Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lia

avatar
Rôle : Vous le découvrirez bien assez tôt.
Messages : 97


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Mar 17 Juil 2012 - 13:17

Flasback Entre Thor a l’époque de loupjuste et liafhilde .

Partie concernée dans la fiche personnage lia :
Chapitre I « Le jardin d’avalon » et chapitre II « Le chemin d’Yggdrasil »

Chapitre I

« Le Jardin d’Avalon »

« Il existe, dans mon jardin,
Des endroits qui font danser mes chats.
Des endroits qui les enchantent,
Qui les charment
Et qui les rendent heureux.

Il y a dans mon jardin,
Des endroits qui font pleurer les affreux….
Les rendent nostalgiques,
Mélancoliques,
Et tristes.

Il existe dans mon jardin, des endroits d’ailleurs….
Qui nous parlent d’autres mondes
Et nous montrent d’autres couleurs.
Et qui me rendent amoureuse. »

Combien de fois avais je errer en ces lieux tel un fantôme observant le monde. A cette époque bien que serviable, je ne recherchais pas la compagnie de ces mortels… Pourtant n’étais je pas censée en être une ? Mais en mon cœur l’attrait de l’invisible me rappelait sans cesse. Alors dès que mes travaux finissaient telle une ombre je me faufilais loin de leurs présences pour retrouver ce jardin sauvage que je m’accaparais sans complexe.
Chaque journée était fait de travaux et offrande, de méditation… Un temps pour manger la viande, un temps pour l’ivresse du vin, un temps pour ouvrir son cœur aux divnités, un temps pour la destinée ….

Cependant Beltane arrivait le grand Cornu viendrait s’unir a son épouse, et la grande illuminée dans les cieux m’indiquaient dans sa chute qu’une nuit Fae arriverait, et que la course des cieux n’avaient finit de m’emporter dans une chasse dont j’ignorais encore la véritable proie. L’effervescence qui s’emparait de cette île transpirait de chaque être… A tout à chacun s’affairait a cette nuit où les vents de la folie transportait les âmes en une transe que nul ne pouvait échapper… L’élue deviendrait réceptacle de la déesse s’offrant au valereux qui chasserait le cerf afin de posséder legrand Cornu pour transcender le mariage del’harmonie, présent aux peuples qui vénéraient encore la nature et les dieux d’autrefois….

La nuit a peine tombée, les feux jaillissaient tels des feu follets guidant sur la pente le peuple en émoi, au son des percussions et des cordes, laissant une Lituanie qui peu a peu prenait le corps en esclave. Il était l’heure de ce préparer….
Lia quitta a regret le jardin sauvage qu’elle avait retrouver loin de cette agitation, pour se retrouver a peine arrivée kidnapper par des mains expertes la plongeant dans un baquet .. Son corps enduit d’herbe, d’huile, frictionner par la culture des simples avant de la parer d’une tenue qui laissait l’enfant quelques peu dubitatives malgré son âge…
Un seul regard lui firent comprendre vers celle qui était une de ses compagnes de chambre mais dont elle lisait un sentiment incompréhensible … Jalousie, envie…. Son sourire narquois laissait comprendre a Lia dans son innocence qu’elle aimerait pas cette nuit…

Alors qu’elle fut emmener dans la grotte cérémonielle, ignorant le but de la cérémonie, l’attente l’emprisonnait tel un oiseau en cage qui n’arrivait a se calmer… Fuir ? Oui le sentiment naissait et s’emparait d’elle, sa place n’était pas là !!! elle n’était pas l’élue, cette compagne de chambre avait manigancé ! pourquoi ? et surtout pourquoi leurs aînées laissaient elles faire sachant que ce n’était pas sa place….

Lia entendit des bruits,se cachant derrière la couche installée dans lagrotte, elle retena sa respiration. Une jeune femme vêtue tout comme elle approchait, sans la voir, Lia l’observa, désireuse de comprendre la situation. Mais peu de cachette était possible en cette caverne. Et les chants lointain amplifiaient au point de faire sentir que le moment approchait ….
La jeune Elue découvrit Lia, surprise elle chercha a comprendre….
Bien que plus âgée, le sourire d’une tendresse sans retenue , l’aura, les énergies tout indiquait a Lia qu’elles partagaient toutes deux des liens invisibles que nul n’aurait put ressentir comme elle le ressentait…

Partir , ne pas rester ici… Par son aide, Lia se faufila dans les ombres, évitant le spectacle du Dieu Cornu prenant offrande de son épouse. Lia retira les bijoux claquant au bruit de ses pas, retirant la tenue de cérémonie, et se changea pour éviter d’attirer l’attention une fois réfugier dans sa chambre…
Une simple tenue d’un bleu nocturne elle s’échappa vers son jardin, dansant au son du chant naturel laissant au loin les soupirs de désirs de ses mortels…. Ronde des faes… Ronde de l’invisible l’enfant retournait au jardin de son cœur.

C’est là qu’elle apparue …. Cette île protéger par les brumes ancestrales, cette île dont elle connaissait chaque recoins pour l’avoir explorer…. Finallement le soleil n’avait encore point au lueurs d’Eos, et alors que Lia n’avait point dix printemps son regard fouilla les astres plongeant dans cet univers qui l’appelait…
Alors un chant retentissant l’envouta, jusqu’à ce qu’elle apparue …

http://www.deezer.com/listen-601188

Nul n’aurait put résister …. Telle une déesse, Lia était hypnotisée par la prestance, j’étais face a elle tel un livre ouvert dont elle pouvait percer les secrets entre les lignes runiques s’entrelaçant au grès de ma vie…. Ses mains alors décrivaient des courbes que je savais être l’appel de ses énergies que j’avais maintes fois appeler a moi…..



Apparition :« Douce Liafhilde, dont la lignée bénit et maudite de l’Univers,
Voici venu l’heure pour toi de découvrir le monde….
Toi qui Unit les races, toi qui demanda a comprendre les hommes…
Etre insignifiant pour nous, capable du pire comme du meilleur….
Mais pour que vraiment tu comprenne le jugement des Seigneurs,
Désormais tu oublieras tes vies , pour qui est immortel, comme les dieux,
Nul besoin d’Elpis. Pas d’Elpis non plus pour qui, comme les bêtes, ignore qu’il est mortel.
Et lorsque Astrée fille étoilée rejoindra sa mère Thémis pour le Jufement.
Lorsque la dernière immortelles qui fut a vivre parmi les humains , trouvera l’humanité trop corrompue… Alors viendra la destinée de vos âmes…
Les mortels devront prouver leurs valeurs, pour cela le sacrifice de l’Espoir, Elpis bénira l’enfant qui sans armes et avec le sang des races apportera le rameau de la justice…
Mais face a la corruption nous te laissons protectrice de celle par qui ta lignée fera sacrifice pour l’humanité… Vous qui dans votre désir autrefois de Neutralité avait renoncer aux ciels et aux enfers… Sage est Athéna dans sa bonté, elle vous accueillera en son sein pour vous parer dans le combat des Mortels…. Cependant bien des épreuves et des tentations se feront… Et si vous n’êtes que des instruments messagers de la volonté céleste, ce sont les mortels que vous chérissez tant qui devront en vous accompagnant faire leurs preuves… Ton chemin verser du sang mystique des êtres magique s’achève désormais… Dans ce jardin au doux climat, tu va désormais aller dans les neiges éternels là où l’Omniscience règne en maître, si le Seigneur borgne reconnais le sang des siens coulant en toi, il t’éprouvera et alors le chemin du carrefour de la destinée selon la volonté des Nornes te sera révéler… »


