Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Renaissance Siléa] Une charmante station balnéaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siléa
Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 106


Caractéristiques
Vie Vie:
217/217  (217/217)
Cosmos Cosmos:
242/242  (242/242)
Armure Armure:
315/420  (315/420)

MessageSujet: [Renaissance Siléa] Une charmante station balnéaire   Jeu 16 Fév 2017 - 14:29


Siléa frappa les squelettes lorsqu'ils voulurent s'emparer d'elle pour la mener à son châtiment. Elle ne tolèrerait pas que des vulgaires rats comme eux ne l'approchent.
Avant qu'ils n'aient le temps de se saisir d'elle à nouveau, la guerrière se mit en route d'un pas fier. Peu lui importait de leur montrer qu'elle connaissait le chemin. Elle hésita un instant à leur fausser compagnie. Il ne faudrait sans doute pas longtemps pour les mettre à terre néanmoins la spartiate sentait bien qu'elle n'avait que peu de chances, seule face à l'armée d'Hadès.
Elle verrait donc ce qu'elle ferait une fois arrivée au lac de sang.

Siléa plongea d'elle même dans l'immense lac d'hémoglobine brûlante. Pas que ce châtiment l'attirât spécialement, mais elle voulait se débarrasser au plus vite de son escorte gênante. En effet, ceux ci s'éloignèrent.
La Bahamut avait du mal à s'habituer à l'insupportable chaleur qui la torturait. Néanmoins son regard brilla d'émerveillement en constatant la quantité de sang qui l'entourait. Avec respect pour tout les nobles héros qui avaient péri avec honneur en versant cette sublime substance, elle recueillit du sang au creux de sa main.
Le hérault d'Arès le but tout en proclamant la gloire de son dieu au plus profond du Royaume des Morts.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Renaissance Siléa] Une charmante station balnéaire   Lun 20 Fév 2017 - 20:12

Siléa s'abreuvait du sang du lac maudit des Enfers, proclamant en même temps la gloire d'Arès au sein même des Enfers. Quelle erreur venait elle de commettre? Le héraut d'Arès n'eût même pas le temps de finir de boire qu'elle ressentit ses entrailles se mettre à brûler. La douleur était atroce mais cela ne faisait que commencer pour la malheureuse qui n'avait démontré jusque là qu'un profond irrespect pour la création d'Hadès. Elle avait beau être le héraut de la guerre, son attitude n'en était pas moins irrespectueuse et déplacée en ce lieu que tout humain devait craindre. Son sang bouillonnait, devenant aussi brûlant que du métal en fusion, et continuait ainsi de circuler dans son corps. Perdant le contrôle de celui ci à cause de cette douleur inimaginable, elle trébucha pour chuter dans le lac de sang. Se noyant dans le liquide écarlate, ses souffrances devinrent alors indescriptibles, la guerrière sombrant dans une abysse de cauchemar qui n'était alors que douleurs. Les maléfices qu'avaient créé Hadès en ce lieu étaient tous plus horribles les uns que les autres, et Siléa devait désormais comprendre à quel point il était fou de s'attirer le courroux du dieu créateur des Enfers! 




Tandis qu'elle devenait en proie à la folie, car condamnée à subir cette souffrance terrible pour l'éternité, Siléa est envahie de visions où la violence, la colère et la rage qu'elle avait déversée  attisent ses souffrances et lui font ressentir la douleur qu'elle a causée dans sa vie. 




Epreuve: Tu dois décrire dans ton poste des scènes où tu as malmenés des personnes (combat ou autres) et ressentir la souffrance que tu leurs a infligé. Tu dois également te repentir auprès d'Hadès pour ton manque de respect. Si ton poste est satisfaisant, tu seras libérée(,délivrée!xD )
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 106


Caractéristiques
Vie Vie:
217/217  (217/217)
Cosmos Cosmos:
242/242  (242/242)
Armure Armure:
315/420  (315/420)

MessageSujet: Re: [Renaissance Siléa] Une charmante station balnéaire   Mer 22 Fév 2017 - 19:11

On ne trompe pas un spécialiste. Et Siléa comprit au contact même de ses lèvres que ce qu'elle buvait n'était pas du sang. Un instant son sourire s'élargit à l'idée de découvrir une nouvelle boisson bien plus forte, avant de se muer en grimace d'horreur: le liquide qu'elle venait d'avaler coulait dans sa gorge comme un métal incandescent. En quelques instants, il s'était répandu dans tout son corps. Par réflexe, pour tenter de dompter cette douleur insupportable, la berserker tenta de mettre un genou à terre.
Sauf qu'il n'y avait plus de terre. Par ce geste, la Bahamut avait amorcé un début de noyade, qui s'amplifia car le sang maudit qu'elle venait d'avaler l'avait considérablement alourdie. Elle découvrit alors qu'il n'y avait aucune limite à la souffrance. Il semblait à la guerrière n'être qu'une mince feuille de papier, brûlée intérieurement et extérieurement par ce feu liquide. Si elle eut la présence d'esprit de ne pas ouvrir la bouche pour crier, ce qui l'aurait poussée à avaler encore plus de ce sang, elle n'eut néanmoins pas le temps de fermer les paupières pour protéger ses yeux. Ceux ci se mirent alors à se dissoudre sans jamais disparaître, dans une torture sans fin.

Et bientôt, à la souffrance physique déjà bien plus qu'insoutenable, s'ajouta la souffrance morale. La spartiate ressentit un léger malaise, d'origine indéfinissable, qui finit par se changer en une chape de culpabilité. Elle se sentait en porte à faux avec ses actes, avec le monde, dont elle avait compris de travers l'essence en se comportant comme un monstre. Puis se sentiment disparut.
Sans que Siléa n'ait conscience du changement, elle se retrouva dans une maison, tranquillement en train de faire la cuisine. Ce fait éveilla son étonnement, étant donné qu'elle ne s'était jamais chargée des basses tâches ménagères. Puis une odeur de brûlé se mêla aux douces effluves de l'après-midi et, dans un accès de terreur, elle remarqua l'incendie. La berserker ne comprit pas pourquoi elle n'était plus qu'une pauvre et faible civile, néanmoins la panique l'entravait, comme si tout son passé n'avait jamais été et qu'aucun secours ne viendrait la sauver.
Des larmes lui montèrent aux yeux.

Finalement, son mari vint la chercher pour la porter hors de la demeure en flammes - Siléa ignorait qu'elle était mariée. En hâte, ils passèrent la porte. Et là, leur cœur se brisa, tordu par l'horreur. Leur propre fille se tenait sur le seuil, une torche enflammée encore dans les mains. Comment a t elle pu agir ainsi ?
Ils n'eurent pas loisir de se torturer plus longtemps l'esprit, la mort les frappa.

La scène changea, assez brusquement pour que cela fût douloureux, assez lentement pour que cela semblât naturel.
Siléa était devenue une petite enfant dans un village envahi par des démons sortis droit des légendes les plus anciennes. Des quartiers entiers avaient été rasés et pavés de cadavres par ces démons. Des blessés, hagards, tentaient de se frayer un passage entre les agonisants pour s'enfuir. La petite fille que la guerrière était devenue avait perdu sa famille, ses amis, ses repères. Elle était trop déboussolée et malheureuse pour ressentir encore la moindre peur. Sa seule pensée était de mettre un pied devant l'autre, sans trébucher, et trouver un endroit sauf pour dormir.
Tout d'un coup, elle vit face à elle une jeune femme rayonnante. Elle portait une armure, mais celle ci n'était pas couverte de sang. Elle espéra qu'il s'agissait d'un soldat d'une ville voisine venu les protéger. Elle leva vers celle ci des des yeux emplis d'espoir. La soldate la remarqua et baissa son regard sur elle, avec un sourire rassurant. Elle posa un genou à terre et ouvrit les bras. L'enfant vit là un réconfort qu'elle n'attendait plus et se jeta dans ces bras qui se refermèrent sur elle.
L'enfant s'autorisa enfin à pleurer sur tout ce qu'elle avait perdu. Mais bientôt, ses larmes se changèrent en larmes de douleur. L'étreinte de la guerrière se faisait de plus en plus brutale, et elle peinait à respirer.
L'enfant périt dans l'étonnement lorsque les vertèbres de son cou craquèrent.

Un deuxième de ces changements survint. À présent, la Bahamut était devenue une guerrière surentraînée, ce qui ne changeait pas de d'habitude, mais honnête et loyale au combat, ce qui était étrange. Elle combattait les armées d'Arès et plus exactement se battait en duel contre une espèce de furie. Il était clair que cette dernière était moins expérimentée, et un peu moins forte. Et pourtant, sa fourberie comblait largement ces différences, causant un désespoir croissant dans l'esprit de son adversaire. Peu à peu, elle se retrouva paralysée, ne sachant comment réagir à cette enfilade d'attaques en traître.
Et elle périt de manière honteuse, elle qui avait toujours tenu à son honneur plus qu'à tout au monde.

Les souffrances de toutes ses victimes accablaient le hérault d'Arès.
À présent, elle vit le devenir de toutes ces âmes massacrées. Accompagnées de milliers d'autres défunts, elles se dirigeaient vers les Enfers, causant là une affluence incroyable qui, ajoutée aux récents événements en Irlande, risquait de perturber le bon fonctionnement des Enfers.
Alors, dans l'esprit de la berserker, son fanatisme entra en conflit avec son respect du travail bien fait. Et la pire des souffrances survint : devoir concéder des qualités à une divinité autre que l'Unique. La douleur la submergea et elle crut que son âme allait se dissoudre.
Puis une pensée fit irruption. Il y a bien plus de force à dire "Hadès a du mérite mais Arès vaut mieux que lui" que "Hadès ne sert à rien". Siléa cria, d'une voix qu'elle tentait de rendre calme malgré le sang qui s'engouffrait dans ses poumons :

"OK Hadès, je retire ce que j'ai dit. C'est toi le plus grand ici."

Ces mots lui arrachaient les cordes vocales donc il ne fallait pas en plus lui demander d'y mettre la forme.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Renaissance Siléa] Une charmante station balnéaire   Mer 22 Fév 2017 - 22:44

Torturée, la malheureuse était rongée par la douleur et la souffrance, causées à la fois par le brûlant lac de sang et les visions qui la tourmentaient. Elle se voyait détruire des vies innocentes, juste pour le plaisir, juste par satisfaction, torturant ses victimes avec une joie et une satisfaction qui maintenant étaient pour elle des souffrances ignobles. Envahie par des sentiments qui la rendaient confuses, elle ressentait clairement ce qu'avaient vécus les proies qu'elle avait torturée et détruit, et plus encore, elle ressentait l'emprise d'Hadès sur ce monde infernal et cauchemardesque. Même les serviteurs d'Arès ne pouvait rien contre les maléfices qui habitaient les Enfers, et tout comme n'importe quels autres humains, ils devaient reconnaître la suprématie du sombre monarque. Et même Siléa, pourtant héraut d'Arès, malgré sa forte personnalité, devait plier genou. Elle finit alors par admettre que Hadès était le plus grand ici. Siléa fut alors emportée dans un tourbillon brûlant, l'entraînant dans les abysses écarlates du lac du sang, la faisant sombrer dans l'inconscience tellement la douleur était insoutenable. 


Lorsqu'elle s'éveilla, elle se trouvait alors sur la rive d'un lac, en Grèce, sortie des Enfers. Amoindrie et faible, elle n'en était pas moins vivante.


Siléa est ressuscitée avec 50% de sa vie et 50% de son cosmos. L'armure est dans l'état dans lequel elle était lorsqu'elle est morte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Renaissance Siléa] Une charmante station balnéaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Renaissance Siléa] Une charmante station balnéaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des projets pour refaire l'image de l'aire métropolitaine
» Al Qaida aurait la bombe nucléaire
» Un enfant oublié sur une aire d'autoroute...
» Siléas [Guérisseuse]
» une station de ski dans le désert de Dubaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Morts ¤ Hadès :: Le Monde des ténebres :: 6ème prison : le Lac de sang-