Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Sam 1 Déc 2012 - 14:48

Voilà fort longtemps que je n'avais pas mis les pieds au sanctuaire mais une fois encore. Il n'est point question de mon retour dans les rouages habituels et vicissitude de la vie des chevaliers d'Athéna. Une fois de plus, je dois veiller sur le sceau d'Athéna enfermant temporairement Abel. Dieu solaire oublié qui commande les Corona Saints, la divinité se rendit par le passé au côté de sa sœur Athéna afin qu'elle délaisse la Terre et reste avec lui. Par la même occasion, il ressuscita des chevaliers défunts pour les enrôler à sa garde personnelle. Athéna fait mine de rejeter ses Saints, avec l'intention de s'occuper seule du cas d'Abel au moment opportun. Celui-ci parvient cependant à la tuer et l'âme de la déesse erra dans Yomotsu Hirasaka. S'ensuivit alors une bataille effrénée entre les Saints et les Corona saints pour sauver Athéna avant que l'âme de celle-ci n'atteigne le puits de la mort. Cette bataille fut remportée par les chevaliers d'Athéna et aider par les défunts chevaliers qui au moment opportun ont apporté leur soutien et Athéna, sauvé in extremis a pût sceller l'âme de son frère au temple de Corona. Car ce conflit date d'il y a plusieurs siècles et où j'ai moi-même participai.

Et en ce temps présent, je prends direction du temple de Corona, situé au cœur de Dignity Hill. Ces collines se trouvent à l'intérieur du Sanctuaire, dans une zone interdite depuis des millénaires. Elles sont parsemées de nombreuses ruines de temples au centre desquels se trouve le Temple de Corona. Ayant traversé depuis plusieurs heures le village de Rodorio, je me situe à flanc de montagne ou j'aperçois le sanctuaire de ma Déesse, toujours aussi resplendissant. Certaines rumeurs accourent sur certains chevaliers de cette ère menés par le grand pope et chevalier d'or du scorpion Biscione. De bien valeureux chevaliers tel Shiyo du Verseau, Irène du Lion et tant d'autres. Mais aux dernières rumeurs, la plus virulente semble-t-il se porte sur le chevalier d'or de la Balance qui ce serait suicider. Quelques soldats en poste autour du sanctuaire auraient entendu des bribes de discussion ici et là. Je ne connais pas ce chevalier d'or, mon opinion sur cette personne restera muet même si je déplore qu'un Homme puisse se donner la mort.

Optant pour une totale discrétion, je m'élance toujours à pas lent vers un des nombreux passages secret du sanctuaire. Ceci me permettant de ne pas éveiller le regard d'un des soldats ou même d'un chevalier d'Athéna. Vêtu d'un costume couvrant mon corps de haut en bas, d'un geste délicat, j'agrippe mon capuchon pour recouvrir entièrement ma tête. Plusieurs heures se passent à parcourir les innombrables passages mais ceci porte ces fruits car j’atteins Dignity Hill ! Puis-qu’étant interdit d'accès, Dignity Hill voit son activité reprendre uniquement lorsqu’Abel et sa cour y sont présents. Étant donné qu'Abel n'est pas revenu sur Terre depuis quelques siècles, il est donc normal que la plupart des temples, laissés à l'abandon, soient en ruines. L'état de délabrement est tel qu'une partie de ces ruines est envahie par la végétation. Mais une chose m'interpelle, je ressens depuis mon arrivés comme un infime parfum de Cosmos ... Celui baigne tout le sanctuaire d'Abel ! Guider par ma mission et ce Cosmos, j'accentue mes pas pour stopper ma marche devant le temple de Corona. Une zone délimitant Dignity Hill et le temple de Corona est arborer par une statue représentant Abel et Athéna.

Athéna et Abel étaient semble t-il très proches avant que ce dernier ne veuille purifier la Terre. Quelques minutes me suffissent à me remémorer le dernier conflit qui opposa ces deux divinités. Il est presque troublant de constater que les Dieux se rapprochent très près des humains de part les sentiments qui les animent. L'un et l'autre ont grandis dans un amour et respect mutuel et deux idéaux ont finis par les déchiraient. Mon regard et mes pensées statique devant cette statue, ma main effleure mon plastron, lequel répondit en émettant une douce résonance. Me rappelant à quoi je dois m’atteler. Mon autre main vint délicatement s’engouffrer dans une de mes poches et j'en ressort un sceau d’Athéna baigner du sang de sa dernière réincarnation. Baissant le regard de la statue, je m'élance à l’intérieur du temple. L'architecture est quasi identique aux temple du sanctuaire et a été épargné par les ravages du temps. Imposant, comme tout temple principal d'un sanctuaire, on n'en voit pas grand chose à part la pièce principale où siège d'ordinaire Abel sur son trône. Au-dessus de son trône est suspendue une gigantesque plaque de marbre gravé. Sur le trône siège une urne sacrée ou est paragraffer un sceau d'Athéna déchiqueter en plein milieu. Seuls quelques millimètres tiennent les deux moitiés du parchemin. Un air beaucoup plus sérieux se lit sur mon visage. Voilà le fin Cosmos que j'ai ressenti jusqu'alors. Il prend sa source dans cette urne où Abel tente désespérément de s'en échapper. S'en suit des gestes répéter mainte fois par le passé où j'arrive avec une certaine facilité à rétablir le sceau d'Athéna.


