Venez RP sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Lun 1 Jan 2018 - 21:39

C'est un Chevalier aux blessures fraîchement recousues et en pleine forme qui s'en revenait de Pétra où vivait Ambroisie, la doctoresse. Aucune mission ne l'appelait pour l'instant, aussi choisit-elle de retourner au Sanctuaire par voie de mer, où l'irritant Chevalier de Persée qui l'accompagnait n'aurait pas idée de venir la chercher.
Cependant la vagabonde n'avait toujours pas un sou vaillant sur elle, et s'offrir une traversée en la payant à son prix réel était hors de question. Elle allait donc agir comme elle l'avait toujours fait.

La nuit venait de tomber dans un petit port italien, et un brouillard léger atténuait l'éclat de la lune. Le froid et l'humidité dissuadaient les manants de se promener dans les rues à une heure si tardive.
C'était un moment parfait pour l'aigle, qui rôdait sur les pierres mouillées du port, observant les navires amarrés. En laissant traîner ses oreillers pendant la journée, elle avait obtenu le nom de ceux en partance pour la Grèce. Récolter ces informations avait été une tâche bien aisée car, au beau milieu de la cohue, qui prêtait attention à une enfant en haillons, virevoltant de passant en passant, à peine assez haute pour ne pas être écrasée par mégarde?
La "Freccia" balançait doucement sa coque arrondie au gré des vagues. Au loin, à travers le doux chuchotement du ressac, on percevait l'écho du pas d'un veilleur. La silver jugea le moment opportun.

Aussi discrète et rapide que les ombres parmi lesquelles elle se fondait, elle fut en un bond sur le pont, puis se fraya un passage jusque dans la cale. Assez peu haute, celle-ci possédait néanmoins le mérite d'être vaste et large, assez peu poussiéreuse et pour l'instant dépourvue de rats.
La marchandise avait de plus déjà été en partie chargée. De ce que la gamine avait pu entendre, il s'agissait d'une cargaison de métal précieux exporté car extrait en trop grande quantité dans une mine récemment ouverte. Elle s'adossa à l'un de ces coffres et sortit une pomme de sa manche. La cupidité était une notion qui lui était inconnue, elle aurait presque préféré qu'il s'agît de vivres comestibles.
Une fois sa pomme dévorée, la passagère clandestine s'endormit du sommeil des justes.

Lorsque l'aube colora la mer de ses premiers rayons, la "Freccia" avait hissé toutes ses voiles, d'un blanc resplendissant, et avait largué les amarres. Pleine de confiance pour ce voyage qui ne devait pas durer longtemps, elle s'avançait vers la Grèce.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Lun 1 Jan 2018 - 22:49

Après ces sept années à prendre totalement le contrôle de son hôte, Coeos pouvait enfin se sentir vivant à travers le corps d'un autre. Cette sensation était magique, passer sa main sur une barrière pour ressentir le toucher du bois, renifler l'odeur des différentes fleurs, sentir son ichor couler dans ses veines pour abreuver les diverses parties de son être. Reprendre possession de son pouvoir, tout simplement. Mais l'heure n'était pas à la découverte, il devait se presser afin de rejoindre les siens en Crète. Le titan avançait d'île en île de manière illégale, il ne voulait pas utiliser la force ou même utiliser son cosmos. Quel était l'état actuel du globe ? Se montrer pourrait lui emmener des ennuis, mieux valait rester discret.

Il faisait nuit, le port était quasi fermé, seul quelques ouvriers se dépêchaient de remplir les navires retardataires afin qu'ils puissent prendre la mer de bon matin. Coeos se portait là, caché entre une marchandise de figues qui devait partir vers le moyen-orient et des minerais qui prenaient la direction de la Grèce. Heureusement le déchu avait récupéré sa vitesse d'antan, celle ci lui permis de se faufiler jusqu'ici sans alerter les ouvriers. Vétu d'un voile noir le titan attendait patiemment le bon moment pour traverser le quai d'embarquement et rejoindre les minerais.  

Un des travailleurs laissa accidentellement tomber l'un des sacs lors des transactions, le bruit des métaux s'écrasant les un sur les autres provoqua un violent bruit sourd. Accident que le supérieur vit de ses propres yeux, réprimandant l'ouvrier de moins que rien et j'en passe. Une aubaine pour le titan qui profita de ce moment d'inattention pour passer comme l'éclair dans le bateau. Le navire commerçant était encore loin d'être rempli, il était obligé de se cacher à l’extrémité du cargo. Foutue vie, le lit n'allait pas être si douillet que le précédent. Bien que mal logé Coeos prenait son mal en patience, les bonnes choses viennent à ceux qui savent attendre. Le chargement continuait jusqu'au beau matin.

La mer était calme, une bonne nouvelle pour les membres du corps de la divinité qui avaient du mal à supporter cet endroit incommode. Pas de quoi boire ni manger, l'horloge n'avançait guère vite, les minutes défilaient à la vitesse des heures, on se croirait au tartare. Alors qu'il avait enfin trouvé une position convenable pour faire une marienne bien méritée, on pouvait ouïr un début d'agitation sur le ponton . Le titan peu emballé par l'envie d'aller voir ce qu'il se passait en haut resta dans sa position pour débuter sa sieste et répliqua en soupirant.

« Haan, font suer ces mortels... »  
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mar 2 Jan 2018 - 1:17

Le roulis, ainsi que les coups sourds et répétés des vagues contre le bois de la carène tirèrent peu à peu la sainte de son sommeil. Elle se frotta doucement les yeux pour s'habituer à nouveau à la lumière du jour, qui filtrait par quelques interstices entre les lattes, et s'étira lentement. Elle venait de découvrir qu'un amas de coffres de bois et de métal, jetés plus ou moins pêle mêle les uns sur les autres, n'offrait un support que très inconfortable pour dormir.
L'oiseau se leva, marcha quelques pas pour détendre son dos endolori et tendit l'oreille. Il lui semblait entendre le bruit d'une respiration, mais cela était extrêmement ténu. Et puis il était assez ardu de se concentrer avec le boucan que les matelots faisaient, là haut, sur le pont.

A travers les heurts des sabots en bois et les hans de ceux tirant sur les cordages, il était possible de distinguer un murmure, comme une rumeur de mécontentement. Ils semblaient chuchoter entre eux, et cette volonté de discrétion était, pour la sainte, plus bruyante que leurs jurons habituels. Elle prêta donc une oreille plus attentive à ce qui se disait, plissant les yeux.
Les matelots colportaient entre eux les reproches qu'ils avaient à faire à leur capitaine qui, selon eux, s'enrichissait sur leur dos, qu'il ne les payait qu'avec beaucoup de retard, et qu'il refusait de payer les réparations nécessaires au navire. Les plus audacieux d'entre eux disaient refuser de servir plus longtemps, et vouloir cesser séance tenante tout service.
L'aigle écoutait, tâchant de ne perdre aucun mot malgré la distance qui les séparait. De tels propos la stupéfiaient, d'autant plus sur un trajet aussi court. Cependant elle préférait prendre cette histoire au sérieux afin de veiller au grain.

Plusieurs des matelots les plus audacieux se réunirent et commencèrent à discuter de leur plan d'action. La concentration de l'oiseau était focalisée sur ce point.
Et elle ne put entendre les propos qui furent échangés, car aussitôt un soupir retentit au fond de la salle. La gamine sursauta, pour aussitôt reprendre possession de ses moyens. Elle ne portait pas sa cloth. Et vu ses propos, la personne en question était une divinité. Il avait dû cacher sa cosmo énergie, pour qu'elle ne la remarque pas pendant si longtemps.

"Qui va là?"

Certes l'idée de se faire remarquer par une divinité inconnue ne l'enchantait pas tant que cela. Cependant la divinité en question pourrait se mettre en colère en découvrant qu'un humain se cachait non loin de lui en se dissimulant. Elle préférait donc, et cela ne lui ressemblait pas, agir avec prudence. S'attirer les foudres d'un dieu, ou peut-être même les attirer sur le Sanctuaire, est une bien autre histoire que de prendre un thé avec des vautours ou de passer des pactes douteux avec des chimères.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mar 2 Jan 2018 - 13:34

A priori le ménage n'avait pas été fait depuis bien longtemps, chaque pas des marins faisaient trembler les planches au dessus du titan, qui faisaient à leurs tours voler toute la saleté dans l'environnement confiné qu'il s'était approprié. Coeos qui tolérait peu la poussière se pressa d'étendre son voile tout le long de son corps et de visage pour éviter d'en respirer trop. Alors qu'il continuait à jurer dans ses babines, le titan entendit une voix. Une voix féminine..
"Qui va là?"


