Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 320


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)   Jeu 27 Sep 2012 - 19:37

Combien de temps s'était écouler ? Des siècles ? Impossible de s'en souvenir avec exactitude. Zeus observait la porte de l'infâme prison d'un oeil qui se voulait froid. Sa colère s'était envolée depuis bien longtemps mais il n'avait pas encore eu le coeur d'observer par lui même la rigueur de son propre jugement et de sa fureur divine. Tout aurait pu se passer autrement. Poséidon et Hadès n"auraient probablement pas compris ni apprécier la présence de leur foudroyant frère en un tel lieu. Zeus demeurait le seul à se souvenir de l'existence des Titans. Ces derniers avaient combattu les Olympiens avec vaillance et courage pour préserver l'honneur de leur roi : Cronos, le dieu du temps. Zeus les avait châtier pour ce crime bien qu'il puisse comprendre leur dilemne. Le souverain des cieux s'avança mais refusa de franchir la porte qui scellerait même ses divins pouvoirs. Zeus savait garder la tête froid et l'ego éclairé. Sa voix imposante et autoritaire retentit dans les profondeurs obscures du Tartare.

- Coeos ! Titan détenteur de la foudre obscure, je te demande ! Viens aux portes de ta prison. Ton neveu t'y attend !

Avant de gagner la prison des dieux, Zeus s'était longtemps interroger sur le titan auquel il souhaitait s'adresser. Un échange avec son Père ne serait guère fructueux tant la rancoeur du dieu du temps devait être intense. Japet des dimensions, Oceanos peut être auraient été de meilleur choix. Mais pour jauger une situation mieux valait s'adresser à un immortel capable de retenue, d'humilité et de sagesse. Coeos semblait correspondre en tout point à ces critères.
Zeus ignorait si son oncle répondrait à l'appel de celui qui l'avait enfermer en un tel lieu de souffrance éternelle. Mais qu'importe. Le roi de l'Olympe souhaitait observer de ses propres yeux un éventuel changement de mentalité chez les titans. Si ces derniers étaient parvenus à expier leur crime et si Cronos n'était plus le monstre sanguinaire de jadis alors Zeus leur accorderait le pardon. En cela, il souhaitait non seulement se démarquer de son père mais également de ses impitoyables frères. Le roi des cieux prit son mal en patience et attendit une éventuelle réponse de son oncle.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos 7

avatar
Rôle : Coeos, le Titan de l'éclair noir
Messages : 186


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
308/420  (308/420)

MessageSujet: llié   Ven 5 Oct 2012 - 21:26

Les Ténèbres. Rien d'autre à l'horizon que les Ténèbres. Rien d'autre que le noir, la peur et le chaos. Cet endroit où je croupis depuis ... combien de temps ? Je ne compte plus les années, les siècles qui me séparent de ma liberté.

Aah la liberté, ce temps lointain où ma femme, mes frères et soeurs et moi même pouvions nous mouvoir comme nous le souhaitions, admirer le ciel, les étoiles, sentir le vent sur nos visages et la douce chaleur du soleil. Ici, c'est le soleil qui me manque le plus, m'y exposé et me réchauffer à ses rayons était l'un de mes passes-temps préférés. Accompagné de Phoebé, nous flannions souvent sur les plages et nous ne pensions à rien d'autre qu'à notre vie à deux et à notre amour.

Aujourd'hui, enfermé dans le noir, je ne peux même plus admirer son doux visage, la caressée et l'embrassée. Ici, nous souffrons tous et parmis tous ses cris, j'entends de temps à autre celui de ma chère femme et cela me rend fou de rage. Oui j'ai de la rage, mais elle n'est pas tournée contre quelqu'un en particulier car je sais que ma place ici, je l'ai méritée.

Lorsque mon neveu Zeus s'est lancé en guerre contre mon petit frère Cronos, il s'attaquait à nous tous, à la confrérie des Titans et neveu ou pas, je ne pouvais le laisser nous nuire, nous qui étions les Dieux Primordiaux de cette Terre.
Malheureusement, notre neveu avait été plus malin que ses aînés et s'était allié avec les Cyclope et Hécatonchires que Cronos avait enfermés. Nous fûmes vaincus et enfermés à notre tour dans les entrailles de la Terre: Le Tartare.

Et depuis, nous y sommes emprisonnés. Au début je comptais les jours et les mois qui passaient, mais j'ai vite perdu le fil. Au début, je rageais et pestais contre Zeus, mais j'ai vite compris que cela ne me ferait pas sortir d'ici. Je devais prendre mon mal en petience et le jour où je sortirais, les humains et les Olympiens comprendrait la colère des Titans.

C'est alors qu'une voix familière retentit dans les Ténèbres, une voix qui m'appellait et cela m'étonnais fortement surtout lorsque je sût de qui elle venait: Zeus lui même.

-Coeos ! Titan détenteur de la foudre obscure, je te demande ! Viens aux portes de ta prison. Ton neveu t'y attend !

Que me voulait-il ? J'hésitais un instant mais finis par me rendre péniblement aux portes de la prison qui me retenait.

-Me voilà, Zeus ... mon neveu !!!

Cette dernière phrase, je venais de la prononcer en grissant des dents.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 320


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)   Mer 24 Oct 2012 - 20:07

Il avait fini par répondre à son appel. Parfait. Zeus avait nourri un doute sur la volonté de discuter de son oncle mais il fut rassurer de constater que ce dernier pouvait faire preuve de retenue et de sagesse. Un net avantage sur Cronos. Depuis des siècles, les titans croupissaient dans cet enfer éternel et chaotique. Coeos en portait les marques sur le visage et Zeus éprouva une brève pointe de honte. Néanmoins, le roi des dieux se souvint aussitôt des causes de cet exil et ferma son coeur.

- Je te remercie de t'être déplacé. Je souhaitais parler à titan capable d'écouter et de réfléchir. Mon choix s'est donc porter naturellement sur toi. Je me doute que tu as dû finir par perdre le fil du temps passer dans cette prison. Le monde se porte bien sous ma protection. Les guerres saintes perdurent entre Athéna, hadès, Arès, Poséidon mais tel est le maintien d'un certain équilibre.

Zeus se voulait neutre mais non dénué de courtoisie. Son oncle n'avait fait que suivre aveuglement les actes insensés de Cronos. Il n'était coupable que de lâcheté ou de courage. Mais dans un cas comme dans l'autre, Coeos avait payer cher son crime envers les Olympiens. A cette pensée, la voix de Zeus devint plus froide.

- Tu as eu des siècles pour réfléchir. J'aimerais entendre ta version du passé et tes explications à froid. Pourquoi as tu suivi Cronos dans sa folie ? Pourquoi n'es tu pas intervenu lorsque mon... Père dévorait ses propres enfants les uns après les autres. Rhéa n'a pas hésiter à agir. Pourquoi l'as tu ensuite défendu face à moi ? J'aimerais tant comprendre, Coeos.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos 7

avatar
Rôle : Coeos, le Titan de l'éclair noir
Messages : 186


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
308/420  (308/420)

MessageSujet: Re: Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)   Jeu 25 Oct 2012 - 22:01

Nous nous retrouvions donc face à face, moi affaibli par ses siècles passés dans les ténèbres, lui vaillant d'être dans la lumière. Il me dit qu'il souhaitais parler avec un titan capable d'écouter et de réfléchir et il me racontai ce qu'il se passait au dehors. Ma petite nièce Athéna menait toujours des Guerres Saintes contre mes neveus Poséïdon et Hadès et son propre frère Arès. Qu'est-ce qui peut bien leur passe par la tête ? Je ne juge pas, j'ai moi-même mené une guerre contre mes propres neveus et nièces, c'est la raison pour laquelle jeme trouve ici.

C'est alors que Zeus, sur un ton froid me posa l'ultime question:

- Tu as eu des siècles pour réfléchir. J'aimerais entendre ta version du passé et tes explications à froid. Pourquoi as tu suivi Cronos dans sa folie ? Pourquoi n'es tu pas intervenu lorsque mon... Père dévorait ses propres enfants les uns après les autres. Rhéa n'a pas hésiter à agir. Pourquoi l'as tu ensuite défendu face à moi ? J'aimerais tant comprendre, Coeos.

Avec un sourire en coin, je répondit faiblement:

-Tu veux comprendre ?

Je m'assis alors, dos contre les barreaux de ma cage, tournant ainsi le dos à mon neveu. Certes ce n'était pas poli, mais j'étais vraiment épuisé et j'avais eu besoin de me reposer. Après avoir réfléchi à sa question, je lui répondis:

- Le devoir d'un sujet n'est-il pas d'obéir à son souverrain ? Pourquoi n'ais-je pas agi lorsque mon frère à dévorer tes frères et soeurs ? Pff qu'est-ce que cela aurais changer ? Cronos est notre Roi, c'est lui qui nous à libérer du joug de notre propre père, je n'avais pas à lui dicter sa conduite, même en tant que grand frère ...

Je pris conscience que mes paroles n'étaient sans doute pas celles que Zeus voulait entendre, qu'elles étaient sûrement blessantes, mais il m'avait demander de lui expliquer et c'est ce que je faisais. Tournant la tête vers lui, je continuai:

- Pourquoi je ne t'ai pas défendu face à ton père comme l'avait fait ta mère ? Je ne suis rien de plus qu'un sujet, comme je te l'ai dit. Mais d'ailleurs tu fais bien de me parler de ta mère, Rhéa, qui t'a sauvé la vie ... A mon tour de te poser une question, Zeus !!! Comment se fait-il qu'elle soit ici avec nous ?

