Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | 
 

 Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]

Aller en bas 
AuteurMessage
Egidio
Écaille du Dragon des Mers
Egidio
Messages : 39

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 15:23

Egidio
Ecaille du Dragon des Mers, Général des armées de Poséidon et gardien de l'Atlantique Nord
"/>
Avatar Fanart Dragon des Mers
"La force est justice."

¤ Je rejoins les forces de Poséidon
¤ Mon élément de base sera La Mort
¤ Je suis principalement Froid, Solitaire et Stoïque toutefois il ne se limite pas non plus à ça.
¤ Mes origines trouvent leur source en Grèce
¤ Je suis âgé/e de 20 ans
¤ Je considère La puissance à l'état brut, les dieux
¤ Je ne considère pas Les faibles et incapables,
Egidio est un curieux personnage, depuis la mort de tous ceux qui l’entouraient, les émotions sembles l’avoir quittées pourtant c’est loin d’être le cas, ces dernières sont en faites très confuse dans son esprit à un tel point qu’il les a isolées dans un recoin de son esprit, le plus profondément possible, de ce fait il n’éprouve pas réellement d’émotions mais si par malheur le flux d’émotions accumulé venait à refaire surface il pourrait plonger dans une folie des plus sombres.

Mis à part ça tant qu’il reste stable psychologiquement il est quelqu’un de solitaire sans pour autant être asocial, il est tout à fait capable d’entretenir des relations humaines normale, mais il ne s’attache à personne, la mort d’autrui n’a plus d’effet sur lui, ayant assimilé ça à un cycle normal de l’existence.

De nombreuses fois brisé c’est un esprit tourmenté dont l’équilibre est perpétuellement remis en question.
Psychologie


Chapitre I : Une voie tracée.

    1735 fut l’année qui marqua le début de l’odyssée d’Egidio. Tout comme ses aïeuls il est originaire de Rodorio et on ne pourrait dire depuis quand sa famille y réside, peut-être même depuis sa création. Sa mère, Aetna, ainsi que son père, Damasco, étaient totalement dévoués au village et à ses habitants, ils faisaient leur possible pour améliorer la vie de chacun au quotidien, ils étaient d’un naturel bon et juste avec tout ceux qu’ils croisaient, donnant une fois la charité au démuni, défendant l’autre fois la veuve et l’orphelin.

    Malheureusement la bonté d’âme ne fait pas office de pitance, et l’annonce en 1743 du réveil de la déesse Athena au Sanctuaire adjacent sonnaient comme un appel au devoir aux oreilles des deux parents, c’était là une chance de corréler leur envie de justice et leur besoins humains.

    Les mois qui suivirent Egidio passait la plus grande partie de sa journée assis à contempler l’entraînement de ses parents et des autres personnes désireux de servir la déesse Athena, ils lui semblèrent tous si fort en ces moments. C’était depuis longtemps écrit et Egidio le savait maintenant, il suivra la voie de ses parents.

Chapitre II : la réalité au-delà des rêves.

    Un an plus tard lors le l’année 1744, la guerre fut déclarée entre le sanctuaire et les enfers, Aetna et Damasco ne purent pas accéder à un entrainement complet en vue de l’obtention d’une armure et devinrent de simples gardes du sanctuaire, en effet leurs âges étaient trop avancés pour leur prodiguer l’entrainement adéquat, il fallait être assez jeune pour y accéder, Toutefois cela ne leur enlevait aucun mérite et ils se complaisaient parfaitement dans ce rôle.

       Néanmoins Damasco voulait que son fils ait la chance qu’il n’ait pas pu avoir, malgré la guerre naissante et meurtrière qui s’annonçait il prit la décision de trouver un mentor à son fils parmi les chevaliers, n’en connaissant personnellement que très peu il ne savait pas vers qui se tourner pour accéder à sa requête.

    Dès le lendemain il décida de partir marcher avec son fils, après quelques temps de promenade Damasco restait silencieux, plongé dans ses esprits se triturant le moindre recoin de son esprit pour trouver la solution à son problème, Egidio quant à lui flânait la tête dans les airs courant ici et là, s’émerveillant sur la moindre découverte qu’il faisait et ne tenant pas plus d’une seconde au même endroit.

