Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lénore
Guerrier Divin de Zeta
Guerrier Divin de Zeta
avatar
Messages : 181


Caractéristiques
Vie Vie:
180/180  (180/180)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 13:29

Lénore
Guerrière Divine de Zeta
Avatar (Illustration de Luis Royo)
" CARNAAAAAAAAAAAAAAAAAAGE !!! "

¤ Je rejoins les forces de Odin
¤ Mon élément de base sera
¤ Je suis principalement secrète, ardente, loyale envers Asgard et les siens avec une sérieuse pointe de folie
¤ Mes origines trouvent leur source en Royaume d'Asgard, village frontalier
¤ Je suis âgé/e de 27 ans
¤ Je considère Les êtres de bonne volonté, quelles que soient leurs origines, la nature dans toute sa splendeur et sa force ainsi que les chercheurs
¤ Je ne considère pas Ceux qui sèment le trouble, montent les uns contre les autres et finissent par provoquer des remous voire carrément des guerres. Et plus encore les flagorneurs qui flattent les autres pour mieux les dévorer ou les piller...
Brillant, étincelant est le monde d’Asgard. Si beau avec ses glaces et ses terres peuplées d’hommes et de femmes au cœur ardent. Des êtres qui ne pouvaient me voir en un temps lointain de par ma nature de Perle des Ombres, blanche féline parcourant inlassablement son territoire…

Ce que ce temps me semble loin à présent, si loin... Perdu dans la brume de mes souvenirs alors que la roue du destin a basculé. Tout est si différent maintenant si différent. Plus de vent, plus de glace ni de neige sous mes pas mais un immense dôme de roches claires m’entourant de toute part. A mes poignets et mes chevilles la froideur du métal enserrant mes chairs.

Les yeux posés sur la danse des flammes m’entourant, j’aurais pu me révolter, m’échapper mais ce n’est pas le cas, pas le cas. En mon être le plus profond, je sais qu’il le faut, je sais que je n’ai plus rien de l’ancienne gardienne de Zeta Prime. Quelque chose s’est brisé en moi, quelque chose s’est insinué en ma chair, mon corps, remodelant mes pensées et ma psyché à grands coups de fièvres et de délires…

Qu’est ? Qu’est ? Je ne le sais pas…

Le temps passe, lentement, je sens sa présence se rapprocher, ses pas légers et cela me rappelle l’enfer que je pourrais faire vivre à tant d’êtres à mon corps défendant…

Se concentrer, fermer les yeux, s’aligner sur son approche. Je la sens, je sens son aura si calme. Une telle quiétude émane d’elle. Pas une réelle sérénité mais un calme tenant du contrôle absolu. Une telle fortitude, c’est si rare sachant le risque qu’elle prend à chaque fois qu’elle vient. Pourtant, elle n’hésite pas, elle ne recule pas…

Si je devais mettre un terme sur son attitude ce serait constante. Si maîtresse d’elle-même, elle finit par se poser devant moi. Seule à seule comme dans ma lointaine enfance. Lentement, je redresse la tête, secouant imperceptiblement les entraves qui me maintiennent partiellement clouée au sol. Tout cela est étrange, irréel. Si je ne sentais si bien les éléments autour de moi, je pourrais croire que je suis en plein rêve mais c’est la réalité, ma réalité.

" Hermine… "

Je lève doucement les yeux vers elle. Blonde comme moi, elle irradie tel un soleil dans l’ombre de la cavité pâle. En son regard, nulle expression sur ses traits sinon celle d’une infinie résolution…

" Hermine…. Je ne peux demeurer éternellement ainsi… "
" Je sais. "

Cela faisait déjà tant de temps que je ne l’appelais plus « dame Hermine » et elle avait l’intelligence de ne lire aucune impertinence en ce changement. C’était plus par affection que je le faisais, par besoin de me raccrocher à celle qui représentait toute la part d’humanité que je craignais tant de voir s’échapper jusqu’à l’ultime once.

Ashram…

Il y avait bien mon frère mais son âme et son cosmos ne devaient être dévoués qu’Asgard et au grand Odin tout comme mes autres frères et sœurs d’armes… Ne pas les perturber, je n’avais aucun droit de les perturber avec ce qu’il m’était arrivé. Tout comme Hermine, mon maître, celle qui m’avait tout appris, je me devais de puiser en moi la force d’âme de vaincre ce qui me rongeait l’âme et égarait si souvent ma raison.