Un dernier soupir accompagner de quelques sueurs froides ont achevés mon travail. Le retour d'Abel serait un mauvais présage et je viens à l'instant de laisser durant quelques siècles, une menace en moins sur la Terre. Mais le Cosmos d'Abel semble tout à coup baigner plus encore son temple et au fur et à mesure disparait pour laisser place à un tout autre cosmos. Bien moins puissant mais suffisamment pour égaler à un chevalier d'or ... Sur le qui-vive, je scrute les environs en tentant de me camoufler tant bien que mal derrière un des piliers ...
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Dim 2 Déc 2012 - 17:26



Abel avait tenue son engagement en redonnant vie a Dokho.

Tout deux s’étaient entendu sur un accord, après de longue discussions. Réveiller le saint en contre partie que celui_ci se mette entièrement au service du dieu soleil. Il souhaitait acquérir sa dévotion la plus totale. Pourquoi, dans quel but précis. Dans un premier temps, ce point échappait totalement a Dokho quand il vit devant lui, ce grand mur qui représentait assez bien les Corona saints qui se dressait, face devant lui. A présent, tout était limpides dans l'esprit du saint. Abel s'était visiblement jouer de lui, en lui offrant de nouveau une vie. Mais un accord étant un accord, le Dieu du Soleil souhaitait que le chevalier fraîchement réveiller prête allégeance envers lui et afin qu'il rejoigne de suite ces soldats de seconde classe.

Quel ironie. La foi d'un homme ne pouvait pas changer comme ça. Le cœur de la balance s'était toujours attendrit pour le sanctuaire et la Justice de la terre. Athéna était ce symbole même, elle représentait tout ce que le jeune homme aimer préserver dans ce bas monde, malgré son lourd fardeaux sur ses deux épaules. Ses chevaliers étaient toujours là pour la défendre et essayer de la comprendre, même dans les situations les plus critiques soit tel.

Abel était vraiment simple d'esprit pour ne pas savoir que chaque chevaliers restait entièrement fidèle a Athéna, même par delà la mort. Il était totalement hors de question que celui_ci lui jure fidélité. Dès lors, le jeune homme sorti de son cercueil qui avait était fait sur mesure semblait_il, et commença son errance dans les ruines de chaque temple. Ces derniers étaient grisé par le passé, la plupart étaient en ruine et ceux qui tenait encore debout était en partie mangeait par la végétation. C'était pour Dokho, la toute première fois qu'il venait dans cette contrés, et ô grand jamais il n'avait fait attention a ce petit sanctuaire reculé qui ressemblait bien tant a celui d'Athéna. Le Dieu du Soleil s'était peut_être inspiré de la création de sa sœur_bien aimé, sur terre.

Mais bien vite, une chose attira particulièrement l'attention du septième gardien. Une sculpture représentant de la Déesse de la Justice et du Dieu du Soleil ensemble, souriant naïvement a la vie. Dès lors, le jeune homme se permit de se rapprocher davantage et commença à l'observer toute la finesse de celle_ci. On y voyait clairement la fratrie entre les deux divinités. Puis Dokho Reprit sa marche vers le temple le plus proche, mais également le plus imposant de ce sanctuaire. Une a une, il monta a pas lent chaque marche pour gagner enfin la structure.

C'est en rentrant dans le temple qu'il perçut de suite une bribe d'énergie qui tenter tant bien que mal de se voiler. Pas a pas, Dokho avança avec méfiance, il s’engouffra dans un couloir pour se retrouver rapidement dans une immense salle ou trôner jadis Abel. Au dessus sur une grande plaque, se tient la grande surprise du gardien d'Athéna, l'urne sacré enfermé par un des sceaux de la Justice elle_même. En voyant cela, Dokho pouvait à présent mieux respirer. Le Dieu du Soleil n'était plus une grande menace pour la terre, pour un bon moment.

Mais que faire maintenant. Fallait_il qu'il regagne ses pairs aux sanctuaire. Angèle...Biscione... tous le croyait à présent mort par le feu. Cette sensation lui était d'ailleurs bien désagréable. Le jeune homme était en proie au doute et bien indécis. Ne savant que faire pour le moment, il s'approcha de l'urne d'Abel afin de s’assurer que celui_ci était bien prit au piège. Quand soudainement, il en avait presque oublier cette présence. Cet individu tel qui soit savait masquer sa présence

« _ Qui est la...? » Fit_il a tout hasard.

Malgré qu'il eut regardait l'ensemble de la grande pièce principal, il y a avait forcement une personne ici, dans ce temple. Se redressant fièrement, Dokho réitéra sa question, persuadé qu'une personne se dissimuler en quelque part. Il n'eut pas d'autre choix que de commencer la recherche de l'individu en question. Qui plus ai des doutes du jeune homme, le peu de flux de son cosmos avait amenait Dokho ici même, dans la pièce principal.

