Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | 
 

 Renaissance.

Aller en bas 
AuteurMessage
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Renaissance.   Ven 1 Fév - 0:39

Arrow L'île morte.

La tension que je me suis mise inutilement sur les épaules fut chassée par le calme qui émane de Rhéa. Il n’y a aucune animosité. L’ambiance est parfaitement sereine et je comprends que c'est moi-même qui bâtissait les craintes et les ténèbres de mon esprit. Puis, parvenu à l'entrée du royaume des Titans, guidée depuis l'île morte par la reine des Titans, je plisse du regard, pour scruter chaque architecture de leur royaume. Froid, lugubre, une atmosphère sinistre même. Puisque les lieux est auréolée d'une lumière noirâtre, tout juste éclairée par un symbole étrange depuis es cieux céleste. Patientant quelques instants, le temps nécessaire à ce que Rhéa puisse être à mes côtés, je me rapproche d'elle, pour lui insuffler d'une voix monocorde.

En tout cas, c’est vrai que la famille est importante pour la plupart d’entre nous. On a besoin de ce sentiment d’appartenance. Mais en réalité, ça n’a pas besoin d’être un lien de sang. Je suis moi-même orpheline, et depuis longtemps à fuir un monde dont je ne me sens pas ou plus à ma place. D’ailleurs, les dieux me fascine, ils sont sources de magie et de savoirs.

Je n'ai pas à m’inquiéter de mon discours, alors je peux parler sans trop de gêne puisque je me sens à l’aise avec Rhéa et si elle s'avère être une personne mal intentionnée, je prendrais les mesures nécessaires. Mais pour cette première rencontre, j'ai un bon sentiment et je n'ai pas de mal à lui accorder ma confiance. Mais dans l'équation de la politique entre nos deux royaumes, font que notre rencontre à ce goût si particulier et étrange, mais loin de me soucier de prime abord, je lance les débat à la reine, d'une voix placide.

Je suis venu pour me joindre à vous dame Rhéa ; puisque je perçois dans ma magie, comme une évolution et un changement de nature qui demande à éclore. Mais j'ai parcouru l'Europe, en quête de savoir interdits, et durant cette même quête ; j'ai été pourchasser pour cela. Ma magie est résolument tournée vers la mort et dans la maîtrise des ombres. Mais je m'interroge si l'utilisation de la magie du sang, peu être exploitée pour créée et manipulée la vie ?

Je dois préciser mes questions, mais le souci c'est que je veux tout savoir ! Et déjà avec ce que je vies de parler, ma tête tourbillonne de nouvelles questions. Mais il ne faut pas brusquer les choses, ma curiosité finira par être étanchée et je sais que bombarder d’une nouvelle myriade de questions n’aideraient pas. Jusqu'à ce que d'une voix basse, je relance les questions.

En fait, j’aimerais savoir comment fonctionne la politique des Titans et cela inclue la structure sociale. Cronos est votre roi ? Et il est évident que vos rapports avec les Berzekers sont conflictuels, au vu du caractère sauvage et belliqueuse de certains et certaines. Mais d'autre élément sortent de la troupe, comme je pense être l'un de ses éléments.

Interrompant ma tirade ; après un bref instant à observer l'hôte de la reine des titans. Enregistrant chaque petite parcelle de son corps, je me relance dans d'autres questions.

Qui est réellement Léondro ? Il n'a pas d'appartenance à votre famille, mais vous sembler le sentir comme lié à la vôtre. Je le perçois comme une menace potentielle pour moi, je préfère être honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Rhéa Regina
Titan de Cronos
Rhéa Regina
Rôle : Reine des Titans
Messages : 104

Caractéristiques
Vie Vie:
240/260  (240/260)
Cosmos Cosmos:
185/260  (185/260)
Armure Armure:
695/700  (695/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Ven 1 Fév - 11:04

Arrow L'ile de la Mort

Après que le trio des titans se soient séparé, Rhéa avait pris la route avec Morrigan, vers le royaume des titans, n'ont pas sans être énervé par les dernières paroles de son demi-frère. Heureusement le voyage avec la berzerker s'est passé sans encombre et dans le calme, ce qui permit à la reine de retrouver sa sérénité. Une fois arriver, Rhéa était contente de revoir son royaume, même s'il n'est plus le même qu'autrefois, cela n'empêcha pas la reine d'accueillir la nouvelle venue comme il se doit.

- Bienvenue au royaume des titans Morrigan !


Une fois au côté de la berzerker, celle-ci lui parla de l'importance de la famille, tout en lui révélant qu'elle est une orpheline fascinée par les dieux. Ce qui valut un petit sourire de la part de la reine qui répondit d'une voix calme, mais qui laissait transparaître une pointe de honte.

- La famille, peu importe le lien, peut devenir une force, comme elle peut devenir notre plus grande faiblesse et ça, même les dieux ne dérogent pas à cette règle. Je l'ai apprise il y a bien longtemps, à mes dépend.

Ensuite, Morrigan ne tarda pas à commencer à poser des questions sur la magie du sang, ce qui remonta le moral de Rhéa, en pensant à autre chose qu'à son passé. Cela fessait bien longtemps qu'elle n'avait pas enseigné son savoir à quelqu'un et ça lui avait un peu manqué. De son regard chaleureux, elle répondit à la question de Morrigan d'une voix calme et un peu amusé.

- Oui, mais elle ne sert pas qu'à ça. C'est triste de voir que l'avenir a oublié le savoir du passé, car tu découvriras que la magie du sang est plus complexe que ça. Dans le passé, il y avait plus de gens qui pratiquait la magie du sang, mais pour tout autre chose que jouer avec la vie. Savait-tu que le vrai nom de cette magie est l’hématomancie et était plus considéré comme un art divinatoire ? Avant que de plus en plus de personne l’incorpore dans la magie rouge et noire.

La berzerker ne tarda pas à poser d'autres questions, ce qui fit un peu rire la reine des titans avant qu'elle ne réponde, de nouveau, d'une voix un peu plus enjouée.