Quelques secondes s’écoulèrent encore avant que je n’émerge soudain. Le retour au présent, au sang qui souille encore mes mains, dégouttant sur mes poignets cerclés de métal.

" Qu’ai-je encore fait… "

" Juste des animaux, j’ai pu t’arrêter à temps. "

" Et pris davantage de précautions… "

Et face à son silence, je poursuis. Parfois, les mots ne sont plus que souffles superflus, comme en cet instant où un seul regard suffit.

" Tu as bien fait, Hermine… "


Et tendant soudain les mains vers elle, j’attire doucement son visage vers le mien sans qu’elle ne résiste. Si proches, nous nous retrouvons alors, mon regard plongé dans ses yeux si bleus. Rien ne pourrait en cet instant décrire réellement tout ce qui je ressens. Le trouble intense d’un instant et la fureur d’une tempête qui ne demande qu’à exploser et soudain, j’ose enfin lui dire ces mots qui m’écorche tant.

" Si plus rien ne peut me ramener au terme de la prochaine crise, alors tues-moi, Hermine. "

Nulle expression encore sur son visage hâlé par le soleil des hauts sommets.

" S’il te plaît, Hermine… "

Nulle tentative d’apitoiement en mon ton, juste le désir d’en finir avec dignité si plus rien ne pouvait me ramener. La folie, la furie, elles se sont invitées en moi sans que je n’en comprenne la véritable origine. Tout se trouble et emporte une part de ma raison. Je sais juste que cela me ronge et que de tigresse des ombres, je me suis mue en tigresse enragée et de la pire espèce, celle qui dévore ses propres semblables, abattant les hommes sans discernement sans la moindre pitié. Je ne puis accepter cela, je ne le puis.

Cette nuit, la prochaine crise sera grandiose. En la moindre de mes fibres, je la sens poindre et je lis en les yeux d’Hermine qu’elle n’en ignore rien. Ce sera l’instant de vérité, celui qui me montrera si je suis encore digne d’exister, encore digne d’espérer pouvoir un jour reporter mon habit sacré…

Ce que j’aurais aimé pouvoir en parler à Cyn…

Puis, la voix de celle qui fut ma mère, ma sœur et mon maître se lève soudain, interrompant mes pensées et la tentation de lancer un appel désespéré.

" N’implore pas, ce sera fait. "


A ces mots, un sourire éclaire mon visage alors que la lâche et qu’elle se redresse.

" Ce sera fait. "

Rien d’autre ne suivit. Aucune de nous n’en a réellement besoin. Et si j’étais autrefois une Perle, elle, elle tenait et tient toujours autant d’un diamant…


Psychologie




Post de reprise du personnage

Sigrid est l'autre prénom de Lénore, celui qu'utilisent aussi bien Ashram son frère qu'Ermengarde son maître.


Asgard

En un coin désolé alors où le temps lui-même semblait avoir perdu toute réalité…


Belle, si belle était la neige alors que la mort approchait dans un silence oppressant. Nul parmi la petite troupe ne savait ce qui se tramait à moins d’une lieue d'eux. C’était si furtif et si intense en même temps, un peu comme un rai de lumière jaillissant tout droit de l’un des autres huit mondes.

Brûlantes étaient ces existences qui dansaient à la limite de sa conscience. Un appel qui tenait du chant le plus envoûtant, vibrant hommage à la plus belle de toutes les Vanirs. Un instant qui plana avant de soudain se muer en la pire des rencontres. Si brusque avait été l’attaque et si précise à la fois. C’était comme si l’assaillant avait directement jailli des profondeurs du néant pour y replonger aussitôt sa soif de Sang et de meurtre apaisées. Et de cette tragédie ne demeuraient que quelques traces.

Des traces sur la neige, des traînées écarlates auprès desquelles une enfant errait. Une toute jeune fille dont les yeux ne pouvaient même pas pleurer. Hébétée, elle marchait auprès du corps de son père égorgé, l’expression neutre, comme si sa vie avait été juste suspendue. Et comme pour rappeler sa réalité, le temps se remit à passer. Un long moment où les flocons se remirent à voltiger, couvrant l’ensemble des corps d’un pâle et délicat linceul. Avec lenteur, une telle lenteur que tout se parait à nouveau d’un éclat irréel tout comme l’apparition lointaine qui ne tarda pas à prendre forme humaine.

Une main se posa alors sur l’épaule de l’enfant, une paume si chaude qu’elle sursaute soudain avant de se précipiter vers le corps de son père.

" Petite… "

Une voix si douce si tendre avant que la nouvelle venue ne se penchât, attirant la petite brune vers elle.

" Petite… Dis-moi, quel être a pu faire cela ? Quelle puissance a pu venir à bout aussi vite de tant de vies, tant de guerriers et chasseurs expérimentés. "
" Pas vu… Pas vu… "
" Vraiment…"

Si douce était la voix alors que ses magnifiques yeux bleus ne cessaient de détailler l’ensemble des plaies. A croire qu’un ensemble de faux ou de griffes extrêmement effilées avaient tranché le fil de toutes ces vies et que dire de leurs pâleurs, du froid émanant d’eux.

Caressant la chevelure en désordre, elle finit par soulever la petite fille avant de lui demander.

" D’où veniez-vous ? "

Pas de réponses à nouveau. Serrant l’enfant pour la rassurer, Ermengarde ne put que constater ce qu’elle craignait depuis ce fameux jour, ou plutôt cette nuit où un appel avait vrillé son cœur et son âme à l’en faire saigner. Parmi tous les êtres de l’univers, un seul, hormis ses dieux, pouvait avoir une telle emprise sur elle et son être profond. Un seul être capable de l’émouvoir au-delà de l’espace et du temps…

Celle qu’elle avait élevée comme sa propre fille…
L’Hermine et l’Ombre de la Féline…


Mani éclairait à peine le firmament nordique alors que les flammes lui léchaient quasi le visage. C’était si proche et pourtant à peine suffisant pour percer l’intensité de la froideur ambiante. En sa tête les paroles de l’enfant se répétaient sans cesse, en un leitmotiv entêtant alors que les images se surimposaient en son esprit.

" Non, non… "


De tout son être, elle rejetait cette réalité mais plus le temps passait, plus elle ne pouvait que se rendre à l’évidence. Quelque chose de terrible venait de se passer et menaçait toute cette partie des terres frontalières.
" Sigrid… "

Cela la torturait mais elle ne pouvait que se soumettre à la réalité. L’esprit de son ancienne élève avait comme sombré dans la pire des démences. Cela lui brisait le cœur et l’âme mais elle ne pourrait rester hors de l’action trop longtemps.

" Si ce n’est pas moi, ce sera à ses frères ou sœurs d’armes d’agir… "

Même aussi éloignée du centre et des terres d’Asgard, la blonde Ermengarde n’ignorait rien des liens existant entre la blanche féline des ombres et le loup d’Asgard. Tôt ou tard, l’existence d’un être aussi dévastateur et imprévisible que celui qui avait massacré avec une froideur monstre un groupe entier de chasseurs guerriers viendrait aux oreilles des asgardiens. Laisser une telle éventualité se créer était au dessus de ses forces.

" Je suis ton maître… Celle qui t’a donné toutes tes connaissances en plus de te mener sur la voie qui t’a permis d’atteindre une telle puissance. Aussi, c’est à moi de te mener vers la fin si ton heure à sonner. A moi seule… "

Se levant alors, elle se drapa dans sa cape blanche avant d’éteindre le feu d’un seul mouvement de pied. Un froid immense l’entoura alors gelant toute larme qui aurait voulu couler. Et sans un bruit, sans un souffle de trop, la Blanche Hermine se fondit dans le décor, entre les deux prédatrices, l’heure de l’affrontement venait de sonner…


A la frontière de la Vie et de la Folie…


Sous son escorte de nuages floconneux, Sol brillait avec toute l’ardeur d’un ciel d’hiver. Et sous son éclat si pâle cheminait Ermengarde. Sur son splendide visage, hâlé par le soleil des Hauteurs trônant entre ciel et montagne, nulle expression ne pouvait se lire. Vide était son âme comme son cœur. A ce combat, elle s’était préparée de tout son être. Son essence entièrement tournée vers celle qu’elle avait prise pour proie…

Prédatrice contre prédatrice, la journée, voire la nuit, s’annonçait longue. Sous ses pas, à peine la glace crissait alors que des traces se découvraient enfin. Rien de commun avec de classiques prédateurs en maraude.