Malgré mon jeune âge, je me mis a genoux, remerciant cet être qui venait marquer la première étape de ma vie sur le chemin de ma destinée, il n’y avait besoin de réponse, ou de paroles, ces êtres savent lire en les âmes…. Alors le cœur battant tandis que la brume nous enveloppant mis fin a cet interlude, je regagnais les miens, afin de me préparer a quitter le nectar sucré de la douceur de l’enfance.

Je ne sais combien de temps s’écoula et quand elle me quitta… Je sais juste qu’à cet époque mon esprit était comme sceller par un fil invisible, une marionnette , un animal répondant a son instinct de rejoindre son antre… Une quête m’attendait, un chemin qui allait éprouvé mon âme plus que je pourrais l’imaginer. Une errance où je savais que chaque pas risquait de me faire trébucher. Telle une ombre je n’entendais les reproches de ma disparition, ni les autres remarques car en cet instant résonnait encore en cette île où la végétation luxuriante camouflait mes esquisses de libertés un vent d’une tempête dont je ne pouvais encore prendre rigueur….

Lorsque enfin je sortie de ma léthargie, je n’eu que peu de mot face au conseil, bravant d’un regard assuré la grande prêtresse… Dès lors malgré mon jeune âge je révélais le sang des anciens qui savait faire preuve d’une aura écrasante….
La destinée était en marche …..
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Membre d'Or
avatar
Messages : 1103

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
302/302  (302/302)
Cosmos Cosmos:
384/384  (384/384)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Jeu 19 Juil 2012 - 17:49

Odin se trouvait dans une des nombreuses chambres secrètes du palais d’Asgard. Il semblait être seul et regardait par la fenêtre les étoiles qui scintillaient dans le ciel. Il avait l’air absent comme plongé dans ses pensées

Puis d’un coup se retourna et regarda une partie de la pièce plongé dans l’obscurité, deux paires d’yeux l’observaient en silence. L’une d’entre elle était d’un gris/vert tandis que l’autre d’un bleu des plus pures….

Puis au bout de quelques minutes de pesant silence celui que l’on nomme le borgne prit enfin la parole :

« Guerrier divin tu vas te rendre dans une ile mystérieuse connue sous le nom d’Avalon, tu devras rencontrer une personne dont le front et marqué de deux points violets et la ramener ici en Asgard. Si pour une raison quelconque je suis absent à ton retour, présente là à Dame Séléné. A savoir que durant le voyage tu es son protecteur. »


Puis Odin prit une carte du royaume et désigna à Loupjuste un point précis près de la mer

« Rend toi ici, un bateau de mènera aux abords de cette iles mais prends garde à toi… seul ta rapidité et ton agilité te serviront la bas, car les êtres sont de natures différentes qu’ici… »


Le guerrier divin observa le dieu puis le salua et disparut dans l’ombre….

Au bout de plusieurs minutes de marche le guerrier divin ressortit par un passage et se retrouve dans une plaine, puis il regarda la louve qui l’accompagnait et lui dit :

« Bon j’espère que tu sais nager car si le bateau venait à couler je ne sais pas trop comment nous allons faire, mais bon ceci est un ordre direct donné par notre dieu et je ne pense pas que nous ayons le droit de le discuter. Le plus logique c’est de nous rendre à l’endroit que notre seigneur et maitre nous a indiqué »


Pour toute réponse la louve leva la tête en direction de son ami puis commença à se mettre en route suivit par le guerrier divin….

Habitué depuis longtemps à la rudesse de son pays le guerrier divin d’epsilon se rendit rapidement aux points indiqués par son maitre et effectivement un bateau était présent.

Loupjuste regarda attentivement le navire qui ne ressemblait en rien à ceux qu’il connaissait mais il devait reconnaître que ce navire avait une certaine allure….

Après plusieurs minutes d’observation, le guerrier divin vit un homme près du ponton et se décida à s’approcher de lui quand une légère brise marine se leva….

A ce moment notre jeune héros marqua un temps d’arrêt car la brise releva la chevelure abondante de l’individu révélant de longues oreilles pointues puis l’homme se retourna….

Il était bien plus grand que le guerrier divin mais aussi plus élancé, ces traits du visage étaient fins et raffinés le rendait presque féminin. Puis il commença à parler d’une voie suave et délicate dans un langage que Loupjusten’avait jamais entendu :

“Uilad arod daug, man thel?”

Notre jeune héros regarda l’individu d’un air ahuri mais sa surprise fut encore plus grande lorsqu’il se rendit compte qu’il comprenait ce langage sans l’avoir étudiée, il lui répondit tout simplement en langage commun :

« Je désirerai monter à bord si bien entendu vous me l’autoriser »


L’autre individu regarda loupjuste puis dit avec une certaine difficulté et une certaine lenteur :

« Vous comprenez ma langue ancestral ?? Voila qui est fort étrange, peu d’humain comprenne ce langage et vous gagnez donc le droit de pouvoir monter à bord guerrier »

Lorsque le gardien du navire vu Luna, il la regarda puis se retourna vers loupjuste et dit :

« Curieux animal que vous possédez la, il est rare de voir une louve accompagnant si fidèlement un humain »


Visiblement l’homme faisait beaucoup d’effort pour parler le langage de Loupjuste et ce dernier lui répondit calmement :

« C’est ma plus loyale amie, nous avons grandi ensemble et je pense qu’elle me considère un peu comme son frère et que toutes ses années passées en sa compagnie ont fait qu’il y a entre nous un lien solide »

L’individu écouta les paroles de l’ase puis il dit :

« Ton maitre… est…. Comment dite vous déjà ?? Venus me voir… et m’a dit de t’emmener… avec moi, mais avant … de … continuer notre voyage….Il faut que tu promettes que jamais tu…. Parleras de cette endroit sinon…. Tu risqueras la mort…. »



Sa voie était hésitante et visiblement il avait du mal à parler notre langage mais loupjuste promit que j’avais il parlerait à quiconque de ce lieu…..

A peine eut-il promis que comme par magie le navire commença à avancer sur les flots.

La traversé se passa sans trop de soucis et Luna regardait l’eau en se méfiant…..

Lorsque soudainement une brume épaisse commença à se lever, la personne qui était avec le guerrier divin se leva puis dit :

« Nous approchons de l’ile »


Comme par enchantement la brume semblait s’écartait et nous faire un sillon sur les flots…..

Loupjuste était sur ses gardes effectivement il de retrouvait dans un territoire inconnu, loin de chez lui et devait trouver une personne qu’il ne connaissait même pas mais il savait que bien des mystères l’attendaient sur cette ile……
Revenir en haut Aller en bas
Lia

avatar
Rôle : Vous le découvrirez bien assez tôt.
Messages : 97


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Jeu 19 Juil 2012 - 22:49

Comment aurais put comprendre leurs interdictions de quitter l’île seule. Je n’avais qu’une obsession partir pour l’Asgard et même si je n’avais même pas dix printemps mon âme refusait de rester prisonnière. Chaque jour je renouvelais mon vœu de rejoindre le mythique pays des glaces , et comme prévu, chaque fois était invoqué qu’un si long voyage méritait préparation… Alors je fis vœu de silence auprès de la communauté, me réfugiant de plus en plus souvent dans cette forêt où tous craignaient de traverser les voiles des dimensions rejoignant ses êtres invisibles a leurs yeux… Chaque fuite était un échec… La sixième nuit arrivait et alors qu’une fois de plus j’errais sur les berges pour observer les astres n’arrivant a accepter cet affront alors qu’on m’appelait ailleurs la grande prêtresse se tenait dans mon dos. Sa voix était douce mais ferme, et je reconnaissais ses chants intérieurs…..

Grande prêtresse : « Vient le temps de boire l’ivresse du vin, Vient le temps de jeuner, Vient le temps de la méditation, et Viens un temps pour s’amuser…. Chaque chose en son temps… Et un temps pour chaque chose… Comprends qu’un tel voyage sera une épreuve, et malgré toutes tes capacités tu n’as encore rien exprimé en ton jeune âge… Apprends la patience, le temps viendra où tu quitteras ce sanctuaire …. Lorsqu’il arrivera peut être alors éprouveras tu la mélancolie de ses êtres en découvrant le monde des hommes … »

Dès lors je me retournais la scrutant de mon regard envoûtant, tout comme elle je ressentais les univers, les êtres, elle ne chercha pas a contrer mon intrusion de mon esprit dans le sien, et je tombais dans un puit de savoir, cherchant, fouillant, m’abreuvant de son savoir, mais entre la théorie et la pratique, bien des sorts ne pourraient être miens du moins pour l’heure … Alors je compris que malgré toute mon intelligence ou ma sagesse dont on me vouait louange, je n’étais encore qu’un grain de sable naissant dans ce monde. D’un signe de tête clément et annonçant que je pouvais comprendre , je n’acceptais qu’a moitié, pas un mot. Je retournais en apparence vers la direction du sanctuaire. Tous me cherchèrent, mais mon chemin avait emprunter les chants de l’appel ensorcelant de cette dimension qui peu a peu disparaissait par l’ignorance des hommes….



Durant toute cette nuit j’oubliais les hommes, je revivais l’innocence facétieuse que mon âme avait oublié, errant parmis les miens me transformant, laissant le temps filait, se distordre, j’étais dans un autre univers, je ne voyais pas les jours parmis eux défilés, ni même prendre conscience que seulement une nuit était entrain de s’écouler parmis les mortels. Comme un aurevoir, un étau se refermant sur moi, peu a peu je comprenais les paroles de la prêtresse… Ne regretterais je pas de quitter l’île sacrée ? un doute m’envahissait pourtant je n’étais ni la même dans l’autre monde, ni même une simple mortelle. La mélancolie….
Puis l’une de ces créatures m’interpella… Le temps du choix était venue… Je devais choisir rester parmi eux ou rejoindre les mortels. Faisant défilé les images en mon esprit, elle me montrait les différents mondes, certains moment de ma vie. Le temps était venu et mon cœur se serra. Plus de retour en arrière possible. Que choisir, que dire…

Fermant les yeux je priais l’univers de me guider, de dévoiler les astres et leurs présages. Alors elle sût, un arbre se dessinait en son esprit, entouré d’un manteau blanc de neige. Avec grande peine, elle les quitta pour rejoindre les mortels. A peine revenue dans son monde elle regarda ses habits simples sa chevelure prenant les reflet des blés, ses lèvres boudeuses elle mit un voile sur sa tête afin de camoufler ses deux points sur son front. Elle alla sur les bords de la berge ceuillir des pommes dans une corbeille qu’elle emporta.



Alors qu’elle remplissait sa tâche, elle sentie la brume se dissipait, annonçant une arrivée, elle huma l’air et fit une moue boudeuse. Lentement elle se dirigea sur le bord appellent un oiseau l’envoya en repérage, visionnant a travers sa vue les intrus a cette île sacrée… Alors que l’elfe et le guerrier divin arrivèrent elle émit un sourire envers la créature. Un sourire facétieux tandis qu’elle se tenait droite, tendant une pomme vers les deux hommes.

Lia : « Vous qui pénétrez en ces lieux , déposez les armes et recevez la paix des gardiennes… Nul mortels ne peut prénétrer en ces lieux sans y être invité. »

Lia s’approcha d’eux sondant l’elfe qui fut accueillit d’un regard de connivence échangeant apparement quelques plaisanterie sur la jeune enfant avant qu’elle plonge son regard dans celui de loup juste. Un haussa un sourcil avant d’interroger d’un regard l’elfe puis de reprendre en celte.

Lia : « Soyez bienvenue en ces lieux émissaire …. Veuillez me suivre je vous conduirais jusqu’à la grande prêtresse…. »

Puis elle sonda la louve faisant une révérence, comme si un language muet se tenait entre elle d’eux. Lia attendit une réaction. Sans nul doute un elfe ammenant un être en ces lieux ne pouvait vouloir trahir les serments.

Revenir en haut Aller en bas
Thor
Membre d'Or
avatar
Messages : 1103

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
302/302  (302/302)
Cosmos Cosmos:
384/384  (384/384)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Sam 21 Juil 2012 - 7:31

Le compagnon de voyage de l’asgardien s’inclina et salua la jeune personne puis partit vaquer à ses occupations. Le guerrier divin pensa qu’il devait faire comme lui et rendit le salut à la jeune fille car oui pour lui ce n’était ou n’avait que l’apparence d’une enfant….

Après un lourd silence le guerrier divin prit enfin la parole :

« Je suis Tara de Vestri mais mes frères d’arme m’appelle Loupjuste guerrier divin d’epsilon et protecteur du deuxième royaume d’asgard et voici ma plus fidèle amie Luna » tout en désignant le canidé à ses cotés ».


Reprenant son souffle il ajouta :

« Je ne suis pas venu ici pour chercher quelconque querelle d’ailleurs je n’ai point d’arme, seulement mon divin maître m’a ordonné de venir jusqu’à cette île mystérieuse dont je n’ai guère retenu le nom car mon compagnon de voyage m’a bien fait comprendre que je ne devrais parler à personne de cette île même si je n’en connais pas la raison il m’a fait promettre et j’aime quand ma parole est respecté »

Bien qu’il semblait calme et souriant Loupjuste était quand même sur ses gardes et les sens qui l’avaient développé en compagnie de sa meute étaient en alerte perpétuellement. Son cosmos était éteint. Ses yeux gris/vert scrutait chaque coin de l’île et au moindre bruit il fixait l’endroit, seule la présence de Luna semblait plus ou moins l’apaiser…..

Il était clair qu’il ne passait pas vraiment inaperçus mais bon puisque le seigneur Odin l’avait envoyé ici, il n’avait pas pu dire non….

Deux simples questions lui venaient à l’esprit pour le moment et ces questions étaient bien qu’il en avait beaucoup d’autre :

*Pour quelle raison cette île est entourée d’une brume et pourquoi diable aucun humain ne pouvait y mettre les pieds sans y être invité ??*


Peut-être aurait il un jour ses réponses, Loupjuste savait depuis quelques temps maintenant que trop de curiosité pouvait nuire et il se retenu de poser des questions….

Dès qu’il pouvait observer un habitant d’ici, il regardait et se poser encore plus de question mais surement que la personne qui devait ramener en Asgard aurait-elle aussi de multiples questions lors de son arrivée.

*Enfin je ne suis certainement pas le plus qualifié pour ce genre de mission mais je dois faire honore à mon divin maitre*
se répétait-il dans la tête….

De temps en temps Luna s’approchait de lui pour venir rassurer le guerrier divin ou peut-être elle aussi en avait-elle besoin… Bien souvent elle le tirait du fond de ses pensées en venant simplement chercher une caresse ou être réconfortée….

Puis Loupjuste regarda la jeune fille et dit d’un ton calme :

« Et bien je vous suis jeune fille, menait moi jusqu’à votre grande prêtresse »

Tout en discutant, Loupjuste ne put s’empêcher de voir que le chemin que la brume avait créé c’était maintenant refermé, cela l’inquiéta quelque minute mais bon les phénomènes bizarres il commençait à y être habitué même si celui la le surpris quelque peu part son originalité, on avait vraiment l’impression que cette brume voulait protéger l’île contre des intrus mais si un bateau venait à traverser cet épais nuage il finirait bien par trouver la terre alors comment le nuage pouvait-il protéger cette terre sacrée ???
Revenir en haut Aller en bas
Lia

avatar
Rôle : Vous le découvrirez bien assez tôt.
Messages : 97


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Lun 23 Juil 2012 - 22:41

Face a Thor, l’enfant se tenant prêt de lui pouvait paraître chétive, cependant alors qu’un silence pesait, lorsque le guerrier du seigneur des glaces ancestrales se présenta, les yeux de Liafhilde prirent une teinte enflammée, un hoquet de surprise sa frimousse frémissant de son nez retroussé, elle se tint debout, avant de lui tourner autour. Comme une inspection d’armée, elle ne laissa aucun détail….

Lia : * Serait ce un signe ? Asgard …. *


Enfin elle esquissa un sourire révélant ses dents blanches mais aux airs de korrigans qui préparent une attaque avant de lui faire une référence, son voile masquant toujours une partie de son front.

Lia : « Je suis Liafhilde Eduarda Van Hnoss , je serais votre guide jusqu’à notre grande prêtesse… Enchantée seigneur Loupjuste…. Ainsi que toi Luna. »

Puis ramassant son panier elle observa la louve avec un autre sourire et des yeux pétillants avant de répondre une nouvelle fois non sans être égnimatique.

Lia : « Le serment que le Seigneur Elfe vous a fait faire est pratique courante, ceci est pour la protection de ses lieux… Vous êtes sur l’Ancestrale Avalon terre de magie, des druides et prêtresse servant le destin… Je vous conseille juste de bien me suivre afin d’éviter des facéties de nos habitants de cette île ! »


L’enfant observa dans les directions que scrutaient a chaque instant le guerrier non sans sembler s’en amuser. Il faut dire que elle qui voyait l’invisible, chaque bruit, chaque présences n’était en rien menaçante. Ainsi parfois elle sembla sourire a un être invisible tandis qu’elle commença a le guider jusqu’à la communauté. Cependant Loupjuste risquait d’être bien surpris, car une voix résonna dans son esprit avec une note facétieuse face a ses interrogations.

Lia dans l’esprit de loupjuste :
• Les brumes sont les sorts de nos prêtresses afin de nous isoler du monde des mortels… Comme asgard et midgard cohabitent par un arc en ciel, notre pont se trouve être une barque qui traversent les brumes… Si les humains ne peuvent venir sans y être invité c’est qu’il faut connaître le chemin, même certaines d’entre nous peuvent se perdre…. »



Elle lui avait répondu comme si tout cela semblait simple, pour l’instant ils n’avaient croisés que des animaux qui ne semblaient être farouche devant l’enfant, mais lorsqu’ils arrivèrent enfin jusqu’aux habitations, chaque personne l’observa étrangement, Lia semblait moins dans son élément que dans la nature même. Cependant elle s’arrêta vers un puit où elle puisa de l’eau pour en offrir a Luna et Loupjuste.

Lia : « Tenez vous pouvez vous rafraîchir si vous le désirer…. »

Puis elle observa l’habitation de bois qui était l’élément principal de cette sorte de village, avant de l’emmener vers ce dernier. Une femme siégeait au fond que Liafhilde salua respectueusement. Mais apparemment la jeune enfant avait son caractère…. Et contre toute attente ….
Lia : « Grand prêtresse, vous qui servez la déesse, je vous apporte un invité apporté par la barque du seigneur de la forêt…. Mais avant de vous le présentez j’ose réitérer mon Vœux auquel vous n’avez encore accorder la bénédiction !! »

La femme pinça ses lèvres et soupira, se relevant, elle exprima d’une voix dure et rauque son désaccord.

Grande prêtresse : « Il suffit damoiselle ! vous devez impertinente ! Ne profitez pas de la venue d’un étranger pour faire vos caprices ! quand le temps viendra notre déesse fera pourvoyance a votre désir ! »

Lia tira la langue et tourna le dos faisant un clin d’œil a Loupsjuste et Luna.

