Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Lun 17 Sep 2012 - 21:19

Cela faisait un moment que la chaleur douce et habituelle que l’on trouvait en méditerranée avait cessée de l’entourer. Il se rapprochait à grand pas des terres Asgardienne et la température ne cessait de chuter. Bien sûr, il était encore loin de se trouver au cœur des grands froids mais la région était déjà bien plus froide que tout ce à quoi il avait été habitué. La neige et la glace ne recouvrait pas encore toutes la surface des sols. Ici la végétation avait encore de nombreux droits. Les cultures étaient certes plus pauvres mais la pêche semblait être parfaitement praticable et rentable dans le coin. A en juger par le nombre de bateau qu’il apercevait et le village qui pointait son nez quelques kilomètres au loin devait sans nul doute être habité par pas mal de pêcheur. Du poisson frais et quelques légumes voilà de quoi faire un bon repas. Il pourrait ensuite se remettre en route vers les terres d’Asgard. Elle n’était plus si éloignée que ça, à en croire ce qu’on lui avait raconté. Il regrettait cependant de ne pas pouvoir se téléporter comme Orion ou voler comme certaines armures le permettaient ce qui lui ferait gagner pas mal de temps. Il devait se déplacer à pieds. Bien sûr, il pouvait se déplacer rapidement ce qu’il faisait la plupart du temps sauf lorsque son estomac gargouillait signifiant qu’il avait faim. Lors de ces moments-là, il préférait s’arrêter pour manger un morceau. C’était d’ailleurs ce qu’il allait faire dans ce petit village. Avec quelques pièces d’or, il trouverait facilement de quoi se sustenter. De plus, sa bourse était bien pleine et il n’aurait sans aucun doute aucun problème à trouver quelqu’un vendant le produit de sa pêche.

La véritable question était surtout le but de ce voyage ? Que venait faire le Sethni dans un coin aussi perdu ? Pourquoi tenait-il tant à rejoindre les terres du nord protégé par le divin Odin ? Il s’y rendait sur ordre du Grand Pope, Biscione dans le but de demandé à Séléné, la prêtresse et leader du clan, de prêter main forte au Sanctuaire car les terribles chevaliers d’Arès allaient bientôt arriver aux portes du territoire d’Athéna. Les Asgardiens avaient déjà subi leur courroux et ils pourraient très certainement renseigner les Athéniens sur ces guerriers sans pitié. Le Capricorne pénétra finalement dans le village. Des enfants jouaient ci et là et des femmes faisaient leur lessive devant leur maison. Le chevalier d’or du Capricorne prit directement la direction du port. Quelques bâteau attendaient calmement leurs propriétaires et un vieil homme était en train de faire griller du poisson. Milan alla lui en acheter deux en échanges de quelques pièces que l’homme s’empressa de fourrer dans sa poche avec joie.

Le Sethni alla ensuite s’assoir sur la berge pour déguster son poisson. Il aimait moyennement celui-ci, le trouvant un peu trop plein d’arrêtes à son gout. Il les crachait dans l’herbe. Son repas avançait bien lorsqu’il ressentit un cosmos non loin. Il l’avait déjà ressenti auparavant et le connaissait donc même si cela faisait un moment que cet aura ne s’était plus trouvée à proximité de la sienne. Il s’agissait de l’énergie de Mathilda de la Croix du Sud, une bronze saint. Que pouvait-elle bien faire ici ? Le Capricorne laissa échapper son cosmos pour signaler sa présence et inviter la jeune guerrière à le rejoindre. Sa présence en ces lieux l'intriguait au plus au point et comptait bien l'éclaircir, tout en prenant une nouvelle bouchée dans son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mar 18 Sep 2012 - 9:31

Je m'etais reculer, non loin des terres asgardienne pour continuer mon ascension pour devenir plus forteet ainsi proteger ceux qui m'etaient cher. Je me trouvais non loin d'un temple que j'avais decoujvers pendant mon voyage a travers le monde. j'etais decendu au village qui bordait la montagne.. De la je pouvais avoir une tres belle vue. Mais il fallait deja pour y avoir acces escalader une des nombreuses montagnes qui nous permettait si on la traversait de nous rendre en Asgard, le pays reculer d'Odin. Lieu parfait pour s'entrainer Et grandir mentalement. Cetait vrais car je metais trouver mes propres strategies et techniques en ces lieux ou la neige, la glace et le vent sont maites des lieux. Je descida donc comme tout les midis depuis mon arrivee de descendre au village. Une fois arrivee, je pensais etre la seule sainte a connaitre ce lieux qui pour moi etait magique. Il semblerait que sur ce point j'eu tort car je reconnue sans le grand cosmos de milan anciennement de l'hydre aujourd'ui cela faisait une eternitee que je ne l'avait vue depuis ma descente au sanctuaire. Je me rapprocha donc de son aura. Celle ci me guidait vers lui a travers le village pour finalement m'ammener au port du village justement ! Cest alors que je le vie manger du poisson qui pas lair de beaucoup lui plair. Je soupirais et hrimpa sur le toi de la maison juste au dessus de lui. Pour prendre la parole :

"cela fais bien longtemps qu'on ne sais point vue mon cher !"
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mar 18 Sep 2012 - 10:11

Il n’eut pas de réponse cosmique. A croire que l’éloignement du Sanctuaire avait causé chez Mathilda un oubli des us et coutumes du camp de la déesse Athéna qui avait l’habitude de manifester leur cosmos pour signaler leur arrivée dans un domaine n’était pas sous leur protection. Il avait espéré qu’elle fasse de même mais apparemment c’était trop demander. Au moins avait elle eut la bonté de d’âme de se présenter à lui directement. Dans un style plutôt théâtral je dois l’admettre. Préféré la hauteur d’un toit plutôt que le planché des vache était digne d’une mise en scène plutôt que de retrouvaille spontanée. Après tout, il y avait toujours des gens qui aimaient avoir le sens et le goût du spectacle. Le Capricorne ne pouvait lui reprocher cela. Orion avait ses sermons, lui-même son impulsivité. Cette dernière tendait certes à diminuer au fil du temps et d’autant plus depuis qu’il avait reçu les conseils du divin Zeus, roi de l’Olympe. Elle admettait elle aussi que l’eau avait coulé sous les ponts depuis leur dernière rencontre. En effet, elle devait dater du temps où il était encore bronze saint. Il s’était rendu avec Mathilda dans un cimetière voir l’ancien maître de la jeune fille. Il avait aussi tenté de lui trouver un maître sur les ordres d’Angèle, le chevalier d’or du Sagittaire. Il l’avait confié à Ash, chevalier du trigre blanc et porteur de l’armure d’or de la balance, dans la précipitation car il avait reçu un appel de son propre maître pour se rendre sur l’île de la mort afin de recevoir un entrainement draconien et mortel dont l’apothéose fut atteint par sa remise de l’armure d’or du Capricorne, faisant état de lui comme l’un des guerriers d’élite du Sanctuaire de la déesse Athéna. Il était d’ailleurs étonnant qu’elle n’eut pas fait de réflexion sur l’armure d’or qu’il portait. Habituellement, les gens était étonné de le voir porter une protection de si haut rang. Après tout, la dernière fois que les deux jeunes gens s’étaient vu, Milan était encore son homologue de bronze portant l’armure de l’Hydre. Son rang tout comme sa puissance était totalement différents à présent. Que pouvait bien faire Mathilda seule ici et d’autant plus sans aucun signe de son maître ? Avait-elle déserté ou s’était-elle fixé un objectif ou un voyage initiatique passant par ce lieu ? Le chevalier d’or n’allait pas tarder à le découvrir.

- En effet, cela fait des lustres que nous ne nous étions plus rencontrés. Tu n’as pas changé à ce que je ressens. Toujours la même énergie frétillante. Je suis heureux de te voir en vie et en bonne santé ce qui est assez rassurant malgré l’époque sombre que nous traversons. Dis-moi Mathilda, je ne ressens pas en toi de grand changement depuis notre dernière rencontre. Aurai tu délaisser ton entrainement ainsi que le Sanctuaire ? Quelles sont les raisons d’une si longue absences ? Je m’interroge très franchement sur ton cas. N’avais tu pas un maître dont tu suivais les enseignements ? Est-ce lui qui t’as confié une mission où te trouve tu ici pour des intérêts plus personnels ?

Le chevalier d’or du Capricorne prit une dernière bouchée sur son poisson et lança les deux carcasses en contre bas dans l’herbe ce qui eut tôt fait d’attirer un gros matou se pourléchant déjà les babines à l’idée de léché les carcasses des deux créatures marines. Milan avait eu la bonté d’âme d’y laisser un peu de viande. Autant dire que le chat allait sans doute se régaler. Après avoir observé quelques secondes le félin, il reporta son attention sur la jeune fille qui aimait se balader sur les toits.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mar 18 Sep 2012 - 19:16

Je souriais quand le gold saint parlait, il avait bien changer à vrais dire depuis la dernière fois que je l'avais vu. Il devait penser que j'avais oublier les bonnes manières et surtout les traditions du sanctuaire, car il est vrais que je m'étais plus concentré sur comment évoluer et devenir plus forte que sur les vielles traditions et autre. Bien que dans le temple qui avait accepter de m’accueillir il fallait que je fasse comme ces habitants, bas voila quoi. Je m'étais amusée sur ce coup je ne m'attendais absolument pas à ce qu'il me pose des questions de ce genre... Surtout pour mon maitre je n'avais plus aucune nouvelle de lui, j'avais vivement ressentis un vive cosmos mais c'était tout. Rien d'autre, depuis cette augmentation de cosmos. Je me demandais si milan avait remarqué que je ne portais pas mon armure ? que j'étais habillé d'une simple robe assez courte pour qu'elle ne traine par terre. J'augmenta mon énergie mais que très peu, pour la simple et bonne raison de ne pas attirer d'ennuis aux habitants de ce village qui n'était normalement pas protéger par Athéna. Et puis de temps en temps cela faisait du bien d'oublier les choses essentiel pour un saint ?. Je descendis pour venir m'assoir près de mon camarade. Je finis quand même par lui répondre car il n'aurait été convenu de ne rien lui dire, de plus il est vrais que je n'avais pas prévenu le sanctuaire, mais là ou j'étais je ne pouvais le faire...

