Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Dim 4 Mar 2012 - 14:37

Le Soleil brillait dans le ciel parsemé de quelques nuages. Ses rayons n’étaient pas si chaleureux que ça en ce début d’après-midi. Milan avait connu des chaleurs bien plus accablantes que le temps doux et frais qu’il faisait actuellement. A l’heure actuelle, il ne se trouvait plus en Grèce. Il se trouvait sur un petit bateau de commerce faisant route sur la méditerranée pour rallier la Sicile. Que pouvait bien faire un Chevalier d’or dans une telle embarcation ? Rien de spectaculaire ! Le Sethni devait se rendre en Italie pour retrouver une apprentie qui avait fui le Sanctuaire. Il avait donc trouvé à Athènes, dans le port, un capitaine près à l’embarquer gratuitement. En effet, comme on le sait les marins sont assez friands de légendes et certains habitués du port d’Athènes ont déjà entendu la légende des Chevaliers d’Athéna. Ce fut donc en échange de la gratuité que Milan offrait sa protection aux navires contre d’éventuelles attaques humaines ou non humaines. Un deal des plus équitables en somme car le Sethni ne connaissait strictement rien à l’art de la navigation. C’était même d’ailleurs, la première fois qu’il se retrouvait sur un bateau en pleine mer. Il avait ainsi pu découvrir qu’il ne souffrait pas du mal de mer et que la vie des marins n’était pas la plus confortable de toute. Le bateau n’était pas équipé de cabines luxueuses comme ceux de certaines armées ou de marchands assez fortunés. L’air marin sentait bon le sel et l’iode et les narines du Chevalier d’or s’en délectait. Assis sur le rebord du bateau, proche de la proue, il observait tranquillement les alentours en s’ennuyant un peu.

" La mer est calme, le temps est clément. Nous arriverons sûrement au port de Palerme sans encombre. Que dieux nous protège, mon jeune ami."

La voix tonitruante du capitaine venait de se faire entendre. C’était un homme bien bâtit, costaud malgré sa petite bedaine pendante. Le crâne recouvert de longs cheveux gris et emmêlés, une barbe de plusieurs jours. Quelques cicatrices sur les bras prouvaient que l’homme avait du métier et était plus proche du vieux loup de mer que du jeune mousse. Il avait servi quelques temps dans l’armée avant de se tourner vers le commerce pour assurer ces vieux jours, même si le boulot était tout aussi dangereux. Le capitaine appréciait le fait qu’il était le seul maître à bord. Le fier se laissa tomber de son perchoir pour se tenir à la même hauteur que le chef de bord.

- Je ne pense pas que dieu serait le meilleur protecteur en ces lieux. Espérons plutôt que Poséïdon se montre clément tout au long de notre traversée.


Le marin donna une grosse tape amical dans le dos du jeune guerrier tout en émettant un rire gras de sa grosse voix. Ce n'était pas un rire moqueur, plutôt celui d'un homme heureux d'être sur son bateau, naviguant paisiblement. Un homme qui aimait ce qu'il faisait sans aucun doute.

"Peu importe qui il faut prier, je le prierai si c'est nécessaire ! Bon je retourne à mon poste, j'ai l'impression que Delos profite de mes allées et venues pour prendre plus que sa part dans nos tonneaux de rhum."

Le capitaine repartit et Milan s'assit en tailleur sur le sol. Il aimait adopter cette position quand il se mettait à parler à sa déesse, Athéna. En ce moment, il était tracassé par le sort funeste qu'il devait réservé à la fuyarde si elle refusait d'obéir aux ordres du Sanctuaire. La tuer n'était vraiment pas la solution qu'il préférait et de loin.

(Dame Athéna, puissiez vous me confier la force d'esprit et de coeur qui me permettra d'éviter un sort funeste à Antonia. Sa faute est certes grande mais je ne pense pas qu'elle mérite la mort ou une punition des plus humiliante)
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Lun 5 Mar 2012 - 17:12

L'appel de Poséidon se faisait ressentir. Des plus haute montagne au plus profonde forêt aucun marina ne pouvait l'ignoré. C'était le premier appel de L'océan depuis l'assaut des Spectres . JE ne pouvais l'ignoré LA route est longue pour arriver au sanctuaire sous-marin.

La méditerranée mer aux milles merveilles. L'appel était si chaud si présent je foulais le sol de notre sanctuaire quand une présence se fit ressentir. Un cosmos important sur la mer très proche d'un acces a notre sanctuaire. De plus nous avion déjà un invité sur nos terres je fus chargée de dérouter le navire.

La mer était calme la Sicile pointait l'horizon. Quand la mer se mis sans raison a grondée le ciel devint noir. Un Gigantesque Maestrome se formait. L'équipage paniqué faisait tout son possible pour ne pas être aspiré. Le combat contre la mer commença.

* L'illusion devrai tenir suffisamment longtemps pour l'équipage.


L'équipage oui mais le détenteur de cette Cosmos énergie ne sera pas trompé longtemps.
Une voix s’échappa de la tempête.

- Comment Osez vous mortel. Vous êtes sur le territoire du seigneur Poséidon. Inclinez vous et dite moi pourquoi il devrait épargné vos vies ?


Les marins se rendirent vite compte qu'en embarquant un légendaire chevalier Athénien ils avaient oubliés de prier Poséidon pour bénir leur voyage.
Le message était agressif mais pouvait on le reprocher. Le sanctuaire était a peine remis des cicatrice de la guerre.
Attendant que l'inconnu se présente, pour calmé le jeu et arrêter l'illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Lun 5 Mar 2012 - 22:33

Tout paraissait calme et normale jusqu’au moment ou de gros nuages gris vinrent envahir le ciel comme par magie. Les flots commencèrent à se faire violents comme si une tempête se préparait. Était-ce là un signe d’Athéna ou de Poséïdon ou alors une quelconque avarie météorologique ? Les marins n’avaient pourtant pas prédit de grosse tempêtes pendant le voyage, étrange, de plus en étrange ! Les marins semblaient apeurer par ce changement climatique brutal et soudain. Certains criaient pour exhorter les hommes à se préparer au pire, d’autres priaient et d’autres encore s’acquittaient de leur tâche parfaitement. Soudain, dans le tumulte des flots et du ciel, une voix se fit entendre. La voix mandatait la raison du passage des hommes sur le domaine du grand Poseïdon. Incapable de partager ses vastes océans avec les humains ? Quelques cris s’élevèrent parmi les marins. Certains de rage, d’autres d’incompréhension ou de peur. Il y eut même un gringalet assez stupide qui sauta par-dessus bord, pensant échapper au grand Poséïdon. Autant dire tout de suite que penser échapper au dieu des mers sur son propre territoire était comme faire une faute et tendre le fouet pour qu’on nous batte. Cependant ce n’était pas aux hommes de répondre à cette funeste voix mais à Milan Sethni, le chevalier d’or du Capricorne, le représentant officiel d’Athéna à bord de ce navire. D’un geste de la main, il intima aux marins visible de se terre et prit ensuite la parole d’une voix forte.

