Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Italie - PV] La passion du désespoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Messages : 465


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
187/187  (187/187)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: [Italie - PV] La passion du désespoir   Jeu 6 Avr 2017 - 21:05

« C'est donc ici que ta prison se trouvait. » Les mains dans le dos, le jeune homme des sables observe les abysses d'une faille béante. Un léger sourire aux lèvres, Samaël bascule doucement la tête en arrière, ouvrant légèrement les bras alors que l'air stérile, mélangeant souffre et poussière, caresse sa peau. Paupières fermées, il concentre sa propre énergie, l'infiltrant dans le sol, dans chaque fissure de ce volcan. La chaleur des entrailles remontent jusqu'à lui, consumant ses propres réserves d'air dans ses poumons. Mais il continue, son énergie perçant le magma brûlant, avant d'atteindre le trésor souhaité. Ouvrant alors légèrement ses paupières, sa voix résonne doucement alors qu'un léger son résonne depuis sa sôma. « Et voici cette prison... » Des volutes de fumée commencent à émaner de son armure d'obsidienne, alors que la température corporelle de son propre corps augmentait. Ses battements de cœur accélèrent, l'esprit du Titan s'aiguisant quant à lui. Puis, le lien se coupe... un sourire se dessinant sur les lèvres de Samaël. « Quelle expérience étrange... Je peux à peine effleurer les sensations que tu as ressenti pendant ton enfermement. » Pour un observateur ignorant, le jeune homme semble parler seul. Il ne serait qu'un schizophrène de plus... et pourtant, la voix qu'il entend est bien réelle. *Si tu veux te perdre dans les méandres de ce volcan, être enfermé dans cet alcôve de magma et de cosmos, alors attends que je ne sois plus dans ton corps.* Ricanant alors, l'hôte du Typhon avance sur un sentier, suivant des yeux l'horizon stérile de ce paysage.

*Pourquoi être venu jusqu'ici ?* La question du Titan résonne dans l'esprit du jeune homme, qui continue de marcher, ses pas faisant lever la poussière du sentier escarpé. Il ne répond pas, suivant le chemin dévasté, les mains dans le dos. Bien qu'il n'ait jamais marché sur les sentiers d'un volcan, l'hostilité de cet environnement ne lui est pas inconnu. Les longs voyages dans les déserts sont tout aussi difficiles que ce trajet... Si cette fois l'air – de plus en plus rare avouons le – est empli de souffre, celui des déserts est violent et s'accompagne de grains de sables qui peuvent être plus que dérangeant. Le cratère n'est plus très loin... Observant ainsi le paysage en contrebas, il répond enfin à l'interrogation de son allié archaïque, mais par son esprit, préférant garder le plus d'air possible. *Les liens que tu possède avec ce lieu... Je trouve intéressant d'être en ces terres, à regarder ce volcan, à marcher dessus. Cette prison...* Il pose alors doucement sa main contre la pierre, des fissures apparaissant doucement contre cette dernière. *Cette prison est le point de départ de notre aventure, là où tu as réussi à te lier à moi... C'est ici que tu as poussé ta volonté... et que tu as accepté ce que tu es. Alors autant que je vois cet endroit de mes propres yeux.* Et qu'importe l'envie du Typhon de ne pas retourner en cette région du monde. Après tout, ce corps appartient aux deux âmes, celles de Samaël et celle du Titan. Si ce dernier n'a jamais pu retrouver sa force d'antan, il a pu, grâce à l'humain, apprendre des choses... c'est sur ça que se basait cet étrange « pacte ». Amel-Sîn offrait au Typhon ce qu'il recherchait : les raisons de sa défaite et le moyen de changer, tandis que l'enfant du Tartare donnait une puissance supérieure à l'espion, qui pouvait alors l'utiliser selon ses propres envies. Mais, finalement, Samaël, Amel-Sîn, Samil, ou quelque soit le nom qu'il utilise, n'a jamais pu réellement retrouver le sentiment de plaisir des premières années d'espionnage, de manipulation et autres activités illégales. Bien qu'il en apprécie toujours l'odeur et le goût, l'opium lui-même n'est plus aussi... distrayant... Le danger, la véritable dépendance... n'existent plus.  Alors il recherche en ces lieux un moyen de se divertir à nouveau... Qui sait, redonner une certaine force à Typhon permettrait de se délecter des conséquences.

C'est ainsi qu'il arrive au sommet de ce volcan, observant la gueule béante que forme le cratère. Retirant le casque de sa sôma, le jeune homme laisse la pièce d'armure tomber au sol, fermant à nouveau les paupières. À nouveau, son cosmos s'infiltre dans la roche, perçant le magma brûlant, se glissant dans ces abysses chtoniennes pour enfin atteindre le lieu de cette prison. Et tandis que la chaleur traverse à nouveau ses veines, le souffre lui se glisse dans ses narines. Seule la présence du Titan empêche les toxiques volutes d'empoisonnée la chair et le sang de l'humain. Mais l'entité divine, elle, se perd dans ses souvenirs... Reliée par le cosmos de Samaël à cette prison, elle entend l'écho de la Terre, chaque mouvement telluriques résonnant. L'odeur du souffre... l'obscurité de cet alcôve...  Les souvenirs de l'entité ressurgissent, plus puissant que jamais. Ils englobent peu à peu le domaine psychique du Titan, grimpant contre les murs de cette illusion de pièce, dévorant cette matière. S'enfonçant plus profondément dans sa méditation, Samaël ouvre les yeux dans cet environnement intérieur. Face à la porte qui sépare les deux pièces, les deux âmes, il observe celle-ci vibrer... Bientôt elle cédera. Passion ou désespoir... ?

Puis, il rompt à nouveau tout lien. Totalement ? Non... cette fois Typhon est suffisamment imprégné pour avancer seul. S'asseyant donc sur le sol, Samaël glisse d'entre les pièces d'armures une pipe à opium, qu'il attrape entre ses lèvres tout en l'allumant. Un grondement semble résonner dans les environs. Serait-ce le ciel ? Levant alors légèrement les yeux, une première goutte tombe dans sa main. Souriant légèrement, il tourne alors les yeux sur la gauche, une seconde présence résonnant en ces lieux chargés de légendes. « Océanos semble croire que vous avez menti à Hadès lors de votre rapport concernant vos « relations houleuses avec les Titans ». » Mais cela n'a jamais été le problème de Samaël, qui observe le cratère du volcan avec un léger sourire. Pour l'humain, la réponse des Titans sera amusante, qu'importe leur choix.  Mais sera t-il toujours là pour apprécier cela ?

Voilà une chose dont il n'est pas certain...

----------------------------------------


Kit by Setesh
Revenir en haut Aller en bas
Setesh
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
avatar
Messages : 7541


Caractéristiques
Vie Vie:
243/243  (243/243)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Italie - PV] La passion du désespoir   Sam 8 Avr 2017 - 17:49

Le spectre volait à travers le ciel, rôdant tel un rapace aux aguets. Il filait à vive allure, l'oeil perçant et aiguisé, recherchant la moindre trace du chevalier d'or qui avait fuit plutôt que de soutenir les asgardiens. Ce dernier avait détalé comme un lapin et semblait s'être soit enterré dans un terrier, soit s'être vu poussé des ailes face aux trois juges pour disparaître aussi rapidement. A continuer comme ça, Setesh allait se retrouver aux portes du Sanctuaire, et si crever ne lui faisait pas peur, il préférerait éviter de se jeter dans la gueule du loup. Après tout, il était un des trois Juges des Enfers, chefs militaires des armées infernales, et en tant que tel, il ne devait plus agir de manières aussi inconsidérées que comme dans le passé. Même si cela allait lui être difficile. 


Planant dans les airs, l'inquiétante Wyvern se rapprochait de plus en plus de la Grèce. C'est alors qu'il perçu une présence, une entité cosmique. Elle était non pas faible, disons plutôt qu'elle manquait d'intensité, mais elle paraissait au spectre singulière. Il concentra alors son cosmos dans ses ailes pour filer à pleine vitesse. S'approchant d'un volcan, il perçu la présence plus distinctement, et si à son grand regret ce n'était pas ce froussard de rouquin plaqué or, il le reconnu. C'était le titan invité par les Enfers. Intrigué, le spectre accéléra, amorçant alors une descente subite et violente en pliant ses ailes. Transperçant les nuages dans un grondement semblable au tonnerre, , il déploya les ailes de la mort qu'étaient celles de la  Wyvern pour se redresser et poser ses pieds au sol avec une brutalité hors norme. L'onde de choc provoqua un souffle violent qui emportait tout, et le volcan en lui même était secoué, menaçant d'exploser en réaction à l'arrivée du juge infernal. Tel un démon, l'ombre du juge était impressionnante, surgissant de la poussière soulevée et se voulait menaçante pour quiconque se trouverait là. Setesh ne voyait rien pour le moment, avec le nuage de poussières qui se soulevait, et décida d'attendre un instant, que le titan visiblement emporté au pire, gêné au mieux par son entrée en scène ne se manifeste alors suite à son arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Messages : 465


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
187/187  (187/187)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Italie - PV] La passion du désespoir   Dim 9 Avr 2017 - 1:19

« Entre le typhon et le volcan... voici un nouveau cataclysme naturel. Le Juge de la Wyvern. » Reculant – après s'être redressé et  sous la force de l'arrivée brutale du Spectre, le jeune homme se couvre la vue. Ce n'est que grâce à un rocher proche que l'hôte du titan n'est pas repoussé bien plus loin... ce qui serait dommage. Rappelons le, derrière lui se trouve le cratère de l'Etna, des failles béantes creusant sa roche. Mourir de cette façon n'est pas une chose qu'il souhaite. Alors que le « cataclysme de poussière » se calme enfin, Samaël s'apprête à retirer sa pipe à opium... mais ne ressent plus l'objet entre ses lèvres ou contre ses doigts. Une suite de bruits interpelle alors le jeune homme, qui regarde en direction du cratère, intrigué. « Oh... » Elle ne sera plus utilisable maintenant. Brisée en morceau, la pipe à opium arrive dans les profondeurs du cratère, glissant ensuite dans une petite faille. « … Les anciens romains auraient vu en cela un présage. » Se concentrant à nouveau sur le Spectre, l'hôte du Titan s'incline alors légèrement mais respectueusement, reprenant la parole. « Si vous venez chercher une réponse à votre proposition, je n'en ai malheureusement aucune à vous offrir. Les Titans devraient bientôt se réunir... »

Glissant alors un bras sur le côté, invitant le Spectre à observer les alentours. « Si ce lieu vous est inconnu, je vous présente le majestueux volcan, l'Etna. Plus qu'un volcan, d'est surtout dans ce lieu que se trouve... » Il arrête de parler, penchant légèrement la tête sur le côté, avant de se tenir la tête. Pendant un instant, une vive douleur a traversé son visage. « Oups... désolé. » Il regarde sa main gauche, l'ouvrant et la fermant avant de reprendre, doucement. « Je disais donc... en ce lieu se trouve l'ancienne prison de Typhon. J'espère que le cadre vous plaît. » Certains peuvent se plaindre de la capacité de Samaël à parler, à écraser les gens sous un flot incessant de parole... mais il sait qu'une chose intéresserait le Spectre dans cet endroit. Il l'a lui-même dit, dans un passé pas si lointain. En pensant à cet événement en particulier, il tourne son esprit en direction du Titan. Vu la douleur qu'il a ressenti il y a peu, le phénomène commence à prendre de l'ampleur. La porte de sa « chambre spirituelle » ne sera bientôt plus assez solide pour contenir ce sentiment... *Cher ami, attend un peu.... et je te donnerais plus que tu n'auras en brisant mes défenses.*

