Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Jeu 27 Sep 2018 - 0:11

Attention, Ashram est encore gardien d’Epsilon à cette époque et il est accompagné de Nox, son compagnon loup.

A des semaines de ce que nous vivons aujourd’hui, à quelques battements de cils de la venue des 3 spectres sur le sol Asgardien, j’étais revenu d’un périple lointain. L’Irlande ou quelque chose comme ça… A moins qu’il ne s’agisse des lointaines étendues de sables de Mésopotamie ? La guerre, encore la guerre, toujours cette guerre lointaine, diffuse, et pour laquelle il faut toujours se préparer. Si elle n’était pas encore à nos portes, j’avais imaginé qu’un jour des adversaires envieux seraient venus en découdre.

J’étais donc revenu à Asgard avec Nox, mon compagnon, non sans oublier de m’arrêter sur mon domaine. Rien n’avait vraiment changé ici ; la cascade, la glace et la végétation tout autour, la grotte et les bois environnants, je profitais d’un retour bien mérité et ressourçant ; une halte qui s’éternisait en dépit de mes responsabilités. Pour une fois, j’avais peu de choses à dire à ma hiérarchie et les errances qui avaient été les miennes auraient été difficiles à justifier. En même temps, j’avais tout laissé ici avec la promesse de revenir.

Ainsi mes pas foulent le sol du domaine sans que je ne fasse attention vraiment où ils me mènent et il faut l’intervention de Nox à mes côtés pour que je reprenne mes esprits. Enlevant mon casque, je me dirige vers la cascade pour me rafraichir et me désaltérer. Personne n’est venu ici depuis des semaines et le printemps s’attarde trop pour faire verdir et donner des couleurs au domaine comme il se doit.

- C’est bien ma chance…


L’hiver est notre lot mais j’ai toujours eu une préférence pour le printemps. Faut-il y voir là la marque de la Terre qui est mienne ? Sans me détourner de la cascade, je pose en silence ma main sur le sol pour commencer à faire pulser mon cosmos, lentement, jusqu’à ce qu’il se diffuse tout autour de moi ; jusqu’à ce que la nature elle-même se réveille lentement mais surement.

Et alors que la neige et la glace se mettent à fondre, elles permettent de révéler quelques fleurs sur le point d’éclore de-ci, de-là, se frayant un passage jusqu’à la lumière. Il était temps de leur montrer la voie.
Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Jeu 27 Sep 2018 - 17:50

C'était durant mes années d'entrainement, juste un peu avant d'avoir mon armure de Zeta. Je courais après un lièvre qui m'avait échappé. Mon frère léopard, Frisson, m'accompagnait dans cette folle poursuite. La proie éloigna nos pas de notre territoire et on se rapprocha de la cascade sacré d'Epsilon. Frisson grogna légèrement et leva les oreilles, attentif. Je remarquais un étranger de loin, je pensais pourtant qu'Epsilon était abandonné. Je marcha en silence et me cacha dans les arbres. Agile comme un écureuil, j'observais en contrebas l'étranger qui faisait sortir les plantes de leur torpeur hivernal. Je me demandais bien comment arrivait -t-il à stimuler les plantes. Je sentis la force de son cosmos et je compris rapidement que j'avais sûrement un guerrier d'Odin près de moi. Je l'observait durant un moment, jusqu'à ce que son loup se mette à grogner vers moi. Zut, il avait flairé mon odeur à cause du vent qui venait de tourner.

L'homme se releva et se tourna vers les arbres. Mais il ne me vit pas toute suite. Je me mordis les lèvres et attendit un moment. Mais son loup grogna de nouveau vers moi , alors je décida de me montrer. Je descendis de l'arbre et fit face à l'homme et à son loup. Ses yeux se posèrent sur moi et je rougie malgré moi. J'étais aussi embarrassé que fasciné par cet étranger et je pris la parole :

Je suis loin de mon territoire, étranger. Je pourchassais un lièvre et la course m'a conduite ici. Vous pouvez me sonder si vous le désirez, mais je vous assure que je dis vrai. Au fait, je me nomme Amalthia et je tente d'obtenir une armure d'Odin.

Je tourna mes yeux sur les plantes qui avaient poussée près de la cascade :

C'est un peu tôt pour ces fleurs? Vous avez fait comment?

J'étais anxieuse et j'espérais qu'il me répondrait gentiment et qu'il comprendrait que ma venue sur son territoire n'était pas intentionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Ven 28 Sep 2018 - 20:00

Nox a repéré quelqu’un. Je ne sais pas comment on a pu s’introduire sur mon domaine sans que je ne ressente la moindre énergie ou trace mais il est fort, très fort. Je me redresse alors qu’elle, c’est une femme, s’avance vers moi de quelques pas. Je regarde en coin, silencieusement alors que je la vois rougir. Mince, et en plus j’arrive à l’impressionner de cette façon ? Ce n’est pas une ennemi en tout cas. Sa présence en toute discrétion lui aurait donné un avantage des plus importants, une attaque surprise aurait été meurtrière au plus haut point.

Debout, elle pourra voir que je porte une armure aux reflets bleutés et au saphir d’un rouge étincelant. Cette carapace est loin d’être ordinaire, tout le monde pourrait le reconnaitre sans le moindre effort ; et mon regard s’avance alors vers elle sans que je ne bouge. Il se fait plus insistant, essayant de détailler son visage, son attitude, sa silhouette pendant qu’elle brise le silence et échange quelques mots avec moi.

- Amalthia dis-tu ?

Je ne l’avais jamais vu, nulle part. Ni au village, ni ailleurs. Elle semblait surprise, comme prise dans le sac comme une enfant qui se dénonce après qu’on l’ait prise sur le fait. Et lire dans ses pensées par-dessus le marché ? C’était hors de mes pouvoirs, et même, ça ne me paraissait pas adéquat pour la situation.

- Lire dans les pensées est un don fort rare… Et pas très convenable d’ailleurs ; alors je vais te croire sur parole. Et je m’appelle Ashram.

Deux choses de plus sur la singularité et l’étrangeté de cette rencontre ; à ses dires, elle recherche une armure d’Odin… et en prime on ressent une certaine forme d’initiation dans les termes qu’elle emploie. Pas surpris mais intrigué encore plus, je cherche, fuyant, à me dérober à ses paroles.

- Et pour trouver une armure d’Odin, tu penses être sur la bonne voie en cherchant ici ?

Rien de plus qu’une question, ce n’était pas là un jugement. Et sa réponse pouvait être intéressante si elle comprenait où je voulais en venir en la posant.

- En tout cas, ce n’est pas souvent que quiconque peut traverser les domaines des gardiens sans se faire repérer ou ressentir. Tu as quelque chose d’inhabituel pour parvenir à te dérober de la sorte. Tu en es consciente ?


Nox était resté près de moi tranquillement venant chercher quelque refuge ou conseil. Ce qu’elle ne savait pas, c’est que nous étions en train de parler par la pensée, chose courante entre un Guerrier et son compagnon lié. Peut-être pouvait-elle se douter un peu de la complicité qui était entre nous en se basant sur nos échanges de regards. Imaginer que nous étions capables de converser du genre ‘’sujet-verbe-complément’’ c’était autre chose. Mais elle semblait intriguée par autre chose qu’elle venait de voir. Mon parterre de fleurs était là, renaissant avant les premières lueurs du printemps, et elle semblait perplexe.

- Les fleurs… il faut savoir leur parler… tout comme à la Terre. Et toi ? Tu parlais d’Odin il y a quelques secondes non ?

Je n’avais plus rien à dire.



Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Dim 30 Sep 2018 - 1:12

Je me détendis un peu à ses paroles, Ashram ce n'était pas courant comme nom. Mais je ne pus réprimer un rire amusé quand il parla que je cherchais une armure là :

Je sais bien qu'il n'y a pas d'armure d'Odin par ici et je crois que c'est vous qui l'avez sur le dos. Hum, je croyais que tous les saphirs d'Odin étaient bleus? Sa ressemble plutôt à un rubis votre pierre. Pour en revenir à une armure d'Odin, j'en n'es déjà trouvé une il y a presque 3 ans. Mais je dois m'entraîner durement pour la mériter.

Bon, en parlant avec autant de franchise il serait certain que je ne lui cache rien. De plus, il était évident en ce moment que j'étais sur son territoire et que j'avais intérêt à faire gaffe à mes paroles. :

Il est vraiment très beau votre loup. C'est quoi son nom? Si je ne suis pas trop indiscrète. Moi aussi j'ai un compagnon qui m'accompagne partout.

Je me retourna légèrement et siffla vers les arbres. Mon ami léopard, Frisson sortis du buisson où il s'était caché pour me surveiller. La bête magnifique arriva près de moi et je repris vers Ashram :

Voici mon frère, Frisson. Il m'accompagne toujours et quand ce n'est pas lui c'est Obscur son frère qui me suit. J'espère que vous aimez aussi les léopards? D'après la Walkyrie qui me protège, ils seraient depuis encore plus longtemps que les loups sur les terres d'Asgard. Mais on ne les voit que très rarement, parce qu'ils préfèrent se tenir loin des hommes, en qui ils n'ont pas confiance la plupart du temps.

Je reporta de nouveau mon attention sur les fleurs :

Sérieusement…vous me dites d'écouter la Terre, de parler aux fleurs. Mais comment? J'ai de bons rapports avec la Terre, vu que j'ai déjà vécu dans une tanière. C'est une longue et une triste histoire. Je vous en parlerai peut-être un jour. Mais pour les fleurs...vous pourriez m'en dire un peu plus, s'il vous plait?

Je fixa Ashram avec une véritable curiosité dans le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Lun 1 Oct 2018 - 20:01

Très curieuse en effet, elle observait la situation, les lieux, et chacun des gestes que je pouvais faire. Je pense qu’elle ne se remettait pas de l’apparition des fleurs. Elles venaient d’ailleurs de terminer leur ascension. Et alors que je finissais de les regarder, elle en profita pour me demander au sujet de mon ami et fit venir également son compagnon sur le seuil de la cascade de glace.

- Il s’appelle Nox. Ca lui arrive de parler mais c’est rare. Seulement s’il en a envie…

Mon regard se porta immédiatement vers lui qui me rendit la pareille. Non, il n’avait pas envie de rompre le silence. Mon regard se dirigea donc vers son léopard. Frisson ? Bienveillant, je l’observe, attentif aux détails de son pelage, son regard. Il a une démarche souple et légèrement chaloupée. Silencieux comme sa maitresse…

- j’apprécie tous les animaux qui sont issus de Gaïa, de Midgard, si tu préfères. D’ailleurs, c’est étrange comme tu as la faculté de partager le même don que ton compagnon. Tu es silencieuse comme lui.