"félicitation pour ta promotion au rang de gold saints, et à ce que je vois on ta donné celle du capricorne ! "

Je continuais alors par les réponses aux questions de Milan : " et bien en fait, si je me suis retirer ici en ce village perdu, non loin d'Asgard c'est pour me ressourcer. Je doutais de moi même, de mes propres qualités en tant que sainte au service d'Athéna, je ne voulais pas devenir un fardeau pour vous.. Vous êtes tellement forts, vous êtes nos modèles, nos espoirs .."

Un long soupire sortit de ma bouche une fois assise près du chevalier d'or, je le fixais apparemment je n'avait pas changé... je cligna des yeux, une seconde fois oui .. Prenant une grande inspiration, et mettant mon armure de bronze sur mes genoux :

" en fait en venant ici, j'espérais évoluer et changer, devenir plus forte en escaladant cette rude montagne, en m'entrainant tout en bravant les difficultés du climat, je pense avoir trouvé une stratégie de combat pour moi, après je ne suis pas encore sur de moi, je doute même si cela n'en a pas l'air.."

Puis la réponse à la question concernant mon maitre je donna :

"je ne sais pas, je ne sais pas ce qu'il est devenu après m'avoir emmener avec lui accomplir une mission, j'ai vivement ressentis quelques temps plus tard son cosmos s'embraser mais après cela, plus rien,plus de nouvelle..."dis je en regardant le capricorne dans les yeux et en enchainant avec :

"mais dis moi, ou en est le sanctuaire depuis mon départ bien j'espère ?"
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mar 18 Sep 2012 - 21:37

Elle vint finalement le rejoindre, s’installant à côté de lui. A en juger par sa tenue, la jeune femme ne portait pas son armure. A moins qu’elle l’ait habilement dissimulé sous ses vêtements ce qui serait en soit une prouesse car les formes du métal devaient tout de même se dessiner un peu sous le tissu. En conclusion, sa cloth n’était pas sur elle, ni à proximité. Au moins elle gardait sa Pandora Box à proximité. Sage décision car on ne sait jamais ce qui peut nous tomber dessus, même dans un coin aussi tranquille ? La meilleure preuve pour illustrer ce fait était que le Capricorne lui-même ne s’était pas attendu à une attaque fatale des Spectres sur l’île de Circé. Il avait encore en mémoire cette arrivé si soudaines des forces des enfers. Elle avait enfin remarqué qu’il portait une armure d’or. Plutôt étrange qu’elle connaisse la forme de celle-ci. Peut-être avait-elle déjà rencontré son prédécesseur ? Cela le flattait et lui faisait plaisir. Bien qu’il ne soit pas très à cheval sur le protocole et les distinctions irrespectueuses entre les rangs, il appréciait que l’on remarque ses progrès. Il était regrettable néanmoins que ne le lui ait vu faire que peu de progrès alors qu’elle était déjà bronze Saint lorsqu’il reçut sa première armure. Après tout, chacun avançait à son propre rythme sur la grande route de la puissance et de la technique. Le plus troublant était sa première révélation. Elle doutait de son avenir en tant que Saint d’Athéna. Voilà qui était bien étrange. A croire que tous le ramenait à cette fameuse mission à Palerme où il avait dû retrouver la trace d’une apprentie Saint fuyarde pour mettre fin à ses jours. Heureusement, la tête de Mathilda ne devait pas encore être détachée de ses épaules sur ordres du Sanctuaire ce qui le rassurait un peu. Sa voie à lui, il ne comptait pas s’en détourner. Il ne savait rien faire d’autres de toute manière et ne voyait pas sa place ailleurs qu'au Sanctuaire.

- Tu n’as plus foi en notre déesse ou tu doutes simplement de tes capacités à protéger la paix et la justice ? Crois-tu que ton avenir se situe dans une vie plus normale ? N’ai pas peur de te confier. Je suis prêt à tout entendre et j’ai déjà rencontré une personne ayant renoncé à la voix des Saints pour se consacrer à une vie plus terre à terre. C'est une chose somme toute assez banale en somme.

La situation au Sanctuaire était quelque chose d’assez délicat à évoquer. D’autant plus pour quelqu’un qui ne semblait pas au courant des évènements récents dans le monde des manipulateurs de cosmos. Il n’allait pas lui cacher que la situation était dramatique et que les choses allaient sans doute aller de mal en pis. Elle était une Saint et devait faire face au danger. D’autant plus que son aide allait sans doute être utile lorsque les assaillants du Sanctuaire se présenteraient aux portes du lieu saint pour entamer le combat. Voilà ce qu’elle devait savoir. De plus, il ne fallait pas omettre le détails des évènements survenus sur l’île de Circé.

- Pour ne rien te cacher l'heure est grave. Le dieu Arès a réunit des guerriers et à attaquer le domaine d'Asgard et il est fort probable que d'autres territoires ait connu un sort similaire. Leur prochaines cibles seraient le Sanctuaire et notre Grand Pope m'a envoyé demander de l'aide au Ase pour venir soutenir le Sanctuaire en cas d'attaque. Sans compter que le chevalier d'argent du Centaure et moi même avont été attaqué par des Spectres sur l'île de Circé. La situation est donc grave et le Sanctuaire à besoin de tous ses guerriers pour faire face à la menace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mer 19 Sep 2012 - 17:19

Et aller paff, Arès c'était apparemment réveiller ! super géniale ! non franchement le sanctuaire aurait pu avoir quelque chose de mieux... Surtout en ce moment quoi, et bas il avait bien choisit son moment lui ! je serrais des points, être aussi inutile dans un moment pareil ! fallait que je le fasse.. finalement il n'y avait rien de surprenant à ce que je sois pas au courant des événements qui ce passaient la-bas, je n'aurais pas du m’exiler comme cela. Mais maintenant que je l'avais fais je ne pouvais pas reculer vu le temps que j'avais mis à arriver ici, je n'allais quand même pas partir comme cela ! mais bon ceux qui m’hébergeaient comprendraient sans doute ou pas... je n'avais pas encore tout à fais finis ce que j'avais à faire ici ! il fallait que j'atteigne la perfection, la perfection niveau bronze déjà, après je verrais ce que je ferais une fois rentrée au sanctuaire. Comment pourrais je moi sainte d'Athéna ne plus avoir foie en elle, j'étais femme chevalier, et pas une bête de foire qui abandonnerait quelqu'un pour retourner à la liberté bien que cette idée m'inspirait du plus au point car cela avait été un de mes rêves ... mais encore fallait pouvoir ce poser un jour et trouver sa vrai place en ce monde si vaste et différent. Alors comme sa il avait connu une femme sainte qui était dans le doute elle aussi, qu'elle coïncidence ! les chances étaient pourtant très minces mais elle étaient bien là. E tout cas c'était ce que je pensais. Je regardais l'horizon, en pensant à ce que mon ami me racontais, je serra la partie de ma robe qui correspondait à mes genoux, il est vrai que j'aurais aimée avoir une vie plus simple et moins compliqué, que celle d'un chevalier d'Athéna. L'avenir est incertain, nous faisons les choix sur le moment présent sans penser aux consonances qu'il engendra... Nous croyons tenir notre route mais ceci est-il vrais ? je me le demandais. Si on pouvait vraiment choisir de contrôler nous même notre destin. il était prêt à m'écouter, bien gentil de la part d'un gold saint, même si on ce connaissaient depuis mon arrivée au sanctuaire et qu'à cette époque il avait encore son armure de bronze....


"écoute moi en ce qui concerne mon avenir je n'en sais trop rien, j'ai tirée un trait dessus à partir du moment ou j'ai rejoint les rangs d'Athéna et puis vu comment ma vie avait commencée bas voilà..."