"Je suis Milan Sethni, chevalier d'Athéna et les hommes sur ce bateau sont tous d'honnêtes marin qui gagne leur vie en commerçant. Ils vivent de la mer et la respecte comme leur propre mère. Leur vie sont précieuses à mes yeux et je ne laisserai personne tenter de les faucher alors que je suis à bord de ce navire."

Était-ce véritablement Poséïdon qui venait de parler ou simplement un imposteur ? Difficile de juger d'ici. Un simple test suffirait peut-être à trouver la vérité dans cette brume. Cependant, s'il s'agissait du véritable Poséïdon, cela serait certes peine perdues. Milan joignit ses mains et concentra son cosmos. Il n'avait pas besoin d'en utiliser beaucoup, que du contraire. Des filaments de lumières s'échappèrent alors de son aura bienfaisante et protectrice. Les brins de lumières vinrent se rejoindre pour former d'abord une masse informe dans un premier temps. En quelques secondes cependant, on put distinguer deux cornes, puis quatre patte. Bientôt se dressait devant le chevalier un capricorne constitué de lumière pure et resplendissante.

"Va mon ami et éclaire notre voie. Crée toi un chemin à travers les flots tumultueux et montre nous qui se cache derrière une telle frénésie marine."

Le Capricorne de lumière se mit à courir gracieusement et sauta par dessus la proue du navire, s'enfonçant à travers l'air. Derrière son passage, il laissait un petit sillon de lumière qui laissait entrapercevoir la réalité derrière l'illusion. Le Capricorne disparu du champ de vision de Milan et se mit à chercher après l'auteur de cette illusion. Allait-il le trouver ? Rien n'était moins sûr. L’illusionniste était peut-être très bien caché, voir même sous la mer et donc difficilement repérable. Depuis son combat contre le sorcier des arcanes, Milan exécrait les pratiques d'illusion, les trouvant moins nobles que des techniques de combat plus pure comme Excalibur.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Mar 6 Mar 2012 - 14:31

Un athénien. Et comme tout bon chevalier de la déesse pret a risquer sa vie pour les autres. Je n'avais pas imaginé qu'un inconscient sauterai du bateau. De toute façon j’avais eu mes informations. Le fait que le chevalier fût si long a briser mon illusion m'indiquait qu'il préférait le combat rapproché. Mais je devais me méfier car il n'eut pas besoin de beaucoup de cosmos pour la brisée.

Le capricorne de lumière s’enfonçait dans la mer chaude et calme de la méditerranée. Son passage brisa le voile de l'illusion. A moins que l’illusion fût volontairement arrêtée.
La mer redevenue calme, sans la moindre brise de vent. la bateau immobilisé a quelques kilomètre de la Sicile. D'un saut j’atterris sur le bateau, Revêtu de mon armure immaculée et d'une longue cape blanche. Dans les bras le marin suicidaire il était jeune bien trop jeune pour offrir sa vie au Dieu des Océans.

- Je suis Aurora Générale Du grand Poséidon. Sachez noble Sethni Que tout ses marins en prenant la mer,ils sont sous la volonté de Poséidon.

En parlant j’analysai le comportement de l'invité. Il portait une légendaire armure d'Or je déduisait qu'il s"agissait du chevalier du capricorne vu la forme qu'avait pris son cosmos pour brisé mon illusion.
- Que fait un des 12 chevalier d'or si loin de son sanctuaire ? Sachez que votre dévotion pour Athéna ne vous dispense pas de prier Poséidon quand vous prenez la mer.

L'audace des Saint d’Athéna n'avait il donc aucune limite ? Ne pas avoir bouger l'or de l’invasion des spectres ne leur suffisait pas ils en oubliaient même le rite de base. Demander la permissions pour prendre la mer. Frauler les entrée du sanctuaire sou marin sans annoncé s’apparentait presque a du suicide.

Mon cosmos était présent mais pas agressif, le ton de ma voix par contre était emplis de rancœur.
voyant les marins tétanisé ou stupéfait j'ajoutais.

- Occupez vous du malheureux. Apporter lui de l'eau et une couverture.. Montrant le jeune homme trempé a bout de force que je venais de repêcher .
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Mar 6 Mar 2012 - 21:28

L’illusion laissa bientôt place au véritable temps qu’il faisait. La mer était calme, le vent paisible et le ciel toujours aussi bleu et parsemés de quelques nuages. Le Capricorne de lumière avait rempli sa mission et il disparut rapidement comme il était venu. Cependant, il n’y avait toujours aucune trace de la personne à l’origine de l’illusion. Il ne pouvait s’agir du dieu Poséidon lui-même, qui ne s’abaisserait pas à de telles bassesses alors qu’il avait un contrôle total sur les océans. Une simple tornade ou un raz de marée aurait suffi à manifester son mécontentement, il n’avait pas besoin de tout de passe-passe. Une réponse apparue à Milan en la personne d’une jeune femme qui venait de sauter à bord. Son teint était assez différent de tous ceux que le Capricorne avait déjà vu dans sa vie ce qui lui donnait un certain charme. Elle tenait dans ses bras le marin qui s’était jeté à l’eau quelques instants plus tôt. Elle portait une armure étrange, à n’en pas douter une écaille, la protection des guerriers du dieu des mers. A en juger par la cape qu’elle portait, elle devait sûrement avoir un statut important dans son armée, peut-être un guerrier d’élite, qui sait ? Les premières paroles de l’étrange inconnue qui se nommait Aurora confirma son statut d’élite du Sanctuaire marin. Le chevalier d’or écouta « l’étrangère » du navire exprimé sa rancœur et sa volonté de voir prier Poséïdon lorsqu’on prenait la mer. Elle intima ensuite l’ordre aux marins de s’occuper de leur rescapé. Deux hommes, sans doute les plus craintifs, ne se firent pas prier pour emmener l’homme en direction de l’arrière du bateau. Un sourire se dessina alors sur les lèvres du Sethni qui ne portait aucune colère dans sa voix, ni même une pointe d'agacement, juste une expression assez neutre.

- Et bien enchanté Général. Je dois dire que votre entrée bien que spectaculaire et effrayante pour mes pauvres bougres, ne manquait pas d'une certaine classe. Cependant si vous seriez arrivé quelques minutes plus tôt, vous auriez pu entendre que je disais à ces hommes de se tourner Poséïdon lorsqu'il prenait la mer plutôt que vers le dieu des chrétiens.

" Une femme sur un bateau ! Ça porte malheur ! Qu'on la rejette à la mer ! On verra si son prétendu dieu lui sera d'un grand secours !"


Un marin, le teint légèrement mat, la trentaine avec un petit bouc venait d'intervenir dans la conversation sans y être convié. Milan éclata d'un léger rire enfantin, un peu comme attendrit par les propos de l'homme. Ce que ses marins pouvaient avoir comme imagination tout en ayant aucune conscience du danger que représentait la nouvelle passagère.


- Balivernes que vos superstitions ! Vous pouvez tenter de maîtriser cette femme mais je crains qu'elle n'arrive à vous jeter par dessus bord avant même que vous n'ayez lever le petit doigt.

Milan reprit une attitude beaucoup plus neutre en se retournant vers le Général Aurora. Il n'allait pas laisser sa question sans réponse. Ce serait impoli ne pas satisfaire un invité, même forcé. Bien évidemment, sa réponse ne satisferait peut-être pas la curiosité de l'envoyée de Poséïdon mais même une réponse des plus complète ne le ferrait pas.

- Bien que votre question soit indiscrète et que ce que je fais ici ne vous regarde aucunement, je vais tout de même y répondre. Je me rend en Sicile pour une mission que m'a confiée le Sanctuaire. Même si je ne vous en dévoile pas le contenu, je vous assure qu'il ne s'agit pas de quelque chose d'extraordinaire, ni de très glorieux.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Mer 7 Mar 2012 - 19:56

Un franc et grand sourire illuminait mon visage. Les pauvre innocents, une femme porte malheurs sur un navir mais ou il avait pêcher cette ânerie... Pourquoi Batise t'il leur bateau d'un nom féminin? Pourquoi les figure de proue sont elle des femme? Les temps avaient bien changé... Je fût surprise que le Chevalier mette en garde les marins. Je ne voulait pas que les marin m'entende, LE message fut donc télépathique.

*// Chevalier, ne vous inquiétez pas pour les marins. J'ai sauvé le malheureux de la noyade ce n'est pas pour couler le bateau... Je leur rappel juste qui est maître des océans. //

Désignent d'un doit accusateur la capitaine. Con bras marquer de cicatrice sa boucle d’oriel en or son alliance montée d'une émeraude et d'un rubis indiquai qu'il était au courent des ancienne croyance. Il n'avait pas bénis son voyage il méritait ce qui lui arrivais. Je lui dis.

- Toi qui as déjà parcouru les mers, Tu sais que la mers peut être clémente et que les cicatrices que tu porte son due uniquement a la cupidités des hommes. Le vieux marin contemplais ses cicatrices et l'on pouvait lire sur son visage que mes paroles avait fais mouche. Je lançai mon regard sur Milan et continuai.
- Poséidon est un dieu bon et généreux mais les hommes veulent toujours plus. Vous ne verrez jamais un pécheur parti en mer cherché la nourriture pour sa famille revenir les mains vides.

Un petit silence se fit ressentir le capitaine et les parole de Milan avait calmé les marins.
- Bien que votre question soit indiscrète et que ce que je fais ici ne vous regarde aucunement, je vais tout de même y répondre. Je me rend en Sicile pour une mission que m'a confiée le Sanctuaire. Même si je ne vous en dévoile pas le contenu, je vous assure qu'il ne s'agit pas de quelque chose d'extraordinaire, ni de très glorieux.

Depuis quand les chevaliers d'or font des missions banal? Eux qui n'avaient pas daigné bougé quand leurs ennemis ravageais les mers ... Cette chancelé mon sourire.

- Chevalier ne voyer pas en mes question un interrogatoire. Vous devez vous rendre compte que votre présence sur la méditerranée, à quelques lieux d'une des entrées du sanctuaire marin, a créer une certaine agitation chez nous. Surtout apprêt les récents événements qui nous ont frappé.
en disant ces mots j’analysai le personnage. Des cheveux corbeau, un tein plus sombre que celle des habitants du nord de l’Europe. Si ça se trouve le pauvre chevalier rentre chez lui voir sa famille... Apprêt tout Ce n'est pas un ennemi. Mon ton changea donc pour étre un peu plus chaleureux.

- N'oubliez pas de vous présenter a Poséidon quand vous prenez la mer. Imaginez que je débarque a Athéne sans me faire connaitre. Je pense que vous viendriez voir ce que je fais non ?
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Mer 7 Mar 2012 - 21:54

Un message télépathique ? Cela faisait toujours bizarre. Entendre une autre voix que la sienne dans sa tête donnait souvent au Sethni l’impression d’être fou. A vrai dire, Aurora était seulement la deuxième personne qui lui parlait par cette voie, la première étant Orion le maître du Capricorne. Le Général du dieu des mers se mit ensuite à réprimander le capitaine du bateau, lui parlant du bien fondé de Poséïdon et de la mer. Elle se tourna ensuite vers le saints d’or en faisant allusion de l’attaque des Spectres sur le Sanctuaire marin ainsi que de sa présence étrange en ces lieux. Le Sethni ne put que se montrer un peu plus chaleureux à l’évocation de la tragédie aquatique perpétrée des mains du dieu des enfers, Hadès. Une sombre époque pour les guerriers de Poséïdon.

- Je suppose que vous faites référence à la destruction de votre lieu saint des œuvres du dieu Hadès ? J’en ai entendu parler bien que je n’étais pas encore Saints à l’époque. Juste un apprenti qui espérait pouvoir un jour porter une armure, ne serait-ce qu’une armure de bronze. Au vu de notre statut de jeune recrue, nous sommes rarement impliqués dans les affaires de ce type. Cependant, j’espère que le monde sous-marin et ses habitants puissent un jour retrouver sa prospérité d’antan.

Les propos de Milan étaient sincères. Bien que ce soit seulement le deuxième Marinas qu’il rencontrait (si l’on compte une rencontre sans conversation avec Simbad), le chevalier d’Or n’avait aucun apriori sur ce camp pour l’instant. Tout ce qu’il savait à leur sujet, il le devait aux rumeurs du Sanctuaire et à quelques histoires par ci et là. Si on exceptait les guerres Saints du passé, Poséïdon semblait un dieu un peu moins dangereux en terme de tuerie qu’Hadès. Quoi que les colères du maître des océans restaient légendaires. Le Sethni retira son heaume pour se passer une main dans ses cheveux, histoire de les remettre en place. Son visage était maintenant plus apparent ce qui faisait peut être un peu moins protocolaire et moins amical.

- Je ne pense pas que les guerriers d’Athéna se déplaceraient jusqu’à Athènes pour examiner les intentions d’un Général qui ne ferait rien de mal dans cette ville. Je traverse seulement cette mer. Je ne compte pas l’assécher ou la vider de ses poissons ni commettre quelques actes de pirateries.


Le Sethni se retourna ensuite vers les quelques hommes qui n'avaient pas encore reprit leur poste et observait toujours l'inconnue avec intérêt. Que pouvait-il bien penser ? Inutile de s'en préoccuper pour le moment. D'une voix un peu plus forte et plus amusée, le chevalier d'or réprimanda les quelques marins restant.

- Et bien Messieurs, ne vous a t-on pas apprit les règles de politesse élémentaires ? Quand on a un ou une invitée, on lui propose quelque chose à boire ou à manger. Je suis sûr que le voyage de la Général Aurora a du être assez long.

L'un des hommes, un gaillard proche des deux mètres se retourna et alla chercher une pomme dans un tonneau. Il s'avança ensuite à la hauteur d'Aurora et fit mine de lui donner la pomme, puis la laissa tomber par terre, tout en crachant à ses pieds.

"Si cette femme veut manger, elle devra rembourser ce qu'elle consommera et je connais une manière idéale pour rembourser un homme."


Le marin se jeta sur la jeune femme avec un regard lubrique. Milan savait qu'il n'avait pas besoin d'intervenir. Un Général de Poséïdon en mangerait une centaine comme lui au petit déjeuner. Il se tourna vers les marins restant et leur jeta un regard menaçant.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Jeu 8 Mar 2012 - 21:11

LE chevalier ne comprenait pas la gravité de son acte. Enfin il semblai plus courtois que je ne l'aurais cru. IL proposa de s’attabler. une bonne idée m'a foi. Et voila qu'un autre marin sure de sa force me provoqua encore. Ils sont consciences ma foi. Je suis tombé sur le bateau des simple d'esprits, c'est pas possible!

Bon il avait besoin d'une leçon. J’esquive sa charge en concentrant mon cosmos pour rentrer dans son esprits.
* Bon bon De quoi a tu peur mon ami? Désolant si banal... Les serpents et bien voila.

Les cris d’horreur du marins terrasser par quelques cordes, qui trainait sur le bateau. Son cœur semblait prêt a éclater. Devais je arrêter l'illusion ? C'est a cette instant que je e rappelait les paroles du future chevalier Ash.

- mais qu'es qui c'est passé ? fichtre le rhum tapait fort pardieu...
Comment les hommes peuvent ils ignorée l'évidence ? Il méritait une bonne leçon. Une légère concentration de cosmos et d'un appel... ma lance transperça l'eau pour arrivée dans ma main.
Un horrible cris retenti sur le bateau. Le chevalier du capricorne n'avait pas tenté de m’arrêter savait il que sa aurais été inutile a moin qu'il trouve lui aussi que le marins méritait une leçon ...

- Voila, Tu ne violentera plus aucune femme matelot! Qu'on recouse l'eunuque. Capitaine je suppose que vous ne verrez pas d'objection a ce que Sir milan et moi prenions votre cabine pour discuter au calme.

LE géant se trainant sur le pont du bateau perdant pas mal de sang. Il restait deux heures avant d'arriver a destination. De quoi bien discuter avec le chevalier d'or. Le capitaine ne se fît pas prier pour nous installer dans sa cabine et nous apporter un peut de nourriture et d'eau.

- Installons nous chevalier il vous reste deux bonnes heures avant d'arriver.

Nous nous installions quand le capitaine du bateau s'inclina devant moi, en larme.
- Excusez moi Dame, Vous avez raison j'ai vendu ma foie. JE fais don de se bateau a Poséidon mais épargner mon équipage.
Les mots étaient replis d'émotions. Pathétique capitaine..

- Relève toi Marin. Tu es pardonné ne ten fais pas pour ton équipage. Sort et ne nous dérange plus

Nous étions maintenant seul sur un navire qui était devenu possession de Poséidon. On pouvait ire un certaine inquiétude sur le visage de Milan. Pourquoi se soucié d'une poignée de marin ?

Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Ven 9 Mar 2012 - 13:58

Le marin bien que téméraire venait d’avoir une démonstration gratuite de l’étendue du pouvoir d’un Général de l’armée de Poséïdon. Transit de terreur, il était paralysé, sans doute les effets d’une autre illusion. Cela devrait suffire ! Et bien non, la Générale laissa parler sa lance sortie du fond de la mer pour blesser l’individu au niveau de ses bijoux de famille. Elle y était peut-être aller un peu trop fort à ce niveau. Qu’il comprenne la leçon était important, de là à l’handicaper, cela faisait beaucoup pour le chevalier d’or du Capricorne. Le Sethni fut ensuite conduit dans la cabine du capitaine en compagnie d’Aurora. Le maître du bateau se repentit d’excuse comme une limace rampante devant le Général du dieu des mers, offrant même son bateau en guise d’offrande à Poséïdon. Totalement pathétique, leur foie ou plutôt leur peur changeaient comme une girouette. Il ne respectait pas Poséïdon, il le craignait et pour le Sethni, cela relevait plus de la terreur que de la véritable foi. Si le Capricorne n’avait pas été quelqu’un de bon, il aurait tranché impulsivement la tête du capitaine sans aucun remord mais, Milan n’était pas ce genre de personne et il laissa l’homme sans aller, tout en pensant à la loque humaine qu’il était. Était-ce là ce qu’on pouvait appeler un homme de valeur ? Il en doutait.

- Était-ce nécessaire de frapper cet importun à un endroit si douloureux de son anatomie ? Vous auriez pu vous contenter de seulement l’effrayer. Il ne pouvait pas vous faire grand mal car votre force est sans aucun doute prodigieuse par rapport à la sienne. J’ai du mal à vous suivre sur ce point, je le crains, Général.

Le Saints déposa son heaume sur la table et laissa le silence s’installer quelques minutes avant que le capitaine ne réapparaisse dans la pièce avec deux de ses homes, les bras chargés de plateau en argent assez douteux, ainsi que deux cruches et deux goblets. Même avec le chevalier d’or, ils ne s’étaient pas montrés aussi généreux. Milan aurait-il dû couper la tête d’un marins pour être traiter avec pareil égard ? Sûrement ! Les hommes déposèrent ce qu'ils portaient sur la tables et se retirèrent rapidement, laissant le capitaine s'incliner face à la table dans une attitude des plus fausses et pathétique qui soit.

- Je vous offre quelques rafraichissement, eau ou encore vin de Grèce ainsi que quelques mets appréciables comme du fromage, un peu de pain (fort sec),quelques légumes et de la viande qui j'espère raviront votre palais et vous mettront de bonne humeur, oh envoyée de Poséïdon.

Le capitaine du navire se retira ensuite, manquant de trébuché en essayant de marcher en faisant la courbette, accompagné tout du long de sa sortie par le regard emplit de méprit et de honte du Chevalier d'Or du Capricorne, Milan Sethni.

- Est ce là l'effet que vous faites aux téméraires marins Athénien ? Serait-ce votre force ou votre charme qui les impresionne autant ? Je pencherai pour la première solution. Voyez comme il est si facile de changer d'allégeance, même pour ces hommes. Leur foi n'est qu'hypocrisie !

Après ce petit jugement certes dur mais réaliste, le Capricorne saisit un gobelet et le remplit d'eau. Il le porta ensuite à ses lèvres pour en boire une rasade et le déposa sur la table calmement.


- Savez vous Aurora, (si vous me permettez de vous appeler ainsi ?) que vous êtes le premier guerrier de Poséïdon à qui j'adresse la parole ? C'est une grande première pour moi. Parlez moi un peu de vous et votre camp, si ça ne vous dérange pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Lun 19 Mar 2012 - 10:36

- Était-ce nécessaire de frapper cet importun à un endroit si douloureux de son anatomie ? Vous auriez pu vous contenter de seulement l’effrayer. Il ne pouvait pas vous faire grand mal car votre force est sans aucun doute prodigieuse par rapport à la sienne. J’ai du mal à vous suivre sur ce point, je le crains, Général.

- Voyez vous chevalier, je n'avais pas besoin de le frapper pour me maitriser mais j'ai pensé aux autres femmes que cette homme a ou aurait pus violenté qui elle ne pourront pas se défendre. Je pense avoir régler le problème sans lui ôter la vie.

Nous étions installé quand le capitaine offrit des vivres.


- Est ce là l'effet que vous faites aux téméraires marins Athénien ? Serait-ce votre force ou votre charme qui les impresionne autant ? Je pencherai pour la première solution. Voyez comme il est si facile de changer d'allégeance, même pour ces hommes. Leur foi n'est qu'hypocrisie !

Aux paroles du grand chevalier me fit sourire.
- Je ne suis pas dupe savez vous. Je sais que c'est la peur qui les guides. Mais le devoir d'un générale est de rappeler que Poséidon est maître de l'eau.
Que voulez vous savoir ? Notre camps est le monde de la mer, Nous sommes plutôt pacifique. je répondrez a vos questions chevalier.


(Hrp dsl pour le rp trés mauvais je me réttrape sur le prochain )
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Lun 19 Mar 2012 - 17:43

Des réponses plus ou moins satisfaisantes sortirent de la bouche du Général Aurora, guerrier de Poséidon. Malgré ses propos assez juste, Milan trouvait toujours que la sanction qu’avait infligée la guerrière au marin était un peu lourde. S’il on partait de son principe, briser un homme ou une femme en le frappant à l’endroit de chacun de ses vices deviendrait le lot quotidien du chevalier d’Athéna. Sa clémence et sa confiance dans le genre humain étaient deux de ses grandes qualités. Peut-être était-il trop gentil et cela le perdrait sans aucun doute un jour mais au moins, il n’aurait pas du sang innocent ou quasi innocent sur les mains. De plus, elle préférait inspirer la peur plutôt que le respect. La frontière entre les deux était aussi mince que celle entre le jour et la nuit, le bien et le mal, l’amour et la haine. Était-ce donc là sa vision d’un peuple pacifique ? Les malfrats utilisaient souvent l’intimidation pour inspirer la crainte dans le cœur de leur victime. Ses méthodes étaient donc similaires à ceux des brigands. Intéressant ! Il devrait donc garder un œil sur Aurora tout au long de son séjour à bord pour que ce genre d’incident ne se reproduise plus. Après un bref soupire, le chevalier d’or prit la parole sur un ton neutre pour ne pas afficher de sentiments vis-à-vis de ses propos.

- Ou peut-être qu’il aurait retenu la leçon et aurait fondé une famille paisible comme bon nombre d’être humain. En tout cas, à mon avis cette option ne sera plus possible. On ne peut pas prédire l’avenir. Cet homme aurait pu devenir bon par lui-même. Maintenant, il vivra avec de la rancœur et de la frustration dans le cœur. Cela risque de faire plus de dégâts que de bien. Chaque acte à des conséquences auquelles il faut réfléchir avec attention mais je ne peux vous blâmer. Il m’arrive également d’agir sur un coup de tête et de manquer de sang-froid. Mon maître me l'a souvent reproché. Nul n’est parfait !


L'adolescent termina son verre d'eau qu'il reposa sur la table avec un sourire amical. La boisson lui faisait du bien. L'eau était source de vie et elle lui avait toujours apporté la désalteration sous le chaud soleil de Grèce. C'était un bien précieux que l'on trouvait à de nombreux endroits sur terre. D'ailleurs ne voyageait il pas sur l'eau actuellement ? Une eau particulière d'ailleurs puisqu'elle était sous le contrôle du divin Poséïdon. Quelle question pouvait-il bien poser à Aurora ? Il ne connaissait pas tant de chose que cela sur les Marinas. La première qu'il avait rencontré était devant lui et tous ce qu'il savait sur les guerriers du dieu des mers et son camp, il l'avait lu à la Bibliothèque du Sanctuaire ou entendu dans des rumeurs.

- Au cours de ma vie de guerrier d'Athéna. Je n'ai jamais qu'entraperçu l'un des vôtres. Êtes vous peu de guerriers ? Quelles sont les aspirations de votre camp ? Quelle est votre vision du pacifisme, Général ? J'aimerai en apprendre plus sur vous et vos semblables. Est ce que votre vision de la paix passe par l'imposition de la crainte chez vos sujets ? J'essaye de comprendre votre nature profonde, Aurora ! Votre camp m'intrigue au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Sam 7 Avr 2012 - 0:45

- Au cours de ma vie de guerrier d'Athéna. Je n'ai jamais qu'entraperçu l'un des vôtres. Êtes vous peu de guerriers ? Quelles sont les aspirations de votre camp ? Quelle est votre vision du pacifisme, Général ? J'aimerai en apprendre plus sur vous et vos semblables. Est ce que votre vision de la paix passe par l'imposition de la crainte chez vos sujets ? J'essaye de comprendre votre nature profonde, Aurora ! Votre camp m'intrigue au plus haut point.

le discour du chevalier était bien pascifique pour un membre des légendaires saints athénien. Je ne pris pas la pine de soulignier son point de vue saugrenu sur le bien le mal. Avec des si on refait l monde comme on le veut.

- Nous somme moin nombreux que vous athénien. Nous ne sommes pas trés sociable il est vrai. Je tente d changé cette tare. Nos aspiration son proche des votres nos avis divérge sur les méthodes. Nous ne somme pas plus guerrier que les athénien ou Spectre notre rôle est de faire respecter ls loies et désir du grand poséidon.
Le pascifisme est une faiblesse chevalier. La guerre est inévitable il faut juste choisir le bon camp et agir en acore avec soi même. Non nous ne sommes pas des tirans inspirant crainte aux marins. Notre pères et avant tout un noble gardien d ses sujets. Aucun marin n'est sacrifié, les pires tempétes ne brise pas les navire qui respecte les rithes. Aucun pécheure ne revein les filets vides si il part pour de bonne raison. Ne penssez pas que j'ai pris la moindre forme de plaisir a mutilier s marin a terroriser ses pauvres humains. Les régles de l'océan son rude, les lois de nature son encore respéctée ici . Le plus fort mange le plus faible seul l'homm fait exeption a cette régle, mai il y a une condition honoré et respecter le Diux d l'océan. Nous somme Obligé parfoit d rappeler aux hommes qu'il sont loin d'étre les maitres de l'océan qu'ici sur le flot ils ne sont que toléré.
J'aurai put briser se navir, j'aurai respecter les lois de l'emprueur des mer tout cette équipage devait étr noyer, La ou vous voyez de la cruautée et du sadisme vous dvriez voir de la clémance, je n'arrive pas a sacrifier les hommes. Mais il est vrai que mes soeurs et ms fréres son bien moin clément.
J'esper vous avoir un peut éclairé sur ma nature profonde.

Et vosu chevalier, j'en déduit a la vue de votre réaction, qu'il n'y a pas longtemps que vous porter ctte armur. Vos sentimant son beau et noble tentez de garder cette flame toute votre vie. Qu'elle son vos espoirs ? Vous étes un des homme les puisant de cte terre que comptez vous réaliser avec cette force ?

un jeune chevalier d'or plein d'espoir. J'avais hate de savoir qu'elle était ses aspiration....
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Sam 7 Avr 2012 - 21:49

Aurora fit un rapport assez détaillé sur son camp. Leur effectif était moins nombreux que celui des Saints. Intéressant ! Leurs objectifs étaient apparemment similaires et leurs méthodes divergeaient de celles d’Athéna. Cette petite différence était sans doute cruciale dans la distinction des deux camps cependant il était normalement plus facile d’allier deux camps qui visaient les mêmes buts. Le Sethni n’était cependant pas d’accord sur l’opinion qu’avait Aurora sur le pacifisme. La guerre n’était pas toujours la solution à tout et le pacifisme pouvait être également une sorte d’arme pour maintenir un certain statut quo sans pour autant empêcher une évolution constante de la situation. Poséidon et ses sbires semblaient être comme ces seigneurs du Moyen-âge qui autorisait les hommes à vivre sur leurs territoires en échange de quelques « offrandes » symbolisée ici par la prière et le respect de ses lois. Une vision assez manichéenne et primitive au final mais elle valait toujours mieux que celles de certains autres camps, dont il s’était informé par la lecture principalement, aux yeux de Milan. Au moins Aurora semblait, d’après elle, faire preuve de plus de compassion et de clémence que ses frères et sœurs d’armes. Elle essayait de faire changer les choses ce qui signifiait donc que bien qu’elle épousait les idées du dieu des mers, elle trouvait quand même deux trois petites choses à changer. Nul n’est parfait, pas même un dieu. Malgré tout cela, il y avait tout de même du bon en elle et une envie de bien faire qui permettait un peu d’oublier cette vision un tantinet primitive du monde marin. Il se produisit ensuite une chose tout à fait normale et banale que l'on retrouve dans de nombreuses conversations à travers le monde : le Général de l'armée de Poséïdon retourna la question à l'intention de son interlocuteur, Milan Sethni. Ce dernier rassembla ses pensées pour pouvoir mieux les exprimer. Il se mit ensuite à parler sur un ton passionné.

- Vous êtes observatrice, Général. En effet, cela fait peu de temps que je suis devenu le porteur de l'armure d'or du Capricorne qui est l'un des plus grands honneur que l'on puisse faire à l'un des fidèles guerriers d'Athéna. Il est d'ailleurs de tradition de dire que le porteur de cette armure est le guerrier le plus fidèle à Athéna du Sanctuaire. Un honneur et un héritage lourd à porter mais que je porterai avec joie, croyez moi. Je suis un chevalier aux services de la déesse de la justice. Je compte donc faire appliquer la justice contre ceux qui enfreigne les règles du bien et qui les entrainent vers le mal. Protéger les faibles et les innocents du mal, tout en restant fidèle à ma personnalité et à ma déesse. J'aspire à la paix sur ce monde et à la protection de l'être humain. Je pense que même le plus mauvais des êtres, s'il est touché par la grâce divine d’Athéna, peut se repentir et devenir bon. J'ai foi dans le genre humain.

Le Saints d'Athéna esquissa un sourire avant de tourner son visage vers le hublot qui donnait sur l'extérieur. La mère était calme et le temps toujours aussi clément. La traversée se ferrait sûrement sans heurt majeur et il arriverait bientôt en Sicile pour accomplir sa mission.


- Depuis quelques minutes, une question me brule les lèvres mais je n'ose la posé. Votre teint est bien différent de tous ceux que j'ai apperçu dans ma vie. D'où provenez vous Aurora ?
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Mer 11 Avr 2012 - 20:26

des propos digne d'un athénien. L'on sentait qu'il était jeune chevalier ses propos n'étaient pas encore corrompu par la guerre et les crime sa force lui avait permis d’être le légendaire justifié défendant la veuf et l'orphelin.
Une question lui brulait les lèvres. L'on pouvait lire la stupeur sur mon visage quand il posât la question.


- Mes origines?? he, comment vous dire. je viens d'un grand pays loin dans l'orient, du non D'inde. C'est la route des épices et de la soie. Je ne saurais vous décrire toutes ses merveilles. Les mots ne peuvent décrire ma patrie elle imbibée de mystère et de légende. Nous avons un immense respect pour la vie, je ne saurais que vous invité a le découvrir. Je peux si vous le souhaité vous servir de guide un jour.
On ressentait une certaine émotion a peine voilé quand j'évoquai mon pays. j'aurais put lui créer une illusion pour qu'il voit le Tash-ma-al mais il n'aurait pas cru les homme capable de bâtir tel merveilles.

Pourquoi avais je proposé a cette homme de visité mon pays... Je ne peux répondre comme mon tein de peau qui était devenu plus rouge en lui proposant.

Le bateau avançai et notre voyage allait bientôt prendre fin. Quand un navire aux voile blanche immaculée s'approchait promptement du modeste navire marchant. Je me demandais commen le noble chevalier au grand cœur allait géré ça... 2taice un navire corsaire , ou un navire royale réclamant quelques taxes ...

- Nous avons de la visite, voulez vous, vous en occuper ? je sais que mes méthodes ne sont pas a votre gout. Apret nous serons a terre. Si ma proposition de visiter mon pays reprenez ce bateau et nous partirons.

attendant voir la réaction du chevalier, je ma camouflait dans ma cape et montait sur le pont.



Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Mer 11 Avr 2012 - 23:46

Le Général de Poséïdon provenait donc d’un pays lointain se situant en Orient nommé l’Inde. Milan ne s’était jamais rendu là-bas. La seule fois où il avait mis les pieds sur le continent asiatique, il l’avait fait à l’insu de son plein gré, le jour où Chaos l’avait téléporté au Mont Fujii en compagnie d’une jeune Spectre nommée Ayleen. Son séjour au Japon fut cependant de courte durée puisqu’il fut expédié dans le royaume des Arcanes après avoir vaincu leur envoyé. Le Capricorne songea quelques instants à cette contrée inconnue, se demandant quel genre de secrets et de culture il abritait. Heureusement Aurora lui donna un bref aperçu de ce à quoi il devait s’attendre à découvrir dans ces contrées lointaines. L’envoyé du dieu des mers semblaient porter sa patrie dans son cœur. Elle en parlait presque avec amour et une certaine passion. Peut-être que cet endroit lui manquait. Milan ne ressentait pas trop le mal du pays pour le moment. Cela ne faisait pas encore une éternité qu’il avait quitté la Grèce. A vrai dire, c’était la première fois de sa vie qu’il s’en allait aussi loin de chez lui, aussi longtemps. L’invitation à visiter un pays lointain et inconnu l’enchantait, d’autant plus s’il disposait d’une guide qui en connaissait les moindres recoins. Il ne remarqua pas le changement de couleur d’Aurora, plus occupé à essayer d’imaginer ce qu’il pourrait faire d’intéressant là-bas. La proposition était néanmoins plus qu’alléchante.

- Ce serait un honneur pour moi de visiter ces terres inconnues que vous nommez « Inde ». Votre compagnie me fera sans aucun doute le plus grand des plaisirs même si pour le moment, je ne peux planifier cette « excursion » dans l’immédiat. Je dois d’abord m’acquitter de mon devoir de chevalier avant toute autre chose.

A peine eut-il terminé sa phrase que le Général annonça qu'il devrait gérer la nouvelle situation qui se profilait à l'horizon. En effet, un bâteau venait de se positionner à proximité de celui qu'occupait le Saints, la Marinas et les marins. Voilà qui était plutôt inattendu. Les deux guerriers étaient en pleine conversations sympathique et de possibles opportuns venaient les déranger. Voilà de quoi déplaire fortement à Milan Sethni, le chevalier d'or du Capricorne.

- Bien je vais donc aller voir ce que veule ces gens. C'est incroyable d'être déranger dans un moment aussi "culturel". Comme quoi les bonnes choses ne durent jamais bien longtemps.

Le Chevalier d'or ramassa son heaume et l'installa sur son visage. Il se vida un dernier verre d'eau et le vida lentement avant de remonter sur le pont pour évaluer la situation. Il fit un bref mouvement de main pour indiquer aux marins présent de ne pas bouger. Il ne voulait qu'un geste brusque provoque un abordage ou soit compris comme une menace par l'autre navire. D'un bond Milan sauta sur le bord du bateau, se tenant debout fièrement, sa cape se laissant aller à flotter gracieusement dans le vent.

- Hé ho du bateau ? Nous ne sommes qu'un simple navire de marchand. Pourquoi vous approchez vous si près de notre embarcation ? Quelles sont vos intentions ? Nous ne sommes que de simples marchands qui n'avons pas grand chose à offrir.

Une simple présentation sommaire. Ces hommes n'avaient peut-être besoin que d'un peu d'eau ou de nourriture, rien de bien méchants. S'ils s'avéraient être hostiles, Milan devrait passer à l'offensive en essayant de les brusquer un petit peu sans pour autant leur faire grand mal. Les effrayés suffirait sûrement à leur faire faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Aurora

avatar
Messages : 108


Caractéristiques
Vie Vie:
176/176  (176/176)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Dim 15 Avr 2012 - 21:13

- En effet la discutions devenait intéressante et voila que nous sommes interrompu c'est bien triste.

Le chevalier était bien naïf je pensais laisser faire le chevalier mais son optimisme risquai de provoquer un abordage. Le vaisseau approchait dangereusement sans s’annoncer sans répondre au message et sans pavions. De plus se navire était sous la protection de Poséidon.

LE navire aux voile blanche était a porté d'abordage quand il daigna répondre au chevalier d'or.

- Nous sommes envoyé par mon seigneur Benoît XIV pour purifier les eaux sacrée de la sainte méditerranée. Votre navire ne figure pas dans nos registres si vous nous donné pas la moitié de vos fourniture nous serons contrains de vous envoyer par le font.

LE message était claire. J'avais droit et devoir de répondre aux prétentieux. Sachant que sa risquait de fâcher le beau Milan. Je sautai du pont en donnant ses dernière directive.

- Chevalier je vous confie se navire qu'il n'arrive rien a l'équipage. JE vous laisse régler le problème car je sai que mes méthode ne son pas a votre goût. Quand l'envie de visité l'inde vous prendra prenez ce navire je vous rejoindrais.

et le générale disparu dans les eau chaude et bleu de la méditerranée.

Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   Dim 15 Avr 2012 - 22:15

Et bien super tout ça ! Le Général de Poséïdon prit la poudre d’escampette aussi vite qu’elle était arrivée. Était-ce vraiment parce que Milan lui avait reproché sa façon d’agir avec le marin qu’elle laissait le Saints gérer la situation tout seul ? Peut-être était-ce par peur ou tout simplement pour tester son homologue du camp d’Athéna ? Après tout le Sethni ne se trouvait pas dans la tête de la Marinas d’élite. Il trouvait cependant dommage que la femme ne soit pas restée. Ils auraient ainsi pu lutter côte à côté pour trouver une solution pacifique ce qui aurait pu améliorer les relations entre leur camp respectif. Elles n’étaient certes pas mauvaises mais un petit plus était toujours bien accueillit. Au moins dans sa fuite, elle lui avait expliqué comment arriver à la contacter dans le cas où il voudrait visiter son pays. Sa proposition de lui faire visiter l’Inde n’était donc finalement pas tombée à l’eau mais elle ne serait pas pour tout de suite car le Chevalier d’or avait encore une mission à accomplir. Après, il rentrerait au Sanctuaire puis, peut-être opterait il pour une petite virée en Orient, si le temps lui permettait bien évidemment. Rien n’était cependant moins sûr pour un guerrier d’Athéna.

Le navire qui se mettait en présent en travers de la route des marchands et de l’envoyé du Sanctuaire n’était autre qu’un bateau du Vatican. Un bâtiment chrétien en somme. Il était étrange que ces prétendus prêcheur de l’amour se mettent à menacer ainsi de pauvres marchands qui n’avaient rien fait de mal, ni rien demandés à personne. Ces viles couards du Vatican, qui s’engrossait sur le dos des croyants, voulait mettre à mal la seule source de revenus de ce navire. S’il n’acheminait pas la cargaison, elle ne serait pas vendue. Le commerçant ne pourrait plus faire appel aux marins par faute de liquidité et ce serait le début d’un cruel cercle vicieux impliquant pas mal de personne. Milan ne pouvait tolérer une pareille situation. Il devait trouvé une solution rapidement, une solution qui impliquerait peut-être quelques menues pertes matérielles mais qui épargnerait sans aucun doute de nombreuses vies.


- Tiens tiens alors vous êtes des envoyées de l’Église ? Étrange .... ma mère qui était pourtant l'une de vos partisanes m'a toujours enseignées des valeurs d'amour et de respect de son prochain. Depuis quand votre dieu vous demande t-il de retirer le pain hors de la bouche de vos prochains ? Vous êtes des représentants bien étrange de la chrétienté. Comme vous vous en doutez, je ne vous laisserai pas commettre cette ignominie mais nous n'avons pas de soldats sur ce navire mis à part moi. Comme dirait une de mes connaissances, "Il vaut mieux ne pas commettre de crime sur le territoire de Poséïdon" !"

Le Chevalier d'Athéna concentra son cosmos pour faire apparaitre une Hydre géante sur le navire. Cette illusion était la parfaite réponse à leur assaut. Elle ne ferait aucun mal physiques aux envoyés du Vatican. Elle les effraierait et les empêcherait de bouger assez longtemps pour que le navire marchand puisse les laisser derrière eux. Sans plus attendre, Milan se tourna vers les marins avec un grand sourire. Il ne comprenait pas pourquoi ils entendaient des cris de peur sur le bateau de l'Eglise et le Sethni ne préférait pas leur donner d'explications pour garder une part de mystère..

- Allez messieurs ! Qu'attendons nous ? Nous ne devons plus être retardé ! Voguons rapidement vers la Sicile ! Vous avez des marchandises à livrer, je me trompe ?

Et c'est ainsi que le petit navire marchand échappa tranquillement aux hommes du Vatican sans faire la moindre perte civile des deux côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'était un petit navire ... [Flashback Milan Sethni - Aurora, mer méditerranée]
» «Il était un petit navire, qui n'avait ja, ja, jamais navigué» Adeline A. Romanov [terminé]
» il était un petit navire qui n'avait ja-ja-jamais navigué, ohé ohé.
» Rififi sous le soleil [Flashback Milan Sethni - Amélia]
» Histoire inspiratrice ![Flashback Milan Sethni - Kiko]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-