Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Entre Foudre fulgurante et Ombre obscure, Fureur et Peur, Dio contre Ludwig !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dio Lysander
Chevalier d'Argent d'Hercule
avatar
Rôle : Silver Saint
Messages : 495


Caractéristiques
Vie Vie:
144/144  (144/144)
Cosmos Cosmos:
150/150  (150/150)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Entre Foudre fulgurante et Ombre obscure, Fureur et Peur, Dio contre Ludwig !   Mer 10 Jan 2018 - 23:30

Une attaque frontal était des plus facile à esquivé, ce fut sans surprise que le Berzerker l'esquiva sans suer, mais il ne s'attendait pas à ce qu'il puisse encaisser la charge électrique qui passait au travers de tout son corps et son armure quand il posa la main sur son torse. Qu'à cela ne tienne, il avait d'ors et déjà ouvert les bras à se combat, invitant son adversaire à y aller sans retenue, parlant d'un « apprentissage » il allait découvrir que c'était un très mauvais élève, la preuve en est il à du mal a retenir ces coups.

Son masque était fissuré, créant un sourire qu'y émanait d'une énergie étrange, mais si son but était d'effrayer le représentant d'Hercule, cela fut en vint. Prit d'une frénésie sanglante, la peur était un sentiment annexe, placé au rang d'inutile pour le jeune qui tentait tant bien que mal de contrôler une rage mit de côté depuis bien trop longtemps. Si son masque souriait, alors lui aussi en ferait de même, un sourire carnassier, il ne cherchait pas à se mettre au même niveau qu'eux, il ne cherchait même pas à leurs ressembler. Un chose était sûr il ne serait pas le seul a sentir un cosmos particulier, son adversaire pouvait sentir le sien également.

Si il pouvait distinguer une aura pourpre de la part de l'homme masqué, il en sera de même pour l'homme masqué qui pourra à présent voir une aura argenté, non pas lumineuse, mais plus sombre de la part de Dio, grandissant de plus en plus alors qu'il avait prit position à quelques mètres de lui quand il para son coup de poing.

- Tu semble plus réfléchis que ta partenaire, mais je ne comptes pas faire duré ce combat plus que nécessaire. Je suis Dio d'Hercule et maintenant que les présentations sont faites...



Il ne tenait pas à ce que les chose s'éternise, il savait que c'était un combat suicide, leurs différences de cosmos pouvait se sentir, mais il était hors de question qu'il passe pour un moins que rien. Son aura s'éleva encore plus, passant d'une couleur argentée à rouge magenta, ses yeux brillant d'un dorée plus fort que d'habitude, il n'avait plus en face de lui un simple Chevalier d'Athéna, mais une potentielle menace, du moins il espérait qu'il ne se la joue pas supérieur avec lui.

Serrant le poing gauche, Dio intensifia le cosmos autour de celui-ci laissant apparaître une grade quantité d'éclaires crépitant autour, les piques entourant son protège-bras doublant de taille, c'est alors qu'il fonça sur son adversaire le laissant son bras en arrière comme si le poids était devenu plus important, mais de toute évidence c'était effectivement le cas. Imitant la posture de combat d'Hercule lui même, c'était comme si son avant-bras c'était transformé en la fameuse massue du demi dieu, fils de Zeus. Donnant lieu à une série de coup de pieds partant de son genou, remontant vers sa ceinture, puis direction la tête et enfin deux coup de poings au niveau du torse avant de s'élancer un peu plus haut afin de donner un coup descendant de son avant-bras qui fondait sur lui telle une massue pleine de rage.

Bludgeon's Blow !

Dans l'optique que cette masse lui tombe sur le crâne, il ne donnait pas cher de son masque, il était déjà fissuré par son propre porteur, un coup portée à cette distance et cet élan par quelque chose de semblable a un fléau d'arme ne devrait pas être évident pour lui. S'il l'a bloquait, le choque serait suffisant pour qu'il en ressente la puissance et l'esquivé mettra de la distance entre eux car le sol en serait fracasser. C'est comme si l'instant présent était figé, il essayait de voir toute les possibilité de se coup, se n'était clairement pas son attaque la plus forte, loin de là, mais il fallait donner tout ce qu'il avait quitte à en mourir, il ne voyait pas la victoire au bout de cette affrontement, mais simplement une mort digne d'un guerrier.