- * Quel enfant plein de vie, pensa subitement le père en souriant légèrement, on en oublierai presque la guerre… *

Cette pensée ramena Damasco à la triste réalité, alors qu’ils allaient tous deux pénétrer dans un sous-bois une présence oppressante se fit sentir, il venait tout juste de la remarquer, il voulut prévenir Egidio mais ce dernier était déjà en train de fixer l’endroit d’où la menaçante aura provenait, trois ombres se dessinaient sortant du couvert des arbres laissant apparaitre des armure aussi sombre qu’une nuit sans lune, un large sourire sadique couvrait leur visage ce qui laissa deviner leurs sombres intentions. Lentement ils s’approchèrent de l’enfant, son sang ne faisant qu’un tour Damasco s’interposât entre les inconnus et son fils,

- « Qui êtes-vous et que faites-vous donc en ces terres ? »  

Lança le père non sans une pointe de crainte dans sa voix qu’il essayait de dissimuler tant bien que mal. Pour toutes réponses il n’eut qu’un concert de rire sournois ne laissant rien de bon à envisager.

- « Cours Egidio ! Aussi vite que tu le peux et retourne auprès de ta mère ! Maintenant ! »

N’ayant pas le temps de réfléchir et pris d’une panique monstrueuse l’enfant prit les jambes à son cou et s’élançât à vive allure, toutefois pris d’une panique incontrôlable il ne sut pas se diriger et commença à s’enfoncer dans la masse d’arbres. Mais à peine le couvert de la forêt fut franchit un cri de détresse se fit entendre, Egidio tourna vivement la tête et vu son père se faire balayer d’un simple revers de la main, lui qui semblait si fort voir même invincible aux yeux de son fils, cette vision ébranla tout ce en quoi Egidio croyait, la force de la justice, des chevaliers et de ses parents, toute l’insouciance et le sentiment de sécurité dont il jouissait venait de se briser en éclat, mentalement détruit il s’écroula quelques mètre plus loin essayant tant bien que mal de sa cacher de la vue des trois dangereux personnages qui s’étaient désormais attelé à sa recherche.

- « Pourquoi ? Pourquoi ? »

Ces mots raisonnèrent dans la tête d’Egidio tels des poignards rappelant la triste réalité qui venait de se produire, torturé par ses pensées il sentit soudainement une présence non loin de lui, cela faisait seulement quelques minutes que ses agresseurs le recherchaient mais dans la hâte et la panique l’enfant n’avait trouvé pour seul refuge qu’un simple amas de buissons, ils ne tarderaient pas à le retrouver.

Soudainement un craquement se fit entendre derrière le buisson qui se mit à bouger ce qui ramena brusquement Egidio à la triste réalité, les trois hommes se tenaient là juste devant lui ils le fixaient avec le même sourire malsain.

- « Eh bien tu n’auras pas couru bien loin ! » lâcha soudainement un des assaillant d’un ton moqueur  

Trop paniqué ne serait-ce que pour trouver les mots qu’il aurait voulu Egidio se mit à sangloter, c’est alors qu’un des trois hommes lançât son bras pour sortir l’enfant de derrière les fourrées ce dernier se mit à balayer frénétiquement le vent devant lui pour repousser son agresseur.

-    « Arrêtez ! Allez-vous-en ! » s’égosillait le petit pris par le désespoir.

Voyant un cauchemar s’abattre sur lui, la main d’Egidio heurta violemment l’avant-bras de celui qui voulait l’attraper, l’homme pourtant de stature beaucoup plus imposante que celle de l’enfant fut repoussé si fort qu’il perdit l’équilibre et tomba à terre.