Se penchant, elle en toucha le relief. C’était si singulier. Aucun animal ne laissait ce genre d’empreinte. Se relevant, elle étudia l’ensemble des terres l’entourant. Aucune cache, aucune structure derrière laquelle se soustraire à son regard. Pour tout humain normal, rien n’était moins perturbant que cette vision à la fois sécurisante et effroyable en son infinité blanche. Resserrant son manteau plus par réflexe que par réelle nécessité, la jeune femme reprit sa route. Autour d’elle, la présence flottait. Elle pouvait la sentir, l’entendre presque sans jamais la saisir. C’était si effroyable et fascinant en même temps.

Avançait ainsi la Blanche Hermine sous un regard aussi invisible que dément. Ce qu’elle ressentait tenait plus de l’intuition que de la réelle sensation.

Ne pas trembler, ne pas craindre…

Bannis en cet instant, étaient les sentiments. Rien ne devait troubler son attention, pas même les battements de plus en plus forts de son cœur. Face à elle, la pente avait laissé la place à une vaste plaine glacée, scintillant faiblement sous l’éclat de Sol. Pas une trace sur la neige et bientôt plus que la glace pour tout sol.

Laissant s’échapper le panache d’un souffle, la blonde résista à l’envie de déployer son cosmos. Elle ne devait, non, elle ne devait et étendant son regard à l’avant, elle crut un instant discerner une structure aussi blanche et étincelante que le paysage l’entourant.

Un instant, une seconde où toute son attention se tourna vers ce minuscule point et, soudain, elle réalisa la douleur, effroyable, transperçante…

" Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah. "

Une tache paraissait à peine sur sa poitrine tailladée que son regard plongea dans un pur concentré de démence et de soif de sang.

CAaaaaaaaaaaaaraaaaage !!! Crut-elle-même lire un instant sans réellement le réaliser.

Yeux écarquillés et main crispée sur ce qui venait de lui transpercer le sein, elle ne pouvait détacher son regard du spectacle qui s’imposait à elle. Si violente en sa réalité, cette brutale apparition aurait eu de quoi la terrasser sans la moindre difficulté. Seulement, Ermengarde, la Blanche Hermine, n’avait rien d’une simple asgardienne. Elle était plus, infiniment plus comme elle ne tarderait pas à le montrer.

Et serrant de plus belle ce qui lui blessait à ce point la poitrine, elle serra les dents et concentra en flèche son cosmos. Tout autour d’elle, l’air se mit à tourbillonner, se chargeant d’une furie effroyablement palpable alors que son adversaire lui faisait toujours face. Tendu entre elles, le temps se ralentissait, se déformait…

S’il n’y avait le sang, la douleur et le flux cosmique soulevant leurs chevelures respectives, Ermengarde aurait pu douter de la terrible réalité. Mais, elle ne le pouvait. Elle ne pouvait rejeter l’effroi de la terrible situation qui lui éclatait en pleine face et avec elle, la mort à laquelle elle venait d’échapper.

Serrant davantage les dents, elle soutint encore davantage l’enragée qui lui faisait face. Miroirs s’étaient faits leurs regards tandis que leurs corps s'étaient crispés à l’extrême, tendus jusqu’à la rupture alors que l’énergie de la nouvelle venue s'élevait contre celle d’Ermengarde. Ainsi se déroulait une lutte d’énergies pures, sans mouvement, sans cri, sans émotion. Toutes deux rivalisant de concentration et de rage contenue….

Une rage qui montait telle la pression d’un volcan sur le point d’éclater. Toute cette rage se débattant sous un socle invisible montait, bouillonnait, frappant au travers d’un cosmos d’une froideur effroyable. Une barrière qui soudain céda, libérant toute la puissance, toute la tempête battant sous sa paroi, submergeant la totalité de la zone d’une lumière aveuglante alors que le sang giclait à nouveau...

Face à face, les deux prédatrices luttaient. La morsure de l’Hermine plongeant dans la chair de la tigresse dont les griffes s’étaient profondément enfoncées en la cuisse de la blonde Ermengarde. Et dans un silence effroyable, la glace se brisa en une multitude de gerbes d’eau glacée. Signe de la tourmente et de la violence d’une lutte où un seul échange venait de se passer, clouant les deux femmes en une étreinte mortelle.
La morsure de l’Hermine et les griffes de la Tigresse…



Soudain une nouvelle souffrance vrilla les deux corps avant que tous deux ne plongent avec fracas dans une eau plus que froide.

