Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | 
 

 Sous la protection de l'Impératrice

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Morrigan
Maître d'arme du Fléau
Morrigan
Messages : 155
Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
188/188  (188/188)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    Dim 9 Déc - 18:22

L’imposante créature ressemble à une illusion tirée de nos songes, là, énormes, monumentales au milieu de notre groupe. Mais aussi fugace qu’éphémère. Cette illusion émet une dernière salve, un assaut que je suis incapable de contrer. Sa force physique est au-delà de la mienne, et malgré ma puissance magique, je ne parviens à m'extirper de ce dernier assaut. Alors, me relevant avec peine, je titube quelques instants, avant de me diriger vers les orichalques, n'en prenant que deux, je me retourne vers le groupe pour faire comprendre, qu'ils doivent se partager le reste. Puis, au gré d'un silence passager, je me dirige vers l'un des couloirs, dont un fond sonore attire une certaine attention. Marchant sur un rythme lent et prudent, je parviens à arriver à point nommer, scrutant chaque parcelle du décor, je reste suffisamment en retrait, mais assez proche de la fête pour observer avec soin chaque élément du décor. De cette distance que j'ai sût garder, un homme se lève pour se diriger vers nous. Après une petite apartés avec l'une des femmes, l'inconnu tend le breuvage vers nous. Et pas que cela m'enchante de boire cette substance inconnue, je préfère être prudente à l'idée de tomber sous le joug d'un maléfice quelconque. Ce n'est qu'en me tournant vers les Berzekers, que je m'adresse à eux, d'une voix sereine et impassible.

Je me porte pas volontaire pour boire ce breuvage. Qui donc souhaite être volontaire ?

Toujours à les fixer tour à tour, je finis par marcher vers eux, pour me positionner non loin de la seule autre femme en-dehors de moi, je lui adresse quelques mots à son égard d'une voix neutre, mais suinte d'une expression sérieuse.

Je suis Morrigan, Berzeker du fléau. moi et les deux hommes sommes présents dans ce dédale depuis un temps que je ne saurais quantifier avec exactitude. Tous les trois avons été téléporter, et nous avons, ensembles, réussi à avancer dans ce labyrinthe, jusqu'à ce que tu nous rejoigne. A tu toi aussi été téléporter ? Seule ou avec d'autres personnes ?

Puis, après un bref regard vers tous les compagnons, en-dehors de l'étranger tenant le breuvage. Je m'adresse à eux en arborant une expression sérieuse.

Quelqu'un a t-il un avis de l'endroit ou nous sommes présents ? Est-ce un royaume d'une autre divinité ? Est-ce que l'endroit vous semble familier ?

HP : 187 - 40 ( Attaque Cosmique ) + 40 ( Lancé de dé ) = 187.
CS : 107 + 40 ( Lancé de dé ) - 60 ( attaque cosmique ) = 147.
Armure : 410 - 40 = 370.

Coups parés : //.
Coups donnés : //.
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
Eths
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 282

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
251/251  (251/251)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    Dim 16 Déc - 17:16




Se jeter sur le Cardinal pour le balancer dans un mur, était-ce une action utile ? Non. Pas du tout. Ca ne servait à rien du tout, on pouvait aisément s'en passer. A la limite, se jeter sur lui pour lui rouler une méga grosse galoche de l'enfer, oui, là, on pouvait dire que c'était d'utilité publique. Et en échange il pouvait vous accompagner dans un endroit plus intime, que vous soyez un mec, une meuf, un trans, un animal, un cadavre. Il prend tout, il est pas difficile. Il aurait même pu essayer de se faire le dieu de la Mort, le Thanachou. D'ailleurs, il prit cette initiative comme une "initiative", si vous voyez ce que je veux dire. C'est dommage. Eths aurait pu être heureux de ce changement brusque de programme. Un petit kenance improvisée, quoi de mieux ? Le balancer contre un mur pour lui faire sauvagement l'amour, c'était romantique, n'est-ce pas ? Sauf que vu l'agressivité qu'il y avait sur son visage, il s'était dit qu'il n'allait pas lui faire une déclaration d'amour et donc au dernier moment, il avait remplacé son corps par une poupée gonflable à l'effigie de Perséphone. Quitte à faire, autant s'amuser.

