Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Babylone me voilà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Stella
Chevalier d'or des Poissons
Chevalier d'or des Poissons
avatar
Rôle : Gardien de la 12ème maison du sanctuaire d'Athéna
Messages : 1211


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
202/202  (202/202)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Babylone me voilà    Lun 13 Nov 2017 - 13:44


       
Il est temps d'agir en Babylone

       
Suite aux événements récents dans le temple du Sagittaire, la jeune femme avait pris la responsabilité de s'engager sur cette mission, une mission détenue par Angèle, avant de partir pour sa mission, elle avait chargé les chevaliers d'accomplir ses missions. Avant de prendre la route pour Babylone, Stella avait prévenue le chevalier d'or du Scorpion, Biscione de son choix et de ses décisions. Stella n'aimait pas perdre son temps du coup elle avait quitté le sanctuaire très rapidement pour voyager jusqu'en Babylone. Stella adorait ce genre de mission, indépendante à partir du moment qu'elle pouvait accomplir sa mission sans lui mettre des bâtons dans les roues de la part de ses supérieurs ou coéquipiers, cela lui convenait. Le voyage avait été long, elle avait pris un bateau jusqu'en Irak. La chaleur était étouffante en journée et les nuits glaciales, parfois il y avait des tempêtes de sables, pas évident à gérer. Une fois en Irak, Stella devait encore prendre la route jusqu'en Babylone, le voyage était loin d'être terminé puisqu'elle devait traverser tout l'Irak pour cela.

Avec les moyens de déplacements, elle devait s'adapter à la situation, au moins 2 à 4 jours de voyages. En arrivant dans la sainte cité, je me dissimula sous un voile pour me protéger de la poussière et aussi pour passer un minimum incognito. Avec un arrangement du sanctuaire, un commanditaire se trouvait sur place pour jouer les guides. La ville était assez calme et les civils très discrets. Stella n'avait pas de temps à perdre, on lui proposa de se reposer et de commencer sa mission au petit matin. Elle refusa et ordonna qu'on l'escorte dans le temple. L'homme un peu surpris hésita sur le coup, mais voyant la détermination de la femme chevalier, il l'escorta jusqu'à l'entrée du temple. Muni d'une torche flamboyante ils s'aventuraient à l'intérieur. C'était un magnifique endroit remplis de culture, on pouvait voir de nombreuses inscriptions sur les murs.

Cela faisait plusieurs minutes qu'ils marchaient dans le temple, n'étant pas très sociable, Stella n'ouvrait pas beaucoup la bouche en compagnie de l'homme.

Que pouvait-elle bien découvrir dans ce temple?
 
  


       
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Dio Lysander
Chevalier d'or du Lion
Chevalier d'or du Lion
avatar
Rôle : Gold Saint


Messages : 577


Caractéristiques
Vie Vie:
188/188  (188/188)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Ven 17 Nov 2017 - 2:04

En route pour Ryujin, le jeune au cheveux écarlate n'arrêtait pas de penser à comment il devait agir une fois arrivé sur place, il était loin d'être un expert en diplomatie, ayant toujours fait parler les actes avant sa bouche, se n'était que grâce à son ancien mentor qu'il apprit à se calmer et à réfléchir avant d'agir, ou du moins, à trouver des façons moins brutal de passer ses nerfs.

Dio avait un certain avantage à pouvoir se mouvoir aussi vite, par voie aérienne, il n'était pas difficile de traverser les régions en peu de temps, mais il avait surtout toute la liberté de prendre son temps avant d'arriver a destination, raison pour la quel il décida qu'il allait vagabonder un peu. Il ne lui aurait pas fallu plus de deux jours pour arriver à sa destination, mais en ne se pressant pas, il devrait arriver sur place en l'espace de trois, ou quatre jours.

Au bout du quatrième jours de voyage, après avoir gaîment profiter pour se relaxer dans deux auberge différente, Dio se rendit compte qu'il allait probablement devoir s'arrêter une fois de plus, pas que cela l'enchante étant un peu en retard sur ses estimations, mais alors qu'il survolait l'Irak, quelque chose l'interpella, quelque chose de bien trop connu à son goût. Un village semblait être attaqué non loin d'où il se trouvait, à en juger par la fumée dégagée par les flamme, cela semblait être un pillage en bonne et due forme, soupirant alors, il ne put s'empêcher de se mêler de ce qui ne le regardait pas.

Le ciel commença à gronder, les éclaires pouvait se faire entendre, bien que cela soit étrange vu qu'il n'y avait pas beaucoup de nuages. Le bruit du tonnerre ainsi que la puissance des éclaires faisait rage au dessus de la ville, tout le monde semblait regarder vers le ciel et même si Stella était en plaine exploration, il ne lui aurait pas été difficile de l'entendre, voir même de ressentir la cosmo énergie du chevalier d'Hercule. Ne perdant pas plus de temps Dio atterrit telle une comète sur la grande place du village.


Quelques éclaires plus tard, les assaillant avait battu en retraite. Le jeune était quelque peu déçu, mais bon au moins il n'aura pas perdu de temps.

- Bon et bien au moins le village est sauvé, qu'Athéna vous garde, vous et votre village.

Avait-il dit avant que les villageois ne se rapproche de lui, soupirant il voulu leurs dire de reculer qu'il puisse décoller, mais quelqu'un lui demanda s'il était du même côté que la femme arrivé quelques heures plus tôt, qu'elle portait une cape, mais que son armure était clairement visible. Ciel... Il avait atterrie non loin des ruines de Babylone, la où la Colombe était en mission. Regardant au loin les hautes murailles d'une ville jadis gigantesque, plus que ruine au jours d'aujourd'hui. Une personne vint alors lui parler, un homme qui apparemment était un contacte du Sanctuaire, il dit alors au jeune que les ruines était maudite, une légende qu'apparemment tout le monde connaissait et qu'il ne fallait pas laisser sa consœur toute seule, que cela était dangereux. Il n'avait même pas besoin de se demander si elle avait prit la peine d'écouter l'homme.

Il supplia le Silver d'aller épauler la Colombe en lui tendant un message écrit de la main d'un Chevalier d'Or, plus précisément d'Angèle elle même, ce fut à contre cœur qu'il accepta, se mettant en route pour la ville sainte de Babylone. N'ayant pas prit beaucoup de temps pour rejoindre l'endroit en question, Dio contempla la grande porte avant de partir en exploration, il souhaitait vraiment en finir rapidement avec cette histoire afin de pouvoir partir pour Ryujin, faire équipe avec Stella ne l'enchantait guère. Il ne fut pas difficile pour autant de la retrouver, un peu d'énergie statique et de détection de cosmos il trouva très vite où était situer la Silver et rien qu'en la voyant il savait qu'elle allait s'énerver sous peu.

- Avant que tu n'ouvre le bec pour m'insulter, je suis parfaitement au courant que tu ne voulais pas de ma présence, fort est de constater que le destin ne m'aime pas pour qu'un villageois m'aie demander de t'épauler à cause d'une soi-disant malédiction, apparemment ton guide à oublié de te mentionner que les ruines sont dangereuse, je ne dis pas que tu aurais pus y rester, juste que je vais devoir t'accompagner, ça et le fait qu'Angèle avait fait part d'un message qu'il fallait y aller à deux.

Avait-il dit en envoyant la lettre à Stella, droite et directe afin qu'elle atterrisse dans sa main, faisant les quelques pas qui le séparait d'elle. Il était évident qu'il s'attendait à ce qu'elle lui fonce dessus, laissant un mur statique invisible autour de lui pour la repousser au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Stella
Chevalier d'or des Poissons
Chevalier d'or des Poissons
avatar
Rôle : Gardien de la 12ème maison du sanctuaire d'Athéna
Messages : 1211


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
202/202  (202/202)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mar 2 Jan 2018 - 18:23


       
Il est temps d'agir en Babylone

       
La jeune venait d'arriver en Babylone, alors qu'elle s'apprêtait à commencer son aventure dans le temple contre les indications de l'escorteur. Elle n'avait pas peur, elle devait avoir confiance en elle, pourquoi devrait-elle avoir peur de l'inconnu, à défaut d'avoir peur, elle devait au moins tomber sur la source de ses craintes pour avoir peur. Bien sûr, elle n'était pas à l'abris du danger, toutefois ce n'était pas en restant dans le village qu'elle trouverait la solution à sa mission. Elle était tranquillement en train d'avancer dans les limbes quand une présence cosmique plutôt conséquente s'approchait d'elle. Bizarrement cette énergie lui était familière et que dire, c'était monsieur muscles. La poisse, elle qui aimait travailler en solo c'était mal barré.


"La seule personne qui risque d'y rester c'est toi mon pauvre, la seule malédiction ici c'est toi."
 
Bien qu'elle ne portait pas dans son coeur le silver saint, un coup de pouce était toujours la bienvenue. Elle espérait seulement ne pas devoir le remercier en cas de coup de pouce, ce serait un affront. Elle attrapa le parchemin que le silver lui lança, elle regarda brièvement le contenu puis elle fit disparaitre le parchemin à l'aide de son cosmos rouge. Elle continua de marcher, elle se trouva devant le silver.

"évite de me mettre des bâtons dans les roues si tu veux pas goûter à la mort, allons y maintenant."

Elle continuait de découvrir les ruines sombres, on pouvait entendre des crépitements, sans doute des insectes. Ils arrivèrent à une intersection, il y avait deux chemins. La jeune femme s'arrêta et commença à tendre l'oreille, elle déposa une main sur un mur, il y avait des inscriptions, impossible de les traduire. Il n y avait pas vraiment d'indications, elle décida de prendre le chemin de gauche. Qu'allaient-ils découvrir?  



  


       
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1363


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mer 3 Jan 2018 - 16:20


DEBARQUEMENT DES SAINTS

Les saints avaient débarqué dans l'une des cité les plus magnifiques aux monde. Hélas, avant de pouvoir la découvrir ils allaient devoir passer une épreuve. Une épreuve que les protecteurs de la cité allaient leurs faire passer. Bien sur, jusqu'à maintenant tout c'était déroulé comme ils l'avaient pensé. Mais les protecteur d'Athéna allait vite comprendre que cet endroit n'était pas fait pour les enfants de cœur. Ce lieu regorgé de mystère et de secret, mais surtout d'une entité plus puissante que dans n'importe quel autre territoire.

Les ruines qu'ils pouvaient observé était abandonné depuis des siècles. Il n'y avait plus grand chose. La végétation avait reprit ses droits. Les habitants qui faisait office de protecteur agissait comme de parfait innocents. Ils savaient pertinemment qui était Athéna. Les saints étaient les seuls à ne se douter de rien. Les ruines étaient de plus en plus recouvert d'arbres et de feuille. Le ciel était dorénavant masqué par les branches. La pénombre prenait peu à peu place tandis que les deux saints marché. Ils étaient maintenant fasse à un mur avec des écritures anciennes. C'était plutôt des symboles ou ?... de simples dessins. En tous cas, ils avaient fait tout ce chemin pour rien.

Néanmoins, on pouvait au moins leur donné le mérite d'avoir accumuler assez d’énergie pour faire basculer cette terre sous l'effigie d'Athéna. Mais cela ne leur offrait aucun avantage.


Bonus vision : Jetez chacun votre tour le dé dans un topic (a vous de le créer) dans la zone prévu à cet effet Lien

Si vous obtenez au moins 4 ou plus, vous découvrirez un indice.



Information sur le RP
- Récupération journalière : Oui

Autre info :

Fortification : 0pts
Investissement : 0pts

Rappel des règles : Lien



Ce territoire appartient désormais aux saints.

Vous avez trois choix possibles.


1) L'exploration
Citation :
Un chevalier ou plusieurs chevaliers explorent un lieu-dit (forêt, lac, village...) OU les catacombes du territoire. Au fur et à mesure de ses pérégrinations, il devra se frayer un chemin à travers les nombreux dangers qui guettent tout aventurier téméraire. Qui sait ce qu'il pourra trouver sous la mousse ou au détour d'un couloir sinueux d'une caverne sombre ?
Pour chaque lieu visité, le(s) chevalier(s) devra(ont) lancer un dé qui déterminera les obstacles ou les gains qu'il(s) pourra(ont) trouver sur leur route. Un PNJ sera toujours présent pour vous guider dans vos aventures.

En cas d'attaque de la zone par une faction adverse, l'exploration prend fin automatiquement car le chevalier sera immédiatement réquisitionné pour défendre la zone en question

2) La Fortification
Citation :
Le(s) chevalier(s) fait/font de son/leur mieux pour renforcer la défense de la zone et en faire un véritable bastion défensif. Chaque chevalier doit indiquer un nombre de points de vie et ou de cosmos qu'il souhaite dépenser pour renforcer son bastion.
Selon la valeur de l'investissement, une défense de même valeur sera installée sur le territoire, obligeant les attaquants à la détruire avant de pouvoir commencer l'invasion.

Attention cependant, car certaines zones seront plus faciles à renforcer que d'autres ! En outre, le chevalier devra détailler les actions qu'il entreprend en dépensant son cosmos (exemple : bâtir un mur de rochers, consolider une palissade, former les soldats...) pour bénéficier du bonus.

3) L'investissement
Citation :
Le(s) chevalier(s) décide(nt) d'investir dans des domaines spécifiques qu'il/s devra/ont proposer ou/et détailler en dépensant des pts de cs en choisissant une voie entre la Diplomatie et la Terreur.

Exemple :
- Nouer des liens avec les villageois voisins
- Prendre du temps pour explorer la bibliothèque de la zone
- Promouvoir les couleurs de son dieu...

Un choix compte pour un personnage. Merci de préciser votre choix à la fin de votre réponse. Pour toute question, veuillez contacter ce compte par MP.
Vous pouvez aussi ne rien choisir et continuer à RP
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mer 3 Jan 2018 - 17:38

=> Domaine de la guerre

Les indications données par Ludwig quant à l'emplacement de Babylone s'étaient révélées d'une précision inégalable et précieuse. Leur voyage fut de très courte durée, portés qu'ils étaient par la fougue et par la foi. Bientôt, le sol de Babylone, ses ruines envahies par la végétation et pourtant encore habitées furent sous leurs pieds. Un rictus se dessina sur les lèvres du héraut. Ils y étaient, la cérémonie en l'honneur de l'Unique allait pouvoir commencer.
La Bahamut écarta largement les ailes de sa cuirasse alors qu'elle planait dans l'axe du soleil par rapport à la cité antique, occultant ainsi brusquement les rayons de lumière. Orage? Eclipse? Neuvième des dix plaies d'Egypte? Tous ce que les habitants pouvaient craindre était bien plus doux et agréable que ce qui allait leur arriver.

Siléa referma autour d'elle ses ailes et tomba du ciel comme une météore. Elle se releva, un genou au sol, le regard fièrement relevé et scrutant les alentours. Le ciel d'un bleu tendre se découpait harmonieusement à travers une canopée aux couleurs vives comme l'émeraude et, à travers les branchages, de petits animaux circulaient. Une discrète senteur de fleurs exotiques et de bois après la pluie flottait, diffuse. Le rictus de la Voix s'accentua. Les choses ne resteraient pas paisibles bien longtemps.
D'autant plus que... Elle se retourna vers Ludwig, arrivé lui aussi:

"Hoho! Mais nous ne sommes pas seuls! Athènes a pensé à envoyer une délégation pour cirer nos bottes!"

En effet, deux cosmo-énergies vacillantes de petits Chevaliers d'Argent se faisaient ressentir, un peu plus loin. La Spartiate se redressa, certaine de n'en faire qu'une bouchée. Elle avançait d'un pas sûr, avec l'arrogance du prédateur qui sait que sa proie ne pourra lui échapper et qui se délecte de la souffrance qu'il pourra lui infliger avant de l'achever.
Elle trouva les deux petits mignons en train de jouer aux détectives privés face à un mur couvert d'une écriture ancienne. Plutôt que de les aborder directement, elle resta en arrière, faisant croître progressivement son cosmos qu'elle avait au préalable camouflé.
Ils étaient deux, une femme aux cheveux d'encre, vêtue de rouge, un jeune homme brun qui semblait en froid avec elle. Ils étaient deux adorables futurs cadavres dont les chairs nourriraient les vautours.

Puis Siléa s'avança et, d'un même geste, posa une main sur l'épaule de chacun d'entre eux.

"Bonjour les tourtereaux."
Revenir en haut Aller en bas
Deimos
Dieu de la Terreur
avatar
Rôle : Dieu et Père de la Terreur
Fils du Belliqueux Arès et de la Passionnée Aphrodite
Frère de l'Effroyable Phobos et de l'Anarchique Harmonie.
Messages : 202


Caractéristiques
Vie Vie:
275/275  (275/275)
Cosmos Cosmos:
350/350  (350/350)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Jeu 4 Jan 2018 - 20:15

Les mystères fleurissent là où l'humanité n'a pas mis pieds, depuis de longues années. C'est loin de la région de Babylone que s'était dirigé, lors de sa dernière campagne, Ludwig. Rejoindre un peuple révérant la Peur, un peuple qui avait pourtant oublié sa doctrine. Depuis, le sombre instigateur de cette situation avait fait face au représentant du Père de l'Effroi … et son crime avait été châtié. Voilà, grossièrement, l'aventure qui avait aidé l'héritier des Rosenthal à posséder des informations sur les ruines de la grande cité de Babylone. Des informations qu'il utilisait sans hésitation pour guider Siléa. Ayant libéré les ailes sombres de sa cuirasse – elles aussi faite par un subtile mélange de cartilage et de métal organique – Ludwig traverse donc les cieux à ses côtés, rejoignant ainsi le territoire antique.

