Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Sous la protection des Amoureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Chevalier d'or du Verseau
Chevalier d'or du Verseau
avatar
Messages : 150


Caractéristiques
Vie Vie:
222/222  (222/222)
Cosmos Cosmos:
305/305  (305/305)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Sous la protection des Amoureux    Dim 30 Sep - 9:58






Le Labyrinthe : Arrivée







Vous ouvrez les yeux dans une salle de taille moyenne, uniquement constituée de pierres recouvertes d'algues et de coquillages.
La première chose qui vous marque est la sensation d'humidité ambiante, et un froid qui serait difficile à supporter pour des individus dénués de protection sacrée. Devant vous, s'ouvre un large couloir plongé dans une relative obscurité.
Et alors que vous songez à vous engouffrer dans cette unique ouverture, une voix goguenarde, presque joyeuse résonne dans votre esprit par l'effet d'un cosmos étrange qui semble provenir des murs même de votre point d'arrivée.

Soyez les bienvenus dans ce domaine sacré, inviolé depuis les temps mythologiques. Au cœur du Dédale repose une relique sacrée ayant appartenu à une civilisation disparue. Au moment même où je vous parle, un envahisseur tente de s'en emparer pour la détruire, ce qui causerait un réel préjudice à notre réalité. Vous devez le stopper avant qu'il ne réalise son forfait ! J'use de mes forces pour maintenir une redoutable malédiction sur ce criminel, j'espère que cela vous aidera à le vaincre...

Dans un bruit sourd, une petite bourse émerge du néant et heurte le sol de pierres mal taillées. En l'ouvrant, vous constatez la présence de 10 pièces brutes d’orichalque ! Et quelque chose vous dit que ce trésor risque de vous être fort utile...
Dans un éclat de lumière gelée, des bracelets étranges apparaissent autour de vos poignets, et il vous est impossible de les retirer, malgré vos éventuels efforts. Sur le vôtre, une gravure : celle d'un couple enlacé.
Le dédale n'attend plus que vous ! Avant qu'il ne soit trop tard...

HRP : Une fois que tous les membres du groupe ont répondus et choisis un leader, ce dernier devra lancé un dé 10 pour débuter l'aventure.



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Orion
Chevalier d'or du Verseau
Chevalier d'or du Verseau
avatar
Messages : 150


Caractéristiques
Vie Vie:
222/222  (222/222)
Cosmos Cosmos:
305/305  (305/305)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Lun 1 Oct - 18:39

Tout s'était joué en l'espace de quelques minutes.
Je l'avais senti, perçu, mais connaissant le maitre de la Foudre, rien ne pouvait être accompli pour échapper à sa fureur. Que voulait Zeus ? J'étais bien en peine de le dire, et ma seule préoccupation était de veiller à ce que l'orage épargne Ahina.
Dès les premiers coups de semonce, je m'étais ruer vers mon aimée, dans l'espoir de la protéger de mon corps s'il l'avait fallu. Mais à quelques mètres d'elle, j'avais compris.
Une main tendue, un ultime regard et la foudre m’avait fauché dans ma course.

Ahin...

Le néant. Rien. Plus rien d'autre que l'obscurité et le silence.
Lorsque j'ouvris de nouveau les yeux, mon premier réflexe fut de me demander dans quel enfer j'avais atterri. Mais en l'absence de flammes, de chaleur magmatique ou de froid mortel, et d'un Alessio goguenard devant mon corps allongé, je finis par comprendre que le père des dieux était bien plus malin que cela.
Avec prudence, je me relevais, les sens aux aguets, quand une voix cosmique résonna dans mon esprit pour m'expliquer la situation. Encore sous le choc, mais déjà en pleine réflexion sur la stratégie à adopter pour mettre à mal les plans du criminel en question, je ramassais une petite bourse dans laquelle reposaient dix pièces d’orichalque. De plus en plus étrange...
Ce ne fut qu"à ce moment que je finis par prendre conscience de la présence de deux corps immobiles dans la pièce. Un jeune chevalier protégé d'une armure d'argent et le chevalier d'or du lion !

Vous allez bien ?! Vous m'entendez ?!

Inquiet quand à la santé de mes camarades, je me ruais vers eux pour prendre leurs pouls, et les aider à se relever s'ils étaient conscients.
Revenir en haut Aller en bas
Rémiel de Rosenkreutz
Chevalier d'argent de la Lyre
avatar
Rôle : Chevalier d'argent de la Lyre

Disciple d'Endymion
Messages : 401


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
188/194  (188/194)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Mar 2 Oct - 13:44

Arrow   Le Sanctuaire


Une lumière intense et blanche… C’est tout ce que mon regard pouvait percevoir. Le temps semblait s’être arrêté depuis que la Foudre de Zeus m’avait frappé. Si rien ne pouvait m’annoncer que j’étais en mouvement, mon corps, lui, le pouvait. En effet, j’avais comme l’impression d’être en lévitation. Soudain, la lumière finit par se dissiper. Je ne ressentais plus rien... Mon corps semblait perdu dans un lieu empli de ténèbres. Combien de temps cela dura ? Je l’ignorai.

Soudain, toujours plongé dans l’obscurité la plus noire, mon odorat se mit à sentir une certaine humidité. L’éveil de ce premier sens sembla réveillé tous les autres. Dans un premier temps, mon corps présentait un certain engourdissement. Puis, petit à petit, je ressenti un froid glacial. Celui-ci fut tel que mon esprit s’éveilla tout aussi lentement et, alors que j’étais toujours plongé dans les ténèbres, je pus entendre une voix qui semblait provenir au sein même de mon cerveau.