A peine une seconde après, il s'attaqua aux autres berZZZZerkers (coucou Alessio), mais cette fois-ci, Eths ne prit pas la peine de les défendre. Faut pas déconner, ils sont grands, majeurs et vaccinés, ils pouvaient très bien se démerder tout seul comme des grands. Non mais oh, il serait peut-être pas toujours là. Bon, là, fallait avouer qu'une petite défense n'aurait pas été de refus pour le petit Wagner qui s'était fait salement démonter la gueule. Le Thanachou n'était pas une merde, c'était sûr. Il en avait sous le pied. Mais juste après ses attaques en rafale, il disparut. Dans un pouf. Comme si c'était qu'une putain d'illusion.

Eths ne fit pas attention à la gueule de ces congénères et préféra avancer, visiblement en même temps que Morrigan. Il avança à sa gauche, comme ça elle était à droite, vu que c'était son bras droit. Et Eths, un bras droit, il l'a aussi dans le futal. Il lui fit un petit clin d'oeil. Il y avait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vu, une petite mission en France, mais à part ça... Pas grand chose. Ils ne s'étaient jamais battu côte à côte. C'était dommage, elle avait un certain pouvoir tout de même. C'était pas une vulgaire gonzesse digne d'être une YouTubeuse beauté. Une guerrière de la Calamité, une puissante sorcière et une bonnasse comme on en fait plus. Eths chopa au vol les derniers orichalques, et les mit dans sa poche.

Blablabla description.

Une nymphe s'approcha d'eux avec une jarre remplie d'un liquide inconnu du peuple. Elle en proposa aux guerriers présents. Morrigan déclina l'invitation. Eths avait grand soif. Il espérait qu'il y avait de l'alcool dedans. Quitte à faire, autant se murger un peu la gueule. Se battre, boire, fumer, manger et baiser des gens. C'était visiblement un rêve éveillé. Il s'avança de la sublime créature et prit son récipient en la remerciant d'une inclination purement respectueuse. Il sentit, par pur réflexe le contenu de cette jarre et but le tout d'un cul sec digne des plus grands piliers de comptoir. Beurk, du miel. Eths détestait ça. C'était sûr, après ça, il allait faire une crise de foie ou tomber dans un coma diabétique.


"Ca manque cruellement de houblon."

De la bière au miel, qu'il voulait, quoi. Une Leffe, plus précisément. Malgré son amertume caractéristique, il appréciait énormément cette bière datant du XIIIe siècle. Comme quoi, les hommes d'Eglise savaient rendre les gens heureux, hein ? Une bonne binouze, des frites et carbonnade Flamande.








Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
Maître des quêtes
Rôle : Gamemaster
Messages : 1544

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    Dim 16 Déc - 19:57






L’Hydre de Lerne









Vous quittez la petite fête divine, et continuez à avancer dans le Labyrinthe.

Les nuages sont gris, le ciel est bas, quelques gouttes commencent à tomber, le vent se lève, et en peu de temps, la météo change. Pris dans l’orage, c’est des trombes d’eau qui s’abattent sur vous, le vent fouette votre visage, et votre progression est difficile. Vous avancez pas à pas, lentement, vous voyez à peine le bout de votre nez dans cette tempête. Un éclair illumine les alentours, en face de vous, une masse noir et sombre, surement un amas de rocher. Il faut le contourner. Le terrain est de plus en plus marécageux, l’air devient vicié et lourd. Un souffle chaud et malodorant va et vient au fur et à mesure que vous vous approchez des rochers. D’ailleurs, cet aggloméra semble bouger, régulièrement telle une respiration. Un nouvel éclair déchire le ciel, et vous découvrez la véritable nature des rochers….Une hydre. Les quelques têtes à même le sol, dorment tranquillement, malgré la tempête aux alentours. Vous avez peut-être une chance de vous en sortir.

Malheureusement, Tyché s’est penchée sur votre destin, et lance les dés de la fortune. C’est un échec critique.

La foudre tombe sur l’hydre, la réveillant brutalement, cherchant le responsable de sa douleur, elle ne voit que vous. Tel un serpent, ces têtes s’approchent de vous, l’une ouvre sa gueule déversant un poisson visqueux et gras sur le sol. Vous reniflant, elles prennent de la hauteur. La créature est gigantesque à tel point que vous êtes protégé de la pluie et du vent. Le temps s’arrête, l’espace de quelques secondes, vous êtes dans l’attente. Et dans son cerveau reptilienne, vous êtes identifié comme la menace et la source de sa souffrance, hurlant à en déchirer les tympans, l’infâme créature vous attaque

Colère de l’Hydre
30 points de dégâts pour chaque adversaire


Point de vie :XXX HP
Points de cosmos XXX -30 = XXX


© Jawilsia sur Never Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Wagner
Berserker de la Guerre, le cavalier rouge
Wagner
Messages : 6581

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
365/370  (365/370)
Armure Armure:
700/700  (700/700)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    Mar 18 Déc - 0:01

Le combat continuait sans interruption, Wagner pouvait constater l'indifférence de Thanatos face à leurs attaques. Ce dernier lui semblait imperturbable. Le Cavalier Rouge avait été trop naïf, l'écart entre un dieu et un mortel était trop grand. Ces forces l'abandonnaient, il souffla, si l'avatar du Dieu de la Mort en face d'eux avait une once d'intelligence, sa cible principale serait le nouveau Berserker, militairement, une stratégie les plus efficaces consiste à éliminer d'abord les unités les plus faibles. Cela permettait de fatiguer et d'exposer les puissantes tout en minimisant les pertes de son côté. Eliminer le chef peut être tout aussi efficace, quoi que parfois à double tranchant, mais dans leur cas, cela ne servait à rien d'éliminer Eths en premier, puisque non seulement il n'y avait aucune cohésion dans leur groupe, mais même lui ne représentait aucun danger en apparence pour leur adversaire.

Effectivement, Thanatos pensait à la même chose, puisqu'il se jeta sur Wagner en instant. Les paroles prononcés par le dieu juste avant, confirmait que cette chose n'était qu'un soldat. Dans un ultime réflexe de survie le cavalier rouge utilisa ses dernières gouttes de cosmos pour se protéger, mais l'attaque était tellement puissante, que le pauvre homme fut éjecté et s'écrasa contre un mur. L'Ancien Noble fut étonné de ne pas avoir perdu connaissance, néanmoins, il n'était plus en état de combattre. Sa route s'arrêterait là probablement. Loin de se laisser abattre, un sourire se dessina sur ces lèvres et son regard gardait une lueur, certes faibles et vacillante. Sa vision devenait floue, il avait du mal à suivre l'action. Puis soudain l'improbable se produisit, leur Opposant parti sans demander son reste, ou plutôt en laissant encore des pierres que Eths s'empressa de ramasser.

Wagner tenta de se relever une première fois, mais s'écroula aussitôt. Il réussit à sa seconde tentative et se dirigea vers la nouvelle du groupe et lui tendit ces Orichalques.


"Tiens, vu mon état, il est inutile que je les garde, et avec un chef aussi étrange que le notre, il serait capable d'oublier que j'en avais."

Comme pour confirmer son état lamentable, du sang coula dans son œil gauche, teintant la moitié de sa vision de rouge. Il l'essuya mais aussitôt le flot de liquide rouge revint. Il écarta ses bras pour signifier, pas grave, c'est la vie. Pour l'instant, Wagner n'était pas encore mort, et il comptait récupérer au maximum avant leur prochaine confrontation.

Son repos fut prolongé, grâce à une étrange scène, une bellâtre entouré de Nymphe ainsi que d'autres être mythique festoyaient dans cet étrange labyrinthe. L'homme se lève et leur tend un verre. Wagner aurait bien bu, mais il était trop faible pour réagir. Morrigan déclina l'offre, mais Eths sans se poser de question, autre que de renifler le liquide, bu le tout d'une traite sans demander son reste.

Morrigan interrogea Celestia avant de demander à l'ensemble ce qu'ils pensaient. Wagner concentra ces pensées du mieux qu'il pu. Il déglutit avant de répondre ce qui devait être l'évidence pour tout le monde.

"Quelques suppositions pour ma part. Centaure, Thanatos, cette étrange fête, ainsi que ce lieu qui forme un labyrinthe. Je te dirais la Grêce, peut être le fameux Labyrinthe où résidait le Minotaure, construit par Dédale. Puis, il y a ces Orichalques et le faites que ça pu la mer et l'humidité. Atlantide? "

Wagner se tu de nouveau. Il avait dit tout ce qu'il pensait nécessaire. Sa voix trahissait sa difficulté pour respirer. Désormais, sauf si nécessité, plus un mort ne sortirait de sa bouche, ceci afin de s'économiser le plus possible.
Le groupe reprit leur chemin. Si au début, le Cavalier Rouge arrivait à suivre le rythme, petit à petit, il se laissait distancer, d'autant que le temps n'aidait pas. Sa tête lui faisait un mal de chien, désormais, ce n'était que des silhouettes que formaient ces compagnons. Les éclairs lui vrillaient les oreilles. Son cosmos ne se rechargeait pas. Ces membres tremblaient. Un adversaire devait vite apparaître, sinon, il allait mourir là, inutilement.