Lia : « Eh bien soit … Je vous présente Tara de Vestri connu sous le nom de Loupjuste par ses pairs guerrier divin d’epsilon et protecteur du deuxième royaume d’asgard et sa compagne Luna ….. Si vous voulez bien m’excuser Grande prêtresse, il est je crois temps d’obéir a notre déesse en préparant mes effets … Je vous l’ai déjà dit …. »

Elle quitta la salle en courant tandis que la grande prêtresse resta la bouche ouverte médusée par le comportement, ou peut être était ce les révélations que l’enfant avait fait… Elle reprit contenance et soupira.

Grande prêtresse : « Bonjour et Bienvenue Tara de Vestri, Je suis Isilrinna grande prêtresse d’Avalon. Excusez cette enfant et son comportement, que vaut l’honneur de votre présence ? »

Elle attendit tandis que d’un geste elle fit signe a des servantes d’ammener des vivres pour restaurer l’invité. Le destin était en marche.

Revenir en haut Aller en bas
Thor
Membre d'Or
avatar
Messages : 1103

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
302/302  (302/302)
Cosmos Cosmos:
384/384  (384/384)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Mar 24 Juil 2012 - 9:39

A peine avait-il prononcé le nom d’Asgard que les yeux de la jeune fille se mirent à luire d’une lueur malicieuse et l’enfant tourner autour de lui et à l’inspecter de haut en bas, un peu à la manière d’un général d’armée ou un loup croisant un autre de ses congéneres et qui souhaite découvrir l’identité de l’individu, coutume bien étrange trouva-t-il pour des humains mais bon…

Enfin la jeune fille se présenta comme étant Liafhilde Eduarda Van Hnoss et elle lui proposa de le guider jusqu’à la grande prêtresse d’Avalon :

« Et bien soit demoiselle Liafhilde Eduarda Van Hnoss, je vous suivrais jusqu’à la grande prêtresse de ce royaume aussi beau que mystérieux »

C’était bien le nom de l’île que le seigneur Odin avait prononcé, la mytique Île d’Avalon, puis le groupe se mit en marche à travers les chemins forestiers….

Alors qu’ils marchaient d’un pas léger, Loupjuste entendit une voie dans sa tête, c’était une voie d’enfant et qui semblait répondre à ses questions intérieures. Instinctivement il se tourna vers la jeune fille et dit :

« Tu sembles avoir un don pour la télépathie jeune fille, voila qui est à la fois intéressant et quelque peu gênant pour moi »


Enfin ils arrivèrent aux abords des habitations, les habitants firent une courte pause afin d’observer le nouvel arrivant mais était ce Loupjuste qu’il regardait ou bien Liafhilde Eduarda Van Hnoss ? Voila encore une question de plus…

Toujours que Loupjuste sentit comme un léger malaise émanant de la jeune fille, il s’arreta donc un court instant et il regarda la jeune fille avec un fin rictus sur les lèvres et il se mit à penser :

*Toi aussi tu préfères vivre entourée de nature et d’animaux plutot qu’avec tes semblables ??? Mais avec le temps tu comprendras peut-être que dans la vie on ne fait pas toujours ce que l’on veut*

Puis il se remit en marche d’un pas calme et le regard droit, Liafhilde Eduarda Van Hnoss fit une courte halte à un puit afin de puiser de l’eau et en proposa au gardien d’asgard

« Je vous remercie grandement ainsi que mon amie »


Alors qu’il buvait la jeune fille entra dans une maison de bois, une femme était assise dans le fond de la piece.

Liafhilde Eduarda Van Hnoss salua respectueusement la personne et le divin fit de même s’en suivit une discussion plus ou moins curieuse entre les deux personnes mais l’ase n’y participa pas, en effet ce débat ne le concernait point. Puis la jeune fille sortit de la pièce laissant Loupjuste et Luna aux mains de la grande prêtresse…

Loupjuste s’inclina une nouvelle fois devant la grande prêtresse de l’île puis d’une voie assurée il dit :

« Grande prêtresse je vous salue, et comme l’a signalé Liafhilde Eduarda Van Hnoss je viens effectivement d’Asgard, le seigneur Odin en personne m’a confié une mission des plus urgentes me semble-t-il… Le dieu fondateur d’Asgard m’a demandé de venir jusqu’à cette île mytique afin de récuperer une personne marqué de 2 points violets sur le front et de la ramener en Asgard. Je ne sais rien de plus. Comme vous pouvez vous en douter les raisons divines me dépassent quelque peu mais ceci étant un ordre direct de mon maître, je me dois d’obéir à cet ordre sans poser de question. Souvent les raisons divines nous dépasse nous autres simples mortels »

Puis restant immobile comme une statu Loupjuste attendit une réponse de la grande Prêtresse…..
Revenir en haut Aller en bas
Lia

avatar
Rôle : Vous le découvrirez bien assez tôt.
Messages : 97


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Jeu 26 Juil 2012 - 2:46

Pour ceux qui ne connaissait Lia, l’enfant pouvait paraître bien étrange, surtout que son comportement au grand damne de la grande prêtresse pouvait parfois être surprenant et prévoir bien des déboires… Tous pensaient qu’un jour elle hériterait du rôle, cependant Lia avait depuis plus d’une semaine désormais le sentiment que cela n’arriverait jamais … Et L’arrivée de Loupjuste ne lui faisait comprendre qu’une chose sa destinée était bien en marche que cette île et ses habitants le veuille ou non.

Cependant il faut avouer que son regard malicieux se portait régulièrement sur Luna, apparement la jeune fille ou plutôt l’enfant appréciait déjà l’animal. Lorsqu’il accepta de la suivre, elle avait avancer pour montrer le chemin.
Pourtant Lia s’était retourné observant de son regard perçant le guerrier avec un mélange d’étonnement passant avec une pointe de regret d’avoir agit ainsi puis d’un petit rire amuser.

Lia : « Je voulais pas vous offensez … Je vous rassure peu possède le don… Mais vos pensées sont hmm …. Volage ? Si vous désirez vous protéger il vous suffit de vous imaginez dans une bulle protectrice … »


Mais la situation n’allait pas s’en arrêter là, a peine le village en vue, que Loupjuste était tout aussi détaillé du regard que Lia… Cependant il fut perspicace dans ses propos et elle pouffa de rire a ses paroles comme une enfant pouvant partager un secret dont les autres ne peuvent comprendre pourquoi ce jeu les attirent …. Elle répondit par la pensée avec une flamme dans les yeux qui laissaient place au mystère et a la sagesse mais toujours avec cette pointe enfantine qui pouvait en effrayer plus d’un…

Lia dans l’esprit de Loupjuste :
• C’est vrai, je suis plus proche de la nature , des éléments et des animaux que les êtres … J’essaie pourtant de les comprendre …. Mais je les effrayent … Ils me comprendront jamais … *


Puis elle avait observé les alentours, avant de sourire avec facétie se permettant même un clin d’œil vers Luna continua par l’esprit a communiqué.