-------------------------------

PV : 144

CS : 150 - 20 = 130

*Bludgeon's blow (coup de Massue): 10ou20pts de Cosmos. Attaque Faible. [Foudre]
Il frappe son adversaire avec son bras gauche telle une massue, provoquant un lourd impact sur le corps de son ennemi.

Armure : 280
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos, Berserker du Nosfératu
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Descendant du Nosferatu, Kaiser du clan Rosenthal et de la Garde Prétorienne de la Peur.
Messages : 174


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
245/245  (245/245)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Entre Foudre fulgurante et Ombre obscure, Fureur et Peur, Dio contre Ludwig !   Ven 12 Jan 2018 - 8:42

« Que tu sois celui qui parle de réflexion semble plutôt... hilarant. N'es-tu pas celui qui vient de venir jusqu'à moi, tête baissée ? » Une aura sombre se manifeste alors peu à peu, épousant la silhouette du héraut, avant de s'étendre, résonnant avec le lieu antique. Le comportement de Dio n'intimidait pas Ludwig, ni même cette énergie pourpre qui vient remplacer le cosmos argenté du Saint. Cette soif de combat, cette absence de contrôle... elles sont bien trop communes pour être, finalement, ressenties comme des menaces.

Reculant alors un pas, pour se mettre correctement en garde, le démon semble observer son adversaire, attendant ses prochains mouvements... Il serait celui qui agirait en premier, personne ne pouvait imaginer autre chose. Que cela soit le regard de Dio, son aura, ou encore ses muscles... tous vibraient dans l'espoir de frapper les premiers coups. C'est donc sans surprise – du moins pouvait-elle de base être visible sur ce masque sans visage ? - que le représentant de Phobos voit l'écarlate arriver sur lui, se préparant ainsi à les recevoir, lui et toute cette brutale énergie. Esquivant les premiers coups en maîtrisant les émanations de son cosmos, il vient ensuite à parer les attaques les plus faibles, laissant ainsi son adversaire comprendre que sous les vêtements se cache bien une forme de résistance, digne des armures. Ce n'est qu'au moment où le bras se lève, semblant former une imposante massue, qu'une étincelle se produit, bien trop fugace pour être perçue au moment de l'impact... Car, le bras frappe bien le héraut, percutant l'épaule et non le masque suite à un mouvement de jambes du Berserker. Le coup est puissant, obligeant le corps de Ludwig à rejoindre le sol, dans une symphonie d'os brisés et de mouvements indicibles.

« Tu fais honte au nom de ta constellation... Bien que je ne porte pas spécialement Héraclès dans mon cœur... Mais j'en attendais un peu plus de toi, vu que tu semble tant que ça... vouloir m'en mettre plein la vue. » Un rire malfaisant résonne alors depuis le corps, tandis qu'il se transforme. Rapidement, Ludwig s'extraie de l'horreur qu'est devenu son ancien corps. « Laisse-moi me présenter maintenant... Ludwig von Rosenthal... Héraut de Phobos. J'espère que c'est un honneur pour toi... humain, car je répondrais à ton assaut avec la force qu'il faut. »



Et à ces mots, il arrive brutalement sur lui, fauchant violemment ses jambes avec un coup de pied. Profitant du possible déséquilibre qu'entraîne l'action, il tend la main, des tentacules sortant violemment de sa manche, venant frapper lourdement le corps de son adversaire, à l'image de coups de pugilats. Profiter des faiblesses pour attaquer, c'est ainsi qu'il faut combattre. Retenir ses coups comme le fait cet homme... Mais il voulait jouer à ce genre de jeux, alors il fallait en profiter. Pour lui apprendre la véritable peur... Peut-être n'aura t-il même pas besoin d'utiliser toute sa puissance. Alors que les appendices retournent dans son corps, le héraut lève lentement la main. Son énergie s'élève brutalement, résonnant à nouveau avec les environs, avant de s'enfoncer brutalement dans le sol, rejoignant la position de Dio. Rapidement, elle s'étend, formant une marée sombre, dans laquelle des mains s'élèvent, attrapant le corps du chevalier pour l'emmener jusqu'à eux, alors que Ludwig abaisse son bras avec une certaine autorité.