Siléa fut la première à arriver sur la terre ferme, Nosferatu la rejoignant dans la seconde, se posant délicatement contre le sable, les mains dans le dos. Peu à peu, ses ailes rentrent dans son corps, laissant entendre une symphonie écœurante. « Eh bien, quelle agréable surprise. » Répond t-il aux premières paroles, alors qu'il observe dans la directions des énergies cosmiques qui résonnent faiblement dans cet environnement séculaire. « Bien que j'espère que leurs discours ne sont pas tous les mêmes. La dernière Sainte à être apparue face à moi faisait preuve d'une grande capacité à m'agacer avec ses paroles de « bonté ». » Shôko, c'était son nom. Un cafard, qui survie bien trop pour son propre bien. Mais elle ne sera pas la première à s'être échappée des chaînes de l'autre monde... mais cette expérience aurait été sa dernière réussite.

Suivant calmement la jeune femme, il continue de masquer son aura, avant de rejoindre la gauche de Siléa, observant la situation. Un léger frisson – appréciateur – traverse son corps inhumain tandis que l'énergie du Bahamut s'élève peu à peu, brisant l'accalmie des lieux. Il était maintenant officiel pour les Saints que des ennemis viennent d'arriver. Le visage totalement recouvert de ce masque à l'aspect osseux et aux arabesques en mouvement et les vêtements sombres cachant l'obscurité en perpétuelle transformation, Ludwig est ainsi prêt à combattre, équipé de sa cuirasse. Nul besoin de montrer la véritable apparence de son armure... le corps du Fondateur mérite des ennemis à sa valeur.

« Il semble que nous dérangions pendant une discussion sommes toute très importante. Mais il n'y avait aucune porte à laquelle frapper … Mais cela n'a plus d'importance. » Légèrement en arrière, il brise le voile qui cache son aura, alors que cette dernière s'élève peu à peu, semblant absorber la lumière environnante tout en produisant une ambiance qui se voulait oppressante... Un léger rire traverse alors l'espace, froid, inhumain et abyssal, tout comme la voix de Ludwig l'est.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Dio Lysander
Chevalier d'or du Lion
Chevalier d'or du Lion
avatar
Rôle : Gold Saint


Messages : 577


Caractéristiques
Vie Vie:
188/188  (188/188)
Cosmos Cosmos:
205/205  (205/205)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Jeu 4 Jan 2018 - 23:17

Soupire après soupire, c'est presque s'il aurait put prédire les mot de la Sainte de la Colombe qui ne se tarissait de lui rétorquer des obscénités. Mais bon il si attendait dans un sens, donc il ne fit que prendre sur lui même, serrant le poing au point de s'en faire saigner quand elle prit le temps de regarder la lettre qu'avait écrite Angèle, il était hors de question qu'elle se délecte du résultat de ces paroles.

Il avait cessé de compter le nombre de fois où il faillit briser la promesse faite à son mentor. « Ne te laisse plus provoquer par de tels racaille insignifiante, tu as faillis tuer l'un d'entre eux, pour plus que cela te fasse du bien de passer tes nerfs sur quelqu'un sache que tu ne vaudras pas mieux qu'eux ! » telle sont les paroles qu'il se remémore chaque fois qu'il est sur le point de s’énerver, mais il avait aussi cessé de compter le nombre de fois où il l'insulta son mentor après coup.

Après quelques secondes à peine, le sang cessa de couler, l'électricité n'était pas seulement une capacité destructrice, bien utilisé elle pouvait soigner. Il la rejoignit alors qu'elle progressait dans les couloir de Babylone, mais restant en arrière, il y avait quelque chose dans l'air qui le tracassait, cela accaparait toute son attention. Même quand il s'agissait de suivre son conseil et de prendre sur la gauche, il la suivit sans dire mot, bien trop préoccupé par ce qu'il ressentait.

Ce n'était nullement la présence de cosmos qu'il avait put constater, mais de l'énergie statique, à chaque endroit où Dio passe, il laissait des résiduel électrique sensé disparaitre quand il il n'était plus assez près, mais quelque chose semblait avoir redonner du jus aux résidus laisser dans le village voisins, il fallait dire qu'il était arrivé telle la foudre qui s'abattait sur la terre, normal qu'il en ait laisser plus que d'habitude.

Son attention fut alors capté quand Stella s'arrêta devant une porte, il allait jeter un œil aux inscriptions gravé sur cette dernière quand un Cosmos des plus meurtrier fit alors son apparition juste derrière les deux Silvers, c'est comme si la personne c'était téléporté derrière eux. Apparemment la personne en question cachait son aura jusqu'à présent, c'était pour ça que Dio n'avait pas comprit pourquoi il ressentait que deux personne était rentrer dans sa zone électrique sans ressentir de Cosmos. C'était moins une, mais au moment où il sentit cette énergie, il avait déjà attrapé Stella par le col et bouger de manière spectaculairement rapide à quelques pas de l'individue qui se trouvait alors derrière eux juste avant, ayant laisser une image rémanente, raison pour la quel elle cru qu'elle leurs touchait encore les épaules.

Tout seul il aurait déjà réussi à mettre assez de distance pour être hors de la cité, mais faire que quelqu'un le suive dans sa technique de foudre nécessitait bien trop de sa concentration et de son énergie pour être réalisé. Ils devaient maintenant faire face à deux personnes bien étranges, mais l'une ayant une aura meurtrière, l'autre inculquant la peur. Passant au-dessus du commentaire de la première, les yeux de Dio se posèrent sur le second présent.


- Cette aura... Je la connais... Je sais qui vous représentez.

Un sourire se dessina sur son visage alors qu'il comprit à qui il avait a faire et cela n'allait pas être une partie de plaisir loin de là, mais ce sourire était loin d'être amical, ils n'étaient pas la par courtoisie et il le savait, son mentor avait toujours tout fait pour qu'ils ne passent pas par un territoire gardé par Arès et c'était bien car il avait peur que Dio se laisse endoctriner au vus de son caractère de son penchant pour la violence.


- Colombe ! Tire toi d'ici et plus vite que ça ! Je suis pas partageur !

Dit-il ne pouvant alors se retenir de foncer sur l'individu derrière la femme, il ne pouvait clairement pas blairé l'air hautain dans ces paroles, il entendit une dernière fois la voix de son mentor dans sa tête avant de l'insulter et de dire qu'il n'en avait plus rien à ciré, qu'il se retenait depuis bien trop longtemps et que quitte à mourir il s'en irait avec panache, car non il ne voyait pas la victoire au bout de ce combat.

Aussi vif que l'éclair, Dio passa juste à côté de la partenaire de l'homme masqué, plaçant sa main sur son ventre afin de balancer une déferlante électrique dans son ventre, il voulait la paralyser ne serait-ce que quelques secondes pour que Stella puisse s'enfuir, mais il ne se faisait pas trop d'illusion là dessus et pour le coup il s'en fichait un peut car son objectif était derrière elle. Une fois arriver de manière très rapide, presque instantanée devant l'homme masqué, Dio s'empressa d'armer son poing charger en électricité prêt à le déchaîner.


- Économise ta salive, je suis pas du genre à aimer les monologue ! En garde Berzerker !

Provocation en duel : Dio vs Ludwig
Revenir en haut Aller en bas
Stella
Chevalier d'or des Poissons
Chevalier d'or des Poissons
avatar
Rôle : Gardien de la 12ème maison du sanctuaire d'Athéna
Messages : 1211


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
202/202  (202/202)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Sam 6 Jan 2018 - 20:02


       
Il est temps d'agir en Babylone

       
Alors que le petit duo de saint s'aventuraient dans le temple sacré de Babylone, leur expédition allait rapidement être interpelée par une menace. Les crépitements fluctuaient de Dio et son element electric,ce n'était pas les insectes comme le pensait au départ la jeune femme. Cela avait tendance à agacer la jeune femme et pour le faire remarquer à son partenaire, Stella ruminait et soufflait. La tension semblait constante entre les deux chevaliers,  en pleine concentration face aux inscriptions sur les murs, la jeune saint essayait de trouver une explication, une indication qui lui permettrait de discerner le meilleur chemin à prendre. Alors qu'elle s'apprêtait à souffler une nouvelle fois en attendant les grésillements électriques provenant de Dio, ce dernier l'empoigna violemment. Par instinct de survie, elle dégaina une lame et s'apprêta à poignarder le silver saint pour se défendre. Mais très vite, elle fut projetée sur le flanc de Monsieur muscles. Il ne tentait pas de l'attaquer, mais de la protégeait, un sentiment de frustration commençait à naitre en elle. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il la défende et se sentir redevable était un sentiment qu'elle détestait.

Deux cavaliers venaient de faire irruption dans le temple, une chose était sûre ils dégageaient tous les deux une puissance phénoménale, ils n'étaient pas là pour enfiler des perles. Il ne fallait pas être dupe et discutait avec ce genre d'individus n'en valait pas la peine. Ils étaient représentatifs de leur dieu Arès, la guerre avant tout, ils devaient avoir le feu en eux, encore plus que la jeune femme. Elle qui adorait le combat, elle allait être servie. C'était d'ailleurs étonnant de voir son partenaire aussi protecteur avec elle, alors qu'elle vivait pour combattre. Elle ne pouvait pas lui en vouloir après tout, c'était un homme avec ses principes. Toutefois, Stella n'était pas le genre de femme à fuir un combat bien au contraire, si elle avait eu le choix, Arès aurait été un dieu qu'elle aurait pu servir juste pour le plaisir de se battre. Son partenaire lui demanda de fuir en prétextant qu'il n'était pas partageur. Finalement il avait un peu plus de courage qu'elle ne le pensait, il remontait un peu de son estime.

"Si tu crois que je vais laisser passer une occasion de faire couler le sang, tu te trompes"  

Soudain, Dio se précipita sur son adversaire et tenta d'immobiliser le second adversaire, espérant très certainement que la jeune femme prenne la fuite. La jeune femme lécha la lame d'argent qu'elle avait entre les doigts sentant l'excitation monter en elle.

"Ma douce, laisse-moi gouter ton sang, on va voir si tu es si chaude que ça"

Stella s'avança vers Silea en lui envoyant un baisé, elle avait hâte de prendre son pied avec cette guerrière d'Arès, elle allait être redoutable, mais Stella n'en avait que faire de son niveau, tout ce qu'elle voulait, c'était le combat, le sang et prendre plaisir dans un beau combat.

Provocation en duel: Silea Arrow
       



  


       
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Dim 7 Jan 2018 - 11:28

Siléa retint à grand peine une grimace de dégoût lorsque Ludwig lui fit part du comportement du dernier Chevalier qu'il avait affronté. Oui, les longs discours sur la bonté étaient sans doute la chose la plus nuisible que ces misérables rats étaient capables de faire. Ce bruit fond rempli d'inanité blessait ses oreilles et si, par malheur, son adversaire usait de cette technique puérile, elle lui ferait manger sa langue après l'avoir hachée menu.
Les deux cosmo énergies des hérauts résonnaient désormais de concert, avertissant les petits Chevaliers de la visite qui leur était rendue. La Bahamut savourait d'avance leur réaction, leur surprise, leur incompréhension face aux envoyés de la Guerre et de la Peur. Cependant, après quelques pas, elle sentit une sorte de léger chatouillis au niveau de l'estomac. Un instant intriguée, elle éclata de rire:

"Tiens, l'un de ces bisounours pense maîtriser la foudre mieux que la Voix de l'Unique? Haha, mais c'est presque intelligent ce qu'il fait!"

Aussi, l'image rémanente laissée par Dio ne dura-t-elle qu'une fraction de seconde et elle put voir le jeune homme en train d'agripper sa compagne par le col, tentant de la mettre en sécurité. Cette dernière répliqua aussitôt en dégainant une lame, dont elle menaça le pauvre silver. Montrant qu'elle n'avait pas été dupée par cette illusion, le héraut s'avança vers eux, avec une nonchalance méprisante. A quelques pas d'eux, elle s'arrêta, les toisant de la tête aux pieds avec condescendance.

"Vous voulez nous ôter tout le plaisir et vous massacrer entre vous?"

Finalement non, le jeune homme semblait avoir changé d'avis. Après avoir posé une instant sa main sur Siléa, il se jeta sur le Nosferatu, plein de rage et d'espoirs tout chevaleresques. La Spartiate leva un sourcil, ne prenant même pas la peine de relever l'inutilité de ce geste. Vraiment, croyait-il que ses techniques de foudre tromperaient d'autres personnes en affinité avec cet élément?
Enfin, elle se retourna vers la jeune femme. Celle-ci ne bougeait pas, léchant sa lame avec un air qui se voulait menaçant. Siléa la fixa quelques instants avec un regard neutre, avant de prononcer avec un léger sourire:

"Ce n'est pas la peine d'essayer de ressembler à l'un des nôtres, l'armure sur tes épaules gâche tout ton effet."

Pour toute réponse au baiser qui lui était envoyé, elle laissa son cosmos se répandre autour d'elles sans pour autant gêner Ludwig, refroidissant l'atmosphère de manière assez rapide. La Bahamut marcha alors jusqu'à son adversaire, pour se retrouver avec son visage à quelques centimètres du sien.

"Ne t'en fais pas, tu le rejoindras bientôt aux Enfers."

Défi accepté
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mar 9 Jan 2018 - 14:39

Arrow Désert de feu.

Une flamme apparu soudainement près de l'endroit où se trouvait les Voix de la Guerre. Grandissant de plus en plus, libérant la berserker de Smaug après qu'un éclat de lumière aveuglant survienne. Regardant autour d'elle, Celestia vit avec surprise que les Héraults d'Arès ainsi que celui de Phobos se tenaient face à deux autres personnes. Un homme de carrure plus tôt importante accompagné d'une femme ressemblant à une ninja semblaient vouloir en découdre avec les deux Protecteur d'Arès. Si les deux femmes étaient prêtes à se foutre dessus, ce n'était pas le cas du Berserker et de l'autre combattant.

« - Ah... »

Que faire dans ce cas là ? La logique voudrait qu'elle se prosterne et se présente en bonne et due forme aux Représentants de ses Dieux mais… Ce n'était pas si simple que cela à cet instant. Deux affrontements allaient bientôt éclater et Smaug en sera spectatrice. Elle n'irait pas prendre le risque de se présenter à eux actuellement, attendant sagement donc que ses Supérieurs en finissent assez rapidement avec les deux cloportes en face d'eux… Quoique, elle pouvait toujours rester en support histoire de pouvoir repousser d'éventuels Chevaliers d'Athéna qui viendraient dans la même optique que la berserker Écarlate. Se trouvant à quelques mètres d'un des Héraults, Celestia vit qu'il était sur le point de se faire attaquer.

Bon, elle devra attendre un petit moment avant de se présenter aux deux autres, finalement... Cependant, elle serait prête pour prêter main forte, aussi elle se tenait prête tout de même. Pour sûr qu'elle ne serait pas loin, elle attendrait que les combats se soient terminés afin de pouvoir remplir la mission qu'on lui a donnée. Reculant de quelques pas en arrière, Celestia se redresse et met les bras derrière le dos en attende de la suite des opérations. Si elle avait pu prendre une initiative d'elle-même, elle aurait probablement prit la place du Hérault… Cependant, comme elle ne savait pas encore si ce dernier accepterait de lui céder son adversaire, autant jouer la carte de la sûreté et intervenir que lorsqu'on le lui ordonnera.
Revenir en haut Aller en bas
Stella
Chevalier d'or des Poissons
Chevalier d'or des Poissons
avatar
Rôle : Gardien de la 12ème maison du sanctuaire d'Athéna
Messages : 1211


Caractéristiques
Vie Vie:
190/190  (190/190)
Cosmos Cosmos:
202/202  (202/202)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mar 9 Jan 2018 - 19:45


       
Il est temps d'agir en Babylone

       

Stella venait de provoquer en duel son adversaire Siléa et celle-ci venait d'accepter le combat. Siléa venait de répondre aux sarcasmes de la jeune saint ce qui avait pour effet de faire sourire la jeune femme. Le cavalier semblait bien plus méprisante que ne le pensait Stella, elle faisait honneur à sa mauvaise réputation. Stella allait bien s'amuser avec elle.

"Wouin wouin Arès est le meilleur, tu ne portes pas son symbole , ton armure ne représente pas qui tu es vraiment, ma douce."

Alors que la jeune femme continuait de papoter, les deux hommes continuaient de faire la même chose à côté d'eux. Quand au même moment, un nouveau cavalier venait de faire son apparition dans le temple de Babylone, il s'agissait de Celestia, décidément cette mission était mal barré.  Si Stella avait-elle un temps soit peu de survivre à ce combat, elle aurait tout le luxe d'affronter cette dernier ainsi que l'homme Cavalier. Autant dire que c'était voué à l'échec cette affaire. Faudrait déjà que Dio se sorte les doigts pour pouvoir vaincre son adversaire et c'était mal barré. Alors que Siléa lui balançait un dernier pique évocateur de mort. Stella lui proposa de commencer ce combat

"Allons y coquine, j'aurais tout le luxe de t'attendre en enfer et te botter les fesses"
 


Provocation en duel acceptée: Silea Arrow
le sujet est ouvert dans la même section Siléa
       



  


       
fiche codée par shirosaki
Revenir en haut Aller en bas
Deimos
Dieu de la Terreur
avatar
Rôle : Dieu et Père de la Terreur
Fils du Belliqueux Arès et de la Passionnée Aphrodite
Frère de l'Effroyable Phobos et de l'Anarchique Harmonie.
Messages : 202


Caractéristiques
Vie Vie:
275/275  (275/275)
Cosmos Cosmos:
350/350  (350/350)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mer 10 Jan 2018 - 13:30

« Voyons, quel dommage ce serait d'avoir fait tout ce chemin... et de ne pas nous-même guider ces deux imbéciles jusqu'aux Enfers. »  La vision de cette femme chevalier gardant son coéquipier en joug avec sa lame restait pourtant un instant hilarant... hilarant et pathétique. C'était donc ça, la cohésion dont Athéna parlait toujours ? Un désir intérieur de s'entre tuer, pour une raison aussi banale que le vent qui souffle : la survie. Puis, tournant légèrement le visage sur la « victime » de cette mise en garde, Ludwig penche légèrement la tête sur le côté. « Tu ne sais rien. Mais nous t'apprendrons. »

Et cette seule phrase devait avoir suffit à décider de la tournure des événements. L'un des représentants de la fille de Zeus, celui aux cheveux écarlates, venait de choisir sa proie... le descendant du Nosferatu. Suivant de ses yeux invisibles les mouvements vifs du fougueux personnage, il observe avec un léger intérêt la tentative inutile de paralyser le héraut de la Guerre. Sincèrement ? Pensait-il réellement qu'avec une masse aussi dérisoire d'énergie cosmique, il pouvait réussir quoique ce soit ? Non, il ne le croyait pas, tout comme la Voix de Phobos... car le geste le plus important arrivait en ce moment même. « J'imagine que je dois me sentir flatter... »  Un léger rire accompagne alors l'avancée du démon, ce dernier poussant sur ses jambes. Pourquoi attendre ? La rencontre allait obligatoirement se produire...

Le poing chargé de foudre passe alors à côté du visage de Ludwig, tandis que ce dernier avance, avant de poser une main contre le torse de cet adversaire. « Oh, moi qui pensais que nous aurions un moyen de nous entendre. J'espère au moins que tu es un bon danseur. »  Il recule légèrement, ouvrant ses bras, tandis qu'une fissure vient briser son masque sous la forme d'un sourire. Dans les ombres de cette faille, une légère lueur violacée pulse, parfois accompagnée de mouvements sombres. Que se passe t-il à l'intérieur de ce masque ? Oh, bientôt il... l'apprendra. « Commençons ton apprentissage. »

Une autre force s'était présentée, une force aux origines spartiates, il n'y avait aucun doute là dessus. Mais actuellement, il n'était plus question de donner des ordres... mais bien de combattre.
Défi accepté !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Kagami
Chevalier d'argent de Persée
Chevalier d'argent de Persée
avatar
Messages : 32


Caractéristiques
Vie Vie:
141/141  (141/141)
Cosmos Cosmos:
142/142  (142/142)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mer 10 Jan 2018 - 15:02

Arrow  Sanctuaire




Arrivé Fracassante

Saint et Berz







Le trajet ne fut pas aussi long que le jeune Chevalier de Persée aurait pu le penser, en se dépêchant un peu, il aurait réussit à atteindre Babylone en une semaine. Enfin, ce n'était pas comme si c'était urgent, il avait prit le temps de se reposer et même de se coiffer ! Le chemin était serte assez long, mais quand on a une affinité qui permettait des mouvements assez rapide comme le vent ou la foudre.<< Je devrais arriver dans quelques minutes si je suis vraiment rapide. Faut vraiment que je m'active. >> Kagami prit appui sur son pied avant de faire un grand saut avec la puissance de ses pieds. Porté par le vent, il allait rapidement atteindre sa destination s'il continuait à cette vitesse.

Une tornade apparu en face des flammes qui ont fait apparaître la berserker de Smaug. Au centre de la tornade, le jeune chevalier de Persée se tenait debout. Quand elle disparu, Kagami marcha tranquillement en regardant les autres saints présents. En voyant les armures des deux Chevaliers, il reconnut aussitôt la constellation de la Colombe, ainsi que celle d'Hercule. Les deux semblaient vouloir en découdre avec leur adversaire qui semblait assez puissant, au milieu de ses combats qui se préparaient. Il y avait... une autre Berserker.

Apparamment, elle aussi venait juste d'arriver en ces lieux et semblait déboussoler. Le Silver, d'une marche assez rapide passa devant la jeune et la regarda dans les yeux. Il semblait jauger la puissance de son adversaire. Comment était-t-il certain qu'elle l'affronterait ? Elle est une Berserkers, les Berserkers ne fuient jamais devant un combat. De plus, ses deux compagnons s'affrontait, il en serais de même pour eux. << Du coup, tu veux mourir tout de suite ou tu veux que je ne le fasses pas de suite ? Je le ferais rapidement, je ne suis pas assez cruel pour te faire souffrir. >>





Dernière édition par Kagami le Sam 13 Jan 2018 - 12:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Ven 12 Jan 2018 - 21:10


Ses supérieurs commencèrent donc les hostilités avec les chevaliers d'Athéna. Une chose était sûre, c'est que c'était un combat à sens unique qui se clôturerait pour sûr par la victoire d'Arès. Ces deux misérables n'étaient juste pas aussi doué que les armées d'Arès mais cela n'était pas difficile à comprendre. Avec un sourire en coin, la berserker regardait avec intérêt ce qu'il se passait devant elle. Mais alors qu'elle était en train d'analyser sur quoi son regard était posé, un grain de sable vint à apparaître sous la forme d'un nouveau chevalier d'Athéna. Apparaissant après qu'une tornade ait soufflé, son propriétaire fit quelques pas et après avoir balayé ce qu'il se tramait, son attention fut bien évidemment attirée par la présence de Smaug qui restait silencieuse.

Comme il fallait s'y attendre, le nouveau venu s'intéressa à la guerrière servant Deimos, s'approchant d'elle pour se planter droit comme un piquet devant elle. Tout en essayant de capter le regard de la Flamboyante, il prit la parole afin de demander si elle désirait mourir de suite ou attendre un peu, terminant par le fait qu'il pourrait faire vite car il n'était pas du genre à être cruel au point de faire souffrir autrui. Pour toute réponses, il obtient juste un arquage de sourcil de celle à qui il parlait. Ces paroles… N'étaient pas celles d'un chevalier d'Athéna mais d'un berserker. D'habitude, les guerriers d'Athéna suppliaient et pleurait en priant leur Déesse de les aider à vaincre car leur puissance avoisinait celle d'une moule.


« - Tu te trompes de discours, Chevalier. Répondit Celestia en souriant d'un air narquois alors que son regard était toujours rivé sur les combats en court. Les gens comme toi ont pour habitude de pleurnicher et de parler d'amour et amitié. Pas de tortures ni même de cruauté. Ce n'est pas crédible venant d'un cloporte.»

Le regard de la berseker de Smaug pivota alors sur l'homme qui désirait la combattre. Le jaugeant de haut en bas, elle finit par reporter son attention sur ses Supérieurs. Après tout il n'y avait bien plus intéressant qu'un clampin d'Athéna tout de même. Elle aurait pu l'épingler, seulement ce n'était pas dans les habitudes d'un berserker d'Arès de s'occuper d'un cloporte inutile. Surtout que ce dernier semblait penser qu'il avait une chance de l'emporter, chose complètement absurde en réalité.  Mais bon… Il n'y avait que les gens du Sanctuaire pour rêver à une victoire. Dans une gerbe de flammes incandescentes, Celestia fit apparaître sa hallebarde.

"- Et bien, Chevalier ? s'enquit la demoiselle à l'adresse de son premier adversaire depuis sa prise de fonction en temps que Berseker. Il me semblait avoir entendu que tu souhaitais me tuer ? Essaies toujours pour voir... A moins que tes menaces soient du vent comme tout ce qui sert Athéna ?"

Un sourire en coin, la berseker de Smaug daigne enfin se tourner vers celui qui l'avait menacée d'emblée. Quant à ce qu'elle avait dit pour titiller l'ego du chevalier d'Athéna, ce n'était pas fait exprès. Après tout, tout le monde savait à quel point le discours que prônait la Déesse de la "guerre" n'était que des paroles en l'air, un discours aussi risible que ses protecteurs... As if ! Arès était le seul Dieu de la Guerre et Celestia allait le montrer au malheureux qui l'avait provoquée en duel. Il était temps de reprendre les bonnes habitudes et la jeune fille allait se faire une joie d'entamer une nouvelle bataille à la gloire de son Dieu !

Celestia provoque Kagami en duel !
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mer 24 Jan 2018 - 20:21

La Colombe avait péri avec un honneur et une dignité que la Bahamut n'était pas habituée à voir chez les Chevaliers d'Athéna. Cette Stella, malgré son cosmos encore très peu développé, promettait de devenir une guerrière violente et efficace. Quel gâchis, vraiment, que son potentiel reste inexploité à Athènes... Quelle berserker elle ferait, si elle était entraînée convenablement, loin de ces incapables en armure d'or qui allaient lui enseigner des inanités!
Siléa poussa un soupir en retournant le cadavre du bout de sa botte. Vraiment, c'était trop dommage.
Enfin bon, elle aurait de quoi occuper son esprit pour les minutes à venir, l'amusement promettait de durer.

Car de nouvelles cosmo énergies avaient fait leur apparition sur la scène du combat. Tandis que le duel entre Ludwig et le compagnon de la Colombe continuait de faire rage, deux nouvelles personnes s'étaient invitées à Babylone. Il allait falloir les accueillir comme il se devait.
Siléa avançait avec fierté et hauteur, elle se sentait déjà la nouvelle reine de Babylone. Ce territoire ne leur appartenait pas encore officiellement, toutefois elle savait que cela ne saurait tarder. Pour la gloire de son Roi, elle accomplirait tous les massacres, tous les pillages, tous les combats nécessaires,
afin que la gloire de l'Unique brillât sur le monde.

L'un des deux nouveaux arrivants était encore l'un de ces misérables Chevaliers. Le visage du Héraut s'assombrit tandis qu'elle cracha:

"Encore un? Mais vous êtes pire que des insectes, ma parole! Toi aussi tu veux mourir?"

Mais bientôt, un sourire refleurit sur ses lèvres. A la tension cosmique de l'air, elle comprenait qu'un duel se trouvait sur le point d'éclater. Elle hocha la tête à la fière berserker qui se dressait, à quelques pas de là, et avait provoqué le jeune fanfaron.
Siléa s'adossa à un arbre, pour laisser tout le champ libre à sa nouvelle recrue. Ainsi, elle pourrait apprendre à la connaître et la juger. Cependant, trouvant le temps un peu long, elle voulut réveiller un peu le Chevalier de Bronze de la Marmotte:

"En plus d'être des lâches et des faibles, les Chevaliers seraient des paresseux?
Pourquoi ne réponds-tu pas à cette provocation?"
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Ven 26 Jan 2018 - 19:49

(NB: Je passe le tour de Kagami. Il ne préviens pas d'une éventuelle absence, je préfère poster pour que l'on puisse continuer notre mission.)


Cela faisait quelques minutes que Celestia avait provoqué l'autre en duel mais ce dernier ne senblait pas vouloir en découdre. Comme elle l'avait pensé, ce chevalier d'Athéna n'était pas différent des autres, criant à tout vas qu'il allait tuer pour sa Déesse mais qui, au final, reculait la queue entre les jambes.

« - Tsss. Tant de couards chez Athéna… railla la berserker plus pour elle-même que pour l'autre idiot qui voulait se battre avec elle. Comme je le disais… Tant de belles paroles mais pas d'actes pour les mettre en action... »

Un soupir ennuyé s'extirpa des lèvres de la combattante écarlate. Il avait même mis tellement de temps pour agir que le combat qui avait opposé l'une de ses sœur d'arme au Hérault du Bahamut venait de se terminer. Combien de temps devrait donc attendre Smaug pour montrer de quoi elle était capable ? Ce n'était pas très plaisant de tuer quelqu'un – même un ennemi – sans s'être battu pour prendre la vie de son opposant. Le regard de Celestia se posa donc sur l'autre berserker qui revenait vers elle. Contre toute attendes, cette dernière pris également la parole à l'adresse du chevalier d'Athéna, s'étonnant de leur prolifération assez étonnante. A croire que plus ils tombaient, plus d'autres apparaissaient. Mais une chose était claire, c'est que même si ces derniers revenaient, ils seraient tués tous autant qu'ils puisse être. L'armée d'Arès était la plus puissante de l'Univers et les berserkers allaient se faire une joie de leur montrer. Certes Celestia venait de prendre ses fonctions, elle n'était pas très puissante mais elle n'allait certainement pas refuser les challenges qui lui seront donnés de relever. Quoique… L'autre mettait toujours autant de temps à agir et le Hérault d'Arès s'en rendit compte. La guerrière s'adressa donc à lui pour lui demander si il comptait répondre au combat que Smaug lui avait lancé.

« - Ah ! Encore un être inutile ! Cracha alors la jeune femme en prenant sa hallebarde d'un geste rageur. Il ne mérite même pas notre attention. Il essaie de se donner de grands airs mais il est comme tout ses semblables… Un chien qui aboie mais qui ne sait pas mordre ! Pathétique. »

Mettant son arme sur les épaules, Celestia regarde son interlocuteur d'un air hautain. Pfff. Allait-il continuer à leur faire perdre du temps ? Ce dernier était précieux, il ne fallait pas le gaspiller à combattre des cloportes comme les Saints d’Athéna… L'aura vermillon de Smaug apparu alors autour de sa propriétaire, flamboyante et violente comme le feu.

« - Comptes-tu encore rester ici sans rien faire et continuer à nous faire perdre du temps ? S'écria la guerrière à l'adresse du chevalier d'Athéna. Dégage de là si tu n'as rien de mieux à faire !  »

Énervée ? Qui ne le serait pas en se rendant compte qu'un truc inutile est en train de l'embêter ? Si il ne comptait pas rentrer chez lui, il faudra que quelqu'un le fasse dégager, qui que ce soit. Les berserkers avaient une mission à accomplir ici, il était peut-être temps de l'accomplir au lieu de se faire enquiquiner par des êtres sans importante comme ce mec-là. Elle qui voulait se battre, elle était un peu frustrée que cela ne soit pas possible.
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Sam 27 Jan 2018 - 20:05

Une juste impatience agitait la berserker qui avait provoqué le minable Chevalier en duel.
Celui-ci, toujours aussi silencieux et immobile que la tombe dans laquelle il allait très bientôt croupir,
ne réagissait absolument pas à la double menace à laquelle il faisait face, comme s'il état aveugle aux cosmo énergies qui égalaient la sienne, lorsqu'elles ne la surpassaient pas.

"Vraiment, ces Chevaliers... Même leur mauvaise réputation rougirait de leurs actes."

Un instant, les regards des deux fidèles se croisèrent. Cette nouvelle recrue allait-elle s'incliner devant sa supérieure, lui rendre un salut digne de la Voix de l'Unique, reconnaissant en elle une part de l'essence de leur dieu? Ou allait-elle, à l'instar de Morrigan dont le corps pourrissait sous plusieurs tonnes de glace, se comporter en impudente et insolente fanfaronne.
Ni l'un ni l'autre. Le berserker de Smaug n'adressa tout simplement pas la parole au Héraut, qui fronça les sourcils, intriguée. Cependant cette dernière choisit de mettre l'écart au protocole sur le dos de l'impatience de combattre que sa subordonnée vivait actuellement. Cette clémence était très inhabituelle chez Siléa, elle était néanmoins due à l'inhabitualité de la situation. Le combat et la glore avant le protocole, bien sûr.

"Ne te fatigue pas. Donne lui la mort douloureuse et infamante qu'il mérite, sans lui rendre les honneurs dus à un combattant honorable. Que les chiens de Babylone dévorent son foi et que les oiseaux picorent ses yeux."

La Bahamut sortit de l'ombre, déployant sa cosmo énergie imposante, semblable, dans une moindre mesure, à celle d'Arès, afin de remplir le misérable petit Chevalier d'une terreur toute divine. Elle s'approcha de lui à pas lent, plantant ses yeux de braises dans son regard de couard. Lorsqu'elle fut suffisamment près de lui, elle saisit son menton entre deux de ses doigts:

"Alors, petit, que fais-tu ici? Tu ne préférerais pas retourner pleurer dans les jupes de ta maman?"

Elle prit avec mépris le casque qui ornait la tête de Persée inutilement, avant de le jeter au sol et de l'écraser de sa botte.

"Tu n'es pas digne de cette armure."
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Dim 28 Jan 2018 - 21:11

« - Il est tellement réactif que cela ne serait pas amusant de se battre contre lui en plus d'une perte de temps. Rétorque la guerrière écarlate à l'adresse de sa Supérieure, son arme toujours sur les épaules. Une larve n'est pas très… comment dire ? Digne d'intérêt. »

Autant donc ne plus s'occuper de cet énergumène qui faisait partie du décors depuis quelques minutes. Non, ce qui intéressait désormais Celestia était bien évidemment l'autre femme, celle qui possédait la même énergie cosmique que son Maître, Arès. Après tout, rencontrer son porte-parole était un honneur et la berseker ne manquera pas de lui montrer son respect. Enfin… Quand l'intéressée en aura également fini avec le chevalier d'Athéna qui ne s'occupait pas vraiment de ce que faisait les deux guerrières devant lui. Une vraie statue de sel, en tout cas.

L'Hérault d'Arès avait prit la parole pour lui lancer quelques piques, allant jusqu'à s'emparer du heaume de l'homme pour le jeter au sol comme si il s'agissait d'un détritus. Déclarant qu'il n'était pas digne de son armure, cette dernière posa son pied sur l'objet du Saint D'Athéna qui ne réagit pas encore alors qu'on venait de l'insulter et prendre ses affaires. Celestia arqua un sourcil mais elle repris bien vite son air ennuyé. Faisant disparaître sa hallebarde, la Flamboyante soupira pour poser son regard sur l'autre femme.


« - Il n'a pas l'air d'être enclin à nous parler. Épingla Celestia en soupirant légèrement. Oh, j'allais oublier les bonnes manières... »

S'approchant de sa Supérieur, le regard de la berseker se posa sur le Hérault d'Arès. Un éclat de défi brillait dans les yeux de Smaug et se fut sans ciller qu'elle posa un genoux à terre afin de se présenter à l'autre guerrière. Ayant été une combattante depuis des lustres, Celestia connaissait la hiérarchie et savait qu'elle devait le respect aux figures plus importantes qu'elle. Cependant, en ne cillant pas face à Siléa, la demoiselle montrait qu'elle était également quelqu'un qui était dévouée à sa cause.

« - Mon nom est Celestia. Dit-elle en continuant à regarder l'autre femme, alors que son genoux était à terre. Je suis le berseker de Smaug rattachée à la garde du Dieu Deimos. J'espère que je pourrais me montrer digne d'être dans l'armée de son Père en combattant en votre compagnie et celle d'autres camarades. »

Etant le Hérault d'Arès, cette femme était également celle que l'on nommait comme étant le berseker du Bahamut. Celestia avait donc tout intérêt à se battre aux côtés de l'autre guerrière et espérait qu'elles puissent s'entendre. Après tout, elles avaient toutes deux des espèces de dragons comme attributs et elles pourraient avoir quelques affinités en plus de cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Jeu 1 Fév 2018 - 19:59

Bien que nouvelle dans les rangs d'Arès, la jeunette semblait déjà savoir différencier un adversaire intéressant d'une mauviette. Quoique... Dans le cas de Kagami, cela revenait à choisir entre un morceau d'écorce et un miroir.
Siléa acquiesça sans prendre la peine de répondre. Ce Chevalier sans honneur ne méritait même pas qu'elle gaspillât sa salive pour parler de lui. Bientôt, de la glace se forma à ses pieds pour le recouvrir en entier. Il ne méritait pas de poser ses yeux de pleutre sur elles, en ce qu'elles étaient des émanations de la gloire de l'Unique.

Célestia finit enfin par épargner au Héraut la peine de devoir choisir si elle devait ou non la châtier.
Remarquant d'elle-même que le comportement pour le moins méprisable du paillasson d'Athéna lui avait fait oublier les bonnes manières, elle s'agenouilla devant elle, tout en gardant dans son regard une fière lueur de défi, lueur qui prouvait qu'elle respectait chez elle la Voix de leur Seigneur, et non l'humaine qui portait l'armure.
Siléa acquiesça calmement, acceptant ce salut. Les bras croisés elle détaillait la jeune femme,
se déplaçant de quelques pas. Cette dernière se présenta enfin, Célestia de Smaug. Siléa eut un léger sourire de satisfaction. Actuellement, ni Deimos ni son héraut n'étaient incarnés, et l'apparition de ce dragon était un grand avantage.

"Ne t'en fais pas... Si tu n'es pas digne nous te le ferons vite savoir."

L'éclat dans les yeux de la Bahamut prouvait que la manière dont elle serait mise au courant, dans une telle situation, serait pour le moins douloureuse, si ce n'est mortel. Mais au vu de son attitude actuelle, Siléa estimait qu'elle n'aurait pas, pour l'instant, à recourir à de telles extrémités.
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Ven 2 Fév 2018 - 15:34

« - Oh, je n'en doute pas. »

Répondit simplement Celestia lorsque l'Hérault d'Arès lui dit qu'elle s'en rendra compte si jamais Smaug ferait déshonneur à son maître. L'éclat qui avait brillé dans les yeux de Siléa voulait tout dire en tout cas et la berseker s'en rendit compte. D'ailleurs, Celestia avait intérêt à continuer à être comme elle était actuellement si elle ne voulait pas se faire tuer par son interlocutrice. Cette dernière n'avait rien dit quant à la manière de la châtier, cependant comme Celes était une ancienne guerrière, elle avait appris comment les traîtres et ceux qui déshonoraient Arès – ou leur armée ! - étaient puni. Certes elle aurait aimé se battre mais seulement pour prouver la puissance du Dieu de la Guerre et non pas recevoir le courroux de ce dernier…

Maintenant que le gêneur avait été gelé sur place dans tout les sens du terme, la mission des Berserkers pouvaient enfin commencer, ce qui fit sortir un soupir de soulagement de la gorge de Smaug. Enfin ! Ce n'était pas trop tôt. Celestia se releva donc et se dressa fièrement, les mains sur les hanches. Balayant l'espace qui s'offraient devant les deux femmes, cette dernière se demanda ce qu'elles pourraient faire. La logique voudrait qu'elles devraient entamer la conquête de Babylone, cependant l'autre Hérault qui accompagnait celui du Bahamut ne semblait pas encore avoir fini de se battre avec le Saint d'Athéna restant… Se tournant vers sa supérieure, le petit dragon qu'elle était se tourna vers le Roi et pris la parole.


« - Devons-nous attendre le second Hérault ou commençons-nous à prendre possession des lieux ? »

Demande Celestia à sa sœur d'arme, le visage neutre alors que ses bras prenaient place le long de son corps. Elles avaient déjà perdu beaucoup de leur temps, aussi valait-il mieux commencer a ériger des barrières et autres choses afin de mettre Babylone sous le joug d'Arès. Cependant, étant qu'une subalterne de Deimos, la berserker avait préféré demander à sa Supérieure ce qu'elles feraient. Les ordres et les choix, c'étaient toujours les Hautes Figures qui les donnaient, même si certaines aimaient les initiatives que leurs soldats pouvaient prendre… Ne connaissant pas trop Siléa, Celes avait donc préféré jouer la carte de la sûreté pour ne pas froisser son interlocutrice et ne pas lui couper l'herbe sous le pied en prenant une décision elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Dim 11 Fév 2018 - 15:47

[hrp: désolée.... :S Embarassed ]

Un bref éclair de satisfaction, difficilement perceptible pour ceux qui ne la connaissaient pas, illumina le visage de Siléa. Cette jeune femme lui plaisait. Loin de l'impertinence de Morrigan, elle montrait pourtant, pas ses regards et par ses réactions, que la mort qui l'attendait comme châtiment de la moindre incartade ne l'effrayait pas. Elle semblait fière et courageuse, farouche et décidée. Elle semblait une berserker comme il en fallait dans cette armée et cela satisfaisait le Héraut.

Le Chevalier devait définitivement être considéré comme hors service - avait-il même jamais été une menace? Si par miracle Stella revenait d'entre les morts, il serait absurde qu'elle ait le front de revenir affronter son bourreau pour mourir à nouveau. Quant à son galant, qui affrontait Ludwig, sa cosmo-énergie faiblissait et il y avait tout lieu de croire que le Nosfératu ne ferait qu'une bouchée de l'insecte qu'il était. Babylone était désormais à Arès, sa gloire allait pouvoir s'étendre sur ce territoire qui leur revenait de droit.
Le regard de la Bahamut planait autour de ces magnificents paysages, heureuse de pouvoir les réduire au carnage et au désespoir, heureuse de briser la trop immonde paix dans laquelle il baignait actuellement. Lorsqu'elle répondit à la question qui lui était posée, son regard restait au loin, comme pour jauger l'étendue de cette nouvelle possession.

"Pas besoin de l'attendre, il saura bien nous retrouver. En route!"

Aussitôt, Siléa se mit ne marche. De là où elles étaient, elles ne pouvaient pas admirer le combat qui se déroulait donc, puisqu'on ne pouvait pas profiter du spectacle, autant se mettre immédiatement en route. Et puis rien ne saurait retarder l'avènement de la gloire d'Arès.
Revenir en haut Aller en bas
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Sam 17 Fév 2018 - 11:56

L'ordre avait été donné. Attendre le second Hérault n'était donc pas dans les objectifs du Bahamut qui avait prit la parole afin de le faire savoir auprès de l'autre dragon. Pour toutes réponses, Celes fit un simple mouvement de tête affirmatif afin de montrer qu'elle avait bien reçu. Emboîtant donc le pas de sa Supérieure, Smaug et elle s'écartèrent du lieu du combat en cours afin de commencer leur prise de pouvoir. S'enfonçant donc plus loin dans les Terres, il n'était plus possible pour les deux guerrières de garder un œil sur l'affrontement de leur camarades. Cependant, les auras cosmiques se faisaient toujours sentir au loin et le maque de perception de celle du chevalier d'Athéna tendait à prouver que le Nosferaptu était en train de gagner. Tout en continuant à marcher, un sourire étira les lèvres de la berseker. Une victoire d'Arès était la finalité de l'affrontement et qu'une larve comme ce Saint d'Athéna survive n'était tout bonnement pas possible.

C'est peut-être cet état de fait qui avait germé dans l'esprit de ce Persée qui, dorénavant, reposait dans la glace du Hérault d'Arès. Une fois assez loin de leur position de départ, les deux femmes finirent par s'arrêter. Il était temps de montrer aux mortels que le puissant Arès était maintenant le propriétaire des lieux ! Celestia prit donc l'initiative et fit quelques pas pour se détacher de Siléa. Tout en marchant, son aura commença à s'étendre atour d'elle, coulant de son être pour recouvrir le sol petit à petit. La Terre se réchauffa au contact de l'énergie brûlante du pouvoir de Smaug. Bientôt, des flammèches apparurent un peu partout, annonceur d'un futur incendie… Désormais Babylone était à Arès et la chaleur étouffante qui prenait de l’ampleur le prouvait. La berseker recula alors derrière sa Supérieure, inspirant doucement pour reprendre ses forces. Silencieuse, elle attendit donc la suite des évènements.

Celestia utilise 50cs pour ériger un désert de feu

cs: 150 - 50 = 100
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 200


Caractéristiques
Vie Vie:
232/232  (232/232)
Cosmos Cosmos:
268/268  (268/268)
Armure Armure:
415/420  (415/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Mer 21 Fév 2018 - 15:02

Siléa marchait derrière Celestia, avec nonchalence. Sa cuirasse à nouveau ne la recouvrait plus et ses mains s'étaient perdues dans les poches de ses amples habits. Son regard caressait ce territoire devenu le fief d'Arès ou, pour être plus exact, il cherchait à enflammer les lieux par une simple pression, il cherchait à enflammer les coeurs de chaque être vivant pour les pousser au carnage et à la folie meurtrière.
Un air de calme satisfaction sur le visage, le héraut retourna de la botte les deux cadavres, pour les souiller de boue et pour les enfoncer plus profondément dans la terre, là où la vue impure de leurs restes ne blasphèmerait pas ce sanctuaire de l'Unique. Enfin, elle s'approcha vers l'énigme qui retenait l'attention des deux tourtereaux à son arrivée.

Un mur avec des signes indéchiffrables qui le recouvrent, jusqu'à ce qu'on ne pût plus voir un seul morceau de brique sans une inscription. Elle laissa ses doigts se promener sur ce mystère, hésitant à le réduire en miettes d'un seul coup de poing. Seulement des informations pouvaient être contenues dans ces lignes, et les détruire serait une impulsive bêtise.
Des informations sur d'autres dieux vénérés ici qu'il faudrait détruire, par exemple.
Les paupières de la Bahamut se baissèrent avec joie, tandis qu'elle imagina cette perspective. Agenouiller des dieux vaincus, humiliés, devant le trône d'Arès. Tel était son rêve.

Ses doigts s'étaient arrêtés sur une phrase, elle ne savait laquelle. Son cosmos s'amplifiait, étendait ses ailes de dragon destructeur sur la région pour les geler d'effroi sacré et les frapper de terreur religieuse. Bientôt, les rats, méfiants, sortiraient de leurs trous, un couteau entre les dents, pour déloger les deux intruses. Alors, à ce moment-là, la fête démarrerait.

148 - 40 = 108: 40 cs dépensés
Revenir en haut Aller en bas
Deimos
Dieu de la Terreur
avatar
Rôle : Dieu et Père de la Terreur
Fils du Belliqueux Arès et de la Passionnée Aphrodite
Frère de l'Effroyable Phobos et de l'Anarchique Harmonie.
Messages : 202


Caractéristiques
Vie Vie:
275/275  (275/275)
Cosmos Cosmos:
350/350  (350/350)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Lun 5 Mar 2018 - 11:19

« Répugnante créature... Tu ne défieras pas longtemps les armées de la Peur... » Ouvrant légèrement les doigts de sa main gauche, un livre apparaît à l'intérieur. Gardant l'ouvrage contre lui, le héraut s'éloigne alors totalement du lieu de cette bataille – pouvait-on réellement appeler ceci une bataille ? - partant en direction du lieu où ses sœurs guerrières l'attendent. Alors qu'il avance, une impression commence à traverser ses doigts, remontant le long de son bras, alors qu'une voix murmure son nom dans les profondeurs. S'arrêtant, il observe les environs, semblant chercher l'origine de ce phénomène... mais rien ne confirme la présence de quelqu'un. Serait-ce le territoire qui agit sur son esprit ? Ou peut-être... peut-être que quelqu'un l'appel réellement, à travers les nombreux mondes qui séparent cette réalité de l'autre. Attrapant une mèche de ses cheveux sombres, un soupir traverse ses lèvres. Il ne peut ignorer ce qui se produit car tout ce qui provient de cet endroit est lié, d'une façon ou d'une autre, au Père de la Peur et de l'Effroi.

Reprenant la marche, il passe sa main sur son visage, le masque venant de nouveau recouvrir – ou remplacer – ce dernier, tandis qu'il rejoint la représentante d'Arès, ainsi qu'une garde du frère de Phobos. Posant sa main sur son torse, il incline légèrement la tête. « Quelle déception. J'aurais pensé que mon ennemi se serait montré plus désespéré dans la bataille... Enfin, qu'importe... » Observant les environs, il laisse entendre un soupir désolé, posant les yeux sur Siléa.

« Ma chère, je vais devoir abandonner la quête qui nous emmène en ces lieux. Je suis certain que vos compétences saurons combler mon absence, mais j'espère pouvoir prévenir nos troupes, qu'un détachement soit envoyé pour soutenir votre cause. Quand à toi... » Il tourne son visage masqué vers Smaug, ne perdant pas de temps pour les longues présentations. « Tu es actuellement aux côtés du Héraut d'Arès. Ne déshonore pas ton maître, ni l'Unique. Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, toutes les deux, je dois vous quitter. Cela a été un honneur de travailler à vos côtés, Dame Siléa. » Il incline à nouveau la tête, avant de se retourner, commençant à s'éloigner. Quelques ombres semblent le suivre, venant déformer son propre reflet obscure, semblant annoncer un phénomène bien plus important.

Ainsi, le héraut de Phobos se retire, ses ailes s'extirpant de son corps pour le porter jusqu'à Sparte.
==> Domaine d'Arès.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Celestia
Berserker de Smaug
avatar
Messages : 79


Caractéristiques
Vie Vie:
154/154  (154/154)
Cosmos Cosmos:
155/155  (155/155)
Armure Armure:
280/280  (280/280)

MessageSujet: Re: Babylone me voilà    Lun 12 Mar 2018 - 10:09


Une fois le climat devenu aride pour le commun des mortels qui n'est pas habitué aux fortes chaleurs, Celestia reprit place aux côtés du Hérault d'Arès. Silencieuse, elle regardait cette dernière s'avancer et examiner lentement ce que les Saints essayaient de déchiffrer avant leurs trépas. Il s'agissait d'un mur plutôt ancien sur lequel des symboles étaient écrit. Il y avait pas mal d'inscriptions sur la pierre, ce qui fit penser que comprendre le message ne serait pas une partie de plaisir. Toujours enfermée dans son mutisme, le berseker de Smaug regardait par dessus l'épaule de sa maîtresse en essayant de comprendre, en vain, ce que les deux femmes regardaient avec attention. Siléa stoppa cependant ses longs doigts sur une phrase en particulier, son énergie cosmique s’amplifiant au même moment, prenant une ampleur exponentielle, probablement pour essayer de faire venir ce qui pouvait bien se tapir dans les environs.

Cependant, ce ne fut pas un quelconque ennemi qui apparu, mais bel et bien l'Hérault qui accompagnait celui d'Arès lorsque ces derniers avaient posé le pied à terre. Aussitôt que l'entité apparu devant les deux femmes, Celestia se contenta de choir le genoux une nouvelle fois, baissant la tête en signe de respect. Toujours muette, elle se contenta d'écouter les dires de son second Supérieur sans intervenir. En effet, une discussion entre Hérault n'était pas ses affaires et son rôle ne lui permettait nullement de les interrompre. Ainsi, elle apprit que Ludwig devait mettre un terme à l'exploration des lieux car quelque chose demandait sa présence. Heureusement, ce dernier affirma qu'il essaierait d'envoyer quelques berserkers de l'Unique en soutien aux deux femmes. Suite à ces mots, il s'adressa finalement à la guerrière de Smaug pour lui ordonner de ne pas décevoir le Hérault d'Arès ni même l'Unique.


« - Naturellement. »

Fut tout ce que répondis Celes, alors que son regard était toujours  aussi neutre. Servir l'armée de la Guerre était la raison de vivre de la Berserker et elle n'allait pas faillir à sa mission. Ayant été par le passé une combattante exemplaire, il n'était pas dans les plans de cette dernière de déshonorer l'Unique alors qu'elle avait toujours combattu en son nom même avant d'avoir été remarquée par ce dernier. Une fois la suite des opérations énoncée, le Hérault de Phobos disparu pour retourner  domaine de la Guerre pour accomplir la tâche qui demandait sa présence immédiate. Restée seules, les deux femmes pouvaient continuer leur exploration en attendant que l'aide promise se manifeste en ces lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Babylone me voilà    

Revenir en haut Aller en bas
 

Babylone me voilà

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Oh ! Les voilà ...
» louis chedid voilà pourquoi
» Salazar, nous voilà ! [Hayleen & Seth] [Intrigue]
» Je suis là, me voilà, c'est petit et c'est trop drôle tout à la fois [LIBRE]
» En voilà des manières!! (pv Seb c'est bien)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: La Guerre des Dieux :: Babylone-