Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Lun 19 Fév 2018 - 23:32

« Monsieur devrait bientôt revenir... Acceptez mes excuses pour l'attente. » D'un mouvement de main l'invité arrête la servante, récupérant le verre de vin servi tantôt avant d'en boire une gorgée. Quelques mots suffisent à la rassurer au sujet du retard de son maître et à la congédier de ce petit salon.Tournant doucement le vin dans son verre, Dante observe l'extérieur, son regard suivant les habitants de Vérone, des silhouettes aux multiples secrets, aux origines diverses. Oh il aurait adoré prendre tout le temps que lui offre sa condition pour examiner chaque centimètres de ces âmes, leur montrer le monde, au-delà des frontières de leur compréhension. Mais aujourd'hui, la Dame des Enfers lui avait confié quelques informations ainsi qu'une mission concernant une autre divinité, ou plutôt son incarnation mortelle. Peu de détails, après tous les Olympiens restent assez secrets, mais suffisamment pour savoir quoi faire pour profiter pleinement de cet instant, pour le rendre aussi plaisant que serait la rencontre entre lui et un non-éveillé. Après tout, s'il apprécie la compagnie de ses semblables – qu'ils soient Spectres, Saints ou même Berserkers – le Serpent a cette préférence, ce plaisir coupable, d'intégrer dans l'univers froid et ennuyant des simples mortels cette nouvelle façon de voir le monde... N'est-ce pas un merveilleux cadeau ? Douloureux certes... mais cela le rend plus sublime encore.

D'ailleurs, ne va t-il pas faire ce cadeau, aujourd'hui ? Oh, n'allons pas trop vite dans ce petit conte. Car c'est bien un conte qu'il est venu profaner. L'éternel conte de l'amour interdit entre l'argent et la boue, entre un membre des premiers niveaux de la noblesse – de Vérone – et une représentante de ses plus démunis. Un conte à la fois écœurant... et inspirant – dans les concepts de sa destruction, bien entendu. C'était cela qui l'avait poussé à venir, en plus de cette mission d'ordre prioritaire, jusque dans les murs de ce manoir, en se présentant comme Valente, vieil ami de l'héritier en question – Ignazio, semble t-il. Pourquoi ne pas avoir utilisé son véritable nom ? Qui sait ce qui pourrait se produire. Même son apparence est celle de ce Valente, un homme au charme chaleureux, un regard perçant, doté d'un aspect glacial et aux cheveux sombres. Un gentilhomme qui prend soin de lui, de sa tenue. Finalement, un personnage comme un autre s'intégrant parfaitement dans cet environnement bourgeois. Un personnage qui disparaîtra lorsque le point final mettra fin à ce conte qui n'a que trop duré.

Buvant une gorgée de vin, le « vieil ami » observe donc les silhouettes avancer, se croiser, se mélanger. Son esprit s'active, profitant d'images éphémères que son inspiration vient à produire. Puis, sa pensée vient à se briser, tandis que la servante ouvre la porte, accompagnant une demoiselle, Cette demoiselle. Déposant son verre, il se retourne totalement, ouvrant légèrement ses bras. « Magnifique. Ignazio n'avait pas menti sur votre beauté. Chère amie, acceptez mes excuses pour m'être invité dans cette demeure... Je suis Valente, intime ami de votre moitié. » Accompagnant les derniers mots d'un léger sourire, il approche avant de terminer par un baise main respectant les règles d'usages. Bien entendu, il mentait, que ce soit sur les origines de son personnage ou sur l'appréciation concernant la beauté de cette jeune femme. Certes, elle n'était sûrement pas laide – il est rare qu'une déesse intègre un corps ne respectant aucunement ses propres canons de beauté – mais cette beauté est d'une certaine façon, commune, lorsqu'il est possible de poser les yeux sur d'autres divinités.

« J'espérais voir mon ami mais j'ai cru comprendre qu'il était encore occupé en ville. Mais, grâce à vous, mon attente sera bien plus plaisante. J'espère, tout de même, que ma présence ne vous dérange pas dans vos prochaines occupations. » Il était prêt à partir, si elle lui demandait... ou du moins répondre à son attente, mais d'être toujours présent. Ce serait tout de même dommage de ne pas partager quelque temps à ses côtés.

Bien que de grandes choses vont se dérouler dans les prochaines heures.
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mer 21 Fév 2018 - 18:55

Alda était perturbée. Elle avait l’habitude de recevoir des invités, d’organiser des bals et autres cérémonies au sein de la cité de Vérone, mais jamais au grand jamais, elle ne l’avait fait seule. Il y avait toujours son cher et tendre à côté d’elle. Son mari, jaloux, ne la laisser jamais dans une pièce seule avec un homme, quel que soit son rang et son âge. Sa beauté avait fait quelque ravage au sein de la noblesse. Il s’était même murmuré que le roi l’a voulait, mais cela n’était que des rumeurs.

Pour l’instant, un homme attendait, et Ignazio n’était pas là. Faisant les cents pas, elle réfléchissait. Quand il part, en ville, cela peut lui prendre quelques minutes comme plusieurs heures. Nerveusement, elle cherchait un châle pour montrer le moins de peau possible. Son époux ne l’aurait pas frappé, il était fou d’elle, et elle aussi. Mais ces colères étaient puissantes et connus. Rapidement elle se recoiffa.

Comme un homme pouvait être ici, Ignazio ne laisse pas de place au hasard, il ne supportait pas le désordre. Il aimait tous programmé et contrôlé. La seule chose qu’il n’avait plus planifier c’était son coup de foudre pour Alda. Leur histoire avait secoué les grands de ce monde. Mais finalement tous c’étaient incliné devant la détermination de son mari et la beauté d’Alda.

Elle ne pouvait pas laisser un invité attendre, les règles de bienséance l’en empêchait. Elle devait agir. Seigneur, elle toucha le pendentif en forme croix. Jamais, il ne lui avait parlé d’un ami d’enfance du nom de Valente, pourquoi n’avait-il pas été présent à leur mariage ?

Avant de se présenter, elle donna pour consigne à sa servante de ne pas la quitter et reprit son souffle. La porte s’ouvre, elle ne s’attendait pas à cela et resta cloué sur place. Alda n’avait pas l’habitude de la démonstration de joie dont cet homme faisait preuve et la manière dont il la complimentait. Elle rougit. Et impossible pour elle de le cacher. La gorge serré, elle prenait à articuler quelques mots. Puis lorsqu’il lui fit un baise main dans les règles, la jeune femme se souvient de son rôle de maitresse de maison et reprit légèrement constance. Elle salua l’inconnu d’une légère révérence.

Soyez le bienvenue en ma demeure Monsieur. Alda pour vous servir. Excusez-moi, je crois ne pas avoir bien compris votre nom.


Une idée venait de jaillir de sa petite tête, elle était soulagée d’avoir trouvé une solution.