Je pris ma pandora box, puis je me leva défroissant ainsi ma robe beige qui était assez courte pour ne pas trainer par terre. Voila qui était fais, j'avais répondu à sa première question concernant mon avenir, par contre je n'est pas pour autant tirée un trait sur mes rêves et puis quoi encore hein. Bien oui j'avais déjà réalisée un de mes rêves celui d'avoir une vie aventurière, excitante ! je continuerais à rêver non mais. Je pris une grande inspiration, et détendis mes bras en les attirants presque jusqu’après ma box, le vent ce levait, puis je me tourna vers Milan, et lui dit :

"tu sais ce qui est bien c'est que même quand on y crois plus, on ce relève et droit au but le sourire au lèvre"

Il était temps à présent de rentré, car pour aller au temple il fallait partir tôt dans la journée. C'est alors que je tendis ma main vers le capricorne et lui dis ou plutôt l'invita à me suivre:

"il faut partir avant que le soleil ne retombe, regarde le ciel, le soleil commence à tomber et puis tu pourra voir comment je m'entraine et avoir un meilleur repas qu’un simple poisson..."
dis je en rigolant et en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mer 19 Sep 2012 - 18:25

Croire en soit était une bonne chose. Se laisser guider par une confiance excessive en ses capacités en était une autre. Tant que la jeune Saint conservait cela à l’esprit elle ne pouvait que progresser. Il ne connaissait que trop bien ce sentiment qui ne vous faisait rien lâcher et vous forçait à vous surpasser et vous battre jusqu’au bout pour tirer le meilleur de vous-même. Il l’avait ressenti tout au long de sa vie de Saint. Durant sa formation, durant son combat contre le terrible Chaos, durant son affrontement sur l’île de Circé mais aussi durant son entrainement colossal donné par Orion avant d’être nommé au rang de Gold Saint. Il avait frôlé la mort à plusieurs reprises affronté des adversaires bien plus forts que lui, vécu des épreuves et des moments tragiques mais jamais au grand jamais il n’avait renoncé à la victoire et avait déposé les armes et encore aujourd’hui, il manifestait la même ténacité. L’adolescent appréciait également voir cette qualité chez d’autres personnes. Il aimerait trouver un jour le temps d’avoir à sa charge un disciple qui posséderait entre autres cette façon de concevoir la vie. Il était important que son élève soit assez similaires à sa personne pour pouvoir se comprendre mais aussi assez différents pour qu’ils puissent corriger le tir si besoin est et en apprendre plus sur la nature humaine. L’heure n’était cependant pas à prendre un disciple mais plutôt à ramener un maximum de guerriers valides pour affronter la menace qui pesait sur le Sanctuaire d’Athéna.

Une main tendue vers lui pour l’inviter à la suivre mais la suivre où ? La question trouva une réponse dans les propos de la jeune Croix du Sud qui désirait se rendre dans un temple. Un temple de qui ou plutôt de quoi ? Pas d’informations à ce sujet ! Vénérait-elle une nouvelle déesse, se mettant ainsi en hérésie et sacrilège face à la déesse Athéna ? S’entrainer dans un temple était une chose assez bizarre à concevoir. D’habitude les prêtres y faisaient leur offices et vénéraient leur(s) dieu(x) mais jamais au grand jamais, il avait entendu parler de prêtre guerrier ou de chose de la sorte. Cependant, l’opportunité de prendre un repas un peu plus nourrissant le séduisait. D’autant plus qu’il n’avait à vrai dire pas remplit totalement son estomac avec ses deux poissons. Malheureusement, il n’avait pas trop de temps à perdre. Tout au plus pouvait-il se permettre de rester quelques heures car il devait gagner Asgard le plus rapidement possible. En effet, personne ne connaissait le moment exact où les troupes d’Arès débarqueraient. Elles se trouvaient peut-être déjà au Sanctuaire en ce moment même. Le Capricorne d’or se releva alors et passa une main devant sa bouche lorsqu’il se mit à bailler. Un brin de politesse même dans un coin du monde si reculé ne pouvait faire de mal à personne.


- J'accepte de te suivre quelques heures si ce n'est pas un lieu trop éloigné. Je ne voudrai pas retarder mon voyage mais l'idée de faire un bon repas m'enchante vraiment. Je pourrai peut-être, si le temps me le permet, t'observer t'entrainer et te conseiller. Ne perdons plus de temps et mettons nous dés maintenant en route. Je meurs de faim et le temps file à une vitesse folle !

Le chevalier d'or n'attendait plus que la jeune femme lui indique la direction. Il comptait la suivre jusqu'à ce fameux temple pour se rendre mieux compte de la situation. Peut-être était ce une embuscade ? Mieux valait prévenir que guérir !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Jeu 20 Sep 2012 - 20:53

J'étais contente car je ne pensais en aucun cas que mon ami accepterait de me suivre. Bon d'accord on ce connaissaient c'est vrai, mais je pense pas que cela poserait problème aux moines du temple enfin je l'espérais, et puis même je pense que cela leur fera plaisir d'avoir de la visite. Après tout ils avaient l'air très accueillant malgré leurs coutumes assez variés. Et puis je ne pensais pas que Milan voudrait dormir dehors, par contre il devrait ce fier à l'organisation et à l'heure surtout des moines. Moi cela ne m’avais pas gêner si ce n'était pas pour dormir dehors ! me suivre quelques heures, il pouvait toujours l'espérer mais la marche vers le temple était assez difficile plus que longue, en fait on ne voyait pas le temps passer c'était aussi ce qui décourageaient ceux qui s'aventuraient dans ces plaines. Mais bon moi je me protégeais du vent glacial d'Asgard, grâce à mon cosmos et mes vêtements. j'allais pouvoir voir si Milan supportait le froid. Je brulais d'avance, j'avais hâte de le voir porter des vêtements de moines même si cela ne durerait qu'une simple soirée et un matin. J'en rigolais déjà d'avance dans ma tète rien que de le voir avec ces vêtements. C'est avec les bras croisés que je commence ma remontée de la montagne pour rejoindre le temple qui ce trouvait en réalité relié aux terres du seigneur Odin. Il ne devait pas être très tard, mais si ont voulait y être pour avant la nuit, et bien voilà il fallait partir maintenant.

"Et bien allons y alors ! j'espère que tu n'a pas peur du froid, du vent et de la neige !" dis je en souriant en lui montrant le milieux de la montagne enneigée.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Jeu 20 Sep 2012 - 22:35

- Au cours de mon entrainement j’ai affronté la chaleur de l’île de la mort et le froid fatal de la Sibérie. Je pense être capable de supporter des conditions climatiques arides même si je ne suis sûrement pas aussi à l’aise dans le froid que mon maître ou que Shiyo, le chevalier d’or porteur de l’armure du Verseau. De toute manière, si je ne suis pas capable de supporter le froid qui règne en ces lieux, je n’aurai sûrement aucune chance de progresser à mon aise en Asgard ce qui serait fâcheux pour l’accomplissement de la mission que m’a confié le Grand Pope. Quant au vent, il est mon allié bien plus que mon ennemi. Je suis même sûr que je suis capable de produire des bourrasques bien plus violentes que ce que cette montagne connait quotidiennement. Ne tardons plus et pressons le pas. Chaque seconde qui passe est une seconde que je passerai en moins en ta compagnie si nous trainassons trop.

Comme pour confirmer ses paroles sur le vent, le Sethni augmenta l’intensité de son cosmos et fit un bref mouvement de bras. De ce mouvement s’échappa une rafale de vent qui partit en direction du chevalier de bronze de la Croix du Sud. La puissance de l’air n’était pas suffisante pour la renverser mais suffisante pour la secouer un peu. D’autres personnes en avaient déjà fait les frais mais c’était dans un endroit tout autres et pour des raisons bien plus importantes. Prenait-elle Milan pour un guerrier peu aguerri aux affres du climat ? Il avait enduré comme beaucoup un entrainement sévère et celui-ci avait été parfait par Orion du Bélier. Il n’était pas une petite nature qui risquait de s’effriter à la moindre brise. L’adolescent portait une armure d’or tout de même ! Ce n’était pas une montagne qui allait l’effrayer d’autant plus qu’il ne la trouvait pas impressionnante du tout. A côté de Death Queen Island, le sommet de la montagne ressemblait à un lieu de détente. Au fur et à mesure qu’il avançait, il se rendit compte qu’il n’avait toujours pas reçu la moindre information sur ce temple, son culte et ses habitants. Le moment était peut-être venu de poser des questions à la porteuse de la cloth de la Croix du Sud. Il ne savait pas du tout où il allait mettre les pieds et peut-être que quelques coutumes étaient d’application. De plus, il vénérait peut-être un dieu maléfique et le Sethni ne comptait pas tomber dans le panneau ou se faire prendre en embuscade par des membres d’autres camps ou autres. « Prudence est mère de sûreté comme disait le vieil adage », alors autant l’appliquer à la lettre quand une menace pointait le bout de son nez à l'horizon.

- Dis-moi Mathilda ? De quel temple s’agit-il là ? A quel dieu voue-t-il un culte ? J’aimerai en savoir plus avant de pénétrer dans leur lui lieu de culte, histoire de ne pas commettre d’impair ou d’offense envers leur religion. Je ne souhaite pas déclencher une guerre sainte en plein milieu d’une messe ou d’un rituel. Bien que dans le fond, celui qui a le plus à craindre n’est certainement pas moi en cas d’opposition.