-    « Enfoiré ! » grogna l’homme au sol en se relevant « Tu vas voir ce que tu mérites ! »

Aussitôt remis sur ses jambes il s’élança de nouveau sur Egidio, pris de panique ce dernier continuait de se débattre de toutes ses forces, si apeuré qu’il fermait ses yeux comme pour échapper à cette réalité qui ressemblait tant à un cauchemar. Mais la main de l’assaillant n’atteignit jamais sa cible, tel un violent orage s’abattant sur un arbre un homme sembla surgir de nulle part et attrapa l’homme qui tentait de se saisir de l’enfant au niveau de sa mâchoire, l’envoyant littéralement valser dans les airs avant d’heurter brusquement ses deux compères qui perdirent l’équilibre, se retrouvant tous trois au sol ils tentèrent de l’amadouer en le suppliant de les laisser partir, mais au beau milieu de leurs supplications ils s’élancèrent sur l’homme qui les avaient tenus en respect quelques instants plus tôt, toutefois ce dernier ne semblait pas surpris de leur réaction, il réagit si rapidement qu’ils ne purent rien faire, trois coups, c’est tout ce qu’il lui a fallu pour abattre ses assaillants.

Toujours tapis dans ses buissons totalement apeuré, Egidio se risque à lancer un furtif coup d’œil, l’intervenant était lui aussi vêtu d’une armure comme les autres hommes, mais celle-ci était beaucoup plus rutilante et imposante, faite d’un argent reflétant les rayons solaires, elle n’avait vraiment rien à voir, c’était un chevalier d’argent, pendant les quelques temps où il allait voir ses parents s’entraîner il lui était arrivé de rares fois d’entrevoir des chevaliers, mais il n’a vu ce type d’armure qu’en de rares occasions.

Une autre personne arriva au pas de course, Egidio la reconnu dès qu’elle fut proche, c’était sa mère, et s’élança dans ses bras encore tout tremblant de terreur, ce contact rassurant et familier emmener l’enfant aux anges oubliant même sur l’instant qu’il venait de perdre un de ses parents.

-     « Ces armures se reconnaissent de loin, ce sont des soldats d’Hadès, le dieu des enfers » annonça le chevalier.
-          « S’ils osent s’approcher aussi prêt du sanctuaire c’est que l’heure est plus grave que nous le pensions »
-       « Du calme Aetna, ce ne sont là que de simples rebuts, pour l’heure il vaudrait mieux que tu t’occupes des funérailles de Damasco et de ton fils »

Les derniers mots du chevalier firent revenir Egidio à la réalité, son père lui qui était si juste, été mort, cela révélait une chose : la justice n’est pas force. Les cris de son père raisonnèrent dans la tête du jeune enfant lui faisant naître toutes les émotions possibles, il lâcha sa mère et tomba genoux au sol, laissant librement couler ses larmes.

-   « Je ne veux plus … Non, plus jamais… je veux pouvoir protégez mes proches… » Sanglota-t-il
-      « Qu’à tu dis petit ? » lança l’homme vêtu d’argent.

Egidio sécha tant bien que mal ses larmes et se releva sur ses jambes encore tremblantes, il se retourna en direction du chevalier et lui rétorqua, cette fois sans une once de sanglot dans sa voix :

- « Je veux devenir plus fort ! Je veux pouvoir protéger mes proches et tout ce qui m’entoure ! Je ne veux plus jamais que ça arrive ! »

L’homme analysa son interlocuteur du regard, un enfant au corps frêle venant de vivre un moment si éprouvant qui conservait tant de fougue et de hargne, de plus avant qu’il n’arrive le chevalier avait ressenti quatre cosmo mais l’un d’eux était apparu puis avait disparu brusquement, il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre que c’était cet enfant qui l’avait enflammé. Il se tourna vers sa mère et dit :

-      « Aetna je prends ton fils sous mon enseignement, il a de grandes chances de porter une armure un jour. »

La femme resta tu, partagée entre fierté de voir son fils avoir une chance de défendre la justice et la peur de le voir disparaître comme son père, elle n’arriva plus à contenir ses émotions et laissa s’écouler quelques larmes en baissant les yeux vers son fils. Ce dernier la saisit de nouveau dans ses bras en croisant son regard et lui annonça d’une voix pleine d’assurance :

-    « N’ait pas peur maman, je deviendrai le plus fort de tous les chevaliers et je te protégerais, toi et tout le monde ! »

Aetna lâcha un sourire devant l’insouciance dont faisait preuve son fils comme si tout ça ne venait pas de se produire, pourtant la mort de Damasco impacta très lourdement Egidio, la motivation dont il faisait preuve sur le moment servait de carapace pour sa tristesse, pour ne pas la ressentir qu’elle reste au plus profond de lui.

-       « Vas-y Egidio, suit la route de ton destin » chuchota-t-elle dans l’oreille de son fils le poussant légèrement de ses mains.

Chapitre III : La force n’est pas gratuite.

     L’homme vêtu d’argent s’était présenté à Egidio pendant qu’ils marchaient en direction du sanctuaire, il s’agissait du chevalier d’argent de la baleine, de son nom Nikolov, c’était un homme d’une stature très imposante, les traits de son visage laissaient comprendre qu’il ne venait pas de la région. Il avait expliqué à Egidio qu’ils ne seraient que de court passage au sanctuaire afin de récupérer son premier disciple, étant donné que la guerre atteignait le sanctuaire il fallait les éloigner pour qu’ils puissent effectuer leur entraînement plus en sécurité.

    Arrivé devant ledit disciple Egidio avant d’un pas sûr en sa direction lui tendant une main amicale pour le saluer, il n’avait qu’un an de plus pourtant il semblait que plusieurs années séparaient ces deux enfants, il se prénommait Elystos. Une fois les présentations faites ils emboîtèrent tous deux le pas de leur maître afin de se rendre dans leur nouveau « chez eux ».

    Pendant de longues heures de marche Nikolov ressassait toutes les notions connus sur le cosmo, Egidio avait bu toutes ses paroles, elles tournaient et se retournaient dans sa tête posant de nombreuses problématiques sur le fonctionnement exact de cette énergie. Soudainement le chevalier, qui ne portait désormais plus son armure que dans une boite argentée sur son dos, s’arrêta et pointa une habitation vétuste si bien qu’elle ne semblait plus être habitée depuis de longues années.

- « C’est ici que j’ai vécu durant mon entrainement et c’est ici que nous allons vivre pendant quelques temps, pour l’heure allez ranger l’intérieur et vous reposez, la nuit ne va pas tarder à tomber et votre formation commencera dès demain. »

      Sur ces mots les deux disciples s’exécutèrent, ils rentrèrent dans la bâtisse et s’attelèrent à la tâche, en peu de temps tout était ranger et les deux petits dormais sur une épaisse couverture posée à même le sol.

      Le lendemain Nikolov réveilla ses apprentis dès les premières lueurs de l’aube, ils surent rapidement levés prêts à l’entraînement. Ils devaient renforcer leurs physiques, leurs mentales, leurs cosmo afin de devenir de vrais chevaliers. Commençant le matin par de dure exercices physique, enchaînant sur de la méditation, s’entrainant ensuite au combat puis finissant la journée par de nouveaux exercices physiques. Ce programme se répéta pendant deux longues semaines, arrivée à ce moment là Egidio avait déjà beaucoup progressé, mais quelque chose le dérangeait, il avait beau se démener à l’entrainement il ne parvenait pas à rattraper Elystos, pire même il se faisait distancer. Cela lui tortura l’esprit sérieusement pendant trois longues heures l’empêchant de fermer l’œil, finalement il décida de se lever, s’assurant que tous deux étaient endormis et ne bougeais pas et il sortit afin de s’entrainer toute la nuit pour combler ce fossé qui ne cessait de s’agrandir.

     Il fit de nouveau le programme qu’il faisait la journée, remplaçant son partenaire de combat par le plus gros rocher qu’il put trouver, frappant dessus de toutes ses forces, les mains ensanglantée se rappelant la promesse qu’il s’était faite, finissant par rentrer juste avant l’heure du levé, les mains toutes abîmée par la nuit qu’il venait de passer mais rien de tout ça n’avait pas échapper à Nikolov, toutefois il ne voulut pas le retenir, la volonté est une grande qualité pour un chevalier et cette enfant en était rempli.

     Il est vrai qu’Edigio rattrapa rapidement le niveau de son confrère, toutefois il se heurta à un nouveau problème, le surentraînement qu’il s’infligeait commença rapidement à l’épuiser, ne dormant désormais plus que deux heures par nuit, il finit par s’écrouler de fatigue au beau milieu d’un combat avec Elystos, à son réveil il eût une longue discussion avec son maître sur les risque que le surmenage peut provoquer, aussi bien mentalement que physiquement, car certes même si la force n’est pas gratuite et qu’il faut se battre pour l’acquérir le surdosage peut mener à son exact opposé, ayant ouvert les yeux sur ce fait indéniable au vu de son état il continua de s’entrainer durement la journée, réduisant le rythme qu’il avait pris pour la nuit, se permettant  de dormir plus.

Chapitre IV : Encore plus !

Cela faisait maintenant plus d’un qu’ils s’étaient isolés du sanctuaire pour s’entrainer, le corps d’Egidio avait subis une grande transformation, il semblait avoir vieilli de plusieurs années déjà. Le niveau des deux jeunes hommes avait lui aussi bien changé, Elystos finit par perdre l’avance qu’il avait, ils étaient maintenant presque de même niveau. C’est ce jour que choisit Nikolov pour les ramener au sanctuaire afin qu’ils aient une chance d’obtenir une armure, le sanctuaire était sans doute toujours en guerre et devait avoir besoin du maximum de chevaliers possible.

Sans aucunes nouvelles du sanctuaire les trois hommes n’étaient pas au courant de ce qui s’y était tramé peu de temps auparavant, la guerre sainte, qu’ils pensaient en plein déroulement, s’était déjà achevée. Quand ils arrivèrent enfin à destination, ils ne reconnurent pas les lieux, tout semblait ravagé et détruit, un sentiment oppressant se faisant ressentir partout sur le domaine, écartant les bras pour stopper ses disciple Nikolov les prévint :

- « Une sombre force est à l’œuvre ici nous ferions mieux de rentrer. »

Mais à peine la phrase fut elle prononcée que de multiples silhouettes sortirent de nulle part tout autour du groupe, sans même laisser le temps d’un pourparlers ce qui semblait être des soldats des enfers les assaillirent, submergés par leur nombre Nikolov, Elystos et Egidio furent rapidement vaincu et capturé.

A leur réveil ils se rendirent compte qu’on les avait emmenés au sanctuaire, pied et poings liés, ils se mirent à balader le regard autour d’eux, ils étaient sur la place devant la statue Athéna, il y avait aussi d’autres personnes elles aussi attachés, aucuns chevaliers, Nikolov était le seul, les autres semblaient tous êtres des civils, des soldats ou des disciples qui s’entrainaient ici.

Au bout de quelques temps un groupe d’homme, toujours vêtus de l’armure des armées d’Hadès, apparut de derrière la statue comme s’ils semblaient toujours avoir été là, et, tout en ricanant du même rire sadique qui avait traumatisé Egidio un peu plus d’un an plus tôt.

- « Bien, bien, nous avons une bonne nouvelle pour vous ! nous avons enfin eu de nouveaux ordres ! Vous avez été officiellement jugés comme inutile pour nous ! Et c’est pourquoi nous allons tous vous éliminez ici même ! »

Il joint les actes aux paroles, il attrapa la première personne qui était à sa portée, la souleva par les cheveux et là, Edigio la reconnu ! C’était sa mère ! sans plus attendre l’homme transperça le corps d’Aetna avec sa main, puis il s’en extirpa en la repoussant du haut de la falaise avec son pied, à cette vision le sang de son fils ne fit qu’un tour, fou de rage, il tenta de se lever pour s’opposer aux meurtriers de ses parents, à ceux qui lui refont vivre ce cauchemar, mais le seul résultat qu’il parvint à obtenir est d’attirer l’attention des sinistre hommes sur lui, ils s’approchèrent de lui prêt à le faire taire une bonne fois pour toute, l’un deux le souleva par le cou et l’emmena à son tour au-dessus du vide, à ce moment Nikolov s’extirpa de ses liens et se rua sur l’homme qui tenait la vie d’un de ses disciples entre ses mains, perdant son sang froid le chevalier ne parvint même pas à atteindre sa cible stopper à quelques dizaines de centimètres seulement par les autres hommes qui était là, il fut à son tour jeté.

Egidio ne paniquait pas, à la vision de toutes ces horreurs pour la seconde fois ses sentiments ont explosé à un tel point qu’ils finirent par totalement disparaître, l’homme qui le tenait recula son autre bras prêt à transpercer sa proie.

- * Non, pas encore, pas maintenant. * pensa Egidio voyant sa mort arriver.