"_ Te voila ! "

Enfin la partie de cache-cache était fini. Dokho l'avait enfin trouvait. Il se terrer derrière un pilier bien caché.


Dernière édition par Chico le Dim 3 Fév 2013 - 17:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Dim 2 Déc 2012 - 19:22

La soudaine présence d'une tierse personne suscita en moi une méfiance et je pris besoin de rester en retrais bien à l'égard de tout regard. Avoir restauré le sceau d'Athéna n'empêche en rien le réveil des suppôts d'Abel. Eux que nous avions combattu jadis dans une guerre sainte bien moins sanglante qu'une confrontation avec Arès où Hadès mais qui connut son lot de malheur ! Athéna avait frôler la mort ! Quant aux aux chevaliers, seul l'intervention des chevaliers d'or avaient permis la victoire de notre armée. Quelques chevaliers d'argent et de bronze avaient succombé aux assauts des Corona saints. Mais à mesure que la silhouette de l'inconnu se dévoile à la lueur de l'astre diurne, une armure dorée se dessine. Quelque peu éblouie par la lumière du Soleil. Je m'engouffre plus encore dans l’obscurité pour réapercevoir l'Homme de dos et fixant l'urne d'Abel. Une soudaine émotion me pris au plus profond de mon être, avait-il aperçus mon approche et devinés mes intentions ? Quelques secondes à tergiverser sur les actions à entreprendre quand soudainement mes pensées se dissipent quand à la prise de parole de ce dernier. Repérer, je ne peux plus rester en retrait, il va falloir entreprendre une discussion avec cet Homme.

Et avant même de me montrer au grand jour, son regard se plante dans la direction à laquelle je suis resté en retrait. Mon Cosmos lui a servi de fil conducteur. Peu à peu, c'est ma silhouette qui lui apparaît. La pénombre à laquelle je suis plongés et accompagnés d'un vent glacial annonciateur d'une mise en garde. Toute action de duel de sa part sera immédiatement et irrévocablement accepter ! Mais peu à peu, le passé semble se réitérer. Face à moi, un chevalier d'or et pas des moindres, la Balance se trouve face à moi et le moins que l'on puisse dire et que son Cosmos est loin d'être agressive ! Le Grand Pope aurait-il eût la précaution d’envoyés un de ces Hommes veiller à l'enfermement d'Abel ? Ou alors cet Homme a-t-il était ressuscité par le frère d'Athéna ? Continuant mon avancé pour être totalement éclairé par la lumière du jour. J'agrippe de mes mains ma capuche pour la placer en arrière et lui dévoiler mon visage aux traits bien vieillissants. Vint ensuite d'autres gestes pour retirer totalement ma veste et éclairer au grand jour mon armure d'argent. Continuant une fois encore ma marche, je stop mes mouvements à quelques mètres du chevalier et le fixe droit dans les yeux.

Alistair de l'Autel, ravi de te rencontrer chevalier d'or ! Mon existence est bien plus ancienne que tout les chevaliers d’Athéna de cet époque mais c'est la première fois que nous nous rencontrons. Ta présence ici et tes intentions vont dépendre de beaucoup de chose jeune Homme ! Je viens de restaurer l'urne derrière toi et ainsi permettre à notre armée de ne pas s'engager sur un nouveau conflit ! Mais chose curieuse, j'ai ressentie le Cosmos d'Abel resplendir dans tout son sanctuaire. Alors, je vais te demander simplement, dans quel camp te situe tu ? T'aurait-il ressuscités pour t’enrôler dans sa garde ou es tu un chevalier du coté de la justice ?


Quelques secondes de répit suffiront à mon interlocuteur d'étayer sa réponse. Je doute qu'il puisse avoir de son plein gré s'allier à Abel au cas où ce chevalier fût ressuscité. D'ailleurs, est-il ce chevalier qui c'est lui-même suicider il y a quelques mois ? Présageant le pire, je me dois d'anticiper toute manœuvre de sa part. Face à un chevalier d'or, qu'il soit de chair et en os ou ressuscité. Il acquiert une puissance bien au-delà de la mienne. Je vais devoir user de cette technique ou du moins, agir finement ... Je ne veux surtout pas dévoiler cette puissance accumulée au fil de ces siècles mais si j'en utilise une partie, son âme défunte pourrait être absorbée et revenir dans l'Yomotsu Hirasaka ou être incorporé dans le plastron de mon armure ... Soudainement et par simple élévation furtive de mon Cosmos. Une épée dont la quasi-majeur de la lame est entouré d'un lambeau de tissue tremper par du sang apparaît dans une des mes mains. Plaçant la pointe de l'épée sur le sol, mes deux mains viennent agripper la fusée tandis que mon Cosmos s’élève doucement mais surement. Du plastron de mon armure s'échappe peu à peu plusieurs filés bleuâtres qui s’apparente à première vue à du Cosmos mais peu à peu, des silhouettes se dessinent derrière moi tandis que le flot de Cosmos s’échappe en continu de mon plastron.


Derrière moi, des chevaliers défunt d'une tout autre époque, si tu es venu avec des intentions malhonnêtes, leurs cosmos se joindront à la mienne pour t'anéantir ! Cependant, si tu es venu avec des attentions tout sauf hostiles, alors je mettrais fin à ce petit manège et viendra une simple discussion entre homme de justice.
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Mar 4 Déc 2012 - 13:46

Dokho avait enfin trouver l’individu, celui_ci était un saint tout comme lui et se nommait Alistair.

Au premier regard, il arborait fièrement l'armure d'argent de l'Autel, Débusqué, il dévoila son visage devant le jeune homme, a première vue il semblait âgé pour un simple chevalier d'argent. En regardant simplement cette homme, l'instinct du Goldsaint fut de suite suscité, et il avait tapé dans le mille. Son existence était ancestral, selon lui. Bras croisée, Dokho l'écoutait calmement dans la pièce quand bien vite il précisa que c'était lui qui avait sceller et restaurer l'urne d'Abel, et par la logique même, éviter une guerre. Quand peu à peu, celui_ci commença a le questionner...

Pour sur, il fallait dire que la situation qui se déroulait actuellement dans le sanctuaire d'Abel n'était pas très bien compréhensible, surtout pour le Goldsaint, qui était a peine ressuscité d'entre les morts. Alors le jeune homme pris une grande respiration avant de répondre au question du Silversaint. Il voulait savoir, délier les choses afin de mieux les comprendre...

«_ Enchanté Alistair. Mon nom est Dokho, et comme tu a pu vraisemblablement le devinait, je suis un des douze chevalier d'or au service de la déesse Athéna. » commença t_il tout en se présentant chaleureusement.

Le visage inquiétant, il se tut un petit moment. Pour ce qui était de sa résurrection, cela il le devait entièrement au Dieu du Soleil en contre partie de son petit accord, que la Libra rejoignent les 'Corona Saints'. Quel idée insupportable ! Mais, il n'y avait plus a s'en faire à présent, Abel avait était à présent sceller dans son urne, et cela grâce a l’intervention de l'Autel. Reprenant son mince sourire,

«_ Je ne peux que te féliciter pour ton travail. » reprit_il tout en fixant l'urne.

Le septième gardien avait su duper Abel. Il n'y a plus rien a craindre de sa part. Le concours d'Alistair avait était précieux pour le garant de la Justice. Dès lors, Dokho comptait se livrer en toute honnêteté envers son frère d'arme. Dès lors, il alla s'accouder contre un pilier intérieur du temple de Corona, et commença sa confession.

«_ Dans quel camps me situe_je...? » fit_il.

Il y avait bien matière a rire dans la question. Dokho n'était pas un des ces chevalier rebelle ou renégat. Non ! Lui, avait entièrement dévouait son parcours de chevalier pour les autres, et n'en attendait aucun cas une quelconque reconnaissance. Mourir pour Athéna...la Justice et l'Humanité était pour lui un véritable honneur.

Tiraillé par ses pensées, c'est a ce moment là qu'il vit plusieurs guerriers d'ancien temps, derrières Alistair en position d'attaque, se tenant prêt a bondir sur le Goldsaint. Quelque peu surpris par cette événement, Dokho se redressa fixant le Silversaint. Vraiment, il ne s'attendait pas a cela de sa part. Celui_ci lui réitéra la question.

«_ Je ne suis en aucun cas ici pour me battre, mais pour trouver des réponses a mes questions, Chevalier de l'Autel. »

Il se tut un bref moment et reprit.

Il décida de tout lui raconter.

«_ Tout comme toi, je suis un chevalier de l'Espoir. Concernant ta première question, tout ce que je peux te dire, c'est que je sers uniquement la Justice de ce monde et que ô grand jamais je m'opposerais a ma déesse Athéna, même si un Dieu aux intentions malfaisante voulait faire moi sa marionnette. Concernant l'énergie d'Abel, tu a vu juste ! Il est bien présent dans son sanctuaire, mais en scellant l'urne d'Abel, ton a su bien agir en intervenant comme tu a fait. »


Dernière édition par Chico le Dim 3 Fév 2013 - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Mar 4 Déc 2012 - 19:49

Dokho, voilà l'identité de ce cher chevalier d'or. Une apparence quelque peu juvénile est un Cosmos bien loin supérieur à la mienne. Qu'il est loin le temps ou ma puissance d'antan égaler celle des Gold saint ... Cependant, j'ai d'autres atouts accordés par notre déesse Athéna ou acquit par la force de l'âge qui me démarque de bon nombre de mes homologues. Alors je n'ai pas à rougir d'avoir perdu de cette puissance qui jadis me faisait l'égal des chevaliers d'or. Et des réponses fournit par mon homologue, je saisis de suite que pas la moindre once de mensonge se dissimule à travers chaque prises de paroles ! Fermant quelques secondes mes paupières, je baisse peu à peu ma concentration et énergie. Les âmes des défunts chevaliers disparaissent peu à peu, optant pour un retour vers le plastron de mon armure. Fixant à nouveau Dokho, sa résurrection par Abel lui permit sans nul doute de ce remémorer des souvenirs, bon et mauvais. Une probable remise en question, se posait-il des interrogations sur la situation actuelle du sanctuaire ? Bref, il était acquéreur de réponses mais serais-je l'Homme qui lui permettra de le lui en fournir ?

Quels réponses désire tu acquérir ? Aussi loin que remonte ma longévité, je me suis volontairement éloigner de la vie du sanctuaire ces dernières mois. Ton visage, ton nom me sont inconnu mais pourtant ... certaines rumeurs ont circulais il y a peu, notamment sur le suicide d'un des chevaliers d'or .... celui de la Balance. Et tu cet Homme ?

Voilà qui était dit. Si ma remarque fait mouche, comment va-t-il réagir ? Chercherait-il du réconfort pour son dernier acte de son vivant ? Cependant, je me dois de conclure d'un dernier acte la raison de ma venue. Même si le sceau d'Athéna peut à lui seul contenir l’essence divine de tout Dieu dans cette urne. Le sang de la déesse de la justice date de sa dernière réincarnation ! Il y a plus de 200 ans ! Alors, à ce stade, même un humain peut le retirer ou le détruire. Il se peut même que je doive m'assurer ces prochains mois à revenir en ce lieu pour vérifier l'urne sacrée. De plusieurs pas francs en avant, je détache mon regard de celui de Dokho pour fixer le vase emprisonnant Abel. Replacer à quelques centimètres de celle-ci, je suis prêt à user d'une technique d'enfermement ! Et pas n'importe laquelle ! Celle là même qui surpasse tout autre technique de glace ou d'eau ! L'Aurora Exécution , l'ultime arcane du Verseau ne peut s'en approcher et encore moins l'égaliser par l'intensité !

Ce sceau que je viens de positionner est nourrie par le sang d'Athéna. Mais ce sang est vieux, vraiment très vieux. Même si j'ai réussi à temps de retenir l'âme d'Abel, rien ne dit que ces prochaines années ou pire encore. Ces prochains mois, il puisse se réchapper. Alors, je vais devoir user d'une technique de glace qui se rapproche du zéro absolu ! Nul autre technique ne l'égalise dans ce domaine. Pas même l'arcane du Verseau ! L'Aurora Exécution !


Une nouvelle fois, j’intensifie ma Cosmo énergie ! Par vagues successifs, des cercles de glaces de plus en plus nombreux apparaissent autour de l’urne ! Puis un voile s’épaissit peu à peu ! Un bloc de glace gagnant peu à peu en volume englobe totalement l’urne sacré ! Peu de temps ont nécessité la mise sous protection de l'artefact sous ce bloc de glace mais je veux avant tout m'assurer de l'enfermement d'Abel pour un long, très long moment ! Le rituel terminer, je me retourne et fixe le chevalier !

Je suis entièrement à ton écoute ! N'ai crainte de donner un mot à tout tes sentiments et pensées qui sature ton esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Ven 7 Déc 2012 - 15:31




Visiblement, une confiance mutuelle commençait a s’installer entre Alistair et Dokho.

Voyant le Silversaint qui commençait peu à peu a baisser son énergie cosmique, le dialogue pouvait à présent débuter entre les deux saints. Le jeune Goldsaint commençait a penser que cette seconde vie que lui avait offert le Dieu du Soleil, n'allait en rien lui servir en quoi que ce soit. Il ne pouvait plus retourner au sanctuaire sacré de sa déesse bien aimée, non à présent, il était bien tard. Tous, ses pairs le croyait morts, et c'était peut_être mieux ainsi. Cette option n'était pas envisageable pour lui, alors que faire...

C'est a ce moment la, que le chevalier de l'Autel vint a demander une question qui déstabilisa Dokho. Un point qui visiblement demander a être clarifier, au vu d'Alistair. Quelque peu surpris, il essaya tant bien que mal de lui répondre mais, il n'aimait clairement pas aborder ce sujet_là, celle de sa propre mort, toutefois il fit un effort. C'était peut_être la sa dernière chance, son dernier salut, donc il n'y avait pas a rougir.

Dès lors de gêne, le Goldsaint se retourna. La jeune Balance aurait bien voulu éviter ce sujet qui le mettait dans l'embarras, mais l'esprit du Silversaint était bien subtil. Ressasser tout cela était à présent inutile. Avec du recul, Abel n'avait fait qu’empirer les choses en ressuscitant le septième chevalier d'or.

Le cœur accablé d'amertume et de chagrin, Dokho commença a lui a narrer sa petite histoire, malgré son hésitation que l'on pouvait clairement entendre dans le ton de sa voix, ce dernier lui raconta tout, dans les moindre détails.

«_ Mon nom est Dokho, Chevalier d'or de la Balance. » commença t_il tout en se représentant une nouvelle fois de plus, en y ajoutant cette fois_ci, son grade de chevalier.