Le titan, hésitant, se posa bons nombres de questions. Qui était cette personne ? L'aurait-on suivi, les dieux de l'olympe l'aurait déjà retrouvé ? Ou alors était-ce une pauvre femme essayant de naviguer à moindre coups et qui faisait comme lui.. Qu'une seule façon de le savoir hein ?  Pas enchanté à  l'idée de dévoiler son identité si rapidement, Coeos retourna la question.
«  Et toi, qui es tu ? »

Juste après s'être exprimé on n'entendait plus que le bruit des vagues qui venaient s'écraser sur les parois du cargo. On l'aurait entendu d'en haut ? Non pas possible ! Plus un bruit, le vide se passait au dessus des deux êtres. Essayant d'en savoir plus, le titan chercha un endroit où l'ancienneté du navire aurait provoqué un petit trou pour regarder ce qu'il se passait. Pas moyen, la lumière avait déjà du mal à passer, un œil ne pouvait rien percevoir. Le titan se retourna vers l'endroit d'où lui était venue la première question et se mit à chuchoter :
«Hey psst, qu'est ce qui se passe là dessus ? J'aimerais bien continuer mon chemin quand même. »

D'un coup de main Coeos enleva toute la poussière qui s'était accumulée sur son voile. Peut-être que la personne avec lui en savait plus sur ce qu'il se passait. Les mortels sont bien des êtres curieux, bien que capable de regarder les êtres humains depuis le tartare c'était la première fois que le déchu pouvait les observer de si près et analyser leurs comportements.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mar 2 Jan 2018 - 14:50

C'est un silence pesant et un brin inquiétant qui accueillit la question de l'aigle. La divinité ne semblait pas non plus vouloir se révéler. Car en effet, quel dieu voudrait qu'on sache qu'il voyage dans une cale de bateau? Cette idée fit sourire la sainte.
Ce sourire se dissipa aussitôt lorsque sa question lui fut retournée sans obtenir de réponse. Elle se tut quelques instants. Aucune menace n'était perceptible et cela la poussait à ne rien cacher. Toutefois elle n'était pas certaine que révéler son allégeance à Athéna soit une bonne idée, même s'il s'agissait d'un allié elle risquait de ternir leur image.
Après de longues hésitations elle répliqua:

"Pandore Thuban, Chevalier en permission. On voyage comme on peut..."

Et elle espérait que sa sincérité pousserait son interlocuteur, qui ne s'était toujours pas révélé, à dévoiler son identité.
Le dieu changea brusquement de sujet. Lui aussi avait entendu le tintamarre que les matelots faisaient, là-haut, et voulait avoir de plus amples explications. L'oiseau tendit un instant l'oreille, pour voir si la situation avait évolué. Elle entendait toujours des bruits de voix mécontentes, cependant la rumeur semblait plus forte qu'auparavant.

"Les marins sont en colère contre leur capitaine qu'ils trouvent trop radins et refusent de le servir plus longtemps."

S'ils avaient eu un brin de jugeotte ils se seraient rebellés sur terre et pas en pleine mer, estima-t-elle, mais bon. Un coup de feu tiré sur le pont confirma ses paroles.
Enfin, la silver perçut un mouvement un peu plus loin dans la cale, et s'avança de quelques pas dans cette direction. Elle s'arrêta néanmoins à une distance respectueuse, gardant en tête qu'il ne s'agissait pas d'un humain.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mar 2 Jan 2018 - 18:17


Dans un noir total, les deux êtres étaient toujours là, bloqués à attendre une suite à ce qui allait arriver sur le navire. Suite aux dires de Pandore, l'éclair noir commençait à réfléchir à l'issue de la situation. Les ouvriers vont t-ils tous se révolter contre leur capitaine ? Certains vont-ils le défendre ? Va t-il avoir exécution ou jeté par dessus bord ? Peu importe, le titan voulait seulement regarder. Sans que ça se voit ou s'entend Coeos utilisa son bras droit pour fendre une des planches le bloquant au ponton. D'un coup d'un seul il exécuta une des techniques de sa rapière, une sombre aura rouge se dégagea de son bras pendant un faible instant. Chanceux sur cette action, les marins ne l'avaient pas remarqué, trop occupés à établir leur plan. La lumière entra rapidement dans la cale, les rayons du soleil éblouissait le visage du titan, son visage était révélé à la chevalière, mais point son identité. De sa position, il pus apercevoir de là où il était une dizaine d'hommes sortant d'une cabine, deux d'entre eux s'approchèrent du capitaine. Il se retourna vers Pandore et lui demanda avec un sourire en coin :
«  Et bien chevalier, on se promène dans les soutes ? N'essayes tu pas de voler ces précieux matériaux pour les ramener à ta divinité ? Après tout, ça serait bien de leur niveau.  »

Puis l'éclair noir se mis en position pour regarder ce qu'allait se passer sur le ponton tout en ajouta d'un ton froid :
«  Que le spectacle commence. Regarde bien ces personnes Pandore.. »


N'ayant pas envie de continuer sa phrase au risque de vexer le chevalier en parlant une nouvelle fois de sa divinité, le titan se tus. Le titan du savoir ouvra une gourde d'eau qu'il avait volé sur le port pour se désaltérer, l'eau était franche, un coup de chance après avoir passé autant de temps à pourrir dans cette cale. Glissant son œil dans le trou qu'il avait élaboré, le titan pouvait voir la suite de ce qui ressemblait à une mutinerie. Quelle excitation, analyser l'humain dans ses choix, ses désirs, ses pêchés.  
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mer 3 Jan 2018 - 0:47

Dans l'obscurité écrasante qui régnait dans cette cale, une aura rouge se mit à luire. Ce cosmos subitement révélé inquiéta un instant la sainte, qui se demanda ce que le dieu manigançait. Mais au moins, ainsi, il avait révélé sa position de manière exacte.
L'instant d'après, il était à nouveau impossible de percevoir sa cosmo énergie. En revanche, la lumière du jour se répandait abondamment à l'intérieur de la cale, révélant enfin la scène à ses protagonistes. Il fut désormais possible de distinguer, plus loin, une tête blonde au port noble. Et l'aigle était certaine que ce regard rouge, dont elle ne pouvait tirer aucune information, la dévisageait. Elle baissa les yeux par respect.
Seulement l'ouverture pratiquée dans le plafond était trop étroite et éloignée pour qu'elle pût en profiter elle aussi. Il lui fallait donc se fier à son ouïe.

Les insinuations de l'inconnu déplurent à la gamine. Certes elle était une vagabonde, mais pas une voleuse. De leur niveau... Insinuait-il que le Sanctuaire n'était qu'un ramassis de bandits sans scrupules? C'est avec un grand effort de volonté qu'elle répondit avec le moins d'impertinence possible:

"Je n'ai aucune vue sur cet or, vous pouvez donc le prendre s'il vous intéresse."

En revanche, elle fut bien obligée de se rapprocher légèrement de lui pour pouvoir, comme il le lui avait conseillé, assister à l'intéressant spectacle qui se déroulait au-dessus de leurs têtes.
Comme l'avaient fait comprendre les bruits entendus, plusieurs marins s'étaient armés de mousquets. Ils formaient désormais un cercle menaçant autour d'un groupe d'hommes qui ressemblaient plus à des commerçants qu'à des combattants. Si une lutte s'engageait, un côté aurait clairement l'avantage. Toutefois, pour l'instant, ils avaient l'air de parlementer.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mer 3 Jan 2018 - 19:33

"Je n'ai aucune vue sur cet or, vous pouvez donc le prendre s'il vous intéresse."

«  Aucun intérêt.  »


L'or n'étant pas dans les priorités du titan celui-ci répondit d'une manière nonchalante en montrant son désintérêt par rapport aux minerais. Pourtant, la richesse présentent sous leurs pieds était telle qu'un être humain n'aurait pas besoin de travailler pour passer le reste de son existence dans un endroit luxueux, pourquoi s'en priverait-elle ? Une divinité n'a pas besoin de cet or, où alors pour réapprovisionner ses troupes, mais qu'importe. L'or a toujours créé plus de problèmes qu'il en a résolu. Au final l'éclair noir s'était retrouvé coincé dans son trou avec une humaine raisonnable ou alors une vraie menteuse. Qu'importe, ce n'était pas la question à se poser en l'instant présent.