• Nous sommes que les instruments des divinités et de la destinée, mon rôle n’est pas de faire ce que je veux … Mais d’accomplir ce pour quoi je suis née en découvrant par les épreuves qui je suis et les choix qui m’ouvriront le chemin…. *

Enfin avant le moment tant attendu, elle avait pris la décision de les rafraichir,chose qu’ils eurent apparement en appréciation. Et lorsqu’enfin Loupsjuste fut devant la prêtresse , Lia eu un sourire face a ses agissements. Son apparente fuite aurait put paraître impoli sans dire aurevoir a Loupjuste mais Lia avait déjà une idée en tête….
Ainsi la grande prêtresse écouta chaque parole non sans reprendre sa contenance. Bien qu’elle tentait de masquer ses émotions, il était clair qu’elle était en émoi… Et elle eu un soupir, attendant que les servantes présentes un siège ainsi qu’une table où Loupjuste puisse se restaurer tandis qu’elle les renvoyaient pour rester seule avec le guerrier divin.

Grande prêtresse : « Restaurez vous et soyez notre invité messager d’Odin. Je connais la raison de votre venue … Une messagère des cieux nous a déjà prévenue de ce cas … Il y a sept nuit de cela … Même les prêtresses ignorent bien souvent les raisons des divins… J’admet que j’avais espérer que la personne que vous êtes venues chercher reste parmis nous, les dieux en ont décider autrement .... »
La femme se retourna pour reprendre place, et observa aussi bien la louve que le guerrier, sa voix vibrait mais elle semblait chercher ses mots… Avant d’écarquillé les yeux, elle se releva et son regard se fixa sur l’enfant qui revenait sautillant comme si elle était entrain de jouer.

Grande prêtresse : « Veux tu faire honte a notre communautée en te parant ainsi ??? !!! »

Lia émit un petit rire qui parut presque un roucoulement joyeux d’oiseau chantonnant sa réponse avant de relever sa cape… Vêtu d’un pantalon et de chaussure avec un haut elle paraissait plus être en accord avec Loupjuste que la tenue soignée de la grande prêtresse… Lentement elle secoua sa chevelure blonde qui devint d’un aurbun telle l’automne reprenant ses droits sur elle. Puis elle retira sa tiare qui cerner son front avant de s’agenouiller devant la femme qui les recevaient pour enfin parler.

Lia : « Je suis navrée que vous preniez ainsi offense !! Mais je doute qu’une tenue de prêtresse sera pratique pour ce voyage… Bien des épreuves m’attendent et nous savons toutes deux que vos désirs de me voir un jour reprendre votre sagesse n’est pas m’a destinée… Une prêtresse crainte de ses pairs ne serait un bon choix … Avalon sera toujours en mon cœur cependant une autre route vient a moi…. »

Puis elle se tourna vers Luna et LoupJuste avant de chercher dans sa bourse quelques morceaux de viandes séchées qu’elle montra a Loupjuste comme l’interrogeant du regard pour oser l’offrir a la Louve avant de continuer.

Lia : « Voila 7 nuits que je sais que je dois rejoindre Asgard, de mon jeune âge on m’a dit que cela était périlleux… J’espère que vous accepterez ma compagnie et que grâce a vous je découvre mon chemin… »

Tandis que sa main était tendue vers Luna, et qu’elle regardait Loupjuste l’enfant laissait apparaître enfin ses deux points violets non sans sourire d’une sincérité et d’une gaieté qui n’avait été aussi apparente chez elle. Bien qu’il était clair l’attachement de cette île, son caractère semblait démontrer qu’elle était parfois tête de dur sur ses décisions….
La prêtresse soupira, prenant l’ornement frontal avant de les stopper.

Grande prêtresse : « Je crois ne pas avoir le choix ! Même si j’empêchais cette enfant, elle tenterais encore de s’enfuir ! Liafhilde puisque telle est la volonté des dieux par en Asgard mais avant je vous demanderais de vous rendre en Brocéliande. Cette forêt liée a nous est un lieux sur lequel avant de partir tu dois te rendre pour rendre hommage aux ancêtres mais aussi te permettre ne serait ce que le court temps où tu y seras d’être sûre de ton choix …. Emissaire d’Asgard puis je compter sur votre personne pour permettre a cette enfant de se rendre en cette forêt avant de quitter définitivement les siens ? »

La grande prêtresse malgré son autorité semblait inquiète, mais n’était ce pas normal pour une femme devant veiller sur les siens de s’inquiéter face au départ d’une enfant qui était promis a siègeait auprès d’elle. Lia elle fit un clin d’œil Malicieux a Loupjuste et Luna avant de montrer quelques signes d’impatiences…. Quoi qu’il arrive elle semblait déterminer, et aux paroles de la prêtresse, on pouvait se demander si la jeune enfant ne prendrait pas la poudre d’escampette si on tardait encore ….

Lia en esprit a Luna:
* devenons compagne de route tu veux bien ? *


Le clin d'oeil a Luna semblait facétieux, et sans nul doute Luna risquait d'avoir un minimun d'autorité sur l'esprit téméraire de l'enfant.....

Revenir en haut Aller en bas
Thor
Membre d'Or
avatar
Messages : 1103

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
302/302  (302/302)
Cosmos Cosmos:
384/384  (384/384)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Sam 28 Juil 2012 - 14:41

Alors qu’il se trouvait devant la grande prêtresse Loupjuste et qu’il attendait patiemment Loupjuste répondit télépathiquement à Lia….

*n’ai crainte je me sens nullement offensé, mais il peut être dangereux d’infiltrer les pensées d’autrui…En quoi es tu différentes des autres ?? Ce n’est pas en te renfermant et en les fuyant que tu te feras accepter d’eux. Ne suis pas mon exemple jeune fille*


Puis la jeune fille disparut subitement pour réapparaitre subitement avec une tenue complètement différente. A la réaction de la grande prêtresse, Loupjuste comprit que la personne qui devait ramener en Asgard n’était autre que Lia.

S’inclinant légèrement il prit la parole :

« Grande prêtresse je pense que la jeune Liafhilde Eduarda Van Hnoss a eu raison de se changer et qu’elle ne pensait pas à mal. Effectivement vu la longue route que nous avons à faire je pense qu’une robe de prêtresse risquerait de l’handicaper grandement »

Puis il garda le silence…

C’est alors que la grande vestale exprima un souhait, elle souhaitait que Liafhilde Eduarda Van Hnoss se rende dans une forêt, plus précisément celle de Brocéliande….