Ses épées se mirent à vibrer, ce fut dans un premier temps, tellement légèrement qu'il pensa à son imagination, cependant ces Lames vibrèrent de plus en plus. Leurs pierres se mirent à briller. Wagner s'arrêta se demandant ce qu'il se passait. Quand il réalisa, c'était trop tard ...

Le Cavalier Rouge dépassa ces compagnons à vive allure, comme s'il était en pleine forme. Il ne leur adressa pas la parole, ces yeux brillaient d'une lueur rouge, tels deux rubis. Un éclair frappa ce qui semblait être un tas de pierre, qui n'était autre qu'une Hydre. Enervée, cette dernière attaqua le groupe de Berserker. Wagner ne chercha même pas à se protéger, et répliqua comme si ces épées étaient des crocs se plantant dans la chaire de l'Hydre. Il ne semblait plus animé d'aucune raison.


PV: 70 - 60 (Terrible Providence)+ 20(défense) + 40(lancé de dé) - 30 (colère de l'hydre) = 40
PC: 20 - 20 (défense) + 10 (recharge) = 10
Armure: 200 - 60 - 30 + 20= 130

Coups donnés: 5 coups physique
Coups parés: 20

Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
Eths
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 282

Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
251/251  (251/251)
Armure Armure:
420/420  (420/420)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    Dim 30 Déc - 23:05

I'm gonna break through the chains
Ready to make my own way
Or die trying
Wipe the blood off my face
I keep my head in the game
Or die trying
I'm gonna put up a fight
Gonna risk my own life
Or die trying
I'm gonna break through the chains
Ready to make my own way
Or die trying




J'ai bien mangé, j'ai bien bu, j'ai la peau du ventre bien tendue, merci petit Jésus. Grâce à cet élixir bien sympathique, le Cardinal de la Calamité sentait ses forces lui revenir. Comme si, toute l'énergie expulsée depuis son arrivée dans le Labyrinthe n'avait jamais été utilisée. Il était en pleine forme. Bon, avec quelques petites balafres sur la gueule et surtout son épaule droite qui lui faisait mal à cause d'un coup de ce bâtard de Thanatos. Putain, il aurait pu faire attention ce dieu de pacotille.

Mais bon, tout ça, c'est de l'histoire ancienne. Eths sortit une petite fiole de l'intérieur de son armure, l'ouvrit et bu un bonne gorgée. Du whisky, 10 ans d'âge, pur malte, distillé trois fois. En plus d'aimer l'alcool de dix ans d'âge, il aimait aussi les enfants de dix ans d'âge. Il en avait plein sa cave. De l'alcool hein. Quoique... Au pire, il risque quoi ? Deux heures de colle, vu le système judiciaire actuel. Ah oui, c'est vrai... On est dans les années 1750, c'est pas les mêmes lois. Eths avait un peu de mal avec la temporalité humaine. Dans un futur proche, la pédophilie sera légalisée, après tout. Quand on pense que les pédo veulent intégrer les LGBTQ+ parce qu'ils se considèrent comme une minorité... Comment ça, c'est pas le sujet ? Certes, mais le temps que le petit hydrounet attaque, Eths avait bien le temps de réfléchir à ça.


Le gros serpent à plusieurs têtes, s'attaqua à tous les membres du groupe. Wagner, Morrigan, Celestia et Eths. Wagner, il était out. Il puait la faiblesse. Non pas que le Cardinal le considérât comme étant une personne faible, mais plutôt comme quelqu'un d'affaibli. Il fallait nuancer ses propos. Ils étaient tous passés par là. Morrigan, Celestia, Wagner et Eths. Ils ont tous été plus faibles, à un moment de leur vie. Ils ne sont pas nés avec une toute puissance, mais l'ont acquise au fur et à mesure des combats, des aventures, et de l'utilisation de tous types de drogue. Eths aimait bien l'opium et toutes les drogues bien trop hard pour être énumérées ici. Si y'avait un moyen d'être stone, il en était Charden. (qui comprendra la référence ?)

Le petit Wagner, comme s'il avait pris une bonne trace de cocaïne, s'attaqua directement au monstre qui leur faisait face. Energique pour un petit gars qui était au bord du gouffre quelques instants auparavant, n'est-ce pas ? C'était beau à voir. Ou alors ça faisait pitié. Tout dépend de quel point de vue on se plaçait. Au moins, il faisait un effort, contrairement à la nouvelle guerrière qui venait de faire son arrivée. Thanatos qui attaque, elle réagit même pas, des nymphes qui s'approchent, elle s'en branle encore plus. Eths n'avait qu'une envie, c'était de la secouer. Et pas dans le sens coquin du terme. Il voulait la réveiller, mais il n'avait pas le temps, le gros méchant pas beau les attaquait tous.

Avant que l'attaque de l'Hydre n'atteigne le Cardinal, celui-ci dressa sa main droite devant lui et une fine pellicule rouge sang se dessina en un dôme autour de lui. Il s'était protégé grâce à sa fameuse prière chrétienne. Visiblement, Dieu le protégeait encore. Et heureusement, sinon il n'était pas dans la merde, la Calamité. Il y pensait à ce moment-là, mais il fallait vraiment qu'il revoie son "frère" Lucifer. Il y avait même fort à parier que celui-ci ne se souvienne même pas de son existence. En même temps, Eths avait toujours agi dans l'ombre. C'était une première qu'il s'incarne sur cette terre et qu'il agisse à visage découvert.

En se baissant légèrement, le Cardinal de la Calamité ramassa cinq cailloux qu'il envoya à la vitesse de la lumière sur l'hydre de Lerne. Eths ne souhaitait surtout pas le toucher directement. On sait pas dans quoi il a traîné. Il créait les maladies, mais il suffit que cette sale bestiole ait fait muter un virus et il était dans la merde, clairement. Il leva son index droit au ciel et une importante quantité d'énergie s'en dégageait. Il l'abaissa brutalement en direction du monstre et une vague d'un sombre pouvoir déferla sur la grosse bébête.









Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
Maître des quêtes
Rôle : Gamemaster
Messages : 1544

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    Sam 12 Jan - 15:32






Le Labyrinthe : Téléportation







Dans une explosion de cosmos, le sol se mit soudain à trembler.
Des failles commencèrent à s'ouvrir dans le sol du marécage, et l'une d'elle avala l'hydre en quelques secondes. Alors que les Berzekers semblaient voués au même sort, deux colonnes d'eau les avalèrent pour les amener en lieu sur.

Wagner et Eths, votre aventure se poursuit ici => http://www.saint-anthologie.com/t13235-la-piece-mysterieuse

Morigan, ton aventure est finie => http://www.saint-anthologie.com/t13195-sur-la-berge-juste-a-cote



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
Maître des quêtes
Rôle : Gamemaster
Messages : 1544

Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)
Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    Sam 19 Jan - 19:30






Le Labyrinthe : Destruction






https://www.youtube.com/watch?v=eFb5Io_cloA&list=PLjNZYti_axt6qG9me_LHu2oqnkmONAWn0&index=15

Dans un tumulte apocalyptique, le dédale commence à s'effondrer sur lui même. Le plafond se lézarde, laissant passer des flots d'eau glacée, alors que le sol et les murs se fissurent et menacent de céder à la pression des flots avides de dévorer leurs proies.
Le cosmos divin qui imprégnait le dédale vient de disparaitre, comme souffler d'un coup, et privé de leur source d'énergie les couloirs et salles gigantesques ne peuvent que retourner vers les profondeurs abyssales d'où ils ont été extraits.
Dans ce chaos, l'espoir semble éteint et le seul avenir plausible mène à une noyade ou une mort atroce sous la pression de l'eau qui s'accumule.
Une voix féminine au désespoir résonne alors dans tout le dédale.


Le sceau d'Ouranos a été dérobé ! Tout est fini...


Un cosmos impérieux explose aussitôt et une série de colonnes aqueuses viennent emporter les preux guerriers vers un lieu plus sûr. Hors des flots, hors du domaine de Poséidon.

Lancer un dé du labyrinthe par groupe !
1-2 : votre destination est http://www.saint-anthologie.com/f18-les-5-pics-de-rozan
3-4 : votre destination est http://www.saint-anthologie.com/f93-l-ile-d-andromede
5-6: votre destination est http://www.saint-anthologie.com/f94-l-ile-de-la-mort
7-8: votre destination est http://www.saint-anthologie.com/f109-blue-graad
9-10: votre destination est http://www.saint-anthologie.com/f95-le-cap-sounion


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Infos fermées
MessageSujet: Re: Sous la protection de l'Impératrice    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous la protection de l'Impératrice
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» De quoi parlera le tome 8 ? (Mettez ici vos idées !)
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Divide et impera
» Une tite demande
» Crownless [PV Lisbeth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Monde des Humains :: Le Labyrinthe-
Sauter vers: