Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Le Retour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cronos 1
Newbie
avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Dim 14 Avr 2013 - 9:22

La situation dégénérait complètement. Cronos avait saisi l’état de son frère mais il l’issu était déterminée. Coeos ne pourrait redevenir lui-même que s’il trouvait la force de combattre cet esprit dominateur. Ou bien, le Roi des Titans devrait l’affronter en un combat singulier. La conclusion de cet affrontement serait la mort de son frère. À moins que son Prêtre ne soit présent pour le ressusciter Hors, tel n’était pas le cas. Coeos niait jusqu’à ce qu’il menaça directement le cœur de son Roi. Cronos allait répliquer quand, soudain, Typhon fit son apparition. Celui-ci le protégea après une révérence. Le vent le protégea. Celui-ci avait, lui aussi, compris la situation intrigante du Titan. Pour autant, Cronos ne permettrait absolument pas qu’il arrive quoique ce soit à un seul membre de sa famille.


« Typhon. Quelqu’un a manipulé l’esprit de notre frère. Je ne sais pas qui c’est mais nous allons devoir le libérer séance tenante. Malheureusement, Coeos ne possède pas la ressource de se libérer lui-même. Nous allons donc devoir nous montrer un peu violent à son égard. »
Prévint le Titan alors qu’il ferma les yeux quelques instants.


Lorsqu’il les rouvrit, une lueur rouge remplaça la couleur de ses deux yeux. La pression royale s’accentua dans la salle du trône jusqu’à devenir étouffante et oppressante. Cronos dévoila une partie de sa véritable puissance. À cet instant, il redevint le Dieu Guerrier qu’il était. Puis, son regard se porta sur Coeos.


« Maintenant, cela suffit Coeos. Ceci est mon dernier avertissement. Baisses les armes ou bien je te promets que je te ferais revenir à ton état normal par des moyens bien plus violents. » Avertit Cronos alors qu’il tendit les mains devant lui.


Le Megas Depranon fit son apparition devant lui. C’était le signe de sa motivation à combattre. Typhon était avec lui mais il ne devait pas trépasser. Le Roi ne permettrait pas que soit ajouté un nouveau malheur dans le cœur de Typhon.


« Maintenant, fais ton choix Coeos et assumes la responsabilité de ton acte. »
Exigea le Roi des Titans.


Puis, son regard dériva vers Typhon. Il lui envoya un message télépathique.


« L’un de nous va devoir affronter Coeos afin qu’il redevienne lui-même. L’autre devra aller à la recherche de Tabris notre Prêtre. Si combat il y a, il pourra ressusciter le vaincu. La situation de notre domaine est très préoccupante et je n’ai guère le temps de tout expliquer. Typhon, en tant que Roi, il est de mon rôle d’assumer tous les maux qui tentent de détruire notre domaine. Rends toi à Ithaque le plus vite possible: explique la situation qui se déroule ici. Il faut absolument que tu ramènes le plus rapidement possible Typhon, Japet et Prométhée. C’est une mission cruciale et je te la confie. » Ordonna Cronos d’une voix calme mais où l’on pouvait sentir poindre une certaine forme de colère.


Quiconque avait osé s’en prendre à son frère allait le payer très cher. Coeos était venu mettre un terme à la vie de son frère. Tôt ou tard, Cronos découvrirait l’instigateur de cette hérésie et il allait le lui faire payer au centuple. Humain ou Divin, il n’échapperait pas à sa fureur. Tout était, encore question de temps et de patience. Décidément, la sérénité de son camp s’effritait: le Roi des Titans n’aimait pas cela et il allait devoir reprendre les choses en mains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Dim 14 Avr 2013 - 11:13

Typhon s'était mis en garde, mais la pression de son Roi se fit suffocante et l'obligea à se pousser de son chemin.

Après que son Maître ait mis en garde Ceos contre sa colère, il envoya un message télépathique à Typhon :

« L’un de nous va devoir affronter Coeos afin qu’il redevienne lui-même. L’autre devra aller à la recherche de Tabris notre Prêtre. Si combat il y a, il pourra ressusciter le vaincu. La situation de notre domaine est très préoccupante et je n’ai guère le temps de tout expliquer. Typhon, en tant que Roi, il est de mon rôle d’assumer tous les maux qui tentent de détruire notre domaine. Rends toi à Ithaque le plus vite possible: explique la situation qui se déroule ici. Il faut absolument que tu ramènes le plus rapidement possible Typhon, Japet et Prométhée. C’est une mission cruciale et je te la confie. »

Typhon se sentit chargé d'une mission sacrée et savoir que quel que soit le gagnant, le perdant pourrait être ramené à la vie le comblait de bonheur car il ne voulait perdre un frère dans un combat insensé ..

Il se changea donc en vent et parti en laissant les 2 protagonistes du combat seul dans une salle chargé du cosmos de Cronos.

Avant de se dématérialiser, il s'inclina vers son maître en espérant que le sang ne serait pas une nouvelle fois versé ...

Arrow Ithaque
Revenir en haut Aller en bas
Coeos 7
Newbie
avatar
Rôle : Coeos, le Titan de l'éclair noir
Messages : 186


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
308/420  (308/420)

MessageSujet: i   Lun 15 Avr 2013 - 9:46

Alors que ma Rapière était sur le point de transpercée le coeur de mon Roi, une violente bourrasque se fit sentir dans la salle du trône, déviant ma lame de sa trajectoire. Typhon, l'un des Titans de la "première" génération fit son apparition à mon grand soulagement. J'aurais aimer pousser un soupir de soulagement, mais au lieu de ça, je sentis en moi monter une colère sans nom. L'entitée qui m'habitait ne semblait pas contente que Typhon ai sauver Cronos. Le Titan me toisa et me dit:

- Bonjour mon frère, pourquoi menaces-tu notre Frère et Roi ? Il a toujours été un guide pour nous et tu l'attaque sans prévenir. Cependant, je sens en toi une noirceur inhabituelle loin de ta pureté et ta gentillesse sans limite ...
Explique-moi ce qui t'arrive ou laisse-moi lire en toi, mais ne me force pas à te combattre dans un combat inutile et sanglant ...


Ainsi donc, lui aussi avait compris. J'étais rassuré de constaté que deux de mes frères s'était rendu compte de mon état. J'espérais seulement qu'aucun d'eux ne me tiendrais rigueur de mes actes. J'avais confiance en Cronos, je savais qu'il me délivrerait de ce sortilège et une fois libre, je chercherais celui qui m'a fait ça et je retournerais contre lui le maléfice qu'il m'a jeté.

Cronos échangea quelques paroles avec Typhon et lorsqu'il posa à nouveau son regard sur moi, une lueur incandescente avait fait place à son regard habituel. Cela ne sentait pas bon pour moi, enfin pour ma part sombre tout du moins.

« Maintenant, cela suffit Coeos. Ceci est mon dernier avertissement. Baisses les armes ou bien je te promets que je te ferais revenir à ton état normal par des moyens bien plus violents. »

Je fus surpris de m'entendre dire sur un ton éffronté:

- Ton frère aimerait déposer les armes, Roi des Titans, mais vois-tu ... Moi je n'en ai pas envie HA HA HA !!!! Ce bougre me résiste tu sais, mais il est en train de se rendre à l'évidence, je suis bien plus fort !!! J'ai un ordre et je compte bien l'accomplir !!!

C'est alors que Cronos fit apparaître son arme, le Mega Deprannon. Ce fut cette même arme qui nous délivra du joug de notre Père, le Dieu Ouranos. Décidement, ça ne sentais vraiment pas bon pour moi. Puis, sur un ton d'exigeance, Cronos ajoputa:

« Maintenant, fais ton choix Coeos et assumes la responsabilité de ton acte. »

Intérieurement je hurlais que mon choix était de le protéger, mais bien entendu il ne pouvait m'entendre. Je sentis un sourire s'étirer sur mes lèvres, une certaine exitation s'emparait de moi, comme si j'étais heureux d'être sur le point de mener un combat contre mon frère. Puis, Cronos et Typhon échangèrent un regard et le Titan Archaïque se changea en vent et disparut. Allait-il chercher du renfort ? Cronos pensait-il que j'étais une réelle pour lui ? De mon point de vue, je savais pertinement que je n'étais pas assez puissant pour combattre mon Roi, mais l'entitée qui m'habitait semblait avoir toute confiance en elle. Je savais que si un combat éclatait entre nous deux, j'aurais sûrement très mal mais si là était la seule solution pour me libérer et sauver mon cadet, je serais prêt à assumer toutes les souffrances de ce monde.

Nous restâmes un long moment à nous regarder, armes à la main. Puis, ma Rapière se changea en Kamuï et vint se poser sur mon corps. Je tentais désepérement de retenir mon propre corps, mais en vain. Je m'élançais sur mon Roi et tenta de lui assénir plusieurs coups avec les lames dans mes avant bras.
Revenir en haut Aller en bas
Cronos 1
Newbie
avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mar 16 Avr 2013 - 9:31

Coeos avait choisi. Contre son gré malgré tout. Cronos restait de marbre mais que son regard était devenu maléfique. La lueur rougeoyante avait disparu pour céder la place à une ex professo désormais exclusivement guerrière. Son attitude calme et neutre avait disparu au profit d’un comportement froid et impitoyable. Non seulement, il allait combattre son propre sang. Mais, il se promit de faire payer très cher l’instigateur de ce maudit stratagème.


