Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Babylone me voilà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Dim 25 Mar 2018 - 17:44

Les Berserkers qui s'occupaient de leur propres affaires furent soudainement attiré par une étrange lumière provenant du ciel. Tel un puissant rayon solaire, celui-ci éclairait une zone non loin de là. De leur position, ils pouvaient apercevoir des bâtiments plutôt imposant. Rien ne laissait présager qu'il y avait de la vie. Cette lumière se dissipa quelques secondes après avoir été créé. Ce "miracle" ne semblait se créer qu'à certain moment de la journée. Heureusement pour eux, les serviteurs d'Arès semblaient être tombé au bon moment. Il y avait un chemin de terre qui avait l'air de pouvoir les mener dans cette direction. Tout ce qu'il y avait autour d'eux était désert et calme. Aucun danger ne pesé sur leurs épaules.

Bien sur, cela pouvait changer, car cette lueur était peut-être un moyen d'attirer leur attention vers une probable menace. En tout les cas, les Berserker ne devait pas oublier où ils étaient... cette contré était sans nul doute la plus dangereuse de toute !

Fortification : 140pts



Vous avez trois choix possibles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Sam 31 Mar 2018 - 14:14

L'insignifiant Chevalier avait disparu, une moue de mépris fleurit sur le visage du Bahamut. Ce fanfaron semblait désormais crouler, écrasé par le lierre et la végétation luxuriante qui venait envahir sa carcasse inutile. Siléa ne prendrait même pas la peine de venir renverser tout cela d'un coup de pied.
Un cosmos bien plus puissant, bien plus enthousiasmant refit surface dans la région après que celui de son adversaire se fut éteint. Ludwig rejoignit bientôt les deux autres berserkers, exprimant son regret face à l'inanité de son combat. Un soupir et un haussement d'épaules accueillirent ses paroles:

"Tu sais... Avec des saints d'argent, il ne faut pas s'attendre à grand chose de plus. Ils ne sont là que pour éviter qu'on perdre la main ou pour qu'on expérimente de nouvelles tortures. Des cobayes ou des mannequins d'entraînement, je te dis!"

Ceci dit, la Stella avait été plutôt divertissante.
Le Héraut de Phobos se retira, appelé par son devoir. Sa collègue suivit longtemps sa silhouette dans le ciel, certaine que ce guerrier saurait accomplir de grands exploits. Enfin, confiante dans le destin glorieux du Nosferatu - et du sien, il va de soi, elle se retourna vers Celestia.
Celle-ci s'était tenue de manière exemplaire montrant son respect au second de Phobos et continuant à chercher le sens caché derrière les insupportables gribouillis qui courraient sur les pans de mur encore debout.

Soudain, la luminosité se fit bien plus forte. Siléa leva son regard vers le ciel, intriguée. Là, un inhabituel rayon de soleil était apparu et se dirigeait très fortement vers un majestueux bâtiment blanc qui se dressait au milieu des ruines.
Cela sembla pour le moins étrange à la Bahamut, qui notamment ne comprenait pas comment un faisceau de lumière pouvait garder une telle cohérence et ne pas s'éparpiller avant d'arriver à destination. Mais au fond, elle s'en moquait. Un chemin terreux s'avançait jusqu'à ce hiératique bâtiment, qui s'annonçait bien plus divertissant que les hiéroglyphes.
Après une dernière dépense de cosmos, elle se retourna vers Celestia:

"On y va!"

CS: 250 - 100 = 150
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mar 3 Avr 2018 - 11:20


Les chevaliers d’Athéna disparu ou éliminés, les Terres de Babylone étaient donc sous le joug des bersekers d’Arès. La situation ne pouvait pas être meilleure pour l’Hérault et sa subalterne qui allaient enfin pouvoir un peu explorer ce territoire mystérieux. Cependant, l’Hérault de Phobos qui accompagnait celui du Bahamut était retourné chez Arès, probablement avait-il oublié d’accomplir une tâche importante qui autoriserait son départ de Babylone. N’ayant rien à dire, Celestia avait seulement répondu brièvement à ce dernier avant qu’il prenne congé des deux femmes. Alors qu’elles reprenaient la lecture de ces fameux hiéroglyphes qui ornait un pan de mut mystérieux, une anomalie fut ressentie dans l’espace par Smaug.
Cette dernière regarda autour d’elle, alertée par quelque chose qui n’était pas normal. Et pour cause, l’instant d’après un immense rayon de lumière tomba du sol vers un endroit situé un peu plus loin. Ce dernier resta quelques instants pour éclairer des bâtiments, avant de disparaître tout aussi mystérieusement qu’il était apparu. Une chose est sûre, c’est que ce phénomène allait être quant même plus intéressant que ces bêtes dessins et ce n’était pas le Bahamut qui allait la contredire. Celle-ci se tourna vers Celestia et lui intima de la suivre, un chemin terreux serpentant jusque là-bas.


« - Il va s’en dire ! rétorqua Celestia en montrant un air décidé; Puis-je me permettre de vous demander de rester derrière moi? Vous revenez d'un combat et vous avez utiliser votre énergie afin de protéger ces lieux, il serait judicieux que vous me laissiez les devants afin de vous reposer.  »

Fut tout ce que Celestia répondit à Siléa avant de la suivre. Quoique, elle prit toutefois l’initiative d’ouvrir la marche histoire de pouvoir réagir si quelque chose de dangereux pouvait les surprendre. De plus, cela permettrait à Smaug de protéger le Bahamut car ce dernier avait usé de ses pouvoirs et n’était peut-être plus apte à protéger ses arrières, ce que ferait la Berseker si d’aventure quelque chose surviendrait. Comme on dit si bien, on n’est jamais trop prudent

♦ Exploration
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Lun 9 Avr 2018 - 18:46

Les deux femmes avaient choisi de suivre le chemin de terre. Il était plutôt banal et ne semblait jamais avoir été créé par l'homme. Lorsqu'elles avançaient en direction des bâtiments lointains elles pouvaient s'apercevoir qu'elles étaient bien plus proches qu'elle ne l'avaient imaginés. De plus, une fois proche de l'entré de ces ruines, elles pouvaient sentir une puissante aura les troubler. Une sorte de barrière lumineuse entouré tout la zone. Comme si celle-ci était protégé et surveillé par une puissance divine. Entrer semblait être facile, mais elles ignoraient si elles seraient capable de ressortir...

Elles pouvaient prendre le risque de pénétrer à l'intérieur et de découvrir ces ruines ou alors rester sagement ici en attendant que quelque chose ne se produise. Toutefois... Plus elles attendaient et plus elles remarquaient que les bâtiments disparaissaient... Il n'y avait peut-être qu'une seule occasion pour y entrer.


Fortification : 140 + 100 = 240pts

Vous avez choisi l'Exploration, merci de créer un nouveau topic avec la mention [Exploration]
Revenir en haut Aller en bas
Maître de Guerre

avatar
Messages : 246


MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mar 17 Avr 2018 - 19:07

L’hésitation des deux jeunes femmes leurs furent fatale ! Alors qu'elle se demandait sans doute encore s'ils étaient préférable d'attendre des renforts, la barrière qui les séparaient des ruines venaient de disparaitre en emportant avec elle ce qui s'y trouvait. Face à elles se trouvait dorénavant un grand désert de roches et de terre. Il n'y avait plus rien à espérer ici... Babylone ne faisait surface qu'à certaine époque et les Berserkers venaient de manquer leurs chances !


Le domaine de Babylone reste sous l'influence d'Arès

Fortification : 240pts

Fin de La Guerre Des Dieux
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Jeu 19 Avr 2018 - 19:34


La passivité du Bahamut surpris quelque peu le dragon de feu. En effet, cette dernière n’avait pas réagit lorsque Celestia lui demanda de rester en retrait afin de récupérer. Son combat contre le Saint s’était passé il y a un petit temps déjà mais mieux valait prévenir que guérir comme on dit. Les deux jeunes femmes auraient franchement l’air fin si quelque chose survenait sans prévenir et ôterait la vie de l’Hérault d’ Arès…  Ce fut donc dans le silence que celles-ci suivaient le fameux chemin de terre qui serpentait vers un endroit bien défini. En effet, au loin un large rayon de lumière frappait ce qui ressemblait à des bâtiments. Nul doute que ce que cherchaient les Berserkers et les Saints avant eux se cachait là-bas. Malheureusement, un phénomène étrange survint. Les bâtiments qui se trouvaient devant vibrèrent un instant avant de s’estomper rapidement à la vue des deux guerrières d’Arès. Si l’une ne semblait pas s’en occuper, ce ne fut pas le cas de Celes qui ne pu réprimer un cri de stupeur en voyant ce qu’il s’était passé à l’instant. Et pour cause ! Il n’y avait plus rien de l’environnement dans lequel cette dernière évoluait depuis quelques heures…

« -Mince ! fit l’intéressée en s’arrêtant, son regard balayant d’un air perplexe la nouvelle étendue. Dame Siléa, je crois que l’on a été trop lente… »

Désormais un immense désert de roche entourait les deux femmes. Il n’y avait plus traces de bâtiments, ni même de ce rayon de soleil étrange qui les avaient éclairés. Ce n’était vraiment pas de chance en tout cas que ce genre de choses arrive juste quand les Guerriers d’Arès décidaient de bouger. Si seulement les Héraults n’avaient pas perdu leur temps à combattre et à attendre que les Saints d’Athéna fassent quelque chose !

« - Il n’y a plus lieu d’être ici… repris Smaug en soufflant une mèche d’un air ennuyé. Si cela ne vous dérange pas, je vais me rendre au Royaume d’Arès. Je ne me suis pas encore présentée à nos Dieux. »

Aussitôt dit, une langue de feu sortit du sol brusquement, serpentant autour de la berseker de Smaug afin de l’entourer. Une fois avalée par ses flammes, la propriétaire s’était déjà dissipée, laissant l’Hérault d’Arès seule. Ce n’était pas très correct de laisser sa supérieure sur place, cependant elle était assez grande pour retrouver le chemin du Royaume de la Guerre et n’avait donc plus besoin de la présence de Smaug…

Arrow Royaume d'Arès.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Babylone me voilà    

Revenir en haut Aller en bas
 

Babylone me voilà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Oh ! Les voilà ...
» louis chedid voilà pourquoi
» Salazar, nous voilà ! [Hayleen & Seth] [Intrigue]
» Je suis là, me voilà, c'est petit et c'est trop drôle tout à la fois [LIBRE]
» En voilà des manières!! (pv Seb c'est bien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: La Guerre des Dieux :: Babylone-