Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Jeu 28 Juin 2012 - 18:00

Il pleuvait averse, tel vache qui pisse vous dirait n’importe quel paysan du coin. Le ciel était sombre et l’orage se faisait entendre au loin. Il était sûr qu’à une cinquantaine de kilomètre, un village était sûrement en train de prier dieu pour ne pas qu’un éclair foudroie leur chaumière. A croire que le ciel pleurait le triste résultat qu’avait donné la tentative d’occupation pacifique de l’île de Circé. En effet, cette mission s’était soldée par la mort tragique de Deptheros Vulcain, chevalier d’argent du centaure, de la main de Lenalee une jeune Spectre dont la puissance commençait à être aussi redoutable que son regard d’ange. Elle s’était aussi soldée par la mort de deux Spectres. Bien qu’animés de mauvaises intentions, la mort était toujours une sentence douloureuse à donner. Même si dans ce cas-ci, le Sethni aurait pût y laisser la vie en affrontant Alessio du Griffon l’un des terribles juges des enfers. Cette rencontre avait laissé un goût amer dans la bouche du Sethni ainsi que des blessures qui s’étaient déjà refermées pour la plupart. Le repos combiné à une nourriture saine l’avait aidé à récupérer rapidement. Son corps avait certes été meurtri par les fils de l’ignoble et machiavélique griffon mais c’était son esprit qui en souffrait le plus. Ce n’était non pas les horreurs infligées par le Juge qui le tourmentait mais plutôt la perte de son ami, sa faiblesse par rapport au dieu de la mort ainsi que la proposition que lui avait faite Alessio. Pas mal de chose qui lui minaient l'esprit de questions qui ne trouvaient que très peu de réponses.

Il n’avait pas été assez fort pour en finir assez vite avec son adversaire et venir sauver le Centaure. Il n’avait pas été assez fort pour oser défier Thanatos quitte à jouer la vie des habitants de l’île. Il avait cependant été assez fidèle à sa déesse pour refuser la proposition du griffon. Elle était certes alléchante et pleines de perspectives d’avenir, de plaisir et de joie mais elle s’accompagnait aussi d’une vie de servitudes et d’horreurs. De plus, il ne pouvait trahir sa seule famille : le Sanctuaire, ni sa déesse Athéna à qui il avait consacré déjà la moitié de sa vie. Il était donc en plein doute sur lui-même et ses capacités. Par précaution, il portait toujours sa cloth sur lui de peur que Thanatos ne lui envoie ses sbires pour ne plus laisser aucun témoin des évènements qui s’étaient déroulés sur l’île de Circé. Le chevalier d'or comptaient bien relater ces faits au Grand Pope qui prendraient sans aucun doute des mesures envers des damnés Spectre. La pluie commença à tomber calmement, goute par goute et le Sethni se sentit à nouveau envahit d'une profonde tristesse. On aurait pût dire que la Grèce entière pleurait la mort du chevalier Vulcain. Ce sentiment fut bien vite perturbé par un éclair magistral qui zébra le ciel. On aurait pu jurer que Zeus venait de le lancer lui même pour montrer son pouvoir à l'humanité. Le Capricorne n'en était pas très loin. Tout autour de lui se mit à onduler et à tournoyer. Il ne distinguait plus aucune couleur ni le haut du bas, ni la droite de la gauche. Il eut l'impression d'être secoué dans tous les sens, tel un vulgaire fétu de paille balloter au grès du vin. Il retomba finalement lourdement sur une surface dure. Tous tournait autour de lui et il était encore aveugler par une lumière, ne distinguant rien autour de lui. Tout en se relevant, il tituba. Une fois bien campé sur ses jambes, il se frotta les yeux en espérant ainsi accélérer la récupération de sa visibilité. Où pouvait-il bien se trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Ven 29 Juin 2012 - 18:56

Milan Sethni. Du temps où Zeus dormait dans l'esprit de son hôte mortel, les deux hommes s'étaient déjà croisés. Ce jeune Saint était un individu de valeur et au coeur pur. Pourtant, en cet instant il semblait plus que troublé. Zeus avait déjà tester plusieurs mortels depuis sa réincarnation : Davy Jones, Orion,... Tester la détermination et l'esprit des éphémères était de son devoir. C'était de cette manière qu'il pouvait prendre le pouls de l'humanité et déterminer si elle valait encore la peine d'être protéger. En l'absence de sa fille adorée, Athéna, le roi de l'Olympe prenait d'autant plus son rôle à coeur. La foudre frappa le sol à quelques pas de milan et Kakyo émergea du néant, les bras croisés et l'air sévère.

- Que fais donc un spectre ici ? Tu es bien loin du royaume de mon frère. Serais tu si proche de l'Olympe pour quelques mauvaises intentions ? Je te conseille de dire la vérité car je n'ai nulle patience pour les individus dans ton genre. Je porte beaucoup d'affection à ma fille, Athéna, et voir l'un de ses chevaliers la renier pour obtenir une vie factice me révulse au plus haut point.

Zeus avait décidé de mettre Milan face au miroir de ses émotions. Le désarroi du jeune garçon pouvait être le terreau fertile de la colère, de la haine, de la peur. Voyons comment le capricorne allait réagir face à l'un de ses deux destins possibles. Lorsqu'il baisserait le regard, il ne verrait que le surplis de son armure d'or. Le mettre face à une telle tentation alors qu'il semblait perturber était un pari risquer mais Zeus tenait à s'assurer de la force de la volonté du jeune Saint.


Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Ven 29 Juin 2012 - 20:37

Le Capricorne put enfin ouvrir les yeux. Malgré sa visibilité retrouvée il avait du mal à évaluer si l’endroit avait réellement changé ou non. L’atmosphère était tout de même un peu plus électrique. En effet, un jet de foudre venait de tomber sur le sol à proximité du chevalier d’or, dégageant son lot d’effets spéciaux pyrotechniques inimitables pendant que Kakyo, anciennement prêtre d’Athéna et actuel chef de l’Olympe fit son apparition. Les deux individus ne s’étaient plus rencontrés depuis un long moment. La dernière fois, Milan n’était encore qu’un simple chevalier de bronze et Kakyo venait de lui sauver de la vie avant de réapparaitre quelques temps plus tard le corps investit par l’âme de Zeus. De l’eau avait coulé sous les ponts, du raisin avaient poussés sur les vignes, bref ça faisait un bail ! Que faisait ici le dieu des dieux ? Que voulait-il à Milan ? La réponse lui vint rapidement taux oreilles grâce à la voix du seigneur de l’Olympe. Avec tout le respect que devait le Sethni au patriarche divin, il semblait totalement pédaler dans la choucroute car il semblait s’adresser au Saint, mais parlait comme à un Spectre. Drôle d’idée ! Même quand on était un être supérieur et puissant, les insultes que l’on proférait pouvaient toujours blesser. A croire qu’en oubliant le prêtre en lui, la langue de Kakyo était devenu plus dangereuses que le venin d’un mortel serpent. A moins bien sûr que tout cela ne soit qu’une sorte de rêve onirique comme la dernière fois avec Orion ou que Zeus lise en lui comme dans un livre ouvert ce qui signifiait donc qu’il était au courant de ses tourments et peut-être même de la proposition qui lui avait été faite. Cela dit était-ce vraiment la bonne personne pour l’aider à surmonter cela ? N’était-ce pas plutôt à la déesse Athéna de s’occuper de ce lourd fardeau.

- Un Spectre ? J’ai beau observer les alentours je ne vois ici que vous et moi. Se pourrait-il que vos yeux divins puissent distinguer des créatures et des chimères bien invisibles à mon regard de simple mortel ?

