Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 un poète et un musicien la rencontre [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Jeu 2 Juin 2011 - 17:50

Pendant une journée d'été Urei était partie en vacances sur une plage qui appartenait à ses parents, âgé de ses 12ans il était déjà quelqu'un d'assez mature, mais il était très timide, il était toujours seul et rêve de se faire un ami, mais il ne rencontrait personne à cause de ses parents qui le surprotégeaient, du coup le jeune enfant joué seul sur cette portion de plage qui appartenait à sa famille.

La journée était chaude, le vent ne soufflait même pas, le ciel était bleu comme la mer, aucun nuage à l'horizon la journée était parfaite pour se baigner ce que l'enfant n'avait pas hésité à faire. Il s'amusait aussi à faire des châteaux de sable, il en avait fait un si grand, qu'il pouvait glisser son bras entier par l'entrée de celui-ci.

"Regarde je peux rentrer mon bras essaye si tu y arrives ?"


Disait-il avant de se rappelait qu'il était seul. Après quelque minute a regardant à l'horizon comme si quelqu'un allait en sortir le garçon sorti sa lyre et était allé s'installer sur un rocher au bord de l'eau. Assit les jambes croiser Urei s'exercer sur ça lyre attirant les poissons qui s'accumulaient près du rocher, ont aurait presque cru que les poissons dansaient au rythmes de sa mélodie, mais le garçon se sentait toujours seul devant un coucher de soleil qui était l'un des plus beaux qu'il avait vue.

Jouant sa mélodie regardant droit devant lui comme attendant quelqu'un, Urei se sentait seul sur ce rocher.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Jeu 2 Juin 2011 - 18:52

Le temps était clair, la brise chargée d'iode abondante. Un temps idéal pour naviguer. Seul problème : trouver son chemin. Âgé seulement d'une dizaine d'années, le futur Marina du Dauphin avait décidé de partir à l'aventure, d'explorer les rivages de l'Europe, notamment ceux de Grèce, puis de faire le tour de la Méditerranée. Se joignant à sa troupe d'amis cétacés, il n'avait prévenu personne et commencé son voyage qui ne devait durer qu'un jour ou deux.

Cela faisait pourtant plusieurs jours que Simbad n'avait pas vu la moindre côte et se nourrissait exclusivement des poissons que chassaient pour lui ses camarades.


"Dis Flipper... Je crois que nous nous sommes perdus...
-Pourtant nous n'avons fait que suivre la direction que tu nous as indiquée. Tu étais sûr de toi ? Nous avons rejoint je crois de grands courants chauds depuis un moment... Nous les avons même quittés il y a quelques heures.
-Des courants chauds ? Oh non... ! Ne me dis pas que nous avons quitté la Méditerranée et atteint l'équateur ! Maître Poséidon va me tuer si je ne suis même pas capable de m'orienter !"

Le petit garçon serra le pendentif qui ornait son cou : à chaque citoyen Marina, Poséidon offrait un pendentif de ce genre, muni d'un magnifique saphir, d'un lapis-lazuli ou toute autre pierre précieuse bleue, qui avait le pouvoir de protéger son porteur de la noyade ou des températures trop basses pour le corps humain des Océans et mers. Afin qu'ils puissent vivre dans leurs tréfonds autant qu'il le souhaitent, comme de vrais mammifères marins.

Le futur Dauphin soupira.


"Je ne suis pas fait pour être un poisson...
-Je ne suis pas un poisson moi ! Et pourtant je sais m'orienter dans l'eau ! Enfin... Quand je sais où je veux aller. Peut-être que nous aurions dû nous contenter de la Grèce."

Les autres dauphins qui nageaient avec eux s'esclaffèrent et se mirent à faire de magnifiques sauts en cascade pour distraire Simbad, à cheval sur son fidèle Flipper. Bientôt, ils aperçurent une terre assez loin mais accessible. Redonnant le sourire à leur compagnon humain, les dauphins s'y dirigèrent en criant de joie.

Soudain, à quelques kilomètres de la côte, toute la petite troupe se mit à ralentir et à faire des cercles.


"Flipper ?
-On dirait qu'il y a un son qui n'est pas un sonar... Il est sans doute à trop basse fréquence pour que tu le perçoives d'ici, mais quelqu'un ou quelque chose émet une mélodie très attirante.
-Une mélodie ? Quelqu'un jouerait de la musique de là-bas ? Parfait ! Allons voir !"



Le Soleil déclinait, les vagues diminuaient avec la marée. Le vent tomba alors que les dauphins arrivaient vers la côte. Un doux son résonnait comme un chant solitaire. Les cétacés approchèrent doucement, sans faire de bruit, pour écouter. Le Marina aperçut alors une silhouette assise sur un rocher et fit signe à ses confrères de se diriger vers elle.

"Comme c'est beau cette musique... Hum, dîtes-moi ce que vous en pensez :

Au loin dans l'Océan je me fus égaré
Si un aède par son chant ne m'avait guidé,
Tel un phare éclairant l'obscurité.

De sa gorge sort une triste mélodie,
Moi m'approchant,
J'écoute fort attentivement.

Ô Muse, est-ce l'un de tes enfants ?
Refoulé sur les rochers coupants, qui,
Pénétré de ta voix divine, raconte,
Histoire d'un mendiant,
Exilé philosophe aigri,
Enragée créature de la nuit.

Je me lève alors,
Révèle ma présence,
Et demande au chantre :
"

Tout en récitant son dernier vers, Simbad se montra dans la lumière du Soleil qui baignait encore les rochers d'une douce lueur.

"Bonsoir, qui es-tu noble musicien ?
-Pas mal, mais la fin ne rime plus ! Tu peux mieux faire Simbad ! S'écria Flipper."

Le Marina sourit au dauphin puis concentra son regard sur le jeune garçon, pas beaucoup plus vieux que lui, qui semblait un peu apeuré de son apparition si insolite. La plaisanterie du cétacé aurait sûrement détendu ce joueur appliqué, si seulement il comprenait son langage. Pour lui ce n'était sans doute qu'un long cri animal qui ne signifiait rien de plus qu'une onomatopée incompréhensible.


(Hrp : Bon, c'est peut-être un peu tiré par les cheveux, mais j'ai rejoint les côtes du Japon \o/)
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Ven 3 Juin 2011 - 0:18

Jouant de la lyre Urei avait entendu le sifflement d'un dauphin, en ouvrant lieu il avait vu quelque dauphin qui l'écoutait jouer et ce qui surprit Urei c'est qu'il avait entendu une voie d'enfant qui récitait une poésie sa voix avait réussi à sortir Urei de son monde. Balayant du regard les dauphins, il avait aperçu un enfant un peu plus jeune que lui, il était sur le dos d'un dauphin et parlait avec lui. Urei se demandait si l'enfant était fou, parler aux dauphins comme s'il le comprenait. Urei avait soudain prit peur que faisait cette enfant sur le dos d'un dauphin ? Qui était il ? D'où venait il ? Et que venait il faire ici ?

Après un court silence les dauphins se mire à jouer dans l'eau sauf un celui qui portait cette enfant, Urei n'osait pas engager la conversation il restait en retrait cet enfant venu de la mer l'effrayé un peu. Et dire que quelque minute avant il se plaignait d'être seul maintenant que le ciel lui envoie quelqu'un voilà qu'il a peur de lui. Quand soudain l'enfant de la mer avait demandé le nom d'un noble musicien, Urei regardait autour de lui aucun doute c'était bien à lui que l'enfant s'adresser de-suite après le dauphin avait poussé un long sifflement comme s'il parlait au jeune enfant.

Urei ne savait pas quoi faire, lui qui n'avait pas l'habitude de rencontrer des gens il avait dû avoir que de rare discussion avec des gens de l'extérieur. Il était prit de sueur, il angoissait, il essayait de répondre, mais il n'y arrivait pas, il forçait, mais sans résultat. Lui qui était blanc de peau était devenu rouge il ne savait quoi faire et s'il ne faisait rien il risquerait de vexé l'enfant, son père lui avait pourtant appris les bonnes manières, mais Urei n'y arrivait pas il était trop timide pour faire quelque chose.

Alors Urei avait prit
son courage a deux mains et avait tendu la main en direction de
l'enfant des mers pour le saluer comme faisait son perd avec les grandes
personnes. Pour n'importe qui cela aurait été facile, mais pour Urei c'était un effort colossale, si l'enfant ne répondait pas à cette main tendue Urei se sentirait encore plus mal qu'il ne l'était.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Ven 3 Juin 2011 - 0:39

Simbad fut surpris de voir que l'enfant se crispa en entendant sa question, il avait rougi en quelques secondes et semblait ne pas trouver les mots pour répondre. C'est alors qu'il lui tendit la main, tout bêtement.

L'enfant des mers observa l'autre un instant sans comprendre.


"Je crois qu'il veut que tu lui serres la main ! Lança l'un des dauphins."

Aussi loin qu'il s'en souvienne, jamais on ne lui avait dit qu'il fallait serrer la main de quelqu'un avant de connaître son nom. En même temps, jamais on ne lui avait le contraire non plus. Peut-être que ce garçon savait ? Oh et puis après tout, que risquait-il de toutes façons ?

Avec un immense sourire, le Marina saisit la main tendue du futur Saint.


"Comprends-tu ma langue ? Est-ce que tu as peur de moi ?"

Un silence passa. Ce garçon ne paraissait vraiment pas à l'aise. Ou alors peut-être ne pouvait-il tout simplement pas répondre ?

"Est-ce que... tu es muet ?"

Et ne pas oublier les formules de politesse.

"Je m'appelle Simbad ! Comprends-tu ? Euh... Moi... Simbad ?"

Le jeune Dauphin se gratta la nuque, gêné. Il espéra ne pas avoir vexé son homologue, mais perdu il ne savait pas où dans le monde, il avait besoin que ce garçon le comprenne.
Un instant passa. L'embarras était palpable dans l'atmosphère. Pourquoi avait-il fallu qu'il quitte Eges ? Non, pourquoi avait-il fallu qu'il s'essaie à la Méditerranée entière ? Les Romains autrefois avaient échoué à en contrôler les contours terrestres, pourquoi lui aurait-il eu plus de facilité à en faire le tour à dos de dauphin ? Et pourquoi fallait-il qu'il se perde si stupidement ?

Pour l'heure, il rangea ses auto-reproches dans un coin de son esprit et chercha un moyen de détendre son interlocuteur, visiblement peu habitué aux rencontres, et certainement encore moins par celles qui venaient tout à coup de l'Océan...
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Dim 5 Juin 2011 - 12:49

L'enfant des mers regardait son interlocuteur bizarrement ce qui se comprenait étant donné la réaction de celui-ci. Après un long moment d'incompréhension entre les deux enfants le dauphin c'était remis a sifflet, Urei commençait sérieusement à se posait des questions sur ce dauphin on croirait presque qu'il parle même si cela parait impossible Urei essaye de comprendre, mais en vain.

Dans les secondes qui avaient suivi l'enfant avait adressé un sourire et avait saisi la main que Urei lui avait tendu. C'était un grand soulagement pour Urei de voir que le garçon avait accepté cette main ce qui le libéra un peu de cette timidité qui l'oppressait. Le futur saint était gêné il était en colère contre lui-même de n'avoir fait que cela il s'était pourtant forcé, mais il n'y arrivait pas.

Pendant que Urei se torturait l'esprit L'enfant des mers lui harcelait Urei de question :

"Comprends-tu ma langue ? Est-ce que tu as peur de moi ?"

Urei timide ne répondait toujours pas, mais il avait presque envie d'en rire pourquoi aurait-il peur de lui, parce qu'il sort de l'eau après tout tout le monde est différent alors pourquoi le jugerait-il. Urei était très surpris effectivement, mais pas de quoi en avoir peur. Ensuite l'enfant des mers continuait, il lui demandait s'il était muet pour en venir enfin au présentation.

La façon dont il s'était présentait avait réussi à faire échapper un petit rire discret de la part d'Urei qu'il cacha de sa main droite. Le jeune enfant ne le savait pas, mais il avait réussi à mettre en confiance Urei. Après quelque minute ou Urei chercher quoi dire il s'était rappelé que son père lui avait dit qu'il faut se présentait quand on voulait s'adresser a quelqu'un, alors Urei s'était lancé avec une petite voix tremblante et réservé :

"Bonjour ! ... Je... Euh... Moi c'est... Urei, Urey kyoku ! "

c'était encore une fois, un grand pas pour Urei cette rencontre était sa première et elle pouvait être la dernière tout dépendait de l'enfant des mers qui avaient l'air perdu !
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Dim 5 Juin 2011 - 13:09

"Urei Kyoku. Je m'en souviendrai ! J'aime beaucoup ta musique ! Est-ce que tu as appris tout seul ? Et, pendant que j'y pense, tu es tout seul ici ? Où sont tes parents ?"

Le Dauphin se rendit compte qu'il ne laissait pas le temps à son aîné de répondre. Il suspendit les questions suivantes au bout de ses lèvres et fit un sourire gêné en se grattant la nuque.

"Oh, excuse-moi, je suis trop bavard. Maître Poséidon m'a bien dit qu'il fallait que je me calme. C'est que, je ne quitte plus très souvent les océans maintenant..."

Son sourire s'effaça tout à coup et il baissa les yeux vers son pendentif en soupirant. Il s'assit sur les rochers là où il était, regardant la mer. Les dauphins s'éloignèrent un peu. Tout à coup, il releva la tête vers son interlocuteur, avec le même grand sourire que précédemment, attendant les réponses d'Urei sans le presser.
Il avait oublié, pour le moment, qu'il était perdu sans doute très loin de chez lui. Il ne désirait sur l'instant qu'une seule chose : faire plus ample connaissance. A quoi sert l'innocence de l'enfance si ce n'est pour oublier les soucis quelques instants pour respirer un peu d'une joie que l'on perd lorsque l'on devient grand ?
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mar 7 Juin 2011 - 2:01

Simbad avait beaucoup de questions il en posait beaucoup trop en l'espace de quelque seconde que Urei avait du mal à le suivre. Le jeune enfant essayait de mettre les questions en place dans sa tête, mais il s'embrouillait plus qu'autre chose. Il s'était mis à rire à haute voix pendant un moment, cela changeait de son quotidien ce n'était pas tous les jours qu'il faisait une rencontre et encore moins avec quelqu'un qui à son opposé ne se gêner pas et pouvait dialoguer pendant des heures. Le jeune marinas de par cet acte avait fait sortir Urei de sa carapace, il se sentait revivre comme un papillon sortie de sa chrysalide.

Le jeune garçon se sentait gêné, on pouvait le remarquer, car il se grattait la nuque et il avait un petit sourire. Urei pouvait reconnaître la gêne et des kilomètre à la ronde il connaissait tous les signes par coeur étant donné qu'ils les avaient tous essayé au moins une fois. Après ça le marinas était allé s'asseoir sur un rocher près de Urei puis il avait relevé la tête en lui adressant un sourire.

Urei n'avait pas tardé à répondre et cela grâce au marina qui avait réussi à mettre en confiance son aîné. Urei qui avait joint c'est deux mains derrière le dos, avait plissé les yeux avec un sourire amical c'était adressé avec une facilitée qu'il s'était surpris à lui-même :

"Vous n'avez pas l'air d'être du coin, vous êtes perdu ? En tout cas je suis heureux de te rencontrer et je tiens à m'excuser ma timidité me joue des tours que je ne peux empêcher !"

Urei avait baissé la tête pour s'excuser puis il avait reprit directement avec le même sourire et la même facilitée :

" Juste, si vous pouvez poser une question à la fois je pourrais peut-être répondre ? "

Urei attendait que son interlocuteur réponde patiemment tout en s'installant sur un rocher proche du sien.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mar 7 Juin 2011 - 21:14

Le Dauphin se sentit rassuré, la conversation serait moins laborieuse qu'elle en avait l'air au début. Il croisa les bras, une main sous le menton et se mit à réfléchir pour déterminer quelle était la question qu'il avait le plus envie de poser en première.

"Huuuuum... Je ne sais pas trop par où commencer... Peut-être, où sommes-nous ? Je ne connais pas cet endroit."

Puis il vit le futur Saint s'installer près de lui et son sourire s'agrandit un peu plus.

"Au fait ! Si tu hésites, tutoie-moi. C'est plus simple."

Ses traits enfantins respiraient la joie et la sympathie. Il remarqua qu'Urei se détendait, son attitude venait de changer brusquement. Il était heureux d'avoir pu aider son interlocuteur à se sentir plus à l'aise. C'était si peu et pourtant tellement à la fois. Un simple sourire peut faire des merveilles.
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mer 8 Juin 2011 - 0:15

Urei trouvait Simbad très marrant et fort sympathique c'était la première fois qu'un autre enfant avait réussi à le mettre à l'aise et il n'allait pas se plaindre. Il était heureux de faire cette rencontre. Le jeune Urei voyait que Simbad avait l'air perdu il ne savait pas par ou commencer. Après un moment de réflexion le marinas lui demander où il était parce qu'il ne connaissait pas cet endroit. La thèse de Urei était juste l'enfant des mers était perdu, Urei s'était encore mis à rire et lui avait posé une autre question tout en répondant à la sienne :

"Ici nous sommes au Japon sur la plage de ma famille c'est pour ça qu'il n'y a que moi et mes parents qui sont plus loin"

Urei s'était arrêté quelque seconde.

"En y pensant, il doive me chercher ça fait quand même un moment que je me suis absente. Viens avec moi je vais te présentait !"

En prenant Simbad par le bras et le tirant vers ces parents Urei c'était rappelé la question qu'il voulait poser :

" Tu es Simbad le marin ?"


Le jeune enfant c'était rappelé une histoire que son père lui avait lu ou un marin qui s'appelait Simbad se perdait souvent en mers et vivait des aventures extraordinaires. Urei les yeux brillants comme s'il rêvait attendait une réponse
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mer 8 Juin 2011 - 0:32

Japon... Japon... Ce nom disait quelque chose à Simbad. N'était-ce pas le nom d'un pays ? A peine eut-il le temps réfléchir qu'Urei le saisit par le bras et l'entraîna vers ceux qu'il désignait comme ses parents. Ils étaient encore très loin, à l'autre bout de la plage.

"Le Ja... Japoooon ?!? Mais... !? C'est horriblement loin de la Grèce !"

Abasourdi par la distance qu'il avait parcourue, il se laissa entraîner sans répondre.

"Tu es Simbad le marin ? Demanda tout à coup Urei."

Le Dauphin ne connaissait pas l'Orient ni les contes déjà célèbres qui circulaient. Le raisonnement fut assez simple : il s'appelait Simbad. Bien que le prénom véritable du héros soit "Sinbad", Urei avait dû l'entendre déformé à l'oral sans savoir. De plus le Marina était bel et bien un marin puisqu'il avait sillonné la mer, et même jusqu'à aujourd'hui l'océan en compagnie de ses amis à nageoires. Alors, dans son esprit, la réponse était claire.

"Eh bien oui. Tu as bien vu non ? Je viens de l'océan."

Tout en suivant le futur Saint, Simbad ne comprit pas trop son soudain enthousiasme, mais il était content de pouvoir faire rêver Urei autant qu'Urei l'avait fait rêver avec le son de sa lyre.

"A moi de poser une question ! Alors... Dis-moi, la lyre que tu as là... Comment tu as appris à en jouer aussi bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Dim 26 Juin 2011 - 1:56

A première vue dès que le jeune marinas avait compris qu'il était au Japon, il semblait perdu. Elle avait parlé de la Grèce Urei était choqué, elle avait dû ce tromper, alors le saint n'avait pas prêté attention et il continuait de tirer Simbad qui était hébétai. Suite à ça le marinas répondait à la question du saint. Il prétendait être le fameux Simbad. Les yeux de Urei brillaient, une légende se trouvait devant lui, mais Urei avait eu un moment de réflexion.

"Hum... Prouve moi que tu es le vrai Simbad le marin, tu dois bien avoir une cicatrice avec toutes les mésaventures que tu as eu ?"


Mais, en même temps le jeune Simbad posa une question en même temps il lui demandait qui lui avait appris à jouer de la lyre. La première réaction de Urei avait été de rougir. C'était la première fois qu'on le complimentait sur ça, il savait qu'il était doué, mais la confirmation d'une autre oreille faisait toujours plaisir à savoir. Après le moment de gène Urei lui avait répondu sur un ton simple et avec un petit sourire :

"je vais répondre à ta question avant que tu répondes à la mienne ! Tout d'abord, je tiens à te remercier pour le compliment et pour la lyre c'est un don depuis que je l'ai eu entre mes mains j'ai su en jouer. Je ne pourrais pas te dire le pourquoi du comment, mais voilà, de plus mes parents sont de bon musicien. C'est de famille ! "

Urei avait repris son souffle il ne revenait pas qu'il parlait avec autant de facilité et il se rappelait que Simbad était arrivé en prononçant quelque vers, il avait enchaîné :

" et je te retourne le compliment sur ta poésie, est-ce un don naturel chez vous aussi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Dim 26 Juin 2011 - 14:48

Un garçon avec un don naturel pour la lyre !!! Simbad ne put s'empêcher d'afficher un sourire béat. Puis Urei parla de poésie, alors le futur Marina ne put s'empêcher de répondre en vers :

"Un don naturel pour les mots ?
Pour un enfant qui sort de l'eau,
peut-être est-ce vrai, peut-être est-ce faux.
Ce qui sûr, dans la nature,
c'est qu'il faut de la culture,
pour comprendre ce qui nous est obscur.
Est-ce un don,
une malédiction ?
Une aptitude comme pour les oiseaux,
qui tous volent toujours si haut...

En fait, je n'en sais rien... Les mots me viennent comme un refrain.
"

Simbad passa un main sur sa nuque, l'air gêné puis éclata de rire. C'était si facile pour lui, et pourtant l'expression du futur Saint était de plus en plus émerveillée.
Puis, songeant à sa question, aux drames de sa vie... Simbad réfléchit un instant.


"Je ne sais pas comment tu es au courant de mes "mésaventures" mais... J'ai bien une cicatrice oui je crois."

Il enleva sa tunique et passa une main dans son dos jusqu'à sentir un endroit ou la chair semblait mal cicatrisée au toucher. Il n'arrivait pas à la voir mais il portait une très large entaille sur toute la longueur du dos. Elle datait du naufrage. Lorsque, projeté vers l'eau par la tempête, il avait rebondi sur la rambarde du navire, celle-ci avait déchiré ses vêtements et écorché sa chair au travers. Cela avait pu guérir assez vite avec l'aide des Marinas et donc lui permettre de rester en vie, mais c'était un signe de la tragédie qu'il avait vécue.
Tout en montrant sa "blessure de guerre" à l'autre enfant, Simbad eut le regard qui s'assombrit. Cela ne faisait qu'un an, voire un peu moins, que ses parents étaient morts, et toujours aucune nouvelle d'eux malgré de longues heures de recherches avec les dauphins.


"Je... je préfèrerais que l'on change de sujet... C'est encore assez récent et..."

La gorge se noua et il passa une main sur ses yeux qui commençaient à se remplir de larmes. Il remit son vêtement et reprit le pas en silence vers les gens que son aîné avait désignés.
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mar 28 Juin 2011 - 23:09

Urei rester là à discuter avec Simbad, il avait oublié qu'il voulait le présenter à ses parents. Suite à la question Simbad avait répondu en vers, il avait encore une fois épaté le jeune saint. Il était là l'écouté, sublimé par le talent de son nouvel ami, écoutant mot-pour-mot ce que disait le marina. Urei resté choqué,, il se disait que jouer de la lyre ce n'est qu'une question de connaissance à la musique alors que jouer avec les mots de cette manière... Il ne trouvait pas d'autres mots que :

"WAHOU !"

Simbad avait une telle facilitée qu'Urei ne parlait pas et le regarder pour lui c'était digne du grand marin. Puis après un moment de joie où les deux gamins rigolé ensemble, il était revenu sur la cicatrice du marina. Il avait montré la cicatrice qui parcourait le dos du dauphin. Urei était encore une fois émerveillé, mais il ne pouvait pas voir la tristesse qu'éprouver le dauphin. Cependant, le silver lui était heureux, il rencontrait une personne légendaire et peut-être qu'il était arrivé ici par erreur. C'est là que Urei avait fait l'association avec la Grèce :

" Alors, tu viens de la Grêce ?"

Les yeux écartaient, surpris par la distance.

"Mais... Mais vous venez de très loin alors vous devez avoir faim, être fatigué Que dirais vous de souper chez moi ce soir et pourquoi pas y rester dormir j'en serais honoré !"

Urei était impatient de connaître la réponse du dauphin en espèrant qu'elle serait positive. Il était excité, mais il se disait que une légende ne pouvait pas accepter, il devait sûrement avoir d'autre aventure à aller affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mar 28 Juin 2011 - 23:34

Le musicien n'avait pas remarqué ses quelques larmes, et cela soulagea Simbad d'une certaine façon. Reprenant un air joyeux comme il avait appris à le faire en quelques secondes, il se tourna vers Urei avec un sourire gêné.

"Oui. Oui je... D'accord..."

Puis le futur messager des mers réalisa qu'il venait de se faire inviter à la table et au coucher de son aîné alors qu'ils se connaissaient à peine ! Pouvoir rester avec un prodige musical pareil fut tellement inattendu que l'enfant afficha un sourire large jusqu'aux oreilles.

"Oui, d'accord ! Je reste avec toi ! Nous allons bien nous amuser !"

Il quitta un instant Urei pour retourner aux bords des vagues et mit ses mains en porte-voix en direction des dauphins.

"FLIPPER ! JE RESTE ICI POUR LA NUIT, UREI M'A INVITE !!! REPOSEZ-VOUS BIEN !"

Quelques cris lui répondirent, lui indiquant dans ce langage toujours mystérieux qu'il avait été compris. Il retourna vers le futur Saint, des étoiles dans les yeux et lui prit le poignet puis commença à l'entraîner en courant.

"Le premier arrivé au bout de la plage !"

Et il lâcha son aîné pour se mettre à courir de toutes ses forces, luttant contre le poids et le niveau inégal du sable, contre la fatigue.
Il fit tant d'efforts, habitué par son début d'entraînement à l'endurance, qu'il arriva très largement premier, devançant le musicien d'une bonne vingtaine de mètres. Il s'arrêta face aux deux adultes qui étaient sans doute les parents du Japonais et voulut les saluer, mais il n'arrivait pas à reprendre son souffle et se contenta d'un signe de main.
Tout à coup, Simbad se sentit étrange : la tête lui tournait, ses sens se brouillèrent. Il eut l'impression que le ciel se mettait à l'envers et eut à peine le temps de se rendre compte que c'était lui qui tombait, déjà il percuta le sol dans un bruit mat étouffé.
La dernière chose qu'il vit fut les visages affolés des deux adultes qui se précipitaient vers lui. Il n'entendait même pas leurs cris.

Le Dauphin perdit connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Jeu 30 Juin 2011 - 13:55

Urei attentais la réponse avec impatience et excitation. Quand le marinas c'était retourné on pouvait voir de la gêne dans ses yeux et il avait aussi un petit sourire. Ensuite il avait une nouvelle fois accepté l'invitation, mais cette fois il y avait plus de conviction, plus de joie comme s'il venait de réaliser. Il avait dit qu'il allait beaucoup s'amuser et cela Urei y comptait bien.

Après Urei c'était mis a courir de partout les bras écarter comme un avion il était heureux qu'on aurait cru voir un enfant de cinq ans. Il courait faisait des vas et viens et il criait sur un petit air improvisé :


"il a accepté, il a accepté, il a accepté..."

Après quelque instant de joie Simbad était retourné vers les dauphins il les avait prévenus qu'il restait cette nuit et qu'ils pouvaient se reposer. Urei ne comprenait toujours pas pourquoi et comment il discutait avec eux. Les dauphins avaient répondu par quelques cris toujours incompréhensible.

Le jeune silver essayer de comprendre, mais en vain, quand le jeune marina l'avait pris par le poignet et il commençait a courir. Il l'avait mis Urei au défi à la course alors, Urei commençait a courir dans le sable. Ses pas étaient lourds et ils étaient ralentis par le sable. Il voyait le marina partir devant largement plus vite que lui. Arrivé un moment Urei avait vu son ami arrivait devant ses parents, il avait fait un signe et le temps que le jeune silver arrive le marina était tombé. Tout à coup les évènements s'accéléraient, il n'est pas tombé normalement Urei l'avait compris en voyant ses parents s'affoler. Il restait la choqué sur place ne pouvant pas avancer par peur de voir que tout ça soit vrais.

Les parents de Urei avaient appelé un médecin, qui était venu assez rapidement. Urei rester là comme un piqué le regard figé sur Simbad. Il se demandait pourquoi le sort s'obstinait à ce qu'il soit seul, était-il né pour être solitaire. Une fois les premiers soin fait le docteur avait dit aux parents que ce n'était rien de grave, que c'était une fatigue cumulé, il avait dit que deux ou trois jours de repos voir plus si nécessaire. Une fois que le jeune saint avait entendu cela il était rassuré.

Les parents avaient hébergé le jeune enfant attendant qu'il se réveille pour le ramener chez lui. Urei leur avait dit qu'il venait de la mer, mais il ne voulait pas le croire. Alors, Urei restait à son chevet jouant de la lyre en attendant que son ami se réveille. Il restait là, du lever au coucher, il en sautait parfois même les repas. Le temps passé et Urei faisait tout ce que lui disait l'infirmière de la maison lui disait.


"Tu es bien chez moi, mais j'aurais préféré que ce soit dans de meilleures conditions !"

Restant assis à coter de lui, attendant son réveille c'était les mots qu'il avait prononcés.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Jeu 30 Juin 2011 - 15:12

Quelques jours s'étaient écoulés pendant lesquels l'enfant de la mer n'avait fait que dormir, la fatigue de son voyage marin l'ayant épuisé, ainsi que quelques petites carences alimentaires du fait de n'avoir mangé qu'exclusivement du poisson pendant ces derniers jours. Il y avait aussi le problème de l'eau douce : certes pour un Marina, boire l'eau des mers n'était pas problématique. Mais restant humain, il fallait quand même retrouver l'eau douce régulièrement, pour soulager le corps de tout ce sel.
Grâce aux médecins et infirmières de la maison, Simbad retrouva très vite des couleurs un peu plus rassurantes.


"Tu es bien chez moi, mais j'aurais préféré que ce soit dans de meilleures conditions !
-Moi aussi... Mais nous pouvons toujours nous rattraper, n'est-ce pas ?"

Le petit garçon s'était réveillé en souriant, envoûté par le doux son de la lyre. Légèrement aveuglé par la lumière ambiante, il se redressa avec un bras devant les yeux.

"J'espère ne pas t'avoir trop inquiété... Depuis combien de temps dormais-je ?"

Voyant la mine soucieuse de son ami, même s'il s'était calmé, le futur Dauphin ne put s'empêcher d'afficher un sourire rayonnant, ses yeux rouge cendré et ses traits fins accentuant naturellement son air amical et joyeux.

"Ne fais pas cette tête je vais bien ! Je n'ai rien. Juste un peu mal à la tête peut-être mais rien de méchant. Si tu es d'accord pour te le prouver, nous pourrons aller faire un tour. Qu'en penses-tu ?"

Il marqua un temps d'arrêt, regardant au-dehors les vagues qui glissaient doucement sur le rivage puis reporta son attention sur le musicien. Sa voix se fit plus solennelle :

"Merci d'être resté, et d'avoir joué tout ce temps... J'ai l'impression... que tu m'as aidé à me sentir mieux toi aussi. Avec ta musique. N'arrête jamais de t'y entraîner, tu ne te rends pas compte à quel point tu as le pouvoir de captiver et d'aider les gens, Urei."

Ne voulant pas le mettre mal à l'aise, il s'empressa de lui adresser un nouveau sourire et d'ajouter, reprenant un ton enfantin :

" En tout cas c'est ce que j'en pense !"
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mer 27 Juil 2011 - 12:18

Le peu de lumière qui passait la fenêtre caresse le visage de Simbad ce qui l'avait apparemment gêné à son réveille. Urei c'était limite jeter sur lui à son réveille il était tellement heureux qu'il se lève enfin, il était si inquiet pour sa santé. Depuis qu'il était sous son toit Urei n'avait pas arrêté d'être au petit soin pour Simbad mais aujourd'hui il avait relevé un peu brusquement ! :

"Merci pour les compliments mais.... Tu peux marcher j'aimerais te montrer quelque chose !"


Urei lui avait forcé la main il voulait l'emmener dans son jardin secret, là où il va quand tout va mal, les jours tristes comme les beaux jours. Il voulait tellement s'amuser qu'il en oubliait la santé de son ami. Le jeune silvers avait relâché son bras :

"Désolé c'est que je n'ai pas l'habitude de me faire des amis ....."

Urei affichait un petit sourire cachant une tristesse profonde en espérant qu'il n'avait pas vexé son hôte. Il se sentait soudain mal à l'aise, il remarquait que maintenant qu'il avait eu une réaction brusque pour son ami qui est encore dans son lit sortant à peine du sommeille. Et soudain sans aucun rapport il se mit à dire :

"Je n'oublierais jamais tes yeux, ton regard peu importe les années qui nous sépareront un seul regard et je me rappellerais les moments passés ... Et peu-être qu'un jour je ferais partie de tes aventures."


Il s'était mis à rire parce qu'il n'y croyait pas vraiment malheureusement il savait qu'il n'était pas compétent pour ça.

(hrp: désolé mon simbad pour le temps de réponse poutou poutou )
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mer 27 Juil 2011 - 14:04

(Nyaaaaa t'es pardonné, c'est trop mignon *^* !!!)

Devant la maladresse de son ami, Simbad ne put s'empêcher d'éclater de rire. Tout son être transpirait l'inquiétude et l'envie de faire partager quelque chose qu'il n'avait jamais fait partager aux autres. Il en rêvait manifestement et il était tellement excité qu'il n'avait pas répondu aux questions du futur Marina. Mais peu importait après tout.

Le cadet s'étira rapidement et sortit du lit, notant au passage qu'on lui avait passé des vêtements propres et légèrement plus chauds que ceux qu'il portait en arrivant. Il fit quelques pas, les jambes un peu engourdies puis se tourna vers Urei. Il ouvrit la bouche pour dire que marcher lui ferait sans doute le plus grand bien mais le prodige musical le devança :


"Je n'oublierai jamais tes yeux, ton regard, peu importe les années qui nous sépareront, un seul regard et je me rappellerai les moments passés... Et peut-être qu'un jour je ferais partie de tes aventures."



Pour sûr, voilà une déclaration qui était des plus inhabituelles. Il resta bouche bée en reconnaissant là quelques uns des mots que lui adressait parfois sa mère... Il fut convaincu alors, qu'elle veillait sur lui, que son esprit était là, quelque part. Mais cela voulait dire qu'elle n'était plus. Qu'elle était morte dans le naufrage ou avait succombé à ce qui avait suivi. D'une certaine façon, Simbad se retrouva anéanti par ces simples mots. Pourtant, cela avait aussi quelque chose de rassurant. Se dire que malgré tout, elle restait avec lui. Et qu'il avait un ami pour le soutenir en ce moment.
C'est alors que l'on vit la différence d'âge qui les séparait, la différence de maturité, la différence de souffrance.
Le joueur de lyre aurait sans doute pris sur lui et caché sa peine s'il était à sa place. Cependant l'enfant se mit à pleurer, en silence d'abord, puis laissa sa tristesse lui échapper de tout son soûl. Et il vint agripper ses bras fragiles autour de la taille de son aîné, laissant couler ses larmes contre lui, comme un bouclier protecteur.


"Je ne t'oublierai jamais non plus Urei !!! Jamais !"
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Ven 5 Aoû 2011 - 16:18

Urei serait Simbad contre lui et pleuras lui aussi, mais il avait fait cela discrètement. C'était le premier lien qu'il avait créé avec quelqu'un c'était un moment fort en émotion les deux enfants enlaçaient l'un à l'autre pleurant les larmes de leurs corps des larmes de joie mélanger à des larmes de peine. N'importe quel Humaine aurait été ému par cette scène, Urei était heureux d'avoir lié des liens d'amitié avec Simbad et il était encore plus quand le jeune dauphin lui dit qu'il ne l'oublierait jamais.

Il essuyait ses larmes et l'avait attrapé par le bras l'entrainant dans son jardin. Le lieu était fleuri, il était digne des plus grands jardins du monde. Ses parents le faisaient entretenir mais derrière ce beau jardin il y avait une petite forêt, mais cette forêt n'est pas comme les autres aux lieux d'être sombre et d'inspirer la crainte on voyait de la lueur sortir de celle-ci on était comme appelé à entrée. Le jeune silver tirait encore le marinas en courant et en lui adressant un sourire il lui dit :

"Je vais te montrer mon jardin secret, tu verras c'est beau et reposant je suis sûr que ça te reposera !"

Il s'avançait s'enfonçant dans la forêt. Ils étaient entourés d'arbres jusqu'à un moment. Une zone ou les arbres dessinaient un cercle, le lieu était lumineux on entendait les oiseaux chantaient, des brindilles se brisait sous les pas des biches :

"voilà nous sommes arrivés !"

Il s'installait sur une souche d'arbres qui se trouvaient au centre du cercle en attendant que son ami le rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Ven 5 Aoû 2011 - 17:11

L'enfant de la mer se laissa entraîner par son camarade dans ces lieux inconnus. Au début, il avait du mal à suivre le rythme. Puis peu à peu lorsque ses jambes furent dégourdies il courait au même niveau que lui. Il vit défiler, les fleurs les arbres, et se retourna brièvement quand la forêt les eut engloutis.

"Tu es sûr que tu retrouveras le che... min... ?"

La beauté du paysage priva Simbad de toute parole. Ce n'était rien de plus qu'un bois, avec une clairière. Un bois fait de bambous, de cerisiers, de fleurs éclatantes. Une clairière calme où les animaux paissaient en nombre. Il y avait des biches, des oiseaux par volées, et le jeune garçon fut presque certain d'apercevoir des écureuils.
Il contempla longuement les détails de l'endroit avant de reposer son regard sur son ami, assis sur une souche au centre. Lorsqu'ils s'approcha, quelques animaux s'enfuirent.


"C'est magnifique... Dit-il dans un souffle.

Je me disais ne jamais voir
De morceau de paradis
Qui pourrait m'émouvoir
Sans payer le prix de ma vie.

Mais voilà qu'à mes yeux
Une sorte d'Elysion apparaît.
Un cadeau des dieux,
Cet endroit reculé.

Une goutte de bonheur
Remplit l'entiereté de mon coeur
Et j'ai l'impression de voler
Infinie légèreté.

Muse, qui est donc cet homme ?
Est-ce un hasard de l'avoir rencontré ?
Remerciant tes pairs, dis-leur de ma part :
Comme il se doit je les honorerai,
Imaginant seulement la chance que j'ai.

Qui suis-je pour mériter une telle faveur ?
Je puis goûter la saveur
D'une vie sans douleur...
"

Les yeux écarquillés, le poète, s'assit aux côtés d'Urei. Quelque chose de chaleureux semblait régner ici. Il n'aurait pas su dire quoi, mais une sorte de présence habitait les lieux et répandait un sentiment de bien-être dans son âme malmenée par le tourment.
Un moment de silence passa, il aurait voulu s'allonger dans l'herbe et s'endormir pour toujours.


"Tu as beaucoup de chance de connaître un tel endroit tout près de chez toi... Je pense... Non, je suis sûr qu'un dieu ou une déesse te protège. Se peut-il que tu aies une si belle vie sans cela ? Je crois que je t'envie beaucoup..."
Revenir en haut Aller en bas
Urei Kyoku

avatar
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mer 17 Aoû 2011 - 19:50

Les quelques vers que Simbad avait prononcé avait émue Urei qui était assis à le contempler dans toute sa splendeur. Les mots lui venaient comme par magie elle les maîtrisait avec une facilité étonnante qui impressionnerait Urei à chaque fois qu'il jouerait avec eux. Il était là assis à écouter, une fois qu'il avait terminé le jeune marina du dauphin c'était assis au côté de Urei et c'est là que le jeune chevalier de la lyre avait pris son instrument en main:

" c'est ça que je voulais te montrer regarde bien... j'ai était surpris la première fois ... "





il jouait de ça lyre une musique qu'il jouait habituellement pendant un moment on entendait seulement la lyre et rien qu'elle, les oiseaux c'étaient arrêtés de chanter, toutes bêtes ne faisaient plus un seul mouvement et petit a petit il venait tout autour des jeunes enfants que ce soit les cerfs, les ours, les écureuils ... toutes sortes d'animaux était là en toutes harmonies à écouter sans bouger. Le jeune saint continuait et cela avait duré plusieurs minutes. Une fois terminée Urei avait caressé le premier animal qui ce trouvait près de lui c'était un renard roux qui était comme apprivoisé par la musique qu'il venait de jouer.

" tu vois je ne sais pas pourquoi mais j'ai l'impression que cela apaise tout le monde ... du moins tous les animaux"


il caressait la bête en continue et avait adressé un sourire à con compagnon !!
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Jeu 18 Aoû 2011 - 3:22

(HRP : Le cadre blanc dans ton post a-t-il une utilité quelconque ?)

Tout comme les bêtes, Simbad demeura silencieux. Et pour cause il était complètement envoûté par la musique du prodige...

Lorsque celui-ci s'arrêta pour caresser le renard, il resta les yeux dans le vague un moment. Il répondit d'une voix ensorcelée au futur Saint :


"L'unisson... La note ultime qui sait accorder les races, les espèces, les coeurs de toute créature vivante. L'unisson, joué dans une mélodie à l'harmonie parfaite et... extraordinaire."

Le jeune Dauphin eut soudain les yeux qui papillonnèrent et sembla s'éveiller d'un long rêve. Il regarda Urei, incrédule.

"Que viens-je de dire ? Excuse-moi, je ne sais pas pourquoi... j'ai dit... Je ne sais plus..."

Il regarda les animaux qui se dispersèrent à présent que la mélodie était finie puis reposa de nouveau les yeux sur son aîné. Son sourire illumina son visage, secondé par ses yeux rouges qui semblaient animés de flammes vives et sereines.

"Si seulement tu pouvais ne jamais arrêter de jouer !!! "

Il s'assit au sol et posa ses bras en oreiller sur les genoux d'Urei puis sa tête.

"Veux-tu bien recommencer ? C'est comme si j'entendais la voix de ma mère me lire une histoire... C'est si doux. Si passionnant... Si... Si... Si joli. Maman... Urei... Grand frère Urei... Recommence, s'il te plaît !"

Le décagénaire lui demandait d'une voix suppliante. Il était prêt à passer toute l'après-midi et même la nuit ici si le joueur de lyre le berçait de ses notes magnifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Poséidon 2

avatar
Messages : 1677


Caractéristiques
Vie Vie:
400/400  (400/400)
Cosmos Cosmos:
544/544  (544/544)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   Mar 13 Sep 2011 - 15:13

(hrp : Avec l'accord d'Urei, et parce qu'il a des problèmes internet, je poste un message commun qui reprendra tous les personnages. Bien entendu, afin de respecter au maximum le caractère d'Urei (perso), je lui ai montré par Mp et il l'a validé)

Le jeune Saint ne sut pas comment réagir. Son premier ami venait de l'appeler « grand-frère ». Son premier ami qui était une légende vivante ! Il se mit à rougir violemment en bégayant.

« Mer... ci... Je... Ce n'est pas grand-chose comparé à... tes aventures... »

Il laissa échapper un rire nerveux, sans oser bouger Simbad. Après ces paroles étranges -savait-il jouer l'unisson sans même s'en rendre compte ?- son « petit frère » le supplia presque de continuer à jouer.
Trop gêné pour refuser, il reprit alors son instrument et en pinça les cordes pendant longtemps, très longtemps. Il ne savait pas vraiment combien de temps d'ailleurs, mais la nuit finit par arriver et les surprit toujours assis à la même place, ayant peu bougé. L'enfant de la mer s'était allongé dans les herbes et avait fermé les yeux, comme pour mieux entendre. Les animaux étaient restés eux aussi, bien que l'heure de partir ait rappelé à certains qu'ils avaient un foyer et des petits à nourrir...
Urei commençait à bailler légèrement et le bout de ses doigts était tout engourdi, mais il voulait faire plaisir à son ami, alors il continuait inlassablement.


« Nous devrions peut-être rentrer maintenant... Tes parents vont s'inquiéter ! »

Simbad y avait pensé, à ses parents. Ce n'était pas juste qu'il prive ceux d'Urei de leur fils pour le simple plaisir d'écouter sa lyre. Et puis ils allaient s'inquiéter.

« Tu as raison Simbad, suis-moi ! Et ce soir, c'est toi qui me réciteras des poèmes ! D'accord ?!
-Si tu veux ! »

Ils partirent en riant, chacun ses étoiles dans les yeux. Simbad pour celles qui venaient de tomber du ciel au creux de son coeur, Urei pour celles qu'il pourrait bientôt décrocher et admirer de plus près. Ce dernier attrapa son cadet par la main et courut vers le domaine familial aussi vite qu'il l'avait quitté, ne laissant au futur Marina que le temps de ne pas se prendre les pieds dans les racines des arbres.
Peu avant d'arriver devant la porte de la maison, le musicien s'arrêta pour reprendre son souffle et se tourna vers le poète.


« Dis... tu parleras pas de cet endroit hein ? C'est mon jardin secret, je veux pas que mes parents y viennent, il est seulement pour mes amis, d'accord ?
-Compte sur moi ! »

Ce soir-là fut particulièrement animé, chaque garçon faisant l'éloge de l'autre sans s'arrêter pendant le repas. Même les serviteurs qui passaient brièvement dans la salle à manger pour apporter et débarrasser les plats sourirent en entendant la façon parfois maladroite de décrire le talent de l'autre. Tout le monde se réjouissait de voir que le malade allait bien mieux. Simbad leur avait fait une sacrée frayeur, mais pour peu de choses au final.
Il en vint à parler de Flipper, de sa vie avec les dauphins, sans que les autres comprennent vraiment comment il faisait pour communiquer avec eux et pour vivre en mer. Urei allait poser la question lorsque sa mère prit la parole avant lui :


« Et vos parents n'ont pas trop peur de vous laisser partir tout seul ? Vous avez bien quelqu'un qui vous attend quelque part ? Ne s'inquiète-t-on pas de vous ? »

Le sourire jusqu'aux oreilles du jeune garçon perdit de son éclat jusqu'à s'effacer complètement et un silence embarrassé s'installa.

« Excusez-moi... j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?
-Non je... C'est que... Urei... Il va falloir que je reparte... »

Les deux futurs chevaliers s'entre-regardèrent tristement. Ils n'y avaient pas pensé jusqu'à maintenant mais cela faisait déjà un moment que Simbad séjournait chez Urei et qu'il n'avait donné aucune nouvelle d'aucune sorte au sanctuaire sous-marin. Il ne pouvait pas rester éternellement...

« [color:6fef= gold]Maiiiiis... tu es sûr de ne pas vouloir rester... Encore un ou deux jours ? J'ai plein de choses à te montrer ! Allez dis oui ! Simbad ! S'il te plaît !
-Je veux bien mais tu vas me demander à chaque fois et je n'aurais pas le courage de te dire non... Je repartirai demain... J'essaierai de revenir ! Je sais que tu habites au Japon !
-D'accord... C'est dommage...
-En attendant, profitons de la soirée ! »

Changeant aussitôt de sujet, l'enfant de la mer s'efforça de ne plus penser à son départ et de distraire Urei jusqu'à tard dans la nuit, jusqu'à ce qu'ils ne tiennent plus debout ni l'un ni l'autre. C'était une journée qu'ils n'oublieraient jamais, gravée profondément dans leur mémoire.



Le lendemain, Simbad partit de bonne heure. Le soleil était bas dans le ciel et quelques rayons rouges-rosés subsistaient encore. Urei était le seul à être venu sur la plage. Le benjamin avait déjà fait ses adieux le jour précédent mais même s'il tombait de fatigue, le Saint voulait le voir partir. Après s'être fait un câlin comme savaient si bien faire les enfants, Simbad siffla ses dauphins et enfourcha son ami de toujours puis commença à s'éloigner, doucement.


« AU REVOIR UREI, JE NE T'OUBLIERAI PAAAAAS !
-MOI NON PLUUUUS ! ON RESTERA AMIS POUR TOUJOURS, D'ACCORD ???
-D'ACCOOOOORD !!! Allez, Fli'... Allons-nous en avant que je ne décide de faire demi-tour... »

A renfort de grand gestes des bras, le voyageur fit des signes d'au revoir à Urei jusqu'à ce qu'il ne le distingue plus à l'horizon. Il s'était retenu jusque-là mais n'en pouvait plus et éclata en sanglots. Urei lui manquerait beaucoup, c'était certain.
De son côté le jeune Saint n'eut pas une réaction différente. Il resta sur la plage, en silence, puis joua un peu...

Les cétacés plongèrent, reprenant le chemin des courants marins chauds.
Le musicien rentra, reprenant le chemin de sa maison, qui lui semblait si vide sans quelqu'un pour lui tenir compagnie.


FIN DU FLASHBACK
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: un poète et un musicien la rencontre [flashback]   

Revenir en haut Aller en bas
 

un poète et un musicien la rencontre [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edouard Demais, Le musicien poète au grand coeur (en cours)
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Maudramme de Métromanie, le Poète-Bretteur
» Viorion Tanaely [Archer & Musicien]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Archives :: Archives du forum :: Archives RP flashback-