La météo est clémente avec nous en ce moment à Vérone venez donc profitez de nos jardins en attendant le retour de notre cher Ignazio. Vous me raconterez d’où vous venez et ce qui se passe dans le vaste monde.

Ainsi elle était dans les jardins, et non dans une pièce enfermée, à la vue de tous. Sa main ferma son châle au niveau de sa poitrine. Elle tendit son bras pour inviter à la rejoindre et faire le tour des jardins.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mer 21 Fév 2018 - 19:33

« Oh, je manque à mes devoirs. Mon nom complet est Valente Scalabrini, honnête citoyen et marchand de Venise. » Un nouveau sourire accompagne ses lèvres tandis que les mots s'envolent, le serpent remarquant habilement les quelques rougeurs ainsi que les tentatives de contrôle de soi de la jeune femme. Bien entendu, il ne s'était pas permis d'aller droit dans cette maison sans connaître quelque peu ses victimes. Il savait, ainsi, que si Ignazio s'était montré extrêmement déterminé à partager sa couche et sa vie avec cette demoiselle – d'une sphère sociale bien inférieure à la sienne –  cet homme faisait tout de même preuve d'une jalousie digne de celle de l'épouse officielle de Zeus. Un détail qui est tout aussi intéressant que l'ambition naturelle de cet homme. Un outil à utiliser, peut-être ?

Mais qu'importe, joignant ses mains l'une contre l'autre, Valente incline légèrement la tête alors que la maîtresse de maison invite l'ami intime de son époux à rejoindre les jardins en sa compagnie. Gardant pour lui les réponses à ses dernières attentes – pour le moment – il répond tout de même à cette proposition. « J'en serais ravi. Je vous accompagne ma chère. » Et ils attendront. Car Ignazio ne reviendra pas. D'ailleurs, est-il réellement parti ? Ou est-il réellement en capacité de revenir ? Mais pour le moment, cela ne la concernait pas. Accompagnant donc la demoiselle jusqu'aux jardins de la demeure de ce couple, il s'installe à une table, observant les environs avant d'abreuver la curiosité de celle qui se présente comme Adia.

« Le monde bouge au rythme de l'argent, ma chère. » Il croise légèrement les jambes, avant de sourire légèrement. « Au rythme de l'argent et de la guerre, aussi. J'essaye le plus souvent de rester éloigner de ce dernier aspect du monde, disons physiquement. Et je viens de Venise, j'y suis né et j'y travaille. » Il s'arrête de parler lorsque la servante revient avec un plateau, déposant de quoi boire. Posant sa main sur la servante, il lui dit qu'elle n'a pas besoin de servir, qu'il s'en occuperait. Ainsi, débouchant la bouteille de vin, il commence à servir la maîtresse de maison. « Et vous ma chère. Ignazio est assez silencieux – vous connaissez son amour du secret – et ne m'a jamais réellement parlé de votre rencontre. J'aimerais beaucoup entendre... » Il glisse alors le verre dans sa direction.

« Ce petit conte. »
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Ven 23 Fév 2018 - 18:34

Même si elle devait respecter ces devoirs en tant que maitresse de maison, sa gêne ne faisait que croitre au fur et à mesure du temps passé avec l’homme. Jetant souvent des regards, pour se rassurer, en direction de sa fidèle servante qui ne les quittait pas. Malheureusement cela ne l’empêchait pas de se sentir un peu coupable.
Comme son époux avait-il pu la laissé dans une telle situation ?

Essayant de garder un calme apparent, elle commença à parler de son histoire.

Oh, c’est assez improbable comme rencontre. Mes défunts parents tenaient une ferme plus loin de la ville, ils possédaient quelques hectares et nous vendions notre production au marché de Vérone.


Elle prit le verre délicatement dans sa main et fit tourner le vin, el regard comme hypnotisé, elle n’osait pas regarder dans les yeux son interlocuteur. Buvant une gorgée pour se donner du courage aussi, elle n’aimait guère parlé de soi. Les intrigants et intrigantes de la cour parlaient d’elle comme un modèle de vertu. Certains pour se moquer de sa naïveté, d’autres par respect.

Ignazio, comme toujours, aime faire ces emplettes en ville. Allez savoir comment, mais il s’est arrêté à mon étale et de fil en aiguille, il m’a séduit.

Elle reprit une gorgée du vin, bien qu’abreuvé sa gorge était sec. Quelque chose en elle criait de se méfié de cet homme, mais rien de concrète ne pouvait confirmer son intention. Pourtant ces manières étaient charmantes et dignes d’un gentil homme.

Je dois avouer avoir cru à une plaisanterie de mauvais gout au début. Mais non.. par la grâce de dieu -elle toucha sa croix autour de son cou- notre amour est sincère. Je sais très bien ce que pense les mauvaises langues, mais lorsque j'ai compris que les sentiments de mon époux était réel, mon coeur s'est ouvert à lui.

Elle n’avait pas eu l’occasion de raconter cette histoire.

Vous parlez de la guerre. Notre pays est-il menacé par un ennemi quelconque ?

Son mari l’avait laissé dans une certaine ignorance, il l’a rassurait tout le temps et répétait qu’une femme ne devait pas s’occuper de ces choses.

Nous sommes allez une fois à Venise, c’est étonnant que nous ne soyons pas croiser.

Même si elle était naïve et un peu inculte sur les choses des grands de ce monde, elle avait bien comprit que son tendre et cher, même extrêmement jaloux, l’a montrait à tous comme un trophée.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Sam 24 Fév 2018 - 8:22

« Je vois, c'est une histoire quelque peu... romantique. Un véritable conte, finalement. J'imagine que cette situation n'a pas été simple à vivre durant les premières années. Je connais un peu le comportement de la haute société, certaines personnes peuvent être aussi sournois que des serpents. » Un léger sourire rassurant vient alors accompagner ses lèvres, tandis qu'il bois une nouvelle gorgée de vin. Était-elle réellement Harmonie ? La Dame Infernale n'aurait pu se tromper... Comment une telle naïveté peut exister à travers le corps d'une divinité, même si celui-ci est mortel ? Peut-être serait-il intéressant, un jour, de ramener une de ces entités entre les mains d'Alessio pour qu'il en observe réellement l'existence. Mais la fille d'Arès ne sera pas ce cobaye. « En tout cas, Ignazio est tête. J'imagine que sa détermination est une des raisons qui a fait pencher votre cœur en sa faveur. » Se redressant, Valente avance vers le bassin, observant les quelques poissons se promener à l'intérieur. Fort heureusement, il n'aurait pas à écouter ça bien longtemps. Buvant une gorgée de son verre, l'italien tourne la tête vers elle, légèrement surpris.

« Ignazio vous protège à ce point des monstruosités de ce monde ? » Une information parfaite, un détail à garder précieusement et à utiliser, bientôt, tel un atout. « Eh bien, disons que le monde bouge, que Notre Seigneur demande aux armées de prendre les armes pour libérer les villes saintes. Tant de morts... Par chance, la guerre n'est pas arrivée jusque dans nos terres. » Observant la jeune femme, il approche alors doucement d'elle, avant de poser sa main contre la table, hochant à nouveau la tête. « Je n'étais malheureusement pas présent à ce moment là, mais j'aurais tant souhaité avoir la chance de vous rencontrer plus tôt. Pour être honnête, je travail certes à Venise mais je suis parfois obligé de me déplacer dans différentes villes. »

Il retourne tranquillement à son siège, croisant de nouveau les jambes, tout en continuant de l'observer. « Par exemple, je suis arrivé hier pour rencontrer un client. Demain je partirais, donc je souhaitais rencontrer Ignazio et son épouse. En partie parce que je voulais voir de mes yeux si... mon ami n'était pas retombé dans ses plus sombres travers. »
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mer 28 Fév 2018 - 18:11

Elle lui fit un timide sourire lorsqu’il exprima sa compassion au sujet de son « conte » avec son tendre et la difficulté rencontrée avec les nobles de Vérone. Elle acquise simplement de la tête au sujet de la détermination de son époux.
Malgré ces efforts, elle n’arrivait pas à être à l’aise avec cet homme. D’instinct son corps recula lorsqu’il se pencha vers elle, malheureusement coincé sur sa chaise, elle ne pouvait pas faire grand-chose. Alors qu’elle prenait encore une gorgée de vin pour se donné du courage, elle faillit s’étrangler sur les dernières paroles de son invité. S’essuyant délicatement les lèvres pour retirer le liquide rouge, la gorge serrée, elle osa demander :

…. retomber dans des travers ? Qu’osez-vous entendre ?

Devait-elle le prendre comme une insulte ou seulement l’inquiétude d’un ami envers son époux. Elle ne savait pas trop. Brusquement, elle se leva, son inquiétude la rongeait. Il n’était toujours pas revenu.

Je vais devoir prendre congé de vous monseigneur, le devoir de la prière m’attend. Elle s’inclina délicatement.
Nous ne pouvons malheureusement vos hébergez pour cette nuit. Je vous invite à aller à cet hôtel, un de mes serviteur vous accompagneras. Dès que notre ami commun sera de retour, nous vous préviendrons au plus vite pour que vous puissiez le voir avec votre départ.

Les mains jointent, elle n’arrêtait pas de se les tordre, espérant que son invité ne prendrait pas mal le faite qu’il soit congédié.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Lun 5 Mar 2018 - 16:27

« Oh ne vous... embarrassez pas de ceci. Je ne suis qu'un ami inquiet. » Un léger sourire rassurant se pose sur les lèvres de la Victoire alors qu'il termine complètement son verre, suivant des yeux les mouvements de la jeune femme, avant de se redresser. Lentement, il avance, arrivant devant la maîtresse de maison, prenant délicatement sa main dans la sienne, alors que son regard se pose dans le sien. « Je comprends. J'espère de tout cœur avoir rapidement... de vos nouvelles... » Alors que les mots résonnent, la perception qu'elle pourrait avoir de ceux-ci semble se tordre, tout comme le visage de l'ami de son mari. Un léger sourire se pose sur ses lèvres, une main vient caresser la joue de cette incarnation mortelle, puis, un éclat doré et reptilien traverse son regard, alors que l'inconscience accueille rapidement cette demoiselle. Récupérant son corps, l'invité tourne ses yeux vers la servante, cette dernière accourant vers le duo, ignorant toute la vérité derrière ce qu'elle a pu observer. « Acceptez mes remerciements pour votre professionnalisme mais... » La main de l'italien bouge vivement, un courant cosmique venant séparer la tête du reste du corps de la domestique. « Vous n'êtes plus d'aucune utilité. »

Le bruit de cette action attire forcément d'autres regards, des silhouettes allant rapidement jusqu'aux jardins du manoir, pour n'y observer que le corps meurtris de la servante. Aucune trace de la maîtresse de maison, ni même de son agréable – n'est-ce pas ? – invité. Les recherches commenceront ainsi car, aujourd'hui... Madame Alda a disparu.

« Morphée, accepteriez vous de laisser ma chère amie sortir de sa torpeur ? » Quelques heures se sont écoulées et ce sont ces mots que Harmonie, ou du moins sa réalité mortelle, entend en premier. Le tout s'accompagne rapidement du son régulier d'une goutte d'eau s'écrasant contre le sol humide des souterrains de Vérone. Pourquoi un tel endroit ? Il n'y a pas réellement de réponses à cette question. Cet environnement est bien plus propice à affaiblir l'esprit humain et, surtout, bien difficile d'accès pour ceux qui ne possèdent pas la clé. Puis, ici, qui l'entendra crier ? « Quelle joie, j'espérais que mon poison n'ait pas définitivement arrêté votre cœur. Bien que j'en aurais été surpris. » Installé contre un mur, Valente – car il possède encore cette apparence – fait tourner sa canne, son regard posé sur la déesse – l'humaine – enchaînée au mur opposé.

« Mes excuses pour ces manières quelques peu cavalières, mais je ne peux décemment pas vous donner quelques libertés. Puis, ces chaînes vous conviennent très bien... Je les ai spécialement choisi pour vous. » Doucement, il avance, fléchissant les genoux pour être au niveau de sa victime. Cette dernière pourrait remarquer que le métal de ces chaînes est bien plus sombre que prévu et que, pire que tout, un serpent semble y pendre, ce dernier fixant la demoiselle. « J'espère, aussi, que vous excuserez cette mise en scène, assez pitoyable j'en conviens. Mais, je devais tout faire pour approcher la créature que vous êtes. » Sa main gantée vient attraper le menton d'Alda, l'obligeant à lever le visage, l'observant avec un certain amusement. Une respiration, une plainte, résonne alors dans la pièce, obligeant le Spectre à se redresser, pour se diriger dans le coin de la salle. Un violent coup de canne permet de calmer cet insouciant. L'obscurité empêche d'ailleurs de voir qui cela pouvait être, à part ses vêtements, qui semblent appartenir à un mendiant. « Pauvre homme. Il n'est pas réellement habitué à rencontrer des personnes de votre rang... Et je ne parle de la noblesse que vous avez pu obtenir en vous mariant, je parle de quelque chose de plus grand. » S'inclinant alors doucement, il lève les yeux dans sa direction, une lueur dorée pulsant légèrement.

« Bienvenue dans mon antre temporaire, Harmonie, fille d'Arès et d'Aphrodite. »
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mar 6 Mar 2018 - 10:49

Elle rougit devant la proximité de son invité. Jamais aucun homme n’avait été aussi proche d’elle en dehors de son mari. Malheureusement, Alda n’eut pas le temps de réfléchir à cela. Le sol se dérobe sur ses pieds, sa vision devient floue, et les mots de Valente sont lointains. Sa bouche sèche ne peut sortir aucun mot. Son regard se tourne vers lui, suppliant de l’aider. Elle ne peut même pas reculer lorsqu’il pose sa main sur elle. Puis toute devient noir.

« Morphée, accepteriez vous de laisser ma chère amie sortir de sa torpeur ? »

La sensation de froid contre son dos la réveille, mais aussi les crampes dans ces bras, elle essaye de les bouger mais quelques choses l’en empêche. Ouvrant les yeux, la faible lumière de l’endroit aggrave son mal de tête. Alda ne comprenait rien, et la voix de son invité était son seul repère. Petit à petit, elle récupère ces esprits. Et la peur commençait à l’envahir. Quand Valente parla de poison, elle comprit qu’il s’agissait d’un kidnapping, mais pourquoi ? Elle voulut se réchauffer en entourant ces bras autour d’elle, mais impossible et ayant bougé ces bras, les chaines lui firent mal, elle fit un petit cri.

Pitié, laissez-moi partir, je…. Je n’ai rien fait de mal !

C’était la seule chose qui lui trottait dans la tête, ce demandant ce qu’elle avait bien pu faire pour contrarier le tout puissant pour être ici. Essayant de s’éloigner du mur, car le froid pénétrait dans son corps. Mais les chaines lui bloquaient, l’empêchait le moindre mouvement. Elle ne pouvait même pas bouger ces jambes dans cette position.

Des larmes commençaient à couler sur ces joues, elle essayait de résister lors qu’il posa sa main sur son menton pour la regarder. Le contact la répugna, lui donnant la nausée. Elle le regarda quand même dans les yeux, le suppliant du regard.

Pitié.. ..

Puis elle sursauta en entant le bruit d’une plainte. Cherchant l’endroit d’où venait le bruit, elle ne put que suivre les mouvements de son hôte. Lorsqu’il donna un coup de canne, son corps sursauta comme ci elle avait pris le coup en poussant un petit cri. Les chaînes lui tirèrent sur la peau. Elle avait l’impression que ses poignets allaient se briser si elle bougeait trop.

Je ne comprends pas, Pitié laissez-moi sortir, je ne suis pas cette femme dont vous parlez…. Je….

Brusquement, elle s’arrêta, sur sa peau elle sentit un contact à la fois gluant et rude. Quelque chose chatouillait sa joue, tournant la tête doucement elle vit un serpent, et la terreur s’afficha sur son visage. Elle devient blanche comme un linge, sa respiration s’accéléra, le cri se bloqua dans sa gorge. Le serpent autour de son bras commence à descendre vers son cou, le corps vit un tour autour de sa gorge, et la tête commença à se diriger vers sa poitrine. Les lacets de sa robe étaient défaits. Son corps trembla de la tête au pied, le serpent se dirigeait vers le sol, mais en passant en dessous de sa robe, entre ces seins. Le contact la révulsait, mais Alda était tétanisée par le serpent, n’osant rien dire de peur de se faire mordre. Le sentant parcourir son corps, à des endroits inavouable, elle fut prise de spasmes. Elle n’en pouvait plus, les larmes coulèrent de plus en plus, mordant ces lèvres pour s’empêcher de hurler. Plus finalement, il glissa sur le sol se dirigea vers son maître, la jeune femme se détendit l’espace d’une seconde.

Sauf que l’animal se dressa et ses crocs étaient au niveau du visage de la jeune femme. Cette fois, Alda ne peut contenir sa frayeur, elle hurla de terreur, et bougea dans tous les sens, les chaines déchirèrent sa peau et le sang commencèrent à couler.

Criant à plein poumons,

NON, Pitié Non, Je vous en supplié, arrêtez, dit à cet animal de ne pas m'approché, Pitié non, pitié Non non non non non......NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNNNNNNNN


La douleur de l'enchainement avait disparu laissant la place à la terreur.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mar 6 Mar 2018 - 11:53

« Voyons, voyons. Ce n'est pas ainsi que je t'ai éduqué. » Le sifflement du serpent résonne à nouveau dans la pièce, le reptile rampant alors jusqu'à son « Roi », ce dernier fléchissant les genoux pour le récupérer doucement. Rapidement, le serpent vient entourer son bras gauche, sifflant en direction de la proie de cet improbable – réellement ? - duo. Avançant jusqu'à elle, Valente l'observe, les lèvres étirées en un fin sourire aux intentions douteuses. Après tout, sa présence en ces lieux n'avait pas pour but de prendre simplement le thé, bien qu'une tasse n'aurait pas été de refus.

« Sincèrement, je vous prie d'excuser le comportement de mon enfant. Il est encore jeune et je ne suis pas certain qu'il assimile encore parfaitement le concept d'ordres. Mais, jeunesse doit se faire et je ne peux décemment pas le punir pour cela. » Doucement, le serpent rampe du bras qui le tient jusqu'aux chaînes, tandis que son maître pose un doigt sur sa tête, lui lançant un petit sourire. « Sois sage. » Il s'éloigne alors légèrement, tout en restant bien entendu dans le champ de vision de sa prisonnière. Son regard doré la fixe, perçant sa chair, semblant voir dans cette faible coquille une puissance que les humains peinent à comprendre. Ils tentent, autant qu'ils peuvent, de vouer un culte à cette origine divine, à l'aimer, espérant ainsi la protection des bras invisibles de leur Tout-Puissant.. mais ils sont loin de comprendre que les véritables dieux peuvent marcher à leurs côtés. Mais qu'importe l'image qu'ils possèdent, qu'importe la beauté de leurs yeux, ou la douceur de leurs mains...

Les dieux ne sont pas des humains.

Restant silencieux quelques longues minutes, le serpent lui-même restant accroché à son perchoir métallique, le tortionnaire continue de l'observer. Par cette simple inaction, il impose une ambiance, sombre, oppressante. Mais, bientôt, ce silence se brise, alors que la voix de l'italien résonne dans cet environnement sombre. « La mémoire est un labyrinthe complexe dont il est parfois difficile de trouver le chemin. Je me suis dis qu'il serait intéressant de vous guider dans ce dédale, de vous accompagner jusqu'à la sortie... ou au contraire, jusqu'à la silhouette terrifiante du gardien. Mord la. » L'ordre est lancé, naturellement, bien qu'il diffère totalement de la conversation et pourtant, le serpent, obéis tout simplement. Enfonçant ses crocs dans la chair de son épaule, il semble qu'outre la douleur, aucun effet n'apparaît directement. Mais qui pourrait dire si ce serpent ne gardait pas ses surprises pour plus tard ? « D'habitude, j'aurais été sûrement plus subtile, mais je n'ai pas à l'être, cette fois. Tant de choses se sont passées durant votre vie... Vous empestez le malheur, la trahison et la mort. N'êtes vous pas d'accord avec moi ? » Il tourne la tête vers la silhouette traumatisée de l'homme en loque, laissant entendre un rire alors qu'il ne répond pas. « Tu vois, cher enfant, il est un peu plus obéissant que toi celui-ci. Prend exemple sur lui. Oh et mord la. » Le reptile avait pris le temps de ramper à nouveau sur le corps, descendant pour mordre au niveau du flanc, sans attendre.

« Dites-moi... » Il approche, venant poser son doigt en direction du cœur de la jeune femme. « Est-ce la chose la plus précieuse pour vous ? Est-ce que l'amour que vous ressentez pour cet homme réussi à vous faire oublier votre malheur ? » Il ouvre alors un œil, tandis que la prise du serpent devient plus profonde...

Il faudra répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mer 7 Mar 2018 - 21:53

Hypnotisé par les mouvements du serpent, le voyant s’éloigné d’elle calma un peu la jeune femme, mais la terreur était bien présente, elle ne pouvait arrêter son corps de trembler. Elle essaya de reculer quand il reposa le serpent sur les chaînes, répétant des petits non en boucle, les murmurant.

Elle entendait à peine les paroles de son hôte, de toute façon, elle ne comprenait pas pourquoi elle était ici, se sentir dans cet état d’ignorance, lui torturait les entrailles. Mais le serpent était le pire de tous. Elle entendit l’ordre, mais d’abord dans un état de choc, elle n’était pas sur de l’avoir entendu jusqu’à ce que la douleur la réveille. Elle hurla, sentant le sang coulé le long de sa peau, et finalement repris conscience en écoutant son hôte sans le regarder la tête baissant, sanglotant. La douleur dans l’épaule la lançait au rythme de ces battements de cœur. L’idée d’être condamné lui traversa l’esprit, le poisson allait finir par la dévorer de l’intérieur, mourir à petit feu. Cela la terrifia tellement qu’elle vomit un peu de bile, ne pouvait réellement se pencher, le liquide coula sur son menton et sa robe.

Reprenant un peu ces esprits, elle parla d’une voix tremblante.

Plus subtile ? D’habitude ? Je….le malheur, la trahison, la mort ? Je..non jamais, jamais je n’ai osé faire du mal à autrui.

Combien avait-il tué de personne par le passé, ce n’était pas sa première fois. Elle ne comprenait rien à ce qu’il disait. En plus d’être perdu dans ce lieu sombre, c’était son âme qui ne comprenait pas le tourment qu’elle subissait.

Le deuxième morsure là fut encore plus terrifiant, le serpent ne lui sauta pas à la gorge de suite prenant son temps pour choisir le morceau de son choix. Son corps se tendit sous l'attente, et la morsure fut encore plus douloureuse, d’autant plus que l’animal restait accroché à elle. Elle eu assez de force pour lever la tête vers Valente. Lorsqu’il parla d’amour et d’homme, Alda comprit qui était sur le sol, et cette fois, malgré les crocs qui s’enfoncèrent plus profondément dans sa chair, la jeune femme essaya de se libéré de ses liens, penchant son corps vers celui de son amant.


Laissez partir, et garder moi, mais par pitié, laissez le vivre, …. Je … je ferai tout ce que vous voudrez. Pitié

Etonnamment, mais la jeune femme déploya une force remarquant sans s’en rendre compte. Les visés fixés au mur tenant les chaînes sortirent légèrement du béton. Alda ne le remarqua pas, elle se moquait bien, gémissant sous la morsure du serpent et jetant une regarde suppliant auprès de son agresseur. A bout de force, elle se retrouva de nouveau plaquée contre le mur.


Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mar 20 Mar 2018 - 22:01

« Vous seriez si surprise, je pense, de connaître le nombre précis de méthodes permettant d'apporter le malheur et la souffrance dans l'existence d'un être, par la simple présence d'une personne, chère amie. En fait, pour être honnête... même moi, je ne peux les connaître toutes. » Ouvrant légèrement sa main gauche, il pose ses yeux dessus, retirant lentement son gant avant de passer ses doigts contre la joue de l'incarnation humaine, un sourire doux sur ses lèvres. « Il en existe autant qu'il existe d'émotions, de frissons, de mots, de parfums. Un simple baiser peut détruire l'amour qui vous lie, votre mari et vous. Mais ce baiser aura t-il été un acte malfaisant ? Vous êtes divinement naïve, ma chère. Cela vous rend aussi touchante … et pathétique... qu'une enfant. » Ouvrant son œil droit, son sourire s'étire légèrement, perdant sa délicatesse tandis que le bleu glacial de son iris est remplacé par l'or habituel.

Une enfant, oui, elle n'est pas si différente que cela. Mais une enfant dont on ne peut ignorer l'ascendance. Ce qui coule dans ses veines n'est pas du sang, mais de l'Ichor. Ce qui anime son esprit n'est pas une simple étincelle d'humanité, mais bien un souffle divin, délicat, puissant, capable de traverser de nombreuses frontières. Alors, il n'est pas surprenant de voir cette force cachée, scellée, tenter de se réveiller, poussée par le désir de survie. Retirant ses doigts, il vient passer sa main dans ses cheveux, laissant entendre un rire. « Il semble que votre énergie cosmique tente de répondre à votre besoin d'exister. Quel mignon petit spectacle... Mais vous n'êtes pas suffisamment à l'écoute. » D'un simple mouvement, il ordonne au serpent de retirer ses crocs puis de venir jusqu'à lui. Ainsi, rapidement, l'animal rejoint les bras de son maître – de son père, comme il aime le dire – sifflant légèrement en direction de l'incarnation qui laisse entendre quelques volontés, suppliques... Serait-ce des prières ?

« Magnifique... » La main libre du Spectre vient violemment s'écraser contre la gorge de sa victime, le visage de nouveau proche du sien. « J'aime entendre ces mots. Pitié. Miséricorde... Mais les entendre de cette façon, à travers ces lèvres délicates... Hahahaha... aaah... Je pourrais presque vous emmener avec moi et continuer cette petite... discussion. » Un rire malsain vient traverser les lèvres du serpent à l'apparence humaine, tandis qu'il sert ses doigts contre la gorge, son regard doré déformé par un sentiment de plaisir qui s'est accentué depuis ces quelques mots. Oh, certes, ce n'est qu'une humaine actuellement, incapable d'assumer ses fonctions divines... et pourtant, il ne peut ignorer cette information... Il ne peut pas voir en cette personne une humaine... Son rire s'intensifie alors légèrement, lâchant la demoiselle tout en reculant, quelque peu hagard. « Je dois donc... simplement... le laisser partir et le … garder en vie ? Je ne sais pas... valez vous tout les plaisirs qu'il m'a offert, qu'il m'offre maintenant et qu'il pourrait m'offrir encore ? » Suite à ces mots, il tend légèrement la main. Sentira t-elle cet étrange mouvement invisible, cette énergie qui vient s'accrocher aux chaînes ? Peut-être... mais ce qui est certains, c'est que la surprise ne sera pas la seule chose qui arrachera un cri à cet instant... mais bien la douleur. Violemment, les chaînes s'animent, des éclairs parcourant l'acier qui compose ces chaînes. La prise est plus violente, et cette énergie – en rien naturelle – s'étend rapidement, venant s'amuser sur chaque parcelle de la silhouette d'Alda. Chaque centimètre de la peau de la divinité, chaque courant qui vient brûler sa chair, Dante fixe tout ceci, profitant pleinement de cette vision. Elle s'en souviendra, oh oui, elle s'en souviendra, sinon ce ne serait pas plaisant. Ses sens, son énergie cosmique, sa peau, son esprit... tous seront des pages sur lesquelles la douleur sera immortalisée !

Quelle chance elle a... Quelle chance...
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Sam 12 Mai 2018 - 14:54

L’esprit de la jeune femme ne comprenait plus rien, l’étreinte autour de sa gorge l’empêchait de respiré et sa vision devenait flou, son esprit s’enfonçait de plus en plus dans le brouillard, son cœur s’accélérait tandis que sa respiration se coupait. Seul une lueur orange dansait devant ces yeux. Elle n’entend même pas sa proposition, le ventre noué, Alda essaie de revenir à elle. Mais la jeune femme commence à être fatigué aussi bien mentalement que physiquement. Elle n’a jamais connu une telle épreuve, et dire que ce n’était que le début.

Des larmes coulaient le long de ses joues, elle était en train de lâché prise. Dans un râle à peine inaudible, elle demandait que cela s’arrête et puis….Alda ressenti quelques choses le long de ses chaines, son esprit devient plus aiguisé l’espace de quelques secondes, comme pour prévenir d’un danger plus grand. Et là, c’est le drame. Hurlant à la mort sous l’effet de la douleur, elle n’était plus vraiment là. Plus rien autour d’elle n’existait, seule la douleur parcourant le long de sa peau et traversant chaque nerf de son système. Son cri ne diminuait pas, au contraire, il grandissait au fur et à mesure que le temps passait puis….

Comme pour couper court à tous, une vague cosmique balaya la salle dans un éclat, arrêtant tout. La peau de la jeune femme fumait légèrement, elle venait de perdre conscience, mais son cosmos énergie venait de la sauver pour l’instant.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Ven 6 Juil 2018 - 18:58

« Eh bien, qui pourrait maintenant douter de votre nature... ? » Quelques crépitements commencent à naître du corps de la réincarnation d'Harmonie, une réaction à la torture effectuée par l'énergie cosmique du « Roi des Serpents ». Le cri se veut puissant, mais il n'apporte que satisfaction au Spectre, qui admire ce spectacle. Et à nouveau, le réveil de la Fille d'Arès ne sera pas synonyme de gloire, mais bien d'un drame à ajouter à la liste de la déesse – en tout cas, de ce que le Serpent avait compris. Rapidement, le cri laisse place à un éclat violent, celui-ci s'étendant brutalement pour emplir la pièce. Claquant alors simplement des doigts, une barrière vient à se former autours du tortionnaire, une énergie qui semble donner naissance à des écailles, à la fois résistantes et translucides. L'amant de la jeune femme n'aura pas la même chance. En rien habitué à un tel déluge d'énergie, il hurle de douleur, avant de sombrer dans le silence, tandis que sa peau brûlée par cette énergie laisse entendre un léger sifflement au contact de l'air ambiant.

Le bouclier disparaissant, l'italien observe les environs, avant de poser ses yeux sur l'ancien époux de l'incarnation. « Quel dommage. » Approchant alors de quelques pas, il tourne le corps avec son pied, haussant légèrement un sourcil en voyant le résultat de cet éclat. « Un pouvoir primitif, réaction ordinaire d'une déesse refusant d'aller dire bonjour au Tartare. » D'une certaine façon, peut-être l'avait-elle sauvé de tourments bien plus violents et douloureux que celui-ci. Mais elle venait de rendre sa situation bien plus difficile à supporter pour elle. Enfin, tout dépend de la personne qui ouvrira les yeux lorsqu'elle reprendra conscience. Tournant ainsi les yeux en direction de la jeune femme inconsciente, l'italien glisse ses mains dans ses poches ; une nouvelle énergie se manifestant, serpentant jusqu'à d'autres chaînes, les précédentes étant maintenant inutilisable. Rapidement, les enfants de Dante prennent possession du métal, le transformant, étirant l'acier et le dotant d'une forme d'existence. D'un simple ordre mental, il ordonne alors ces chaînes d'agripper le corps de l'époux, tandis que ses doigts attrapent la tignasse de la déesse. La traînant alors au sol, tout en étant suivi par les serpents d'aciers qui traînent le défunt, il rejoint dans les prochaines minutes une pièce – la pointe sombre de sa canne résonnant à chaque coup – dans laquelle se trouve un réservoir souterrain, rempli d'eau, lâchant la jeune femme.

Un sifflement ordonne alors aux chaînes de lâcher le prisonnier à un endroit bien précis, quelque peu caché par quelques tonneaux et autres contenant inutilisés. Il en vient même à glisser son manteau sur lui, ainsi, de là où elle se réveillera, Harmonie ne pourra rien voir.

« J'espère que votre divin paternel s'est occupé de vous apprendre à nager... Certains oiseaux poussent bien leurs petits à sauter du nid en arrêtant de les nourrir... C'est le genre de Père qu'Arès doit être. » Les mots résonnent avec un certain écho – accompagnés d'un rire malsain – alors qu'il avance jusqu'à elle, les mains dans le dos. Penchant légèrement la tête, il donne alors un violent coup de pied dans le corps de la jeune femme, l'envoyant directement rejoindre le bassin. Un réservoir souterrain possède une quantité suffisante d'eau pour devenir un véritable danger pour ce corps humain. À elle de s'adapter, à elle de prendre conscience de cette faible. La décharge cosmique précédente était la preuve que la Fille d'Arès n'était pas tant caché tant que ça dans les profondeurs de ce corps. Elle comprend, perçoit le danger... Ainsi, la pousser à apparaître, la pousser à mettre à vif tous les sentiments confus et destructeurs qui composent ses différents réveils... « Ne me décevez pas, petite princesse... je saurais vous punir dans ce cas là. » Illustrant son propos, le tortionnaire utilise sa télékinésie pour glisser la pointe de sa canne dans l'eau, quelques crépitements électriques traversant son corps, sans pour autant se lier directement à l'arme. Une simple manipulation cosmique, une simple mise en ambiance, qu'une divinité pourrait deviner si elle est suffisamment ouverte à ce qui l'entoure.
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Sam 7 Juil 2018 - 10:06

Le choc de l’eau et le manque d’air, fut un réveil brutal ! Une bouffé d’air frais fut salvatrice. Tout son corps était douloureux, la ramenant à sa dure réalité. Seigneur, le cauchemar continue, elle ne comprenait pas, pourquoi elle, pourquoi tant de souffrance. Son premier réflexe fut de s’approcher de la paroi pour sortir de l’eau. Le froid et la douleur ralentissaient ces mouvements. Elle n’avait pas vu la canne et le crépitement, ces mains cherchaient une prise, ces ongles s’arrachant, la détresse était telle que la jeune femme griffait le mur laissant des traces sur le mur.

L’italienne n’avait pas la force de continue, sa constitution ne lui permettant pas de s’éterniser dans ces eaux. Le calvaire durant encore quelques minutes on agresseur ayant lancé quelques ondes électriques finir de l’achever. Les vêtements gorgés d’eau l’entrainait vers le fond, et n’ayant plus la force de lutter, elle glissa vers les abysses. On dit que la mort par noyade est la pire, l’eau entrant dans les poumons et faisait pression sur sa gorge, dans un dernier sursaut, elle essayant de remonter à la surface, mais c’était trop tard. C’en était fini ! Pouvait-on lire la déception sur le visage du serpent ?
Les secondes s’écoulent dans un silence, seule des gouttes d’eau tombant, donnaient le tempo de ce moment. Puis l’eau se mit à frémir puis s’agiter. Dans un bouillonnement puissant, le corps de la jeune femme apparu, marchant sur l’eau. Harmonie avait maitrisé tous les éléments dans les temps anciens, aujourd’hui, il ne restait quelques miettes de ces pouvoirs, mais c’était suffisant pour impressionner le commun des mortels, et pour déchaîner sa colère contre son agresseur.
Ces pupilles avaient changées et était dorée. Son regard brulait d’un désir de vengeance. D’un geste de la main, elle envoya un salve violente d’eaucontre Valente, le plaquant contre le mur. Se posant au sol, la déesse avait les traits déformés pas la colère. Un ultime sursaut pour savoir et comprendre, car c’était la clé. La déesse avait bien compris qu’il n’avait rien d’humain, et l’utilisation de cosmos montrait qu’il était lié une divinité, agit-il seul ou sous l’ordre de son maitre ? Qu’importe, l’envie de tuer était forte, pourtant ce n’était pas dans ses convictions. Au fil des siècles, la malédiction suivant la jeune femme parvenait à la changer. De l’équilibre, elle souhaite de plus en plus le chaos. Lié à la vie, elle avait des envies de donner la mort. Sa nature profonde était modifiée, apportant folie et anarchie dans son esprit.
Attrapant à la gorge son agresseur, elle souffla un mot dans une explosion cosmique de haine et de violence.

Pourquoi ?

L’homme avait attiré les foudres de la divinité, mais son état restait précaire et incertains. Ce retour brutale n’aidait pas Harmonie à être au maximum de ces capacités et le corps de l’italienne n’était pas prévu pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Sam 7 Juil 2018 - 16:58

« Cherchez vous à prouver, comme Jésus en son temps, de votre parenté divine ? Voyons, vous n'avez pas besoin de cela. Je vous l'ai dit, personne ne cherchera à douter de votre nature. » Un léger rire traverse ses lèvres tandis qu'il observe la déesse, ses lèvres étirées en un fin sourire, marcher sur l'eau. Rapidement, une impulsion cosmique – chargée de colère, bien entendu – s'élève, donnant vie à l'eau du bassin. L'élément liquide arrive alors rapidement vers l'italien, ce dernier recevant ce torrent violent, allant s'écraser contre le mur, son sourire n'ayant en rien disparu. Bougeant discrètement ses doigts, il ne fait rien d'autre lorsque la bien aimée fille d'Arès arrive vers lui, sa main venant l'étrangler.

Pourquoi ? Une question aussi idiote qu'inutile, même s'il n'y a rien de surprenant à ce que cette divinité pose cette interrogation. Son sourire s'étire alors que les doigts de la jeune femme – une jeunesse physique principalement – serrent sa gorge, aucune douleur ne venant offrir à la « victime » de satisfaction. Certes, l'attaque cosmique ayant utilisé l'eau avait été violente, mais là encore, il n'avait pas pu remercier Harmonie de lui avoir ne serait-ce que fait ressentir son corps « exister » à travers cette douleur. « Vous n'êtes pas si différente de votre ancien conjoint... douce Harmonie. » Un rire traverse alors ses lèvres, tandis qu'une lueur traverse son regard. Animée par une force psychique, sa canne vole à travers la salle, venant cogner le bras d'Harmonie tandis qu'une secousse cosmique permet ensuite à « Valente » de s'éloigner de la divinité, l'objet retournant dans ses mains. Pourquoi ne pas s'être éloigné avant ? Il avait préféré qu'elle s'approche suffisamment, qu'elle n'hésite pas à planter ses yeux dans les siens. Qu'aurait-elle vu dedans ? Cela, le Serpent ne peut le dire, mais obliger sa proie à s'approcher est le meilleur moyen de la prendre par surprise. Du moins, quand la situation est totalement maîtrisée. Passant les doigts contre sa gorge, il laisse entendre un soupir. « Encore une fois, quel dommage... Mais je n'en attendais pas plus de votre part. Votre corps est épuisé et je ne parle même pas de votre esprit... » Posant ses mains sur sa canne, il observe la divinité, un léger sourire dominant ses lèvres.

L'absence de contrôle, le regard voilé par les sentiments, ces deux choses peuvent faire naître une puissance importante et la divinité, malgré sa faiblesse apparente, avec une telle intensité, pouvait sûrement faire trembler plus d'un combattant. Mais, contrôler son propre désordre mental, sa propre passion, voir obsession, est le meilleur moyen d'en utiliser le plein potentiel. Savoir le laisser s'exprimer, savoir lui dire quand arrêter... Peut-être que la déesse en est capable, après tout, il n'est qu'un envoyé... mais elle ne semble pas capable de le prouver. Puis, personnellement, le Serpent a toujours considéré la colère comme une source faible d'énergie. L'obsession et plaisir restent de bien meilleurs moyens...

« Excusez-moi de m'être ainsi... dérobé à vous. Je préfère largement échanger lorsque ma gorge n'est pas dérangée par une main. » Enfin, tout dépend de la main et de la situation, bien entendu. Mais elle n'a que faire de ce détails. « Pourquoi ? Je vais tenter de répondre à cette question. Il existe deux réponses. La première... » Il accompagne ses paroles en levant son index. « Est que vous connaissez très bien la réponse. Vous avez tant d'ennemis, ma chère... Il est impossible pour vous, comme pour moi, de savoir réellement qui m'a envoyé. Est-ce l'Olympe ? Est-ce une divinité que vous avez bafoué ? Vous êtes la fille d'Arès... Vous êtes une divinité maudite... Qui pose les yeux sur vous ? Qui vous écoute respirer ? Qui entend les battements de votre cœur ? Ils savent sûrement que vous êtes réveillée. Ils connaissent sûrement votre localisation exacte... ainsi que l'état dans lequel vous vous trouvez. » Les dieux peuvent-ils faire preuve de paranoïa ? Voilà une question intéressante à laquelle Dante aimerait connaître la réponse. S'il a pu rencontrer quelques dieux par le passé, il est difficile de savoir s'ils sont possèdent les mêmes points faibles que l'être humain... Mais, ils restent sensibles à la colère, possiblement même au désespoir... Alors pourquoi pas à la folie ?

Puis, levant un deuxième doigt, il poursuit, une pointe d'ironie entre ses lèvres. « La deuxième réponse est bien plus simple. A votre pourquoi... je répondrais tout simplement... » Il passe sa main contre son visage, ramenant ses mèches un peu en arrière, tandis que seul son œil gauche s'ouvre, laissant voir une lueur dorée. « Pourquoi pas ? » Paranoïa et provocation. Le Cocyte serait sûrement sa prochaine destination. Les humains peuvent être de véritables monstres envers les dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Harmonie
Déesse de l'Harmonie
avatar
Messages : 166


Caractéristiques
Vie Vie:
140/140  (140/140)
Cosmos Cosmos:
140/140  (140/140)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Dim 8 Juil 2018 - 23:14

Par Arès, jamais je n’aurai eu donc une vie normale, j’étais presque arrivé, mais la malédiction me poursuit. Je sors des limbes, mon esprit est plus réactif et je me souviens ! Et mes yeux se remplissent de terreur. Son conjoint, oui l’homme que j’ai aimé dans cette vie. Encore la malédiction qui me poursuit, inlassablement. La douleur dans le bras me sort de mon cheminent de pensée. Je perçois une étincelle de cosmos lié aux enfers. Je titube sur le coup, ce corps est trop faible, ce constat est douloureux. Je l’entends parler, mais je ne comprends pas ces dessins. Je porte la main à mon cou, et même si il est invisible, je sens la présence de ce douloureux présent, l’ amphisbène est bien là. Les dieux continent de jouer avec mon âme.
Je suis maudite, je le sais, et à chaque vie, chaque réincarnation, je souffre. Mon esprit s’embrouille et une migraine m’empêche de réfléchir, des larmes coulent sans que je puisse les contrôler. A quoi bon se battre lorsque l’issu du combat est déjà décidé. Les olympiens se sont déjà moqués de moi lors de ce mariage forcé, alors si ils veulent encore s’amuser, ils ont un pion de choix.
J’échoue, et mes genoux explosent contre le sol froid. Le peu de lucidité me permet de comprendre que je ne pourrai pas rejoindre Sparte dans cette vie. Je dois l’admettre, mais c’est la fin. La torture a été efficace, mes muscles sont douloureux et il m’est difficile de bouger. Je n’ai même pas le temps d’entrevoir les fils pour me défaire de ce cycle des réincarnations. Comme échapper à cette vie humaine et redevenir celle que je suis. Je reste muette face à mon agresseur, les larmes glissant toujours, les yeux déjà mort, et le bouche entre ouverte.
Néanmoins, je ne restais pas sans une dernière offensive. Dans les paumes de la main, je concentre mon cosmos lié à la vie. Mon sang bouillonne et s’échappe de mes plaies, ce sang se module en fonction de mon bon désire et tel des lames, foncent sur le Serpent. Je ne vois même pas si mon « sang » touche ma cible, je continue dans un hurlement de rage pour essayer de blesser mon ennemi. Cette rage, je l’ai hérité de mon père et elle est forte et puissante. Mon cosmos s’imprime sur tout le lieu, le sol tremble et l’eau sort de son réservoir pour se jeter sur lieu, et puis….

Le sang diminue et tout se tait dans mon esprit. Plus aucune pensée, plus aucune idée, et mon corps tombe mollement sur le sol, les battements de cœur diminuent jusqu'à se taire définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Rôle : Spectre du Basilic, Lieutenant du Juge de la Wyvern.
Messages : 566


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   Mer 11 Juil 2018 - 18:37

Patientant simplement, l'italien observe la jeune femme, comprenant bien trop vite la situation dans laquelle est se trouve. Un léger soupir traverse alors ses lèvres tandis que l'énergie de la divinité s'élève. Peu à peu l'Ichor de la demoiselle devient lame et porteur de sa dernière étincelle de rage. Posant son index et son majeur contre son front, le sourire totalement effacé et les paupières fermées, son tortionnaire laisse alors entendre quelques mots. « Vous n'aurez été... » Il ouvre alors un œil, une énergie venant alors entourer sa main qu'il tend en direction de l'attaque. « Qu'une déception... Fille d'Olympien. » Il ne lui ferait pas l'honneur d'en dire plus, ou même d'intégrer ces mots dans son esprit. De plus, il espérait que cela suffirait à toucher l'âme pour sa prochaine venue dans le monde mortel. Ainsi, elle pourrait, un jour, se souvenir de ceci. Un esprit hanté par la faiblesse... mais aussi par un lien qu'elle ne peut ignorer.

L'attaque sanglante vient alors s'écraser contre les écailles d'énergies, ces dernières vibrant légèrement sous l'assaut, avant de se calmer. Même si l'énergie du désespoir animait l'énergie de la fille d'Arès, la puissance ne pouvait suivre. Un corps trop faible, trop habitué à son humanité... « Ne cherchez pas à rejoindre les êtres que vous ne comprenez pas... Vous n'êtes pas une humaine... juste une déesse. » Et tandis que le corps tombe au sol, une créature sort brutalement du sol, un serpent suffisamment imposant pour attraper la silhouette de la jeune femme. En partie cosmique, le monstre n'est finalement qu'un autre enfant de Dante, ce dernier passant la main sur son visage dès qu'il est certain que l'âme d'Harmonie ait quitté définitivement les lieux. Refermant ses doigts dessus, il retire lentement la peau qui recouvre son propre visage. Laissant tomber ce « masque » - ce dernier disparaissant dans une étincelle cosmique – le Roi des Serpents approche alors lentement du corps inanimé de sa victime.

Passant ses doigts contre son visage, son sourire s'étire alors doucement. « Je vais au moins avoir de quoi m'amuser... » Tournant les yeux en direction du conjoint de celle qui se nommait Alda, le Basilic claque alors des doigts, la créature ingère totalement la jeune femme, avant de disparaître dans les profondeurs, rejoignant les Enfers. Outre l'intérêt purement récréatif du corps, il est toujours intéressant de savoir véritablement le lien qui existe entre un corps et l'essence divine qui l'a animé. N'ayant plus rien à faire ici, l'homme quitte alors les lieux d'une simple impulsion d'énergie, rejoignant lui aussi le domaine des morts. Une âme l'attend à l'heure actuelle. Une âme et un corps.

Jusqu'à ce que la mort les sépare ? Oh voyons... il ne faut pas séparer deux êtres aimés.

~ Fin du Flashback ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une chaotique harmonie pour un mortel hédoniste [Flashback Harmonie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Canada- Ségrégation raciale: Débat pour l’ouverture d’une école noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-