Le cargo s'était arrêté, les marins exténués arrivèrent péniblement à replier les voiles, le gouvernail était pris d'assaut à son tour. Il semblait que deux personnes aient réussi à prendre la tête d'une grosse dizaine de têtes. Tous entourèrent le capitaine ainsi que trois de ses plus hauts gradés n'ayant pas pris part à la rébellion. Les larbins semblaient épuisés, travailler sous un soleil aussi fort ne devait pas aider. Ils étaient tous habillés à peu près pareil, des bas à rayures ; les hauts également pour les chanceux qui en portaient, les restant étaient torses-nus quasiment brûlés vifs par ce soleil incandescent. Seul les deux « têtes de liste » étaient vêtus de jolies chemises blanches qui vint à se poser la question, sont-ils vraiment des travailleurs ? Tout ceci n'était qu'un coup monté depuis le début.

Le vent fit son apparition, en quelque sorte il apaisait la tension qui s'était créée autour du capitaine et de ses sous fifres. Une des pointures approcha vers le capitaine, ils eurent une conversation longue et ennuyante, une vraie partie de ping pong, les adversaires avaient toujours un argument pour en contrer un autre et ainsi de suite. Pendant ce temps la seconde personne qui menait la troupe d'ouvriers restait en arrière. L'éclair noir avait du mal à entendre ce qu'il chuchotait à un de ses sbires. Quelques mots parvenaient à l'oreille du titan, « vieilles armes .. soute ... ». Le titan se retourna vers Pandore, il pouvait quasiment voir la silhouette de la femme qui se tenait devant lui.
« Hâtons nous, ça va venir. Je ne sais pas si tu as remarqué les deux, trois épées  toute rouillées, je pense qu'ils risquent de venir les chercher. »


Coeos, refoulant toute intervention, parvint à trouver un espacement entre deux caisses d'or tout au fond de la cale. Bien qu'exigu, l'endroit n'est que temporaire et fera l'affaire. Des bruits approchants se furent entendre, oui c'était eux, deux sbires qui venaient récupérer le peu d'arme en mauvais état afin d’asseoir leur position face au capitaine. Mais qu'en était-il de Pandore ?
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mer 3 Jan 2018 - 21:08

Le dieu non plus ne semblait pas intéressé par l'or répandu sous leurs yeux, sa boutade tenait donc purement du sarcasme. Seulement, à part une armure, la sainte ne voyait pas trop ce qu'elle pourrait faire de cet or, et elle risquait de se faire attaquer par ceux qui voudraient le leur dérober. A ce propos, ce navire était en effet assez inconscient de se promener ainsi en mer avec de telles richesses, à moins qu'il n'y ait quelque part une batterie de canons afin de contrer un éventuel abordage.
Toutefois l'abordage n'était sans doute pas le premier soucis de ce navire dont l'équipage se révoltait. Le capitaine semblait de plus en plus dépassé par la situation. Sa tenue élégante et propre jurait avec les hardes rustiques de ses subordonnés. Son visage jeune et encore empreint de naïveté reflétait la surprise la plus profonde. Sa perruque brune et bouclée soigneusement poudrée ne faisait que rajouter encore plus à l'impression de décalage. L'aigle en viendrait presque à croire les marins, qui disaient qu'il n'était pas fait pour être capitaine.

Les mutins avaient réussi à faire s'arrêter le navire. Celui-ci se contentait désormais d'osciller faiblement d'un côté vers l'autre, selon les vagues qui le heurtaient. De même, au dessus de leurs têtes, les propositions et les arguments allaient et venaient, dans une sorte de mouvement perpétuel qui ne semblait avoir aucune chance d'aboutir à quelque chose de fixe. Les marins comme leurs supérieurs avaient chacun des vues trop tranchées, trop strictes, trop extrêmes. Ils ne semblaient pas pouvoir arriver à s'entendre.
C'est pour cela d'ailleurs que certains des plus extrémistes murmurèrent entre eux de prendre des armes cachées sous leurs pieds. La gamine sursauta aussitôt, surtout lorsque la divinité confirma que ces dires n'étaient pas une illusion. Ils allaient en venir aux mains et elle ne connaissait pas assez la situation pour défendre un parti ou un autre.

Elle suivit le regard de l'inconnu, qui venait de mentionner des épées rouillées. Et en effet, elles étaient là, en tas, par terre, dans un coin. Mais en même temps, on entendait des pas descendre les escaliers. La silver démarra à la vitesse de la lumière pour se retrouver l'instant d'après au niveau de ces épées, les ramasser et manquer de transpercer la coque avec son inertie dans un espace aussi étroit. Pour éviter de risquer à nouveau un accident, elle se téléporta sur un coffre, non loin de là où la divinité s'était camouflée.
Et c'est assise là, les genoux repliés sous le menton et les épées dérobées cachées derrière ce coffre qu'elle assista à l'entrée fracassante des mutins qui se répandirent dans la cale telle une horde sauvage, armés de torches, à la recherche de ces fameuses épées.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Jeu 4 Jan 2018 - 13:25

Alors que l'éclair noir s'était planqué en laissant les épées aux mains des marins, Pandore avait filé de l'autre côté de la cale. Le titan avait réussi à apercevoir la longue chevelure rousse de la chevalière bondir à une vitesse incroyable vers les épées , elle les avait récupérés. Dans la seconde qui suivait, la chevalière était déjà de retour proche de Coeos.

L'éclair noir était surpris par la vitesse d'exécution de l'humaine, elle devrait être très agile pour arriver à ce genre d'action dans un endroit si confiné. Le titan bouche bée s'empressa de regarder en direction de Pandore, malheureusement il ne vit que le noir qui l'accompagnait depuis le début. Son ouïe lui laissa supposer qu'elle avait été récupérée les épées, mais pourquoi ? Maintenant les sbires allaient certainement dévaliser la cale pour les retrouver et donc trouver les deux protagonistes. Coeos était le cul entre deux chaises, à la fois intéressé par les capacités de la chevalière, mais à la fois déçu de son comportement qui allait sûrement leur coûter des tracas. Voulant à la fois comprendre pourquoi elle avait agi de cette façon, mais sans vexer l'humaine il lui chuchota quelques choses d'une voix calme avant l'entrée des marins dans la soute.
«  Pourquoi ? Nous n'avons aucune raison d’interagir sur ce qui se passe actuellement. Ce n'est pas notre problème. Nous voilà dans de beaux draps maintenant.. Essaye de les déposer quelque part sans trop faire de bruit, d'accord ?  »


Le titan voulait faire comprendre à la chevalière qu'il resterai neutre sur ce qui se passait. La mutinerie n'était qu'au final qu'une rébellion de mortels ne voulant pas se soumettre à un autre. Quoi de plus anodin, depuis le départ des titans le monde ne pouvait se porter bien. Les nouveaux dieux ne veillaient plus sur le monde, préférant se faire la guerre et laisser aux humains une liberté telle  qu'ils pouvaient avoir le droit de vie ou de mort sur leurs compères.


Les escaliers de bois permettant l'accès à la cale grinçait de plus en plus fort, les marins étaient devant la porte d'entrée. L'un d'eux ne tarda pas à presque détruire la porte pour réussir à accéder aux armes. Les torches éclairaient l'entrée de la salle, l'éclair noir pouvait voir les ombres des ouvriers sur le mur cherchant les épées. Ils n'arrivèrent pas à trouver dans un premier temps. Les hommes, confus, se retournèrent vers celui qui semblait les avoir déposé ici lors du départ. Ils se chamaillèrent entre eux, essayant de retourner la faute de chacun au fait que les épées n'étaient point là. Un des marins, moins naïf et sûrement plus malin commençait à arpenter les caisses d'or, il devait se dire les armes avaient pu glisser pendant le trajet.

Se rapprochant toujours plus des deux protagonistes Coeos gardait son calme. L'éclair noir cherchait un plan pour les sortir de là sans avoir à influencer le déroulement de la mutinerie. Enlever les armes de Pandore et les jeter vers l'entrée ? Non, c'était trop gros pour être plausible sans se faire repérer. Il vêtit son voile noir sur lui en attendant de trouver une idée, espérant que le sbire le confondrait avec de la marchandise..  
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Jeu 4 Jan 2018 - 20:05

Ainsi tapis dans l'ombre au fond de la cale, les deux passagers clandestins ne seraient pas aperçus des mutins, à moins que ceux-ci ne viennent de ce côté... Pour chercher les armes par exemple. La gamine fit la moue. Ses efforts de bonne volonté allaient donc leur apporter plus de soucis qu'autre chose, et pour une fois elle n'avait pas fait exprès de courir droit vers les ennuis.
Et le dieu le lui fit remarquer calmement, lui donnant des conseils pour tenter d'améliorer la situation et éloigner le danger qui commençait à s'approcher dangereusement de leurs têtes. Elle acquiesça, signe inutile vu les ténèbres qui les entouraient, avant de chuchoter.

"J'espérais calmer le conflit en leur ôtant les armes, mais... Là elles sont posées derrière moi et j'ai mon idée pour la suite."

Termina-t-elle après un léger silence pendant lequel elle avait à nouveau tendu l'oreille pour épier ce qui se passait là-haut. Et sur le pont, un silence écrasant régnait, effrayant. Inquiète, l'aigle se déplaça légèrement afin de pouvoir observer à travers la brèche pratiquée entre les planches. Les négociations s'étaient arrêtées et, autour d'une table où était étalée un peu de paperasse, les visages étaient tendus, presque haineux. Certains avaient la main sur la crosse de leur mousquet.



Et après le silence, un grand vacarme explosa. Tous hurlaient leur haine, après que le meneur de la rébellion eut crié à tous l'ordre d'attaquer. En bas, les marins à la recherche des épées s'étaient immobilisés, intrigués. Puis ils  eurent un regain d'ardeur pour trouver ces fameuses armes. La sainte se concentra.
Là haut, elle entendait des coups de poings et des coups de feu être échangés. Là lutte semblait plus ardue que prévu, peut-être l'équipage était-il divisé et il devait y avoir un certain nombre d'hommes qui prenaient la défense de leur capitaine remis en question. Mais en attendant, elle allait pouvoir s'amuser à tester une capacité qu'elle n'avait pas l'habitude d'utiliser, et elle avait intérêt à ne pas rater son coup.

L'un des marins, plus flemmard que les autres peut-être, était resté près de l'escalier menant au pont. Une intuition lui dit de regarder par terre, au pied de la coque. Il ne savait pas pourquoi, peut-être une légère lueur attirait-elle son regard. En tout cas il essaya, il n'avait rien d'autre à faire.
Sa respiration se coupa et il cria:

"Eh les gars, venez! Elles sont là, les épées!"

En effet, elles étaient là, les quelques armes rouillées, fières et vaillantes et prêtes à reprendre du service.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Ven 5 Jan 2018 - 0:15

Alors que Coeos se planquait toujours sous son voile, un nouvel élément vint changer la donne. En effet, un vacarme d'une grande ampleur faisait éruption en haut. L'ordre avait été donné, la patience eut ses limites. Le principal acteur de la mutinerie ordonna aux matelots de prendre le pouvoir par la force. Qu'allaient faire les sbires restants toujours à la recherche des épées ? Il semblait que oui, ça les avaient même hâté à vrai dire ! La confusion à l'entrée avait disparu, chacun faisant l'effort de chercher  de son côté pour aller rapidement aider leurs confrères en haut.


La lumière recouvrait presque l'endroit de la cale où était situé l'éclair noir. Relevant son voile après avoir entendu tout le brouhaha qui se profilait en haut, le titan se tenait prêt à passer à l'action. Peut-être qu'à travers le bruit de l'affrontement sur le ponton, il pouvait tirer son épingle du jeu en assommant les personnes  en bas. Au final ils avaient commencé l'action sans eux non ? Ils ne devaient pas être d'une grande utilité.  


Le titan attendait le bon moment... mais Pandore pris la parole. Elle semblait si innocente dans ses dires.. Mais elle avait une idée, peut-être que le titan l'avait convaincu. Au vue de sa capacité à se déplacer, elle devait bien être capable de nous refaire un de ses tours de magie. Tralali Tralala … Les épées avaient réapparu à l'entrée de la cale. Sans vraiment à chercher comment ils n'avaient pas réussi à les dégainer plutôt, les sbires partirent à la conquête de leur destin.


Victoire, le titan n'allait pas se salir si peu de temps après avoir retrouvé un hôte. Un soupire profond sorti de la bouche du titan, Pandore avait réussi. L'éclair noir posa ses fesses par terre et se mit à regarder la silhouette de Pandore qui se profilait dans le noir.  Pas mauvaise la petite, se disait-il, les nouvelles divinités ont vraiment dû passer leur temps à entraîner des chevaliers pour qu'ils deviennent des êtres aussi performants. Malheureusement ces êtres doivent être déchirés par la guerre, des pauvres jouets au service de grands enfants, quel dommage ! Coeos était vexé pour elle, si elle connaissait toute l'histoire.. Qu'importe, il était dans de retourner observer ce qu'il se passait en haut. L'éclair noir sauta sur une boite d'or proche du trou qu'il avait créé.


Le soleil cognait fortement les membres de l'équipage qui combattaient avec férocité. Les deux parties semblèrent de force équivalente. Les coups de sabres déferlaient des deux côtés. Heureusement aucune personne n'était équipé d'arme à feu, cela aurait été beaucoup plus rapide, nous aurions eu affaire à un carnage fulgurant. Les derniers figurants firent leur apparition, les sbires qui étaient dans la cale sortaient enfin, déséquilibrant par la même occasion l'égalité qui s'était fait ressentir depuis le départ. Une quinzaine de minute passèrent, le spectacle arrivait à sa fin. Les membres du navire qui s'étaient rapatriés au côté de leur capitaine tombaient les un après les autres, impuissants face aux nombres des rebelles. La fatigue des efforts cumulés avec l'effet du soleil étaient de trop pour certains qui tombaient la tête en avant, suffocant autant qu'ils pouvaient pour réussir à rependre leur souffle. Le capitaine, entouré de quatre personnes, laissa son arme dégringoler au sol. S'en était fini de l'opposition, il était temps de se rendre.


Une nouvelle étape était franchie, le titan se retourna vers Pandore pour voir sa réaction face aux événements qui s'étaient produits en moins d'un quart d'heure. Coeos se demandait si elle allait réagir une nouvelle fois pour arrêter le conflit comme elle avait essayé en dérobant les épées. C'était d'ailleurs la première fois que l'éclair noir pouvant plonger son regard dans celui de la chevalière depuis le début de l'aventure. Ses yeux étaient aussi bleus que la mer, reflétant une simplicité saine. Dévorant Pandore du visage le titan lui demanda ce qu'elle comptait faire.

Spoiler:
 



« Cette situation t'inspires ? Vas-tu tenter quelque chose d'inconscient ou alors récidiver un de tes tours de passe-passe ? »

Puis Coeos revint sur la première question de la chevalière, ne sachant pas si l'histoire précédant les dieux de l'olympe était évoquée pendant les cours d'histoire, le titan prenait des pincettes.
«  Je suis Coeos. As-tu au moins idée de qui suis-je ? »
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Ven 5 Jan 2018 - 13:51

Le soleil devait avoir tourné car, à présent, la lumière inondait la partie de la cale où les deux passagers clandestins s'étaient réfugiés, les rendant tout à fait vulnérables aux matelots qui recherchaient les armes. L'aigle serra les dents, ne sachant comment réagir au cas où ils seraient découverts - au vu de la situation et de la colère qui régnait à bord, ils seraient sans doute jetés aux... Méduses. Moins impressionnant que jetés aux requins qu'il n'y a pas dans la Méditerranée, mais cette option lui déplaisait tout autant.
Heureusement, l'attention des émeutiers fut détournée par l'appel de l'heureux élu, qui leur désigna les épées. Tous se dirigèrent vers lui, et ils se partagèrent le butin, se désintéressant totalement du fond de la salle. L'oiseau poussa un soupir de soulagement, ils étaient sauvés, pour le moment. Car elle craignait que les marins aient l'idée saugrenue de quitter le navire pour le faire sauter avec le capitaine.