Soyez les bienvenus dans ce domaine sacré, inviolé depuis les temps mythologiques. Au cœur du Dédale repose une relique sacrée ayant appartenu à une civilisation disparue. Au moment même où je vous parle, un envahisseur tente de s'en emparer pour la détruire, ce qui causerait un réel préjudice à notre réalité. Vous devez le stopper avant qu'il ne réalise son forfait ! J'use de mes forces pour maintenir une redoutable malédiction sur ce criminel, j'espère que cela vous aidera à le vaincre...

Cette voix… Etait-ce celle de Lucifer ? Et cet envahisseur dont il était mention… Pouvait-il s’agir de ce Kazuki du Garuda ? Cette brève réflexion fit surgir un horrible mal de tête qui me fit froncer les sourcils. C’est alors que je sentis une légère chaleur au niveau de ma gorge tandis qu’une voix, provenant, elle, de l’extérieur de mon être, arriva de manière lointaine à mes oreilles.

Vous allez bien ?! Vous m'entendez ?!

Le son de ces questions me conduisit à enfin émerger des ténèbres et, lorsque j’ouvris les yeux, je vis le visage d’un jeune homme au teint pâle et à la chevelure violette. Un peu perdu, je redressais mon tronc. Mon regard parcourait les environs. Il était clair que je n’étais plus au Sanctuaire… Je me trouvais dans une salle sombre et rocailleuse, parcourue d’algues et de coquillages aux multiples couleurs. Cette salle ne disposait que d’une seule sortie qui débouchait sur un couloir sombre dont on ne pouvait pas voir le bout.

Alors que mes sens ne cessaient de se réveiller, je ressentis à quel point les lieux était glacial. Portant mes mains vers ma bouche dans l’optique de les réchauffer par mon souffle, je découvris, de part ce geste, qu’une bourse était présente dans ma main droite tandis qu’à mon poignet gauche s’était enroulé un bracelet de glace sur lequel était gravé un couple enlacé.

Stoppant tout mouvement, mon cerveau fut envahi par de multiples questions qui firent ressurgir l’horrible mal de tête qui s’était pourtant apaisé depuis mon réveil. C’est alors que mon regard se porta sur l’individu dont la voix m’avait extrait des ténèbres. Je l’avais presque oublié… Tentant de reprendre mes esprits, je posai mon regard saphir sur l’homme aux cheveux grenat.

Qui… Qui êtes-vous ?

Telle était la seule question qui était parvenue à mon cerveau malgré l’horrible migraine qui martelait ma tête. Par ailleurs, il était vrai que je n’avais jamais vu cet homme auparavant.

Alors que j’attendais la réponse de ce dernier, mon regard se posa sur un corps présent non loin de nous. Il s’agissait du chevalier d’or du Lion. Bien qu’inerte, la situation du Saint d’Athéna ne m’inquiéta pas. En effet, pour l’avoir vu, peu de temps avant notre arrivé en ces lieux, avec moi au sein du temple d’Athéna, il était fort probable qu’il était dans le même « coma » dans lequel j’étais et son réveil ne devait plus tarder. Ainsi, je préférai reporter mon attention sur l’inconnu afin d’obtenir réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Dio Lysander
Chevalier d'or du Lion
Chevalier d'or du Lion
avatar
Rôle : Gold Saint


Messages : 606


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Mer 3 Oct - 5:13

D'une oreille plus qu'attentive, le jeune Gold écoutait les paroles de la Sagittaire, elle lui expliquait en détail ce qu'il avait raté pendant qu'il était en « méditation » dans son temple, pour ne pas dire en destruction total de la décoration du précédent Chevalier d'Or du Lion. Loin de lui l'envie de critiquer les goûts de l'ancien gardien, mais les hyéroglyphe et les statue d'Anubis n'était pas vraiment le genre d'ornements que le Lion aimait bien. Il espérait en tout cas que son servant ne lui en veuille pas trop.

Au moins les nouvelles n'étaient pas mauvaise, au contraire, une alliance avait donc été convenu avec les Guerrier d'Odin et il ne fallait à présent plus qu'attendre le retour de la Déesse Athéna, quoi de plus approprié pour Dio qui n'attendait que ça. Le ciel commença à gronder, le bruit des éclairs était phénoménal, même si cela était son élément, le jeune Gold n'avait jamais entendu pareil vacarme. C'était si intense, si puissant, il n'avait jamais ressentit pareil brutalité, il commençait même à se demander si c'était naturel.

La réponse lui vint très vite quand des rayons foudroyèrent la pièce, s'abattant sur les personnes présente dans le Temple de la Déesse. Son regard fut immédiatement fixé sur Angèle, n'ayant même pas le temps de prononcer le début de son prénom qu'il fut à son tour châtié par les cieux.

Il n'y avait plus que silence autour de lui, l'obscurité était la seule chose qu'il voyait, mais le calme fut bientôt rompu par une voix. Elle était presque spectral, se demandant s'il avait à nouveau trépassé, mais apparemment non, il pouvait sentir des gens se mouvoir autour de lui pendant que la voix lui donnait des explications. Une fois qu'elle eut terminé, il put alors entendre la voix de deux autres personnes et malgré le fait qu'il n'ait jusque là entendu qu'une seule fois, il pouvait clairement reconnaître que c'était des gens du Sanctuaire, il avait une bonne mémoire.

Tendis que Orion s'occupait de savoir si Rémiel allait bien, les deux purent sentir un sentiment de colère émaner de Dio, serrant son poing alors qu'il reprenait conscience, les yeux dorés du Lion se fixèrent sur le bracelet qui était bien accroché à son poignet, décidément tout le monde jetait son dévolu sur son bras gauche, heureusement qu'il l'avait encore. De fins arcs électrique dansant sur le corps du Lion, tendit qu'il grommela en se relevant avec peine.