Les questions étaient posées. Il ne restait plus qu’à attendre les réponses que la jeune femme ne devrait avoir aucun mal à lui fournir. Après tout, elle semblait être familière à l’endroit. La seule chose que Milan ne changerait pas dans sa tenue, c’était le port de sa Cloth. Elle représentait à la fois son statut et sa croyance et il ne servait à rien de le cacher avant d’être sûr qu’il ne courait aucun danger en ces lieux. L’attaque sur l’île de Circé l’avait rendu un tantinet méfiant et il ne comptait plus perdre de compagnons à cause de pareils mésaventures. Le temple ne devait plus être très loin à présent et Milan avait hâte de pouvoir enfin se nourrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Ven 21 Sep 2012 - 22:37

Milan était lié au vent comme cela comme ceci était bizarre. Je n'aurais pas du poser la question, car celui ci me fit bien comprendre ces paroles grâce à sa façon de détourner le vent. Et la manière dont il me l'a envoyé me fit presque vacillé. Par contre ma robe n'y échappa pas et ce laissa soulever par ces petites bourrasques de vent envoyées vers moi. Mais bon je ne fis rien car elle ne s'envola pas loin enfin je voulais dire pas très haut. Les mains dans les poches, mon armure sur le dos masquée par mon grand manteau en fourrure marron. J’accélérais mon pas mais en prenant soin de rester à distance courte de Milan. Je n'avais pas si froid que cela pouvait le laisser paraitre. Je me chauffais grâce à mon cosmos bien qu'il soit moins développé que celui de mon ami gold saint. Je marchais tout en prenant le temps de faire mes réponses dans ma tète, car oui on ne sait jamais avec les chevaliers d'or, ils peuvent être très susceptibles quand ils le voulaient vraiment. Et je ne racontais pas d'histoire, enfin je dis sa mais je dis rien. A quel dieu ils vouaient un culte, à cette question je soupira et leva mes épaules et mes yeux au ciel. Cela me semblait pourtant une évidente pur mais pas si évidente pour tout le monde apparemment. Mais bon il n'y avait rien d'étonnant à ce que le capricorne ne connaisse rien aux cultures de ce temple, vu que moi seule le connaissait ce temple et ces coutumes. Je lui répondis sans peine et sans mal :

"tu sais si nous sommes vers les terres du seigneur Odin, il n'est pas contre l'idée que ce soit lui leur dieux, j'ai peur que tu soit obligé de porter des vêtements plus appropriés si tu vois ce que je veux dire"

Nous arrivions au pied de la montagne, il nous restait pourtant assez de chemin à parcourir dans la neige, et le froid. Pendant que nous marchions je fredonnais l'air d'une chanson que ma mère me chantait quand j'étais petite avant qu'elle ne quitte ce monde et que je sois à l'orphelinat. Nous étions presque arrivés, encore quelques mètres dans le froid, et la neige.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Sam 22 Sep 2012 - 12:10

Réponse logique mais assez surprenante. Il se trouvait encore assez loin d’Asgard et n’imaginait pas que le dieu du grand nord était aussi vénéré dans la région. Il avait donc un culte à longue portée. Il ne comptait cependant pas changer de vêtement et enlever son armure d’or. Oh ça non ! Demandait-il aux Ases d’enlever leurs armures divines lorsqu’il se rendait au Sanctuaire ? Non ! Il voulait bien respecter les croyances d’autres cultures si l’on respectait aussi les siennes. Sa cloth était le symbole de sa dévotion à sa déesse et il ne comptait pas la retirer pour le premier prêtre venu. D’autant plus, qu’il était peut-être pisté par les enfers ou les guerriers d’Arès. Après tous, ils pouvaient très bien avoir envie d’éviter un regroupement ou une sorte d’entraide ou d’alliance entre le royaume du seigneur Odin et les troupes de la déesse Athéna. Il fallait donc que le chevalier d’or du Capricorne reste constamment aux aguets. Il s’éclaircit la gorge et passa sa main devant sa bouche lorsqu’il bailla. Ensuite, il prit la parole sur un ton un peu désinvolte et nonchalant. Rien de dramatique.

- Je suis étonné que l’on vénère le divin Odin si loin des terres Asgardienne. Cet endroit n’est géographiquement pas très loin des terres des guerriers divins mais tout de même, la distance et le climat me laisse perplexe. Au moins, je me sens en sécurité sur ces terres ce qui est une bonne chose. J’espère qu’ils auront le sens de l’hospitalité et qu’ils accepteront de me nourrir.

Ses pieds s’enfonçaient dans la neige, laissant derrière lui des traces bien visibles. Il laissa son esprit fantasque vagabonder et s’imaginait une scène étrange où doté des pouvoirs de glaces d’Orion, il recouvrait grâce à ses pouvoirs, les traces de ses pas, masquant ainsi le chemin qu’il empruntait aux yeux de ses poursuivants. Oui pour le moment, l’adolescent avait tendance à être un brin paranoïaque à cause de l’attaque qu’il avait subi sur l’île de Circé. Même s’il s’en était sorti, il gardait en mémoire l’attaque surprise. Ce sentiment disparaîtra sûrement avec le temps. Il était déjà nettement moins présent que les premiers jours après son départ de l’île portant le doux nom d’une célèbre sorcière mythologique. Mathilda quant à elle était loin d’être très loquace. Elle avait autant de conversation qu’un arbre. Quoi que quelque part cela n’était pas plus mal vu que Milan ne semblait pas se démener non plus de ce point de vue-là. Il fut surpris qu’elle se mette à chanter comme ça au milieu de nulle part. Cela lui donnait un côté assez folle. Comme si elle s’était perdue dans la nature et délirait traquée par la soif, la faim ou autres. Assez effrayant. Milan ne préféra pas l’interrompre. Sa crainte était un peu similaire à celle de quelqu’un qui tente de ne pas réveiller un somnambule. Finalement, après des mètres et des mètres avalés, les deux Saint arrivèrent à proximité du temple. Il n’était à présent plus qu’à une centaine de mètres et le Sethni préféra laisser Mathilda passer devant.

- Je préfère te laisser agir à présent vu que tu as l’air de bien connaitre cette communauté. Il me tarde de faire un bon repas et de voir ce dont tu es capable. Ton cosmos ne me semble pas plus important qu'auparavant. Peut-être as tu améliorer tes techniques ? Qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Dim 23 Sep 2012 - 17:22

Je me mise soudain à rigoler, ces paroles en guise de réponses m'avaient fait pleurer de rire. Je m'en essayais même les yeux. En fait ce qui me faisais rire c'était la manière dont il avait prononcé ces dire. Pourtant ce n'était pas digne d'un gold saint de demander comme cela. C'est vrais quoi ! c'était pas eux qui étaient censé montrer l'exemple ? enfin bon, étant donné que nous n'étions pas sur nos terres saintes cela pouvait aller. et puis je n'avais rien à redire face à son comportement encore j'aurais été gold saint la j'aurais pu lui faire la remarque. Demander qu'à manger, à croire que Milan ne l'avait pas fait pendant des siècles. Alors comme cela il était étonné ? je ne voyais pas en quoi il fallait s'étonner. Bon d'accord il est vrais qu'ont pouvait l’être un peu, car nous n'étions des serviteurs d’Odin. Mais tout de même, m’en fin je leva mes épaules et je leva mes yeux au ciel. je souriais il était vrais qu'il était toujours bon de sentir bien, et non de sentir épier, ou suivit ou oppresser ce n'était pas bon pour le morale je pense. Plus on marchait en cette montagne enneiger plus on sentaient nos pieds qui nous lâchaient à chaque secondes qui passaient en ces lieux ou on croirait que le temps ce serait arrêté. Que chaque instant présent passe à une vitesse très lente pour pouvoir les vivre pleinement. Et c'est ce qu'il me plaisait en ces lieux avec la nature et le calme bien évidemment. Après quelques heures à marcher dans la neige, et dans la montagne, nous arrivions enfin devant le fameux temple.

J'aurais aimée lui parler, un peu plus que ce que j'avais fais. seulement je ne savais pas trop de quoi lui parler ! bon d'accord, il faut dire que je n'avais pas chercher non plus. Il y avait certainement des sujets de conversations à dire, ou faire ou ou à chez pas moi ! et puis fallait dire un truc qui nous intéresse tout les deux, enfin je pense. bas oui tout de même ! ou pas.. et c'est là que cela coinçait mais bon vu que nous étions déjà arrivés, il était inutile d'en commencer une maintenant.. il préféra me laisser la main, quoi de plus normal, il était "invité" donc fallait laisser celle qui connaissait les lieux ici moi ! je soupira et poussa la porte d'entrée du temple. A chaque fois que je rentrais dans ce temple ce qui me plaisais le plus était la décoration d’intérieur, digne d'un manoir et d'un église en même temps. bien que cela n'était pas la même chose. le sol en plaque de marbre, comme les colonnes qui menaient vers la véritable entrée. il y avait deux entrée, je me défaussa de mon manteau marron, et alla l'accrocher au clou que l'on m'avais montré la première fois que j'étais venu ici.

J'enleva ensuite mes bottes pleines de neige que je pris soin de les secouer dehors et je vint ensuite les déposer sous mon manteau marron, laissant ainsi mon armure. enfin juste ce qui était visible c'est à dire ma pandora box, mon armure de bronze elle était à l'intérieur de celle ci. Ensuite j'invita milan à faire de même, ha je me rattrapais en voyant qu'il n'avait que son armure d'or sur lui.

"il vaudrais mieux que tu m'attende ici, je reviens et je te demande juste de l'enlever pour rentrer après une fois qu'on sera dans le cloitre tranquille tu pourra la remettre". lui dis je.

Puis je poussa la grande porte qui menait dans la salle ou les prêtres faisaient leurs prières. je marcha lentement une fois de l'autre coté histoire de ne pas les déranger, puis je demanda à l'un des directeurs du temple pour mon ami milan, celui ci avait apparemment accepter de l'héberger. Je l'avais aussi renseigner sur les coutumes des chevaliers d'Athéna sans donner trop de détails, mais assez pour que milan puisse ce balader avec son armure dans les couloirs et quelques pièces du temple. Il revint avec moi quelque minutes après ou je le présenta à Milan :

"je te présente Adam c'est lui qui dirige le temple, et donne le cours pour le latin, il est notre guide pour notre séjour ici"

Adam : "enchanter de vous connaitre vous êtes ?"
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Dim 23 Sep 2012 - 18:26

Ils étaient enfin arrivés dans le fameux temple dédié à la vénération d’Odin. La décoration était assez riche à en noter par la présence de marbre et autres. Le Sethni ignorait que ce genre de chose était produit dans la région. Il s’était plus attendu à voir une construction plus rude et austère comme les gens de la région. N’entendez pas par là une construction rustres mais plutôt typiquement nordique avec ses charmes et ses défauts. Une fois à l’intérieur, Mathilda espérait vraiment que Milan enlève son armure. Cela allait lui couter de gros efforts. Son armure d’or était son bien le plus précieux et comme une deuxième peau pour lui. Il s’exécuta mais avec une extrême réticence, gardant soigneusement chaque partie de sa cloth dans sa box. C’était un manque de respect flagrant envers sa personne. Il avait cédé qu’à contrecœur mais trouvait que des prêtres qui ne respectaient pas les croyances d’autres personnes ne devaient pas être digne d’être respecté. Il espérait de tout cœur que les Ases se montreraient nettement plus hospitaliers. Et dire qu’il avait un jour reçu une offre pour une visite de l’Inde en compagnie d’un général de Poséïdon et qu’il était maintenant en train de se refroidir au nord de l’Europe. Il n’avait malheureusement plus jamais croisé cette charmante femme ce qui était bien triste.

- Enchanté de même … Adam. Je suis Milan Sethni, chevalier d’or au service de la déesse Athéna. C’est Mathilda qui m’a invité à faire un arrêt dans ce temple. Cette visite n’était pas vraiment prévue. Je prenais la direction des terres de votre dieu quand j’ai croisé cette jeune femme qui n’avait plus donné signe de vie aux nôtres depuis quelques temps. Je suis d’ailleurs assez heureux de rencontrer un prêtre d’Odin, je serai bientôt en contact avec Séléné, la prêtresse qui dirige les contrées d’Asgard. Je me sentirai donc un peu moins dépaysé lorsque je la rencontrerai.

Étonnant de trouver un homme portant un nom si impropre à la région. Il s'était plus attendu à rencontrer un homme portant un prénom au consonance scandinave. Comme quoi, l'habit ne fait pas toujours le moine, même si la cloth fait souvent le chevalier. Heureusement on ne lui avait pas demandé de porter une bure ou quelque chose dans le genre. Pas que Milan n'appréciait pas ce genre de vêtement mais il n'avait vraiment pas envie de perdre du temps avec ce genre de chose. Ne pas porter son armure était déjà assez gênant en soit. Sans plus attendre, il déposa sa cloth box au sol pour enfiler son armure d'or. Personne ne lui avait donné le signal qu'il pouvait le faire mais apparemment ils allaient quitter la pièce, il pouvait donc en toute logique la revêtir. Une fois sa protection gorgée de lumière du soleil, revêtue, il se sentait déjà un peu mieux. Il n'avait pas perçu d'énergie maléfiques dans le coin ce qui le rassurait un peu. Si Arès avait réussi à pervertir des hommes comme Orion et Shiyo, il arriverait sans doute à faire de même avec des humains lambda. Heureusement ce n'était pas le cas, ici, du moins pour le moment.

- Et bien je pense que nous pouvons avancer à moins que nous ne continuons à nous regarder tous les trois en chien de faïence ? Mathilda je suis sûr que tu as encore beaucoup de chose à me montrer et à me dire. Quant à vous Adam, je suis sûr que vous serez un guide formidable tout au long de cette visite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mer 26 Sep 2012 - 20:51

Adams : la déesse Athéna ?rien que cela ? alors je suppose que sais à protéger cette déesse que sert cette étrange chose que vous porter sur le corps ?

"oui en effet vous l'avez devinez pouvez vous nous laisser svp ?"

Adams : bien mais soyer sage !

"ne vous en faites pas"


Et voilà qui était fait, je m'étais débarrasser d’Adams pacifiquement. Quel pot de col quand même, enfin il partit c'était pas trop tôt. J'en avait juste un peu marre qu'il me suive partout mais bon. Un petit aboiement put ce faire entendre. un petit chien blanc accourut vers moi et je le pris au vol. Il me léchait le visage, je souriais en le caressant. Sa présence me faisais un bien fou, mais je me demandais comment ils avaient fait pour trouver ce petit chiot, certainement dans le petit village qui bordait la montagne. Enfin c'est ce que je supposais. Puis je me tourna vers Milan qui avait dis qu'il ne fallait pas que l'on reste comme cela à nous regarder sans rien dire. Puis je remarqua qu'il avait enlevé sa cloth d'or pendant qu'il avait fait connaissance avec Adams. Et bien voilà qui avait été fait mais que pour un cours instant mais vu qu'ils n'étaient que tout les deux cela m'importait peu qu'il la mette ou pas. Puis je commença alors à marcher dans le magnifique cloitre, on pouvait apercevoir un petit jardin enneigé. Que je ne manqua pas de montrer de mon doit beige à Milan. En fait nous n'avions pas besoin du prêtre pour nous guider à travers le temple mais plus pour lui demander des informations.

Comme par exemple l'heure du repas et autre. Quand soudain dans une pièce entre ouverte j'aperçu un piano, je souris du coin de la bouche. En oubliant presque que mon ami Milan était avec moi, je poussa la porte pour la faire s'ouvrir, on pu entendre son grincement. Dans la pièce le piano était au milieu, le haut de la pièce était orné d'une peinture représentant certainement les dieux nordiques. Puis je finis par m'assoir délicatement sur le tabouret qui ce trouvait près du piano. Je me mis alors à jouer un petit morceau que m'avais appris le grand père qui s'était occuper de l’orphelinat dans lequel j'avais grandis. Je ferma mes yeux un instant. Mes mains glissaient sur les touches du clavier. Mon pied lui jouait avec l'une des pédales du piano. Cela devait certainement étonné Milan de me voir agir de la sorte. Mais nous ne sommes plus sur les terres de ma déesse de la guerre et de la sagesse, j'ai nommée : Dame Athéna.

(le son qui sort du piano => ).

C'est alors que je pris la parole tout en continuant de jouer :

"tu sais il vaudrais mieux que tu passe la nuit ici et la fin de journée comme sa tu pourra partir au levé du soleil et traversé cette montagne, et arriver sur les terres du seigneur d’Asgard qui ce trouvent de l'autre coté". Dis je les yeux fermés (et en jouant).

Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Ven 28 Sep 2012 - 21:19

- Pas seulement ma déesse mais aussi les innocents, la justice et la paix. Toutes les choses et les idées que la déesse Athéna défend, nous ses guerriers les défendons aussi grâce à notre force de cœur, d’esprit et de corps.

Pour qui ce prêtre, moine, religieux ou autre les prenaient – ils ? Ils n’étaient pas de simple adolescent comme les autres, prêt à saccager un endroit ou à faire des pitreries à cause de leurs hormones ou encore de leur jeunesse et stupidité ! Ils allaient être sages sans avoir besoin qu’il le demande. A croire qu’être jeune signifiait automatiquement danger. Les mentalités n’étaient finalement pas si différentes de la Grèce à ces contrées reculées. Maintenant voilà que débarquait un chien sortit de nulle part. Un animal pareil risquait sans doute d’être plus agité et de faire plus de dégâts que Milan et Mathilda. Pourtant on le laissait aller librement dans le temple. Voilà qui était bien intriguant et peu cohérent dans la façon de penser de ce Adam. Le chevalier d’or du Capricorne se passa une main dans les cheveux avant de soupirer. Au moins il était à présent débarrasser de ce vexant personnage ce qui avait le don de lui rendre un peu sa bonne humeur. Mathilda serait donc le guide du Capricorne en ces lieux reculés. Sympathique attention. Peut-être avait-elle remarqué que le moine avait tendance à taper sur le système du chevalier d’or ? La croix du Sud montra au Sethni un petit jardin recouvert de neige, assez agréable à regarder. Après quelques secondes de contemplation, le Saint se rappela qui le s’était pas arrêter pour faire du tourisme et préféra suivre Mathilda pour accélérer le tour du propriétaire et passer plus vite aux choses sérieuses. Il se devait d'être plus efficace.

Alors qu’ils se remettaient en route, la porteuse de l’armure de la Croix du Sud s’engouffra dans une pièce. Milan la suivit en préférant rester dans l’embrasure de la porte, pensant ne pas trop s’attarder dans cet endroit. Au mur, des peintures étaient accrochées et représentaient tour à tour Thor, Loki ou encore Odin. C’était assez agréable à regarder mais son attention fût malgré elle attirer par un dérangement sonore plutôt qu’un intérêt visuel. En effet, comme si de rien n'était la jeune femme s'était mise à jouer du piano d'un air aussi naturelle que si elle avait commencé à faire une tâche ménagère. C'était bien beau tout ça mais Milan était venu ici dans l'optique de voir l'entrainement et les progrès que Mathilda avait accomplit et aussi pour se nourrir. Il n'avait jamais été un grand féru d'art musicale et ne voyait pas trop l’intérêt de profiter d'un concerto privé alors que le Sanctuaire était peut-être actuellement la proie des sbires du terrible Arès.


