Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Lun 30 Jan 2012 - 16:56

Arrow http://www.saint-anthologie.com/t8175-les-epreuves-de-milan-premier-entrainement-survivre

A peine le pied posé dans la neige qu'Orion sentit une bouffée de nostalgie l'envahir.
La Sibérie...
En tournant le regard, le chevalier d'or vit la cabane dans laquelle il avait vécu durant de trop longues années. La modeste masure se dressait à la lisière d'un bois sombre et inquiétant. Pourtant Orion sentait qu'une part de lui resterait toujours attachée à cet endroit. Entre l'habitude et la protection offerte par son habit sacré, Orion ne souffrit pas du blizzard mais pour Milan le changement d'environnement allait s'avérer difficile.
Un épais manteau de neige et de glace recouvrait le sol sur des dizaines de kilomètres. Cette terre n'avait que le froid et la mort à offrir et pourtant ce retour à la fureur de la nature pouvait s'avérer salutaire pour le chevalier de l'hydre, trop préoccupé par son confort.

- Bienvenu dans mon ancienne terre, Milan. J'espère que tu vas vite t'habituer au climat. De toute façon, il le faudra bien si tu veux apprendre. Es tu toujours prêt pour la seconde étape ?

Orion croisa les bras et attendit la réponse de Milan. Le soleil allait se coucher d'ici une heure ou deux. Juste le temps de lui expliquer la base de la seconde technique.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Lun 30 Jan 2012 - 20:20

Oh non … non … non ! Orion avait réussi à faire encore pire comme choix de destination ce que pu constater Milan en arrivant à destination et en vacillant, tombant les fesses les premières dans la neige froide de la Sibérie. Non mais quelle idée ! Milan n’avait jamais eu aussi froid de sa vie et tremblait de toute part en claquant des dents. Orion lui semblait très à l’aise, comme s’il avait toujours connu ça. Après le chaud, vint le froid. De quoi faire un bon choc thermique à Milan. Ses dents faisaient un bruit ennuyant en claquant et il éleva son cosmos rapidement pour le laisser entourer son corps et le réchauffer un peu. Ce n’était pas encore ça mais au moins, il ne claquait plus des dents même s’il avait toujours froid. L’Hydre plissa les yeux et mit une main au-dessus de ces derniers pour les protéger du froid et améliorer sa visibilité. Il distingua au loin une sorte de vieux bois. Comment des végétaux pouvaient pousser sur une terre aussi aride et froide ? Il y avait également une vieille cabane toute moche à côté. Si des gens vivaient ici, ils devaient être bien pauvres et bien ennuyeux. Qui serait assez fou pour s’établir ici ? Le Sethni commençait déjà regretté l’île de la mort avec sa chaleur lourde et son parfum de cendres irritant. Ces deux éléments étaient néanmoins moins dérangeants que le froid mordant et hostile des lieux. Tout en ce lieu donnait à Milan l’envie de s’exiler bien loin. Que pouvait avoir eu comme idée derrière la tête, le chevalier d’or du Bélier en décidant d’amener son disciple en Sibérie ?

( Gla Gla Gla c’est neigopolis ici ? Il est malade ! Je vais me chopper une grippe ici à coup sûr. J’aurai du prévoir des vêtements plus épais sous mon armure mais bon sang comment fait-il pour rester aussi impassible à ce froid d’outre-tombe ? Bon d’accord il manie la glace mais cela lui permet vraiment insensible à l’action du froid ? Théorie possible … je suis bien devenu insensible au poison contenu dans mes griffes à force de me couper avec pendant mes entrainement, sans compter les renforcement pendant ma formation d’apprenti. Cet endroit à l'air aussi aride et frustrant que son autorité maladive)

Orion pipa enfin mot. Il provenait de cette région et en plus maniait la glace. Pas étonnant qu'il ait l'air beaucoup plus à son aise ici qu'en Grèce. Milan devrait peut-être songer à proposer au Grand Pope de délocaliser la maison du Bélier en Sibérie par le biais d'un piège à trou noir qui enverrait l'ennemi directement ici face à Orion. Enfin, le Bélier avait posé une question et Milan lui devait une réponse.

- Vous venez vraiment d'ici ? C'est triste comme endroit ! Vous faites pas de soucis pour le froid, si vous y arrivez, je vais bien finir par m'y habituer. Enfin je crois. Si on passait à la suite, histoire que je me réchauffe un peu avant que je ne termine en glaçon humain.


Milan continua d'élever un peu son cosmos pour se réchauffer du mieux qu'il le pouvait. Il avait hâte de voir la suite malgré le froid, le blizzard et la sévérité de son maître. Il voulait en apprendre plus sur cette mystérieuse technique qui lui permettrait de vaincre n'importe qui.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Lun 30 Jan 2012 - 21:04

Orion s'amusa de la réaction de Milan. Comme il l'avait pressenti, ce climat ne plaisait pas du tout, mais alors pas du tout au jeune Bronze Saint. Mais le mettre face à des conditions difficiles restait un moyen sûr de l'endurcir.

- Oui j'ai passer presque dix ans de ma vie dans cette cabane. Ce endroit est bien triste en effet mais tout le monde n'a pas la chance de naitre au soleil... On y gagne endurance et volonté, tu peux me croire.

Un voila de peine et de mélancolie gagna brièvement le visage du chevalier d'or. Il n'aimait pas se souvenir de son douloureux passé mais cet endroit lui permettrait d'aguerrir son disciple tout en lui ouvrant peu à peu le grimoire relatant l'histoire de son mentor. Peut être que le passé douloureux d'Orion permettrait à Milan de mûrir un peu ou du moins de mieux comprendre la sévérité du chevalier d'or du Bélier.

- Nous allons nous entrainer jusqu'au coucher du soleil. Ensuite nous prendrons une pause pour reprendre dès l'aube.

Le chevalier d'or ouvrit la paume de sa main droite vers le ciel. Une sphère de glace tourbillonnante s'y matérialisa aussitôt.

- La seconde technique que je souhaite t'apprendre se nomme "Couper les vagues de la mer". Contrairement à la précédente, elle se base sur la rapidité de ton action. Ne cherche donc pas à y mettre de la force, c'est inutile pour le moment. Tu dois analyser les mouvements de ton adversaire et trouver son rythme. Ceci fait, frappe sans hésiter.

Le cosmos d'Orion s'amplifia soudain.
Une image du chevalier d'or apparut soudain, exacte réplique de l'original. Puis une seconde, et une troisième. En quelques instants, Milan fut cerné par une vingtaine d'Orion.

- Un adversaire ne restera pas immobile pendant que tu l'attaqueras.

Les "Orion" tendirent alors la main vers le malheureux Milan qui fut emporter par la "Diamond Dust" de son maitre. L'attaque de gel était bien supérieure à celle qu'il employait lorsqu'il était encore Silver et Milan sentit un souffle bien plus terrible que le blizzard naturel qui le mettait déjà à mal.
Le véritable entrainement venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Lun 30 Jan 2012 - 21:47

"On y gagne endurance et volonté, tu peux me croire", Orion avait sans doute oublié d'ajouter "et un caractère rébarbatif" à son énumération. Milan laissa Orion dans sa totale nostalgie pour faire une boule de neige et la lancer en l’air. Il aurait bien tenté de chopper la tête du chevalier d’or du Bélier mais l n’était pas sûr qu’il aurait pris ça avec franche rigolade. Il prit un air totalement innocent lorsqu’Orion reprit la parole en proposant de s’entrainer jusqu’à l’aube. D’ailleurs quelle heure était-il ? Difficile à savoir. Il avait entendu parler que dans des régions reculées du monde, le soleil ne se couchait jamais. Il espérait que ce n’était pas le cas de cette région car il finirait par s’épuiser avant d’avoir atteint son but. Le Bélier fit apparaitre une sphère de crystal puis entama son explication sur la seconde technique qui se basait sur la rythmique de l’adversaire et la rapidité de Milan. Question rapidité, Milan était plutôt doué. D’ailleurs la plupart de ses attaques était basée sur ce principe de vitesse. Orion lui-même avait reconnu sur l’île de la mort que la vitesse de Milan était assez bonne pour quelqu’un de son niveau. En gros le principe se résumait à « trouver le rythme de l’ennemi pour frapper rapidement et pas en force ». Il ne restait plus qu’à mettre ça en pratique. Qui allait être sa cible ? Orion lui-même ? La réponse apparu très vite aux yeux taquins de Milan sous l’apparence d’une vingtaine d’Orion. Voilà qui changeait complètement la donne de l’entrainement.

- Déjà qu’un c’est dur à supporter ! Des dizaines d’Orion, ça ne peut être possible que dans le Cocyte ce genre de chose. Que les dieux me viennent en aide pour ne pas perdre mon sang froid face à cette bande de vertueux rébarbatifs dorés.

Allez hop, rouler jeunesse ! Comme si 20 empêcheur de tourné en rond ne suffisait pas, il fallait qu’ils attaquent à l’unisson avec une attaque de glace terrible. Ne faisait-il déjà pas assez froid en Sibérie pour en rajouter une couche ? Milan croisa les bras et recula d’un pas tout en élevant son cosmos suffisamment pour lui permettre de sauter en l’air et d’échapper à ce foutu blizzard. Une fois sortit de cette brume diamant il pouvait observer à sa guise les palefreniers, toujours occupés à diamon duster. Ils avaient un rythme oui mais lequel ? Le cosmos de Milan irradiait déjà son bras mais moins intensément que pour le coup de la terre. Orion l’avait mis en garde contre l’utilisation d’une trop grande puissance et il comptait bien respecter cet engagement. Quand devait-il frapper ? S’il fonçait maintenant, il risquait d’être prit dans le blizzard et de déguster salement. Le blizzard semblait perdre en intensité. C’était peut-être le bon moment. Oui Maintenant ! Ca ne faisait aucun doute, lorsqu’il frapperait les Orions seront en pleine fin d’attaque. Milan fit un cumulet en l’air et retomba à côté de deux Orion qui terminaient leur attaque. D’un geste rapide, tel l’hydre fondant sur sa proie, il les frappa de sa main droite entourée de son cosmos violet. Sa détermination était bonne, sa force devait l'être sûrement, sa vitesse également. Cependant pour la notion de rythme rien n'était moins sûr. Suite au prochain épisode !
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mar 31 Jan 2012 - 16:27

Comme Orion l'avait prévu, Milan venait d'esquiver le gros de son attaque en sautant dans les airs. A peine le pied poser sur le sol que le jeune Bronze Saint tentait une riposte. Mais il avait oublier un détail important. Son maitre se déplaçait à la vitesse de la lumière. D'un geste harmonieux et coordonné, les deux "Orion" esquivèrent sans peine l'attaque de Milan et se tournèrent vers lui.

- Ridicule !

Toute la fureur de la Poussière de Diamant frappa le malheureux Milan qui fut propulser dans les airs. Le froid n'était pas seulement douloureux ; il ralentissait les mouvements du jeune garçon. A peine ce dernier tenta t'il de se relever qu'une force invisible lui enserra la gorge pour le soulever du sol. Il fut alors rouer de coups alors que la vingtaine d'Orion continuait de le fixer d'un air implacable. Milan fut alors jeter au sol sans ménagement.

- Si tu veux parvenir à m'effleurer, tu dois te mouvoir à la vitesse de la Lumière. Surmontes la morsure du froid ! Je sais que tu peux le faire !

Orion n'appréciait pas de devoir ainsi malmener son disciple. Mais ce dernier avait tendance à se montrer arrogant et bien trop sûr de lui. Il fallait absolument canaliser cette mauvaise facette de sa personnalité. Contre de véritables adversaires, Milan n'aurait pas droit à une seconde chance. Il devait faire fi de son caractère bravache pour se concentrer sur les gestes de l'ennemi et les éventuels points faibles.

- Allez, relève toi ! C'est tout ce que tu peux faire ? Si tu en as assez de mes remontrances, fais moi donc taire par la force...

Un brin de provocation. Orion savait parfaitement que ce genre de pique fonctionnait à merveille sur l'irascible Milan. Aiguiller un peu son orgueil pouvait s'avérer payant. Une fois de plus, le blizzard du chevalier d'or se dirigea sur le malheureux disciple.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mar 31 Jan 2012 - 20:56

Apparemment ça n’avait pas marché. Milan s’était pris l’attaque de plein fouet et se retrouvait plaqué au sol par le froid et la puissance de l’attaque. Evidemment ce n’était pas tout. Milan fut soulevé, comme si une main invisible l’étranglait. Un célèbre personnage de fiction du futur n’avait qu’à bien se tenir, il avait de la concurrence. Les Orion, aussi fourbes que l’original se mirent à frapper sans relâche le pauvre Saint de l’Hydre. A du vingt contre un, ils démontraient tout leur courage et leur côté chevaleresque. L’adolescent encaissait les coups sans broncher, il ne pouvait rien faire à cause du froid. En terrain normal, il aurait sûrement réussi à se dégager mais là, il n’était clairement pas dans son élément. Les encouragements d’Orion n’étaient pas non plus les bienvenus. Il imaginait déjà d’ici sa mine réjouie et ses paroles ne faisaient que mettre encore plus de pression sur les épaules du jeune bronze saints. Il ressentait chaque coup avec douleur mais il n’arrivait pas à bouger assez vite pour les éviter. Il n’allait pas échoué à mi-parcours, pas maintenant ! Les paroles de défis d’Orion furent l’étincelle qui mit le feu aux poudres. Ne jamais provoquer Milan ! On ne combat pas le feu par le feu ! On ne vole jamais un voleur. On ne se montre pas arrogant avec un arrogant, surtout quand il s’appelle Milan Sethni. Sans crier gare le jeune bronze éclata littéralement. Les paroles de son maître avaient touchées au but.

- Assez !

Son cosmos s’embrassa violemment, laissant voir toute l’étendue de sa puissance, suffisamment pour éviter la plupart des coups qui arrivèrent vers lui. Sa main se referma sur le poing d’un Orion, pendant que l’autre levait son index et bougeait en faisant le signe « pas cette fois, mon coco ». Le Blizzard s’abattit à nouveau sur le pauvre Saints qui concentra à nouveau son cosmos, se concentrant sur les mouvements des cristaux de glace pour en éviter un maximum (sans pour autant tous les éviter, mais c’est mieux que rien !). Il devait traverser ce blizzard de face pour un maximum pour se dégager un champ de vision assez large dans le but de frapper au bon moment. S’il pouvait couper un rocher, il pouvait couper de la glace (après tout ce n’était pas le nom de la technique ?) Il progressa rapidement et son bras fut rapidement entouré de son halo violait qui brillait de mille feux. Rien ne pouvait à présent le détourner de sa route. Il prit son élan et bondit rapidement, fendant l'air avec son bras en direction du blizzard et des Orion. Il devait toucher sa cible. Elles ne pourraient éviter un tel déferlement de rapidité et de volonté. Il était Milan Sethni, le bronze de l'Hydre le plus rapide qui ait jamais existé de toute l'histoire de la chevalerie d'Athéna. Il n'allait pas se laisser battre par une poignée d'Orions et un climat aussi froid que le cœur d'un Spectre d'Hadès. Il allait couper comme jamais il n'avait coupé ! Ils allaient le sentir passer !

- Coupe moi ce maudit blizzard et ces copies informes ! Qu'ils périssent sous mon cosmos !
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mer 1 Fév 2012 - 18:25

Orion retint un éclat de rire en entendant le cri de défi de son irascible disciple. Décidèment, ce pauvre Milan demeurait bien trop prévisible... La moindre once de provocation suffisait à le plonger dans une fureur noire. Un trait de caractère que ne manquerait pas d'exploiter un adversaire observateur.
Fini de jouer... Orion ne tenait à faire aucun cadeau à son disciple. Une par une les copies s'estompèrent pour laisser place à l'original qui esquiva sans peine l'attaque furieuse de Milan. Alors que ce dernier tentait de poursuivre son offensive, Orion se contenta de quelques pas à la vitesse de la Lumière. Le calme de ses traits et sa posture nonchalante semblaient d'énièmes provocations. Et c'était voulu.
Orion jouait avec Milan et il voulait que ce dernier en ait conscience.
Après de longues minutes d'esquives et de "danse", Orion saisit le bras de Milan, le gela d'une pensée et frappa le jeune Saint d'un coup de poing au menton. Alors que l'hydre était propulser en arrière, Orion se téléporta au dessus de lui et visa son torse d'une sphère dorée éblouissante qui jeta le malheureux au sol. Un épais nuage de givre s'éleva sur le champ de bataille.
Orion posa le pied au sol dans une posture aérienne et légère et braqua sur Milan un regard compatissant.

- Ce sera tout pour aujourd'hui. Tu t'es très bien battu mais il est temps de te reposer.

D'un signe de la tête, Orion désigna à Milan son humble logis laisser à l'abandon depuis de longs mois.
Arraché à la lisière de la forêt sombre, un arbre s'éleva et explosa en de nombreuses bûches qui s'entreposèrent à proximité de l'entrée.

- Tu trouveras à l'intérieur des silex et des couvertures. Allume un bon feu et repose toi. Je vais aller chasser pour nous trouver le diner de ce soir. Si je tarde c'est que je serais aller au village voisin pour compléter notre menu de quelques légumes. Considères mon logis comme le tien. Au besoin tu trouveras dans une armoire des herbes à tisane séchées.

Sans un mot de plus, Orion se téléporta, laissant derrière lui quelques étoiles qui s'estompèrent peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mer 1 Fév 2012 - 19:26

Un bras gelé suivit d’une attaque bizarre et Milan retomba lourdement sur le sol. La colère de son échec, fit monter brièvement son cosmos à un niveau qu’il n’avait jamais atteint devant Orion, le chevalier d’or du Bélier. Les paroles du Saint signifiant que c’était fini le mirent hors de lui. Il voulait continuer à s’entrainer et non dormir. Il réussirait ou tomberait mort sur place mais il n’abandonnerait pas comme le demandait le lieur d’étoiles. Celui-ci insistait sur le fait de se reposer dans la cabane où il pourrait faire un feu et se reposer en attendant un repas bien mérité. Au même instant l’estomac de Milan produisit un gargouillis signifiant que le Bélier ne devait pas savoir tout à fait tort sur un point au moins. Cette cabane ne lui inspirait vraiment pas confiance. On aurait dit la maison d’un de ces vieux fous ermites qui vivaient loin de la civilisation. Il était presque sûr de sentir une vieille odeur de moisi et d’excrément d’animaux lorsqu’il pénétrerait dans la bicoque délabrée. L’Hydre attendit que le maître se téléporte avant de se lever en pestant contre la vantardise de celui-ci qui égalait au moins son arrogance. Il marcha lentement vers la maison et en poussa la porte d’un coup de pied, faisant même tomber un peu de neige du toit. Il alla ensuite ramasser quelques buches qu’il déposa dans la cheminée et se mit en quête des fameux silex lui permettant d’allumer un feu. Milan avait vraiment l’impression de jouer la gentille petite femme d’Orion en ce moment ce qui ne faisait qu’attiser encore plus sa colère. Il trouva finalement ces foutus silex après quelques minutes de recherches. Il les frottas près des buches et mit de longues minutes pour arriver à enfin allumer un feu correct. Le Sanctuaire lui manquait. Cet endroit était comme Orion, trop froid et trop ennuyeux. Comment pouvait vivre dans un tel endroit sans avoir envie de finir au bout d’une corde se balançant au bout d’une branche d’un des arbres de la région. L’Hydre enleva son armure qu’il alla déposer précautionneusement dans un coin, puis il enleva ses vêtements mouillés qu’il disposa près du feu comme il le pouvait, gardant uniquement sur lui un sous vêtement le protégeant de la nudité complète. L’Hydre trouva également une vieil couverture qui sentait un peu le mouton. Il fit fi de l’odeur et respira par la bouche tout en la passant sur son dos et ses épaules. Une fois bien enfermé dans le vêtement, il s’assit sur une chaise, en fixant la porte, attendant le retour d’Orion le fils prodigue de Sibérie. Son estomac gargouillait toujours et sa colère s’était estompée peu à peu même si elle restait assez présente dans son esprit.

(Je me les gèle trop ici et l'autre doré qui n'est pas encore rentré. Je suis sûr qu'il est sûrement encore en train de propager sa bonne parole à une pauvre personne qui a fait deux pas de travers.)

Milan souffla dans ses mains pour les réchauffer, puis décida de préparer de la tisane mais il avait la flemme d'aller chercher de l'eau. Il déposa donc deux tasses vides sur la table et reprit sa position sur sa chaise, attendant le retour du chevalier d'or du Bélier qui avait le don de se faire attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mer 1 Fév 2012 - 21:30

Bien loin de se douter de l'attitude de son disciple, Orion se tenait à l'orée du bois sombre, un grand sourire sur les lèvres. Cet entrainement était un véritable plaisir et le chevalier d'or appréciait de savourer enfin la compagnie de Milan sans être oppresser par les affres du Sanctuaire ou d'une attaque imminente. Un lien de confiance prenait du temps à se tisser et Orion restait persuadé que ces quelques temps seul à seul aideraient l'élève et son maitre à mieux aplanir leurs différences. Ayant perdu son frêre très jeune, Orion avait la sensation qu'un destin généreux venait de le lui rendre.
Deux lapins et quelques baies pour le repas. Il y avait de quoi faire un petit festin. Le Saint avait connu bien pire disette que cela. Il ne lui vint pas à l'esprit que Milan pouvait avoir été habituer à bien mieux.
Apaisé et heureux, Orion s'avança d'un pas pressé pour atteindre la bordure d'un vaste cimetière recouvert d'une neige épaisse. Il ne fallut que quelques instants au Lieur d'étoiles pour repérer le mausolée. La dernière demeure de sa mère et de son frère. Orion s'inclina et pria en silence. Le vent glacial fit voleter ses long cheveux mais Orion n'en eut cure. Son cosmos irradiait par vagues de son corps immobile. Une fleur naquit alors vite suivie par de nombreuses soeurs. A peine une minute plus tard, la terre craquelée du cimetière venait de prendre l'apparence d'un jardin radieux. Orion n'était plus seulement le fils des terres gelées de Sibérie. En endossant l'armure d'or du bélier, il avait instinctivement appris à faire de la mort une renaissance. Un simple rêve secret qui lui avait été accorder.
Une fois son hommage rendu, le gardien du premier temple se releva pour se téléporter devant son humble masure. La fumée qui sortait de la cheminée lui indiqua que Milan était parvenu à allumer un bon feu. D'un pas tranquille, Orion passa le seuil de la porte et vit son disciple dans une couverture devant un bon foyer crépitant.

- Considères ma maison comme la tienne. Je vais préparer le repas, tu dois avoir faim après cet entrainement.

Sans prendre garde à l'air morose de Milan, Orion se saisit d'un faitout, le dépoussiéra et invoqua en son centre suffisamment de glace pour pouvoir faire cuire ses prises.

- Tu as vraiment progresser depuis notre première rencontre. Je me demande jusqu'où tu pourras aller.

Joyeux, Orion poursuivit son oeuvre de cuisinier en chantonnant une ballade apprise par sa défunte mère. Ravi, il se régala à l'avance de savourer la chair tendre des lapins maigres et la douceur des baies gelées. Un frugal repas pour certains mais pas pour un jeune homme ayant passer dix ans dans la solitude de ces terres de glace.

- Nous allons nous régaler.

Comment aller réagir Milan devant l'enthousiasme bien intentionné de son mentor ? Devant cette joie simple, cette paix qui contrastait tant avec les sentiments actuels du jeune garçon ?
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mer 1 Fév 2012 - 22:12

Euh … Orion était sérieux là ? Il se jouait de Milan comme d’un vulgaire objet à provoquer et à rouer de coup puis il faisait comme si de rien n’était avec des paroles du genre « Tu es ici chez toi ». Soit il lui manquait une case, soit la chaleur de l’intérieur lui tapait trop sur la caboche. Était-ce encore un de ces tests ou une ruse ? A quoi bon y penser ? Milan était un peu fatigué, frigorifié et affamé et rien que de voir le Bélier prendre une marmite, faisait crier son estomac. Il n’était pas en état de réfléchir au maximum de ses capacités et devait avant tout manger avant d’avoir les idées plus claires. Il haussa un sourcil, puis les épaules lorsqu’Orion le complimenta sur les progrès qu’il avait effectués. Certes c’était vrai qu’il était bien plus fort que le bronze inexpérimentés que le Bélier avait rencontré à l’époque, mais il restait toujours un vulgaire insecte face à des chevaliers d’or ou des Juge d’Hadès. Il avait pu évaluer la puissance d’Alessio, le Spectre du griffon au cours d’une rencontre dans la maison du Bélier et il savait qu’il était encore très loin de ce niveau. L’atteindrait-il un jour ? Rien n’était moins sûr. Peut-être était-il déjà au maximum de se possibilités sans le savoir. Vient ensuite le moment où Orion se mit à pousser joyeusement la chansonnette et où Milan dut se cacher dans sa couverture pour ne pas éclater de rire tellement il trouvait la situation grotesque, ridicule et un rien touchante (mais vraiment un rien). On aurait dit qu’Orion était une personne normale, voir une maman qui cuisine pour son rejeton en chantonnant. Sérieusement, si le bronze avait imaginé cette scène 20 minutes plus tôt, il l’aurait trouvé hyper flippante. L’odeur qui s’échappait de la marmite n’était pas désagréable. Elle lui rappelait un peu les moments où il regardait sa mère cuisiner. S’il avait le malheur d’aller gouter dans le récipient ou de le regarder trop longtemps, comme s’il préparait un mauvais coup, les coups de balais fusaient et il n’avait plus qu’à prendre ses jambes à son coup. Que de lointains souvenirs qui ne manquaient pas vraiment à Milan. Sa vie n’avait vraiment commencée qu’au Sanctuaire. Son ventre émit un nouveau gargouillis et il regarda la casserole avec avidité. En tournant la tête, ses yeux se posèrent sur son armure. Après avoir mangé, il l’a ré enfilerait sûrement et partirait s’entrainer. Dans le pire des cas, cela permettrait au moins à son corps de s’habituer à ce maudit froid. Il devait de réussir, ne serait ce que pour répondre aux espoirs que son maître portait en lui.

- Vous aussi ... vous avez encore progressé. J'ai l'impression de n'être toujours qu'un insecte face à vous peu importe ma volonté ou mes progrès, vous me surpassez toujours. C'est déprimant !


Réponse tardive qui était sortie toute seule. Etait ce la fin ou la fatigue qui lui faisait sortir des trucs pareils ou simplement l'intimité du lieu ? Il soupira et reposa son regard sur son armure qui était toujours aussi vaillante que le jour où il l'avait reçue.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mer 1 Fév 2012 - 22:28

Alors qu'Orion venait de tirer du feu les lapins cuits à point, la question de Milan le pris au dépourvu. C'était donc ainsi que le voyait son disciple ? Un obstacle ? Un rappel insidieux de sa faiblesse ? Un individu hautain qui se complaisait à le rabaisser par sa seule présence ?
Un insecte... Le mot était lourd de sens. Comment pouvait-on se tromper à ce point ?
Orion avait mal au coeur pour son disciple. Emporté par sa confiance envers le jeune garçon, le chevalier d'or avait peut être tendance à oublier l'âge de son disciple. Et s'il attendait trop de lui ? S'il lui mettait sans le vouloir trop de pressions sur les épaules ?
Tout sourire disparu, Orion posa la marmite sur la table avant de la pousser vers Milan. Transi de froid, le jeune garçon avait besoin de manger alors qu'Orion était depuis longtemps habituer à jeuner.

- Cesse donc de dire des bêtises et mange. Les deux lapins sont pour toi.

Sans attendre que son disciple ne commence son repas, Orion se téléporta pour ré-apparaitre au bout de plusieurs minutes. Il posa alors un petit pot de miel sur la table. Sans un mot, le lieur d'étoile entrepris de mélanger le liquide sucré avec les baies. Un bon dessert destiné à pleinement revigoré son disciple.

- Même si je suis devenu puissant, il y aura toujours quelqu'un au dessus de moi. Ce qui importe est de faire de son mieux en toute circonstances. J'ai vécu dans cette cabane pendant de longues années, sans jamais avoir personne à qui parler. C'est en arrivant au Sanctuaire que j'ai pu développer mes facultés. Tu n'y est pas pour rien. Sans Biscione et toi, je n'aurais jamais trouver la motivation d'aller aussi loin dans la maitrise du cosmos. Que je te surpasse ou non n'a aucune importance. Ce qui compte c'est que tu sois là le jour où je serais en danger et vice versa.

Orion posa alors le bol empli de miel et de baies odorantes devant son disciple et se leva pour sortir. Les paroles de Milan l'avaient blesser plus qu'il ne l'aurait voulu et Orion ressentait le besoin d'aller à la rencontre de ses amies étoiles. Qui sait ? Il lirait peut être l'avenir de son disciple dans le ciel nocturne ? Milan avait besoin de calme et de repos. La journée du lendemain serait difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Mer 1 Fév 2012 - 23:16

Milan prit un morceau de viande qu’il apporta à sa bouche. Le gout n’était pas super mais à défaut d’autres choses, cela passait plutôt agréablement bien sur le palet et sur l’estomac. Il enchaina rapidement par un deuxième morceau puis un troisième, dévorant la chair avec délectation. La chaleur du lapin lui faisait du bien et il allait sûrement ressentir les effets bénéfiques de la nourriture dans tout son corps. Un net regain d’énergie sûrement et un meilleur moral. Pour une fois le long monologue d’Orion n’était pas du tout saoulant. Il semblait sincère dans ses propos même si Milan avait du mal à imaginer l’impact qu’il pouvait avoir eu sur son maître. Il avait toujours pensé être plus une source d’ennui que de chose positif pour ce dernier qui ne cessait de lui rappeler son immaturité. La carapace d’Orion fondait elle comme la neige au soleil ? Il prit un dernier morceau de lapin qu’il enfourna dans sa bouche et mâcha rapidement avant de se lever et se diriger vers la porte pour lancer à Orion.

- Bon ben puisque je dois vous protéger du danger, vous allez me faire le plaisir de manger ce lapin ! Je comprend votre conduite mais je ne pense pas que j'ai besoin d'être top chouchouté quand même. Vous voir sacrifier votre nourriture ne me donne pas envie de la manger. En plus, c'est super bon, vous n'allez pas laisser passer ça là.

Milan fronça les sourcils d'un air autoritaire d'en une fausse imitation d'Orion avant d'éclater de rire. Il espérait que son maître allait revenir manger puis il dévora son dessert, poussant un léger rot en tapotant son ventre a la fin du repas. Il se leva ensuite et examina ses vêtements près du feu. La chaleur avait fait disparaitre une grande partie de l'humidité contenue dans ses vêtements qui étaient quasi sec. Milan les enfila se sentant déjà moins nu et plus réchauffé. Il s'étira longuement puis regarda son armure, le lit, son armure le lit. Il se dirigea vers sa protection et l'enfila se sentant encore moins nu qu'auparavant. Il se sentait à présent nettement mieux. Il allait s'entrainer une petite heure puis irait roupiller. L'hydre sortit donc à l'extérieur de la maison et commença à concentrer son cosmos dans son bras, répétant son coup à travers le blizzard qui frappait la région. Il devait y arriver : résister au climat et se caler sur son rythme. Rapidité, détermination et rythmique étaient les maîtres mot de ce coup. Il ne comptait pas abandonner. Il devait réussir pour lui même, pour Orion et pour Athéna. N'était ce pas le but de tout chevalier ? Devenir de plus en plus fort pour servir aux mieux la déesse de la justice et de la guerre ? Quel genre d'élève serait-il s'il allait roupiller pleinement alors qu'il avait du pain sur la planche. Non, fatigué ou pas, il devait apprendre à repousser ces limites. Il devait faire preuve d'une volonté à toute épreuve pour réussir. Sa main était entourée de son cosmos violet et elle fendait l'air pour couper la glace. Il était Milan Sethni, chevalier de bronze de l'Hydre au service d'Athéna et il comptait bien apprendre à maîtriser le "couper la glace". Il maitrisait déjà le "couper la terre". Rien n'était impossible pour ce jeune garçon !
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Jeu 2 Fév 2012 - 16:26

Ainsi Milan souhaitait continuer à s'entrainer malgré sa fatigue ?
Orion aurait préférer voir son disciple prendre un peu de repos mais cet état d'esprit était digne de louanges. Le chevalier d'or observa en silence Milan. Il lui manquait un petit quelque chose pour atteindre la vitesse nécessaire à la maitrise de "Couper les vagues de la mer". Pas grand chose mais un peu...
Soudain, Orion eut une idée. Une solution un brin expéditive certes mais qui pouvait aboutir sur de bons résultats. Le chevalier d'or se concentra pour laisser son cosmos saturer les lieux.
Milan eut alors une apparition devant ses yeux. Le retour d'un individu qui l'avait profondément marqué.
Une voile de ténèbres tomba tout autour du jeune Saint et une voix qu'il pensait ne plus jamais entendre s'éleva.



- Ravi de te revoir, misérable insecte... Je veux savoir où se cache la chienne dorée et ton maitre... Parle ou je me régalerais de tes os...


Des filaments d'ombres jaillirent alors du sol pour attaquer Milan. Le jeune Saint devait vite se rendre compte qu'il n'avait qu'une solution = frapper vite et fort !
Le sol commença à se dérober sous ses pieds en écho à l'ombre mortelle qui s'en extirpait. Il n'avait que peu de temps avant que la mort ne le cueille !
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Jeu 2 Fév 2012 - 19:42

Tranquillement occupé à s’entrainer d’arrache-pied sans penser à dormir, le bronze de l’Hydre ne se doutait pas de ce qui allait arriver. Des ombres envahirent les alentours et une voix du passé retentit à ses oreilles. C’était impossible ! Et pourtant, une silhouette assez familière et horrifiante se dessinait sous ses yeux. L’affreux garçon de Chaos ! Qu’est ce qu’il faisait là ? Milan, Orion et Irène l’avait vaincu et purifier, puis il s’était fait absorbé par les racines du dieu primaire. Cela était assez étrange et peu cohérent. Après tout, il avait bien revu l’impératrice alors pourquoi pas un ennemi ? Apparemment, il voulait savoir où se trouvait Orion et Irène, répondant dans sa bouche au doux nom de « chienne dorée ». Il ne savait pas vraiment où ces deux-là se trouvaient et même s’il l’avait su, le môme aurait pu se brosser pour obtenir un quelconque renseignement. Que croyait-il ? Que Milan allait trahir ses amis tout simplement comme ça ? Qu’il n’opposerait pas la moindre résistance face à un morveux qui avait bien faillit le tuer sans l’arrivée in extremis de Kakyo ? Ce gamin réfléchissait vraiment comme un gamin.

- Ton maître n’es plus rien, tu n’es plus rien. Crois-tu vraiment que je trahirai mes amis de la sorte pour tes beaux yeux et tes jolies ombres ? Tu semblais moins vantard le jour où l’on t’a vaincu. Tu semblais même heureux, comme libéré de l’emprise de ton maître qui te contrôlait tel une marionnette humaine. Si pour la paix de ton âme, je dois te libérer une deuxième fois, je le ferai petit gars ! Tu ne me laisseras sans doute pas le choix.


Le sol commença à se dérober sous les pieds de Milan pendant que des ombres filaient vers lui. Il fit exploser son cosmos en lui pour les éviter en bondissant prodigieusement en l’air. Il avait progressé depuis sa dernière rencontre avec ce gamin, et avait même botté les fesses de son maître. Il n’avait pas à en avoir peur. Même s’il était puissant, il pourrait salement l’endommagé pour qu’Orion finisse le travail. Les ombres le suivirent dans son saut, venant narguer ses jambes à plusieurs reprises. Le gamin était arrogant et trop confiant, l’Hydre le savait. Il fallait qu’il lui sorte une attaque inédite pour le surprendre et profiter de son désappointement. Il concentra son cosmos dans son bras de façon rapide et limpide. Sa détermination, sa vitesse et son rythme était au point. Les ombres allaient s’apprêter à fondre sur lui et il les feinta en amorçant une descente rapide.

- Qui vit par les ombres, périra dans l’ombre. Que ma puissance te découpe, te transperce et t’annihile pour de bon !

C'était fait ! Il avait vu un point situé juste en dessous de la pomme d'adam du gamin. Il devait frappé là, sans plus attendre. D'un geste vif, Milan se mouva rapidement et abattit son coups avec une telle vitesse qu'il se demandait si le cerveau du môme aurait le temps de penser à se protéger avant que le coup ne l’atteigne. Il devait le détruire ou du moins lui faire le plus de mal possible pour l'affaiblir un maximum. Peut-importe qu'il vive ou qu'il meurt, il ne laisserait pas ce gredin faire plus de mal qu'il en avait déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Jeu 2 Fév 2012 - 22:30

Se mouvant (enfin !) à une vitesse impressionnante, le bras de Milan coupa en deux son adversaire avant que ce dernier n'ait eu le temps de réaliser ce qui se passer. L'illusion orchestrée par Orion s'évanouit aussitôt tel la brume chassée par le vent. Mais les épreuves de Milan ne faisaient que commencer. Il n'avait pas souhaité se reposer et en conséquence son maitre n'allait faire preuve d'aucune pitié pour son propre bien.
Une colonne de lumière aveuglante tomba sur le malheureux MIlan. La terre s'entrouvrit et le jeune Saint tomba dans un gouffre sans fond. Le ciel nocturne, les étoiles, la plaine gelée... Tout disparut à sa vue.
Alors que Milan continuait de plonger dans une obscurité éternelle, la voix calme de son mentor résonna dans son esprit.

- Je te félicite. Tu es parvenu à maitriser "Couper les Vagues de la Mer". Il est désormais temps pour toi d'appréhender la dernière technique... "Couper le ciel". Elle est de loin la plus ardue à apprendre. Pour te donner un indice, sa force réside dans ta volonté de pourfendre le mal et les ténèbres du coeur. Ton sens de la justice en sera le fourreau mais prends garde car le choix que tu t'apprêtes à faire pourrait te sauver ou te perdre... Tu es seul avec tes cauchemars désormais.

Après de longues minutes de chute vertigineuse, Milan finit par heurter le sol froid. En tournant le regard il vit... la maison du bélier ! Etait-il vraiment de retour au sanctuaire ?! Etrange, vraiment étrange...
Une soudaine explosion de cosmos retentit alors, le projetant plusieurs mètres en arrière.

Stardust Révolution !


Excalibur !



Une sphère de lumière explosa devant les marches de la maison du Bélier. Lorsque Milan parvint à s'en approcher, il aperçut Orion baignant dans une mare de sang sur le sol froid de son propre temple. Au dessus de lui, un sinistre individu s'apprêtait à l'achever. L'inconnu piétina la main d'Orion avant de lui cracher au visage.

- Et bien cher maitre ? Pas de réparties pompeuses ? Pas de leçon de morale ? Où sont vos longs discours pénibles sur la justice et les bonnes manières ?! Vous m'avez habituer à mieux !

Après avoir éclater d'un rire malveillant, l'inconnu se tourna vers Milan et haussa un sourcil. Après avoir dévisager le jeune Saint, un sourire mauvais éclaira ses traits.


- Non mais je rêve ?! Quelle surprise de me revoir à cet âge ! Viens ici gamin ! Viens cracher toi aussi sur ce maitre pitoyable et pénible ! Tu vois ?! Plus besoin de l'écouter ! Je... enfin nous allons faire comme bon nous semble ! Plu d'entraves, ni de sermons ! Libre de nous amuser !

Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Jeu 2 Fév 2012 - 23:02

Du vent ! Rien que du vent ! Voilà ce qu’était le gamin ! Il s’était évaporée comme de la fumée ce qui fut quand même plus agréable qu’une tête décapitée qui roule jusqu’à vos pieds. Le cosmos de sa main disparu et il vit une grande lumière puis se sentit chuter dans le vide, voir même le néant. Était-il mort ? Son attaque avait-elle ratée grâce à une illusion du gamin ce qui avait causé sa perte. Il entendit la voix d’Orion ce qui le rassura déjà un peu. A moins que son maître ait acquis le pouvoir de parler au mort, il était toujours bel et bien vivant. Il avait apparemment réussit à maîtriser le « couper les vagues de la mer » après le « couper de la terre ». Il ne lui restait donc plus qu’une seule phase à maîtriser le « couper le ciel » qui faisait appel à son sens de la justice. Intéressant mais ce n’était pas super dans sa position actuelle. Devait-il couper le vide ? La réponse à sa question prit tout son sens lorsqu’il heurta une surface froide qui n’était autre que le sol de la maison du Bélier. Bizarre ? Il était déjà de retour à la maison ? Il n’eut pas le temps de se poser d’autres questions car il fut emporté par le souffle d’une attaque qui l’envoya percuté un mur. L’Hydre se releva, n’ayant encaissé que des dégâts superficiel. Il avança et découvrit une scène incroyable. Orion était allongé sur le sol baignant dans une mare de sang (le sien d’ailleurs). Un homme se tenait au-dessus de lui et prenait un malin plaisir à cracher sur son maître tout en lui écrasant la main. L’homme avait quelque chose de familier mais surtout une classe incroyable et presque divine ce qui marqua tout de suite le Sethni. L’individu désignait le lieur d’étoile par le mot « maître ». Depuis quand Orion avait-il un nouvel élève ? L’inconnu invita ensuite Milan à cracher sur Orion, l’invitant à la décadence et d’autres choses assez intéressantes. Le mot jeune le frappa comme une épée en plein cœur.

( « Maître » ? « Moi jeune » ? Ca ne peut dire qu’une chose … ce type c’est moi dans le futur ? Ou un moi alternatif ou je ne sais quoi ! En tout cas son armure à l’air chouette par contre la couleur est bonne à jeter ! On dirait une couleur digne … d’un Spectre ? Comment pourrais porter une tel couleur ? C’est impossible … !)


L’Hydre regarda successivement Orion, puis l’inconnu, Orion puis l’inconnu. Il ne dit rien pendant quelques secondes avant de s’agenouiller auprès de son maître laissant du cosmos s’échapper de sa personne pour rejoindre le corps d’Orion. Il se releva ensuite en souriant, puis il cracha au pied du Milan du « futur ».

- Tu n’es pas moi ! Tu n’es qu’une pâle copie de moi ! Une version ratée juste bonne à nettoyer les latrines du sanctuaire avec sa langue. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé, ni pourquoi je suis devenu comme ça mais jamais je n’oublierai ce que le Sanctuaire à fait pour moi, ce qu’il m’a apporté, ce qu’il m’a donné ainsi que mon serment envers Athéna. Mon maître est peut-être un donneur de leçon mais c’est un homme bon, loyal et juste qui sert Athéna du mieux qu’il le peut. Tes fautes sont trop graves pour rester impunies. Je ne vois qu’une solution pour réparer le mal que tu as fais : ta mort. Pas par colère, pas par vengeance, pas par envies personnelles mais seulement pour la justice. Apprête-toi à expier tes fautes commises, vieux-moi !

L'ennemi était peut-être plus expérimenté et plus fort mais il avait perdu tout honneur et tout sens de la justice. Le cosmos de Milan se mit à irradier, le violet s'intensifiant de plus en plus. Il finit par disparaître ne restant plus qu'autour de son bras droit.

- Tu es le mal incarné et je vais te pourfendre en te coupant tes racines maléfiques !

D'un geste rapide et puissant, Milan abattit son bras en direction de la version maléfique et plus âgée de lui même. Son bras était la justice, quel allait être la sanction pour son adversaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Ven 3 Fév 2012 - 18:10

Sans trace d'affolement ou de surprise, le Milan-futur intercepta le coup de son jeune homologue de son propre bras. Se mouvant à une vitesse équivalente à celle d'Orion, il frappa alors le Milan-jeune d'un puissant coup de pied qui l'envoyer valser dans les airs.

- Moi ? Le mal incarné ? Ne sois pas stupide voyons. Je suis juste toi dans quelques années. Si tu m'insultes, tu te blesse toi même.

Le Milan-futur s'approcha alors d'Orion, toujours allongé sur le sol et le souleva par la gorge.

- Pas encore mort vieille charogne ? Allez raconte moi de nouveau ce que tu sais sur mon père ? Allez !

A moitié étouffé, le malheureux chevalier d'or du Bélier tenta d'entrouvrir un oeil.

- Milan... Je t'en prie...

Le Capricorne sombre jeta alors son mentor contre un pilier tel un vulgaire sac encombrant. Il se tourna alors vers le Milan-jeune.

- Tu ne t'es jamais demandé qui était ton... notre père ? Bien sur que si ! D'où crois tu que vient cette colère qui t'envahit souvent ? Cette arrogance ? Cette révolte permanente ? Notre cher vieux maitre si sage et aimable nous a longtemps dissimuler la vérité ! Soit disant pour nous protéger...

Il s'approcha alors d'Orion et lui flanqua un coup de pied dans les côtes.

- Et toi vieux chacal ?! Qui te protèges maintenant ?! Allez ! Défends toi ! Assumes donc tes mensonges !

Malgré la douleur, Orion se releva en prenant appui contre le pilier de son propre temple.


- Je... Je ne peux pas... Tu restes mon disciple...


Une grimace de dégout défigurant son visage livide, le capricorne noir effectua un geste presque imperceptible tant il fut rapide. La tête d'Orion tomba sur le sol dans un bruit mat alors que sa magnifique armure se couvrait de son sang.

- Alors petite tête ? Tu as compris ? Tu peux faire le fier aujourd'hui mais je suis celui que tu deviendras quand tu t'apercevras de la supercherie dans laquelle te plonge les imbéciles du Sanctuaire et notre propre maitre. Alors entraine toi, bas toi de ton mieux, deviens le plus fort possible pour pouvoir faire ce qu'il te plaira le moment venu... Comme moi !
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Ven 3 Fév 2012 - 19:09

Milan retomba lourdement sur le sol quelques mètres plus loin. Ok, le futur Milan était bien plus fort et plus expérimentés. Il en avait maintenant la certitude. Il n’y avait qu’à voir comme il avait paré l’attaque du chevalier de bronze de l’hydre pour s’en rendre compte. Ça n’allait pas être une mince affaire de l’arrêter dans sa folie meurtrière. Le jeune guerrier se releva et aperçu une fléché dorée, ou plutôt Orion qui filait vers un pilier, propulsé par l’incroyable force du Capricorne sombre qui parlait à présent du père de Milan. Qu’est-ce que tout ça pouvait bien venir faire sur le tapis ? Son père, le marchand italien n’avait rien avoir avec cette histoire. Pourquoi voudrait-on le protéger d’un inconnu dont il n’avait aucun souvenir et à qui il ne pensait quasi plus depuis quelques années ? Quelle vérité ? Comment une telle chose aurait pu le transformer en une version aussi hideuse de lui-même capable de tuer son propre maître et de faire de la psychologie de comptoir. Milan s’approcha des deux protagonistes et remarqua qu’Orion s’était relevé, faisant face à la situation avec courage, vertu, respect et dignité comme toujours. Malheureusement cela ne dura pas. D’un geste rapide le Milan du futur lui trancha la tête qui retomba inerte sur le sol. Ce n’était pas possible ! Comment avait-il pu en arriver à tuer son propre maître ? C’était impensable ! Il se moquait de la vérité, de son père, du fêta. Ce qui le bouleversait en ce moment c’était la perte d’Orion et rien d’autres. Une larme fine et mince coula de son œil droit, suivie par une autre à son œil gauche. Cela ne pouvait pas se terminer ainsi. Orion devait vivre jusque 100 ans et radoter sur le bon vieux temps et toutes des choses du genre et pas finir décapiter comme un chien devant sa maison par son propre disciple passé à l’ennemi.

- La seule supercherie que je vois ici c'est toi. Orion avait donc raison sur toute la ligne. Je suis totalement immature et l'âge ne fera qu'empirer les choses. Tu parles de mensonges. Il s'agit peut-être de mensonges ou alors d'une vérité que je ... que TU n'a pas pu assumé. A en juger par ton armure ... ou surplis je crois que c'est le nom exact, tu as du aller pleurer dans les robes d'Hadès en oubliant totalement Athéna. Tu ne fais pas vraiment ce que tu veux, tu es l'esclave de tes émotions. Un pantin ... voilà ce que tu es, un pantin dangereux mais un pantin quand même.


Milan s'approcha du corps d'Orion sans même accorder un regard à sa copie et il croisa les bras du cadavre sur son ventre. Il ramassa avec précaution la tête de son maître, qu'il plaça délicatement là où elle devait être. Ce n'était pas parfait mais l'idée de voir son maître éparpillé en plusieurs morceaux ne l'enchantait pas.

- Finalement tu n'es pas si différent de notre père. Tout comme lui tu as abandonné ceux qui te sont chers. Orion était ton maître, mais aussi ton ami. L'une des personnes qui t'as accordé le plus d'attention au cours de ta misérable existence et tout ce que tu trouves pour le remercier, c'est de répandre son sang sur le sol sacré du Sanctuaire. Te rencontrer m'auras au moins permit d'apprendre une chose : dorénavant, je sais ce que je ne veux jamais devenir.

Ses griffes sortirent de son armure et son cosmos s'embrasa d'un seul coup. Il bondit sur le Spectre, faisant mine de frapper avec les griffes de sa main gauche pendant que sa droite embrasée de cosmos frappait juste après pour couper en deux ce mécréant. Il était prêt à mettre sa vie en jeu pour la justice et l'honneur d'Orion. Il s'était sacrifié et avait finit sa vie sur un échec. Il ne pouvait tolérer cela.
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Ven 3 Fév 2012 - 20:49

L'observateur invisible aurait eu le temps de voir un éclat doré illuminait le bras de Milan avant que ce dernier ne pourfende son moi-futur. Les yeux exorbités, ce dernier se sentit tomber en arrière. Mais de manière étrange, un mince sourire ourla ses lèvres.

- Tu viens d'apprendre "Couper le ciel"... Pas mal petit... je suis doué quand même... Mais... Notre Père... N'est pas celui auquel tu penses... Nous sommes toi et moi des marionnettes...

Le corps coupé en deux par l'attaque de Milan, son homologue tomba près du corps mutilé de son mentor. Dès qu'il toucha le sol, le décor se mit à tournoyer. Milan sentit alors le sol se dérober une nouvelle fois sous ses pieds et il sombra dans les ténèbres...

Milan ==> http://www.saint-anthologie.com/f39-le-temple-du-capricorne
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4787


Caractéristiques
Vie Vie:
309/309  (309/309)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   Ven 3 Fév 2012 - 21:20

De quoi parlait-il ? Le père de Milan n’était pas un simple marchand italien ? Milan était une marionnette ? De qui pouvait-il l’être ? Qui tirait les ficelles ? Pourquoi son moi du futur n’allait-il pas droit au but au lieu de parler de façon énigmatique ? Trop de questions peu de réponse. Il faudrait qu’il en parle à Orion … quoique … ce n’était peut-être pas pendant l’entrainement qu’il devrait le faire. Plus important encore ? Résisterait-il à la vérité ou deviendrait-il lui aussi un suppôt des enfers comme son futur lui ? Le destin était-il écrit d’avance ou pouvait-il le changer ? Le sourire de sa copie lui fit froid dans le dos. Il le vit couper en deux. Comme il l’avait annoncé, Milan avait réussi cette troisième épreuve. En toute logique il maîtrisait donc l’attaque qu’Orion avait voulu lui enseigner. C’était fantastique ! Il s’était finalement montré à la hauteur des espérances de son maître. Il méritait bien un bon verre de vin et un morceau de fêta pour fêter ça en compagnie d’Orion. L'entrainement n'était cependant sûrement pas encore finit. Allait-il se retrouver encore dans un autre monde ou en Sibérie ? Milan espérait qu'il irait dans un endroit un peu plus chaud cette fois-ci car la chaleur de sa Grèce natale commençait réellement à lui manquer.

( Hein … qu’est ce qui se passe ? Non pas encore … après les trous noirs, c’est le sol. Je collectionne les disparitions louches ces temps si. Ça commence à devenir une habitude des plus gênantes mais bon, je suis un Saints d’Athéna. Plus rien ne me fait peur !)


C'est reparti pour un tour ! Milan sombra dans les ténèbres comme lorsqu'il était arrivé il y avait quelques dizaines de minutes dans la maison du Bélier. Allait-il encore faire un voyage temporel où il apprendrait des choses sur son passé ou allait-il simplement retourner d'où il venait ? La suite au prochain épisode de la vie de Milan !

Arrow Maison du Capricorne
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les épreuves de Milan = Second entrainement, s'endurcir
» AC Milan
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» La grande finale : Liverpool vs Milan AC
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-