Les yeux du Capricorne toisèrent le grand patron de l’Olympe puis distinguèrent quelque chose de bizarre. Quelque chose qu’il remarqua au niveau de son bras. Son armure d’or ne l’était plus réellement. Elle avait à présent une teinte sombre et étrange et pourtant pas si inconnue aux yeux de l’adolescent. En effet, elle ressemblait trait pour trait à la teinte qu’avait l’armure du juge du griffon ou encore celle que lui-même, Milan Sethni portait dans sa vision future onirique. Diablerie que tout cela ! Ce n’était pas possible ! Quel était ce mauvais tour jouer par Kakyo ? Trouvait-il cela amusant ! Le Sethni avait pourtant refusé la proposition d’Alessio et ressasser ce souvenir n’était pas la meilleure des choses à faire.

- Qu'est ce donc que cela ? Pourquoi suis je donc habiller et souiller par l'armure d'un traître ? Est-ce vous Kakyo qui vous jouez de moi ou est ce votre alter égo divin ? Suis je devenu votre nouveau jouet ?

La colère de Milan se mêla à son désir de connaissance et de puissance. Son gout du combat il ne l'avait jamais renié cependant il avait toujours répugné à tuer à la fois par principes mais aussi pour ne pas devenir le monstre de colère qu'il était lorsqu'il était enfant. Pour rien au monde, il ne voulait redevenir un être hait de tous même si la facilité voudrait qu'il cède à ses pulsions. Si un simple Juge avait réussit à lire en lui, le roi des dieux ne pouvaient passer à côté de cela. Mais qu'attendait il vraiment du Sethni ?
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Lun 2 Juil 2012 - 21:08

Zeus pouvait non seulement lire la vérité dans les yeux des mortels mais également déceler les subtilités de leur cosmos. Bien entendu même un être violent à la base pouvait s'améliorer si sa volonté se trouvait assez affutée mais le fond restait toujours de la même teinte. Milan était de cette trempe. Un chevalier d'or valeureux, puissant, à la morale noble mais dont l'ambition et la soif de pouvoir pouvait se réveiller selon les circonstances. En cet instant, le jeune garçon semblait troubler. Zeus décida d'en jouer pour le tester et le pousser à bout.

- Nouveau jouet ? Nullement. Je ne fais que te montrer ton véritable désir enfoui. Je t'observe depuis un petit moment, mortel. Par ta faiblesse, tu t'es laisser abuser et tenter par le juge du Griffon. Ne mens pas car je lis cette envie de céder dans tes yeux. Et en prêtant l'oreille à ces tentations, tu as perdu le temps précieux qui t'aurait permit de sauver ton compagnon des griffes des spectres.

Le tonnerre se mit à gronder de manière inquiétante. Une brume glaciale se mit à monter du sol alors que les yeux immortels de Zeus semblaient fouiller dans l'âme même d chevalier d'or. Alessio était un manipulateur de talent mais il n'avait fait qu'appuyer sur une faiblesse déjà bien présente dans le coeur du jeune Saint.

- Ton coeur est loin d'être pur. Voir un individu aussi tourmenté et avide de puissance et de combats porter une telle armure me révulse. Celle ci n'est que le reflet de ton désir secret. Tu finiras par y succomber et tu le sais très bien au fond de toi.

Comment aller réagir Milan devant un tel reflet de la part de lui même qu'il désirait garder enfoui ? Zeus le jugeait mais le mettait aussi en face de ses contradictions. C'était là une épreuve terrible pour un mortel et de surcroit pour un chevalier qui venait de perdre un pair. Zeus se prépara au combat car cette soif courrait dans les veines de Milan.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Mar 3 Juil 2012 - 16:37

Comment Zeus osait il porter de telles accusations. Peu importait son statut de divinité, le respect était une chose que l’on devait inculquer autant sur terre que sur l’Olympe. Kakyo ne serait jamais permis de telles bassesses. Il ne pouvait donc s’agir que du leader des dieux. Ils pensaient tout savoir des êtres humains alors que son peuple ne cessait de les maîtriser depuis des millénaires. Était-ce donc lui la meilleure personne pour juger des états d’âmes du Capricorne ? Si le Sethni n’étaient pas sûr de mourir foudroyer dans la seconde, il se serait précipité pour botter les fesses divines de l’ancien prêtre d’Athéna. Sa colère pouvait néanmoins se ressentir dans son cosmos. Ce n’était pas une vulgaire haine comme le serait celle d’un Spectre, mais plutôt celle de quelqu’un qui vient de se faire rabaisser plus bas que terre ou qui vient de perdre un proche. Le bruit du tonnerre se fit plus fort pendant qu’une brume glaciale se répandait. Cela lui rappelait sans conteste Orion qui aimait bien geler le décor avant de faire une apparition moralisatrice. Comme quoi tous les moralisateurs aiment la brume glacée ! Enfin l’avantage de Kakyo c’était qu’il touchait à des sujets plus sensibles et pertinents que le maître de Milan avait seulement abordé à la fin de son entrainement plus superficiellement. Kakyo mettait son doigt sur le point le plus refoulé de Milan. Celui qu’il contenait depuis son arrivée au Sanctuaire : sa soif de combat, de victoire, de conquête, de pouvoir. Elle dormait là au fond de lui, tapie dans l’ombre, ressortant de temps en temps mais le plus souvent le consumant lentement comme la gangrène qui s’empare d’un membre. Elle était digne de ces grands conquérant qui avaient sillonnés le monde comme Alexandre le grand. Cependant, il s’en cachait le plus souvent car il ne voulait pas tomber dans des travers de violences faciles qui le mèneraient vers la destruction. Même si pour une fois, il avait envie de se laisser aller à son appel pour montrer à Zeus qu’il devait se taire et le craindre.

- Peut être que vous vous trompez, peut-être simplement que vous croyez voir en moi ce que vous êtes réellement. Un homme qui, d'après la mythologie, s'en est prit à son père pour assouvir ses désirs de destruction et de puissance. Nous ne sommes donc pas fondamentalement différent l'un de l'autre, grand Zeus ! Est ce donc vos propres pêchés que vous essayez d'expier à travers moi ?

L'attaque était vile, basse et mesquine mais elle avait le mérite d'être vrai. Le grand chef des dieux n'étaient pas aussi blanc et tout aussi éprit de pouvoir et de puissance que le simple mortel qu'était Milan Sethni du Capricorne. Il était sûr que la divinité craquerait aussi sous le coup de la colère, tout comme lui. Son cosmos restait au même niveau mais on pouvait le sentir de plus en plus violent et vif que lorsqu'il s'était retrouvé téléporté ici. Milan s'interdisait de s'en prendre au roi des dieux même si la petite voix au fond de lui lui suggérait que la tête du dieu de la foudre ferait un parfait ornement dans sa maison au dessus d'autres trophées. Plus le temps passerait et plus le chevalier d'or trouvait la décoration de plsu en plus à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Jeu 5 Juil 2012 - 13:47

Que voilà une attitude à la fois prévisible mais diablement décevante, surtout pour un chevalier d'or. Milan était décontenancé, perturbé et la seule riposte aux paroles de Zeus était le "C'est celui qui le dit qui l'est". Pour un peu, le roi des dieux se serait crut face à un enfant cabochard. Irrespectueux, insultant, agressif. Tout ce que Zeus haïssait chez les mortels. Il se retint de justesse de céder à la facilité en se débarrassant de cet inconscient. Il avait encore d'autres projets pour lui. Impassible et calme, le souverain des cieux répliqua d'une voix ferme.