Un second soupir de soulagement répondit au premier, et elle se retourna vers la divinité. Dans la lumière qui se répandait, il apparaissait plus sombre, comme recouvert d'une cape de ténèbres qui l'empêchait de distinguer ses traits. Seulement, cela ne lui permettait pas de deviner son identité, et il faudrait attendre qu'il voulût bien la révéler.
Mais au moins, la détruire, détruire le Sanctuaire ou détruire le monde ne semblait pas faire partie des priorités de cette déité inconnue, donc la sainte n'avait plus de soucis à se faire sur ce point. Elle pouvait lui faire confiance pour coopérer dans la situation un petit peu étrange dans laquelle ils avaient sombré.

Là haut, les bruits clairs des sabres s'entrechoquant répondaient aux coups sourds des pieds frappant le bois du pont. La mêlée faisait rage, attisée par l'arrivée en renfort des mutins munis d'armes. La gamine restait aux aguets, prête à réagir, même si elle ne savait toujours pas dans quelle sens sa réaction aurait lieu. Les deux partis semblaient avoir autant tort l'une que l'autre et ils se massacraient tous avec autant d'entrain.
Mais bientôt, la lutte arriva à sa conclusion, par la défaite du capitaine. Il laissa tomber son arme, montrant par là qu'il se rendait, tandis que les pointes de plusieurs épées étaient dirigées vers lui. Une déception mêlée de surprise se lisait sur son visage, peut-être croyait-il encore à sa victoire. D'un ton à peine tremblant, avec la dignité d'un chef vaincu, il déclara:

"Je me rends. Qu'allez-vous faire de moi désormais?"

La silver se tendit. Ce qui était sûr, c'est qu'elle ne les laisserait pas le tuer. S'il le fallait, elle n'hésiterait pas à sortir de cette cale.
Sauf qu'il ne le fallait pas. Un lourd silence accueillit la question du capitaine, bientôt suivi par des murmures désordonnés. Apparemment, les mutins n'étaient pas d'accord entre eux du sort qu'ils voulaient lui réserver, et ils commençaient à se chamailler à ce sujet. Cela laissait donc un peu de répit, avec un peu de chance la garde du capitaine reprendrait-elle le combat.

Sentant le regard du dieu peser sur elle, elle se retourna. Pour la première fois, elle put distinguer ce visage noble et ce regard rouge qui la dévisageait. Elle était certaine de ne l'avoir jamais rencontré auparavant. Mais ses pensées furent interrompues par la question suivante.

"Je ne sais vraiment pas... Cela va dépendre de la tournure que prendront les événements."

Enfin, il révéla son nom. Coeos. La gamine se détendit pour de bon, à la fois car elle était certaine désormais qu'il ne s'agissait pas d'un ennemi, et car elle était rassurée de voir un Titan en vie après l'état de ruine assez avancé dans lequel était le Cronos Labyrinthos la dernière fois qu'elle l'avait vu.

"Vous êtes l'un des douze Titans, un des oncles de Zeus. Vous et les vôtres avez été vaincus par les Olympiens pendant la Titanomachie et demeurez désormais au Tartare."

Et pourtant, l'oiseau avait déjà rencontré quelques Titans: une discussion philosophique avec Cronos aux Cinq Pics, une discussion un peu plus tendue avec Océanos dans le Labyrinthe, Mnémosyne et Crios qu'elle avait brièvement aperçus en traversant le temple du Bélier où ceux-ci parlementaient, et Epiméthée, avec qui elle avait vécu une mémorable aventure au Sahara, pour percer les mystères du temps qui coulait à l'envers.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Ven 5 Jan 2018 - 23:21

La chevalière ne semblait pas être intimidée par le titan. Était-elle imprudente ? Bien qu'elle n'avait eu aucun signe d'agressivité de son partenaire d'infortune, cela ne la faisait même pas frémir. Puis d'une manière simpliste elle raconta l'histoire des titans. Cela voulait dire que pour les mortels n'ayant pas connu les titans, ils ne sont que cela ? Une bande de dieux plus faible que les olympiens, envoyés au tartare comme de vulgaire lapin en cage.

L'éclair noir tourna la tête, il était quelque peu vexé par les dires de Pandore. Se remémorant le passé, la défaite contre les dieux l'olympe, Coeos baissa la tête. C'était de sa faute si les titans n'avaient pas réussi à se défaire de nouveaux dieux. Il avait le pouvoir en lui, le keraunos, la foudre originelle ayant le pouvoir de sceller les divinités. Malgré cette capacité, l'éclair noir n'avait pas été capable de l'utiliser contre ses congénères. Une décision qu'il regretta pendant des millions d'années lorsqu'il était renfermé dans le tartare avec sa famille. Un épisode qui le toucha profondément, son estime était touchée. Obligé de répondre à la chevalière, il lui adressa la parole :
«  Sache que notre peuple d'humains nous avait suivi dans le tartare. Nos mortels ne se plaignaient pas, n’essayaient pas de s’entre-tuer ou prendre le pouvoir par n'importe quel moyen comme on peut le voir sous nos yeux. Notre société vivait et vit toujours en paix et harmonie. Ces mortels méritent mieux que de vivre une nouvelle fois dans le tartare. 

Cela ne fait que peu de temps que j'ai réussi à fuir cet endroit maudit. Te voir si proche d'un titan ne t'effrayes pas plus que ça ? Pour quelle divinité sers-tu ? Ne portes tu pas d'armure ?»



Pendant ce temps sur le ponton débuta une altercation entre les membres de la mutinerie pour savoir ce qu'ils allaient faire du capitaine. Certains demandaient la mort de celui-ci, éprouvant tellement de haine à son égard qu'il ne méritait même pas de continuer à vivre dans ce monde où la vie est si précieuse. Un second groupe, plus raisonné, prônait les avantages qu'ils pouvaient en tirer en le gardant en otage, prisonnier . Le temps passait mais rien n'y faisait. Le groupe ayant les envies meurtrières par rapport à leur capitaine commençait à essayer de l'atteindre pour en finir rapidement, une fois mort cette situation aurait été terminée.  Malheureusement le second groupe prenait la défense du capitaine. Une deuxième fois aujourd'hui l'équipage en venait aux armes.

Le combat faisait rage au-dessus des deux clandestins. Coeos regardait une nouvelle fois les mortels se battre tout en repensant à son manque d'initiative dans le passé qui lui a coûté et sa famille une éternité dans le tartare. Tout semblait se dérouler comme une quinzaine de minutes auparavant, mais cette fois l'un des marins se pris la jambe dans le trou formé l'éclair noir. Ce trou avait fragilisé les planches voisines qui ne tinrent pas longtemps sous la pression cumulée du matelot et des coups répétés de son adversaire. Sur deux mètres carrés le ponton s'écroula dans la cale où furent situés Coeos et Pandore..  
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Sam 6 Jan 2018 - 16:14

A la mention d'un peuple d'humains séquestrés avec les Titans dans le Tartare, le sang de la sainte ne fit qu'un tour. Puis les mots suivants éclairèrent la situation. Les sujets des divinités déchues avaient de leur plein gré choisi cet exil pour accompagner ceux qu'ils révéraient et, d'après les dires de Coeos, ils y connaissaient une paix et une harmonie bien plus grande que leurs frères vivant sous le joug des Olympiens. Elle se détendit, rassurée.

"Donc l'âge d'or existe encore... Une telle loyauté fait chaud au coeur à entendre."

Et les souvenirs de ce qu'elle avait pu apprendre sur cette époque commencèrent à se faire plus précis, plus distincts, et elle se rappela que la guerre qui les avaient opposés à leurs fils et neveux avait été rude, longue, difficile, et surtout truffée de rebondissements. Et, si ces souvenirs étaient exacts, Coeos n'était pas étranger à ces rebondissements.

"N'est-ce pas à vous que Mnémosyne a dérobé l'arme qu'elle a offerte à Zeus, donnant par là un tournant décisif à la guerre qui vous opposait?"

Puis Coeos s'intéressa plus précisément à la gamine, s'étonnant de son intrépidité qui tenait surtout de l'inconscience. Elle ne se souvenait pas qu'il y eût une quelconque inimité entre les Titans et le Sanctuaire, il fut même une époque ou elle avait vaguement entendu parler d'un projet d'alliance - mais elle n'était pas du tout au courant de la tournure qu'avaient prise les choses. Il n'y avait donc aucun danger à se révéler.

"Je sers Athéna, et je ne porte mon armure que pour combattre, afin de ne pas être remarquée parmi les civils. Et être effrayée ou non ne changera pas grand chose si vous décidez de me tuer."

Elle ne prêtait plus qu'une oreille très inattentive aux combats qui se déroulaient au-dessus de leurs têtes. Ces marins étaient des imbéciles incapables de s'entendre sur le moindre point, elle avait de moins en moins envie d'intervenir dans cette altercation. Qu'ils s'entretuent si cela les amusait, ile ne méritaient pas mieux. Cela serait seulement préférable que le navire parvienne en Grèce avant.
Toutefois les voeux de neutralité des deux passagers clandestins furent bientôt compromis. Un sabot chut lourdement sur les coffres remplis d'or, et bientôt un pied fit irruption dans sa cale, passant à travers la fente pratiquée par Coeos. Ce pied fut ensuite suivit d'une jambe, et d'un matelot tout entier qui se releva, un peu sonné par la chute, et terrorisé par les deux visages qu'il vit à moins d'un mètre de lui.

Peu après, le pont entier s'écroula, emportant avec lui la plupart des combattants. Une grande clameur de surprise et de terreur accueillit l'évènement. L'oiseau put à peine se cacher à temps entre des coffres pour évitée d'être remarquée, et surtout, pour éviter d'être écrasée.
Seulement, le premier matelot à être tombé promenait sur la cale des regards hagards, avant de se mettre à bégayer, alertant par là tout l'équipage:

"Des... Des... Des passagers clan... Clandestins!"
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Dim 7 Jan 2018 - 22:56

Avant que le plafond ne s'effondre Pandore avait eu le temps de répondre au titan. Elle avait vu juste, Mnémosyne avait bien volé le pouvoir de l'éclair noir. Mais tout cela n'aurait pu arriver s'il avait pris la mesure des choses à temps, ses responsabilités. Malheureusement se morfondre à présent n'avait plus vraiment d'intérêt. Bien que la tournure de cette guerre n'avait pas été bonne pour les titans, sa rencontre avec la chevalière n'aurait sans doute pas pu être possible. Puis vint l'aveu de Pandore sur sa servitude envers Athèna, pas étonnant que la saint soit aussi forte, elle serait la déesse de la guerre après tout. Enfin elle expliqua au titan l'absence de réaction par rapport au fait qu'elle était face à une divinité. La chevalière disait vrai après tout, qu'importe.

L'éclair noir voulait lui continuer de discuter avec elle sur certains points, si elle avait déjà vu des frères du titan et combien ils étaient. Malencontreusement il n'eut pas le temps, le ponton s'était écrasé sur la cale. Tout alla très vite, Coeos évita de peu de se faire renverser par des planches de bois. Quand le vacarme cessa il était trop tard. Le premier matelot avait eu le temps d'apercevoir les deux clandestins. Celui-ci averti le reste de l'équipage la présence des deux protagonistes. Il n'était plus qu'une question de temps.

Le titan vint à bout du matelot en l’assommant via un coup rapide sur la tempe. Le marin allait dormir pour quelque temps. Coeos se retourna, cherchant Pandore du regard, il ne la trouva pas. Il espérait qu'elle s'en était tirée sans encombre. Souriant, il se repassa le moment où elle avait piqué les armes, son agilité était à toute épreuve, bien sûr que ça devait aller pour la saint. Le repos ne fut de courte durée, l'équipage en avait après l'éclair noir, seul en plein milieu des ruines. Voulant éviter des problèmes à sa compagne d'aventure, il s'était décidé de se rendre sans causer d'ennuis. Évidemment si les matelots tentaient n'importe quoi sur l'ancienne divinité il allait se défendre.

Tout l'équipage était chamboulé par ce qui venait de se passer. Vraisemblablement la mutinerie n'était plus au milieu du sujet, le capitaine avait réussi à se défaire des cordes, commençant déjà à reprendre les reines et dicter des ordres. Coeos était en train de se faire ligoter par deux marins, alors que le reste cherchèrent la seconde personne. Le titan qui n'avait pas encore dit un mot en profita pour essayer de les calmer.
«  Vous voyez bien que je suis tout seul. Votre collègue a sûrement dû me voir en double durant la chute..  »

Coeos se mettait en posture délicate tout en espérant qu'ils allaient arrêter de chercher un second clandestin. Posture délicate mais toutefois qui pouvait être géré, les matelots semblaient épuisés, le déchu pouvait s'en faire qu'une bouchée. L'idée de tous les battre avait bien traversé l'esprit du titan, mais celle-ci ne serait qu'en dernier recours. Il espérait juste que tout les matelots pouvaient se remettre au travail pour arriver en Grêce au plus vite, il avait assez perdu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mer 10 Jan 2018 - 20:59

[hrp: désolée, soucis de wifi :s]

Loin de toutes les prouesses qu'elle avait accomplies jusque là, la gamine était lamentablement tombée au sol, entre deux coffres, et avait gagné au change plusieurs bleus et égratignures. Mais au moins, lorsque le flot de matelots se déversa dans la cale après que le pont a cédé, personne ne put la retrouver. Certes, le premier marin hurlait à qui voulait l'entendre qu'il avait vu deux passagers clandestins, personne ne le croyait et les moqueries à son égard commençaient à fuser.

De toutes façons, le sort de ce mutin fut bientôt réglé. D'un coup rapide et précis, le Titan l'envoya rouler au tapis, inconscient. De là, il ne pourrait plus chercher à la dénoncer. Mentalement, la sainte remercia son sauveur.
Seulement, le sauveur en question était en train de se faire ligoter par les marins visiblement très en colère qu'on ait non seulement osé s'infiltrer en cachette sur leur navire, mais surtout qu'on ait eu l'outrecuidance d'interrompre leur mutinerie. L'oiseau hésita un instant à intervenir, mais elle comprenait bien que Coeos agissait ainsi pour lui sauver la mise. Elle ne gâcherait donc pas ses efforts.

Se téléporter au Sanctuaire, ce qu'elle pourrait faire vu que les distances étaient désormais très faibles, et abandonner son compagnon d'infortune à son triste sort, serait extrêmement lâche. Au contraire, elle ferma les yeux et se concentra. Aussitôt, les liens qui entravaient la divinité se relâchèrent, les noeuds glissèrent pour se défaire et, en un mouvement,
il pourrait se libérer lorsqu'il le désirerait.

Le capitaine, ayant soudainement retrouvé toute son autorité - ce en quoi il ne pouvait s'empêcher d'être reconnaissant - était enclin à croire les paroles de Coeos et à laisser tomber la recherche d'un second passager clandestin. D'un geste de main hautain et plein de grâce, il renvoya la moitié de l'équipage à son poste, sur le pont, gardant avec lui les officiers.
Bientôt, le chant de l'eau sous la coque se fit à nouveau entendre et le bateau se remit en route vers les côtes grecques. Cela était déjà un avantage. Mais les sabres, qui à peine un instant avant se tournaient vers le capitaine, étaient désormais pointés vers la gorge de Coeos, qui reçut l'ordre d'avancer sans faire de mouvement brusque. Après quelques pas, ils disparurent du champ de vision de l'aigle, qui se téléporta en urgence dans un amas de cordages pour pouvoir continuer à suivre la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Jeu 11 Jan 2018 - 19:04

Les paroles du titan calmèrent rapidement les recherches des marins. Ils se rendaient compte que c'était une perte de temps, l'autre matelot avait dû halluciner pendant la chute. Quand tous reprirent leurs esprits, le capitaine se tenait sur la partie supérieure du bateau qui n'avait pas subit de dommage.
Spoiler:
 
Il était entouré de ses plus fidèles tout en tenant une tête méprisante à l'encontre de l'éclair noir et de ses hommes. Les hauts placés avaient eu le temps de voler les armes des moussaillons rebelles pendant qu'ils étaient en train de chercher la seconde personne clandestine. Les armes s'étaient retournées contre eux, la rébellion était terminée. Les deux initiateurs furent ligotés de la même façon que Coeos. Heureux, le capitaine laissa esquisser un sourire laissant exprimer toute sa supériorité sur son bateau.


