Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Le Colisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rasgado
Membre d'Or
avatar
Rôle : Fondateur Designer
Messages : 5807


Caractéristiques
Vie Vie:
179/179  (179/179)
Cosmos Cosmos:
193/193  (193/193)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Le Colisée   Mar 28 Fév 2006 - 18:06




Vous pénétrez ici dans l'arène de combats des Chevaliers de bronze et d'argent aux services d'Athéna...

----------------------------------------



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Astrea

avatar
Messages : 503


MessageSujet: Re: Le Colisée   Sam 4 Mar 2006 - 8:54

(... et d'argents xD Wink )

Il pleuvait.... Sous cette pluie, des jeunes gens se battaient. Ou plus précisément, s'entraînaient. Si ils avaient combattus avec des armes, on aurait entendu résonner l'entrechoquement violent de celles-ci dans le lieu. Si. Mais il n'y en avait aucune... une tradition/loi de la Déesse de ce sanctuaire; Pallas-Athéna, Déesse de la guerre et de la Sagesse. Un peu plus loin, à l'écart des bruits des luttes, se tenaient une fine silhouette. On voyait à sa carrure qu'il s'agissait d'une femme. De longs cheveux blonds bouclés la suivaient. Blonds comme le blé dorée des champs au soleil... Mais cette jeune femme portait un masque, qui ne laissait entrevoir aucune émotion de sa part. De plus, une armure, teintée de la même couleur que la lune, peut-être même était-elle faite du même matériau, la recouvrait. Le tout donnait une étrange impression... en tout cas, la jeune femme s'était isolée des autres... ou peut-être les autres s'étaient éloignés d'elle... ou autre chose encore, Qui sait ? ... En tout cas, elle se tenait à l'écart de ces personnes qui s'entraînaient là... pensant qu'il n'y avait pas si longtemps, elle avait le même rang qu'eux... quoique certains étaient juste des gardes qui venaient ici pour ne pas "perdre la main"...
Malgré la pluie, chose étrange de la Grèce, il faisait beau. Un assez bon temps pour un entraînement, en fait... comme cela, on transpirait moins qu'à l'accoutumé, mais l'effort était tout de même présent... et puis, cela offrait des conditions d'entraînement diverses ! En fait, le soleil et la pluie mélangés formaient parfois un bel arc-en-ciel... beau phénomène météorologique...
La pluie se mettait à battre de plus en plus fort… elle frappait le sol, puis sur celui-ci, coulait lentement… une fine pluie… finalement, elle commença à devenir de plus en plus fine, et s’éloignait d’Athènes… pour rejoindre un autre lieu…
Pendant ce temps, Sakura jouait calmement de sa lyre… une hymne à la pluie… il va sans dire qu’elle avait été composée par la chevalière d’Argent de la Lyre elle-même, et qu’elle était tout simplement sublime… certains s’arrêtaient dans leurs combats, et laissaient cette mélodie les envelopper… ils étaient tous subjuguées par la musique qui sortait du frottement de ces délicates mains et de cette lyre… puis, à la fin de sa mélodie, elle s’arrêta. Sakura se leva, ses cheveux d’or se soulevant en suivant le reste de son corps… tous ceux qui l’avaient écouté ne disaient rien, ils étaient encore fasciné par la mélodie, alors même qu’elle s’était finie…
Sakura allait retourner chez elle, quand soudain, elle sentit un cosmos pénétrer dans le sanctuaire… un doux cosmos, mais pourtant très fort… elle comprit qu’Athéna était revenu. Un sourire s’étira sur son visage. Sa déesse, de retour ! Aussitôt, elle se retourna, et emprunta rapidement le chemin des Douze Maisons d’Or… en tant que chevalière, elle se devait de se présenter à sa déesse ! Et puis… il fallait avouer qu’elle était vraiment curieuse de voir qui serait Athéna…
Elle courut donc, mais ne s’essoufflait pas, résultat de son entraînement, jusqu’à ces Douze Maisons… et pour l’instant jusqu’au temple du chevalier d’or du bélier… en espérant qu’il la laisse passer… ainsi, elle commença sa marche du sanctuaire, un sourire au visage –mais ça, personne ne pouvait le voir, à cause de son masque…


(SuiteTemple du Bélier )
Revenir en haut Aller en bas
Blacktethys

avatar
Messages : 159


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
127/127  (127/127)
Armure Armure:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Mar 19 Déc 2006 - 20:47


Une femme à la peau sombre arriva au sanctuaire pour demander l'asile, elle dit etre une combattante errante et voudrait améliorer ses techniques de combat, elle est prete à payer en contrepartie par un service dans la garnison locale.
Quand on la questionne sur la fidélité elle répond qu'elle honore toujours un contrat.
Mise en epreuve contre des soldats ,elle reussit à les vaincre facilement prouvant qu'elle avait au moins les aptitudes requises pour etre garde.
Sans opposition immédiate de la part du sanctuaire, elle deviendrait garde et aura reussi à s'infiltrer.
Revenir en haut Aller en bas
Vigo

avatar
Messages : 221


Caractéristiques
Vie Vie:
196/196  (196/196)
Cosmos Cosmos:
206/206  (206/206)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Sam 10 Oct 2009 - 1:49

[Temple du Bélier ]


Flanqué de ce curieux, je descends les marches du sanctuaire en direction du Colisée. Chemin faisant, je l’interroge simplement.

"Ton nom ?"

J’entends sa réponse et enchaîne :

"Comment un homme comme toi, je veux dire, qui ne maîtrise pas le cosmos, est arrivé jusqu’ici ? Tu devrais entamer une formation de chevalier tu sais."

Les cliquetis de mon armure rutilante rythment mes pas, bientôt nous seront sur le plateau où son ancrées les fondations de l’arène sacrée.
Revenir en haut Aller en bas
Angel Heart
Membre d'Or
avatar
Messages : 6557


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
365/370  (365/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Dim 11 Oct 2009 - 19:04

[hrp: vu avec Biscione pour éviter de nous bloquer]

Camille était escorté par un simple chevalier de bronze, rien qui puisse entraver le sphinx s'il le souhaitait. Cependant, le spectre n'avait aucune intention de nuire à Vigo, au contraire il en avait besoin et le chevalier devait sans doute vouloir en finir rapidement avec Camille. Une tache rébarbative qu'être le garde du corps d'un civil lorsque les siens risque de se lancer dans une bataille contre les spectres.
Bataille que Camille ne souhaitait pas, il était trop tôt pour elle de révéler qui elle était vraiment, cela n'aurait été qu'une perte de temps si une guerre sainte se déclenchait, mais elle n'aurait pas le choix en tant que spectre, juste un pion dans les mains du seigneur Hadès.


Vigo pris soudainement la parole, sa première phrase était plus proche d'une question lors d'un interrogatoire que d'une question amicale, la suite était différente. Peut être un signe d'impatience, peut être son caractère ou un signe que sa mission ne le tentait pas, peut être les trois ou finalement une toute autre raison.

"Ton nom ?"

"Je suis George Masse. Je suis un archéologue renommé dans le milieu."

"Comment un homme comme toi, je veux dire, qui ne maîtrise pas le cosmos, est arrivé jusqu’ici ? Tu devrais entamer une formation de chevalier tu sais."

"En tant qu'archéologue, je suis habitué à vivre dans le danger. Entre les pilleurs de tombes, les habitants proches des ruines qui nous prennent justement pour des pilleurs de tombes, les pièges que l'on peut trouver, les animaux sauvage et les dangers de la nature, on ne peut pas dire que se soit reposant. A côté de ça, c'est un métier des plus fascinant. Votre sanctuaire n'a pas été si difficile d'accès, des villageois y viennent, se sont eux d'ailleurs qui m'ont indiqué le chemin. Le plus dur étant d'arriver au village...Bien, en tant que scientifique, j'ai tout plein de questions à vous poser en commençant par qu'est ce que le Cosmos?"
Revenir en haut Aller en bas
Vigo

avatar
Messages : 221


Caractéristiques
Vie Vie:
196/196  (196/196)
Cosmos Cosmos:
206/206  (206/206)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Sam 17 Oct 2009 - 12:10

C’est donc un baroudeur. Il n’a pas ce visage raviné par le sel de la sueur, desséché par les rayons du soleil. Pas du tout l’image que je me fais d’un archéologue aventurier. Mais malgré sa gueule d’ange, je le sens très affûté ; c’est sûrement un très bon grimpeur. Il ignore ce que signifie « cosmos » et m’interroge. Chemin faisant, je lui lance un regard oblique et un petit sourire en coin.

"Seuls quelques initiés connaissent l’existence des chevaliers et de leur pouvoir. Si tout le monde savait, personne n’irait à l’église pour prier Dieu, on prierait Zeus dans des temples. Alors je vais t’répondre, mais tu repartiras sans preuves. Tu n’pourras pas non plus emporter le moindre caillou du sanctuaire. Remplis-toi la tête de c’que tu veux, mais tu gardes les poches vides."

Je détourne les yeux pour fixer le Colisée qui grossit gentiment à mesure que nous avançons tranquillement. Plus vaste encore que les ruines de Rome, l’arène d’Athènes est un monument aux dimensions démentielles, référencé nulle part.

"Le cosmos, c’est un flux invisible qui filtre à travers toi, moi, et la pierre. C’est un lien qui relie toute chose. Les guerriers choisis par les dieux ont le pouvoir de défaire ce lien, ce qui libère une énergie destructrice. C’est une arme mortelle, la plus puissante des armes."

Et je me tais, sans hâter la marche.
Revenir en haut Aller en bas
Angel Heart
Membre d'Or
avatar
Messages : 6557


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
365/370  (365/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Sam 17 Oct 2009 - 18:29

"Seuls quelques initiés connaissent l’existence des chevaliers et de leur pouvoir. Si tout le monde savait, personne n’irait à l’église pour prier Dieu, on prierait Zeus dans des temples. Alors je vais t’répondre, mais tu repartiras sans preuves. Tu n’pourras pas non plus emporter le moindre caillou du sanctuaire. Remplis-toi la tête de c’que tu veux, mais tu gardes les poches vides."

La phrase de Vigo n'était pas plaisante à entendre et sous-entendait beaucoup de choses négatives. Camille était irritée mais elle garda son calme, la voie de "George Masse" se fit indifférente, comme un professeur enseigne à un élève qui croit tout savoir mais ignore les évidences les plus simples.

"Vous croyez qu'il n'y a pas de preuve de votre existence? Comment pensez-vous que je me suis retrouvé ici, par le plus pure des hasards? Bien sur que non, certains faits des chevaliers d'Athéna ont été répertoriés par l'Eglise, ainsi que la localisation, bien qu'approximative. Je n'y croyais pas mais cela pouvait emmener à des découvertes...Et pour votre information, un archéologue fait découvrir au monde les vestiges du passé, et à moins que vous vous considérez comme un vestige du passé, je n'ai pas l'intention de révéler au monde votre existence. Et, je ne suis pas assez fou pour le révéler, cela ferait l'effet d'un tremblement de terre dans le monde entier et un nombre de mort accablant, il y a déjà assez de morts."