« Je sais bien que mon cher frère tente de résister. Mais en vain. Ce n’est pas grave. Cette petite altercation est juste un grain de poussière bien incommandant dans ma réalité. Il va falloir que je m’occupe de ce problème. Maintenant nous sommes seuls il n’y aura personne pour m’empêcher d’accomplir ce qui doit être exécuté. Qui que tu sois, où que tu te trouves et quoique tu fasses, je n’ai qu’un seul conseil à te donner. Profites bien de l’instant présent. » Avertit-il de sa voix froide alors que sa Sôma vint se poser sur lui.


La Salle du Trône était assez grande pour une confrontation directe. Par mesure de sécurité, cependant, le Roi des Titans posa un genou à terre et un léger voile violet apparut et engloba toute la surface de la vaste salle des Titans. Une sorte de protection dimensionnel afin de pouvoir libérer tout son pouvoir sans détruire la Salle du Trône. Puis, il se releva doucement tandis qu’il affichait un sourire qui n’avait plus rien d’amical. Cronos venait de prendre subitement cette affaire très au sérieux, à mesure que la pression royale s’accentua brusquement, renforçant ce côté oppressant et menaçant.


Néanmoins, il ne devait pas négliger l’expérience au combat de son frère aîné. Maintenant qu’il avait toutes les preuves qu’il était sous influence, il n’avait qu’un seul but et un seul devoir. Le libérer de quelques manières que cela soit. Même s’il devait bien avouer que la seule solution, qui pouvait être envisagé, était de risquer très sérieusement la vie de son frère. En attendant, Cronos et Coeos ne bougeaient pas, s’observant longuement. Le Roi des Titans tenait fermement le Megas Depranon dans sa main. Il attendait que son adversaire fasse le premier geste. Ce qu’il fit en se ruant vers le Seigneur des Titans en tentant de lui asséner plusieurs coups avec les lames de ses avants bras. Cronos se contenta d’augmenter légèrement sa vitesse pour esquiver de droite à gauche les faibles offensives directs de son adversaires.


« Je ne reconnais vraiment pas l’art antique du meilleur manière de Rapière de tous les temps. Cela ne ressemble pas du tout à la technique de mon frère. Finalement, que cela est faible ! Je pensais devoir employer toute ma force pour affronter mon frère. Hélas ! Ce ne sera pas le cas ! » Regretta-t-il alors qu’il tendit une main vers Coeos et imprima une forte poussée énergétique dans le but de le repousser.


« Tu as vraiment intérêt à te battre mieux que cela car je serai absolument sans pitié. » Prévint Cronos alors qu’il s’élança vers son frère tout en lançant cinq actions offensives directes avec la lame du Megas Depranon.


Preuve, s’il en était encore besoin, que le Roi des Titans prenait ce combat très au sérieux: une première attaque en direction de sa jambe gauche, une deuxième en direction de sa jambe droite, une troisième en direction de sa côte gauche, une quatrième en direction de sa côte droite et une dernière offensive sous la forme d’un mouvement fluide et puissant dirigé de haut en bas en direction du cou jusqu’au niveau du nombril. Chaque mouvement était précis, puissant, destructeur et ravageur. Quiconque était blessé par la lame du Megas Depranon verrait sa blessure ne jamais guérir. Du moins, c’était une légende que Cronos avait volontairement laissé filtré. S’il pouvait en finir rapidement avec ce combat, cela serait parfait. Néanmoins, avant de porter un coup fatal, et donc de libérer l’esprit de son frère, il devait attendre que son Prêtre, Tabris, soit de retour. Alors, il pourrait tuer son frère, l’affranchir de ce joug démoniaque et permettre à Tabris de ressusciter Coeos. Après quoi, il prendrait des mesures qui s’imposent.
Revenir en haut Aller en bas
Tabris
Newbie
avatar
Messages : 587


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mar 16 Avr 2013 - 13:15

Tabris se promit que ce sera son dernier transfert, depuis qu'il sentait son corps subir le contrecoup de tous ces voyages. Au moins, grâce à Typhon il eut la force de volonté nécessaire pour ne pas céder à la fatigue. Une brèche dimensionnelle s'ouvrit en plein milieu du couloir principal du temple de Cronos, le prêtre en sortit et marcha directement vers la salle du trône. D'une première perception, il tiqua de nervosité et accéléra le pas. Cronos venait d'étendre un voile protecteur aux limites de sa salle, la pression qui s'en dégageait est incommensurable. Tabris se stoppa un cours instant pour faire le vide dans son esprit, les auras qu'il percevait étaient effectivement celles de Cronos dans toute sa fureur et de Coeos… mais cette dernière semblait corrompue. Rouvrant les yeux subitement, Tabris se posta devant la grande porte et l'ouvrit sans ménagement d'une impulsion cosmique. Sa force physique lui faisant défaut, il n'avait pas intérêt à paraitre une proie facile pour le Titan des éclairs noirs.

« J'ai reçu l'avertissement de Typhon, me voici Seigneur ! »

L'Hiérophante se dit que pour une fois, Cronos se passerait de révérences maniérées. Tabris scruta les deux combattants d'un regard aussi profond qu'une mer de sang, son  corps et son cosmos en avaient essuyé bien des épuisements mais cette fois nul doute que c'est sa force vitale qui devra suivre à la conclusion de cette situation. Sa voix résonna dans un ton fluide sur des échos graves:

« Titan Coeos, cette domination mentale vous fait passer pour un être possédé par une entité supérieure. Allons, croyez-vous que notre Roi laissera passer une excuse aussi absurde ?
Il n'existe aucune entité suffisamment ancienne pour supplanter l'univers spirituel d'un Titan de votre envergure, la seule chose qui fait que ce sortilège ait autant d'efficacité n'est autre que la faiblesse de votre Surmoi. Le pouvoir du verbe régente tous les pouvoirs royaux de droit divin et c'est sur ce point faible que votre agresseur a frappé, car d'entre nous tous vous êtes le plus fidèle et brave des Titans. Vos propres ténèbres vont mettre votre Roi en échec ! »


Tabris ferma les yeux et s'avanca d'un air grave sur le côté gauche de la salle, prenant une position stratégique d'arbitre afin de rester vigilant pour sa propre défense. Puis il regarda Cronos, assez intensément pour que son message télépathique lui parvienne.

« C'est un Logos royal qui restreint votre frère, vous auriez pu le libérer si son inconscient n'y avait pas été aussi réceptif… sa mort sera douloureuse ! » conclut-il d'un soupir résigné.

Sa main se crispa sur sa lance au point que ses jointures en devinrent blanches, celui qui a fait ça était peut-être un tyran de la trempe de Zeus pour les esprits mais en terme de puissance vengeresse destructrice Tabris ne lui envierait aucunement son pouvoir le jour où Cronos l'attraperait. C'est un combat à mort fratricide qui allait avoir lieu en cet instant, le prêtre ne regretta pas d'avoir piégé les trois autres Titans sur Ithaque. Il justifiera cette lacune de ses sentiments auprès de Cronos plus tard, même si le Roi n'avait nul besoin d'eux pour battre Coeos, cette initiative n'avait rien de stratégique. Sans dire un mot de plus, Tabris se mua en phase de méditation pour magnifier son cosmos jusqu'au terme du combat de ses deux frères déchirés par le destin.


Dernière édition par Tabris le Jeu 1 Aoû 2013 - 2:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eris ShadowSong
Membre d'Or
avatar
Messages : 1673


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
308/308  (308/308)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mar 23 Avr 2013 - 23:00

¨°º¤ø„¸¸„ø¤º°¨

Le combat faisait rage entre les deux Titans qui combattaient de toutes les forces dans le Château de Cronos et de Rhéa. Une douce voix se fit entendre tout doucement, une voix aigüe et perçante émanait dans la salle sortant de l'ombre de l'entrée, tandis qu'une forme féminine commençait à se dessiner peu à peu... Eris faisait son entrée, tout en montrant le triomphe de sa résurrection parmi ses alliés. Ouvrant les bras en direction du combat, un léger sourire sur son visage, la rage des frères, cette haine, cette discorde lui redonnait des forces, puisant dans ce douloureux moment que pouvait ressentir les Titans de voir deux leurs frères s'arrachaient ainsi de ses liens fraternels. Mais depuis de nombreuses années de repos, telle une vampire elle ne pouvait s'empêcher d'aspirer cette discorde.

Soudain, elle referma ses bras en joignant ses deux mains l'une contre l'autre et fit une révérence en direction des deux protagonistes qui luttaient pour leur survie.

Ses yeux se tournèrent en direction de l'homme qui regardait le combat, les jointures de sa main devinrent d'un blanc laiteux, tellement qu'il serrait sa lance, alors qu'il était dans une sorte de phase de méditation. Il n'en fallait pas plus, pour voir que cette méditation était similaire à l'ancienne prêtresse d'Hadès... Est-ce donc ? Un prêtre chez les Titans ? Ses yeux s'écarquillèrent, mais d'un geste noble, elle s'écarta, retournant un peu plus dans l'ombre pour ne pas déranger cet humain qui malgré tout avait son respect grâce à son rang.

Méditant à son tour, elle essaya de ressentir les cosmos qui se promenaient au sein du Cronos Layrinthos, mais à par eux, le siège semblait désert. Mais où étaient-ils bien tous passés ? Surtout que le combat fraternel n'avait plus l'air d'une simple petite querelle et ressemblait davantage à un combat à mort. Bon n'allait point penser qu'Eris allait cracher dans la soupe, car en attendant elle se nourrissait toujours de ce flux colérique entre les deux Titans, reprenant de plus en plus de force.

Patiente, elle tentait de voir si le prêtre allait sortir de sa méditation pour répondre à quelques-unes de ses questions avant de le laisser à ses occupations, gérant ce combat titanesque entre les deux protagonistes.

Revenir en haut Aller en bas
Tabris
Newbie
avatar
Messages : 587


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mer 24 Avr 2013 - 18:04

Les premiers coups furent portés dès son retrait, le prêtre demeura figé dans sa méditation pour purifier son cosmos autant que possible. Les deux Titans auront tous les deux besoin de soins une fois ce combat terminé, en particulier Coeos dont Tabris n'ignorait pas la défaite et mort prochaine. Son cosmos devra être au summum de son potentiel afin de retenir l'âme du Titan et ressusciter son enveloppe charnelle. Sa conscience perdait peu à peu pied avec la réalité sensorielle, ne ressentant plus que l'univers d'une blancheur flamboyante qui l'habitait au plus profond de son âme. Cependant, la pression globale générée par l'Ebony Plasma eut vite fait de lui couper le souffle et le faire tomber à terre en suffoquant. Tabris se tint la poitrine au niveau du coeur et tenta de retrouver le rythme respiratoire de son diaphragme, un mince filet de sang perlant de son oeil gauche crispé de douleur.

Cronos eut tôt fait d'annihiler l'attaque et rétablir ainsi un court instant une atmosphère plus viable, le prêtre se releva promptement et n'hésita plus à se couper définitivement de leur dimension combative. Son cosmos l'irradia de toutes parts pour le dématérialiser spirituellement, cependant le processus se stoppa net lorsqu'une présence absolument majestueuse fit son apparition. L'Hiérophante se tint en équilibre avec sa lance et observa avec incrédulité ce qui était bel et bien une déesse en gloire. Cette dernière semblait sortie du néant, une impression de malaise submergea Tabris lorsqu'il ressentit une pression attractive absorbant l'ambiance chaotique de la salle. Ses doutes s'envolèrent en quelques instants lorsqu'elle-même le remarqua, il reconnut la déesse de la discorde et des tourments, Eris. Ses archives en faisaient allusion, sur les pouvoirs terribles de cette divinité neutre ainsi que son domaine de prédilection sur l'esprit. Le prêtre respira profondément pour se donner du courage et avanca vers elle alors qu'elle l'observait impassiblement, en s'approchant d'elle toute l'intensité du combat cessa de peser sur lui pour finir remplacée par un sentiment étrange et intimidant.

« Déesse Eris… je suis navré que votre résurrection se fasse dans ces conditions… je vous souhaite cependant la bienvenue dans le domaine des Titans. En tant qu'alliée du Seigneur Cronos ! »

Le prêtre inclina de la tête en faisant taire le trouble de ses émotions, voir les dieux dans toute leur fureur lui révélait à quel point il fut faible devant eux. Ses craintes se tournèrent également vers les trois Titans qu'ils avaient eu l'outrecuidance d'entraver sur Ithaque. Son châtiment sera épouvantable mais il n'avait agi que dans l'intérêt de Cronos, il le pensait mais perdait toute notion de logique devant Eris à présent. Il se dit que quelques explications la mettront dans de bonnes dispositions, c'est bien une des divinités qu'il ne faut au grand jamais contrarier au risque de recevoir toute l'étendue de ses fléaux.

« Le Seigneur Coeos se trouve sous la domination mentale d'un ennemi inconnu qui cherche à assassiner Cronos. Il se trouve par ailleurs que sa majesté Rhéa ainsi que Phoebé se sont révoltés contre Cronos et ont rejointes les Olympiens pour le destituer. Coeos est revenu ainsi de sa mission, nous ignorons pour le reste jusqu'à quoi cela aboutira. »

Tabris essuya son oeil ensanglanté et étendit sa main en direction du combat, le Dinès Floga de Cronos embrasait dangereusement la salle alors que la déflagration vint à les atteindre. L'Hiérophante trembla un instant et déploya le mur de son coeur qui le protégea et accessoirement Eris qui ne tolérerait pas l'insulte de se défendre elle-même sans qu'il ne réagisse. Il se rendait évidemment compte du pathétique de la situation, sa défense mise en place le prêtre se tourna vers Eris et baissa le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Eris ShadowSong
Membre d'Or
avatar
Messages : 1673


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
308/308  (308/308)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Sam 27 Avr 2013 - 15:27

¨°º¤ø„¸¸„ø¤º°¨

« Déesse Eris... je suis navré que votre résurrection se fasse dans ces conditions... je vous souhaite cependant la bienvenue dans le domaine des Titans. En tant qu'alliée du Seigneur Cronos ! »

Les yeux se changeant en un vert doré se posèrent sur le jeune prêtre, un large sourire se dessinant sur ses lèvres fines. Ne voulant pas le déranger dans sa méditation, elle n'avait pas osée ouvrir la bouche pour le saluer...

« Je suis enchantée de faire votre connaissance, cher prêtre de Cronos, excusez-moi de vous avoir dérangé durant le duel qui oppose votre Dieu et son cher frère. »

Admirant de nouveau le combat entre les deux protagonistes, Eris ne pouvait toujours pas dire qu'elle était désolée de cette situation qui ne cessait de lui recharger ses batteries qu'elle continuait à absorber petit à petit, surtout moins magistralement que tout à l'heure.
Le prêtre avait un respect envers elle qui toucha énormément la Déesse, mais elle ressentait émanait de lui un certain malaise. Avait-il peur d'elle ? Certes, par le passé elle avait massacré quelques personnes, notamment la massacre qu'elle avait fait chez Poséidon lors d'une folie passagère. Heureusement, Hypnos était venue la chercher et l'avait calmé, mais est-ce que ses deux frères et sa soeur Hécate étaient toujours parmi eux ? Evidemment, Nyx n'était toujours pas revenue sur Terre, ce qui attristait beaucoup la jeune Déesse.
Perdue dans ses pensées, elle sortie de ses songes grâce à la voix du prêtre du Cronos dont elle ne connaissait pas encore le prénom...

« Le Seigneur Coeos se trouve sous la domination mentale d'un ennemi inconnu qui cherche à assassiner Cronos. Il se trouve par ailleurs que sa majesté Rhéa ainsi que Phoebé se sont révoltés contre Cronos et ont rejointes les Olympiens pour le destituer. Coeos est revenu ainsi de sa mission, nous ignorons pour le reste jusqu'à quoi cela aboutira. »

Rhéa, la Reine des Titanides et sa plus jeune soeur Phoebé avaient donc décidé de se révolter contre Cronos lui-même ? Qu'avait-il pu bien faire pour provoquer la colère de ses deux soeurs pour qu'elles en veuillent à son propre trône ?
Que pouvait donc être ce mystérieux ennemi qui avait lancé une folie sur Coeos ? Le seul qui avait pu réussir à rendre les dieux fous c'était le Fléau, paraît-il il a été vaincu depuis plusieurs années...
C'est alors que l'idée d'aller chez Zeus au Mont Olympe lui vînt à l'esprit, au pire des cas, elle risquait de rencontrer les deux Titanides qui lui expliqueraient la discorde entre les Titans.

« Je vous remercie chez prêtre pour vos explications, je pense m'en aller de ce pas au Mont Olympe rencontrer les soeurs de Cronos. Je ne suis malheureusement d'aucune utilité ici et mon rang ne peut arrêter ce terrible combat qui ne cesse de me redonner des forces... »

Puis, le doute vînt à l'esprit de la Déesse, est-ce que cet inconnu qui avait rendu fou Coeos, n'était donc pas de mèche avec les Titanides pour destituer Cronos ? Bien évidemment, cette réflexion ne resta qu'une idée dans son esprit qu'elle ne voulait surtout pas évoquer au prêtre. Néanmoins, tout ce qu'elle espérait c'est que Coeos ne s'en prenne pas ensuite à lui.

« Si vous avez besoin de moi, n'hésitez pas à m'appeler. Je suis revenue parmi vous grâce à une prêtresse et j'ai beau être une Déesse, je vous respecte énormément pour votre dévouement envers certains d'entre nous. Si Cronos vient à succomber, ne restait pas devant Coeos... »

Dans un clin d'oeil, la Déesse repartie comme elle était arrivée, la douce mélodie du départ n'était qu'un simple petit murmure jusqu'à ce que Eris passe les portes du Temple de Cronos et de Rhéa. Elle était partie en direction du Mont Olympe espérant découvrir ce qu'il se passait réellement dans le Monde d'où elle venait à peine de revenir...


