Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Sous la protection du Pendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Chevalier d'or du Verseau
Chevalier d'or du Verseau
avatar
Messages : 150


Caractéristiques
Vie Vie:
222/222  (222/222)
Cosmos Cosmos:
305/305  (305/305)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Sous la protection du Pendu    Dim 30 Sep 2018 - 9:54






Le Labyrinthe : Arrivée  







Vous ouvrez les yeux dans une salle de taille moyenne, uniquement constituée de pierres recouvertes d'algues et de coquillages.
La première chose qui vous marque est la sensation d'humidité ambiante, et un froid qui serait difficile à supporter pour des individus dénués de protection sacrée. Devant vous, s'ouvre un large couloir plongé dans une relative obscurité.
Et alors que vous songez à vous engouffrer dans cette unique ouverture, une voix goguenarde, presque joyeuse résonne dans votre esprit par l'effet d'un cosmos étrange qui semble provenir des murs même de votre point d'arrivée.

Soyez les bienvenus dans ce domaine sacré, inviolé depuis les temps mythologiques. Au cœur du Dédale repose une relique sacrée ayant appartenu à une civilisation disparue. Au moment même où je vous parle, un envahisseur tente de s'en emparer pour la détruire, ce qui causerait un réel préjudice à notre réalité. Vous devez le stopper avant qu'il ne réalise son forfait ! J'use de mes forces pour maintenir une redoutable malédiction sur ce criminel, j'espère que cela vous aidera à le vaincre...

Dans un bruit sourd, une petite bourse émerge du néant et heurte le sol de pierres mal taillées. En l'ouvrant, vous constatez la présence de 10 pièces brutes d’orichalque ! Et quelque chose vous dit que ce trésor risque de vous être fort utile...
Dans un éclat de lumière gelée, des bracelets étranges apparaissent autour de vos poignets, et il vous est impossible de les retirer, malgré vos éventuels efforts. Sur le vôtre, une gravure : celle d'un pendu.
Le dédale n'attend plus que vous ! Avant qu'il ne soit trop tard...

HRP : Une fois que tous les membres du groupe ont répondus et choisis un leader, ce dernier devra lancé un dé 10 pour débuter l'aventure.



© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection du Pendu    Mer 3 Oct 2018 - 19:41


L’assemblée est d’accord, seul Hypnos joue les Divas. Les spectres toujours à contre mouvement. En position d’attente, je suis surprise par la réaction hystérie du vieux, il est rare de le voir la peur dans ses yeux et il agit dans la précipitation. Encore une fois, la téléportation par les éclairs, il va falloir perdre cette manie rapidement, ma chevelure de Jais n’allait pas supporter l’électricité, elle va finir par friser. On ne se rend pas bien compte des obligatoires esthétiques d’une déesse, mais il y en a beaucoup. Etre parfaite physiquement 24 heures sur 24 demandent énormément de travail.

Enfin dans le labyrinthe, je frissonne ! Quel lieu des plus étranges. Comment cela se fait que je n’en ai jamais entendu parler du Dédale. La voix raisonne dans ma tête, j’observe le bracelet qui orne mon bras, impossible de l’enlève. Le symbole me rappelle quelque chose, le pendu, étrange, c’est image est un souvenir récent. Qu’importe, j’attrape le sac de pièce tombé à mes côtés, et observe ce qu’elles représentent. A première vue, elles semblent ordinaires, mais la vibration cosmique qui émane les rend particulières. J’accroche la bourse à ma ceinture. Les berserkers arrivent à mes côtés. Les filles, les dragons et l’amazone, me voilà bien entourée.

Pour compléter ce que vous venez entendre, nous devons empêcher les spectres de s’emparer un artefact puissant capable de tuer les dieux. Inutiles de vous dire que réussir à mettre la main sur cet objet est une occasion rare, et donnera au camp d’Arès un avantage dans le chaos à venir.

Je me moque bien d’Ouranos et de son réveil, un sceau a été brisé, un deuxième cassé ne changerai surement pas grand-chose. La divinité primaire ne doit pas être si facile que cela à délivrer.

Ce lieu est lié à Poséidon. Nous avons défait son camp, il y a quelques années de cela. Il nous faut quelques indices sur le dieu de la mer.







Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 204


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection du Pendu    Mer 3 Oct 2018 - 23:25

Le berserker inconnu qui se tenait au milieu de leur chemin ne broncha ni ne pipa mot. Bien que ses yeux pussent contempler la cuirasse du Héraut, jamais ce simple fantassin n'eut la décence de descendre un genou au sol, ni même celle de saluer ou de se fendre d'un simple sourire. Immobile et froid comme la glace qui bientôt l'eût transpercé, ne se fussent-ils pas trouvé sur le sol sacré de Spartes, il ne déclina pas son identité.
Siléa haussa les épaules avec un mépris à peine camouflé. Cette piétaille ne méritait pas qu'elle perdît son temps avec lui. Les épaules relevées avec un air hautain, le Bahamut s'éloigna vers les domaines les plus avancés des terres de L'Unique. Sous son épaulière reposait toujours le fouet qu'elle avait récupéré et qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de rendre à son juste propriétaire. Et, bien sûr, elle gardait avec elle la griffe de dragon qu'Harmonie lui avait offerte. Enduite d'un poison lent, elle ne s'en séparait pas.

Le visage de la Spartite rayonnait de satisfaction martiale. La proximité de son dieu, la conscience sans faille de la toute puissance de celui-ci et de l'étincelle sacrée de force qu'il daignait lui prêter lui conféraient la certitude de pouvoir écraser tous les incroyants sous ses pieds et pour l'honneur d'Arès. Même si ces terres paraissaient un peu trop désertes à son goût, aucune tristesse ne venait pincer son coeur de glace et de foudre.
Ni le tonnerre qui grondait ni la foudre qui frappait ne firent fondre sa foi inébranlable. Les ténèbres qui bientôt l'engloutir ne suffirent pas à éclipser la splendeur de l'Unique qui, toujours, l'aveuglait. Même lors de cette télétransportation imprévue, elle avançait avec la volonté de faire retentir la gloire de son Seigneur.

Ce fut avec cette pensée, avec cette volonté qu'elle s'éveilla dans une pièce humide et sombre, un poignet orné d'un cadavre de pendu au poignet. A ses côtés, elle reconnut immédiatement Dame Harmonie.
L'instant d'après, le héraut s'était levée et avait saluait pour rendre les hommages dus à la fille de l'Unique. Elle écouta ses paroles avec attention et hocha la tête. Bien sûr qu'elle récupérerait cet objet. Peu lui challait qu'on détruisît ce monde, dont le seul but et intérêt était de chanter les louanges d'Arès. En revanche cet artefact ne pouvait, ne devait être souillé par les mains de l'un de ces misérables qui se prétendaient dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 93


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
160/160  (160/160)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection du Pendu    Jeu 4 Oct 2018 - 17:04

Le nouveau de se présenta pas, ce qui ne semblait pas réellement embêter les deux jeunes femmes.Tôt ou tard, cet avorton sera bien obligé de le faire et ce sera sans gêne qu'il se fera châtier pour ne pas avoir montré de considération pour ses pairs. Celestia sauta sur le fait que le hérault d'Arès fut de retour pour lui expliquer la mystérieuse disparition d'Harmonie et lui quémander son aide. Malheureusement, le ciel de couvrir à nouveau de nuages noirs pour libérer une nouvelle floppée d'éclairs qui tombèrent sans sommations sur Siléa et Célestia qui ne purent réagir à temps.
Quelques secondes plus tard, Smaug se réveilla dans un endroit plutôt étrange, humide et vraiment froid qui n'avait plus rien à voir avec ce que l'on pouvait croiser dans le Royaume d'Arès. Un éclat lumineux la sortit toutefois de sa torpeur et la jeune femme constata qu'un étrange bracelet était accroché à son poignet. Se relevant péniblement, cette dernière épousseta le peu d'éléments qui lui servait de vêtement et son regard parcouru l'endroit dans lequel elle était tombée.


"- Majesté ! s'écria Celestia en apercevant Harmonie qui semblait se porter assez bien. Où étiez-vous ? Que s'est-il passé ? Vous allez bien ?"

Siléa avait également été envoyée avec Smaug, ce qui n'était pas plus mal. Rgeradant une nouvelle fois autour d'elle d'un air perplexe, ses billes flamboyantes se posèrent sur l'unique passage du lieu. Elle rougit alors d'une manière inexpliquée et se tourna vers la fille d'Arès afin de se courber généreusement.

"- Oh ! Veuillez m'excuser, je dois vous ennuyer avec toutes mes questions... Mais... Vous avez disparu si subitement... Cela m'a effrayée. Si vous savez ce que nous devons faire, je vous aiderais du mieux que je pourrais pour me faire pardonner."

Celestia avait surtout eu peur des représailles d'Arès si il apprenait que sa fille avait disparu subitement alors que celle-ci étant en présence d'un berseker. Nul doute que l'intéressée aurait été châtiée.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1432


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Sous la protection du Pendu    Sam 6 Oct 2018 - 9:03













Au détour d’un couloir, une silhouette tapis dans l’ombre vous bloque le passage. Son aura écrasante vous fait stopper net votre course folle dans le Labyrinthe. Rien de sain n’émane de cette ombre.

Elle avance dans la lumière et le dieu de la mort se révèle. A l’aise dans cet endroit, le froid et l’humidité ambiante ne semblent pas l’attendre. Le peu de lumière présente semble être aspirée par la Kamuis de la divinité. Un rictus se dessine sur ses lèvres. Il n’est nullement impressionné par votre groupe, et avance d’un pas sur et déterminé.
Le fils du Nyx ricane, il se moque ouvertement de vous. Comment ose-t-on-lui proposer des adversaires tels que vous ? Vous n’êtes que des insectes, stupides humains, insipides !

Son visage reste impassible, il emmagasine petit à petit son cosmos, vous comprenez que l’attaque va être brutale. Affronter la mort en personne, un sacré défi pour tous guerriers qui se respectent. Le combattre, c’est atterrir aux enfers directement, mais n’oubliez pas, vous avez une mission à accomplir, l’empêcher d’obtenir la relique sacrée. Vos alliés parcours comme vous, ce terrible Labyrinthe, et qui sait les épreuves qu’ils ont rencontré, vous ne pouvez pas les abandonner.

Sans plus attendre, il sauta sur le plus faible du groupe et le crible de plusieurs coups d’une violence inouïe. La fille d'Arès se retrouve entre les mains de la cruelle divinité de la mort.

Quel plaisir de pouvoir déchiqueter vos corps misérables créatures

Fire of the Hells


Point de vie :??? HP
Points de cosmos ???-40 = ???


© Jawilsia sur Never Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Sous la protection du Pendu    Mar 9 Oct 2018 - 19:42



J’offre à Celestia un sourire de gratitude face à son inquiétude. Est-ce la peur de la punition que mon père lui réserve si je disparais  ou le fait qu’elle soit un peu attachée à ma personne. Il me plait de croire que c’est la deuxième solution. Le Bahamut reste silencieux comme à son habitude. Je risque de m’attacher aux deux dragonnes, quoi de plus normal !

La raison de ma disparition, c’est Zeus, tu n’aurais rien pu faire contre les forces du vieillard de l’Olympe. Il n’a donc rien à te faire pardonner. Bien avançons maintenant

Nous marchons d’un pas décidé et rapide au milieu de ce dédale de pierre, à un moment, il faut choisir, gauche, droit, droit ou gauche. J’essaye de me souvenirs des enseignements des grands maîtres architectes sur cette construction. Sans un mot, je pose ma main droite sur le mur, et la laisse en contact, c’est mon repère et mon guide.

Soudain, je stoppe net, une aura obscur se fait sentir, un ennemi, et sans sommation, je me retrouve attaquer par Thanatos le dieu de la mort. Surprise, je n’ai pas le temps de me défendre, mais la proximité de l’entité me permet de contre attaquer directement.
Je le griffe au visage jusqu’au sang, me permettant de récupère un peu de liquide vermeil (2). Je bascule en arrière, non sans porter un coup de pied sous le menton dans le mouvement de bascule (1). Enfin bien que je sois hors de portée, un magnifique fouet tressé de cuir blanc apparait dans mes mains. L’arme le touche à des endroits bien précis, là où l’armure ne le recouvre pas. (3).

Enfin d’un claquement de doigt, je lance mon incantation. Contrôlant le sang de la divinité l’espace d’un instant, celui-ci s’inflige des coups et se blesse lui-même. Son cosmos se retourne contre lui

Master of Puppet



Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 204


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Sous la protection du Pendu    Jeu 11 Oct 2018 - 23:28

Siléa fronça les sourcils à la mention des manigances de Zeus. Néanmoins elle ne pouvait interroger la fille de l'Unique comme s'il ne s'agissait que d'une vulgaire humaine. Si, dans sa bienveillance, elle ne daignait pas donner plus d'informations, c'est que celles-ci n'étaient pas nécessaires à la bonne obéissance des berserkers. Ainsi, le héraut continua à avancer, attentive au moindre détail.
En ressentant ce cosmos imposant elle s'arrêta net, comme après avoir percuté un mur. Bientôt elle put distinguer Thanatos, cette ombre malsaine qui se faisait passer pour un dieu. Aussitôt, le sang de Siléa ne fit qu'un tour et, aussitôt, elle se prépara à frapper.

Cependant l'acte hérétique de ce blasphème ambulant la gela sur place. Thanatos avait osé levé la main sur la fille sacrée d'Arès.
Aussitôt, Siléa se dressa, menaçante et, telle le dragon dont elle descendait, elle déploya les ailes de sa cuirasse, cherchant à marquer son terrain.

"Comment oses-tu, manant ?"

Et, sans dire un mot de plus, elle s'envola après avoir frappé le sol de son pied. Là où elle se trouvait auparavant, un léger cratère s'ouvrait. Faisant apparaître aussitôt une épée de glace dans chacune de ses mains, elle s'en servit pour frapper sans retenue Thanatos, prenant garde cependant à ne pas blesser la déesse.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sous la protection du Pendu    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sous la protection du Pendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Soeur Sourire
» «Deux pays, une île sous la protection environnementale»
» Sous la protection de Pantalon, Scaramouche et... [PV Maddy] TERMINE
» Sous la protection de Neptune
» protection d'hivernage essais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Le Labyrinthe-