Non, je ne peux…

Blesser, elle devait encore davantage meurtrir les chairs de Sigrid. Ne pas l’appeler Lénore même si elle n’était pas assez stupide pour ouvrir la bouche si loin sous la surface de l’eau. Sombre était l’onde alors que toutes deux sombraient de plus en plus. Jusqu’à ce que soudain l’énergie de Lénore n’explose avec une violence incroyable, faisant lâcher prise à Ermengarde, ouvrant d'autant plus leurs blessures respectives.

Remonter, remonter…

Laissant les bulles la guider, la blonde Hermine ne tarda pas à bondir hors de l’eau, s’empressant de reprendre un appui sur le sol le plus ferme, passant sa main sur ses yeux. Le souffle court, elle ne manqua pas, malgré tout de sonder l’ensemble des lieux. La blanche féline avait comme disparu mais la connaissant plus que tout autre, Ermengarde ne pouvait douter de sa présence. Dans les ombres, la Perle devait s’être refondue dans l’attente d’un nouvel assaut. Marcher sur la glace était une gageure, un défi que la Blanche Hermine ne manquerait jamais de relever. Que lui importait le froid piquant sa peau, le sang déjà presque coagulé et collant par plaques à ses vêtements. Seule la blanche féline et ce qu’elle avait lu dans son regard comptaient.

Où… Où…

Et se rappelant soudain, elle se redressa, se tournant en tous sens, cherchant le tout premier point qui avait tant captivé son attention, permettant à la blanche tigresse de la toucher sans trahir un seul instant sa présence.

Ombre parmi les Ombres et Souffle dans la Lumière…

Une technique qu’elle connaissait, l’ayant elle-même enseignée à son élève. Forte de son savoir, elle se leva alors d'un bond et, sa décision prise, piqua droit vers le centre du territoire que semblait s’être créé la Divine Blanche. Un choix qui pouvait lui coûtait la vie, elle le savait mais il le fallait. Violer l’antre de la Tigresse la ferait sortir de ses gonds et l’affrontement ne pourrait que reprendre.

Ne pas se remémorer, ne rien laisser remonter.

Blessée, Ermengarde savait qu’elle n’aurait qu’une unique chance de toucher son adversaire dès qu’elle surgirait. Se concentrer…

" Souflle, Souffle, je suis sous la Lumière de Sol… "

La même technique même si elle savait être visible pour Sigrid. Sa maîtrise était telle qu’elle pouvait moduler son talent à l’infini. Et se tenant à la limite ténue de l’indétectabilité, elle se prépara. Tout autour d’elle, la glace vibrait sous une pression qui n’avait rien de naturel. Toute guerrière divine qu’elle fut, Sigrid devrait ressortir à un moment où un autre surtout maintenant que la Blanche Hermine se tenait au seuil de l’antre recouvert d’une couche de glace qu’elle s’était créé.

Lentement Sol glissait vers les terres immaculées. Et la lumière suivait la descente de l’astre du jour. Tout se parait de tons mêlant chaleur et joie alors que la tension était à son comble. Niant tout ce qui pouvait l’entourer et la splendeur inouïe des lieux. Ne pas se laisser distraire…

L’astre toucha soudain l’une des pointes, plongeant le monde dans un nouveau jeu de lumière. Instant suspendu où la Blanche Hermine bondit soudain.

" Par l’Hermine Foudroyante… "

Un bond, un seul et elle fondit droit vers celle qui s’élançait également droit sur elle.
En cet instant, plus de place pour les sentiments, plus de place pour l’hésitation, seuls les coups comptaient. Seuls les résultats comptaient. Rien d’autre n’avait d’importance.

Une course irréelle puis, un choc, un éclair et les deux cosmos se heurtèrent dans une violence indescriptible, faisant craquer tout autour d’eux, créant une déferlante de glace qui se figea aussitôt en une multitude de postures fantasmagoriques. Prise sous le feu de la charge de Sigrid, Ermengarde ne pouvait, ne voulait se dégager. Elle se tenait juste face à celle qu’elle devait atteindre.