Puis d'un geste rapide, il fit volte-face devant Alistair. Pour sur, l'Autel était acquéreur des informations sur de la brusque mort de la Balance. Cela se lisait clairement sur son visage mais, cela importait peu à présent pour le Goldsaint, ce dernier avait choisis son chemin et se livrer complètement a ce dernier

«_ Je ne suis pas sur que tu pourrais comprendre ma mort. Encore aujourd'hui, je ne regrette rien ! ! » précisa t_il.

A la vue de l'Autel qui essayait tant bien que mal de cerner ses problèmes ce dernier n'hésita plus et lui fit le récit de son suicide. Il avait grand espoir que le Silversaint comprenne son acte désespéré, à défaut de nombreuse personne.

«_ Bien, comme je te l'ai t'ai précédemment, je doute que tu comprenne bien mon acte mais soit, si tu désire réellement savoir, alors écoute bien... » reprit_il.

Il s’installa sur le trône où jadis régnait le Dieu du Soleil, et commença dès lors son histoire.

«_ Je suis mort uniquement pour l'ancienne prêtresse d'Athéna, de grande peine et de chagrin. Concernant la situation du sanctuaire, j'étais bien sur conscient, elle semblait critique, perdre ses frères & sœurs d'arme n'est jamais vraiment facile, encore aujourd'hui mes pensées se tourne vers eux, mais la disparition du réceptacle d'Athéna m'a vraiment sectionné le cœur. Aujourd'hui, tout ce que je demande à présent, c'est que mon âme reparte. Et puis...»

Il regarda ses deux mains pendant un moment et ôta l'armure d'or de la Balance. Celle_ci pouvait à présent revêtir une personne de confiance.

«_ Je sens que ce véhicule est en total désaccord avec moi à présent. A long terme, nous pourrions plus nous entendre.»

Non loin de lui, se dresser l'urne d'Abel. Celle_ci avait était emprisonnait dans 'L'Aurora Exécution', la plus terrible arcane de Shiyo. Décidément, ce chevalier de l'Autel était vraiment type intéressant. Peut-être avec ses techniques, pouvait_il séparer l'âme du chevalier Dragon et celle de la Balance...

"_ Peut_être peut_tu m'aider..."


Dernière édition par Chico le Dim 3 Fév 2013 - 17:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Ven 7 Déc 2012 - 22:58

Dokho se sentait donc coupable de la disparition de la prêtresse d'Athéna ! Je n'avais pas eu écho de l’apparition d'une prêtresse ces dernières années et donc savoir sa disparition ne me fait ni chaud ni froid. Mais pour les chevaliers, défendre une telle personne est comme protégé Athéna elle-même ! Je peux donc comprendre la tristesse de perdre une personne dont la tâche est analogue à notre Déesse. Ce sentiment de tristesse qui même après la mort ronge Dokho signifie qu'il a était la dernière personne à épauler la prêtresse ! Sur un champ de bataille ? Ce n'est pas le rôle premier d'une prêtresse de combattre mais il est probable qu'elle ait connu ces dernières heures dans une des nombreuses guerres saintes qui ont monopolisé les forces du sanctuaire. Encore récemment, j'avais eu écho de combat opposant les saints aux spectres. Revenir parmi les miens dans un tel contexte aurait été comme un pavé dans la mare. Cela aurait engendré plus de vagues que d'effet bénéfique.

Tristesse et amertume, voilà ce que quiconque peut lire sur le visage actuel du dernier chevalier d'or de la Balance. Assis sur le trône d'Abel, ce dernier est perdu dans ces pensées. Ruminant un passé et des actions qui le pourchassent encore ... Les dernières âmes sont quant à elles totalement dissipées et de ma main droite, je maintiens fermement l'épée que je venais de faire apparaitre. Le sang séché et du sang d'Athéna, je considère alors cette épée comme un artefact plutôt qu'une arme. Par le passé, elle me permit de passer librement du monde des vivants au monde des morts et vice-versa sans mourir et sans avoir besoin du huitième Sens, grâce au sang divin qui offre une protection à ceux qui sont autour de l'objet. D'une délicate attention, je range l'épée dans son fourreau tandis que j’approche de Dokho lorsque subitement, celui-ci ôte son armure. Cette dernière s'assemble pour se poser à nos côtés.

«_ Je sens que ce véhicule est en total désaccord avec moi à présent. A long terme, nous pourrions plus nous entendre.»


Véhicule ... De ce terme tout devenait limpide. Les dieux ont la facultés d'utiliser un corps humain pour agir librement parmi le monde des Hommes. Face à moi, un chevalier dont deux âmes cohabitent, l'une agissant de son plein gré et l'autre, passive. Quel est donc l'âme originel ?! Mon épée et armure vont être deux outils nécessaires pour répondre à mon interrogation.

Peut_être peut_tu m'aider...


Un infime sourire se lit sur mon visage tandis que j'avance à nouveau de quelques pas. Non pas en direction de Dokho mais de l'armure de la Balance. Du bout des doigts, je caresse la cuirasse dorée. De léger crépitement couleurs or vinrent précéder mes mouvements de mains. Quelques traces de sang d'Athéna sont visibles au bout de mes doigts et l'armure d'or ne fait que réagir au sang de notre Déesse. Cependant, bon nombre de chevaliers considèrent les armures comme de simples protections. Alors que d'autres les considèrent presque comme des entités douées de conscience car elles restent imprégnées d'une partie de l'âme de leurs anciens propriétaires. Et du contact du sang divin résulte un effet de résonance où la mémoire de l'armure vint se superposer à la mienne. Peu à peu, je parviens à rétablir chronologiquement les événements majeurs à laquelle l'armure de la Balance participa auprès de ses nombreux porteurs. Et fait marquant, deux âmes coexistent bel et bien dans le corps du dénommé Dokho. L'aide dont-il à besoin et-elle de dissocier les deux esprits ? Si tel est le cas, l'âme passive pourrait de nouveau prendre contrôle du corps et ainsi être maitre de ses futures actions. Abel a ressuscité Dokho mais quand est-il de l'autre âme ? Si tenté je parviens à dissocier l'âme de Dokho, j'ai peur qu'il ne reste qu'une coquille vide ! De quelques pas, je me mets face au chevalier pour le fixer droit dans les yeux.

Par un heureux concours de circonstances, la mémoire de l'armure de la Balance vient de se mélanger à la mienne. Donc, je sais par quel épisode tragique tu es passer. Je ne te blâmerais ni ne te pleurerai mais sache que mon aide requiert du temps et de la puissance. Car je me doute que tu veuille reposer en paix mais quand n’est-il de l'autre âme qui coexiste au sein de ce corps ! Arrivera-t-elle à elle aussi rejoindre le monde des morts ? Restera-t-elle dans le monde des vivants et ainsi permettre un retour à la vie d'un chevalier mort aux yeux de tous ... Sache que si tel cas devait se produire, l'incompréhension gagnerait tes frères d'armes.

Alors que je considérais quelques minutes plus tôt mon épée comme un outil face à mes interrogations. Les voilà dissipés mais je vais devoir recourir à cet artefact si précieux. Reculant de quelques pas, je ressors l'épée de son fourreau et de nouveau, j’augmente subtilement et efficacement mon cosmos et le concentre à la fois sur l'épée mais sur le plastron de mon armure. Plusieurs choix possibles vont s'ouvrir à Dokho. Errer ici-même, rejoindre le repos éternel ou être un acteur indirect du monde des vivants.

Cette épée reçut du sang d'Athéna et elle fût bénie par notre Déesse. Elle te permettra à ta seule acceptation de rejoindre le repos éternel en ouvrant une brèche entre le monde des vivants et le monde des morts. Si tu souhaites être de nouveau un acteur ponctuel de notre monde, je te permettrai comme bon nombre de chevaliers du passé de transmettre une partie de ton énergie dans le plastron de mon armure. Mais je préfère te mettre en garde que dans les deux cas, ton âme rejoindra le monde des morts. Sache par ailleurs que l'énergie accumulée au sein de mon armure à travers mes camarades défunts a été de leurs vivants. Nous avions jadis combattu Apollon et de nombreux camarades au seuil de la mort ont transmis leurs dernières forces à mon armure pour sceller le dieu du Soleil dans le futur. Chose faite il y a quelques siècles. Alors ne crois pas que je veuille te proposer de sceller une partie de ton énergie pour accroitre la mienne, cela n'a aucun sens. Ta puissance servirait à sceller une nouvelle fois une divinité malveillante mais je comprendrais ton refus.
Revenir en haut Aller en bas
Chico

avatar
Messages : 5128


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Mer 12 Déc 2012 - 22:33



Mon histoire narré,

Alistair commença par quelque question. A ces interrogations, je pense qu'il avait surement comprit dans quelle situation je pouvais me trouvait actuellement, mais je compris rapidement que son seul soucis était ce véhicule dont j'avais prit l’apparence. Il avait beaucoup d’interrogation a ce sujet et je savais pas trop quoi répondre. Scareface avait su sceller les deux âmes au plus profond du puits de la mort par un combat qui s'était terminer par sa seul et unique victoire, alors malgré ces nombreuses techniques, pouvait_il défaire ce que le Cancer d'or avait fait. Je l'espérais vraiment, du tout mon cœur sincèrement, je m'en remettais entièrement a ce Silversaint et a ces compétences qui avaient acquis.

Je décida dés lors, de satisfaire sa curiosité qui semblait insatiable. Me relevant doucement du trône d'Abel, je fixe Alistair droit dans les yeux.

«_ Très bien, je vais tout te dire a ce sujet. »

Je me devais d'être totalement honnête envers lui. Je le savais, je vivais mes derniers instants de chevalier d'or. En aucun cas, je ne regrettais rien. Je comptais sur ce chevalier d'argent pour me renvoyer dans le monde des morts. Mais avant même que je débute mon récit, avant même que je ne réponde a ces interrogations, je décida de léguer quelque chose en héritage a ce chevalier de bronze, qui avait su, supporter la présence du chevalier Dokho de la Balance.