Arrow Mont-Olympe
Revenir en haut Aller en bas
Thales
Newbie
avatar
Messages : 1091


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mar 30 Avr 2013 - 18:53

Japet revint enfin au bercail. Il avait pris son temps dans son voyage dimensionnel, le temps de sécher ses larmes. Il posa le pied sur le sol noir du Château et senti directement le cosmos de ses frère se battant , se déchirant. Est ce que Cronos oserait une nouvel fois tuer un membre de sa famille ? De toute façon le titan des dimensions avait déjà choisie son camps. Sa sôma brillait dans les ténèbres et il vit Tabris, le prêtre qui avait osé paralysé un titan avant de s'enfuir comme un voleur.

_ Tabris , tu dois obéissance au titan alors comment ose tu utiliser tes pouvoirs contre eux.

Le cosmos du titan des dimensions commença à augmenter son cosmos signe de sa colère. Aucun n'avait le droit de toucher a Japet mais celui ci était près à lui pardonner si son explication était satisfaisante. Le combat au loin semblait violent et les éclairs de Coeos valsait. Ainsi donc son frère avait choisie son camp mais lequel ? Phoebe n'aurait jamais aussi stupide pour tenter une attaque frontal fasse à Cronos alors à quoi rimait se combat. A moins que Coeos faisait cela de son plein grès pour éviter que la fureur du roi s'abatte sur celle qui l'aimait.

_ Le crépuscule des titan commence donc par ce combat. Cronos n'a jamais su s'adapter à se monde ou son fils règne car il n'a pas su aimer son fils . Aujourd'hui certain titan on décidé de prendre leur destin en main. Si cela doit finir comme cela alors il en sera ainsi et j'accompagnerais le roi vers son destin même si celui ci n'est pas glorieux.

Le titan tourna le dos au prêtre , souhaitant regarder le combat de ses deux frère. Il s'occuperait du cas de Tabris suivant la réponse , il subira un châtiment exemplaire. Mais l'heure était au spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Tabris
Newbie
avatar
Messages : 587


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mar 30 Avr 2013 - 19:38

La réponse de la déesse ne se fit pas attendre, elle daigna baisser le regard vers lui et le prêtre crut un instant voir ses yeux luir entre l'or et l'émeraude. Ses cheveux blonds ondulèrent au rythme des fluctuations de son cosmos, nul doute qu'elle avait dû profiter de l'intensité du combat. Tabris fut soulagé lorsqu'elle le salua simplement, elle n'avait pas l'air aussi portée sur les cataclysmes quand on la voyait aussi élégante. À moins que tout cela ne soit qu'artifices et dissimulations…

- "Ne vous excusez pas, ce combat ne m'a pas épargné même de ce côté, mais si Coeos vient à périr, il serait problématique que je manque d'énergie en effet."

D'un énième coup d'oeil sur le combat, Tabris vit Coeos utiliser l'Ebony Rapier avec une habilité digne du véritable titan… mais qui était cette entité maléfique au final ? Aurait-elle un rapport avec le soudain retour d'Eris ? Tout cela n'augurait rien de bon pour le prêtre. Il lui est impensable de croire que la soeur et la femme de Coeos aient pu lui faire subir une telle torture, mais si la culpabilité des deux titanides s'avérait vérifiée alors elles ne mériteront aucune clémence de son point de vue.
Venant de Rhéa, Tabris se doutait bel et bien que ce n'est plus la mère courroucée mais l'épouse bafouée qui se révoltait ouvertement à présent. Folie ou pas, les autres titans subissaient des représailles au nom de Cronos, son prêtre le contempla au-delà des tourbillons enflammés… Coeos sera le premier sang versé sur le long chemin de croix que tous les titans emprunteront à l'avenir.

- "En Olympe ? Je n'oserai pas douter de vous mais… prenez garde, déesse !
L'Occasion semble trop belle pour eux, ils se feront une joie d'exterminer tous les alliés de notre Roi une fois la déclaration de guerre prononcée de vive voix."


L'Hiérophante salua la déesse et lui souhaita de revenir saine et sauve, celui ou ceux qui s'en sont pris à Coeos sont en Olympe et le prêtre en mettrait sa main à couper. Reprenant alors ses positions, Tabris fit brûler son cosmos pour guérir de ses blessures et érigea définitivement son Absolute Terror Field. Le combat faisait rage à tel point qu'aucun des deux titans n'a semblé se rendre compte de la présence d'Eris, mais peu importe, Tabris se figea raidement en appui avec sa lance et ferma les yeux. Son cosmos irradia alors de nouveau et renouvela ses fluctuations de plus belle, la tâche d'éviter le trépas et la chute du titan au Tartare sera vitale pour la suite… sa seule réjouissance est qu'il se fera une joie d'analyser cette entité factice avant de la laisser rejoindre le Tartare.

Sa conscience se transfigurait lentement mais un nouveau cosmos vint troubler sa méditation, il réouvrit les yeux et vit apparaitre Japet. Si seulement Eris était restée elle aurait pu s'interposer mais Tabris en doutait fortement, il déglutit en laissant la parole au titan sans bouger un cil. Sa rage se faisait sentir comme un volcan au bord de l'éruption, ses paroles furent paradoxalement glaciales et sans détours. L'Hiérophante l'écouta attentivement sans pour autant briser sa concentration, le temps pressait et voir Japet lui tourner le dos le rasséréna. Il acceptera sa punition quelle qu'elle soit quand Coeos sera sauvé !

- "Votre pardon m'est précieux, Seigneur Japet ! Croyez-le bien, ma fidélité aux titans est inflexible et le restera. Cependant, la situation exigeait que je vous retarde suffisamment longtemps dans ce cas de figure, Cronos est dans une rage terrible et m'a explicitement ordonné de vous tenir à l'écart de sa fureur lorsqu'il prendrait les armes. Cette folie semble aller bien plus loin qu'une simple déformation des souvenirs, le Roi souffre et cherche sa rédemption... mais il n'a guère d'espoir m'a t'il dit."

Tabris ne se faisait pas d'idée, Japet n'allait pas laisser passer l'affront qu'il ait émané d'un ordre supérieur ou non. Tabris détourna les yeux, il restera quoiqu'il arrive, les titans sont ses maitres et jamais il ne les trahira. Cela, c'est une certitude !


Dernière édition par Tabris le Sam 8 Juin 2013 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thales
Newbie
avatar
Messages : 1091


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Jeu 2 Mai 2013 - 1:18

_ Contrairement à la titanomachie, les titans ne soutiennent pas Cronos voilà pourquoi il est furieux. Tu m'as retardé pour rien car de toute façon Coeos vas mourir. Ce que je me demande c'est pourquoi Coeos à décidé d'attaquer seul le roi .

Coeos était celui qui savait alors pourquoi il avait il pris une initiative aussi grotesque ? La puissance de Cronos demeurait bien supérieur à celle des autres titan cela ne faisait aucun doute. Mais ce qui était fait ne pouvait plus être empêché désormais et il fallait réfléchir à la suite.

_ De toute façon , si Rhéa à décidé d'aller voir ses fils alors on va avoir de sérieux problème et il nous faut trouver des alliés et je ne vois pas qui osera se retourné contre Zeus si jamais il venait à intervenir.

Japet pensait à quelque chose mais son plan n'était que de la folie simple c'est pourquoi il décida de ne pas en parler maintenant. De toute façon seul le roi avait le droit à une initiative diplomatique et les titan ne devais que les suivre. Cronos avait décidé de traité le maitre des dimensions comme un simple soldat donc il n'avait même plus sont avis à donner et il lui restait Tabris. Mais à qui le prêtre restait fidèle , il n'en savait rien.

_ Dis moi Tabris , pour qui ton cœur balance ? Pour les titans ou pour Cronos ?

Quelque soit la réponse du prêtre , il devait être conscient que c'est ujn membre de la famille qui dirigera de toute façon et que si le roi venait à perdre , alors il allait devoir s'habituer à avoir un nouveau patron.
Revenir en haut Aller en bas
Tabris
Newbie
avatar
Messages : 587


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Jeu 2 Mai 2013 - 19:20

Tabris eut un sourire contrit en entendant Japet, effectivement il l'avait retardé en vain. Qui sait si l'en a été autrement pour Prométhée et Typhon, étaient-ils retardés à cause de son sortilège ou fomentaient-ils un plan de rébellion eux aussi ? Peu importe, tant que le champ de bataille ne se transformait pas en colisée de gladiateurs alors le prêtre pourrait continuer à magnifier son cosmos en paix.

- "Coeos mourra certainement, mais seule l'entité maléfique qui le possède rejoindra le Tartare. Je veillerai à le sauver, quant à son état la seule chose dont nous sommes sûrs c'est qu'un ennemi a dû lui infliger une attaque mentale alors qu'il avait pour mission de rapatrier Rhéa et Phoebé de l'Olympe. Je ne suspecterai pas les deux titanides tant que nous n'aurons pas de preuves tangibles !"

Zeus serait-il l'instigateur de tout cela ? Manipulait-il sa mère et la Titanide de lumière ? Rien n'est moins sûr, mais Eris avait bien choisi son moment pour se réincarner au milieu de toute cette discorde. Tabris écouta les constatations du Titan et approuva d'un signe de tête, respirant profondément alors que son cosmos le nimbait à présent d'une lumière aussi blanche et laiteuse que la Voie Lactée. La puissance de ressusciter Coeos n'était pas loin, mais quelque chose d'encore plus grand semblait s'ouvrir à lui, quelque chose que Japet et les autres Titans devaient connaitre eux…

- "À ce propos, je dois vous annoncer le retour de la déesse Eris. Je viens de lui parler et l'informer de la situation globale, elle est partie régler des affaires en Olympe peu avant votre arrivée !"

Si Cronos et Japet veulent des alliés de poids, alors ils verront le retour d'Eris comme une bénédiction ce qui est agréablement paradoxale concernant la déesse des maux et de la discorde. L'Hiérophante sentit alors sa conscience devenir plus lucide que jamais, il connaissait le septième sens et le maitrisait plus ou moins quand il enflammait suffisamment son cosmos mais cette énergie… elle était encore beaucoup trop floue et lointaine. Il ouvrit de nouveau ses yeux en se voyant à présent irradiant de blancheur cosmique, une chaleur énorme diffusée tout autour de lui… c'est la bonne voie, son don de résurrection s'éveillait. Cependant, la question soudaine de Japet le désarçonna:

- "Seigneur Japet… je comprends que vous puissiez douter, en de telles circonstances vous tous auriez raison de douter les uns des autres. Sachez que je suis fidèle à l'ensemble des Titans, bien que Cronos conserve une supériorité hiérarchique qui m'influence plus que le reste.
Mais… je ne sais pas si je pourrais rester aveugle devant la Chute du Roi, si cela est l'unique volonté des Titans de le détrôner alors je m'y plierai. Votre frère et Roi combat pour vous tous, de même pour moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Cronos 1
Newbie
avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Dim 26 Mai 2013 - 12:26

« Tabris. Va soigner de toute urgence mon frère et prodigue lui tous les soins possibles. » Ordonna-t-il alors que sa voix trahissait une fureur naissante.


« Japet. Tu répareras sa Sôma. » Exigea-t-il d’une voix orageuse.


La Pression Royale était à son niveau fort, symbole de sa colère sourde. Il avait toujours souhaité la neutralité et l’indépendance de son domaine. Il ne voulait être mêlé à aucune situation de ce monde. Il voulait la paix de sa famille. Cronos commençait à perdre son calme légendaire. Il commençait à en avoir assez qu’on s’en prenne à sa famille. Si des gens voulaient la guerre, ils n’étaient pas loin de la déclencher.
Revenir en haut Aller en bas
Thales
Newbie
avatar
Messages : 1091


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Dim 26 Mai 2013 - 22:15

Le combat était fini et Cronos avait gagné. Le roi voulait que la Sôma de Coeos soit réparé mais il lui fallait son sang pour cela. Japet ne dit rien car il restait tout de même une certaine tension dans le Labyrinthe de Cronos. Selon Tabris , Eris était revenue en se monde mais le titan des dimensions ne l'avait pas vue.

_ Majesté, il serait peut être temps d'en finir avec tout cela et accepté les conditions de Rhéa et Phoebe pour le bien de tout les titans. Il ne reste plus que moi pour mener à bien les missions des titans et si nos sœur ont réalisé des alliances avec certains camp nous ne pourrons combattre les légion qui seront contre nous.

Bien qu'il n'était plus en odeur de Sainteté, Japet avait prévenue son roi. Ils leurs fallait des alliés au plus vite car les filles avaient eu le temps de mettre au point un plan pour combattre Cronos et ce qu'il restait de ses allié. De plus le titan des dimensions voulait avoir une discussion avec son frère une fois qu'il sera guéri. Tabris avait pour tâche de soigné Coeos en espérant que les blessures de ce dernier ne soit pas trop grave. L'ancêtre de l'humanité s'adossa à un mur en attendant les futurs ordre de son roi car il est maintenant le dernier des titans sur lequel il pouvait compter.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos 7
Newbie
avatar
Rôle : Coeos, le Titan de l'éclair noir
Messages : 186


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
308/420  (308/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Ven 31 Mai 2013 - 10:36

Le chaos. Il n'y avait que le chaos qui m'entourait dans cet étrange monde où j'avais attéri. Soudain, une lumière, je m'en approchais doucement. Un instant plus tard je me retrouvais sur le Mont Olympe et la vision de ma femme et de ma Reine disparaître avec Zeus se déroulait à nouveau sous mes yeux. Puis, la scène suivante était floue, je discutais avec quelqu'un, je ne distinguait pas son visage. En un éclair, je sentis la colère en moi et une gorge entre mes mains. Puis, un ordre et un horrible mal de tête. L'instant d'après, je me revoyais attaquer Cronos.

Mon sommeil fut agité. Je repris lentement conscience. Je sentis le sol froid dans mon dos. Une voix me parvint aux oreilles:

« Tabris. Va soigner de toute urgence mon frère et prodigue lui tous les soins possibles. »

Lentement j'ouvris les yeux mais ne distinguait qu'une silhouette floue qui se penchait sur moi. Je me sentais très faible, mais néanmois vivant. Mais le mieux de tout ceci, était que je me sentais à nouveau moi.
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 882


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Ven 31 Mai 2013 - 18:21

Océan était arrivé en hâte au palais. Il venait a peine de se réincarner dans son temple lorsqu'il avait sentis qu'un combat avait lieu dans le palais de Cronos.

Il s'était hâté, pensant découvrir des ennemis, mais lorsqu'il avait poussé les portes du palais, c'était le corps de Coeos qui gisait.

Quelque chose avait du se produire. pensa le titan. Tabris était penché sur le corps de son frère, s'affairant pour le soigner. Au fond du palais, il apercevait Cronos, armé de sa faux, le mégas drépanon, le regard encore rougit, signe qu'il avait mené un combat.

Les apparences faisaient penser qu'un combat avait eu lieu. Cependant c'était illogique. Comment Coeos, le plus doux et le plus altruiste de ses frères aurait-il put se retourner contre Cronos?

Revenir en haut Aller en bas
Promethée
Titan de Cronos
avatar
Messages : 535


Caractéristiques
Vie Vie:
84/205  (84/205)
Cosmos Cosmos:
104/295  (104/295)
Armure Armure:
140/280  (140/280)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Ven 31 Mai 2013 - 18:38

A son arrivée au Temple de Mnemosyne et Crios, il n'y avait personne, ni le pretre Tabris qu'il avait ressentit un peu plus loin dans le royaume, ni son père Japet qu'il ressentait lui aussi au loin. Personne ne gardait l'entrée du Royaume de Cronos et donc le temple de Mnemosyne et Crios. Promethée ne savait que faire. Il effectua quelques frappes dans le vide pour se defouler et se derouiller un peu mais il arreta très vite, pensant ineluctablement a cette sensation qu'il ressentait de tout son etre. Un gros malheur allait tomber sur les Titans mais comment prévoir plus que ce pressentiment. Promethee ne savait que faire, il fallait rejoindre les siens. Il decida donc de quitter le temple de Mnemosyne et Crios et allait rejoindre ses congénères au temple de Cronos. Sans attendre il traversa donc le Cronos Labyrionthos pour rejoindre son roi au Chateau de Cronos et Rhéa.

A son arrivée, il y retrouva tout le monde. Cronos son roi et Tabris son pretre, ainsi que son père Japet, les Titans Coeos et Oceanos. La troupe des Titans se retrouvaient de plus en plus réincarnée dans ce monde. Il s'approcha de son père et de son roi, mis un genou a terre et un poing sur le coeur.

Seigneur Cronos...Père...me voila de retour de l'ile d'Ithaque qui est toujours sous notre controle. Me voici donc au rapport et prêt à prendre mes ordres.

Promethée attendait ses nouvelles directives.
Revenir en haut Aller en bas
Tabris
Newbie
avatar
Messages : 587


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Ven 31 Mai 2013 - 21:17

Le combat venait de prendre fin, les deux Titans en avaient fini. Bien que l'issue de cet affrontement ne laissait qu'un goût amer de trahison aux yeux du monde qui s'amassait ici, on apercevait en Cronos toute la fureur sourde prête à emporter le responsable de l'état du Titan de l'Éclair noir. Le mieux pour le moment était de faire taire ses émotions, sans se l'avouer à lui-même, Tabris était littéralement terrifié par ces divinités dont il ne pourrait jamais se sentir proche de par leur force. Les voir s'affronter et déchainer leurs cosmos à un niveau tel qu'on croirait que le monde allait y passer tétaniserait n'importe qui, mais c'est en cela qu'on reconnait de vrais dieux, maitres de l'univers.

Cronos prit la parole devant Japet et le prêtre, ils allaient devoir se charger tous les deux de Coeos. Tabris inclina simplement de la tête, le visage vide de toute expression et quasiment livide, il n'avait plus la force de soutenir leurs auras bien trop puissantes pour lui qui suffoquait en silence. D'un coup vers Coeos, il eut envie de verser des larmes pour une raison qui lui échappait. Tout ce combat n'a eu aucun sens sinon de creuser une nouvelle marge de faiblesse dans leur camp. Japet suggéra alors au Roi d'y mettre un terme et accepter leur défaite face aux Titanides rebelles, était-ce la meilleure chose à faire ? Si elles viennent à rassembler un battalion, qu'adviendrait-il alors ?

Les portes du château s'ouvrirent pour laisser entrer successivement Prométhée qui semblait indemne et un nouveau Titan qui lui était encore étranger. De haut en bas, le prêtre détailla celui qui correspondait à Océanos, du moins à un détail près que les archives du Tartarus lui en font la description. Tabris avait acquis assez d'expérience spéculative pour identifier les divinités au fil de ses cheminements spirituels, en tout se trouvait 4 Titans majeurs et le créateur de l'humanité réunient dans cette enceinte. L'Hiérophante s'avança en direction de Coeos qui gisait semi-inconscient au sol, son expression ne dévoilait qu'inertie et souffrance... Tout simplement impensable, qui avait pu commettre un tel sacrilège et plus important qui en avait eu la capacité ?

- "Est-ce vraiment elles qui ont dénaturé le Seigneur Coeos ?" se demanda t'il à haute voix, évitant le contact visuel mais posant clairement la question aux Titans dans la salle.

Leurs opinions lui sont secondaires, ce que Tabris voulait est que tous se questionnent sur ce qui se tramait véritablement à cette heure même. Il se pencha vers le Titan à l'article de la mort et sans attendre posa la main sur son front, toutefois son envie de sonder l'âme du Titan le révulsait. Jamais il n'oserait profiter de son état pour vérifier ses souvenirs, a fortiori si Cronos ne l'eut pas fait lui-même. Sans plus attendre, le cosmos radiant du prêtre s'enflamma de halos diffusant sereinement l'énergie vitale nécessaire à la guérison. Très vite, le corps entier du porteur des éclairs noirs s'entoura d'un cocon de plasma blanc flamboyant de vie. Jusqu'au bout, Tabris ne profana pas son esprit tout comme il se refuse à laisser le sien se faire envahir, pour lui la véritable puissance n'est pas de dominer chaque parcelle de l'univers ni dévaster des nations et répandre le chaos dans les âmes des vivants... être puissant c'est accorder cette puissance à tout ce qui constitue la création, semer la vie comme on sèmerait des champs. Ces dogmes innés dans ses pensées le lui imploraient depuis son éveil au Tartare !

- "J'ai beau ne pas encore connaitre leurs majestés Rhéa et Phoebé, mais je doute que tout cela soit l'unique oeuvre de leur volonté de changement ou encore des manigances de l'Olympe... le mécanisme du destin a scellé les dieux dans une trame qui ne mène qu'à leur extinction, il n'y aura point de nouveau départ tant que la chaine du cycle ne sera pas brisée !"

À ces mots, Tabris relâcha sa concentration et laissa Coeos sortir de sa bulle de régénération, cette tâche fut un calvaire qu'il garderait pour lui. Puisant dans sa volonté pour ne pas s'écrouler devant l'assemblée il sourit doucement à Coeos d'un regard chaleureux. En dépit de ce combat, il s'était accroché à la vie et le prêtre ne pouvait que l'en louer discrètement.


  • Transmission de cosmos - Capacité spéciale de cosmos.

    Pouvoir singulier permettant au prêtre de transmettre son énergie aux guerriers via la conversion de son cosmos, restreint selon la distance, le pourcentage de transmission est déduit de 25% à chaque domaine d’écart.


Coeos reçoit 150 pts à répartir entre Hp et Cs !

Au tour de Cronos dont les traits du visage pulsaient de rage entre chaque pli, l'hiérophante s'approcha et saisit le bras du Roi des Titans sans aucune réserve. Son énergie restante se diffusa à travers l'ichor de la déité, lui accordant un regain certes mince mais ultime. Toute son énergie venait d'y passer, Tabris vit trouble et relâcha le poignée de Cronos mais se tint ferme avec sa lance sans plus vaciller. Son cosmos ne brillait plus, il ne lui restait que le strict minimum pour ne pas perdre ses pouvoirs. Coeos avait maintenant assez de force pour verser de son ichor sans danger majeur, il signifia à Japet d'un regard soutenu qu'ils pouvaient s'occuper de la Sôma.

Cronos reçoit 20 pts à répartir entre Hp et Cs !

Il avait froid et se sentait vide mais serein d'une certaine manière, cette bataille leur en a coûté, il pouvait se réjouir en silence qu'aucun des deux titans n'y ait laissé la vie. Sans dire un mot de plus, il s'éloigna du centre de la pièce pour aller s'asseoir sur un siège un peu plus loin des trônes. Ses yeux ne soutenaient plus de rester ouverts, mais son esprit restait en alerte et ils attendaient d'entendre ce que le conseil des Titans prévoiera pour la suite des évènements.
Stats Rp
Points d'armure: 420
Points de vie: 150
Points de cosmos: 175 - 150 (Coeos) - 20 (Cronos) = 5


Dernière édition par Tabris le Jeu 4 Juil 2013 - 23:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 882


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Sam 1 Juin 2013 - 10:17

Pendant que Tabris soignait ses frères. Océanos s'interrogeait. Pour qu'un combat ait eu lieu entre Coeos et Cronos, il y'avait du se passer quelque chose. Océanos était soucieux, il pensait arriver dans un clan uni, et il arrivait dans un lieu de désolation. Quelque chose n'allait pas. Quelque chose avait du se produire.

Que c'est il passé ici? interrogea le titan, la voix lourde de reproches, mais surtout d'inquiétudes.. Pourrais je savoir pourquoi, au lieu de vous préparer a combattre vous vous affronter? Je viens seulement de me réincarner, c'est pourquoi je veux que vous m'expliquiez en détail tout ce qui c'est passé. Et n'oubliez aucun détail.Ce qui se trame semble grave c'est pourquoi je dois tout savoir.







Revenir en haut Aller en bas
Cronos 1
Newbie
avatar
Messages : 3101

Avertissement(s) : 2eme Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Sam 8 Juin 2013 - 10:56

Il luttait. Il combattait. Il jugulait cette irrépressible envie de se laisser dominer par la fureur. Non… Il devait impérativement se calmer et garder la tête froide. Cette nouvelle épreuve, aussi éprouvante soit-elle, demandait une concentration de tous les instants, une réflexion intense et une prise de distance par rapport aux évènements essentiels. En aucun cas, il ne devait céder à une quelconque pulsion émotionnelle. Selon Japet, il devait accepter les conditions émises par sa sœur et sa femme ? Pour le bien des Titans ? Certes, il ne restait plus que lui pour les missions et il était fort à parier que Rhéa et Phoebe ramènerait du renfort. Il avait une petite idée de ces renforts.


« Ce trône est un symbole. La preuve de notre bonheur, de notre décadence et de notre espoir. Je demeure l’entier responsable des actes du passé. En conséquence, il est de mon devoir de me racheter auprès de chacun de vous, d’expier mes fautes et d’offrir à ce monde l’utopie que nous avions connu jadis. Personne ne prendra mon titre tant que je n’aurais pas accompli mon devoir. De plus, il est totalement inconcevable que ma sœur ou femme prenne ma place alors qu’elles ont demandé le soutien de personnes extérieures. Nos problèmes doivent être réglés en internes. Si nous ne sommes pas capable de résoudre nos propres soucis par nous-mêmes, alors que sommes nous capable de faire dans le fond ? Sommes nous vraiment des Titans, Fils et Filles des Dieux Créateurs ? Ne valons-nous pas mieux que cela ? Sommes nous dépendants des autres ? » Demanda Cronos d’une voix, à la fois calme et froide, se laissant soigner par Tabris et surveillant de temps en temps l‘état de santé de son frère.


Progressivement, la Pression Royale s’amenuisait pour ne devenir qu’un soupir, une existence marquante mais présente, douce mais permanente. Cronos posa une jambe sur l’autre et laissa sa plénitude habituelle l’envahir.


« Nous savons que Rhéa et Phoebe ont pu rencontrer Zeus. Nous savons toutes et tous sa haine envers moi. Pour l’instant, il ne m’aspire qu’une profonde indifférence et tout le monde sait bien que nous ne nous entendons pas vraiment. J’ai essayé de jouer mon rôle de Père mais j’ai échoué. Ce n’est pas bien grave: j’ai encore tout mon temps pour y parvenir car je ne suis pas pressé. Néanmoins, il est temps pour nous de passer à l’action. Nous devons trouver une solution de contre attaque. Nous avons deux possibilités. » Poursuivit le Roi des Titans alors qu’il se leva de son trône, caressant doucement le dossier de son siège royale et se dirigeant vers l’Assemblée.


« Effectivement, nous pouvons prendre les armes et pourchasser les deux Traîtresses. Ce faisant, puisque je ne souhaite pas demander de l’aide extérieure pour régler une solution intérieure, nous ne devrions compter que sur notre propre force. Nous serions certainement amenés à affronter nos deux sœurs et les alliées. D’ailleurs, nous devrions peut être nous demander qui peuvent être leurs soutiens. J’ai ma petite idée en tête. Ce n’est qu’une hypothèse parmi tant d’autres. Mais j’aimerais avoir votre avis. Voici donc la première possibilité qui nous est offerte. » Proposa le Seigneur des Divinités Anciennes alors qu’il se rapprocha de Coeos et s’assura de sa bonne santé.


« Mais, nous avons aussi une deuxième possibilité. Nous pouvons voir les choses autrement. Il nous est permis d’opposer à une vérité violente déterminée, une opposition calme, courtoise mais farouche. Notre sérénité devra alors faire face à la fureur justifiée ou injustifiée de nos adversaires. Au lieu de guerroyer, nous pouvons discuter, convaincre et démontrer que nous ne sommes pas des divinités sanguinaires. Que le monde voit à quel point nous pouvons être sages et réfléchis. Nous pouvons procéder comme nous l’avons toujours fait dans le temps. Nous pouvons discuter et voter. Alors, notre décision sera irrévocable et personne ne pourra la contredire. Car, telle a toujours été notre vérité dans le fond. » Suggéra l’Observateur Divin alors qu’il regarda un à un chaque membre de sa famille et son Prêtre.


Puis, il se rassit sur son trône. Son plan était très simple. Il l’avait mûri depuis bien longtemps. Mais il y avait encore trop de points inconnus dans cette histoire. Il fallait réfléchir ensemble pour essayer d’obtenir le plus d’informations valables. Il y aurait des surprises. Mais il était préférable d’avoir le moins de stupéfaction possible. Au maximum, tout devait être prévisible: les choses devaient être pensées, évoqués, suggérées.


« Il y a plusieurs choses que j’aimerais que vous sachiez. La première est que j’ai libéré de ces obligations notre Chevalier Noir Humain, Tatsou. Il a émis la volonté de vivre parmi ses propres moyens. Notre jeune humain, ayant développé un profond penchant pour le combat, je lui ai conseillé de se rendre auprès d’Arès. Le risque existe qu’il devienne de plus en plus fort et qu’il devienne une menace pour notre camp. Pourtant, une chose est assurée: il ne nous fera rien si nous ne lui faisons rien. Voilà donc la première vérité. Deuxième chose: comme vous le savez, j’ai affronté Coeos. Une chose est assurée: notre frère ne m’aurait jamais provoqué délibérément » Commença-t-il en appuyant son regard sur le Titans des Éclairs Noirs. « Je l’ai envoyé en Olympe pour convaincre nos sœurs de ne pas aller plus loin dan leurs entreprises. À son retour, il a changé de comportement et a voulu me tuer. Je n’ai aucune preuve absolue et tangible. Pourtant, au fond de moi, je suis persuadé qu’on a manipulé son esprit. La manière dont nous avons échangé nos discussions, pendant notre affrontement, différait trop du comportement habituel de mon frère. Il était agressif et arrogant. Alors que l’attitude de Coeos est sage et humble. De plus, ceci s’est déroulé sur les Terres Olympiennes, domaine sous la protection de Zeus, Roi de ce Monde. Il est donc, en partie, responsable de cet acte. Nous devons absolument trouver l’identité de celui ou celle qui a manigancé tout cela. Et, bien entendu, il devra subir un châtiment exemplaire. Quiconque ose s’en prendre à notre famille devra le payer de sa vie et connaître notre courroux pour l’éternité. » Reprit Cronos de sa voix calme, tranchant nettement avec la détermination de ses propos, la Pression Royale ne cillant jamais, restant statique, calme et neutre.


« Je suis votre Roi. Car cela a été décidé ainsi. Néanmoins, j’ai toujours fait en sorte de garder notre indépendance. Je m’attache à vous protéger et à vous préserver. Ais-je raison ? Ais-je tort ? Je tâche aussi de vous laisser un maximum de liberté en échange de notre autonomie et de la neutralité de notre camp. Certains d’entre vous pensent peut être que je suis un peu trop laxiste. Mais j’ai assez vu de combat dans toute ma vie. Loin de moi l’idée d’être un pacifiste car le combat demeure toujours une nécessité. Néanmoins, j’aimerais retrouver une certaine forme de paix pour nous toutes et nous. Certes, je peux me montrer impitoyable. Néanmoins, cela sera contre mon gré. Au moment où, très probablement, je serais jugé par mes sœurs et mes enfants, vous avez tout à fait le droit de me critiquer. Néanmoins, l’évènement, que nous allons traverser, ne doit pas servir à nous séparer mais à nous rassembler. » Conclus Cronos en regardant intensément chaque membre de sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 882


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Sam 8 Juin 2013 - 14:01

Le titan écouta son frère annoncer les évènements tragiques qui s'étaient déroulés. Un combat avait bel et bien eu lieu entre ces frères. Mais pas par leur volonté. Quelqu'un semblait être intervenu et les avaient forcés à jouer cette sinistre comédie. Océan voyait Cronos trembler de rage tout en s'efforçant de se contenir. Quelle que soit cette personne,; elle allait regretter son geste. Cependant, lorsque Cronos évoqua la trahison de Phoebe et Rhéa, le fait que celles ci soient allées jusqu'à rencontrer Zeus, leur ennemi juré, celui qui les avaient chassés, ce fut au tour d'Océan de tenter de contenir la rage qui montait en lui. Comment avaient elles pu oser! Océan n'avait que faire des tentatives de réaction pacifique de son frère. Certes celui ci avait raison, il fallait agir de manière réfléchie, cependant il ne pouvait accepter une telle trahison.
Est ce bien vrai, Cronos? dit il d'une voix où la colère perçait à chaque mots. Est-il bien vrai que Phoebe et Rhéa ont osé s'allier avec nos ennemis? Peu m'importent les raisons, comment ont elles pu oser s'allier avec ceux qui nous ont bannis de ce monde? Si tel est le cas il nous faut agir. Nous sommes les titans! Des êtres suprêmes, enfants des créateurs de ce monde. Je ne tolèrerai pas cette trahison! Notre situation est déjà délicate, comment osent-elles nous trahir par dessus le marché? Je m'en vais leur faire regretter leur trahison. Si tu veux m'en empêcher fait vite Cronos. La décision d'un châtiment t'appartiens peux être mais si tu es incapable de te montrer ferme face à l'inacceptable, alors je le serai à ta place! Si tu ne fais rien pour m'arrêter, bientôt, elles baigneront dans leur sang!
Revenir en haut Aller en bas
Thales
Newbie
avatar
Messages : 1091


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
190/190  (190/190)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Lun 10 Juin 2013 - 15:31

Toute la tension n'était pas retombé et la présence de Océanos ne contribuait pas à apaisé l'atmosphère. Japet , avait une approche différente de la question et n'arrivait pas à considérer ses sœur comme des traitresses. Le maitre des dimensions se fichait également des plans de Cronos qui allait encore envoyer tout les titans dans le mur ou dans le Tartare. Cette guerre fratricide allait finir en bain de sang, l'îchor des titan allait couler à flot.

_ Cronos , je vais être clair avec toi soit tu abdique et tu nous sauve tous soit tu restes sur le trône et tu nous condamne tous. Ta femme est en train de faire une chose que tu n'as pas réussi à faire: faire du panthéon grec une vrai famille en s'alliant avec Zeus, le dieu qui t'a battu non pas une fois mais deux fois.

Japet avait dit ce qu'il avait à dire et la décision final revenait encore à Cronos. Le titan des dimensions n'avait aucune envie de livrer une guerre à ces sœur pour un trône qu'il ne considérait guère. Il avait toujours voulut voir Cronos comme son petit frère et non comme un roi. Mais il souffrait de la même maladie que son père et probablement la même que celle de son fils. Il se nourrissait du pouvoir , un pouvoir royal pour satisfaire son égo divin. Il n'avait rein appris de se monde comme Athéna l'a fait. Elle ne voit pas les humains comme une menace mais comme quelque chose de précieux à protéger.

_ Oceanos , calme toi. Ta colère n'as pas lieu d'être puisque dans le fond Phoebe et Rhéa ne nous on pas encore ouvertement trahi et tu ne peux reprocher à Rhéa d'aller voir son fils. Cependant il serait peut être nécessaire que j'aille leur parler étant donner que je suis le seul à ne pas vouloir les étriper sur place.

Le titan des dimensions se tût regardant l'ainé des titans. Japet n'était pas mécontent de le voir mais s'il venait pour tuer ses sœur alors lui non plus ne se le pardonnerait jamais et l'ancêtre de l'humanité voulait à tout prix empêcher cela.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos 7
Newbie
avatar
Rôle : Coeos, le Titan de l'éclair noir
Messages : 186


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
308/420  (308/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mar 11 Juin 2013 - 14:10

Je me sentais à nouveau moi, l'entitée maléfique qui avait pris possession de mon esprit et de mon corps n'était plus. La forme floue que je distinguait à peine, penchée sur moi semblait s'agiter. Je sentis revenir quelques forces en moi, mais j'étais encore un peu sonné pour pouvoir me relever. Tout autour de moi, j'entendais des éclats de voix. Je n'entendais que quelques brides de conversations mais je n'en comprenais pas le sens. Tout ce que je parvenais à comprendre était que quelqu'un autour de moi semblait très en colère.

Peu à peu, mes sens me revinrent. J'ouvris les yeux, la lumière du jour me fit mal à la tête mais je pouvais à présent distinguer où je me trouvais. J'étais sur le sol de la salle du trône, dans le palais de mon Roi. Puis, je pus à nouveau sentir les cosmos qui m'entourait. Il y avait Cronos et Japet, Prométhée mon neveu et ... Océanos ? Il s'était donc à nouveau réincarner ?! J'étais heureux d'apprendre que mon aîné avait retrouvé le chemin des siens après ce qui s'était passé à Delphes. Un cinquième Cosmos se faisait sentir, mais il m'étais inconnu. Sans doute appartenait-il à ce Tabris dont j'avais entendu le nom.

Peu à peu, je sentais à nouveau le poids de mon corps et le froid du sol dans mo dos. Bien que courbaturé de tous mes membres, je me redressa sur mes coudes. Ma position était des plus inconfortables. Je tournais la tête vers les protagonistes qui se trouvait un peu plus loin. Océanos avait les traits du visage contrariés et semblait fulminé de colère. Japet quant à lui paraissait plus calme. Cronos était assis sur son trône, le visage inlassablement sans émotion apparantes. Je parvins tant bien que mal à me mettre sur pieds et à me joindre à mes frères. Je redoutais cependant leur colère. Qu'allait-ils penser de moi ? L'un des douze Titans, si facilement ensorcelé et piéger dans son propre corps, et ayant tenter d'assassiner son Roi. Qu'importe, je subirais leur courrout s'il le fallait.

Tentant de faire un peu d'humour afin de détendre cette athmosphère pesante, je déclara de ma voix naturellement calme:

-J'ai manquer un épisode ?

Je savais pourtant que l'heure n'était pas à la plaisanterie, mais malgré la tension qui reignait, j'espérait apercevoir quelques sourires sur les visages de mes frères.
Revenir en haut Aller en bas
Tabris
Newbie
avatar
Messages : 587


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mar 11 Juin 2013 - 19:39

De son siège à l'écart, le prêtre des Titans reprenait lentement mais surement des forces. Il entendit les échanges de ses maîtres, les avis divergeaient entre Cronos et Japet. Quant à Océanos, l'opinion de l'aîné fut radicale ! Pour ce qu'il en comprit, Tabris sourit discrètement en signe d'approbation au projet de Cronos, le Roi des Titans était plus que digne du trône à ses yeux. Le reste des Titans demeurait partagé devant cette évidence, probablement la peur du Tartare qui ressurgissait en eux. Si défier Zeus était la seule menace, Cronos répliqua ne vouloir ni se battre ni capituler mais demeurer ferme et fidèle à son royaume ! C'est là que Tabris prit son mal en patience et commenca à cogiter sur la question, concernant la possible réaction des Titanides mais et surtout celle de Zeus. Ce dieu vaniteux et imbu de sa personne ne laissera pas les choses passer ainsi, les envahisseurs pourraient se montrer aussi imprévisibles que Cronos ne pouvait l'être. Encore une fois, Tabris riva son regard vers son Roi et d'un air mélancolique le contacta télépathiquement !

*Ainsi soit-il, mon Roi ! Pour ma part, ma décision est prise, je m'en vais plaider votre cause auprès d'Athéna. Bien que je ne sois pas certain qu'elle soit réincarnée, je compte sur la clémence de son autorité sur sa chevalerie dorée ! Zeus est bien trop belliqueux à votre égard, il vous attaquera quoiqu'il arrive au vu de son attitude au temple de Corona.*

Tabris essuya une perle de sueur sur son front, il allait devoir remonter à la surface où la caste des protecteurs avaient été dispersée sur ordre de Cronos. Être le seul mortel en ces lieux lui pesait quelques fois, d'ailleurs il partageait plus ou moins les principes d'Athéna quant à l'espoir et la justice. Cronos également, si sa mémoire était bonne. Il avait parlé de lui accorder le trône de l'Olympe si cela ne tenait qu'à lui, à cette heure, Tabris ne voyait pas ce que Rhéa et Phoebé reprochent concrètement à Cronos autre que sa pseudo-folie. Tous les Titans étaient passés par le Tartare et en gardaient des séquelles variables. Si leur unité en vient à se désagréger, alors le temps était compté. Le prêtre se leva alors et quitta l'assemblée, un dernier sourire entendu à l'adresse de son Roi !

Ses divinités sont sa seule famille à ce jour, lui qui ne connaissait rien du monde émotionnel humain parvenait à ressentir l'amour qu'un enfant pouvait éprouver envers ses ancêtres. Son coeur et son âme appartiennent aux Titans, qu'ils soient jugés condamnables ou non, Tabris les suivrait dans leur destin. Il sortit de la salle calmement, comme si il allait prendre congé temporairement. Son Roi en est avisé, c'est tout ce qui lui importe !

Arrow Sanctuaire
Regain du Prêtre (5 pts par jour réel)
Points d'armure: 420
Points de vie: 150
Points de cosmos: 5 + (5 x 11) = 60


Dernière édition par Tabris le Jeu 4 Juil 2013 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Océanos des courants
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Réparateur d'armure des titans
Médiateur de service
Messages : 882


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   Mer 19 Juin 2013 - 14:42

Océanos se calma peu à peu. Japet avait raison, sa colère était injustifiée. Cependant, c'était Coeos qui l'inquiétait. Qui avait été assez fou pour osé s'emparer du corps de son frère? Et surtout, qui possédait un pouvoir suffisamment grand? Océanos espérait que son frère ne garderait aucune séquelles de ce combat. Pendant ce temps, le prêtre des titans était partis vers une destination mystérieuse. Quand à Cronos, il restait obstinément muet. Soudain son frère se réveilla.
J'ai manquer un épisode ?
Son frère n'avait vraiment pas changé. Il tentait de détendre l'atmosphère. Cette tentative fit sourire Océanos, au moins il est vivant pensa t'il. Enfin, il avait retrouvé son calme. Se dirigeant vers le centre de la pièce, il prit une grande inspiration. Même si Cronos était le roi, c'était Océanos l'ainé et son avis avait une certaine importance.

Bien! dit-il. J'admet Japet, que ma colère est injustifiée. Je n'aurais pas du m'énerver. Cependant, la situation est grave. Je vais donc revenir sur plusieurs points qui sont apparus et tacher de tout mettre au clair afin que nous trouvions une solution. Tout d'abord, l'apparente trahison de Rhéa et Phoebe. Nous devons mener l'enquête. Si jamais elles nous ont trahis, nous devront réagir. Certe l'idée de les combattre serait une solution, mais je pense qu'elle ne résoudrait pas le problème. Ce qu'il nous faut trouver, c'est la raison pour laquelle elles en sont venues à cette extrémité. Et j'ai une idée la dessus, selon moi, le problème, c'est toi Cronos. Tu rêve d'un monde utopique où le monde vivrait dans la paix et l'harmonie. Cependant, il semblerait que tu ais oublié un point crucial: nous. Nous sommes ta famille Cronos. Tu es peut être notre roi mais tu n'es plus tout puissant. Nous ne sommes plus tout puissants. Comment espère tu installer un monde de paix si le monde actuel nous rejette? Je sais ce qui as entrainer ta chute. La malédiction de Théogonia c'est emparée de toi, te faisant placer le pouvoir au dessus de tout, même de nous. Au final, pour le conserver, tu es allé jusqu'à dévorer tes enfants. Mais Zeus à survécu et t'as vaincu. Tu as été chassé du pouvoir, étant libéré de la malédiction au même instant. Nous appartenons au passé Cronos. Notre règne est terminé. Cependant, au lieu de te préoccuper de nous, tu poursuis inlassablement ton objectif. Pourquoi ne te retire tu pas Cronos? Pourquoi désire tu as tout pris le pouvoir. Tu nous as nous, cela devrais te suffire. Personnellement, j'approuve Japet dans le sens où tes fixations nous ont trop couter. Regarde. Parce que tu tenait trop au pouvoir nous avons tous fini dans le tartare. Et maintenant que tu veux de nouveau poursuivre ton but, Rhéa et Phoebe, désespérée, nous trahissent et Coeos se fait posséder et contraindre à t'attaquer. Nous avons assez souffert Cronos, abandonne le trône et accepte un règne commun des titans. Alors, je me rendrais sur l'Olympe afin de négocier avec  Zeus une place dans ce monde pour les titans. Mais ce ne sera pas seulement ta décision. J'en appelle à vos décision titans. Que choisissez vous. Si nous trouvons un terrain d'entente avec Rhéa et Phoebe, alors peut être pourront nous les convaincre de nous rejoindre. C'est tout ce que j'avais à dire.
Sur ce, le titan repris place dans le fond du temple, attendant la réaction des titans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Retour du Roi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Retour du Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Titans ¤ Cronos :: Cronos Labyrinthos :: Le Château de Cronos et Rhéa-