Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Duel : Siegfried contre Eths

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 390


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Duel : Siegfried contre Eths   Jeu 6 Sep 2018 - 19:45

Et c’est parti pour le show, et c’est parti Asgard est chaud… Le regard du Guerrier Divin était fixé sur son adversaire, son cosmos d’un violet allant sur un blanc pur à son extrémité ondulait tout autour de lui, nul doute qu’il était prêt et sans attendre il alla au contact pour tenter de lui assener cinq coups physiques, cela commença par un enchaînement de gauches et de droites pour finir par un coup allant de bas en haut au niveau du bas de son visage.

Après cette première salve qui n’était que pure formalité et il fallait s’attendre à ce que l’autre l’ouvre encore pour fanfaronner de ne pas avoir eu mal, il n’écouta que son cœur et se prépara pour une attaque cosmique. Les nuages remplacèrent le soleil et quelques flocons se mirent à danser dans les airs pour inexorablement aller se déposer sur le sol, le froid était plus intense de seconde en seconde et cela n’inquiétait en rien Siegfried.

« Icy Dracarys ! »


Alpha tendit ses deux bras vers l’avant, les poings fermés desquels partirent deux gerbes de glace ayant la forme des têtes du dragon et partant à une vitesse folle, droit sur la cible parfaite que représentait l’indésirable.



Coups reçus : -
Coups parés : -
Coups donnés : 5 (coups physiques) + 35 (30 pour l’attaque cosmique de type glace et 5 pour le bonus élémentaire du lieu) = 40
PV : 175
CS : 209 - 30 (attaque cosmique) = 179
Armure : 420
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
221/221  (221/221)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Sam 8 Sep 2018 - 0:28

Dernière minute : troublante observation.
Les gens dans les rues, sortent de leurs maisons.
Les filles se mettent à côté des garçons.
Ils vont sur les chemins en se tenant la main !
Partout on les voit s'en aller deux par deux,
avec dans les yeux un grand coin de ciel bleu...
Alerte, un garçon s'approche, c'est merveilleux !
Ca y est, je suis touché, je ne peux pas résister !
C'est comme un tremblement de terre,
Un typhon sous la mer
Un grand coup de tonnerre
Qui vient tout bouleverser
Je t'aime Siegfried !






Vivent les vacances, vive l’insouciance… Oui vraiment la vie est dure. Le petit Siegfried se décida à attaquer. Enfin. Eths allait perdre patience. D’ailleurs, il perdit patience. En attendant que l’autre dragon à deux têtes se décide enfin à taper, Eths s’était assis sur une chaise de camping, une 8 6 dans la main droite, un bon chichon dans la main gauche, un tatouage du Hellfest sur le front, tout en gueulant « Apérooooooo ! ». Enfin presque. Alpha attaqua au corps-à-corps le Cardinal. C’était bien mal connaître Eths qui avait toujours un tour dans son sac. Au lieu de s’attaquer au Berserker, le guerrier divin avait tapé sur un pantin à l’effigie d’Emmanuel Macron. Autant joindre l’utile à l’agréable, non ? Vas-y, nique lui sa gueule, ça sera marrant. (-5 CS)

Bon, les choses sérieuses commencent là, non ? Voilà que l’autre buse (dragon, buse, même combat, hein) se mettait à lancer des attaques cosmiques. Deux gueules de dragon, en glace, dans la gueule d’Eths. Pourquoi pas, après tout c’est… original ?


« Barnasa, Leutas, Bucella, Agla, Tetragrammaton, Adonai… Seigneur, Grand Dieu, Admirable secours-moi, Votre Serviteur… »

Une légère barrière de protection se dressa autour du cardinal de la Calamité, émissaire du Dieu Chrétien. Celui-ci le regardait durant son combat et lui accorda une protection, aussi exceptionnelle soit-elle. Mais par contre, Dieu avait mal fait les choses, c’t’enfoiré. Il a même pas entièrement protégé sa création. Et on se demande après pourquoi tant de gens deviennent athées ou changent de religion. Revois un peu tes priorités mon petit père. (-25CS ; -10HP).
Ainsi, le Cardinal, toujours son joint entre les mains, la 8 6 par terre, s’approcha tranquillement du guerrier divin d’Alpha. Malheureusement, son chichon s’était éteint. Froid de merde. Grâce à son cosmos, il ralluma l’objet illicite et tira une putain de grosse taffe du turfu. En arrivant à hauteur de Siegfried, il cracha toute sa fumée dans sa gueule. Irrespect niveau interplanétaire. Il profita de l’épaisse fumée pour lui coller deux crochets, tranquillement, un coup de paume à la clavicule, un coup de poing dans le ventre et enfin un beau p’tit coup de genou dans les burnes. Comme ça, si le Guerrier Divin survivait, il ne pourrait plus avoir d’enfant. D’une pierre… deux couilles.
Eths s’écarta enfin de lui. Il matérialisa un trône, recouvert de peaux de bêtes et s’assied dessus. Il ouvrit un petit livre rouge.


« Père Castor, raconte-nous une histoire ! »

Un léger sourire s’échappa de son visage.

« Avant d’aller plus loin, laisse-moi te raconter l’histoire de Vénus, l’étoile du Berger. »

Tout ce qui entourait les deux guerriers était plongé dans de profondes ténèbres. Pour bien raconter une histoire, il est primordial de poser un climat adéquat aux propos.

« Vénus est une planète tellurique d’un rayon de 6051 km, soit légèrement plus petit que notre chère planète bleue. Elle se situe entre Mercure et la Terre, ce qui en fait la deuxième planète du système solaire. » - il tourne les pages de son livre, qui n’est autre que le Codex Gigas, la Bible du Diable – « Lorsque la planète est visible, elle apparaît toujours la première dans le ciel du soir et disparaît la dernière dans le ciel du matin. On l’associe à l’amante de mon maître Arès, grâce à sa beauté. Toutefois, je préfère son rapport avec Samaël, nom originel de l’Ange déchu Lucifer. Les positions successives de l’étoile du matin autour du Soleil, sur un cycle de de 8 ans, soit cinq périodes synodiques, forment un pentagramme. De plus, comme Lucifer, elle est porteuse de Lumière... »

Le Cardinal d’Arès fit apparaître un pentagramme au sol, sous les pieds de Siegfried la frite. Ce pentagramme scintillait au même rythme que les pentagrammes présents dans les yeux d’Eths. Une reproduction à plus petite échelle de l’étoile Vénus apparût sur le ring et se plaça devant le petit dragounet. Comme Lucifer, elle pénétra à l’intérieur de son corps, et prépara de nombreuses souffrances psychiques.

« Morgenstern, ach ! Scheine ! »

C’est-à-dire, Etoile du matin, ah ! Brille !



_______________________________________________________________________






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 390


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Sam 8 Sep 2018 - 14:22

Tout se passait comme prévu, Siegfried se concentrait sur son combat contrairement à son adversaire bien trop sûr de lui au point de raconter des histoires, sans doute pas le moment et le lieu mais soit, qu’il s’amuse avant de déchanter le bougre.

Avant ça, il y avait eu les attaques du dragon et déjà le Cardinal avait été touché, pas sur ses simples coups de poings dont il n’y avait pas grand chose à attendre mais l’intrus avait goûté à une petite partie de son attaque cosmique accentuée par le froid toujours plus vif dans la zone du combat, ce qui était bon signe, enfin tout dépend pour qui.

Le Cardinal attaqua à son tour avec ses petits poings rageurs et pas toujours de façon très académique mais qu’importe, Siegfried utilisait sa défense au minimum :

« Odin’s Shield ! »


Une sorte de plaque de glace se déplaçait devant le guerrier pour venir se placer entre lui et les coups de l’adversaire, autant dire que c’était une perte de temps et qu’il le laisserait sans doute l’atteindre la prochaine fois pour qu’au moins le sbire d’Arès soit moins ridicule, en plus il visait sous la ceinture mais à quoi bon puisque l’armure protégeait la zone des bijoux de famille.

« Vas-y doucement, tu risques de te faire bobo aux mains… Est-ce bien raisonnable de vouloir taper juste en dessous de la ceinture ? »

Le moment de l’attaque cosmique arriva et comme précédemment, le jeune homme utilisa la même défense à plus grande échelle :

« Odin’s Shield ! »


Aussitôt que le Berzerker en avait finit de contre-attaquer sans résulat, le Guerrier Divin recommença à harceler son ennemi de cinq coups de poings toujours en visant le visage dans l’idée de lui péter quelques dents afin qu’il s’occupe de les cracher plutôt que de parler sans cesse pour raconter sa vie alors que le dragon ne l’écoutait pas. De retour à bonne distance après ces quelques frappes pour la forme et afin de participer au concours de celui à la plus grosse (frappe), l’asgardien passa à la suite :

« Dragon’ Tackle ! »


Siegfried se projeta à grande vitesse vers Eths pour le tacler telle la queue du dragon venant percuter l’ennemi pour le faucher avant de faire une pirouette en s’aidant d’un bras au sol pour retomber sur ses pattes à bonne distance mais du côté opposé à sa position initiale. Il observait le casse burnes qui n’allait sans doute pas en rester là vu que ce dernier venait encore de se faire toucher par l’attaque cosmique.

« Ca va ? »

Il n'y avait plus qu'à attendre la réponse qui, connaissant le gugusse, allait être verbale et interminable avant d'être plus sportive.


Coups reçus : 35
Coups parés : 35 (5 sur l’attaque physique et 30 pour la défense cosmique)
Coups donnés : 5 (coups physiques) + 40 (attaque cosmique forte) = 45
PV : 175
CS : 179 - 35 (défense) +10 (recharge) - 40 (attaque) = 114
Armure : 420
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
221/221  (221/221)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Lun 10 Sep 2018 - 20:33

All I heard was the sound of fish who’d drowned
All I saw was the inside of my eyelids
All I said fell short of reaching open ears



Bon. Concrètement, le Guerrier Divin d’Alpha avait décidé de se battre sérieusement. Malheureusement, Eths n’avait pas essayé de se battre à fond dès le début. Il aurait peut-être dû, non ? Certainement. Siegfried avait pris un peu d’avance sur son adversaire en attaquant plus franchement, alors qu’Eths se voulait plus stratège. Cependant, avec ce genre d’individu, il est compliqué de faire de la stratégie. Siegfried allait taper jusqu’à s’épuiser, et tant qu’il ne gagne pas, il continuera. Comme un morpion. Tant qu’on ne se coupe pas les poils et qu’on ne les éradique pas complètement, ils reviendront. Siegfried est un morbac. Officiellement. Il s’appellera Morfried. Bref, Morfried se défendit complètement de toutes les attaques du Cardinal. Malgré tout, Eths avait pu voir comment se battait Alpha. C’était simple. Basique. Simple. Basique. Les gens les plus intelligents ne sont pas toujours ceux qui parlent… pardon je m’égare.

Il bloqua l’attaque. Il répliqua avec des coups de poings qu’Eths s’empressa de parer aussitôt. Il n’allait pas se faire avoir, cette fois-ci. (-5CS). Et en plus ce vieux mec avait décidé d’augmenter sa puissance et de lancer une attaque encore plus forte. Qu’Eths para en partie en ouvrant un portail dimensionnel. (-30CS/-10HP/-10PA).
Il ne répondit rien. On voyait aisément que sa rage commençait à se faire ressentir. Il ne voulait absolument pas perdre et il ne perdrait pas. C’était hors de question. Il avait décidé de se battre plus sérieusement. Et comme une armure sert toujours, il décida de mettre son casque, qui laissait uniquement voir ses yeux, son nez, une partie de sa bouche et son menton. Ses yeux puaient la noirceur. Si tant est que la noirceur ait une odeur. Il s’élança sur le guerrier divin de Duhbe et lui asséna cinq coups de poing en plein visage, les yeux pleins de rage. Dès cet instant, il sortit son épée de feu de son fourreau pour… trancher dans le vif. (-40CS)


« Hono no ken ! » -

Et c’est à vous, Francis.
Merci de cliquer sur le « - » pour avoir un petit son.
Cordialement,
La Direction.
_____________________________________________________________________________






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 390


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Lun 10 Sep 2018 - 22:40

Enfin le Cardinal ne l’ouvrait plus à tort et à travers, il devait commencer à comprendre que l’arrogance ne payait pas et que ça passait très au dessus du guerrier Divin, à présent il se mettait en mode tout rouge qui va exploser et tout saloper, encore que les loups et les corbeaux ne diraient pas non à quelques morceaux.

Comme il l’avait déjà fait précédemment, Siegfried bloqua les cinq coups physique de son adversaire avec son bouclier d’Odin au minimum de sa puissance cosmique (Odin’s Shield) puis il relança sa protection grand format pour contrer en très grande partie l’attaque cosmique du rageux (Odin’s Shield). Le peu qui passa ne lui causa qu’un petit saignement au niveau de la commissure gauche de ses lèvres, le jeune homme passa sa langue pour ne pas en perdre une goûte.

La routine pouvait reprendre de plus belle, cinq frappes des ses poings encore et toujours à l’attention de sa face de rat avant de reprendre place pour tendre ses bras en V vers le haut, non ce n’était pas le signe qu’il avait gagné mais son moyen de capter l’énergie vitale provenant de toutes choses vivantes aux alentours n’ayant point de cosmos. Un halo scintillant enveloppa le dragon avant que ce dernier n’envoie une impulsion cosmique issue de cette concentration intense et censée provoquer un extraordinaire choc mental, tel le premier cri du nourrisson sorti du ventre de sa mère, peut être un moyen de remettre son adversaire sur le chemin, du respect de la vie.

« Ultimate Berserker »


Ne s’arrêtant pas à ça, Siegfried avait profité de cette grosse attaque pour lancer son cadeau empoisonné, dans l’état où il était, si Eths prêtait attention à son plastron, il pourrait se rendre compte qu’une écaille noire était fichée dedans, il pouvait en faire ce qu’il voulait, le mal était déjà fait et clairement perceptible.



Tout ça avait bien affaibli le cosmos du Guerrier Divin, nul doute que cette attaque avait du être perçue dans tout Asgard, il restait à voir dans quel état était le Cardinal et sans doute s’attendre à subir sa grosse colère.


Coups reçus : 45
Coups parés : 40 (5cs sur l’attaque physique et 30cs sur l’attaque cosmique + 5 pour le bonus élémentaire du lieu)
Coups donnés : 5 (coups physiques) + 60 (attaque cosmique 7ème sens imparable puisque 140cs dépensés avant cette attaque) = 65
PV : 175 – 5 = 170
CS : 114 - 35 (défense) + 10 (recharge) - 60 (attaque) = 29
Armure : 420 - 5 = 415
Talent caché utilisé
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
221/221  (221/221)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Ven 14 Sep 2018 - 5:31

C’était difficile. Eths l’avait largement sous-estimé et n’avait donc pas utilisé sa vraie force directement. Il  n’avait pas réfléchi, il avait manifestement fait une erreur. A part se protéger de ses cinq coups au corps-à-corps (-5 CS), il ne put rien faire face à la puissance de son attaque qui avait dû se ressentir à des kilomètres. Tous ses confrères avaient dû le ressentir. Ils savaient qu’il y avait un combat. Ils savaient que Siegfried donnait tout son pouvoir pour anéantir l’ennemi. Bravo Siegfried, tu étais moins faible que tu ne le laissais paraître. Eths encaissa sans sourcilier. Sans pleurer. Sans geindre. Sans faire le moindre bruit. Il saignait. Beaucoup. Il avait perdu au moins un litre de sang. Il était au sol. Il ne s’attendait pas à autant de puissance d’un coup. Pour lui, ça allait être un combat facile. Ou du moins, un combat amusant. Siegfried en avait décidé autrement. Finalement, les humains ne sont pas si inutiles ? Il eut du mal à se relever. En posant ses deux mains sur le sol en guise de levier pour se mettre sur ses deux pieds, son bras gauche eut un spasme et le fit redescendre à terre.

Toutefois, il réussit à se relever. Il était un cardinal d’Arès. Il devait se tenir droit face à son adversaire. Ou son ennemi ? Eths ne considérait pas Siegfried comme son ennemi, mais comme un guerrier avec qui il ne partageait pas les mêmes valeurs. Il le regarda droit dans les yeux. Il respira fort. Sa lèvre saignait. Ses yeux saignaient. Sa mâchoire lui faisait mal. Il leva le bras en sa direction et claqua des doigts. Directement, cinq illusions charnues de son poing arrivèrent en direction de son adversaire pour lui asséner directement des coups. Il ne pouvait pas se déplacer. Il pouvait encore utiliser son cosmos. Il y arrivait encore. Mais il ne pouvait pas se permettre de s’approcher du guerrier divin. Il fit tout à distance.

« Bravo. Tu peux être fier de toi. Tu es très puissant et tu fais honneur à ton armure et à ton camp. C’est un  honneur que de me battre contre un homme de ta force. Sache-le, j’en suis sincèrement très fier. »

[i]Il écarta légèrement les bras, en face de lui, et une étoile prit la place. A l’intérieur on pouvait sentir toute la désolation de la planète. On pouvait sentir que le but de cette attaque allait être d’anéantir la planète. Cette attaque était extrêmement destructrice, et il le savait.


« Sens l’Armageddon. »

J’ai mal.
_______________________________________________________________________






Spoiler:
 

[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 390


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Lun 17 Sep 2018 - 8:21

Siegfried s’était bien épuisé en terme de cosmos sur son attaque la plus puissante, il se demandait comment allait terminer ce combat car nul doute que le Cardinal lui réservait aussi sa surprise du chef, ce dernier ne pouvait pas avoir que des attaques aussi faibles alors qu’il était un cran au dessus par son endurance en début de combat, à continuer ainsi à lâcher du cosmos du des frappes insignifiantes, il savait que la fin du combat serait longue et pénible alors il changea d’optique, il laissa les poings du Berserker le toucher en se protégeant du mieux possible à l’aide de son armure puis en redressant la tête, son adversaire était prêt à déclencher une attaque cosmique encore plus forte que celle d’Alpha.

Le Guerrier Divin devait tenter de résister à ça comme l’autre l’avait fait, c’était comme un concours de celui qui s’en prendrait le plus dans la tronche et qui parviendrait à se relever. Les paroles d’Eths n’avaient eu aucun écho, la flatterie dans sa bouche semblait être de la moquerie tant il avait trop parlé bien avant le combat, elles ne pouvaient pas être prises au sérieux alors elles furent ignorées.

Droit sur lui venait l’étoile invoquée par ce démon, les deux bras relevés pour protéger son visage et les deux pieds de côté pour renforcer son encrage sommaire dans le sol qui ne le permettait pas trop et une douleur intense vint envoyer valdinguer Siegfried droit dans la forêt de sapins, créant une trouée dans l’épaisse végétation, le sol était comme gratté sur une certaine profondeur et la neige sur les arbres jouxtant cette balafre avait été soufflée par le passage de cette puissante attaque cosmique.

Ainsi donc, le Cardinal avait décidé lui aussi de laisser sa marque sur les terres sacrées d’Asgard, certes biens moins grave que celle des Spectres car d’autres sapin repousseraient en lieu et place de ceux qui avaient été brisés, ce qui n’était pas le cas d’une montagne. La poussière de neige soulevée retombait lentement, laissant une meilleure vision sur le désastre et l’absence du dragon, au bout de cette ligne où la vie végétale s’était éteinte en une fraction de seconde, un grand sapin vert, puisque déshabillé de son manteau blanc, trônait encore avec à ses pied la neige qu’il portait et qui était tombée, créant un tas qui semblait vivant.

Et pour cause, de ce tas plus épais qu’ailleurs, quelque chose cherchait à en sortir avec un peu de difficulté, sans surprise, il s’agissait du Guerrier Divin d’Alpha qui n’était pas mort, il avait mal un peu partout mais le contact de la neige le revigorait et endormait la douleur alors il s’extirpa de son cercueil blanc et marcha le long de cette entaille dans la forêt, les poings serrés et des larmes dans les yeux en constatant les dégâts, la nature avait payé cher la folie d’un homme, il devait payer pour ça et le bourreau serait impitoyable !

Le côté féroce du dragon s’était réveillé, cinq coups de poings partirent vers la face de l’ennemi avant de lancer l’attaque cosmique :

« Icy Dracarys ! »


Le jeune homme était presque vide de son énergie cosmique, ce dernier sursaut de rage glaciale avait pour but de faire comprendre au Cardinal qu’il avait franchi le point de non retour, il n’y aurait plus aucune pitié.


Coups reçus : 75
Coups parés : 0
Coups donnés : 5 (coups physiques) + 35 (30 pour l’attaque cosmique de type glace et 5 pour le bonus élémentaire du lieu) = 40
PV : 170 – 75 = 95
CS : 29 - 0 (défense) + 10 (recharge) - 30 (attaque) = 9
Armure : 415 - 70 = 345
Talent caché utilisé
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
221/221  (221/221)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Ven 21 Sep 2018 - 3:42

Fuck la terre, si je meurs voici mon testament :
Déposer des cendres dans la bouche de tous nos opposants
Virer à coups d’front-kick les faux qui viennent se recueillir.
J’veux des fleurs, et des gosses, que ma mort serve leur avenir.
Peut-être comprendront-ils le sens du sacrifice,
La différence entre les valeurs et puis l’artifice.
Je sais qui pleurera et pourquoi. Vous êtes les bienvenus.
Y’aura pas des parvenus, juste des gens de la rue.
La presse people n’aura que des smicards et des sans-papiers.
Des costumes mal taillés, même si les mecs voulaient bien s’habiller
Ci-git Claude, initiales MC, un p’tit qui a voulu qu’la vie d’autrui soit comme une poésie
Et surtout va pas croire qu’y’aura 10 000 filles.
Je dis ça pour ma famille, je n’étais pas parti en vrille.
On me jette de la terre, on dépose quelques fleurs, seul sous son saule pleureur, Solaar pleure.



Eths l’avait senti. Il avait senti, non pas qu’il s’était attaqué à la mauvaise personne, mais plutôt au mauvais moment et au mauvais endroit. Quoique, il n’avait attaqué personne. C’était Siegfried qui s’était chargé de lancer les hostilités. Une première erreur était d’avoir attaqué quelqu’un sans connaître toutes les forces en présence. Il ne savait pas quels étaient les guerriers divins éveillés ni même si les dieux étaient comme les ongles : incarnés. Ils s’étaient un peu éloignés des cascades d’Epsilon, sans pour autant être dans un autre domaine. Sur ce, Eths et certainement Siegfried, n’avaient pas que ça à faire de vérifier qui s’approchait des cascades. Toutefois, Eths se rendit compte de quelque chose à propos de Siegfried, après qu’il ait lancé son attaque. Il avait gagné en puissance. Sauf que cette puissance ne venait pas du tout de lui. C’était évident. Même un vulgaire chevalier de bronze l’aurait remarqué.

C’était sûr. Eths avait perdu. Après tout, une défaite n’est pas une défaite totale. Grâce à ça, il pourra s’améliorer. De toute façon, il n’avait pas encore l’habitude de se battre avec ce corps. Durant les premiers soubresauts de l’humanité, lors de sa propre création, Eths ne s’incarnait jamais dans le corps de quelqu’un. Il faisait que créer une enveloppe corporelle, partiellement palpable pour semer la zizanie dans les hautes sphères politiques de presque tous les Etats. Se créer un véritable corps pour se fondre dans la masse. Il n’avait pas spécialement prévu de se battre tout de suite. Mais bref, il fit ce choix. Tant pis pour lui. Il se vengera bien un jour. Et sûrement d’une manière… peu recommandable.

Il ferma les yeux. Toute l’atmosphère venant de la religion chrétienne s’était éteinte. Preuve qu’Eths avait décidé d’arrêter de se battre. Toutefois, il ne voulait pas rester là à attendre bêtement la mort. Il lui lança cinq bibles dans la tronche. Amen. (5CP)


« Sache, Siegfried, que je n’ai pas peur de mourir. Mourir, c’est rentrer chez moi, auprès de Dieu. Je n’ai jamais eu peur de mourir. Au contraire, je m’en fais une joie. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 390


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Ven 21 Sep 2018 - 12:50

Le visage fermé de Siegfried changea soudainement pour afficher sa surprise en ressentant une aura de sagesse et de force en même temps, une femme était arrivée auprès de Ragnar et le doute n’était pas possible, il devait s’agir de la prêtresse d’Odin qui venait sans doute voir ce qu’il se passait sur le domaine d’Epsilon, attirée par le déferlement de cosmos car les deux protagonistes n’y avait pas été de main morte.

« Votre Sainteté, je… »

Pas possible de mettre un genoux à terre pour la saluer comme il se devait, cela aurait permis au Cardinal d’en profiter pour l’attaquer plus facilement, ce fut un simple abaissement de la tête qui fit office de signe de respect envers celle qu’il n’avait pas eu la joie de rencontre jusque là. Ce qui devait être un honneur de combattre pour Asgard sous les yeux de sa Sainteté Séléné était plutôt une pression supplémentaire pour qu’elle n’ait pas honte d’un de ses guerriers bien affaibli et qui risquait de perdre le combat, bien que le dragon pensait pouvoir battre son adversaire, tant que ce dernier n’était pas rendu inoffensif, rien n’était terminé et l’issu de cet affrontement pouvait basculer du mauvais côté.

Reportant son attention sur l’ennemi du royaume, le Guerrier Divin aperçu une lueur dans le coin de son champ de vision, elle provenait de la position occupée par la représentante d’Odin et venait sur lui, un bref regard pour se rendre compte qu’il s’agissait d’une orbe colorée. Quoi que soit cette chose, le jeune homme ne s’y opposa pas en songeant que ce qui venait de la prêtresse ne pouvait pas lui être néfaste alors il se senti enveloppé par une douce énergie cosmique dont il avait la maîtrise, ainsi donc, il était maintenant clair que Siegfried venait de recevoir une part du cosmos de sa prêtresse.

Pas le temps de savourer cet instant quelque peut jouissif, d’office Siegfried était au service de cette belle femme mais là, avec ce qu’elle venait de faire, il commençait à bien l’aimer, elle savait joindre l’utile à l’agréable alors hors de question de la décevoir, sans plus attendre il se reconcentra sur son adversaire qui devait l’avoir mauvaise, après le piège avec l’élément du lieu, voir le dragon se faire requinquer par sa prêtresse devait être un coup de massue à son espoir de victoire même si au final, la mort attendait cet arrogant personnage puisque le loup nordique ne le laisserait pas repartir vivant quoi qu’il arrive. Après ses coups physiques qui ne furent pas parés, le Cardinal ne put s’empêcher de parler pour faire croire que la mort ne lui faisait pas peur et qu’il était même content de bientôt la subir, ce type était un grand malade !

« Tant mieux vu que tu as tout fait pour… Revenons-en aux choses sérieuses »

Sans plus attendre, le dragon bicéphale lança cinq coups de poings (5cp) avant de frapper largement plus fort à l’aide de son cosmos, enfin celui de la douce et déterminée prêtresse.

« Ultimate Berserker »


Intérieurement, Siegfried remerciait Séléné de lui avoir permis de pouvoir lancer cette attaque qui allait aider à mettre un terme au combat plus tôt que prévu, enfin c’est ce qu’il espérait et n’imaginait pas un instant qu’il soit possible que Eths puisse lui renvoyer son attaque du fait de sa trop forte puissance, cela irait contre tout entendement, il n’était pas un dieu, juste un triste type qui aimait péter plus haut que son cul.


Coups reçus : 5 (coups physiques)
Coups parés : 0
Coups donnés : 5 (coups physiques) + 60 (attaque cosmique 7ème sens) = 65
PV : 95 - 5 (coups physiques) = 90
CS : 9 + 50 (don de Séléné) - 0 (défense) + 10 (recharge) - 60 (attaque) = 9
Armure : 345
Talent caché utilisé
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
221/221  (221/221)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Ven 21 Sep 2018 - 17:30

Mon âme monte, je vous vois en contre-plongée.
C’est ceux qui sont déjà partis que je m’en vais retrouver.
Ne vous inquiétez pas, non, je pars pour le paradis,
Pas pour parader mais professer la 7e prophétie.
J’ai tenu tête aux maîtres, aux prêtres, aux traîtres,
Aux faux-culs sans cortex qui dansent encore le funky jerk.
Si c’est toi, courbe-toi, marche profil bas et tais-toi.
Recherche une aura sinon, va, tiens ! gomme-toi.
Excusez pour le mal que j’ai pu faire, il est involontaire.
J’ai été mercenaire plutôt que missionnaire
Je regrette et pour être honnête, je souhaite que Dieu me fouette.
Dieu tu es la lettre, il faut que l’on te respecte
Archange, comprends-moi au nom du Père,
Certains me trouvent exceptionnel, mais j’ai pas fait l’élémentaire.
Le mic pleure, la feuille pleure, le bic pleure, et sous le saule pleureur, Solaar pleure.



Il l’avait dans le baba. C’était con, c’était fini. Que choisir ? Essayer de se défendre encore un peu pour ne pas perdre la face ? Eths estimait que c’était davantage humiliant d’essayer de se défendre alors que la Mort était derrière son dos, à attendre l’heure fatidique. Alors, pourquoi ne pas se laisser mourir ? C’était moins humiliant et ça montrait sa sagesse acquise depuis des milliers d’années. A certains moments où rien ne va, les choix se font à regret. S’il donnait toute ta puissance ? Et s’il demandait pardon ? Les questions se posent, et commencent par « si ». Mais les réponses n’existent pas. Tous les remords n’y changeront rien. Il gardait constamment les yeux fermés.

Ca lui permettait de réfléchir. En théorie, s’il mourrait, il devait se présenter face à un de ses maîtres, Lucifer. Toutefois, il crut le reconnaître au Sanctuaire d’Athéna. C’est-à-dire qu’il était incarné en ce bas monde. Donc, il ne pouvait décider de la punition que devrait subir le Cardinal de la Calamité. Dans ce cas, qui s’occuperait de son cas ? Hadès ? Ou un de ses subalternes ? C’était illogique. Les enfers n’appartenaient absolument pas à Hadès. Les Asgardiens n’ont que faire de la mythologie grecque, si ce n’est cohabiter avec elle. S’ils meurent, Hel pourrait être une des déesses qui s’occuperait d’eux. A chacun son enfer. Sauf les juifs, ils n’ont aucun des deux, parce qu’ils n’y croient pas.
L’attaque fonçait sur le cardinal. Il ne bougeait pas. Il était resté debout même après la déflagration. Il n’avait pas bougé d’un centimètre. Même le vent coriace du nord n’avait eu raison de ses mouvements. Néanmoins, il saignait plus que de raison. Il n’avait pas mal, non. Il avait accepté son sort. Il lui lança de la neige très très froide, cela dit. C’était presque un réflexe. Se faire frapper, il répond. Au moins avec ses poings. (5CP)


« Dois-je rappeler que c’est toi qui m’as attaqué ? Dois-je rappeler que c’est vous tous qui êtes partis en laissant un supposé ennemi aux portes de votre royaume ? Qui a dit que j’étais un ennemi ? Et dire que j’étais venu proposer une alliance avec votre chef. Comme quoi, tout est tombé à l’eau. Je doute que Seigneur Arès accepte qu’un Cardinal meure de la main d’un potentiel allié. Sans vouloir être ni menaçant ni donneur de leçons, mais par tes actions, tu viens de lancer une possible guerre sainte. »

Il sortit le chapelet offert par Lucifer de sa poche et le serra fort entre ses doigts.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 390


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Sam 22 Sep 2018 - 11:58

Cet adversaire si spécial par son antipathie ne cherchait plus à se défendre, soit, le combat serait plus vite terminé et ce dernier n’agacerait plus personne en Asgard pour un petit moment s’il retenait bien la leçon, pas certain vu son ego démesuré. Vu l’état du Cardinal, il ne devait plus y en avoir pour longtemps et n’attendait plus que la mort arrive mais non sans vouloir mettre le doute dans la tête des gens présents et surtout Siegfried qui avait les cartes en main. Ses frappes physiques s’en ressentaient par leur manque de punch alors le dragon fit plaisir au Berzerker en encaissant sans broncher.

Soit disant il était venu en messager pour proposer une alliance entre leurs royaumes et que le dragon serait responsable d’une guerre sainte, soit disant il ne serait plus un ennemi alors que lui-même avait prétendu l’être envers un allié d’Asgard.

« Tu dis ne pas avoir peur de la mort mais quand tu la sens approcher, tu fais tout pour que je t’épargne… Tu as dit toi-même que tu étais un ennemi des Chevaliers donc pas conséquence, un ennemi des Guerriers Divins… Tu as eu largement le temps de t’annoncer comme messager de ton dieu mais non, tu as préféré provoquer et créer cette situation qui ne m’amuse pas alors je ne vais pas être clément, tu as semé ce que tu vas récolter »

Sur ces paroles, le Guerrier Divin d’Alpha se mit en position pour ce qui pouvait être ses dernières attaques si Eths était bien décidé à accueillir la mort. A commencer par ses cinq coups de poings (5cp) puis en passant à son attaque cosmique.

« Que le souffle glacial du dragon t’emporte vers ta fin… Dragon’s Icy Breath ! »


Siegfried pointa son index vers son adversaire puis un cercle se forma autour de ce dernier pour que naisse une colonne d'énergie qui envoya l'ennemi en l'air dans un souffle glacial avant qu'il ne soit projeté vers le sol alors que des écailles de dragon viennent à toute vitesse en sens inverse le percuter, pouvant provoquer de multiples chocs, lacérations et perforations.

Il n’y avait plus qu’à attendre de voir le résultat de cette attaque, serait-ce enfin terminé ou fallait-il s’attendre à un coup fourré de ce fourbe personnage ?

Coups reçus : 5 (coups physiques)
Coups parés : 0
Coups donnés : 5 (coups physiques) + 15 (10 pour l’attaque cosmique de type glace + 5 pour le bonus élémentaire de lieu ) = 20
PV : 90 - 5 (coups physiques) = 85
CS : 9 - 0 (défense)  + 10 (recharge) - 10 (attaque) = 9
Armure : 345
Talent caché utilisé
Revenir en haut Aller en bas
Eths
Cardinal de la Calamité
avatar
Rôle : Apocalypser le monde
Messages : 133


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
221/221  (221/221)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Lun 24 Sep 2018 - 22:17

Souvent la froideur de la vérité vient m’embrasser
Rien n’a de sens, on peut qu’regarder l’temps passer.
Y’a pas longtemps j’imaginais même pas vraiment clamser.
Mais plus le sablier s’écoule et moins ça m’semble abstrait.
Angoissé, en pleine nuit le sang glacé.
Le plus dur c’est pas l’cauchemar c’est l’instant d’après.
C’est l’instant d’clarté où j’suis persuadé qu’y’a plus rien qu’un grand vide quand elle vient t’embarquer.
Choisis ta voie entre Kurt Cobain ou Bouddha, deux façon d’atteindre le Nirvana,
Chaque fois qu’j’regarde les étoiles j’pense « t’emballe pas, c’est qu’du gaz,
Autant faire un vœu d’vant ton écran plasma »
Impuissant. Si Dieu n’existe pas, j’brasse du vent
Si Dieu existe j’trouve pas ça vraiment plus rassurant.
Au grand tournoi du paradis on ira sûrement même pas sur l’banc.
La Mort c’est la finale, le Sommeil c’est l’entraînement.




Siegfried pensait qu’Eths n’était qu’un menteur. Un de ceux qui disaient des folies pour qu’on lui épargne la vie. Ou alors ceux, sur le point de mourir, qui devenaient subitement fous et incohérent. Sauf que c’était faux. Eths n’avait jamais menti de toute sa vie. Il ne disait pas toujours toute la vérité, nuance. Il disait seulement ce qui valait la peine d’être dit. Le principe est qu’aucun mensonge n’ait été proféré. Il était la création du Dieu, et l’un des pires actes était de mentir. Il pouvait être cruel, antipathique, mais il était honnête. Il disait toujours ce qu’il pensait. De toute façon, à partir du moment où on lui posait une question, il ne pouvait s’empêcher d’y répondre. Il omettait des détails, certes, mais ce n’était guère un mensonge. Tel l’Ange Déchu, Lucifer, le mensonge était un trait absent de sa personnalité. Il avait même tout un honneur à rétablir la vérité. D’ailleurs, Arès le savait bien. Du moins, il le soupçonnait forcément. Il ne fallait pas confier une mission au Cardinal de la Calamité qui lui demandait de lâcher un mensonge, car il en aurait été incapable. C’était plus fort que lui. Même si, depuis qu’il avait un brin d’humanité, il « apprenait » de nouveaux traits de caractère, celui-ci n’était jamais entré en son âme. Il a été créé pour établir la vérité, donc son essence même était à l’encontre du Mensonge.

Siegfried frappait et frappait. Il semblait épuisé. En meilleure forme physique que le guerrier d’Arès, mais plus épuisé au niveau de son énergie. Ca se voyait qu’il faisait tout son possible pour ne pas laisser Eths respirer. Eths, lui, à sa place, n’aurait pas attaqué au moins une fois, pour faire durer le combat. Une sorte de torture psychologique « Tu vois, je suis tellement supérieur à toi que je peux me permettre de ne pas répondre à tes coups. Tu fais pitié, mon gars. ». Bon, ce scénario ne s’était pas présenté, mais il aurait agi ainsi. Sadique jusqu’au bout. Humiliant jusqu’au bout. D’un côté, Siegfried avait raison. Ils sentaient qu’une situation particulière réclamait toute leur attention, à tous les deux. De puissantes énergies s’étaient présentées aux portes du domaine de Gamma. Autant d’aller-retour n’étaient pas sans éveiller les soupçons du cardinal, et sûrement d’Alpha. Il n’y a pas de fumée sans feu. Quelque chose se tramait, c’était sûr. Après, peut-être était-ce un problème qui ne les regardait absolument pas.

Lorsque Siegfried lança sa dernière attaque toute froide, Eths ne put s’empêcher de parer, inconsciemment son coup (-5CS ; -15PV). Il était mort. Mais restait debout comme si son âme continuait de le guider alors que le reste de son corps n’était plus. Une voix se fit entendre dans l’esprit de Siegfried, comme un dernier message.


*Sache que je ne te considère pas comme un ennemi, Siegfried. Mais comme un vaillant guerrier, puissant et fier. Odin a de la chance de t’avoir comme protecteur. Je te souhaite une bonne vie, et en espérant qu’à nos retrouvailles, on puisse à nouveau se battre ainsi.*

Une bonne vie ? T’es sérieux, là ? Tu débloques mon gars.
Eths s’écroulait sur le sol. Son armure disparut en fumée, en même temps que son corps, qui s’en allait rejoindre le monde des morts. La dernière chose à partir en fumée était le chapelet offert par Lucifer, qu’Eths tenait fermement entre ses doigts…

Arrow Monde des Morts.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Guerrier Divin d'Alpha
Guerrier Divin d'Alpha
avatar
Rôle : Guerrier d'Odin / 18 ans
Messages : 390


Caractéristiques
Vie Vie:
165/175  (165/175)
Cosmos Cosmos:
218/228  (218/228)
Armure Armure:
410/420  (410/420)

MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   Lun 24 Sep 2018 - 22:45

Quelles paroles étranges lui venaient en tête, troublantes et flatteuses, comment faisait ce type pour parvenir à cela ? Etait-ce cela les dernières paroles des morts dans d’autres religions, quand leur âme quitte leur corps, Siegfried n’était vraiment pas sûr de cette théorie mais il n’avait pas rêver. Comment une personne pouvait être si différente dans certains moments, peut être que la Cardinal s’était forgé une carapace, qu’il était dans un rôle qu’il jugeait nécessaire pour impressionner les autres, impossible de vraiment savoir et tout aussi impossible de lui faire confiance, malgré cela, le dragon tenta de répondre par la pensée sans savoir s’il cela fonctionnait dans les deux sens.

* J’espère aussi qu’on se reverra mais pas forcement pour se battre alors laisse s’exprimer ton autre toi, celui qui est respectueux et tu verras, ça te changera la vie *

S’en était terminé et pourtant cela n’enchantait pas Siegfried, il avait fait le travail pour lequel il avait été choisi et ça s’arrêtait là, nul besoin de fêter la mort de quelqu’un qui n’était presque rien pour le Guerrier ou pour les terres d’Asgard. Tuer un pauvre fou qui pensait pouvoir faire ce qu’il voulait en s’annonçant en ennemi n’avait rien de réjouissant, juste que le Berzerker n’imposerait plus sa présence injustifiée et ses paroles déplacées aux locaux et à leurs invités.

Le jeune homme senti un grand vide après que le Cardinal soit inerte sur le sol, tout d’un coup tout redevenait calme, trop calme après tant d’intensité, du coup le dragon resta immobile pendant de longues secondes pour se remettre un peu de ses efforts et contre toute attende, les dieux décidèrent de redonner vie à Eths malgré les ravages fait à la forêt, même s’ils n’étaient pas très étendus, il n’empêche que la mort avait touchée la faune et la flore en ce triste jour et que ces derniers n'auraient pas de seconde chance comme le Berzerker. A présent, c'était l'affaire de Ragnar car le loup faisait en sorte d'empêcher la fuite du vaincu depuis le début du combat...


FIN

Une production : Asgard Père et Fils Associés

Avec :
Eths - Berzerker - rang Titanesque
Siegfried - Guerrier Divin - rang Titanesque

Avec la participation exceptionnelle de Séléné – Prêtresse d’Odin

Récompenses :
Meilleur réalisateur et meilleur espoir masculin : Siegfried = 10pts
Meilleur acteur et meilleure musique originale : Eths = 5pts
Meilleure actrice dans un second rôle : Séléné = 1pt

Ce film ne sera pas disponible avant un siècle et demi mais peut être transcrit sur papier ou être interprété en pièce de théâtre sous réserve d’un accord financier au préalable avec les acteurs originaux.

PV : 85
CS : 9
Armure : 345

Arrow Départ calamiteux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Duel : Siegfried contre Eths   

Revenir en haut Aller en bas
 

Duel : Siegfried contre Eths

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Duel de Défense contre les Forces du Mal : équipe n°1 [Maeja et Victoria]
» [FB] L'ivrogne et le médecin - Duel au sommet [PV Arthy]
» Duel au sommet... De la force !
» Sherynna Limiesh [Garde du corps & danseuse]]
» Tactique gobelins contre nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume d'Asgard ¤ Odin :: Le pays d'Asgard :: La cascade gelée d'Epsilon-