L'éclair noir était jeté dans tous les sens de façon vigoureuse jusqu'à être balancé à genoux près de la proue du bateau avec les deux principaux acteurs de la mutinerie. Moitié sonné, le titan avait la tête baisée, de là où il était situé il pouvait apprécier une mer semi-agitée. Tellement d'eau et toujours pas de terre à vue, le titan réfléchissait à un moyen de se tirer des griffes de ses assaillants sans pour autant faire un trop grand nombre de victimes. Tournant la tête de gauche à droite il pouvait voir les deux initiateurs de la mutinerie. Les deux hommes pleuraient, pleuraient d'avoir échoué, de n'avoir pas su être à la hauteur, de douleurs et surtout pleuraient leurs morts qui se profilaient petit à petit. Un sbire du capitaine avait eu l'ordre de battre les rebelles avec un fouet. L'éclair noir entendait les hommes crier à chaque fois qu'ils se faisaient battre, il sentait, à chaque coup donné par le matelot, le vent du lasso qui le frôlait. Du sang arrivait à attendre la tête de Coeos,  il provenait d'un des rebelles souffrait le martyr, fouetté jusqu'à la chair. Un cauchemar se disait-il, comment des humains pouvaient acter avec une telle barbarie entre eux.

Tout d'un coup, l'un des coups de fouet arriva jusqu'au titan. Sa sôma était restée dans les débris, son dos était quasi-nu, juste recouvert par un haut aussi fin que sa rapière. Coeos était piqué au vif, le titan commença à s'agiter avant de se rendre compte que les nœuds ligotés à ses poignets n'étaient même pas serrés, vraiment des bons à rien ces matelots. Alors qu'il souffrait en silence, le capitaine ordonna à un autre de ses esclaves de balancer par dessus bord le traître le plus mal en point. Sans aucun remord celui-ci exécuta, le pauvre rebelle était éjecté du bateau, son regard se perdit avec celui de Coeos jusqu'à ce que son crâne vint taper contre la proue. Cette violence ne pouvait plus durer. Les humains devaient reprendre conscience que de tels actes ne pouvaient rester impunis.

Spoiler:
 

Genoux à terre, tête baissée vers ce qui restait du sol, un éclair survint pour frapper à deux mètres devants la proue. Le temps avait changé en quelques secondes, le soleil laissait place à perturbation atmosphérique, un orage. De grands nuages noirs vinrent encadrer la zone sur un hectare avec en plein milieu, le bateau. Les luisances du soleil laissaient place aux ébènes des cumulus. L'auteur de ce violent changement météorologique n'était autre que le titan qui puisait dans son cosmos. Il utilisait les éclairs comme un signe, le signe que tout l'équipage n'aura pas la possibilité d'arriver à bon port.

[ HRP : Pas de problème, tu me l'avais dis de toute façon. Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Dim 14 Jan 2018 - 17:04

La cale désormais vides de matelots et d'armes, une grande réunion avait lieu sur le pont.
Depuis sa cachette, la silver observait les visages des uns et des autres, apeurés ou haineux pour les mutins arrêtés et ligotés, satisfaits ou soulagés pour le capitaine et pour ceux qui avaient pris sa défense. Elle ne savait toujours pas si elle devrait ou non intervenir, et si oui pour quel camp, mais cela lui faisait mal de voir un Titan attaché au milieu de vulgaires malfrats qui ne pourraient même pas remarquer son cosmos.
A la vue des mutins fouettés, elle détourna le regard, refusant de voir leur misère même si, quelque part, ils l'avaient méritée. Intervenir pour les sauver n'avait pas de sens, n'auraient ils pas agi avec autant de cruauté à l'égard du capitaine, eussent-ils obtenu la victoire quelques minutes plus tôt?

Lorsqu'un coup de fouet atteignit Coeos, l'aigle se releva d'un coup. Les marins étaient trop occupés à s'entretuer, à se jeter à la mer, pour la remarquer. D'ailleurs, si elle ne voulait s'engager d'un côté ou de l'autre, elle voulait avoir un geste de compassion pour ce marin qui bientôt périrait, que ses poumons s'emplissent d'eau salée ou que son crâne se fracasse contre la coque du navire. Un rayon cosmique vint donc cueillir sa vie juste avant que sa dépouille ne heurte la proue.
Au même moment, le cosmos du Titan se déploya, et un orage des plus impressionnant se déchaîna, ne présageant rien de bon et compromettant grandement l'arrivée en Grèce du navire. Mais au moins, les marins s'interrompirent aussitôt et oublièrent leurs prisonniers. Ils se mirent à courir dans tout le sens, qui priant leur divinité, qui se jetant sur les voiles et sur le gouvernail pour reprendre la manoeuvre nécessaire à la survie du navire à travers le grain qui arrivait.

Dans l'agitation, les marins finirent par remarquer la sainte, qui les fixait en croisant les bras. Une femme à bord... Il n'en fallait pas plus pour enflammer leurs terreurs superstitieuses et leur faire déclarer que tout ce qui leur arrivait, la mutinerie, l'orage, n'étaient autres que l'oeuvre du diable.
La panique les gagna alors pour de bon, et ils ne surent plus que faire. Les mutins emprisonnés en profitèrent alors pour se relever et pour, après avoir erré quelques instants, trouver un moyen de se défaire de leurs liens.
Les plus peureux d'entre eux, ou les plus superstitieux, tombèrent à genoux, les mains jointes, et, leur visage ruisselant d'eau de pluie illuminé de manière blafarde par les nombreux éclairs, ils entamèrent leur prière. D'autres, plus audacieux, préférèrent reprendre la lutte qu'ils avaient auparavant perdue, sur ce bateau devenu fou sur une mer agitée, et dont toute perte de contrôle signerai leur trépas.
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mar 16 Jan 2018 - 20:12




La chevalière avait réussi à reproduire l'un de ses plus fluides mouvements pour atteindre l'un des deux protagonistes jeté à la mer. Heureusement pour elle cette action avait été cachée par la farouche tempête que Coeos était en train de créer avec son dunamis. Le navire était devenu fou, le changement climatique avait remis certain à leurs places pour éviter de perdre le contrôle total du bateau. Le capitaine essayait de calmer ses troupes, lui n'avait pas peur de ce qui était en train de se passer, il affrontait de tout son courage laissant la lâcheté de ses actes en suspend. Les deux victimes  restantes, dont faisait partie le titan, étaient laissés à leurs propres sorts, l'éclair noir avait pu se relever, les nœuds glissaient le long de son corps pour atterrir sur le sol où gisait le sang de celui qui avait été balancé par dessus bord. Le chef du navire arrivait à calmer ses troupes,  il avait réussi à reprendre le contrôle de ses semblables jusqu'à ce que Pandore soit retrouvé par des matelots. La jeune femme se tenait debout face aux marins avec le miraculé à côté d'elle.



Coeos s'était relevé, délivré de la situation délicate où il s'était mis, le titan décida de prendre les choses en main. En voyant Pandore ayant réussi à récupérer l'un des deux chefs rebelles, le visage de l'éclair noir esquissait un léger sourire. Il était sauf et elle aussi, bien qu'il n'en doutât pas une seconde. Le grand blond n'avait même pas réussi à voir la chevalière s'exécuter. Quelle rapidité et agilité hors pair se disait-il, l'humaine était dotée un pouvoir que seuls certains hommes pouvaient avoir. Au sommet de sa forme pouvait-elle rivaliser avec des divinités ? Qui sait. Mais pour le moment c'était à lui de prendre les reines de ce navire, sa soma se déploya sur son corps, une sombre aura rouge enveloppait le titan. Il s'avança jusqu'au capitaine, il était temps de faire comprendre aux larbins qui avait le pouvoir ici. Coeos se dressait face au supérieur, yeux dans les yeux les deux personnages se dévisageaient du regard.


Spoiler:
 




La plupart des matelots perdirent la tête à cet instant. Trop de choses, trop rapidement, trop d'événements. La femme semblait les avoir plus perturbé qu’appâté pourtant ses hommes ne semblaient guères  porter trop d'attention aux femmes, ils devaient plus s'en servir de traînées. Ajouté à cela l'omniprésence de cet orage qui faisait rage et Coeos qui avait déployé sa soma à tous les êtres présents, ils perdirent la tête. La chevalière et la divinité déchu se faisaient traiter de sorciers, démons et tout autres noms pouvant porter référence à la sorcellerie, magie. Le capitaine, lui, restait de marbre face au titan. Au final il va vraiment perdre le commandement de son navire. Levant le menton pour paraître supérieur à l'éclair noir il savait très bien qu'il avait besoin d'un plan pour abattre cet homme qui se tenait devant lui. La meilleure idée qu'il trouva fût de dégainer une dague d'une poche arrière de son bas pour essayer de poignarder Coeos. Malheureusement pour le capitaine, le titan vit arriver le coup à des kilomètres. La vitesse  du pauvre commandant n'était sûrement pas son poing fort, le titan assena un coup direct dans le ventre de celui-ci. Le coup était si rapide que les membres de l'équipage qui avaient suivi ce qui se passait ne comprirent pas. Pour eux le grand blond n'avait même pas levé la main sur le capitaine, une malédiction ? Un sort ? Qu'était ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Sam 20 Jan 2018 - 18:35

Coeos ne se laissa pas faire plus longtemps et, à partir du moment où la gamine avait été repérée, répandant effroi et terreur superstitieuse parmi l'équipage, il revêtit sa soma et déploya sa cosmo-énergie. La silver choisit de ne pas rester en retrait. Tout en gardant son cosmos camouflé, par humilité envers cette divinité avec qui elle ne pourrait même pas rivaliser de puissance, elle appela à elle son armure d'argent, qui vint la recouvrir. Les cris qui alors fusèrent de l'équipage furent de la stupeur, un regain d'effroi et, de çà, de là, de la convoitise envers une telle quantité de métal précieux qui pourrait se revendre à bon prix. Cependant ces derniers marins, s'ils tentaient de mettre à exécution leur plan, comprendraient vite, avant que leurs poumons ne se remplissent d'eau, à qui ils avaient affaire.

L'orage faisait rage, plus cruel et plus violent à chaque instant. Il secouait le bateau, jetait les hommes à terre sur ce pont rendu glissant par l'eau. Diriger correctement le navire devenait une tâche de plus en plus ardue et, peu à peu, le sens du devoir reprenait ces matelots qui, pour ne pas chavirer, se pressaient dans la voilure et au gouvernail.
Le capitaine de ce navire ne laisserait pas si facilement échapper le commandement et, dans sa témérité de simple humain, il tenta d'attaquer le Titan. Ce coup fut bientôt paré, et le malheureux gisait au sol, évanoui, sans même avoir compris ce qui lui arrivait. La stupéfaction immobilisa alors aussitôt tout l'équipage, abandonnant le navire aux flots.

L'aigle bondit aussitôt pour se placer auprès de Coeos. S'ils attendaient une seconde de trop, le navire risquait sa perte, et elle préférait éviter les morts civiles inutiles. S'ils attendaient un peu trop longtemps, les rebelles tenteraient de prendre la place du capitaine et de refuser l'autorité de Coeos. Ce coup de force serait alors à recommencer.
D'une voix forte et clair, pour être entendue de tous à travers les hurlements du vent, elle prit la parole:

"Au nom d'Ouranos, je vous ordonne de mener immédiatement ce navire en Grèce, sans paresse ni mutinerie. Tout rebelle subira le même sort que ce capitaine."

Ses paroles l'étonnèrent. Elle avait invoqué Ouranos en désespoir de cause, ne pouvant bien évidemment pas invoquer Athéna ni Zeus, et se placer elle-même sous l'autorité de Cronos lui aurait paru bien étrange. Seulement cette bande de mortels ignares ne savaient sans doute même pas quel "démon" était Ouranos...
Revenir en haut Aller en bas
Coeos

avatar
Messages : 40


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
200/200  (200/200)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Mer 24 Jan 2018 - 23:24

Le titan venait de mettre à terre le capitaine du navire. L'atmosphère était pesante, on pouvait ressentir des sentiments de peurs, de stupéfactions à travers les hommes présents sur le bateau. Pandore s'empressa de bondir au côté du titan. La chevalière attirait l'attention des matelots en leur donnant l'ordre de reprendre leurs fonctions afin d’amarrer en Grèce au plus vite. Quoi de plus classe qu'une femme qui prend le dessus sur des hommes. Les marins, à bout autant physiquement que psychologiquement, reprint le travail. Bien que certains ronchonnaient, ils avaient compris qu'ils étaient face à des êtres hors nomes, peut être même inhumains et que leur principale chance de rester en vie était d'écouter et d’obéir. Le navire pris alors le chemin de la Grèce, au fur et à mesure qu'ils se rapprochèrent du continent, la tempête s'estompait.

Coeos avait repris son sang froid suite à la bonne réaction des sbires. Tout le monde s'était remis au travail. L'éclair noir tapota l'épaule de Pandore, d'un ton sonotone il lui demanda :


«  Pourquoi Ouranos ? »


Le divin déchu était étonné que la chevalière d'athéna s'était prononcée au nom d'Ouranos. Il était surpris de la culture de la combattante, douée et cultivée. En plus de cela elle avait eu assez de charisme pour reprendre l'autorité sur le bateau bien qu'aidée par l'action de Coeos. Le titan se mis à soigner les blessures des deux protagonistes de la rébellion. Les deux hommes avaient été durement fouettés et méritaient que l'on s'occupe un minimum d'eux alors qu'ils sont à l'agonie. Le grand blond n'avait trouvé que de vieux bandages, mais ceux-ci devraient faire l'affaire jusqu'à ce qu'ils arrivent en Grèce. Pressé de retrouver les siens, Coeos se perdit dans ses pensées. Il se demandait toujours qui pouvait bien lui avoir transmis le message qui lui demandait de rejoindre la Crète au plus vite. Sûrement d'autres titans, mais combien étaient-ils à être revenus à la vie comme l'éclair noir ? Troublé par ses pensées le titan restait figé assis à côté des deux rescapés en regardant la mer au loin en espérant y voir la terre..
Revenir en haut Aller en bas
Pandore Thuban
Chevalier d'or des Gémeaux
avatar
Messages : 2090


Caractéristiques
Vie Vie:
110/250  (110/250)
Cosmos Cosmos:
160/250  (160/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   Sam 27 Jan 2018 - 19:48

La situation avait repris un aspect plus normal. La tempête qui faisait rage dans l'esprit des matelots s'était légèrement calmée, et toute idée de mutinerie avait, pour le moment, disparu. S'ils voulaient remettre ça pour leur retour de Grèce, cela ne concernerait plus les deux passagers clandestins qui auraient réussi à rentrer à bon port.
Pendant que l'équipage était retourné à son poste pour permettre au bateau de faire voile à vive allure vers sa destination, le Titan et la silver purent profiter enfin du voyage, à l'air libre, et non dans les cales où ils avaient été enfermés jusqu'à ce que le pont ne casse et ne les révèle aux mortels.

Comme il était possible de s'y attendre, Coeos demanda à l'aigle pourquoi elle avait juré en utilisant le nom d'Ouranos. Celle-ci baissa les yeux un instant en gardant le silence, embarrassée. Ce choix avait été fait immédiatement, sous le coup de la panique, et à présent elle ne savait comment l'expliquer.
Seulement il pourrait être très étrange qu'elle gardât le silence plus longtemps, les serviteurs d'Athéna n'étant pas censés montrer ce qui pourrait s'apparenter à une forme d'allégeance envers une autre divinité.

"J'aurais pu utiliser le nom de l'un de leurs soi-disant dieux, mais cela n'aurait eu aucune valeur. Je suppose que dire par Athéna aurait été assez peu diplomatique, alors j'ai... Cherché un ancêtre commun à nos deux rois, en qui nous pourrions tous les deux nous reconnaître."

Plein de bonté et de compassion, Coeos commença à panser les blessures des deux marins qui avaient été fouettés durant la rébellion. Voyant qu'il ne trouvait que des vieux bandages, l'aigle partit aussitôt à la recherche d'une trousse de premiers secours à travers le bateau. Ces humains du dix-huitième siècles avaient encore bien des progrès à faire, néanmoins elle finit par mettre la main sur quelque de potable.
Après avoir trouvé ce qu'elle cherchait, elle l'amena au Titan pour le seconder dans sa tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Yo-Ho! Et une bouteille de rhum! (FB Coeos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Et une bouteille de rhum ! (RP Libre)
» Et une bouteille de rhum {Pv Judith McKingley]
» [Terminé] Et une bouteille ... de rhum ! [PV Odysse - Relonzi]
» Hop là ho ! une bouteille de rhum !
» Et une bouteille de rhum !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-