- Je suis un dieu et non un homme. Ma conscience s'étend dans tout l'univers et ma sagesse provient de siècles d'observation et d'intenses réflexions. Tu parles de mythologie ? C'est justifié quand les références que l'on emploie sont pertinentes, ce qui n'est pas le cas ici. J'ai banni Cronos pour le bien de l'humanité. Cet individu tyrannique et méprisable avait dévorer ses autres enfants de peur que l'un d'entre eux ne le renverse de son trône factice. Agir contre un tel monstre fait donc de moi un être dominé par l'ambition selon toi ? Athéna, ta déesse, aurait-elle agit autrement ?

Zeus savait qu'il venait de viser juste en rappelant à Milan non seulement à qui il parlait. Au père de sa déesse adorée. Le cosmos de Milan témoignait de la colère qui montait en lui. Le regard du chevalier d'or n'était que braises de violence et de meurtre. Combien de temps mettrait-il avant de s'en prendre à Zeus pour le faire taire ?

- Regarde toi, humain. La colère et l'envie de me faire taire par la violence te fait trembler. Chaque jour, à chaque instant, ta soif de combat et de violence te consume davantage, ne le nie point. Aurais tu peur de faire face à la vérité ? Que tu le veilles ou non, deux êtres dans l'univers sont capables de t'offrir l'objet de ton désir. Mon frère Hadès et moi même. Lui fera de toi l'un de ses spectres et te permettra de lutter pour l'éternité sans jamais avoir à craindre la mort. Moi, je pourrais faire de toi un héros mythologique ou peut être même une divinité à mon égal. Encore faut-il que tu me prouves que ta colère n'est dénuée d'une certaine force... Ce dont je doute quand je vois la faiblesse de ton esprit et l'impact de tes émotions.

Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Jeu 5 Juil 2012 - 18:36

Zeus reniait une partie de lui-même à en croire ses propos. Il ne voyait dans son acte parricide qu’un acte de bonté pure envers les autres. Une façon de protéger l’homme et la planète du vilain Cronos pas beau pas gentil. N’osait-il pas avouer que la peur avait sans aucun doute guidé sa victoire ? Si son père avait peur de sa descendance, lui-même avait peur de périr sous les crocs de son paternel. Zeus pouvait se fourvoyer tant qu’il voulait, le Sethni savait qu’il avait dû ressentir ce sentiment. D’autant plus que même la personne la plus vertueuse du monde ne pouvait qu’être tourmentée par le seul fait d’emprisonner son père, le condamnant à une vie de prisonnier sordide. Les dieux aussi devaient ressentir des sentiments même s’ils se targuaient d’être une espèce supérieure, d’avoir vécu des siècles et de posséder des savoirs et une vision incompréhensible par le commun des mortels. Il avait beau rappeler sa paternité vis-à-vis de la déesse Athéna cela ne spécifiait pas qu’il lui devait le même respect. Après tout, il avait bien engendré des enfants totalement différents. Il était lui-même très différent de sa fille ce qui illustrait bien que le respect ne devait pas lui être fournit au même niveau. D’autant plus qu’il le réclamait sans aucune forme d’humilité. Totalement divin, voir même une attitude qui ne serait pas loin d’Alessio, le juge du Griffon.

Et voilà que la rengaine du maitre de la foudre reprenait de plus belle. A croire que les dieux étaient munis de cordes vocales qui ne se reposaient jamais et de l’arrogance titanesque qui allait avec. Le désigner par le terme générique humain était encore une hérésie. Croyait-il vraiment rabaisser Milan en ne le différenciant pas du reste de son espèce. Croyait-il vraiment que mépriser ceux sur qui il régnait était quelque chose de chouette ? Était-il totalement fou ? Lui aussi se mettait à faire des propositions saugrenues au Sethni. Pensait-il que Milan portait l’armure d’or de la Girouette ? Non il s’agissait bien de celle du Capricorne, celle du plus fidèle chevalier lié à Athéna. Bien que ses yeux voyaient à présent son armure d’une couleur sombre, il savait que sous cette couche d’illusion se trouvait de l’or. Oui ses pulsions pourraient l’emmener chez les Spectres, oui ils se pourraient qu’il frôle leur frontière mais jamais au grand jamais il ne voulait céder à la tentation. Autant s’empaler tout de suite sur son Excalibur. Devenir une divinité ou un héros mythologique ? Voilà qui faisait bien rire le Sethni. Pour cela il fallait donc devenir une carpette pour Zeus et renier sa déesse ?


- Je ne pense pas que le fait de devenir une divinité ou un héros me permettra de servir ma déesse. Loin de moi l’idée de vous vexer. Malgré le fait que des démons me taraudent, je reste fidèle à ma déesse, votre fille. Je dois cependant avouer que vous êtes plus malin que le Juge du Griffon. Vous au moins ne me faites pas une proposition qui verrait mon statut déprécié. Cela me vexe vraiment que vous puissiez croire que je trahirai votre fille aussi facilement. A croire que seul un flot d'insulte est capable de sortir de vos divines lèvres.

Si Kakyo doutait du dévouement et de la force du Sethni, il allait être servit sur un plateau d'argent. Le cosmos de Milan s'embrassa d'un coup, montrant sa puissance de gold saint, celle qui faisait de lui l'élite du Sanctuaire. Elle était peut-être dérisoire face à celle d'un dieu mais pour un humain elle était assez impressionnante. De toute manière, elle n'était pas gageure de victoire, rien de là. Mis à part son cosmos prêt à passer à l'action, le Sethni ne bougea pas d'un iota même si un halo doré au reflet violet venait d'entourer son bras.
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Sam 7 Juil 2012 - 16:27

La réaction de Milan était parfaitement prévisible. La dénégation après la colère. Mais Zeus n'était pas dupe. Le feu de la violence, de la destruction, la soif de meurtre brillaient dans le regard du jeune mortel. Ses paroles n'étaient que le reflet de sa volonté de s'attirer l'ire du roi des dieux. Parfaitement calme, ce dernier secoua la tête d'un air navré. Un halo de mauvais augure commença à courir le long du bras du chevalier d'or.

- Et bien ? Comptes tu m'attaquer ? Pourquoi te retiens tu ? Il doit être très difficile pour toi de te voir percer à jour et mis en face de tes démons intérieurs. Tu meurs d'envie de me faire taire. On dit que la légendaire Excalibur est l'épée sacrée remise par ma fille à son serviteur le plus fidèle. Si tu l'utilises contre moi, tu te rendra vite compte que ta lame n'est rien d'autre qu'une épée de bois. Elle ne révèle son plus haut potentiel qu'entre les mains d'un chevalier noble et respectable et non entre celles d'un gamin immature et ronger par des sentiments bien éloignés des préceptes de ma fille adorée.

Le défi était lancer. Milan y répondrait sans l'ombre d'un doute pour laver son honneur de Saint. Zeus attendait de voir si le jeune homme parviendrait à vaincre ce mal insidieux qui le rongeait lentement mais surement. Voir un chevalier d'or aussi affaibli moralement et mentalement le contrarier. Bien qu'il laissait ce rôle à Athéna, Zeus aimait à veiller sur les mortels de valeur. Il les encourageait et les récompensait discrètement car ses autres enfants ne comprenaient pas le trésor que pouvait receler l'humanité. S'il continuait ainsi, Milan finirait un jour ou l'autre par aller trop loin. la déchéance lui tendrait alors les bras. Le juge du griffons semblait déjà avoir appuyer une plaie ouverte. La mort de son camarade avait encore affaibli l'esprit du chevalier d'or du capricorne et Zeus allait le mener au bout de ses limites pour voir s'il lui restait un espoir d'en sortir encore plus fort. Un vent violent se mit à souffler sur le champ de bataille. Zeus plongea un regard provocateur dans celui du chevalier d'or à bout de nerfs. C'était dommage et triste de mettre à mal un tel guerrier mais c'était pour son bien. Zeus ne tenait pas à ce que sa fille perde un chevalier d'or de plus. Orion du bélier et Shiyo du Verseau seraient probablement mis à mort pour trahison alors que leurs motifs étaient nobles. C'était donc assez.