- Par tout les saint j'ai jamais pris un coup de jus pareil.... Si j'attrape celui qui m'a fait ça je vais lui expliquer ma façon de penser.....

Son regard se posant sur Rémiel, mais dériva rapidement sur Orion qui portait une armure d'Or, mais pas n'importe la quel. Fronçant les sourcils, il était clair que le voir arboré l'armure d'Endymion ne lui plaisait guère. Il regarda rapidement sa chevalière de glace, puis le Saint a nouveau.

- C'est donc toi qui a prit la place d'Endymion ? T'auras pas attendu bien longtemps on dirait. Rémiel tu vas bien ?

Il semblait un peu brutal sur les bords, mais son inquiétude pour le Silver était vrai, il était clair qu'il n'allait pas sauté dans les bras de ses frères d'armes, encore moins quand il voyait rouge. Il souffla un coup en se relevant, il devait mettre son mécontentement et ses problèmes personnels de côté pour le moment, il y avait bien plus important à résoudre.

- Je pense que toi et moi on aura besoin de discuter Verseau, mais pour le moment on va devoir se contenter de comprendre ce qui nous est arrivé, j'imagine que je ne dois pas être le seul à avoir entendu une voix qui nous demandait de l'aider.

Il n'avait pas l'intention de prendre les rênes, mais à l'heure actuelle il fallait prendre des décisions et apparemment au plus vite si on en croyait la femme qui leur avait demandé leur aide.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1432


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Jeu 4 Oct - 19:38






La Voyante







A peine entrez-vous dans une sorte de caverne lugubre qu’une odeur atroce de pourriture et d’alcool vous agresse. La lueur mouvante et peu engageante des flammes d’une dizaine de torches encastrées dans la pierre vous guide vers le centre du tunnel.
Là, assise devant un trou béant d’où flotte des embrumes d’encens, dont même la senteur ne parvient pas à masquer l’odeur pestilentielle, une jeune femme à moitié nue semble hypnotisée par les formes mouvantes de la fumée colorée. D’une beauté saisissante, l’inconnue parait en transe mais vous adresse la parole dès que votre approche.

« Les augures m’avaient annoncé votre venue. Je suis destinée à guider votre chemin… Mais que cherchez-vous, preux guerriers ? Un trésor ? Un monstre à combattre ? Trouver la source du mal ? Un lieu de repos au sein de ce labyrinthe maudit ? »

Replongeant dans sa rêverie, la pythie semble attendre votre réponse, avant de questionner l’oracle qui s’exprime à travers la fumée.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Orion
Chevalier d'or du Verseau
Chevalier d'or du Verseau
avatar
Messages : 150


Caractéristiques
Vie Vie:
222/222  (222/222)
Cosmos Cosmos:
305/305  (305/305)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Ven 5 Oct - 18:44

Avec soulagement, je vis les deux saints se relever rapidement. Ils ne semblaient pas blessé mais juste un peu déconfit. Je laissais donc échapper un sourire de pur soulagement.

Je suis Orion, chevalier d'or du Verseau. Et toi, jeune silver saint ? A qui ais-je l'honneur ? Es-tu blessé ?

Ni l'un, ni l'autre ne semblait au courant de la raison de notre venue en ce lieu étrange. Nous allions donc avancer à vue. Et justement, le chevalier d'or du Lion prit rapidement les devants, et m'apostropha sur un ton peu amène. Du reproche peut être ? Pour quelle raison ?
De ses dires, je déduisis que cet "Endymion" devait être l'ancien porteur de mon armure. Vu le regard du Lion vers son anneau de glace, je devinais qu'un lien entre le défunt et le cinquième gardien était possible. Je ne répliquais donc pas à cette provocation.

Cette voix provenait d'un cosmos extrêmement puissant, et je suppose également qu'elle a touché toutes les personnes présentes en ces lieux. Notre mission est claire au moins... Mais je doute que nous promener dans ce Dédale soit une promenade de santé. Nous pourrons discuter à loisir, une fois en lieu sur, chevalier d'or du Lion. Mais sache que je n'ai pris la place de personne...

Sans attendre, Je m'avançais dans le premier couloir, et après quelques minutes de marche, nous arrivâmes dans une étrange caverne, où nous attendait une sorte de pythie, à moitié folle. Cette femme me dégouta au premier regard (sans parler de l'odeur dans la caverne), et je décidais de garder le silence, pour observer mes compagnons et leur choix. J'avais encore du mal à m'imposer comme je l'aurais fait jadis, et l'hostilité du Lion envers ma personne n'allait pas me pousser à lui tenir tête. Les guerres d'égo pouvaient bien attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Rémiel de Rosenkreutz
Chevalier d'argent de la Lyre
avatar
Rôle : Chevalier d'argent de la Lyre

Disciple d'Endymion
Messages : 401


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
188/194  (188/194)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Dim 7 Oct - 15:17

Je suis Orion, chevalier d'or du Verseau. Et toi, jeune silver saint ? A qui ais-je l'honneur ? Es-tu blessé ?

La phrase de l’inconnu me percuta tel un choc porté à mon torse. Les Dieux voulaient-ils se jouer de moi ? Le mal de tête revint de plus belle et, avant que je ne puisse réagir aux paroles d’Orion, le chevalier d’or du Lion sortit de son « coma » et porta assez rapidement son attention sur nous, peu après avoir maudit Zeus de s’être amusé de l’avoir foudroyé de son Foudre. Lorsque le regard de Dio Lysander se posa sur le chevalier du Verseau, son humour se dissipa pour prendre un ton plus sérieux.

C'est donc toi qui a pris la place d'Endymion ? T'auras pas attendu bien longtemps on dirait.

Le doute n’est plus de mise ; cet homme aux cheveux violets était bel et bien le nouveau porteur de l’armure d’or du Verseau. Dans un premier temps, je ne parvins pas à contenir la colère qui envahissait mon cœur. Et puis ce foutu mal de tête m’empêchai de penser calmement. Comme si Dio pouvait deviner tout le mal que pouvait engendrer la rencontre du nouveau chevalier d’or du Verseau, le Gold Saint du Lion porta son attention sur moi afin de savoir comment j’allais. Tout en me relevant, je rassurai mes deux frères d’armes :

Je vais bien, je vous remercie…

Le mal de tête sembla tout doucement à se dissiper. Je posai alors mes yeux saphir sur le dénommé Orion. L’observant un cours instant, je me rendis compte que ce n’était pas à l’égard de sa personne que ma colère portait mais à l’égard de l’armure d’or du Verseau qui trouva un peu trop vite un remplaçant à mon goût… Pourtant, si on y réfléchissait un peu, ce choix de trouver au plus vite nouveau porteur était quelque peu logique quand l’on regardait la situation dans laquelle se trouvait le Sanctuaire.

Je pense que toi et moi on aura besoin de discuter Verseau, mais pour le moment on va devoir se contenter de comprendre ce qui nous est arrivé, j'imagine que je ne dois pas être le seul à avoir entendu une voix qui nous demandait de l'aider

En écoutant les paroles du chevalier d’or du Lion, j’avais l’impression que ce dernier avait plus de mal que moi à accepter Orion comme nouveau chevalier d’or du Verseau. Je pouvais comprendre son ressenti. D’ailleurs, moi-même, j’avais du mal à encaisser le coup au point que je n’avais pas encore adressé la parole à Orion. Sans m’en rendre compte, je poursuivais dans cette voix en tentant de résoudre l’énigme que se posait Dio Lysander sur cette étrange voix, énigme pour laquelle Orion avait déjà donné un début de réponse.

Ce « Dédale », mentionné par cette voix que nous avons tous entendu, il semblerait que cela soit en lien avec une étrange structure émergé des eaux au sein du Cap Sounion. Il y a encore peu j’étais envoyé en mission sous les ordres d’Athéna en ces lieux et j’ai vu cette inscription gravée sur cet édifice dont je vous parle.

Cette structure a émergé des eaux sous le Cosmos de Lucifer qui semblait être très au courant sur les origines de ce Dédale. Dès lors, cela ne m’étonnerait pas que ce soit lui à l’origine de la voix que nous avons tous entendu en notre fort intérieur. Quant à l’ « envahisseur » dont il est mention, cela pourrait être Kazuki du Garuda. Je l’ai également croisé au Cap Sounion lors de ma mission et ce dernier, suite aux révélations du Seigneur Lucifer, était bien déterminé à détruire cette « relique » protégée par ces murs.

Quant à l’objet que referme ce Dédale, Lucifer m’a révélé qu’il s’agit d’un objet antique qui fit autrefois toute la grandeur du royaume d’Ivalice.


Sans en attendre plus, Orion prit la décision d’avancer dans le sombre couloir qui s’offrait à nous. A mon tour je décidai de le suivre. Tout au long de mon avancée, je regardais le dos du chevalier d’or du Verseau. J’étais tiraillé entre colère et raison. Plus j’y pensais, et plus j’estimais que les dernières paroles d’Orion à l’égard du chevalier d’or du Lion étaient juste : « je n'ai pris la place de personne ». C’était vrai. Si l’armure d’or du Verseau avait trouvé un hôte en la personne d’Orion, c’est que ce dernier avait toutes les capacités requises pour être en possession de cette Cloth et assurer la protection ainsi que les missions de notre Déesse. L’armure l’avait choisie et nous n’avions pas le droit de présenter des reproches à l’égard de sa personne.

Pourtant, chacun de mes regards envers l’individu aux cheveux violet me rappelait la terrible perte de mon maître. Savoir que, peu de temps encore avant, c’était Endymion qui portait cette armure m’étais insupportable mais je ne voulais pas faire d’Orion le responsable. Ainsi, peut-être pour me faire pardonner de mon comportement lors de notre rencontre, je rattrapai le pas du chevalier du Verseau afin de me déplacer juste à ses côtés.

Au fait, Seigneur Endy… Seigneur Orion, je tiens à m’excuser. Je n’ai pas répondu à votre présentation tout à l’heure : je me nomme Rémiel de Rosenkreutz, chevalier d’argent de la Lyre. Sachez que, malgré l’impression que je peux donner, je suis ravi de faire votre connaissance.

Alors que mes paroles raisonnèrent encore sur les surfaces de pierre de ce Dédale, je fus surpris par une odeur pestilentielle. Nous ne tardâmes pas alors à tomber nez à nez face à une demoiselle à moitié nue qui semblait être pris dans une forme de transes. Pourtant, les paroles qu’elle nous adressa était digne de compréhension. M’arrêtant au côté du chevalier du Verseau, tout semblait nous conduire à devoir réagir à l’égard de cette étrange rencontre. Quérir de son aide ne semblait guerre dangereux, du moins si l’on se fiait aux paroles de la pythie. Par ailleurs, demander le chemin pour arriver au plus vite à la relique d’Ivalice ne nous conduisait, jusqu’à présent, à aucun risque et pouvait nous faire gagner un gain de temps considérable.

Détournant mon regard de la demoiselle, je posai ce dernier sur le chevalier d’or du Lion qui semblait avoir pris les rênes de la situation.