- Tu ne perds pas de temps avec tes questions, mais ça fait plaisir de revoir des humains qui souhaitent enrichir leur savoir. Fait juste attention à ne pas t'aventurer trop loin, au risque de ne jamais revenir. Concernant notre structure politique et sociale. Cronos est bel et bien devenu notre roi après avoir eu le courage d'affronter Ouranos, notre père. Ensuite nous avons tous reçu un rôle à jouer et à respecter afin d'entretenir l'équilibre du monde. Cependant, nous avions toujours du respect envers nos aînés. Puis nous vivions en harmonie avec les êtres humains, ce que certains semblent avoir oublié.

Rhéa ne savait pas si la sorcière comprendrait tout ce qu'elle lui avait dit, mais parler de son passé lui fit remonter à la surface des souvenirs de l'âge d'or. Une période où elle a mis fin. La nouvelle question de Morrigan sortie la reine de ses pensées et fut surprise d'entendre que la berzerker s'intéressait un peu à Typhon.

- Disons qu'il est mon demi-frère. nous sommes liés par la même mère, mais pas le père. Je ne l'ai pas beaucoup connu, car Gaïa la mit au monde quelque temps après la chute des titans. Tu fais bien de te méfier de lui, je ne sais pas pourquoi, mais il semble être rempli de colère.

Récupération journalière :
HP (points de vie) : 190 + 10 = 200
CS (points de cosmos) : 135 + 10 = 145
Armure : 670 + 5 = 675
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Sam 2 Fév - 0:44

Le savoir est le pouvoir, c'est un fait que je connais parfaitement et qui explique probablement en partie mon désir de m'informer le mieux possible sur de nombreux sujets. Dans tous les cas, cette entrevue s'amorce avec un intérêt certain avec la reine des Titans. Et autant commencer à aborder peu à peu des sujets sérieux, bien entendu ce n'est pas encore les vrais sujets de discussion dont nous allons faire preuve plus tard, et c'est avec un sourire que je réponds aux nombreuses réponses de Rhéa, amorçant une réponse plus diplomate.

Je suis certain que notre conversation lorsque nous aborderons ces différents sujets d'intérêts saura être très fertile Dame Rhéa.

Et le début de notre échange s'amorce sous les meilleurs auspices ; même si je conviens que les rapports diplomatiques entre nos deux royaumes sont par défaut, neutre. Je considère u'il est bon de connaitre ses éventuels ennemis, même si je ne considère par la reine des titans comme tel aujourd'hui, ou demain. Alors, jusqu'ici curieuse mais évasive avec Rhéa, mes pensées se veulent de plus en plus précise, chassant des interrogations trop sommaires, ou que je considère pas d’être encore posée. Et une fois une relative chronologie acquise, je regarde mon interlocutrice après avoir balayé d'un bref regard, les alentours de l'entrée de son royaume.

Ma pratique de la magie du sang a toujours été de l'ordre de l’expérimentation. Mais toujours considérer comme de la magie noire et c'et pour cela que j'a été pourchasser. Inconsciemment, j'ai toujours souhaitée utiliser une forme de magie incantatoire, qui utilise une ressource, autre que le sang. Mais la magie du sang à été la forme de magie la plus pure et puissante que j'ai trouvée pour mes expérimentations.

Me contentant de répondre avec cordialité à Rhéa, je prends acte de la nature réelle de la magie du sang, et lui rétribuant un sourire, ornée d'une main dans ma longue chevelure rousse, ma voix cristalline s'exprime une nouvelle fois.

Effectivement, j'ai lu de nombreux livres, presque tous les ouvrages qui ont vocations, à transmettre un savoir magique. Et l’hématomancie et un terme que j'ai aperçus sur d'anciens ouvrages, très anciens. Mais durant les chasses aux sorcières et sorciers, les chasseurs ne se contentent pas de nous tuer, mais ils brûlent par la même occasion, notre pouvoir de transmission, les livres. Des cercles de sorciers et de mages se créent donc en secret, pour que cette transmission s’évertue encore, mais pour combien de temps ?

Par une façon douce d'amorcer une relative amitié avec une divine plus ancienne encore qu'Arès, j'inspire plus profondément, comme pour remettre de l'ordre dans mon esprit, avant de m’exprimer, une nouvelle fois..

Les humains acquièrent de nombreux savoir, y compris scientifique. L'origine même de notre planète, de l'environnement ou la Terre co-éxiste peu être à des diapasons, de ce que les nombreuses mythologies énoncent. D'ailleurs, chaque mythologie va de son point de vue pour divulguer sa vérité sur la création de l'univers, mais quelle est la bonne ? Ouranos est-il à l'origine d'une création ?

Élancer dans une tirade, je me surprends moi-même à m'estomper, l'espace de quelques secondes, marquant inconsciemment une pause. J'analyse mes questions, aux réponses de Rhéa, et s'en suit une expiration encore plus prononcée, comme pour marquer une nouvelle réflexion qui m'est propre. Je lui rétribue cette fois-ci, une expression parfaitement neutre, tout juste nuancer par un timbre de voix cordiale à l'égard de la différence de rang.

Tout âge d'or prend fin dame Rhéa, il suffit juste de se remémorer l'histoire des homme. Chaque empire à connu son âge d'or, avant de plonger rapidement vers sa décadence, et sa disparition. Être nostalgique de votre âge d'or n'est qu'utopie dame Rhéa, sans vouloir faire preuve d’irrespect. Quant à votre demi-frère, je ne souhaite pas avoir d'avis définitif ; mais il est certain que sa colère et sa haine ne doit pas être exclusive à votre famille.

Sans réellement m'en rendre compte, je frotte mes avants-bras à la conclusion de son demi-frère, comme pour envisager un confit entre son demi-frère, et moi-même, dans un avenir encore incertain.

Ma foi, cela ne regarde que vous dame Rhéa.

Arrétant ces mouvements de frottement, mes doigts s’enfoncent légèrement dans mes avants-bras, pour qu'ensuite, mon regard se pose sur la silhouette de Rhéa, our qu'une question chasse ma précédente tirade.

