Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Sous la protection de l'astre solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1504


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Ven 30 Nov 2018 - 17:42






Minotaure








Il est étonnant de voir ces 3 femmes aussi barbare. On sait qu’Artémis est une chasseuse, sa cruauté est sans limite. Le minotaure subit les assauts des femmes, il est balancé de droit à gauche, mais ne semble pas souffrir d’une quel conque blessures. Tel le roc qu’il représente, cette masse de muscle se jette sur l’Ange du santuaire. Sa puissante Hache s’abat sur elle dans un bruit sourd.




Tomahawk Divine
40 points de dégâts


Puis d’une agilité étonnante, il attrape le bras d’Hildegarde et brutalement l’envoya contre le mur (5 points de dégats)

Points de vie : XXX
Cosmos : XXX-40=XXX




© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 18515


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Ven 30 Nov 2018 - 18:34


Du coin de l’œil, elle observa la réaction de sa disciple. Bien, cette petite avait de la réserve et de la combattivité en elle. Angèle pourrait faire quelque chose de cette petite silver.
Artémis, beaucoup oublie que c’est une déesse guerrière, et qu’elle n’avait rien de fragile. Ensemble les 3 femmes représentaient une furieuse tempête de rage. Est-ce le fait d’avoir évité le conflit avec le spectre qui les rendaient plus dangereuse que d’habitude. Et c’est le monstre qui allait subir la rage des amazones.

Le monstre avec une rapidité étonnante sauta sur la jeune femme, bras en l’air, hache relève, l’Ange eu juste le temps de mettre un genou à terre, bras devant sa tête pour se protège et les ailes de son armure se referme sur elle. Le choc est violent et brutale. Le métal résonne  à travers tout le labyrinthe. Dès que le monstre n’est plus attentif à elle, l’ange bondit sur lui pour l’attraper par le bras pour le lui tordre. Utilisant ces ailes pour mieux bouger son corps, elle lui donna un coup de pied dans le dos. En temps normalement elle aurait peut-être tenté un coup de tête, mais le crâne du Minotaure risquait plus de l’assommer elle. Alors sautant sur lui, la jeune femme poing joint et lève, concentrant son cosmos pour augmenter sa force, elle frappa le monstre sur le crâne, essayant de l’assommer.




Maudit soit se lieu, il est temps d’en finir.



Angèle concentre dans sa main, le feu sacré des chevaliers et l’impose sur le visage du Monstre






----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Hildegarde
Chevalier d'argent du Calice
avatar
Messages : 5605


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
158/158  (158/158)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Sam 1 Déc 2018 - 21:30



Nous y étions enfin…,

Prendre les armes avait un coté excitant à mes yeux. Pourtant, c’était mon premier combat et contre ce Minotaure, il y avait de forte chance que j’y passe. La bête avait encaissé de plein fouet nos attaques quasi simultané. Cela en était presque incroyable. Ayant abattu une de mes meilleurs carte d’entrée de jeu, je ne me résignais pas pour autant. A nous trois, il me paraissait évident que ce monstre n’allait pas faire long feu, encore fallait-il en venir à bout. La bête contre-attaqua en prenant pour cible le Sagittaire. Cette dernière arriva avec une certaine aisance à esquiver sa hache et repassa de nouveau à l’offensive. Ne savant pas si le neuvième avait fait mouche, je passe également à l’offensive. Seulement, j’ai sous-estimé la vivacité du Minotaure. La bête vient à m’attraper mon avant-bras dans le but de me projeter sur un mur. Me voyant alors déjà voltiger dans tout les sens, le temps se stoppe l’instant d’une nano seconde. Une main rassurante vint à se poser sur mon épaule droite, une main tendre et amicale. Son aura me rappelle celle de la déesse de la Guerre et de la Sagesse. Sans même se comprendre l’une à l’autre, je sens que je peux lui faire confiance. N’apercevant que très partiellement son visage, elle me transmet une infime partie de sa douce énergie afin de créer une paire d’aile cosmique m'enveloppant totalement. Cet improbable alliée vint à me sauver des coups du minotaure. Son office faite, elle disparu tel un esprit bienveillant sur moi-même. Pas le temps de se demander a qui je devais mon salut, je me devais de contre-attaquer dans la seconde où le temps reprend son cours.




Les yeux ampli de résolution, je le met une nouvelle fois en garde avant de fondre sur lui.

"_ Ce n'est pas encore fini... !"


Sans tarder, je fends l'air tel l'éclair et repasse à l’offensive tête baissée vers la créature pour lui infliger cinq violent coups au niveau de son torse puis me met à bonne distance pour une éventuelle contre-attaque de sa part. Voyant toujours une petite fenêtre ouverte, je viens à intensifier ma lumineuse cosmos-énergie et ne tarde pas à refrapper la bête. Brandissant mon épée cosmique en sa direction, je mets dans ma future frappe toute la détermination dedans. Il y avait peu de chance qu’elle fasse mouche mais, je me devais de continuer, persister pour arriver a bout de cette immonde créature et survivre aux multiples épreuve de ce dédale qui nous attendaient encore.