Seigneur Lysander, peut-être qu’obtenir de plus amples informations sur ces lieux et, notamment, sur le chemin pour être possession de la relique pourrait nous être utiles. Si nous pouvons nous fier aux paroles de cette jeune femme, demander de l’aide ne semble nous engager à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Dio Lysander
Chevalier d'or du Lion
Chevalier d'or du Lion
avatar
Rôle : Gold Saint


Messages : 606


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Jeu 11 Oct - 1:40

Sur le moment il ne voyait que rouge tel un taureau, quel comble, lui qui était Lion. Une immense colère l'avait envahit quand il vit l'homme porter l'armure de son ancien confrère, mais le plus choquant pour lui était l'importance qu'il apportait à Endymion, il ne l'avait rencontré qu'une seule fois et pourtant il avait cette envie brûlante de se frotter à nouveau à lui, à lui montrer qu'il avait grandit, peut-être simplement par le fait qu'il lui avait donné une leçon de vie. Au fond de lui il savait qu'il ne devait rien à l'ancien Verseau, mais le coup lui était quand même dur à encaissé.

Les secondes s'enchaînaient et il cogitait, il avait encore une fois agit comme à l'époque, quand il n'était encore que chevalier d'argent, Dio ne réalisait peut-être pas encore l'importance de son grade, il ne pouvait pas se permettre des excès pareil. Orion avait raison, il n'avait prit la place de personne, l'armure avait peut-être tout simplement vus en lui un digne porteur et quel hypocrite il faisait, qui était donc le chevalier du Lion avant lui ? En plus il avait comprit que l'armure l'avait choisit juste après la disparition de son ancien porteur.

Les deux chevaliers avaient déjà prit le large et était déjà rentrer dans le dédale, Dio les suivit d'un pas lent, il réfléchissait et se remettait en question, il était clair qu'il ne pouvait pas lui en vouloir sans raison, il ne connaissait même pas Orion, mais impulsif et fier comme il était, il lui aurait été dur de s'excuser directement, quel ironie, il représentait bien son signe.

Malgré l'air ailleurs qu'avait Dio jusque là, il avait bien entendu les explication de Rémiel qui avait éclairé sa lanterne concernant la question qu'il c'était posé juste avant, il était juste perdu dans ses pensés et non sourd. Il suivait les deux dans le dédale, certes en arrière, mais il ne manqua pas d'entendre Rémiel essayer de sympathiser avec Orion et il se devait aussi de se présenter, ils étaient tous dans la même galère au final, les rattrapant donc, d'un pas décisif.

Il était sur le point de parler quand soudainement un épouvantable odeur vint chatouiller ses narines, ce qui par la même occasion le fit sortir de ses pensés, regardant devant lui, Dio constata une femme des plus étranges. Elle était nue, devant un gouffre, semblant danser au même rythme que la fumée se dégageant des encens disposé par terre, il était clair qu'elle ne paraissait pas avoir la lumière a tous les étages.

Rémiel prit alors parole en lui disant qu'il était fortement possible qu'elle puisse les guider dans la bonne direction. Dans un sens il avait raison, ils ne s'engageaient à rien en lui demandant si elle savait quelque chose à propos de la relique qu'ils cherchaient. Posant sa main sur l'épaule de Rémiel, Dio décida de passer ses deux confrères et de se dresser devant la femme.

- Nous cherchons la relique qui se trouve au centre du dédale, Une voix nous à parlé d'un envahisseur qui essaie de la détruire, en tant que chevaliers de la déesse d'Athéna, nous ne pouvons refuser un appel de détresse. Auriez vous une quelconque indication à nous donner ? Et que représente ces bracelets ?

Ses questions étaient claires, il fallait avoir toute les informations disponible afin de trouver la relique, mais la question à propos de leurs ornement de poignet était aussi pertinente, qu'est-ce que c'était ? Pourquoi étaient-ils apparu ainsi sur eux ? Il attendait maintenant la réponse de la femme en espérant avoir prit les bonnes décision par rapport a ses camarades, en prenant les devants, il avait alors leurs vies entre ses mains et cela le déplaisait dans un certain sens
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1432


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Jeu 11 Oct - 18:20






La Voyante







Dès que votre réponse fuse, les yeux magnifiques de la pythie s’exorbitent et elle semble entrer dans une transe rituelle. Sa tête s’agite au grès de ses visions, et sa chevelure brune s’agite comme l’aurait fait celle de méduse. Après plus d’une demi-heure de silence, la jeune fille pousse un cri et se tourne vers vous, le doigt pointé telle une griffe.

J’ai vu la vérité ! Votre prochaine destination se trouve… »

Sans raison apparente, la fumée gagne en intensité jusqu’à brouiller votre vision. Pire encore, l’odeur pestilence commence à rendre l’air irrespirable, et vous sentez que vous commencez à perdre conscience. Une force mystique vous saisit alors, et la dernière chose que vous percevez avant de sombrer dans le coma est un déplacement dimensionnel.

© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1432


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Jeu 11 Oct - 18:24






L’Hydre de Lerne









A votre réveil, vous vous trouvez dans une carrière à ciel ouvert. Mais pas de doute, vu les couloirs qui partent de ce lieu, vous êtes toujours au coeur du labyrinthe.
Les nuages sont gris, le ciel est bas, quelques gouttes commencent à tomber, le vent se lève, et en peu de temps, la météo change. Pris dans l’orage, c’est des trombes d’eau qui s’abattent sur vous, le vent fouette votre visage, et votre progression est difficile. Vous avancez pas à pas, lentement, vous voyez à peine le bout de votre nez dans cette tempête. Un éclair illumine les alentours, en face de vous, une masse noir et sombre, surement un amas de rocher. Il faut le contourner. Le terrain est de plus en plus marécageux, l’air devient vicié et lourd. Un souffle chaud et malodorant va et vient au fur et à mesure que vous vous approchez des rochers. D’ailleurs, cet aggloméra semble bouger, régulièrement telle une respiration. Un nouvel éclair déchire le ciel, et vous découvrez la véritable nature des rochers….Une hydre. Les quelques têtes à même le sol, dorment tranquillement, malgré la tempête aux alentours. Vous avez peut-être une chance de vous en sortir.

Malheureusement, Tyché s’est penchée sur votre destin, et lance les dés de la fortune. C’est un échec critique.

La foudre tombe sur l’hydre, la réveillant brutalement, cherchant le responsable de sa douleur, elle ne voit que vous. Tel un serpent, ces têtes s’approchent de vous, l’une ouvre sa gueule déversant un poisson visqueux et gras sur le sol. Vous reniflant, elles prennent de la hauteur. La créature est gigantesque à tel point que vous êtes protégé de la pluie et du vent. Le temps s’arrête, l’espace de quelques secondes, vous êtes dans l’attente. Et dans son cerveau reptilienne, vous êtes identifié comme la menace et la source de sa souffrance, hurlant à en déchirer les tympans, l’infâme créature vous attaque

Colère de l’Hydre
30 points de dégâts pour chaque adversaire


Point de vie : ???
Points de cosmos ???


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Orion
Chevalier d'or du Verseau
Chevalier d'or du Verseau
avatar
Messages : 150


Caractéristiques
Vie Vie:
222/222  (222/222)
Cosmos Cosmos:
305/305  (305/305)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Jeu 11 Oct - 18:38

Observateur, attentif à la moindre attitude de cette étrange voyante, je sens que quelque chose ne vas pas. Mais je me force à faire taire ma méfiance naturelle, pour miser sur le chevalier d'or du lion. Fantôme du Sanctuaire, je préfère pour l'instant mettre la jeunesse et la fougue en avant.
Mais lorsque la folle pointe le doigt vers nous, je pousse un cri d'avertissement trop tardif. Et l'estomac tordu par l'angoisse, je sens la douleur propre à une téléportation maladroite.
A mon réveil, je m'aperçois immédiatement que nous nous trouvons dans un lieu peu engageant. Mais que faire à part avancer ?

Cette étrange pythie ne semblait pas très fiable... Il ne nous reste plus qu'à espérer que les apparences sont trompeuses. Je prends les devants, mais je vous conseille de rester grouper au maximum.

L’expérience parle, et si un piège doit se révéler, autant que j'en sois la cible. Malgré la tentative de Rémiel pour briser la glace, j'ai bien senti l'hostilité des deux jeunes saints à mon égard. Alors autant ne pas leur imposer ma présence plus que nécessaire, le temps qu'ils parviennent à surmonter leur aversion.
Plus j'avance, et plus le temps semble nous en vouloir. Et lorsqu'un mouvement étrange brise l'opaque du rideau de pluie qui nous malmène, je comprends que nous nous trouvons désormais dans une situation critique.

ATTENTION ! Mettez vous à couvert !

Malgré des mois d'inactivité, mes réflexes demeurent intacts. Et d'une pensée, je me téléporte devant le chevalier d'argent de la Lyre pour lui faire barrage de mon corps, bras écartés.


Crystal Wall (Glace)
(Barrière de Cristal): 30pts de Cosmos. Défense moyenne.
Orion crée une barrière de Cristal qui renvoie les attaques. Pour cela il doit déployer 1.5 fois plus de Cosmos que l'attaque qu'il reçoit pour renvoyer l'attaque. Si Orion produit un Cosmos équivalent ou plus faible, le Cristal wall lui sert uniquement de bouclier ou atténue l'attaque de l'ennemi.

Impossible de renvoyer une attaque sonore malgré mes efforts, et la puissance vocale de l'hydre brise ma protection, pour me meurtrir le système nerveux. Fort heureusement, le mur de cristal parvient à affaiblir assez l'attaque pour qu'elle ne parvienne pas jusqu'à Rémiel.
Enjambant les éclats de mon mur brisé, je lance une contrattaque éclair. Tout d'abord, je fais léviter d'une pensée les fragments acérés pour les projeter sur l'Hydre. Puis vient, mon attaque emblématique.

Hymn of Life (Vie)
45 pts de dégâts
Tout ce qui était poussière redeviendra poussière. Orion invoque entre ses mains une sphère portant en son centre l'essence du cosmos. Il invoque alors une pluie d'étoile semblable à la Stardust Révolution qui s'abat sur son adversaire. Emporté par la déferlante, ce dernier sent sa vie, son âme, con cosmos le quitter pour retourner à la Terre. Raviver par cette force vitale, la nature devient florissante autour des deux adversaires.
Si subite de plein fouet, votre attaque gagne 10 points d’efficacité

Cela ne suffira pas à éliminer la menace, mais face à ce premier combat dans ma nouvelle armure, j'étais fin prêt à faire mes preuves. Surtout à moi même.

HP = 222 - 30 = 192
CS = 305 - 30 - 40 + 10 = 245
Armure = 420 - 30 = 390

Coups donnés = 10 (physiques) + 45 (cosmique)
Coups parés = 30 (Interception sur Rémiel)
Revenir en haut Aller en bas
Rémiel de Rosenkreutz
Chevalier d'argent de la Lyre
avatar
Rôle : Chevalier d'argent de la Lyre

Disciple d'Endymion
Messages : 401


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
188/194  (188/194)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Dim 14 Oct - 12:37

Je détournai mon regard quelques instants de cette étrange femme afin de porter mon analyse sur les lieux environnants. Toutefois, avant que je ne parvienne à percer la fumée d’encens environnante, mon attention se détourna sur la prise de parole du chevalier d’or du Lion. Dio prit mon chemin : de manière complète, il tenta d’en apprendre davantage, auprès de cette pythie, sur la raison de notre présence en ces lieux mais surtout quelles étaient « les règles du jeu ».

Lorsque le Gold Saint du lion eu terminé, mon regard se posa sur la jeune femme ; attendant sa réponse. Ses yeux se posèrent sur nous trois avant d’entrer comme dans une espèce de transe. Pris de spasme pendant un temps qui me semblait interminable, la demoiselle finit par pointer son doigt crochu vers nous :

J’ai vu la vérité ! Votre prochaine destination se trouve…

Est-ce que la pythie était-elle prise de folie ? Avant que je ne puisse répondre à ma question, la fumée de l’encens se mit à devenir si épaisse que je ne parvins plus à percevoir la jeune femme, ni même mes compagnons. Soudain, une horrible odeur parvint à mes narines, rendant l’air irrespirable au point que je fus pris de vertige. Je sentais que mon esprit défaillait à nouveau et, avant de sombrer totalement dans les ténèbres, je ressenti mon corps comme aspirer dans une espèce de couloir.

Combien de temps encore je fus endormi ? Je l’ignore. A mon réveil, je pu ressentir au niveau de ma joue une surface froide et humide. Mes sens me revenant assez rapidement, je ne tardai pas à me redresser pour regarder où est ce que l’on avait encore attiré. Même si l’espace s’avérait bien plus vaste que le mince couloir sombre dans lequel nous nous trouvions précédemment, il était facile de s’apercevoir que nous étions toujours dans le labyrinthe.

Cette étrange pythie ne semblait pas très fiable... Il ne nous reste plus qu'à espérer que les apparences sont trompeuses. Je prends les devants, mais je vous conseille de rester grouper au maximum.

Rejoins par Orion, ce dernier ne tarda pas à prendre le pas. Le suivant à la trace, je réfléchissais sur les dernières paroles du chevalier du Verseau. Avoir demandé de l’aide à cette pythie était-il une erreur ? Peut-être… Néanmoins, mon esprit revint sur les derniers mots prononcés par la jeune femme avant que l’on soit aspiré dans ce nouveau lieu du Dédale. Ceux-ci me firent amener à penser que notre présence en cette carrière était peut-être nécessaire pour que l’on atteigne au plus vite l’objet mythique d’Ivalice.

Au fur et à mesure de note progression, une pluie battante vint s’inviter à la partie avant d’être rejoint par la foudre. Ajouté à la froideur du labyrinthe, l’effet de la pluie sur la roche créa un léger brouillard. Cela n’allait pas nous aider à pouvoir percevoir le danger…

Au fur et à mesure que nous continuons notre avancée, les trombes d’eau ne cessait d’être de plus en plus intense, martelant mon visage au point que je fus contraint à devoir porter mon regard sur le sol pour éviter de glisser sur une roche un peu trop glissante.

Soudain, une foudre plus puissante que les autres vint déchirer le ciel avant de s’abattre sur ce que je pensais être un gigantesque rocher. Lorsque la lumière qui suivit le tonnerre se dissipa, nous fûmes nez à nez avec trois têtes de serpent qui semblaient bien vouloir défouler leur rage pour avoir été réveillé si brutalement. Dans un premier temps, une des têtes nous renifla. Aurions-nous la chance de ne pas être victime de sa fureur ? Que du contraire… Emplis de rage, les trois têtes de l’hydre s’élevèrent avant de foncer dans notre direction.

ATTENTION ! Mettez-vous à couvert !

Avant que n’Orion ne termina sa mise en garde, j’avais déjà commencé à gratter les cordes de ma lyre ; prêt à contrer l’une des trois têtes de serpent qui s’approchait dangereusement de moi. Mais, avant que je ne termine l’hymne qui couvrait peu à peu le battement de la pluie, le chevalier du Verseau se posta devant moi, les bras écartés, pour laisser apparaître un mur de cristal.

Crystal Wall

L’action défensive de la part d’Orion parvint à me prévenir de l’attaque du monstre mais pas le chevalier d’or du Verseau. Pourtant, ce dernier ne montra aucun signe de faiblesse et réagit au quart de tour pour mener une offensive contre l’hydre. Le monstre semblait subir les attaques sans se rendre compte de ce qui lui arrivait tant les attaques d’Orion s’enchainèrent à une vitesse digne des plus grands chevaliers. Il était clair que l’homme aux cheveux violets était en loin d’être un novice ou un nouveau venu.

L’esprit porté uniquement sur le monstre, je profitai que ce dernier avait l’attention détourné sur le chevalier d’or du Verseau pour apporter à mon tours une offensive. Commençant à composer une mélodie qui pouvait être entendue de tous malgré la pluie battante, je frappai lourdement le sol de mon pied. La concentration de Cosmos au niveau de ma jambe eu pour effet, lors du contact de mon pied sur le sol, à faire élever plusieurs gros morceaux de roche que je ne tardais pas à éjecter sur la tête du monstre toujours à l’aide de mes jambes. Lorsque le monstre détourna l’une de ses têtes pour voir d’où venait cette nouvelle attaque, il était déjà trop tard pour la pauvre bête… La Divine Comédie allait frapper.

Divine Comedy (40pts de Cosmos)
Le chevalier de la lyre se met à jouer une musique inspirée de la Divine Comédie de Dante et envoie l’adversaire dans une illusion étouffante qui lui fait apparaître un des neuf cercles de l’enfer dans lequel pourrait aboutir l’âme d’un défunt.  L’illusion est si parfaite que la découverte du triste destin, vers lequel pourrait être mené l’homme après sa mort, devient insoutenable et réduit terriblement le mental de l’adversaire.
Si subite de plein fouet, l'attaque gagne 10points d’efficacité

Mon regard toujours porté dans ceux de l’hydre, un léger sourire pouvait se dessiner sur mes lèvres.

Je suis curieux de connaître les peurs d’une hydre à l’égard des Enfers…

Ce que le monstre pu percevoir lorsque la musique pris fin, c’est l’ouverture d’un trou qui s’enfonçait dans les plus sombres profondeurs de la Terre. Soudain, un grognement pu se faire entendre aux oreilles de l’hydre avant qu’elle ne voie émerger du Trou de la Mort une gigantesque patte. Il fallut peu de temps pour que le corps du chien des enfers n’émerge entièrement de l’antre du royaume d’Hadès, le regard porté entièrement sur l’hydre. Celle-ci semblait quelque peu appétissante pour le Cerbère et l’animal ne tarda pas à s’attaquer à sa proie.

De cette illusion, Orion et Dio ne pouvaient s’apercevoir absolument de rien ; si ce n’est peut-être l’hydre se débattre contre un être invisible ou imaginaire.

Coups reçus : 30
Coups parés : 30
Coups donnés : 5 (coups physique) + 40 (coups cosmiques) + 10 (si coups cosmiques pris de plein fouet)
HP (points de vie) : 140
CS(points de cosmos) : 188 – 40 = 148
Armure : 280
Revenir en haut Aller en bas
Dio Lysander
Chevalier d'or du Lion
Chevalier d'or du Lion
avatar
Rôle : Gold Saint


Messages : 606


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
213/213  (213/213)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    Aujourd'hui à 5:15

Du peu qu'il avait put voir de ce dédale jusqu'à maintenant n'était pas très glorieux, entre la voix qui leur demande de but en blanc de l'aider sans que les chevaliers ne sache qui était cette personne, en partant du principe que s'en était une, et la mystérieuse voyante à moitié cinglée, ils avaient pas gagné le gros lot. La Pythie semblait être dans une trans si profonde qu'il s'en était demandé si elle avait vraiment compris qu'il y avait trois personnes derrière elle.

Poussé par la réflexion de Rémiel, Dio ne s'était pas posé plus de question que nécessaire, c'était peut-être le moment de prouver qu'il avait mérité son rang.... la belle affaire, aussitôt avait-il prit les devant, qu'il le regretta amèrement. La femme se retourna vers eux, les pointant du doigt, la fumée devint de plus en plus épaisse et finalement ce fut l'odeur qui en devint irrespirable et cela avant de se sentir se faire douloureusement téléporter de force.

Dio n'avait pas l'impression d'avoir prit autant de temps à se relever que la foudre qui les avaient conduit jusqu'ici. Il secoua la tête avant de poser un genou à terre afin de l'aider a se relever, faisant craquer son dos rapidement. Regardant autour de lui, il cherchait les autres qui par chance n'était pas loin.

- Mais qu'est-ce qu'ils ont avec la téléportation aujourd'hui ? Au moins celle-là je sais à quoi elle ressemble.... enfin bon tout le monde va bien ?

Il suivit alors Orion n'étant qu'à moins d'un mètre de lui, Rémiel étant juste à ses coté, le dédale était différent, mais il y étaient toujours enfermé. Entre la plus, les odeurs et l'orage, on pouvait pas dire que c'était joyeux. Il eut un bref moment d'absence pour réfléchir à la situation, mais a peine c'était-il plongé dans ses pensés qu'il en fut arraché par l'apparition d'une gigantesque créature sortie tout droit d'un livre de conte, c'était une hydre ! Soit Zeus était joueur, soit le destin ne les aimaient vraiment pas, car cette immense bête venait de se faire foudroyer par un éclair et c'était la raison pour la quel elle se réveilla en les regardant d'un air des plus convaincu que c'était de leur faute. L'hydre n'hésita que l'espace d'un instant avant de hurler sur eux. Avec une attaque pareil, le bouclier d'Hercule n'aurait été d'aucune efficacité, il lui restait donc l'autre option.

Roaring Lion !!


Dio poussa un rugissement si puissant qu'il put repousser le hurlement du monstre, pour ses compagnon c'était comme si le chevalier venait de rugir comme un vrai lion. Cependant Dio ne comptait pas du tout s'en arrêter là, il avait assez de rage en réserve pour cette immense bestiole. Ses frère d'armes était déjà passé à l'action, enchaînant le monstre avec des attaques qui n'était clairement pas faible, il ne devait pas les décevoir. Il regarda un instant son poing, il était temps de faire rugir son armure pour la première fois. Il déploya sa cosmos énergie jusqu'à atteindre un niveau encore jamais atteint pour lui et soudain son poing partit tel un éclair.

Lightning Plasma !!


----------------------------

Attaque forte

*Lightning Plasma(Foudre Plasmatique):
40pts de cosmos. Attaque Forte. [Foudre]
Dio crée une pluie de rayons cosmique à la vitesse de la lumière qui balaie son ennemi.
Subite de plein fouet, elle gagne 10pts d'efficacité.


HP : 200
CS : 213 - 30 - 40 +10 = 153
Armure : 420

Coup reçus : 30
coup parés : 30
Coup donnés : 5 (physique) + 40 (Att.Forte) = 45 (+10 si subite de plein fouet)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sous la protection des Amoureux    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous la protection des Amoureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soeur Sourire
» «Deux pays, une île sous la protection environnementale»
» Sous la protection de Pantalon, Scaramouche et... [PV Maddy] TERMINE
» Sous la protection de Neptune
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Le Labyrinthe-