Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
avatar
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 191


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
220/220  (220/220)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]   Mar 16 Jan 2018 - 21:22




Entre la Vie et la Mort.

Une rencontre du Destin !






J'avais entamé mon long périple pour la Grèce, pour rejoindre le Sanctuaire, comme me l'avait demandé Fang. Que devais-je y trouver là-bas ? La disparition de Fang m'avait laissé une cicatrice que je ne parvenais pas à refermer pour le moment. Pourtant, je savais que s'il était présent à mes côtés, il me dirait qu'il a profité de chaque instant que Bouddha lui a accordé et qu'il ne regrette rien. C'était sa philosophie. Nous n'étions que de passage sur cette Terre qui regorge de Vie, alors il fallait en profiter pour jouir de chaque moment, car notre existence n'est qu'une infime histoire parmi celle que compte le monde.

Fang m'enseignait toujours les bienfaits de la Vie. Il savait que mes pas seraient guidés par ce concept, qu'indirectement, toutes mes actions étaient réalisées de sorte à préserver la Vie. J'avoue que Fang m'avait été arraché de façon si brutale que j'en étais venu à douter de tous ces enseignements, d'autant plus que j'étais la cible de cette attaque. Et pourtant, tout a un but... S'il ne s'était pas interposé, Athéna aurait un handicap à ce jour. Je devais devenir le Gold Saint de la Vierge, c'était écrit, telle était la volonté de la Destinée et même les Dieux ne pouvaient changer cela...

Je continuais l'âme un peu plus en paix. Mon conflit interne s'apaisait et je m'abreuvais de l'air que je respirais, de la végétation qui m'entourait, des faibles rayons du soleil qui me réchauffait en cette période plutôt fraîche. Cela dit, je demeurais un moine, j'avais grandi et appris à vivre à la dure. Même mon Parchemin Sacré que je portais constamment dans le dos me paraissait n'être qu'une extension de moi-même. Cette Vie qui filtrait à travers toute chose, le Cosmos qui s'infiltrait à travers tout mon être me donnait des ailes.

Pourquoi pouvais-je ressentir cela ? Pourquoi les êtres humains n'étaient pas en capacité de maîtriser le Cosmos comme je pouvais le faire ? Fang me disait sans cesse que j'étais voué à de grandes choses. Mais lesquelles ? Tant de questions restaient sans réponse... Des fois, ça en devenait frustrant... Mais le plus grand mystère pour moi demeurait dans le fait que je poursuivais mon chemin en sachant exactement où j'allais...

Une vision totalement atypique vient troubler mes tergiversations. Un homme, un berger me semble-t-il, descend dans ma direction, menant un troupeau d'une soixantaine de moutons. Je l'entends maugréer dans sa barbe, visiblement, quelque chose ne va pas. Je m'approche de lui tranquillement.


« Bonjour mon brave. Vous me semblez contrarié... Puis-je vous aider en quoique ce soit ? »

L'homme me lance un regard que je qualifierai de tout à fait....... inamical...

« Pouah !! Un moine !!! Manquait plus qu'ça... Les Dieux m'ont maudit je sais même pas pourquoi... Et comment vous pourriez m'aider ? »

« A vous me le dire... Si vous commenciez par m'expliquer ce qui vous trouble ? »

Le berger reste un long moment à me scruter sans piper mot. Il finit par plisser les yeux et m'observe d'un air suspicieux...

« J'ai pas d'argent à donner, je te préviens le moine ! J'fais pas la charité hein !! »

« Mais je ne demande rien, si ce n'est vous apportez mon aide dans la mesure du possible. »

« Et ben pourquoi pas. Si tu veux rien en échange le moine, va donc t'essayer à me virer le gars qui est assis sur un rocher au sommet de ce vallon. J'y emmène mes bêtes pour qu'elles se nourrissent. Et v'là ti pas que sur le chemin, y a ce gars qui effraie mes moutons. Pas moyen de passer et c'est le seul accès au vallon. J'suis bien embêté moi si mes bêtes bouffent pas... tu comprends le moine ? »

« Il effraie vos moutons volontairement ? »

« Ben non mon gars ! C'est ça que je comprends pas. Il bouge même pas le bougre ! Il est bizarre et j'aime pas les gens bizarre, un peu comme les moines tiens !! Alors, tu vas m'aider ou non ? »

Je prends une profonde inspiration. De nous deux, il me paraît bien le plus... étrange. Mais je ne peux me résoudre à laisser cet homme dans le désarroi. Je m'incline respectueusement, comme je l'ai appris au Temple... Compassion, altruisme, dévotion...... Mon credo me rappelle à l'ordre.

« Je vais aller voir cet homme et si je peux me rendre utile. Restez dans le coin dans mon ami, je reviendrai vers vous si je parviens à lui faire entendre raison. »

Je m'incline à nouveau et commence l'ascension du chemin qui doit me conduire au vallon. Si le berger a raison, je ne devrais pas tarder à trouver l'intrus malintentionné... Mais au lieu de ça, je me sens assaillir par un Cosmos... relativement puissant. Je sens un conflit interne, une grande confusion, quelque chose ne va pas. Plus j'avance et plus la sensation m'agresse. Je comprends alors que la personne dont je m'approche vit un mal-être constant. Je ressens sa propre douleur... douleur causée par la seule chose que j'exècre en ce monde... la Mort !

A bout d'un petit moment, effectivement, j'aperçois un individu, négligemment assis sur un rocher, sa tête reposant dans sa main... C'est lui !! Le Cosmos émane de cet homme. Quelle tristesse... Qu'a donc vécu cet homme pour être déchiré de la sorte ? Je ne pouvais pas resté planter sans rien faire. La Mort planait au-dessus de son âme et je me devais de faire barrière... Outre cela, j'avais promis d'aider le berger...

Je décide donc d'approcher et de tenter ma chance... Je sais que l'individu a senti ma présence, mais il semble n'en avoir cure... Il s'abandonne totalement à ces pensées...


« Bonjour... »

Ma voix résonne peu... Je me voulais amical et chasser toute idée agressive de la tête de mon interlocuteur. Je ne voulais pas qu'il se sente menacer.

« Veuillez excuser ma curiosité mais..... Puis-je vous venir en aide ?.... »
Revenir en haut Aller en bas
Kagami

avatar
Messages : 32


Caractéristiques
Vie Vie:
141/141  (141/141)
Cosmos Cosmos:
142/142  (142/142)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]   Lun 14 Mai 2018 - 23:21

Entre la vie et la mort. Confrontation des idéaux.Aujourd’hui, le jeune Kagami avait pris la décision de se reposer et de se remettre en questions. Que devait-il faire ? Son avenir en tant que serviteur d’Athéna ainsi que chevalier d’Argent. Bien qu’il soit quelqu’un de très jeune, il avait un avenir très prometteur devant lui. Peu importe la façon dont il allait progressé, le rouquin devait devenir plus fort. Le Silver Saint avait jamais supporté la faiblesse… la sienne. Pour lui, être fort signifiait beaucoup de chose mais surtout… pouvoir protéger les gens auxquels il tient. Chaque mort est dû au manque de compétence de chacun. “Si j’avais été plus fort ? Est-ce que ça serait passé de cette manière ?” ou bien “Pourquoi suis-je aussi faible… je ne peux pas protéger les personnes qui sont chères à mon coeurs.” Ce sont certainement des paroles que tout le monde a déjà pensé ou pense en ce même moment. C’est normal, tout le monde est né faible mais il faut transformer cette faiblesse en force… Sans quoi… On devient un lourd fardeau pour les gens qu’on aime.

C’est pourquoi Kagami avait décidé de se remettre en question. Il décida de s'asseoir sur un rocher et de commencer à méditer. Passé, présent ainsi que le futur… Des choses importantes car c’est les choix qu’on fait pendant notre vie qui nous définissent. Ce n’est qu’à la fin… La mort. Qu’on peut savoir qui on a été durant notre longue et difficile vie. Et avant de prétendre de connaître les autres, te connaît-tu  toi même ? C’est donc en essayant de se connaître que Kagami essaya de méditer et de concentrer son cosmos. Mais une aura terrifiante émanait de lui. Il ne pouvait pas trouver la paix et c’était bien ainsi. Même en étant un homme mauvais… Kagami voulait se connaître réellement.

Un homme s’approcha du Silver Saint accompagné d’un petit troupeau de mouton. Ceux-ci ne voulait pas avancer. Effrayé par l’aura que inspirait le cosmos de Kagami. Les animaux était très intelligent… Ils savaient quand il fallait agir et quand il ne fallait pas et surtout il savait d’ou venait le danger et quand il arrivera.

<< Eh toi ! Oui toi ! Dégage ! Tu fais peur à mes moutons et ils ne veulent plus avancer. Va méditer ailleurs. >>

Le chevalier de Persée lui lança juste un regard noir qui terrifia l’homme en face de lui. Après un temps de méditation qui permit au rouquin de se poser une multitude de question existentielle. Un autre homme approcha. Mais celui-ci était pire...il dégageait un cosmos d’une telle bonté que cela pouvait le faire vomir. Kagami était dégouté devant tant de naïveté, un homme qui était prêt à pouvoir aider tout le monde. Cet homme dégageait le pire cosmos que pouvait imaginé Kagami. Un cosmos totalement opposé au sien. En voyant cela, Kagami fut totalement dégouté et ne voula même entendre ce qu’il avait à lui dire.

<< Dégage. Si tu crois que tu peux me faire peur... tu te trompes. Mais ton cosmos me dégoûte. Les hommes aussi naïf que toi finiront par mourir. Tués par leur propre compassion. >>
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
avatar
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 191


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
220/220  (220/220)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]   Mar 15 Mai 2018 - 17:24




Entre la Vie et la Mort.

Le regard perçant de la Méduse !






La réponse du jeune homme qui me faisait me surprend et me prend un peu au dépourvu. Même si son Cosmos m'oppressait, j'étais loin d'imaginer que cet individu puisse à ce point être inamical... Pourtant, le trouble qui le rongeait m'empêchait de passer outre, le laissant à ses tristes pensées. Je décide de creuser un peu plus, malgré ses paroles qui ne laissent aucune équivoque.

« Pardonnez mon impudence mais je ne peux m'empêcher de penser que vous avez besoin d'aide et qu'un mal-être vous ronge, je vous assure qu'il est tout à fait possible que nous trouvions ensemble une solution à ce mal qui semble vous assaillir. »

J'essayais de me montrer rassurant et convaincant mais je savais la partie loin d'être jouée d'avance. Mon interlocuteur ne semblait pas vraiment coopératif et visiblement, rien que ma présence l'importunait au plus haut point. Mais je décide de m'obstiner et de rester planté là à attendre une réaction quelle qu'elle soit.

Fang m'avait longtemps parlé des sentiments humains, des conflits émotionnels qui pouvaient ravagés un homme. Et je me trouvais justement en présence d'un tel être. Il m'avait expliqué que beaucoup de personnes seraient peu enclin à accepter ou même souhaiter l'aide d'un individu voué à l'altruisme. D'ailleurs, la plupart ne voyait que leur petit nombril sans se soucier d'autrui. Un acte altruiste en devenait ainsi un élément contre-nature.

Malheureusement, je ne pouvais me résoudre à agir autrement. J'avais grandi selon ces préceptes bien précis et j'avais en tête de changer l'opinion des gens quant à cet état de fait. J'allais très certainement me heurter bien souvent à des murs mais qui ne tente rien n'a rien.

Par ailleurs, la personne qui me faisait face à négligence m'intriguait. Son refus total de rester en ma présence m'incitait presque à rester. Sa Cosmos restait dominé par la Mort, elle était dans son sillage et mon Cosmos de Vie entrait déjà en conflit avec ça. Je laissais ainsi nos auras s'entremêlaient et m'aider à faire parler le pauvre homme.

C'était risqué, car l'homme était puissant, je pouvais le sentir, une puissance toute relative face à l'étendue de mes propres pouvoirs mais je me refusais à combattre une personne aussi désespérée. Quel avait était le traumatisme qui avait provoqué autant de chagrin ? Son cœur saignait, c'était presque perceptible. J'allais donc creuser un peu plus.


« Vous vous trompez sur mon compte mon ami, je ne cherche en aucun cas à vous faire peur, bien au contraire. En fait, j'ai été sollicité... d'une manière... par un berger qui ne pouvait passer avec ses moutons. Je venais vous en parler, mais je perçois un mal-être en vue qui ne me laisse pas du tout insensible. »

Je me risque à m'asseoir à même le sol, à quelques pas de lui. Je cueille quelques brins d'herbe pour les laisser aller au vent, afin qu'ils donnent naissance à d'autres touffes ça et là. Je laisse passer quelques minutes afin d'apaiser la situation mais je sens que ma présence l'agace.

« Vous savez, nous devons tous mourir un jour mais je ne le ferai pas dans la naïveté. La compassion dont je fais preuve ne me coûte rien, bien au contraire, elle m'offre tout une Vie. J'apporterai ce que j'ai à apporter à ce monde et je m'éteindrai en espérant avoir achevé ce que j'ai à accomplir, ni plus, ni moins. Mais vous, il me semble que vous avez tout un combat à mener et que vous ne savez pas par où commencer ou si même vous êtes capables de le mener. Il suffit de trouver la force de le faire, une motivation, et on avance toujours, aussi lentement que cela peut l'être... mais on avance... Ne souhaitez-vous pas avancer ? »

J'évite de le regarder, afin de ne pas le provoquer ni même attiser sa colère que je sens bouillonnante. Mon ton est posé et apaisant. Je m'efforce de lui faire comprendre que je suis là en ami et non en ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Kagami

avatar
Messages : 32


Caractéristiques
Vie Vie:
141/141  (141/141)
Cosmos Cosmos:
142/142  (142/142)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]   Jeu 17 Mai 2018 - 13:13

Entre la vie et la mort. Confrontation des idéaux.Il était vraiment trop naïf celui-là… Il fallait lui faire comprendre d’une manière ou d’une autre que la vie n’est pas toujours celle qu’on espérait. Les choses ne se déroulent que rarement comme prévu. On ne pouvait jamais décider de tout et surtout, il ne fallait jamais accorder sa confiance à tout le monde à force, un moment, on finissait par se faire tuer par une personne qui nous a trahi. Et on devient incapable de faire confiance à personne. Kagami était beaucoup plus jeune que lui mais il devait lui faire la morale. Il était conscient que chaque personne avait un passé et des personnes comptaient peut-être sur cet étrange moine. Et s’ils apprenaient sa mort, ils ne s’en relèveraient pas.

<< Je suis largement plus jeune que toi et j'ai besoin de te faire la morale ? Eh ben dis donc... Alors que la leçon commence !! >>

Kagami se leva, debout sur son rocher, il observa son interlocuteur d’un air qui paraissait assez hautain. Il n’y avait pas que de l’arrogance qui se voyait dans son regard, on pouvait aussi remarquer un air de pitié. Il avait pitié de cet homme qui ne jurait que par l’amour et la paix. Le chevalier de Persée ne connaissait pas sa réelle force, il ne fit donc pas l’erreur de se mesurer au moine malgré un sentiment assassin qui lui traversa l’esprit. Debout sur son rocher, il avait pris l'initiative de lui apprendre, lui apprendre ce qu’est la vie. Une existence cruelle et sans pitié.

<< Je vais d'abord te poser quelques questions. Premièrement : Imagine que je faisait semblant d'avoir retrouvé la lumière et qu'en fait je te poignarde dans ton dos ? N'as tu pas peur de la trahison ? >>

Le rouquin le regardait… Il examinait le moine en faisant en sorte de ne laisser aucune faille dans sa défense. Il attendait sa réponse impatiemment mais il espérait quand même une réponse logique, Kagami savait que les moines vouaient une existence à la paix mais il était dommage de mourir si tôt. Sans avoir réussi à atteindre son but ultime.

<< Penses-tu que nous avons tous une chance de rédemption ? Car nous sommes capable du pire ou du meilleur en tant qu'humain. >>

Cette discussion prenait une allure plutôt philosophique, dans toute les situations possible, ils étaient opposés. La lumière et les ténèbres, le plaisir et la douleur. Le noir et blanc. C’était donc ça le destin ? Seraient-ils ennemis jusqu’à la fin des temps ou seront-ils alliés un jour ? Nous le saurons bientôt.

<< Avant d'avoir l'arrogance pour prétendre me connaître ou de vouloir m'aider. Te connais-tu toi même ? >>
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
avatar
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 191


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
220/220  (220/220)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]   Lun 21 Mai 2018 - 11:09




Entre la Vie et la Mort.

Philosophie de la Vie






Je me contentais pour le moment d'observer le jeune homme qui me faisait face, non sans un léger amusement que je ne montrais pas pour ne pas l'offenser. Il m'observe avec des poignards à la place des yeux. Je ressens sa rage et sa haine, un esprit bien tourmenté... assurément. Je décide de fermer les yeux et je perçois alors son Cosmos hanté par la Mort. Il ne semble pas en communion avec elle mais simplement la subir... il n'est pas aussi irrécupérable qu'il souhaite le faire voir. Ses paroles néanmoins m'arrachent un rictus et ce n'est non sans ironie que je le lui réponds derechef.

« Et bien soit mon garçon, je t'écoute, donne-moi une leçon que je ne suis pas prêt d'oublier. »

Son Cosmos s’intensifiait de façon régulière et il s’attelait à le maîtriser pour ne pas exploser et me sauter dessus. J’écoute sa première question qui traduit un léger manque de maturité. Pourtant je décide de lui répondre le plus honnêtement possible, afin qu’il comprenne que son raisonnement est trop simpliste.

« Tout n’est pas si simple mon garçon. Le fait que je fasse preuve d’altruisme ne veut pas dire que je te fais confiance. Tu ne connais pas mes réelles intentions en fait. Peut-être viens-je t’aider seulement pour nourrir mes intérêts personnels. Je ne me préoccupe peut-être pas du résultat mais plutôt des conséquences, car les regards vont converger vers celui qui a aidé et non celui qui l’a été. Peut-être est-ce toi qui est dans la Lumière, pensant être tourmenté, et que je souhaite ainsi t’emmener vers mes Ténèbres. Tu ne peux pas le savoir car tu es aveuglé par ton conflit interne. Ainsi, je n’aurais pas peur d’être trahi car je ne te fais pas confiance, et tu frapperas ainsi dans le vide, laissant la lame de ton poignard mourir dans le Néant. Peux-tu affirmer à la seconde que je ne suis pas comme cela ? Par contre, je peux te le dire, j’ai suffisamment confiance en moi pour savoir quels sont mes objectifs dans la vie et que je souhaite te venir en aide. Quelles sont mes raisons ? Ca, nulle ne peut le dire, sauf moi. »

Je sentais le doute s’instillait dans mon interlocuteur. Son dégoût croissait mais je ne pouvais dire si c’était pour mes paroles ou envers lui-même. Il demeurait face à moi, toujours haineux, toujours perdu. Je soupirais longuement car je ne savais pas si j’étais parvenu à le convaincre. Sa question suivante cherchait une logique évidente et je tâchais d’y répondre le plus honnêtement possible.

« Nous avons tous droit à la Rédemption pendant le temps qu’il nous imparti. Aussi atroces soient les actes que nous avons commis, nous pouvons tous œuvrer ensuite pour réparer, même si certaines cicatrices ne peuvent être refermées. C’est seulement à l’heure de L’Appel que Bouddha nous jugera et décidera d’invoquer le Riku Dõ Rin Ne, l’un des six mondes de la Métempsychose. Ainsi, si c’est que tu recherches mon ami, non, il n’est pas trop tard. Tu peux faire en sorte des racheter tes fautes le restant de ta vie. »

La colère continuait de l’animer. Je le sentais alerte, il ne savait pas vraiment comment interpréter mes paroles encore moins mes intentions. Cependant, les mots ne résonnaient pas dans le vide et je pouvais voir qu’il y réfléchissait. Je décide donc de rester assis près de lui, sans montrer le moindre signe d’hostilité. Je tentais de l’apaiser tant bien que mal, mais rien n’était joué d’avance, bien sûr, c’est ce que je m’évertuais à lui faire comprendre. Sa dernière question coulait de source, bien évidemment, je l’attendais.

« Je te l’ai dit, je me connais suffisamment pour savoir ce que je souhaite dans la Vie. Mais rien ne laisse entendre que j’atteindrais mes objectifs. L’important est d’avoir le cœur à l’ouvrage et de perdurer sur la ligne que nous nous sommes fixés. Mes actes sont-ils nobles ou vertueux, je ne saurais le dire mais à mon sens et c’est ce qui compte, j’en ai l’impression, alors je continue d’avancer comme cela et ça me suffit. Tu peux peut-être me trouver naïf ou crédule, peu m’importe, je sais que j’agis selon mes préceptes. Et toi, penses-tu te connaître mon garçon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre la Vie et la Mort [FB PV Kagami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amaryllis { Entre la vie et la mort, il n'y a qu'un pas, entre la tristesse et le bonheur, il y a une route infinie.
» 1.09 Entre la vie et la mort
» [Clos] Entre la vie et la mort
» L'ombre de la mort entre en scène
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-