Loin de moi l'idée d'imposer quoi que se soit, mais aimeriez-vous pouvoir aborder certains sujets de conversation avec moi dans un cadre plus privé ? Il y a de nombreuses questions qui se chevauchent comme le choix de votre réceptacle dame Rhéa. Une essence divine doit avoir besoin d'un réceptacle qui puisse contenir une telle pression ? est-ce le bon terme ? Je sais que les démons peuvent prendre le contrôle d'un corps humain, au détriment de la conscience humaine, mais s'agissant des dieux, cela m'est énigmatique.
Revenir en haut Aller en bas
Mnémosyne
Titan de Cronos
Mnémosyne
Rôle : Disque dur, 50 Gigas de Mémoire, Corrompu
Messages : 362

Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Sam 2 Fév - 12:58

Son hôte ne pouvait pas en supporter plus. Les morts, les réincarnations, les horreurs, et une incursion dans les secrets divins, tout cela, une âme innocente de jeune fille ne pouvait le supporter que jusqu'à un certain point.
Ce fut lorsqu'elle se réveilla dans l'étrange Labyrinthe, dans lequel tous avaient été transportés, que Mnémosyne ressentit le mental break down de l'humaine qu'elle accompagnait. Poursuivre plus loin dans cette aventure aurait été un suicide pur et simple.
Ou plutôt, un meurtre. Le meurtre de cette enfant qu'elle avait choisie comme réceptacle, pour la soustraire de la misère et du désespoir dans laquelle elle allait sombrer sinon, suite à l'épidémie qui avait décimé son village et au départ de sa soeur vers le nord. Et jamais elle ne cautionnerait un tel meurtre.
Sans oublier le fait que cela la renverrait sans doute au Tartare.

Elle ne savait comment, la Titanide avait réussi à s'extirper des boyaux marins qui les retenaient prisonniers, elle et sa famille, pour rejoindre des cieux plus calmes. Une once de fatalisme lui avait fait hausser les épaules lorsqu'une pensée sensée l'effleura, lui murmurant que l'aventure dans laquelle elle aurait dû être plongée aurait été primordiale.
Elle avait donc pris des vacances. Elle avait cherché les endroits les plus paisibles, qui rappelleraient le plus à son hôte son enfance. Le temps qu'elle avait passé durant cette villégiature, elle l'ignorait. Seulement, elle s'était interdit de reprendre la route tant que la santé mentale d'Aodé n'avait pas retrouvé un niveau acceptable.

Et ce temps finit par arriver. Légèrement nostalgique, l'enfant accepta de quitter la douce terre des humains pour redescendre, en compagnie de la Mémoire, vers les profondeurs obscures du Chronos Labyrinthos.
Le voyage fut rapide. Dès qu'elle se trouva en approche de son berçail, Mnémosyne put commencer à ressentir les cosmo énergies qui s'y trouvaient alors. Une soeur, et pas des moindres, et une aura inconnue. Belliqueuse. Irritante, mais pas inquiétante.

Mnémosyne s'avança et, entre deux réponses, interrompit, avec un salut de tête poli en direction de Rhéa :

"Ma soeur, je suis désolée du contretemps qui m'a éloignée de vous. Que s'est-il passé dans ce labyrinthe?" et, après une pause : "Et vous, jeune femme, qui êtes-vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Rhéa Regina
Titan de Cronos
Rhéa Regina
Rôle : Reine des Titans
Messages : 104

Caractéristiques
Vie Vie:
240/260  (240/260)
Cosmos Cosmos:
185/260  (185/260)
Armure Armure:
695/700  (695/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Lun 4 Fév - 11:47

La reine des titans appréciait la berzerker du nom de Morrigan, même si elle savait, par son frère, Océanos, qu'elle devait rester méfiante, vue qu'ils ont une mauvaise relation avec Arès, pour le moment. Cependant, elle ne rechercher qu'à acquérir du savoir, est-ce un crime ? Non et puis, si Morrigan retourner sa connaissance contre eux, Rhéa rattraperait son erreur, mais pour le moment, la berzerker ne semblait pas représenter une menace. La reine des titans commença à discuter avec la sorcière qui dit quelque chose qui l'intrigua.

- Une magie incantatoire !? Pardonne ma curiosité, mais tu souhaites faire quoi précisément ? Je te rassure, je n'ai rien contre les incantations, c'est juste que ça m'intrigue.

Après avoir attendu sa réponse, Rhéa lui parla de la vraie nature de la magie du sang, mais Morrigan répondit, avec un joli sourire, qu'elle avait déjà vu des anciens ouvrages sur l'hématomancie et lui parla de la chasse aux sorcières. La reine des titans laissa s'échapper de sa bouche, un soupire de déception.

- J'ai hélas entendu parler des chasses aux sorcières et ça m'attriste de voir que l'homme est capable de détruire un savoir si précieux, tout ça parce qu'il en a peur ou ne le comprend pas. J'espère que tu sera faire bon usage de ton savoir Morrigan, afin de le transmettre aux futures générations.

Quand Rhéa s'est réincarnée dans le corps de Regina, elle était triste de voir que certaines choses on disparut, mais même si elle a fini par accepter que rien n'ait éternel, elle se refuse de laisser la connaissance du passé mourir. À quoi ça sert d'apprendre quelque chose si c'est pour l'oublier et commettre, bêtement, les mêmes erreurs du passé . Puis, Morrigan demanda à la reine si son père, Ouranos, était à l'origine d'une création. Rhéa resta un petit moment silencieux, en repensant à son père qui risquait de revenir, avant de répondre d'une voix calme et monotone.

- Mère nous avait raconté qu'elle fit créer par Chaos, qui fracassait l'univers au hasard, avec Tartare, Éros, Érèbos et Nyx. Ensuite, notre mère, Gaïa, après avoir créé la terre, engendra Ouranos qui créa le ciel. Avant de nous donner naissance.

La reine des titans poussa de nouveau un petit soupir en repensant au passé. Elle se rappela à quelle point elle aimait écouter sa mère lui raconter l'histoire de la création, quand elle était encore une jeune titanide. Cependant, Rhéa, laissa vite ses souvenirs de côté pour répondre à ses questions et écouter ce qu'elle en pensait.

Ensuite, Morrigan lui proposa de continuer la discutions dans un lieu un peu plus privé et l'interrogea sur son hôte. Il est vrai qu'avec tout ce qui s'est passé, la reine avait un peu oublié Regina, si elle voulait conserver une bonne relation avec son hôte, elle allait devoir lui laisser un peu de liberté, puis son esprit avait besoin d'un peu de repos.

- En effet, ce sera mieux de discuter dans un lieu plus convenable. De plus mon hôte a besoin de...


Alors que la reine répondit avec un sourire chaleureux, elle se stoppa en sentant un cosmos qui lui est familier. En se tournant, elle vit avec soulagement, sa sœur, Mnémosyne qui demanda ce qui s'était passé au labyrinthe. Rhéa s'approcha de sa sœur pour la saluer comme il se doit, avant de répondre d'une voix chaleureuse, mais aussi un peu en colère.

- Mnémosyne ! Je suis soulagé de te voir saine et sauve, mais où étais-tu passé !? Il s'est passé quelque chose d'horrible dans le labyrinthe, quelqu'un à voler le sceau qui retient Ouranos prisonnier !

Récupération journalière :
HP (points de vie) : 200 + 10 = 210
CS (points de cosmos) : 145 + 10 = 155
Armure : 675 + 5 = 680
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Lun 4 Fév - 17:30

Retenant presque ma respiration en attendant la, les, réponse(s) à mes questions. je ne bougea pas d’un iota, et garda un immobilisme stoïque, même quand la reine des Titans me fixa de son regard insondable un long moment. Un très long moment. Gênant. Déstabilisant. Mais je parvins à soutenir ce regard sans sourciller, sans broncher, avec une patience et un calme inébranlable. Il n'est pas chose aisé de restée concentrer devant une déesse âgé de plusieurs millénaires. Même si je ne me sens pas jugé en sa présence, par une mimique particulière. Je ne perçois pas une magie particulière, quelque chose de nécessairement néfaste en Rhéa. Il subsiste même, une forme de bienveillance. Mais la prudence est mère de sûreté, et je ne dois pas opérer à une analyse trop hâtive la concernant. Et en parlant d’enrichissement, je reste persuadée que j'en apprendrais plus avec elle en quelques heures, qu’il en aurait été capable en plusieurs lunes laissé à moi-même. Même si je comprends aisément qu'un tel enseignement n'est pas totalement innocent, car elle doit espérer qu’une telle connaissance partagée avec moi-même débloquerait la situation entre deux nos deux royaumes et qu’à la façon des dominos ; d’autres suivraient cet exemple. Bien sûr, cela ne se fera pas en quelques saisons, mais à terme je ne pense pas que cela change, même d'un iota nos relations, mais il faut un début à tout. Alors, inspirant plus profondément et sur un rythme plus lent, ma voix devient subtilement plus profonde, plus forte, tandis que le son résonnerait presque à travers ma poitrine.

Ce que je considère être une magie incantatoire, est de pouvoir utiliser ma magie pour invoquer des démons, que je plie à ma volonté. J'ai une telle rancœur à l'égard des Hommes, que je peux aussi utiliser mon sang, comme une toxine à grande ampleur. Je suis une tentatrice, une mauvaise plante qui use de ses charmes ; je peux manipuler les phéromones à mon avantage.

Stoppant ma narration, n'en voulant pas en dire davantage, je réfléchis aux précédentes paroles de Rhéa, reliant ses réponses à mes questions antérieurs. Ma mémoire analytique retient ces quelques réponses, et avant de pouvoir converser sur d'autres aspects avec la reine des titans, une autre venue, dévoilant très vite son identité s'approche vers nous. Ce fut un regard perçant, comme seul ceux des chats sont capables, que je fixe avec intensité la nouvelle titanide. Mais très vite, ce n'est pas me savoir en compagnie de deux Titanides qui obstrue mes pensées, mais cette soudaine révélation que vient de formuler Rhéa. Me détournant de Mnémosyne avec cette nonchalance typiquement féline, je m'adresse tout d'abord, d'une voix appuyée.

Un sceau retenant votre paternel ? Je sais que tout cela est bien au-delà de mes compétences, mais j'ai été présente dans ce dédale. Et mon groupe n'est pas parvenu à conclure à quoi que se soit. La raison de notre présence, ce pourquoi nous avions été téléporter sur place et par qui ! Et vous venais, là, d'indiquer qu'un sceau enfermant Ouranos à été dérober, et par qui ? Quel intérêt à subtiliser un sceau ?

Prise dans une déferlante de questions, je secoue quelques seconde mon visage, oubliant les bonne manière envers la sœur de Rhéa, et la fixant avec neutralité, je lui répond d'une voix, amicale.

Je me nomme Morrigan, Berzeker et affilié à l'armée d'Arès. Je suis ici par invitation de votre sœur, et de votre reine. Mes intentions sont l'acquisition de divers connaissances dame Mnémosyne. Mes nombreuses péripétie dans ce dédale ont démontrer mon inefficacité sur des de nombreux points. Et en voulant revenir vers le royaume d'Arès, j'ai rencontrée Rhéa, et Oceanos, ainsi que Typhon. Et comme ultérieurement formulée à votre aînée, je souhaite étendre mes connaissances à d'autres horizons, que ce que j'ai pût apprendre durant ma très jeune vie.

Me murant dans un silence, je baise inconsciemment le regard vers le sol, puis, le relevant afin de regarder les deux titanides, je rompt l'absence de bruit d'une voix plus paisible que je ne m'étais sentit depuis mon arrivée dans ce royaume.

Ce sujet lié à Ouranos mérite t-il ma présence en votre compagnie ? Il se peu que vous ayez l'obligeance d'établir des stratégies, des discussions amenant à une politique qui ne doit pas regarder ce à quoi je suis affiliée, les Berzekers.
Revenir en haut Aller en bas
Mnémosyne
Titan de Cronos
Mnémosyne
Rôle : Disque dur, 50 Gigas de Mémoire, Corrompu
Messages : 362

Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Mar 5 Fév - 17:39

Morrigan fixait Mnémosyne avec un visage félin. La sous-estimait-elle ? La Mémoire n'aurait su le dire exactement. Elle haussa mentalement les épaules. La fierté déplacée d'une simple humaine n'était pas pour la choquer. Et si la berserker voulait se sentir sûre d'elle, autant la conforter dans cette idée. Cela ne permettrait que de frapper plus fort si le besoin s'en faisait ressentir.
La Titanide laissa entière liberté de réaction à son hôte. Aussitôt Aodé, mi-sincère mi-consciente de réflexions de la divinité, leva sur l'inconnue ses grands yeux enfantins pleins d'innocente surprise et de naïveté à peine contenue. Elle rougit et leva ses petites mains à sa tête pour replacer l'une de ses mèches qui prenaient une étrange teinte mauve depuis la rencontre avec un Spectre.
Au sol, l'ombre de sa patte était féline.