Même si il ne savait pas du tout où était cette forêt le guerrier divin répondit tout en s’inclinant :

« Grande prêtresse, mon seigneur et maître m’a donné un ordre, celle de veiller à ce que cette jeune fille arrive saine et sauve en Asgard et si par mégarde il lui arrivait quelque chose en chemin je devrais en répondre de ma vie… J’ai fait une promesse à mon dieu et tant que je serais à ses cotés et que nous ne serons pas en sécurité dans le palais d’Odin, je jure de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour l’y amener vivante. Si son désir était de faire le tour du monde avant de se rendre en Asgard alors je le ferais avec elle. Si elle désire se rendre dans cette forêt qui m’est inconnu pour l’instant alors j’irais avec elle…. »

Une fois ce discoure prononcé Loupjuste remarqua que Liafhilde fouillait dans sa bourse et tenait quelque chose dans sa main tout en ayant un regard interrogatif.

Le jeune ase répondit simplement :

« Ce n’est pas à moi de décider si tu as le droit ou non c’est elle qui te le dira… »

Luna quand à elle regarda l’enfant et fit 1 pas vers elle en direction du bout de viande séchée, sans quitter des yeux la jeune fille elle renifla le bout de chair puis s’un geste délicat le prit……

Alors qu’elle était en train de l’avaler et sans crier garde le croissant bleu que la louve arborée se mit à luire d’une couleur bleuâtre….

Puis Liafhilde Eduarda Van Hnoss entendit dans sa tête une voie à la fois forte mais également protectrice :

*Comme te l’a dit mon fils il est dangereux de tenter une discussion télépathique avec quelqu’un dont te ne sais rien, mais j’accepte volontiers que nous devenions compagnon de route puisque telle est la volonté du seigneur Odin*

Puis Luna s’allongea tranquillement, son croissant reprit une couleur ordinaire…

L’asegardien n’avait jamais vu cela, d’habitude lorsque ce croissant se mettait à briller c’était lorsqu’il libérait son cosmos afin d’appeler son armure à lui mais là il ne l’avait pas fait.

Loupjuste regarda un instant ses 2 points violets sur le front de l’enfant, il en avait déjà vu sur la personne du chevalier d’or du bélier

*Y aurait-il un point commun entre elle et lui ??*


Enfin ce qui était sur c’est qu’il devait ramener cet enfant en Asgard et surtout veiller à ce qu’il ne lui arrive rien……
Revenir en haut Aller en bas
Lia

avatar
Rôle : Vous le découvrirez bien assez tôt.
Messages : 97


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Sam 28 Juil 2012 - 23:50

Loupjuste lui disait qu’il n’était point offensé, mais qu’elle-même ne devrait pas se renfermée comme elle le faisait. Bien qu’elle savait que la grande prêtresse pourrait surprendre les pensées, elle prit un temps de réflexion. Analysant les propos en prenant du recul. En quoi était elle différente ? Pour elle au plus loin des souvenirs de son enfance, il n’y avait aucune différence, l’enfant effectuait ses travaux comme tout autres. Elle leurs parlaient, les écoutaient…. En apparence rien ne les différencier … Sauf trois grands points … Le premier ses deux points sur son front … Ce symbole qui faisait que même avec dans un futur hypothétique de prêtresse où on cernerait son front de la triple lune elle serait différentes …
Venait ensuite le Don… Pour beaucoup les prêtresses et surtout les grandes prêtresses recevaient Le Don mais celui-ci était bien souvent l’interaction entre son ou ses dieux et elle via les mancias… Or Sans être encore d’un tel rang Lia était de ceux qui percevait l’univers, développé des capacités qui effrayaient les gens a l’idée qu’une puissance telle puisse être éduquée entre de mauvaises mains…

Le dernier point était celui qui finalement avait créer le fossé, l’incompréhension, malgré toute sa bonne volonté Lia ne comprenait les jeux de ses camarades du même âge.. Elle ne comprenait pas qu’on juge qu’elle n’était pas assez grande pour telle ou telle activité. Les voix de leurs pensées lui rappelant que beaucoup la craignait… Alors courtoise elle restait près d’eux mais finallement jamais aucun véritable lien s’était tissé.
Comment l’expliquer a cet homme si grand qui semblait connaître la même situation, en disant simplement la vérité.

Lia dans l’esprit de Loupjuste :
• Différente ? hmm l’envie… jalousie … ou intérêt… incompréhension… Cela dépend de chacun… Je comprend pas les êtres de mon âge dans leurs jeux … Quant aux adultes ils me considèrent comme si j’étais un enfançon ! mais craigne le fait que je possède le don … Je crois pas me refermer , je n’ai juste pas la même vision qu’ils ont de ce monde …. Ils m’acceptent pas ils me tolèrent voila tout …. *


Puis elle les avaient laisser ensemble lui le messager d’asgard avec la grande prêtresse sans prévenir qui que cela soit, même si par le plus grand hasard il n’était venue pour elle , Lia aurait tenter sa chance … Ainsi elle était revenue vêtue simplement mais pragmatique l’enfant préférait largement cette tenue aux effluves de liberté qu’une robe de prêtresse dont elle ne se sentait point la dignité d’une telle charge.
Comme prévu la grande prêtresse qui l’avait recueillit enfant désapprouva son choix, cependant Lia put avoir l’appui de Loupjuste, ce qui laissa un sourire enjoleur sur ses lèvres prendre naissance.

Grande prêtresse : « Soit qu’elle reste dans cette tenue, je doute qu’on arriverait a la faire changer d’avis ! »


Le ton de reproche semblait vouloir cacher d’autres émotions. Et en écoutant Loupjuste c’est un regard humide mais une allure droite et fière que la femme dirigeant l’île inclina lentement la tête . Lia n’avait bougé elle écoutait et observer, son regard aussi perçant que celui des aigles semblaient sonder la grande prêtresse. Alors que celle-ci acquiescant et reprenant quelques couleurs.

Grande prêtresse : « Alors qu’il en soit fait selon le désir des dieux …. »

Son visage ne put dissimuler la tendresse qu’elle portait a l’enfant tandis que celle-ci réservait une douceur a la louve. La femme pensa alors que peut être l’enfant trouverait un sourire aussi sincère et enfantin que lorsqu’elle se retrouvait dans les forêts.
Lia elle souriait a Loupjuste tout en reportant son regard sur l’animal et c’est un petit hoquet de joie qui prit place lorsque Luna s’approchant et reniflant avait pris le petit bout de chair séché. Cet instant Lia le garderait certainement en mémoire au fond de son cœur, nullement apeuré par le scintillement bleuâtre du croissant de la louve , Lia faisait face a Luna souriante. Elle ne répondit pas , y avait pas besoin de réponse, ses yeux a l’image de l’univers répondait de son admiration tout comme la révérence que l’enfant fit a la louve .

Ensuite seulement Lia courrut comme un enfant cherchant les jupes de sa mère pour enlacée de ses bras fins la grande prêtresse qui la reçue mais semblait vouloir cacher ses larmes. Lia lui murmura quelques paroles puis dans un éclat cristallin de rire, déposant ses lèvres nacrés elle se retira alors que la grande prêtresse les observaient.