Le spectre écarta le sujet de Dieu pour cet instant, ce n'était pas une chose bien grave, et se contenta de regarder son environnement. On pouvait voir le Colysée du Sanctuaire, plutôt bien conserver, les affres du temps n'avaient pas eu le même effet que sur le grand Colysée de Rome. cependant au regard du sanctuaire, il paraissait bien vieux et abimé, sans doute que cette partie n'avait pas le droit au même traitement et aussi n'était pas protéger par le cosmos d'Athéna. A part l'aspect culturel, rien d'intéressant, la nature environnante était nettement mieux pour la spectre, bien que sec avec le soleil tapant comme souvent en Grèce.

"Le cosmos, c’est un flux invisible qui filtre à travers toi, moi, et la pierre. C’est un lien qui relie toute chose. Les guerriers choisis par les dieux ont le pouvoir de défaire ce lien, ce qui libère une énergie destructrice. C’est une arme mortelle, la plus puissante des armes."

"George Masse" baissa la tête et semblait absent, il donnait l'impression de réfléchir intensément, puis il la releva et dit dans une voie où se mélangeait interrogation et certitude.


"Je vois, cela ressemble fort au Chakra des ninjas japonais ou au Tantra de l'hindouisme par ex, ce qui sous entendrait que de nombreuses religions et Mythologie sont juste ou l'étaient. Les Dieux de l'Olympe ne sont pas les maîtres de la Terre, et se la partage avec d'autres Dieux donc, et ceci est confirmé par le Dieu Odin et la Déesse Hel qui étaient présents dans ce que vous appelez le temple du Bélier..."
Il s'arrêta une seconde comme si une évidence lui venait en tête, et regarda Vigo. "Ils ont aussi parler du temple du Taureau, et un des chevaliers en armures brillante s'est prétendu être être le chevalier d'Or du Verseau, celui qui donnait les ordres pourrait-être le chevalier d'Or du Scorpion...votre armure possède une pointe comme une licorne, êtes vous le Chevalier de la Licorne? Est-ce qu'il y a douze armures brillantes comme de l'or et douze temples les représentants? Et si c'est le cas, est-ce que vos armures sont à l'image des étoiles dans le ciel?"

Bien sur Camille savait tout ça, et depuis longtemps, peut être même plus que Vigo, mais c'était tout l'intéret de poser des questions en tout genre, tournant autour du sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Vigo

avatar
Messages : 221


Caractéristiques
Vie Vie:
196/196  (196/196)
Cosmos Cosmos:
206/206  (206/206)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Sam 17 Oct 2009 - 19:49

Archéologues, historiens, chercheurs, journalistes, pour moi, tous dans le panier des curieux. George pourrait divulguer de nombreuses choses au monde, il a vu et deviné beaucoup, et bien que je me contrefous des révélations qu’il pourrait faire, je respecte la volonté du Grand Pope.

Nous approchons du large portail du Colisée, je cesse d’avancer au moment où mon voisin finit sa phrase. C’est étrange mais, bien que physiquement très près de lui, je me sens psychiquement très loin. Ce n’est pas seulement ce vouvoiement, c’est autre chose, et c’est brutal. Je l’observe de mes grands yeux bleus.

"Vous avez vu juste. Douze temples, douze armures d’or, et je suis bien le chevalier de la Licorne."

Tiens, je viens d’employer le « vous », et avec un naturel. Vraiment, je me sens à des kilomètres de cet homme. Soudain l’Enfer m’apparaît. Qu’est ce que je fais encore ici, à perdre mon temps avec celui-là alors que notre prêtresse est en péril six pieds sous terre. Mon regard s’allume d’une lumière intrépide.

"J’ai quelque chose d’autrement plus intéressant à vous montrer si ça vous tente. Ca vous dirait de voir les portes de l’Enfer ?"

Je le fixe avec intensité, il ne peut pas refuser une offre pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Angel Heart
Membre d'Or
avatar
Messages : 6557


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
365/370  (365/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Jeu 22 Oct 2009 - 20:38

Le Chevalier de Bronze était plutôt absent mentalement, et semblait peu intéressé par la conversation avec Camille. Rien de plus anormal, personne ne pouvait le blâmer dans de tel circonstance. Cependant, sa réponse était simple et ne permettait pas vraiment d'avancer.

"Vous avez vu juste. Douze temples, douze armures d’or, et je suis bien le chevalier de la Licorne."

C'est alors que Vigo proposa une proposition qu'il devait penser alléchante pour un archéologue, du moins un archéologue suicidaire. Bien que Camille avait envie de retourner dans le domaine de la Mort, cela ne servait pas les intérêt de George Masse et n'était pas logique. C'était de la stupidité pure que d'y aller, quiconque aurait découvert l'existence des Dieux de la Grèce Antique, ne voudrait certainement pas aller en Enfer sans plus de connaissance. Et Camille devrait sans doute se démasquer...


"J’ai quelque chose d’autrement plus intéressant à vous montrer si ça vous tente. Ca vous dirait de voir les portes de l’Enfer ?"

"C'est vrai que cela pourrait-être intéressant, cependant, je me vois dans l'obligation de refuser votre invitation...j'ai le gout de l'aventure mais certainement pas des missions suicides, je doute que votre escorte suffise à me protéger la bas...Ceux que vous appelez spectres sont au services de Hadès, n'est ce pas? Ils semblent être aussi puissant que vous autres chevaliers d'Athéna, autant dire que je serais un bébé au milieu de loup et d'ours...et on sera des prisonniers comme votre prêtresse si elle existe vraiment."
Revenir en haut Aller en bas
Vigo

avatar
Messages : 221


Caractéristiques
Vie Vie:
196/196  (196/196)
Cosmos Cosmos:
206/206  (206/206)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Mer 28 Oct 2009 - 20:47

Pouha, quelle plaie ce type, je lui offre le Pandémonium sur un plateau et il se débine. Sa peur l’emporte sur sa soif de connaissance, je me suis trompé sur son compte. Je lui jette un regard en coin, grimace un peu, mais ne dis rien, pour le moment. Je continue de marcher à ses côtés jusqu’à parvenir au seuil de l’arène sacrée. Un vrai morceau d’architecture, vraiment de la belle ouvrage. Ca ne m’émeut pas autant qu’une puissante montagne qui culmine, mais quand même. Nous nous arrêtons devant le portail de fer.

"Bon, de deux chose l’une. Soit vous vous secouez et nous partons en Enfer, j’assurerai votre protection aux côtés des autres athéniens qui doivent déjà être là-bas. Soit nous franchissons ce portail pour remuer la poussière du Colisée."

Je le fixe quelques secondes, puis lève les yeux vers le sanctuaire. Je fronce, le soleil tape encore en cette saison, et je cherche à voir par-delà les colonnes du temple du Bélier. Ce dont je peux m’assurer, c’est que Bridge n’y est plus, elle s’est envolée pour l’Hadès. Mes deux bleus reviennent sur George.

"Alors ?"
Revenir en haut Aller en bas
Angel Heart
Membre d'Or
avatar
Messages : 6557


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
365/370  (365/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Dim 1 Nov 2009 - 1:10

Manifestement, Vigo ne pouvait supporter Georges, son regard en coin ainsi que sa grimace, le montrait. Si cela ne lui plaisait pas, Camille allait lui offrir ce qu'il voulait tout en l'énervant davantage. Oh! non, il n'aimerait sans doute pas d'avantage George, mais c'était un jeu que le sphinx adorait. Le Colysée était un monstre architectural mais visité ce monument ne l'intéressait pas, une autre chose tentait Camille...Elle n'y avait pas pensée sur le coup, mais revenir en Enfer pouvait lui apporter des bénéfices...

"Bon, de deux chose l’une. Soit vous vous secouez et nous partons en Enfer, j’assurerai votre protection aux côtés des autres athéniens qui doivent déjà être là-bas. Soit nous franchissons ce portail pour remuer la poussière du Colisée."

Le chevalier de bronze le regarda quelques instant avant de se tourner vers le soleil puis finalement en direction du Bélier. Son regard se porta une dernière fois vers "Georges" et lui demanda une ultime fois.

"Alors ?"

"Vous tenez tant que ça à y aller? Vous me faites pensez à quelqu'un qui ne connait pas la peur et qui croit qu'avoir peur est stupide...Dans mon cas, ce n'est pas de la peur, c'est juste que vous n'êtes pas à la hauteur..."



Camille dégaina son épée, la lame se mit à briller sous les rayons du soleil, finement gravé d'une écriture d'une langue morte. Le spectre pris le fourreau de sa main gauche.

"Voyons si je suis en forme..."

L'épée se mit à tournoyer dans les airs et s'éleva à un peu plus de cinq mètres, puis arrivé au point culminant de son ascension, retomba toujours en tournoyant. Lorsque la lame passa à une hauteur que le spectre jugea respectable, il la remis directement dans son fourreau d'un geste précis et rapide. Cela pouvait sembler facile quand c'était effectué de cette manière mais la réalité était tout autre. Bien sur pour un chevalier ce n'était pas impressionnant, quoi que la plupart échoueraient dans leurs premières tentatives, mais pour un simple humain cela démontrait une très bonne maitrise de son arme, après tout "Georges" ne connaissait pas le véritable niveau d'un chevalier et il était logique de pouvoir penser que c'était largement suffisant pour se maintenir en vie. Avec un grand sourire amicale, Camille lui répondit d'une manière un brun arrogante mais le but était que Vigo se concentre sur Thésée, du moins du point de vue de l'archéologue

"eh bien faut croire qu'elle souhaite aussi y aller...allons-y chevalier de Bronze, mais n'oubliez pas que nous serons en territoire ennemi, votre vie n'a peut être pas de valeur pour vous, mais votre témérité risque de couter la vie à votre prêtresse si vous n'y prenez pas garde...quand à moi, je n'aurais besoin que d'un guide et non de votre protection, la prêtresse est déjà un fardeau bien trop lourd pour vous..."
Revenir en haut Aller en bas
Vigo

avatar
Messages : 221


Caractéristiques
Vie Vie:
196/196  (196/196)
Cosmos Cosmos:
206/206  (206/206)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Dim 1 Nov 2009 - 1:58

La peur ? Non je n’ai jamais ressenti la peur, d’ailleurs je n’ai jamais ressenti grand chose si j’écarte les quelques fois ou je me suis retrouvé à plus de 4000 mètres d’altitude, seul face à la nature, dans ce qu’elle a de plus grand. Je suis un « calme d’esprit » comme disait le docteur. Et puis que craindre en Enfer ? La mort ? Il paraît que ce n’est pas une fatalité quand on est capable de jouer avec le cosmos.

Pas la hauteur ? En entendant ça je pose mon regard sur ma main gauche. Je suis dans le vague, un instant, et puis j’ai un sourire et mon poing se referme, mon énergie violacée giclant entre mes doigts.

"Peut-être, et alors ?"

Je regarde George qui vient de dégainer. Qu’est qu’il lui prend ? Des sillons creusent mon front, je fronce. Oh oh, je croise les bras et l’observe, agréablement surpris. Quand sa lame a retrouvé son fourreau, c’est ses yeux que je fixe. Mes deux grands bleus cherchent à voir plus profond, que cache cet homme ? Voilà qu’il se décide à m’accompagner chez Hadès. De surprise en surprise avec ce coco. Les bras toujours croisés, je me frotte la barbe que je n’ai pas sans le lâcher du regard. Je m’avance vers lui en ouvrant les bras et dis simplement :

"On y va."

Et c’est l’accolade. Je le maintiens fermement contre mon plastron, nous entoure de mon cosmos, et bientôt un météore améthyste traverse le ciel.

[ Portes de l'Enfer]
Revenir en haut Aller en bas
Scareface
Chevalier d'or du Cancer
Chevalier d'or du Cancer
avatar
Messages : 2188


Caractéristiques
Vie Vie:
353/353  (353/353)
Cosmos Cosmos:
352/352  (352/352)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Ven 26 Oct 2012 - 0:52

Arrow les Geôles du sanctuaire



Le fils d’Hadès venait à peine de sortir de se cellule, il avait mis peu de temps avant d’atteindre le lieu d’entrainement des aspirants chevaliers. Traversant l’amphithéâtre sans même regardait les futurs saints, Scareface avançait jusqu'à la limite de l’entrée du sanctuaire d’Athéna, d’ici il pouvait voir les temples se dressait un à un, mais c’est en direction du cinquième temple que le regard du gold saint du cancer s’était arrêter, la ou son esprit ne cesser de l’obséder depuis un bon bout de temps maintenant. Le fils d’Hadès était obnubiler par le cosmos chaleureux et bienfaisant qui amenait de la nouvelle Athéna, mais il en était certain cette cosmos-énergie, le chevalier d’or la connaissait et il ne lâcherait pas l’affaire avant de savoir qui de tous ses compagnons, la déesse de la guerre avait bien pu choisir pur devenir son enveloppe corporelle.

L’assassin d’Athéna s’assit sur un bloc de pierre et masqué par son bandeau, il scrutait les moindres parcelles d’énergies qui se déployaient dans le domaine des chevaliers d’or. Cela risquait de prendre pas mal de temps, mais du temps il en avait et ce petit exercice ne pouvait que lui être profitable pour guérir son corps et son cosmos.




récupérations 1 jours
10pts de vie
10 pts cosmos

Revenir en haut Aller en bas
Scareface
Chevalier d'or du Cancer
Chevalier d'or du Cancer
avatar
Messages : 2188


Caractéristiques
Vie Vie:
353/353  (353/353)
Cosmos Cosmos:
352/352  (352/352)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Mer 7 Nov 2012 - 11:04

Le gold saint du Cancer attendit depuis un bon moment une quelconque élévation du cosmos de la nouvelle Athéna, mais il ne put que ressentir pleinement l’énergie de Shiyo et Thanatos entamant un combat. La guerre contre Ares semblait avoir prit fin et pourtant les anciens chevaliers que le dieu de la guerre avait débauché était encore présent dans le sanctuaire et plus encore puisque Thanatos et un autre spectre avait atteint la maison du Lion, une autre guerre avait tout l’air d’avoir débuté. Le cinquième temple était assurément le théâtre de conflits entre plusieurs cosmo-énergie, mais la force d’Orion restait introuvable malgré sa concentration, il avait été surement vaincu par le chevalier qui l’avait combattu après sa victoire sur lui, pourtant le chevalier d’or du Bélier n’était pas du genre à restait prisonnier des enfers, alors pourquoi sa présence était-elle introuvable ? Ce n’était pas en restant en bas des douze temples que le fils d’Hadès allait trouver la réponse à ces questions, le gold saint se leva et prit la direction du temple du Lion, mais il devait rester discret, aussi invisible et imperceptible que l’un des fantômes qui l’accompagne à chaque instant.



Arrow Temple du Lion



récupérations 12 jours
120pts de vie
120 pts cosmos
30 pts armure
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1341


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Dim 1 Déc 2013 - 18:22

Le colisée, lieu d'entrainement des soldats et autres apprentis chevaliers, avait un air bien sinistre. Croulant sous la froid, l'obscurité et la neige, les événements récents rendaient le lieu d'autant plus inquiétant. A proximité, le village de Rodorio avait été le théâtre de massacres sans noms, et de luttes épiques opposants les défenseurs de la déesse Athéna face à des monstruosités sans noms. Etant donné la situation, le colisée était désert... ou presque. Un soldat était toujours posté là, surveillant les environs. Si un visiteur, serviteur d'Athéna, d'une autre divinité, et surtout si une bête monstrueuse venait à errer en cet endroit, l'alerte serait donnée rapidement. Nerveux, le garde était aux aguets, la météo anormale associées aux assauts des bêtes féroces et puissantes au point de malmener les guerriers d'Athéna en personne, il avait de quoi être légitiment nerveux. Et il manqua de peu de hurler lorsqu'une voix brisa le silence de mort qui régnait. 

"Alors? Rien à signaler?" 

"Nom de... tu pourrais prévenir quand tu arrives bon sang!" 

"Espèce de trouillard va! Sinon alors, il ne s'est rien passé?" 

"Hum... non pas vraiment, j'ai cru voir une ombre passer au dessus, mais il n'y avait que des nuages et depuis .... non rien  à signaler.." 

"Je vois, bah tu es trop stressé aussi... allez va te reposer je prend mon tour de garde." 

Laissant le premier garde filer, l'homme semblait plus sûr de lui. Cela faisait maintenant plusieurs heures que les combats avaient cessés. Plus rien ne devait rôder dans le coin. Une heure ou deux heures passèrent ainsi, au calme, jusqu'à ce qu'un bruit étrange interpella le garde. Sur ses gardes, se saisissant de sa lance, il scruta les environs... se retournant, il ne vit rien au premier abord ... jusqu'à ce quelque chose passa juste devant lui pour s'écraser au sol. Les yeux écarquillés, il ouvrit la bouche et poussa un hurlement de surprise et d'horreur, tandis qu'il découvrait un bras sanguinolent au sol et dans un état si horrible qu'on ne reconnaissait à peine un bras grâce à une main gelée et ensanglantée!
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4815


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Mer 4 Déc 2013 - 23:15

Arrow  We're painting the roses red

Courant à toute hâte, le Sethni avait finir par voir apparaître le Colysée de façon plus nette. Arrivé au pied de l'immense construction, le Sethni jeta un regard en arrière, espérant apercevoir Adonis des Poissons, renégat et ancien Gold Saint maintenant au service d'Hadès. Nul trace de son cosmos ni de sa présence. Il n'avait donc pas accepter l'offre du Capricorne. Tant pis pour lui. Peut-être que dans un futur plus ou moins éloigné, Adonis reviendrait sur sa décision et se rendrait compte que si par le passé on avait lâché sa main au bord du précipice, il existait en cette époque des personnes capable de la lui tendre pour l'empêcher de tomber plus bas. Se retournant une dernière fois, le Sethni haussa les épaules et décida d'avancer. Après tout, il ne pouvait rien faire de plus pour cette âme en déroute. L'occire lui ouvrirait les yeux, à condition qu'il soit lui même ouvert au combat. Une entrevue avec la déesse ferait peut-être rebattre son coeur de Saint, sa fibre de Chevalier d'Or mais cela pourrait tout aussi bien le conforter dans son choix. Soupirant, le Sethni reprit sa route jusqu'à l'entrée du Colisée. Qu'est ce qui avait bien pût provoquer un tel cris et surtout qui l'avait poussé ? Cette question le travaillait. Une boule de poils ou un monstre d'ombre s'était peut-être introduit dans l'enceinte du Sanctuaire et semait le chaos. Sur le chemin, Milan avait ressentit le cosmos de celui qui était venu prêter main forte contre le monstre poilu : Océanos des courants. Le Cosmos de Tenshu également semblait s'être fort développé ces derniers temps. Aucun des deux ne semblait réellement hostile ce qui signifiait qu'il devait sans doute affronter quelque chose ou quelqu'un ? Est ce qu'une de ces maudites bêtes avait réussit à rentrer dans l'enceinte même du Sanctuaire ? Si c'était bien le cas, l'extérieur ne devrait pas non plus être épargné. Arriver ainsi à passer au travers de la barrière signifiait que les créatures arrivait à passer outre son cosmos ou que la barrière s'affaiblissait ou que les monstres se trouvaient déjà à l'intérieur du champ d'action du Kekkaï. Un nouveau cri de terreur le fit sortir de son questionnement et presser le pas de façon plus marquée.

Au fur et à mesure qu'il se rapprochait du bâtiment, le Sethni avait l'impression de sentir le froid plus puissant et perçant mais peut-être n'était ce là qu'une impression ? Il faisait de plus en plus sombre également. Le guerrier à l'armure d'or pénétra finalement dans le Colisée après avoir emprunté l'entrée prévue à cet effet. Aucun apprenti Saint ne s’entraînait ou s'affrontait ce qui était plutôt rassurant. Par ce froid mais surtout à cause des derniers événements il était plus rassurant de savoir les jeunes guerriers et futures compagnons d'arme à l'abri plutôt qu'exposé inutilement au danger. L'endroit semblait donc désert et totalement vide de monde. Balayant l'endroit de son regard, le Sethni se sentit emplit de nostalgie en pensant au temps, qui lui semblait maintenant fort lointain, où lui même s’entraînait ici dans l'espoir d'obtenir un jour le privilège de porter l'une des quatre-vingt-huit armures de l'ordre de la chevalerie de la déesse Athéna. Ses yeux se posèrent finalement sur une silhouette au loin. Au vu de l'obscurité et de la forme de la silhouette, il devait s'agir d'un garde mais était-ce réellement le cas ? Quand on observait les pouvoirs de métamorphose que possédait la bête cornue et d'ombre que le Capricorne avait combattu, on pouvait se méfier. D'autant plus que ces saletés n'émettaient pas de cosmos donc ils étaient capable de se camoufler quasi parfaitement. "Quasi" car le Sethni avait pût repérer que le Dark Milan lors de son affrontement n'avait pas réussi à émettre de son ce qui signifiait que si la silhouette était dépourvue de parole, il y avait de fortes chances que le Sethni se méfie de cette personne comme de la peste. S’avançant dans la direction de la forme humanoïde, le Capricorne activa ses cordes vocales et appela l'homme d'une voix forte et déterminée.


- Et vous là bas ? Oui vous ! Etes vous un garde ? Un villageois ? Avez vous aussi entendu crier ? Avez vous vu quelque chose d'inhabituel dans le coin ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1341


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Sam 7 Déc 2013 - 17:58

"Ah... Maître Sethni, vous êtes là! Je suis navré, c'est moi qui ait crié, pris par la surprise... jugez en par vous même... "ceci" est tombé du ciel... juste devant moi...!" 

D'une main aussi tremblotante que sa voix, il désigna le membre arraché qui gisait au sol, dans un état proche de la bouillie. C'était... étrange. C'est alors qu'un étrange son retint l'attention de Milan.

*pffffffffffffffffffffffffffiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiuuuuuuuuuuu... Sbaf!*

 Soudain, à l'autre bout du colisée, quelque chose tomba sur le sol également. Si le garde n'avait rien entendu, il en allait autrement du Capricorne d'or dont les sens étaient autrement plus aiguisés que celui d'un simple soldat. En deux bonds de cabri, le milan sethni arriva sur les lieux du crime... Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir une femme. Ou du moins sa tête. En effet, celle ci avait apparemment quittée ses épaules pour goûter à la joie du parachutisme. Et cela ne lui avait guère réussie au vu de son état, la tête fracassée de telle sorte qu'un de ses yeux sortaient de son orbite et baignait dans une mare écarlate. Sa colonne vertébrale avait de toutes évidences été sectionnée, et presque nettement. Cela ne disait rien de bon à l'épéiste d'Athéna... 

Jet de dés pour Milan. 
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4815


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Sam 7 Déc 2013 - 22:16

Première bonne nouvelle .... la silhouette humaine était douée de la parole ce qui éliminait déjà partiellement le monstre métamorphe. Une bonne chose pour le jeune homme, si on exceptait le fait qu'il utilisait le terme "Maître" et que le Capricorne n'avait jamais été très à cheval sur le fait de se faire appeler par de tel terme qu'il trouvait un peu archaïque. De la bouche de son disciple, cela ne le choquait pas vraiment dans le sens ou la relation était celle d'un enseignant avec son élève couplé à de la camaraderie. Ici les gardes le faisait simplement par respect mais le Sethni ne souhaitait pas qu'il fasse de distinction entre un Chevalier d'Or et un simple soldat. Pourquoi ? Pour une simple et bonne raison : il les considérait sur le même pied que lui. Les gardes étaient humains. Certains étaient de vrais peureux, des fuyards mais d'autres n'avaient pas peur de mourir pour Athéna, de s'opposer à des monstres, des humains ou autres qui les surpassaient en terme de puissance. S'opposer à eux revenait à mettre un terme à sa vie. Pourtant certains gardes n'hésitaient pas. Ils ne disposaient pas d'une armure pour les protéger ou d'une grande puissance cosmique mais ils possédaient l'âme d'un Saint, prêt à donner sa vie, à se sacrifier pour protéger le Sanctuaire et la déesse Athéna. Eux aussi méritaient donc du respect, peut-être même plus que certains Chevaliers de l'espoir. D'une regard calme il examina le membre en bouillie poser sur le sol négligemment. C'était écœurant à voir et plutôt gore. D'une voix calme et se voulant assurée, le Capricorne tenta de rassurer le garde et de le détendre ce qui semblait être une mission presque impossible au vu des tragiques événements qui avaient frappés le Sanctuaire récemment.

- Ne m'appelle pas maître mais Milan. J'ai toujours eut du mal avec ce genre de titre. Ca me donne l'impression d'avoir trente ans en plus ha ha ! C'est vraiment étrange ... du ciel dis tu ? Aurait-il été lancés depuis un endroit à proximité ? Du haut des gradins du Colisée ? Du ciel lui même ? A qui appartient-il ? Si cette partie de corps humain est dans cet état, je n'ose imaginer ce qu'il reste des autres parties de son anatomie. Peut-être que ...

Milan ne termina jamais sa phrase pour la simple et bonne raison qu'un bruit mat de chute se fit entendre. Le Chevalier d'or posa un doigt sur sa bouche pour faire signe au garde de ne pas parler afin qu'il puisse écouter. S'il s'agissait d'une créature elle ferait sans doute du bruit et se déplacerait mais après une dizaine de seconde d'attente, la chose tombée du ciel ne sembla pas bouger. Le Sethni d'un simple regard indiqua à l'homme de rester là. Il s'avança alors jusqu'à l'objet non volant mais non identifié afin d'en découvrir peut-être l'origine. Il s'agissait d'une tête de femme. Si elle avait été belle, la pauvre ne remporterait sans doute plus aucun compliment pour sa beauté. Le crâne était dans un triste état et l'un de ses yeux pendouillaient hors de son orbite comme un fruit trop mur dont la tige allait bientôt ployer sous son propre poids. La tête semblait avoir été arrachée net du corps. Pour arriver à une telle perfection de coupure, il fallait soit être un orfèvre, un véritable artisan du maniement de la lame soit être capable de faire preuve d'une force brutale et impressionnante. Cela ne présageait rien de bon. Le Sethni mit ses mains devant sa bouche de façon à créer un porte voix. Il s'adressa alors en criant au garde afin qu'il puisse lui aussi se rendre compte de la situation et ainsi de continuer à rester sur ses gardes.

- C'était une tête ! Une têttttttteuuh ! Peut-être qu'elle appartenait à la chose tombée près de vous ! Restez sur vos gardes et près des gradins ! Le dos plaqué à un mur, vous serez en partie couvert en cas d'autres chutes  de ... comment je vais appeler ça  ... d'objet tombant non identifié ?

C'est vrai ? Était-ce des bouts de corps provenant de la même personne ou simplement des victimes différentes ? D'où provenaient les corps ? De Rodrio ? Au vu des dégâts, il y avait eut de nombreuses victimes. Peut-être qu'en observant calmement le ciel et en restant l'oreille aux aguets, le Sethni pourrait anticiper la prochaine chute et observer l'angle avec plus de détails afin d'estimer l'origine de la provenance de l'objet. Savoir s'il venait du ciel ou s'il provenait plutôt d'un lancé permettrait peut-être de se faire une meilleure idée de la situation. De plus il ne ressentait aucune énergie malfaisante aux alentours ! Bon sang, que tout cela devenait inquiétant ! Il fallait tirer tout cela au clair !
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1341


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Mer 11 Déc 2013 - 17:33

Le garde était inquiet et il devint aussi blanc que la neige environnante en entendant les paroles du chevalier d'or. Un bras, puis maintenant une tête... Qu'est ce qui ne tournait pas rond au dessus du Sanctuaire? En temps normal, c'était de l'eau qui tombait du ciel, pas des morceaux de corps en tout genre. Le Sethni était ainsi aux aguets. C'est alors qu'il vit un autre "objet tombant non identifié" prendre le colisée comme piste d'atterrissage. Mais à la différence des précédents, celui ci tombait lentement. Très lentement même. En s'en approchant, Milan découvrit... une plume. Une gigantesque plume qui faisait pratiquement sa taille. Des cris attirèrent son attention vers le temple du bélier. Il y vit une silhouette emplumée à l'arrière train de serpent quitter la maison d'Orion, démolie une énième fois par la même occasion. Pendant un instant, il perdit de vue la chose qui était partie vers Rodorio... avant de la voir passer au dessus de lui, plus proche des étoiles que du sol. Suivant la bête du regard, il la regarda se diriger tout droit vers la Statue d'Athéna, où d'autres cris semblaient se faire entendre... 
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4815


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Le Colisée   Mer 11 Déc 2013 - 21:54

Une nouvelle chose tomba du ciel. Lentement, comme portée par le vent, la faisant danser dans l'air comme une jeune femme voulant montrer toute sa grâce. La chose mit du temps à arriver et à choir sur le sol mais une fois que le Capricorne s'approcha, il pût constater qu'il s'agissait d'une plume de taille maousse. En effet, elle faisait la taille du Sethni ce qui était plutôt impressionnant. Essayez d'imaginer le volatile qui s'était délesté de ce morceau de sa parure pouvait laisser pantois. Jetant un regard vers le ciel pour essayer de trouver la chose en question, le jeune homme entendit des cris bizarres et ne voyait pas d'où ils provenaient. Il se précipita donc vers les gradins du Colisée et les grimpa un à un à la vitesse de l'éclair pour atteindre le point le plus haut à disposition du bâtiment histoire de jeter un regard sur les alentours et plus particulièrement sur le Sanctuaire. Il aperçut au loin une immense créature longue comme un serpent et de taille plus que massive qui quittait la maison d'Orion pour se diriger plus en avant, effectuant la montée du Sanctuaire par la voie aérienne. Il semblait prendre la direction du Temple d'Athéna et des cris se faisaient entendre signifiant que cela semblait être le bordel intégral au Sanctuaire. Quand Milan n'est pas là, les Saints dansent ! Il ne savait pas trop ce qu'il se passait mais il avait déjà sentit préalablement le cosmos de Tenshu, celui d'Angèle du Sagittaire ainsi que celui du Titan, Océanos qui leur avait prêté main forte quelques heures plus tôt. L'oiseau semblait tenir quelque chose mais d'ici difficile de se dire de quoi il s'agissait. A vrai dire, cela ne brillait pas ce qui signifiait qu'il ne s'agissait pas d'un Chevalier d'Or ce qui était en soit une bonne nouvelle. Si un tel être était assez puissant pour immobiliser un Saint d'élite alors il allait falloir se donner à fond pour le vaincre. Tout ça ne présageait vraiment rien de bon. Le Sethni descendit rapidement des gradins et couru jusqu'à la hauteur du garde pour l'informer.

Je retourne au Sanctuaire. J'ai vu une étrange créature se diriger vers la statue d'Athéna. Il n'y a plus rien à garder ici. Je sais que tu es courageux et prêt à donner ta vie pour le Sanctuaire mais rien ne sert de garder le Colisée vide. Trouve toi un abri, protège toi du froid. Prend un bon repas et surtout ne tente rien d'inutile. Si tu sens que le danger est bien trop grand et qu'il y a un Saint dans les parages, fais appel à lui. Il n'y a aucune honte à cela. Te voir perdre la vie, me chagrinerait ! Si les ennemis viennent par les airs, je ne pense pas que tu puisses les arrêter. C'est à nous de prendre le relais.

Le Sethni lui mit une tape dans le dos et lui fit un grand sourire avant de se prendre le chemin de la sortie du Colisée. Il était inutile que l'homme s'expose si c'était pour perdre la vie alors qu'en restant à l'abri, il pourrait continuer à servir le Sanctuaire et profiter de la vie. Le Sethni sortit du bâtiment et commença à se diriger vers le Sanctuaire au pas de course. Il n'y avait plus une minute à perdre. Il y avait encore des gens présents avec Athéna normalement mais étaient-ils en nombre suffisant ? Le Dieu maléfique avait quitté le Sanctuaire il y a peu ce qui signifiait aux yeux de Milan que ceux qui l'avait affronté devaient maintenant penser leur blessure. Au passage, vu l'état de la maison du Bélier, il comptait s'y arrêter afin de voir si personne n'était blessé ou mort sous les décombres qu'avait dût créer le monstre. En effet le Sethni avait vu la créature s'extraire hors du bâtiment ce qui signifiait qu'il avait dût se créer une ouverture. Ensuite, soit il rejoindrait le temple d'Athéna soit la maison du Taureau où combattaient les Gémeaux, le Sagittaire et le Titan des courants. Le Sethni n'allait sûrement pas manquer d'être surpris lorsqu'il atteindrait la maison de son maître. L'occasion de découvrir qu'il y avait des animaux capable de commettre des bêtises bien plus grave que lui !

 Arrow  Maison du Bélier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Colisée   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Colisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Description du Colisée
» Un vol au colisée [Mission rang C]
» NOUS AVONS NOTRE NOUVEAU COLISÉE
» L’AMPHITHÉÂTRE FLAVIEN (COLISÉE)
» [Jour 4] Le Colisée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Sanctuaire Sacré ¤ Athéna :: Colisée et autres lieux-