Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Quête Chico : A la recherche de son identité !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Mar 8 Jan 2013 - 20:19

La pluie était tombée comme vache qui pisse toute la matinée rendant les chemins de terres et le sol boueux. Les dernières gouttes avaient cependant laisser place à un soleil dont les rayons apportaient cette douce chaleur caractéristique. Un climat dans le fond assez typique du nord de la France. Les habitants du petit village où se déroulait notre histoire sortait de leurs maisons pour retourner travailler dans les champs ou dans les bois avoisinant. Des enfants jouaient avec des pierres et des bouts de bois le long de la route qui menait à ce petit havre de paix perdu dans le nord du pays de Voltaire. Ils se livraient à des duels de capes et d'épées pendant que d'autres mimaient les mousquets en lançant de petite pierre. Les enfants aimaient jouer à la guerre mais se doutaient rarement des horreurs et des désastre que celle-ci engendrait. C'est sur petit chemin que nous retrouvons le héros de cet histoire. Il se nomme Chico et ressemble à n'importe quel homme sauf qu'il n'est pas tout à fait un être humain normal. Cet homme n'était autre qu'un Saint d'Athéna, porteur de l'armure de bronze du dragon : un chevalier de l'espoir !

Chico se trouvait à 400 mètres du village à présent. D'où il se trouvait, il pouvait apercevoir l'église grise et sobre se trouvant au milieu du village. Plus haut édifice de l'endroit, Chico ne pouvait la rater. Les enfants n'étaient plus très loin et sur ses côtés se trouvaient des champs de légumes dans lequel une dizaines de personnes travaillaient d'arrache pied. Une jeune femme arrachait des navets hors de terre. Elle était noire de cheveux qui atteignait ses épaules et devait être âgée tout au plus de 18 ou 19 ans. Maigre, de taille moyenne et le teint aussi pâle que la lune. La donzelle jeta un regard à Chico puis détourna le visage en rougissant. Quand aux autres personnes qui travaillaient à côté d'elles, 1 vieille femme et trois hommes, ils dévisagèrent le chevalier du dragon. Les étrangers étaient peu courant dans la région mis à part les marchands ambulants et pour vous avouez la vérité, Chico ressemblait à tout sauf à un marchand ambulant, généralement accompagné de son attelage ou de ses sacs.

Le Saint du dragon était en quête de son passé. Ce petit village à l'air paisible avait-il un lien avec ce guerrier d'Athéna ou strictement aucun ? Les paysans qui travaillaient à leur plantation ne semblaient pas le connaitre quant aux enfants, ils venaient de s'arrêter de jouer pour observer cet homme qui se rapprochait de plus en plus de leur village. Était-il un vaurien ? Voilà ce que toutes ces personnes devaient se demander. La peur de l'inconnu et de l'étranger était une chose courante dans ce genre de communauté. Qu'allait donc faire le bronze Saint ? Questionner les paysans ou les enfants ? Pénétrer dans le village pour se rendre dans l'auberge ou un autre bâtiment ? Seul ce courageux protecteur de la déesse Athéna connaissait la réponse à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Jeu 10 Jan 2013 - 18:03




J'étais enfin de retour sur les terres de France,

pays de mon enfance, dans l'unique soucis de retrouver mon identité. Mon voyage fut pénible et long mais, cela en valait réellement la peine, car si je pouvais retracer le fil de mon passé, retrouver les pièces du puzzle que j'avais jadis oublié, cela demandait beaucoup efforts et de l'énergie. J'étais résolu à résoudre ce vaste mystère qui m'entourait. Ma seule et unique information que j'avais en ma possession était quelque bribes souvenirs que j'avais en mémoire. Je m’efforçais de puisais dedans afin d'obtenir des réponses a mes nombreuses questions mais, en vain malheureusement. Le seul souvenir qu'il m'avait permit de m’amenait ici en France, était la voix de mon père, Pan qui résonnait ces dernier jours dans ma tête. C'était tout de même rageant mais, il fallait que je fasse avec. Faire face à son passé n'était jamais chose aisé. Chico était juste un pseudonyme que j'avais emprunté a mon meilleur ami qui était décédé sous mes propre yeux. A présent, il était plus que temps que je lui restitue. Je ne savais pas si je lui avais fait hommage en tant que Saint mais, quoi qu'il en soit, il était temps que j'assume mon identité et pour cela et il fallait commencer les recherches et à questionner chaque paysan du coin.

Mais j'hésitai un bref instant, je ne savais pas par où commencer réellement. J'avais dans l'idée de rechercher dans de nombreux livres de la bibliothèque et de questionner les paysans de ce petit village. Peut_être en savait_il une information sur mes deux parents et même ma naissance. Cela pouvait_être pour ma part un renseignement de plus crucial, quoi qu'il en soit. Ce village me disait bien peu de choses toutefois, il ne fallait en aucun cas que je perds espoir dans ma quête. Même si ma mémoire me faisait à vrai dire défaut pour le moment, j'avais grand espoir d'être reconnu par certain(e). Dès lors, je décidais de porter mon choix sur une frêle jeune femme, à peine âgée de dix-huit_ans. Visiblement, elle travaillait sans faiblir, en arrachant ses quelques navets qu'elle avait a sa portait. Je Commençais alors, à m'approcher doucement des champs de légumes, puis arrivé à sa hauteur, je pris la parole.

«_ Veuillez m'excusez mademoiselle de vous interrompre a votre besogne mais, avez_vous jadis connu un Pan dans ce village ? »

Sur ces mots, je fixais les cultivateurs qui travaillaient également au côtés de la demoiselle en question. Peut_être avait_ils ouïe par le simple fait du hasard entendu également parler de mon père, ou bien de mon ami Chico. Si tel était le cas, alors, j'étais certain d'être sur la bonne piste et par la logique même dans le bon village.



Dernière édition par Cyrus le Jeu 7 Fév 2013 - 20:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Jeu 10 Jan 2013 - 19:26

Chico n'y allait pas par quatre chemin, déterminé à avoir les réponses qu'il cherchait. Marchant jusqu'aux cultivateurs les plus proches, il leur posa une simple question. La jeune fille mit quelques secondes à comprendre que c'était l'étranger à la longue chevelure qui venait de lui adresser la parole. Lorsqu'elle le comprit, elle ouvrit grand la bouche, laissant tomber son navet et se mettant à rougir si fort qu'elle serait sûrement passée inaperçu dans un champ de tomates. Elle essayait d'émettre des sons mais tout ce qui sortait de sa bouche ressemblait à des borborygmes d'une jeune femme qui perd son sang froid face à une homme qu'elle trouve séduisant ou autoritaire. Ce phénomène ne sembla pas échapper à un homme d'une quarantaine d'année, massif et au cou presque aussi épais qu'une bûche d'arbre qui se leva d'un bond tenant fermement un navet dans sa main digne d'une patte d'ours, griffe en moins.

"Qu'est ce que vous lui voulez à ma fille d'abord ? Vous cherchez les problèmes à coups sûr mon gars. Par ici on aime pas trop les gens comme vous, mon gars."

Tout en prononçant ses derniers mots, il brandissait le navet par les racines comme s'il s'agissait d'une sorte de fronde grotesque dont il était prêt à se servir pour chasser le chevalier de bronze du dragon. Le paysan s'apprêtait à lancer son légume quand une main vieille et abîmée se referma sur son avant bras massif avec une poigne assez surprenante pour l'âge de la personne à qui elle appartenait. Un vieillard d'une soixantaine d'année à la barbe grise hirsute et aux cheveux noué en Catogan de la même couleur.

"Ton père ne t'as t'il pas enseigner les bonnes manières et l'hospitalité ? Il doit se retourner dans sa tombe en voyant ton attitude bourrue. Retourne plutôt t'occuper des navets. Eux au moins ne seront pas excédés par ton comportement."

Le vieillard relâcha la pression exercée par sa main et le paysan se renfrogna et retourna à son poste la mine bougonne. Le vieille homme secoua un peu ses vêtements plein de terre ainsi que le bout de sa barbe histoire d'être un rien plus présentable. Il tendit une main aimable et amicale à l'étranger, serviteur d'Athéna.

"Veuillez excuser mon neveu. Il a le sang chaud et perd vite le contrôle de lui même mais sinon c'est un bon gars, courageux et travailleur qui prend bien soin de sa famille depuis la mort de sa femme. Je dois vous ennuyez avec tout cela. Revenons plutôt à nos moutons. Je suppose que le nom que vous avez évoqué ne fait pas allusion à l'animal mais bien à une personne ? Ayant vécu toute ma vie dans ce village, j'ai vu défiler pas mal de personne mais ce nom ne m'est pas familier. Ma mémoire n'est certes plus ce qu'elle était. Je pense que vous auriez plus de chance en parlant à Marguerite, la dame qui tient la seule auberge du village. Elle a une excellente mémoire. Elle n'oublie jamais quand on oublie de payer ce qu'on a bu ."

L'homme paraissait un peu embarrassé de ne pas pouvoir aider plus l'étranger. Il haussa les épaules en signe de totale impuissance puis se tourna vers la jeune femme qui avait retrouvé une couleur normale et qui enlevait de terre quelques navets avec délicatesse et soin pour ne pas abîmer ces précieuses vivres sans doute destinée à leur consommation personnelle ou à la vente. Le village ne respirait pas vraiment le luxe et la richesse de certaine cité de France.

"Hortense tu serais la plus délicieuse des jeunes filles si tu voulais bien prendre le soin de guider ce jeune homme jusqu'à l'auberge. Nous finirons bien cette parcelle sans toi."

Le jeune femme se releva et se mit à marcher gauchement pour rejoindre Chico. Elle était encore plus rouge que précédemment mais elle parvint tout de même à baragouiner un maigre "Suivez moi". Chico n'avait plus qu'à suivre son guide pour arriver à la fameuse auberge. Il pouvait tout aussi bien refuser et choisir sa propre voie !
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Sam 12 Jan 2013 - 19:17



Mon arrivée dans ce village ne passait pas inaperçu parmi les paysans du coin. Seulement ma présence était nécessaire, j'étais en quête de réponse. Je n'avais nulle intention d’inspirer une quelconque peur ou de troubler la manière de vivre d'autrui. Seulement, je souhaitais juste trouver la clé à mon énigme. Mais visiblement, les quelques cultivateurs de ce petit village français ne semblait guère partager mon enthousiasme et mon optimisme de la vie. Eux, étaient retranchaient dans la peur de l'inconnu, et j'allais très vite le comprendre en voulant interroger cette fille. Ma question avait attiré l'attention de son père, et son comportement à mon égard semblait apparemment quelque peu emporté. Il brandissait un de ses navets en ma direction tel une épée peu émoussé, quand brusquement je le vit qui s’apprêter à me lancer en pleine figure.

Avait_il bien saisi ma question. Je souhaitais juste de la part de sa fille une simple réponse, et en aucun cas, il n'avait matière à tempêter. C'est alors qu'une autre personne intervenu dans ce malentendu. C'était un vieillard et il essayait de calmait le jeu. Aussitôt même, le paysan reprit son travail. Dès lors, je me tournais à présent vers le veille homme, il m'avais sauvais sur ce coup_là.

«_ Qui que vous soyez, je vous remercie, vous avez su me sortir d'une délicate situation. » Puis j'écoutais avec attention chaque paroles du vieil homme. Selon lui, le nom de mon père ne lui disait strictement rien toutefois, selon ses dires, il fallait que je me rende à l'auberge pour y rencontrer une dénommé, Marguerite. Marguerite dites_vous, à l'Auberge du village. Eh bien, voilà une information capital pour moi. Soyez en sur que je vous en serez gré. » Lui fis_je avec sourire.

«_ Hortense tu serais la plus délicieuse des jeunes filles si tu voulais bien prendre le soin de guider ce jeune homme jusqu'à l'auberge. Nous finirons bien cette parcelle sans toi. "

Être guider...
Oui, pourquoi pas. Avant de partir, je remerciais de nouveau le vieil homme. A présent, je n'avais plus qu'a suivre cette jeune fille afin que je puisse rencontrer cette fameuse marguerite.



Dernière édition par Chico le Lun 21 Jan 2013 - 18:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Sam 12 Jan 2013 - 23:16

La jeune fille se mit à marcher au côté de Chico du dragon. Ils ne mirent que quelques minutes avant d'atteindre l'entrée du village. La fille restait taiseuse, embarrassée par la présence de cet étranger dans ces terres. Elle qui rêvaient de quitter son quotidien de paysanne pour voir du pays et porter de belles robes. Avoir la vie de château et tout ce qui allait avec mais ce n'était sûrement pas un Saint d'Athéna qui pourrait lui offrir, mais cela, elle l'ignorait. Tout ce dont elle avait toujours rêver c'est de se faire emmener par un bel étranger sur son beau cheval blanc. Il ne manquait donc que l'équidé pour que son rêve devienne réalité, en tenant compte bien sûr que le Dragon décide de l’emmener ce qui n'était pas très sûr. Ils marchèrent encore quelques minutes et arrivèrent devant une construction en bois, faisant la taille de trois maisons classique que l'on trouvait dans ce petit village. Elle poussa la porte et la retint pour laisser passer son preux chevalier. Timidement, elle sourit à Chico en lui donnant quelques dernières précisions.

"Marguerite c'est la femme blonde au fond qui est en train de déposer de la soupe aux deux hommes. C'est une femme sympathique mais n'essayez pas de lui jouer un sale tour, elle aura toujours un coup d'avance sur vous. C'est une sacrée rusée qui ne vous laissera aucune chance si vous êtes animé de mauvaises intentions"

Étonnant, voilà ce qui devait venir à l'esprit du bronze saint. C'était la première fois que la jeune Hortense lui parlait avec des phrases complètes et bien faites. Un véritable petite exploit que cette jeune paysanne venait d'accomplir. Cependant lorsqu'elle fit une proposition totalement folle au guerrier du Sanctuaire, elle se mit de nouveau à rougir et à bégayer comme une jeune bourrique. A croire que son courage et sa détermination s'était envolée comme un oiseau qui entend un bruit à proximité.

"Si si vous ... n'avez ... pas d'ar ... argent, ... vous pourrez ... do dormir dans ... notre ... grange. Si ... cela vous ... tente. Vous ne comptez ... peu peut-être pas ... pas vous ... vous éternisez ... dans notre ... modeste ... village."

La jeune femme se mit ensuite à à se tortiller dans tous les sens pendant quelques secondes puis la réponse n'arrivant pas assez vite à son goût, elle sortit de l'auberge en marchant rapidement laissant le dragon seul au milieu de ce lieu d’accueil. La pièce était bien éclairée et vaste. Cinq tables et deux petits bancs allant avec trônaient à gauche et à droite de la salle, laissant le centre libre pour le service. Les murs étaient décorés par quelques têtes de gibiers : cerfs et sanglier principalement. Il y avait aussi quelques peintures qui s'écaillait et qui représentait l'auberge au cours de différentes saisons. Le comptoir trônait au milieu, vide pour le moment. Sur la table à l'extrême gauche, une femme blonde d'une cinquantaine d'année, aux formes généreuses servaient généreusement deux travailleurs, en leur mettant des louches de potages dans leur bol.

" Et voilà vos deux soupe de navet et avec vos deux pintes ça fera 5 pièces chacun, à payer avant de sortir. Ne tenez pas un coup comme la dernière fois où vous ne sortirez de mon auberge qu'avec les pieds devants et entre quatre planches, bande de mécréants ! "

Elle donna un coup sur la tête de l'homme de droite avec sa louche en bois puis elle se retourna et découvrit le chevalier du dragon. Elle croisa les bras en le regardant de haut, les dernières gouttes de soupe dégoulinant sur son tablier déjà bien sale. Cette femme devait abattre un sacré boulot pour avoir autant de tâcher sur son vêtement de travail.

- Et pour le p'tit monsieur, ce sera quoi ? Qu'est ce que vous désirez ?
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Mer 16 Jan 2013 - 17:13

Ma recherche de mon identité m'amenai à présent à rechercher l'auberge du village.

Malgré une première approche, j'avais eu de la chance de rencontrer la bonne rencontre qui avait su m'indiquer le chemin à suivre. Peu à peu, ma quête se précisait, je devais rencontrer une certaine Marguerite qui travaillait à l'Auberge du village et pour cela on m'escortait même jusqu’au lieu que je désirais. Je ne pouvais pas en demander plus. J'avais espoir que cette Marguerite me fasse le récit de quelques exploit de mon père et peut_être pouvait_elle me révéler mon identité. Sait_on jamais. Je plaçais toute ma confiance en elle.

Mais toutefois, je suis entièrement conscient de mon état, ce pénible voyage à amoindri mon état physique. Faire une halte devant une soupe bien chaude ne sera guère de refus. C'est alors que tiré par mes pensées, je vis une grande battisse. Nous étions arrivées. Je restais de marbre quelque seconde et rentra à l'intérieur en la compagnie d'Hortense. Celle_ci me préconisa un bon conseil si je vous attirais les faveurs de Marguerite. Être tout simplement honnête envers elle.

A ces mots, je souriais en sa direction. C'était gentil de sa part de me procurer ce gentil conseil. Puis d'un rapide coup d’œil, j'ouvris discrètement ma bourse et je me rendis aussitôt compte que je n'avais plus rien, zéro Drachmés, c'était tant pis pour gouter leur spécialité de la région. Je devais, après tout m'en tenir sur mes recherches qui m'avaient mené ici même, quand soudainement je vis Hortense rougir et bégayer en ma direction

~ voilà une drôle de fille ~ Pensais_je.

Mais je n'y prêtais pas trop attention, seul le soucis de réussir m'était à tout prix capital dans ma mission, je ne devais pas perdre en vue mes objectifs que je m'étais fixé, réunir un maximum de réponse. J'hésitais à répondre à la jeune fille, tout allait en fait dépendre des réponses et des précisions de Marguerite, si bien évidemment elle avait fréquenté par le passé mon père.

Mais, qu'elle ne fut pas ma surprise quand je vis que ma guide me laissa seul. Soit. Elle avait fait son devoir après tout et pour cela je ne pouvais que l'en remerciais amplement, elle et le vieillard avait su me tendre la main au bon moment. A présent, c'était à mon tour de jouer, dès lors je commençais à approcher et à regarder autour de moi. Pour sûr, tout ici avait un certain style de vie, mais je n'y prêtais pas trop attention. J'avais mon regard rivés sur Marguerite. Elle pouvait détenir des informations cruciales à mes yeux, sur mon passé. J'avais tellement de questions à lui posé que je ne savais pas par où commencer.

Quand bien vite, elle m'aborda comme un de ses nombreux client.

«_Et pour le p'tit monsieur, ce sera quoi ? Qu'est ce que vous désirez ? »

Très vite, je me redressais afin de lui faire bonne figure. Ça sera quoi ? Qu'est-ce que vous désirez ? Une phrase bien commun dans une auberge. Et puis, que pouvais_je obtenir avec zéro Drachmé. M'est avis que rien que du tout. Peu m'importait après tout ! J'étais uniquement ici afin de m’entretenir avec elle. Et comme d'habitude, j'allais y aller franchement.

«_ Marguerite n'est_ce pas ? J'ai besoin de vos lumières... »

D'un simple regard, je portais ma vue dans toute la salle en vue d'une table éventuellement libre. Si Marguerite acceptait de dialoguait avec moi lors d'un entretien, alors selon moi, nous ne pouvions faire cela debout.

«_Je vous en prie, j'ai besoin savoir si vous avez connu mon père, un dénommé Pan. On m'a dit que vous aviez une bonne mémoire dans le village. Si vous l'avez effectivement connu par le passé, alors dans ce cas je vous écoute, je vous en serez entièrement redevable. »





Dernière édition par Chico le Lun 21 Jan 2013 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Mer 16 Jan 2013 - 18:50

Le bougre connaissait son nom. Il devait donc venir de la part de quelqu'un ou sur recommandation. Sinon comment un étranger pourrait connaitre le nom de la tenancière de cette petite et pittoresque auberge ? Elle espérait que ce n'était pas encore un colporteur d'impôt qui venait tenter de lui arracher plus que ce qu'il était en ordre de percevoir afin d'arrondir son fin de moi sur le dos des braves gens. Si c'était le cas, elle le chasserait à coup de cuillère en bois ou de rouleau à pâtisserie. A moins qu'il ne soit une personne venu pour la menacer ou pour régler les dettes d'un quelconque ivrogne du coin, trop honteux de ses abus qui n'aurait jamais eut le cran et le courage de venir s'excuser et de payer ses dettes, perdant la face devant une femme devant d'autres soulards. Cependant le bronze saint du dragon était venu dans cet auberge dans un tout autre but. Comme ses paroles le prouvèrent. Il cherchait son père, un dénommé Pan. Ce n'était pas le nom d'un pochtron du coin. C'était même un nom plutôt rare dans les environs, voir même dans le pays entier.

"Pan tu dis ? Mmmmh .... mmmh ça ne me dit vraiment rien. Ce n'est pas un nom courant pourtant, je l'ai déjà entendu au moins une fois dans ma vie mais impossible de te dire où. Peut-être un marchand de passage ? Non non ce ne doit pas être ça."

La femme se tapota la tempe avec sa louche en bois. Sans doute un tic nerveux ayant pour but de stimuler sa réflexion. Il était dur de se souvenir de toutes les têtes qui avaient vécues dans ce trou perdu et encore plus dur de se rappeler toutes les personnes qui étaient venues dans son boui-boui mais elle était certaine que cela n'était pas très loin. Elle avait une mémoire d'éléphant et l'élément révélateur était sur le bout de sa langue. Elle tourna les dos à l'homme et partit vers le comptoir. Elle sortit une bouteille en terre cuite, prit deux verres et ramena le tout à la table. Elle remplit un verre, le mit devant l'étranger et s'en servit hein qu'elle vida cul sec avant de se remplir un nouveau verre.

"C'est de l'alcool de navet. Ma grand-mère disait que c'était bon pour la mémoire, allez savoir. Tout ce que je sais c'est que c'est bon et que ça fait du bien par où ça passe."

Elle ne pouvait pas laisser le jeune homme en plan. C'était comme un défi qu'il lui avait lancé et elle ne voulait pas le perdre. Ce serait admettre à la fois sa défaite et le début de sa vieillesse ce qui lui ferai mal. Elle était sûr qu'elle connaissait la réponse. "Nom de dieu" hurla t-elle mentalement et soudain ce simple juron fut comme une illumination divine. "Dieu" c'était évident, aussi évident que le nez au milieu du village. Elle devait tout de suite en faire part à ce jeune étranger.

" Mais bien sûr, je me souviens maintenant. C'est homme habitait dans la petite dépendance de l'église. J'en suis presque sûr. Je ne jurerai pas que Pan était son nom car on ne l'a pas vu beaucoup traîner du côté de l'auberge, mais il avait tout du moins un prénom dans ce genre là. Tu devrais en parler au curé du village. C'est le père Lafuyte. Il est un peu âgé, mais je suis sûr qu'il te renseignera mieux que moi. Il vivait tout de même à côté de cet homme qui pourrait être ton père."
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Jeu 17 Jan 2013 - 20:58



A chaque minute que je consacrais à mes précieuses recherches,

Je rassemblais chaque fragment qui m'encourager à reconstituer le puzzle de mon passé. Marguerite m'avait de fournit un nom, le père Lafuyte. Et selon elle, il pouvait en savoir plus qu'elle. Piqué au vif par la curiosité, je devais à tout prix interroger cet homme de foi, peut_être pouvait_il me renseigner un peu plus sur mon père.

Ni une ni deux, je remerciais dès lors Marguerite et m'en retournais battre le pavé pour gagner l'église du village. La seule certitude que je pouvais avoir étais que je vaguais les rues du bon village de ma naissance. A présent, je cheminer lentement jusqu'à l'église que j'avais aperçue lors de mon arrivée.

A peine avais_je eu un très brève entretien avec Marguerite que je n'avais qu'une simple idée en tête, pousser la porte de cet grande édifice afin de trouver des réponses. J'avais grand hâte de questionner cet homme. Et mon père, qui était_il vraiment, selon Marguerite, le nom de mon père était un faux. Beaucoup de questions se bousculer dans ma tête sur le chemin.

C'est à ce moment précis, que je me rendis compte que je connaissait vraiment pas grand choses de la vie de mon propre géniteur. Et pourtant, seul lui était encore capable de me révéler ma réel identité. Qui suis_je ? Cette question ne cessait de me taraudait dans mon esprit.

Quand enfin je vis la structure si désiré à mes yeux. Elle se dressait tel un fantassin décoré de sa médaille d'honneur. Malgré mon tiraillement à savoir, je pris tout de même un bref instant pour admirais sa finesse et ses fabrications puis, je décidais de m'avançais pour pousser une des ses portes.

A l'intérieur,
Je marchais lentement bouche close au milieu de la nef centrale. D'un rapide coup d’œil, je vis un homme âgé aux niveau de la zone des chœurs, très rapidement, j'en déduis assez vite que ce pouvait être l'individu que je cherchais. Je décidais alors de le rejoindre afin de lui parler.

«_ Êtes_vous le Père Lafuyte ? Je viens de la part de Marguerite. Selon elle, mon père vous aurez aidez d'une quelconque manière durant un temps, pouvez_vous m'en dire plus, s'il vous plait ? je crois qu'il se nomme Pan ou quelque chose comme ce genre_là... »



Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Jeu 17 Jan 2013 - 21:43

Le vieux curé priait calmement remontant d'un cran son chapelet après chaque prière formulée. Il faisait cela chaque après midi, adressent à Dieu et au Christ des messages d'amour de dévotion mais aussi de protection pour ce village et ses bonnes âmes. L'homme était certes âgé mais toujours vaillant dans sa tâche. Il était le berger spirituel de l'endroit, celui qui guidait le troupeau en cas de goût dur. Il était l'une des rares personnes instruites du village ce qui lui conférait, outre sont statut religieux, une certaine prestance et un certain rang social qui l'amenait à tout connaitre et à régler la plupart des problèmes dans ce petit village perdu dans le nord de ce pays que l'on nomme la France. Les habitants avaient prit l'habitude, en connaissance de cause, de ne pas déranger le Père Lafuyte à cet heure de la journée mais cela Chico l'ignorait ce qui prouvait bien qu'il était étranger à la vie de cette communauté. Ce fut sa voix qui fit sortir de ses prière le cureton qui se tourna vers le jeune chevalier de bronze pour écouter ce qu'il avait à dire. Il recherchait son père, prénommé Pan. Pan ... cela faisait des années qu'il n'avait plus entendu ce nom. Une vingtaine, peut-être un peu moins. A son âge, il était difficile de compter précisément et beaucoup plus simple de se raccrocher à une simple estimation. Il rangea son chapelet dans la poche de sa soutane et commença à parler sur un ton accueillant, comme devrait le faire tout bon dirigeant de paroisse chrétienne.

"Pan avez vous dit ? Oui ... oui ... oui, cela fait longtemps. Si longtemps, vous savez. Ah la la la tout cela ne me rajeuni pas. Il a vécu quelques années ici, dans la vieille dépendance qui se trouvait sur le côté de l'église. Un homme sage et doté d'une excellente forme physique."

L'homme marqua une pause, toussant puissamment, se raclant la gorge à plusieurs reprise pendant que son visage rougissait comme s'il s'étouffait. L'âge avait son emprise même sur les plus vaillant et vigoureux des hommes et ce prêtre n'y faisait pas exception. Sa toux dura une bonne trentaine de seconde et il lui en fallu dix de plus pour retrouver un souffle correct. Cela pouvait être assez gênant et repoussant à regarder pour les gens non habitué mais au village presque plus personne n'y faisait attention. Après s'être éclaircit la gorge, l'homme d'église se remit à parler sur un ton un peu gêné mais toujours aussi chaleureux et accueillant.

"Je disais donc que votre papa était en bonne santé et en excellente forme la dernière fois où nous nous sommes vu. Il était aussi très travailleur, toujours prêt à donner un coup de main à ceux qui en avait besoin. Il entretenait d'ailleurs assez souvent notre vieille église. Je crois qu'elle serait en meilleur état si votre père était resté ici pour l'entretenir."

Le visage de l'homme s'assombrit alors car il ne savait pas réellement ce que le guerrier du dragon souhaitait entendre. Il n'était sûrement pas venu ici pour entendre un rapport sur les activités quotidiennes de son père. Il voulait sûrement connaitre des choses plus concrètes et le prêtre préférait laisser le soin à Chico de poser ses propres question.

"Je ne pourrai malheureusement pas vous dire ce qu'il est advenu de lui. Il a quitté le village peu après la naissance de son enfant sans donner la moindre explication. Parti du jour au lendemain, sans laisser la moindre trace au sujet de sa destination. C'était il y a de cela une vingtaine d'année, peut-être un peu moins. La plupart des habitants de ce coin ne doivent plus s'en souvenir ou n'ont même pas connu votre père, s'il s'agit bien du même Pan."
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Ven 18 Jan 2013 - 17:22



Le Père Lafuyte détruisis le peu espoirs que je pouvais avoir en moi.

Il confirma par ses mots que mon père était bel et bien parti du village, il y a cela bel lurette. J'arrivais donc trop tard pour questionner Pan sur mon identité. Devais_je alors m'en retournais, étais_ce la fin de mon voyage et retourner au Sanctuaire sacré afin de retrouvais mes pairs, non ! Tous mon être s'y refusais, l'heure n'était pas encore venue pour moi. Je devais à tout prix trouvais un indice même minime soit_il. Mais part où commencer à chercher. C'était comme cherché une aiguille dans une botte de foin.

Mais je n’abandonnais pas l'espoir de trouver un quelconque indice. La franchise du père Lafuyte ne m'aidait pas à vrai dire mais, je devais tout de même faire avec, j'acceptais assez mal l'idée que mon père avait quitté le village juste après ma naissance. Peut_être avait_il laissait quelque derrière lui pour moi, en vue de mon retour ici même. Un objet, un morceau de papier venant de lui, tout pouvait m'aider à retrouver mon identité.

Mais à présent, J'en savais bien assez sur le dénommé Pan pour savoir qui il était vraiment. Brave et travailleur. Mais, je ne souhaitais en aucun cas retrouvais sa trace, ce que désirer plus que tout était accomplir ma mission avec succès que je m'étais fixé depuis le début.

Trouver mes origines, mon vrai identité...
Mais ce n'était pas choses aisé. Mon père parti et je ne possédais aucun souvenir d'une éventuel mère. Que pouvait_il donc me restait mis à part le néant, d'un énorme vide en moi qui se creusais peu à peu dans mon esprit. Non ! J'avais beaucoup appris ici sur mon paternel et cela grâce à l’aide que m'avait fournit les villageois du village, je ne devais en aucun cas lâcher prise.

«_ Je vois. A t_il néanmoins laisser quelque-chose derrière lui en partant, même insignifiant à vos yeux... »

Un objet, du papier ancien laissé par mégarde.
Tout pour moi pouvait avoir peut_être de l'importance. J'étais dans mes recherches, je souhaitais plus que tout comblais ce vide, avoir un nom ou une lettre. Quand soudainement, il me vint une idée que je pouvais classifier de génie.

«_ Me permettez_vous de visiter sa dépendance où il logeait jadis. C'est important à mes yeux car, même s'il a effectivement quitté le village il y a cela bien longtemps, peut_être y trouverais_je les réponses aux questions que je me pose. Je suis en pleine recherche de mon identité et je dois vous avouer que la tache s'avère compliqué depuis mon arrivée au village ... »



Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Ven 18 Jan 2013 - 19:03

Lorsque Chico évoqua la possibilité d'une visite le visage du prêtre se durcit ce qui pouvait tout de suite se voir sur ses traits tirés. Pas que le curé ait quelque chose à se reprocher mais plutôt qu'il se sentait mal à l'aise pour cet pauvre âme étrangère au village. Il ne pourrait jamais visiter la dépendance à moins qu'il ne soit capable d'un prodige digne de dieu le père tout puissant : remonter le temps. En effet, la dépendance avait brûlé dans un incendie quelques mois plus tôt. Heureusement, personne n'y habitait depuis quelques années ce qui avait limité la casse en terme de perte humaine. Malheureusement, il ne pourrait donc jamais visiter cet endroit emplit de l'âme de son paternel, à son grand regret. Il n'y avait aucun mot pour le consoler à ce propos. Une nouvelle quinte de toux frappa l'homme d'église. Celle-ci était due au stress engendré par le fait d'annoncer cette terrible nouvelle au chevalier de bronze du dragon. Lorsqu'il eut terminé et reprit une couleur normale, le père Lafuyte prit son courage à deux mains et annonça la sombre chose à son interlocuteur venu de très loin.

"J'ai bien peur que vous ne puissiez jamais la visiter. Elle est comme qui dirait partie en fumée, il y a de cela 3 ou quatre mois. Un incendie qui a prit de l'intérieur. On ne sait toujours pas pourquoi ni comment cela s'est déclenché étant donné que plus personne n'y vivait. Peut-être un vagabond ou un acte criminel, allez savoir. De nos jours, nous voyons pas mal d'injustice et d'atrocité. Cela ne fait pas vos affaires, je m'en doute. Désolé jeune homme."

L'homme posa une main réconfortante sur l'épaule de Chico du dragon. Un geste simple et sincère. Il ne pouvait s'empêcher de penser à cet homme qui recherchait son père et qui devait tâtonner à l'aveuglette dans le noir, à la recherche du moindre indice, du moindre petit renseignement. Il devait faire un travail d'enquête remarquable, une tâche d'orfèvre pour être remonter jusqu'ici et le prêtre ne pouvait pas le laisser repartir les mains vides. Il restait peut-être un mince espoir pour le jeune guerrier du Sanctuaire car si la dépendance avait bien brûlée, elle était quasi vide à ce moment là car tous les objets laissés par le précédent propriétaire avait été entassé sous clé, dans la réserve de l'église en attendant un possible retour de son propriétaire.

"Par chance, j'ai pût entreposer les affaires de votre père dans la réserve de notre bonne vieille paroisse. Vous pourrez les observez à votre guise et prendre ce que vous désirez. Après une vingtaine d’années, ce la fait longtemps que je n'espère plus le voir revenir dans notre communauté. Venez, suivez moi. Ce n'est pas très loin."

Le prête avança en compagnie de Chico jusqu'à une porte située sur la gauche de l'église. Il l'ouvrit et ils pénétrèrent tout deux dans un long couloir qui longeait le lieu de culte. Ils marchèrent une dizaine de seconde puis le prêtre s'arrêté face à une porte ancienne. Il sortit un long gros trousseau de clé hors d'une poche de sa soutane et il se mit à chercher la clé.

"C'est le problème quand on a autant de porte dans un bâtiment. Ralalala, c'est laquelle déjà ? Pas celle-ci ... pas celle là ... peut-être celle ci ? "

Soudain la porte s'ouvrit à la volée et le prêtre se la prit en pleine poire. Il valdingua sur le sol et un homme, le visage caché par une capuche se mit à courir en portant sur son dos un sac de peau à l'air bien rempli, prêt à craquer. Il se mit à courir sortant du couloir pour pénétrer dans l'église et tenter de s'enfuir avec son butin.

"Au voleur ! Que quelqu'un rattrape ce malandrin ! Au voleur ! "
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Dim 20 Jan 2013 - 20:38



Depuis le début de mon aventure, je jouais vraiment de malchance.

Quand le prêtre m'annonça que je pouvais guère visiter les lieux où avais jadis vécus mon père pour cause de feu, je fus au fond de moi intérieurement atterré, presque au fond du trou même néanmoins je fis toutefois bonne figure devant lui. Celui qui avait fait cela avait involontairement fait de moi un orphelin. Mais toutefois je ne désespérais pas pour autant. En revenant ici, j'avais promis au chevalier d'or du Bélier de retrouver mon propre nom, je ne devais pas l'oublier, je lui avais assuré de retrouver mon identité, il y a cela maintenant un petit moment, en vue d'une formation en sa compagnie. D'espérer ne m'étais donc pas permis, bien au contraire je devais redoubler d'énergie si je voulais trouver une quelconque trace de mon passé.

J'avais déjà su remonté jusqu'à la dépendance et le père Lafuyte qui visiblement connaissait assez bien mon père. Malgré tous les efforts que pouvais essayer de faire, cela était bien vain, et ce dernier le compris rapidement en posant une main amicale sur mon épaule. Je n'avais plus qu'à rebrousser chemin et à repartir de cette église. Il fallait chercher ailleurs, traquer la moindre piste. Mais c'est alors que je m’apprêtais à m'en retourner que le père Lafuyte m'annonça ce qui pouvait_être une bonne nouvelle pour moi.

Par chance, il avait su stocker après l'incendie, tous les objets qui avaient appartenu à mon paternel dans une réserve. A ces mots, je retrouvais le sourire. Enfin une bonne nouvelle. Dès lors il se dirigea vers une porte et m'invita alors à le suivre. L’excitation me gagna très vite. Savoir que les souvenirs de mon père étaient entreposés non loin de moi, bien évidemment j'avais grand hâte de savoir ce que cela pouvait être. J'avais espoir que tout cela soit lié à ma naissance ou mon identité.

Quoi qu'il en soit, j'allais très vite découvrir ce qu'il en était, et j'espérais ne pas être déçu cette fois_ci. Au bout d'un bref instant de marche, nous arrivions à la hauteur de la porte en question, quand je vis le père Lafuiyte s'efforcer de trouver la bonne clé dans le trousseau, quand brusquement la porte s'ouvrit à la volée et ce dernier se la prit violemment en pleine figure. Tout se passa très vite. Je vis passer quelqu'un juste sous mon nez en courant tel fou bousculant le prêtre.

Au voleur ! Que quelqu'un rattrape ce malandrin ! Au voleur !

Décidément, la malchance s’acharne sur moi. Savant précisément quoi faire, je poursuis le chapardeur avec une certaine volonté pendant un bref moment mais mon acharnement à connaître la vérité s'avère enfin payant. Je l'attrape au sol tout en le plaquant avec violence par derrière au porche de l'église, me garantissant que le butin soit en sureté, puis commence à le questionnais.

«_ Qui êtes vous donc ? Et pourquoi voliez_vous les objets de mon père ? allez répondez... !!! »

Le bougre m'avait fait courir jusqu’à l'entrée de l'église et avait presque failli s’échapper avec son butin. Je le tenez fermement de mes deux mains et le regardais avec beaucoup d'autorité dans le regard, malgré sa capuche.

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Dim 20 Jan 2013 - 21:29

Le malandrin fut plaqué au sol et le dragon de bronze commença à l'accuser de voler les objets de son père. Désignait-il l'homme d'église par ce mot car le pauvre Maurice ne voyait pas ce qu'il avait bien pût voler qui appartenait à la lignée de cet homme. Tout ce qu'il avait eut le temps de chaparder avant d'entendre du bruit dans le couloir c'était quelques calices, deux bouteilles de vins de messe et deux trois cierges, précieux pour s'éclairer le soir et qui jouissait d'une assez bonne durée de vie. D'ailleurs en parlant de vin, le pinard de messe était en train de se répandre sur le sol. Les bouteilles s'était brisée dans la chute laissant entrevoir une longue coulée rouge sur le sol qui aurait pût faire penser à du sang. Heureusement qu'aucun représentant de la justice du roi ne se trouvait dans les parages sinon les deux hommes auraient bien pût finir au trou sans même se faire questionner. Le pauvre bougre n'était pas un mauvais homme. Il avait juste une famille de sept personnes à nourrir et peu de revenu depuis que l'on avait mit le feu au quelques terres qu'il possédait. Pour pouvoir nourrir sa famille, il devait voler ou chaparder. Des fois il se contentait de prendre des légumes dans des champs ou des marchés, des fois il volaient. Les églises contenaient souvent des objets de valeur et il pourrait tirer un bon prix de ces calices. Cependant, il allait sûrement passer un sale quart d'heure à cause de son manque de rapidité car cet homme qui le maintenait semblait de bien mauvaise humeur. D'une voix apeurée, comme s'il venait d'être passé à tabac, le voleur Maurice tenta d'expliquer la situation à Chico du dragon.

"S'il vous plait ne me frappez pas ! Je suis désolé ! Je ne savais pas que cette église appartenait à votre père. Je voulais juste un peu de vinasse pour ma famille et quelques babioles à vendre histoire de nourrir mes 6 enfants et ma femme. Bouhouhou. Ne me faites pas de mal. Je ne recommencerai plus ... s'il vous plait. Ne sommes nous pas dans un lieu de culte .... ayez pitié ..."

Le seigneur avait bon dos mais c'était de véritables larmes de crocodiles qui coulaient le long de ses joues. L'homme était sincère quoi qu'un peu lâche mais on ne pouvait l'accabler plus. La misère et l'appât du gain pouvait forcer les gens à faire bien pire. Une toux grasse se fit entendre signe que le prêtre avait retrouvé comment on faisait pour se mettre sur ses guibolles. Après quelques secondes, il apparu à son tour, essuyant un peu de bave sur le coin de ses lèvres. Il regarda l'homme en ayant la mine de celui qui ne voulait pas trop mettre de poids sur les épaules de ce moribond. Il fit un petit signe de croix en direction du pêcheur puis se mit à parler sur un ton proche du sermon sans pour autant être trop réprimandant ne voulant pas donner l'impression de condamner.

"Voler une église, voilà une bien mauvaise chose mon fils. Croyez vous que le seigneur ne vous observe pas de la haut. Vous n'êtes qu'un pauvre bougre qui vivez dans le hameau à 5 kilomètres au nord et je sais à quel point vous souffrez. Mon église est ouverte à vous et à votre famille mais demandez avant de prendre la prochaine fois. Je vous pardonne aujourd'hui car le pardon est chrétien mais veillé à ne plus perpétrer de telles actes, d'autant plus dans la maison du seigneur. Laissez le donc partir. Je pense qu'il retiendra la leçon."
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Lun 21 Jan 2013 - 20:12



L'individu que j'avais réussi tant bien que mal à stopper n'était qu'autre qu'un simple misérable qui avait pour principal soucis de nourrir sa famille. A ses mots, je retirais mon étreinte. C'est a ce moment la, que je me rendis compte que le butin qu'il comptais volé était précisément des bouteilles de vin et quelque cierges, rien de bien intéressants à mes yeux.

Dès lors, je me releva et souffla un peu. Mes recherches de mon nom demandaient beaucoup d'efforts et d’énergie et visiblement pour rien. En effet, depuis le début de mon petit périple, je faisais constamment des efforts mais apparemment cela ne payait pas. L'unique chose que j'avais pu trouver était les objets laissait par mon père mais je ne me faisait pas d'illusion.

Apparemment la poisse me collait a la peau. Dès lors, je relâchas le malheureux puis me retourna en direction du père Lafuyte.

«_ Il plus que temps de me montrer les affaires de mon père, mon père. »

Ma voix était plus que déterminé. Il n'y avait pas une once d'hésitation dans dedans. Ma quête commençait a me rendre en bourrique. Je savais qu’échouer m'était totalement improbable mais je n'avais aucune piste en vue. Je mettais dès lors toute ma confiance dans les paroles du père Lafuyte et dans ses trouvailles.


Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Lun 21 Jan 2013 - 20:52

L'homme avait détalé comme un lapin laissant son barda derrière lui. Le prêtre se pencha sur le sac pour en ramasser les trois cierges et les deux calices qu'il contenait. Il fourra le tout dans ses bras et d'un signe de tête, intima l'ordre à Chico de le suivre. Il marchait plus lentement à présent, d'une part à cause de la chute et d'autre part car la charge qu'il portait était bien conséquente pour ce vieil homme. Il arriva finalement face à la porte et déposa le tout dans un coin en indiquant qu'il rangerait cela plus tard. Il prit ensuite une petite chandelle dans la réserve et l'alluma sur les bougies qui brulaient dans le couloir. Avec cela il put pénétrer dans la réserve une pièce de taille raisonnable où était entreposé tout un tas de trucs. Des meubles avec de vieux livres qui semblaient être plus vieux que le père LaFuyte lui même. Des cierges, des calices, une étagère remplie de bouteille de vin, quelques bibles posées ci-et là mais ce n'était pas tout. On pouvait y voir aussi quelques légumes entreposés ci et là ainsi qu'un bac remplit de viandes salées afin de mieux la conserver. Il fallait bien que le curé se nourrisse aussi. Rien d'étrange dans tout cela. Il y avait aussi une petite garde-robe qui devait sans doute contenir ses habits d'office. La chandelle éclairait bien le lieux et le vieil homme fit un signe de la main à Chico.

"Par ici ! Suivez moi. J'ai tout laissé derrière cette rangée d'étagère. Attention où vous mettez les pieds. Parfois des objets tombent et j'oublie des les remettre à leur place. L'âge que voulez vous."

Le vieillard marcha et évita une bible au sol en se déplaçant sur le côté. Il tourna dans l'angle tout en faisant signe à Chico de le suivre. Il dût s'arrêter une dizaine de seconde en prenant appui le coin d'un meuble car il fut frappé par une grosse quinte de toux qui se termina par un "shlurp" sonore. L'homme d'église s'empressa d'essuyer la bave morveuse avec sa manche avant de continuer à avancer pendant quelques secondes. Il montra alors les choses qui se trouvaient devant lui à l'aide de sa main droite.

" Et voilà, tout ce qui est contre le mur appartient à votre père. J'espère que vous y trouverez ce que vous êtes venu chercher. Je ne pourrai malheureusement pas faire plus pour vous, jeune homme."

Devant les yeux du chevalier de bronze du dragon se trouvait une vieille étagère où était entreposé quelques ustensiles de cuisine, deux trois livres aux titres peu importants. On pouvait voir aussi un tisonnier, une vieille carafe à moitié fendue et quelques vieux bibelots ainsi qu'une petite boîte à musique qui lorsqu'on l'ouvrait jouait un air de valse pendant que deux petites figurines valsaient à leur tour. A la fin de la mélodie, les deux personnages s'écartaient pour laisser apparaître un fond qui contenait une clés. Cela ne serait visible bien sûr que si l'on écoutait la mélodie jusqu'au bout. A côté du meuble se trouvait un bureau et une chaise ayant appartenu au père de Chico. Les tiroirs du bureau étaient fermés à clé et il contenait un bon de commande pour l'achat d'un collier. Le bronze n'aurait sans doute aucun mal à assembler les éléments pour poursuivre son enquête. Le Prêtre préféra rester en retrait, passant la chandelle à l'étranger pour qu'il puisse bénéficier de la lumière et procède à ses fouilles à son aise.

Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Mar 22 Jan 2013 - 18:51



Face à moi se tenais les quelques affaires laissé de Pan et je pouvais éventuellement essayer d'extraire quelque raisonnement rapide. Calmement, j'analysais la situation, après moult situation, j'avais pu enfin arrivais ici même, dans cette réserve où peut_être gisait mon identité ou une trace quelconque. La plupart des choses se dressaient sur une ancienne étagère et sur mon flanc gauche dans un coin se tenait un vieux bureau accompagné d'une simple chaise en bois.

Et voilà, tout ce qui est contre le mur appartient à votre père. J'espère que vous y trouverez ce que vous êtes venu chercher. Je ne pourrai malheureusement pas faire plus pour vous, jeune homme

J'étais prévenu. Je ne savais en aucun cas ce que j'allais trouver dans tout ce bazar mais j’espérais bien trouvais quelque-chose. Quoi qu'il en soit, le père Lafuyte avait fait beaucoup pour moi en faisant cela et je ne savais pas comment l'en remercier pour sa précieuse aide qui m'avais apporté.

C'est à ce moment-là que je me décidais de fouiller mais, je ne savais vraiment pas par où débuter et puis il n'y avait pas beaucoup de lumière en ce lieu. C'est alors qu'on m'apporta un peu plus d'éclairage pour me mettre aise. Je pouvais alors commencer mes fouilles. Face devant moi se tenait quelques objets ayant vraiment peu d'importance pour moi. Tisonnier, ustensile de cuisine, et quelque vieux bibelots.

Toutefois, je scrutais chaque objet avec la plus grande des attentions puis au bout d'un moment mon regard se posa sur l'ancien bureau. Je compris très vite qu'il ne pouvait appartenir à celui de mon père. Dès lors, je posais ma main un bref instant sur son support et je me permis de m'asseoir sur la chaise en bois. C'est à ce moment-là que je remarquais qu'il possédait un tiroir mais, hélas fermé.

C'est alors que je remarquais une petite boite. En la voyant, j'esquissais en petite sourire puis l'attrapa soudainement d'une main. Comme tous objets présent ici, je la manipulais avec délicatesse quand je vis avec surprise qu'elle s'ouvrit faisant apparaître deux personnages qui dansaient avec grâce. Cela avait attiré quelque peu ma curiosité. Dès lors, je tendis l'oreille pour écouter cette petite musique qui était pour moi, tout un art.

Mais quel ne fut pas ma surprise quand une petite clef apparu sur l'achèvement de celle_ci dans un fond caché. J'allais de surprise en surprise. Automatiquement, je me tournais vers le tiroir et commença à enfonçait la clé en question dans la vielle serrure du bureau. Je priais pour entendre un petit clic et que cela puisse m'ouvrir cet accès qui m'était pour l'instant refusé.

Pour une fois, la chance était de mon coté.

Dans la pénombre d'un tiroir, j’approchai un peu plus la bougie pour mieux me mettre a mon aise et y voir également, puis regarda enfin son contenu.

Une feuille ! Non, a mieux y voir, c'était un bon de commande pour un achat d'un collier. Tous en bas étais signé le nom «Campbell» à peine illisible. Il y avait également la date, le total de la commande ( 95 Drachmés ) et une adresse dont je n'avais pas connaissance.

Dès lors, je me retournais et une fois de plus interrogea le père Lafuyte.

«_ Y_a t_il un artisan dans le village qui aurait pu fabriquer ce collier »

Sur ces mots, je lui présente le bon de commande. J'étais pleinement conscients que je lui en demandais beaucoup sur ma petite enquête mais je devais rassemblais le plus possible d'information au sujet de ma famille et il était ma seul piste qui se rattachait a mon paternel. J'avais mis le doigt sur un nom. M'est avis que s’était le nom de ma propre famille.

Pour cela, je devais m'en assurer.

«_ Campbell ? est_ce par hasard ce nom vous dit quelque-chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Mar 22 Jan 2013 - 19:49

Chico passa un temps à chercher quelque chose. Avait-il un objet qu'il souhaitait retrouver ou cherchait-il simplement des informations ? A un certain moment, le prêtre entendit même une petite mélodie qui résonnait et provenait apparemment d'une boîte à musique. Prit d'une nouvelle quinte de toux, il ne vit pas la trouvaille du dragon ni même sa fouille dans le bureau. Une fois qu'il eut reprit son souffle, il se tourna vers le jeune chevalier de bronze du dragon qui se mit à lui poser une première question sur les artisans du coin tout en lui posant, quelques instants plus tard une nouvelle question sur un nom. Ce nom n'était pas inconnu aux oreilles du prêtre mais il ne lui était pas courant non plus. Cela demandait un peu de réflexion. Ne bénéficiant pas de lumière assez forte pour pouvoir lire comme il faut, il décida de se déplacer, prévenant au préalable son interlocuteur.

"Mes vieux yeux ne permettent plus de lire dans une telle pénombre, jeune homme. Je m'en vais jouir de la luminosité du couloir quelques instants pour pouvoir déchiffre ce document. Excusez mon manque de vaillance, mais je n'ai plus la visibilité de mes 20 ans. Alalala vous verrez quand vous aurez mon âge."

Le vielle homme commença à radoter sur son âge tout en sortant pour examiner le bout de papier. Il s'agissait d'un bon de commande pour un collier ainsi qu'un nom "Campbell",le nom auquel Chico avait fait allusion. Campbell ... Serait-ce le nom de Pan ? Oui peut-être ... l'homme n'aurait pût le jurer jusqu'à parier de mettre sa main au feu mais pas loin. Il lui semblait que le nom ne lui était pas étranger. Et puis "Pan Campbell" ça sonnait plutôt bien. Le vieil homme revint dans la pièce sombre et tendit le bon de commande au jeune guerrier d'Athéna. Il s'éclaircit la gorge pour ne pas être gêner par une éventuelle quinte de toux au moment de prendre la parole. Le jeune homme devait recevoir les informations d'une traite. Il avait assez attendu avant de trouver ce bon de commande.

" Ce bon de commande doit venir de chez Hélène, une orfèvre dont l'atelier se trouve à deux bon kilomètres au nord de ce village. Vous ne devriez pas vous trompez vu qu'il est juste en bordure du chemin. N'ayez pas peur lorsque vous verrez une ancienne forge sur le côté, il ne s'agit pas d'une forgeronne mais d'une excellente orfèvre qui officie depuis plus de vingt ans. Son père était forgeron mais le pauvre homme n'est plus en âge d'exercer ce métier."

Le Père Lafuyte parlait encore de l'âge des gens. Cela devenait une véritable manie. Chico allait finir par prendre le vieil homme pour un vieillard sénile et bon à être destitué de sa fonction d'homme d'église. Les informations qu'il venait de divulguer à son interlocuteur lui indiquait l'endroit où il risquait de trouver de nouvelle réponse. Il fallait maintenant s'attaquer à l'histoire du nom ce qui n'était peut-être qu'une formalité.

"Quant au nom que vous avez évoqué, il se pourrait que cela soit le nom de famille de votre père. Il me semble que son nom sonnait un peu comme celui-ci. Je ne pourrai cependant pas jurer qu'il se nommait bel et bien "Campbell". Je préfère ne pas vous donnez de faux espoir. La nuit tombera bientôt et les routes ne sont pas sûr. Je vous conseille de vous dépêcher de rejoindre l'atelier d'Hélène si vous ne voulez pas prendre le risque de tomber sur des brigands. Comme dit le proverbe : il faut battre le fer tant qu'il est chaud"
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Mer 23 Jan 2013 - 16:24



L'heure du départ avait sonnait pour moi.

Mes efforts avaient enfin payé. J'étais sûr de tenir un début de piste qui pouvait m’amener loin. Convaincu de tenir quelque-chose, j'écoutais les derniers conseils du prêtre Lafuyte et le remercia pour sa précieuse aide et son assistance. Je devais à présent me rendre chez Hélène, une orfèvre qui se situait en dehors du village plus précisément a deux kilomètres au nord d’où je pouvais me trouver actuellement.

Dès lors, je roulais avec délicatesse le bon de commande et le rangea pour ma prochaine rencontre, pour m’empresser de m'en aller. Effectivement, comme l'avais dit le prêtre et sans que j'y porte une quelconque attention, la nuit tombait assez vite dans les coins et je devais me hâter en toute vitesse si je souhaitais rejoindre l'atelier d'Hélène.

Une chance pour moi, j'étais habitué à marcher en tant que chevalier d'Athéna. La marche ne me faisait nullement peur. Il m'en fallait plus pour me stopper. Dès lors, je quittais précipitamment l'église sur le conseil du prêtre Lafuyte tout en lui renouvelant mes sincères remerciements et mes adieux et parti en direction du nord.

Le bon de commande en main, je tenais enfin du concret, je pouvais peut-être remonter la piste jusqu'à mes origines. Et puis ce nom, était_il vraiment le mien, appartenait_il à ma famille, je ne savais point et je ne pouvais qu'espérais. Quoi qu'il en soit il n'était pas inconnu au curé de ce village et malgré mon exaltation à connaître la vérité sur cette minutieuse enquête, je pouvais d'or et déjà commencer à assemblais chaque morceaux du puzzle qui prenait peu à peu forme sous forme de question.

Il était de mon unique devoir d'éclaircir ça. Il était certes vrai qu'un doute pouvait subsister, j'en était évidemment conscient mais j'étais plus que résolu à connaître la vérité malgré tout. Dès lors, je pressais le pas dans les rues qui se faisait de plus en plus lugubre a mes yeux puis au bout d'un moment de marche, je quittais le village sans me retourner.

L’atelier d'Hélène était ma prochaine destination en vue. Comme toutes les personnes que j'avais rencontrées dans le village, j'espérais qu'elle pouvait contribuer à apporter de l'eau à mon moulin mais, également j'attendais d'elle qu'elle puisse expliquer en toute clarté ce bon de commande que j'avais trouvé dans un fond de tiroir. Dès lors, je pressa le pas pour éviter que les ennuis tombe sur moi en cette nuit qui tombait assez vite.

Je souhaitais en aucun cas blesser quiconque, et à vrai dire je m'en voulais un peu d'avoir volontairement secouer ce pauvre malheureux qui avait pour seul et unique soucis de nourrir sa femme et ses six enfants mais j'avais pour objectif de réussir, et échouer n'était pas dans mes habitudes. Au bout d'un long moment de marche, je vis enfin son lieu de travail. J'avais trouvais ces deux kilomètres assez long a mon goût preuve que je ne m’exerçais pas assez.

Je terminais alors ma marche en la direction de cet ancienne forge et d'un coup de main, je saisie la poignet et rentra dedans.

A l'intérieur, je vis une femme. Mon regard se planta directement en sa direction et je commençais à me dirigeais en vers elle. Comme à mon habitude, je n'allais pas y alliez par quatre chemins.

«_ Salutation. Vous êtes probablement Hélène, l’orfèvre. »

J'esquissais un petit sourire malgré tout, pour lui montrais ma sympathie envers elle, puis lui déroula le bon de commande en question. J’espérais d'elle quelque réponses malgré la nuitée qui commençait à tomber.

«_ Pouvez_vous m'en dire plus sur ce document, c'est important ! »


Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Mer 23 Jan 2013 - 19:32

Blonde, fine et des yeux bleus à tomber jusque par terre : ces mots étaient fait pour décrire l'orfèvre qui travaillait tranquillement sur son bureau. Elle avait la quarantaine légèrement passée maintenant mais son allure et son corps témoignait qu'à l'âge de Chico, elle devait avoir été une femme des plus séduisantes. Lorsque la porte de sa boutique s'ouvrit à la volée, elle crut d'abord à un chapardeur ou un mécréant venu tenter de la voler. En voyant l'homme entrer elle avait déjà mit la main sur sa hache et s'apprêtait à la brandir pour intimider ce va nu pied qui n'avait sans doute pas apprit à frapper à une porte avant d'en tourner la poignée. Quel brillant esprit de déduction. Qu'avait-il penser ? Qu'elle était Bernadette la bouchère ou Huguette la vanneuse ? Elle ne l'appréciait vraiment pas. Même pas un mot d'excuse ni rien, il se contenta de lui tendre un bout de papier en guise d'introduction. Elle soupira dépitée par tant de manque de politesse. Plus le temps passait, plus elle se disait qu'elle ferait mieux de quitter ce coin de cul terreux et de monter à Paris où on apprécierait sûrement plus son travail ainsi que ses bonnes manières. Soupirant de nouveau, elle brandit finalement sa hache plus pour enguirlander le nouvel arrivant que pour le découper en morceau pour nourrir ses chiens à l'appétit si féroce.

"Ne vous a t-on jamais apprit à frapper avant d'entrer quelque part ? Ma maison et mon atelier ne sont pas un moulin. Si vous auriez fait plus de bruit vous auriez sans doute terminé avec une hache enfoncé dans le crâne. Graine d'imprudent, vous en ficherai moi !"

Elle arracha littéralement le bon de commande des mains de Chico avant de le lire. Son expression autoritaire et antipathique changea du tout au tout lorsqu'elle se mit à lire le document. Ses joues rosirent et elle s’assit quelque secondes en se faisant du vent avec le papier tout en ayant l'air totalement ailleurs. Qu'avait donc bien pût faire ce simple bon de commande pour la mettre dans tous ses états ? Sa voix plus tremblotante qu'au départ résonna alors aux oreilles du jeune guerrier porteur de l'armure du dragon.

"Comment avez vous eut cela ? C'est impossible ... cette commande date d'il y a tellement longtemps. Impossible de l'oublier ... ce beau jeune homme et surtout le fait que ce soit ma première oeuvre officielle en tant qu'orfèvre. Comment auriez vous pût être en possession de ce bon ? Rooooh là n'est pas la question de toute manière. Ce bon de commande a été fait par Monsieur Campbell, un gars du petit village d'a côté. Il habitait à côté de l'église je crois. Un garçon charmant par qui je me serai bien laissé courtisé s'il n'avait pas déjà un enfant. Enfin soit, il m'avait passé cette commande pour que je fabrique un collier pour son fils. Je le conserve précieusement non pas dans l'espoir qu'on vienne un jour le chercher mais plus pour symboliser ma première création."

Elle déposa le bon de commande sur le bureau et partit à l'arrière de son atelier. Elle revint deux minutes plus tard avec une petite boîte en bois qu'elle déposa sur son meuble de travail. Elle l'ouvrit et en sortit un collier en argent auquel était attaché un petit médaillon de forme rectangulaire. Sur la face avant de son médaillon on pouvait y voir graver un père heureux tenant son fils. Le père en question n'était autre que Pan Campbell. Sur la face arrière était noté cette inscription :" Pour Camille, mon fils". Y figurait également la date de naissance du dit Camille mais pour connaitre tout cela, Chico devait régler la note.

" Il est à vous si vous avez de quoi régler la note. Après tout, si vous avez le bon de commande, vous êtes en droit d'acheter cet article."
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Jeu 24 Jan 2013 - 17:52



Effectivement, je reçus pas mal d'information au sujet de ce bon de commande.

Selon les dires d'Hélène, cela était sa première œuvre. Comme cela devait_être nostalgique de revoir ce vieux bout de papier que j'avais pu trouver dans un vieux tiroir, son attitude que certain pouvais qualifier de détestable changea aussitôt même en regardant le document. J'écoutais avec attention son récit. D’après elle, le nom de mon père était effectivement bien Campbell. Tout concordait, chaque détail s'assemblait parfaitement.

Mais qu'elle ne fut pas ma surprise quand j'entendis que la commande avait été faite pour moi, mes yeux s'écarquillèrent. Je compris rapidement que c'était très surement une autre pièce de mon puzzle que je me devais d’assemblés. J'espérais que cela pouvais être la dernière. Tout cela me donnaient mal au pied à force de voyager à tout va. J'espérais sincèrement touché à la fin et rentrais vite au Sanctuaire.

Quand je l'a vis poser le bon de commande et allais directement chercher dans son arrière boutique la commande en question. Enfin ! Visiblement, la chance tournais en ma faveur. Je pouvais retrouvais le sourire.

«_Il est à vous si vous avez de quoi régler la note. Après tout, si vous avez le bon de commande, vous êtes en droit d'acheter cet article. »

Dans ma hâte de recevoir l'objet que m'avais laissé mon père, j'en avais presque oublié son prix. J'ouvris donc ma bourse et y vis très rapidement son contenu, c'est à dire, rien. Face a l'orfèvre, j'étais partagé entre deux sentiments : L’embarras et la rage.

L'objet était juste sous mes yeux, il m'était destiné à moi et pourtant, il ne m'appartenais pas. Je devais a tout prix trouver une solution, un arrangement.

«_ Je ne peux malheureusement pas la régler … » fis_je la mine dépité. «_ Mais cet objet m'est destiné. Demandez ce que vous souhaitez en échange, je suis votre homme ! »

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Jeu 24 Jan 2013 - 21:16

Du troc ? Cet homme était il vraiment sérieux ? Il tenait vraiment à avoir cet objet pour s'abaisser à une telle chose. Qu'allait-elle bien pouvoir lui demander en échange ? Tout en se pinçant le menton, petit tic qui lui incombait souvent lorsqu'elle réfléchissait, la jeune femme chercha ce dont elle avait besoin. De compagnie certes, mais il n'allait pas aller jusque là, elle en était sûr. Elle fit les cents pas devant Chico, se forçant à trouver quelque chose rapidement. Elle n'avait pas besoin de grand chose mais elle ne pouvait pas lui donner son oeuvre contre rien. Après tout, tout travail méritait son salaire et elle n'allait pas se priver de son gain pour les beaux yeux de ce jeunot. Une petite idée se mit à germer finalement dans son esprit. Quelque part elle était intéressante et d'une autre totalement folle et peu sécuritaire. Cet homme n'avait pas la carrure d'un soldat puissant ni de quelqu'un capable de vous envoyez paître d'un seul regard. Il suffisait juste de voir s'il allait accepter ce menu travail. Elle était prête à lui donner directement le collier en gage de bonne fois mais lui que laisserait-il pour prouver la sienne ? Il pouvait très bien prendre le collier et ne jamais s’acquitter de sa tache ensuite. Autant voir tout de suite ce qu'il avait à dire et à proposer mais avant, elle enfila autour de son cou le collier que Chico convoitait et se dirigea vers le fond de son atelier. Elle revint une vingtaine de secondes plus tard en portant un cylindre de tissus qu'elle déposa sur son plan de travail et déplia. Elle en sortit une épée donc le manche était incrustée de pierres précieuses et d'ornement en or. Une oeuvre magnifique et importante à n'en pas douter. L'orfèvre remballa l'épée puis la reposa précautionneusement sur son plan de travail. Elle se tourna ensuite vers le chevalier de bronze du dragon et se mit à lui parler calmement pour être sûr qu'il comprenait bien tout et ce dans quoi il risquait de s'engager.

" Ce collier est à vous, vous pouvez le prendre mais en échange vous devrez livrer cette épée au dirigeant de la ville de Calais qui m'a passé cette petite commande. La ville n'est pas bien loin, quelques jours au plus à pieds. Vous ne devriez pas avoir de mal à y arriver. J'aimerai tout de même que vous cachiez cette arme pour ne pas attirer les convoitises. En échange de cela, je vous remet le collier dés maintenant mais vous devrez laissé ici quelque chose qui vous appartient et que vous ne récupérerez qu'avec un document attestant la remise de l'épée. Cela vous convient-il ou désirez vous ajoutez quelque chose ? Il va de soit que si vous veniez à faillir à votre tâche, je serai en droit de vous demander réparation : argent, service, votre tête ! Tout est possible ! "

La femme enleva le collier de son cou et le tint dans une main, se saisissant de l'épée camouflée dans le tissus de l'autre. Elle tendit les deux à Chico avec un air sérieux. S'il les prenait, il acceptait cet échange mais devrait laisser ici quelque chose de précieux qui lui appartenait et qu'il ne récupérerait qu'après sa mission accomplie. Qu'allait donc faire le bronze saint du Dragon ? Accepter le deal ou tentez de trouver un autre moyen pour obtenir ce fameux collier.
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Ven 25 Jan 2013 - 15:41



Mais dans quoi je m’embarquais une nouvelle fois de plus. Bonne nouvelle pour moi, la femme avait finalement cédé mais, pas si facilement. Elle y avait posé tout de même ses propres conditions. Je devais à tout prix réussir sa petite mission et livrer une fabuleuse épée à Caen qu'elle m'avait présentée un bref instant sous mes yeux. En échange, elle était en accord me pour me céder le collier. C'était tentant, je devais l'avouer comme marché, mais je compris dans la tonalité de sa voix que je m’apprêtais à m'embarquais pour un autre petit voyage dont je n'avais guère envie et puis me disait-elle tous les détails. Je n'avais rien sur moi de grande valeur de toute façon mis à part ma clothbox qui était à mes yeux inestimable, elle était drapé de structure en bois afin que je puisse passer inaperçu dans mes recherches mais, il était hors de question que je la mette en gage.

C'était mon armure de bronze, comme mon âme. Non je devais trouver un autre moyen afin d'arriver à mes fins. Je ne voulais en rien lui être redevable en quoi que ce soit. L'objet était pourtant sous mes yeux et j'avais la possibilité de le prendre et pourtant tout mon être s'y refusait. Quand je la vis soudainement décrocher l'objet en question et me le tendre, je secouais alors ma tête en guise de refus. Intérieurement, je criai, hurlais même mais je ne pouvais rien. J'avais en mon âme et conscience choisie. Puis il me vint une idée. Je pouvais toujours essayer de la mettre en pratique. De toute façon, c'était ma seule chance de récupérer ce bijou et de faire honneur à mon père en le portant. Je laissais le hasard décider de mon sort. J'allais donner de ma personne pour cela, mais le gain en valait la peine.

«_ Aimez_vous les jeux ? Les charades, les devinettes ce genre de choses. Allons, un peu de distraction ne vous ferais pas de mal je pense... »

Faire des courbettes n'étais pas dans mes habitudes, mais j'étais déterminé à obtenir ce collier.

«_ Tenez j'ai une idée, si nous mettions ce collier en partie, cela pimenterait un peu les choses, n'est-ce pas. Je vous laisse même le choix du jeu. »

Faire travailler mes neurones me semblait bien plus important que mes muscles. Futur stratège sur le terrain, qui pouvait bien le savoir ? Peut_être bien après tout. Quoi qu'il en soit, le piège était à présent tendu, mon souhait était de l’amener sur le terrain de la ruse afin d'obtenir gain de cause.

«_ Alors qu'en dites_vous. Allez-vous vous laissez tenter ? »



Dernière édition par Cyrus le Jeu 7 Fév 2013 - 22:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Ven 25 Jan 2013 - 17:52

L'étranger refusa ! Quel bougre d'idiot. Il n'y avait pas travail plus simple. Quelques jours de marche et le tout était réglé. Faisait-il partie de cette graine de voyou qui préférai voler et piller plutôt que de travailler honnêtement pour gagner son pain à la sueur de son front ? La situation puait l'arnaque ! Il était capable de la frapper et de la tuer voir pire encore pour atteindre son objectif. Rapidement, Hélène recula et se saisit de sa hache dans son dos pour parer à toute éventualité du chevalier de bronze. Seulement .... Chico ne se jeta pas sur elle comme un forcené, oh que non ! Il se mit à lui parler calmement pour lui expliquer sa version des choses, son deal à lui. Il parla tout d'abord de jeu d'esprit et la femme se contenta hausser les épaules en faisant la moue, attendant la suite des événements. Son idée n'était pas mauvaise dans le fond, jouer le collier et la livraison dans un simple jeu d'esprit dont le gagnant se verrait équitablement récompensé. Enfin équitablement, n'exagérons rien. Cet homme semblait désirer le collier à tout prit alors qu'Hélène n'économiserait que quelques piécettes pour sa livraison. Les gains n'étaient pas de la même valeur pour chacun. Et dire qu'elle avait voulu se montrer gentille et généreuse en lui offrant une simple livraison, rapide et peu dangereuse. Elle soupira et s'approcha du jeune homme, le fixant avec ses yeux magnifiques, plongeant son regard dans le sien. Elle déposa ses mains sur ses joues et s'approcha de lui comme pour l'embrasser mais s'arrêta à quelques centimètres de ses lèvres pour émettre un simple "non". Elle rigola calmement avant d'énoncer ce qui la gênait dans cette affaire qui dans le fond ne profiterait réellement qu'à Chico.

- Voyez vous, vous semblez désirer cet objet plus que tout alors que ma livraison .... ça ne me dérange pas de la payer. Dans le fond je n'y gagnerai strictement rien, mis à part quelques économies minimes. Je propose ceci pour ... comment aviez vous dit ? Ah oui "Pimenter" tout cela. Je propose donc que vous me laissiez la caisse que vous portez sur le dos. Je suis animé par un brulant désir de découvrir ce qu'il y a à l'intérieur. Si cela ne vous convient pas alors .... si je gagne ... vous resterez à mon service en tant qu'apprenti pendant trois mois. Allez vous vous laissez tenter ou préférez vous revenir à mon idée initiale, jeune homme ? Je vous laisse même le choix du jeux d'esprit.

Elle se mit à rire et retourna s’asseoir à sa chaise de travail, ayant préalablement tourné celle-ci dans la direction du chevalier de bronze du dragon. Elle se saisit de sa hache et entreprit de la faire passer d'une main à l'autre assez adroitement et habilement. Elle semblait amusée par la situation et finalement elle arrêta pour observer avec attention le collier dans l'unique but d'irritez le jeune étranger. Qu'allait donc bien faire ce dernier. Allait-il mettre en jeu une chose précieux pour prendre le risque d'en gagner une autre ? Chico allait sûrement se sentir seul face à lui même le temps de prendre la décision qui bouleverserait peut-être sa vie.

- Alors jeune homme ? Décidez vous. Si vous acceptez je vous conseille d'énoncer rapidement votre épreuve sinon vous risquez fort bien que je m'impatiente et retire ma mise de ce petit pari amical. Vu l'intêret que vous porter à ce bijou, je n'aurai aucun mal à lui trouver un acquéreur prêt à mettre le double de son prix réel !
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Sam 26 Jan 2013 - 17:57



La chance avait tourné en ma défaveur. Mon stratagème n'avait pas marché, il s'était même retourné contre moi. Cette veille sorcière s'était finalement rendu compte que cet objet était précieux à mes yeux et à présent jouer avec moi comme un petit chien pour m'attirer dans ses filets. Elle souhaitais que je lui laisse ma clothbox. L'idée même de m'en séparer me répugner plus que tout et me fendait totalement le cœur. Miser mon armure de bronze m'étais impossible. C'était pour moi une partie de mon âme, de mon identité, elle m'était propre. Et pourtant, j'étais en quête de l'autre partie. Quel cruel dilemme !! j'hésitais un instant. Si je perdais, j'étais conscients de que j'allais devenir son domestique à plein temps durant une petite période mais je ne pouvais clairement pas m'absenter du sanctuaire. Dès lors, je tirais un trait sur cet option et me rabattais sur sa première idée initial. Je n'avais pas vraiment le choix. Quant a elle, elle semblait prendre goût de cette situation dans laquelle je m'étais totalement empêtré.

«_ Bien, j'accepte la livraison. Je vais aller livrer votre épée à Caen et revenir dans les plus bref délais avec le document qui atteste la remise de l'épée. »

Voilà qu'étais chose faite, j'avais pris ma décision. Dans ma tête, je me remémorer chacune de ses paroles très brièvement, puis j'attendais qu'elle me remette l'épée en question et surtout le collier. Puis, je me dirigea dans un coin et y posa ma clothbox en y espérant que celle_ci n'y touche pas. Pour moi, c’était l'unique chose de valeur que j'avais en ma possession, si je voulais effectuer cette mission.

Voilà j'étais prêt à partir. Il ne me manquait plus que deux choses: L'épée et le collier.



Dernière édition par Cyrus le Jeu 7 Fév 2013 - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    Sam 26 Jan 2013 - 19:06

La toile de la veuve noire s'était parfaitement placée, mettant en son centre du miel délicieux et sucré pour attraper une mouche affamée nommée Chico. Hélène avait sût jouer le coup de maître pour déjouer la petite tentative du jeune guerrier de bronze de tourner cette entourloupe à son avantage. Il était prit au piège et avait fait machine arrière, se rétractant sous sa coquille comme un escargot. En parlant de coquille, il avait même décidé de laisser sa caisse en guise de gage. Le sombre étranger avait complètement perdu la partie et se résignait donc à mettre le plan initial de l'orfèvre à exécution. Il ne semblait à présent plus attendre qu'une seule chose : sans aucun doute le collier plus que la livraison. Hélène prit l'épée enroulée dans le tissus et la fourra dans les mains du jeune guerrier d'Athéna. Elle enleva ensuite le collier et le fit remuer un peu sous le nez du porteur de l'armure de bronze du dragon. Elle le passa ensuite autour du cou de l'homme et déposa un chaste baiser sur sa joue droite. Un geste simple pour lui souhaiter bonne chance pour son voyage qui ne devrait pas s'avérer difficile. Il ne lui resterait alors qu'à ouvrir cette mystérieuse caisse pour découvrir ce qu'elle contenait. Elle s'en fichait que ce soit des légumes, une chose de valeur ou des babioles. A vrai dire, le contenu l’intéressait juste pour la surprise de le découvrir pas pour se l'approprier ou le vendre. Cela elle s'en fichait ! Elle était difficile en affaire, une femme de caractère mais certes pas une voleuse ou une profiteuse. Même si elle sentait bien que Chico n'appréciait pas de laisser l'objet en ce lieux. A croire que la caisse avait autant d'importance pour lui que ce collier. D'un air calme et détendue, elle étira ses bras puis commença à dialoguer avec lui sur un ton se voulant rassurant.

- Allez ne tire pas une tête pareil. Je ne te demande pas la lune tout de même. Dans deux jours au plus tard et en trainant tu seras de retour. Même moins si tu arrives à te trouver une monture décente. Il faut souffrir un peu pour obtenir ce que l'on désire non ? Si tout te tombait tout cuit dans la bouche, plus rien n'aurait d'importance et de valeur. C'est l'importance que l'on donne à une chose, sa rareté et la difficulté à l'obtenir qui en fait quelque chose de valeur. N'aie cependant aucune crainte, je ne ferai rien à ta précieuse cargaison, du moins rien de dérangeant. Si tu ne me fais pas confiance, il n'est pas encore trop tard pour reculer et tirer une croix sur le collier jusqu'à ce que tu ais de quoi me payer.

Elle émit un petit rire puis posa sa main sur le collier pour tirer le bijou vers elle pour lui montrer qu'elle pouvait toujours lui retirer et cela symbolisait également la façon dont un animal pouvait être attaché à sa maîtresse. Elle marcha alors jusqu'à son plan de travail et s'y installa calmement. Entendant que l'homme n'était pas encore partit, elle se tourna vers lui et l'exhorta à se mettre en route s'il voulait avoir finit rapidement.

- Allez allez ! Dépêche toi mon garçon ! Si tu restes là, tu vas finir par prendre racines et moi les racines, je les tranches avec ma hache pour me faire du feu. Plus vite tu pars et plus vite tu auras fini !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quête Chico : A la recherche de son identité !    

Revenir en haut Aller en bas
 

Quête Chico : A la recherche de son identité !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-