Une intense douleur traversa l’estomac du jeune homme, sa vue se troubla et le froid commença à l’envahir, il n’avait même pas conscience de dégringoler le long de la paroi, il s’écrasa sur quelque chose de plus mou, ça lui sauva la vie, il n’eut pas le temps de voir ce que c’était, qu’il perdit connaissance.

Chapitre V : La force dans la noirceur.

Lorsque enfin il ouvrit les yeux, une vision d’horreur s’offrit à lui, partout autour de lui le sol était jonché de cadavres mais le pire fut quand il réalisa que ce qui lui avait sauvé la vie était le corps de sa défunte mère maintenant devenu froid. Les derniers rêves d’enfants d’Egidio venaient à leurs tours de se briser. Amoindri par le sang qu’il perdait et la plaie béante et douloureuse il parvint toutefois à se hisser sur ses jambes tant bien que mal et se mit à tituber ne sachant pas où allez mais refusant de mourir, son calvaire dura de longues heures avant qu’il ne tombe de nouveau inconscient non loin d’une habitation isolée.

Qu’elle ne fut pas sa surprise de se réveiller sur un lit près d’une cheminée, regardant autour de lui il s’aperçut que ses blessures avaient été pansées mais personne n’était actuellement dans la seule pièce de la bâtisse. Malgré la douleur Egidio parvînt à se lever, marchant toujours d’un pas chancelant il approcha de la lourde porte en bois et la poussa lentement avec son avant-bras tant elle était lourde, dès qu’elle fut ouverte les yeux du jeune homme mirent quelques secondes à s’habituer à la lumière du soleil. Un vieil homme était assis juste à côté de la porte sur un simple tabouret de bois, bien que blessé Egidio n’eût pas envie de s’éterniser ici, il avait besoin de solitude.

- « Merci pour les soins vieil homme, mais je dois reprendre ma route. »
- « Tu veux devenir plus fort mais tu brides la noirceur de ton âme, la justice n’est pas force, c’est la force qui est justice en ce monde. »
- « Quoi ? »
- « Toute cette haine, cette tristesse et ce désespoir que tu portes en toi, je peux te montrer comment l’utiliser. »

Egidio resta figé, ressassant les mots de l’inconnu dans sa tête, le fait de devenir plus fort était devenu une obsession pour lui, qui accepta sans condition. L’entrainement fut très long et très éprouvant, il dura près de sept ans et s’acheva donc en 1752, composé principalement de combats qui ressemblais plus à de la maltraitance envers Egidio, le vieil homme avait plus de ressources qu’il ne le laissait paraître, la torture mentale y était aussi de mise, ne liant aucuns liens avec ce que l’on peut qualifier comme étant son élève.

Alors qu’une autre journée se terminait il annonça à Egidio qu’après ces sept années il devait enfin être prêt à recevoir la force qui lui avait promise, elle se trouvait dans le cellier de la maison mais pour l’atteindre il y avait une condition, un combat à mort entre maître et élève, ici et maintenant. Fatigué par la dure journée qu’il venait de mener, le jeune homme se mit en position pour l’affrontement, le combat s’annonçait long et difficile.

Au premiers rayons du soleil, Egidio était assis sur la chaise du vieil homme, le cadavre de ce dernier étendu à ses pieds, du sang coulait sur le visage du jeune homme qui fixait l’horizon, il était déjà ressorti du cellier, il y avait trouvé la même boîte en métal que celle que portait Nikolov, mais celle-ci était d’un métal noir et représentait un pégase, elle été posé là à côté du cadavre dont les charognards se délectaient déjà.

Ayant repris ses forces, Egidio prît la boite par une des sangles et l’amena sur son dos, démarrant ainsi sa longue route solitaire.

Chapitre VI : Le calme des profondeurs.

Il passa de longs mois à vagabonder en solitaire sans savoir où allez, continuant à s’entrainer, voulant toujours devenir plus fort. Pourtant un jour, lorsqu’il se réveilla, Egidio se sentait attiré par quelqu’un ou quelque chose dont il ignorait la nature, il décida de suivre cette route qu’on lui indiquait, il finit par arriver au bord d’un falaise qui jonchait l’océan, une voix apparut dans la tête du jeune homme comme semblant venir de nulle part elle lui indiqua :

- * Toi qui cherches la force, si tu es prêt à tout sacrifier pour y parvenir plonge ! *

Egidio ne réfléchit pas et plongea, il se mit à nager vers les profondeurs sentant un pouvoir d’attraction qui devenait de plus en plus fort, se laissant guider, le jeune homme continuait inexorablement sa descente aux profondeurs. Toutefois il se trouvait en fâcheuse posture, il était tant subjugué par l’acquisition de puissance qu’il ne s’était pas réellement rendu compte qu’il ne parviendrait pas à nager sous l’eau aussi longtemps, tentant désespérément de rattraper son erreur, il finit par manquer de souffle, l’eau commençant petit à petit à pénétrer ses poumons, lui infligeant de terribles douleurs, peu à peu, il se mit à perdre connaissance voyant sa fin arriver.

A son réveil, il se mit à suffoquer violemment tant ses voies respiratoires le brûlaient, ses muscles étaient engourdies, mais il pouvait de nouveau respirer, il se releva lentement et péniblement, s’assit sur sa cloth box qui était désormais posée à côté de lui et se mis à analyser l’endroit où il venait d’atterrir, c’était semblable au sanctuaire mais celui-ci n’était vraiment pas pareil, la voûte céleste était désormais devenue une voûte maritime qui semblait reposer sur 8 piliers, l’un d’eux le plus massif se trouvait non loin devant, à son pied se trouvait un bâtiment s’apparentant à un temple, Egidio s’équipât de son armure par précaution et entra dans ledit temple.

Une fois le pas de la porte franchit une voix résonnât dans la grande pièce :

- « Je suis Poséidon, Dieu des océans et souverain de l’Atlantide. C’est moi qui t’ai attiré en ce lieu saint, je peux t’offrir ce que tu recherches. La force. »

Edigio sentait un cosmo oppressant tout autour de lui, le plus puissant qu’il n’ait jamais croisé, rien ne lui certifiait la véracité des propos de cette voix, toutefois aux vues des circonstances, aucun doute n’était permis, Poséidon ou non la force qui faisait œuvre ici était d’essence divine. Le jeune homme posa un genou à terre et baissa la tête,

- « La force, la force n’est jamais gratuite, qu’espérez vous de moi en retour ? »

Un puissant rire s’éleva des quatre coins de la salle.

- « Tu es très perspicace, humain, en effet je peux t’offrir la force que tu cherches tant à acquérir depuis si longtemps, mais pour ça, tu dois me jurer fidélité »

Hésitant de longues secondes Egidio posa sa main sur le son cœur et prêta serment au dieu des profondeurs.

- « Ta vulgaire armure ne te sera plus utile ici, tu vas devenir un nouvel homme, tu te feras désormais nommer Egidio Général des armées de Poséidon et gardiens du pilier de l’Atlantique Nord. »

Sur ces mots l’armure du pégase noir revînt d’elle-même dans sa cloth box qui disparut dans un éclat de lumière, mais une nouvelle armure ornait déjà le corps d’Egidio, entièrement parée d’or, il se sentait un homme nouveau, plus léger, plus puissant.



HRP
Vous et le forum
► Comment avez-vous connu le forum ? C'est un grand retour ^^
► Quel âge avez-vous ? 23 ans
► Double compte ? Nope
► Avez-vous pensé à lire et signer les règles ? Oui

Merci à Frosty Blue de Never Utopia pour le codage de cette fiche


Dernière édition par Scauros le Mar 5 Fév 2019 - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lénore
Guerrier Divin de Zeta
Guerrier Divin de Zeta
Lénore
Rôle : Blanche féline

Herboriste et guérisseuse
Messages : 222

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 15:32

Bon retour ^^
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
Thanatos
Rôle : Fondateur
Messages : 18361

Caractéristiques
Vie Vie:
275/275  (275/275)
Cosmos Cosmos:
325/325  (325/325)
Armure Armure:
580/580  (580/580)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 16:20

Bon retour parmi nous

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Ragnar
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
Ragnar
Rôle : Guerrier Divin d'Epsilon
Messages : 627

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
189/189  (189/189)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 16:34

Bon retour.
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
Artémis
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et de la nature.
Messages : 4551
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
350/350  (350/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 16:38

Bon retour !
Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
Hogo Ewen
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 330

Caractéristiques
Vie Vie:
204/204  (204/204)
Cosmos Cosmos:
240/240  (240/240)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 16:49

Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
Eths
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 224

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
245/245  (245/245)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 17:03

Tu peux repartir.

