Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Artémis à la rencontre d'Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shôko
Chevalier de bronze du Petit Cheval
Chevalier de bronze du Petit Cheval
avatar
Messages : 83


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
136/136  (136/136)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Artémis à la rencontre d'Athéna   Mer 27 Déc 2017 - 23:35

❝ Ma vie, mon histoire ❞





Shôko
17 ans / Armure de Bronze du Petit Cheval
Les humains ont le pouvoir de changer leur destin
s'ils se battent de toutes leurs forces.




Equuleus no Shôko

La jeune fille avait prit le temps de guider la déesse vers le temple du bélier. Non pas qu'elle souhaitait lui faire admirer les paysage du sanctuaire, mais parce qu'elle était déjà venu et qu'elle n'y avait rencontré aucun chevalier d'or. Elle ignorait où ils étaient tous partis. Elle n'était qu'un chevalier de bronze et c'est sans doute pour cela qu'elle n'avait pas était mise au courant. Ce calme qu'elle pensait être "normale" était peut-être dû à l'absence des saints. La demoiselle avait espéré gagné un peu de temps afin de voir revenir les chevaliers d'or, mais aucun d'entre eux n'était revenu. Shôko avait guidé Artémis devant les marches du temple du bélier. C'était l'ancien porteur de cette armure qui lui avait sauvé la vie il y a de cela quelques années.

" Le chevalier d'or du Bélier n'a pas l'air d'être présent... D'ailleurs, aucun autre ne semble être là. "

Elle était maintenant certaine qu'un autre évènement se passé derrière elle. Athéna était peut-être en danger. Rien que cette hypothèse lui fit froid dans le dos. Elle était là à se dire que tout allait bien, que tout était calme, alors qu'une menace était surement présente non loin du sanctuaire.

" Je suis navré déesse Artémis. Je n'ai pas le droit de vous guider à travers les douze maisons. J'ignore où sont les saints. Savez-vous ce qui se trame ? "



Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4363

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
381/381  (381/381)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Lun 1 Jan 2018 - 20:25

Un long soupire s’échappa de mes lèvres. Mon mauvais pressentiment ne s'améliore pas lorsque la jeune Saintia évoque d'une voix sans équivoque et peinte d'intrigue. Son refus de me guider plus en amont dans les hauteurs du sanctuaire d'Athéna. Plusieurs chose d’horrible se sont produits sur le monde ces derniers mois. Et il est point difficile de savoir lire entre les lignes, car on peut comprendre que la jeune humaine accorde une certaine estime sur ce que je suis. Et aussi sur ce qui se trame, ailleurs que dans les murs de ce sanctuaire. Et sous le ciel et avec le chant du vent, l’ambiance est sereine. Jusqu'à ce que ma voix, offre un certain écho au premier temple zodiacale.

Il y a certaine chose qu'il n'est point nécessaire d'évoquer jeune fille. Mais aux noms de certains de mes frères et sœur, nombreux parmi les mortels ont tenté d'imité leurs gestes et ont semé l’effroi sur le monde. Asgard a par exemple été attaqué par les juges d'Hadès, un des guerriers divin est venu, aux portes de l'Olympe me transmettre cette information. Et à cela, je ne peux changer le passé, et je ne souhaite pas embellir le futur. Je suis venu ici, pour revoir ma petit sœur.

Je peux ressentir les mauvaises perturbations dans le cœur de la jeune femme. Et le peu d'information que je viens de lui transmettre ne fera qu'alimenter cette souffrance muette. En vérités, l'humaine ne connait rien, et ma présence, bien que salvatrice et intrigante. Et l’occasion pour elle d'en apprendre davantage sur le monde, qu'elle ne connait pas. Apprendre de ses erreurs, apprendre de ses aînés. Apprendre, encore et toujours, autant que possible. Bien des personnes, mortels ou non, peuvent considérer cela comme une forme de couardise mais je ne le voit pas ainsi. Tout jeune humaine qu'elle est, elle n’ignore pas avoir encore beaucoup à apprendre.

Si aucun de vos chevalier d'or ne peu m'accueillir, ou votre grand pope. Ma présence n'a guère d'intérêt, mais je peux me montrer patente et répondre à tes interrogations jeune fille. Tu es très jeune, et la curiosité est une qualité, ou un défaut que je concède parfois à sa juste mesure.

Je ne suis pas une déesse violente, du moins, je me bats que lorsque je le juge nécessaire. Je ne suis pas avide de conquête, ou d'étendre mon influence plus qu'elle ne l'est. Alors, un léger sourire étire mes lèvres pulpeuses,

N'ayant donc reçu aucune instructions de tes aînés, les chevalier d'or ou d'argent, j'en conclu que tu l’élève d'aucuns chevaliers. Ou que votre sanctuaire ne souffre d'aucuns conflits avec une autre armée. Cette idée de perdre la vie pour Athéna ne t'effraie t-il pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Shôko
Chevalier de bronze du Petit Cheval
Chevalier de bronze du Petit Cheval
avatar
Messages : 83


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
136/136  (136/136)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Mer 10 Jan 2018 - 20:02

❝ Ma vie, mon histoire ❞





Shôko
17 ans / Armure de Bronze du Petit Cheval
Les humains ont le pouvoir de changer leur destin
s'ils se battent de toutes leurs forces.




Equuleus no Shôko

Asgard avait été en proie au mal. Les spectres avaient semé le chaos. Shôko savait très bien qu'elle n'était pas assez forte pour lutter contre ce genre d'envahisseur. Et si les serviteur d'Hadès se pointé maintenant elle se ferait très certainement battre. Elle devait devenir plus forte ! Artémis avait raison, si aucun chevalier d'or ne souhaité venir à sa rencontre, sa présence était inutile. Bien sur elle pouvait se permettre de grimper jusqu'à atteindre le palais du grand pope, mais se serait sans elle. Les chevaliers de bronze n'avait pas accès à cet endroit et elle ne voulait pas manquer de respect à ses aînés.