D'une main, je sorti un anneau doré au motif d'un petit dragon argenté et d'un geste lent je l'enfila a mon annulaire droit. Il était a ma juste taille. Je savait parfaitement qu'il allait pouvoir me remémorer des bribes de souvenirs que j'avais pu passer en tant que chevalier d'or de la Balance, du moins un petit moment, avant que tout ne s’estompe.

Maintenant, il fallait faire preuve d’honnêteté, a vrai dire, ce n'était clairement pas un problème pour moi.

«_ Bien ! Cela fait, je pense que tu souhaite obtenir des réponses a tes questions. Voilà tout ce que je peux te dire sur l'âme de ce saint. Il a beaucoup de volonté et d'envie. Une chose est sur, si tu arrive par une de tes technique que tu a acquise par le passé, a me faire de nouveau disparaître dans le monde des morts, je pense qu'il aurait assez de volonté pour s'accrocher a la vie, je n'en ai aucun doute dessus. Mais, ce n'est que supposition, attention ! »

Voilà tout ce que je pouvais dire au sujet de ce véhicule. Je n'avais pas plus discuté avec lui, durant la finalité qui avait confronté le Cancer d'or et ce Chico. J’espérais vraiment qu'il puisse me libérer pour que je regagne enfin les miens, dans le monde des morts. C'est a ce moment la qu'il me proposa enfin un choix. Se dressant face a moi, tenant une épée séchée selon du sang de la Déesse de la Justice, il me proposa d'ouvrir une brèche en contre-partie de ma puissance. Il m'assura que celle_ci allait contribuer a mettre une sombre divinité, hors d'état de nuire.

J'hésitais un bref instant.
C'était la ma dernière chance de mettre au service du bien et d'Athéna. Mon choix était fait, à présent. Sans aucun regret, je pouvais redire au revoir a la vie, et attendre mes camarades chevalier de l'autre coté.
J'approuvais d'un simple signe de tête que j'étais entièrement d'accord.

«_ Fais ton œuvre ! »


Dernière édition par Chico le Dim 3 Fév 2013 - 17:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4349

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   Jeu 13 Déc 2012 - 19:36

Écoutant avec une oreille attentive l'élocution de Dokho. Il rétorqua et confirma ce que j'avais entraperçu via la résonance de l'armure d'or de la Balance. Il acquiesça à ma proposition d'utiliser ma puissance et artefact pour lui permettre de retrouver le monde des morts et y séjourner à nouveau. Ce qui est primordial est que l'âme passive puisse reprendre le contrôle au moment de l'extraction et de leurs passages vers le monde des morts. Si Dokho lui prête des louanges tel qu'une volonté de fer et une envie sans égale, alors il devra le prouver dans les minutes et heures qui suivent. Car non seulement l'âme de Dokho ira en enfer mais celle de cet autre chevalier. Cependant, ils devront passer par yomotsu hirasaka. Cette antichambre de l'au-delà sera le lieu propice pour réitérer les preuves de ce jeune chevalier, s'accrocher à la vie, encore et encore. S'il réussit l'exploit de revenir dans le monde des vivants et par miracle, de redevenir un chevalier d'Athéna, j'aurais à cœur de rencontrer ce jeune homme mais trêve de bavardage, place à l'action. Mes deux mains saisissent la poignée tandis que mon Cosmos se diffuse de toute son intensité à travers la lame et disloque peu à peu le lambeau en papier entourant la lame. Un Cosmos bleuté est nettement visible sur le contour de l'acier et la concentration d'énergie est colossale et peu à peu, ce Cosmos bleuté se dissipent en de multitudes de filet bleuâtre pour ce rejoindre au dessus de Dokho et moi-même.


Une distorsion apparente vient de se créer, un bulbe suffisamment grand pour qu'un quelconque humain puisse la traverser et de notre position, il nous est aisé d'apercevoir Yomotsu Hirasaka. Peu à peu, l'âme de Dokho quitte son corps pour suivre les filets de Cosmos qui continue à nourrir la distorsion des lieux. J'aurais très bien pu extraire son énergie pour la placer en mon armure mais cela n'est guère important, le réveil d'Abel attendra un petit peu et d'ici là. J'aurai d'autres atouts en ma manche que l'énergie de ce saint. D'un sourire sincère, je regarde l'âme de Dokho rejoindre le monde des morts tandis que son corps se met soudainement à brûler. Une autre aura mais verdâtre quitte subitement le corps qui se consume de bout en bout et finit par être totalement consumé et réduit en cendres. Cette énergie couleur émeraude suit son homologue et termine leurs courses, ensemble en pénétrant le monde des morts. Cette fois, c'est terminer. Qu’Athéna bénisse une dernière fois Dokho et guident les pas de cette autre âme égarer.

Fin du FB
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].   

Revenir en haut Aller en bas
 

Suivre son destin. [FB : Chico - Alistair].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'heure d'accomplir son destin, la quête des Kaguyas!!
» Suivre ses origines
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-