- Tu ne trahiras pas ma fille aujourd'hui, ni même demain mais tu le fera. Tu es faible et tu finiras pas céder aux tentations qui te tendent les bras. Ce juge du griffon te considère comme une proie de choix et ne te laissera jamais en paix, même après ta mort. Depuis les temps mythologiques, j'ai vu de nombreux saints bien plus braves que toi rompre leur serment, parfois pour de nobles motifs, parfois par faiblesse ou égoïsme. Ainsi est le devenir des mortels qui n'ont pas l'étoffe de héros. j'en veux pour preuve la dérision de la lame que tu oses nommer Excalibur.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Lun 9 Juil 2012 - 18:18

Zeus devait se sentir extrêmement vexé pour oser continuer à s’en prendre de la sorte à Milan. A moins bien sûr que son complexe de supériorité ait commencé à faire enfler sa tête au point même où elle n’arriverait plus à se glisser entre les babines de Cerbère. Le Sethni avait beau être bête, immature, irrespectueux et tout ce qu’on voulait d’autres, il pouvait avoir les pires démons qui habitaient son corps, jamais il ne s’abaisserait à trahir Athéna. Pourquoi Kakyo s’obstinait il tant sur cette voie ? Ses insultes et son mépris ne l’atteindraient pas. Pas maintenant, pas quand il avait réussi à tenir face au Juge du Griffon qui tentait de le provoquer en vain, ce qui causa par ailleurs sa perte car il se montré trop confiant en ses propres capacités. Il n’allait pas céder stupidement comme ça pour le bonheur de Kakyo. D’ailleurs que restait-il du gentil prêtre d’Athéna, celui qui avait donné sa vie pour sauver trois saints du Sanctuaire lors du mémorable combat contre le rejeton des ombres dirigés par le dieu primaire Chaos ? Un vent se mit à souffler sur l’endroit, annonçant à lui seul le début d’une tempête monumentale. Tout dans l’attitude et l’expression corporelle de Zeus empestait la provocation. N’importe qui aurait eu envie de lui coller un poing sur le nez pour le faire redescendre de son piédestal et décrocher cet air narquois qu’il affichait depuis un petit moment maintenant.

- Ma lame n’est certes pas parfaite mais elle devient de plus en plus affutée chaque jour. Si je suis devenu le porteur d’Excalibur, il doit y avoir une raison à cela. Peu d’homme sur cette Terre serait capable de maitriser sa lame sans se détruire ou détruire ce qu’ils ont de plus chers.


Encore à parler de faiblesse. Ce dieu n’avait donc que ce mot à la bouche ? S’il le trouvait si faible, il n’avait qu’à le tuer pour en finir une bonne fois pour toute. Que croyait-il ? Que le juge d’Hadès lui faisait peur ? Dût-il le tuer cent fois, il le tuerait 100 fois. Il n’était pas question de lui mais du Capricorne à ce qu’il savait. Bref, Zeus commençait sérieusement à lui courir sur le haricot. Allait-il falloir que le Sethni lui coupe la langue pour qu’il se taise un peu ? Excalibur pourrait certainement l'y aider ! Elle était sans aucun doute capable de trancher une langue, même celle d'un dieu.

- Si vous êtes autant convaincu par ma ferronnerie que vous le laisser transparaitre, pourquoi ne me tuer vous pas ? Qu'attendez vous oh dieu des dieux, maitre de la foudre et de l'Olympe ? Le mortel vous ferait il peur ou vous me trouvez pas assez fort pour effectuer le travail vous même, peut-être ?


Le chevalier d’or du Capricorne ne chercha même pas à savoir qu’elle serait sa réponse. Il n’avait de toute façon pas envie de l’entendre. Son cosmos atteignit enfin son paroxysme et s’embrassa d’un coup. La légendaire épée Excalibur recouvrait à présent son bras droit, illuminant fièrement pour montrer son tranchant à Zeus. Le bretteur se tenait face à celui qui régnait sur l’Olympe et il ne tremblait point. Après tout, dans le genre vieux de la vieille, il avait déjà donné en affrontant le dieu primaire Chaos. Son bras droit se mit à bouger très rapidement, traçant des coupures vives. Elles se rassemblèrent formant un quadrillage difficile à éviter qui filait à tout à l’allure vers le dieu des dieux. Cette attaque était réputée pour sa vitesse, son efficacité et sa difficulté à être évitée. Cependant cela devait être une formalité pour une personne comme Kakyo.


Danse de l'épée Sacrée : 40pts de Cosmos. Attaque Forte.
Le chevalier du Capricorne envoie plusieurs coups qui forme un quadrillage tranchant qui fonce sur l'adversaire à toute vitesse. Prise de plein fouet, l'attaque inflige 10 dégâts supplémentaires.

Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Mer 11 Juil 2012 - 21:44

Enfin l'humain osait s'en prendre au dieu. C'était une pure folie mais cette témérité née de l'ignorance amusa Zeus au plus haut point. les mortels étaient prévisibles et celui ci en était une parfaite illustration. Avec un peu de chance, il ne décevrait pas les attentes du roi de l'Olympe. Sans prendre la peine de bouger, Zeus invoqua une nuée de sable qui vint former autour de lui un mur infranchissable. Les coups d'Excalibur se heurtèrent à la protection atypique qui rendit caduc les effets tranchants. Malgré le bruissement de sa défense, Zeus s'exprima d'une voix parfaitement audible.


- Voilà donc la légendaire Excalibur... Entre les mains d'un individu tel que toi, elle est d'un tranchant tout relatif. C'est bien dommage. Cette lame évolue à mesure que ta volonté s'affermit. Or tu es en proie aux doutes, à la colère, à la peine. Tes émotions négatives altèrent son tranchant. Tu ne parviendras même pas à m'effleurer. Tes prédécesseurs doivent se retourner dans leurs tombes.

Une série d'éclairs jaillit du regard de Kakyo pour venir foudroyer le malheureux Milan. Une dizaine, puis une centaine. Une véritable pluie foudroyante qui pouvait paraitre sans fin. Zeus tenait à prendre son temps. Il fallait doser frustration et espoir. Attiser la fureur de Milan pour voir s'il saurait se reprendre. Ou s'il périrait sous l'effet de sa propre lame. La terre se mit soudain à trembler. Des crevasses et de profonds ravins ouvrirent le sol en deux avant qu'il ne se soulèvent sous les pieds de Milan.



Les funérailles impériales du désert
(Sabaku Taisō) : Terre
40pts de Cosmos. Attaque Forte.
Kakyo crée un raz-de-marée sableux qui engloutit tout sur son passage. Une fois sa proie recouverte par le sable, Kakyo créait un tremblement de terre souterrain, agissant à la manière d'un hachoir, afin d'achever sa proie. Si la technique est prise de plein fouet (seulement à 40pts de cs), le sang de l'adversaire est absorbé par le sable qui permet à l'avatar de Zeus de recupérer 10pts de Cosmos.

Zeus savait que le chevalier d'or survivrait à son attaque mais qu'il n'en ressortirait pas indemne. Son ego en serait affecter et sa colère décuplée, le poussant probablement à des erreurs de stratégie. Le juge du griffon avait du user d'un tel stratagème. Le tranchant de l'épée avait dut faire la différence mais face à Zeus même Excalibur n'était qu'un couteau à beurre surtout entre de telles mains. Ce jeune garçon avait du potentiel mais il fallait extirper la gangrène qui rongeait son coeur encore trop immature. Athéna aurait probablement éprouvé une profonde affection pour lui et aurait refuser de voir sa part d'obscurité. Le démon de la violence et du meurtre. Zeus serait plus ferme que sa fille. Elle n'était pas encore éveillée et donc son sanctuaire courrait un danger permanent. Cronos, Thanatos, Arès. Chacun pouvait tenter de profiter de la situation. Discrètement, le roi de l'Olympe pouvait agir pour le bien de sa fille chérie et il n'allait pas s'en priver, même en malmenant ce pauvre Milan dans son propre intérêt.

- C'est tout ? Voilà donc la "force" d'un chevalier d'or ? Qui t'a offert ton armure ? Il devait être bien conciliant ou pétrit d'une indulgence coupable.


Hp = 350
Cs = 388 - 40 - 40 + 10 = 318

Dégats reçus = 40
Dégats parés = 40
Dégats infligés = 40 + 10 (physiques)
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Jeu 12 Juil 2012 - 10:12

Son attaque était partie telle une flèche nette et précise. Elle aurait surprit bon nombre de guerriers aguerris qui n’aurait pas pu l’éviter totalement. Cependant, il s’attaquait aujourd’hui à un dieu et les dieux sont bien supérieurs aux humains au niveau de la puissance de leur cosmos. Des millénaires pour l’accroitre et le maitriser étaient un laps de temps dont les mortels ne disposaient pas. C’est à cela que pensait le Chevalier d’or du Capricorne lorsqu’il vit sa « Danse de l’épée sacrée » s’écraser contre le mur de sable créer par Kakyo sans même causer à ce dernier et sa construction de sable éphémère, le moindre dégât. Ce n’était cependant pas cela qui allait décourager le Sethni. Ce n’était simplement que partie remise et même les quolibets divins de Zeus ne pourraient l’atteindre. Milan n’en avait que faire de ses prédécesseurs. Ils étaient tous morts bien avant qu’il ne revête sa première armure : l’armure de bronze. S’ils avaient péri, leurs lames ne devaient pas être assez affutées ce qui les ramenait exactement au même point que lui. Le dernier Capricorne en date, lui, ne comptait pas mourir de sitôt. Il ne courberait l’échine ni devant un quelconque dieu, même leur grand patron, ni devant un humain. Le Grand Pope et Athéna, certainement mais pas face à des individus extérieures animer d’intentions inconnues voir hostiles. Ce n’était pas la torture électrique de Kakyo qui s’amusait à faire ressentir longuement la douleur de ses éclairs à Milan, qui allait le faire changer d’avis, loin de là. Elle ne faisait que renforcer sa détermination et son envie de faire taire le divin Zeus.

Comme si ses éclairs divins ne suffisaient pas, l’ancien prêtre d’Athéna passa à l’offensive de façon plus démesurée. Une véritable vague de sable, tel un tsunami ou le déluge biblique s’abattit sur le Sethni. Une fois prisonnier dans cette mer sableuse, tout se mit à trembler autour de lui et il se sentit couper par quelque chose. Il eut cependant la présence d’esprit d’utiliser son cosmos pour se générer une armure de lumière qui le protégea d’une grande partie des dégâts qu’aurait pu lui occasionner cette attaque du leader des Olympiens. Son « hachoir » géant était loin d’être aussi tranchant que son Excalibur. Il avait réussi à réveiller complètement le Sethni qui se tenait aux aguets maintenant, prêt à passer à l’offensive. Ce n’était pas les dernières moqueries de Kakyo qui allait mettre le feu aux poudres. En cette matière, le dieu avait beaucoup à apprendre d’Alessio du Griffon qui était contrairement à l’Olympien, un maitre en la matière.


- Mon maitre a beau être pompeux son choix était pourtant bien réfléchit. Je n’ai peut etre pas la valeur des chevaliers d’antan à vos yeux, mais vu mon ange je peux encore les égaler voir les surpasser.

Le Capricorne profita de la distance qui le séparait de Kakyo pour prendre de l’élan et bondir sur celui-ci. Un coup de genoux fut donné en direction du menton. Lorsqu’il retomba sur le sol, le chevalier d’or asséna deux coups de pieds droits dans le mollet gauche de Zeus. Deux coups de points droits partirent ensuite vers l’abdomen du divin. A peine eut-il terminer de barder de coups son adversaire qu'il concentra son cosmos pour porter un nombre phénoménal de coups à son adversaire. On pouvait jurer que le Capricorne avait 7 bras. Ses coups n'étaient pas puissant mais particulièrement rapide ce qui créa un puissant courant venteux qui commençait à emporter tout sur son passage. Serait-ce suffisant pour faire mal à ce maudit dieu ?



Gold Hydra's Legend (La Légende de l'Hydre d'Or) : 30pts de Cosmos. Attaque Moyenne.
Le Chevalier du Capricorne fait appel à la créature mythique et dédouble ses bras.Disposant de 7 bras il porte un nombre incalculable de coups à son ennemi. Le vent créer par ses mouvement finit par emporter le malheureux adversaire dans un tourbillon.

Hp = 200 - 40 - 30 - 10 = 180
Cs = 290 - 40 (attaque premier tour) - 30 (défense) - 30 (La Légende de l'Hydre d'Or) +10 (recharge) = 200

Coups reçus = 45
Coups parés = 30
Coups Donnés = 30 + 5 (physiques)


Dernière édition par Milan Sethni le Sam 14 Juil 2012 - 22:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Sam 14 Juil 2012 - 21:14

(HRP = attention, mes attaques physiques infligent 10 pts de dégats et non 5 Wink )

Cet humain était non seulement entêté mais aussi orgueilleux. Mais Zeus voulait croire que sous la surface se cachait un noble chevalier capable de s'améliorer. Milan ne se découragea pas face à l'échec de son attaque. A un tel niveau de maitrise, Excalibur ne parviendrait jamais à causer le moindre dommage à Zeus. L'épée sacrée ne pouvait réveler son véritable pouvoir qu'entre les mains d'un Saint à la volonté indomptable et au coeur juste. Celui de Milan croulait sous les doutes et la colère. Il ne parviendrait à rien en l'état. Le roi de l'Olympe lâcha un soupir agacé en entendant les paroles de Milan. Un gamin. Un enfant capricieux et boudeur. Voilà celui qui possédait aujourd'hui la légendaire Excalibur...

- Encore faudrait-il que tu vives assez longtemps pour cela... Et c'est bien mal parti.

Milan avait bien compris que se battre à distance allait le désavantager. Il fonça donc sur Kakyo pour le rouer de coups à une vitesse remarquable. Mais pour chaque attaque, un éclair venait l'intercepter. Une véritable aura de foudre vint nimber le roi de l'Olympe et nul coup ne parvint à la briser. Les bras croisés, Zeus observa Milan se fatiguer contre sa protection.

- Tu n'arriveras à rien par la force. Et si tu cessais pour te servir de ta tête ? La colère t'aveugle. Athéna n'accepterait pas un tel comportement. Comment veux tu protéger des êtres chers en déployant une telle fureur et soif de sang ? Regarde toi l'espace d'un instant. Que penserait ta déesse, ton mentor, tes amis ?

Ce chevalier d'or méritait une bonne leçon pour pouvoir apprendre de ses erreurs. Son arrogance était sa faiblesse. Zeus fit augmenter son cosmos à mesure que les éclairs de son aura gagner en intensité. La lumière devint alors insupportable pour des yeux humains. Une main de sable jaillit soudain du sol et enserra la gorge de Milan avant que d'autres ne vinrent le frapper avec violence.

Eternal Punishment

Lumière
20à30pts de Cosmos. Attaque Moyenne.
Le roi des dieux invoque la lumière des cieux pour éblouir puis brûler son adversaire qui réalise alors qu'il doit lutter contre le ciel lui même. Inflige 5 pts de dégats supplémentaires si pris de plein fouet.

Zeus avait déjà affronter le chevalier d'or du Capricorne durant les temps mythologiques. Un homme brave, puissant, noble. Le roi de l'Olympe avait tester ce mortel et en était ressorti pleinement rassuré sur les chevaliers d'or qui protégeaient en ce temps sa fille adorée. Les Saints de cette époque étaient bien différents. Zeus avait rencontrer quatre d'entre eux. L'insolent Biscione du Scorpion, Angèle du Sagittaire, Irène du Lion et Orion du Bélier. Deux d'entre eux l'avait profondément inquiétés. Les deux autres l'avait rassuré par leurs qualités morales. De quel coté Milan ferait-il pencher la balance ?

Hp = 350
Cs =318 - 5 - 30 - 30 + 10 = 263

Dégats reçus = 30 + 5
Dégats parés = 30 + 5
Dégats infligés = 30 (+5 si pris de plein fouet)+ 10 (physiques)
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Sam 14 Juil 2012 - 23:55

(H.S : Shame on me ! J'ai rectifié le tir ! J'ai pas l'habitude de me fritter avec des dieux Razz )


Les coups de Milan furent arrêtés comme s’il s’agissait de coups de pattes de mouche. Son attaque venteuse qui avait déjà servi contre un adversaire redoutable n’avait été aussi d’aucune utilité. Que diable pouvait-il faire contre ce maudit Zeus ? Le Sethni n’était pas le seul conscient de son impuissance, Kakyo l’était aussi et il le rappelait verbalement à son adversaire, comme s’il se délectait de cette supériorité. Méprisable et hautaine, tel était l’attitude du fils de Cronos. Était-ce le cas de tous les dieux ? Milan ne le jurerait pas ! Athéna d’après ce qu’il en savait et ressentait était loin d’avoir un égo aussi surdimensionné que son père. Elle ne se sentait pas offusqué par exemple, par les gens qui la « fuyait ». N’avait-elle pas envoyé aucun signe funèbre au Sethni lorsqu’il fut confronté à un choix cornélien à Palerme : celui de donner la mort ou de laisser vivre. Ce qui prétextait qu’elle voulait voir la jeune fille vivre ce qui prouvait qu’elle était loin d’avoir la grosse tête comme son cher paternel. Il continuait d’ailleurs sa psychologie de comptoir prétextant que le Capricorne devait se servir de sa tête au lieu de sa puissance bestiale. Que penseraient ses proches en le voyant ici ? Qu’il était égal et fidèle à lui-même tout simplement ! Sa colère n’était plus réellement là. Non ! Elle disparaissait au fur et à mesure du combat pour laisser place à une soif de combat plus pure, plus chaste et plus concrète, loin du tumulte de la colère ou de la haine comme le soulignait si bien Kakyo. Il allait tout donner pour survivre à ce combat et faire honneur à son Excalibur. Il avait raison d’adopter cette attitude car maintenant le terrible dieu s’apprêtait à passer à l’assaut.

Son offensive prit l’apparence d’une très forte lumière aveuglante. Voyant le danger arrivé, le Sethni avait contrôlé son cosmos pour se créer une armure de lumière faisant ainsi écran à celle de Kakyo et le protégeant assez bien. Sans plus attendre une main de sable fondit sur la gorge du Sethni pendant que d’autres lui nuisaient tout autant. Malheureusement, il ne put éviter ces dernières qui lui firent mal mais ne le firent pas abandonner pour autant. Lorsque la dernière main relâcha sa prise, il s’échappa de son étreinte et prit appui sur celle-ci pour bondir en direction de Zeus et lui asséner un coup de pieds en direction de sa face divine. En retombant, il frappe deux fois en direction de la gorge de Zeus avec sa main droite. Un coup de poing en direction de la poitrine et il conclut le bal par une pirouette ou il ficha son pied vers le menton de l’ennemi. Un petit bond pour s’éloigner pendant que le cosmos du chevalier d’or s’embrassa violement d’un coup et qu’Excalibur la légendaire faisait son apparition. Elle était là, bien présente et lumineuse comme jamais.


- Et bien … je crois que cela commence à devenir intéressant, Kakyo … ou Zeus … je ne sais pas trop comment vous désigner !

Un sourire amusé par la situation ornait à présent le Sethni. Son énergie était prodigieuse, même pour un humain capable de revêtir une armure d’or. Elle atteignait un pic phénoménal. Les lueurs violettes que l’on voyait par moment ornées l’énergie dorée du chevalier avaient tendance à présent à s’effacer pour laisser place à un cosmos de couleur or, pur et puissant. Son bras droit orné de l’épée sacrée se mit à bouger, il décrivit deux rapides mouvements puissant et tranchant en direction de Kakyo. Les deux coups étaient nettement plus dangereux que les précédents et nettement plus coupant.


Double Excalibur: 60pts de Cosmos : 60pts de Cosmos. Attaque 7ème sens.
Imparable. Le Chevalier se sert de l’Épée légendaire forgée dans son bras pour porter un coup perçant à son adversaire suivit d'un deuxième extrêmement tranchant. Avec l’impact de la double d’Excalibur sur corps de l'ennemi. L’adversaire ne pourra se défendre à la prochaine attaque cosmique du Chevalier d’Or (seulement si 60cs dépensé).


Hp = 180 - 30 (Eternal Punishment) + 30 (défense) - 10 (coups physiques) = 170
Cs = 200 - 30 (défense) - 60 (Double Excalibur) + 10 = 120

Coups reçus = 40
Coups parés = 30
Coups Donnés = 60 (Double Excalibur) + 5 (coups physiques) = 65
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Jeu 19 Juil 2012 - 15:26

Au fil du combat, le chevalier d'or du capricorne semblait avoir dépasser sa soif de sang pour se concentrer sur un sentiment bien plus noble : la ferveur du combattant. La puissance retrouvée d'Excalibur était le témoin de cette évolution qui rassura Zeus. Le tranchant de la lame miraculeuse transperça les défenses du roi de l'Olympe et le fit reculer de quelques pas. Amusé, ce dernier s'essuya la lèvre d'un revers de manche et se surpris à sourire.

- Enfin, tu parviens à me surprendre... Tu m'offres enfin un défi intéressant.

En un instant, Zeus se téléporta derrière Milan. les deux combattants se retrouvèrent donc dos à dos. Les bras croisés, Zeus lança d'une voix non dénuée d'un certain amusement.

- Pour toi, je serais Zeus. Mais peut être que si tu m'affaiblis suffisamment, ton ami humain prendra le relais de manière temporaire. Mais ce n'est qu'une simple hypothèse car il dort très profondément.

Une nuée d'éclairs tomba du ciel pour renforcer Zeus et mettre à mal le corps mortel du capricorne. Ce dernier se sentit comme pris dans une toile de fils de foudre qui se referma sur lui à la vitesse de la lumière. Tout son corps fut parcourut de terribles décharges alors que le roi de l'Olympe en sembla renforcer. Une main de sable attrapa Milan par les cheveux et le propulsa dans les airs. Le sol se remit alors à trembler et le malheureux chevalier d'or atterrit dans une vague gigantesque de terre et de sable qui l'enfouit de nouveau.

]b]Les funérailles impériales du désert[/b]
(Sabaku Taisō) : Terre
40pts de Cosmos. Attaque Forte.
Kakyo crée un raz-de-marée sableux qui engloutit tout sur son passage. Une fois sa proie recouverte par le sable, Kakyo créait un tremblement de terre souterrain, agissant à la manière d'un hachoir, afin d'achever sa proie. Si la technique est prise de plein fouet (seulement à 40pts de cs), le sang de l'adversaire est absorbé par le sable qui permet à l'avatar de Zeus de recupérer 10pts de Cosmos.

Mais Zeus n'en avait pas encore fini avec sa démonstration de force. Ses pensées résonnèrent dans l'esprit de Milan.

- Nulle tentation ne devrait t'atteindre. Regarde ce que tu es capable de faire lorsque ton âme s'illumine. La vue du sang, la victoire destructrice, le pouvoir aveugle. toutes ces fausses promesses ne t'apporteront jamais une telle satisfaction. Pourfend toi même ta faiblesse et ce mal ridicule qui ronge ton coeur mortel. Et si tu recroises le juge du Griffon, oppose lui la pureté de ta lame. Tu briseras sans peine ses fausses promesses.


Milan allait bientôt passer la dernière épreuve. le ciel se couvrit de nuages sombres et l'air devint électrique. Zeus allait sortir son arme la plus terrible.

Hp = 350 - 60 = 290
Cs = 263 - 5 + 10 - 40 = 228

Dégats reçus = 60 + 5
Dégats parés = 5
Dégats infligés = 40 + 10 (physiques)
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Ven 20 Juil 2012 - 0:31

Cette nouvelle attaque dévastatrice avait eu raison des défenses divines. Même si rien de transparaissait, le Sethni savait que son coup avait fait mouche. L’aveu du dieu ne put que confirmer les pensées du guerrier d’Athéna. Le combat prenait pour la première fois un tournant positif pour le chevalier d’or du Capricorne même si cela était loin de signifier une quelconque victoire, loin de là l’idée de s’imaginer déjà victorieux. Zeus se téléporta derrière son adversaire et lui indiqua qu’en le rendant plus faible, peut-être que l’ancien prêtre d’Athéna prendrait le relais. Voilà une information intéressante bien que les chances que cela se produise étaient infimes. Cela faisait longtemps que le guerrier n’avait plus parlé au prêtre qui lui avait sauvé la vie lors d’un combat contre l’un des sbires de Chaos. Cette information eut le don de provoquer une seconde d’inattention qui aurait pu s’avérer fatale si le dieu des dieux en avait profité. Cela n’empêcha cependant pas sa nouvelle attaque d’atteindre le Sethni. Des éclairs fondirent sur lui, l’électrisant. L’électricité parcourait tout son corps, le brulant et lui causant pas mal de douleur. Heureusement, une main de sable vint le sauver pour le jeter plus loin. Ce n’était cependant qu’un court répit pour le chevalier d’or, qui retomba dans une vague de sable gigantesque, qui l’engloutit et se referma sur lui, tel un hachoir. La douleur était insoutenable mais le Sethni ne pouvait pas abandonner. Sa soif de combat était trop grande et était encore loin d’être étanchée par le cocktail sablonneux et électrique du divin Zeus. Un peu de son cosmos fut brulé pour éviter de se faire totalement haché menu. Une fois dégagée de la mer de sable, les conseils de Zeus parvinrent à son esprit. Le dieu n’avait pas tort : Milan était prêt à briser toutes ses mauvaises idées à grand coup d’Excalibur ce qui ne dénigrerait jamais sa chaste et pure soif de combat. Les nuages sombres qui s’amoncelaient au-dessus de Kakyo ce qui ne présageait rien de bon mais n’allait pas pour autant décourager le Sethni. Le combat n’allait pas s’arrêter en si bon chemin.

- Je ne sais pas ce que tu prépares mais je ne m’avouerai pas vaincu pour autant. Ce combat ne touche pas encore à sa fin, roi de l’Olympe. Laisse-moi te montrer toute l’étendue du tranchant de ma lame sacrée.

Filant comme une flèche, le Sethni arriva à la hauteur du dieu et décocha un formidable coup d’avant-bras en direction de son nez, pendant que ses genoux prenaient la direction de ses cotes, l’un à la suite de l’autre. Rien de tel pour finir que deux coups de poings en direction des tempes divines de Zeus. A chacun de ses coups, son cosmos s’embrasait de plus en plus pour atteindre son paroxysme au dernier moment, son bras s’entourant d’une aura puissante, dorée et lumineuse, presque aveuglante. Excalibur était de retour pour jouer un mauvais tour à ce bon vieux Zeus le maitre de la foudre mais aussi du sable apparemment ce que la mythologie avait oublié de préciser. Rapide et précis, le bras droit de Milan bougea pour donner deux coups d'Excalibur qui zébrèrent l'air pour filer vers l'adversaire du chevalier d'o du Capricorne. Une nouvelle fois, Kakyo allait être confronté à cette terrible attaque !


Double Excalibur: 60pts de Cosmos : 60pts de Cosmos. Attaque 7ème sens.
Imparable. Le Chevalier se sert de l’Épée légendaire forgée dans son bras pour porter un coup perçant à son adversaire suivit d'un deuxième extrêmement tranchant. Avec l’impact de la double d’Excalibur sur corps de l'ennemi. L’adversaire ne pourra se défendre à la prochaine attaque cosmique du Chevalier d’Or (seulement si 60cs dépensé).


Hp = 170 - 40 - 10 - 20 = 140
Cs = 120 - 20 - 60 + 10 = 50

Coups reçus = 40 + 10 = 50
Coups parés = 20
Coups Donnés = 60 (Double Excalibur) + 5 (coups physiques) = 65
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Mer 25 Juil 2012 - 13:51

Kakyo secoua la tête d'un air amusé en entendant les paroles de son courageux adversaire. Ce dernier était loin de se douter de ce qui s'apprêtait à lui tomber dessus. Sans surprise, la lame d'Excalibur meurtrir les chairs de Zeus mais ce dernier n'en eut cure et se rétablit d'une roulade acrobatique. Au dessus des deux adversaires, le ciel devint noir à tel point qu'on aurait pu se croire en pleine nuit. Le grondement effrayant des éclairs gagna en intensité mais la voix de Zeus résonna clairement aux oreilles du chevalier d'or.

- J'admets volontiers que le tranchant de ta lame est la hauteur de la richesse que cache ton esprit lorsque tu y mets du tien. Tu sembles enfin avoir compris la leçon que je suis en train de t'administrer. Mais vivras-tu assez longtemps pour la mettre en application ?

Un éclair, vite suivi par une dizaine d'autres tombèrent sur le pauvre Milan. Les bras croisés, impassible et observateur, Zeus laissa son divin cosmos gagner en intensité jusqu'à saturer l'atmosphère de sa puissance. La terre se mit à trembler et l'air devint électrique à mesure que l'énergie divine montait en puissance. Une fois, que les éclairs eurent laisser en paix le malheureux Milan, Zeus reprit la parole. Son regard n'avait plus rien d'humain. Le jeune chevalier d'or put y lire... l'univers.

- Tu peux être fier, chevalier du Capricorne. Je n'utilise pas mon arme la plus terrifiante à mauvais escient. Subit donc la morsure de l'arme divine qui a blesser le chair de Cronos, lui même.

Supreme Thunder
(l'éclair divin) : Foudre
60pts de Cosmos. Attaque 7ème sens.
Attaque Imparable. 70 pts de dégats (seulement lorsque 60pts de cs sont dépensé). Kakyo fait appel à l'arme qui l'a fait couronner roi de l'Olympe: la Foudre divine. Un bouclier d'éclairs vient nimber sa silhouette alors qu'une tempête de grêle ravage les alentours. Une fois la furie des éléments à son paroxysme, Kakyo tend les mains vers son adversaire qui subit de plein fouet la puissance démesurée de la foudre divine.

Toute la puissance concentrée de Zeus se focalisa sur sa cible impuissante. Le roi des dieux savait que ce coup ne tuerait pas un chevalier de la tempe de Milan, surtout au vu de la protection de son armure à nulle autre pareille. Mais le combat touchait à sa fin. Maintenant la furie des cieux, Zeus reprit la parole.

- Tu es au bout de la route, Milan du Capricorne. Si tu utilises de nouveau la puissance d'Excalibur, tu n'y survivras pas. Ma foudre te transpercera et mettra un terme à ta vie. Admets ta défaite et je te laisserais la vie sauve.

Le dernier test était lancer. Milan aurait-il la sagesse d'admettre la vérité ? Ou son ego et son orgueil qui demeuraient ses faiblesses le pousseraient-ils à braver une fois encore Zeus au risque d'y perdre la vie ?

Hp = 290 - 60 = 230
Cs = 228 - 5 + 10 - 60 = 173

Dégats reçus = 60 + 5
Dégats parés = 5
Dégats infligés = 70 + 10 (physiques)
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Mer 25 Juil 2012 - 19:22

Était-ce l’âge ou le fait de se prendre pour une entité supérieur qui gâtait à ce point le cerveau de Zeus ? Difficile à dire même si il reconnaissait enfin que la lame du bretteur de la constellation du Capricorne était plus tranchant qu’il ne l’aurait cru. Cependant, il avait toujours l’art de placer cela avec une connotation négative mais le Sethni ne lui en voulait pas. On dit souvent que les vieilles personnes finissent par tourner au vinaigre. Du haut de ses millénaires, Zeus devait forcément avoir un petit côté aigri. Ce n’était pas les éclairs qui venaient de s’abattre sur le pauvre chevalier d’or du Capricorne qui allait faire changer d’avis à ce dernier. Etre mis sous tension commençait à devenir une habitude pour lui et sa peau couleur rouge homard à force d’être soumise à l’intense chaleur produite par les éclairs divins. La montée du puissant cosmos du roi de l’Olympe ne jouait pas non plus en faveur du rassurement du Sethni, loin de là. Les yeux du dieu avaient changé. Il n’avait plus rien d’humain, tout comme sa puissance énergétique. Cela ne présageait rien de bon et les propos de Kakyo abondaient en ce sens. En effet, les cordes vocales du maitre de la foudre parlaient d’employer sa plus terrible attaque, celle qui avait causé à son père le Titan, mille et une souffrances. En quelques mots : Milan allait déguster sévère. Il ne pouvait cependant plier le genou aussi facilement autant pour lui-même, pour sa dévotion envers Athéna qu’envers le genre humain tout simplement.

Une pluie de grêle, la colère des éléments et ensuite une lumière aveuglante lorsque la foudre le frappa. Puissante, piquante, forte, dangereuse, brulante, irradiante, douloureuse autant de termes susceptible de pouvoir qualifier l’attaque de Zeus. Le choc fut violent et le guerrier de la déesse de la justice encaissa le coup sans broncher. Il vacilla, chancela, mais se concentra pour rester debout ce qui ne fit que le faire encore plus souffrir mais il se devait impérativement de rester debout. Sa peau était rouge aux endroits les plus chanceux, aux moins chanceux elles commençaient à bruler douloureusement. Le Capricorne serra les dents et encaissa toute la folie divine qui se déversait sur lui. Quand la foudre eut fait son office, le chevalier du Capricorne se tenait debout, les yeux fermés, les bras tendu, donnant l’impression qu’il était une croix. Son armure fumait, donnant l’impression qu’il venait d’être mit sur un bucher. Aucun son ne sortit de sa bouche et ses paupières restèrent closes jusqu’à la fin des paroles de Zeus. Le défi lancé était intéressant certes mais aussi très dangereux. Le Capricorne savait au fond de lui qu’il était capable de résister encore une fois à la fureur de Zeus et qu’il pourrait également le frapper mais que cela le laisserait probablement sans force et retarderait encore plus son retour au Sanctuaire où il devait délivrer des nouvelles tragiques et importantes. Ses paupières s’ouvrirent et sa langue se délia. Le guerrier parla sur un ton franc quoi qu’un peu essoufflé.


- L’enjeu est risqué mais j'ai déjà perdu pas mal de temps dans ce combat. Je pense pouvoir survivre à un assaut de pareil ampleur mais je ne garenti pas que je serai encore capable de me déplacer pour autant. Il me faut rentrer au Sanctuaire sans trop tarder et j'avoue que ne plus pouvoir me mouvoir m'handicaperait un fameux coup. D'autant plus que je serai ensuite totalement à votre merci. Je pense que je vais m’arrêter là, du moins pour cette fois. Qui sait encore ce que l'avenir nous réserve !
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Dieu des Dieux
Dieu des Dieux
avatar
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
360/360  (360/360)
Cosmos Cosmos:
453/453  (453/453)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   Lun 30 Juil 2012 - 16:26

Zeus avait souvent douter de l'existence de ce que les humains appelaient "miracle". Pourtant la soudaine raison et clairvoyance de Milan du Capricorne lui sembla en être un. Conscient du fossé qui le séparait des pouvoirs du roi des dieux, le jeune mortel avait non seulement admis sa défaite mais prit le temps d'expliquer que sa mission demeurait plus importante que le duel. Zeus ne put retenir un sourire de sincère satisfaction. Peut être était-il parvenu à faire rentrer un peu de plomb dans la tête de ce jeune mais fort prometteur chevalier d'or. L'espace d'un instant le père d'Athéna ferma les yeux et laissa place à un esprit endormi mais au cosmos ô combien chaleureux et bienveillant. Une aura nacrée vint entourer Milan et ce dernier sentit ses forces et son cosmos revenir à leur niveau initial. Les blessures du chevalier d'or se refermèrent les uns après les autres et même la fabuleuse armure d'or sembla retrouver tout son lustre. Le franc sourire de "Zeus" rappela à Milan la présence d'un vieil ami disparu. Une voix douce et amicale résonna dans l'esprit du jeune chevalier d'or.


- Je n'ai jamais douter que tu avais un potentiel formidable. Cette armure te va à ravir. Athéna ne pouvait rêver meilleur protecteur et tu as su montrer à Zeus lui même ta force et ta volonté de servir sa fille. Mon ami... Je n'ai pas la force de te parler... davantage... Poursuis ta route car le meilleur reste à venir... Irène... Orion... Dis leur que... vous me manquez et que de là où je suis... Je ne vous ais pas oublier...

Milan se sentit alors plonger dans un néant sans fin. Après un temps indéfini, il heurta le sol et constata qu'il se trouvait à l'endroit exact où Zeus s'en était pris à lui. Plus de trace de l'orage, de l'atmosphère oppressante, du roi des dieux ou même de son ami Kakyo, revenu des limbes. Tout ce combat et ces échanges étaient-ils un rêve ? La sensation d'une main amie sur son épaule put convaincre Milan que ce n'était pas le cas et que du haut de l'Olympe, Zeus l'observerait désormais. De l'oeil d'un jeune prêtre qui ne souhaitait pas abandonner les amis qu'il s'était fait de son vivant. Kakyo existait encore d'une certaine manière et la sincère bienveillance de Zeus envers sa fille le poussait à laisser en de rares occasions le contrôle à son hôte mortel. Milan ne pouvait qu'en être convaincu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Grèce : Un retour ... électrique [Flash-back Milan Sethni-Kakyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Une évasion musclée, le retour au sources (Flash-Back).
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-