Ne pas fixer son regard…

Ne pas la regarder au risque d’être touchée par ce qu’elle pouvait y lire. Ermengarde savait qu’elle ne pouvait se laisser aller à cela. Et poussant encore son aura, elle renforça sa protection cosmique tout en poussant encore davantage ses forces jusqu’à atteindre le point de rupture. Pourtant, elle avait un avantage, l’infime avantage que lui avait offert sa présence en surface. Un simple souffle qui lui donnerait un supplément d’endurance face à la poussée effroyable de la Tigresse Enragée. Tout comme la glace, le sang giclait et la chair luttait contre les vagues de souffrances qui montaient aussi bien que la pression. Les coups dirigés de part et d’autre ne semblaient perdre en puissance…

Quand soudain, la Féline déclina le temps d’un souffle, un simple souffle et ce fut le moment décisif. En un état second, où plus rien ne comptait hormis la victoire, Ermengarde porta un autre coup, touchant son ancienne apprentie en un point qui ne pourrait que la faire souffrir. Un point à partir duquel rayonneraient plusieurs vagues d’énergies…

Une nouvelle vague de lumière submergea les lieux avant qu’un cri strident ne retentisse sur toute la surface et que la dernière griffe ne se détache du corps d’Ermengarde, laquelle sembla ne pas réagir tandis que le corps de Sigrid tombait comme celui d’une poupée sur le sol.

Pas plus de réaction quand son ennemie blessée toussa des boules de sang sur la glace malmenée. Un léger vent souleva sa longue chevelure blonde mêlée de blanc et de rouge avant qu’elle ne se laisse enfin tomber à genoux près de l’Enragée…

" Her… Hermine… "

A ce mot, le regard bleu de la Blanche Hermine sembla reprendre vie. Et souriant soudain malgré son état déplorable, la jeune femme se pencha sur celle qu’elle venait de vaincre au prix de sérieuses blessures.

" Enfin… Tu me reconnais… "
" Hermine… Que se passe-t-il ? "
   
Un regard indéchiffrable alors que le maître ne savait comment révéler la terrible vérité à son élève. Blessée comme elle l’était, Sigrid pourrait en mourir. Baissant les yeux, Ermengarde, la Blanche Hermine, se décida pourtant.

" Ce n’est pas ainsi qu’on tue une Valkyrie, Sigrid, pas ainsi… "
" Mais… "
" Ne dis rien… Tu es revenue… Tu es revenue rien ne compte plus que cela… Vis, vis pour tout ce qui a pu se passer en ton absence… "

Et posant la main sur les lèvres de sa blonde élève, elle lui imposa le silence. Était-ce la douleur extrême qu’elle lui avait infligée ou la blessure quasi mortelle qui lui marquait la poitrine en plus de la gorge qui l’avait fait recouvrer sa lucidité ? En cet instant, Ermengarde ne le savait. Et relevant la tête, elle inspira longuement l’air glacial avant de finir.

" Oui, vis, vis dans la lumière, fuis les Ombres de la Démence… Non mieux, vaincs les… "

Et sur ces dernières pensées, elle posa une main réconfortante sur le front de son ancienne disciple. Le chemin serait long, effroyablement long avant que Sigrid Lénore ne reprenne le contrôle total de sa vie et de son esprit. Un chemin sur lequel d’autres dont elle, Ermengarde l’accompagneraient.

Et ce fut sur ce tableau que l’ombre rassurante de la nuit tomba sur les deux femmes...

La dernière ombre avant que la féline ne revienne à la vie sous un flot de lumières…

Histoire




Renouveau...


La glace voltigeait en une pluie d’étincelles sous la vaillance du soleil. A quelques pas de la blanche féline, l’hermine se tenait sans un mot. Face à elles, l’autel sacré brillait de majesté. Face à la représentation de ses divinités, toutes deux ne pouvaient que ressentir la chaleur de leurs auras se réveiller.

C’était comme un retour en arrière, comme le réveil après une longue suite de cauchemars. Pourtant, tout était loin d’être fini…

La vie de Lénore ne serait qu’une suite de luttes. Elle le savait tout comme son maître. Le mal qui la rongeait n’avait pas encore donné son nom mais elle avait aussi appris à vivre avec, à lutter et mieux encore à en faire une force nouvelle.

Le poids de ses actes passés serait toujours lourd à porter mais elle était prête à en payer le prix. Quand bien même n’était-elle pas responsable, elle était prête à assumer comme elle l’avait toujours fait.  Un instant, elle ferma les yeux avant de se tourner vers Ermengarde. Laquelle lui sourit en retour. Sur son corps, elle porterait à jamais les traces des blessures qu’elle, Lénore, lui avait infligées mais elle ne lui avait pardonné…

Au plus profond de son âme, elle lui avait pardonné, ne lui offrant que de l’amour et de l’amitié en retour. Et c’était encore avec son aide qu’elle trouvait la force de lutter contre la folie…

Et se retournant vers l’autel, Lénore avança enfin, déposant ses offrandes avant d’allumer plusieurs brasiers.

" Odin, notre seigneur, sage parmi les sages…
A vos pieds, je dépose ma vie, mon bras et mon cosmos…

Que le vaillant Thor, la puissante Freyja et l’ensemble des tous les Ases et Vanes en soient témoins.

Pour Asgard, je suis de retour et jure de défendre le Royaume contre tout ennemi… "


A ces mots, l’armure de Zeta toute proche avait comme réagi. Aussi étrange que cela puisse paraître, elle n’aurait plus à se cacher dans les ombres. Depuis, le tout début, Ermengarde avait eu raison. C’était dans la lumière qu’elle se présenterait de nouveau, dans toute sa force et sa folie. Ce serait sous les rais de Sol qu’elle combattrait en tant que féline immaculée.
Allégeance


HRP
Vous et le forum
► Comment avez-vous connu le forum ? Je suis une ancienne
► Quel âge avez-vous ? -
► Double compte ? -
► Avez-vous pensé à lire et signer les règles ? Relues et resignées

Merci à Frosty Blue de Never Utopia pour le codage de cette fiche


Dernière édition par Lénore le Mar 4 Déc 2018 - 10:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Thanatos
Dieu de la Mort
Dieu de la Mort
avatar
Rôle : Fondateur
Messages : 18237


Caractéristiques
Vie Vie:
380/380  (380/380)
Cosmos Cosmos:
415/600  (415/600)
Armure Armure:
585/690  (585/690)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 16:25

Bon retour parmi nous^^

----------------------------------------


Spoiler:
 
Ma Fiche
Revenir en haut Aller en bas
Diana
Géante armée d'une épée de fer
avatar
Rôle : Forgeronne d'Asgard
Messages : 315


Caractéristiques
Vie Vie:
110/155  (110/155)
Cosmos Cosmos:
75/155  (75/155)
Armure Armure:
235/280  (235/280)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 17:05

Rebienvenue sur le forum Lénore cheers
Revenir en haut Aller en bas
Kazuki
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
Spectre Céleste de Garuda et Juge d'Hadès
avatar
Messages : 20182


Caractéristiques
Vie Vie:
438/438  (438/438)
Cosmos Cosmos:
660/660  (660/660)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 17:11

bon retour
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 169


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
221/227  (221/227)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 17:54

Non.
Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 253


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 18:01

Tiens, une sœur!! hé oui, c'est moi qui a l'armure de Zeta Prime, pas fâché?

En fait, je voulais Zeta régulier quand je suis arrivée, mais elle était prise. Alors j'ai battis une guerrière blanche. Very Happy

Sinon, cool on va faire équipe des fois.
Revenir en haut Aller en bas
Amalrik
Guerrier Divin de la Mort Blanche
avatar
Messages : 44


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 18:05

Bon retour, chère consoeur !
Revenir en haut Aller en bas
Adiël
Guerrier Divin d'Eta
avatar
Messages : 34


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
180/180  (180/180)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 18:43

Bienvenue à toi! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Lénore
Guerrier Divin de Zeta
Guerrier Divin de Zeta
avatar
Messages : 181


Caractéristiques
Vie Vie:
180/180  (180/180)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 19:08

Merci à tous pour vos messages cheers

@Amalthia a écrit:
Tiens, une sœur!! hé oui, c'est moi qui a l'armure de Zeta Prime, pas fâché?

En fait, je voulais Zeta régulier quand je suis arrivée, mais elle était prise. Alors j'ai battis une guerrière blanche. Very Happy

Sinon, cool on va faire équipe des fois.


Non pas de souci, je reste avec un tigre ^^ C'est amusant les jeux du hasard. Bon, on est pas jumelles, on pourra pas se faire passer l'une pour l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Ragnar
Guerrier Divin d'Epsilon
Guerrier Divin d'Epsilon
avatar
Rôle : Guerrier Divin d'Epsilon
Messages : 549


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
189/189  (189/189)
Armure Armure:
298/420  (298/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 19:18

Bon retour parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Ryûichi
Spectre du Bénou de l’étoile Céleste de la Cruauté
avatar
Rôle : Spectre céleste au service direct du Juge du Garuda. Loyal mais aime vivre en solitaire.
A une vivace vengeance à assouvir.
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
61/177  (61/177)
Cosmos Cosmos:
121/190  (121/190)
Armure Armure:
330/420  (330/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Ven 23 Nov 2018 - 20:06

Yokoso guerrière blanche 👍🏾
Revenir en haut Aller en bas
Ahina
Déesse de la sagesse et de la guerre
avatar
Rôle : Staff
Messages : 8364


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
290/350  (290/350)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Sam 24 Nov 2018 - 10:28

Ravie de revoir ce personnage par ici :)

----------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 18515


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Lun 26 Nov 2018 - 14:16

re bienvenue sur le forum

tu as finit avec ta présentation?

