Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Ven 13 Jan 2012 - 18:11

Arrow Temple du Bélier

Orion avait eu le loisir de réfléchir durant le voyage qui l'avait mener de Grèce jusqu'à Jamir. D'après les rumeurs que le jeune homme avait entendu, ce lieu demeurait le refuge et le sanctuaire des chevaliers d'or du Bélier et ce depuis les temps mythologiques. On racontait même que pour revêtir cet habit sacré, il fallait être issu d'un survivant du fameux continent de l'Atlantide. Ce genre de fable avait fait sourire le Cristal saint. Mais il aurait tout le temps de déméler le vrai du faux et de découvrir les secrets de Jamir s'il survivait à son entrevue avec Bisione.
Orion aurait dû être rassuré et sûr de lui. Il revenait auprès de son maitre en vainqueur. Non seulement, il avait obtenu de manière honnête les mèches de cheveux d'Irène et d'Angèle mais il avait de surcroit survécu à une rencontre entre les Olympiens et Chaos aux cotés de deux compagnons de valeur. Et pourtant au vu de la dernière entrevue entre le chevalier d'or du Scorpion et son futur disciple, Orion avait de quoi s'inquiéter. Les conseils d'Angèle lui revinrent en mémoire. Il devrait se montrer ferme et confiant en lui sans se laisser décontenancer par Biscione.
A peine eut-il poser le regard sur la haute tour de Jamir que ses inquiétudes s'envolèrent. Ce lieu semblait vivant et si familier... Orion se sentait chez lui. Un sentiment de calme, d'apaisement l'envahit comme si le lieu même lui souhaitait la bienvenue. Pour la première fois, même la douleur lancinante en provenance de son orbite vide se calma. Orion s'avança d'un pas lent et contempla de longues minutes la bâtisse impressionnante. Il ne lui restait plus qu'à attendre Biscione. Peut être même que ce dernier se trouvait déjà à proximité, l'observant en cachette. Ce genre d'attitude n'aurait pas vraiment étonné Orion de la part du Grand Pope.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Sam 14 Jan 2012 - 10:55

* Un vampire *

C'était ce à quoi pensait le grand pope en arrivant à Jamir. Il repensait à la discussion qu'il avait eu avec Seika. Qu'elle ne le connaisse pas, à la rigueur il pouvait un peu le comprendre car le plus important dans la formation d'un nouveau chevalier c'était sa résistance au combat pour pas qu'il se fasse tuer lors de la première mauvaise rencontre mais de là à le prendre pour un vampire, il y avait quand même une sacré différence.

D'ailleurs, il se demandait si cette rencontre était réelle car il venait de vivre des choses assez incroyable ces derniers temps avec sa téléportation du sanctuaire au palais du grand pope sans pouvoir réagir. Ensuite il avait de nouveau changé d'endroits sans savoir comment il avait fait ni même pourquoi pour se retrouver dans un endroit sombre et inconnu avant de se réveiller dans le cimetière en compagnie de la jeune chevalier d'argent.

Biscione se posait donc la question de savoir s'il était dans la réalité ou s'il était sous l'influence d'une certaine illusion comme cela avait déjà été le cas par le passé. Il penchait quand même pour la première solution car contrairement aux premières téléportations, cette fois-ci, il avait décidé lui même de se rendre à Jamir et de confier une mission à la jeune femme. Il espérait qu'elle la mènera à bien et surtout rapidement car il n'avait pas trop l'intention de rester trop longtemps à ne rien faire car il voulait se rendre de nouveau en enfers pour essayer de glaner plus d'informations sur ce qui lui était arrivé avec ces fameux trous noirs de téléportation.

Arrivé à Jamir, le chevalier d'or décida de rester à l'extérieur et de ne pas attendre Orion à l'intérieur de la grande tour faisant la réputation des lieux. Il repéra une pierre un peu à l'écart qui était baigné par le soleil et décida de s'y assoir. Il ferma ensuite les yeux pour se concentrer et méditer sur tous les évènements qui venaient de se produire. C'était une de ses techniques pour savoir quoi faire par la suite. Il ne restait plus qu'au chevalier Cristal à arriver.

Ce dernier devant lui rapporter deux mèches de cheveux. Une d'Irène et une d'Angèle, le grand pope avait hâte de savoir comment le jeune homme s'y était pris car il savait très bien que les deux golds n'allaient pas le lui donner comme ça.

Après un certain temps, Biscione pu constater que le message était finalement arrivé car le jeune disciple de ce dernier arriva et il ne marqua pas vraiment de points par rapport à son mentor car il le nia directement trop occupé à admirer les lieux où il se trouvait.


- Le simple fait de chercher deux petites mèches de cheveux t'a rendu aveugle que tu ne salues même plus le grand pope ? fit le grand pope en se levant et en se rapprochant d'Orion mais comme ce dernier lui était de dos, il ne pouvait pas voir la blessure que ce dernier avait à un de ses oeils.

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Sam 14 Jan 2012 - 11:14

- Le simple fait de chercher deux petites mèches de cheveux t'a rendu aveugle que tu ne salues même plus le grand pope ?

Et allez... ça commence...

Orion fit un effort surhumain pour ne pas soupirer d'agacement. Biscione n'avait décidément pas changer d'attitude. Mais le Cristal saint s'y était attendu. Il se retourna avec lenteur et dévisagea son mentor de son oeil unique. Bien malgré lui, Orion était heureux de revoir Biscione en bonne forme. Surtout après les événements déconcertants de ces derniers jours. Pourtant, pas un sourire ne vint flotter sur les lèvres du lieur d'étoile. Biscione venait de lancer les hostilités et Orion ne comptait pas rentrer dans son jeu.
Après s'être incliné avec raideur devant son mentor, Orion sortit de sous sa cape les deux mèches de cheveux convoités par le Grand Pope. Il les lui tendit sans autre cérémonie.

- Je suis également ravi de vous revoir en bonne forme. Comme vous me l'aviez commander, voici une mèche de cheveux appartenant à Irène du Lion et une autre offerte par Angèle du Sagittaire.

Orion anticipa la question qui ne manquerait pas de lui être posée. Biscione avait probablement assister à l'obtention des dites mèches mais dans le doute, Orion préférait lui décrire les évènements.

- Angèle m'a mis à l'épreuve dans un duel que j'ai remporté selon ses critères. ma récompense fut donc ce présent. Concernant Irène, nous nous sommes retrouvés à combattre cote à cote suite à l'apparition d'un trou noir qui a emporter tous les résidents du sanctuaire. Avec mon disciple Milan de l'Hydre, j'ai participé au combat contre un dénommé Chaos et Irène m'a récompensé en m'offrant cette mèche. J'ai donc rempli ma part de notre marché. Il va de soit que je n'ai pas révélé la raison pour laquelle j'avais besoin de ces cheveux...

Orion se prépara aux probables reproches ou moqueries qui allaient immanquablement tomber. Biscione se ferait un plaisir de nier ou de rabaisser les faits d'armes de son disciple. Comme durant leur dernière entrevue, aucun argument, aucune parole ne trouverait grâce à ses yeux. Orion en était persuadé. Le comble de l'ironie fut atteint lorsque le Cristal Saint se dit intérieurement que même la perte de son oeil ou les blessures encore visibles qu'il avait récolté en accomplissant son devoir de chevalier et en luttant de toutes ses forces aux cotés des dieux de l'Olympe pouvaient être des sujets de moquerie pour le Grand Pope impitoyable.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Sam 14 Jan 2012 - 16:15

Au son de la voix de son maitre, Orion se retourna pour lui faire face et visiblement il n'avait pas l'air plus enchanté que ça de revoir celui-ci. Par contre pour le grand pope, ce fut une première surprise car son disciple n'avait plus qu'un oeil. Bien entendu, il ne montra nullement celle-ci à ce dernier mais il ne comprenait pas comment il avait pu se faire ça alors qu'il ne devait avoir rencontré qu'Irène et Angèle, deux chevaliers d'or.

* J'espère que ce n'est quand même pas Angèle qui l'a mis dans cet état-là. * pensa-i-il en songeant à la jeune femme et au fait qu'elle était de temps en temps un brin explosive.

Orion s'inclina devant Biscione et lui tendit les mèches de cheveux qu'il avait du récolter. Il expliqua ensuite comment il les avait obtenu mais ça n'intéressait pas le grand pope.


- Tu peux garder ces mèches de cheveux, je ne suis pas pervers ni fétichiste pour vouloir des mèches de cheveux de femmes. Tu peux également garder tes explications pour toi même, je préfère me faire ma propre opinion.

Le chevalier d'or du Scorpion s'approcha du chevalier d'argent. Il plaça sa main sur son front et un petit scorpion sortit du corps d'Orion qui ne sentait rien du tout. Biscione recula de quelques pas tout en ne tournant pas le dos à son élève. Il regardait le scorpion qui se tenait dans la paume de sa main.

Il referma celle-ci et une lumière dorée apparue tout autour et quand le gold rouvrit sa main, la bestiole avait disparu mais Orion pour voir quelque chose bouger sous la peau de son maitre et qui se déplaçait de sa main vers son épaule et qui continua jusqu'à son front. Là la lumière réapparu et un scorpion se dessina comme s'il s'agissait d'un tatouage.


- Laisse moi quelques minutes. fit Biscione à Orion d'un ton qui disait bien qu'il ne fallait surtout pas l'interrompre.

Le plus haut représentant d'Athéna se concentra pour voir ce que son jeune disciple avait fait pour réussir la mission qui lui avait été confié. Il vit alors la rencontre entre Orion et Angèle et la façon dont il avait obtenu sa mèche, il vit ensuite la rencontre entre son disciple et la chevalier d'or du Lion et tout ce qui s'en suivi lorsqu'ils constatèrent sa disparition et les différents évènements qui en découlèrent comme la perte de son oeil suite à une rencontre avec des spectres, et les combats qui furent menés un peu partout comme dans son temple qui fut détruit par l'Athéna Exclamation des trois chevaliers femme du sanctuaire.


- Je vois. furent les seules paroles de Biscione lorsqu'il rouvrit les yeux au bout d'un silence long d'au moins une bonne dizaine de minutes.

Il se mit à marcher vers Orion mais il le dépassa sans rien dire, il se dirigeait vers un énorme rocher. Il posa ses mains dessus et soupira fortement avant de le frapper avec son poing droit. Rien ne se passa dans un premier temps, puis le rocher disparu dans un tas de poussière pulvérisé par le coup qui venait de lui être porté.

Le grand pope était sur le point d'exploser car il y avait une multitude de sentiments. Il y avait la joie et la fierté de voir comment ses chevaliers avaient participé au sauvetage de la terre et surtout la façon dont Orion avait évolué car c'était une preuve qu'il ne s'était pas trompé il y a quelques années en Sibérie lorsqu'il l'avait sauvé. Il y avait aussi l'incompréhension et l'amertume d'avoir été écarté de ce combat sans même savoir qu'il existait alors qu'il aurait tellement voulu participer à une bataille qui deviendrait légendaire, il en était sur. Et ce dernier fait le rendait furieux car il aurait voulu combattre aux côtés de ses compagnons et surtout de son disciple lorsqu'il avait croisé la route des spectres qui à l'accoutumé se sont montrés lâches dans leurs actions vis-à-vis d'un athénien rompant ainsi le traité de non-agression qu'ils avaient eux-même voulu.

Biscione s'en voulait aussi terriblement de ne pas avoir pu éviter les blessures qu'Orion arborait et il se souvenait de sa rencontre avec le juge Alessio qui lui disait détenir l'oeil d'un saint.


* Ainsi ce mécréant disait vrai * pensa le grand pope en songeant à cette rencontre lorsqu'il s'était retrouvé dans le palais du grand pope.

Biscione respira un grand coup pour essayer de se calmer et de ne pas montrer sa fureur à Orion même s'il n'y arrivait pas vraiment. Il l'avait fait venir pour une bonne raison à Jamir et ce qu'il avait vu le confortait dans son choix.


- Que veux-tu de ma part maintenant ? demanda-t-il d'un ton sec au jeune homme.





----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Sam 14 Jan 2012 - 16:38

Orion resta de marbre. Seul le léger tremblement de ses mains moites témoignait de son impatience. Biscione se moquait bien de ses dires. Il tenait à visualiser de lui même tous les actes qu'avait réalisé Orion. Le jeune homme prit cela comme un nouveau manque flagrant de confiance. Lorsque Biscione eut terminé son analyse du mouchard qu'il avait implanté en son disciple, il se contenta d'un vague "Je vois".
La réaction qui s'en suivit prit Orion totalement au dépourvu. L'espace d'un instant le jeune Silver crut que ses actes avaient déplut au Grand Pope au point que ce dernier soit contraint de détruire un rocher pour éviter de frapper son disciple. Mais Orion se tenait prêt à défendre sa vie.
Avec un effort dont Orion lui fut gréer, Biscione parvint à calmer sa fureur mal contenue. Du moins en apparence.
Mais Orion n'était pas au bout de ses surprises. La question suivante du chevalier d'or du Scorpion lui fit hausser un sourcil. L'espace d'un instant, le Cristal saint se demanda s'il avait mal entendu. Biscione venait de lui demander... ce qu'il voulait ?! Ironie ? Sincérité ? défi ?
Orion décida d'être fidèle à lui même et de jouer franc jeu.

- Tous mes actes jusqu'à présent n'étaient tournés que vers un seul objectif. Devenir votre élève pour avoir un jour la chance de revêtir l'armure d'or du premier gardien: celle du Bélier.

Pour corroborer la sincérité de sa demande et par respect pour Biscione, Orion posa un genou à terre et baissa la tête quelques instants. Lorsqu'il la releva, son oeil unique renvoya sa volonté et son désir ardent d'atteindre ses visées.

- Ce que j'attends de vous désormais... Voila une question à laquelle je ne m'attendais pas. Et pourtant la réponse coule de source. Jugez moi sans préjugés. Selon mes actes et la sincérité de ma volonté à servir Athéna. Testez moi, enseignez moi si besoin les connaissances que vous jugerez insuffisantes et permettez moi de réaliser mon rêve. Mais n'est ce pas déjà le véritable rôle d'un maitre envers son disciple ?

Orion jouait carte sur table. Au vu de sa réaction précédente, Biscione pouvait s'en prendre à lui sans autre forme de procès. Mais au final qu'importe. Orion prônait la franchise et l'honnêteté en toute circonstance. Les enseignements qu'il véhiculait à Milan, son propre disciple, depuis déjà quelques temps devaient également s'appliquer à lui même.
C'est donc avec appréhension mais sans détourner le regard qu'Orion attendit la réponse de son mentor. Sa volonté ne se briserait plus jamais face à cet homme ! Ni face à nul autre !
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Mar 17 Jan 2012 - 10:24

Biscione avait provoqué encore une fois le jeune Orion qui voulait plus que tout devenir son disciple. Il lui avait demandé ce qu'il voulait alors qu'il connaissait très bien la réponse mais la réaction du jeune homme lui fit plaisir sans bien entendu qu'il n'en montre le moindre signe. Ce dernier s'agenouilla mais ne quitta pas le grand pope des yeux. Il voulait l'avoir comme mentor et progresser pour pouvoir rejoindre l'élite des chevalier d'Athéna et obtenir l'armure d'or du Bélier. Son plaidoyer était vraiment convainquant mais le grand pope s'était aussi juré de ne plus prendre de disciple depuis ce qui était arrivé à Dimera car il s'en était toujours voulu pensant qu'il ne l'avait pas assez bien formée. Il resta un long moment à repenser à tout ça tout en regardant ce pauvre Orion en train de souffrir dans la position inconfortable qui était la sienne.

- Je suis d'accord avec ton discours mais avec tous les chevaliers présents, pourquoi vouloir absolument quelqu'un qui ne veut pas de toi comme élève ? N'est-ce pas un peu masochiste comme démarche ?

Biscione soupira car il était clair que le jeune homme ne changerait pas d'avis et qu'il voulait absolument du gold du Scorpion comme maitre. Dans un sens, ça flattait son orgueil mais il ne savait pas trop comment faire pour ne plus reproduire les erreurs du passé et donc il essaya encore de le décourager.

- De plus, tu es bien orgueilleux de penser que tu es assez fort pour prétendre devenir un chevalier d'or. Il me semble que j'ai déjà répondu à cette question non ?

Biscione voulait tester Orion en lui rappelant leur dernière conversation. Il avait bien compris que ses paroles de l'époque avaient vraiment fait du mal au jeune silver et il voulait voir si ce dernier s'était endurci sur ce point ou pas.

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Mar 17 Jan 2012 - 17:13

Orion resta impassible face aux tentatives de déstabilisation de Biscione. Une fois encore, le Grand Pope tentait de le provoquer, de mettre à mal ses convictions en le rabaissant. Mais ce qui avait tant affecter Orion lui semblait désormais un lointain souvenir. Qu'aurais dit son disciple Milan en de telles circonstances ?

" Euh, tu as tuer son chien dans une autre vie pour qu'il t'en fasse autant baver ?"

En pensant à son disciple survolté, Orion retint un sourire bienheureux. Toujours à genou, le Cristal saint répondit d'un ton neutre et calme.

- Depuis peu, j'ai été confronter à des ennemis effroyables. Comme vous le voyez je n'en suis pas sorti indemne. Néanmoins durant ces combats, j'ai acquis de l'expérience. Je me suis rendu compte que les chevaliers d'or demeurent des hommes et des femmes de chair et sang sous leur armure de vertu. J'ai tendu la main à Angèle, j'ai prêter mon épaule à Irène alors qu'elle menaçait de rendre les armes. Pour être honnête, je me sens leur égal. Et si j'ai combattu Chaos, c'est uniquement parce que la lionne d'or m'a juger digne d'être son frère d'arme le temps d'un combat. N'y voyez nulle arrogance mais c'est mon ressenti. Mais pas un seul instant, je n'ai eu la sensation de me hisser à votre niveau. Vous restez pour moi le modèle à atteindre. Que vous le vouliez ou non, je n'envisage prendre nul autre maitre que vous. Si je me suis battu avec tant de hargne, de volonté c'est pour une part dans le seul but de me sentir digne de votre enseignement, Biscione. Pour que vous soyez fier de moi.

Orion se releva alors sans quitter le Grand Pope du regard. Il venait de parler avec franchise, tel un livre ouvert. Il resta là, immobile à dévisager son maitre d'un oeil où la sincérité resplendissait. Soudain, le cosmos d'Orion s'embrasa. La température chuta aussitôt et le sol se mit à geler à plusieurs mètres autour de lui. Mais l'expression du cristal saint ne changea pas. Nulle hostilité ou nul défi. L'intensité du cosmos du jeune homme grandit pour largement dépasser ses anciennes limites. Tout à sa concentration, Orion parvint à atteindre le Septième sens, l'ultime cosmos. Sa maitrise de ce pouvoir ne saurait rivaliser avec les plus puissants chevaliers d'or mais Orion venait de prouver qu'il venait de transcender son statut de Silver Saint. Il reprit alors du même ton empreint de respect et de franchise.

- Vous pouvez le sentir, mes combats ont forger ma cosmos-énergie. Certes, ma puissance n'est rien face à de vaillants chevaliers tels Irène, Angèle ou Scareface mais je peux affirmer sans orgueil qu'aujourd'hui, mes pouvoirs égalent voire dépassent ceux de Bérénice des Poissons ou même ceux de Bridgess de la Vierge. Si je ne peux vous remercier par des mots, je le fais en vous montrant à quel point j'ai évoluer et muri dans le seul but d'être digne de votre respect.

Orion se permit alors un léger sourire complice. Une marque d'affection et de proximité qui lui semblait naturelle envers cet homme qui l'avait certes rabaisser et mis plus bas que terre mais qui cachait bien maladroitement ses véritables sentiments. Orion voulait croire que Biscione cherchait à masquer son humanité.

- Si j'en suis là aujourd'hui c'est grâce à ceux qui ont crut en moi. C'est aussi pour eux que je suis devant vous. J'ai un disciple qui m'attend. Si je n'arrive pas à évoluer, à me surpasser, à rester pour lui l'obstacle qu'il doit franchir pour atteindre les sommets, quel maitre serais je donc ?! Pour lui, comme pour Irène, Angèle, Ash, Kakyo, je me dois de tenir bon. Que vous me rejetiez ou non, cela ne changera pas mon objectif. Je garderais la maison du Bélier pour être le premier rempart contre les envahisseurs. Mon poing se lèvera envers les Spectres ou tout autre ennemi d'Athéna. A vous seul de décider si je suis digne de poursuivre ma route ou si je devrais affronter l'avenir en l'état. L'armure d'or du Bélier m'a déjà sauver une fois. Lorsque j'étais proche de la mort, elle m'est apparue et m'a donner le courage d'avancer. Je considère donc qu'il ne me reste plus qu'à obtenir votre respect pour pouvoir avancer désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Mer 18 Jan 2012 - 16:50

Biscione avait posé une simple question à Orion et il ne s'attendait pas vraiment à un tel flux de paroles pour la réponse de son jeune disciple. Ce dernier resta au moins cette fois-ci calme et stoïque devant les paroles rabaissant du grand pope. Au contraire, ses paroles étaient sensées et pleines de sagesses. Sa petite démonstration avec son cosmos impressionna également son mentor et c'est vrai qu'il avait l'air plus impressionnant que certains chevaliers d'or comme il l'avait mentionné.

- Belle petite démonstration mais bon la glace, je la préfère dans mon verre ...

Biscione fit éclater son cosmos qui fit voler en éclat la glace qui s'était formée autour d'Orion ... Le grand pope se rapprocha de son disciple.

- Tu continues à te montrer orgueilleux jeune homme ... Comment peux-tu oser dire que tu es meilleur que des chevaliers d'or ?

Le chevalier d'or donna ensuite une pichenette sur le front d'Orion avant de reculer de quelques mètres tout en continuant à lui parler.

- Tu me veux comme maitre, ok et bien je vais te donner un conseil. Méfie-toi des apparences car elles peuvent être trompeuses. Les deux chevaliers d'or que tu as cités ne sont pas aussi faibles que tu peux le croire. De même, un adversaire peut te faire croire que tu gagnerais sans problème pour ensuite te faire mordre la poussière car tu auras été trop présomptueux et pas assez prévoyant.

Tout en discutant, Biscione s'était dirigé vers un gros caillours sur lequel il s’essaya.

- Tu dis être prêt mais juste une petite question ? As-tu déjà tué quelqu'un de tes mains ?

Biscione venait de finir sa question que Milan le disciple d'Orion fit son apparition. Il se dirigea directement devant le chevalier d'or du Scorpion et s'agenouilla pour le saluer. Il se releva ensuite et fit face à Orion en se mettant en position d'attaque.

- J'ai fait venir ton disciple car pour moi l'un de vous deux est de trop. Seul un aura droit à une armure d'or, l'autre à la mort ... Allez-y et que le meilleur gagne, offrez-moi un beau spectacle.

Biscione frappa dans ses mains pour annoncer le début du combat entre les deux chevaliers. En réalité, Milan n'était pas vraiment-là, c'était une illusion de la part du grand pope qu'il faisait subir à son disciple pour voir comment il allait réagir dans ce genre de situation. Il lui avait porté son attaque lorsqu'il lui avait donné la pichenette sur le front mais il avait des détails qui devaient aider le jeune silver pour lui déterminer que c'était une illusion.

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Mer 18 Jan 2012 - 17:19

Orion ne fut pas vraiment surpris de la réponse de Biscione. Encore et toujours de la déstabilisation, de l'intimidation. Le Chevalier d'or du Scorpion venait d'amplifier son propre cosmos pour remettre son disciple à sa place. Habitué à ces manoeuvres rudes, Orion ne s'en formalisa pas. Comme toujours, Biscione jouait avec lui.
La pichenette du Grand Pope sur son front plongea Orion instantanément dans une attitude méfiante. La dernière fois que Biscione avait utiliser un geste similaire, le Cristal saint s'était retrouver avec un scorpion dans le crane.

- Tu dis être prêt mais juste une petite question ? As-tu déjà tué quelqu'un de tes mains ?

Orion sentit une boule naitre dans son estomac. La gorge sèche, le jeune homme se demanda l'espace d'un instant s'il devait révéler son plus noir secret à l'homme dont le seul plaisir semblait être de le déstabiliser. La décision s'imposa d'elle même.

- Effectivement... J'ai le sang de mon propre père sur les mains. je l'ai tuer le jour où j'ai découvert la présence du cosmos en moi.

Orion savait que cette révélation pouvait lui couter cher mais il restait persuader qu'une relation maitre-disciple devait se baser sur la franchise et le respect. Il refusait de mentir à Biscione ou de dissimuler ses actes passés, aussi affreux soient-ils.
L'arrivée de Milan prit le Cristal saint totalement au dépourvu.

- J'ai fait venir ton disciple car pour moi l'un de vous deux est de trop. Seul un aura droit à une armure d'or, l'autre à la mort ... Allez-y et que le meilleur gagne, offrez-moi un beau spectacle.

Orion resta muet d'horreur. Un tel combat à mort semblait impossible, improbable. L'attitude de Biscione qui semblait se régaler à l'avance du spectacle choqua Orion davantage que l'apparition de Milan.
Mais le Grand Pope venait de commettre une erreur. Une fois encore, il venait sans le vouloir de grandement sous-estimer son disciple. Orion ne bougea pas d'un pouce, le regard passant de Milan à Biscione. Un mince sourire désabusé se dessina alors sur ses traits fatigués.

- La relation maitre-disciple que nous avons tisser avec Milan est très précieuse à mes yeux. Elle s'est forgée par nos combats cote à cote et par l'acceptation de nos différences. Et...

Le sourire d'Orion s'effaça alors de ses traits alors qu'il tendait un index accusateur sur Biscione.

- Je peux affirmer que cet individu n'a rien à voir avec mon disciple, Milan Sethni de l'Hydre ! Ce dernier est agaçant, tête en l'air, survolté et irrévérencieux mais la convoitise et l'ambition sont pour lui des concepts inconnus ! Son âme est profondement pure et désintéressée. jamais, ô grand jamais, il ne lèverait la main sur moi et surtout dans le but d'obtenir une armure d'or ! Notre affection mutuelle va bien au delà de ce genre d'appât !

Orion s'approcha alors de "Milan" et se campa devant lui.

- Si je me trompe et que cet homme est bien Milan alors qu'il me tue sur le champ car j'aurais échoué en tant que maitre. Je ne mériterais ni l'armure d'or ni même mon titre de chevalier. J'ai une confiance aveugle en lui.

Le Cristal Saint reporta alors son attention vers Biscione et lui renvoya un regard empreint d'innocence et de conviction.

- Obtenir une armure d'or n'est pas un concours ou le résultat d'un duel entre frères d'armes. Il s'agit d'un résultat d'un long chemin basé sur l'effort, la conviction et l'honnêteté. Je suis navré mais je ne me prêterais pas à votre jeu malsain. Nous valons tout les deux mieux que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Jeu 19 Jan 2012 - 11:55

A la plus grande satisfaction du chevalier d'or du Scorpion, le jeune Orion ne se fit pas avoir par l'illusion que son maitre lui avait préparé. Il avait même réussi l'épreuve avec grande distinction et les paroles qu'il eu envers Biscione réconfortait encore un peu plus dans sa conviction qu'il avait fait le bon choix. Cependant, il voulait encore tester une dernière fois son jeune apprenti pour voir s'il allait arriver à le mettre en colère et ensuite il passerait à autre chose.

Tout en restant assis sur son rocher, il se mit à applaudir Orion


- Ce sont de belles paroles, ça m'en ferait presque couler une larme ... Mais bon, je pourrais facilement en déduire qu'en fait tu as peur de combattre et que tu es un lâche non ? Déjà avec ta mission en Russie qui n'était pas franchement une réussite ... A moins qu'il ne te faille un stimulant pour te battre ?

Biscione claque des doigts, de toute façon maintenant Orion savait que la personne qui se trouvait devant lui était une illusion alors ce n'était plus utile de jouer le coup subtilement. Milan se transformant en un chevalier d'or du Bélier mais en regardant de plus près, il était clair que ce n'était plus lui qui portait l'armure mais le propre père du silver saint qu'il avait tuer lorsqu'il était plus jeune.

- Tu l'as déjà tué une fois donc ça ne devrait pas trop te gêner de le faire une seconde fois.

Biscione se montrait particulièrement cynique et sadique vis-à-vis de son élève mais c'était le devoir d'un mentor que d'endurcir son élève. Enfin, il ne savait pas vraiment si c'était la bonne méthode mais il se devait de faire son maximum pour Orion.

En entendant la phrase du grand pope, le père d'Orion se retourna vers lui puis il fit face de nouveau à son fils avant de se jeter à genou devant lui et de l'implorer.

- Non s'il te plait, ne fait pas ce qu'il demande. Pourquoi l'as-tu fait la première fois.

- Oh c'est une très bonne question ça. Pour quelqu'un qui a de si beaux discours comme les tiens. Pourrais-tu répondre à sa question car pour un chevalier d'Athéna, tuer son propre père n'est-ce pas un peu contradictoire ?

Biscione y allait volontairement fort, il voulait pousser le jeune Orion pour passer à l'étape suivante. Il prenait des risques, il le savait mais il savait au plus profond de lui qu'il ne pouvait pas se tromper sur le jeune homme.

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Jeu 19 Jan 2012 - 16:10

Les paroles acerbes de Biscione résonnèrent tel un coup de fouet provocateur et douloureux.

- Ce sont de belles paroles, ça m'en ferait presque couler une larme ... Mais bon, je pourrais facilement en déduire qu'en fait tu as peur de combattre et que tu es un lâche non ? Déjà avec ta mission en Russie qui n'était pas franchement une réussite ... A moins qu'il ne te faille un stimulant pour te battre ?

Orion n'eut pas à réfléchir longtemps aavnt de répondre d'un ton qui se voulait neutre mais où la fatigue commençait à pointer.

- Sauf votre respect, de combien de preuves aurez vous besoin maitre Biscione ? Vous avez pu voir de vos yeux les nombreux combats que j'ai mener depuis notre dernière rencontre. Je ne pense plus avoir à justifier de mon courage devant vous. Je pense que mes actes dans votre maison ou aux cotés d'Irène parlent pour moi.

Soudain le faux Milan se transforma pour adopter une autre forme. Orion blêmit. Ses mains se mirent à trembler imperceptiblement alors qu'une lueur d'incrédulité venait de s'allumer dans l'iris de son oeil valide. Le sadisme de Biscione n'avait-il donc pas de limites ?! Faire appel à l'image de cet individu en particulier demeurait le pire supplice possible pour le Cristal saint. Ce type d'intervention ravivait des traumatismes qu'il s'efforçait d'oublier.
Pourtant, Orion parvint à garder une certaine contenance.

- Oh c'est une très bonne question ça. Pour quelqu'un qui a de si beaux discours comme les tiens. Pourrais-tu répondre à sa question car pour un chevalier d'Athéna, tuer son propre père n'est-ce pas un peu contradictoire ?

Orion sentit un profond découragement le gagner. De façon ironique, Irène avait également poser des questions sur le passé d'Orion mais tout en elle avait évoquer la compassion, la compréhension. A l'inverse, Biscione tachait de remuer le couteau dans la plaie déjà purulente. Orion laissa sa paupière se refermer et revit la scène tout en gardant le silence quelques instants. Lorsque son regard se posa à nouveau sur Biscione, ce dernier n'y vit briller nul doute, nulle hésitation.

- Cet individu n'est lui aussi qu'une illusion. Mon véritable père aurait très bien connu la raison de mon geste. Alors que j'étais encore enfant, il a battu à mort mon frère ainé. Il a rosser ma mère à tel point qu'elle aussi mourut des suite de ses blessures. Peu après mes dix ans, il a voulu mettre à mort les habitants d'un modeste village car ces derniers venaient de se révolter contre son autorité. Quand j'ai vu ses sbires se diriger vers les femmes, les enfants, les vieillards, j'ai pris leur défense et il m'a déclaré traitre moi aussi. Son propre fils.

Orion leva alors la main, paume vers le ciel. Une sphère de gel fit aussitôt son apparition et se mit à tournoyer.

- C'était la première fois que j'utilisais la Poussière de Diamant. C'est ironique, ne trouvez vous pas ?

Le jeune homme plongea alors son regard dans celui de son maitre pour être certain que ce dernier ne douterait pas de sa conviction ou de sa franchise.

- La justice dénuée de force n'est rien de plus qu'une vague idée. Ce monde est ainsi fait, Biscione. Si nous ne pouvons nous battre pour nos convictions, alors nos paroles ne sont que du vent. Je ne nierais jamais le sang que j'ai sur les mains depuis l'enfance. Je suis même prêt à payer le prix de mon crime le moment venu. Mais pas avant d'avoir été au bout de ce que je crois juste. Parfois nous devons tuer un homme pour permettre à d'autres de continuer à vivre, pour que les enfants jouent le matin venu et les vieillards continuent de profiter du temps que les dieux leur laissent sur cette Terre. En tant que chevalier, porter ce fardeau ne me pèse guère. Mon père a fait le choix de l'égoïsme, de la cruauté. Ce chemin ne pouvait le mener qu'à la mort. Nous sommes tous libre de choisir la voie du Bien ou du Mal. C'est au final le seul véritable choix que nous avons à faire dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Jeu 19 Jan 2012 - 17:55

Biscione restait imperturbable sur son rocher. Il écoutait, non il savourait plutôt les paroles du jeune chevalier d'argent mais il ne le montrait pas. Ce dernier réussissait toutes les épreuves que son mentor lui donnait. Il restait calme et concentré sur sa tâche, ne succombant jamais à l'énervement et de ce fait ne donnant pas l'avantage à son interlocuteur.

Le grand pope finit par se lever et il s'étira sans rien répondre à la tirade que venait de lui faire Orion. Après quelques minutes d'exercices et d'un lourd silence, il se plaça devant le lieur d'étoiles.


- Des paroles, toujours des paroles. Nous allons donc passer maintenant aux actes puisque tu veux être mon disciple allons-y. Si tu arrives à me toucher, je répondrais favorablement à ta demande.

Le grand pope se mit en position de défense et il commença à faire grandir petit à petit sa cosmos énergie.

HP : 350 pts
CS : 400 pts
Armure : 400 pts

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Jeu 19 Jan 2012 - 18:29


Le moment décisif était enfin venu.
Orion s'autorisa un sourire sincère. Le fait que Biscione lui accorde suffisamment d'importance pour le combattre demeurait la preuve que le Grand Pope considérait enfin le lieur d'étoile comme un véritable chevalier.
Ce dernier se mit également en position de combat et laissa son cosmos gagner en intensité. Orion avait déjà combattu Angèle et vu à l'oeuvre Irène. En toute logique, Biscione devait être plus puissant que ces deux vaillantes Saintes. Si Orion voulait réussir à toucher son mentor, il devait auparavant mesurer l'écart qui les séparait et jauger son adversaire. Surtout ne pas se précipiter au risque de commettre des erreurs.

- Je vous remercie de cet honneur, maitre. Croyez bien que je ne retiendrais pas mes coups.

Orion s'élança alors sans quitter Biscione du regard. Le Cristal Saint fit mine de frapper du poing le torse de son maitre mais c'était là une ruse. Orion utilisa ses dons de psyckokinésie pour propulser sur Biscione des rochers proches. Ainsi le Grand Pope serait pris entre deux feux: le poing de son disciple et les rochers. Une fois son attaque porter, Orion enchaina avec une série de coups de pieds et se recula d'un saut magistral de quelques mètres. Il créa alors une sphère de glace dans sa main droite et la fit exploser en direction de Biscione. Un véritable blizzard de glace s'abattit sur le Grand Pope.

Diamond Dust !
30pts de Cosmos. Attaque Moyenne.
Le Chevalier propulse des cristaux de glace à la vitesse du son.

Orion resta sur ses gardes. Il savait parfaitement que ce type d'attaque n'aurait que bien peu d'impact sur son maitre. Mais avec un peu de, chance, cela suffirait à lui faire révéler un peu de sa force gigantesque.


Armure = 270

Hp = 165
Cs = 205 - 30 = 175

Dégats infligés = 30 +5

Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Dim 22 Jan 2012 - 16:01

- Je vous remercie de cet honneur, maitre. Croyez bien que je ne retiendrais pas mes coups.

Biscione espérait bien que ce serait le cas, il n'avait que faire d'un disciple qui n'osait pas s'entrainer sans se donner à fond. De plus, s'il avait initier ce combat c'était pour se faire plaisir et évacuer un peu la frustration qu'il avait ressentie lorsqu'il avait constaté que pendant qu'il était trimballé d'un trou noir à un autre trou noir certains chevaliers eux affrontaient des adversaires d'un niveau affolant.

Le chevalier d'argent décida de passer à l'action et voulu frapper le grand pope avec son poing mais l'attaque manquait un peu de conviction et ce dernier n'eut pas de mal à contrer le coup tout en faisant exploser les pierres qu'il lui avait lancé dans le dos. Cependant Biscione du quand même un peu augmenter le niveau de vitesse de sa défense car Orion tenta de lui donner toute une série de coup de pied puis voyant que ça ne fonctionnait pas, il fit un saut arrière avant de matérialiser une sphère de glace avant de la lancer vers son mentor dans un blizzard de glace.

Biscione se concentra et fit exploser son cosmos, le blizzard fut alors comme renvoyé vers celui qui l'avait créé à la base.


- Belle petite action mais tu es trop lent, il faudrait un peu augmenter la vitesse de tes mouvements et de ton attaque.

Le grand pope par contre n'avait pas l'air de se précipiter pour attaquer Orion, Il le laissa digérer le fait d'avoir reçu sa propre attaque. Il pointa ensuite son bras et son doigt vers lui.

- Tu as bien embrasé ton cosmos tout à l'heure, maintenant il faut que tu continues mais surtout que tu l'utilises pour augmenter ta vitesse.

- Scarlett Needle


Du bout du doigt de Biscione partir 5 rayons lumineux dorées à la vitesse de la lumière.

- Tu vois ce que je veux dire fit Biscione en souriant et en renvoyant 9 autres rayons du même genre.

HP : 350 pts
CS : 400 - 5 - 40 - 42 = 313 pts
Armure : 400 pts

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Dim 22 Jan 2012 - 16:24

Orion serra les dents lorsqu'il vit le souffle de glace être absorbée entre les mains de Biscione pour lui revenir en pleine figure. Non seulement le Grand Pope semblait d'amuser mais il prenait le temps d'interpeller Orion, lui conseillant d'augmenter sa vitesse.
Orion atterrit au sol sans heurt malgré le vent glacial qui s'était retourner contre lui et vit cinq rayons écarlates perforaient son armure comme s'il s'était s'agit d'une feuille de papier. Aussitôt le venin du Scorpion se répandit dans tout son corps, le brulant tel du magma dans les veines.
Mais il en faudrait bien davantage pour décourager Orion. Il avait déjà frôler la mort par deux fois et ce ne sont pas quelques piqures qui allaient le mettre en difficulté si facilement. Orion se contenta d'expulser l'air de ses poumons pour se concentrer. Son cosmos gagna alors en intensité en écho à la volonté qui se lisait dans son regard. Il ne céderait pas un pouce de terrain et tenait à ce que Biscione le comprenne sans ambiguité.
Aussitôt, Orion monopolisa son énergie et se volatilisa. Ses dons de psycholynésie demeuraient ses actions les plus vives et par leur biais, Orion pouvait atteindre la vitesse de la lumière. Il l'avait déjà prouver face à l'enfant-monstre aux cotés d'Irène.
Il réaparut dans le dos de Biscione et le frappa avec violence d'un coup de pied retourné. Le laps de temps nécessaire au déclenchement de son attaque lui permit de faire voler une dizaine de rochers qui encerclèrent le Grand Pope, ne lui laissant aucune échappatoire. Lorsque les amas de roc foncèrent sur leur cible, Orion s'éleva dans les airs et propulsa sur Biscione une série de pics de givre acérés. A peine eut-il poser le pied par terre que son cosmos s'intensifia de nouveau pour dépasser les limites habituelles pour un Silver Saint.

Siberian Storm !

[center]40pts de Cosmos. Attaque Forte.
Cristal commence à faire tomber la neige qui augmente de plus plus en plus et instaure un froid paralysant. Il porte ensuite une attaque qui semble similaire à la poussière de diamant mais en bien plus forte. Subite de plein fouet elle gagne 10pts d'efficacité

Un blizzard bien plus dense que le précédent engloutit la silhouette du Grand Pope. Orion savait que son adversaire était loin de rendre les armes mais il forma le souhait silencieux pour que son maitre puisse sentir le froid mordant sur son visage moqueur.
Le Cristal saint se remit aussitôt en position de combat et commença à concentrer son cosmos comme jamais. Il tenait à ne laisser aucune ouverture, aucune brèche, aucun temps mort.


Armure = 270 - 42 - 30 = 198

Hp = 165 - 42 - 30 = 93
Cs = 175 - 40 + 10 = 145

Coups reçus = 30 + 42
Coups parés = 0
Coups infligés = 40+5
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Lun 23 Jan 2012 - 21:36

Biscione s'amusait bien, l'entrainement de son disciple se passait bien. Ce dernier encaissa bien sa propre attaque et ensuite les scarlett needle qu'il lui avait envoyé. Et surtout il voyait bien que ce dernier ne voulait pas abandonner malgré les coups que le grand pope lui donnait et ce sans broncher.

Le chevalier d'argent ne baissa pas les bras et se concentra pour attaquer à son tour son mentor. Il se téléporta derrière le gold pour essayer de lui donner un coup dans le dos mais le grand pope se déplaça à la vitesse de la lumière pour éviter le coup de son adversaire et se remettra à sa place.

Ensuite, le grand pope se concentra pour pouvoir détruire tous les rochers que son adversaire voulait lui envoyer mais il les fit exploser avec son cosmos comme lors de la première attaque puis d'enchainer avec son attaque cosmique beaucoup plus forte que la précédente.

Le chevalier d'or du augmenter grandement sa cosmos énergie pour pouvoir se défendre de l'attaque d'Orion.


- Pas mal pas mal mais si le coup des rochers n'a pas marché la première fois, ça ne pourra pas marcher la deuxième fois mais je vois que tu assimiles ce que je te dis. Allez encore un petit effort.

Le grand pope pointa de nouveau son bras et son doigts vers Orion.

- ANTARES

Cette fois-ci, ce ne furent pas des rayons rouges qui sortirent de son doigt mais un unique rayon doré qui alla se planter directement dans le coeur du jeune homme.

Et voilà, le combat est fini, on peut s'arrêter sauf si tu peux faire mieux mais dépêche-toi car le poison de mon Antares va se répandre petit à petit dans ton corps ...

Le grand pope croisa les bras en signe de défi à son jeune disciple.

HP : 350 pts
CS : 313 - 5 - 40 - 60 = 208 pts
Armure : 400 pts

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Lun 23 Jan 2012 - 22:28

Orion resta aussi immobile qu'une statue lorsqu'il vit le bras de son maitre se lever. Le rayon écarlate le frappa en plein coeur sans qu'il puisse réagir. Sans une plainte, le Cristal Saint tomba à genou, terrassé par l'ultime attaque de son impitoyable mentor.
La douleur dépassait tout ce qu'il avait put imaginer. Elle le rongeait, elle circulait dans ses veines, saturait ses sens et son esprit. Orion ne sentait plus rien, ne percevait plus le monde extérieur. La douleur était en train de le vaincre.

C'est donc cela la puissance du Grand Pope... Comment ais-je pu être assez arrogant pour vouloir l'affronter ?...

Orion semblait un pantin désarticulé. L'oeil clos, les bras figés, il n'était plus qu'un corps dénué de vie.
Soudain, une aura bleuté vint nimber sa silhouette prostrée.

Je n'ai jamais eu la moindre chance face à lui... Et pourtant...

L'énergie azurée vira alors au doré. Une lumière aussi brillante que le soleil se mit à brûler autour du corps immobile d'Orion, toujours inconscient.

Une fois... Juste une fois... Une seconde... Athéna... Donne moi la force pour le toucher... Une seule fois...

L'air ambiant devint polaire. Une épaisse couche de gel recouvrit la roche qui entourait les deux adversaires. Un vent glacial bien supérieur à la brise précédente balaya la scène. Orion se releva alors, lentement. Il leva alors ses bras vers le ciel, tel le symbole d'une prière à sa déesse. En cet instant, le Cristal Saint n'imposa plus de limite à son cosmos. Qu'importe s'il devait mourir, qu'importe si le poison d'Antarès venait à bout de ses sens.
Orion ouvrit alors son oeil unique, fer de lance de sa volonté fusillant son maitre.

Aurora Thunder Attack !!!!!!
La déferlante gelée jaillit des bras tendus du jeune homme à la vitesse de la lumière en direction de son unique cible = Biscione du Scorpion.
Orion laissa exploser son énergie malgré la souffrance. Il venait de rejeter ses doutes, ses peurs, sa réflexion pour laisser parler son cosmos pur. Pour accomplir un miracle.
Lorsque son rayon de gel eut terminer son oeuvre de destruction, Orion serra les dents et s'élança en avant. Poussant un dernier cri de défi envers la douleur qui menaçait d'abréger sa vie en cet instant, il se téléporta à la vitesse de la lumière pour porter un coup de poing, un seul sur son maitre. C'était là le dernier défi du Cristal Saint.


Armure = 198 - 60 = 138

Hp = 93 - 60 = 33
Cs = 145 - 60 = 85

Coups reçus = 60
Coups parés = 0
Coups infligés = 60
Revenir en haut Aller en bas
Biscione
Chevalier d'or du Scorpion
Chevalier d'or du Scorpion
avatar
Rôle : Admin

Messages : 19412


Caractéristiques
Vie Vie:
311/311  (311/311)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
400/400  (400/400)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Mar 24 Jan 2012 - 19:11

Biscione avait lancé sa plus terrible attaque sur son disciple. Celle-ci atteignit directement sa cible en pleins coeur et le jeune homme tomba à genou tel un pantin désarticulé.

- C'est donc cela la puissance du Grand Pope... Comment ais-je pu être assez arrogant pour vouloir l'affronter ?...

- Je n'ai jamais eu la moindre chance face à lui... Et pourtant...


Les paroles du chevalier d'argent n'étaient que résignation mais intérieurement, Biscione encourageait son élève à reprendre confiance et à continuer à se battre. S'il voulait atteindre le but qu'il s'était fixé, il n'avait pas le choix. Il devait se lever et attaquer à nouveau son mentor pour essayer de le toucher et lui prouver qu'il était digne de devenir un des douze porteurs d'une armure d'or.

- Une fois... Juste une fois... Une seconde... Athéna... Donne moi la force pour le toucher... Une seule fois...

* Allez Orion, lève-toi, je sais que tu peux le faire * pensa Biscione en voyant que petit à petit il émergeait.

Sa cosmos énergie se transformait, l'air ambiant devenait de plus en plus polaire. Les roches qui entouraient les deux chevaliers se couvrirent de glaces, le vent se leva et était quasi aussi froid qu'en Asgard. Pendant tout ce temps, le grand pope ne dit rien, il ne bougeait pas, il se contentait d'observer la réaction et la transformation d'Orion. Il savait que ce dernier allait l'attaquer avec sa plus terrible attaque et que cette fois-ci, il aurait bien du mal à la contrer, c'est pour ça qu'il augmentait lui aussi tout doucement sa cosmos énergie et qu'il se mit en position de défense.


- Aurora Thunder Attack !!!!!!

L'attaque du Cristal Saint fut foudroyante et Biscione explosa son cosmos et mis sa main devant lui pour l'arrêter. Il savait très bien qu'il n'arriverait pas à éviter l'attaque de son disciple mais il se concentra pour que toute celle-ci soit diriger vers son bras gauche. Il reste comme ça le bras tendu lorsqu'Orion se déplaça pour le frapper au visage, il ne bougea pas et ne se défendit pas non plus.

Il regarda ce dernier et un sourire un brin narquois apparu sur son visage. Il ramena son bras gauche le long de son corps mais ce dernier restait tendu. Avec sa main droite, il se frotta le coin de la bouche à l'endroit même où Orion l'avait frappé.


- C'était ça ta meilleure attaque ? C'est pas terrible, tu n'arrives à me toucher que si je te laisse me taper... Je m'attendais à mieux de ta part, je suis déçu.

Les paroles de Biscione étaient dur car il était clair que ce qu'il disait n'était pas vrai mais c'était le début de la dernière épreuve qu'il voulait faire subir à son disciple. Il pointa alors le doigt de sa main droite sur le torse du chevalier d'argent au point de toucher son armure.

- Tu n'as plus besoin de ça je pense.

Aussitôt qu'il eu fini ces paroles, l'armure de Cristal que portait le jeune disciple se retira de lui pour aller se reformer sur son socle quelques mètres plus loin avant de disparaitre complètement à la vue des deux chevaliers.

- Tu n'as pas le niveau pour porter cette armure d'argent. Ni pour rivaliser avec moi mon petit mais en t'entrainant tu pourrais peut-être y arriver.A l'intérieur du bâtiment, il y a tout ce qu'il faut pour cela ou pour te pendre, à toi de choisir ce que tu veux faire.

Biscione s'avança à la hauteur d'Orion, il plaça sa main droite sur son épaule avant de continuer à enfoncer le clou

- Je retourne au sanctuaire, je n'ai plus rien à faire ici. On s'y reverra sans doute et lorsque je l'estimerai venu, on pourra finir ce qu'on a commencé aujourd'hui, ce sera sans doute plus amusant pour moi.

Les dernières paroles du Gold Saint étaient assez énigmatiques car le grand pope disait qu'Orion n'avait pas le niveau pour être un silver saint et de l'autre côté, il lui donnait rendez-vous plus tard. De plus, suite dès que Biscione avait touché le silver saint, le poison coulant dans le corps de celui-ci disparut sous la volonté de celui qui l'avait envoyé. Tout en tapotant l'épaule du jeune homme, Biscione lâcha encore

- Je suis sûr que tu feras le bon choix

Biscione se mit en marche pour laisser seul le chevalier de Cristal devant sa dernière épreuve qui consistait à garder espoir devant une situation qui pouvait donner l'impression que plus rien ne serait important et que ça ne valait plus la peine de se battre.

* Bon j'ai du boulot moi maintenant, il faut que j'aille voir Scareface pour mon armure et Shiyo pour mon bras et ensuite réunir les golds pour parler de ce qui c'est passé avec ces trous noirs. * pensa Biscione en s'éloignant car Orion avait bel et bien réussi à l'atteindre avec son attaque, son armure avait bien encaissé le choc mais elle avait besoin de réparations mais surtout son bras avait besoin de soins car il l'avait utilisé pour contré l'attaque et il avait sous-estimé son jeune disciple car il n'avait plus aucune sensation dans son bras gauche...

----------------------------------------

Qui s'y frotte, s'y pique !


Merci à mon grand'papy pour cette magnifique signature
Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Orion
Membre d'Or
avatar
Messages : 3288


Caractéristiques
Vie Vie:
238/238  (238/238)
Cosmos Cosmos:
400/400  (400/400)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    Mar 24 Jan 2012 - 20:58

Orion se laissa tomber à genoux. Les paroles acerbes et moqueuses de Biscione le heurtèrent comme une nuée de grêlons. Le jeune homme avait dépasser ses limites, avait donner le meilleur de lui même et cela n'avait pas suffit. Malgré le gel qui semblait avoir recouvert le bras de Biscione, ce dernier semblait parfaitement à l'aise et serein.
Après avoir indiquer à son disciple indigne de se rendre à l'intérieur de la bâtisse pour s'entrainer seul ou se suicider, Biscione s'en était aller. Orion n'avait pas bouger de longues minutes durant.
Epuisé, honteux, anéanti.
Le jeune homme releva sa figure inondée de larmes d'amertume et hurla sa frustration. Son cri résonna dans les montagnes par un écho moqueur.
Saisit d'un découragement hors norme, le Saint désormais sans armure se releva avec difficulté et se dirigea sans entrain vers l'intérieur du château étrange.
A peine eut-il franchi le pas de la porte béante qu'une étrange prémonition le frappa. L'air ambiant était glacial et oppressant. Orion avait la sensation d'avoir pénétrer dans les profondeurs d'une tombe où reposait un antique guerrier.
Avec prudence, le jeune homme avança dans les profondeurs obscures. Parvenu au centre de la pièce mal éclairée, un éclat de lumière dorée explosa, l'obligeant à couvrir du bras son oeil unique. Orion étouffa un cri de surprise lorsqu'il fut soulever du sol par une énergie pure et si familière. Une voix bien connue résonna alors dans son esprit.

Je suis content de voir que tu as choisi de persévérer et de ne pas abandonner. Je sais que je ne m'étais pas trompé lors de notre première rencontre en Sibérie. Désolé de la façon théâtrale dont tu auras hérité de ton armure mais c'était ta dernière épreuve pour voir comment tu réagirais devant une situation décourageante... Enfin de toute façon avec tout ce que je t'ai fait subir, ça t'aurait fait un choc que j'applaudisse et dise bravo tu as gagné. Savoure ton moment et repose-toi un peu car tu vas avoir du boulot au sanctuaire et qui sait peut-être avec le temps l'élève dépassera le maitre. En tout cas je suis fier de toi et de tout ce que tu as accompli.

Un sourire plus radieux que jamais illumina les traits d'Orion.
Devant lui, à quelques mètres l'armure d'or du Bélier voletait au dessus du sol. Comme guidé par une volonté propre, l'habit sacré se dirigea vers Orion et ce dernier tendit instinctivement le bras. A peine eut-il frôler l'or éclatant que l'armure se disloqua pour venir recouvrir son corps. Orion sentit alors son cosmos exploser pour atteindre des sommets dont il n'avait fait que rêver. Lorsqu'il posa le pied sur le sol, Orion constata que l'atmosphère de la pièce avait profondément changer. Une douce lumière baignait désormais les lieux qui semblait devenu bien plus chaleureux. Comme pour accueillir le nouveau résident de ce palais sacré de Jamir.
Orion releva la tête avec fierté.
Le premier temple du Sanctuaire venait de retrouver son gardien.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Naissance du Bélier ou mort du Cristal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pour nous lier
» [VIIeme Tournoi] Finale: Orion, Chevalier d'Or du Bélier VS Thanatos Dieu de la Mort
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Lieux Mythiques :: Jamir-