Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 313


Caractéristiques
Vie Vie:
163/163  (163/163)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Mar 13 Mar 2018 - 11:30

Europe…

Au cœur d’une sombre forêt…





Frappaient les sabots de Moonlight Shadow sous les éclats de la lune, dansait sa crinière sous le souffle de la Nuit. Un instant de paix que la Rose infernale savourait à sa juste valeur. Galoper sous les seuls yeux de la pleine lune et des étoiles, sans la moindre trace d’adversaires en puissance dans les alentours immédiats était un délice sans égal. De tous côtés, les souffles et la chaleur de la Vie éclataient sans qu’elle ne s’y attarde.

La Soif n’était pas encore insupportable. De quoi lui permettre de tenir sans devoir massacrer autant de bandits que son apparence pouvait en attirer. Un leurre, un atout dont elle pouvait user à loisir pour assouvir la Soif lui tiraillant par instant les entrailles comme nul fer ne pourrait le faire.

Une épreuve qu’il te faudra apprendre à supporter, Flagello. Être vampire n’a pas que des avantages. La souffrance et la solitude seront tes plus grands ennemis.

Supporter le poids de son éternité ne pourrait que lui éclater un jour à la face. Évoluer au beau milieu de la vie qui file tel le sable entre ses mains finirait par s’imposer à lui. S’attacher aux mortels ne pourrait que le faire souffrir. Seule la compagnie d’autres comme lui pourrait lui apporter le réconfort nécessaire. Du moins s’ils ne venaient pas à chercher à le tuer.

Ralentissant un instant, la rousse chasseresse se laissa aller aux brumes de son passé. Ces instants qu’elle pensait avoir enterré à tout jamais au plus profond du Cocyte. Cela remontait déjà à quelques décennies mais que sont ces années quand on a l’éternité devant soi. Les conflits entre humains et vampires ne devaient pas prendre le pas sur les liens l’unissant au seigneur Hadès et pourtant, elle ne pouvait s’empêcher en cette nuit de ressentir une présence liée à son plus lointain passé.

Bien avant que Lucile et Angus me rejoignent. Bien avant que je ne m’établisse à Florence en laissant mon véritable nom derrière moi.

Il était parvenu à s’enfuir, à échapper aux griffes de la Céleste qu’elle était à l’époque. Des saints s’étaient interposés entre eux, les attaquant indifféremment. Chose somme toute logique. Après tout, ils étaient tous deux vampires et liés à leurs façons aux ennemis héréditaires d’Athéna. Ainsi, le Pourfendeur avait pu s’enfuir, échapper aux sens de celle qu’elle était à l’époque. Un coup qui avait apporté la victoire aux saints tout en repoussant encore plus loin le dénouement d’une traque commencée depuis déjà tant de siècles.

Sentant son corps soudain frémir aux fragrances portées par le vent, Althéa immobilisa soudain Moonlight Shadow, provocant la crainte soudaine de Zelphyra qui l’avait suivie comme l’ombre fidèle qu’elle était. Silencieuse, la rousse spectre se laissa aller à son intuition, sentant son sang s’échauffer à une présence toute proche et pourtant insaisissable. Seul un autre vampire pouvait lui faire cet effet et pas n’importe lequel.

Ainsi demeura-t-elle aussi immobile que les pierres sur l’immense échine de sa Licorne noire avant de reprendre soudain vie. Ce n’était encore qu’une prémisse, un appel lointain. Un Infant autrement plus ancien que ceux de Florence frappait aux portes de ses sens, captivait toute son attention.

- Ma dame… ma merveilleuse dame…
- Ce n’est rien, Zelphyra.
- Vraiment ?
- Rien pour l’instant…

Des paroles bien évasives, renforçant plus qu’elles ne l’apaisaient l’inquiétude de la suivante maudite. Un effet dont la rousse Etoile ne pouvait douter. Se laissant alors glisser le long du flanc de Moonlight, elle avança tout en grâce et légèreté la paume vers la splendide fourrure de la suivante transformée en lynx.

- Rien pour l’instant, Zelphyra. Le temps nous est encore favorable. Le tout est de déplacer certains points.
- Déplacer.
- Nous ne pouvons demeurer davantage à Florence sans mettre la majorité des nôtres en danger. Il est grand temps de reprendre ce que nous n'avons que trop laissé en suspens. Le Septentrion nous appelle… Le Sang nous appelle… La Guerre des Sangs…

A ces mots, la tête féline se raidit sous la paume d’Althéa. Entre eux, les Vampires pouvaient se dévorer. C’était un fait mais que l’un d’entre eux soit de taille à faire frémir le spectre du Vampire était une nouveauté à laquelle l’ancienne suivante n’était nullement préparée.

- Oui, c’est possible… Plus que possible. Nous sommes plusieurs à être dotés de cosmos. Évitons juste un carnage inutile… Les Infants les plus jeunes doivent demeurer dans l’ombre protectrice sous la garde de ma mère. Quant aux autres…
- Ils vous escorteront tout comme moi… Et le jeune Sphynx ?
- Il sera de la partie. Autant qu’il réalise à quel point je peux être une exception par rapport à ce que ma lignée peut donner de pire. Nul sang ne me nourrit mieux que celui des pires assassins.


Derniers mots emportés par le vent avant que l’éternelle chasseresse ne reprenne place sur l’échine de Moonlight Shadow. Un galop avant qu’elle n’arrive enfin au seuil de la demeure des Brumel. Un instant se passa encore avant qu’elle ne se décide et envoie un message à l’ensemble des occupants. Il lui faudra d’ici peu redonner vie à l’antique demeure des Carminia. Reprendre quelques instants son véritable nom et lancer une nouvelle chasse en espérant que cette fois, les saints ou autres n’y mettraient pas un terme prématuré, relançant un nouveau cycle sans réellement le briser.

Flagello, il est grand temps que tu découvres l’endroit où j’ai pris vie en tant que Vampire avant même d’entrer au service du roi de l’Outre-monde.

Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 238


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Ven 16 Mar 2018 - 17:25

Les coups de fouets, les ordres brefs, les longues journées. Voilà mon quotidien. Voilà le chemin que je devais emprunter pour être digne de l'honneur de posséder l'âme du sphinx.
Dame Laeticia était redoutable. J'avais beau savoir qu'elle faisait cela pour mon bien, et m'aider, il y avait bien des moments où j'en doutais. Je me levais à l'aube, et me couchais la nuit tombée.
Elle était sévère, et strict. La suivante prenait soin et avait à coeur de faire de moi un bon soldat, plus encore, elle désirait que je sois capable de dompter Firewing.

Les jours s'écoulèrent ainsi, jusqu'au jour, où un soir, je m'étais effondré de fatigue. Je tombai à genoux, haletant. Les talons de Dame Laeticia claquèrent jusqu'à moi.
On arrête pour ce soir ! Mais sache que je suis fier de toi ! Et notre Dame l'est aussi ! Tu parviens à contrôler le sphinx, et il m'obéit également ! M'avait-elle dit.
En effet, je le maîtrisais, mais un temps seulement. Elle m'avait raconté avoir souffert des moments d'hystérie de la bête, et je me savais rassurer d'apprendre qu'elle était parvenue à le dresser. Et même à en faire sa monture !

Je levai la tête, et j'esquissai un sourire, heureux d'entendre de telles mots. J'avais travaillé dur. Je ne possédais plus de cosmos pour m'aider cela avait rendu ma tâche encore plus complexe.
Mais les moments où tout semblaient aller mal, je les effaçais en pensant à la Reine Vampire.
Dame Laeticia m'avait dit que demain nous allions la retrouver. J'avais hâte de lui montrer mes progrès !

Le lendemain arriva. Je m'étais préparé, et dans le jardin la suivante m'attendait déjà.
Lorsque je fus devant elle, elle me salua, j'en fis de même avec le respect que je lui devais.
Veux-tu bien me servir de monture ? Me demandait-elle avec un sourire aimable.
Si vous m'en jugez capable ! Répondis-je. Ce à quoi elle répondit positivement de la tête. Alors, confiant, je me changeais, et Flagello laissa place à Firewing.

Je pris alors mon envol, me laissant guider par Dame Laeticia qui avec habileté savait gérer mes imprécisions.
Nous arrivâmes alors dans un nouveau lieu qui me semblait étrange. Je posais mes pattes au sol.
Ma Maîtresse était là en compagnie de Moonlight, contemplant l'endroit.

Dame Laeticia descendit de mon dos. Et d'un geste de la main m'indiqua d'aller me présenter à la Reine. Elle, elle restait un peu en retrait.
Le pas léger et félin je me dirigeai alors vers la sublime vampire. Et devant elle, je me couchai pour lui exprimer que le sphinx était désormais sous l'influence du simple garde que j'étais.
-" Dame Althéa, je...J'ai travaillé dur pour être digne de vous...Je réponds à votre appel."Dis-je par télépathie.

Quant à la brune suivante, elle avait le privilège de voir la Maîtresse en compagnie de ses trois créatures mystiques...
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 313


Caractéristiques
Vie Vie:
163/163  (163/163)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Jeu 12 Avr 2018 - 10:07

Aussitôt le portail franchi, les vastes portes s’étaient refermées sur ses pas. Sans le plus petit bruit ni le moindre froissement. En cette fin de nuit, tout n’était encore que calme et sérénité. Rien qui ne pouvait trahir les difficultés à venir.

Quelques pas de plus et la splendide rousse se laissa de nouveau glisser sur le sol avant de reprendre sa marche, Zelphyra et Moonlight Shadow avançant tous deux à ses côtés en une escorte aussi gracieuse que redoutable.

De courts instants s’écoulèrent encore avant que les habitants du manoir ne viennent la rejoindre. Harcher et Lucile, puis, Angus, dame Isabella et le père Matthias… Et tous les autres encore, tous…

Tous qui sans un mot attendirent dans le jour naissant. A ce tableau ne manquait plus que le couple singulier formé par dame Laetitia et son apprenti. Un duo qui ne tarda plus à paraître à la grande satisfaction d’Althéa.

Flagello et Laetitia… Enfin…

Un regard à la ronde et l’éternelle jeune femme prit la parole, ne perdant pas de temps en dispersions inutiles.

- Que ce jour béni du seigneur de l’Outre-monde vous soient sanglant à tous… Qu’en cette fin de nuit, les vampires de la demeure Brumel puissent poursuivre leur vaste existence. Puis, se tournant sur Flagello présent sous les traits de FireWings. Les Vampires mais aussi le Sphinx.

Un sourire passa sur les traits de la Céleste avant qu’elle ne poursuive.

- Une existence à présent menacée par le retour de l’un des nôtres. L’un des membres les plus anciens, à ce jour, de notre vaste lignée et dont le seul but est de prendre place à la tête de la famille. En prendre la tête mais aussi dévorer l’ensemble des jeunes nouvellement étreints pour augmenter encore davantage les pouvoirs de son propre sang.

Des paroles qui trouvèrent un écho certain chez quelques membres de la demeure dont le professeur Harcher.

- Il serait encore de retour malgré la fin que lui avait réservée les saints...

- Le tuer est possible et même plus que certain en apparence et hormis les spectres, rares sont ceux capables de voir les âmes se diriger droit vers l’Outre-monde. Et puis, en tant que Vampires, nous pouvons faire cesser les battements de nos cœurs sans le moindre effort. Passer pour mort est si simple au regard du reste du monde… Maintenant, c’est aussi un maître dans l’art de soustraire son corps à l’ensemble des regards.
- Cela lui avait déjà servi de par le passé.
- Oui, en effet, et maintenant il est de retour.
- Une Guerre des Sangs est-elle sur le point d’éclater ?
- C’est encore bien trop tôt pour cela, Jonathan.
- Il n’a fait que se rapprocher ? Ou bien est-il déjà présent ?
- Non, il est bien trop prudent pour franchir les limites de la zone de sécurité installée autour de Florence. Mais j’ai bien ressenti les traces laissées par son passage, le sang qui coule en ses veines qui est aussi le mien, d’une certaine façon.
- Ce qui nous amène à une certaine question.
- Oui, Jonathan…

Et se tournant vers l’ensemble des occupants de la demeure Brumel.

- Qui parmi vous est prêt à partir vers le nord pour entraîner ce pseudo vampire-roi dans notre sillage ? Je ne cache à aucun de vous les risques que cela comporte. S’il m’attaque de front, je ne pourrais en aucun cas lutter contre lui et défendre ceux que ses suivants pourraient attaquer sur les flancs. Et qui est prêt à demeurer en ces lieux pour maintenir la Demeure Brumel en l’état sous la protection de dame Isabella ?

Une première question essentielle qui entraînerait pas mal de changement dans la non-vie de l’ensemble des occupants de la demeure de Florence.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 238


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Mar 17 Avr 2018 - 12:38

Je me tenais proche de la reine Vampire. A ma place. Je regardais l'horizon, il y avait tout le monde. Des personnes que je connaissais. Plus que d'autres. Mais ici, était réuni l'entourage de la rose.
Dame Althéa ne perdit pas plus de temps. Lorsqu'elle remarqua que ses gens étaient là, tous présents, elle prit la parole.

Nous l'écoutions tous religieusement. Sans un bruit.
J'étais heureux et fier. En effet, je remarquais que désormais je contrôlais bien la forme de sphinx. Heureusement, me disais-je, car il aurait été malvenu que je succombe à une crise de rage de la bête. De temps en temps, je sentais la main de Dame Laeticia glisser sur l'un des mes flancs.

Elle aussi, était en train d'écouter le monologue que de leur Maîtresse avec attention.
Qu'allait-il se passer à présent ? Un affrontement semblait se préparer. La Reine et Harcher parlèrent un instant ensemble, avant qu'elle en se retourne une nouvelle fois en direction de ses sujets pour cette fois-ci conclure son intervention en annonçant la suite des événements. Elle proposa alors, en laissant le choix. L'accompagner dans une bataille sanguinaire face à un roi vampire, ou retrouver la demeure de Florence sous l'autorité de son Altesse Isabella.

Mon choix était fait. Et il fut pousser un peu plus par le geste de Dame Laeticia. Cette dernière me fit face. Elle m'expliqua alors qu'il était désormais l'heure de montrer à l'autorité suprême que j'avais bien travaillé, et que je m'étais entraîné dur. Que maintenant je devais la protéger, avec les deux autres créatures.
La suivante m'exprima aussi toute la confiance qu'elle avait en moi, et qu'elle était certaine que je n'allais pas la décevoir. Ni elle, ni les autres.

De mon visage félin, d'un mouvement de tête je montrais à la suivante que j'étais d'accord avec ses mots. Et que j'allais être digne de son entraînement. Que la souffrance allait porter ses fruits en ce jour.
Elle me caressa alors le crâne, et d'un geste gracieux de la main m'indiqua de m'avancer pour que je dévoile à tous mon intention.

Sous le regard radieux de Dame Laeticia je m'avançai un peu, juste le nécessaire pour me placer devant la reine vampire.
-" Maîtresse, acceptez-vous que je vous accompagne ? C'est mon devoir, je souhaite aussi vous montrez les fruits du travail de Dame Laeticia." Dis-je par télépathie à la vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 313


Caractéristiques
Vie Vie:
163/163  (163/163)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Mer 18 Avr 2018 - 12:19

Ainsi sous le couvert des premiers nuages, la voix d’Althéa s’était tue. Un instant de flottement s’en était alors suivi, court si court avant que des murmures ne s’élèvent soudain dans le groupe. Des murmures qui enflèrent, devinrent rumeurs avant de laisser la place à la franche discussion. Certains dont Lucile, Angus, Lorenzo annonçaient clairement leurs décisions de suivre la Vampire Couronnée sur le chemin qui serait désormais le sien. Des voix qui ne faisaient qu’une tandis que d’autres resteraient pour veiller sur la demeure Brumel.

Détournant la tête un instant pour n’influencer personne, Althéa tomba sur le regard du père Matthias. Lequel après une longue discussion avec Isabella avait décidé de suivre la rousse chasseresse. Une décision qui avait le mérite de surprendre bien des occupants du manoir, la preuve que peu d’entre eux connaissaient véritablement le précepteur de la plupart des jeunes gardes.
- Matthias…
- Je ne peux te laisser aller sans le soutien que je pourrais t’offrir.
- Bien…

Un sourire franc s’était dessiné sur le visage de la belle alors que d’autres avaient rejoints la petite troupe. Nombreux malgré les risques qu’ils ne manqueraient pas d’encourir. Un ensemble auquel s’ajoutèrent ensuite Laetitia et Flagello toujours sous sa forme de sphinx.

Flagello dont la voix résonnait en sa tête sans la moindre faiblesse ni la plus petite hésitation. C’était un fait à présent, l’ancien berserker avait laissé la place à un guerrier d’un genre tout nouveau, dénué de cosmos mais bien paré de certains talents plus qu’inattendus.

Tendant alors la main vers lui, Althéa lui répondit.

- J’accepte avec joie de te voir nous rejoindre pour ce voyage qui s’annonce plus que périlleux. Que tu puisses à présent contrôler les pouvoirs du sphinx tout en t’harmoniser avec lui montre à quel point, tu as gagné en forces et en assurance.

Puis, s’avançant vers la brune suivante vêtue d’une longue robe rouge sombre moulant des formes qu’elle avait généreuse, la rose acheva.

- Je reconnais en cela la qualité de ton enseignement, Laetitia, mais aussi la véritable relation de confiance et de complicité existant entre vous…

Des paroles qui réjouirent bien davantage Zelphyra que la brune Laetitia. Un fait qui ne manqua pas d’échapper à la splendide chasseresse à la peau d’albâtre. Avec une telle révélation, la jalousie de la suivante maudite finirait par s’estomper voire dans le meilleur des cas totalement disparaître. Un autre point vers la libération de la femme changée tantôt en lynx tantôt en fantôme invisible de tous et de toutes.

Une main passa ensuite sur la tête de la féline avant qu’Althéa ne reprenne la parole.

- Bien, je suis heureuse de voir combien notre famille est aussi libre qu’unie, prête à lutter selon leurs propres talents…

Puis se tournant vers les volontaires.

- Ceci étant fait, il est temps pour tous et toutes de se préparer au voyage. Cela ne sera fera pas sans anicroche. Quel que soit l’ennemi, il ne manquera pas de surgir à tel ou tel coin. Que tous soient prêts, armés, reposés et prêts à lutter. Nous partirons au plus profond de la nuit, à la faveur de la nouvelle lune.


Et sur ce, l’éternelle jeune femme mit fin à la réunion. Les différents protagonistes de cette nouvelle aventure auraient ainsi tout le temps de se préparer et de rejoindre le petit groupe formé par les volontaire à la tombée de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 238


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Mar 24 Avr 2018 - 12:22

J'étais décidé, prêt pour assumer mon destin, celui qui était le mien à ma naissance. Je venais de l'accepter avec joie. Fini les troubles, et les inquiétudes à ce sujet.
Ce fut pour cela, et sans hésitations aucunes que je m'avançai jusqu'à prendre place légèrement sur la droite de la reine vampire pour lui annoncer mon profond désir de faire partie du cortège qui irait affronter son ennemi actuel.

L'entrainement de Dame Laeticia fut parfait, impossible pour moi de rêver mieux, de plus elle était parvenue à devenir la troisième personne seulement avec qui je pouvais communiquer par télépathie après ma Maîtresse, et son altesse Isabella.

La Rose tendit sa main, et moi, j'avançais mon visage pour combler la distance et ainsi établir le contact entre sa main et mon front. Un contact doux qui m'apaisait et qui disait tout sur le lien qui nous unissait.
Ses mots me flattaient. En effet, tout était à présent en parfaite harmonie, et les sautes d'humeur de la bête se faisaient de plus en plus rare.

Elle cessa alors le contact pour se rapprocher de Dame Laeticia. Quant à moi je ne bougeais plus, je me contentai de regarder les retrouvailles de la rose avec l'une de ses suivantes.
La vampire adressa quelques compliments. Il était vrai qu'un lien profond me liait à la jeune femme désormais. Elle fut même une artisane principale de ma reprise de confiance, et cela depuis le jour où mes yeux se sont ouvert dans la demeure à Florence. Puis notre Maîtresse me caressa la tête avant de reprendre la direction des événements...

Un court discours, mais suffisant pour motiver les troupes et exprimer les enjeux de la batailles qu'ils allaient livrer à l'heure dite ! Désormais, il fallait patienter.
Dame Althea clôtura la réunion et s'éloigna. Quant à moi, je retournai auprès de la suivante.
Nous marchâmes alors un peu dans un beau silence... Jusqu'à ce que je lui demande par télépathie.

-" Comptez-vous venir avec nous Mademoiselle ? Qu'importe votre décision, jamais je ne pourrai vous remercier assez pour tout ce que vous avez fait pour moi. "
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 313


Caractéristiques
Vie Vie:
163/163  (163/163)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Jeu 3 Mai 2018 - 14:47

Le temps, le temps semblait se ralentir à mesure que les secondes s’écoulaient. Accoudée à sa fenêtre, la rousse chasseresse observait le ciel en train de s’assombrir. Lentement, le soleil avait achevé sa course à travers le ciel avant de décliner et disparaître au loin dans un flot de couleurs aussi chaudes que fugaces. Un spectacle dont elle se gorgea sans le moindre mot jusqu’à ce la voix de Lucile ne vienne troubler la quiétude ambiante.

- Le temps est venu, ma dame, les volontaires sont tous prêts.
- Oui…
- Cela semble à la fois vous surprendre et vous soulager.
- Cela m’émeut en effet.

Un ton doux alors que des coups ne se fassent entendre à la porte.

- Mais…
- Oui, je savais que cela vous surprendrait mais elle est plus qu’une simple paysanne. Infiniment plus qu’une jeune fille arrachée aux griffes d’une ourse.

Un sourire illumina un instant les traits de l’éternelle Céleste avant qu’elle ne se tourne imperceptiblement vers la porte.

- Signy…
- Dame Althéa…
- Impressionnant de voir la rapidité avec laquelle tu as maîtrisé à la fois tes talents de nordique et le don obscur.
- C’est aussi mon monde et ce depuis que vous m’avez fait ramener des terres gelées du Septentrion.
- Tu m’avais déjà plus de famille.
- En effet et vous m’en avez offert une nouvelle. Une famille encore plus incroyable que celle que j’avais auparavant.
- Une fratrie qui s’est éteinte avec toi…
- Une fratrie qui survivra éternellement à travers moi si la déesse…

Des doigts légers sur les lèvres rouges de la robuste blonde. A croire qu’Angus l’avait fait vieillir de plusieurs années en quelques mois. De toute jeune fille encore frêle, elle s’était mue en femme adulte et le résultat était plus bluffant. Un autre point qui rappelait la nature même de la somptueuse rousse et à travers elle, celle de celui qu’il servait.

- Je sers une toute autre divinité même si j’ai toujours veillé à ne pas m’attirer les foudres de celle que tu évoques.
- Je ne l’ignore pas en effet mais soyez sans crainte. Asgard est le monde de ma vie ancienne, votre demeure celle de ma non-vie, celle d’une existence nouvellement éclose suite à ma fin sous les griffes de l’ourse. Je suis morte ce jour-là mais Hellheim n’a pas voulu de moi.

Un signe de tête conjoint d’Althéa et Lucile. Toutes deux avaient veillé à ce que la blonde Signy soit, au mieux, accueillie et ce dès son arrivée au manoir Brumel. Une autre perle que la Vampire Couronnée avait prise sous son aile. Une perle dont la présence avait été occultée par l’impressionnante éclosion des pouvoirs de Flagello. Fait dont la nouvelle combattante n’avait en aucun cas pris ombrage. C’était si naturel pour elle de rester dans l’ombre et la solitude. Une réalité qui ne manquerait pas d’évoluer avec le temps et le contact des autres.

- Et bien, je suis heureuse de l’apprendre, Signy.

Puis tendant la main vers elle.

- Et je suis ravie d’apprendre que tu seras aussi du voyage.

- Avec plaisir, ma dame.

Répondit alors la nordique en frappant sa poitrine de son poing soigneusement enveloppé.

Un geste qui marqua aussi bien la fin de cet échange que l’annonce du départ imminent des membres de la famille Brumel.



**************************************************


Quelques instants plus tard et le trio formé par Althéa, Lucile et Signy ne tarda pas à paraître face aux larges portes baignant encore dans le jour finissant. Un instant où les couleurs prenaient des teintes si chaudes si sanglantes. De quoi offrir à l’ensemble des occupants de la demeure Brumel, vampires ou non, un délicieux tableau de départ.

- Que la nuit vous soit douce et sanglante, ma chère enfant…

Un sourire sur le visage d’Althéa aux paroles du professeur Harcher avant qu’Angus ne vienne la saluer de manière plus classique, immédiatement suivi par le père Matthias. Un coup de tête léger et la rousse chasseresse s’abaissa pour caresser la tête de Zelphyra. Laquelle semblait plus que contrariée à l’idée qu’autant de personnes puissent se déplacer en même temps que la Vampire Couronnée. Une idée qui avait presque tout pour lui déplaire, elle qui préférait de loin voyager en solitaire aux côtés de la Céleste et de Moonlight Shadow.

Quelques instants s’écoulèrent encore avant que le petit groupe composé d’Althéa, Angus, Lucile, Signy, Lorenzo et le père Matthias commença à se déplacer vers les vastes portes qui déjà s’entrouvraient.

- Hum… Notre jeune sphinx ne devrait pas tarder à surgir…

Quelques mots d’Angus annonciateurs de l’apparition imminente de Flagello et Laetitia. Les seuls encore manquants au sein du petit groupe partant.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 238


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Mer 9 Mai 2018 - 12:30

La bataille s'approchait. Le temps s'écoulait inlassablement, sans prendre de repos.
Les gens aux services de la rose s'en étaient retournés à leur occupation suite au discours de celle-ci. Les préparations avançaient bien. Je marchais, sous forme animal à côté de Dame Laeticia.

La suivante sans qui je n'aurai jamais sans doute réussi à dompter l'âme du sphinx qui vivait en moi et dont la vampire m'avait fait cadeau. C'était un poids, mais un honneur d'avoir reçu une telle responsabilité de la part de la reine vampire.

Nous marchions en silence, profitant un peu de cette soirée. Il fallait dire que j'avais fait tant d'effort, subi tellement d'épreuves, suivi des jours et des jours un entrainement intense que j'en venais même à ressentir un léger frisson avec ce moment de calme.

Je n'en avais plus l'habitude. La suivante passa sa main sur mon dos, et en profita pour me féliciter pour mes progrès, et aussi pour ma volonté et mon courage.
Elle avait conscience de ne pas m'avoir ménagé, même si nous savions, elle et moi qu'elle n'avait fait que son devoir.

Par télépathie je lui disais de ne rien regretter. Bien-sûr il y avait eu des moments durs, rudes même, des moments où j'avais pu ressentir de l'injustice. Toutefois, je savais qu'elle agissait toujours pour mon bien et rien de plus.
Depuis que j'avais mon rôle de simple garde, je me sentais mieux, épanoui, avec une confiance aveugle pour Dame Althéa, et le cercle de la rose. Je savais qu'elles agissaient toujours pour mon bien, jamais pour me ridiculiser ni m'humilier.

Petit à petit j'avais repris confiance en moi. En regardant en arrière je me disais que j'avais parcouru un sacré chemin.
Ainsi, nous passâmes la soirée à parler du passé, et à nous préparer pour le rendez-vous avec le petit groupe qui irait combattre pour que notre Maîtresse puisse retrouver encore plus de splendeur.

L'heure arriva bien vite. Dame Laeticia se prépara avec soin, comme toujours, charismatique, et forte.
Elle monta sur mon dos et nous prîmes le chemin de l'endroit où devaient déjà être réunis.
Le pas gracile, et rapide je nous mena alors sur place.

Là-bas, tout le petit groupe était déjà là. Dame Laeticia prit la parole pour saluer et montrer son respect à la Maîtresse, et moi, j'inclinai poliment la tête devant elle.
Nous étions prêts !
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 313


Caractéristiques
Vie Vie:
163/163  (163/163)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Dim 24 Juin 2018 - 14:43

[Voilà, comme promis, j'ai mis une image pour Laetitia comme j'en avais mis une pour Lucille.

Par respect pour l'auteur, je précise l'origine de l'image, c'est le personnage de Maria dans la série des Bds Barracuda.]

Angus venait à peine de parler que les deux derniers arrivants apparaissaient au bout du couloir. Brune, enveloppée d’une tenue aussi passionnée que la jeune femme, Laetitia rayonnait comme jamais depuis l’accident. S’occuper de l’éducation de Flagello avait comme effacé le terrible événement qui avait mené Althéa à affronter l’une de ses propre suivantes. La première chasse de Flagello avait tant marqué les esprits. A quelques pas de la Vampire Couronnée, la maudite scrutait cette ancienne rivale.


Vibrante, magnifique, Laetitia n’avait rien à lui envier, pas plus qu'à Lucille mais son regard était ailleurs. Sa mission envers Flagello avait accaparé toute son attention, l’éloignant d’Althéa surtout qu’à présent la spectre lui avait confié les entraînements des gardes en complément de ceux dispensés par Angus. Dire que les jeunes de la Maison Brumel avaient gagné au change était une erreur. Bien plus dure qu’elle ne voulait bien le montrer, Laetitia avait mené les troupes et surtout Flagello vers des limites autrement différentes que celles qu’Angus prenait plaisir de leur faire franchir. Et les résultats éclataient surtout en la personne de Flagello, l’ancien berserker devenu vampire détenteur d’une âme de Sphinx.

- Laetitia…
- Ma dame…
- Je te félicite pour tout ce que tu as pu accomplir en si peu de temps. Surtout en ce qui concerne notre jeune garde. Comment te sens-tu Flagello ? Comment sens-tu cet autre toi veillant au plus profond de toi. Cette force qui souffle au cœur de ton âme…

La réponse de son infant connue, la splendide chasseresse étendit alors son bras vers Signy qui devait encore lui être totalement inconnue.

- Laetitia, Flagello, laissez-moi vous présenter une nouvelle amie et garde du cercle d’Osiria : Signy du grand nord.

A l’énoncé de son prénom, la jeune femme frappa, à défaut de bouclier, sa poitrine en un geste martial sans équivoque.

- Que les chairs ennemies craquent sous vos crocs mes amis.

A ces paroles, un murmure parcourut le petit groupe.

- Bien, une perverse, une inflexible et maintenant une brute, je pense qu’on est prêt.
- Harcher… Je vais te…
- Une autre fois, ma chère Lucille… Je le crains.
- Peut-être mais tu ne perds rien pour attendre, le sadique…


A ces mots pourtant à peine perceptibles, Althéa avait presque ri avant de faire sentir le poids de son regard à ses deux proches.

Un vieux couple, vraiment…

Au moins, le moral était plutôt bon. Attendant encore quelques instants, elle se tourna ensuite vers Lorenzo.

- Lorenzo, le père Matthias et toi allez ouvrir la voie. Tant que nous serons en Italie, vous êtes les mieux placés parmi nous pour passer inaperçus. Pour cette mission, je te confie Moonlight Shadow. Il semble bien t’apprécier. Veille à me l’envoyer dès que des traces du passage de Cédrick apparaîtront. Surtout qu’aucun de vous d’eux ne s’approche de trop près. Vos non-vie en dépendent. De mon côté, je vais sonder tout ce que je peux. Mon cosmos sera totalement plongé en cette chasse…

Ce qui va sans le moindre doute faire de moi une proie facile… tout en menaçant d’attirer l’attention des autres possesseurs de cosmos…

Aussi, je vous laisse former les défenses lors du voyage. A vous de donner vos avis…à commencer par toi Flagello.


Un test, un autre alors que la blonde Signy se plaçait aux côtés de Lucille, formant avec la Succube un duo aussi surprenant que fascinant.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 238


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Mer 27 Juin 2018 - 13:50

Ils étaient tous là. Je me demandais si Dame Laeticia étions les derniers. Après tout, il fallait bien que quelqu'un arrive à cette place afin d'achever le cortège.
La Rose adressa des mots à la suivante pour la féliciter de la manière dont elle m'avait entraîné, avant de me demander comment je me trouvais.

-" Maîtresse, avec l'aide de Dame Laeticia, je me sens bien sous cette forme, l'âme animale est sous mon contrôle. Je le sens néanmoins, fort et plein de rage, mais il n'est plus mon ennemi." dis-je par télépathie en agitant légèrement mon visage félin en m'ayant humblement assis devant l'autorité suprême que représentait la vampire.

La vampire couronnée nous présenta ensuite une nouvelle venue; Signy. Elle frappa sa poitrine en guise de salutation et adressa quelques mots à l'attention de la suivante et moi.
Pour réponse je remuai la tête alors que Dame Laeticia souffla quelques paroles amicales pour approuver les paroles.

La bonne ambiance régnait. Comme d'habitude en somme. La hiérarchie était clair, cela aidait. Toutes les personnes présentes ici savaient où ils se situaient et ce qu'ils devaient faire.
Les rôles ne souffraient d'aucunes contestations.

Dame Althéa prit la parole, et le silence se fit !
Lorenzo aurait l'honneur d'être accompagné par Moonligth, et devrait garder le domaine de Florence et signaler lorsque l'adversaire se montrerait en laissant un événement montrant sa présence.

Elle exposa ensuite le fait que de son côté, elle allait s'exposer, et qu'il fallait donc veiller à sa sécurité.
Ce fut là, qu'elle demanda mon avis. Signy se positionna auprès de Dame Lucile. En regardant cette dernière je poussai un grognement amical comme si j'avais en tête la leçon qu'elle m'avait infligé dans l'arène.

-" Peut-être que avec Dame Laeticia nous pourrions survoler les alentours, et veiller ainsi depuis le ciel, pendant que d'autres resteraient auprès de vous ? Il faudra organiser des rondes et surveiller les environs pendant que vous agirez."

Voilà, j'avais parlé à tous par télépathie. Même si j'étais dans une humble place, mon avis comptait. Hélas, je n'étais pas vraiment doué pour des stratégie, alors ma proposition était sans doute banale, mais au moins elle lancerait le débat.
Maintenant j'étais prêt à écouter les autres. Avant cela, je vins me placer auprès de Dame Laeticia.
Je me sentais bien, et heureux... Dans ma tête, des souvenirs passèrent, j'avais vécu beaucoup d'aventures depuis que la Maîtresse m'avait recueilli.

La main de la suivante se plaça sur le haut de mon crâne pour me dire qu'elle était fier de mes progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 313


Caractéristiques
Vie Vie:
163/163  (163/163)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Sam 7 Juil 2018 - 19:31

" Je vois, Flagello… Tu as accompli un pas immense en acceptant cette part de toi. Le Sphinx est loin de n’être qu’un déchaînement de violence pure et aveugle, loin de là. C’est simplement une facette de toi capable de raisonner d’une manière totalement différente. Avec le temps, tu te rendras compte de la puissance qu’il t’offre mais aussi de certaines choses autrement plus subtiles que la force et le pouvoir… "

A ces mots de la rousse chasseresse, un sourire avait éclairé son visage. De quoi renforcer encore davantage le lien existant entre elle et l’ancien berserker.

Berserker… Le sphinx était si éloigné de lui. Il pouvait même en être le contraire d’une certaine façon.

Etendant ses sens vers les autres gardes, elle n’avait pas manqué l’ensemble des réactions et murmures. De quoi l’amuser mais aussi la rassurer quant à la force des liens unissant les siens. La garde de Florence était plus qu’un simple ensemble de mercenaires ou autres intéressés réunis pas l’appât du gain ou du pouvoir. Ils étaient une vraie famille, un groupe aussi hétérogène que solidaire…

Il suffisait de contempler le duo Lucille/Signy pour s’en rendre compte. C’était si clair, si limpide que même un aveugle ne pouvait s’y tromper. Puis, la voix de Flagello tomba soudain, répondant à la demande d’Althéa.

- Voler ?

Un signe de tête de la Rose infernale accompagna ce verbe.

- Excellente idée, en effet, mais, dis-moi, comment espères-tu passer inaperçu au plus fort de la journée ?  Interrogation somme toutes logique avant qu’elle ne poursuive, entourée d’une nouvelle vague de silence. Laetitia et toi ne pourrez qu’attirer l’attention de tous et de toutes en plein jour. Ce qui, bien utilisé, pourrait être plus qu'utile…

Songeuse, elle plaça la main sur ses lèvres et reprit.

- Qu’en penses-tu ? Surveillance et diversion, avec tous les risques que cela sous-entend, est-ce que cela t'irait ?

Lui laissant le temps de répondre sans pour autant lui permettre de délibérer avec la brune Laetitia, elle planta son regard dans le sien, le poussant à affirmer encore davantage sa place au sein de la Maison Brumel. Qu’elle l’annonce à tous ne suffisait pas, lui aussi devait montrer qu’il avait saisi l’importance de son rôle et l’affirmait à chaque instant.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 238


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Sam 14 Juil 2018 - 12:55

Je me sentais bien. Dame Althéa me donna encore quelques conseils pour appréhender encore mieux mon destin de créature mystique; l'une des trois créatures au service de la Reine Vampire.
Avec respect je la regardai dans les yeux, un regard qui suffisait pour dire que, en effet, il me restait encore beaucoup à apprendre, mais que je venais de débuter le chemin, et qu'à présent, il me fallait avancer pour en savoir plus sur la valeur du pouvoir de sphinx.

Après cela, j'avais émis mon hypothèse pour donner une stratégie. C'était la première fois que cela m'arriver. Et étrangement, je ne savais pas ce qui me passer dans le coeur.
D'ordinaire, je devais juste obéir, et me taire. Mais depuis que la rose me sauva de la mort, et qu'elle m'offrit un rôle dans sa demeure, tout allait mieux. Je connaissais mon rôle, et l'aide que tout le monde me donnait. Et puis là, on me donnait la parole parceque j'étais prêt.

En cet instant, la fierté de porter la livrée de la famille Brumel se décuplait. C'était un sentiment beau, qui grandissait depuis que j'avais perdu mon cosmos, et que le lien du sang s'accomplissait avec ma Maîtresse. Les choses étaient limpides, et me plaisaient au plus haut point.

Puis, nous étions une famille, dont chacun savait ce qu'il devait faire, et respectait avec zèle la hiérarchie. Le plus fort à mon sens ? La confiance qui nous unissait tous.
Moi, simple garde savait que lorsqu'un membre du cercle de la Rose, ou la Rose elle-même, me donnaient un ordre, je savais que cela n'était jamais dans une fin cruelle, mais pour le bien de tous.

La dame fit ensuite une réflexion sur mon idée. Elle y ajouta donc un point ! Celui de la diversion.
Je lançai un coup d'oeil à Dame Laeticia. En effet, ma décision était prise si cela allait dans le bon sens, mais je ne pouvais pas occulter la volonté de la suivante brune qui me lança un sourire pour m'exprimer qu'elle était d'accord pour agir dans le ciel, surveiller, et attirer l'attention pour que les autres puissent agir au mieux.

D'un pas félin, je m'approchai de la rose, agitant lentement mes ailes pour me donner une allure encore plus merveilleuse.
Devant la dame, je relevai la tête et par télépathie répondit...
-" Si cela convient à Dame Laeticia nous agirons de la sorte. Nous volerons, survolerons, et nous ferons diversion afin que vous, et les autres puissiez agir correctement."

Ensuite, je reculai et fis demi-tour pour retrouver ma place sur la droite de Dame Laeticia.
-" Vous pouvez compter sur nous, Maîtresse, et vous tous. Dame Laeticia, qu'en pensez-vous ? Mon intention n'est pas de vous mettre en danger, la décision vous revient." dis-je encore par télépathie en attendant sa réponse, et la suite des événéments.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Spectre du Vampire de l'étoile céleste des Ténèbres
avatar
Messages : 313


Caractéristiques
Vie Vie:
163/163  (163/163)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Sam 1 Sep 2018 - 13:52

Souriante, la Rose ténébreuse laissa son regard errer sur le visage de l’éternel jeune garde. A son expression, Althéa ne pouvait douter de l’intense réflexion qui était la sienne. Et surtout, il ne se tournait plus, ne se reposait plus autant sur celle qui était devenue depuis son mentor. Un nouveau pas dont se réjouissait la rousse chasseresse.

Excellent… Je suis fière de toi, Flagello. Si fière de voir que non seulement tu prends ta vie en mains mais que, en plus, tu gagnes en de confiance. Tout comme tes pouvoirs, ton mental et ton assurance grandissent. Des débris qu’avait laissé ton ancien tortionnaire a jailli un vampire aussi unique que tous ceux composant la famille Brumel.


Un chemin de croix que l’ancien berserker avait suivi sous l’aile de la Vampire Couronnée. Tant de temps et si peu en même temps. Qu’étaient quelques semaines, quelques mois, quelques saisons au regard de l’éternité qu’était la Non-Vie de l’Etoile des Ténèbres ? Rien, juste le battement d’ailes d’un papillon…

Si peu…

Tout comme le temps que prit Flagello pour faire part de sa décision.

- Je vois… Bien, qu’il en soit ainsi alors. Prendre le chemin des airs ne se fera pas sans risque. Aussi, retenez bien ce que je vais vous dire. Si la présence de Cédrick et de sa famille se fait trop sentir, il vous faudra nous rejoindre et surtout veiller à ne pas vous exposer en pure perte. Cédrick a quasi la puissance et les dons d’un vampire roi.

Mots sur lesquels, la spectre se retourna sur Harcher.

- En effet… Pour m’être fait capturer par cet être, je ne sais que trop bien ce que cela veut dire. Quant à…

Il s’apprêtait à poursuivre mais se ravisa. Certains évènements avaient laissé leurs traces quasi indélébiles en la mémoire millénaire d’Althéa tant cette histoire avait le don de se répéter. Tant que le vampire ne mourrait pas réellement, jamais, il ne pourrait tomber aux Enfers, pour peu qu’il possédât encore les moyens de tomber en un monde où seuls les humains défunts semblaient pouvoir se rendre. Des monstres aux Enfers, on pouvait, bien sûr, en rencontrer mais tous étaient réellement morts. Qu’en serait-il du vampire roi ? Enfin de ce qu’il était devenu depuis ce dernier millénaire. Jamais, il n’avait perdu ce qui lui servait de vie…

Althéa ne savait exactement… Peut-être le vider de l’ensemble de son sang vampirique ne suffirait pas. Enfin, elle aurait tout le temps d’y penser quand leurs routes se recroiseraient. Une guerre des Sangs qui pouvait autant se régler en cette époque que se reporter en un avenir plus ou moins proche. Combien de fois s’étaient-ils déjà croisés et recroisés ?

Chassant soudain ses pensées de son esprit, Althéa finit par reprendre.

- Bien si tout le monde est prêt, nous allons nous mettre en route. La terre que nous allons rejoindre se trouve en Ecosse. Par voie de terre et de mer, cela prendra des semaines mais c’est aussi le meilleur moyen de traquer tout ce qu’il nous aura laissé…

Et se tournant vers le père Matthias et Lorenzo…

- C’est à vous d’ouvrir le chemin, soyez très prudents. Moonlight Shadow peut ressentir les présences des Infants de la Nuit mais ce n’est pas à un jeune vampire nouvellement étreint que nous avons affaire. Et je ne parle même pas des saints ou autres qui pourraient surgir sur la route

Quant à toi, FireWings, veille à ne pas voler juste au-dessus des autres, attirer l’attention doit se faire sans trahir tous ceux de notre petite troupe. Si tu as d’autres questions, c’est le moment car mieux vaut limiter les échanges une fois que tu seras en vol avec Laetitia…


La suite ici



Dernière édition par Althéa le Jeu 6 Sep 2018 - 16:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 238


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   Lun 3 Sep 2018 - 16:44

Attentif, et intimidé à la fois, je me préparais pour la suite. Sur mes quatre pattes félines pour la première fois lors d'une réunion, et aussi je tenais cette forme depuis un moment, preuve de mon contrôle de cette situation. D'ordinaire, il me fallait l'assistance de Dame Laeticia ou de la Rose pour ne pas céder ou perdre cette face de ma vie.

La fierté que ressentait ma Maîtresse me remplissait d'une joie profonde et indescriptible.
Voilà peut-être ce qui me rendait le plus heureux. Mon visage s'illumina à l'écoute des mots pour montrer à la vampire les effets des compliments qu'elle venait de faire.

La main de Dame Laeticia flatta ma crinière comme si elle aussi voulait me féliciter d'avoir reçu ce genre de paroles de la part de celle qui représentait l'autorité suprême.
Suite à cela, Dame Althea accepta que je parte dans les airs en compagnie de sa suivante et ainsi surveiller les airs.
L'organisation se déroulait ainsi, on ressentait bien les quelques inquiétudes de la rose, que le docteur Harcher confirmait par une intervention qui comme toujours était pleine de sagesse.

Tout le monde était prêt.
Notre Maîtresse fit un récapitulatif rapide et clair de notre organisation. Nous écoutions tous avec la plus grande des attentions. Puis, elle m'adressa un conseil.
De la tête je lui répondis que j'avais bien compris.
-" Maîtresse, c'est très bien. Comptez sur moi, nous serons prudents, Dame Laeticia sera là également pour m'éviter une erreur, car même si je progresse, je sais que je suis encore loin d'avoir recouvert ma confiance. Nous pouvons-y-aller." déclarai-je par télépathie.

Dame Laeticia échanga quelques mots avec la Reine Vampire, avant de venir m'encourager et de faire de moi sa monture.
Un instant, elle souhaita bon voyage à tous, je baissai avec bienveillance ma tête devant la Rose pour lui exprimer notre respect.

Je fis quelques pas, puis je m'envolai au milieu de la nuit en agitant mes ailes, en évitant qu'elles ne dégagent trop de flamme.
La suivante se tenait à la perfection, et possédait une allure somptueuse, elle régnait à merveille dans les airs...

C'était le début du long voyage...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rouge comme le sang, blanc comme la neige, que s'épanouisse la splendeur d'Osiria [FB Flagello]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A comme Amour, A comme Astrid
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Glacé comme le sang dans tes veines || Heph', Sigyn, Gemma, Brook
» Ruby tout comme ton sang mon ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-