Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | 
 

 La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].

Aller en bas 
AuteurMessage
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Dim 10 Fév - 15:41

Penser que j'ignore tout, recluse dans cette région vide ou presque, de toute civilisation est tout à fait idiot. Car j'ai bien appris de mes erreurs passées, même si les jours qui défile concrétise ma folie meurtrière, je comprends qu'il faut que je me prenne d'autant plus en main. J'ai la nature luxuriante de Glenfinnan à mon avantage, prête à me servir contre ses chasseurs qui ont repris de plus belle ma traque. Ici, dans un des coins les plus reculés d'Ecosse, j'ai transformée cette bourgade en jungle luxuriante, un terrain propice à mes pouvoirs. J'avais ces dernières semaines, expérimenter de nouveaux des sortilèges sur des cas très isolés. Suffisamment pour que je puisse être à l'abri durant des mois. Qui se soucie après tout, d'enfant abandonné par leurs parents ? Strictement personne. Mais par un je ne sais quoi, des bruits se sont muer en rumeurs, et se sont répondus comme une traînée de poudre. Et de nouveau poursuivi, je me retrouve, recluse, ici, à l'abri mais pour un temps qui est variable. Et pour cacher ma véritable identité, je me suis faite passer pour une guérisseuse aux yeux des habitants de Glenfinnan. Ils me connaissent comme étant Nolwen, lointaine héritière d'un savoir celte, et ils ne connaissent que peu de plus. Moins ils en savent, mieux je me porte, surtout que ce qu'ils attendent de moi suffit à couvrir un temps ma protection. Mais mes talents de guérisseuse ont à mon grand dam ; fait courir le bruit de ma bonté d'âme, et des nombreux hommes et femmes, que j'ai remis sur pieds.  Dire que le serpent se mord la queue est un euphémisme. Mais moi qui voulait une couverture discrète, j'ai peur de devoir changer de camp très rapidement. Mais à l'issue d'un dernier inventaire de routine, de mes quelques affaires, des murmures se faufilent à l’extérieur de ma tente.Un des enfants, accompagnés d'un de ses autre gosse, ouvre avec une certaine timidité le tissu de mon habitat, en m'appelant par mon nom.

Dame Nolwen, dame Nolwen, euh, euh .... mon  ami veut vous voir.

Me retournant, après m'être assurée d'avoir ranger mes ultimes affaires, je ne m'avance pas vers les deux enfants, gardant soigneusement mes distances avec eux, je les toise d'un air faussement amical.

Oui, qu'il y a t-il ?

Euh, mon ami à .... co ... comm ... comment dire. Il à été blesser en jouant dans une forêt près de Glenfinnan. Et une femme, prétendue elle aussi être guérisseuse a soigner mon ami. Et on se demander si ce n’était pas une amie à ....

Je voyage seule mon petit, personne ne sait que je suis ici. Dois-je te le rappeler ? Et inutile de me questionner davantage, je vais directement aller à la rencontre de cette femme.

Sans autre forme de procès, et pour la première fois depuis mon arrivée. Les deux enfants aperçoivent un tout autre visage de moi. Pas celui d'une personne froide et sombre. Mais un teint verdâtre, d'une extrême pâleur se distingue sur mon visage, comme des toxines dans mon sang, modifiant la couleur de mon épiderme, je m'avance vers eux, sans leurs administrer une seule forme d'attention. Qu'elle soit par un geste, un comportement, ou une parole, je les bouscule. Pour sortir de ma tente, et tenter d'aller à la recherche de cette nouvelle guérisseuse.
Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie
Chevalier Noir du Serpentaire
Ambroisie
Rôle : Médecin
Messages : 198

Caractéristiques
Vie Vie:
170/170  (170/170)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
240/240  (240/240)
Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Lun 11 Fév - 11:59



La Leprechaun détruit, Ambroisie avait pris le parti de faire un petit tour dans les Highlands avant de repartir pour Petra. Elle avait entendu parlé de la terrible bataille de Culloden mettant fin à une rébellion jacobite sanglante. Aujourd'hui les Highlands sous colonisation anglaise est en proie à une profonde mutation. L'ancien monde celtique disparaissant sous la modernité.
La doctoresse savait qu’elle prenait un risque à aller dans ses régions, mais la Serpentaire noire n’était pas connu pour sa frilosité face aux dangers.
Après avoir acheté des vêtements large et local pour camoufler son teint de peau oriental, la Nabatéenne entama son tour d'Ecosse, amenant l'aide nécessaire aux populations local mais avant tout, en piste du vieux savoir celte sur la médecine des plantes.
Lors de ses soins, elle avait entendu parlé d'une sorcière blanche. Une guérisseuse. Son pouvoir était si puissant qu'elle avait réussi à faire pousser une plante aux feuilles épineuses mais a la chaire douce et verte, hydratante, au vertu puissante contre les brulures.

Songeuse, Ambroisie reconnu immédiatement la description de l'Aloe Vera, mais... A cette l'attitude ? Si haut, au nord ?
Certaines rumeurs parlent même d'un jardin exotique.

D’abord circonspecte, Ambroisie se décida de rentrer en contact... Comment procéder pour aller vers elle ?

Peut-être qu'en soignant une personne sur son territoire ferais qu'elle rencontrerait tôt ou tard cette druidesse ?
C'est à l'orée du bois, quelle s'installa dans une fermette désormais abandonné par les propriétaires. Probablement massacré par les tuniques rouges.
La zone principale en sale état, le 1er réflexe d'Ambroisie fut d'y allumer un feu pour y faire chauffer de l'eau.
La fumée émanant désormais de la petite battisse de pierre.

Deux enfants blessé firent le reste. Elle les soigna et les renvoya en disant qu'elle était une sorcière blanche, elle aussi.

Peut-être que cela attirerai sa consœur ?

En début de soirée, une cosmo énergie ce fit sentirent. Un ragoût de lapin crépitant dans la marmite de la serpentaire au côté de quelques pommes de terre et de rutabaga, Ambroisie ouvris la porte de la fermette, s’accoudant au bord de la porte, laissant approcher sa visiteuse...


Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Mar 12 Fév - 23:53

Ils'en fallu de peu, pour qu'un rictus mauvais s'installe sur les commissures flexibles de mes lèvres alors que mon regard, d'un bleu perçant, jauge la nouvelle arrivante. Il ne me fallu qu'une heure, tout au plus ; pour remonter les maigres pistes que les enfants m'avaient donnés. Et tout le long de ce temps à perdre, à trouver cette guérisseuse, j'ai réfléchi à cet instant, ou face à cette inconnue, j'allais agir et réagir de tels et tels façons. Mais dorénavant, c'est par un silence de plomb, que je m'avance vers cette jeune femme, dont tout porte à croire, qu'elle est cette nouvelle venue. Et avalant le peu de distance qui me sépare d'elle, le mieux et de soigner les apparences et mon entrée, en la saluant, avec tous les respects qui lui sont dû.

My Lady ; Certains enfants ont étaient enchantés de me clamer avec joie, vos talents de guérisseuse. Et votre apparence correspond avec soin, à ce qui m'a été remontée.

D'un léger mouvement de visage par-dessus son épaule, je sens la nourriture cuire dans la fermette, avant que mon regard se repose sur la jeune femme, ; tout en lui appliquant une révérence digne d'une cours aristocrate.

Je suis Morrigan ; Venue tout droit d'Angleterre. Je suis ici de passage ; mais veuillez pardonner ma curiosité my lady. Êtes vous aussi de passage ? Appartenait vous à l'un de ces cercles de guérisseurs et guérisseuses ? Ou démarchez vous, seule ?

Une première question, pleine de sous-entendu. Je ne souhaite pas être traquer, et l'ombre d'un doute envers cette inconnu n'est pas de mise. Et sans savoir encore, à qui j'ai affaire, je me garde encore, le soin de ne pas me montrer très bavarde avec cette jeune femme au teint pâle.

Je suis ici depuis quelques semaines ; et j'ai juger bon, d’exercer mes talents à ces quelques personnes, souffrant de quelques maux sommaires. Bien que ma battisse se situe à l'écart des autres ; j'ai ouïe dire ; que vous êtes douée dans vos compétences, compétences qui s'arrêtent-elles au seul aspect de la médecine my lady ?

Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie
Chevalier Noir du Serpentaire
Ambroisie
Rôle : Médecin
Messages : 198

Caractéristiques
Vie Vie:
170/170  (170/170)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
240/240  (240/240)
Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Jeu 14 Fév - 16:30

La serpentaire observa la jolie rousse au pat de sa porte.


Un rictus se dessinant sur ses lèvres, elle écouta Morrigan ce présentant et poser ses questions. Stratégique.
Ambroisie n’étais pas dupe. Elle avait été élevé dans une famille de la noblesse ottomane pour être courtisane. La politique, les gestes et les paroles n'avait aucun secret pour elle.


- Je m’appelle Ambroisie. Et je suis en effet une guérisseuse comme vous. Sachez que c'est un réel plaisir de faire votre connaissance et que votre réputation n'est plus à faire.

Ses yeux d’émeraude observèrent un instant les mains de la Sassenach, sa musculature et sa position somme toutes engageante mais sur ses gardes.
Elle n'avait pas affaire à une simple guérisseuse, mais bien à une combattante hors pair.


- Je suis à la recherche du savoir celtique sur les soins. Je viens de très loin pour cela. Du moyen Orient pour faire plus simple.

Un semblant de cosmo énergie bien caché rayonna par moment. Rien d'indicatif qu'une pure volonté de vivre.

- Je suis actuellement plutôt discrète pour éviter que les Highlander ne pense que je suis une sorcière ou je ne sais quelle autre croyance d'un autre âge.

La doctoresse se redressa, et en bonne dame de cours, s'inclina avec élégance.

- Sachez que ce serai un honneur de connaitre les secrets d'une personne capable de faire pousser de l'Aloe Vera en Ecosse. Mais je vous en prie, nous pouvons continuer cette discussion autour d'un bol de ragoût. Il est tard et le froid se pose rapidement en cette saison.

Invitant la rouquine à entrer dans la fermette... au chaud... La Serpentaire ne démontra aucune agressivité dans ses gestes, ses mouvements n'y même son visage.
Elle était avenante, souriante et courtoise. D'un timbre de voix poussant à l'apaisement et d'une grâce reflétant l’humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Dim 17 Fév - 16:09



M’inclinant à mon tour, en réponse à Amrboisie. Je reste muette, pas nécessairement par choix, ni par prudence, même si'il y a un peu de cela. Mais nous nous observons mutuellement, bien que la guérisseuse évoque sans crainte son leitmotiv de sa visite, dans ces terres ancestrales. C'est ainsi, que me murant dans un silence effrayent, j'accepte l'invitation d'Amrboisie en me prêtant néanmoins avec facilitée au repas que me propose la visiteuse. L'échange se poursuit, avec des banalités somme toute dérisoire, jusqu'à ce que je rebondisse assez vite sur nos premiers échanges.

Même si je l'ai déjà fait, mais je vous remercie pour votre hospitalisée. Peu de visiteur viennent dans ces terres aussi lointaine ; même si l'histoire et les légendes qui nourrissent cette région sont florissantes. Il y a certes, des légendes purement folklorique, je vous l'accorde, mais beaucoup sont véridiques. Si des sujets, autre que ma spécialisation lié à la botanique vois intéresse, je serais ravie de vous partager mon savoir.

Il est inutile d'avouer à Ambroisie, que j'ai le pouvoir de contrôler les plantes. Ayant le sang chargé de toxines, je suis immunisée à toutes sortes de maladies et de poisons, ce qui me permet de m'atteler à toute sortes d'expérience lié à la botanique. Et que dire, sur mes activités lié à la sorcellerie ; puisque c'est cette activités qui ma valu d'être ici. Puis, décroisant mes bras, après m'être nourrie suffisamment, je tente de poursuivre sur les connaissances exactes d'Ambroisie, sur la botanique, et le savoir celte.

La botanique n'est pas fondamentalement ma première spécialité. Bien qu'elle soit survenue très tôt dans mon apprentissage, j'ai d'autres talents, comme la sorcellerie. Puisque je pratique une certaine forme de magie, dans laquelle je  travaille avec les énergies globales, celles des plantes, des cycles lunaires, des saisons et même des entités. Et pour ce dernier aspect, les entités Celtes sont un atout précieux pour mes travaux, surtout la botanique.

Me voila d'une certaine manière dédouaner, à ne pas trop m’immiscer sur des terrains miner. Posant un certain fil conducteur dans les discussions futures, je poursuis d'une voix plus joviale qu'au début des échanges.

Vous avais évoquer l'Aloe Vera ; porter vous un réel intérêt à cette plante ? Cette plante est très commune, ailleurs qu'en Ecosse, et vous me susciter un certain intérêt sur votre voyage jusqu'ici, dans le seul but de votre motif. Si vous souhaiter rester plusieurs jours ici, je pourrais vous emmener plus tard, dans ma serre. J'y cultive toutes sortes de plantes, y compris les plus rares au monde.

Confortablement assise, je me cambre en arrière en croisant mes bras par-dessus ma poitrine généreuse. Croisant pour finir, mes jambes, je fixe avec un sourire malicieux la visiteuse du sud, pour ressentir en elle, une énergie. Commandant parfaitement aux effluves et aux émanations naturelles, de sorte que je peux maîtriser les phéromones et ainsi séduire qui je veux contrôler, pour le séduire ou le tuer. Je suis aussi capable de ressentir certaines autres choses. Et cette guérisseuse à d'autres talents qu'elle ne le dit.

Nous avons tous notre petit jardin secret. Mais avant de nous étendre plus longuement sur d'autres sujets, je souhaite connaitre, sur quoi vous travailler, pour guérir des patients ? Les plantes sont fondamentales, mais il subsiste d'autres spécialisations, parfois perçus comme immorales, ou non conventionnelles pour les mœurs du moment.  
Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie
Chevalier Noir du Serpentaire
Ambroisie
Rôle : Médecin
Messages : 198

Caractéristiques
Vie Vie:
170/170  (170/170)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
240/240  (240/240)
Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Dim 17 Fév - 20:33

La sorcière rouge avez vu juste. Ambroisie n'était pas venu en balade dans les Highlands pour faire du tourisme et cueillir quatre chardons. Il y avait des connaissances qui l'intéressa au plus haut point, mais comme son invité, un jeu de faux semblant s'était installé, plus par prudence que par méfiance.
Ce fut la présence de Kali s'approchant de la rouquine qui la fit sortir de ses doutes. Le python s'allongea à ses pieds, attiré sans doute par quelques choses de suffisamment puissant pour apaisé le fils de Méduse...


- Et bien voilà qui n'est pas commun...




La Serpentaire tapota sur ses jambes pour faire venir le python qui plutôt que de la suivre, s'enroula légèrement sur la jambes de Morrigan, sans serrer. Plus comme une sorte d'étreinte amoureuse...

- Je suis à la recherche du savoir médical de Fingen d’Ulster, le Maître Médecine du Prince Conchobar. Il était chirurgien de bataille et phytothérapeute. Pour faire simple, je recherche le savoir impie et oublié des druides.

Rien de plus simple qu'une réponse franche. C’était ainsi qu’était Ambroisie, une personne sans semblant. Observant le monde avec son regard pragmatique. Elle sourit à Morrigan. La trouvant plutôt jolie ainsi, assise dans sa fermette.

- J'ai appris sur vos talents et je me suis dit que le savoir du Sabbat pourrais m'aider à comprendre le savoir celtique. Et comme le Sabbat viens à l'origine d'Egypte et de Babylone, je suis curieuse de comparer les deux rites pour comprendre comment votre peuple a pu interpréter cette magie qui viens de chez moi.

Ambroisie pris une louché de son ragoût de lapin. Mangeant sans pression aucune, détendu.


Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Hier à 17:44



Amusé par le python, ce n'est certainement pas la seule distraction  de cette journée, qui a débuter par une banalité placide. Moi qui cherche à m'éloigner du brouhaha des grandes villes, c'est isolé de toute civilisation, que ma réputation me confronte à une rencontre atypique. Terminant ma petite portion de nourriture, je fixe avec détachement le feu qui à servi à chauffer la marmite, tout en frottant mon pouce et l'index de ma main gauche. Il se passe un temps ou le silence s'impose, un temps nécessaire pour imprimer les paroles d'Ambroisie, et de devoir raccorder toutes hypothèses dans mon esprit. Elle ne me me ment pas, j'en suis convaincu, mais me connaitre ? C'est quelque chose qui, lie à la fois, la surprise, et la joie. J'ai ma petite idée de cette réputation ; mais je ne préfère pas évoquer certains de mes agissements, sous peine de refroidir les attentes de cette jeune femme. Mais bien que cette idée me puisse être une évidence, plus j'y réfléchie, et plus il s'avère nécessaire d'en parler, mais pas maintenant. Ce n'est qu'en réunissant mes pensées, que je m'exclame, tout en fixant dorénavant, la jeune demoiselle d'un regard neutre, mais dont mon visage transpire, une certaine amabilité à son égard.

Je suis vieille Ambroisie, vraiment très vieille. Du moins, pour l'échelle des mortels. Mon savoir puise dans différentes branches, médecine, sorcellerie, occultisme. J'ai un talent secret pour la magie, sous différentes formes. J'ai intégrer les cercles de sorcières les plus réputés, jusqu'à ce jour, ou vous êtes ici, en ma présence.

Fermant ma main gauche, après avoir "jouer" avec le pouce et l'index, formant ainsi, un poing. Je lève durant quelques secondes, mon visage, un geste très infime, de manière à interpréter ce geste, comme un prise de hauteur envers Ambroisie. Puis, souriant naturellement, après avoir laisser échapper un nouveau silence, je croise mes jambes, tout en rétribuant la demoiselle, d'une voix suave.

Mon véritable talent est dans la magie du sang. Je ne vais pas vous faire un monologue à ce sujet, c'est une pratique de la magie qui est  interdite et plus que controversée pour beaucoup. Mais j'ai une autre pratique, plus naturelle est discrète, que j'aime à utiliser.

Faisant tomber mon bras gauche, le long de ventre, je souris d'une manière on ne peu plus surprenante. Connaissant le savoir druidique, j'ai acquis plusieurs ouvrage, notamment ceux de Finger. J'y est puiser certaines expérimentations, à travers mes lectures, et je vais à présent, en faire part à Ambroisie, mais pas en paroles. Puisque furtivement, le feu qui réchauffe encore la marmite est souffler par un vent froid, suffisamment léger pour être ressenti, autrement que par ce feu, la fermette se craquelle par un quelque chose que moi seule sait ! Le bis craque de plus en plus fort, jusqu'à ce que du sol, jaillisse des branches de plusieurs types de plantes. Et par le biais de simples branches, au diamètre presque inexistant, les branches grandissent en longueur et en diamètre. Et parsemer ici et là, de quelques fleurs qui ne sont pas originaire d'Ecosse, je réplique d'une voix enjouée.

Je contrôle les plante ma chère Ambroisie. Je commande partiellement aux effluves et aux émanations naturelles, de sorte que je maîtrise les phéromones et ainsi séduire qui je veux contrôler, pour le séduire ou le tuer. Mais ce talent à ses limites, et je perçois chez vous, une once d'énergie, qui vous protège de  mon charme. Mais comme vous pouvais le percevoir, je peux également agir sur la vie de la flore, accélérant ou ralentissant la pousse des plantes qui peuvent à l'occasion me servir d'armée ou de bouclier par exemple.

Claquant des doigts, les nombreux plantes pratiquent une curieuse danse, avant de revenir à la source même de la terre, disparaissant de nos yeux. Et à mesure que celle-ci s'éclipsent par le plancher de la fermette, Ambroisie peu percevoir sur mon épiderme, comme une teinte verdâtre. Illusion ? Non. Mais rapidement, je ma peau reprend une teinte naturelle. Tandis que le python s'amuse de plus belle à virevolter autour de ma jambe, j'abat mes premières cartes, avant de tenter un coup de poker.

Un échange équivalent vous parait-il équitable ma chère ? M'est avis que vous avais aussi vos petits secrets. Et je suis bien curieuse de savoir vers quel alignement vous vous silhouetter. Ne voyait pas en moi, une personne mauvaise ; que l'on me perçoit comme chaotique, je peux encore l'admettre, mais j'aime cette effluve qui émane de vous ma chère. Et vous semblez avoir reçu, une éducation plutôt poussée. N'est pas guérisseuse qui veut, et votre tenue n'est pas à la bourse de n'importe quel parvenue. Vous devais vous aussi, avoir glaner une certaine réputation dans votre métier, me tromperais-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Ambroisie
Chevalier Noir du Serpentaire
Ambroisie
Rôle : Médecin
Messages : 198

Caractéristiques
Vie Vie:
170/170  (170/170)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
240/240  (240/240)
Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   Hier à 19:28



Ambroisie réagis au quart de tour, se levant, lâchant son bol et prête à bondir, observant la danse des plantes dans la fermette non sans fixer chacune des branches pour observer à quelle moment ces dernières allées s'abattre contre la Serpentaire. La surprise se lit sur son visage, quand accompagner de la mélopée de la sorcière rouge, les branches disparurent aussi soudainement quelle était apparu.
Soufflant un coup, la Doctoresse resta debout, les mains dans son dos, observant non sans sourire Morrigan.


- Il n'y a que des chevaliers divins capable d'une telle manifestation de magie.

Ambroisie s'inclina comme pour saluer la prestation de la druidesse.
Elle prit le temps d'écouter, s'approcher des flammes, souffler sur les braises pour rallumer le feu soufflé. Le tout en silence... Méthodique. Comme un automatisme contrôlé, laissant émaner de la jeune femme une maîtrise de chaque chose.

S'approchant de la cuisine, elle saisit une cage avec un second lapin, pris au piège dans la journée, servant probablement de futur repas à la Nabatéenne.
Tirant une table d'un côté pour l'emmener devant la Sorcière Rouge, elle déposa la cage de la bête dessus.


- Je vous en prie, approchez.

Elle se dirigea sur le bord de la salle, récupérant une bandelette de cuire enrouler quelle apporta à la table, la déroulant. A l’intérieur, du matériel de chirurgie classé par ordre.
Ouvrant la cage, elle attrapa le lapin par les oreilles, ce débattant pour sauver sa vie. Son autre main, sans une once d'hésitation vint lui briser la nuque dans un craquement macabre.

La serpentaire pris alors un scalpel après avoir retourné le lapin sur la table. Tailla avec dextérité la peau, libérant par la finesse de son geste, uniquement la partie de la nuque brisée. De sa seconde main, elle posa un écarteur, puis un second, libérant la peau, découvrant l'os blanc et rouge a la lumière. Ses mains virevoltant comme une cheffe d’orchestre, Ambroisie agit avec célérité et précision pour refixer la colonne à sa place. Reposant les bouts de chaire écarté à leurs places, la Nabatéenne pris une aiguille, un crin de cheval, et commença à recoudre la bête, là encore, avec une vitesse déconcertante, manipulant avec deux pinces.
Son œuvre fini, elle posa les pinces sur les coté et déposa ses deux index à chaque extrémité de la plaie fraîchement recousu, fermant les yeux.
Une douce lumière rassurante et pleine de chaleur enveloppa la Doctoresse, ses cheveux attachés virevoltant dans une sorte de tornade magique.
De ses doigts basanée sortie une lumière d'une blancheur intense, presque aveuglante, glissant comme un être vivant sur la colonne, se posant sur l'ossature brisé.
La luminosité s'intensifia, avant de disparaître dans une explosion de lumière, ramenant le calme dans la fermette déjà bien secouer...
Kali profita de cette instant pour retrouver sa place au coin du feu crépitant, laissant regagner sa lumière jaune à mesure que l'intensité blanche s’évapore.

Sur la table, un petit lapin frémi des oreilles... Son corps reprenant vie petit à petit... Avant de cligner des yeux et dans un élan salvateur, s'enfuir à toutes jambes.


- Voici ce que je peu échanger avec vous.

Elle releva son regard d’émeraude vers la rouquine, non sans un doux sourire apaisant.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande expédition [ FB : Morrigan - Ambroisie ].
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Les coulisses de l'expédition
» L'expédition naugrim
» Une expédition diplomatique.
» Expédition des Sentinelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Monde des Humains :: Les 5 continents :: Europe-
Sauter vers: