très bien pu rester chez les Titans et avoir une vie tranquille. Malheureusement, je suis un homme un défi: je veux aller plus loin pour devenir plus fort et plus puissant. Je veux pouvoir écraser tous mes adversaires et je veux foutre les boules à tout ce foutu monde. Je veux que tous les chevaliers et les dieux tremblent quand ils entendront le nom de Tatsou. Ça prendra le temps que ça prendra: j’utiliserai tous le moyens pour y parvenir. Même les plus pourris ou les plus tordus. Et il n’y a que le Dieu de la Guerre qui peut m’aider. Échange de bon procédé: je le sers, il réalise mon souhait. C’est pas plus compliqué que ça. Maintenant, tu m’amènes vers Arès ou je continue le carnage ? » Demandais-je d’un ton résolu en rechargeant ma cosmo énergie, prêt à en découdre.


Si les autres se relevaient, je continuerais à les détruire. Si le géant voulait m’affronter, il n’y avait pas de souci. J’étais dingue, malsain et sans aucune pitié. En entrant chez Arès, je combattrais encore et encore: j’y étais préparé et j’aimais ça !




Attaque Encaissé: 20-20= 40
Attaque Donné: 20 PC
Recharge Cosmos: 10 PC

Point de Vie: 182-40=142
Point de Cosmos: 190-20 10=180
Revenir en haut Aller en bas
Guerre
PNJ du Royaume d'Arès
avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 27 Jan 2013 - 20:44

Guerre était satisfait. Le petit Tatsou avait réduit les trois miséreux en pièces. Mais ils agonisaient seulement. Ce triste constat tira une mimique de dégoût à Guerre.

- Pour quelqu'un qui dit n'avoir aucune pitié, ça reste un petit peu léger, dit-il en dégainant son épée en passant entre les corps affalés, puis en les transperçant un à un, dans la gorge, fixant à chaque fois le pauvre être dans les yeux afin de savourer cette vision de terreur. Finalement, entouré des trois cadavres, faisant face à black saint, il continua.

- Tu veux donc devenir fort et servir qui tu veux. C'est bien joli tout ça, petit Tatsou, mais la réalité est toute autre. Tu ne sers pas qui tu veux, mais plutôt qui veut bien que tu le serves. En ce moment c'est moi qui parle pour Arès lui-même. Tant que tu n'es pas l'un des nôtres, tu ne seras pas digne de le voir, et encore moins d'obtenir un mot de lui. Alors arrête de jacasser comme l'enfant que tu es, à exiger tout le temps.

... Arès pourrait vouloir de toi. Peut-être. Tu as une trop grande gueule et ça ne sert pas ton cas, à croire que tout t'es dû, à penser que nous te devons quelque chose. Tu es inconscient aussi, à croire que tu vas pouvoir sortir d'ici indemne juste parce que tu l'as décidé.

... Cependant, en dépit de ta grande gueule, de tes mots qui ne collent pas avec tes actes (et il montra les trois anciens agonisant que Tatsou n'avait pas lui-même mis à mort), tu as un talent indéniable pour frapper avec panache. Ta proposition mérite donc réflexion, mais il va te falloir apprendre à respecter tes supérieurs. Par exemple moi...


Poing de Guerre - imparable - 20CS
l'adversaire ne peut se défense à la prochaine attaque cosmique.
Tatsou 142 -20 = 122PV

... Tu ne me parleras plus jamais comme à un subalterne !

Poing de Guerre - imparable - 20CS
l'adversaire ne peut se défense à la prochaine attaque cosmique.
Tatsou 122 -20 = 102PV

- maintenant, si ton désir de puissance surpasse ta grande gueule, agenouille-toi, pose tes mains au sol, rentre la tête dans les épaules, et demande humblement à serveur notre Seigneur et Maître dans ses agissements pour la conquête de la Terre ! Et là, on pourra rediscuter !

Au deuxième coup, un chicot décolla de la bouche de Tatsou. Guerre n'avait plus rien à voir avec celui qu'il semblait être quelques minutes plus tôt. Dureté, froideur, impitoyable, meurtrier, sadique et violent... ça devrait plaire au chevalier noir, mais saura-t-il ravaler sa fierté durant quelques instants, et suivre un respect total pour ses supérieurs ? Saura-t-il se faire intégrer pour sa force ET a qualité d'adaptation, l'écout de ses supérieurs directs ? Bien sûr qu'il ne sera pas l'interlocuteur privilégié d'Arès, ce n'était qu'un chevalier noir sorti de nul part et qui demandait asile dans un camp qui n'était pas - ou pas encore - le sien. Alors, que ferait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Lun 28 Jan 2013 - 12:17

Moi et ma grande ,gueule… Je sais que c’est un gros problème ! Pourtant, j’essaies vraiment de faire des efforts. À croire que ce ne doit pas être suffisant. Bah ! Pas grave ! La prochaine fois, je ferais de mon mieux pour satisfaire la volonté du Grand Chef ! Les trois crétins agonisaient et étaient proches de la mort. J’aurais très pu les tuer moi-même mais l’autre Géant s’en était chargé de lui-même. À sa mine de dégoût, je répondis par un soupir. J’aurais pu le faire moi-même et ça m’aurait arrangé.


Ce qu’il commençait à m’échauffer celui-là. Franchement, tout ce que je voulais au début, c’est causer à Arès et pas à un sous fifre. C’est de sa faute s’il monte sur ses grands chevaux. Et en plus, il me fait la moral. J’en ai strictement rien à cirer mais je dois quand même faire l’effort de l’écouter et d’abonder dans son sens. Sinon, autant rester chez moi ! Ce qu’il disait, ça rejoignait ce que m’avait dit Zeus, une fois. Je m’en souvenais. Mais, moi, j’avais une toute autre idée en tête. J’en démordrais pas: ça prendra le temps que ça prendra mais je parviendrai à prouver qu’on peut être libre de faire ce que l’on veut même quand on est à la solde d’une divinité. Il suffit juste d’être fort ! Très fort et très puissant ! En plus, il m’appris que c’était lui qui parlait pour Arès. La bonne nouvelle tiens ! Il est pas fichu de se déplacer en personne le Dieu de la Guerre ? Franchement, ça changeait de Cronos qui se montrait disponible et attentif. Mais bon, je m’y étais attendu. Donc, je n’étais pas surpris.


Il était à côté de la plaque. Ma grande gueule était un sacré problème en soi. Certes…Mais bon, ça faisait parti du personnage: je n’étais pas connu pour avoir ma langue dans ma poche. Par contre,  je m’étais entraîné à être correct envers un dieu. Maintenant, si je dois être cool avec un autre chef, il avait sacrément intérêt à être plus balèze que moi.  À la base, je ne sers et ne respecte que ceux ou celles qui en valent le coup. Obéir à un subalterne ? Je lui souhaite bien du courage car il devra me prouver qu’il est digne d’être mon maître. Si c’est pas le cas, on aura une gentille petite explication. Mais bon, là encore, je suppose que je devrais faire des efforts pour ne pas être trop… »Tatsou ». En plus, il pensait vraiment qu’il me devait quelque chose ? Là, encore, il se trompait. Il ne me devait rien pour la simple et bonne raison que j’en ai rien à cirer. Une fois rentré dans leur rang, mon destin prendra un autre chemin. Je n’étais redevable que des gens que je considérais. Les autres, je m’en fichais.


Au moins, malgré mon tempérament de con, il reconnaissait mes qualités de combattant. C’était un bon début. Il me frappa deux fois en disant que je ne lui parlerai plus ainsi et que je devrais le respecter. Cette fois-ci, je ne lui ferais pas le plaisir de décoller comme une feuille de vent. Je restais bien accroché au sol, ne bougeant pas et recevant ses attaques. Il m’avait même pété une dent. Là, je me retenais pour ne pas sourire. J’avais réussi à rester de marbre. Bon point pour moi !  Bravo Tatsou ! Tu ne l’auras pas provoqué en souriant et en l’invitant à frapper plus fort ! Maintenant, on était arrivé à ce que j’avais toujours rechigné: plier genou devant quelqu’un. Mais bon, je n’avais guère le choix: c’était ça les nouvelles règles du jeu et Cronos me l’avait bien expliqué. Je m’agenouillais, posais mes deux mains sur le sol, rentrais ma tête dans les épaules. Je n’aimais vraiment pas ça du tout ! C’était pas du tout mon style mais je devais jouer le jeu. C’était qu’un moment à passer. Rien de très grave en soi ! Si ça pouvait lui faire plaisir, je m’en fichais complètement.


« Je demande à servir Arès, le Dieu de la Guerre et voudrais l’aider dans ses agissements pour la conquête de la Terre. »
Déclarais-je humblement, sans en dire plus. J’espérais que, comme ça, il serait content. En tout cas, un de ces quatre, quand je ne serais plus le subordonné de personne, nous aurions une nouvelle explication. Je gravirais les échelons. Et, on verrait qui serait le subordonné de qui. Pour l’instant, je joues le jeu: c’est normal, je ne suis qu’un chevalier noir. Mais plus tard… Oh oui Plus tard… Rien que d’y penser, ça me fait sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 508


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Jeu 31 Jan 2013 - 19:51

Calamity était finalement parti combattre cet avorton de guerrier divin. Le dieu de la guerre était fier d'avoir une guerrière aussi violente. La force était la chose la plus importante et son berserkers avait besoin de combattre pour se renforcer. Elle devait apprendre à retrouver ses sensations dans un corps aussi fébrile. Bref... ceci n'était qu'un léger détail, il attendait toujours impatiemment le retour de toute son armée. Un cosmos avait rejoint son domaine, il devait s'agir de Tatsou. Guerre avait très certainement dû l'intercepter et lui faire comprendre que ce monde était différent de celui de Cronos. Ici, il n'y avait qu'une seule personne qui dominait les autres. Évidement, ses deux fils avaient les plein pouvoirs sur son armée. Il décida d'aller à la rencontre de cet humain qui avait accepté de le servir. Cependant, il était toujours un serviteur de Cronos à ses yeux. Il allait devoir accomplir de grande chose pour gagner la confiance du dieu de la guerre. De plus, Arès était la divinité la plus difficile à convaincre. Il n'avait aucune part d'humanité et c'est sans doute ce qui le différencier des dieux actuels. Alors que quelques coups avaient été échangé, la divinité fit ressentir son cosmos au loin. Quelques secondes lui fallut pour rejoindre son serviteur ainsi que le dénommé Tatsou. Il fit son apparition sous une pluie d'étoile étincelante, dévoilant son visage et son armure divine.


Le pas lent, il se présenta devant l'ancien guerrier de Cronos. Il pouvait l'observer agenouillait devant guerre. Voilà qui était amusant. Son serviteur avait réussit à lui faire poser un genou à terre. Cet humain était donc bien plus obéissant qu'il n'y paraissait. Bien sûr, il pouvait jouer la comédie, toutefois, faire ce genre de chose devant un dieu tel que Arès pouvait s'avérer être fatal. L'aura qui émané de lui était agressif et hostile. Il dégageait un sentiment de destruction, contrairement aux autres dieux, Arès était violent et sans compassion. D'un regard hautain, il se tourna vers le jeune homme.

" Pourquoi un humain à la solde de Cronos déciderais de rejoindre mon armée ? "


----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Guerre
PNJ du Royaume d'Arès
avatar
Messages : 17


MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Jeu 31 Jan 2013 - 20:19

Le petit Tatsou avait reçu les coups de Guerre presque sans broncher. Seule les chairs de son visage avaient remué sous les impacts. Son regard, pendant un instant infime, fut celui d'un homme surprit ( et c'était bien normal) et avait immédiatement retrouvé sa rigidité froide. Ce Tatsou était manifestement plus que déterminé. Sa quête était réelle, sa volonté de rester en ces terres de ruines, son envie d'appartenir au camp des berzerkers d'Arès étaient totales. Plus encore, le jeune homme en kimono avait écouté Guerre, et, faisant enfin preuve d'intelligence, il plia genoux, les fourra dans le sol de terre rouge, posa les mains au sol, rentra la tête dans les épaules, comme l'image du chien servile que Guerre lui avait demander de copier, et il récita l'exacte phrase demandée par l'ombre armurée. Et ça, ça ça lui plaisait !

Non pas parce qu'il se montrait servile, non pas parce que Tatsou avait abdiqué ! Mais parce que, alors qu'il ressemblait à un esclave, il y avait une lueur secrète et terrible dans son regard. Cette lueur qui promettait une vengeance au-delà de tout soupçon, pire qu'une promesse de mort : une conviction de surpasser Guerre un jour. Et ça, Guerre approuvait. Même obéissant, ce petit Tatsou gardait ses secrets désirs biens vivants et il était prêt à tout pour atteindre ses buts. C'était donc un homme dangereux. Très dangereux... C'était un homme parfait pour servir Arès, la recrue idéale. Guerre garda bien pour lui toutes ses pensées qui avaient fusées en lui en un instant, se gardant bien de montrer quoi que ce soit (et d'ailleurs, qui pourrait distinguer quoi que ce soit dans ce visage d'ombre sans aucun autre trait que ces yeux à la frontière entre l'humain et le démon) et prit la parole, répondant aux aveux d'obéissances de Tatsou. Sa voix était mielleuse à en vomir.

- C'est bien mon petit Tatsou. Relève-toi maintenant. Voilà, c'est bien, oui... Tu es très fort pour rentrer la tête dans les épaules, c'est très bien ! Et tu m'as montré que tu avais une cervelle assez fonctionnelle pour juguler ton impulsivité quand la situation l'exigeait. Maintenant écoute-moi bien, mais écoute moi vraiment ! Il est inutile de répondre, simplement écoute, enregistre, car je ne répèterais rien !

Parfois deux fois tu m'as insulté, insultant Arès lui-même à travers moi. On va dire que ce n'est rien, je te laisse une troisième chance. Tu as un potentiel. Tu veux être plus fort. Tu as encore de la pitié et ça aussi, nus pouvons t'aider à y travailler, t'apprendre - par le meurtre, entre autres - à vaincre cette pitié inconsciente qui t'affaiblit. A partir de cet instant, je te reconnais comme un fidèle serviteur de notre Seigneur Arès, et lui-même aura vent de ta présence et de ta dévotion nouvelle dès à présent. Tu peux arpenter nos terres et servir nos idéaux, qui sont maintenant les tiens. Si tu as des amis chez les saints d'Athéna, j'espère que tu leur as déjà souhaité bon vent, car à votre prochaine rencontre, il te faudra les affronter et les tuer, ou mourir sous leurs coups.

Tu serviras le dieu des Carnages en tant que chevalier noir de pégase. A titre d'essai. Si tu te tiens à carreau dans tes actes, tes tentatives et tes paroles, que tu satisfais ton dieu et deviens chaque jour plus puissant, considères déjà l'une des armures de berzerker comme tienne. Mais nous reparlerons de tout cela plus tard, hein petit Tatsou, pégase noir d'Arès !


Durant sa tirade et conformément à la demande de Guerre, Tatsou n'avait pas pipé mot. La tirade terminée, peut-être aurait-il pu vouloir parler, dire un merci ou un va te faire foutre. Peut-être bien. Mais s'il l'avait voulu, il n'en eut pas l'occasion. Comme un adieu espiègle et rieur, la silhouette d'ombre de Guerre se brouilla et...

Poing de Guerre - imparable - 40PV de dégâts

La tête de Tatsou bascula un infime instant sur le côté, à cause de la puissance de l'impact, et quand son regard revint vers l'emplacement du fauteur de trouble, il n'y avait plus rien. Simplement un rire fou qui s'éloignait dans les limbes, toujours plus loin dans les terres du dieu des guerres sanglantes.

Tatsou du pégase noir était maintenant un berzerker. Par ses mots, il avait juré fidélité. Et se faire parjure lui coûterait cher. Très cher. Cela, il le comprenait vraiment en ce moment. Servir ou être déchu. Servir ou mourir. Peut-être que ne plus servir les Titans et Cronos lui ferait tout drôle pendant un temps, peut-être même qu'il regretterait pendant de courts moments de nostalgie, qui sait ? Mais au fond de lui, il savait qu'il était sur la bonne voie. Sur SA voie, celle qu'il traçait chaque jour avec ses poings et son cosmos. La voie d'un combattant prêt à tout pour sa liberté !

Alors que la cosmo-énergie de Guerre disparaissait, une nouvelle, bien plus puissante, apparut. Le dieu de ces terres lui-même arrivait, bien avant que Guerre ai pu avertir la divinité.

*** TATSOU EST PASSÉ DANS LE CAMP DE ARES ***
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Ven 1 Fév 2013 - 11:46

Non mais dites moi: est-ce que j’ai une tête à me faire fracasser sans répondre ? Je ne crois pas non. Je commençais sérieusement à en avoir ras le bol de me faire taper dessus. Il commençait sérieusement à me taper sur le système. Encore une fois, je ne disais rien du tout. Je fermais mon clapet tout en l’écoutant. La bonne nouvelle, c’est qu’il semblait content. Dans l’histoire, je faisais enfin parti du camp d’Arès. Je servirai un Dieu qui me ressemblerait. Non pas que, chez les Titans, je m’ennuyais sec et ferme. Je leur serai toujours éternellement reconnaissant de m’avoir accepté chez eux. Mais là, je franchissais un cap. J’étais dans un endroit avec une philosophie de vie qui m’attirait plus. J’étais l’un d’eux et je pouvais aller où je voulais dans cet endroit. J’étais libre de faire ce que je voulais. Du moment que je serve les intérêts d’Arès. C’était un bon deal. Guerre me reconnaissait comme l’un d’eux et ma colère, envers lui, disparut lentement. Même s’il m’en colla une, je recevais l’attaque encore une fois. Mais, dans ma quête de fou furieux, j’encaissais sans broncher. J’en avais vu d’autres et il en faudrait beaucoup pour me faire plier.


Mettre à mort une personne ne me dérangeait pas. Comme crever, au cours d’un combat, n’était pas un problème pour moi. De toute façon, tout le monde doit y passer un jour. Alors, tant qu’à choisir sa mort, autant que ça soit lors d’un bon combat où je cracherai mes tripes et où je blesserai mon adversaire. De toute façon, j’adorai m’en prendre plein la gueule. Je n’avais pas d’ami en particulier. Seulement des connaissances. Seul Cronos et sa famille avait une importance pour moi: j’étais un taré de première mais j’avais quand même un semblant d’honneur. Et, surtout, je connaissais la dangerosité de Cronos. Lui, il ne fallait surtout pas l’énerver. Je préférais largement qu’il reste calme plutôt qu’il se mette à péter un câble. Déjà, je savais qu’il avait un compte à régler avec Arès. J’avais ma petite idée sur la manière dont il s’y prendrait et ça ne me plaisait pas du tout. Tant qu’à faire, autant rester loin de lui et se préparer quand il décidera de nous en foutre plein la tronche. Mais bon, ici chez Arès, je n’avais pas voie au chapitre. Même si j’ouvrais ma gueule - chose que je ne pourrais m’empêcher de faire malgré mes efforts - il n’était pas sûr qu’Arès m’écouterait.


Guerre disparut. Je lui en foutrais une dans la tronche ! C’est juré ! Mais bon, voilà le Patron qui vient. Il était comme je le pensais. Une vrai tête de barbare celui-là. Et, en plus, il savait faire ses apparitions. Du premier coup d’œil, je sus tout de suite qu’il n’était pas un plaisantin. J’en avais croisé des dieux. Je savais comment ils fonctionnaient. On ne me la faisait pas à moi. Je me dirigeais calmement vers Arès, lui montrant bien que je n’avais pas peur. Quand on a affronté Zeus et qu’on a vécu avec les Titans, on est armé. Il me demandait pourquoi je le rejoignais, moi qui était à la solde de Cronos. Planté mon pote ! J’ai quitté le camp des Titans et je suis désormais un homme libre. Pour autant, je pose un genou à terre, met mon avant bras sur mon genou plié et baisse la tête en signe de soumission. Désormais, Arès était mon maître et je lui devais respect. Ce n’était pas plus compliqué que cela !


« Je commençais à m’ennuyer chez les Titans. J'ai quitté les Dieux Anciens en bons termes. Je ne correspondais plus au critère. Après tout, je suis un guerrier dans tous les sens du terme. Je veux combattre des adversaires pour devenir plus puissant. Je veux que mon nom fasse peur chez les autres. Je n’ai aucune limite et je ne m’impose aucune règle. Du moment que je tapes et que je blesse, le reste, je m’en fous complètement. Avec le temps, en devenant plus fort, je pourrais même me battre contre un dieu et lui mettre la raclée de sa vie. Et rejoindre ton camp pour servir le Dieu de la Guerre, c’était ce qu’il y avait de plus logique. Quels sont tes ordres ? » Demandais-je avec ma voix la plus calme et la plus posée. Tiens ! J’y arrive ! Étonnant non ?


Pour le moment, à cause de l’autre foutu crétin, je n’étais pas à cent pour cent. Il fallait que je regagne des forces pour pouvoir me battre avec ma pleine puissance.


« Et puis, servir l’ennemi public numéro un du monde, ça me plaît ! Je dois avoir un grain dans la tête, c’est sûr ! Pour l’instant, on est peu nombreux. Mais, quand tu auras toute ton armée, là on pourra s’en donner à cœur joie pour massacrer du chevalier et du dieu autant qu’on le voudra. C’est un pari sur l’avenir et ça me plaît ! » Ajoutais-je en relevant la tête et en lui offrant mon regard de fou furieux complètement dangereux et psychopathe.


J’étais un malade ! J’étais prêt à affronter n’importe qui. Sauf les Titans. Pour plusieurs raisons. Mais, à part ça, j’étais prêt à mettre plein la tronche sur tout le monde. Je savais bien qu’il y aurait plus fort que moi. Mais, avant de mourir, il était assuré que je leur en mettrais assez dans la gueule pour qu’il souffre le martyr. Arès devait ressentir que j’étais pas un chevalier comme les autres. moi-même, je savais que j’avais un comportement spécial et dangereux. Et, à vrai dire, je n’étais pas prêt de changer…
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Membre d'Or
avatar
Messages : 4256


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Sam 2 Fév 2013 - 19:50

Arrow Le Temple du Bélier.


Après avoir quitté le sanctuaire d'Athéna, les informations fournies par le chevalier d'or du Verseau me permettent d'arriver au premier domaine avec une rapidité exemplaire. À ses dires, je devrais apercevoir le corps inerte de sa victime, la Cardinal que Chcio et moi-même avions aperçu en Écosse. Une réelle formalité pour Shiyo mais il aurait paru invraisemblable que moi-même je puisse sortir victorieux contre uns de ces cardinaux. Et c'est là le but de ma visite, constater si Arès a obtenu la mainmise sur ces éléments les plus puissants. À ce titre, je vais devoir éviter au possible le combat et agir furtivement sauf si le contexte ne si prêt guère. Si je dois me confronter à l'un de ses sbires, je prie Athéna pour que cela ne soit qu'un de ces laquais de bas étage, ma force que je détenais autrefois n'est que partiellement revenu. Je pourrais tout juste me défaire d'un ennemi du niveau d'un chevalier de bronze ou d'argent. Mais face à moi, l'antre du royaume surnommée la porte de la guerre me délecte d'un paysage hors du commun. Désolation, nul végétation, une odeur des plus nauséabond repousserait tout visiteur mais je dois persister dans la voie que je me suis moi-même tracer. Pas à pas, je m’engouffre de plus en plus profondément prêt à me diriger au second domaine quand une sensation désagréable me frissonne le corps de haut en bas.

Tel un fauve, je me faufile dans des zones plus escarper pour parvenir sans mal à apercevoir à l'issue d'une course effrénée les deux possesseurs de ces Cosmos identifié quelques minutes plus tôt. Dissimulés à travers la pénombre, j'y observe et écoute très attentivement les individus. L'un d'eux n'est rien d'autre que le chevalier noir de Pégase faisant face à ... Arès ? Une telle énergie, écrasante, agressive, chaotique. Voilà ce qui décrit aisément ce Cosmos divin. Et les minutes s’égrainent tandis que leurs échos de voix me parvient sans mal à m'atteindre, leurs échanges verbaux se focalisent sur l’allégeance de ce renégat qui il y a peu encore été à la solde des Titans. Curieux personnage que voilà, les chevaliers noirs ont d'intérêt que leurs propres idéals alors pourquoi aurait-il non seulement agi avec les titans et voudrait désormais prêter main-forte à Arès dans les futurs conflits qui s'annoncent ?

Il fournit lui-même sa réponse, en quête d'une reconnaissance de sa force au combat, il désire combattre n'importe quel adversaire y compris un dieu ! Voilà qui à mes yeux devient intéressant. Attendant patiemment qu'il termine sa réponse, je sors au grand jour et pas à pas, je m'avance vers eux avec une certaine confiance. Faisant face à ce chevalier et à la divinité de la guerre et de la destruction. Il m'est désormais impossible de reculés et de fuir mais j'ai ma petite idée qui devrait nous satisfaire. D'un premier regard presque hautain vis-à-vis du chevalier noir, je détourne rapidement mon regard pour dévisager de haut en bas Arès et finalement le regarder droit dans les yeux.

Mon nom est Alistair, chevalier d'argent de l'Autel. Et inutile de formuler une menace de bas étage en attestant vouloir me tuer, vous en serriez incapable ! Ce serait vous salir les mains pour pas grand-chose, je me trompe ? Je suis ici puisque j'ai entendu votre discussion avec cet individu. Ses médiocres idéaux correspondent tout à fait avec les vôtres Arès. Cependant, j'ai peut-être une solution à vous offrir et encore une fois, sans vous salir les mains. Je propose un duel, moi contre Pégase noir. Cela vous permettra de jauger les capacités de votre nouveau guerrier. Mais j'ai une requête à formuler, je voudrais un duel sur un terrain plus ancré dans vos terres. Le suivant sera parfait. Je constate qu'il vient d’ors et déjà de combattre, cela lui permettra de se soigner et de combattre à armes égales. Qu'en pensez vous ?




Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 3 Fév 2013 - 11:19

Un Chevalier d’Athéna… Il avait sacrément du courage celui-là. Et, en plus, je venais tout juste de rencontrer Arès. J’aurais bien voulu avoir une petite discussion avec le Seigneur de la Guerre mais voilà que ce fichu crétin ramène sa poire et qu’il me fasse foirer ma petite cérémonie d’intronisation. Ça avait eu le don de m’énerver sec ! En plus, je n’étais pas au sommet de ma forme: à cause de ce fichu crétin de Guerre qui m’avait tabassé la tronche, je n’étais pas en pleine possession de tous mes moyens. Quel galère ! Une raison de plus de me farcir ce foutu con une fois que j’aurais amassé assez de puissance. Pour l’heure, voilà le dénommé Alistair qui se met à jacter comme un crétin qui se la pétait plus haut que son derrière. Pour sûr que j’allais le remettre en place !


Et en plus, il me cherche ! Et de surcroît, il m’insulte ! J’ai de médiocres idéaux moi ? Mais qu’ il aille se faire prendre par un grec celui-là ! J’allais lui en donner de « médiocres idéaux » moi ! Et pas plus tard que tout de suite ! Il voulait un duel contre moi ? Tant mieux mon biquet ! Tu seras ma première victime ! Je vais te faire vivre un enfer chacal ! Il voulait le terrain suivant ? Un duel plus ancré sur les terres ? Il devait me prendre pour un inculte ! Quoiqu’ auparavant, j’aurais foncé tête baissé sans réfléchir. Heureusement, Cronos est passé par là et a pu m’apprendre un ou deux trucs. Je ne dis pas que j’étais super intelligent ! Mais, j’étais moins stupide qu’avant ! Chaque terre de ce monde comportait une affiliation avec un élément. Et chaque chevalier possédait une sorte d’union avec un élément. Si un chevalier combattait sur son terrain de prédilection, il possédait un avantage. Pour sûr que ce fichu Saint devait vouloir avoir une chance contre moi. Qu’il aille crever la gueule ouverte et que les mouches lui bouffent son estomac ! On ne me la fait pas à moi ! Tu as voulu jouer mon gars ? D’accord, je ne suis pas contraignant ! On va jouer !


Lentement, je me relève. Je lui montre mon dos, mon regard croise celui d’Arès. Je suis dans un état d’excitation sans pareille. Il a voulu me défier ! Moi, Tatsou ! Libéré des contraintes neutres et paisibles des Titans. Moi, Tatsou, devenu ce que j’ai toujours été: un combattant sans pitié qui aime la bagarre et qui fait un doigt d’honneur à la douleur et à la mort ! Un être humain complètement taré, sans aucune limite et surtout malsain. Je pris mon inspiration et j’expirai lentement. Dans ces moment là, je me lâche complètement. Mais, je dois faire attention à m’exprimer avec courtoisie envers mon futur maître. Je ne referais pas deux fois la même erreur. Phoebé m’avait aussi apprise certaines choses.


« Seigneur Arès. Permettez moi d’accepter son défi. Avec votre autorisation, je vais lui exploser sa tronche et le coincer quatre pieds sous terre. Il n’en restera plus rien quand je me serais occupé de lui. Il m’a lancé un défi et je compte bien l’exterminer, lui arracher les boyaux et les lui faire bouffer avant de l’envoyer en enfer par petits morceaux. C’est mon combat, laissez moi le mener comme je l’entends s’il vous plaît Maître… » Déclarais-je, complètement envahi dans mon trip de destruction totale. Mon regard était mauvais, mon sourire était machiavélique et mon aura était malsaine et barbare. Bref ! Un joli cocktail de sadisme et de cruauté.


Puis, je me tournais vers Alistair. Sans le faire exprès, je me dressais face à Arès. Pas que je veuille le protéger car il est assez fort pour se défendre seul. Et un dieu n’a pas besoin d’un humain pour le protéger. Ce serait lui manquer de respect et le faire prendre pour un naze aux yeux des autres. Ça aussi, Phoebe me l’avait appris. Mais, j’étais ainsi et je ne bougerai pas. Déjà, je dégageais une impression inquiétante: le calme avant la tempête comme qui dirait. Il n’avait pas tort sur un point: je n’étais pas à cent pour cent de mes possibilités. À cause de Guerre en plus ! Si ce crétin ne m’avait pas tabassé, j’aurais tabassé ce chevalier tout de suite et maintenant. Mais bon, au moins, cet Alistair faisait preuve d’une certaine dignité dans le combat. J’aimais bien ça ! J’étais le summum de la folie destructrice mais j’avais un honneur de combattant: je voulais un affrontement équitable. Sa proposition d’attendre que je sois en pleine forme me convenait. Là, au moins j’aurais un beau combat !


« Alistair, c’est ton nom hein ? Tu as un sacré grande gueule tu sais mon pote ! Tu me provoques, tu m’insultes et tu me cherches des noises. Trois belles raisons de te détruire dans la joie et la bonne humeur. Je vais t’en apprendre une bonne trou de fesse: tu n’as rien à proposer, tu n’as rien à demander et tu n’as rien à exiger. Je fais ce que je veux, où je le veux, quand je le veux et de la manière dont je le veux. Tu ne bougeras pas d’ici, tu n’avanceras pas d’un iota dans les terre de mon maître. Ta tombe, elle est là et je pisserais dessus quand ça me chantera. »
Avertis-je alors que je ne faisais pas apparaître encore mon énergie cosmique. Je n’en avais pas besoin d’ailleurs.


« Mes idéaux sont médiocres hein ? Maintenant que je ne suis plus chez Cronos, je peux ouvrir ma gueule librement. J’en ai rien à faire de ta morue de déesse. On ne protège pas le monde avec de belles paroles. Les hommes sont bêtes et ne comprennent que la force. J’en ai rien à faire d’un monde de paix: tout ce qui compte pour moi, c’est combattre, taper et tuer. C’est pas plus compliqué que ça et c’est très simple. Rien à faire de l’amour ! Tout ce qui compte, c’est ma volonté ! Tes idéaux, c’est de la crotte de cheval. Tu seras ma première victime et je vais bien prendre soin de toi ! »
Poursuivis-je alors que je m’avançais vers le Chevalier de l’Autel, mon aura guerrière remplissant toute la zone, dévoilant lentement mais sûrement ma puissance.


« Mais je dois bien admettre une chose: tu veux un combat équitable. Et ça tombe bien car moi aussi. Patientes mon dindon ! Attends que je récupère toutes mes forces et après on va s’en donner à cœur joie. Oh oui ! Tu vas vraiment regretter d’être venu me faire chier chez moi. Ce n’est pas une menace mon coco ! Mais une promesse ! »
Lui annonçais-je, histoire d’éclairer sa lanterne sur son destin.


J’espérais qu’Arès ne se mêlerait pas de mon combat. S’il ordonnait quelque chose, je serais dans l’obligation d’obéir. Là, c’était mon combat comme je lui avais dis. Et je voulais le mener comme je l’entendais. Sans personne pour m’arrêter. Sans personne pour me dire quoi faire ou ne pas quoi faire. Un combat en un contre un contre le Saint d’Athéna. Je voulais voir de quoi était capable les chevaliers d’Athéna. Et, puis, je voulais me confronter face à un chevalier d’or. J’en avais eu un aperçu quand j’avais traîné mes guêtres avec Shiyo. Là, clairement, c’était pas le même niveau mais ce n’était pas grave ! Un hors d’œuvre comme on dit avant le beau plat de résistance ! Oh oui ! Un peu de patience ! Un tout petit peu de patience ! Juste ce qu’il faut pour que je sois à cent pour cent et que je commence mon ère de massacre et de terreur ! Je souriais, un rictus qui n’avait rien d’accueillant. Déjà, tout l’endroit respirait la mort, je commençais à être dans mon élément. On peut le dire: j’étais chez moi !
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 508


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 3 Fév 2013 - 21:08

Le dieu de la guerre avait laissé son serviteur partir sans rien dire. Il avait montré à Tatous toute l'étendu de sa puissance. Nul ne pouvait se dresser contre lui. Le chevalier noir avait rapidement prit la parole pour lui répondre. En résumé il souhaitait se battre. Il serait idiot de ne pas se servir de cet humain. Manipuler ces êtres inférieur lui procuré un certain plaisir. Il allait lui faire croire qu'il avait besoin de lui pour se servir de ces pouvoirs. Car oui il pouvait ressentir une certaine puissance émaner de son corps. Elle était encore fébrile comparer aux derniers chevaliers qu'il avait croisé mais tout de même assez forte pour parvenir à détruire les petits parasite. Toutefois, avant même de pouvoir lui répondre,un autre individu s'invita. LE chevalier d'argent Alistair. Personnellement, Arès se moquait bien de son rang et de ces exigence. Être provoqué par un être humain était semblable à écouter une fourmis crier garde. Il n'avait donc prêté aucune attention à ce qui était dit. Toutefois, il tombait à pic, Arès allait pouvoir vérifier les dires de Tatsou en l'opposant à ce Saint.

Le chevalier noir semblait très excité quant à l'idée de pouvoir le combattre. Bien évidement, le dieu de la guerre allait le laisser faire. Il voulait voir de quoi il était capable face à un silver saint. Cependant, ces propos était incohérent... il disait vouloir le tuer, le déchiqueter mais juste après, il lui demandait d'attendre qu'il récupère... Ce n'était pas comme ça que cela fonctionnait. Les combats devaient avoir lieu une fois la provocation faite surtout qu'il sentait que leurs énergies étaient à peu près équivalente. Quant au exigence du chevalier d'argent, Arès n'allait certainement pas céder à ces caprices. Nul être humain ne pouvait entrer dans ses terres sans devoir en payer le prix.

" Personne ne bougera d'ici... Tatous, tue cet individu sur le champs et prouve moi ta force et ton engagement. "

Les bras croisé une plateforme de la taille d'un petit avion avait fait son apparition dans les airs. Il se posa sur son trône avant de regarder les deux humains, il avait hâte que la fête commence.

" Les berserkers n'ont pas besoin de repos. Même à moitié mort il continue à abattre leurs ennemis. Votre affrontement aura lieu ici. "

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Membre d'Or
avatar
Messages : 4256


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 3 Fév 2013 - 21:35

Prostré face à Arès et au chevalier noir, il fallut peu de temps pour le nouveau Berzeker réagisse à mes propos. Il parlait énormément, trop à mon goût. L’opposée de son nouveau maître qui détacha rapidement son regard du mien pour crréé grâce à ses pouvoirs une plate-forme pour s'élever au-dessus de nous tel un spectateur de ce futur combat. C'est ainsi que j'écoutai les dernières paroles de ce dénommé Tatsou. Lui et son maître était en parfait accord, il fallait me combattre mais son attitude abjecte me transcende de colère. Pire encore que les chevaliers noirs que j'ai croisés et combattus par le passé, son caractère, ses pensées, son attitude et en parfait accord avec la divinité de la guerre. Il ne serait même pas étonnant qu'il se voit offrir une nouvelle armure en guise d’allégeance.

Tatsou, parle autant que tu veux, la seule issue du combat sera ta mort. Ton cadavre ira nourrir les terres de ton nouveau maître. Mais le plus drôle est que tu es un pantin à la solde d'Arès, et qu'importe que ton nom insuffle la crainte et la terreur ! Tu seras à jamais son laquer et la seule évocation de ton nom sera sur la tombe qui te sera adressée sous peu.

Arès termina de s'élever au-dessus de nous. Une plateforme suffisamment large pour qu'il puisse se tenir convenablement et contempler ce futur duel. Lui-même ordonna le début des hostilités. J'aurais souhaité attendre davantage mais le sarcasme de ce Tatsou et l'attitude abjecte d'Arès me pousse à accepter sur le champ ce duel.

Ton nouveau maître souhaite nous voir combattre, c'est l’occasion parfaite pour lui démontrer tes talents d’orateur et de simple bagarreur de rue. Approche Tatsou !

À quelques mètres de mon adversaire du moment, j'observe attentivement les moindres faits et gestes de Tatsou. Descellant le moindre mouvement pour pouvoir riposter !
Revenir en haut Aller en bas
Dephteros Vulcain
Newbie
avatar
Messages : 322


Caractéristiques
Vie Vie:
166/166  (166/166)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
260/260  (260/260)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Jeu 7 Fév 2013 - 13:58

Dephteros était repartie en mission. Son retour du royaume des morts à peine effectué, ses blessures à peines guéries, son armure a peine réparée, son esprit à peine sur pieds, il repartait en mission pour le sanctuaire. Sa premiere mission etait de parvenir à...suivre Alistair qui se deplacait à une vitesse folle, bien plus vite que le Chevalier d'Argent du Centaure, qui le perdit de vue très vite. Maintenant, Dephteros se contenta de suivre les traces de cosmos laissées par le chevalier d'Argent.
 
En suivant ses traces il constata qu'il ne connaissait pas du tout ce chemin et les endroits dans lesquels il marchait. Un nouveau lieu secret qu'avait decouvert Alistair...nan c'etait bien le chemin vers le domaine d'Arès. Mais comment Alistair etait parvenu à trouver cet endroit. Dephteros revetit son armure, on n'etait jamais trop prudent, et avanca au sein du domaine d'Arès. L'entrée du domaine...les portes de la Guerre. Cet endroit ressemblait par endroit aux enfers d'Hadès...quel plaisir pouvaient ils avoir a diriger un pareil domaine...
 
Dephteros avanca et sentait un combat non loin qui l'attira. Une fois sur place, il constata qu'Alistair se battait contre un chevalier Noir...le Chevalier Noir de Pégase...Tatsou
Mais qu'est-ce que... Tout a coup, une aura des plus titanesque paralysa litteralement Dephteros. Un homme regardait le combat mais son aura...était divine. Etait ce Arès lui meme? Dephteros voulu fuire devant le Dieu de la Guerre mais ses membres étaient paralysés...
Revenir en haut Aller en bas
Ryuken
Newbie
avatar
Rôle : Je tape, je détruis, j'extermine, je pulvérise, je massacre, j'anéantis... Mais, je vous aime bien en fait ! Bref, je suis un gars super sympa et super sociable ! Hé ouais !


Messages : 1534

Avertissement(s) : 3eme Averto: Ban

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
299/299  (299/299)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Ven 8 Fév 2013 - 19:51

Non mais franchement ! Pour le coup, j’étais ultra énervé. Je venais de m’en prendre plein la poire et je devais affronter un adversaire alors que j’étais affaibli et que mon armure tenait par l’opération du Saint Esprit ! J’étais déjanté ! Il n’y avait pas à dire: je laissais mes pulsions guerrières et ma rage me dominer et ça me faisait grandement du bien ! Mais, ça n’enlevait en rien mon tout premier idéal: j’étais un combattant et je voulais des affrontements honnêtes. Là, ce n’était pas le cas ! Autant dire que j’avais la haine ! Dans le fond, avais-je peur de mourir ? Définitivement, la réponse était non ! Est-ce que ma vie était importante ? Je m’en fichais ! Que je vive ou que je meurs n’avait aucune importance: je voulais devenir fort pour être libre. Et, pour ça, il faut être prêt à faire des sacrifices. Je m’étais préparé à souffrir.


En l’état, tout le monde parlait mais j’en avais rien à foutre. C’était le calme avant la tempête. Le frisson du combat m’envahissait. J’avais endossé mon armure: ça signifiait que j’allais combattre. Mon destin ? Rien à cirer ! Que je vives ou que je meurs, mon adversaire allait salement morfler et il ne repartirait pas si triomphant que cela. Oh oui ! Il allait souffrir le martyr ! Il allait saigner, il allait déguster ! Même diminué, j’allais lui en faire baver !


C’était fini la gentille époque avec les Titans ! Maintenant, je suis libéré. Je peux être moi-même. Ma voie est toute tracé: plus aucune hésitation ! Il faut que je fonces ! Je ne me retournerai pas et je ne regretterai rien. Quelque part, je suis conscient que je suis du pain béni pour Arès. Il pense peut être qu’il peut me manipuler ? Il ne doit pas comprendre que je suis un combattant de pur sang. Il n’a pas besoin de chercher midi à quatorze heure avec moi. Il correspond à ce que je suis devenu. Finalement, j’ai bien fait de suivre les conseils de Cronos: ici, je suis très bien ! Et le Dieu de la Guerre me permettra de réaliser mon rêve ! C’est à se demander qui manipule qui dans cette histoire. Mais, après tout, je m’en balance ! Là, en ce moment, je vais taper ! En clair, mon idée est simple: je le tue, ce sera un de moins. Il me tue, je prendrais ma revanche et je l’exterminerai. Ouais ! Ça c’est de l’idée ! J’aime bien !


« Et patati patata ! Rien à faire ! Après tout, tu n’as peut être pas très bien compris dans quel bourbier tu t’es mis mon pote ! Dans tous les cas, tu es déjà mort ! Tu es dans mon viseur ! Je suis peut être pas en très bonne forme mais tu vas salement déguster ! Prépares toi à vivre un véritable enfer ! » Avertis-je alors que je lui montrais ma jolie face de barbare sanguinaire.


Que le combat commence ! Je ne regardais pas Arès. À cet instant, j’en avais strictement rien à faire du Dieu de la Guerre et de ce qu’il représentait. Toute mon intention était dirigée vers Alistair. Je me craquais les os des poignets en m’avançant. Une aura guerrière et barbare envahissait tout le lieu. Oh oui ! Ça allait être rock ’n roll !



Arrow Combat Contre Alistair
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Membre d'Or
avatar
Messages : 4256


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Sam 9 Fév 2013 - 22:43

Arrow Combat Tatsou !

Après avoir quitté mon combat avec la satisfaction d'une victoire à l'arraché. Je regagne un peu de force et de vitalité à mesure que je regagne l'entrée du domaine d'Arès. Même si le combat ne ce n'est pas éterniser et que tout sembler joués en ma faveur, j'ai eu chaud aux derniers instants, J'ai eu la légèreté de miser sur la prudence au lieu d'en finir pour de bon et cela a failli jouer en ma défaveur. La prudence est mère de sûreté mais j'ai appris qu'il vaut mieux s'en passer quand l’occasion ne s'en prête guère. Au vu des circonstances à laquelle je me suis de mon propre chef engouffrer, je ne peux minimiser plus en amont dans le territoire gouverné par la divinité de la guerre et de la destruction. Lui où un des berzekers aurait raison de moi vu l'état de faiblesse de ma personne, je dois regagner le sanctuaire d'Athéna et reprendre des forces. Mais le trouble me hâte quand je détecte l’énergie de Dephteros, comment aurait-il pût me rejoindre ? Je suis partis si vite que je n’espérais pas qu'un de mes camarades puisse me retrouver. Mon combat m'avait amené assez loin de l'entrée et à l'issue de ce duel, ma concentration reste au plus bas, incapable de réagir face à une autre énergie. J'en avais même presque oublié celle d'Arès. Mais avoir détecté ces deux présences me permet de me ressaisir, peu à peu, je rejoins à la fois Arès et Dephteros en sachant pertinemment que nous devrions logiquement être chassés.

Arès, j'ai eût raison de votre guerrier. Ma victoire et sans éclat mais méritez et je n'espère pas croisez à nouveau sur ma route votre nouveau Berzeker.

Dans ce lieu inhospitalier, une présence me réjouie, celle de Dephteros. Vu l'état de faiblesse à laquelle je suis actuellement, sa présence à mes côtés sera bienveillante si un ennemi devait profiter de mon état ! D'une main sur son épaule, je lui réponds d'un franc sourire avant de reprendre à nouveau la parole.

Ce chevalier noir vient de prêter allégeance à Arès et il ne manque pas de ressource. Ce fût un combat âpre et intense cependant, il aura la défaite amer et une probable revanche est plus qu'à envisager. Nous nous devons de vite rentrer au sanctuaire et nous préparer à un rude entrainement. Mon état de fatigue ne me permet pas de restez plus longtemps ici-même ...
Je redoute la réaction d'Arès en gardant à l'esprit qu'il est tout à fait capable de nous tendre un piège. Nous tuez, j'en doute fort mais nous emprisonner ou nous faire subir des supplices et dans ces cordes. Mon choix et déjà choisi, je désire ardemment rentrer au sanctuaire et je pense qu'il en sera de même pour Dephteros. La balle est désormais dans le camp d'Arès ! Du coin de l’œil, je le fixe avec une oreille attentive ...


Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 508


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Dim 10 Fév 2013 - 12:47

Alors que l'affrontement entre les deux hommes faisait rage, le dieu de la guerre observait avec attention les mouvement de son "futur" guerrier. L'ancien serviteur de Cronos qui disait être venu pour se battre semblait prendre un réel plaisir à frapper le saint. Voilà une sensation plutôt agréable et il allait pouvoir se servir de lui pour ses fins personnel. Bien entendu il avait encore besoin d'attendre mais il sentait que ses guerriers commençaient à venir petit à petit. Lorsque tout ce beau monde sera enfin de retour, il pourra se venger d'Athéna. D'ailleurs, Athéna ne devrait plus tarder à quitter le corps d'Orion, ce n'était pas une bonne nouvelle pour lui, il aurait préférait la voir à ses pieds lors de sa victoire. Au même moment, un autre saint avait fait son apparition, ils venaient tous ici pour s'assurer que Arès était de retour ? Ou bien... Souhaitait-il tous rallier sa cause maintenant qu'il avait été réincarné. Sans rien dire, la divinité était consciente que cet homme avait suivit Alistair. Ils étaient sans doute en mission de reconnaissance et cela ne le déranger pas. Au contraire... voir de nouveau affrontement lui procurait toujours autant de plaisir. Tout les chevaliers étaient la bienvenue à condition de venir se battre contre ses Berserkers. D'ailleurs, cela lui donner une idée...

Le compagnon d'Alistair semblait terrifiait quand à l'idée de voir le dieu de l'Olympe. Arès c'était tourné vers Dephteros avec un large sourire. L'homme n'avait pas à s'inquiéter... S'il était venu ici pour se battre ou protéger son ami des Berserkers alors il était la bienvenu. Si Tatsou venait à remporter ce combat, il se verra récompenser en affrontant un deuxième chevalier. Les bras croisé et assis sur son trône qui flottait toujours dans les airs, la divinité se tourna vers l'homme qui venait d'arriver.

" Ne t'inquiète pas. Je n'ai nullement l'envie de me battre contre toi. Tu peux avoir l'esprit tranquille. Si tu es venu observer ton compagnon alors admire son combat. Son acharnement... sa soif de sang. "

Le combat entre Tatsou et Alistair venait de prendre fin. Celui qui en était sorti vainqueur fut le Saint... l'ancien serviteur de Cronos n'était donc pas capable de battre un chevalier d'argent ?... certes, cela aurait pu être différent si Guerre ne l'avait pas amoché. Toutefois les faits étaient là... le corps de Tatsou était allongé au sol, sans vie. Alistair les avait rejoint triomphant, il avait gagné mais n'espérait plus se battre contre lui. Sans doute avait-il compris qu'un prochain affrontement lui serait fatal... Arès avait volontairement lancé le chevalier noir à la mort pour vérifier ces précédentes paroles. Il résuma alors la situation tandis que la divinité se délectait de le voir trembler de peur. Arès aurait effectivement pu s'amuser avec eux et les réduire en miette en quelques secondes, cela aurait été de bonne guerre, après tout, c'était les saints qui avait attaqué. Il n'avait donc aucune raison de se retenir...


Le sourire au coin du visage, la divinité se mit alors à applaudir ! Il n'avait pu s'empêcher de rire et d'admettre la défaite de Tatsou. Il ne serait pas équitable d'affronter deux humains qui tremblait de peur, d'autant plus que Arès n'était pas comme les autres divinités. Il n'acceptait de se battre que face à des personnes ayant son rang, autrement dit des dieux. Se battre contre de tel insectes seraient une insultes. Il n'avait pas à se salir les mains en entrant en contact avec leurs sang répugnant.

" Hahaha ! Félicitation, c'était un beau combat. Ne t'en fais pas, je n'ai nullement envie d'écraser des insectes comme vous. D'autant plus que j'ai bien aimé cet affrontement. Et je peux te l'assurer, Tant qu'il sera sous mes ordres, Tatsou ne tentera rien contre vous "

La divinité se leva alors de son trône, il avait toujours se regard hautain et les bras croisé comme si tout cela avait était un beau divertissement.

" Soit... si l'idée vous viens de revenir vous confronter à mes Bersekers, alors vous serez la bienvenue. "

En faisant cela, il pouvait donc inciter les saints à venir... pour qu'elle raison ?... Seul l'avenir nous le dira... en tous cas, il avait laissé la porte grande ouverte pour permettre aux deux hommes de partir sans crainte.

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Dephteros Vulcain
Newbie
avatar
Messages : 322


Caractéristiques
Vie Vie:
166/166  (166/166)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
260/260  (260/260)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Mar 12 Fév 2013 - 17:36

Arès resta de glace face à la présence de Dephteros le rassurant meme qu'il n'allait l'attaquer. Pourquoi un Dieu prendrait la peine de prendre en compte un Chevalier d'Argent?...Le combat entre le Chevalier Noir de Pégase et Alistair s'etait terminé à l'instant...sur la victoire d'Alistair. Comment allait réagir le dieu de la guerre face à cet evennement. Alistair revint près de dephteros et Arès. On pouvait voir le corps meurtri d'Alistair, son combat face au Pégase Noir du etre terrible. Alistair s'adressa directement au Dieu de la Guerre.
 
Arès, j'ai eu raison de votre guerrier. Ma victoire sans eclat mais méritée. Je n'espere pas croiser de nouveau sur ma route votre nouveau Bersecker.
 
Alistair s'adressa ensuite à Dephteros, lui suggérant de se replier pour le moment au sanctuaire. Son etat de fatigue etait des plus inquietants, il fallait le soigner, mais Arès le permettrait il seulement. Sa réaction fut des plus surprenantes. Il semblait amusé de voir un combat à mort entre l'un de ses sous fifres et un chevalier d'Athéna. N'éprouvant aucune rancoeur quant à l'assassinat du Pégase Noir, Arès invita meme les deux chevaliers d'Argent à revenir dans le Royaume d'Arès se confronter aux Berseckers de celui-ci...
 
Dephteros ne se fit pas prier et sans mot dire fit demi tour, accompagnant Alistair vers la sortie. Ils devaient tout deux retourner au sanctuaire soigner les blessures de ce dernier. Mais Un détour était possible...Alistair lors de leur rencontre au sanctuaire avait évoque l île d Itaque...peut être y feraient ils un détour ...
 
=> Sanctuaire d'Athéna ou Ithaque
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Membre d'Or
avatar
Messages : 4256


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Mar 12 Fév 2013 - 18:38

Tout prenait fin. Arès venait de nous indiquer qu'il nous laissait partir mais qu'à la fois, il nous invitait nous ou d'autres chevaliers à revenir combattre ses Berzekers. Mais je vais devoir jouer la carte de la prudence et partir sagement du domaine d'Arès et j'espère ne plus y revenir avant un long moment. Non pas que l'envie de tuer les forces militaires d'Arès s'est estompée mais je dois gagner en puissance, mon combat à démontrer très vite mes limites. Même si Tatsou était déjà blessé et que le hasard a joué en ma faveur, je n'aurais pas dû ressortir autant blesser. Et la question se pose si je dois réellement revenir au sanctuaire où panser mes blessures dans un lieu neutre. Et je me souviens à présent d'une brève discussion avec Dephteros justement. Je lui avais décris une île que je souhaitais visiter. Par prudence, je ne souhaitais pas y aller seul même si elle se situe en Grèce, le temps ma toujours appris à être prudent d'un lieu ou d'une simple rencontre.

Dephteros, si tu souhaites m'y accompagner, avant de revenir au sanctuaire. Je compte rester quelques jours ou semaines sur l'île d'Ithaque. Vu mon état de fatigue, je souhaite retrouver la totalité de mes forces avant de rejoindre le sanctuaire pour y parfaire un entraînement des plus rudes. Cette visite pourrait même se révéler riches en pépipéthie et renforcer nos liens d'amitié. Te voir à mes côtés sur cette île ne serait que bienfaitrice et permettez de pallier toutes éventualités. Sur ce, je pense que nous nous devons de quitter ce lieu ....


Une page se tourne, celle-ci est ponctuer par ma victoire sur les terres d'Arès mais qu'en sera t-il les prochaines fois ? Remporterais-je mes duels face aux Berzekers ou contre d'autres ennemies ? Seul l'avenir me fournira des réponses à mes interrogations; Pour le moment, je dois pensez à me rétablir convenablement avant de revenir sagement au sanctuaire. Comme promis à Irène ou Shiyo, je compte m'entrainer ardemment et pallier à mes faiblesses. Je ne voudrais pas donner l'impression que ma victoire en ce jour ou le titre de survivant des derniers guerres saintes soit un titre pour faire jolie.

Arrow Ithaque.

Revenir en haut Aller en bas
Kaius
Newbie
avatar
Messages : 140


Caractéristiques
Vie Vie:
97/140  (97/140)
Cosmos Cosmos:
98/140  (98/140)
Armure Armure:
240/280  (240/280)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Lun 18 Fév 2013 - 9:59

Une ombre sortit de l'eau, Kaius marchait en direction du royaume d'un des dieux les plus puissants simplement vêtu d'une cape assez grande pour cacher son visage et ses membres. Sous cette cape se trouvait son armure plus brillante que jamais.

Puis le capitaine se retourna vers son comparse et lui fit un signe pour que celui-ci sorte de l'eau. Pour l'instant tout était d'un calme sinistre, Kaius n'avait jamais été doué pour les missions de ce genre mais là il devait faire un effort.

La mission était importante pour le maître des mers et ils devaient être le plus discret possible pour ne pas provoquer d’animosité entre les deux camps. Il se retourna vers son coéquipier et resta un moment bouche bée devant la flamme géante qu'il avait sur la tête.

« Général, comment se fait-il que vous posséder une flamme en plein milieu du front ? »

Ce n'était pas vraiment à lui de poser ce genre de question, lui aussi possédait un pouvoir unique. Mais pour le moment ce genre de question était inutile. Kaius masqua son cosmos et entama sa marche vers le royaume du Dieu de la guerre.

Ils arrivèrent devant un portail imposant d'une dizaine de mètres environ. Kaius grimpa le long de la muraille en bondissant et en saisissant la moindre prise comme l'aurait fait un grimpeur. Puis lorsqu'il fut en haut de la muraille il se jeta dans le vide et atterrit sur le sol dans un nuage de poussière.

"Commençons les recherches."
Revenir en haut Aller en bas
Arès
Dieu de la Guerre
avatar
Messages : 508


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
463/463  (463/463)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Lun 18 Fév 2013 - 11:55

Les deux chevaliers d'Athéna venait de partir. Les guerrier divins d'Odin était venu explorer son domaine par l'intermédiaire d'Arbhaal. Les deux saints ici présent avait également joué aux visiteurs, même si l'iun d'eux n'avait pu s'empêcher de combattre Tatsou. Le chevalier noir ne manquait pas de cran et avait joué au kamikaze. Une chose qu'il apprécier tout particulièrement. Maintenant que son domaine était actif, il s'attendait à voir d'autre camps débarquer. Tout se déroulait comme il l'avait imaginé. Les autres royaumes allaient tous se jeter dans l'antre d'Arès. Il était amusant de voir tout ses humains venir vérifier la présence du dieu e la guerre, comme si tout le monde le craignait. Pour le moment, il devait encore retrouver sa force d’antan et attendre que ses serviteurs reviennent à la vie. Il s'attendait à voir débarquer les marinas et les titans... quoique Cronos se moquait sans doute de son existence. Les spectres également... mis à part Thanatos... et peut-être même Kazuki. Bref, il y avait des choses qu'il ne pouvait contrôler, les imprévus faisaient parti de la vie. Enfin... il parlait bien sur de "cette vie" qu'il avait à cette époque. Finalement, les marinas firent leurs arrivés juste après le départ des Saints. Qu'elle audace d'envoyer des soldats de secondes zones...

Un cosmos c'était incrusté au domaine du feu. Il devait s'agir de Camélia... Elle était enfin rentré. Cependant, la faire combattre un des serviteur de Poséidon n'était pas envisageable pour le moment. Il voulait attendre encore un peu, le temps de réunir des adversaires plus coriaces. La divinité était arrivé juste devant les deux intrus pour les accueillir. Il aurait très bien pu laisser cette tâche à son serviteur Guerre. Toutefois il avait envie de voir la tête de ces invités. La divinité planer dans les airs, les bras croisé. Son armure dorée était sur lui et offrait une impression de domination sans partage. Ce lieu était le sien, seul les combattants étaient invité à venir. Les autres pouvaient rebrousser chemin. Bien entendu, il accepté d'aider les humains qui avaient choisit la voie de la guerre et des champs de batailles, mais cela n'avait pas l'air d'être le cas. L'un d'eux s'adressa à son compagnons pour lui demander de débuter les recherches. Malheureusement pour eux, ils n'allaient pas faire un pas de plus sans en avoir l'autorisation. Pensait pouvoir venir se balader ici était une grave erreur... Seuls les dieux pouvaient être autorisé à venir discuter avec lui.

" Vous n'irez pas plus loin misérables insectes. Retournez d’où vous venez. Ce lieu n'est pas un parc d'attraction. A moins bien sûr que vous êtes venu dans l'espoir de me convaincre de vous aidez à combattre un ennemi. Dans ce cas... vous êtes la bienvenue. "

Certes il n'aimait parlé qu'aux dieux, cependant, il avait aussi ces petit loisirs personnel. Par le passé, Arès avait engendré de nombreuses batailles suite à la demande des humains. Les hommes étaient assoiffé par le sang. La divinité ne faisait qu'assouvir leurs désirs. Il n'était pas agressif envers les deux marinas, loin de là... s'ils étaient venu avec le désirs de déclencher une bataille, alors il se ferait une joie de les aider. Au cas contraire... ils étaient invités à quitté les lieux en vitesse...

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Liam Layan
Newbie
avatar
Messages : 89


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Mar 19 Fév 2013 - 21:45

Liam pénétrai dans le domaine d'Arès à la suite de Kaius, le jeune capitaine tout juste rencontré. Ce sernier lui avait demandé d'où provenait sa flamme, ce à quoi Liam répondit avec aisance :

- Cette flamme, c'est ma volonté, sans elle je suis presque inapte au combat...

Le général offrit un sourire tranquille au capitaine et masqua son Cosmos en pénétrant dans le domaine de la guerre. Une pensée tirailla Liam quand il arrivèrent devant le gigantesque portail de fer. Liam se propulsa d'un bond et d'une pression de flammes de l'autre côté, se laissant retomber avec aisance sur le sol. Le Prince Arctique hocha la tête quand au directives du capitaine. Une silhouette fit alors irruption face à eux. Un homme volant, vétu d'une armure plus qu'imposante. Elle leur quémanda de quitter les lieux d'ici peu. Le Chevalier des Glaces resta un moment sans répondre, deviant facilement qu'ils se dressaient devant Arès, il prit un ton calme et plein d'aisance, presque autant que le Dieu qui leur faisait face :

- Nous ne pouvons que saluer si Aguste personne que la vôtre, seigneur Arès. Nous ne sommes pas là pour nous battre. Notre mission ne consiste pas non plus a discutailler, mais ils nous serait fort dérengeant de devoir rentrer dans l'immédiat. Nous serait-il possible de demander une visite de votre territoire par votre Divine Prestance, je crois me souvenir que le grand Arès adore exhiber ses victoire et ses conquêtes, je me trompe ? Je me présente donc à vous de façon donc plus officielle : Liam Layan, Général du Kraken section du pilier Arctique...

Liam avait donc joué la carte de la flatterie et espérait qu'elle marcherait. Il ne put retenir un sourire de politesse et patienta, décidant dès lors de commencer les recherches en récoltant des indices. Des traces de combat si et là, un cosmos froid était faiblement présent, presque totalement recouvert par celui de la divinité qui, il fallait l'avouer, dégageait prestance, calme et fureur...
Revenir en haut Aller en bas
Calamity
Newbie
avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Sam 23 Fév 2013 - 20:18

Arrow Désert de Feu

Calamity venait de pénétrer dans le domaine que l'on nommait la Porte de la Guerre. L'entrée plus que célèbre du territoire du divin Arès. Ces portes signifiait qu'ici s'étendait à jamais la loi du dieu de la guerre et du chaos. La franchir pour quelqu'un d'autres qu'un Bersekers pouvait signifier une simple tape sur les doigts et dans des cas plus extrême une véritable déclaration de guerre. La Cardinal de la Calamité n'était pas contre cette dernière possibilité même si au vu de leur nombre, les soldats de la guerre risquait fort bien de subir une cuisante défaite. Les envahisseurs étaient deux. Elle n'en avait repéré qu'un grâce à son cosmos. Le deuxième avait dût arriver pendant qu'elle faisait le trajet guidée par la Lady du feu. Ils n'avaient pas l'air hostile à première vue. Peut-être était il simplement venu parler de politique et quérir une alliance ou la protection du divin Arès. Cela ne serait pas étrange quand on connait le goût de la guerre et des conflits qui animaient ce merveilleux camp. De quel camps étaient ils ? Ce n'était pas très difficile à deviner dans le fond. Pas des Saints, ça c'était sûr. On ne ressentait pas la niaiserie suer de tous les pores de leur peau. Pas des Spectres au vu de la couleur de leurs armures. Peut-être des Marinas ou des Ases. Les gens du nord viendraient s'excuser pour la bêtise du Tigre viking ? Non cela paraissait impossible. Peu importait dans le fond. Ils étaient d'un camp ou l'autre et elle s'en contrefichait. A moins qu'ils ne viennent soumettre une alliance intéressante pour le maître ou alors se soumettre et courber l'échine face à ce dieu puissante, ils n'avaient pas grand chose à faire ici. La Cardinal de la Calamité échappa à l'étreinte de la main de Camélia pour ployer un genou et le poser au sol en signe de respect envers son seigneur et maître.

" Seigneur Arès, je reviens d'une visite dans le royaume des morts et je suis heureuse de vous revoir. Vous êtes toujours aussi beau et puissant. Saviez vous que le service des enfers laisse de plus en plus à désirer. Leur personnel n'est vraiment plus ce qu'il était. Le Roi des Enfers, Hadès, doit vraiment avoir beaucoup changé pour que son royaume se laisse autant aller sous son joug. Les Juges, ne jugent plus. Leur passeur est une espèce d'ange et surtout, information capitale, quelqu'un de haut placé là bas ne nous apprécie vraiment pas."

Il était inutile de mentionner l'épisode de Kyrian et sa mission devant les inopportun qui se trouvait en ce lieux. Leur donner la moindre informations sans le consentement d'Arès reviendrait à leur donner à manger à un affamé. Calamity aimait agiter des miettes devant leurs bouches pour mieux les retirer ensuite et les faire souffrir en admirant leurs incompétences notoires. Si le maître le permettait, elle pourrait, avec Camélia leur faire visiter le Désert de Feu. L'odeur de la chair brûlée était à la fois étrange et enivrante. Une question lui brûlait tout de même les lèvres et elle allait la posé à son seigneur sans même accorder un seul regard à ces deux hommes qui venaient de se jeter dans la gueule du loup tout en s'enduisant de sauce pour se rendre encore plus appétissants. Elle se releva alors tout en souriant peu naturellement !

" Maître ? Qui avons nous "l'honneur" de recevoir sur nos terres ? Serait ils des compagnons du puissant Chevalier d'Or du Verseau ? Des amis de ce pleutre de Guerrier Divin du Tigre ? Devons nous les chasser sauvagement ? Je ne suis pas au mieux de ma forme mais vous savez que ma puissance est toujours à votre service quoi qu'il arrive."


Dernière édition par Calamity le Sam 23 Fév 2013 - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Camélia 2
Newbie
avatar
Messages : 237

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
241/241  (241/241)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    Sam 23 Fév 2013 - 22:47

Précédent : Désert de Feu

Camélia avait un peu traîné une fois son domaine dépassé. Elle s'attardait sur ceux qui le précédaient ordinairement, n'ayant pas pris le temps de voir ce qu'il était advenu d'eux. Lorsqu'elle arriva, elle vit Calamity qui avait posé genou à terre et tourna la tête de gauche à droite pour voir d'où lui venait cette attitude. C'est alors qu'elle se souvint qu'Arès avait quelques excentricités à son actif, comme s'asseoir sur un trône volant ou quelque chose du même ordre. Cela fut confirmé lorsqu'elle leva la tête et vit son seigneur, toujours aussi lumineux dans son armure dorée. Elle fit une révérence en tenant le pan de sa robe d'une main et Emilie de l'autre. La poupée attendrait pour être présentée car un autre sujet attira toute son attention : les deux hommes à l'entrée du domaine. Avant qu'on ait pu la suivre des yeux, elle se trouvait près de Liam Layan et approcha dangereusement son visage du sien, les yeux fixés sur sa flamme frontale.

"Ooooh..."

Prudemment, elle passa un doigt sur l'épaulette du chevalier et en lécha ensuite le bout.

"Erk... Du sel de mer... Vous êtes des Marinas pas vrai ! Ton écaille me dit quelque chose... Je l'ai déjà vue avant, j'en suis sûre... Hum... Tu es un général non ? Comment fais-tu pour avoir une flamme sur la tête ? Et comment fais-tu pour qu'elle ne s'éteigne pas dans l'eau ? Elle doit épuiser beaucoup ton énergie non ? Mais aux dernières nouvelles vous n'êtes pas nos amis, si ? Venez-vous conclure une alliance ? Poséidon est réveillé alors ? Quand est-ce qu'il viendra nous dire bonjour ? Je ne le connais pas, mais j'ai bien envie de savoir à quoi il ressemble en ce moment ! Tu penses qu'il voudra bien discuter avec nous ? Et qui est ton ami ? C'est un de tes soldats ?"

Elle se retourna vers Arès, en ignorant complètement Kaius, et en attendant les réponses elle leva haut Emilie vers son dieu.

"Regarde seigneur ! J'ai trouvé mon alter ego ! Elle est belle non ? J'étais sûre que je finirai par la trouver ! Et comme tu vois j'ai réussi à sortir de mon cercueil ! J'ai même fait un jeu très drôle avec Emilie - mon amie que je te présente - pendant que je faisais du tourisme ! Il y avait un pont et des chevaux dessus ! Et tu sais comme ça fait quand je vois des chevaux ! Le soleil a brillé, brillé ! Mais on m'a poussée à un moment, et l'un des chevaux est tombé à l'eau alors que je n'avais pas fini... Mais c'était quand même chouette ! Et j'avais bien fait de prendre mon ombrelle, il pleuvait beaucoup... mais ma robe n'est même pas tachée ! Je suis contente !"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau Chemin ! Nouveau Destin !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Le reflet du soleil m'éclairera-t-il le nouveau chemin ?
» Comémoration des morts [Nouveau lieu, nouveau morts...]
» Nouveau couple, nouveau mensonge [Azilys]
» [Libre + Voltère] Nouveau champion, nouveau défi!
» Le chemin du destin | pv Chembe & Kuzaidia |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume de la Guerre ¤ Arès :: Le domaine de la Guerre :: La porte de la guerre-