Seulement la comédie devait prendre fin. Mnémosyne avait prêté l'oreille à l'avertissement de sa soeur. Même son coeur à elle rata un battement lorsqu'elle entendit l'affreuse nouvelle. Ouranos. Le tyran contre lequel elle avait combattu avec ses frères et soeurs aux dernières heures de leur harmonie, le monstre pour la disparition de qui ils auraient donné leur âme cent fois, mille fois au Tartare.
Mnémosyne hocha gravement la tête.

"Cela est bien plus grave que toutes les divergences qui ont pu nous séparer. Sache que mon soutien est inconditionnel pour vous soutenir dans cette tâche, retrouver et châtier le voleur."

A peine la Titanide eut-elle fini sa réponse que l'humaine reprit la parole. Aodé la fixa toujours de son regard innocent. Bien que la berserker n'eût qu'un faible sens des convenances pour s'immiscer ainsi dans la discussion entre deux divines soeurs divines, elle avait le mérite de poser les bonnes questions.
Mnémosyne laissa à sa soeur le soin de juger qu'elles informations pouvaient être révélées devant cette humaine toutefois elle aussi tenait à en connaître les réponses. Elle profita d'un moment de silence pour répondre à la première des questions :

"Mon hôte ne pouvait en supporter plus. Vous suivre aurait équivalu à la tuer."

Morrigan se présenta et exposa les motifs de sa venue en ces lieux, des motifs fort louables qui éclipsèrent quelque peu, aux yeux de la Titanide, la verve peu protocolaire de son interlocutrice. Elle répondit avec un salut.

"Je suis Mnémosyne, incarnation de la Mémoire, mère des Muses. Peut-être mon humble bibliothèque saura répondre à certaines de vos interrogations."

Ce n'était pas pour rien que, lors du regretté Âge d'Or, elle était celle qui savait tout ce qui était, tout ce qui est et tout ce qui sera. Si seulement sa mémoire n'était pas limitée par tout ce qu'elle avait enduré et toutes ses chaînes actuelles...
Revenir en haut Aller en bas
Endymion
Dieu des Océans
Endymion
Messages : 3612

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
379/379  (379/379)
Armure Armure:
700/700  (700/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Mar 5 Fév - 19:06

Arrow Palais d'Hadès

J'avais longtemps hésité concernant ma prochaine destination.
Le Sanctuaire d'Athéna semblait le choix le plus logique, mais vu que j'étais un traitre à la cause des Saints, l'option la plus sage restait de garder ce choix pour la fin.
Suite à ma discussion avec Perséphone, j'avais déduis que seuls des individus présents dans le Labyrinthe pouvaient avoir des indices quant à l'emplacement actuel du sceau. Et s'il le fallait, je retournais la Terre dans on intégralité pour remettre la main dessus.
Mais pour l'heure, Poséidon semblait désireux de se confronter à une figure majeure de son histoire : sa propre mère, Rhéa.
Non dans une optique sentimentale, hors de propos dans des temps aussi troubles, mais car les titans pouvaient devenir de potentiels soutiens. Leur statut de paria jouait en leur faveur pour une divinité aussi à part que celle à qui je servais de réceptacle.
Ce fut donc dans une colonne aqueuse que j'apparus devant trois femmes, unies devant l'entrée du Dédale des Titans.
Uniquement vêtu de ma toge blanche et or, et tenant fermement mon trident en main, j'adressais un signe de tête aux deux inconnues, avant de me concentrer sur la raison de ma venue. Je jouais réellement de chance ! La reine des titans, présente aux portes de son royaume... Ce n'était pas ce que j'avais imaginé.

Vous êtes Rhéa, la mère des dieux... Je suis enchanté de faire votre connaissance. Vous et moi avons à parler, en privé. Si vous avez un moment à m'accorder, bien entendu...

Autant adopter un ton chaleureux d'emblée. J'espérais que Rhéa serait moins.. coincée que Perséphone et que je pourrais m'exprimer sans passer par Poséidon.
Le dieu des océans était volontairement endormi en moi, et je tenais à disposer de toutes mes facultés pour placer mes pions, en tant que stratège. Voyons, si la souveraine des Titans était entité divine à savoir saisir les opportunités...
Revenir en haut Aller en bas
Rhéa Regina
Titan de Cronos
Rhéa Regina
Rôle : Reine des Titans
Messages : 104

Caractéristiques
Vie Vie:
240/260  (240/260)
Cosmos Cosmos:
185/260  (185/260)
Armure Armure:
695/700  (695/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Jeu 7 Fév - 10:49

Ainsi donc, Morrigan voulait invoquer des démons, car elle possède une rancœur envers les hommes. Rhéa comprenait mieux pourquoi elle s’intéressait à la magie du sang, il est vrai que le sang est ce qui attire le plus les démons et elle comprenait un peu sa rancœur, après ce qu'elle lui a raconté sur la chasse aux sorcières. Puis sa sœur Mnémosyne fit son apparition, permettant à la reine de lui dire ce qui s'était passé dans le labyrinthe et obtenir des explications sur sa disparition soudaine.

Rhéa fut contente de savoir que Mnémosyne était prête à les aider à récupérer le sceau, puis Morrigan fut surprise par cette révélation, ce qui étonna un peu la reine qui croyait que tout le monde avait eu vent de la situation avant que le vol ne soit commis. Rhéa se tourna vers Morrigan pour lui répondre d'une voix calme et passive.

- Tout ce que nous savons, c'est que celui qui à dérober le sceau d'Ouranos se nomme Lucifer. Après, je ne saurai dire pourquoi il a fait cela, mais il doit avoir une idée derrière la tête.

Ensuite, Mnémosyne répondit enfin à la question de la reine des titans, en avouant qu'elle a dû quitter le dédale, afin de ne pas perdre son hôte. Rhéa comprenait mieux sa soudaine disparition, de plus, il est vrai que l'hôte de Mnémosyne ne semblait pas bien costaud, c'est à se demander pourquoi elle l'a choisi, mais la reine se dit qu'elle devait avoir une bonne raison d'être dans ce corps et pas un autre. Rhéa regarda sa sœur avec tendresse avant de répondre.

- Tu as donc bien fait, Mnémosyne, mais la prochaine fois, essaye de me prévenir avant de disparaître comme ça s'il te plaît.

Après avoir réglé ce détail, Morrigan et Mnémosyne ce sont chacune présenté, avant que la berserker demande si elle mérite d'être là, Rhéa se tourna de nouveau vers elle pour lui répondre avec un air neutre, mais un peu sérieux.

- Si vous étiez dans le labyrinthe en même temps que nous, c'est que cette histoire concerne tout le monde. Ouranos est une véritable menace et Lucifer semble être un vil manipulateur puissant. Pour moi, si nous voulons réussir à contrer cette menace, nous devons faire front ensemble.


Rhéa allait continuer son discours, quand un cosmos familier se fit sentir près d'elles, en se tournant, la reine vit un homme qui lui est inconnu la saluer avant de lui demander s'ils pouvaient discuter en privé. Malgré la familiarité du cosmos, la reine des titans avait du mal à deviner qui était cette personne, elle garda quand même ses bonnes manières et répondit d'une voix calme, avec un visage impassible.

- Salutation étranger ! Puis je savoir qui vous êtes pour demander une audience privée avec moi ?

Récupération journalière :
HP (points de vie) : 210 + 10 = 220
CS (points de cosmos) : 155 + 10 = 165
Armure : 680 + 5 = 685
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Jeu 7 Fév - 18:41

La venue de la nouvelle titanide, à eût son effet. D'invitée, je devenue une spectatrice de leurs échanges, bien qu'elle ne soit qu'à l'état d'embryonnaire. J'en apprend suffisamment pour conforter mon statut de spectatrice. Sceau, Ouranos, Lucifer, tout ceci me dépasse. Mes connaissances sur ces sujets ne s'arrête qu'à Lucifer, dans sa version biblique. Et à partir de ce postulat, je n’interrompt pas, en ne réagissant presque pas, jusqu'à l'arrivée d'un visiteur, inconnu lui aussi par les deux déesses. Étonnamment, le visiteur ressent l'énergie de la reine des Titans, comme familière, mais Rhéa persiste dans son impression. Celle de ne toujours pas reconnaître physiquement l'individu qui se tient à nos côtés. Est-ce le réceptacle d'un des divins Grecs ? possible, mais les Titanides auraient aussitôt fait d'en faire le lien. Marquant un silence avant de sembler me détendre, puis de légèrement m'adoucir à la reprise de la parole pour étayer mes propos.

Ce que vous venais de me décrire est fort dommageable est inquiétant Dame Rhéa. Je ne mesure pas la pleine étendue, de la menace que vous décrivais ; par ignorance, je le cède. Et je ne veux pas parler au nom de mon seigneur, pour prétendre ce que à quoi, il envisage de faire, à cette éventualité, mais à titre individuel. Je tâcherai d'élargir tous les horizons possibles, pour apporter une aide !

Ma voix est d'une sonorité amicale, ne trahissant d'aucune émotions quelconque. Alors que je relève les yeux sur Mnémosyne pour la vriller d'une attention particulière. Mon visage reste muré d'un masque neutre, bien que la tempête qui couve dans mes yeux couleur d'ardoise trahisse le tempérament fougueux de mon caractère. Je marque une pause, semblant peser mes mots avant de finalement me décider. J'interrompt le silence passager par une voix impassible, sans aucun mépris ni haine. Bien au contraire.

Les troupes d'Arès ont des tactiques et manœuvres qui ne prennent pas en compte les mages, sorciers et autres individus maîtrisant ce que les mortels décrivent comme autre chose que le Cosmos. Au contraire même, les Berzekers ne sont pas coutumier de ce que je suis. Ce qu'ils peuvent considérer comme une faiblesse, je souhaite la considérer comme un point fort. Et votre mémoire millénaire, ainsi que votre bibliothèque sont deux choses, qui pour une humble humaine comme moi, serait de l'ordre du magique, pour desceller des rouages qui me sont hors de portée, ou à peine compréhensible. En l'état, je me plie à l'invitation de votre reine, et de vous, Dame Mnémosyne, si vous considérer toujours ma présence comme tout sauf inhospitalière.

Moins trivial que la réputation des Berzekers, mes siècles d’existence, m'ont permis de recevoir, et d'acquérir une certaine éducation, passant par les cours royales, ou par les pires situations. J'interrompt mon attention sur Mnémosyne. Pour détourner mon attention sur l’inconnu. Passant ma main sur ma longue chevelure, pour la repositionner en arrière, tout en me fendant d'un pâle sourire, tout en détaillant avec attention, son trident.

Pardonner mon impolitesse de ne pas m'être présenter quelques instants plus tôt, mais je me nomme Morrigan. Affiliée à l'armée d'Arès, je suis l'une des guerrières.

Marquant une nouvelle pause, brêve cette fis-ci, je fixe une nouvelle fois le trident, puis, je regroupe quelques informations, par finir par presque me mordre la langue, pour avoir manqué de tact. Reprenant donc la parole, à l'égard de l’inconnu, j'hésite quelques seconde à poser l'une des nombreuses questions qui fusent à cet instant précis dans mon esprit, jusqu'à finalement tenter une approche délicate.

Votre trident fait référence à l'un des grand Olympiens, qu'est le seigneur des mers et des Océans, Poséidon. Est-ce un mauvais raccourci que de prétendre, que vous êtes affilié au royaume du dieu du sanctuaire sous-marin ?
Revenir en haut Aller en bas
Mnémosyne
Titan de Cronos
Mnémosyne
Rôle : Disque dur, 50 Gigas de Mémoire, Corrompu
Messages : 362

Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Sam 9 Fév - 11:55

Rhéa donna le peu d'information qu'elle possédait - ou qu'elle voulait bien donner devant une étrangère. Lucifer... Ce nom ne disait pas grand chose à la Mémoire. Certes, il apparaissait dans les chroniques du Labyrinthe, à une époque où elle n'était pas encore éveillée, néanmoins elle n'en savait que très peu sur cet intriguant personnage.

"Peux-tu m'en dire un peu plus sur ce Lucifer, s'il te plaît ?"

De plus, Rhéa se montra compréhensive quant à la faiblesse d'Aodé. Mnémosyne hocha la tête.

"Je comprends tout à fait, je te préviendrai désormais."

Rhéa mentionna un front commun pour contrer Ouranos et Lucifer. Ce plan semblait tout à fait raisonnable à Mnémosyne qui, cette fois-ci, ne jouerait pas son rôle de traîtresse - ceci dit, avant de chercher à les détruire, il serait intéressant de savoir ce que ces deux lurons proposaient au monde.
La berserker accepta la proposition de Mnémosyne, arguant que, dans sa propre armée, les magiciennes n'étaient que peu considérées et acceptées. La Titanide répondit avec amabilité.

"Tant que vous ne complotez pas contre les miens, votre présence est hospitalière et c'est avec joie que je vous invite dans ma bibliothèque."

Morrigan se présenta et Mnémosyne ponctua cette présentation d'un hochement de tête et d'un sourire. Son invitée était la bienvenue, à ses yeux.

Toge et trident. Même si elle ne ressentait aucune cosmo énergie de sa part, Mnémosyne reconnut immédiatement son neveu Poséïdon. Celui-ci s'avançait d'un pas décidé, droit en direction de Rhéa, à qui il demanda aussitôt une audience.
La Mémoire fronça les sourcils. Elle ignorait quelles étaient les desseins de cette divinité fraîchement éveillée. Néanmoins, l'avoir ainsi franchement ignorée, méprisée, avait été une erreur. Elle partait avec un a priori plutôt négatif sur ce nouveau Poséïdon, et cela influencerait ses décisions à venir. Est-ce que, si l'on supposait une nouvelle Titanomachie, avoir blessé sa fierté aurait suffi à la pousser à rester du côté de ses frères et soeurs malgré tout son raisonnement idéologique ?
Quoi qu'il en fût, la Titanide se détourna avec dédain du grossier malpoli, pour se concentrer sur sa soeur et sur leur visiteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Endymion
Dieu des Océans
Endymion
Messages : 3612

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
379/379  (379/379)
Armure Armure:
700/700  (700/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Sam 9 Fév - 19:49

Arès...
A l'évocation de ce nom, mes yeux brillèrent quelques secondes d'une lueur étrange. Mais je calmais vite mon palpitant pour adresser à la magnifique guerrière un sourire charmeur.

C'est un plaisir de faire votre connaissance, Morrigan... Les guerriers d'Arès sont connus pour appartenir à l'élite, et si vos capacités martiales égalent votre beauté, je ne peux que reconnaitre que cette réputation est amplement justifiée.

Un bien beau petit lot... Veinard d'Arès ! Il savait choisir ses représentants...
Mes yeux se posèrent brièvement sur la troisième femme qui semblait me battre froid, et je répondis à son indifférence par un regard polaire. Je l'avais pourtant salué... Bah, ses humeurs m'importaient peu.
Par contre, mon attention se reporta bien vite sur la personne qui justifiait ma présence en ces lieux. Et je ne pus m'empêcher de sourire devant son impassibilité. Car un œil sur mon trident ne pouvait laisser que peu de doutes sur mon identité. La Berseker elle même avait rapidement compris.

Pardonnez-moi... Je suis Endymion, réceptacle du seigneur Poséidon, souverain des Océans et maitre des sept mers.

Machinalement, j'adressais un clin d’œil discret à Morrigan, en récompense de sa sagacité, avant de retrouver un semblant de sérieux.

L'affaire qui m'amène est véritablement urgente. Vous étiez dans le Labyrinthe... Je suppose que vous devez donc vous douter du sujet que je suis venu aborder auprès de vous, mère des dieux.

Malgré une entrevue pénible mais franche, Perséphone ne m'avait fournie aucune réponse satisfaisante concernant le sceau d'Ouranos. Espérons que Rhéa se montrerait plus encline à un dialogue chaleureux et utile. Où se trouvaient les titans sur l'échiquier politique actuel ?

Revenir en haut Aller en bas
Rhéa Regina
Titan de Cronos
Rhéa Regina
Rôle : Reine des Titans
Messages : 104

Caractéristiques
Vie Vie:
240/260  (240/260)
Cosmos Cosmos:
185/260  (185/260)
Armure Armure:
695/700  (695/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Lun 11 Fév - 12:27

Après avoir raconté à sa sœur ce qui s'était passé dans le labyrinthe, après sa disparition, Mnémosyne lui demanda plus d'informations sur celui que l'on nomme Lucifer, provoquant chez Rhéa un léger soupir.

- Hélas, pas grand-chose ma sœur. Tout ce que je sais de lui, c'est que c'est un ange déchu et qu'il a manipulé un spectre du nom de Kazuki pour parvenir à ses fins. J'aurai bien aimé t'en dire plus, mais les événements se sont déclenchés très vite à la fin. Il va nous falloir récolter plusieurs informations sur ce Lucifer, afin de savoir ce qu'il compte faire avec le sceau d'Ouranos.


La reine des titans n'aimait pas savoir le sceau du père des titans entre les mains d'un inconnu, mais il ne semble pas l'avoir défait, ce qui était une bonne chose. Cependant, elle espère quand même qu'ils le récupèrent assez vite. Puis, Rhéa afficha un sourire à la fois satisfait et chaleureux quand Mnémosyne lui dit qu'elle la préviendrait avant de disparaître. Si seulement Typhon était aussi calme et compréhensif que Mnémosyne, se dit la reine des titans dans ses pensées. Elle espère vraiment qu'avec le temps, le caractère de son demi-frère s’adoucirait. Ensuite un inconnu fit son apparition et réclama une audience avec la reine. Malgré son cosmos familier Rhéa resta un peu méfiante, puis Morrigan promis de les aider à titre individuel. La reine adressa un sourire amical à la berserker avant de lui parler d'une voix chaleureuse.

- Merci Morrigan, pour ton aide.

Après un échange entre Morrigan et Mnémosyne, la berserker se présenta à l'inconnu avant de lui demander s'il n'était pas affilié à Poséidon. L'inconnu se présenta enfin sous le nom d'Endymion, réceptacle du dieu Poséidon, ce qui surprit un peu la reine qui s'en voulait un peu de ne pas avoir reconnu l'un de ses fils. L'hôte de Poséidon lui parla des événements du labyrinthe, fessant deviner à la reine de quoi il voulait discuter. Rhéa adressa un regard calme, mais qui montrait quand même de la douceur et répondit d'une voix amicale.

- Je vois en effet de quoi vous voulez parler. Je vous accorde une audience privée dans le château de Cronos.


Avant de quitter les lieux, la reine des titans adresse un dernier regard amical à Morrigan et Mnémosyne.

- Désolé de vous laisser Morrigan, mais je pense que vous comprendrez que la situation m'y oblige. Mnémosyne, je te laisse t'occuper de notre invité si tu n'as rien d'autre d'urgent à faire.

Rhéa commença à se diriger vers le château, tout en attendant Endymion.

Arrow  Le Château de Cronos et Rhéa

Récupération journalière :
HP (points de vie) : 220 + 10 = 230
CS (points de cosmos) : 165 + 10 = 175
Armure : 685 + 5 = 690
Revenir en haut Aller en bas
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 130
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
198/198  (198/198)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Sam 16 Fév - 1:00

Au cœur de cet océan d'immortels, je me retrouve au milieu de leurs présence. Mon regard pétille, et silencieuse, j'estime ma chance d'être à leurs côtés. Des immortels tels que eux ne peuvent que mériter le respect. Autant parce qu'ils avaient du vécu, en comparaison de la vie d'un simple humain, mais surtout, ils se sont battus sur bien des fronts, que peu ignorent. Je n'ose les regarder, alors que je sens tout le poids de l'observation de Poséidon sur moi. C'est finalement en prenant du courage, et en bravant un tout petit peu ce que j'estime être interdit. Que je redresse un peu la tête, pour contempler la grandeur physique du réceptacle de l'un des grand Olympiens. Puis, j'écouta avec grande attention les paroles songées du frère d'Arès et des Titanides. Puis, m’incluant face aux immortels, je me redresse,  pour administrer d'une voix placide.

Merci pour les compliments Endymion. Et je vous retourne le compliment sur les forces protégeant votre seigneur. L’Atlantide et son peuple sont gorgés de mystères et de légende. Mais les atlantes était un peuple résolument en avance sur bien de domaines. Quant aux Marinas, j'ai aucunes connaissances sur les protecteurs des différentes mers et océans. Et pour faire face à nos terribles adversaires, il nous faut être curieux et fouiller. Explorer ce monde et ses mystères. C’est ce que je fais et je crois avoir trouvé un espoir de victoire par vos présences respectives. Je suis une Berzeker, mais je respecte vos savoir respectifs, votre immortalité vous offre cette chance.

J'en avais trop fait, ou plutôt trop dit. Dorénavant, avec l'arrivée surprise de Poséidon, mon attention se focalise sur Mnémosyne. Lui prêtant cette fois-ci, une attention toute particulière, mon regard enregistre chaque parcelle de l'hôte de la titanide. Comme pour imprégner ma mémoire de ce que m'apprête à évoquer la titanide, je reste silencieuse, jusqu'à, par réflexe, me frotter les avants-bras, tout en apostrophant la déesse d'une voix neutre.

La recherche de savoir, quelque soit sa forme, ne peut qu'être une arme redoutable qui peut aider à apporter la victoire. Si mes yeux, mes oreilles et mes pouvoirs peuvent permettre de repousser à tout jamais mes ennemis, alors je suis d'or et déjà prête à agir. Et je réitère mon attention, je ne complote pas contre votre fratrie. Dans ce dernier cas, j'aurais agis en Berzeker, en privilégiant le combat, contre vous, votre reine, ou que sais-je encore, appartenant à votre fratrie et votre peuple. Non, mon souhait est ailleurs. Si je souhaite combattre la véritable menace tapis dans l'ombre du dédale, je dois acquérir des connaissances qui me sont encore hors de portée. Et votre mémoire et votre bibliothèque peuvent m'aider à cela, si vous m'accorder cela.

Ponctuant mes dernières syllabes d'un léger sourire, mon regard fixe le départ de Rhéa, en compagnie de Poséidon, vers une autre destination. Je reporte très vite mon attention sur sa sœur, que j’apostrophe d'une nouvelle demande.

Je me tiens dorénavant à votre seule hospitalité Mnémosyne.
Revenir en haut Aller en bas
Endymion
Dieu des Océans
Endymion
Messages : 3612

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
379/379  (379/379)
Armure Armure:
700/700  (700/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   Hier à 14:43

HRP : En accord avec Rhéa, je poste pour faire avancer le RP

Rhéa venait donc de prendre conscience de mon identité, et m'opposa un air neutre.
Je présumais que s'adresser à l'avatar de son fils ne devait pas la mettre particulièrement à l'aise, surtout en tenant compte du caractère ombrageux et rancunier du seigneur des océans.
Sans attendre, la reine des titans m'invita à la suivre pour discuter en privé. Proposition que j'acceptais d'un hochement de tête courtois.

Je vous remercie de cette invitation...

Répondant à mon compliment, Morrigan crut bon de vanter la réputation de mes Atlantes et marinas, et je fus une fois encore surpris de voir tant de retenue et de diplomatie chez une fidèle d'Arès, le guerrier.

Votre attitude prouve que les armées d'Arès ne sont pas qu'adeptes de sang et de larmes. Je n'oublierais pas votre courtoisie. Elle plaide en la faveur de votre seigneur. Au plaisir de vous recroiser...

Une sacré surprise. La vie était réellement faite de rencontres improbables.
Mon entrevue avec Rhéa pouvait être riche en promesses d'avenir, ou au contraire aller vers des désillusions. Mais à voir l'attitude de la belle rouquine, peut être que mes pas finiraient par se dirigeaient vers le domaine d'Arès.
Pas de suite, mais l'idée prenait peu à peu corps dans mon esprit.
Sans attendre davantage je suivis donc Rhéa à travers les premiers couloirs du labyrinthe des titans. Un lieu lourd de sens et empreint d'un passé douloureux qu'il était temps de corriger.

Arrow Chateau de Rhéa
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Renaissance.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Royaume des Titans ¤ Cronos :: Cronos Labyrinthos :: Entrée du Royaume des Titans-
Sauter vers: