Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

  [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Dim 9 Déc 2012 - 13:43

Arrow Le temple du Bélier.


Ce fût un voyage rude et long où Chico et moi-même avions entrepris depuis le sanctuaire d'Athéna ! Qu'allons-nous trouver une fois à la capitale Écossaise ? Pour le moment, c'est le cadet de mes soucis, mes pensées sont focalisées sur la moindre information nous menant de près ou de loin sur les agissements des Berzekers. Car oui, Arès victorieux, son armée c'est certainement réveillés et ont d'ores et déjà établis leurs premières actions. Mais où ? L’empire Britannique s'étend à travers le monde, se dirigeaient à Londres nous sera fort utile pour y glaner la moindre information mais il n'est point facile d'y entrer. Il faudra à moi et le chevalier du dragon trouver une embarcation pour s'y diriger. Pas mal d'idées me taraudent mais avec ce très long voyage, un repas copieux et un sommeil réparateur ne seront pas de refus. Descendant pas à pas l'escalier nous menant au quai, un vif regard sur les alentours me permet de distinguer sur les innombrables bâtiments décorant la ville une structure dominante. Une grande auberge, visiblement récente, entourée de plusieurs autres bâtiments moins aisément reconnaissables dans le noir. Car la nuit commence à tomber alors il ne faudrait pas s'éterniser outre mesure à travers la ville en cet instant. D'un mouvement de tête vers Chico, je lui fais signe de me suivre, nos ClothBox ont été draper dans des structures en bois pour ne pas attiser les regards indiscrets et trop curieux.

La rumeur des discussions audibles à travers les volets clos parvenait à mes oreilles tandis que d'une main ferme, j'ouvre la porte menant à l'auberge. Quelques regards en notre direction qui aussitôt se détournent alors que la chaleur agréable d'un feu qui crépitait dans une grande cheminée, de l'autre côté de la salle nous invitent à lui tenir compagnie. Nous nous installâmes sous le regard assez sévère de l'aubergiste. Mais son regard devint plus commercial et il devisa alors avec les nouveaux arrivants sur sa commande, j'en profite pour réunir quelques informations sur la politique actuelle de l'Empire Britannique. Rien de bien nouveau au final, mais la nuit porte conseil alors demain sera un autre jour.

- Tavernier ! je louerai deux chambre et en attendant mon ami, servez moi de votre meilleur gigot au mouton.

D'un mouvement de main vers Chico, je l'invite à table, lui aussi devra reprendre des forces en attendant un jour plus fructueux !
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Lun 10 Déc 2012 - 17:46

Arrow Temple du Bélier

En l'agréable compagnie d'Alistair, j'avais pu quittés précipitamment le sanctuaire sacré afin de rejoindre les terres d’Écosse.

Nous avions dans l'unique soucis de nous renseigner sur l'armée du Dieu de la Destruction, les Berzerkers qui selon toute vraisemblance, se serait éveiller. Nul doute, Arès devait payer pour ses actes. Mais nous n'étions surement pas venus faire couler le sang, non ! pas encore. L'heure n'était pas encore venue de la confrontation final, entre cet sombre divinité et les tous guerriers de l’Espoir. Aujourd'hui, nous foulions les pavées de la grande ville d’Édimbourg, et nous devions à tout prix être le plus discret possible. Nous avions la lourde charge de récoltait des informations sur ces fameux Berzerkers.

Pas à pas, nous nous dirigions vers une petite taverne. J'étais vêtue d'une simple vêtements et ma clothbox était drapait dans des structures en bois, tout comme mon compagnon de route. Beaucoup de chose se bousculait dans ma tête, Avions_nous pris une bonne décisions en choisissant de vouloir pister ces nouveaux guerriers. Surtout que nous avions prévenu personne, au sanctuaire d'Athéna. Certes, c'était assez risqué, mais le jeu en valait_la chandelle.

Voilà pourquoi, je décidais de continuait à suivre mon frère d’arme. Lui, ne semblait pas tremblait pour si peu, bien au contraire. Il semblait vouloir s'exposer au danger. Bien vite, nous nous retrouvâmes à l'intérieur de la taverne et, nous commencèrent a a commencer comme si l'air n'était.

Tavernier ! je louerai deux chambres et en attendant mon ami, servez moi de votre meilleur gigot au mouton.

Je m’installa a la table de mon compagnon. La route avait était longue et tout comme Alistair, j'avais grand espoir de m'en retournais au sanctuaire avec des informations cruciale.

«__Et maintenant ? "

Oui maintenant, que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Lun 10 Déc 2012 - 19:05

Londres avait connu son lot de malheur au travers des siècles créant le patchwork de son histoire mais les dégâts portés par les Bersekers allaient sans doute être difficile à digérer pour le grand empire britannique. Le parlement dévasté, une grande partie des hommes exerçants dans ce bâtiment morts ou disparus. Ajoutez à cela la maison du roi complètement détruites et une dizaine de victime innocente couplé à l’annonce du retour d’Arès et vous comprendrez aisément pourquoi la joie était loin d’être le sentiment majoritaire dans la capitale anglaise et même dans tout le royaume. Après ce petit récital, Calamity avait donné des indications aux deux politiciens qui souhaitaient grossir les troupes du dieu de la guerre pour rejoindre le territoire du dieu. Ils avaient à leur charge le jouet du Cardinal. Les choses étaient claires : toutes tentatives de désertions seraient mortellement punies : les nouveaux guerriers n’avaient donc aucune raison de faillir à leur mission. Elle-même comptait bien rentrer mais elle avait ressenti l’envie de s’arrêter dans la ville d’Edimbourg.

Nostalgie quand tu nous tiens. Elle s’était déjà rendue à plusieurs reprises dans cette région, il y a de cela des siècles et des siècles. Les guerriers du coin avaient toujours été de rudes gaillards, doués pour le combat, qui vendaient chèrement leur peau. Autre chose que ces pouilleux de soldat anglais. Combien ne donnerait-elle pas pour une bonne bataille contre des troupes Spartiates ou des guerriers celtes. Tout cela était à présent très loin et s’était déroulé dans une autre vie. Plus le temps avançait moins les soldats semblaient avoir d’honneurs et préféraient avoir recourt à des armes fourbes mais totalement inefficace contre des Bersekers et encore moins contre un Cardinal du divin Arès. Ce fut donc dans cette quête nostalgique que Calamity se retrouva à déambuler dans les rues de la ville écossaise d’Edimbourg.

Déambuler est un bien grand mot puisqu’en fait elle se déplaçait à l’intérieur du sol, ne faisant qu’un avec la terre mère nourricière. Elle se décida cependant à sortir de son territoire dans un parterre herbeux. Avec la nuit qui tombait, son arrivée était des plus discrètes. Pas besoin d’attirer le regard actuellement. Ce qu’elle désirait par-dessus tout, c’était de trouver des celtes braillards pour les rosser mais surtout pour en déceler le potentiel et renforcer les premières lignes d’Arès avec de la chair à canon bien fraiche. Ce genre d’individus avaient toujours eut leur lieu de prédilection : les arènes, les débits de boissons et les maisons closes. Tout ce qu’il faut pour maintenir un guerrier en forme ! Cela tombait bien car en tournant au coin de rue, Calamity aperçut l’enseigne d’une taverne. Ce lieu allait peut-être exaucer ces désirs. Une simple analyse cosmique des lieux lui permit de découvrir deux signatures énergétiques bien supérieures à celles d’un être humain normal. Des éveillés au cosmos ? Voilà qui devenait intéressant !

La Cardinal poussa la porte de la taverne d’un geste souple et puissant et plusieurs regards convergèrent vers sa personne. Elle les sentait comme on sent une mouche se poser sur sa peau, sauf bien sûr qu’ici, elle pouvait facilement abattre sa main sur les misérables vermisseaux qui la déshabillait du regard. Pour l’heure elle préféra se frayer un chemin vers ce qui devait être le comptoir. Elle jeta deux pièces d’or sur le meuble en tapotant du doigt.

"Apportez-moi votre meilleur Whisky non coupé !"

L’Ecosse était la terre de ce breuvage interdit d’après la mémoire de son hôte. Elle n’avait jamais eu le droit d’en boire et en avait toujours rêvé. Calamity n’allait donc pas se prier pour déguster l’ambroisie de l’écosse. Ce n’était pas cela qui allait lui faire tourner la tête. Elle avait bu de nombreux alcools différents au cours de sa longue existence et des biens plus forts et corsés que cette mixture ! Lorsqu’on lui apporta sa boisson, elle pût constater que le goût n’était pas désagréable. Elle vida son verre en deux lampées, attendant que quelque chose se passe à moins qu’elle ne se décide finalement à casser la monotonie du lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Lun 10 Déc 2012 - 21:31

Chico se joint à moi après que j'eusse réservé deux chambres et quémander un repas au tavernier. Entame avec une certaine joie mon maigre repas. Je me ressasse notre périple depuis la guerre contre les cavaliers d'Arès ! Mon retour au sanctuaire, les différents cavaliers croisés et combattus par moi-même et mes frères d'armes. La divinité de la guerre et de la destruction avait bien choisi ces Hommes mais quand sera-t-il de sa véritable armée ! Eux, n'agiront pas sous la contrainte, ils n'auront aucun remords. Semant la discorde et le carnage à travers leurs différents périples ici ou là ! Leurs méfaits seront nécessairement narrés par les Hommes et femmes qui seront toujours en vie après une rencontre avec l'un des Berzekers. Sans attendre, Chico entre dans le vif du sujet en me questionnant par une simple interrogation.

Dès demain, nous rejoindrons dans la mesure du possible une embarcation pour Londres. De nombreuses personnes ayant perdu leurs fortunes auront le désir de retrouver une certaine noblesse. Nous être rejoint ici même à cette heure si tardive n'est pas hasardeux. Les gens parlent, ils discutent et nous n'aurons qu'à intercepter la moindre discussion qui nous mèneront à un possible aller vers la capitale de l'Empire britannique. Il se pourrait même que l'armée d'Arès ait déjà fait parler d'elle !

Entretemps, j'avais pris soin de commander un verre de whisky, un alcool fabriqué par de nombreuses distilleries de la région de Lowlands. D'une dernière mâchée de mon gigot, je saisis mon verre pour en boire une première gorgée. Et ma curiosité fût soudainement happée par un individu faisant en cet instant son entrée ! Une femme a l'attitude presque hautaine vis-à-vis des regards qui lui sont adresses. Déambulant jusqu'au comptoir, la femme demanda un whisky non sans avoir délaissé son air arrogant. D'une dernière gorgée, ma main saisit un papier tandis que l'autre agrippe dans l'une des poches, un crayon. Quelques mots adressés à Chico, d'un mouvement de bras vers lui, le mot indiqués une mise en garde envers la femme. Mes yeux rétrécis, sur le qui-vive, mon visage reflétait de la curiosité. En effet, un semblant de Cosmos rependait peu à peu la taverne. La provenance est de cette demoiselle, une énergie dense mais pas assez énergique pour y desceller une menace significative. Est-elle au moins consciente de son potentiel ? Je suppose que oui, cette énergie est suffisamment camouflée pour que l'on ne puisse clairement la reconnaitre. Du moins, pour le simple éveillé mais pour n'importe quels spectres, saints où Ases avec un minimum d'expérience arriverait à desceller cette aura en cette femme. Perplexe quant aux aux démarches à suivre pour attiser sa curiosité, je vais devoir me montrer un minimum convaincant et pourquoi pas discuter dans un lieu extérieur à cette taverne. D'un mouvement en avant, je me positionne à quelques centimètres de cette femme.

Que diriez vous de reprendre un verre demoiselle ? Je ne pas d'idées derrières la tête, du moins pas nécessairement celles auxquelles vous pourriez vous apprêter à avoir. Mon dernier passage remonte à quelques années en arrière et ou j'y suis rester quelques temps. Malgré la relative grandeur d’Édimbourg, je ne vous ais jamais croisés à cette époque. Êtes vous donc de passage ou une récente citadine ?


Faisant signe au tavernier de nous resservir deux Whisky. J'analyse les possibles réactions de ma nouvelle compagne de comptoir. Son air désinvolte va d'une manière où d'une autre ressurgir et je ne voudrais pas que cette énergie que j'ai ressentie en elle soit apparente aux yeux de tous.

Je suis venu avec un ami qui est derrière nous pour des recherches très précises. Notre venu nous amène à rechercher un groupe bien précis. Et vous, quels raisons vous amène à entrer dans une taverne ?

Cet interlude n'était qu'une mise en bouche à ce qui allait suivre ! Et je suis certain que cette demoiselle nous réserve des surprises ...
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Mar 11 Déc 2012 - 19:02

Attablé au coté de mon compagnon de route, j'écoutais attentivement son plan. Il comptait agir dans la finesse, et je lui donnais entièrement raison, il fallait agir efficacement afin récolter le plus d'informations dans la plus discrétions possible. Cet méthode ne pouvait que marchait a mes yeux. A ces mots, je le regarde boire son breuvage et mâchouillait son gigot d'agneau. A le voir ainsi, je sourie discrètement. Voilà un bon vivant, un qui savait bien vivre. Puis soudainement, dans tout ce brouhaha , ma curiosité fut piqué au vif par une bref signature énergétique. Mon compère l'avait également ressentie. L'arrivée d'une frêle et jeune fille commença à attiser mon regard. Cette dernière un poil suffisante envers le populace, commença fièrement a avancer puis, je pus entendre clinquer ses deux pièces d'or qui s'entrechoquer sur le comptoir.

"Apportez-moi votre meilleur Whisky non coupé !"

Mon regard se porta, à présent sur Alistair qui était visiblement intéressé d'en savoir plus sur elle. Désireux d'en apprendre plus et piqué au vif par la curiosité, bien vite, il l'a retrouva et commença la conversation.

Non bien loin de lui, je décidais dés lors, de le laissais faire, a sa guise et de restais volontairement en retrait, afin d'écouter discrètement leur conversation. Il fallait avouer qu'il savait user de sa langue a bon usage. Mais au moindre geste alarmant, je comptais bien intervenir dans leur discussion, même si j'avais entièrement confiance en mon compagnon de route.
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Mar 11 Déc 2012 - 20:52

Le poisson avait déjà mordu à l’hameçon. Les manipulateurs de cosmos auraient donc le culot et l’audace de venir s’adresser à un Cardinal d’Arès ? A moins bien sûr qu’ils ignorent totalement qui elle était ce qui était peut-être préférables pour ces deux âmes qui trembleraient peut-être d’effroi face à la puissance et aux horreurs qu’avait déjà commis Calamity, ne serait-ce depuis son réveil. L’homme qui venait de lui adresser la parole proposait déjà un nouveau whisky ce qui n’était pas pour déplaire à la servante d’Arès. Elle faillit éclater de rire en l’entendant parler d’intentions qu’il n’avait pas sur lesquelles elle ne devait pas se méprendre. Il n’y avait que deux sortes de personnes pour formuler cela : ceux animer de mauvaises intentions et les grenouilles de bénitier. Son aura n’avait rien de maléfique, il devait donc appartenir à la seconde catégorie. Cette catégorie de personne avait tendance à s’endormir dans des idées béates et naïves sur le monde. Parfois, elles finissaient par voir le monde sous son véritable jour mais malheureusement cela se produisait trop souvent à quelques secondes de leurs morts. Ses doigts suivaient le contour de son verre d’alcool lorsqu’elle répondit sur un ton presque intéressé.

"Je suis seulement de passage malheureusement. J’y étais déjà venu précédemment mais pas récemment. Les villes se souviennent généralement de moi quand je les visite. La dernière fois que je me suis rendu à Londres, j’y ai fait sensation si ma mémoire est bonne."

Elle émit un petit rire cristallin comme une Lady savait si bien le faire. Rien que de repenser aux victimes de « son attentat » la mettait de bonne humeur. Elle porta son nouveau verre de whisky jusqu’à son nez pour en humer l’odeur, puis elle le vida d’une simple lampée, faisant claquer sa langue à la fin pour signifier qu’elle en avait terminé et qu’elle avait apprécié ce petit verre. Il posait de nombreuses questions cet éveillé au cosmos. Que voulait-il ? Un récit autobiographique de la vie de Calamity ? Une marque indélébile sur la peau ? Un membre en moins ? Il n’avait au fond que l’embarra du choix.

"La soif … la soif mon cher ! Quoi de mieux que quelques verres de whisky pour étancher la soif et réchauffer le cœur d’une femme ? La soif de sang aussi, d'os qui craquent, de coups qui s'échangent, de sueurs, de mort! Je pensais trouver des guerriers celtes dans le coin mais apparemment cette vaillante caste a du s’éteindre avec les siècles je le crains. Je ne vois ici qu’un ramassis de bon à rien tout juste bon à nettoyer mes latrines. Ils ne valent pas vraiment mieux que les londoniens je le crains."

Il n’allait sans doute pas comprendre la plupart de ses allusions mais elle s’en fichait. Elle était franche et ne comptait pas cacher ses intentions. Elle voulait du sang, un peu d’alcool et surtout de l’amusement, du spectacle ! Peut-être que le clou de ce spectacle se tenait à présent devant elle et qu’il venait s’offrir en pâtures au loup, en offrandes à Arès ?

"Heureusement, j’ai perçu deux cosmos intéressants dans cette taverne en passant à proximité. Cela m’a tout de suite mit l’eau à la bouche ! Il y a un long moment que je n’avais plus croisé d’être tel que vous, vraiment très longtemps. Loin de moi l’idée de me mêler à la plèbe mais l’espoir de trouver des manipulateurs de cosmos était faibles mais vous venez d’exaucer mon souhait, je le crois ! Votre amis aussi est un éveillé ?"

Inutile de tourner autour du pot avec ce genre d’individus ! De quel camp était-il ? Quel dieu servait-il ? Peut-être était-il un guerrier indépendant ? Ce serait trop beau mais une aubaine à ne pas négliger. Sa curiosité avait été piquée au vif et elle désirait en apprendre plus sur ces deux guerriers et surtout sur celui qui l’avait accosté !
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Mer 12 Déc 2012 - 13:56

Apparemment, l'aura croissante qui se développait tout autour de sa silhouette fragile lui apportait une confiance incontestable. Débitant des sarcasmes et autres étrangeté, une légère ironie imbibe certaine de ces réponses. Mais elle lui fallut conclure en optant pour une autre franchise. Malgré notre prudence d'avoir caché notre cosmos, cette jeune demoiselle identifia avec allégresse nos deux énergies. Encore heureux que nos armures soient camouflées à travers ces caissons en bois, rien qu'à entendre cette jeune femme, elle a tout l'air d'être une servante d'Arès. Elle aussi est éveillée au cosmos, son aura est agressive et une attitude à chercher inévitablement un duel ou y semer discorde et désastre lors de ces passages. À l'entendre, Londres, sa dernière destination fût conclue comme elle le souhaiter. D'ores et déjà, je peux mettre une croix sur notre visite en capitale Britannique. Nous ne récolterons que de bien maigre information ou du moins, moins importante que cette jeune femme vient indirectement d'avouer.

Qu'il soit un éveillé ou non vous importe peu au final, je me trompe ? Votre question aurait plutôt été de savoir quelle divinité servons-nous. Vous concernant, il ne fait aucun doute que vous êtes un de ces berzekers, asservis à Arès. Votre soif de sang, de combat, de conquête vous as trahis et vous croyez être la seul à avoir repérer des énergies ? J'ai repérer la vôtre avant même que vous ayez poser le pied à cette taverne. Nous concernant, nous protégeons Athéna et le retour de l'armée d'Arès préfigure un conflit à venir. Cependant, je me dois de vous mettre en garde, n'attentez rien de maladroit ici-même, je ne suis pas un de ces jeunes chiots à aboyer ou à mordre pour un oui ou un non. Mais jetez la première pierre sur mon ami ou sur les convives ici présent et je le vous rendrai au centuple. Ne croyez pas avoir affaire à de jeunes chevaliers, pour ma part, je suis vieux, vraiment très vieux alors réfléchissez bien avant de satisfaire vos besoins primaires de combat ! Sur ceux, vous m'envoyez désoler mais je dois retourner auprès de mon ami. Si vous désirez vous joindre à nous, prenez bien en compte ma petite mise en garde !

Un dernier levé de coude pour terminer mon verre et jetez un regard furtif envers la demoiselle. Je me dirige auprès de Chico et je m'assoie à nouveau. Mon petit jeu allait certainement la pousser à commettre une erreur mais laquelle ?

Le dicton stipule que la chance sourit aux audacieux ! Et bien voilà que nous avons à nos cotés un de ces Berzekers. Elle risque de se joindre à nous Chico et nous nous devrons d'être attentif à ces moindres faits et gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Mer 12 Déc 2012 - 15:31



Après une discussion avec la demoiselle au comptoir, Alistair revint a mes cotés. Il espérait avoir semer le trouble dans l'esprit de la jeune cardinal d'Arès. Sans aucun doute, il avait su choisir ses mots, pour moi ses paroles avait frapper comme il le fallait. Maintenant, il fallait tout simplement attendre, quel choix allait faire Calamity. Continuer dans ses propos qui semblait bien incohérent à notre table ou bien, allait_elle tout simplement s'en retourner, pour semer de nouveau le trouble dans des contrées. J’espérais qu'elle fasse le bon choix.

Quoi qu'il en soit, la colère me monter au nez en voyant la cardinale qui confiante d'elle même, était là tranquillement encore au comptoir. Malheureusement pour moi, je pouvais pas soumettre cette émotion qui grandissait petit à petit, en moi. Tout ce sang qui avait fait coulait au nom de ce fichu Dieu. Mes pensée se tournés vers mes frères et sœurs d'armes, tout cela pour rien a vrai dire.

Fallait_elle l'a raisonner, peut_être après tout. Pourquoi pas, oui. Calamity avait peut_être prit le mauvais choix en suivant de le Dieu de la Destruction. Après tout, je ne pouvait pas la blâmer, seul Arès était uniquement responsable de tout ce massacre. Ma cloth a mes cotés, je ne comptais plus m'attardais en ce lieu, mais ce que je pouvais faire pour elle c'était fournir, un bon conseil a Calamity, après c'était a elle de l'utiliser a sa guise.

Alistair lui avait visiblement tout dit dans l'essentiel. Pour ma part, je m'inquiétais plus, pour le Sanctuaire sacré mais également, le combat qui opposait Le Dieu de la Mort contre Angèle. Il fallait également que je pense a mon a fidèle armure de bronze qui en avait pris en sacré coup durant mon match. C'était décidé, mission fini, il fallait a tout prix que je retourne au sanctuaire afin d'y retrouver Scareface.

Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Mer 12 Déc 2012 - 18:39

Qu’il était drôle ce bonhomme ! A mourir de rire. Il ne lui manquait qu’un gros nez rouge et un peu de talc sur le visage pour avoir l’air d’un véritable clown ! La divinité qu’il servait n’était certainement pas Arès car elle connaissait l’ensemble de son armée. Il ne pouvait être les laquait qu’une divinité de second ordre comme Odin, Athéna ou encore Poséidon. Lequel lui importait peu en fait. Son seul espoir avait été qu’il soit un mercenaire mais ce n’était pas le cas puisque d’après ses dires, ils étaient au service d’Athéna, la gnan gnan de l’Olympe. Sortez les mouchoirs, les bons sentiments et l’hypocrisie sociale : la déesse est dans la place ainsi que ses petits serviteurs tout aussi prompt à verser dans le mélodramatique que leur leader divin ! Il était tout aussi amusant de constater qu’il n’avait pas l’air d’avoir compris que si elle avait laissé son cosmos émaner d’elle, c’était pour qu’on la remarque. Si elle avait voulu passer inaperçu, elle s’en serait contenter mais elle ne le pouvait pas ! Juste pour semer la discorde et fêter son retour, elle se devait de rencontrer et de se montrer à ses pantins d’Athéna. Elle se mit à applaudir à tout rompre lorsque le Saint se retira pour aller parler à son collègue, tel une lady assistant au plus bel opéra de sa vie. Elle passa même un doigt sous son œil droit pour essuyer une larme fictive, simulant être touchée par toutes ses paroles futiles et inutiles.

Lorsqu’elle eut finit d’applaudir elle déposa de nouvelles pièces sur la table et demanda qu’on lui laisse directement la bouteille. Les verres n’avaient jamais été ce qu’elle préférait. Rien n’était plus agréable et délicieux que de boire directement à l’amphore ou à la bouteille. Elle s’assit sur le comptoir de manière totalement irrespectueuse et elle s’envoya une large rasade de Whisky ! Elle frappa du plat de sa main libre sur le bois du comptoir pour qu’on l’entende ! Attirer l’attention qui était un peu retombée ! Tout en se mettant à parler d’une voix forte et décidée, elle balançait ses pieds comme une gamine qu’elle n’était plus.

"N’y a-t-il point de musiciens et de chanteurs dans ce boui-boui ? J’offre une bourse d’or à celui-qui me chantera une chanson à la gloire d’Arès où sur la chute de Sodome et Gomor ou tout simplement un vieux chant guerrier ! Cela manque cruellement d’ambiance ici ! Dédicacez donc cette chanson à nos deux invités spéciaux : Deux envoyés d’Athéna dans votre modeste taverne, cela se fête non ? "

Elle se leva sur le comptoir, se tenant debout sur le meuble et elle commença à taper des mains en rythme. Il n’y avait malheureusement pas de chanteur ou alors de chanteur connaissant le genre de chanson qu’elle demandait. Il y avait cependant deux joueurs de cornemuse, qui allécher par l’appât du gain commencèrent à jouer. L’air était assez entrainant même s’il manquait de bruit de tambour pour le rendre plus lourd, primitif, tribale et guerrier. Calamity commença à esquisser quelques pas de danse sur le comptoir toute sourire. Elle descendit ensuite du comptoir et saisit sa bouteille pour en boire une large rasade tout en écoutant le son des instruments qui lui donnaient du baume au cœur.

"Continuez à jouer musiciens ! Célébrer ce qui vivra toujours tant qu’il y aura des hommes, cette chose immortel et immuable qui a bâti votre pays, votre régions, votre ville : La guerre ! La guerre ne meurt jamais !"
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Messages : 4272


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
361/361  (361/361)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Mer 12 Déc 2012 - 21:24

Décidément, nous allons de surprise en surprise. Voilà qu'au lieu d'être intimidé ou rétorquer par la menace et ou l'intimidation. Voilà que la Berzeker se délecte avec un humour non dissimulé de mon avertissement. Mieux encore, elle emboite le pas et inaugure une mise en scène destinée à faire jouer certaines personnes ici présentes. Quel but recherche-t-elle vraiment ? Se distraire ? Si tel est le cas, c'est plutôt réussi et je dois m'en réjouir. Mais ce petit jeu atteint la limite de ma patience au bout de quelques minutes. Quel est le nom de cette jeune femme ? Son rang ? En voilà des questions à poser mais qui peuvent encore attendre un petit peu ... J'ai de ma propre initiative conduit cette escapade avec pour but premier de récolter le moindre indice sur l'éveil de l'armée d'Arès et voilà qui est chose faite. Et à bien y réfléchir sur ces mots, sa façon d'être, tout porte à croire que cette frêle jeune femme est l'une des quatre élites de l'armée du dieu de la guerre et de la destruction. Le cardinal de la calamité. Les ouvrages dans le temple du grand pope décrit avec une réelle exactitude les guerres saintes du passé et tout semblent décrire avec une réelle similitude le comportement du précédent cardinal avec son successeur des temps présents. La seule et unique guerre sainte opposant Athéna et Arès est retranscrite de bout en bout. Ceci dans le seul but de fournir un éventail de détail à léguer aux générations futures et leur fournir une fenêtre du passé pour mieux préparer l'avenir. Mais tout ceci fût totalement vain présentement ...

Bref, il est sans nul doute temps de ne pas échauffer plus encore les convives de la taverne. Le cardinal semble destiner à davantage s'amuser après son passage à Londres qu'à entacher la relative bonne humeur actuelle. Notre présence à plus long terme pourrait nuire à nos attentions et d'ores et déjà, nous voilà débusquer aux yeux de tous. Même si pas uns ou une majorité ne semble connaitre les enjeux qui se trament depuis des siècles entre les dieux de l'Olympe et encore moins les individus combattants en leurs noms, les regards fusent déjà en notre direction. Les questions vont d'elles-mêmes être posés. Alors, je sens le besoin de me lever et de quitter le lieu. Prenant ma ClothBox enfermer dans le caisson en bois massif. Je marche en direction de la jeune femme.

Amusé vous à votre gré demoiselle. Ma présence ici-même n’a plus lieu d'être. Mais avant de vous quitter, j'aimerais une confirmation de votre identité. Selon toute vraisemblance, vous êtes le cardinal de la calamité . Je me trompe . Si le goût du combat vous galvanise, pourquoi ne vous empressez-vous pas de visée plus haut ? Sans jeter un pavé dans la mare, les factions dominées par une divinité sont nombreuses, Ases, Marinas, Spectres, Saint et j'en passe ! Seriez-vous trop faible en nombre pour oser-vous attaquer à de tels camps ? Vous parlez de soif de sang, d'os qui craquent, de coups qui s'échangent alors viser autre chose que les Celtes de ces terres reculés et quitter donc Édimbourg.

Furtivement, mon regard se déporte du Cardinal pour regarder Chico. Un message télépathique permettra de lui fournir ma façon de penser en toute liberté.

Il est temps de rentrer au sanctuaire. Cette femme est passé par Londres et je suis intimement convaincu qu'elle a laissé une trace. Sans nul doute qu'elle sait empresser de faire éloge de son Dieu tout comme elle le fait ici-même. Les hommes qui ce sont opposaient à cela ont sans nul doute connut un destin funeste. Ces indices, ces frasques et prise de parole ici-même me laissent deviner qu'elle est le Cardinal de la calamité. En conséquent, évitons de surenchérir davantage l'ambiance ici présente. Nous nous devons d'éviter un bain de sang ou d'engager un combat. Nous y serions perdants en tout point de vue alors rentrons en passant par la France ! Qu'en dis-tu ?


Chico aura l’occasion de me donner son avis en chemin en direction du port. Nous n'avons pas acheter de billet de retour alors qu’importe par où nous passerons, nous avons de bien maigres informations mais nous en avons à fournir au sanctuaire. Je suis convaincu que d'autres chevaliers auront l'envie et la motivation de eux aussi récolter des informations sur ce nouvel ennemi ! D'une main franche, j’entrouvre la porte menant à l’extérieur et où la Lune éclaire de sa lumière les rues désertes et sans vie.

Arrow Destination inconnue
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Jeu 13 Déc 2012 - 18:20

L'heure était venue de partir.

Mon regard se porta sur Calamity qui dansait visiblement avec une grande joie sur le comptoir et quémandait une chanson en l'honneur de son Dieu. Pour ma part, j'avais grand hâte de partir en ce lieu de breuvage, poure rejoindre le sanctuaire. Avions_nous réussi notre missions. Je ne pouvais le dire. Mais une chose était sure, c'est que nous avions très rapidement croisai dans notre petite périple, un de ces Berzerkers d'Arès. Je l'a fixais avec intensité, cela allait très surement être notre prochain adversaire. Puis, je repris ma clothbox et soupira. Nous devions nous en retourner a présent. D'une oreille, j'entendis le chevalier de l'Autel s'adresser a la cardinal. La situation semblait beaucoup amusait la cardinal. Mais, il n'y avait pas matière a s’énerver. Ma main a couper, qu'elle était au service de ce nouveau Dieu éveillé. Brusquement, je m'étira, je savais que j'avais encore du chemin a faire et une armure de bronze a réparer.

D'un dernier coup d’œil, je regarda une toute dernière fois le cardinal avant de me camoufler le visage. Pour sur, ce joli petit minois restera en moment graver dans ma tête. C'est a ce moment la que mon compagnon de route m'envoya un message télépathique. A ses yeux, c'était le Cardinal de la Calamité, oui ! Cela se tenait. Il fallait a présent rentrer au sanctuaire par la France, selon lui. Très bien. J'approuvais son idée, car jusque là, son flair ne s'était pas trop trompait.

D'un geste rapide, je pris mes deux lanières de ma Cloth et me dépêcha de suivre Alistair. Sans aucun doute, je ne serais pas étonnait de recroiser cette hurluberlu de soldat, qui se dandiner sur ce comptoir. Stoïque, je sorti, et commença a me diriger dans la direction du port.


Arrow Destination Inconnu
Revenir en haut Aller en bas
Calamity

avatar
Rôle : Cardinal de la Calamité et Forgeronne
Messages : 533


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
260/300  (260/300)
Armure Armure:
335/420  (335/420)

MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   Jeu 13 Déc 2012 - 19:00

Le petit saint ne semblait pas avoir l’envie de faire la fête. Il était triste de constater que malgré les siècles, la plupart d’entre eux se bornaient toujours à être totalement vertueux. Certains cependant avaient une âme à la frontière entre le bien et le mal, facile à corrompre et Arès ne s’était pas prié pour le faire lors de la précédente guerre. La discorde était une graine qui germait facilement et le meilleur terreau qui soit pour elle, n’était autre que le cœur des hommes. Le guerrier d’Athéna semblait indisposé par la petite fête. Il revint d’ailleurs pour s’adresser au Cardinal de la Calamité qui se déhanchait calmement au rythme de la musique. Encore une fois, il prenait la Cardinal de haut, lui donnant tel ou tel conseil comme s’il connaissait tout sur tout. Était-ce le nouveau « Monsieur je sais tout » du Sanctuaire de cette ère ou juste un homme qui se pensait au-dessus d’un Bersekers ? Elle lui répondit simplement sur un ton toujours aussi amusé !

"Qui suis-je ? Un Cardinal ? Moi, une faible femme ? Allons donc mon brave, qu’allez-vous imaginer là ! Je ne pense pas que vous soyez la meilleure personne pour parler de stratégie militaire. Je me suis laissé entendre dire que votre misérable sanctuaire a vu périr nombre des vôtres sous les coups de chevaliers d’or. Est-ce la une douce blague ? Nous en rigolons encore tout en sachant que grâce à ces morts nous avons pût revenir sur terre ! Il est de mon devoir de veiller à ce qu’ils existent encore sur cette terre des guerriers digne de vénérer le plus grand des dieux qui soient : Arès ! Je quitterai Edimbourg quand j’en jugerai bon ! A moins bien sûr que vous ne vouliez qu’on ne s’offre en spectacle dans une bagarre de bar ? "

Calamity commença à se mettre en position de boxe, faisant bouger ses poings dans le vide pour se moquer du Saint d’Athéna. Poussons donc la plaisanterie encore un peu plus loin si cela lui chante ? Que le bouffon du roi amuse la foule ! Si ce Sherlock Holmes à la logique surévoluée désirait soigner sa sortie c’était raté.

"Observez les prestigieux chevaliers d’Athéna prêts à provoquer une simple femme tout cela parce qu’elle n’a pas répondu à ses avances déplacées ! Croyez-vous que c’est comme cela que doit se comporter un gentleman vertueux ! Goujats ! "

Pendant que la foule ruminait sa colère et que les Saints s’en allaient, Calamity laissa sortir une mouche de sa manche pour qu’elle suive discrètement les chevaliers d’Athéna. Une simple précaution pour qu’elle aussi puisse s’assurer que ces serviteurs de la déesse gnangnan ne fomentaient rien de dangereux dans le coin mais aussi pour récolter des informations tout simplement. Ils n’étaient pas les seuls à mettre leur nez dans ce qu’il ne les regardait pas. Elle s’enfila ensuite une grande rasade de Wiskhy et donne une grande bourse d’or aux deux musiciens. Elle venait de rencontrer ses premiers Saints ce qui lui faisaient incroyablement plaisir. Malheureusement, Arès lui avait dit de ne pas s’en prendre aux autres camps tout de suite. Elle devait donc se contenter de s’en aller.

Elle se laissa alors aller dans le sol, ne faisant plus qu’un avec lui et disparaissant sous les regards ébahis des personnes qui l’observaient. Une bonne minute après sa disparition, la terre se mit à trembler d’abord doucement puis de plus en plus fort jusqu’à ce que la taverne s’écroule d’elle-même, comme si elle avait été l’épicentre d’un mini tremblement de terre.

Arrow La porte de la guerre

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Edimbourgh - Ecosse] Recherche du moindre indice !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Effet d'Obama; la chute de l'indice Dow Jones
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-