S'en suivit des questions plutôt étrange. La demoiselle resta immobile à fixer la déesse. Comment répondre ? Et dans quel ordre surtout ! Elle ne lui avait pas laissé le temps d'en placer une ! Dans ce cas, elle allait devoir commencer par le début.

" Oui, je n'ai aucun maître et je n'ai vu aucun combat depuis que je suis arrivé ici. Donc j'imagine que si tout est calme c'est parce que nos relations sont plutôt bonne jusqu'à présent. "

Shôko croisa les bras pour réfléchir à la dernière question. Elle ne devait pas offenser la déesse qui se trouvait face à elle.

" Je n'ai jamais eu l'idée de mourir pour elle. L'espoir représente notre force, si je part défaitiste avant même d'avoir affronté les dangers je ne mérite pas cette armure. "

C'était peut-être un peu flou, mais ses sentiments étaient difficile à décrire. Shôko savait qu'elle avait un devoir à accomplir. Elle devra affronter des adversaires très puissants, mais même en sachant cela, elle possédait toujours cette petite lueur au fond d'elle qui lui donnait toujours autant d'espoir.



Revenir en haut Aller en bas
Syaoran
Chevalier de bronze du Lionet
avatar
Messages : 64


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
240/240  (240/240)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Dim 28 Jan 2018 - 14:39

 [près de Rododrio]


Le bruit de mes pas résonnèrent sur le sol marbré. Ce fut le souffle court, essoufflé que je débarquai dans le Temple du Bélier en espérant qu'il y ait quelqu'un. Oui, par chance il semblait que des personnes s'y trouvaient encore. Je croisai alors les doigts dans l'espoir qu'il s'agisse bien des personnes auxquelles je pensais.

Lorsque je débarquai alors dans la grande salle avec perte et fracas, un vent de soulagement me parcourut et un léger sourire en coin se dessina doucement sur mon visage. Oui, elles étaient encore là. Elles n'étaient pas parties bien loin. De mémoire, rares furent les gardiens de la Maison du Bélier, pas étonnant qu'elles n'aient croisé personne ici. Devant moi se trouvaient la Saintia Shôko du Petit Cheval et la Déesse Artémis en personne dont j'avais quitté la compagnie quelques temps plus tôt.

Dès que je croisai son regard, je lançai alors ce que je tenais, en direction de ma soeur d'arme afin qu'elle puisse le rattraper, avant de poser mes mains sur mes cuisses et reprendre mon souffle.

'' Tiens, tu l'as eu ta pomme au final. ''

Me rapprochant en titubant quelque peu, je vins alors poser genou à terre devant la divine tout en baissant la tête en avant. Chose que j'aurais dû faire bien plus tôt mais qui m'avait disons en quelque sorte ''échappé''.

'' Veuillez m'excuser pour mon irruption impromptu. Je ne me suis pas présenté, je suis Syaoran, Chevalier de Bronze du Petit Lion. ''

Puis, un peu plus hésitant, je relevai doucement la tête pour croiser le regard de la Déesse de la Chasse.

'' Je suis également navré de vous demander ceci mais... Vos propos présageaient plus tôt que des événements étaient survenus dans les différents royaumes... Le Sanctuaire étant plutôt calme et vide pour le moment, signe que les nôtres courent un grave danger ou non, je l'ignore mais ce qui est certain c'est que si nous sommes le dernier rempart de l'humanité, j'ai besoin d'en savoir un petit plus concernant ce que nous avons à affronter. Et peut être que nous pourrions aussi transmettre le message et prévenir les frères d'armes que nous croiserons, du danger qui les guette. Qu'en dites-vous ?''
Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
avatar
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 66


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Mer 31 Jan 2018 - 14:45




Protéger la Maison du Bélier !

Une Divine rencontre !






Je me sentais comme chez moi dans mon temple. Quelle harmonie, je ne parviens plus à me souvenir quel fut le dernier moment où j'avais ressenti un tel bien être. J'avais déjà rencontré l'un de mes frères d'arme et j'avoue ne pas avoir été déçu. Le Lion dégageait une telle puissance, une telle combativité, c'était très impressionnant. Quel honneur de combattre à ses côtés si le destin en décidait ainsi.

Je vais me reposer un instant au cœur du Lotus Sacré. Je ferme les yeux et commence à méditer. Presqu'aussitôt, je ressens un bouleversement du Cosmos. Il se passe quelque chose au Sanctuaire. Un Cosmos extrêmement puissant s'échappe de l'une des douze maisons. Sommes-nous envahis ? Je ne le pense pas, car ce Cosmos semble bienfaisant et je ne ressens aucune hostilité. Cependant, je décide d'en avoir le cœur net. D'après ce que j'ai pu comprendre, peu de Gold Saint se trouvent actuellement au Sanctuaire, il serait peut-être intéressant que j'intervienne afin de prouver ma loyauté et démontrer à mes sœurs et frères d'arme qu'ils peuvent s'en remettre à moi.

J'intensifie mon Cosmos et ma concentration. J'essaie de trouver la provenance du Cosmos que je peux ressentir... la Maison du Bélier !! La première étape pour parvenir jusqu'au Temple d'Athéna. Si tel est le cas, alors, le visiteur est étranger au Sanctuaire et ne peut donc se téléporter de maison en maison. Je suis intrigué et prend la décision de me rendre jusqu'à la Maison du Bélier. Je sais que l'armure du Bélier n'a plus de propriétaire depuis quelques temps. Si quelqu'un tente de passer il devra d'abord me convaincre de ses bonnes intentions.

Je me présente à l'entrée de ma Maison et amplifie à nouveau mon Cosmos pour faire appel à mon Septième Sens. Je peux ainsi me déplacer à la vitesse de la lumière et rend presqu'instantanément à la Maison du Bélier. Je me déplace tranquillement vers l'entrée opposée, utilisant ma technique Kãn pour dissimuler mon Cosmos. Fermant les yeux, je me concentre sur le Cosmos qui m'entoure... je perçois alors trois auras bien distinctes ! Deux sont celles de Saints d'Athéna, j'en ai la certitude. L'autre me foudroie littéralement. Un Cosmos multicolore, extrêmement puissant, divin je dirai..... Serais-je justement en présence d'un Dieu ??

J'avance vers les personnes présentes. Je ne sens pas d'agressivité de la part des Saints présents, je décide de ne pas adopter une posture défensive mais plutôt à mon égal..... celle du moine basique m'a-t-on déjà dit durant mes pérégrinations. Je ne parviens cependant pas à ouvrir les yeux tellement je reste émerveillé par le Cosmos multicolore. Arrivé à bonne distance, je sens les regards se posaient sur moi. Bien entendu, les deux Saints ne me connaissent encore pas et doivent se demander ce que je peux bien venir faire ici, d'autant que j'arrive du mauvais côté...

J'offre un sourire empathique afin de mettre tout le monde en confiance et je salue la petite assemblée avec toute l'humilité due à cet égard. je m'incline donc, la main droite posée sur le cœur.


« Je vous souhaite la bienvenue au Sanctuaire qui que vous soyez. Vous me voyez désolé de m'interposer de la sorte, mais en tant que Gold Saint, je ne peux vous laisser aller plus loin sans connaître le motif de votre venue ici. Pour ma part, je me présente, je me nomme Hogo Ewen, Gold Saint de la Vierge, protecteur de la Déesse Athéna. »

Je m'incline à nouveau très respectueusement et attend tranquillement la réaction de mes interlocuteurs..... bien qu'il me semble ressentir comme un malaise provenant des Saints d'Athéna..... aurais-je dit une bêtise ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4363

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
381/381  (381/381)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Ven 9 Fév 2018 - 22:39

Est-ce de la crainte ou de l'admiration que je distingue sur le visage du chevalier d'or et de son cadet, le chevalier de bronze ? Je ne s'aurais trancher tant que je préfère croire aux deux. Ma présence dans ce petit comité peu paraître effrayante par ma terrible puissance et se trouve si pleine de glorieuses opportunités à la fois. Une orbe argentée, partiellement dissimulé par mes paupières à peine ouvertes, observe un court instant le vol long et gracieux d’un condor. L’oiseau est majestueux : son plumage brille sous les rayons du soleil, ses plumes noires semblant retenir des paillettes argentés tant elles sont lustrées tandis que sur le dessus de ses ailes, elles sont d’un blanc immaculé. Ce rapace est le maître des cieux dans cette région. Avec son envergure de plus de trois mètres, il impressionne par sa taille et sa force, son œil vif repérant sans difficulté les proies éventuelles, des carcasses abandonnées pour la plupart. Mais désormais un peu plus attentive à ce qui se passe autour de lui, mes prunelles quittent donc l'animal pour se poser sur l'assemblée de chevaliers.

Je suis enchantée que ma présence suscite la venu de trois protecteurs de ma petite sœur. Et pour vous répondre sur le motif de ma venue, je suis simplement venue quérir une rencontre envers Athéna. Une simple visite de courtoisie envers deux divines qui ne se sont pas vu depuis des années, et j'aurais souhaitée la questionner sur certains éléments qui ombrent mes pensées.

Mes connaissances sont nettement supérieurs à celles des mortels, tels qu'ils soient et pourtant, me voici en ce lieu, à obtenir des réponses à des questions qui me taraude, et cela ne me ressemble pourtant pas. Mais pour les protecteurs d’Athéna, de la compagnie en un lieu si reculé, si inhospitalier, est aussi bienvenu qu’étrange. Jaugeant alors Syaoran d'un regard mystérieux, ma voix s’élève.

Je subodore un jugement attife jeune saint du petit Lion. Vous n'êtes pas le dernier rempart de l'humanité puisque en qualité d'une des douze Olympienne, je suis garante de ce qui se trame sur ce monde. Alors, je me dois de jauger le degré de menace qui frappe ici et là votre monde, pour éventuellement apporter une aide, sous toutes les formes que je jugerais nécessaire.

Longtemps considérées comme une déesse gracile et mystérieuse, celles que les héros doivent protéger. Alors qu'en vérité, je suis bien capable de me protéger toute seule. J'ai depuis des millénaires acquit certains rouages et préceptes propices à la traque. Et en tant que mère protectrice de la faune dans toutes ses formes. Un vrai esprit guerrier se dissimule sous ma chevelure d'or. Et derrière mon vissage, se dissimulent certaines vérités que je me garde de partager. Alors, comment ne pas être méfiant. Comment ne pas l’être en ma présence. Mais la méfiance des chevaliers est teintée d’un certain respect. Celui qui va aux aînés, mais aussi car ils se trouvent face à un potentiel mentor. Sans parler de l’accès à la mémoire divine, j'ai forcément une expérience de la vie plus conséquente que celle de leurs vies, aussi enrichissante soient-elles.

Permettez moi de savoir ou se trouve ma jeune sœur, et que je puisse dialoguer avec elle, sur des événements troublants, dans le royaume d'Odin.

Mon visage songeur s'éclaire d'un sourire avant de railler d'une voix grinçante.

Depuis une époque qui est à votre échelle, immémorial, certains de mes semblables s'adonnent à des guerres successives dont je n'ai jamais pris le souhait de m’immiscer. Mon influence sur ce monde est ailleurs, et il me convient. Alors, je peux étayer les faits qui m'ont étaient transmis, par l’intermédiaire d'un guerrier divin, des actions des juges d’Hadès qui ont attaqués son royaume et y défaire la plupart des protecteurs d'Odin. Ou du royaume de Poséidon, anéanti par l'armée d'Arès. Plusieurs conflits ont frapper votre monde ces derniers mois, mais je veux éclaircir certains faits, en compagnie de ma jeune sœur, dont sa mémoire aussi ancienne que la mienne, pourrait étayé certaines hypothèses qui peuvent m'avoir échapper.

Ravalant mes paroles, je reporte mes paroles sur l'assemblée.

Si Athéna n'est pas ici, et que ma présence n'est pas souhaitée. Pourrais-je obtenir une requête de l'un d'entre vous chevalier ?

Détournant mon attention sur l'extérieur du sanctuaire d'Athéna. Je marque une pause avant de poursuivre, ne tenant visiblement pas le silence en ami sur l'instant.

Je souhaiterais que ce guerrier divin étaye ses paroles, devant autre chose qu'une divine. Il est venu en Olympe, espérer que les divins répondent favorablement à sa vengeance contre les spectres d'Hadès. J'ai refuser d'apporter mon aide à sa croisade, mais Athéna, elle, elle pourrait y répondre favorablement. Peut-être même qu'ils se sont rencontrés, alors peut-être que l'un d'entre vous pourrais voyagé avec moi, pour le retrouvé et peut-être Athéna.

Nonobstant mes dernières paroles, je jauge cette fois-ci les chevaliers d'Athéna d'un air mystérieux. Préférant m'octroyer du temps à mes investigations préliminaires que de m'empresser à m'orienter dans une direction précise. Il n'est pas rare que la subjectivité fasse faire des erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Shôko
Chevalier de bronze du Petit Cheval
Chevalier de bronze du Petit Cheval
avatar
Messages : 83


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
136/136  (136/136)
Armure Armure:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Dim 11 Fév 2018 - 20:32

❝ Ma vie, mon histoire ❞





Shôko
17 ans / Armure de Bronze du Petit Cheval
Les humains ont le pouvoir de changer leur destin
s'ils se battent de toutes leurs forces.




Equuleus no Shôko

Syaoran était déjà de retour. Il avait l'air fatigué, comme s'il avait couru pendant tout ce temps. Il était parti lui acheter une pomme ? La jeune fille attrapa le fruit avec sa main droite avant de le regarder. Elle était surprise qu'il ai fait tout ça pour elle. De plus, elle lui avait dit ça pour l'embêter car il l'avait légèrement énervé.

" Oh, je ne pensais pas que tu irais en acheter une. Merci. "

Il serait bête de s'en priver. C'est pourquoi Shôko se mit à croquer dedans pour la manger. C'était ensuite au tour d'une autre personne d'intervenir. Elle ne l'avait jamais vu avant aujourd'hui, c'était un moine. Son apparence était plutôt banale mais il avait l'air d'être puissant. Hogo Ewen, c'était donc lui le chevalier d'or de la vierge. Les rumeurs disaient qu'il était l'un des plus forts protecteur d'Athéna et également l'homme le plus proches des dieux. Elle se demandait si tout cela était vrai. Autre chose qui le caractérisé était ses yeux, ils étaient fermés ! Comment faisait-il pour les voir et surtout marcher sans tomber ?

Plus important, Artémis avait de nouveau repris la parole pour leurs expliquer qu'Asgard et Poséidon avait été frappé par les spectres et Arès. En entendant le nom du dieu de la guerre, la demoiselle ne pu s'empêcher de penser à Ludwig. Elle avait été battu par le Berserker et avait pu constater la différence de niveau entre elle et les guerriers d'Arès. Le guerrier divin avait donc quémander de l'aide au dieu pour se venger des spectres. La vengeance était un sentiment dangereux. Il engendrait la haine et le chaos. Néanmoins, il avait ces raison d'être en colère et elle pouvait le comprendre.

Shôko termina de manger sa pomme et resta silencieuse. Elle préférait laisser le chevalier d'or prendre la décision. Suivre Artémis aurait pu être une bonne expérience pour elle afin de parcourir un peu le monde et découvrir tout les royaumes, mais en tant que simple chevalier de bronze, ces mots risquaient de ne pas peser bien lourd.



Revenir en haut Aller en bas
Syaoran
Chevalier de bronze du Lionet
avatar
Messages : 64


Caractéristiques
Vie Vie:
120/120  (120/120)
Cosmos Cosmos:
120/120  (120/120)
Armure Armure:
240/240  (240/240)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Lun 12 Fév 2018 - 1:12


Comme je l'avais imaginé, recevoir une pomme de ma part sembla la ravir. A tel point qu'à peine m'avoir adressé un remerciement qu'elle s'était déjà attaqué au fruit. Un fait qui étira encore davantage le léger sourire qui s'était affiché sur mon visage. Ralala les femmes... Que ne fallait-il pas faire pour leur faire plaisir...

Toujours le genou posé à terre suite à ma présentation et à mes questions vis à vis de la divine, je ne m'attendis pas à recevoir encore de la visite. Une arrivée de taille d'ailleurs, puisque s'avançant calmement vers nous, un homme disant se prénommé Hogo Ewen. Un homme revêtu d'une armure d'Or. Celle de la Vierge. Et moi qui pensais que le Sanctuaire était déserté, délaissé par les plus puissants de notre Ordre, à la merci de la moindre menace qui tenterait de s'y immiscer, voilà que je tombais des nues.

M'empressant alors de me relever lestement pour faire bonne figure face à mon supérieur, je lui adressai un léger signe de tête en signe de respect. Bien que je me retrouvai quelque peu confus et désarçonner lorsque je voulus croiser son regard. Surpris de constater que ce dernier avait les yeux fermés. Je me demandai même s'il avait pu percevoir la salutation que je lui avais présenté plus tôt ou' si elle était complètement passé à la trappe.

Qu'avait-il bien pu lui arriver ? Avait-il perdu ses yeux lors d'une mission périlleuse ? Ou bien était-il tout simplement encore endormi et mal réveillé ? Bien que je respectais tout à fait cela aux vues de son rang, et que je n'avais absolument rien contre les aveugles bien au contraire.

Quand bien même, cette fois-ci, ce fut au tour de la déesse chasseresse de reprendre la parole. Et encore une fois, en l'espace de quelques minutes à peine, j'en appris de bien belles. Moi qui pensait que nous autres les protecteurs des divinités étions les seuls à nous battre, destinés à servir de chair à canon dans la partie d'échec que jouaient les Grands de ce monde, voilà qu'on m'annonçait qu'en tant qu'une des douze Olympiennes, Artémis en personne pouvait être amenée à se battre également.

En même temps, étant donné qu'elle n'avait pas de garde du corps armé du moins à ma connaissance, ce n'était peut être pas si étonnant alors, qu'elle se devait de prendre les armes elle-même. Même si, je n'en doutais pas, elle aurait tout aussi bien pu aussi, comme d'autres de ses comparses, ne pas se mêler des problèmes de ce monde et ne se préoccuper que de sa personne. Comme elle l'avait si bien mentionné.

Mais là, n'était pas la question. Comme elle l'avait précédemment énoncé auparavant, elle souhaitait rencontrer la déesse Athéna, qui d'après ce que j'avais cru comprendre, n'était pas ici. Et il y avait encore une autre requête formulée dans le cas ou la première n'était pas possible. Elle souhaitait quelqu'un pour l'accompagner...

Bien que noble était la tâche d'aller à la rencontre de la Protectrice de l'humanité, ardue et périlleuse pouvait aussi être cette quête. Surtout si nous devions retrouver quelqu'un qui souhaitait se venger des Spectres d'Hadès.

J'étais revenu auprès de mes confrères pour savoir le sort qui était réservé à la Terre, et aux miens. A présent, j'en savais peut être plus. Je savais à quoi, ou plutôt à qui, j'allais avoir à faire. Mais ce n'était pas une raison pour autant pour déjà vouloir perdre la vie et me lancer tête baissée dans la bataille. Gardant le silence, j'attendis à mon tour, patiemment que le Chevalier d'or reprenne la parole. Que devais-je faire...
Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
avatar
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 66


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Mar 13 Fév 2018 - 11:54




Arthémis au Sanctuaire.

Un choix important.






J'en ai été sûr. Comment pouvait-il en être autrement. Je me trouvais belle et bien en présence d'une Divinité Majeure, la sœur aînée de la Déesse Athéna qui plus est.
C'est la main sur le cœur que je m'incline très respectueusement et très humblement. Mes nouvelles fonctions tenaient toute leur promesse. J'avais été élevé dans un Temple à la gloire de Bouddha et de la Compassion et me voilà aujourd'hui à parler très librement avec des Dieux.

De même, je pouvais ressentir tout le respect qui émanait des Saint de Bronze à l'égard de ma propre personne. En tant que moine, je n'y étais vraiment pas habitué et je me retrouvais un peu gêné. Cependant, je ne pouvais me laisser submerger par cette décharge d'émotion,
car l'heure était à la réflexion.


« Majesté, permettez-moi d'avoir l'honneur de vous escorter à travers les douze maisons du Zodiaque jusqu'à votre sœur. Je ne puis en l'instant vous certifiez que la Déesse Athéna pourra vous recevoir ni même si elle se trouve actuellement au Sanctuaire, mais je suis certain que des instances supérieures pourront probablement prendre une décision quant à votre demande. »

J'ouvrais les yeux pour la première pour contempler mes interlocuteurs. La Déesse paraissait satisfaite de ma réponse. Son cosmos n'avait rien d'agressif, bien au contraire. Aucune animosité ne laissait transparaître ou trahir des intentions hostiles à l'encontre de ma Déesse.
Cependant, je venais moi-même d'arriver au Sanctuaire, je me devais d'être prudent. J'entrais en résonance avec mon armure, demeurée pour le moment dans mon temple. Si je devais intervenir, elle devait elle-même être prête. Même si Artémis était une Déesse et dégageait un Cosmos plus qu'impressionnant, un Cosmos divin, j'opposerais une défense digne de ce nom pour protéger Athéna.

Je demeurais toutefois confiant et les paroles de la Déesse finissent de me convaincre tout en jetant le trouble. L'évocation des Spectre d'Hadès m'arrachent un rictus de dégoût. J'étais un opposant farouche de la Mort sous toutes ces formes et ces maudits Spectres la dispensaient sans vergogne. Je ne pouvais rester là sans agir moi-même. Je les avais déjà affronté lors que je reçus l'honneur de devenir Saint de la Vierge, je ne les craignais pas.

Savoir également que le monde était plongé dans une Guerre Divine ne me choque guère. Beaucoup de mes questions trouvaient leur réponse aujourd'hui. Comment pouvait-il en être autrement en même temps. La disparition de Fang dans le néant n'avait rien d'anodin, j'en avais la certitude déjà à l'époque et Arthémis m'en apportait la confirmation aujourd'hui.

Le regarde des Saints de Bronze convergèrent vers moi. Il attendait que je prenne une décision. Ils respectaient tout deux l'ordre hiérarchique, prouvant ainsi leur valeur et leur loyauté. Je pouvais ressentir en outre toute leur excitation et leur envie d'avoir un rôle actif dans cette mission. Mais en tant que Gold Saint, je devais m'assurer de leur sécurité.


« Majesté. Je vais faire mon possible pour vous conduire auprès de votre sœur afin que les graves décisions qui doivent être prises le soient sans délai. Ces Bronze Saints nous accompagneront jusqu'au Temple d'Athéna. Si toutefois, une rencontre est impossible dans l'immédiat, je me propose de vous accompagner en Asgard afin que le trouble devienne limpide. »

Je me tourne alors vers mes compagnons d'arme.

« Mes amis. C'est avec joie et honneur que je solliciterais auprès d'Athéna elle-même s'il le faut que vous puissiez m'accompagner dans cette quête, si toutefois on m'accorde moi-même ce privilège. Sachez cependant que ce voyage promet d'être périlleux et que j'attends de vous que vous fassiez honneur en l'espoir qui la Déesse Athéna place en nous. Puis-je compter sur vous ? »

Je posais un regard intense sur eux en laissant transparaître volontairement toute la détermination qui m'animait. Je savais les Bronze Saints courageux et j'attendais une réponse à la hauteur de mes espérances.
Revenir en haut Aller en bas
Endymion
Chevalier d'or du Verseau
Chevalier d'or du Verseau
avatar
Messages : 3308


Caractéristiques
Vie Vie:
200/200  (200/200)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Mar 13 Fév 2018 - 19:28

Un courant d'air glacial venu de nulle part balaya soudain le parvis du temple du Bélier. Annonce déplaisante d'une arrivée tout aussi brusque et imprévue. Confortablement installé sur un rocher, les jambes croisées dans une posture détendue, j'observais ce beau petit monde réuni pour me souhaiter la bienvenue. N'étais-ce pas délicieusement charmant ? Pour un peu, j'aurais versé une larme de crocodile devant tant d'attention spontanée...
Ah, le Sanctuaire d'Athéna...
En plus de... Je ne sais pas combien de siècles, cet endroit n'avait pas changé d'un iota. Toujours aussi vieillot, blanc, mais aussi monumental. La puissance qui émanait de cet ensemble de pierre me faisait vibrer. Mais j'aurais tout le temps de visiter les lieux en nouveau résident, après avoir procédé aux us et coutumes de la bienséance.

Je vous salue, joyeuse assemblée. Quel plaisir de croiser vos si gais visages en cette radieuse journée.

Quatre individus. Deux aux cosmos de basse caste, une sorte de moine à l'air ennuyeux comme la pluie et une présence hors du commun. Autant physique que cosmique, cette femme sortait véritablement de l'ordinaire. Mais mon admiration curieuse allait devoir passer après mes nouvelles obligations.

A moins que le maitre des lieux ne se trouve parmi vous, c'est probablement à moi de faire le service d'ordre. D'après mon expérience, le Sanctuaire n'est pas un moulin, et y pénétrer reste un privilège. Auriez-vous donc la gentillesse de me décliner vos identités pour que je sache si je dois faire usage d'une sorte d'intimidation basique ou de l'art de la diplomatie ?

Face à des inconnus, nul besoin de dévoiler mon nom. La rutilante armure que je portais devrait suffire à montrer le sérieux de mes propos, malgré un ton badin et un sourire jovial. Nulle hostilité dans mon attitude, sauf peut être pour celles et ceux assez sagaces pour lire entre les lignes. Une pointe de tension saupoudrée de généreuse politesse. Autant ne pas froisser d'éventuels résidents ou émissaires.
Les deux plus jeunes étaient assurément des chevaliers de caste intermédiaire ou de bronze... Mais le moine et la séduisante créature attisaient davantage ma curiosité. Athéna, auriez-vous assez d'humour pour me coller un affrontement, alors que je viens à peine d'arriver dans mon nouveau domicile ? Non... Vous n'oseriez pas... Hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Déesse de la Lune
avatar
Rôle : Déesse de la chasse, de la Lune, des bois, protectrices des animaux et des sages-femmes.
Messages : 4363

Avertissement(s) : 1er Averto

Caractéristiques
Vie Vie:
350/350  (350/350)
Cosmos Cosmos:
381/381  (381/381)
Armure Armure:
700/700  (700/700)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Jeu 15 Fév 2018 - 8:56

Le calme ambiant qui règne dans ce lieu depuis des millénaires vient subitement, et pour la première fois, être troublé par l’arrivée de nouveaux arrivants. Des nouveaux locataires qui sont toutefois un peu en avance dans la mesure où les protecteur à l'armure d'or de ma petite sœur ont décidaient de venir vers moi. En dépit de cela, rien ne se passe en dehors de cette légère agitation. Le ciel n'a pas commencé à cracher des éclairs pour venir m'abattre, comme ci j'étais venus ici illégalement. Quoi qu’il en soit, ma présence perturbatrice semble avoir néanmoins attiré quelques curieux. Même si je ne les regarde pas directement, ou ne regarde pas avec mon esprit, je peux les sentir. Il y a quelques regroupements de ces humains en amont du sanctuaire d'Athéna, et sans  doute, d'autres chevaliers parsemé ici et là. Et alors que mon esprit couvre la zone environnante, les paroles apaisées du chevalier de la vierge me détourne de mes recherches.

Soit. En tant qu'invitée, j'accepte d'être escortée, jusqu'au temple d'Athéna par vos soins chevalier d'or. Mais m'est avis, que ce guerrier divin n'est pas venu jusqu'à vous, durant ces dernières semaines. Asgard et votre sanctuaire ont toujours eût ce lien, que vous l’acceptiez ou non de part et d'autre, une amitié certaine. Alors, le guerrier d'Epsilon aurait aussitôt fait d'être escorter jusqu'à Athéna, s'il était venu ici, vous rendre visite. Alors, si vous n'avaient aucunes informations sur des questions diplomatiques récentes. Je vous suivrais, jusqu'au temple d'Athéna, et y rencontrer ma petite sœur, ou a défaut, son grand pope. Mes questions demandent un certain éclaircissement, et ...

Ici, la magie est omniprésente et c'est une sensation euphorique qui est  impossible à décrire à ceux qui n’en savent rien. Toutefois, mon visage blanc s’assombrit et reprend ses traits sévères habituels à l'arrivée et à l'écoute d'un autre chevalier. Lentement mon esprit s’étend jusqu’à celui du chevalier du Verseau, pour l'y enrouler. Venant enserrer mon esprit, ma magie, mon âme. Ma voix s’éleve à nouveau. Dure et brûlante.

Je suis Artémis, sœur aîné de votre déesse et l'une des douze Olympienne.

Doucement, ma magie encercle davantage les lieux environnent. Jusqu'à ce qu'à nouveau, ma voix retentit, sur un ton qui se veut le plus neutre possible, résonnant quelque peu dans la trame.

Il se trame, ailleurs que dans l'enceinte de votre sanctuaire, des événements qui ... m'intrigue, depuis qu'un guerrier divin est venu, en Olympe, troubler mon sommeil. Il m'a narrer des conflits entre son royaume, et les juges d'Hadès. Il y a quelques mois, j'ai appris d'Odin que le sanctuaire sous-marin fût dévaster par l'armée d'Arès. Alors que votre ordre eût bien des peines à gagner à mainte reprises contre Poséidon et ses sbires.

Tout est en place, ou du moins presque. Une nouvelle aventure allait débuter. Et peut-être allais-je m’immiscer dans cette aventure. Alors, observant avec détermination le chevalier d'or du Verseau, ma voix s’élève.

Cependant, il est de bon ton de connaitre le nom de son interlocuteur. Alors, permettez moi de la connaitre chevalier d'or du Verseau, ne commettez pas l'erreur de faire preuve d’excès envers moi, car seuls les morts sont privés de liberté.


Dernière édition par Artémis le Ven 16 Fév 2018 - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milan Sethni
Chevalier d'or du Capricorne
Chevalier d'or du Capricorne
avatar
Messages : 4815


Caractéristiques
Vie Vie:
320/320  (320/320)
Cosmos Cosmos:
370/370  (370/370)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Jeu 15 Fév 2018 - 21:02

Arrow Asgard, ton univers impitoyable !

Le tigrou malicieux d'Ahina avait demandé qu'on rapplique en Grèce donc Milan rappliquait forcément vu qu'il y allait sûrement avoir de l'action, des jolies femmes à sauver et sans doute beaucoup de fesses à botter. Tout ce qu'il aimait en somme !  C'était toujours un moment particulier que de rentrer en Grèce. Le monde appréciait la venue de son héros. C'était tout naturel et il devait serrer plus de main qu'une certaine divinité Hindoue mais bon le succès appelait ce genre de chose donc il n'y voyait pas trop d'inconvénients. Comme d'habitude, fallait passer par la maison du Bélier : insérez ici une pensée émue en la mémoire d'Orion.  Et pour ne pas changer, le propriétaire des lieux ne serait sans doute pas là. Pourtant à l'approche de cette maison, il ressentit divers cosmos inconnus et variés. Super, cela voulait dire qu'il y avait encore une foule de nouvelles têtes qui se pressaient dans cette maison. Ah qu'est ce qu'on est serré et tout le tutti quanti !

Première surprise, personne ne vint l'acclamer et se jeter sur lui dés son entrée dans le temple du Bélier. Plutôt dommage. Il y avait quelques personnes présentes en tout cas. Une espèce de bonze chelou, un gars aux cheveux bruns, une jeune Sainte, qu'il avait déjà croisé peut-être par le passé. Y avait aussi un mec ou une femme au choix, vu qu'il était difficile d'établir un sexe au vu de son visage, ainsi qu'une ravissante jeune femme. Au moins celle là avait retenue son attention. Restant quelque peu à l'écart, le jeune homme croisa les bras et observa tout ce beau monde qui semblait être en pleine conversation qui ne devait sans doute pas l'intéresser.


- Et bien on accueille pas Milan ? Les bonnes habitudes semblent se perdre dés que je m'éloigne un peu du Sanctuaire !

Le jeune homme s'étira après avoir parlé d'une voix nonchalante puis il s'avança parmi le petit peuple. Du Milan tout craché. Il avait toujours aimé mettre les pieds dans le plats. Les deux si possibles et à pieds joints. Baillant calmement, le merveilleux et magnifique chevalier d'or du Capricorne s'avança alors jaugeant un peu tout le monde du regard. Il avait l'impression que cela faisait une éternité qu'il avait quitté le Sanctuaire a voir toutes ces nouvelles têtes. Les voyages vers le Grand Nord lui donnait souvent cette impression ! Enfin, il n'était pas là pour verser dans la nostalgie. Pas de trace d'Athéna ! Normal elle était restée en arrière. Pas de signe du Grand Pope. Bref, c'était encore un joli foutoir made in Grèce. Il ne sentait pas vraiment de tension dans l'air ce qui signifiait que des claques ne se perdrait pas. S'étirant calmement puis avançant tranquillement, le bel éphèbe, prit de nouveau la parole.

- Qui ais je l'honneur ou le déshonneur de rencontrer dans la maison du Bélier ?

Des présentations c'étaient toujours plus simple. Sa réputation le précéderait sûrement donc il n'aurait pas besoin d'en faire des tonnes. Il s'attendait tout de même à recevoir des réponses. C'était tout de même la moindre des choses face à un guerrier endurci et modeste comme lui. Puis c'était toujours un plaisir ou déplaisir de rencontrer de nouveaux Saints et de voir ce qu'ils avaient dans le ventre même si on finissait souvent par être déçu. Il ne fallait pas trop s'attacher. Certains disparaissaient dans la nature rapidement et ne donnaient plus signe de vie du jour au lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Hogo Ewen
Chevalier d'or de la Vierge
Chevalier d'or de la Vierge
avatar
Rôle : Protecteur d'Athéna et de la Maison de la Vierge. Protège la Vie et souhaite faire briller la Lumière dans les Ténèbres.
Messages : 66


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
175/175  (175/175)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   Hier à 15:29




Arthémis au Sanctuaire.

Rassemblement des Saints d'Athéna






Les événements prenaient une tournure plutôt inattendue. Lorsque j'avais ressenti le magistral Cosmos de la Déesse Arthémis, je me suis empressé d'aller défendre la première étape pour parvenir jusqu'au Temple d'Athéna, la Maison du Bélier.

Mais maintenant, je pouvais me rendre compte que le Sanctuaire n'était pas déserté, loin de là. Athéna pouvait avoir confiance en ces Saints, ils répondaient présents pour faire rempart.

Cependant, j'avoue être surpris. En effet, je m'attendais à confronter des frères d'armes chevaleresques, épiques, nobles, peut-être desquels je devrais m'inspirer au vu de ma modeste condition de moine. Et pourtant, me voilà déjà en présence de deux autres Gold Saints, en plus de celui du Lion dont j'avais fait la connaissance auparavant.... et le moins que l'on puisse dire...... c'est qu'on pouvait mettre de côté l'aspect chevaleresque....

Je cessais de me hasarder à tout jugement ; après tout, s'ils avaient été choisi comme moi par la Déesse Athéna, c'est qu'ils le méritaient..... et par ailleurs, je ne pouvais ignorer leur Cosmos puissant et redoutable, probablement autant que le mien.

Les Bronze Saints restant en retrait pour le moment, je me détourne poliment de notre hôte pour prêter attention au premier Gold Saint à être intervenu. Je m'incline respectueusement en affichant un sourire amical.


« Je te salue noble frère d'arme. J'avoue être rassuré de constater que je ne suis pas le seul rempart qui se dresse pour protéger notre bienveillante Déesse Athéna. Je me présente, je suis Hogo Ewen de la Vierge. Voyant que des personnes s'aventurent dans la maison du Bélier, et sachant celle-ci vide, je me suis également permis de venir jusqu'ici afin de connaître les motivations de notre hôte. Je n'ai pas besoin de te présenter la Déesse Arthémis cher ami. »

Je sens un picotement qui me parcourt l'échine. Quelque chose me dérange chez ce Saint. J'ai l'impression de le connaître et pourtant, je le rencontre pour la première fois. Comme si nous étions liés depuis toujours, que nos destinés devaient se croiser, s'entrechoquer, se nouer, ne faire peut-être qu'une. Je fermais les yeux, je devais savoir... Quelle magnifique Cosmos. Assurément, il est au moins mon égal. Une aura glaciale... je ne peux guère me tromper, je suis en présence du Gold Saint du Verseau. Je dénote cependant un changement d'attitude de la part d'Arthémis. Visiblement, l'opportunisme de mon compagnon Saint semble l'avoir courroucé et elle se prépare à le faire savoir, d'une divine manière. Je décide d'intervenir afin d'apaiser la situation.

« Divine Majesté, vos déclarations sont en effet troublantes et demande analyse sans délai. En outre, j'ose vous demander, avec tout le respect que je dois à une Divinité, de comprendre l'attitude de mon frère d'armes qui fait passer, très justement, son devoir afin les convenances. Bien évidemment, nous sommes conscients des conflits existants même si nous n'en avons pas les détails. Nous sommes préparés à toute éventualité, le zèle dont fait preuve mon compagnon ne peut être que justifié. Il est d'ailleurs toute à votre honneur de vous présenter malgré la mise en garde et de nous entretenir dans la confidence de votre visite. Une nouvelle fois, je vous invite à me suivre jusqu'à votre sœur ou une instance supérieure qui sera en mesure de prendre les décisions qui s'imposent. »

A peine avais-je achevé ma plaidoirie que le dernier Gold Saint dont je parlais apparaît sans crier gare ! J'avais toujours les yeux fermés et c'est son Cosmos qui me frappe en premier. Une fois n'est pas coutume, la puissance d'un Gold Saint reste unique. Milan...... j'avais entendu parler de lui depuis mon arrivée... le Gold Saint du Capricorne. Doté d'une arrogance non dissimulé, il se présente à nous comme s'il revenait héroïquement d'une quelconque croisade. Je décide de rouvrir les yeux afin de contempler l'individu qui me fait face. Un sourire colgate sans égal, une posture prête à être sculptée sur le champ, Milan attend presque qu'on vienne lui baiser les pieds. Pourtant, il était facile de deviner que derrière cette personnalité atypique, sa férocité et son ardeur au combat n'était plus à prouver.

« Je te salue Milan. »

Je m'incline respectueusement, comme à mon habitude...

« Je me permets de me présenter, je suis Hogo Ewen de la Vierge. Je suis venu jusqu'à la Maison du Bélier afin d'accueillir la Déesse Arthémis. Je pense que tout comme moi, tu peux ressentir son immense Cosmos. Je m'apprête à la conduire jusqu'à sa sœur afin qu'elles puissent toutes les deux converser concernant des faits troublants se déroulant actuellement en Asgard. »

Je me retourne vers la Déesse Arthémis.

« Noble Majesté, vous voilà escortée par trois Gold Saints, sans oublier nos deux courageux Bronze Saints. Je pense que vous avez la preuve de toute l'attention que nous portons à la situation que vous emmenez avec vous. Je ne peux parler pour mes frères, cela dit, je pense qu'ils ne sont pas contre s'informer quant à l'éventuel protection du Sanctuaire ou de ses alliés proches. Etes-vous satisfaite votre Majesté ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Artémis à la rencontre d'Athéna   

Revenir en haut Aller en bas
 

Artémis à la rencontre d'Athéna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Artémius Minéos
» Et les athéniens s'atteignirent...! ~ Pv Luc
» Questions,interrogations et suggestions autour de la Soule artésienne (ouvert à tous les souleurs)
» Mieux comprendre le manga à Athée sur Cher
» Monochrome | Artémis (PM)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Sanctuaire Sacré ¤ Athéna :: Le Sanctuaire :: Le Temple du Bélier-