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Lénore
Guerrier Divin de Zeta
Guerrier Divin de Zeta
avatar
Messages : 181


Caractéristiques
Vie Vie:
180/180  (180/180)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Mar 27 Nov 2018 - 16:29

merci à tous, cela fait vraiment plaisir

@ Angèle, il me reste le rp histoire pour terminer. Je posterai au plus vite, j'ai quelques points que j'aimerais garder pour le rp.

Revenir en haut Aller en bas
Asbjörn
Guerrier Divin de Bêta
avatar
Rôle : Guerrier Divin de Bêta
Messages : 261


Caractéristiques
Vie Vie:
155/175  (155/175)
Cosmos Cosmos:
195/195  (195/195)
Armure Armure:
400/420  (400/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Mar 27 Nov 2018 - 16:35

Re-bienvenue parmi nous, hâte de te voir dans mes sources chaudes.
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 18515


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Mar 27 Nov 2018 - 17:09

[quote="Lénore"]merci à tous, cela fait vraiment plaisir

@ Angèle, il me reste le rp histoire pour terminer. Je posterai au plus vite, j'ai quelques points que j'aimerais garder pour le rp.




Aucun souci, c'était pour savoir si je n'avais pas loupé une information

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Lénore
Guerrier Divin de Zeta
Guerrier Divin de Zeta
avatar
Messages : 181


Caractéristiques
Vie Vie:
180/180  (180/180)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Mer 28 Nov 2018 - 15:14

Dès que j'ai fini, j'avertirai ^^

Je relis aussi certains rps ^^ Cela me fait plaisir de reprendre ce perso avec une armure presque semblables, j'avoue que la rencontre entre Lénore et celle qui lui a succédé m'intriguent. Tout comme celles avec les autres Ases quand j'aurais achevé ma pres et qu'elle sera validée
Revenir en haut Aller en bas
Lénore
Guerrier Divin de Zeta
Guerrier Divin de Zeta
avatar
Messages : 181


Caractéristiques
Vie Vie:
180/180  (180/180)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Mar 4 Déc 2018 - 10:09

voilà, j'ai presque fini la fiche de présentation de Lénore. Il me reste la partie allégeance.

Pour le post rp, j'ai préféré ne pas développer davantage pour ne pas avoir un post trop long mais aussi pour garder toute la partie entre Lénore/Sigrid et Ermengarde pour le rp. D'autres persos seront aussi impliqués avec leur accord ^^

Si cela pose problème, je peux compléter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lénore
Guerrier Divin de Zeta
Guerrier Divin de Zeta
avatar
Messages : 181


Caractéristiques
Vie Vie:
180/180  (180/180)
Cosmos Cosmos:
185/185  (185/185)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Mar 4 Déc 2018 - 10:43

Sorry pour le triple post mais j'ai préféré reposter pour que le message apparaisse bien.

Présentation terminée.

Pour la partie allégeance, j'ai fait une renouvellement de serment avec l'armure de Zeta.

Comme je l'avais dit juste avant, la partie avec le passage de Zeta Prime à Zeta se fera en rp FB. Le changement a juste été entamé doucement avec les échanges entre Ermengarde et Lénore
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 18515


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   Mar 4 Déc 2018 - 11:22

Très bonne idée le message pour qu'il se voit mieux

Je regarde aujourd'hui ta présentation ^^

----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lénore, De l'ombre à la lumière, le retour de la blanche tigresse (terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ayden ?Il y a une part d'ombre et de lumière en chacun de nous, ce qui compte, c'est celle qu'on choisit de montrer.
» D'Ombre et de Lumière [ Sonoshee/ Kawa no Kuni ]
» [QUETE] L'Ombre et la Lumière.
» L'ombre et la lumière.
» Entre l'Ombre et la Lumière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace préparation du jeu :: Présentations-