Pv : 140
Cs : 128 - 5 (Défense) - 20 (Frappé par la lumière) + 10 (recharge) = 113
Coups données : 5 physiques + 20 (Frappé par la lumière)
Coups paré : *5 physique
Coups reçu : Aucun
Armure :280


Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et de la nature.
Messages : 4514

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
290/350  (290/350)
Cosmos Cosmos:
300/403  (300/403)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Sam 1 Déc 2018 - 22:51



Mon regard céruléen observe les actions du minotaure et des jeunes humaines. Comme moi, leurs regards ne se laisseront pas abattre par la forte présence du monstre face à nous. Mais quand mes yeux se déportent pour regarder l'ultime assaut de la guerrière à l'armure d'or. Elles sont prêtes à se battre. En eux scintille encore la flamme de la détermination, de l'espoir. Elle brillait là dans les ténèbres de la crainte. Et derrière elle, je brandie mon épée, éclatante à la lumière du jour, irradiant de cette couleur bleutée qui compose la surface de la lame. Une étincelle d'espoir, une flamme de courage, un phare pour guider la détermination des deux jeunes saintes, pour repousser la peur qui s'était fait sentir. Non ! nous ne céderaient pas ! Nous nous battrons ! Et d'une puissante vague de Cosmos nourrie par ma simple pensée, je m'avance à pas lent vers le minotaure, armée de mon épée. Des veines se distingue à plusieurs mètres à la ronde sur mon bras armée, jusqu'à ce que se soit l'ensemble de mon corps qui se voit composée de veines nourrie par mon sang brûlant comme de la lave volcanique.

Jadis, les Amazones auraient scander un champ en l'honneur d'une bataille, d'un conflit ou je serais à leurs têtes. Mais aujourd'hui, se sont deux brillantes combattantes qui se tiennent derrière moi. Car à présent, je les dépasse pour accélérer le rythme vers la bête. Il se reflète sur mon armure, luisant presque d'or et se joignant à l'étincellement de mon cosmos grandissant, un espoir pour être le fanal de la lutte. Puis, au pas de couse, je finis par courir vers la bête, arquant un sourire carnassier, je poigne plus encore la poignée de mon arme, pour levée celle-ci, lorsque bondissant telle une prédatrice sur ma proie. Je lui lance un sourire ou s'y échappe un rire presque provocateur. Puis, survient un bruit sourd, parfaitement inaudible l'espace de quelques nano-secondes. Ayant bond de quelques mètre de hauteur, la lame de mon épée vient se fracasser avec fracas sur le bras de la bête. Jusqu'à ce qu'un bruit fracassant s'échappe de la zone environnante du minotaure, car sus l'effet de ma puissance de frappe, une onde de choc explose le sol en forme parfaitement sphérique tout autour de moi et du minotaure. Et nourrie par le désir ardent de tuer cette bête, du sang se distingue l'espace d'un instant sur mes yeux, jusqu'à ce qu'un cri rageur s'extirpe de ma bouche.


A mort !

S'en suit une nouvelle onde de choc, impulser par mon cosmos. Et ma lame, toujours sur le corps de notre adversaire, je tente de lui faire plier le genou, pour que pour la première fois, il ploie le genou face à moi. Puis, comme pour m'aider à cette tâche, je recule d'un pas, pour m'élancer derrière le minotaure, en lui infligeant un deuxième coup d'épée sur son cou, puis, tournant toujours tout autour de lui, je lui inflige trois dernier coups d'épée. C'est alors, comme une fauve, je recule de plusieurs mètre en arrière, entre la bête et les jeunes femmes. Et m'adressant à elles d'une voix cristalline qui repousse le bref silence, portée en puissance par mon cosmos.

Ne tentez pas de vous joindre à mon prochain assaut, mon attaque vous consumerait vous aussi.

Un avertissement ? Non, une simple vérité que je ne prendrais pas peine à répéter. Alors, faisant épouser le bout de ma lame au sol, mon arme se dématérialise tout comme elle venait plus tôt d’apparaître au creux de ma main.

Αστραπή φλόγες.

30 points de cosmos. Foudre.

Je ne tolère pas la présence masculine à mes côtés, surtout lorsque ceux-ci m'affrontent en combat. Alors, qu'ils soient humains, dieux ou même des monstres, dès que la victime perçoit mon regard de la divine, la fille du maître des cieux créée un arc électrique qui se propage sur son adversaire. Une fois touchée, la victime n'a d'autre choix que de se débarrasser des parties brûlées (vêtements, armure...) quitte à s'amputer un membre.

Maintenant meurs.

HP : 250.
CS : 280 - 30 + 10 ( Recharge Cosmique ) = 260.
Armure : 720.

Coups parés : //.
Coups donnés : 30 + 5 coups physiques.
CS utilisé : 40 ( Défense ) + 40 ( Attaque forte ) + 30 ( Attaque moyenne ) = 110.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1504


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Dim 2 Déc 2018 - 20:34






Minotaure






Une fois son coup décoché, le Minautore, essoufflé, vit défiler sa vie devant ses yeux à mesure que les Amazones enchaînaient leurs attaques, toutes plus puissantes les unes que les autres. C'est finalement la déesse de la Lune, qui eut raison de la bête.Le coup d'épée mis fin à la vie du Minautore, laissant le passage libre aux Guerrières. Il se sera battu jusqu'au bout, mais il n'aura pas été assez puissant pour vous tenir tête plus longtemps.

Sur le cadavre de la bête, vous trouvez 8 pièces d’orichalque.






© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 414


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Lun 3 Déc 2018 - 21:25

Arrow  Sous la protection d’une étoile

Andymion n’avait pas donné la raison pour laquelle il se ne considérait plus comme le Chevalier du Verseau, cela était louche mais Siegfried ne revint pas dessus, Asbjörn avait décidé de donner une réponse au sphinx, heureusement avec lucidité puisqu’il s’agissait de la bonne réponse, une très bonne nouvelle pour le groupe et un grand regret pour la créature qui allait devoir ronger son os non sans avoir récompenser chacun parle biais d’un sortilège.

« Wouah bravo Asbjörn, comment sais-tu ça qu’une étoile qu’on peut voir n’existe plus alors qu’elle est pourtant là, bien visible ? »

Simple question afin d’avoir l’explication que le dragon n’avait pas encore, en tout cas, l‘alcool semblait le libérer, le tout était d’y aller doucement avec pour ne pas perdre le contrôle. Siegfried avait bien vu la tristesse de son homologue mais ce dernier ne souhaitait sans doute pas en parler surtout que ce n’était pas vraiment le lieu pour ça alors il invita les trois autres combattant à se remettre en route, peut être que la sortie était proche après tout ce chemin parcouru.