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Amalrik

Amalrik
Messages : 91

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 17:03

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Altia Verana
Chevalier d'or de la Balance
Chevalier d'or de la Balance
Altia Verana
Rôle : Gold Saint
Messages : 3685

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 17:51

Welcome back :)

----------------------------------------


Setesh pour le kit

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Erin
Ecaille de Scylla
Erin
Rôle : Gardien du pilier de l'Océan Pacifique Sud

Symbiose avec mes six protégés : l'Ours, le Python, le Loup, l'Aigle, la Chauve-souris Vampire et l'Essaim d'Abeilles
Messages : 28

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
195/195  (195/195)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 17:55

Contente de voir un autre candidat marina ^^

Bonne chance pour ta fiche

Revenir en haut Aller en bas
Endymion
Dieu des Océans
Endymion
Messages : 3612

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
379/379  (379/379)
Armure Armure:
700/700  (700/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 18:14

Bon retour ^^ Nous t'accueillons à bras ouverts ! "Sort le rhum"
Revenir en haut Aller en bas
Egidio
Écaille du Dragon des Mers
Egidio
Messages : 39

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 19:40

Merci à tous pour votre accueil ! :)

Juste un petit UP pour signaler que j'avais fini ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Kazuki
Messages : 20247

Caractéristiques
Vie Vie:
438/438  (438/438)
Cosmos Cosmos:
660/660  (660/660)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 19:45

bon retour !
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
Angèle
Rôle : Team Staff
Messages : 18680

Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 20:45

je regarde ta présentation demain ^^


----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Stella

Stella
Rôle : Gardien de la 12ème maison du sanctuaire d'Athéna
Messages : 1236

Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
212/212  (212/212)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 21:32

Bon retour, ça fait plaisir de revoir nos amis marina
Revenir en haut Aller en bas
Lenalee
Spectre Céleste de l'Innocence
Lenalee
Messages : 2236

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
280/280  (280/280)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mar 5 Fév 2019 - 21:55

Bon retour =)
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
Eths
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 224

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
245/245  (245/245)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mer 6 Fév 2019 - 18:32



You will die !

Bon courage pour ta validation !
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
Angèle
Rôle : Team Staff
Messages : 18680

Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mer 6 Fév 2019 - 22:49

J'attends l'avis de Poséidon

pour ta présentation, donc cela prend un peu de temps ^^

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Egidio
Écaille du Dragon des Mers
Egidio
Messages : 39

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Mer 6 Fév 2019 - 22:50

J'ai absolument tout mon temps, prenez le vôtre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
Angèle
Rôle : Team Staff
Messages : 18680

Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Jeu 7 Fév 2019 - 9:33

Scauros a écrit:
J'ai absolument tout mon temps, prenez le vôtre Wink

Merci de ta patience, tu peux flooder ou venir sur la cb pendant ce temps ^^

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
Angèle
Rôle : Team Staff
Messages : 18680

Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Ven 8 Fév 2019 - 20:40

validée jeune homme

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Egidio
Écaille du Dragon des Mers
Egidio
Messages : 39

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Ven 8 Fév 2019 - 20:41

Merci ! Merci ! Je fais de ce pas ma fiche technique Wink
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
Angèle
Rôle : Team Staff
Messages : 18680

Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   Ven 8 Fév 2019 - 20:46

oublie pas de changer ta signature, je modifie ton pseudo

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Egidio - Général du Dragon des Mers [A Valider]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Entrainement] Dragon des mers VS Spectre de l’Alraune
» Virgo no Asmita Vs Sea Dragon no Unity
» [UPTOBOX] Ninja Assassin [DVDRiP]mp4
» [Entraînement] Antée vs le dragon des mers
» [Fiche Dragon] Horreur des Mers (Sea Shoker)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace préparation du jeu :: Présentations-
Sauter vers: