Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Jeu 29 Déc 2011 - 21:55

Il avait plus le jour précédent mais comme on dit après la pluie, vient le beau temps. C’était en effet ce qui s’était produit. Le soleil resplendissait et tapait dur sur la tête des grec. Un petit village niché dans les montagnes, proche du Sanctuaire n’échappait pas à la règle. Ce petit village paisible (et non d’irréductibles qui résistent encore et toujours à l’envahisseur) connaissait une journée paisible, normale. Les marchands attendaient dans leur boutique, des hommes travaillent sur leur maison, les femmes s’occupaient de la cuisine, les enfants jouaient. Il manquait une partie des hommes, surtout des bergers, partit faire pêtre leur troupeau dans des coins de verdures. En bref, une journée paisible dans le trou du cul du monde où Monsieur tout le monde vit sa petite vie ennuyante et commune sans se soucier des tracas de l’histoire et des enjeux des guerres des divinités. Mais pourquoi donc parler de cette journée à l’air ennuyante alors ? Tout simplement parce que la suite le fut beaucoup moins.

Nous retrouvons donc Milan Sethni âgé de 8 ans. Petit garçon à l’air sale, habillé comme avec des vêtements qui devaient certes être de première qualité mais bien avant que le jeune garçon fasse les quatre cent coups avec. L’air un peu débraillé, sans pour autant être vulgaire, le gamin croquait dans une pomme volée sur l’étal d’un marchand. Il était assis sur l’herbe fraiche à la sortie du village et savourait le fruit de son larcin avec délectation. Une fois son casse croute terminé, l'enfant se coucha dans l'herbe pour bailler aux corneilles. Une dizaine de minute passa pendant lesquelles le môme se perdit dans ses pensées. Soudain des cris suivis d’une petite explosion attirèrent son attention. Etaient-ils le fruit de son imagination ? Cela n’aurait rien d’étonnant, Milan avait toujours rêvé de vivres des aventures trépidantes, rythmées à coups de canon et tout le tralala. Le gosse se pinça pour être sûr qu’il ne rêvait pas. La douleur et de nouveaux cris, ne purent que confirmer la réalité : il se passait quelque chose de dangereux et d’inhabituel au village !


Le Sethni se mit à courir en direction du village. En quelques minutes, il arriva dans une petite ruelle et s’avança précautionneusement vers la place centrale de l’endroit. Au fur et à mesure de sa progression, il entendait d’autres cris effrayé et une odeur de brulé montait à ses narines. Une fois arrivé au bout de la rue qui débouchait sur le centre, le petit garçon se cacha derrière une caisse adossée à une maison pour observer ce qu’il se passait. Une dizaine d’homme se tenait sur la place, du moins c’était ce que Milan pouvait voir de sa position. Il portait des accoutrements étranges : des sortes d’armures d’un gout douteux. De plus, ils étaient armés de genre de lances et de grandes haches, voire hallebardes. Milan sortit discrètement de sa cachette pour observer un peu plus la scène mais ne parvint pas à voir d’avantage. Il ne pouvait pas voir le chef de cette petite troupe qui n’était autre qu’un Spectre. Il retourna donc derrière la caisse de bois pendant qu’au même moment, un homme venait d’être lancé sur plusieurs mètres pour atterrir aux pieds du groupe de guerriers. L’un deux leva sa hache pour frapper l’homme au cou. D’un geste naïf, fou et courageux, le môme ramassa une pierre et la lança en direction des vilains en espérant en chopper un à la tête. Il entendit le bruit d'un choc, suivit d'injure et de cri mais il ne voulu pas regarder et préféra rester terrer dans sa cachette.


Dernière édition par Milan Sethni le Ven 30 Déc 2011 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal

avatar
Messages : 463


Caractéristiques
Vie Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Ven 30 Déc 2011 - 17:32

Mon nom est Arbhaal et pas Aarbaal

...
Un sourire cruel aux lèvres l'un des soldats venait de lever sa hache pour frapper un villageois à terre. Autour de lui, les rires et les encouragements haineux de ses acolytes résonnaient comme autant de cris de corbeaux et autres charognards avides de sang. Au centre du rassemblement des brigands, un spectre observait la scène, un mince sourire sadique plaquait sur ses lèvres. Au moment où le soldat abattit sa hache, un étrange craquement se fit entendre, vite suivi d'injures et de cris de surprise. Le brigand tomba au sol, une main tremblante posée sur son poignet brisé. Un long cri de souffrance sortit de sa gorge.
Lorsqu'il releva la tête, Milan vit un homme de haute stature posté devant le villageois apeuré. Une longue cape blanche voletant dans son dos, l'inconnu était revêtu d'une magnifique armure à l'éclat doré.


- Je vous demande de quitter ce lieu immédiatement. Ce village demeure sous la protection du Sanctuaire.

Il venait de s'exprimer de façon calme, sans hostilité aucune mais la menace était claire. Un soldat s'avança alors en ricanant. le bougre semblait un géant. Son ombre recouvrit le chevalier toujours serein.

- Espèce d'insecte nuisible ! Tu te prend pour qui pour oser te dresser devant nous ?! Sa majesté Hadès sera ravie d'envoyer ton âme croupir dans le Cocyte !

Le géant leva le poing et l'abattit sur le chevalier d'or impassible. Un écho de cris de surprise et d'horreur s'éleva de la foule des villageois lorsque le serviteur du sanctuaire stoppa l'attaque du brigand d'un seul doigt. Il plongea alors le regard dans celui de son malheureux adversaire.

- Je n'ai nulle patience pour les couards assez stupides pour s'allier aux Spectres.

Son attaque fut déclenchée à la vitesse de la lumière. Les observateurs ne virent donc que le corps du soldat propulsés à plusieurs mètres, le corps ravagé. Le Spectre s'avança alors en ricanant.

- On raconte beaucoup de fables au sujet des fameux chevaliers d'or. Mais encore faut-il que la légende contienne une bribe de réalité, ne crois-tu pas ?



DEEP FRAGRANCE !

Un nuage toxique jaillit alors du spectre pour engloutir la silhouette du chevalier d'or, pris au dépourvu. Sur son passage, les malheureux soldats pas assez rapides pour éviter son sillon tombèrent au sol dans un dernier râle d'agonie.


- Inutile de retenir ta respiration, Gémeaux ! Mon poison va saturer ton organisme en passant par les pores de ta peau ! Tu es fini !

Hilares devant la victoire de leur maitre, les brigands reprirent le massacre parmi les villageois impuissants.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Ven 30 Déc 2011 - 19:08

H.S : Mille excuse Razz

Les secondes semblèrent être des heures pour l’enfant qui redoutait d’entendre le bruit fatidique de la hache qui s’abat sur le cou d’un malheureux pour le décapiter. Une attente atroce que le gamin ne souhaitait à personne. Cependant au lieu du bruit de l’arme lacérant net la chaire, ses oreilles captèrent un cri de douleur. Soit le brigand n’avait pas bien fait son travail, soit … le gamin n’en savait rien. Il décida donc de faire dépasser le haut de son visage au-dessus de la caisse pour pouvoir observer rapidement la scène. Quel ne fut pas sa surprise de constater que le coupeur de tête était au sol, se tordant de douleur en hurlant comme un possédé et que le villageois avait toujours sa tête bien campée sur ses épaules. Le plus étrange dans toute cette scène, c’était le type qui se tenait à côté du villageois. Il était vêtu d’une armure de couleur dorée … voir même carrément en or. Le genre dont on tirerait un bon paquet si on la revendait à un marchand peu regardant. De plus, il portait une cape comme les seigneurs de l’ancien temps dont on entendait parfois les légendes, ou encore les nobles. Ce type devait être vraiment riche pour se balader avec une cape et une armure de la couleur du plus précieux des métaux. L’étranger demanda aux bandits de s’en aller mais l’un d’entre eux, du type massivement grand, se mit à le narguer. Le géant voulu le frapper ! S’en était fini du courageux étranger qui allait se faire massacrer par cette montagne humaine ! Et bien non ! Contre toute attente le héros doré envoya valdinguer, on ne sait comment, son ennemi ! Donc en plus d’être sacrément friqué, il était aussi du genre super balèze.

Un autre énergumène avec une drôle d’armure s'avança alors. Il devait sûrement s'agir du leader du groupe. Il parla de chose comme "chevalier d'or" mais le gamin n'avait vraiment aucune idée de ce que ça pouvait signifier. Pour lui, les chevaliers étaient des énergumènes de l'ancien temps qui portait des armures moches intégrales et qui se baladaient tout le temps à cheval. Bref ! Il était clair que ces deux là allaient se mettre à se battre. De sa position, Milan risquait de rater le plus intéressant. En plus, il avait remarqué qu'un brigand reculait dans sa direction, sûrement pour laisser le champ libre à son chef. Ni une, ni deux, Milan grimpa sur la caisse en bois, puis sur le rebord d'une fenêtre et se hissa comme il pu sur ses deux jambes pour arriver sur le toit de la maison. Le môme commença à ramper sur le sommet de la masure pour arriver à se poster sur le bord du toit. De là, il pouvait observer tout ce qui se passait en bas, sans risquer de se faire repérer, du moins trop facilement. Le vilain monsieur semblait contrôler la situation. Il fit sortir une espèce de gaz sur son adversaire. Surement un piège caché dans son armure. Les autres vilains s'esclaffait comme des outres bien remplies. Le vilain ne pouvait pas gagner ! Pas comme ça ! Ce sont toujours les gentils qui gagnent mais le Spectre semblait être sûr de lui ! Milan espérait que le chevalier d'or n'allait pas mourir et qu'il allait remporter la victoire, même si quelque chose en lui était assez inquiétant. Le gamin ne pouvait pas vraiment mettre le doigt dessus mais il était sûr d'une chose : les deux adversaires n'avaient vraiment rien de normal.


( Allez, allez ! Rentrez lui dans le lard comme avec le grand tout à l'heure ! Envoyer le vers une mort certaine ! Il est laid et méchant ! Il faut le battre à tout prix monsieur doré ! Sauvez notre village, je vous en prie !)
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal

avatar
Messages : 463


Caractéristiques
Vie Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Ven 30 Déc 2011 - 22:00

Alors que le spectre continuait à s'esclaffer, les soldats redoublèrent de violence envers les villageois. Un véritable chaos. Les hurlements des innocents s'élevèrent en écho aux cris de bataille des servants mortels d'Hadès. Soudain le rire dément du Spectre s'étouffa dans sa gorge. Une faille dimensionnelle venait de s'ouvrir au dessus du toit d'une maison proche et le chevalier des Gémeaux en jaillit tout en souplesse pour atterrir aux cotés... d'un enfant abasourdi.
Amusé, le chevalier d'or passa sa main sur la tignasse du gamin en le gratifiant d'un sourire franc.


- Impossible ! Par la fureur de sa majesté Hadès, comment as tu survécu à ma Deep Fragrance ?!

Le chevalier d'or se contenta d'éclater franchement de rire.

- Révéler à un adversaire les secrets de son attaque n'est guère judicieux. Ton arrogance vient de te perdre. Il a suffit que tu me dises que ton souffle toxique ne pouvait être éviter même en cessant de respirer pour que je trouve la défense adéquate. J'ai ouvert une faille dimensionnelle pour être certain d'échapper à ton attaque. La stupidité et l'arrogance des Spectres de basse classe n'est donc pas une légende...

En entendant l'insulte, le Spectre poussa un juron destiné à masquer le lueur craintive qui venait de s'allumer dans son regard.

- Tuez le ! Et rasez moi ce village ! Au nom de sa majesté Hadès !

Comme un seul, les soldats bondirent en direction d'une seule et même cible : Un arrogant chevalier d'or et un enfant qui avait le malheur de se trouver à ses cotés. Le gémeau d'or protégea d'un bras le jeune garçon et plaça sa seconde main ouverte à hauteur de son estomac. Milan sentit alors une énergie à nulle autre pareille. Un pouvoir sans commune mesure qui fit le frisonner tout en créant un véritable écho au plus profond de son être. Comme si cette puissance sommeillait en lui. Le chevalier d'or déplia alors le bras en direction du spectre et des brigands qui se trouvaient entre lui et sa proie. La fin du monde eut alors lieu. Enfin une scène similaire aux yeux des villageois.

Galaxian Explosion !



Une puissance effrayante projeta les corps des bandits haut dans le ciel. Une multitude de planètes jaillirent autour du Spectre apeuré. Son cri d'agonie fut vite étouffé par l'explosion des astres qui le cernaient. Milan se sentit partir en arrière par le souffle de la déflagration mais une main ferme le rattrapa in extremis. Lorsqu'il releva la tête, l'enfant croisa le regard bienveillant du chevalier d'or.

- Pas si vite mon jeune ami. Reste donc avec moi au lieu de tomber du toit.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Sam 31 Déc 2011 - 1:53

Ce combat dépassait l’entendement. En une fraction de seconde l’homme doré avait complètement disparu. Milan ne retrouva sa position que lorsqu’il sentit une main lui caresser les cheveux. Il tourna la tête et aperçu l’étranger héroïque qui se tenait à ses côtés, comme si ce qu’il venait d’accomplir était parfaitement naturel pour le commun des mortels. Le saints se mit à parler au Spectre et celui-ci prit ses paroles pour une insulte. Ce dernier harangua ses brigands pour qu’ils mettent le village à feu et à sang. Ensuite, tout s’enchaina très vite ! Les bandits s’élancèrent pour attaquer l’homme dorée, qui d’un bras protecteur et posa ensuite une main sur l’estomac du jeune garçon. Décidément cet homme était assez tactile ! Il se passa alors quelque chose d’étrange et de magique. Le gamin se sentit envahit par une énergie à la fois inconnue et pourtant familière. Une énergie nouvelle, bienfaisante qui lui faisait ressentir ce qu’il avait dans les tripes, ce qu’il avait au plus profond de lui. Puis sans crier garde, le chevalier orné d’or passa à l’attaque et provoqua un réel cataclysme qui donna tellement la chair de poule à Milan, qu’il en ferma les yeux. Il attendit des cris de peur ou de douleur et il se sentit happé par un puissant vent mais il fut heureusement sauvé in extremis par l’intervention du bras de l’étranger. En relevant son visage juvénile, le môme tomba nez à nez avec le regard amical de son protecteur, puis il se tordit le cou pour apercevoir la place du village qui semblait endommagée tout comme les ennemis qui n'avaient plus l'air d'être en état de faire quoi que ce soit.

- Pas si vite mon jeune ami. Reste donc avec moi au lieu de tomber du toit.

- T'es trop cool Monsieur le doré ! T'es trop fort aussi ! Tu peux m'apprendre aussi à taper les méchants comme toi ? Moi aussi je veux être costaud comme toi pour défendre mon village !

Réaction typique du gosse qui a vu un truc impressionnant et qui veux le reproduire comme les grands. Sauf qu'à vrai dire, il n'avait jamais vu de grand faire ce genre de chose avant. Il y avait bien l'un des fils du berger qui était taillé comme un colosse et soulevait des pierres comme Milan soulevait une pomme mais jamais au grand jamais, il ne l'avait vu faire ce genre de chose. C'était peut être un secret d'adulte après tout ! Ils faisaient toujours des secrets et des histoires pour tout et n'importe quoi ! Enfin bref, cet événement avait fait germer une foule de questions dans le jeune cerveau de Milan, petite tête brulée. Il espérait de tout cœur que son héros allait lui apporter des réponses.


- Mais dis moi Monsieur, vous êtes qui en fait ? Elle vient d'où ton armure ? C'est vraiment de l'or ? C'était qui ces bandits ? D'habitude, ils sont beaucoup moins forts et les hommes arrivent à les chasser la plupart du temps ! Moi si j'avais eu un bâton, je leur aurai donné un bon coup dans les tibias !

Milan contracta ses bras pour montrer ses biceps à l'homme vêtu de l'armure d'or des Gémeaux. Il n'était pas vraiment musclé pour son âge, plutôt dans la moyenne à vrai dire. Ce qui faisait la force du gamin ce n'était pas ses muscles ou ses capacités physiques mais sa détermination, sa rage de vivre et son côté fanfaron et tête brulée. D'ailleurs, un certain chevalier d'argent allait apprendre dans le future à faire avec ses caractéristiques du jeune garçon mais pour l'heure, il est bien trop tôt pour parler de cela. Avant que le chevalier d'or ne réponde, l'esprit de Milan repensa à la formidable énergie qu'il avait ressentit en lui quelques minutes plus tôt. Allait-il oser poser la question à l'homme au risque de passer pour un véritable fou ?
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal

avatar
Messages : 463


Caractéristiques
Vie Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Sam 31 Déc 2011 - 15:48

Le spectre n'avait pas fait long feu. Son corps (enfin ce qu'il en restait) et celui de ses sbires étaient répandus sur toute la place centrale du village. Mais à peine le Spectre renvoyé aux enfers, l'enfant harcela Arbhaal de questions. Ce dernier éclata d'un rire franc devant un tel engouement. Ce gosse ressemblait au jeune frère du chevalier d'or. Même énergie, même verve, même attitude bravache enfantine.
Le chevalier d'or s'adressa aux villageois du haut du toit sans tenir compte des interrogations de l'enfant.

- Vos agresseurs ne sont plus, braves gens. Remerciez la déesse Athéna car c'est elle qui a guider mon bras.

Sans tenir compte des cris de joies et de remerciement des villageois, le chevalier d'or attrapa l'enfant par le bras et se téléporta sur une colline proche avec lui. Il le lâcha alors et s'accouda paisiblement contre un rocher avant de croiser les bras d'un air désinvolte.

- Tu parles beaucoup, petit. Ces "bandits" comme tu les appelle étaient les serviteurs du dieu de la Mort : l'Empereur Hadès. je fais parti d'un ordre qui veille sur les braves gens comme ces villageois. Je sers la déesse Athéna et je suis l'un des plus puissants de mon ordre: Un chevalier d'or.

Arbhaal se tut et observa longuement l'enfant survolté. Le chevalier d'or semblait pensif.

- Dis moi gamin. Quand j'ai lancer mon attaque, n'as tu pas ressenti une... énergie en toi ? Une puissance inconnue née au plus profond de ton esprit ? Sois franc car c'est important.

Le chevalier d'or avait ressenti un léger cosmos provenir de ce gosse lorsqu'il avait lancer sa "Galaxian Explosion". Une énergie peu puissante mais suffisamment intense pour qu'il la remarque. Depuis le temps qu'il était au service d'Athéna, Arbhaal ne croyait plus aux coïncidences. Le fait qu'il ait croiser ce gamin pouvait être un signe. Cette demi portion à la langue bien pendue possédait-elle un potentiel quelconque ? Si oui, Arbhaal se devrait de l'amener avec lui au Sanctuaire pour être former.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Sam 31 Déc 2011 - 21:57

L’étranger salua la foule en vantant les mérites d’une certaine Athéna. Sans doute une amie à lui ou sa chef, un truc du genre. Milan n’avait jamais été spécialement bercé dans la mythologie, sa mère le considérant plus comme une plaie toute mignonne plutôt qu’une tête à instruire. Ensuite, sans crier gare l’homme se téléporta avec l’enfant sur une colline. Ca ce n’était pas du tout prévu au programme. Est-ce que ce héro aimait les petits enfants ? Sa mère lui disait qu’il arrivait que certains hommes mangent les petits garçons méchants. Cela ne présageait rien de bon. Si l’homme comptait le manger ou le frapper, ou le prendre comme esclave, Milan e défendrait ! Même s’il n’était qu’un gosse, il ne se laisserait pas faire et savait très bien ou frapper un homme pour lui faire mal ! Apparemment, l’étranger ne comptait pas faire de mal à l’enfant et se mit à parler de dieu qui répondait au nom d’ « Athéna » et « Fadaise ». Enfin, c’était ce que ses jeunes oreilles avaient capté comme son. Ce type devait dérailler sévère. D’après sa mère, il n’y avait qu’un seul dieu et il répondait au doux nom de « Dieu » et il avait envoyé son fils sur terre, il y a très très longtemps pour sauver le monde. Il ne voyait vraiment pas ce qu’Athéna et Fadaise venait faire là-dedans ! Cela méritait de plus amples informations.

- D’abord ma maman elle te taperai si elle était là ! Avec le manche à balai pour que tu le sentes bien ! Parce qu’elle dit toujours qu’il y a un seul dieu et qu’il avait un fils ! Mais elle ne m’a jamais parlé d’Athéna et Fadaise ! C’est bizarre, ton truc ! En tout cas, merci d'avoir sauver notre village !

Comment il savait tout cela lui ? Il était de plus en plus bizarre cet homme ! Ce qu'il avait réalisé au village prouvait qu'il n'était pas normal mais là, c'était le ponpon. Comment pouvait-il savoir ce que Milan avait ressentit à moins d'être un magicien ou un sorcier ... voir même un démon ! Subtil ! Il sauve le village et s'enfuit avec l'enfant ! Le sauvetage n'était qu'un leurre pour tromper les villageois ! Milan devait fuir au plus vite. Il recula et s’emmêla les pinceaux. Il tomba et se retrouva sur ses fesses meurtrie par sa petite chute.

- Comment vous savez ça ? Et puis en quoi ça vous intéresse d'abord ? J'ai ressenti ce genre de chose et ça ne fait que prouver une chose ! Vous êtes un sorcier et les sorciers sont méchants ! Ils détruisent les récoltes et empoisonnent les troupeaux ! Et après je suis sûr que vous aller manger !

Le petit se releva rapidement et épousseta tout aussi rapidement son pantalon avant de se remettre à reculer pour tenter de s'enfuir. Malheureusement, il n'y avait aucune échappatoire. Il était dans de beaux draps ! Comment allait il bien pouvoir faire pour se sortir de cette dangereuse situation, isolé avec un inconnu à la force monstrueuse. Sa fin approchait et il risquait de ne plus jamais revoir son village. Si seulement il pouvait crier assez fort pour que quelqu'un l'entende.
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal

avatar
Messages : 463


Caractéristiques
Vie Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Lun 2 Jan 2012 - 22:25

Ce fut plus fort que lui.
il éclata de rire devant ce petit être qui parlait à une vitesse folle en s'agitant.
Il le prenait pour un sorcier. L'imagination des enfants demeurait décidément bien fertile. Une fois sa crise d'hilarité calmée, Arbhaal expliqua avec patience :

- Je sais ça parce que je possède ce pouvoir depuis très longtemps et je suis donc capable de le ressentir chez un autre. Malgré ce que t'a dit ta maman, il explique beaucoup de dieux. Certains bons comme la déesse que je sers et d'autres... malveillants. Réfléchis, petit. J'aurais sauver ton village dans le but de vous mangez ou de bruler vos récoltes ? Allons, tu es plus malin que ça.

Soudain, Milan se sentit chuter dans le vide. Autour de lui, les étoiles venaient de remplacer l'herbe. Son seul repère fut le chevalier d'or adossé au vide. Mais l'environnement changea de nouveau avant que l'enfant n'ait eu le temps de s'en émouvoir. Son postérieur heurta le sol. Il reconnut immédiatement l'endroit: une colline surplombant le lit de la rivière qui alimentait jadis les récoltes des paysans de son village. Voilà quelques années, un énorme rocher était tomber dans l'eau vive, bloquant de par ce fait le courant. La rivière s'était donc tarie.

- Comme je te le disais, ma déesse se nomme Athéna. Et nous sommes ses chevaliers, ses protecteurs si tu veux. Le fait que tu possède ce pouvoir pareil au mien en toi, veux peut être dire que cette déesse sera la tienne si tu le souhaite. J'habite un endroit qui s'appelle le Sanctuaire. Quand tu seras un peu plus grand, tu pourras y venir pour avoir une chance de devenir aussi fort que moi. Tu pourras ainsi faire des choses pareilles...

A peine sa phrase terminée, Arbhaal laissa son cosmos augmenter de manière exponentielle. Milan sentit les cheveux se dresser sur sa tête à mesure que sa propre énergie enfouie semblait s'éveiller à l'appel de celle du chevalier d'or. Un rayon doré partit de la silhouette d'Arbhaal et frappa le rocher en contrebas qui explosa. Le flot de la rivière reprit ses droits et coula de nouveau le long du sillon qui allait l'aiguiller en direction des champs des paysans. L'irrigation serait donc rétablie pour les récoltes de ces malheureux.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Mar 3 Jan 2012 - 0:13

Plop d’un coup l’environnement changea du tout au tout. Des étoiles avaient fait place au décor, comme si Milan venait d’être envoyé dans l’espace par un quelconque artifice magique de l’étranger doré. A peine eut-il remarqué ce fait qu’il retomba sur ses fesses pour la deuxième fois de la journée. Il frotta son royal popotin en inspectant les environs. Il se trouvait à proximité de la rivière obstrué que les paysans n’avaient jamais réussi à « réparer » ce qui les empêchait d’obtenir des récoltes florissantes manque d’eau. Ils arrivaient à s’en tirer avec le strict minimum mais ils avaient dû se serrer la ceinture quelques années. Enfin … l’étranger n’en démordait pas et déballait toute son idéologie à un jeune garçon qui n’était sans doute pas prêt à entendre tout ça et qui quand il le répèterait à sa charmante mère, se prendrait une correction monumentales. En gros, son royal popotin goutera sûrement encore à une bonne fessée, pauvre de lui. L’homme parlait encore de sa propagande divine, Soit il était totalement fou, soit totalement convaincu par ce qu’il racontait. Il était ce que sa mère appelait un païen. Bien que l’idée de pouvoir être aussi fort que l’étranger l’enchantait, il n’était pas sûr que sa génitrice le laisse partir dans une autre ville, surtout si cela ne lui rapportait rien. En plus le mot Sanctuaire était bizarre. Il semblait étrangement familier aux oreilles de Milan et en même temps si étrange. Ses pensées furent chassées par l’élévation du cosmos du chevalier d’or ce qui réveilla également un peu le propre cosmos bien faible du Sethni. Arbhaal fit exploser le rocher, libérant ainsi la rivière sous les yeux ébahit du futur bronze de l’hydre qui l’applaudissait à tout rompre.

- Bravo, bravo ! T'as cassé le rocher comme t'as cassé les vilains tout à l'heure ! Un jour moi aussi je casserai des trucs comme toi ! Mais euuuuh ... il est où le Sanctuaire ? Moi aussi je peux avoir une armure doré comme toi ? Ils ont tous des armures dorés tes copains ? Elle est très dorée la tienne et pas mal du tout niveau forme. Donc si tu portes une armure, u es un chevalier et pas un sorcier ! Mais elle est où ton armée ? Les chevaliers ils ont des armées normalement ?

Les questions du jeune garçon fusèrent tel les météores du chevaliers de bronze Pégase. Un vrai petit moulin à parole sur patte celui-la. En même temps, le chevalier d'or avait sortit le grand jeu et fait son show en tuant des brigands et détruisant un rocher ce qui susciterait l'admiration et une tonne de questions chez n'importe quel gosse normalement constitué. Enfin, Milan ne laissa pas le temps de répondre au chevalier d'or des gémeaux car il s'empressa de poser de nouvelles questions.

- Elle est jolie Athéna ? Elle a des supers pouvoirs comme toi ? Oui je suppose puisque c'est une déesse ! Elle est la déesse de quelque chose ? Comment ça se fait que j'aie la même énergie que toi ? Tout le monde l'a alors ? Parce que je n'ai rien d'exceptionnel ! Je suis plutôt un bon à rien, comme le dit souvent ma mère. Tu as toujours été aussi fort ? Tu es riche ? Parce que ça doit bien payer de sauver des villages. Tu dois être plein d'or !

Aarbhal était à nouveau surchargé de questions et d'interrogations diverses. Certaines étaient pertinentes, d'autres complètement farfelues. C'était ce qui caractérisait le mieux Milan, même enfant : une bonne dose de fougue, de fantaisie et de ridicule mêlé à une détermination, une curiosité et une arrogance à toute épreuve. Un véritable casse tête humain pour le pauvre homme qui aura la malchance de devenir son maître dans le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal

avatar
Messages : 463


Caractéristiques
Vie Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Mer 4 Jan 2012 - 16:31

Arbhaal écarquilla les yeux devant le flot ininterrompu de questions posées par l'enfant. Quel moulin à parole ! Décidément la ressemblance avec le chevalier de bronze de Pégase était de plus en plus flagrante. Mais avant que le chevalier ne puisse ébaucher un semblant de réponse, un cosmos fit son apparition non loin. Une énergie familière.
Arbhaal retrouva instantanément son sérieux. Un homme s'approchait d'un pas tranquille.

- Ecoute bien, petit... Tu vas retourner immédiatement dans ton village. Ne discute pas.

Le chevalier d'or venait de parler d'un ton calme mais autoritaire.
Le nouvel arrivant s'arrêta à quelques pas d'Arbhaal et l'apostropha d'un ton serein, presque amical. Pourtant Milan eut la chair de poule rien qu'au timbre de sa voix.


- Alors comme ça, les chiens du Sanctuaire se croient autoriser à éliminer mes serviteurs ? Pensais tu vraiment que ton acte n'aurait pas de conséquence, chevalier d'or ?

- Quel honneur... Un juge pour moi tout seul. Nous allons pouvoir régler nos comptes sans être déranger cette fois ci.

Mais Arbhaal remarqua de suite que quelque chose n'allait pas. Il baissa les yeux et vit une toile de fils quasi invisibles courir entre lui et le juge du Griffon. Ce dernier venait de le surprendre.




Cosmic marioneton !
Le chevalier d'or s'éleva légèrement au dessus du sol en lâchant un cri de douleur. Le rire hystérique du juge retentit dans toute la vallée en contrebas.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Mer 4 Jan 2012 - 23:05

Tout se passa très vite ! Le chevalier d’or des gémeaux s’empressa de demander à Milan de partir et celui-ci commença à rebrousser chemin. Il en avait de biens drôles d’idées lui ! D’abord il emmenait le gosse sur une colline à quelques bornes du village et maintenant il lui demandait de partir. Le Sethni shoota de rage dans une pierre qu’il envoya quelques mètres plus loin. Il était vraiment louche ce type. Et maintenant, le pauvre garçon devait se taper une longue marche ennuyante jusqu’au village. Dans le genre barbant, il n’y avait pas mieux. Il marcha quelques secondes encore avant de s’interroger sur la raison réelle de cette demande de départ ? Si le chevalier voulait simplement s’en aller, il n’aurait jamais demandé à Milan de s’en aller. Non c’était autre chose ! Il devait y avoir … du danger ! C’était pourtant étrange ! Dans le village aussi, il y avait un grand danger mais l’étranger d’or n’avait jamais demandé aux habitants de prendre la fuite. Se pouvait-il qu’un danger encore plus grand se soit abattu sur lui ? Cette idée était à la fois terrifiante mais aussi excitante. Alléchante sensation que l’ivresse du danger ! C’était cette même ivresse qui venait d’envahir le petit garçon encore bien trop jeune pour connaître l’ivresse totale procurée par une bonne dose de vin. Bref, le futur chevalier de bronze se mit à courir à toute haleine pour rebrousser chemin et donc revenir à l’endroit où il avait laissé son étrange sauveur. Arrivé à proximité, il se mit à marcher plus lentement, se mettant accroupi pour ne pas se faire repérer. Presque arrivé à l’endroit, il se mit même à ramper jusqu’à un petit rocher pour se mettre à l’abri et observer la scène horrible, que ses oreilles lui avaient un peu spoilé. En effet, en s’approchant en catimini de la pierre, il avait perçu les hurlements de douleurs de l’étranger. Etonnant, pour un type qui avait quand même mit une bonne dizaine d’homme hors d’état de nuire, il y avait de cela quelques dizaines de minutes. Quel monstre pouvait bien faire autant souffrir un homme aussi rapide et fort ? Il ne pouvait s’agir que d’un démon ou une sorte de chose comme ça ! Peut-être même un ange venu le punir pour avoir blasphémer le tout puissant. Voilà qu’il se mettait à penser comme sa mère. Milan se gifla pour tenter de retrouver un esprit clair. Le gamin osa jeter un regard et la scène qu’il aperçut lui glaça le sang. Le pauvre homme était là, au-dessus du sol, se tordant de douleur pendant qu’un sale type avec une armure un peu similaire au chef des brigands, s’amusait à le torturer on ne sait comment.

Que fallait-il faire ? Appeler à l'aide ? Qui viendrait pour le défendre ! Les alentours avaient l'air désert et puis si l'étranger doré se faisait battre par le méchant, ce n'était pas un homme normal qui allait l'aider. Qui plus est, des hommes avec des armures comme la sienne, ça ne couraient pas les rues. Tant pis, il ne restait plus que deux solutions : s'enfuir ou attaquer l'ennemi. Téméraire et un brin fou, l'enfant choisi la deuxième solution. Il sortit de sa cachette et s'élança comme une furie en direction du vilain monsieur. Si il avait vraiment la même force que le chevalier d'or des gémeaux, c'était le moment pour elle de se manifester sinon il ne resterait plus que des poussières du petit garçon quand le Spectre aurait fini de faire joujou avec son petits corps faible et juvénile.


- A l'assaut ! A l'abordage !
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal

avatar
Messages : 463


Caractéristiques
Vie Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Mar 10 Jan 2012 - 18:30

Arbhaal tentait de résister à la pression exercée par les fils invisibles du juge sadique mais c'était peine perdue. D'un geste le serviteur d'Hadès pouvait rompre le cou de son adversaire pris au piège. Les yeux braqués sur son tortionnaire, Arbhaal serra les dents, prêt à riposter à la moindre occasion.
Soudain l'enfant sortit de derrière un rocher et se jeta sur le spectre du Griffon. Quelle folie ! Avec ses bribes de cosmos, que pouvait faire ce gosse ?! Ne mesurait-il pas le risque qu'il courrait ? Son enthousiasme juvénile allait le conduire à la mort. Arbhaal sentit alors les liens qui l'emprisonner se détendre de façon quasiment imperceptible. C'était le moment où jamais ! Le Juge venait de tourner le regard vers l'enfant qui continuer de courir dans sa direction. Un sourire malsain se dessina sur les lèvres du Spectre qui éclata vite de rire.
D'une pensée, Arbhaal invoqua une faille dimensionnelle qui l'engloutit en un clin d'oeil, brisant de ce fait les fils invisibles qui le reliait à son adversaire. Il reparut aussitôt au dessus du juge pris au dépourvu.

- Imbécile ! Crève !


Galaxian Explosion !



Le juge fut souffler tel un vulgaire fétu de paille dans une déflagration qui propulsa le gamin en arrière. Mais juste avant de tomber dans le ravin qui donnait sur la rivière désormais libérée, Milan fut stopper net en heurtant le torse du chevalier d'or. Du sang coulait des blessures que le juge du Griffon lui avait infligé par le Cosmic Marionneton mais cela n'enleva rien du sourire franc et rassuré d'Arbhaal.

- Tu n'as rien petit ? Je t'avais ordonner de partir... Tu es toujours aussi peu obéissant ? Mais même si tu ne m'a pas écouter, je te remercie de ton aide.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Mar 10 Jan 2012 - 21:41

Milan courait toujours comme un dératé inconscient vers le Spectre. Il pensait que la force qu’il possédait, similaire à celle des gémeaux, parviendrait à faire bobo au vilain bonhomme. Malheureusement, toute personne ayant un peu de connaissance du cosmos aurait très vite compris que ce geste était sans doute peine perdue mais dans la tête d’un môme buté comme Milan, ce genre de possibilité ne pouvait que frôler de très loin son esprit. Il se rapprochait de plus en plus de l’ennemi, ses petits poings près à frapper. Cependant, il n’eut pas le temps d’arriver jusqu’à sa cible car en attirant l’attention du Juge, il permit à l’étranger doré de se libérer de son emprise. Le reste ne fut plus qu’une formalité pour le chevalier d’or qui lança sa dévastatrice galaxian explosion qui fit disparaitre le juge de la surface de la terre. Et tout cela, messieurs dames fut possible grâce à un môme et pas n’importe lequel ! Je vous parle bien sûr de Milan Sethni, le formidable gamin, futur chevalier de bronze de l’hydre au service d’Athéna. Ce fabuleux garçon finit néanmoins sa course en plein dans son protecteur ce qui donna un léger bruit de ferraille lorsqu’il percuta l’armure de l’homme. Milan se frotta le crâne en pesant entre ses dents contre la dureté du métal, puis remarqua que l’homme portait de nombreuses blessures. Il devait souffrir atrocement et pourtant il ne bronchait pas. Quelle véritable force de la nature ! Au lieu de crier ou de se plaindre de ses plaies, l’homme se mit à parler calmement, rabrouant un peu Milan. A noter tout de même, qu’il n’oublia pas de remercier le jeune garçon ce qui prouvait tout de même une certaine ouverture d’esprit car combien d’homme accepterait de reconnaitre qu’ils doivent la vie à un gamin, d’autant plus un homme aussi puissant que lui. Encore une fois, du haut de ses quelques années seulement, le Sethni avait prouvé à un adulte qu’il pouvait parfaitement avoir raison sur un sujet et que les idées et précautions des adultes n’étaient pas toujours la bonne solution dans certaines situation. Dans ce genre de situation le petit garçon se sentait très fier. Il l’était également pour avoir aidé à contribuer à la disparition d’un méchant balèze ! Ce n'était pas tous les jours qu'il faisait ce genre de choses.

- Hé ! Monsieur ! T'es tout plein de bobos ! Il faut te faire soigner ! Ca peut-être très gave ! Un jour Delos, le plus vieux berger du village, il a eut une coupure à la jambe et après il a fallu lui couper et depuis on l’appelle jambe de bois parce qu'il marche toujours avec une canne et c'est pas facile tous les jours pour lui. Moi je veux pas que tu perdes ta jambe sinon ça va te faire très mal et tu pourras plus être aussi fort que maintenant et sauver plein de gens et casser des gros rochers avec une seul main comme un colosse !

Milan prit alors un air plus sérieux et croisa les bras. Il se rapprocha un peu plus du chevalier d'or et le toisa du regard d'un air totalement convaincu. Sa demande ne faisait plus aucun doute pour lui.

- Maintenant que je t'ai aidé à tuer un vilain, je peux avoir une armure comme toi ! Tu l'as déjà ici ? Où est ce que je peux en acheter une ? Tu vas me la payer hein ? Dis dis ! J'espère qu'il y a d'autres couleurs parce que doré c'est trop voyant ! Je n'aimerai pas qu'on me la vole ! Ce serait trop bête.


C'était vrai ! Il avait dit que Milan avait la même force que lui et maintenant il venait de l'aider à battre un grand vilain. Il était donc logique dans l'esprit du gamin qu'il reçoive quelque chose en récompense et ce quelque chose n'était autre qu'une armure !
Revenir en haut Aller en bas
Arbhaal

avatar
Messages : 463


Caractéristiques
Vie Vie:
220/220  (220/220)
Cosmos Cosmos:
280/280  (280/280)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Lun 16 Jan 2012 - 19:37

Ce gamin est véritablement survolté ! Arbhaal écarquilla à nouveau les yeux sous le flot de questions toutes plus diverses les unes que les autres. Pour l'enfant encore bien jeune, tout ceci n'était qu'un jeu, un rêve à atteindre, une aventure passionnante. Il ne prêtait pas attention au sang versé ou à la souffrance qui pourtant s'offrait devant ses yeux par l'intermédiaire du chevalier d'or. Arbhaal avait caresser l'idée d'amener l'enfant au Sanctuaire pour qu'il suive l'entrainement des chevaliers mais il était peut être encore tôt. Il lui faudrait mûrir un peu. Avant qu'Arbhaal n'ait eu le temps de répondre aux questions du gosse survolté, un cosmos fit son apparition. Le sourire du chevalier d'or s'envola aussitôt, vite remplacé par une expression sérieuse et austère.
Un chevalier s'avança en direction d'Arbhaal et posa un genou à terre avant de se relever avec raideur.

- Seigneur Arbhaal, le Grand Pope souhaite vous voir dès que possible. Il m'a envoyer vous chercher avec ordre de vous ramenez au Sanctuaire.

Son ton n'avait rien de sympathique mais rien d'hostile non plus. Il effectuait son devoir, sans plus. Arbhaal le jaugea quelques instants et répondit du même ton.

- Je te remercie, chevalier de l'Hydre. Je t'accompagne de ce pas.

Le chevalier d'or des Gémeaux se retourna alors vers le gamin agité et se mit à sa hauteur.

- Merci encore de ton aide. Tu es encore un peu jeune pour venir avec moi et pour obtenir une armure comme la mienne. Ta mère a encore besoin de toi pour la protéger. Entraines toi pour le jour où un homme comme moi viendra te chercher. Je le ferais moi même si je le peux.

Ceci fait, Arbhaal se releva et invoqua d'une pensée sa longue cape blanche qu'il fixa dans son dos. Après avoir lancer un dernier sourire complice au jeune garçon, il passa devant le chevalier de l'Hydre et s'élança dans les airs pour s'éloigner à toute vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4854


Caractéristiques
Vie Vie:
343/343  (343/343)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   Lun 16 Jan 2012 - 22:52

Un nouveau monsieur venait d’apparaitre ! Sûrement encore un nouvel ennemi ! Il n’était pas très beau et portait une armure immonde aux couleurs totalement ignobles. Comment quelqu’un de normal aurait pu créer une armure aussi laide et comment quelqu’un de normal aurait pu la porter ? C’était une faute de goût, une horreur de métal. Un sentiment de dégout indescriptible envahit Milan. Non un homme d’une telle laideur et portant un accoutrement pareil ne pouvait être qu’un monstre de foire ou un affreux vilain. Bizarrement, l’étranger doré ne semblait pas hostile envers lui. Cela voulait-il dire qu’il n’y aurait plus de méga baston auxquelles Milan pourrait participer ? Plus de méchant envoyer en enfer, plus de brigand qui attaque le village, plus de rocher éclaté comme s’il s’agissait d’une motte de beurre ? Non ce n’était pas possible ! Et bien si ! Le chevalier d’or remercia une nouvelle fois son acolyte, lui conseillant de s’entrainer tous les jours pour espérer un jour vêtir une armure comme la sienne. Milan espérait de tout cœur qu’il aurait une de la même gamme parce qu’il ne voulait pas se retrouver avec une horreur métallique similaire à celle du chevalier de l’Hydre. Hors de question ! S’entrainer et souffrir en silence pour ça ? Mieux valait encore se pendre ! Enfin, l’avantage c’est qu’il pourrait protéger sa mère des méchants mais qui le protégerait lui des coups de balais donnés affectueusement par sa génitrice ? Ce fut donc avec un pincement au cœur qu’il regarda le chevalier d’or des Gémeaux s’éloigner avec sa super vitesse. Une petite larme coula sur sa joue droite juvénile et il l’essuya d’un revers de la main. Il agita ensuite cette dernière dans un signe d’adieu inutile. Il savait qu’il ne reverrait sûrement jamais plus l’étranger doré qui lui avait sûrement fait une promesse d’adulte, le genre que l’on fait pour faire plaisir à un enfant mais que l’on sait très bien qu’elle ne sera jamais respectée. Triste et lamentable comportement pourtant typique des adultes. Le gamin réussit néanmoins à articuler deux mots, avant de sécher une nouvelle larme qui perlait au coin de son œil.

- Au revoir !

Ce fut tout ce que le jeune garçon parvint à articuler. Il était seul maintenant et un tantinet éloigné de son village. Il soupira et sécha se dernières larmes avant de jeter un coup d’œil à la rivière en contrebas qui coulait à grand flot comme elle ne l'avait plus fait depuis des années. Beaucoup de choses avaient changées en si peu de temps. Les cultures du village allait reprendre de plus belle, il venait de découvrir un ordre de chevalerie séculaire qui défendait le monde au nom d'Athéna à grand coup de super pouvoir et il nourrissait l'hypothétique idée d'en faire partir un jour. Bien évidemment dans son grand bonheur, il ne pourrait certainement parler de cela à personne car qui serait près à le croire ? Prêcher que des types en armures se battent pour une déesse de l'antiquité alors que le christianisme était très ancré dans le village aussi bien chez les enfants que chez les adultes, c'était peine perdue. Il imaginait déjà d'ici les corrections et les punitions qui fleuriraient comme des mauvaises herbes. Le jeune garçon soupira puis haussa les épaules. Sans plus attendre, il se mit en route pour rentrer au village. Il savait que s'il ne réapparaissait pas chez lui avant la tombée de la nuit, sa mère l'enguirlanderait comme du poisson pourri. Un chouette programme en perspective que Milan voulait éviter à tout prix.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Enfance d'un Saints, l'attaque d'un village ! [Flashback Arbhaal - Milan Sethni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Scénario : Attaque à la lisière de Fangorn (S.D.A)
» Village Hentaï[accepté]
» L'attaque orque
» Attaque d'un camp orque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Archives :: Archives du forum :: Archives RP flashback-