Avançant vers l’inconnu dans les méandres du labyrinthe, une voie féminine fut audible ce qui arrêta Siegfried, le cosmos qui allait avec ne laissait aucun doute sur l’identité de cette personne, Angèle, le Chevalier du Sagittaire qui ne semblait pas être seule car un autre gros cosmos se détachait mais il ne savait rien de celui là. La diminution du ressenti laissait penser que l’autre groupe s’éloignait alors le jeune homme se remit en marche en accélérant le pas afin de tenter de les rattraper puisqu’on ne leur en laissait pas le choix.

Si l’asgardien avait senti les cosmos, il devait en être de même des autres un peu plus loin. Ils finirent par se rejoindre et Alpha constatait la présence de trois femmes alors il se mit sur le côté en croisant les bras.

« Comme on se retrouve ! »

Ces quelques mots étaient adressés à Angèle, ça ne faisait ni chaud, ni froid de la revoir vu son sale caractère, il préféra laisser les autres s’exprimer et surtout laisser Endymion expliquer son calvaire aux siens. Le Guerrier Divin regarda quand même derrière si personne ne les avait suivit, il redoutait de voir Ashram débarquer pour venir embrasser langoureusement le Sagittaire.
Revenir en haut Aller en bas
Asbjörn
Guerrier Divin de Bêta
avatar
Rôle : Guerrier Divin de Bêta
Messages : 261


Caractéristiques
Vie Vie:
155/175  (155/175)
Cosmos Cosmos:
195/195  (195/195)
Armure Armure:
400/420  (400/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Mer 5 Déc 2018 - 14:58

Un murmure lui parvint. Si dans un premier temps cela le fit frissonner comme un appel à la mort, il fut grandement rassuré lorsqu'il constata que ce n'était qu'Endymion qui lui susurra quelques mots doux à l'oreille. La larme qui s'était écoulée le long de sa joue n'était donc pas passée inaperçue, et ne mit pas longtemps à susciter la réaction d'un des membres du petit groupe. Broyer du noir. Cela était le quotidien du jeune Asbjörn depuis bien des années à présent. Il était le premier à vouloir que cela s'arrête, il avait d'ailleurs usé de bien des remèdes et autres techniques malicieuses pour ne serait-ce qu'atténuer ses maux. Rien n'y faisait. La dépression gagnait du terrain à mesure que le temps passait, laissant l'avenir du guerrier divin dans un flou total.

Cela était certainement très étrange pour tous ceux qui vivait cet événement avec lui. Dans sa tête, il apparaissait à leurs yeux comme un enfant qui ne se remet pas d'une déception amoureuse. Bien que la réalité était autrement plus douloureuse, il réussissait à s'en persuader sans trop de difficulté. Il se faisait du mal. Il voulait sortir de cette spirale négative dans laquelle il vivait mille souffrances jour après jour. À bout, il se désigna comme seul fautif. Une première dans toute cette période de tristesse. Un pas avait été franchi, mais dans quel sens ?

*Arrête d'y penser... Arrête de tout ramener à elle, de tout le temps penser à elle... Elle est partie... Tu es stupide... Arrête d'être aussi con... Vis ta vie comme tu l'entends... Ne pense plus à tes promesses... Non... Je ne peux pas... Je ne veux pas... Comment trouver le juste milieu ? Je suis perdu... Ce n'est pas le moment... Les autres comptent sur moi... Ils n'y sont pour rien... Je dois les aider à sortir de là...*

Son regard se porta à nouveau sur la créature hybride. Celle-ci faisait les milles pas, la déception s'affichait sur son faciès. Elle se vautra soudain par terre et retourna à ses occupations ennuyeuses. Selon toute vraisemblance, le défi avait été passé avec succès. La tension redescendit, Asbjörn souffla de soulagement. À dire vrai, il avait regretté presque immédiatement d'avoir répondu à l'énigme sans s'être mis d'accord avec ses compagnons. À présent, il espérait que cela n'entache pas leurs relations. Quoi qu'il en soit, la fine équipe avait repris sa route vers de nouvelles aventures.

*Ainsi donc ma vie continue... Que ce soit l’œuvre de Liv ou non, j'avance d'un pas dans la bonne direction, je le sens.*

Siegfried fut assailli d'une question qu'il s'empressa de poser à son homologue. Apparemment, le jeune Alpha avait plus de connaissances sur les oiseaux que sur l'astronomie. Toutefois, il était appréciable que celui-ci fasse preuve d'une certaine avidité de connaissances, même si cela était mue d'une simple curiosité. Asbjörn aurait été – à n'en point douter – dans l’indifférence si les rôles avaient été inversés.

-Mon savoir est dû à un passé que je réprouve. Mes parents avaient fait appel à différents professeurs pour m'instruire dans tous les domaines possibles et imaginables. L'astronomie en faisait partie. C'est au cours de ces années que j'ai connu l'existence d'un homme qui se nommait Ptolémée. C'était un astronome égyptien... hmm... il étudiait les étoiles, entre autres, ce genre de truc. Ça ne m'intéressait pas spécialement, c'est vraiment par une chance inouïe que je me suis rappelé d'une telle chose.

Leurs pas les menèrent à une zone peuplée de trois nouvelles personnes. Asbjörn n'eut pas un seul geste de méfiance vis-à-vis de ceux-là, il connaissait déjà deux d'entre eux et les appréciait. Siegfried laissa échapper quelques mots. Il n'était pas difficile de savoir à qui ce jeune freluquet les adressait quand on connaissait le peu d'affection qu'il avait à l'égard d'Angèle. Le guerrier divin de Bêta ne partageait pas ce sentiment et comptait bien le faire savoir.

-Drôle de façon d'exprimer notre joie de croiser des gens qui ne veulent pas nous tuer. Entre les centaures et les spectres j'en ai bien assez soupé. (Il dirigea son regard vers la Sagittaire et ses deux alliés.) Angèle, Hildegarde, je suis heureux de vous revoir, même si j'aurais préféré que les conditions soient plus favorables à la détente et non au combat... (Il posa les yeux sur celle qu'il ne connaissait pas.) Excusez-moi de ne pas m'avoir encore présenté. Je suis Asbjörn, guerrier divin de Bêta. (Son regard revint sur Angèle.) J'espère que vous n'avez pas rencontré trop de résistance jusqu'à maintenant, ce lieu est rempli d'adversaires coriaces. Nous... (Il soupira.) Nous avons croisé le spectre Kazuki et... l'un des membres de notre groupe a été tué...
Revenir en haut Aller en bas
Alfrid
Guerrier Divin d'Oméga le Loup Garou
avatar
Messages : 242


Caractéristiques
Vie Vie:
110/140  (110/140)
Cosmos Cosmos:
80/150  (80/150)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Mer 5 Déc 2018 - 21:40

Alfrid regardait la créature qui semblait frustrer. Elle semblait furieuse qu'un repas de quatre humaines lui passent sous le nez grâce à la réponse d'Asbjorn. Le Sphinx se coucha, comme un chien que l'on vient de gronder, en se laissant tomber lourdement sur le sol.

Tout le monde semblait être surprit des connaissances d'Asbjorn. Siegfried le complimenta et lui demanda comment il avait eu cette idée. La réponse du Guerrier Divin de Bêta fut un peu longue. Mais ce qui troubla Alfrid, c'était l'air qu'il avait. Il semblait un peu ailleurs ou triste.

- En tout cas, merci. Grâce à toi, on vient d'éviter de finir au menu de la bête. Alfrid tapota doucement l'épaule de son camarade.

Juste après le claquement de doigt de la bête, ils purent se remettre en route.

Alors qu'ils s'avançaient dans des couloirs qui se ressemblaient tous. Tourner à gauche, a droite, monter des marches, descendre des marches. Alfrid se demandait s'ils avançaient vraiment dans une bonne direction ou s'ils tournaient en rond depuis le début. Il regrettait de ne pas avoir pensé à mettre des flèches sur les murs.

En réfléchissant, il se souvint d'une chose étrange.

- J'y pense, Endymion... Tu nous avais parlé d'un gamin... pas d'un Sphinx si je ne me trompe pas. Il se tourna alors vers l'ancien Chevalier d'Or du Verseau, attendant la réponse de son nouveau camarade.

Puis ils continuèrent dans des couloirs. Mettant la patience du Guerrier d'Oméga à rude épreuve. Il avait pourtant l'habitude des longues marches, de par son entrainement de soldat. Mais là, ce n'était pas pareil. Quand il faisait un tour de garde dans la ville ou dans les contrées alentours, il était en terrain connu. Il savait ou il allait et quand il devait rentrer à la base. Et puis, au moins il savait si des gens auxquelles il tenait n'était pas en danger.

Son esprit se renbruma pour penser à ses amies, Diana et Amalthia et aussi à Ashram. Même s'il était le nouveau Dieu Thor, il n'en restait pas moins une des premières personnes qui avait été sympathique avec lui, après son arrivé.

Puis, alors qu'ils continuaient d'avancer, des voix se firent entendre. Ils tombèrent nez-à-nez avec trois femmes. Deux portaient une armure. Une armure argentée et une autre dorée. Et la troisième était d'une beauté assez incroyable, aux yeux d'Alfrid.

Avant qu'il n'ai eu le temps de réagir que Siegfried parla d'une façon qui donnait a croire qu'il avait déjà rencontrer l'une des trois personnes. Mais à voir sa tête, ce n'était pas un souvenir agréable. Le Guerrier Divin d'Alpha croisa les bras et semblait ne plus vouloir interagir avec les autres pour le moment.

" - Je ne sais pas laquelle l'a ennuyer mais ça a du être quelque chose d'assez incroyable pour qu'il soit comme ça..." pensa Alfrid en faisant la moue. "ça promet pour la suite".

Pendant qu'il songeait à ce qu'il devait avoir entre Siegfried et l'une des trois femmes, Asbjorn s'avança pour parler avec elles et expliquer la situation. La mention de la mort de Ragnar fit baisser la tête d'Alfrid avant qu'il se souvienne de ce que son père lui avait apprit.

Il s'avança, retira son casque et inclina la tête.

- Je me présente. Alfrid, Guerrier Divin d'Oméga du Loup-Garou. Enchantez de faire votre rencontrer. Il tendit la main vers les deux femmes en armure et hésita envers la troisième. Il secoua doucement la tête avant de lui tendre la main également. Heureux de... de vous rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Angèle
Chevalier d'or du Sagittaire
Chevalier d'or du Sagittaire
avatar
Rôle : Team Staff
Messages : 18515


Caractéristiques
Vie Vie:
265/265  (265/265)
Cosmos Cosmos:
265/265  (265/265)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Jeu 6 Déc 2018 - 11:04



Le monstre tomba sous le coup des 3 guerrières, finalement, elles faisaient un trio infernal pour le combat. La vache géante n’a pas eu le temps de dire ouf. Le cadavre a ses pieds, encore chaud,  elle chercha si un bracelet ne se cachait pas dans l’armure du minotaure, ou un autre symbole. Il n’y avait malheureusement rien.

Des bruits de pas se firent entendre,  se redressant droite comme un I, l’ange ferma le poing près à répondre face à une nouvelle menace. Elle pointa les pièces d’or à Hildegarde l’invita à les ramener pendant qu’elle faisait le guet en attendant que le futur ennemi arriver. Ce labyrinthe n’en finit jamais et réussir la deuxième énigme était compliqué. Heureusement un début de solution arriva.

Ce n’était qu’un groupe de simple compagnon d’arme comme eux. Soulagée, elle se détendit un instant, voyant arrivée Siegfried, Aflrid, un asgardien inconnu et … Par Athéna, Endymion, il était en vie ! La 9eme gardienne fut soulagée de cette bonne nouvelle. Maintenant, elle avait de nombreuse question qui lui trottaient dans la tête. Comment est-ce possible ? Et pourquoi n’avait-il plus son armure ? Il est vrai que la protection du Verseau était portée par Orion, qui lui était l’ancien gardien du premier temple du sanctuaire. Par les enfers, cette histoire lui donna mal à la tête. Se massant les tempes, elle n’entendit pas le premier asgardien lui adresser la parole. Et posa son regard sur Asbjorn. La sincérité avait conduit les deux êtres à s’apprécier mutuellement.
Un instant, elle se demande si elle devait leur parler de l’alliance enfin conclut entre leur deux pays, les missions diplomatiques ce n’étaient pas son fort, elle était capable d’en vexer un sans le vouloir. Soupirant une fois de plus, il y avait trop de monde. Pourtant, il était temps pour elle d’assumer ces fonctions de représentantes d’Athéna.





Je suis heureuse de te revoir aussi Asbjorn, et de croiser un groupe d’allié. Désolé pour votre frère tombé au combat. Nous avons malheureusement vu les dégâts.





C’était un miracle que le juge du Garuda ne soit pas aussi belliqueux que les rumeurs le disent et en n’y réfléchissant bien, l’Ange en conclut que la puissance de leur groupe devait poser problème aux spectres. Elle aurait peut-être du essayer de le bloquer à cet instant. Mais finalement ce labyrinthe était une course contre la montre. Et pour l’instant, elle avait un peu d’avance sur les autres groupes, mais en retard sur celui de Kazuki.

Elle regarda la main tendue d’Alfrid sans comprendre ce qu’il voulait. Elle le salua simplement de la tête, avant de présenter tout le groupe.





Voici Artémis, déesse de la lune et de la chasse, fille de Zeus, elle combat à nos côtés depuis le début. Et Hildegade chevalier silver du Calice, mon élève. Et je suis Angèle 9eme gardienne du sanctuaire. Ravi de vous rencontrer Divin du Loup-Garou.





Les présentations faites, l’ange s’approcha d’Endymion, en gardant une distance respectueuse quand même, espérant que l’ancien amant ne fasse pas une de ces pitreries habituelles.




Rémiel, nous a dit que tu as été englouti par les eaux, il était dévasté de ta disparition. Tout le sanctuaire te croyait mort.





D’un regard entendu, l’Ange décida de laisser la déesse faire la demande de bracelets, cela serait plus solennel.


----------------------------------------


Une victoire qui ne nous à rien couté n'en est pas une



Revenir en haut Aller en bas
Hildegarde
Chevalier d'argent du Calice
avatar
Messages : 5605


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
158/158  (158/158)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Jeu 6 Déc 2018 - 23:49



Finalement, le combat fut de courte durée…,

La bête fut plus imposante qu’impressionnante.  Il fallait tout de même avouer qu’elle avait su nous résister un peu. L’épreuve surmonté, nous pouvions de nouveau continuer notre route. Sur l’ordre d’Angèle, je dépossédai les quelques piécettes d’Orichalque sur le corp inerte de l’animal. Et hop voilà qui faisait huit de plus dans notre bourse commune. A quoi pouvaient-elles servir d’ailleurs. Surement a un but bien défini. Voyant l’attitude de mon maitre, un autre duel nous attendaient. N’y avait-il aucun répit pour les braves dans ce dédale. A croire que non. Ce n’était qu’un autre groupe. Après celui de Altia Verana et celui du Juge du Garuda, nous croisions celui des Guerriers du grand nord. A la vue de ces derniers, je ne pu que repenser à ce pauvre malheureux qui avait défié Kazuki, et a la couardise de ses trois autres compagnons qui l’avait ainsi abandonner à son triste sort. Qu’aurais-je fais a leurs places. Face a la puissance d’un tel homme, aussi imbu de sa propre personne que respecté par les siens. Il fallait au moins lui reconnaître cela. Le sujet de Kazuki que j’avais abordée tout à l’heure, avait un tantinet agacée l’Ange du sanctuaire. Cette dernière ne semblait nullement tremblait face à ce juge. Elle était une source d’encouragement a mes yeux. Alors oui, j’aurais surement fait le même choix que cet Asgardien. Non pas pour impressionner Angèle, mais pour moi-même avant tout. Connaitre mes propres limites, et me surpasser. Kazuki était comme nous tous, fait de chair et de sang, ce qui voulait logiquement dire qu’il pouvait être blessé et mourir. Peut-être que son arrogance pouvait impressionner beaucoup d’entre-nous, en particularité ces trois-là mais après tout, il n’en restait pas moins un homme, ayant choisi le mauvais camps. Arrivée à la hauteur des trois Asgardiens, je reconnu de suite le Bêta avec qui j’avais eu de longues conversations assez pompeuse. Ce souvenir me fit sourire très légèrement. L’un d’entre eux se présenta comme Alfrid, étant le Guerrier d’Oméga du loup-garou. Puisque nos deux camps étaient devenue alliée, alors il fallait obligatoirement faire une bonne impression. Bien que, la dite-impression avait déjà été faite à mes yeux.

Dés lors, il fallait sauver les apparences, et faire une bonne image des nôtres. Faisant abstraction de mon jugement, j’essayai de faire bonne figure envers eux. « _Et moi, comme vous l’a dit si gentiment mon maître, je suis Hildegarde, Saintia du Calice et avant tout, protectrice d’Athéna, déesse bien aimée des Athéniens. » leur fis-je poliment tout en faisant une brève révérence a ces derniers. Diantre, que je haïssais ce genre de manière tout à fait niaiseuse. Pourquoi étions-nous alliés. Pourquoi Ahina avait-elle acceptée de traité avec ce genre d’individu qu’elle qualifiait d’elle-même d’être « bourru » d’ailleurs. Il fallait croire que les temps se prêtait aux alliances. Même de circonstance. C’étais exactement ce genre de réflexion qui me dépassait. Allant de surprise en surprise, le groupe des Asgardiens était visiblement accompagné d’un être cher au neuvième gardien. Un civil sans même une armure de bronze sur le dos. Mazette ! comment avait-il pu survivre dans un tel lieu. Non. Les apparences étaient bien trompeuse. Peut-être avait-il pu tromper ces trois-là en usant de ses artifices, mais ça ne marchait nullement avec moi. Il était totalement inconcevable qu’un être tel que lui survive dans ce dédale au régnait nombres mystère et bêtes primal. Me méfiant de lui, mon regard vient à se poser sur le groupe Asgardiens, regardant avec attention chaque visage. Et maintenant. Qu’allait-on faire. Continuer ensemble, main dans la main. Il me paraissait évident que non. Même si nous le voulions. Je me remémorais l’événement qui s’était produit en rencontrant le groupe de la Balance doré. C’était un mal pour un bien à mes yeux. Mais mon avis importait bien peu aux yeux de mes deux consœurs. Il fallait avancer, prendre de l’avance et surtout l’avantage sur le groupe de Kazuki. La deuxième énigme nous posait pas mal de problème, mais je partais du principe que tout espoir n’était pas encore perdu. Nous devions arriver jusqu’au terme de ce dédale, résoudre ce problème qu’était ce labyrinthe.

Et voir qui tirer les ficelles. Et dans quels intérêts.

Kazuki… ?

Lucifer… ?

Ou un autre dieu aux intentions belliqueuses.






Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et de la nature.
Messages : 4514

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
290/350  (290/350)
Cosmos Cosmos:
300/403  (300/403)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Ven 7 Déc 2018 - 23:05

En arrière plan du petit groupe, composé d'Angèle et de Hidelgarde. Je suis et je reste attentive à l'arrivée et aux paroles du petit groupe qui vient de nous rejoindre, m'imprégnant de ce que j'entends, afin de répondre de la manière la plus adapté par la suite, je ne laisserais pas une erreur gâcher l'éventualité de coopérer avec eux, ou par défaut, d'avancer plus en amont du dédale. Mais certaines paroles traduisent une sagesse que trop d’être de ce monde se refuse à comprendre où à accepter. La confiance et l’altruisme, sous leurs formes pures, ne peuvent exister que dans les légendes et les contes pour enfant, la vérité est bien plus sombre, et d'aucuns ne semble le savoir tout aussi bien que moi. Alors,face au comportement d'Angèle, qui se mue dans une rigidité toute relative, je me décide à me mettre en avant,en les dépassant, elle et Hidelgarde, pour me mettre entre le deux jeunes femmes et les guerriers divins. Le Cosmos peut-être utilisée et doit-être utilisée dans des circonstances particulières, c’est ainsi que je vois la chose. Son utilisation à tort et à travers par les humains les a conduit à ne plus la respecter pleinement, à la considérer comme acquise. Alors, expirant profondément, ma voix s'élève, tonnant comme l'éclair.

Je crois au respect car il se gagne et se mérite, il n’est en rien obstrué par une confiance aveugle. Et avoir unis mes forces avec les deux jeunes femmes derrière moi, bien qu'aucune confiance nous unissait. Elles ont gagner mon respect car elles l'ont mériter.

Et mes yeux au couleur lunaire brillent d’une vive lueur à ces mots-là. Une approbation et une vive admiration illuminent les profondeurs de mes orbes. Tous ont témoigner d'une forme de respect à notre égard, tous sauf ce jeune garçon du nord. Le détaillant à travers un profond silence. Je le fixe intensément, et durant ce court instant de silence, je m'avance vers lui, en le dévisageant plus encore, lorsque ma voix retentit comme dur, déterminé., s'adressant une fois de plus, au groupe dans sa globalité.

Unir nos forces nous sera profitable à tous, je vous le garantis, nos puissances se compléteront parfaitement, l’être tapis dans l’ombre que personne ne voit dans ce dédale peut-être une menace plus grande que Kazuki.

Un avertissement ? Non, une simple vérité. Alors, lorsque je parviens à hauteur du guerrier d'Alpha,le dépassant fermement en taille. Mes prunelles lourdes de ressentiments se posent sur l’humain, comme si je cherche à l’écraser de mon simple regard. Puis, posant mon attention sur son bracelet autour de son poignet, je remonte mon regard dans le sien, avant de me détourner de lui, pour y revenir comme au centre de la pièce.

Nous avons croisées les spectres plus tôt, et ils sont tapis plus loin dans l'ombre de ce dédale. Nous avons été ralenti par une rencontre fortuite avec cette bête qui jaillit au sol, tout près de nous. Et si vous souhaitez sortir, ou connaitre ce que renferme ce dédale, la clé subsiste autour des bracelets que vous et que nous portons.

Levant mon bras aux yeux de tous ici-présent, afin qu'ils puissent regarder le symbole de mon bracelet, mon bras retombe, pour que je puisse exposer ma demande.

Deux symboles différents et la résistance de ce dédale ne se limite pas uniquement aux conflits, mais aussi aux énigmes. Alors, ferait vous honneur aux respects qui est dût à l'ordre des guerriers divins, ou bien, opterez vous pour la fuite ? Car la clé de la réussite pour sortir de ce labyrinthe, réside aussi autour de ces bracelets. L'honneur appartient à ceux qui ne renoncent jamais à la vérité même quand tout semble sombre et menaçant, qui essaient encore et encore, que les insultes, l'humiliation ou la défaite ne découragent jamais
Revenir en haut Aller en bas
Endymion
Civil
avatar
Messages : 3569


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Sam 8 Déc 2018 - 18:52

Aussi muet qu'une tombe, je suivis le petit groupe, fort satisfait que l'immonde bestiole n'ait pas fait de nous son casse-croute. Le guerrier divin dépressif était aussi charmant qu'intelligent, et je notais cette information dans mon esprit pour ne pas insulter l'avenir.
Et au détour d'un couloir, un cosmos bien familier s'annonça à mes perceptions. Les ases se présentèrent, un léger sourire à la commissure des lèvres. Mon regard de braise ne quitta pas la belle Sagittaire d'un seul instant. Et lorsqu'elle s'adressa à moi, je lui répondis d'un ton volontairement mystérieux.

Oui, j'ai bu une sacré tasse... Mais comme tu peux le voir, je suis en pleine forme. Une fois sortis de ce dédale, nous pourrons fêter ma survie toute la nuit, si le cœur t'en dit. Je fournis le rhum et un matelas confortable...

Taquin, moqueur mais sincèrement heureux de revoir Angèle en bonne forme. Malheureusement l'intervention de celle qui se révéla être Artémis me tira bien vite du fil de mes fantasmes, à la vue des formes de la Sagittaire.

Oh bon sang... Quel redoutable pouvoir divin que le vôtre, Dame Artémis... Faire ainsi naitre des migraines par la seule écoute de vos paroles... Je suis impressionné.

Moi qui pensais que seul Apollon, le dieu de la poésie et des arts, aimait s'exprimer de manière aussi sibylline... Pourquoi ne pas tout simplement faire une demande simple au lieu de nous abreuver d'un flot tordu de mots mal agencés ? Ah les Olympiens...

Rassurez-vous, fille de Zeus le terrible, mes amis ici présents ne semblent pas désireux de fuir ce dédale, sans avoir mener notre quête commune à bien. Quand à ces bracelets... Selon le sale gosse posté devant l'arche placée au centre de ce labyrinthe, retirer l'un de nos bijoux reviendrait à faucher la vie de son porteur. Or, pour l'instant, je n'ai pas une âme de martyr. Donc pour l'heure, la seule union viable ne peut se faire que nus comme des vers.

Un sourire graveleux se dessine sur mon visage parfait. L'humour n'est-il pas l'arme des situations désespérées ? Je me tourne alors vers Angèle, paré d'un air plus sérieux.

D'ici peu, le cosmos qui régit ce dédale va nous obliger à nous séparer de nouveau. Vu les monstres et ennemis qui rôdent ici, il va falloir bien réfléchir à cette histoire de bracelets... D'après ce que j'ai vu, l'arche close sise au centre du Dédale ne s'ouvre qu'avec quatre bijoux, car elle est gravée de quatre emplacements correspondants. Sacrifice ou mort, cela me semble une stratégie du gardien des lieux pour affaiblir ceux qui rôdent dans ses couloirs.

Machinalement, je me mets à jouer avec mon propre bracelet. Les filles remarqueraient-elles que ma gravure est différente de celles des Ases ? J'espère que non.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 414


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Dim 9 Déc 2018 - 10:06

Cette Artémis parlait beaucoup, elle était des plus sérieuse alors que la réponse d’Endymion était si étonnante et si irrespectueusement drôle, Siegfried afficha un petit sourire, jusqu’à présent il n’en avait pas vraiment eu l’occasion alors il lâchait un peu de la pression accumulée depuis son arrivée dans ce lieu aussi étonnant que dangereux. Et puis le sérieux revenait au galop avec cette histoire de bracelets et de quatre emplacements qui pourraient permettre d’ouvrir une arche alors il ne manqua pas de poser deux questions.

« Est-ce vraiment une bonne idée de vouloir ouvrir cette arche ? Ne serait-ce pas faciliter l’accès à la relique sacrée pour celui qui est décrit comme un envahisseur ? »

Et encore, le jeune asgardien ne savait pas que le trio féminin avait déjà ouvert une première porte et qu’elles n’étaient pas restées sur place pour empêcher ce mystérieux envahisseur d’ouvrir la suivante en profitant de l’aubaine. Les réponses n’allaient sans doute pas manquer, peut être ne seraient-elle pas les mêmes suivant les personnes qui les émettraient, un débat peut être nécessaire mais quand on s’y intéressait vraiment car le dragon nordique avait hâte de reprendre la recherche d’une issue, il se demandait si les dires de la Déesse de la Lune au sujet de sa clé de la réussite pour sortir du labyrinthe étaient juste de belles paroles pour motiver les troupes.

« Chère Déesse de la Lune, je suis Siegfried, Guerrier Divin d’Alpha, notre objectif n’est pas de sortir d’ici pour fuir le lieu mais simplement pour prévenir les nôtres et défendre Asgard contre une attaque imminente du Spectre Kazuki, si ce dernier parvient à sortir d’ici vivant avant nous alors notre peuple et nos terres risquent le pire du fait qu’un asgardien a cru bon passer outre les menaces en un lieu où nous ne maîtrisons pas grand-chose… Qu’on se venge du Juge du Garuda, cela arrivera mais pas n’importe comment et n’importe où ! »

Ainsi les quatre représentants du Sanctuaire d’Athéna savaient l’intention principale du trio du Seigneur Odin, le labyrinthe passait au second plan quand la patrie était en danger. Une logique qui ne pouvait pas être comprise par tout le monde, à chacun son sens des priorités et son objectivité car quand on n’était pas concerné, on pouvait se permettre de faire la morale sans comprendre le fond du problème. Voilà qui risquait de pimenter les choses ou alors de les clarifier, Alpha finit pas décroiser les bras et alla s’adosser à un mur comme pour attendre que chacun puisse s’exprimer, en espérant que ce soit de façon constructives car les reproches risquaient de mal passer surtout s’ils venaient des femmes ayant croisés des Spectres et ne semblant pas les avoir combattus.
Revenir en haut Aller en bas
Asbjörn
Guerrier Divin de Bêta
avatar
Rôle : Guerrier Divin de Bêta
Messages : 261


Caractéristiques
Vie Vie:
155/175  (155/175)
Cosmos Cosmos:
195/195  (195/195)
Armure Armure:
400/420  (400/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    Hier à 16:01

Le plaisir des retrouvailles était partagé. Chacun leur tour, les inconnus se présentèrent entre eux, ignorant au passage la main tendue d'Alfrid qui semblait vouloir passer par un protocole de politesse inconnu du groupe de Saints. Hildegarde s'illustra d'une adorable révérence absolument charmante, elle était tellement choupi que tout le monde aurait voulu lui pincer les joues, et lui faire des poutous partout, tel de vieilles grands-mères débordantes d'affection. Angèle leur apprit que son groupe avait, lui aussi, croisé le spectre imbu de sa personne et qu'il avait pu constater l'état du pauvre Ragnar. Elle s’enquit ensuite de l'état d'Endymion qui lui répondit par ses frasques habituelles, débordantes de sous-entendus et d'humour graveleux. Alors qu'Asbjörn, les yeux et les oreilles grands ouverts, attendait la réaction du chevalier d'or du Sagittaire, ce fut au tour du troisième membre de leur petit groupe de s'exprimer.

Artémis, la déesse de la Lune et de la chasse resta courtoise – plus ou moins –, mais ne s’embarrassa guère de geste de bienséance. Elle informa néanmoins les asgardiens de bien des choses, notamment du rôle des bracelets qui cintraient leurs délicats poignets. Son discours finit sur une question que le guerrier divin de Bêta eut bien du mal à comprendre. Pour lui, aucun choix ne s'offrait à eux. La fuite n'était aucunement une option, puisque la seule possibilité de sortie passait par résoudre les mystères de ce Labyrinthe. Mais pas le temps de réfléchir, Endymion les gratifia une fois de plus de l'une ses fameuses et subtiles paroles, résonnant presque comme une insulte à l'encontre d'Artémis qui s'était donné bien du mal pour paraître dramatique.

L'ancien Verseau compléta toutefois les dires de la déesse. Soulignant le fait que retirer un bracelet revenait à signer l'arrêt de mort de son porteur, il expliqua que l'arche – qui semblait être la porte de sortie du Labyrinthe – possédait quatre serrures, lesquelles pouvaient être déverrouillées à l'aide de ce qui entourait leurs bras. Impliquait-il des sacrifices pour sortir d'ici ? Tel était la question que se posait le jeune Asbjörn.

Ce fut au tour de Siegfried d'apporter d'autres hypothèses. L'asgardien s'inquiétait de rendre accessible le Saint Graal que convoitait celui qui était nommé « le destructeur ». Aussi, il spécifia que son départ du Labyrinthe ouvrirait la voie pour avertir son peuple du danger qu'il encourrait à l'encontre du spectre Kazuki Silfrid, taclant par la même occasion le guerrier divin qui s'était battu pour venger la contrée qu'il avait juré de protéger. C'est alors qu'Asbjörn prit son tour de parole :

-C'est aussi ce que je pensais, mais... j'ai changé d'avis. Bien sûr, comme je l'ai promis je défendrais Asgard si Kazuki déciderait de revenir sur ces terres, mais l'instant présent n'est-il pas plus important finalement ? Nous aurons l'air bien malin si de puissantes forces sont libérées de cet endroit et que la menace s'élargisse au monde entier plutôt qu'à simplement Asgard. Quant à Ragnar, il a combattu de toutes ses forces pour venger les siens du courroux que leur a infligé Kazuki, que tu sois de son avis ou non, il mérite plus ton respect que ton mépris. De toute façon, que l'on sorte ou pas ne dépend pas de nous. Nous avons été emmené ici contre notre gré, nous n'en sortirons pas tant que la menace du Labyrinthe ne sera pas libérée ou éradiquée. Et je pense que notre priorité devrait être justement d'éradiquer cette menace.

Il prit une brève pause en dirigeant son regard vers le groupe de Saints.

-La seule option est donc de tuer ceux qui sont en possession de bracelets ? Ou de leur demander de se sacrifier ? Tout cela a l'air d'un jeu aux règles bien cruelles...

Asbjörn se caressa la mâchoire, une mine de réflexion imprimée sur le visage.

-Comme l'a dit Siegfried, les instructions qui nous ont été données en arrivant ici étaient d'arrêter « le destructeur », pas d'ouvrir une arche. Tout pense à croire que celui qui se cache sous ce pseudonyme est Kazuki, mais lui-même se dédouane de toute volonté de libérer la menace que renferme le Labyrinthe. Alors qui croire ? Quoi que nous fassions, nous ne sommes pas certains que c'est la bonne solution. Peut-être ne faut-il pas prendre de décision trop rapidement et continuer d'explorer les recoins de ce Labyrinthe. Il y a sûrement d'autres lieux à découvrir, des lieux qui nous apporteront plus de réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sous la protection de l'astre solaire    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous la protection de l'astre solaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Soeur Sourire
» «Deux pays, une île sous la protection environnementale»
» Sous la protection de Pantalon, Scaramouche et... [PV Maddy] TERMINE
» Sous la protection de Neptune
» protection d'hivernage essais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Le Labyrinthe-