Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 Entrevue avec la Reine Perséphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1264


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Entrevue avec la Reine Perséphone   Mar 27 Déc 2016 - 22:39

Arrow Entrée des Enfers


Au moins force est de constater que certaines choses ne semblent pas changer. C'est ce qui te traversa l'esprit en voyant que Perséphone ne voyait pas d'un très bon œil les agissement de cette fameuse entité et savoir qu'elle a osé s'en prendre à Hypnos ne laissait aucun doutes sur les pensées de la Reine. Cela étant, sa colère sembla s'atténuer aussi soudainement qu'elle surgit lorsque tu apporta la raison de ton irritation passagère suite à ton échange avec le Juge du Garuda. La Déesse te surpris une nouvelle fois en te touchant l'épaule d'un air conciliant. Tu restas un moment interdite, te demandant ce que tu devais faire dans ce genre de situation.

A vrai dire qu'une connaissance proche de toi le fasse passait mais lorsque c'était quelqu'un comme l'épouse d'Hadès qui le faisait c'était quelque peu déroutant quant même...  D'après Perséphone, ce dernier était un être particulier qui était guidé par une colère si virulente qu'il était incapable de la canaliser. Waouh. Toi aussi tu étais du genre à exploser lorsque quelque chose te contrariait mais tu n'aurais jamais l'idée d'abandonner ton cerveau pour ne vivre que sous le joug de tes émotions. Enfin, cela n'était pas tes affaires et comme ton interlocutrice te le fis remarquer il valait mieux le laisser tranquille dans ses occupation et aller discuter ailleurs qu'à l'entrée des Enfers.


« - Pardon ? »

Interloquée, tu te rends compte que l'épouse du Sombre Monarque n'avait nullement retirer sa main de ton épaule. Une énergie violette s'échappe alors de cette dernière et vous enveloppe Perséphone et toi avant de se transformer petit à petit en un tourbillon pourpre. L'instant d'après, vous vous retrouvez dans un endroit que tu n'avais jamais encore jamais vu. Cependant, même si tu ne connaissait pas le lieu en question, l'aspect des pierres délimitant la pièce te rappelle tout de même quelque chose que tu avais déjà vu quelque part. Ayant repris par la suite tes esprits suite à la téléportation – diantre que tu détestais ce genre de moyen de déplacement ! - tu compris enfin que tu te trouvais dans le palais du Seigneur Hadès, probablement étant même cette fois dans les appartements de la Reine. Tu restas alors silencieuse, te demandant ce qu'il allait se passer par la suite.

« - Voudriez-vous parlez de quelque chose de spécifique, ma Reine ? Demandes-tu alors timidement à Perséphone une fois tournée vers elle pour lui parler. Je ne suis pas très à l'aise quand je n'ai pas d'idées de conversations à entretenir, surtout lorsque je suis avec quelqu'un d'aussi important qu'Hadès où vous-même... »

Disons que tu n'avais pas l'habitude de t'adresser tout court à quelqu'un par toi-même. Depuis toute petite tu en parlais que lorsqu'on te le demandait, parent compris. Après tout tu n'avais été qu'une enfant avant de te voir prendre quelques années l'espace de quelques secondes pour pouvoir revêtir ton surpli actuel… Avant c'était toujours les grandes personnes plus importantes que toi qui meublaient les conversations. Rien n'avait réellement changé pour toi même depuis que tu étais devenue une spectre d'Hadès. Tu obéissais toujours aux personnes que tu jugeais plus importante que toi et t'écrasais quelque peu face à ces dernières...
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrevue avec la Reine Perséphone   Mer 28 Déc 2016 - 10:30




Si l'étonnement de sa spectre l'amuse ou l'interpelle, la Reine n'en montre cependant rien. Car finalement elle ne s'en étonne ni ne s'en amuse. Ce type de réaction a souvent eu cours ces derniers siècles. Elicia n'est certes pas la première à être surprise par l'attitude de la souveraine envers elle. Certains ne s'y habituent même jamais... tant cette étrange situation leur provoque de questionnement et de craintes, quelque part. Sans doute sont-ils trop habitués à voir le bâton s'abattre après la douceur, ce qui n'est pourtant pas le cas en cette heure.
Finalement... le seul qui a réellement compris les intentions et le caractère de la divinité reste Kyrian.



Ne t'inquiètes pas de cela et assieds-toi Elicia.


Un sourire amusé se dessine sur le visage de Perséphone alors qu'elle lui répond d'une voix très douce. Les mots de la jeune femme sont assez cocasses et, dans un sens, la façon dont elle s'adresse à elle est des plus rafraîchissantes. Jamais un spectre ne s'était auparavant inquiété de faire la conversation à sa Reine et de trouver un sujet qui lui corresponde, ou à défaut, soit assez intéressant pour ne pas l'ennuyer.


Le salon dans lequel elles sont apparues est en réalité l'anti-chambre menant aux appartements privés de la Reine des Enfers. Mais l'on peut considérer qu'elles sont d'ores et déjà au coeur de la sphère intime de la divinité, ce qui est assez rare que pour être souligné.
D'amples tapisseries de velours bleu ciel parsemées de quelques nuages pâles s'étendent du plafond jusqu'au sol, donnant presque l'impression de flotter au sein du ciel lui-même. Quelques meubles sont disposés ça et là. Un divan d'un velours similaire au bleu plus sombre, une petite table sur laquelle repose un pot en marbre dans lequel pousse un petit arbre ressemblant à une réplique miniature d'un baobab.

Lorsqu'elle arrive à sa hauteur, Perséphone pose la pulpe de ses doigts à même la terre à la naissance de son tronc. Instantanément une branche se met à pousser alors qu'une belle pomme d'un rouge carmin passe de petit pépin à fruit bien mûr en l'espace de quelques secondes. Une nouvelle branche naît, portant entre ses feuilles d'émeraude une clémentine à la flamboyante couleur orangée. Puis une troisième, sur laquelle fleurit une banane aussi lumineuse que le soleil.



J'incarne le Printemps avant d'être la souveraine des Enfers.


Un principe que Perséphone se doit assez régulièrement de rappeler tant les spectres, en particulier, ont tendance à l'oublier.



Mange, cela te fera du bien.


D'un mouvement délicat, aérien, la divinité prend place sur un large fauteuil positionné en face du sofa. Pendant un moment elle se contente de regarder Elicia sans mot dire. Un regard qui n'est ni perçant ni sévère, cependant un regard qui semble lire au plus profond de son âme. Est-ce le cas ?



Dis moi... Cela fait bien longtemps que tu sers sa Majesté, Elicia. Tu comptes parmi les plus loyaux et fidèles serviteurs de mon époux et je tenais à te féliciter pour cela. Il ne faut pas s'imaginer que parce que nous sommes en Enfers et que certains nous prêtent une réputation cruelle ou trop sévère, nous ne savons pas reconnaître le mérite là où il se trouve. Alors... j'ai décidé de t'offrir une récompense pour tout ce que tu as accompli jusqu'à aujourd'hui.
Dis moi Elicia... Y a-t-il quelque chose que tu désires ardemment ?


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1264


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Entrevue avec la Reine Perséphone   Mer 28 Déc 2016 - 17:08

Peut-être étais-tu tendue parce que personne ne s'était intéressé à toi depuis bien fort longtemps autrement que par profit. Si Perséphone était si avenante avec ta personne ce n'était certainement pas pour essayer d'avoir quelque chose en retour puisqu'elle savait très bien qu'elle n'avait qu'a te commander pour obtenir ce qu'elle désirait. Malheur à toi si jamais tu refusais, tu savais à présent que ton interlocutrice pouvait très bien passer de la gentillesse à la dureté en un simple battement de cils. Quoi qu'il en soit, ton regard émeraude parcourait l'espace dans lequel vous vous trouviez à présent et comme tu l'avais compris, vous étiez dans ce qui ressemblait la première pièce des appartements de Perséphone. Si tu t'attendait à quelque chose de la sorte… Quel privilège tout de même d'être invité dans ce qui représentait l'intimité de l'épouse d'Hadès. L'endroit dans lequel tu te trouvais était très élégant tout comme sa propriétaire. Plusieurs tapisseries argémentée de soie bleutées ornaient les murs alors que quelques meubles avaient leur place un peu partout autour de toi.

Un divan était dans un coin alors qu'une table arborant ce qui ressemblait à un baobab rikiki se trouvait juste devant ton nez. Curieuse, tu ne peux t'empêcher d'y jeter un coup d'oeil intéressé malgré que tu n'ai jamais vraiment été une fine connaisseuse de la flore. Obtempérant à la demande de Perséphone qui t'invitais à t’asseoir, tu ne cesses d'accompagner les faits et gestes de ta Déité. Cette dernière effleura la base de son végétal et aussitôt une branche poussa sur le corps pour y faire apparaître une pomme mûre. Ce phénomène se réitéra deux fois de suite, faisant apparaître au côté du premier fruit une clémentine d'un orange profond tandis qu'une banane d'un jaune éclatant apparu en dernier. La Reine te proposa par la suite de te requinquer, après avoir expliqué qu'avant d'être l'épouse du Sombre Monarque, elle restait quant même la divinité du Printemps ce à quoi tu répondis par un hochement de tête entendu. Après tout tu le savais déjà et il t'était étrange que l'intéressée te le rappelle.


« - Merci. »

Fis-tu en secouant la tête pour la remercier. Prenant ensuite la banane, ton regard se repose sur ton interlocutrice qui venait de prendre place devant toi. Une chose est sûre, c'était qu'elle était vraiment dotée d'une grâce remarquable qui n'aurait pas manquer de plaire aux Nobles de ta famille, si toutefois tu en avais encore une à présent… Perséphone pose alors un regard pénétrant sur ta personne. Même si il n'était pas agressif ni même sévère, tu ne pu t'empêcher d'être mal à l'aise. En effet, tu avais clairement l'impression qu'elle essayait de te jauger et au bout d'un moment qui te paru une intériorité, la Reine prit la parole. Cette dernière t'adressa ses félicitations pour être l'une des spectres les plus fidèles de son époux et que ce n'était pas parce qu'ils étaient le couple Infernal qu'ils ne savaient pas se rendre compte de ce qui méritait d'être épinglé. Contre toute attente, l'épouse d'Hadès déclara qu'elle était prête à te récompenser, terminant ses félicitations en te demandant ce qu'il te ferait le plus plaisir.

« - Je ne… commences-tu en essayant de choisir tes mots avec attention après t'être rendue compte que rien de spécial t'intéressait réellement, Je n'ai pas vraiment besoin de quelque chose... En fait, tout ce que je ne désire c'est de vous servir du mieux que je peux… Je n'ai jamais eu d'autres buts, Majesté, c'est un peu difficile pour moi de demander quelque chose d'autre que cela. »

A présent que tu avais été au service du Seigneur des Enfers depuis si longtemps, plus rien ne t'intéressait vraiment. Tu avais passé le plus clair de ton temps à agir dans l'ombre pour le bien du Sombre Monarque et de son épouse. Le premier à avoir compris que tu serais quelqu'un de confiance fut Hypnos. Il t'avais certifié que tu serais un élément bénéfique pour les Enfers et depuis tu t'étais efforcée de devenir ce qu'il avait vu en toi lorsque vous vous étiez entretenu. Maintenant savoir que la Reine le pensait également était tout ce qui comptait en réalité. D'ailleurs pour un spectre, savoir qu'il était un élément important du rouage général des Enfers était clairement quelque chose qui te rendait fière de ce que tu étais devenue.
Revenir en haut Aller en bas
Perséphone
Déesse des Ténèbres
avatar
Rôle : Staff
Planter des fleurs sur la tombe d'Alessio et faire des bébés avec Hadès
Messages : 8801


Caractéristiques
Vie Vie:
145/145  (145/145)
Cosmos Cosmos:
145/145  (145/145)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrevue avec la Reine Perséphone   Jeu 29 Déc 2016 - 11:29




La jeune femme semble tendue. Perséphone la fixe durant de longues minutes après qu'elle eut achevé ses mots, observant ses traits, son attitude générale d'un oeil attentif. Ce n'est qu'au bout d'un moment que la divinité finit par reprendre la parole.
Il y a un temps pour l'observation, mais aussi pour la réflexion. Et en l'occurrence avait-elle longuement réfléchi aux mots mais surtout aux vœux exprimés par Elicia à cet instant.



J'ai une proposition à te faire, qui ira parfaitement dans le sens de ce que tu viens d'exprimer. Tu es libre de la refuser, évidemment. Et sois rassurée sur ce point, cela restera entre nous et je ne t'en tiendrai pas rigueur.


Un léger sourire entendu ponctue cette première tirade. L'objectif n'est pas de la mettre encore plus mal à l'aise qu'elle ne l'est déjà, mais plutôt de la rassurer.
Croisant les bras sur sa poitrine, le Printemps s'adosse confortablement dans son fauteuil en dévisageant Elicia.



Quelque chose manque cruellement aux Enfers actuellement, Elicia. Quelqu'un plutôt. Un statut que nous n'avons plus depuis bien longtemps et qui est pourtant essentiel à la bonne marche du royaume. Il nous faut quelqu'un que soit notre voix, à sa Majesté et moi. Quelqu'un qui nous représente et soit au sommet. En d'autres termes nous avons besoin d'une prêtresse, d'une représentante. Et si je parle au féminin c'est parce que je pense que tu remplirais ce rôle à merveille.


Un court silence s'installe dans la pièce, la Déité laissant le temps à la jeune femme de digérer un peu ce qu'elle vient de lui dire avant de poursuivre.



La personne qui occupe ce rôle est au plus haut de la hiérarchie infernale. Comprends par là que le représentant des divinités des Enfers commande aux spectres bien sûr, mais également aux Juges...


Un nouveau sourire se dessine sur le visage de Perséphone, clairement amusé cette fois-ci. Ce qu'elle sous entend est on ne peut plus clair. Elle lui offre sur un plateau d'argent d'être la supérieure hiérarchique de Kazuki. Alors évidemment et cela tout le mode le sait, Kazuki reste Kazuki, et il ne sera en aucun cas facile à commander, lui qui revendique de ne recevoir ses ordres que des divinités infernales. Cependant... comme tout à chacun, il sera bien obligé de s'y soumettre.
Mais pour cela Perséphone a déjà sa petite idée sur la question. Un problème qui n'en est pas un, finalement. Il lui suffira de demander à Hadès de placer un mot en présence du Juge sur l'importance de la prêtresse pour que Kazuki l'écoute. Kazuki... ne s'élèvera jamais contre un ordre d'Hadès en personne.



Cependant... tu dois prendre conscience de ce qu'implique ce rôle Elicia. Si tu acceptes, tu deviendras la voix de sa Majesté, la mienne, mais également celle d'Hypnos et Thanatos le cas échéant. Tu devras abandonner ton surplis, tu ne seras plus en première ligne sur les champs de bataille et te seront confiées des missions qui ne seront pas forcément évidentes car elles demanderont de la diplomatie, fourberie, du doigté en sommes. Nous serons extrêmement exigeants, mais si je te propose d'occuper un tel rang aux Enfers, c'est parce que je sais la dévotion et la loyauté qui sont les tiennes.
J'ai confiance en toi, mais ce choix t'appartient.


(c) Codage par Asmareth pour Never Utopia


----------------------------------------

Le livre des morts
Carnet de voyage

   

Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1264


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Entrevue avec la Reine Perséphone   Jeu 29 Déc 2016 - 15:10


Visiblement ce que tu viens de dire semble plaire à Perséphone. Il faut dire qu'a présent que tu es un spectre d'Hadès, ta mission est de ptotéger et servir ce dernier pour l'éternité. Tu n'avais pas vraiment le choix, après tout il t'avait quant même octroyé une vie immortelle et ne pas lui être fidèle te coûterais probablement ta disparation pure et simple de ce monde. La Reine t'explique alors qu'elle avait quelque chose qui pourrait t'aller à merveille afin de pouvoir accomplir ce que tu souhaitais ardemment. Tu avais le choix de l'accepter où non, de toute façon si jamais le second cas venait à apparaître l'épouse d'Hadès n'en tiendra pas compte puisque vous entreteniez actuellement une discussion privée.  D'après la Déité ce qu'il manquait cruellement dans cette armée est quelqu'un qui servirait de voix pour les autorités du Royaume. Visiblement il était question d'avoir une représentante et ce quelqu'un qui pourrait convenir n'était personne d'autre que toi, du moins dans l'esprit du Printemps. Bouche bée que l'on te propose un rôle qui était tout de même important, tu écoutes les explications relative à ce poste. Après tout ce n'était pas quelque chose à accepter à la légère puisque le Représentant d'un Dieu majeur avait quant même un rôle important dans les rouages du Royaume en question.

Comme le dit si bien Perséphone, tu serais non seulement la voix des Dieux jumeaux mais également d'Hadès et elle-même mais également celle qui aurait un contrôle total sur les spectres ainsi que les Juges. Ton regard croisa celui de ton interlocutrice et tu ne pu t'empêcher de te dire que même si il y avait une prêtresse, tu n'étais absolument pas sûre que ces derniers feraient ce que tu leur demanderaient même si tu deviendrais la voix du Seigneur Hadès. Tu avais en effet assez servi les Enfers pour te rendre compte que beaucoup de spectres en faisaient qu'à leur tête tant que ce n'était pas leur Dieu en personne qui leur ordonnait d'accomplir des tâches. Il suffisait de voir Kazuki,  Alessio que tu n'avais encore jamais rencontré – bien que des échos le concernant te soient arrivés aux oreilles – en temps que spectre ou même Setesh qui passait le plus clair de son temps à hurler et se bagarrer avec ses camarades… Si jamais tu acceptais d'endosser le rôle qui t'était proposé, tu allais devoir prouver que tu le méritais et cela te faisais un peu peur même si il y avait moult façon de te faire respecter.


« - Ne vont-ils pas être dubitatif lorsqu'ils se rendront compte que je serais votre Représentante ? Ils ont tellement l'habitude d'obéir à votre époux ou vous-même que cela les déstabiliseraient de devoir des comptes à quelqu'un d'autre, non ?»

Ce qui t'embêtais le plus dans cette histoire était le fait que tu devras calmer tes ardeurs et utiliser davantage tes cellules grises. Plus de surplis, plus de Guerres ni rien… Tu ne te battras plus jamais et accomplirait des missions beaucoup plus difficile que faire jouer tes poings. La diplomatie sera de mise et un seul faux-pas pourrait engendrer des conséquences, qu'elles soient bonne où non. Étant donné que tu te battais rarement – la première et dernière fois avait été lors de la Guerre Sainte contre Arès -  tu n'avais finalement rien perdu. Cependant il était clair dans ton esprit que tu devra apprendre à calmer ton tempérament impétueux sous peine de faire honte aux personnes que tu représenteras. A partir de cet instant, il valait mieux pour toi d'adopter le comportement calme et posé que l'on te demandera. Heureusement que tu avais encore des manières de ton ancienne vie d'aristocrate sinon tu aurais probablement pris un peu de temps pour éradiquer ton caractère impétueux.

« - J'accepte d'être votre représentante, Majesté. Déclares-tu au bout d'un moment de réflexion intense. Ton regard se posa alors sur Perséphone d'un air décidé tandis que tu amenait ta main au coeur. Si vous me faites confiance, je ne peux que vous servir davantage pour vous prouver que je suis à la hauteur d'un tel rôle. »

Il suffisait qu'elle ordonne et aussitôt tu relayerais sa Parole en t'adressant aux spectres afin qu'ils l'accomplissent. Tu irais jusqu'au bout du monde pour mener à bien d'éventuelles mission de diplomatie, comme le demandera ton rôle à présent dans les Enfers.
Revenir en haut Aller en bas
Nefertis
PNJ du Royaume des enfers
avatar
Rôle : Passeur des Enfers
Messages : 327


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entrevue avec la Reine Perséphone   Mar 7 Fév 2017 - 10:36

C'est un simple silence qui résonne à travers la pièce. Les raisons qui poussent la déesse à ne pas répondre directement à Elicia ne peuvent être devinées par la mortelle et, rapidement, c'est une autre entité qui vient agir. Une ombre s'étire alors du coin de la salle. Appelée par Perséphone ? Qui sait, mais une voix commence peu à peu à se faire entendre, alors qu'elle répond à la première question de la jeune femme.

« Ce sera à toi de prouver ta position face aux trois Juges et aux armées de notre Seigneur. »

L'ombre peu à peu prend forme, la matière obscure laissant voir une peau d'albâtre, vêtue de sombres vêtements, ces dernier épousant les formes généreuses de la créature infernale. Ouvrant ses paupières, Nefertis pose son regard sur la déesse des Enfers, s'inclinant respectueuses face à elle. Puis, enfin, elle observe celle qui accepte la tâche proposée par Perséphone. Un léger sourire, mutin, glisse sur ses lèvres, alors que des murmures glissent hors de ses lèvres. Une langue infernale résonne alors, les mots atteignant l'étoile et le surplis. Ainsi, elle explique à l'étoile de la cruauté la nouvelle situation de sa porteuse.

Seuls les dieux primordiaux peuvent retirer une armure de force à une personne... Mais certains secrets permettent d'aider l'esprit ancestral d'une étoile à accepter une situation. Ainsi, peu à peu, le surplis se détache du corps de la jeune femme, reprenant la forme de la créature mythique qui la représente, le Bénou. Puis, ouvrant ses mains, l'énergie du Passeur du Styx englobe la forme totem pour la laisser se reposer, là où dorment les étoiles maléfiques.

« Elicia, ancienne Spectre Céleste du Bénou, de l'étoile céleste de la Cruauté... Recouvre ton corps de tes apparats de prêtresse... forge toi une arme digne de représenter la puissance des Enfers et rejoins Notre Maître, Hadès. Préviens le que notre déesse bien aimée, Perséphone, t'as fait l'honneur de représenter les forces infernales... Et attends qu'il t'offre sa bénédiction. »

C'était terminé... L'Étoile allait devoir attendre, maintenant, un nouveau porteur. Et pendant ce temps, un nouveau chapitre commence dans la vie d'Elicia... Nefertis, elle, s'efface, rejoignant son antre, après avoir à nouveau montré son respect envers sa déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Elicia
Prêtresse d'Hadès
avatar
Rôle : Prêtresse d'Hadès.
Messages : 1264


Caractéristiques
Vie Vie:
250/250  (250/250)
Cosmos Cosmos:
250/250  (250/250)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: Entrevue avec la Reine Perséphone   Sam 18 Fév 2017 - 11:57


Un silence pesant flotta un long moment entre Perséphone et toi. La question que tu lui avait posée était-elle compliquée pour que ton interlocutrice ne puisse te répondre ? Seul le Printemps savait ce qu'il en était réellement. En attendant, personne n'avait pris la parole et vous restiez murée dans votre silence. Heureusement une réponse fini par arriver mais ce n'était pas l'Epouse du Sombre Monarque qui ne la fournit, ni même une des figures des Enfers. Non, ce fut une entité qui se chargea de prendre la parole. Tout en apparaissant sous ton regard incrédule, Nefertis t'expliqua que pour être acceptée par les Juges d'Hadès, cela dépendrait entièrement de ta capacité à pouvoir montrer aux trois autres qui tu étais par apport à eux à présent que tu avais accepté d'être la porte-parole du Royaume des Enfers. Un soupir a peine étouffé avait aussitôt dépassé tes lèvres closes. Secouant la tête pour signifier que tu avais bien compris ce qu'il te restait à faire, il n'empêche que montrer qui était le chef à présent allait être coton, surtout lorsqu'on connaissait les tempérament des Juges des Enfers.

Cela étant, une telle chose ne se faisait pas d'un claquement de doigt et allait prendre quelques temps. Cela dépendrait de toi mais également de tes interlocuteurs. Il faudra bien qu'ils s'y fasse un jour de toute manière car tu n'avais pas l'intention de faillir à ta nouvelle mission. Quoi qu'il en soit, l'entité qui vivait normalement à l'entrée du Royaume n'avait pas fini ce qu'elle avait à faire. C'est donc sous un nouveau regard surpris que tu assista au retrait de ton surpli sans que tu comprennes ce qu'il se passait. Après tout tu n'avais jamais entendu parler qu'une entité comme Nefertis pouvait enlever la protection d'un spectre et que ce pouvoir était exclusivement réservé aux Déités Infernales. Décidément, même en étant au service des Enfers depuis pas mal d'années à présent certains secrets étaient encore d'actualité...

Ton ancien surpli disparu alors pour rejoindre ses camarades alors que sous la demande de la Passeusse, tu commença à être recouverte d'une étoffe de tissu écarlate alors que certains morceaux d'armures vinrent prendre place sur des épaules. Pour compléter ta nouvelle apparence de représentante des Enfers, un masque orné d'un motif rougeâtre apparu sur ton front. L'intemporel trident de la prêtresse d'Hadès n'apparu cependant pas dans ta main mais bien une espèce d'épée. Tout en disparaissant Nefertis te demanda d'aller à l'encontre de ton Seigneur afin de lui expliquer que son épouse venait de te nommer comme étant la maîtresse de son armée.


"- Cela va de soi. répondis-tu simplement avant de te tourner vers Perséphone cette fois. Je vous serais à jamais reconnaissante de la confiance que vous me montrer, Dame Perséphone. Maintenant, si cela ne vous dérange pas je vais aller de ce pas m'entretenir avec votre époux."

T'inclinant respectueusement face à Coré, tu fais volte-face pour sortir de la salle et prendre la direction de l'endroit où se trouvait ton Maître.

Arrow Salle du trône
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Entrevue avec la Reine Perséphone   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entrevue avec la Reine Perséphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entrevue avec la Reine Perséphone
» Perséphone- La Reine des Enfers
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» athéna perséphone zubrowka ? hey baby (uc).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Royaume des Morts ¤ Hadès :: Le Monde des ténebres :: Le palais d'Hades-