« Juge des Enfers... je dois vous remercier d'être arrivé durant l'entretien que j'avais avec Sa Majesté Hadès... Grâce à vous, j'ai pu voir l'évolution d'un Spectre à un autre rang, celui de général des armées des Enfers. » Glissant sa main gauche sous son menton, il ferme les yeux, un léger sourire aux lèvres. « Voir l'évolution d'un combattant déjà puissant, à un niveau plus important... C'est assez grisant, je dois l'avouer. Et vous semblez l'avoir testé il n'y a pas longtemps, cette nouvelle puissance. » Ouvrant légèrement ses paupières, une certaine forme d'excitation apparaît dans son regard, un intérêt hors norme. « L'odeur du sang vous colle à la peau. Et plus je vous observe, plus je pense que mon choix est le bon. Alors, Juge de la Wyvern, laissez moi vous proposez quelque chose... » Il s'incline alors respectueusement. « Accepterez-vous d'observer la libération totale de Typhon ? Vous qui souhaitez le combattre... je vous propose de le faire, dans quelque instants. »

Il y a des désirs dont il faut parfois accepter les conséquences.

----------------------------------------


Kit by Setesh
Revenir en haut Aller en bas
Setesh
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
avatar
Messages : 7541


Caractéristiques
Vie Vie:
243/243  (243/243)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Italie - PV] La passion du désespoir   Dim 9 Avr 2017 - 12:31

Setesh lâcha un rire sec en entendant Samael parler de sa proposition. Qu'ils prennent leurs temps surtout. Plus ils tarderont à leur fournir une réponse, plus leur sort risquait d'être fixé, la patience des Enfers n'étant pas sans fin. Les titans ne pouvaient plus être considérés comme de véritables divinités, si ils n'arrivaient même pas à répondre à un tel ultimatum. Qu'ils choisissent la servitude ou la mort, au moins, ils auraient pris en main leur destin. Là, à ne pas arriver à répondre, ils prenaient le dangereux risque que les spectres décident d'eux même de leur sort. 


"Peu m'importe! Si vous ne vous décidez pas, on le fera pour vous!" 


Setesh tourna son regard sur le paysage, désolé en partie par son arrivée pour le moins fracassante. Le jeune homme qui prenait soin de rester courtois et respectueux, chose suffisamment rare chez un titan pour être relevée, avait semble t il subi lui même un certain désagrément. Là aussi, cela importait peu au juge. Son regard se tourna vers le volcan dont lui parlait Samael. A défaut d'être tombé sur le chevalier d'or, il pouvait toujours provoquer une catastrophe naturelle, juste pour le fun! Il écoutait distraitement les propos du titan, croisant les bras en se demandant si il allait le faire ou pas. C'est alors que son attention fut piquée au vif, Samael parlant entre deux flatteries de la libération de Typhon. Un sourire féroce et effrayant passa alors sur son visage, rendant le juge encore plus impressionnant, car à l'idée d'affronter l'arme de Gaïa, il n'y avait dans ses yeux que de l'amusement, et uniquement cela! Quiconque aurait été dû être effrayé, mais pas lui. 


"Bien! Au moins je ne serais pas venu ici pour rien! J'espère qu'il fera vite, car au pire, j'irais le libérer moi même en explosant ce volcan!" 

Revenir en haut Aller en bas
Dante
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
Spectre du Basilic de l'Étoile Céleste de la Victoire
avatar
Messages : 465


Caractéristiques
Vie Vie:
175/175  (175/175)
Cosmos Cosmos:
187/187  (187/187)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Italie - PV] La passion du désespoir   Dim 9 Avr 2017 - 19:24


« Si vous acceptez un conseil de ma part : rappelez vous à leur bon souvenir. Déjà qu'Océanos remet en doute vos paroles. Il pourrait très bien oublier votre ultimatum. » En serait-il capable réellement ? Qu'importe la vérité, tant que cela peut faire bouger les choses, d'une façon ou d'une autre. Ce choix ultime va décider de la vie prochaine des Titans, de leur position par rapport aux Spectres... et cela détruira leur place dans l'échiquier. Qu'importe le choix entre la servitude ou la mort, leur importance sera réduite, bien plus bas qu'elle ne l'est maintenant. « Me concernant, mon propre choix est déjà fait. Et c'est pour cette raison que je vous ai proposé ceci. » Une proposition qui semble avoir fait mouche. Après tout, n'est-ce pas le Juge des Enfers qui, dans le temple de Krios, a exprimé haut et fort son désir de combattre Typhon ? Il n'y avait peu de chance que la proposition soit ignorée... Le sourire de Setesh est d'ailleurs la preuve de l'intérêt du Spectre pour cette proposition... ainsi que cette lueur dans son regard. Il prouve aussi son tempérament pressé en menaçant de faire exploser ce volcan. « Voyons, nous ferons assez de dégâts comme ça. » Samaël rigole légèrement, avant de tourner les yeux dans une direction. « Nous ne sommes pas seuls... mais cela ne change rien à ce qui est prévu. Votre attente ne sera pas longue... Setesh. » Fermant alors ses paupières, il inspire tranquillement.

Détruire le volcan est inutile... car la libération de Typhon est plus mentale qu'autre chose. La voix du Titan résonne d'ailleurs dans l'environnement psychique de l'hôte, des bruits sourds frappant contre cette « porte », tandis que la chambre spirituelle tremble, des fissures se formant sur la statue du dieu Seth. Ouvrant ses yeux, l'image psychique de Samaël observe la porte, avançant doucement, écoutant les mots. *Donne... moi... le contrôle. Je veux... le contrôle !* Un sourire sibyllin se forme sur les lèvres de l'ancien espion, qui pose sa main contre la porte. Par une poussée d'énergie, il bloque les mouvements de l'entité immatérielle qui se trouve de l'autre côté... Après s'être côtoyé pendant quelques années... après avoir accepté, l'un comme l'autre, de partager avec harmonie ce corps. Collant son dos à la porte, l'hôte observe le plafond... Non, ce n'est pas le moment... Des choses plus importantes sont en cours. *Mes cellules baignent dans ton essence, mais tu n'as jamais eu le droit au contrôle total, tu le sais n'est-ce pas ?* Un étrange bruit sourd résonne à nouveau. Aurait-il totalement perdu l'esprit ? Une étape est franchie. La première étape était de séparer le plus possible Typhon de ses souvenirs... Si sa mémoire ne pouvait être manipulée, la meilleure chose à faire était de guider le Titan, de l'éloigner de ses travers. L'esprit « jeune » de Typhon était un avantage. La seconde étape démarrait réellement la machine... Il fallait lier l'esprit de l'Enfant de Gaïa et du Tartare avec ses souvenirs, de façon brutale, pour détruire la défense qu'il s'était forgé. Et quel meilleur endroit que la prison pour ça. *Bien entendu, je trouve dommage d'en arriver là et de ne pas pouvoir en profiter longuement... mais le plaisir est tout aussi intense.*

Puis, vient la troisième étape... S'éloignant de la porte, un sourire aux lèvres, Samaël ouvre doucement ses bras. Les fissures sur la statue se prolongent, les tremblements dans l'environnement psychique devenant plus intenses. Puis cette représentation, image, de l'hôte, s'efface doucement. Son essence se glissant dans les cellules, alors que la porte se fracture brutalement...

Cela semble avoir durer un temps important et pourtant, le Spectre n'attend au final qu'une minute avant de voir un phénomène se produire. Les paupières de l'hôte s'ouvrent brutalement, alors que sa respiration s'accélère. Posant une main sur son visage, sa sôma vibre violemment, tout son cosmos qui tourne autour de lui, s'étendant. Le phénomène prend de l'ampleur quand le ciel commence à s'assombrir, les vents devenant plus intenses, apportant des grondement qui résonnent dans les nuages. Une pulsation arrache un hurlement de douleur à ce corps, alors que des étincelles parcourent sa peau, déchirant la chair en suivant un tracé à la fois précis et chaotique. Et tandis qu'il perd des couleurs, son cosmos commence à se calmer... Retirant alors sa main, la voix du Titan résonne. « Totalement... libre. Samaël... Typhon... » Un léger sourire apparaît alors sur ses lèvres, basculant sa tête en arrière. Si intense... le désespoir et la passion qui se percutent, qui s'assimilent, qui se dévorent l'un l'autre, tout en faisant briller son opposé. Sa peau mate, entretenue par le désert, s'est teinte d'un gris sombre, celui des cendres, alors que ses yeux pulsent d'une lueur sanglante, écarlate. Le plus flagrant doit être ces étranges blessures, des cicatrices et marques de brûlures. Visibles sur le visage, elles disparaissent sous la sôma, pour envahir tout le côté gauche.

Posant ses yeux contre Setesh, le Titan ouvre ses bras. « Je ne t'ai pas fait attendre... j'espère. » Les Titans sont-ils de véritables divinités, aux yeux des Spectres ? Typhon, lui, ne s'est jamais comparé à un dieu, préférant s'appeler « Arme ». A t-il trouvé l'éclat qu'il recherchait ? Sa puissance n'est sûrement pas la même que ce Spectre et pourtant, jamais il ne s'est jamais senti aussi bien. La raison est claire... Typhon et Samaël n'existent plus en deux individus propre. Ne cherchez pas le terme de fusion, car cela n'en est pas une. Alors que le désespoir du premier l'a corrompu, le second s'est laissé envahir par sa passion. Les deux essences se sont mélangées, associées, pour en arriver à ce résultat... L'âme d'un Titan qui ignorait son statut divin s'est ainsi parfaitement fondu dans l'essence d'un humain, qui cherchait, seulement, à ressentir une dernière fois sa passion avec le moins de limites possible.

« Mon nom est Samaël Sirbonis, aussi appelé Typhon. Tu veux te mesurer à l'Arme de Gaïa ? » Son arme d'obsidienne apparaît alors dans sa main gauche, alors que le tonnerre gronde plus fort dans le ciel. Si la puissance ne peut attirer Setesh... ce sera la lueur dans les yeux du Titan. Car en ce jour, il trouvera quelqu'un qui n'a pas peur de son désir de combat. Il trouvera quelqu'un qui n'a que deux désirs : le premier est de se baigner dans les combats les plus violents, les plus féroces. Le second... Oh... nous verrons cela plus tard. « Je suis ton homme... » Qu'avait-il dit à Océanos et Krios ? Des affaires mortelles qui l'attendaient ?

Il n'a jamais été si proche de la vérité... et pourtant... c'est ça qui est amusant !

Défi lancé à Setesh ! (Oui, j'accepte de mourir !)

----------------------------------------


Kit by Setesh
Revenir en haut Aller en bas
Setesh
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
avatar
Messages : 7541


Caractéristiques
Vie Vie:
243/243  (243/243)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Italie - PV] La passion du désespoir   Mar 11 Avr 2017 - 0:20

Le spectre avait du mal à se retenir, bouillonnant d'impatience à l'idée d'en découdre avec le légendaire Typhon, cet être qui en avait fait baver aux olympiens même. Les propos que Samael tenait en ce qui concernait Océanos n'intéressait guère le juge, le titan des océans ayant perdu toute crédibilité et ampleur à ses yeux. L'opinion que ce dernier pouvait avoir de lui lui importait tout autant que celui de l'insecte qu'il venait d'écraser, et que si ils venaient, lui et ses semblables tous autant qu'ils étaient, à oublier son ultimatum, leur sort serait alors décidé par les poings du dragon d'Hades.  Une partie de son surplis fut alors tiré subitement, pas assez fortement pour le faire bouger lui, mais suffisamment pour attirer son attention. Au loin, il distingua une silhouette et malgré la distance, reconnu le juge du Griffon. Ne prêtant qu'une oreille discrète aux mots de Samael qui remarquait alors la présence d'Alessio, Setesh chercha du regard l'éventuelle présence de Kazuki, mais visiblement, ce dernier ne les avait pas suivi jusqu'ici. Se détournant de lui, le spectre de la Wyvern prit alors sur lui et patienta alors jusqu'à l'éveil, à priori rapide, de Typhon. 


Et pour une fois, un titan ne lui avait pas raconté des salades. Au bout d'une minute, le cosmos du jeune homme s'assombrit tandis que sa sôma tremblait avec force, les cieux se teintant de ténèbres pour saluer la venue imminente de l'arme de Gaïa. Des étincelles parcouraient le corps de Samael tandis que sa peau devenaient grise et sombre, semblable à de la cendre. Ses yeux brillèrent alors d'une lueur sanglante et écarlate, des yeux qui n'avaient rien à envier au regard meurtrier et sanguinaire du spectre qui se délectait d'un tel spectacle. 





L'impressionnant soldat des Enfers était resté immobile, comme insensible à la transformation qui s'offrait à lui, et était loin d'être effarouché par ce spectacle. Bien au contraire, il semblait plus excité que jamais, son rire féroce se faisant entendre, allant de concert avec le tonnerre grondant dans le ciel et qui présageait un affrontement des plus violents. Et l'attitude, à la fois fière et emplie du désir de combattre, qui était alors celle de Samael et Typhon, attisait grandement cette joie furieuse qui brûlait le coeur de Setesh comme un brasier infernal. 

"Voilà enfin un homme qui en vaut la peine!" 



Toujours les bras croisé, le furieux cosmos qui émanait du spectre face au titan, désormais doté de son arme d'obsidienne, explosa alors, manifestant clairement la volonté meurtrière du terrible juge. Ce cosmos semblait hurler et réclamer la mise à mort de son adversaire, aussi mythique et légendaire pouvait il être. Si d'autres auraient reculés face à Typhon, le spectre n'en faisait rien, bien au contraire, et ce n'était que par respect qu'il ne s'était pas encore jeté sur lui. 

"Allez, Come on, Guy!" 

-----------

Défi accepté!

Revenir en haut Aller en bas
Setesh
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
Spectre Céleste de la Wyvern et juge d'Hadès
avatar
Messages : 7541


Caractéristiques
Vie Vie:
243/243  (243/243)
Cosmos Cosmos:
300/300  (300/300)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Italie - PV] La passion du désespoir   Mar 18 Avr 2017 - 17:52

Après s'être déchaîné comme un fou furieux, Setesh reprenait peu à peu son souffle. L'affrontement avait été véritablement titanesque, mais étrangement, le spectre voyait ses forces lui revenir rapidement. Son surplis avait encaissé le choc, et semblait lui aussi commencer à se régénérer. Si il ressortait ainsi d'un combat si violent, si éprouvant, cela promettait! Sa force, ses pouvoirs, ses capacités étaient clairement supérieurs à ce qu'ils étaient dans un passé pas si lointain. Ainsi, c'était cela lorsque l'on portait le surplis d'un juge et que l'on ne faisait plus qu'un avec lui! 


Le spectre observait les alentours. Le paysage était apocalyptique et dévasté. Complètement ravagé, le volcan grondait de plus en plus furieusement, et il était étonnant qu'il n'ait pas encore explosé. Quoiqu'il en soit, le juge ne ressentait plus vraiment la présence de Typhon. Le corps gargantuesque avait disparu en se déchirant avant que sa dernière salve terminait de détruire son adversaire. L'étoile de la férocité était ainsi, implacable, impitoyable, violente, se déchaînant contre ses adversaires sans la moindre retenue. Setesh savait que Alessio était dans le secteur, mais il savait que ce dernier avait dû savoir se mettre à l'abri. Il n'allait donc pas s'en préoccuper outre mesure, d'autant que le griffon n'apprécierait sans doute que moyennement que la Wyvern se mêle de ses affaires.  Quoiqu'il en soit, il avait perdu la trace du rouquin pour tomber sur Typhon par chance.  Il se rappela alors avoir entendu dire qu'il se passait des choses étranges en Irlande. Un détour par là ne pouvait pas faire de mal, et qui sait, avec un peu de chances, il trouverait soit des informations, soit de nouvelles proies à abattre. Déployant ses ailes, il s'envola alors vers d'autres cieux!  



=> Irlande
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Italie - PV] La passion du désespoir   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Italie - PV] La passion du désespoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ma nouvelle passion : le patchwork
» La première Campagne D'ITALIE 1796-1797
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !
» Comment votre entourage vit-il votre passion?
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-