Je regarde tout autour de moi rapidement et tout en pointant du doigt dans diverses directions je continue de plus belle quelques constatations à son encontre.

- Ici, ici, là-bas… il n’y a pas énormément d’endroits par lesquels tu pouvais arriver. Et pourtant, tu as pu le faire et sans aucun bruit.

Insister une nouvelle fois sur ce qui la démarquait à mes yeux, en plus d’avoir un charme assez redoutable, était une manière d’en arriver à ce qui m’intriguait le plus.

- Et tu recherches une armure… tout comme tu as parlé d’une Valkyrie. Tu arpentes un chemin que je connais bien. Et en prime, curieuse, pas vraiment peureuse… Tu penses être sur la bonne voie en venant ici ?

Je reposais la question que j’avais posé quelques instants plus tôt, espérant avoir une réponse mais ça ne me dissuada pas de rajouter quelques mots.

- Finalement, nous cherchons tous quelque chose. L’important c’est surtout de savoir ce que l’on souhaite le plus. Et les fleurs ont un langage, comme toutes choses. Il suffit de les écouter, de savoir-faire silence. Il faut du temps et beaucoup de patience pour ça.

Je n’avais plus rien à dire.


Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Mer 3 Oct 2018 - 1:08

Je levai vers lui un regard des plus surpris. Je venais presque de lui dire que j'avais sûrement trouvé une armure sacré dans un endroit caché. Mais je ne pouvais pas lui dire où elle se situait :

Je suis venu ici par accident, je l'ai déjà dit. Un lièvre est une bonne proie et ça faisait 3 jours que je n'avais pas mangé de viande. Les gens chez qui je vis parfois depuis quelques années sont très pauvres et ils n'ont pas souvent le luxe d'avoir de la viande.

J'espérais qu'il comprendrait que ma vie était loin d'être facile. Que j'avais appris à devenir silencieuse par nécessité. Mais que mes compagnons à fourrures m'aidait souvent à la chasse et à survivre. :

La vie est une lutte constante, guerrier des loups. Vous semblez surpris par mes capacités à passer inaperçu. Pourtant, ce n'est pas si dur quand on s'applique et qu'on ne fait aucun bruit. Je peux me fondre dans le paysage si je le souhaite et si je le voulais, je pourrai presque disparaitre sous vos yeux.

Je lui fis un léger sourire de défi et approcha des fleurs. J'espérais secrètement qu'il me laisserait faire. :

Si mes facultés à passer inaperçu vous intrigues autant, je pourrai toujours vous révelez certain astuce pratique.

Je me tournai de nouveau vers lui en lui faisant mon plus beau sourire. À l'instar de mes léopards, je dégageai une sorte de magnétisme léger. Mais j'avais aucun contrôle là-dessus. :

Vous me dites que même les fleurs ont un langage? Mais comment? Et pourriez- vous me faire une autre démonstration? Je sais que je vous intrigue, je trouve ça amusant. Mais vous pouvez me faire confiance, je ne mord pas. Pour en revenir sur une armure divine, j'en n'ai trouvé une. Mais je ne peux pas vous dire où même si je le voulais.

J'espérais que la discussion entre nous serait bénéfique :

Je veux sincèrement en apprendre plus sur les plantes, les fleurs et la Terre.

Je lui souris un moment, j'espérais qu'il serait d'accord
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Jeu 11 Oct 2018 - 13:04

La discussion ? Elle était étrange. Elle répondait à mes questions, et effectivement même si elle ne cachait rien, elle semblait s’impatienter. Disparaitre sous mes yeux ? A volonté ? Comme ça ? Je ne connaissais personne capable d’une telle prouesse, encore moins que sa capacité à approcher silencieusement. Son air de défiance à mon égard m’aura laissé de marbre ; je ne suis pas de ceux qui sont impressionnés par les mots. Je préfère les actes aux paroles.

- Il y a une place à Asgard pour ceux qui ont des capacités extraordinaires, touchés par Odin, Freya ou d’autres… Qui sait si une Valkyrie ne veille pas sur toi finalement. Cultive tes dons comme s’ils étaient un atout face au Ragnarok.


J’avais l’impression que quoi qu’il puisse se passer dans cette entrevue, je serai amené à la revoir plus tard dans d’autres circonstances. Un certain toupet d’ailleurs d’avancer de la sorte en territoire conquis, sur mon domaine, et là, de rajouter que s’il me plait, elle m’apprendrait quelques astuces pour… être moins visible. Et me cacher plus aisément dans les fougères ? Les congères ?

- Le loup est avant tout chasseur, il sait jouer avec les lieux mais ne disparait pas pour autant. Toi, tu seras une prédatrice sans doute plus portée sur… le silence. Surgissant pour porter un coup unique là ou pour ma part, je préfère me battre.

C’était une manière polie de refuser sa proposition. Je ne me voyais pas en prédateur de ce genre, non pas que j’en sois incapable mais il est difficile d’aller contre sa nature. Et je suis bien trop souvent en première ligne.

- Par contre, moi je mords.

Simple manière de lui dire avec humour que je suis loin d’être conventionnel.

- Je plaisante.

Passant d’un état à l’autre, je chasse ma dernière phrase avec un sourire en coin avant de reprendre un ton un peu plus sérieux.

- Tu sais manipuler… ce qui est autour de toi… ? Et en toi ?

Je ne m’attendais pas à ce qu’elle manipule les éthers et les éléments, je n’avais pas ressenti de Cosmos prégnant chez elle. Non pas que j’ai pu imaginer une seconde qu’elle n’en était pas capable, c’est juste l’absence totale de résonnance qui ne me permettait pas de dire si elle serait capable de quoi que ce soit. Peut-être qu’elle était capable de guérison, de talents comme peuvent avoir certains mortels. Mais je n’en savais pas plus et a y réfléchir, cette absence de trace cosmique était sans doute due en partie à sa capacité à se fondre dans le paysage.

Ma main se rapproche doucement du sol jusqu’à ce qu’elle puisse presque le toucher. Mon Cosmos vient alors se teinter d’une très très légère lueur verdâtre jusqu’à nimber très faiblement les abords immédiats du sol d’une lueur diffuse. Quelques instants plus tard et sans crier gare, le sol semble agité de palpitations subtiles et silencieuses jusqu’à ce qu’une, deux, puis trois germes viennent à s’en extraire.

- La Terre. Elle est tout autour de nous… Ce que tu donnes ici, tu le prends ailleurs, ou en toi. Comme pour des vases communicants. Rien ne vient du néant.

Comment savoir après tout si elle n’allait pas… Il faut quelques heures pour arriver ressentir ce dont il est question… des années pour le maitriser. Un cours particulier ? J’avais tout un tas d’exercices à proposer, elle n’allait pas être déçue du voyage.

Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Ven 12 Oct 2018 - 17:48

Pendant un cour moment je remarquai son regard un peu sévère, qui s'adoucit presque aussi vite. J'avalais ma salive et m'excusa :

J'espère ne pas avoir manqué de tact. Pardonne moi si parfois je te manque de respect, ce n'est pas intentionnel. Je vis parmi les bêtes depuis un bon moment, alors parfois j'oublie les manières.

Il avait décliner mon offre de lui montrer l'art du camouflage. Hum, il connaissait peut-être un peu cette technique, même s'il était surpris par mes capacités a passé inaperçu. J'esquissa un sourire à la mention que les loups étaient des chasseurs, bien sûr que je le savais.

Ensuite, il parla de l'énergie qu'on n'a en soit ou autour de sois. Hum, son talent avec les plantes était tout simplement fascinant. :

Oui, j'ai une sorte d'énergie en moi, mon ami. Mais je dois toujours garder le contrôle et éviter de la relâcher trop facilement. Sinon c'est la catastrophe. J'aimerai bien m'en servir pour faire pousser des plantes, plutôt que de tout geler.

Il fallait que je lui montre ce dont je parlais et que je voulais vraiment qu'il m'aide à la canaliser :

Je suis vraiment contente d'être venu jusqu'ici , même si c'est par accident. J'ai besoin surtout qu'on m'aide à contrôler cette énergie terrifiante. Oui, je veux servir Asgard et me battre pour notre peuple. Je veux te montrer quelque chose.

Je ramassai une cocotte de pin qui traînait à mes pieds. Je fis légèrement vibrer mon énergie et la cocotte se glaça entièrement. Je levai un regard inquiet vers Ashram :

Tu vois ce que je veux dire. J'ai appris toute seule, personne ne m'a entrainé. Mais je veux ajouter des choses à mes capacités. Je veux être digne de me battre pour Asgard. Aide -moi et je te serai éternellement reconnaissante, mon ami.

Je lui jetai un regard implorant. J'étais prête à tout pour m'améliorer.
J'attendais sa réponse, le cœur remplit d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Mar 16 Oct 2018 - 12:42

Je l’observais sans trop parler. Elle semblait avoir ce petit quelque chose que les mortels n’ont pas. Persuadé depuis un moment, certes, j’attendais qu’elle me montre l’étendue de ses dons. Et c’est ce qu’elle fit en prenant une pomme de pin qu’elle givra sans trop forcer. Un simple sourire en guise de réponse, je regarde la pomme de pin tomber au sol.

- Pauvre d’elle. Facile pour toi, certes. Mais tu penses bien à quelque chose pour arriver à un tel résultat non ?

La concentration était indispensable pour manipuler les éthers. Et elle était également d’une facilité déconcertante au bout d’un moment de telle sorte qu’on ne prêtait plus trop attention à nos méthodes pour les choses simples.

- Et pour le reste ? Tu saurais refaire ce que je viens de te montrer ? Tu voudrais apprendre, alors il ne te reste plus qu’a essayer…

J’approche ma main du sol, de la pomme de pin, pour la prendre dans ma main. Sans sourciller un instant, je recommence la même manipulation. Lentement, une lueur verte bienfaitrice diffuse son aura dans le creux de ma main. Canalisée, contrôlée, cette énergie vient s’en prendre à la couche de glace recouvrant la pomme de pin pour la faire disparaitre progressivement. Rien de plus à en dire, Il ne suffit pas d’user de son pouvoir ; il faut aussi veiller à ne pas le rendre destructeur.

- Il faut beaucoup d’entrainement pour arriver à de bons résultats mais là, tu ne pars pas de zéro. Allons, essaye une fois pour voir, givre à nouveau une pomme de pin, je te guiderai ; autant que je le peux.

Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Lun 22 Oct 2018 - 1:15

Je l'observais en silence, tandis qu'il semblait vraiment vouloir m'aider et me donner des consignes. Excellent, finalement j'étais bien tombé en arrivant près de cette cascade. Il me tandis la cocotte qu'il avait dégeler avec facilité. :

Je ne pense à rien de particulier, ça me vient aisément. Je me concentre sur une chose et quand l'énergie enveloppe mes mains, je suis capable de glacer facilement.

Je lui souris et me concentra de nouveau sur la cocotte, qui gela de nouveau rapidement. Hum, il voulait que je la dégèle aussi? Comment? Je vais essayer…mais je n'étais pas certaine de moi :

Je vais faire de mon mieux, mais je ne garantit pas le résultat. J'ai toujours usé de mon pouvoir pour geler les choses. Les glaces d'Asgard ont toujours été ma force. J'ai tellement eu mal quand on m'a trahi que j'ai déjà souhaité que tout le royaume d'Asgard soit enfermer dans les glaces pour toujours. J'espère qu'après cet aveu, tu n'auras pas une mauvaise opinion de moi. Je ne suis pas une mauvaise personne, j'ai juste pas eu de chance.

Je tournai les yeux vers mon léopard pour trouver du courage et garder mon calme. Le souvenir de mes parents adoptifs qui avaient tenté de me tuer pour un sacrifice me revint en mémoire. Des larmes perlèrent dans mes yeux et tombèrent sur le sol. Je me secoua vivement la tête :

Je suis désolé pour ce moment d'égarement, je vais me concentrer maintenant, je te le promet.

J'observais la cocotte et tenta de faire fondre la glace, mais il se produisit l'effet inverse. :

Bon, tu vois c'est une boule de neige maintenant. Hum, à quoi dois-je pensée pour avoir l'effet inverse.

Je lui fis un sourire forcé, je me sentais un peu bête en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Sam 27 Oct 2018 - 15:55

Tiens, elle aussi a été ballotée contre vents et marrées dans son enfance ? Certes, des ennuis liés à notre temps et puisqu’elle évoque sans trop en dire ce qu’elle a pu endurer, je ne peux que me permettre de détourner la conversation ;

- Tu sais,  le Wyrd, c’est aussi nous qui en sommes les responsables. Chacun tisse ses liens, ses échecs, ses réussites… Tout ce qui nous arrive est aussi le fruit de nos moments et ils définissent ce que nous serons. Si tu n’avais pas ressenti ce sentiment de trahison, tu n’en serais pas au même point que maintenant, tu serais peut-être toute autre.

Je laisse quelques instants filer pour lui laisser le temps de peser ces mots avant de reprendre.

- Wyrd, très chère. Et tu ne serais peut-être même pas là si ça se trouve. Dans un lieu plus ou moins enviable, qui sait.

Un sourire charmeur vient tinter mes paroles. Ce n’est pas le meilleur endroit, ici à Epsilon, mais ce n’est pas le pire non plus. En tout cas pour apprendre, c’est parfait. Et je la regarde donc user de ses talents pour reproduire à l’identique ce que je viens de lui montrer mais hélas, avec un peu plus de difficulté que prévu. Forcément, elle n’est peut-être pas tout à fait prête et si ça se trouve je l’impressionne pour x ou y raisons ; 

Elle s’excuse alors pour son moment d’égarement, elle pense qu’elle en a trop dit mais je ne réagis pas directement. Quelques secondes passent pendant lesquelles je me concentre légèrement et vient lui chercher la paume de ma main, posant la mienne dessus, pour lui faire ressentir quelque chose, cette vibration qui peut émaner lorsque j’utilise les forces de la Terre.

- Tu devrais penser à quelque chose de doux, de frais… comme les profondeurs d’un sous-bois, comme… comme un lit de mousse et de feuilles mortes entremêlées… Un souvenir ?

Pour commencer, un souvenir pourrait faire l’affaire, à condition qu’elle se concentre.

- Ferme les yeux avant tout. Ne laisse rien te distraire.

Et de la voir me regarder avec un sourire forcé m’obligea à insister une fois encore.

- Rien ne doit te distraire… Tes pensées vont et doivent aller chercher quelque chose de réconfortant, de précieux. Il faut commencer lentement si tu veux apprendre par toi-même ensuite…

Mes pensées se formalisent pendant qu’elle cherche sans doute à se concentrer et elle pourra ressentir une accélération, une augmentation de mon aura de Terre emplissant progressivement le cercle dans lequel nous nous trouvions… pour au terme de quelques instants, manquer d’englober la clairière. Mais estimant la démonstration suffisante, je stoppais mes efforts pour pouvoir ressentir les siens.

- Et là encore, je me suis retenu… mais c’est ce qu’il m’arrive régulièrement lorsque je me souviens d’Yggdrasil.

J’attendais à présent de ressentir, silencieux et imperturbable. Je n’avais plus rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Ven 2 Nov 2018 - 0:00

Il tentait vraiment de me réconforter et durant un moment je me sentit plus détendu et plus calme. Mes doigts se relâchèrent et ma respiration se fit plus lente. Je retrouvais enfin le calme et la gentillesse qui me faisait cruellement défaut depuis longtemps. Un doux souvenir, la douce fourrure de Frisson ou de son frère. La caresse d'une brise près d'une rivière poissonneuse. Les arbres fruitiers en fleurs, après un hiver tenace. Je me concentrai surtout sur la douceur des rayons chauds du soleil , quand il réchauffe notre région isolée par les glaces. J'ouvris la paume de ma main droite et laisse échapper la chaleur accumulée en moi depuis longtemps. Il avait raison, je devais me concentrer très fort, mais il ignorait à qui il avait à faire. Personne était plus têtue que moi dans tout Asgard et j'allais lui montrer à ce charmant étranger ce que je pouvais faire. Je fis un léger sourire fier de moi quand je vis la neige fondre sur les rochers autour de la cascade. :

C'est un début, c'est plus encourageant que tout à l'heure.

Je fis un rire amusé et il pourrait se vanter de ça. Il était le premier qui arrivait à me faire rire depuis des années. Je lui souris de nouveau et rajouta :

Tu en n'as de la chance de maitriser un élément aussi puissant que la Terre. Moi, c'est la glace mon point fort et je me défend aussi avec la lumière. Je me demande si tu as déjà essayé ça. Devenir aussi lumineux qu'une étoile.

Je remarquais avec un sourire satisfait que les petites roches autour de la cascade n'avaient plus de neige du tout.

Un doux souvenir, c'est plutôt dur pour moi. Mais tes encouragement me réchauffe le cœur comme une brise du printemps.

Je lui souris de nouveau, j'espérais qu'il serait fier de moi. C'était un beau progrès, comparer au commencement.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Mer 7 Nov 2018 - 12:53


Parfois, il suffit d’une petite étincelle pour provoquer les choses. Un élan de curiosité, une volonté d’explorer, d’en savoir plus et tout peut démarrer ainsi. Là, c’était clairement le cas. Désireuse de savoir plus à propos d’éléments qu’elle ne comprenait pas, la guerrière avait transformé sa visite hasardeuse et fortuite en moment d’apprentissage. Elle avait cherché à concrétiser la rencontre en favorisant son savoir ; ce n’était pas rien là ou d’autres se seraient contentés de discuter simplement.

Et pendant ce temps, usant de force et utilisant mes conseils comme base, je l’observe qui se concentre, probablement en train de faire appel à un souvenir comme j’ai pu le lui suggérer. Et la glace non loin, tout autour de la cascade commence alors à fondre. Désordonnée, sa pratique devra être améliorée, travaillée, comme tout artisan qui se découvre un talent pour telle ou telle chose. Là, c’est certes grossier mais ce rien de comparable avec son début. Au départ, fixer son talent sur de petits éléments est difficile. Se concentrer est plus évident sur des ensembles. Et ce fut le cas ici. Est-ce qu’elle a réellement songé à toucher la cascade ou bien…. ?

Elle semble contente du résultat en tout cas et souriante, m’invite à constater ; ce que je ne tarde pas à faire en lui répondant par un sourire également.

- tu sais, je n’ai pas vu le jour sous les astres lumineux qui sont là, au-dessus de nos têtes ; je ne maitrise pas la lumière et je ne pense pas qu’il soit possible un jour pour moi d’en apprendre les secrets.

Parce qu’elle avait évoqué la chance que j’avais de connaitre la terre et ses mystères, elle avait été interrogative à mon égard sur la lumière et son pouvoir. Je pouvais lui dire simplement que non mais il me semblait important d’évoquer autre chose, quelque chose qui ne relevait pas de la chance mais d’une condition.

- Et je ne pense pas qu’il s’agisse de chance ? En fait, rien n’est puissant ou faible. Tout dépend de ce que tu veux faire avec et de qui tu affrontes. La Terre m’a été si proche pendant des années que j’ai naturellement été lié à elle. Pour le reste, ce sont les ombres qui animent mon être. Je ne suis pas de Midgard mais je Jottunheim.

Inutile d’en dire plus. La nature même des mondes reliés à Yggdrasil était si différente d’un lieu à un autre qu’il était facile d’imaginer le rapport entre les éléments et ceux qui étaient originaires d’un autre lieu où d’un autre temps.

- Certains ne connaissent pas la lumière jusqu’à ce qu’elle les aveugle.


C’était en guise de conclusion une manière de clore le débat de mes origines, une ponctuation finale aux seules révélations sur mon être qu’elle aurait aujourd’hui. Pour le reste, elle méritait quelques mots liés à sa rapide maitrise de la situation… avant que je ne lui propose d’autre

- Des encouragements, nous en avons tous besoin d’une manière ou d’une autre et tu as mis en application ce que je t’avais suggéré avec assez de facilié ; pour le reste, même si tu as compris le principe, il va falloir améliorer tout ça, être plus précise, et rester concentré, même lorsqu’un guerrier mystérieux pose ta main sur la sienne. Tiens… essaye de faire quelque chose de ça…


Saisissant alors une simple graine de roncier arctique, je lui tendais sans préavis afin de voir ce qu’elle allait pouvoir en faire. Qui sait si nous allions manger des mures nordiques….

Je n’avais plus rien à dire.

Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Sam 10 Nov 2018 - 18:38

Il me parla un peu du fait qu'il ne pensait pas que sa maitrise de la terre venait de la chance. J'en n'étais pas aussi certaine que lui, son lien avec la terre. Moi aussi j'étais très lié avec cet élément, vu que je dormais dans une tanière la moitié du temps. :

Je te crois pour ton lien avec la terre et c'est pour ça que je suis ravie que tu me montre des trucs. Parce que, moi aussi je suis très lié à cet élément. Je dors dans une tanière ou dans une grotte la plupart du temps.

Il me tandit des graines de ronciers sauvage, qu'avait t'il en tête? Je tournai la tête vers le ciel et remarqua que le soleil commençait à descendre. Voilà, il devait commencer à avoir faim :

Oh, il commence à être tard. Dois-je partir où est-ce que je peux encore rester un moment. Si je peux rester, je demanderai à Frisson de nous rapporter quelque chose pour le repas du soir. Il n'a pas son pareil pour la chasse et à ce moment de la journée, c'est excellent pour les lagopèdes des neiges. Il y en n'a toujours beaucoup en fin de journée autour de la cascade.


J'observai son regard et je devais lui avouer un secret, je n'avais pas le choix :

Je dois t'avouer un truc, mon ami. Il m'arrive parfois de venir dans cette région pour la chasse. Mais seulement au printemps, lors des premières chaleurs. Mais comme je t'ai dis plus tôt, c'est la première fois que je te voie, tu étais en voyage?

Je reportai mon attention sur les grains de ronciers :

Je vais faire de mon mieux, mais que veux-tu que je fasse avec ça. Faire apparaitre des fleurs?

Je pus réprimer un rire, il me prenait pour une magicienne :

Je suis désolé de cet égarement. Faire fondre un peu de neige sur les rochers, c'est une chose. Mais je ne suis pas une magicienne.

Je lançai un regard vers mon léopard qui approcha en silence :

Alors, pendant que je tente de faire quelque chose avec ces graines. Veux-tu que mon ami aille chercher le repas?

Je lui fis mon plus beau sourire avec une pointe de charme dans le regard. Ça serait chouette s'il acceptait, je n'avais pas envie de manger encore seul pour ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Lun 12 Nov 2018 - 14:31

Etrange rencontre, les choses étaient sur le point de toucher à leur fin, il ne manquait plus qu’elle arrive à faire quelque chose avec les graines que je venais de lui montrer ; cependant, elle semblait désireuse de continuer l’entrevue avec des questions et sans doute des choses à raconter. Je ne venais que d’arriver que déjà j’étais en quête de repartir pour œuvrer, au Palais en fait. Manger ici ? A la cascade ?

Et puis devant mon silence attentif elle en profite pour me dire qu’elle n’a jamais pu me voir ici avant. A bien y réfléchir, elle a raison. Je rentre juste des iles au large de l’Irlande… a moins que ce ne soit autre part ? C’est là que nous avons mis à mal et abattu la fille de Poséidon suite à la folie qui s’est emparé d’elle. On ne pouvait pas risquer de voir le monde recouvert sous les eaux alors il a fallu l’abattre. Mais le Palais a besoin de mon témoignage et d’une autre coté, je ne peux pas la renvoyer comme ça d’un revers de main.

- Je suis souvent en voyage. Un loup voyage souvent seul. Je préfère l’action à la politique même si mes actes ne sont pas toujours liés au combat ou à la guerre. Et je ne suis pas souvent ici, c’est sans doute la raison pour laquelle tu ne m’as jamais vu ici.


Elle semblait interpelée par les graines que je venais de lui donner. Mince, il fallait que je sois un peu plus explicite.

- Quoi en faire ? et bien disons que le jour où tu feras pousser ces graines et qu’elles produiront des fruits, tu seras prête.

Elle ne comprenait pas, elle pensait que la différence entre cet exercice et l’autre était important alors que pas du tout. La leçon était loin d’être finie mais le reste, ce serait à elle de le tester et de l’expérimenter.

- Ce n’est pas différent. Dans le premier cas tu as usé de ton cosmos comme tu pouvais le ressentir… et là dans le second cas il te faudrait être plus précis, ce qui impliquerait une plus grande concentration et maitrise. La Terre, tu dois la ressentir.


Elle relança le débat sur la possibilité de manger ici ou pas, de prendre un repas… Mais il me fallait vraiment aller au Palais informer la prêtresse. J’avais une idée en tête toutefois.

- Tu n’es pas une magicienne, mais tu pourrais le devenir ; tiens, regarde, un tour de passe-passe. Je te propose d’aller avec moi au Palais. Là-haut nous pourrons manger convenablement, je pourrais y faire mon rapport… et qui sait si tu ne trouveras pas quelqu’un pour t’aider à trouver ton armure….

Je laissais planer le silence l’espace de quelques instants pour la laisser réfléchir avant de reprendre aussi sec.

- Tu en penses quoi ?

Je n’avais plus rien à dire.

Revenir en haut Aller en bas
Amalthia
Guerrier Divin de Zeta Prime
Guerrier Divin de Zeta Prime
avatar
Messages : 264


Caractéristiques
Vie Vie:
135/180  (135/180)
Cosmos Cosmos:
80/180  (80/180)
Armure Armure:
390/420  (390/420)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Lun 19 Nov 2018 - 1:26

Je le regardais à la fois étonner et légèrement déçu. Alors, il était attendu au palais, il aurait dû me le dire. Mais moi, au palais devant la grande prêtresse d'Odin. Moi, l'orpheline qui vivait avec les bêtes. Je n'étais pas certaine et je ne me sentais pas prête à être présenté devant la grande prêtresse d'Odin. Il fallait que l'armure que j'avais trouvé dans la grotte sacré me soit confié avant. J'étais obligé de décliner son offre, même si je savais que c'était avec de bonnes intentions :

Je te remercie pour cette offre des plus généreuses, mon ami. Mais je vais décliner poliment. Je ne suis pas prête à me présenter devant la prêtresse d'Odin. Je ne suis personne moi et tant et aussi longtemps que j'aurai pas eu mon armure. Je ne serai pas digne de me montrer devant elle.

Je sentais qu'il serait sûrement déçu de mon refus. Mais il n'avait pas à se tracasser pour moi, je me débrouillerai très bien, comme d'habitude. Je ferai peut-être un arrêt par le petit bourg en rentrant avec 2 lagopèdes des neiges. J'aurai ainsi aucune difficulté à avoir un bon repas chaud, soit chez le forgeron ou chez le boulanger. Ça serait pour moi beaucoup moins embarrassant que devant la prêtresse. :

Je vais continuer à m'exercer d'après tes conseils et aimerais tu que, je revienne te voir ici, près de la cascade dans quelques mois. Au début de l'été? Je pourrai ainsi te montrer mes progrès?

Je grogna un ordre vers Frisson et ce dernier partie vers l'orée de la forêt. J'avança devant Ashram et lui fit un tendre sourire :

J'ai été très heureuse de te rencontrer et je suis certaine que nos chemins se croiseront de nouveau, guerrier des loups. Juin?

Je lui fis un autre sourire remplit de sincérité et de reconnaissance. Je lui glissa un léger baiser sur la joue droite en remerciement.

Je reculai de 2 pas et attendis sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Ashram - Thor
Dieu du Tonnerre
avatar
Rôle : Ashram le Veilleur
Messages : 1299


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
525/525  (525/525)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   Lun 19 Nov 2018 - 15:04

Ouais, bon, j’avais été assez direct mais avec quelques formes. C’était important d’avoir rencontré une future guerrière, d’avoir tendu la main mais au-delà de ça, il y avait ce que je devais faire. Et il était facile de voir une once de déception dans son regard. Certes, mais c’est ainsi. Et pour ce qui est de ma proposition, elle l’aura refusé, tout simplement, ne se sentant pas prête, c’est dingue mais je pensais que si. Une armure est vraiment ce qui fera de toi une personne digne ? Quoi qu’on en dise, elle n’est qu’un instrument. On ne devient pas meilleur ou pire avec, on a construit ce qu’on était avant, on a pu

- Et bien ce ne sera que partie remise j’imagine. Loin de moi l’idée de vouloir t’imposer quoi que ce soit. Pour le reste, ce n’est pas un lieu bien sorcier et la plupart du temps… un peu vide.

C’était vrai et faux à la fois. Il suffisait de savoir où aller pour trouver du monde.

- D’ailleurs, je n’y reste que très peu au final. J’ai trop de choses à faire. Ou à penser.

Elle avait pigé en tout cas le principe de donner les bases à quelque chose et de placer ensuite beaucoup de temps pour sa réussite. Je me faisais une bonne idée de ses chances. En même temps, seul le travail permettait d’atteindre les sommets. Et à sa demande pour voir où en étaient ses progrès, je ne pouvais que répondre par l’affirmative.  

- oui, on peut essayer de se revoir pour cette période… si jamais je suis dans le coin. Tu sais, je voyage énormément. On pourrait même dire que je n’ai comme préceptes que celui du loup solitaire. Quelques dieux mais peu de maîtres. Et encore moins d’attaches.

Et c’était vrai. Je tourne les talons, amorçant un mouvement pour partir et elle évoque le fait d’avoir été heureuse de me rencontrer. Je tourne la tête en coin affichant un sourire, elle s’approche pour m’embrasser sur la joue et je la laisse faire volontiers. Même si j’y ressens une certaine gêne de sa part, elle me remercie probablement de cette manière-là même si je perçois autre chose, un sourire, un geste, bref. Inutile de lui dire quoi que ce soit au sujet de la valkyrie que je peux convoiter.

- Nos routes se croiseront encore à nouveau…. Juin dis-tu ? Je ne peux pas te promettre mais je vais essayer. Nous sommes à Asgard ici et le monde n’est pas assez grand pour que… tu n’entendes pas parler de moi dans les prochains mois.

Encore un violon pour les héros dont j’estime être fait du même bois. Encore une manière d’être mystérieux et de n’y être pour rien du tout… C’est ma nature. Je tourne alors les talons pour m’éloigner et disparaitre, et sans rajouter un mot cette fois alors que ça aurait été plutôt pas mal de le faire… comme dans les histoires qu’on aime lire et relire au coin du feu.

Mission Accomplie pour Amalthia ! Un Mj peut valider l’apprentissage ? :p
Fin du Flashback !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le chant de la Terre [FB - Amaltia - Ashram]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» tremblement de terre haiti
» Entre Ciel et Terre [pv Nuage d'Or et Nuage Enneigé]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» 7.0 earthquake hits Haiti / Puissant tremblement de terre en
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume d'Asgard ¤ Odin :: Le pays d'Asgard :: La cascade gelée d'Epsilon-