Lia : « Moi Liafhilde Eduarda Van Hnoss en cet instant fait serment de respecter les vœux jadis prononcé en cette île sacrée tant que je le puis. Mais je me retire a la prétention de grande prêtresse … J’irais comme vous le désirez en la forêt de Myrdin… Avalon restera en mon cœur , mais désormais ma voie est de suivre mes compagnons … »

Ses pas rebroussèrent chemin et avec un sourire envers Loupjuste puis Luna elle indiqua qu’elle serait prête dès que tous deux désiraient partir.

Lia : « Je suis prête pour partir dès que vous le désirez sauf si vous avez besoin de vous restaurez ou de vous reposez. »

Apparemment la jeune enfant n’emportait rien si ce n’était une petite bourse siégeant a sa ceinture mais aucun sac n’apparaissait a ses côtés.
Mais de toute façon il était probable que l'enfant en forêt n'avait pas véritablement besoin de ce qu'un humain aurait eu .... Bien qu'elle sentit des pensées volages de l'ase Lia tenta de pas les entendre , chos difficile pour elle qui percevait les êtres .... Cependant la patience qu'elle devait apprendre, elle mis sa leçon a exécution après tout elle savait que Luna n'avait pas tord... Si elle n'avait put lire en ces êtres peut être n'aurait il jamais eu peur d'elle ....
Revenir en haut Aller en bas
Thor
Membre d'Or
avatar
Messages : 1103

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
302/302  (302/302)
Cosmos Cosmos:
384/384  (384/384)
Armure Armure:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Mar 31 Juil 2012 - 21:13

Le jeune asgardien regarda la grande prêtresse, puis la jeune fille, il soupira un court instant mais se reprit puis tout en s’inclinant poliment il dit :

« Bon puisque nous devons nous rendre dans cette forêt et que je ne sais pas où elle est exactement je propose que demoiselle Liafhilde me serve de guide et moi je lui servirai de protecteur puisque tel est ma mission…. »


Même si le voyage d’ici au palais d’Odin ne prendrait que quelques instants le détour par cette mystérieuse forêt prendrait quand à lui plus de temps mais puisque tel était le désir de la grande prêtresse et de la jeune fille, l’asegardien n’avait vraiment pas le choix

Se retournant vers la louve qui était toujours en train de mastiquer son bout de viande il lui dit :

« Es-tu prête ?? Je crois que n’attendons plus que toi… »

Aussitôt la louve se releva, regarda l’asegardien et attendit l’ordre du départ….

Puis Loupjuste se tourna vers Liafhilde et d’un signe de la main l’invita à passer devant….
Il s’inclina encore une fois devant la grande prêtresse et lui dit :

«Je crois que n’attendons plus que votre accord grande prêtresse mais avant de partir et avec votre permission bien entendu je désirerai me mettre en tenue avant de me rendre dans ce lieu que je connais point. Il n’y a aucune menace vous concernant directement mais comprenez bien que je risque peut-être d’en avoir besoin en urgence si les choses venaient à se gâter pour la jeune fille.»


Quoiqu’il en soit il attendait juste un accord de principe afin de ne pas frustrer ses hôtes mais bon comme il savait qu’un déclenchement de cosmos pouvait être perçus comme un signe d’agression il préférait quand même demander l’autorisation….
Revenir en haut Aller en bas
Lia

avatar
Rôle : Vous le découvrirez bien assez tôt.
Messages : 97


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   Mar 31 Juil 2012 - 21:35

Liafhilde semblait trépigner presque d’impatience dans sa tenue, se retenant de sautiller pour ne pas brusquer ses invités. Face a L’ase la grande prêtresse eu un sourire inclinant la tête.

Grande prêtresse : « Liafhilde connaît certainement mieux que quiconque cette île et la forêt où vous vous rendez, elle sera vous guidez là ou les divinités le désirent… Bonne chance seigneur d’asgard et protecteur . »

Etait ce un sourire qui naissait sur la commissure des lèvres de la grande prêtresse ? Apparement celle-ci s’attendait a ce que Liafhilde fasse pleine possession de son caractère qui les fatigués tous de par son énergie mais aussi son comportement que beaucoup n’arrivait a comprendre. Tandis que la Louve se levait la grande prêtresse resta songeuse quelques instants. Un être revêtissent une armure serait au yeux de tous un affront a cette île, pourtant vu le voyage qui les attendaient, et étant l’une des seules a avoir put percevoir les trames du destin de la déesse pour cette enfant, il n’était pas impossible qu’un danger court, et l’Asgardien demandant la permission, lui refuser serait être une erreur grave a ses yeux.
Elle ferma les yeux avant de prononcer sa réponse. Tout en rouvrant son regard sur Lia qui semblait être prête a courir a travers bois.

Grande Prêtresse : « He bien allez en paix dans votre mission, Liafhilde connait le chemin quand a votre tenue bien que notre île refuse toutes armes, faites ce que vous jugez bon a votre mission, je vous l’accorde, Liafhilde sera garante sur votre chemin de ma parole. »

La grande prêtresse les observa partir, sans rien rajouter de plus, alors que Lia se placait déjà près de Luna , laissant ses yeux pétillaient d’une joie sans limite, elle attendit que Loupjuste soit prêt avant de lançer un joyeux.

Lia : « Bien en avant ! Il nous faut regagner la berge hihih »

Elle marchait rapidement presque comme si elle avait peur qu’on la rattrape pour lui interdire l’accès a l’île. Tous dévisagèrent une fois de plus les deux êtres qui allaient quitter l’Avalon, mais sans faire fit de leurs pensées qu’elle chassa de son esprit, Lia ammena ses amis près de la berge. Lentement Liafhilde qui s’était arrêter poussa l’embarcation qui se cachait parmis la végétation proche de la berge.

Lia : « Je serais votre guide jusqu’à la forêt, si Luna et vous voulez bien prendre place ! »

A peine installer… Lia commença a mener l’embarcation pagayant de ses frêles bras, mais nul besoin de force sur ce genre d’embarcation, tandis qu’elle se leva d’un coup. Observant derrière elle un sourire mélancolique tandis qu’elle levait les bras aux ciels ses doigts traçant comme des runes imaginaires avant de les rabaissés elle murmura

Lia : « Adieu Avalon… Aurevoir douce île »


Le brouillard s’écarta comme si un vent s’était levé sans sentir une seule brise carresser les cheveux… Enfin ils étaient partis d’Avalon…..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flashback Le protecteur d'asgard . Chapitre I (Loupjuste/thor +Lia)
» Flashback Le protecteur d’asgard. Chapitre II ( Loupjuste/thor+lia)
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Dragan Tiril [Seigneur Protecteur d'Ardamir]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-