- Je ne suis malheureusement pas venu ici pour écouter le son d'un piano. Je passerai peut-être la nuit ici, si la suite se montre plus intéressante. Après tout j'aurai sans doute dût m'arrêter pour passer la nuit dans un trou perdu. Mieux vaut au chaud ! Cependant, j’attends toujours de voir tes progrès et ce que tu fais pour t'entrainer ! Est ce donc grâce au piano que tu penses acquérir une connaissance plus profonde de ta cosmo énergie ? En temps normal, j'aurai prit grand plaisir à t'écouter jouer mais je pense que tu as du pain sur la planche. Sembles tu oublier les troubles qui risquent de abattre sur le Sanctuaire d'ici peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Dim 30 Sep 2012 - 20:13

Hors de moi après les propos du capricorne, je fis accélérer mes doigts sur le piano. Ils dérapèrent même du clavier, à une vitesse folle que le capricorne aurait pu croire à ce que je me fasse mal au doigts ! mais ce ne fut même pas le cas ! Je me levais, et je passais devant milan sans lui adresser le moindre regard. J'avais été à moitié contrarié par ces dires, mais il était normal qu'il s'inquiète pour le sanctuaire, moi aussi j'étais inquiète dans le fond. Il ne fallait pas croire ce qu'on ne voyait pas avec ses yeux ! oui le piano j'aimais cela, mais je n'en faisais pas vraiment à vrais dire, je croyais même avoir oublier comment en jouait ! Je poussa de nouveau la grande porte de marbre qui m'avais permise de rentrer dans la pièce, maintenant je la poussais pour sortir de celle-ci. De cette pièce lugubre que je contemplais pas vraiment. Je traversa le long couloir puis un petit cloitre, qui donnait dehors que j'avais découvert il n'y avait pas longtemps. Mais bon la politesse et le respect envers mon ami, et mon supérieur me fit donner la peine d'attendre qu'il daigne à me suivre dehors. Il voulait voir mes progrès ? et bien il les verraient seulement le seul hic qu'il pouvait manqué était que je n'avais en aucun cas progresser, en m’entrainant la nuit dehors et dans la grotte le jour. Deux lieux différents au même endroit, avec le même climat et même température.

Milan devait trouver que j'agissais bizarrement, en faite je me rendais progressivement compte qu'il n'y avait pas que mon cosmos à améliorer. Il y avait à peu près tout à changer mes habitudes, mon caractère et tout. Je pensais mettre mes sentiments de coté durant les batailles comme me l'avais enseigner mon précédant maitre. Je soupirais, rien qu'à l'idée de devoirs montrer mes manières de progresser, mais peut-être que je n'avais pas les bonnes méthodes et que c'était pour cela que j'avais presque gâche 4 longues années d'entrainement... Qui sait, après tout milan est devenus gold saint lui, peut-être que sa ira mieux si il me dit mes défauts. Enfin il fallait attendre d'autant plus que c'était bientôt l'heure du repas, ce qui ferait sans doute plaisir à celui-ci car après tout si il avait accepter de me suivre si gentiment sans discuter c'était pour le repas... et peut-être l'hébergement pour la nuit, heureusement que le temple donnait accès aux terres d'Odin....
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Dim 30 Sep 2012 - 21:51

Et voilà que la jeune fille était enfin piquée au vif. Milan avait appuyé exactement là où il le devait pour la sortir de son marasme de mélancolie dans lequel elle se complaisait. Le jeune homme n’avait pas accepté de la suivre ici pour sombrer dans la même léthargie. Il avait une mission à remplir et elle un devoir à accomplir. Se raccrocher à des choses inutiles en ce moment était comme refuser d’affronter la réalité, aux yeux du chevalier d’or du Capricorne. Apparemment le retour à la réalité fut plutôt cuisant pour la bronze de la Croix du Sud puis qu’elle ne pipa plus mot préférant arrêter de jouer pour sortir de la pièce. Son mutisme était limite inquiétant mais si elle préférait s’y emmurer, Milan n’y voyait pas d’objection, du moins pour le moment. Ils arrivaient à présent dans un cloître. Cela commençait à être une habitude. Mathilda ne semblait pas être enclin à entamer la conversation préférant jouer son rôle de muette à la perfection. Le Sethni soupira en voyant qu’elle ne montrait aucun signe de bonne volonté. A croire qu’elle l’avait attirée ici uniquement pour faire du tourisme. La langue du chevalier d’or, elle, n’avait pas décidé de rester dans sa poche et ses cordes vocales ne s’étaient pas mises en grève. Ce fut donc sur un ton amusé qu’il prit la parole, tout en observant la Croix du sud. Il n’étudiait pas seulement son attitude mais aussi le cosmos qu’elle émettait. Un cosmos pas si éloigné du sien quand on y regardait de plus près d’un œil peu averti et entrainé à la chose. Leur aura partageait sans nulle doute un "élément" particulier en commun.

- Je sens que ton cosmos est lumineux comme le mien. La lumière est une arme utile, pure et puissante pour qui sait s’en servir. Elle peut te permettre d’attaquer l’ennemi, de le bruler, de le couper ou encore de le repousser tout simplement. Elle peut aussi aveugler l’ennemi pour le distraire ou te défendre. C’est une chose capricieuse à ne pas mettre dans n’importe quelle main.

Milan laissa son cosmos envahir la pièce. Il était chaud et puissant, voir même un tantinet écrasant pour Mathilda qui ne devait plus être habitué à la présence des chevaliers d’or. L’armure de Milan se mit à briller, donnant une impression d’incandescence aveuglante. De sa position, la Croix du Sud était éblouie légèrement et ne pouvait plus apercevoir le gold saint. Avec ce genre d’artifice, Milan pouvait brouiller la visibilité de ses ennemis mais là il s’en servait juste en guise d’échantillon. A peine eut-il terminé que Mathilda retrouvait une vue parfaite. Aussi vif que l’éclair, son bras droit fut entouré d’un halo lumineux et il fit un rapide mouvement presque imperceptible pour donner un coup d’Excalibur qui trancha net une petite mèche de cheveux de la bronze Saint. La démonstration touchait à sa faim. Elle avait un but ludique mais pas seulement. En effet, le chevalier d’or du Capricorne espérait refaire renaître en Mathilda la flamme de la passion d’être un Saint. De s’entrainer corps et âme pour s’améliorer pour servir au mieux la justice, la paix, le Sanctuaire et la déesse Athéna.

- Avec un beaucoup d'entrainement, des efforts et de l'expérience je suis sûr que tu pourras atteindre un niveau de maîtrise de ton cosmos non loin du mien. Cependant cela ne sera pas facile mais le jeu en vaut certainement la chandelle. En ces temps troubles, nous avons besoin de fier guerrier prêt à se battre pour notre cause et à défendre les innocents. Es tu prête à devenir plus forte Mathilda et à tout donner pour tirer le maximum de ton potentiel ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Lun 1 Oct 2012 - 19:15

Il était clair que je ne m'attendais en aucun cas à ce que milan réagisse ainsi ! non seulement il ne m'avait pas reprochée ma façon de me comporter envers lui ! mais il me propose de l'aide ! j'écarquillais mes yeux, en signe d’incompréhension et écoutais attentivement les paroles du capricorne. Mais en l'écoutant bien, quand ile parlait, il avait l'air d’être sérieux. Moi pouvoir atteindre le même niveaux que lui ? pourquoi pas ! la détermination elle était là, bien que oui j'étais prête à tout pour faire aider les innocents et Athéna dans sa quête de la paix ! J'étais plus que surprise lorsqu'il parla de nos cosmos de lumières, utile pur et puissante tout cela avait déjà été démontrer, contre les nombreuses batailles qui avaient étés menées jusqu'à présent. Je soufflais lorsque son cosmos envahit soudainement la pièce, écrasant, chaud, brulant même, puissant.

Une belle lumière avait envahit l'armure d'or du chevalier, grâce à cela j'avais bien compris qu'il croyait que je pouvais m'améliorer. Seulement le seul problème qui me freinais certainement était celui du manque de confiance en moi et la peur d’être un fardeau pour le reste du camp. Je mis mes mains au-dessus de mes yeux pour les cacher de cette lumière intense soit peu de l'endroit ou j'étais. Puis je me frottais les yeux, c'est que cette lumière était aveuglante ! mais bon il ne fut long avant que je ne retrouve ma visibilité parfaite. Ce coup là, je ne l'avais en aucun vu venir ! il m'avait coupé une mèche de ma chevelure écarlate ! pétrifier par la vitesse qu’il avait employé pour faire ce qu'il avait fait. Je restais un moment perplexe n'osant plus parlé, je n'étais déjà pas très bavarde mais là ce coup de semence comme pour me remmener à l’ordre me fis froid dans le dos. Je repris avec peine ma respiration, qui c'était coupé un court instant par la peur de l'attaque si soudaine de milan !

La mèche de cheveux qu'il avait coupé ce positionna lentement dans ma main droite. Mon visage ce crispa suite à un petit sourire du coin de la bouche. je fit ensuite en sorte de laisser tombé la mèche écarlate sur le sol froid et humide. Prenant la poignet de la petite porte qui menait dehors, tout en tournant la poignet je fit mon petit discours :

"tu a certainement raison, mais je devrais combattre plus que ce je le fais, je suis prête ! "

Je finis de tourner la poignet de la porte, pour sortir dans la plaine enneiger qui ce tenue devant nous. Je me retourna vers milan, les bras croisés sous ma poitrine, protégé par mon armure que j'avais enfilé avant d'aller dehors. Le temps était couvert et prêt à ce mettre à neiger, la température était assez basse dehors, et le vent était là.


"dis moi...je me demandais si tu serais capable de m'apprendre Excalibur ? je sais bien que cela risque de prendre un temps mais je suis prête à y passer la nuit si il le faut."


Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Lun 1 Oct 2012 - 20:35

Pourquoi la jeune Croix du Sud décidait-elle de sortir à l’extérieur du temple. S’attendait-elle à se faire entrainer ici comme par miracle dans un élan de générosité du Gold saint du Capricorne ? Il ne fallait pas rêver. Le temps ne se prêtait pas à un affrontement dehors, d’autant plus que la mission du Sethni n’était pas encore finie et que le Sanctuaire courait de grave danger. Si la situation avait été moins dramatique, le Capricorne aurait sûrement accepté peut-être pas par instinct de formateur mais surtout par instinct de combattant mais la situation ne s’y prêtait pas vraiment. La neige tombait en fin flocon et Milan se servit de son cosmos pour créer un mouvement d’air qui repoussait les flocons qui s’approchaient trop près de lui. Ainsi il préservait sa peau et son armure du contact froid et humide de la neige. La question que venait de poser Mathilda le fit rire légèrement. Comment la jeune Saint connaissait elle l’existence du nom de la technique qu’il avait employé pour lui trancher une mèche de cheveux. Avant d’apprendre à la maîtriser, Milan ne savait même pas qu’une telle prouesse existait ou avait existé. Décidemment la culture des gens l’étonnerait toujours. Voilà un mystère qui méritait des éclaircissements. Orion avait dû faire d’énormes recherches pour lui apprendre à la maîtriser. C’était donc normal qu’il soit suspicieux sur sa connaissance à propos d’une telle attaque.

- "Excalibur" ? Comment connais tu le nom de ma technique ? Tu l'as reconnue d'un simple coup d’œil ? Je suis impressionné mais tu n'en a vu là qu'un simple échantillon. Son véritable tranchant est bien plus destructeur que tu l'imagines Mathilda.

A croire que tous les bronzes qu’il croisait ces derniers temps n’avait que ce mot la à la bouche. Chico, bronze Saint du dragon lui avait également passé la même requête. Milan lui avait déjà formulé une réponse sans pour autant fermer la porte. En effet, il ne savait pas si cette technique pouvait réellement être apprise. Orion ne lui en avait parlé que lorsqu’il avait remarqué qu’il avait produit un embryon d’Excalibur lors du combat contre Chaos. La technique était déjà « en lui », innée. Orion n’avait fait que polir le diamant brut pour en faire une pierre précieuse. Le chevalier d’or du Capricorne n’était donc pas tout à fait convaincu qu’il puisse apprendre cette technique à quelqu’un qui ne la possédait pas. Il fallait qu’il se renseigne auprès de son maître qui n’avait plus donné signe de vie au Sanctuaire depuis un moment puisqu’il était au service du dieu de la destruction et du chaos, Arès.

- Tu n'es pas la première personne qui me fait cette demande. Je te répondrai la même chose que je lui ai déjà répondu. Je ne suis pas sûr de pouvoir t'apprendre cette technique car je pense qu'une de ses bases est innée et que tu dois la posséder pour en apprendre les ficelles. Je ne suis cependant pas sûr de cela et je m'en référerai en temps voulu à mon propre maître qui m'a apprit à maitriser cette puissante capacité. Je ne peux donc rien te promettre actuellement ce qui ne m'empêchera pas de t'aider à développer ta connaissance de ton cosmos et ta force physique dans un avenir plus ou moins proche.

Mieux valait être franc avec la jeune fille pour qu’elle ne se fasse pas de faux espoir inutilement. La réalité n’était pas idyllique et mieux valait lui éviter de se prendre un mur de face si la réponse d’Orion s’avérait négative. Tel était l'attitude qu'il avait choisit d'adopter !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mer 3 Oct 2012 - 21:32

Pourquoi ? pourquoi a-t-il fallut que je lui pose cette question ! c'était vraiment stupide de ma part, alors cela ne m'avait même pas étonnée de le voir décaler ma proposition. Il était surprit, surprit de savoir comment je connaissais Excalibur, mon premier maitre. L'ancien porteur de l'armure du bélier de l'autre époque. Il m'avait noté quelques puissantes attaques, dont certaines pourraient éventuellement être innées chez certains. Mais cela restait à confirmer, enfin c'est ce qu'il m'avait dit. Je soupira en repensant à lui qui m'avais apprit tout ce que je savais. Puis je tournai la tète vers milan, j'écoutais attentivement ces explications que je comprenais parfaitement. Donc il était inutile que j'insiste à ce sujet, car milan avait été un peu plus clair.


"comment je la connais ? disons simplement que mon maitre m'avais parlé une fois des attaques des golds saints figure toi donc je suis pas totalement dépassé par rapport à sa..."
répondis je avec un petit sourire et éclat de rire.

Puis en voyant que la neige et le brouillard c'étaient calmés et bien je pointa du doit la direction vers asgard.

"voilà continue devant et tu trouvera les terres d'Odin c'est ce que je voulais te montrer et si on allait manger ?"
demandais je en voyant la nuit tomber.

Je créa un flash de lumière avec mon cosmos pour nous éclairer un peu. ¨Puis j'ouvris la porte par laquelle on était sortit et attendit milan à l'interrieur pour voir comment allait ce passer la soirée
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mer 3 Oct 2012 - 22:21

Son ancien maître ? Elle ne parlait sans doute pas de Ash puis qu’elle faisait mention d’un Saint porteur de l’armure d’or du Bélier. Dommage pour elle. Ash était devenu récemment chevalier d’or de la Balance et il aurait sûrement pût lui apprendre beaucoup de choses si elle daignait se présenter à lui plus souvent. Milan s’était lui-même souvent montré irrespectueux avec son maître, ennuyant et tout ce qui s’en suivait mais jamais au grand jamais il ne l’avait abandonné aussi longtemps de son plein gré. Cette jeune bronze Saint en faisait vraiment à sa tête. Un peu de discipline ne lui ferait certainement pas de mal mais le Sethni n’était pas sûr d’être la bonne personne pour résoudre ce genre de problème. Orion était plutôt doué avec ses sermons et tout le barda du même genre. Milan lui était plutôt du genre un peu tête en l’air, arrogant, ennuyant et surtout peu respectueux. Enfin, il s’était tout de même bien assagit depuis qu’il portait une armure d’or mais de temps en temps ses défauts refaisaient surface et se voyaient comme le nez au milieu du visage. Milan baissa l’intensité de son cosmos pour laisser le froid le ramener à la dure réalité et chasser ainsi ses pensées. Il n’avait pas besoin de morfondre pour le moment. Mathilda avait parlé de prendre enfin ce fameux repas qu’il attendait depuis des heures. Comme pour répondre à la jeune fille, son estomac se mit à gargouiller signifiant qu’il n’était pas contre un peu de nourriture pour se sustenter. Marcher et perdre du temps lui avaient fameusement creusé l’appétit et il était sûr qu’il serait capable d’avaler une vache entière si on le laissait faire.

- Et bien pressons nous alors. Comme l’indique mon estomac, je meurs de faim et je ne serai pas contre un bon repas histoire de me requinquer avant de prendre la route en direction des terres Asgardiennes. La grande prêtresse d'Asgard, Séléné, doit être mit rapidement aux courants des demande du Sanctuaire.

Le chevalier d’or du Capricorne jeta un regard au loin vers les terres que Mathilda lui avait indiqué puis ensuite il suivit la jeune fille à l’intérieur, préférant la laisser le guider. Il se demandait ce que ce monastère pouvait offrir comme nourriture. Au vu de sa proximité avec la mer, les plats devaient être le plus souvent accompagnés de poissons, de mollusques ou de crustacés. Quoi de plus naturel. Le temple disposait sûrement de son propre potager pour assurer sa production de légume. Peu importe ce que serait le repas, le Capricorne avait une faim de loup et était prêt à être peu regardant sur le contenu de son assiette. Il suivit la jeune fille jusqu'à une petite pièce meublée pauvrement qui devait sans doute être l'endroit où les invités ou les moines mangeait en petit comité. Une représentation d'Odin trônait fièrement sur un autel. Une table en bois massif ainsi que des chaises étaient dressés là. La pièce se situait apparemment à proximité des cuisine car Milan sentait un fumet assez appétissant sortir de la pièce voisine. Il en avait déjà l'eau à la bouche et décida de s'installer à la table en attendant l'arrivée d'un repas potentiel.

- Après ce repas je pense que je ne tarderai plus trop à reprendre la route. J'ai déjà pas mal d'heure de retard par rapport à ce que j'avais prévu. J'aimerai arriver rapidement en Agard pour délivrer mon message. Quant à toi, j'espère que le Sanctuaire pourra jouir de ta présence dans les semaines à venir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Jeu 4 Oct 2012 - 20:32

Décidément le capricorne ne manquait pas de finesse dans ces paroles et dans ses gestes, puisque son estomac me répondit comme l'avait fait milan comme pour confirmer mes dires ! voilà qui était drôle à entendre ! Il faisait presque nuit, le soleil était sur le point de laisser place à la nuit. Alors que nous les deux saints rentrons la cloche qui signait l'heure du diner retentit. Il faisait aussi un peu plus froid à l’intérieur du temple mais quand même moins que dehors. Heureusement que mon armure me réchauffait. Et oui les journées passaient vite dans ce petit coin perdu, il fallait s'y habituer. Bon d'accord c'est sur que pour ceux comme milan cela devait être facile de résister au froid mais pour les plus faibles, et bien je ne savais pas quoi penser. Ce fut milan qui s'assit en premier, je soupirais à le voir agir ainsi mais bon tant qu'il n'avait pas de réflexions sur sa manière de faire moi sa m'étais égale ! après tout chacun son caractère.

Impatient fougueux, fort, franc, rebelle et impatient. Voilà comment je le caractérisais, peut-être que les autres le voyaient différemment qui sait. Alors que les prêtres vinrent s'installer avec nous à table, il nous fut amener le repas. Ouaa des nouilles, du riz, des coquillages et un poisson ! voilà qui allait peut-être calmer l'estomac de milan. Tous ce dirent bon appétit et commencèrent à manger dans le plus grand calme. Des bougies et des lustres pour éclairer la pièce. Tout en mangeant je regardais la pièce, dans laquelle on mangeait, puis je tournai et fixai mon regard vers milan. Comme si mon regard interrogeait directement notre invité surprise. Pour savoir si c'était ce qu'il attendait, il avait de la chance. Un repas de roi avait été préparer pour lui avec mes indications. Bien que je ne connaissais pas ces gouts, mais j'avais eu quand même ma petite idée. Quoi que sur le moment ou j'avais été faire les courses pour le monastère j'avais longuement hésiter à prendre tout ceci. De plus c'était au matin, la veille ou j'avais rencontrer milan au port donc bon ce n'était qu'une coïncidence pure.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Jeu 4 Oct 2012 - 21:39

Milan découvrit pour la première fois de sa vie ce qu’était des nouilles. Il avait toujours entendu dire que ce met ne se consommait qu’un Asie ou dans la région sud de l’Europe. Il en avait d’ailleurs vu sur le marché de Palerme. Il était cependant étonné d’en retrouver dans une région aussi éloignée de ces deux points géographique. Il s’était plutôt attendu à voir des légumes louches et des repas bien plus riches en calorie et en graisse pour survivre à l’hiver. Un peu le genre de repas qu’Orion lui avait préparé en Sibérie. Sans surprise les produits de la mer étaient là et le poisson dans lequel il venait se découper un morceau avait une chaire rose qu’il n’avait jamais vu auparavant. Le gout en était vraiment savoureux et délicieux quoi qu’un peu spécial. Il n’avait jamais été friand des « fruits de mers » et n’avait jamais compris pourquoi il portait le nom de fruit. A vrai dire, on avait plus l’impression de voir un insecte en regardant un homard de prêt plutôt qu’un fruit. Le terme « insecte de la mer » serait donc beaucoup plus approprié. A moins que vous ne trouviez qu’un homard a une tête de melon ? Pour accompagner son poisson, Milan se mélangea du riz avec des nouilles. Un bon petit mélange. Il coupa le poisson en morceau pour l’ajouter à son mélange ce qui donna un coup savoureux qu’il savourait à chaque bouchée, en affichant une mine réjouie et heureuse. Quoi de plus simple pour rendre heureux quelqu’un qu’un bon repas ? Pas grand chose à mon avis pour les gens qui apprécient les petits bonheur de la vie.

- Ch’est délichieux faudra remerchier le chuistot ! Ch’est chucullent ! Che chui étonné de manncher quelque chose d’auchi bon ! Les gens du Nord chavent chuisiner !

Parler la bouche pleine n’était pas le summum de la politesse mais Milan Sethni n’était pas réputé pour ses bonnes manières à travers tous le Sanctuaire. N’allez pas croire non plus qu’il était le dernier des rustres sortit tout droit de sa campagne. Il lui arrivait juste de s’oublier un peu. En tout cas, il retrouvait de plus en plus de joie et d’énergie en avalant ce délicieux plat. Il se resservit une deuxième portion, une fois la première terminée et mélangea le tout pour obtenir un résultat similaire au premier. Il attaqua donc cette deuxième ration tout en reportant son attention sur la bronze saint de la Croix du sud. Il attendit d’avoir avaler, puis s’essuya la bouche avec une serviette avant de prendre la parole d’une voix calme mais contenant quand même une petite dose d’autorité.

- J'aimerai t'aider à progresser mais je n'en ai actuellement pas le temps. Cependant qui sait ce que l'avenir nous réserve. Peut-être que dans l'avenir, je pourrai t'apprendre à mieux maîtriser ton cosmos lumineux mais pour cela, il faudra que le Sanctuaire perdure et rien n'est moins sûr pour le moment car les terribles troupes d'Arès vont bientôt fondre sur ce lieux saint. Si tu veux un jour avoir la chance de vivre dans la paix et de t'améliorer, il faudra te joindre à nous, tes compagnons d'arme pour lutter contre les troupes du seigneur de la destruction. Tu risques fort bien d'y laisser la vie. Es tu prête à partir pour le Sanctuaire dans les jours qui viennent pour le défendre contre l'envahisseur ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mer 10 Oct 2012 - 14:41

J'avais prit les baguettes qui nous aiderait à manger, je mangeais calmement en écoutant milan, il avait parlé la bouche pleine. Bizarre je m'était plutôt attendu à ce qu'il finisse ses bouchers avant de commencer à parler justement, je soupirai et dire qu'il était cansser je pense montrer l'exemple aux autres chevaliers part son rang, heureusement que les autres gold saints n'étaient pas là pour voir sa, j'aurais eu un peu...honte ? ou pas. J'avais commencée de manger mes nouilles, à la dernière, je prit aussi une petite lichette de poisson soigneusement couper. Je savourais chaque morceau que j’arrachai du poisson, et que mangeais avec le riz, et les nouilles. Très bon repas qui fut bientôt terminé ! Je me levai donc une fois mon repas terminé et salua les autres moines, qui comme toujours me permettais de me retirer, j'attendrais de l'autre coté que milan est finit, mais avant de me retirer j'écoutais attentivement ce que milan disait, ainsi donc il souhaitait m'aider à progresser ?tient donc, je ne m'attendais pas du tout à cela ! je lui répondit sur un ton calme, et fluide, une voix sereine et douce à la fois :

"je te remercie de vouloir m'aider à progresser, je pense que je suis néanmoins prête à aller affronter les cavaliers d'Arès, nous nous reverrons au sanctuaire sur ceux excuse moi mais je doit te laisser je suis fatiguer le froid commence à jouer sur moi on dirait..."

Et s'est ainsi que je me retirais, je quittais la salle après avoir salué les gens qui avaient acceptés de me recueillir. J'allais me poser sur le petit balcon de la salle à manger qui donnait vu sur le royaume d'Asgard. Bine évidemment il ne s'agissait que des terres gelés mais c'était avant tout les territoires des guerriers divin d'Odin.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4735


Caractéristiques
Vie Vie:
300/300  (300/300)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   Mer 10 Oct 2012 - 15:06

Elle ne montrerait donc pas ce dont elle était capable aujourd’hui. Tant pis pour elle. Peut-être que l’avenir lui permettrait de faire preuve de sa force et de sa connaissance du cosmos mais elle semblait enfin avoir compris la gravité de la situation. Milan était heureux d’avoir réussi à la toucher après avoir essayé tout de même plusieurs fois sans succès. On ne s’improvise pas leader autoritaire du jour au lendemain. Il n’avait sûrement pas le charisme d’Orion ou d’Irène en la matière puisqu’il était un néophyte. Peut-être qu’avec le temps il y arrivera. L’armure d’or donnait un certain cachet qui y contribuait mais c’était l’homme qui faisait le guerrier et non l’armure. Enfin, si un cosmos en plus venait se joindre à ceux des autres Saints présents au Sanctuaire, Milan pouvait considérer son intervention dans ce temple du Nord comme une réussite. Bien sûr, la puissance de Mathilda n’était pas redoutable mais son aide, aussi minime soit-elle, pouvait s’avérer payante tout au long de la défense du territoire d’Athéna. La jeune fille s’en allait déjà ce qui était un peu impoli mais elle devait sans doute se motiver mentalement à quitter ce lieux pour foncer vers une possible mort, certaine et inéducable. Tel était la vie d’un Saint au service de la déesse de la guerre et e la justice, Athéna. Défendre la paix et bénéficier de la connaissance du cosmos avaient un prix : une vie bien souvent éphémère. Le Capricorne espérait de tout cœur que les chevaliers d’or seraient envoyés en première ligne, laissant les bronzes et les silver en couverture pour affronter les cavaliers d’Arès survivant. Malheureusement, dans le chaos de la guerre, l’anarchie régnait souvent, effaçant et gommant sans relâche le moindre signe de stratégie. Cette triste pensée n’allait pas l’empêcher de finir son repas car le Sethni ne faisait pas partie de cette catégorie de personne dont l’estomac était relié aux états d’âmes. Il était quasi sûr de pouvoir manger dans de nombreuses conditions peu ragoutante.

- Burps .... J'ai bien mangé moi ! Si tous mes voyages se soldaient par d'aussi réjouissantes conclusions culinaires, je quitterai plus souvent le Sanctuaire au grand bonheur de mon estomac et de mes papilles. Bon c'est pas tout ça mais il faut que je m'active. Je ne vais pas moisir dans le coin.

Sur un rot plutôt sonore, le chevalier d’or du Capricorne se releva et déposa quelques piécettes d’or sur la table. Ce n’était peut-être pas la monnaie du coin mais au moins ça compenserait pour le dérangement. Il fallait à présent qu’il ne tarde plus tôt et qu’il quitte ce temple pour se remettre en marche. Asgard n’était plus si loin et sa mission méritait d’être accomplie. Il en avait la promesse à ses compagnons et surtout au Grand Pope. Il sortit donc du temple d'Odin et prit donc le chemin de la vallée indiquée par Mathilda quelques temps plus tôt. Après quelques dizaines de minutes de marche active, le temple n'était plus qu'une lointaine silhouette faiblement éclairée dans la nuit du nord. Asgard n'était plus très loin à présent et par conséquent Milan allait bientôt pénétrer sur les terre d'Odin pour rencontrer Séléné sa grande prêtresse. Le lendemain, il serait enfin en Asgard !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur la route d'Asgard : A la pêche au Bronze Saint [Flash Back Milan-Mathilda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Flash Back][1624] Un clown au visage démoniaque et un cyborg se rendent sur la Route de tous les Périls ! [Pv Stark Lazar]
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route
» Sur la route des caravanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-