Avec cette dernière question, j'espérais atteindre le point faible de mon neveu.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 320


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)   Lun 5 Nov 2012 - 20:07

Intéressant, vraiment.
Coeos n'était pas au mieux de sa forme physique, c'était bien peu de le dire. Zeus grimaça à la vue du corps faible de son oncle qu'il avait jadis connu si puissant et craint. le tartare était décidément une prison abjecte. Pourtant les paroles suivantes de l'éclair noir figèrent l'once de compassion qui commençait à naitre dans le coeur du roi des Olympiens. Zeus trembla de fureur, d'outrage, de révolte face à une telle mentalité. Un seul mot pouvait résumer son sentiment.

- Lâche...


L'estime que Zeus avait porter sur son oncle venait de s'envoler. Rien n'en subsistait. Par son inaction, son manque de lucidité, de courage, d'envie de lutter contre une monstruosité, Coeos s'était condamné en même temps que tous les autres titans. Il ne faisait que se défausser de toutes responsabilités en laissant Cronos assouvir ses pulsions impardonnables. Et le pire c'est qu'après des siècles de réflexion, le titan de la foudre noire n'avait retirer aucun enseignement. sa tirade suivante aurait pu pincer le coeur de Zeus mais ce dernier était si dégouté, écoeuré, qu'il n'y prit pas garde.

- Rhéa a choisit elle même de partager votre sort. La raison en est simple, Coeos. Je suis le seul qu'elle a eu le courage ou la force de sauver. Tous mes frères et soeur furent dévorer par Cronos et sans mon intervention, ils seraient voués au néant à jamais. Elle porte le poids de cette culpabilité et je suppose que c'est la raison de sa présence à vos cotés. Elle expie son péché.

Zeus posa son regard vers l'horizon en tournant ses pensées vers sa mère. s'il avait eu le choix, il lui aurait pardonné. Mais Hadès, Poséidon et les autres Olympiens ne partageaient pas son sentiment et le roi des cieux ne pouvaient les blâmer de cette rancoeur justifiée. Sans regarder son oncle, il lui lança d'une voix insensible.

- Veux tu sortir d'ici ? Donne moi une raison, une seule de réfléchir à votre libération. Je ne suis pas mon Père. La cruauté me révulse et la rancoeur me dégoute. J'aspire à retenir les leçons du passés et à pardonner lorsque les dieux ou hommes qui ont commis des crimes en tirent des enseignements.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos 7

avatar
Rôle : Coeos, le Titan de l'éclair noir
Messages : 186


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
308/420  (308/420)

MessageSujet: Re: Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)   Lun 24 Juin 2013 - 10:18

Pour réponse à ma question, Zeus ne fit que se laver les mains en me disant que Rhéa avait elle-même choisie d'être enfermée avec nous, qu'elle expiait ses pêchés. Cette explication me dit rire, même si ma cage thoracique me faisait souffrir à chaque inspirations, je riait quand même. Puis Zeus eut une proposition qui me figea.

- Veux tu sortir d'ici ? Donne moi une raison, une seule de réfléchir à votre libération. Je ne suis pas mon Père. La cruauté me révulse et la rancoeur me dégoute. J'aspire à retenir les leçons du passés et à pardonner lorsque les dieux ou hommes qui ont commis des crimes en tirent des enseignements.

Je sourit, un sourire narquois, un sourire en coin. Je toussa, ma petite crise de rire avait réveillée ma douleur de ma pointrine. La voix cassée je répondit:

-Et ce n'est que maintenant que tu te souci de notre sort ? Pourquoi ferais-tu cela mon neveu ? Tu cherche à libérer ta conscience d'un poids ?

Avec grande peine, je parvins à me relever et fit face au Dieu de l'Olympe. Les barreaux de ma cellule me servaient d'appui, je plonge mon regard rougeoyant dans celui de mon neveu.

-Tu dit ne pas être comme ton père mais hélas c'est quelque chose dont tu ne peux te défaire; le lien du sang. Tu as forcément en toi, la même tare. Regarde vos parcours sont similaires, tu es le cadet, lui aussi, tu as libérer tes frères et soeur du joug de leur père, lui aussi, alors dis-moi Zeus, en quoi es-tu différent de Cronos ? Ta pseudo pitié me dégoûte Zeus.

Mes doigts étaient crispés sur les barreaux, si j'avais eu ma force d'antant, je les auraient réduits en cendres et je me serais jeter sur cet avorton pour l'étrangler de mes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un lien familial (FB Coeos- Kakyo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (f) Ma fille, mon amour - Lien familial
» (f) ma fille, ma moitié, mon rayon de soleil - Lien familial
» (F) Le hasard nous réunit - Soeur, Lien familial
» Demande de lien familial
» (F) On se bagarre, on se chamaille, mais pour faire des bêtises on est toujours d'accord - Lien familial

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Tartare :: L'Entrée du Tartare-