Les dimensions se déforment, les antiques paysages se transforment en un unique lac. Des pleurs résonnent dans les environs, et dans l'eau noire, il est possible de voir des larmes, en suspension, semblant former l'immensité de l'espace. Mais, brutalement, se décor se transforme, se brise, tandis que l'eau s'élève sous forme de plusieurs colonnes. De l'eau ? Non... du sang... Du sang dont chaque goutte semble s'ouvrir en un œil, mordoré. Le lac, lui, devient un amalgame de boue et de corps, des rampants qui attrapent les jambes, les bras, de Dio. « Apprécie ton voyage dans les profondeurs des abysses... » La voix de Ludwig résonne, malgré son absence... puis, un claquement de doigt suffit à transformer ce spectacle en véritable cauchemar.

« Das Erhabene Chaos. »



----------------------------------------

Élément RP à prendre en compte: Le Berserker de Nosferatu possède un cosmos à l'aspect proche de celui du dieu de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Dio Lysander
Chevalier d'Argent d'Hercule
avatar
Rôle : Silver Saint
Messages : 495


Caractéristiques
Vie Vie:
144/144  (144/144)
Cosmos Cosmos:
150/150  (150/150)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Entre Foudre fulgurante et Ombre obscure, Fureur et Peur, Dio contre Ludwig !   Mar 16 Jan 2018 - 17:15

Son bras c'était fracasser contre l'épaule du Berzerker comme une masse de plusieurs tonnes, le son des os brisés en était presque délectable, le coup fut tel qu'il rejoignit le sol par la même occasion, mais cela semblait bien trop facile. Prenant la parole pour le narguer à propos de sa constellation, qu'il faisait honte à Héraclès par la force qu'il avait déployé lors de son attaque, cela n'était pas assez pour lui ?

Alors qu'il pensait avoir clairement toucher son adversaire, il se rendit compte qu'il l'avait sous-estimé, principalement du fait qu'il savait que son attaque était loin d'être la plus puissante au niveau des dommages qu'il pouvait causer à un opposant, il c'était contenter de penser que le bruit des os se fracassant sous l'impacte était bon signe. De toute évidence il ne s'attendait pas à cette technique d'esquive que Ludwig venait d'utiliser contre lui, donnant l'impression qu'il l'avait toucher alors qu'il ne se trouvait déjà plus sur place. Quand il regarda sa cible, il ne vit qu'une sorte d'horreur vivante indescriptible, mais qui peu après se dissipa.

S'attardant que bien trop si cette chose qu'il avait frapper, Dio ne vit pas le coup que l'Héraut s’appétait à lui asséné. D'un coup de pied vif et précis, le Chevalier se fit faucher les jambes, il avait sentit que se dernier avait viser dans une brèche de son armure car son genou aurait put se briser avec une telle attaque précise. Il y eut alors une sorte de petite vague d'énergie statique qui parcourra la jambe de Dio avant qu'il ne voit venir la vague de tentacule dans sa direction, à cette distance, ainsi que l'impacte, il était clair qu'il allait y avoir de sacré répercutions sur son corps, mais contre toute attente, il ne fit qu'encaisser les coups sans broncher, cela aurait put en tout cas piquer la curiosité de l'Héraut qui pouvait constater que le jeune n'avais apparemment reçu aucun dégât physique.

N'eut-il vraiment le temps de réfléchir que Ludwig vint à lui en une fraction de seconde, à partir de là, tout s'enchaîna très vite. Dio croisa les bras devant son visage pour se protéger, mais apparemment la menace venait plutôt d'en bas, des mains sortant d'une grande marre pour l'attraper et l'emmener avec eux. Grande fut la surprise du Chevalier qui constatait qu'il se trouvait non plus dans les Ruines de Babylone, mais quelque part.... d'inconnu. C'était une vaste étendu d'eau, il n'en voyait pas le bout et il y trempait jusqu'au genoux, se qui ressemblait à un lac teinté de noir et rapidement des colonnes d'eau s'élevèrent vers le ciel, mais ce n'était pas ce qu'il imaginait, bien au contraire, ce qu'il pensait être de l'eau était du sang et soudainement, d'autres mains tentèrent de venir le chercher. Regardant tout autour de lui, des corps s'échappait de l'eau et de la boue pour venir l'attraper à leurs tour.

*Tout ça est-il vraiment réel ? Non il y a quelques chose qui cloche, tout se passe trop vite... et cette musique elle ne peut pas sortir de nul pars... Le bouclier d’Hercules ne me servirait à rien contre ces ennemis.... alors....

Relaxant ses muscles et respirant au mieux dans cette situation, il donna l'impression qu'il se laissait emporter par l'attaque de son adversaire, mais il n'en était rien. Ouvrant brusquement les yeux, si Ludwig se cachait dans les ombres, il aurait put apercevoir et que les yeux de Dio était tellement gorgée d'énergie qu'ils en était blanc et soudainement toutes les créatures qui l'avaient attrapées, relâchèrent leurs emprises, un halo de lumière argentée entourant le chevalier.

Alexikakos !

Tout ça était loin d'être une simple illusion, Ludwig l'avait bel et bien envoyé dans un autre monde, ou dimension parallèle, ce qu'il pensait avant n'avait plus lieu, il le savait, peut-être un effet secondaire de sa défense, mais quoi que cela puisse être, il devait faire quelque chose. Regardant alors autour de lui pour trouver son adversaire, Dio grogna et chargea son poing en électricité, cela ressemblait un peu au coup qu'il voulait asséner à Ludwig quand il lui sauta dessus la première fois, mais non. Plaçant son bras gauche en fasse de lui, il prit la position d'un archer, cela n'était pas juste pour faire jolis, car sa main chargées en énergie se plaça comme pour tendre la corde d'un arc, arc qui lui apparu sous une force astrale, il se concentra au mieux pour trouver son opposant, cherchant à le traquer par n'importe quel bruit qu'il aurait put causer, n'importe quel geste qui ne collerait pas au paysage autour de lui.

Lightning Shot !

Une flèche de foudre déferla vers l'avant quand Dio relâcha ses doigts, une flèche qui fonça droit vers l'endroit où il pensait que son adversaire serait, fendant l'air, un bruit d'électricité crépitante et celui du projectile lancé se fit entendre, si il ne touche pas son adversaire, au moins il aurait eut le mérite de placer un champ électrostatique autour de lui, augmentant ses chances de repérer Ludwig. Son objectif était loin d'être celui d'énervé son adversaire en lui lançant des attaques faibles, il essayait simplement de tâter encore le terrain histoire de voir quel genre d'adversaire et d'homme il était, mais il devait se rendre compte que s'il ne se donnait pas fond, il risquerait surtout d'y perdre la vie plus rapidement que prévus.


--------------------------------


*Alexikakos (Détourneur de maux): 5à30pts de cosmos. Défense Faible ou Moyenne. [Foudre]
Comme la légende d'Hercule, il détourne les maux, dans ce cas présent, les attaques physiques, faible ou de 30pts de Cosmos..

*Lightning Shot (Frappe Électrique): 10ou20pts de Cosmos. Attaque Faible. [Foudre]
Comme dans la légende où Hercule abattit les Oiseaux du lac Stymphale grâce à sa précision à l'arc, Dio charge son point en électricité statique avant d'envoyer un rayon rapide et précis tel une flèche en direction de son adversaire.  


PV : 144 - 4 (coup physique) - 25 (Attaque forte + bonus terrain) = 115
CS : 130 + 10 (recharge) = 140 - 20 (déf. attaque forte) - 1 (déf. coups physique) - 10 (attaque faible) = 109

Armure : 280 - 29 = 251
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entre Foudre fulgurante et Ombre obscure, Fureur et Peur, Dio contre Ludwig !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre Foudre fulgurante et Ombre obscure, Fureur et Peur, Dio contre Ludwig !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis le murmure entre les arbres, l'ombre sur la neige ? Keena
» ENTRE L 'ENVIE DE TOUT GAGNER ET LA PEUR DE RIEN PERDRE ! VIVE LE MODELE ALTERNA
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» Timotheï Jovanovic ? « Entre l'idée et la réalité, entre le mouvement et l'acte, tombe l'ombre. »
» « Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total. » (LOUKAS R.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: La Guerre des Dieux :: Babylone-