Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Maze Runners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odin
Dieu suprême d'Asgard
Dieu suprême d'Asgard
avatar
Rôle : Seigneur d'Asgard.
Messages : 115


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
366/366  (366/366)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Maze Runners   Lun 10 Sep 2018 - 17:42

Attention à la marche, alerta le vieil homme en finissant de reprendre forme au pied du faisceau de lumière.

Ce faisant, il fit quelques pas pour s'en dégager, sans prendre la peine de vérifier que son compagnon de voyage atterrissait lui aussi sans encombres - il était censé savoir ce qu'il risquait désormais.
Par chance, leur curieux moyen de transport s'était posé dans une zone relativement dégagée, réduisant les risques de rencontrer un obstacle inopiné.

Son regard étréci se porta naturellement vers le firmament obscur que n'éclairait qu'un emblème complexe, dont seules quelques portions dégageaient un éclat digne de ce nom. Inutile de dire que celles-ci peinaient à tenir en respect les ténèbres de ce lieu, si noires qu'elles auraient suffi à faire perdre espoir de revoir un jour le soleil.

Toujours aussi sinistre, maugréa-t-il, les mains toujours enfoncée dans ses poches. Ce n'est qu'alors qu'il daigna enfin se retourner vers son accompagnateur - encore que le véhicule adéquat eut-il été inventé, l'on aurait plutôt parlé d'auto-stoppeur. Vous êtes déjà venu ici ?

La question était rhétorique : les réactions du Berserker seraient révélatrices. Peut-être avait-il l'habitude d'être de ceux à qui l'on faisait difficilement perdre leur sang-froid, mais les situations - insolites - dans lesquelles le voyageur s'obstinait à le mettre une destination après l'autre semblaient faites sur mesure pour lui faire perdre ses repères. Au moins pourrait-il se targuer de sortir de sa zone de confort, fut-ce sans le vouloir.

Hmpf. Il n'y a pas l'air d'y avoir grand monde de réveillé, observa-t-il en reportant son attention sur le motif céleste - peu ou prou la seule source de luminosité sur laquelle ils puissent compter. Entre ça et son oeil unique, qu'il ne se soit pas déjà pris les pieds dans quelques chose pouvait sembler relever du miracle.
L'air un rien perplexe, il gratta sa tignasse d'argent. J'espère qu'il y a quelqu'un à la maison, qu'on ne soit pas venus pour rien.


Citation :
Le vieil homme ne dégage aucun cosmos (ce qui ne vous empêche bien sûr pas d'avoir vu la colonne de lumière descendre du ciel).

Vienne qui veut, mais je vous demanderai simplement de laisser Ludwig - qui est avec moi - poster en premier dans un souci de cohérence. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos, Berserker du Nosfératu
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Kaiser de la lignée von Rosenthal et Commandant de la Garde Prétorienne de la Peur
Messages : 232


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
284/284  (284/284)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Mar 11 Sep 2018 - 16:21

Le voyage est cette fois beaucoup plus agréable, pour le plus grand bonheur de Ludwig. Tout en s'extirpant de la colonne de lumière, il laisse échapper un léger soupir, l'image du ciel athénien s'éloignant – et du sol se rapprochant – lui revenant en tête. Non, il fallait définitivement oublier ceci. Dégageant ainsi cette pensée d'un revers de la main – autant dépité qu'imaginaire –, le Héraut de la Peur observe alors les environs, cette nouvelle région dans laquelle le duo est arrivé. Son regard se pose alors sur le Theos Sema. Ainsi, le domaine des Titans est le choix fait par le Voyageur après l'environnement méditerranéen du Sanctuaire. Sinistre, oui, l'endroit l'est et ce depuis de nombreux siècles. Malgré qu'il ne soit jamais venu ici, la mémoire de Ludwig, ainsi que la Volonté qui l'anime, ont toutes deux foulés les pieds de cet endroit. Soit à une époque bien trop lointaine pour que le monde s'en souvienne, soit à différentes périodes de l'Histoire des Guerres Saintes. Qu'importe le héraut qui regarde cet endroit... ce dernier ne change quasiment jamais.
Un bon observateur – et à n'en pas douter, le borgne semblait paradoxalement l'être – pourrait remarquer ce regard étrange, associant à la fois la première visite dans un lieu – quelque peu improbable, par sa nature et sa localisation – et le sentiment de le connaître. Une forme de surprise, sans pour autant être déroutante – bien qu'inhabituelle. Mais le borgne pourrait surtout voir un léger sourire se poser sur les lèvres de la Voix.

Ainsi, il hausse légèrement les épaules à la question du voyageur, glissant ses mains au fond de ses poches, les yeux toujours posés sur le symbole antique – et terne. « Pas dans cette vie. » Étrange vie qu'est d'ailleurs celle d'un Héraut sans maître. Mais en effet, seule la mémoire génétique pouvait le guider dans ces lieux. Pourrait-il dire à quoi sert ces statues, ici et là ? Pourrait-il expliquer qui est venu ici dernièrement ? Non, pas vraiment. Par contre, à la question « a t-il des contacts ? », la réponse est l'origine de ce sourire. Une origine venue d'Irlande, dans les ruines d'un cimetière, là où démons et morts se sont accompagnés dans une valse infernale. Le nom de la Mémoire lui revient alors en tête : Mnémosyne. Malgré la faiblesse de la Titanide au moment de leur combat – une faiblesse dont il a allègrement profité –, elle est une femme puissante, capable de prodiges plus qu'intéressants. « Pour éviter de vous mettre dans une situation quelque peu tendue, je tiens tout de même à vous prévenir. J'ai rencontré dans un passé proche une Titanide. S'il s'avère que j'ai été des plus cordiales, j'avais tout de même quelques ordres à cet instant. » Au moins joue t-il franc jeu avec le Voyageur, comprenant – comme au moment de son arrivée dans la région du Sanctuaire – son besoin de ne pas voir ce voyage devenir un problème.

D'ailleurs, dès son arrivé, le Héraut a caché sa présence cosmique, son essence abyssale, continuant de suivre cette règle énoncée par son guide. L'allemand, en tout cas, ne peut qu'être d'accord avec ce dernier : l'endroit semble bien vide. « Je pensais qu'un peuple soutenait les Titans... mais il semble qu'il n'existe plus rien dans ce domaine, à part des pierres. » Ramassant l'une d'entre elle, il la lance puis la rattrape, ses yeux observant le mouvement. Comment des dieux ont pu finir ainsi ? L'Olympe est parfois ignoble avec ses anciens propriétaires. Finalement, une grande partie de ce qui existe actuellement, ces Guerres Saintes, ne sont qu'une conséquence de la défaite des Titans lors de la Titanomachie.
« Mais votre tour de passe-passe est très convainquant. Réussir à atteindre un endroit aussi éloigné du commun des mortels... Non, sincèrement, vous avez de quoi faire de bons voyages avec ça. » Il lâche la pierre qui vient tomber au sol, rejoindre ses sœurs. En vrai, il n'aurait eu aucun problème à faire de même, mais vu la présentation de cette colonne de lumière, il n'avait pu s'empêcher de continuer sur cette explication.

Il n'y a plus qu'à attendre.


HRP a écrit:
Ludwig cache son cosmos, ainsi que sa nature particulière. Suite à son changement d'apparence, quelqu'un qui pourrait l'avoir connu ne pourrait le reconnaître.
Revenir en haut Aller en bas
Thémis
Titan de Cronos
avatar
Messages : 44


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
207/207  (207/207)
Armure Armure:
480/480  (480/480)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Mer 19 Sep 2018 - 10:48

[Hrp: désolée pour ce post XD]


-> Temple de Thémis

Un lourd silence plana suite au départ inexpliqué de Rhéa. Aucune des deux titanites présentes à cet instant ne pu réagir à temps et maintenant des questions sans réponses germaient dans leurs esprits. Thémis était restée longtemps muette, sa surprise étant suffisamment grande pour lui ôter la voix. Apparemment, c'était la même chose pour la Mémoire qui ne répondit pas à la question que la Justice lui avait posée. Alors que Thémis revenait doucement à elle, cette dernière décida de se rendre à l'extérieure histoire de prendre l'air. Sortant donc de son temple, les yeux de la Déité se levèrent vers le ciel. Il n'y avait plus rien qui subsitait de l'orage qui avait emporté sa soeur, aussi elle compris qu'il s'agissait probablement de Zeus. En effet, elle avait senti une énergie cosmique ressemblant à celle du Dieu des Dieux avant que cette dernière se dissipe aussi soudainement qu'elle était apparue.

Si elle croyait que c'était fini, elle se mettait le  doigt dans l'oeil. En effet, une colonne lumineuse apparu dans la voûte céleste, descendant très vite des nuages afin de frapper le sol au niveau de l'entrée du Royaume. Instinctivement, les sourcils de la Justice se fronçèrent. Il se déroulait pas mal de choses étranges en si peu de temps que cela en devenait ridicule. Invoquant ses lames volantes, Thémis décida d'aller voir ce qu'il se passait cette fois à l'orée du Domaine des Titans. A l'endroit où avait frappé le pillier de lumière se tenait deux personnes. Chose étonnante, ces dernières ne semblaient pas posséder une quelconque signature cosmique, chose qui surpris quelque peu la titanide  qui s'approchait d'eux. D'un pas tranquille, cette dernière s'arrêta à une distance respectable des deux visiteurs. Les regardant de haut en bas, elle se rendit compte qu'il s'agissait d'un vieillard et d'un homme plus jeune. Méfiante mais sans se départir de son sourire doux, Thémis prit la parole à leur adresse.


"- Bonjour. dit-elle d'un ton serein. Puis-je vous aider, messieurs ?"

On sait jamais, que ces deux-là se soient perdu en chemin. Thémis n'avait jugé utile de leur demander leur identité, ils semblaient assez grand pour se présenter d'eux-même.
Revenir en haut Aller en bas
Mnémosyne/Aodé Koryû
Titan de Cronos
avatar
Rôle : Disque dur, 50 Gigas de Mémoire, Corrompu
Messages : 356


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Jeu 20 Sep 2018 - 18:41

Sonnée, Mnémosyne resta longtemps, bien longtemps immobile, choquée. Dans sa tête, de nombreuses suppositions couraient et s'entremêlaient, cherchant à savoir pourquoi Zeus avait kidnappé sa mère. Et lorsqu'elle revint à elle, aucune explication satisfaisante ne lui était venue à l'esprit.
Mais lorsqu'elle revint à elle, Thémis aussi avait disparu. Un instant dépassée par les événements, la Mémoire remarqua bientôt les bruits de pas qui décroissaient dans les escaliers quittant le temple. Elle voulut la suivre pourtant aucune muscle ne répondit à sa volonté. Tétanisée, son hôte s'était évanouie.

Enfin, Mnémosyne put rejoindre Thémis, qui n'était pas seule. Face à elle se trouvaient deux humains, sans doute des civils car la mémoire n'avait pu déceler leur présence.
Enfin, elle s'avança et salua les deux visiteurs d'un signe neutre de la tête.

"Bienvenue."
Revenir en haut Aller en bas
Odin
Dieu suprême d'Asgard
Dieu suprême d'Asgard
avatar
Rôle : Seigneur d'Asgard.
Messages : 115


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
366/366  (366/366)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Mer 26 Sep 2018 - 4:55

Ce sont des choses qui arrivent, fit le vieillard avec une nonchalance indéniable quand son accompagnateur lui fit part de ces informations.

De toute évidence, ni sa récente rencontre avec les autochtones, ni les circonstances dans lesquelles elle s'était faite n'étaient de nature à lui donner des cheveux blancs  - pas plus que ce n'était déjà fait en tout cas.
C'était bien normal : il n'était personnellement pas concerné par cette histoire, même si cela ne voulait pas dire qu'il ne pouvait pas potentiellement devenir un dommage collatéral.
Bah ! Il serait toujours temps de s'en inquiéter si les locaux se montraient bel et bien hostile à son égard, même s'il n'y avait pas grand chose qu'il puisse y faire de toute manière.

Il n'y a nulle part où l'on ne puisse aller lorsqu'on connaît les bons raccourcis, répondit-il, toujours avec le même détachement. Il sortit les mains de ses poches pour les frotter l'une contre l'autre, ayant l'air de jauger d'un oeil critique l'architecture environnante faute d'avoir mieux à faire dans l'attente d'une réponse. Il tourna les talons pour faire face à son interlocuteur : J'ai beaucoup voyagé naguère, même si je n'en ai plus tellement eu l'occasion en vieillissant... Tel que vous me voyez, je profite qu'on me croie souffrant pour faire une petite balade, mais je crains qu'ils se rendent compte rapidement de la supercherie.

Quant à savoir à qui « ils » était censé correspondre, il se garda bien de le préciser. Toujours est-il qu'une bonne excuse était tout ce dont il avait eu besoin pour avoir à nouveau l'occasion de changer d'air ; il n'en demandait pas davantage.
Avant qu'ils aient pu poursuivre cette conversation, cependant, deux présences se manifestèrent devant eux, féminines l'une comme l'autre. Si surprises soient-elles par leur arrivée, elles ne semblaient au moins pas y être opposées - pour le moment.

Bonsoir mesdemoiselles, fit-il tout en inclinant légèrement le buste pour les saluer - avant de lever les yeux vers la noirceur de la voûte céleste. ...Ou bonjour, je ne sais pas vraiment. Excusez-moi de vous déranger, mais mon compagnon et moi-même - il désigna du pouce le champion de la Peur - sommes à la recherche du dénommé Lucifer. Or, bien que ça ne date pas d'hier, je crois me rappeler qu'il a pendant un temps pris votre charmante demeure pour sa chambre d'hôtel.

Le regard de l’aïeul, initialement rivé sur la première à les avoir rejoints - qui était également la plus loquace - s'attarda sur sa consœur, visiblement patraque, avant de revenir à elle. Le sourire aimable qu'il avait placardé sur ses traits au moment de sa prise de parole se fit un peu plus large :

Est-ce toujours le cas aujourd'hui, ou avez-vous fini par le mettre à la porte ?
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1472


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Dim 30 Sep 2018 - 21:40

Sans que rien d’autre qu’un vent puissant ne l’annonce, un orage surnaturel s’empare du ciel pour plonger les environs dans une obscurité effrayante.
Tous, du plus puissant dieu ou mortel le plus gauche, perçoivent la fureur du roi de l’Olympe, dans l’ampleur du phénomène climatique. Et sous couvert de cette colère céleste, l’outrage, l’anxiété, l’urgence.
Au plus fort de la tempête, des éclairs fusent pour creuser de profondes cicatrices sur la terre et l’un d’entre eux surgit pour frapper de plein fouet Mnémosyne/Aodé Koryû.

De la malheureuse, seul reste un cratère béant, où flotte quelques instants un peu de poussière.

Mnémosyne/Aodé Koryû ton aventure se poursuit ici => http://www.saint-anthologie.com/t13129-sous-la-protection-de-la-roue-de-la-fortune
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos, Berserker du Nosfératu
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Kaiser de la lignée von Rosenthal et Commandant de la Garde Prétorienne de la Peur
Messages : 232


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
284/284  (284/284)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Dim 30 Sep 2018 - 22:45

« Ce n'est pas moi qui vous contredirais sur ce point. » Haussant légèrement les épaules, il pose à nouveau les yeux en direction du symbole, ses mains cachées au fond de ses poches. Oui, lorsque l'on connaît les bonnes routes, les bons raccourcis – comme le vieillard le dit si bien – il est possible d'aller quasiment partout. Quelques limites viennent bien entendu parfois se poser face à certains voyageurs imprudents, mais c'est la loi de ce monde : vos possibilités sont  restreintes. Du moins, lorsque vous ne savez pas comment contourner certaines restrictions. Tournant les yeux en direction de l'ancien lorsque celui-ci reprend la parole, un sourire vient alors se poser sur ses lèvres, hochant la tête. « Je vois... Eh bien, ne vous inquiétez pas, votre secret est bien gardé avec moi. Et puis vous savez, plus vous bougerez, moins il sera simple de vous trouver. » Voyageur et escroc ? Si cette combinaison est courante, elle semble parfaitement convenir au vieillard. À quel point est-il doué dans le domaine de l'escroquerie ? Cette question restera sans réponse.
Poser une telle interrogation demande le plus souvent un certain doigté – ou une relation déjà bien tissée avec votre interlocuteur –, mais, le faire devant une Titanide, voilà une bien belle erreur. Les mains toujours au fond des poches, le démon allemand pose son regard sur la première intervention, avant de pencher légèrement la tête, observant la seconde se dessiner. Ses lèvres s'étirent alors en un léger sourire lorsqu'il reconnaît la Mémoire... Maintenant à dire qui est la première, l'exercice est plus complexe. L'épouse de Cronos ? La Justice ? Ou la déesse parmi les dieux ? Difficile à dire... au moins en connaît-il une sur deux.

Le borgne pose alors peu à peu la situation, expliquant au duo divin leur présence en ces lieux.. Retirant ses mains de ses poches pour les glisser dans son dos, un léger rire intérieur traverse alors son esprit – ce dernier ne brisant en rien l'aimable expression qui s'est posée sur le visage du Héraut . Il ne joue pas aux devinettes avec tout le monde ? Quelle déception ! Cette dernière ne l'empêche pas pour autant de respecter les usages, inclinant la tête tandis que l'ancien le désigne de son pouce.  « C'est un plaisir. » Ainsi, les raisons de ce choix sont toutes désignées : le Diable était, par le passé, lié aux forces de Cronos. Celui qui a bafoué ses Filles et Fils... allié à celui qui a bafoué son Père. Un duo qui au moins obéis – du moins, obéissait – à une certaine cohérence : être un prisonnier. Tournant légèrement ses yeux, en direction de Baptist, il remarque que ce dernier commence à avancer, invisible. Tel un prédateur, il souhaite s'approcher d'elle... Mais un grondement sourd l'arrête dans son élan, poussant le héraut de Phobos à lever alors ses yeux vers le ciel. Un frisson traverse alors son corps tandis que la présence puissante de l'Assembleur des Nuées écrase littéralement la scène.

La foudre tombe alors violemment et de façon anarchique. Les émotions qui naissent de ce puissant cosmos semblent d'ailleurs suivre cette même absence de contrôle... La colère... la frustration d'une déité... L'allemand observe les environs, son esprit totalement concentré sur les différents éclairs ainsi que sur le tonnerre assourdissant. Le phénomène climatique atteint alors son apogée lorsque la foudre tombe sur la Mémoire, la faisant disparaître. Définitivement ? Impossible à dire... Il est difficile d'évaluer la puissance qu'il faudrait au Roi de l'Olympe pour détruire le corps d'une divinité archaïque... Peu à peu, les choses se calment, les puissantes émotions se dissipant en même temps que la présence cosmique de Zeus. Machinalement, il s'était posé devant l'ancêtre, éveillant sa propre énergie cosmique pour dresser une ombre nébuleuse autour d'eux. Si la nature de cet homme est réellement celle d'un humain profitant de certains tours de passe-passe, un seul éclat pourrait en finir avec ce voyage. Bien qu'il soit difficile de dire si l'ombre aurait été réellement efficace... Mais qu'importe. Le phénomène chaotique passé, Ludwig regarde derrière lui – posant ainsi son regard sur l'ancien –, tandis que l'ombre s'efface pleinement.
« On dirait... que l'orage est arrivé jusqu'à nous. » Époussetant ses sombres vêtements, le Héraut regarde alors la titanide toujours présente, penchant légèrement la tête sur le côté. Il était intervenu avec une certaine rapidité en jouant la sécurité pour l'ancien... Sa couverture est certes brisée, mais le sujet n'est en rien celui-ci... Zeus semble aimer s'intégrer dans toutes les conversations. « Votre... amie semble avoir attirée le regard de Zeus... J'espère sincèrement que cela n'est qu'un moyen de transport et non une intervention plus... brutale. » Difficile de faire la différence quand le pouvoir d'une divinité est basée sur la foudre. Passant légèrement ses yeux sur sa gauche, il observe à nouveau son ami invisible, qui semble maudire le Père d'Athéna de lui avoir volé son jouet.

Heureusement qu'il ne tournait pas autour de la Titanide... Bien qu'invisible et provenant des Abysses, il reste une existence qu'un dieu aussi terrible que Zeus pourrait effacer d'un simple mouvement de main.
Revenir en haut Aller en bas
Thémis
Titan de Cronos
avatar
Messages : 44


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
207/207  (207/207)
Armure Armure:
480/480  (480/480)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Dim 7 Oct 2018 - 21:48


Ménomysne avait rejoins sa soeur à l'entrée du Royaume afin d'aller acceuillir elle aussi les visiteurs venu fouler le sol de leurs Terres Sacrées. La belle déesse avait alors demander  à ceux-ci si elle pouvait les aider. Elle aurait pu leur demander de décliner leur identité, cependant elle ne jugea pas cela comme étant utile. E n effet, c'était à eux de se présenter avant de répondre à la question posée. Oh ils le firent, mais ils  ne prirent aucunement le loisir de dire leurs noms, ce qui était légèrement suspicieux et particulièrement irrespectueux.

Certains de ses frères et soeurs se seraient indignés d'avoir peu de considération depuis des millénaires, cependant ce n'était pas une raison pour les prendre pour de stupides  entités divines en faisant fi du protocole. Le vieillard s'adressa cependant à Thémis et d'un ton assez détaché il lui expliqua être à la recherche d'un certain Lucifer. Celui-ci ayant eu vent de la visite du Diable chez les titans, il s'était tout naturellement rendu lui aussi à destination afin de voir si celui qu'il recherchait était encore là. Le regard tranquille mais légèrement méfiant, la titanide se demandait qui étaient des deux inconnus.

"- Lucifer ? répéta-t-elle d'une voix douce. Croisant les bras devant elle, Thémis pris son menton entre ses doigts afin de rassembler ses souvenirs. N'étant pas spécialement toujours dans le royaume, la déesse avait probablement dû rater ce moment. J'ai le regret de vous dire qu'il n'est pas ici."

N'ayant aucunes autres informations à leur fournir, ils allaient probablement s'en aller. C'était dommage que ces derniers n'avaient pas décliner leur identité, la curiosité de la titanide aurait été satisfaite si cela avait  été le cas. Malheureusement, un phénomène auquel la Justice avait déjà assisté il y a même pas quelques minutes survint une nouvelle fois, enlevant cette fois-ci Mnémosyne pour ne laisser à sa place qu'un autre cratère fumant. L'impact avait soulevé un nuage de poussière mais cela ne surpris plus la déesse qui se tenait droite, les bras croisés devant elle.

Silencieuse, elle écouta le commentaire d'un des deux visiteurs expliquer que la Mémoire avait été  probablement attirée par Zeus lui-même voir pour une autre raison bien plus cruelle. Sans blague ? Fut ce que Thémis aurait bien rétorquer mais elle se ravisa. Cela faisait deux fois que cela arrivait en sa présence et elle se demandait ce qu'il se passait  pour que Rhéa ainsi que sa seconde soeur aient étés emportées de la sorte. Son regard s'assombrit alors et se posa sur les deux inconnus.


"- Si vous n'avez rien d'autres à faire  ici, je vous demanderais de quitter ces Terres."

C'était peut-être un peu dis sèchement mais Thémis n'avait pas envie que deux étrangers comme eux s'éternisent ici. Lucifer n'étant pas dans le Royaume des Titans, il n'était pas utile que ces deux voyageurs perdent leur temps ici. Ses lipes s'étirèrent cependant en un sourire  aimable alors qu'elle croisait les mains devant elle d'un air bienveillant  même si la situation était tout sauf amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Odin
Dieu suprême d'Asgard
Dieu suprême d'Asgard
avatar
Rôle : Seigneur d'Asgard.
Messages : 115


Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
366/366  (366/366)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Sam 13 Oct 2018 - 13:02

À peine le vieillard avait-il exposé le but de sa visite que le tonnerre se mit à gronder dans le ciel du Labyrinthe, pourtant dépourvu de climat.

Ah, eut-il tout juste le temps de lâcher en pointant son regard dans les airs avant que les éclairs commencent à s'abattre.

Cela se passait de commentaire : que pouvait-il faire d'autre, après tout, sinon profiter du spectacle ? Façon de parler, celui-ci ne semblant guère réussir à le divertir - ni même à l'impressionner.
Stoïque, il n'esquissa pas un geste pour se mettre à l'abri, se contentant de fixer tranquillement les nuées comme s'il savait qu'elles n'avaient rien à son encontre.

Ce qui ne l'empêcha toutefois pas d'apprécier que son compagnon de voyage tente de lui offrir un bouclier contre les intempéries avec les moyens du bord : futile, certes, mais ce n'en est pas moins l'intention qui compte.

Il ne fallut que quelques secondes après que le phénomène ait éclaté pour que la Titanide de la Mémoire soit frappée par la foudre à l'endroit-même où elle se tenait - et vaporisée en conséquence.
Ce n'est qu'après qu'elle soit partie en fumée que la fureur des éléments daigna commencer à se calmer ; l'un des derniers éclairs faisant mine de lui tomber dessus, le vieil homme l'envoya s'écraser dans le décor d'un revers de la main.

Toujours obligé de la ramener, celui-là, rumina-t-il entre ses dents, époussetant sa manche légèrement roussie par l'impact ; seul le Berserker l'entendrait sans doute, si tant est que ses tympans le permettent. Il entreprit de se curer l'oreille du petit doigt, justement pour tenter de rendre aux siens un peu de leur capacité.

Effectivement, répondit-il au Héraut de la Peur en tournant la tête vers lui, ayant - difficilement - perçu assez de syllabes pour comprendre le sens de sa phrase. Raison de plus de ne pas nous attarder. On a beau dire que la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit, je ne préfère pas prendre de risque.

Il fit alors face à la Titanide ayant échappé à cet enlèvement - il ne voyait pas d'autre terme - :

C'était bien mon intention. Désolé du dérangement et merci encore pour votre aide. Il se fendit d'une courbette un peu trop raide en guise d'adieu, avant de se retourner. Ne vous en faites pas trop pour votre soeur, je suis sûr qu'il vous la rebalancera du haut de son nuage quand il aura fini ses caprices.

Il entreprit de s'éloigner sans attendre de réponse, ne souhaitant pas contrarier leur hôte plus qu'elle ne l'était déjà après avoir vue sa proche parente être remplacée par un petit tas de cendres.
Hélas, encore une fois, la voie sur laquelle il s'était engagé s'avérait sans issue - et voilà qu'en plus on escamotait sous son nez les personnes susceptibles de lui fournir des renseignements. Décidément.

Bon et bien, ça aura été une fameuse perte de temps, lança-t-il au Berserker, qu'il supposait toujours être sur ses talons. Nous pourrions aller jeter un oeil aux Enfers, mais je ne suis curieusement pas sûr que le moment soit très bien choisi. Je crains donc que le voyage touche à sa fin. Bah ! L'autre emplumé finira bien par refaire surface. Haussant les épaules, il sortit la main de sa poche, se préparant à claquer des doigts. Je vous dépose quelque part ?

ailleurs [après la réponse de Ludwig].

Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos, Berserker du Nosfératu
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Kaiser de la lignée von Rosenthal et Commandant de la Garde Prétorienne de la Peur
Messages : 232


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
284/284  (284/284)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Maze Runners   Jeu 25 Oct 2018 - 21:09

Puissante, la foudre de Zeus n'avait rien laissé de Mnémosyne. Ludwig aurait pu croire que tout ce qui touchait ces éclairs subiraient le même sort et, pourtant, l'ancien prouva le contraire, semblant dévier l'un d'entre eux alors qu'il approchait dans leur direction. S'il est difficile de suivre tous les événements à travers ce phénomène, cette scène en question reste suffisamment impressionnante pour la garder en mémoire. Du moins, les quelques fragments du moment en question. Mais qu'importe... Échangeant rapidement sur cette foudre entre eux, le voyageur semble faire preuve d'une envie assez prononcée pour quitter les lieux. Guettant l'obscurité qui sert de ciel, le Héraut hoche légèrement la tête.
« C'est une bonne idée... Je n'ai pas envie d'être mêlé aux projets du Roi de l'Olympe. » Même indirectement. Rien que cette mise en scène, cette façon de faire, pouvait attiser la curiosité naturelle du démon allemand... et pourtant une autre part de lui-même – prioritaire à l'heure actuelle – préférait de loin ne pas être mêlé à cette affaire. Cela ne l'ayant pourtant pas empêché de lancer quelques mots à ce sujet à la Titanide, cette dernière ne souhaitant pas plus que ça débattre sur ce sujet. D'ailleurs – pour des raisons particulièrement compréhensible – elle s'applique à demander le départ du vieillard et de son ombre, ayant déjà répondue à la raison du voyage de ce duo jusqu'aux terres du Labyrinthe.

Un besoin qui s'intègre donc parfaitement aux envies du voyageur, ce dernier remerciant la Titanide avant de s'incliner. Imitant les mouvements de l'acteur principal de ce voyage, le Héraut s'incline légèrement, avec respect.

S'éloignant ainsi de leur interlocutrice, le serviteur de Phobos observe l'ancien, cherchant à comprendre réellement qui était cet homme. Avait-il rêvé en le voyant chasser cet éclair ainsi ? Massant quelque peu son front, il ressent à nouveau la migraine revenir. Non, définitivement, penser aux possibilités n'était pas la chose à faire en ce moment. Entendant les quelques grognements de frustration de la silhouette invisible qui l'accompagne, il hausse quelque peu un sourcil. Par sa fonction, Zeus possède – malheureusement – tous les droits – dont celui d'enchaîner les conquêtes avec parfois quelques mœurs fort peu recommandable, du moins pour les humains. Maintenant que Mnémosyne était dans le giron du Roi de l'Olympe – quelque soit la raison – il était impossible de l'atteindre... Oui, la créature avait de quoi être frustrée.

« Je partage cette certitude. En plus, j'aimerais éviter de me faire agripper par le premier Spectre qui vient. J'ai déjà suffisamment subis avec l'un des Juges des Enfers... Pour le moment, je ne veux pas tenter le diable. » Bien que le rechercher ne soit pas un problème en soit. Qu'importe, réfléchissant à la question, il pose alors son regard sur le voyageur, reprenant la parole. « Eh bien, vous pouvez nous emmener chez moi, au domaine von Rosenthal. D'ailleurs, pour vous remercier de ce voyage, vous serez mon invité, nous pourrons bavarder un peu, en attendant d'être certain que l'orage se soit calmé – ou du moins se prémices. »
Lorsque tout est réglé – et qu'il a pris le temps de lui donner la localisation de l'endroit, ne connaissant pas le fonctionnement de ce tunnel – le duo s'efface donc à nouveau, à travers les couleurs...

==> Ailleurs, aux côtés du Voyageur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Maze Runners   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maze Runners

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ép. 5 ! Aurevoir, Maze Town !!!!
» The Maze Runner
» Deuxième étape des The Maze Runner Awards !
» Bataille de bouffe!! [PV Zénix et Maze]
» Former Crack Cocaine User to the Second Round of Haiti’s Fraudulent Election

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Titans ¤ Cronos :: Cronos Labyrinthos :: Entrée du Royaume des Titans-