Pour tous les passionnés du RP. Venez sur Saint Seiya Anthologie RPG pour jouer dans la bonne humeur et une bonne ambiance. Incarnez un chevalier et enflammez votre cosmos !!
 

Demande de Partenariat: Ici

Partagez | .
 

 [Event] Irlande - Forêt de Killarney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 29 Jan 2017 - 23:30

S’il y a bien une chose que je ne supporte pas, ce sont les imprévus, je veux dire, les choses qui sortent de l’ordinaire. Et là, force et de constater que les choses s’enchainent à une vitesse assez folle. Je ne redoute pas ces choses-là. J’ai dit que je ne les supportai pas ; nuance. Ainsi lorsque le pauvre hère se présente devant moi en sortant de sa cachette de fortune, je secoue déjà la tête en signe d’agacement. C’est le seul détail qu’il pourra voir alors qu’aucun mot ne sort de ma bouche. Je l’observe. Je regarde qui il est, celui qu’il peut être. Si ce n’est la pâleur extrême de son visage, cette façon de bouger, de se mouvoir, ses vêtements classiques et sommaires… j’aurai dit qu’il était des plus quelconques. Oui mais voilà, sa manière de se comporter dénote sur le reste et même s’il reste classique, ce qu’il fait, ce qu’il dit me laisse une seule évidence.

- Tu n’as pas l’intention de déranger ? Mais que comptais-tu donc faire derrière cet arbre… ? Pensais-tu que personne ne pourrait te remarquer ?

Et surtout comble du comble cette manière de parler comme un enfant de 10 ans. Le regard sévère s’intensifie alors que je le sens prêt à recommencer à parler ; mais il n’a le temps que de prononcer son nom avant que ma voix ne le coupe.

- Cesse de gémir comme un enfant ! Tu ne possèdes donc aucune fierté ? Qu’as-tu donc fait pour te trainer de la sorte comme un rejeton coupable d’un crime ?

Un rapide coup d’œil, je regarde le combat que mène Ludwig contre la sainte. D’ailleurs, cet événement dans notre environnement immédiat n’a pas l’air de troubler le nouvel arrivant plus que de raison. Qui est ce caliméro ?

- Flagello dis-tu ?

Ce nom… me dit quelque chose. Un souvenir lointain, un ordre donné par le seigneur Phobos à l’un d’entre nous pour remettre la main dessus… la main dessus ? Un disparu ? Et puis je me souviens des registres des forces de Sa Magesté Arès et je comprends qui vient de se présenter devant moi.

- Tu vas me dire tout de suite ce que tu fais ici avant que cette lame ne trouve le chemin de ta gorge, Berserker…. Du moins… Où tu étais passé tout ce temps…


j’avance d’un pas, puis d’un autre, et encore un autre pour me retrouver bien plus proche qu’il ne le redoutait. Est-il paralysé par la peur ou autre chose ? Ou bien est-il comme l’autre inconnu motivé par quelque chose encore différent ? Peut-il à présent se soustraire à la révélation qu’il vient de faire ? Car s’il est bien un mystère qui va devoir être élucidé c’est ce qu’il a bien pu faire tout ce temps.

Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 217


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Lun 30 Jan 2017 - 12:45

Secouant sa tête, le jeune vampire fit son possible pour retrouver son calme. Même si les injonctions de la dame ne l'aidaient pas forcement il luttait contre cette espèce de panique pour y parvenir.
Il pensait fort à ce qui pouvait lui arriver, le trouble du passé allait y resurgir maintenant ?
Flagello ne put répondre à la question, il fut interrompu en ayant dit son nom. Au loin, il entendait le son d'une bataille qui ne le dérangeait nullement. Etrangement, même s'il avait des peurs, il avait une immense partie de son âme qui semblait totalement insensible.
Il restait sur ses gardes, son interlocutrice tenait toujours son épée pointé vers lui, et en plus elle s'approchait.

Par réflexe il porta sa main sur le fourreau de son épée. Il recula d'un pas, comme s'il voulait fuir une apparition. Hélas, il y avait toujours cette force invisible au fond de lui. Il ne pouvait pas dire s'il s'agissait d'une infime partie de son ancienne vie, ou simplement si son regard souffrait du sortilège que dégageait le charme de son interlocutrice.
La raison voulait évidemment qu'il s'échappe. Pourtant il s'en sentait incapable.
-" Je ne faisais que passer. Sans rien chercher, je fus simplement attiré par cette réunion cosmique." Souffla-t-il en cherchant les mots pour la suite, il était apparemment inutile de nier que par le passé il était un guerrier d'Arès. Mais, elle ? Qui était-elle ? se demandait-il. Il n'avait pas de doute sur son appartenance au Royaume du dieu de la guerre, mais elle possédait un cosmos beaucoup plus puissant que ceux qu'il avait pu connaître.

Son dos heurta un arbre, l'empêchant désormais de reculer. Et la lame de la dame s'approchait dangereusement de sa gorge.
Il était perdu, dans son esprit cela ne faisait plus de doute. Il baissa sa tête, quelques mèches de cheveux s'échouèrent sur son front.
Ses yeux fixèrent la lame menaçante, il leva l'une de ses mains frissonnantes et opposa à la pointe de l'arme, sa paume.
-" Le Royaume m'a banni..." Débuta-t-il d'une voix forte, tout en déboutonnant les boutons de son col puis les deux premiers avec son autre main. Là, il montra à son interlocutrice la marque au fer rouge que lui avait fait le cardinal, jadis.

Flagello d'un geste vif redressa son visage et planta son regard dans celui de la dame.
-" Alors je suis parti, meurtri... Ce n'était pas mon choix de ne plus être Berserker, on m'y a forcé, et j'ai vagabondé, l'âme en peine, jusqu'à trouver en Italie un endroit où j'ai pu me reconstruire pendant tout ce temps." Acheva-t-il avec sincérité en exerçant une pression sur la pointe de l'épée pour faire reculer la guerrière...
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Lun 30 Jan 2017 - 22:15

Une réunion Cosmique ? Voilà qui a le bon ton de mettre les choses à plat. Car en prononçant juste cela, je sais déjà qu’il a effectivement un passé éveillé à notre condition. J’avais de toute façon déjà entendu parler de lui, mes soupçons s’étaient transformés en certitudes au moment où il prononça son nom mais la manière qu’il avait de parler, cette façon de montrer la crainte, la peur… C’était tout à fait inédit. Un traitre ne se serait peut-être pas présenté de la sorte ; alors que faisait-il réellement en Irlande, pour quelles raisons était-il venu si près de nous alors que le combat faisait rage ?

Mon regard se perd au-delà de ses pupilles pour y chercher une réponse.

Il n’a pas d’armure et je sens qu’il ne dispose d’aucun lien avec Sparte ni avec aucune cuirasse de notre Seigneur et Maitre Arès. C’est d’autant plus étrange que je ne suis pas capable de lui attribuer un cosmos, du moins d’en ressentir un qu’il pourrait posséder. Des plus étranges est la situation car si l’autre étranger est parti sans demander son reste, lui a cherché à montrer sa présence dans un sens.

Et réponse se fait lorsqu’il est question de bannissement.

- Un Déchu… Ne penses-tu pas qu’il soit plus que providentiel que nos Maitres t’aient laissé partir vivant et non condamné à errer dans les Enfers avec la damnation éternelle comme seule certitude ?


Il s’avance, il cherche à exercer une pression sur l’épée mais je reste inflexible, peut-être est-il en train de se blesser en faisant ainsi car je ne cherche pas à reculer ni à adoucir mon geste.

- Ne joue pas avec le destin, tu as eu la chance de partir, pourquoi revenir ? Souhaites-tu que je termine ce qui aurait dû être fait ? Souhaites-tu laver ton honneur en expiant tes fautes ? ? Parle ! Pourquoi !

Mais plus important que tout, plus énervant que le reste, ce sont ces derniers propos, ceux dans lesquels il prétend avoir été obligé de quitter nos rangs…. Comment peut-on être forcé à une pareille chose… ? Mon regard se durcit encore…

- Forcé dis-tu ? Et par quelle action… veux-tu me le dire ? Nul ne quitte le service d'Arès si ce n'est par le devoir... ou le sacrifice.

Je ne savais pas, je n’avais eu que des informations fragmentaires à son sujet mais il était important que je sache. Et qui sait ensuite ce qu’il pourrait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Lun 30 Jan 2017 - 22:33


RP CLASSIQUE
L'atmosphère était déjà tendue, mais ce n'était encore rien par rapport à ce qui s'apprêtait à tomber sur les malheureux perdus dans cette forêt sinistre. En effet, le juge des enfers n'était pour eux rien de plus qu'un oiseau de mauvais augure, présageant d'une menace considérable et sans précédent qui allait donc s'abattre sur eux, le spectre ayant pris la poudre d'escampette maintenant qu'il avait trouvé des proies juteuses à livrer à ses poursuivants.  Un combat opposait un berserker à une sainte, chose naturelle en ce bas monde. Malheureusement pour eux, la situation aurait sans doute plutôt exiger une alliance contre nature qu'un affrontement naturel et inéluctable.  Qu'importe, il semblait trop tard pour y remédier, la menace qui avait poursuivie le spectre jusqu'ici abandonna sa trace, sans doute attirée par le combat et l'odeur du sang qui s'en dégageait. Les ténèbres semblaient tomber littéralement sur la forêt, celle ci devenant oppressante et menaçante tandis que d'étranges bruits se faisant entendre. Des bruits de pas, des rires, des grognements. En masse. Et partout. Où que pouvait se poser l'attention des malheureux pris au piège, ils ne pouvaient trouver de directions d'où ces étranges bruits ne provenaient pas. Cernés, ils semblaient l'être, et d'ici peu de temps, l'ennemi allait leur tomber dessus, en nombre, sans qu'ils ne sachent encore ce qui allaient leur tomber dessus. 



C'est alors que les premières ombres commencèrent à faire leurs apparitions. A un moment, ces choses avaient dû être humaines, mais ce n'était clairement plus le cas, leur physique autant que leur regard indiquait clairement une forme de malice démoniaque. Une multitude d'êtres difformes et grotesques approchaient, hilares, et il semblait même que les arbres commençait à se mouvoir autour d'eux... 




Information sur le RP
- Récupération journalière : Non

Autre info : L'ennemi arrive et commence à être visible sous la forme d'innombrables ombres provenant de nulle part. Si les joueurs décident de fuir et quitter le topic, ils doivent réaliser sans faute un 6 au lancer de dé, sinon ils sont pris au piège.


Rappel des règles : Lien
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 217


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 31 Jan 2017 - 12:48

La pression qu'exerçait la paume de sa main reçu comme réponse la résistance plus que supérieur de la jeune femme. Sa main trembler. Après avoir planté son regard dans celui de la guerrière, le jeune vampire rebaissa sa tête, songeur.
Il écoutait les réponses de son interlocutrice, avec stupeur, et surprise parfois.
Etait-ce possible que jadis il fut sujet à une injustice ? Non, se disait-il en regardant la marque au fer rouge, il avait tout compris dans le passé.
Expier mes fautes ? Répéta-t-il intérieurement. Sa tête mima une réponse négative avec langueur, pourtant, lorsque des larmes vinrent glisser sur ses joues il ne voyait guère d'autre solution. Il était né Berserker. Et cette scène même s'il le refusait encore, exprimait l'inutilité de fuir.

Son sort était tracé, sa main, glissa le long de la lame, avant de la serrer, et de laisser un filet de sang s'y dessiner dans un trait brillant.
-" Oui, on m'y a forcé... Je fus jugé trop faible ! Alors que je venais d'arriver. On m'a humilié, brisé mon esprit, réduisant en miette mon orgueil, on m'a marqué du symbole des bannis, et on m'a jeté au milieu de nombreux coups... Je fus traité injustement par une Cardinal. Alors je suis parti." Conta-t-il d'une voix fébrile comme si se souvenir rouvrait les blessures du passé.

Cependant, en écoutant la berserker, il avait aussi la folle idée de penser qu'il fut sous les ordres d'une cardinale prise d'un brin de démence, et qu'elle avait agi avec lui d'une manière incorrect.
Néanmoins, il ne pouvait plus revenir en arrière, il avait depuis évolué, dans ses veines un poison délicieux coulait...
Il serra encore plus l'épée de son interlocutrice. Dans son regard une flamme sacré naquit lentement.
-" Que pouvais-je faire d'autre ? Quand votre supérieur vous offre une telle existence, avais-je le droit de me rebeller ? Qu'aurait-on dit ? " Son ton gagnait en puissance, tout en conservant un délicieux goût sucré.

Soudain, sa cervelle fût griffé par son âme de berserker. D'ailleurs un instant on aurait pu croire qu'un cosmos émanait de son être. Une aura agressive, guerrière... Après coup, Flagello tomba à genoux devant la Dame, entraînant dans sa direction la lame qu'il relâcha en y laissant une bande écarlate.
Il leva son visage, avec un regard suppliant en direction de la jeune dame.
-" Aidez-moi ! Je suis votre serviteur. " Put-il demander avant d'être interrompu par l'obscurité qui gagnait la forêt.

Les deux étaient cernés, l'ombre intense cachait des bruits hideux, et au fur et à mesure il y avait des visages horribles... Flagello n'avait plus de cosmos, seulement savait-il manier l'épée mais à une échelle malheureusement loin de ce qu'il pouvait faire... Qu'allait-il devenir ?
Sa vie désormais ne dépendait plus que de la volonté de la berserker.
Il dégaina son épée, se releva, et se mit sur ses gardes malgré qu'il voulait fuir, mais il ne s'en sentait pas capable... La scène devint des plus angoissantes... Les rires, et les arbres n'aidaient pas à retrouver un certain calme.
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 31 Jan 2017 - 15:53

Je ne perds pas une miette de ce qu’il me raconte. Ainsi donc, une méchante cardinale lui a hôté toute envie de grandir, tout espoir de devenir un Berserker puissant et sans pitié ? Quelle triste et regrettable histoire. S’il ne s’agissait pas de Sparte, s’il ne s’agissait pas de la Nation la plus guerrière et la puis puissante du monde, j’en aurai été affecté. Mais je suis Prêtresse d’Arès, représentante de Sparte et les gémissements ne mènent nulle part si ce n’est à l’exil ou la mort. Trop faible… trop fragile… A l’humiliation, je réponds par les coups, aux tentatives de me briser, je réponds par la réaction immédiate. Tout Berserker doit porter en lui les graines du triomphe ou périr.

- Et alors du es parti… Un Berserker se serait battu. Un Berserker aurait lutté. J’ai déjà rendu coup pour coup à mon Cardinal. Et même en le respectant, me mesurer à lui est une marque d’honneur ; seulement si moi aussi je peux voir la fierté illuminer son regard !


Ma réaction à ses propos ne se fait pas attendre. Car si je viens de lui dire quelques mots, il n’en demeure pas moins qu’il n’a pas d’armure, que si un Cardinal l’a chassé, ça n’a pas été accompli par un de nos maitres, que je n’ai pas eu d’informations très précises. Pourquoi est-il sans armure et sans Cosmos ?

- Nulle rébellion, juste assumer ta condition de Berserker et revendiquer ton titre et ton rang sans geindre ! Que pouvais-tu faire ? Endurer, affronter… ! Faire honneur aux tiens !


Ce n’est que lorsqu’il pose un genou à terre et vient à demander de l’aide, à quelque part implorer ma clémence par une promesse de servitude que je me fige un instant. Il aura retiré sa main, il se sera entaillé, certes, mais tel était le prix à payer… Que n’ai-je à faire d’un infirme confus et se complaisant dans les regrets… Dans mes pensées, les choses sont claires et je m’apprête à faire ce qui doit être nécessaire. J’arme mon bras pour lui porter un coup fatal, le décapiter sans lui donner la mort de soldat à laquelle il pourrait prétendre.

Mais je n’ai pas le temps d’exécuter cette besogne. Au même instant, la sainte a déployé une telle puissance que je peux ressentir le sol vibrer et se déchirer dans un puissant flash de lumière. Je tourne la tête pour voir Ludwig se retrouver balayé et emporté par une puissante attaque. Comment est-ce possible ? La sainte ne peut pas déchainer un tel pouvoir ! Et pourtant la somme de coups est bien là. Ma lame change de direction ; je prends conscience que quelque chose est en train de se passer dans le même élan et mon regard se porte alors vers les frondaisons de la forêt qui nous entoure. Pendant que Ludwig se relève et tente de porter le coup de grâce à la sainte, me voilà en train de me préparer à toute éventualité. C’est un guerrier, il saura quoi faire. J’espère qu’il se protègera, plus que de raison car ce qui arrive sera bien plus virulent que les coups de sabot d’une sainte.

- Reste derrière si tu veux vivre… Ou bats-toi si tu veux restaurer ton honneur.


Sans armure, c’était suicidaire de lui proposer pareille chose. Je n’étais pas très sérieuse en disant cela. Mes paroles suivantes sont pour le héraut de Phobos.

- Hâtez-vous d’en finir au plus tôt, les choses se compliquent ici.


Prête, j’attends que ces choses se lancent à l’assaut pour effectuer ce qui sera le plus adapté à la situation ; et si seulement la situation l’exige, une défense appropriée sera la moindre des choses à faire. Mais pour l’heure, c’est de Ludwig que je me soucie afin qu’il finisse au plus tôt, afin que je puisse de mon pouvoir l’inclure dans mes prochaines actions.

Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 5 Fév 2017 - 11:39


RP COMBAT
Des créatures tombèrent du haut des arbres sur la prêtresse et le traître en civil tandis que le reste avançait avec une vitesse effrayante. Tandis que les monstres se jetaient sur eux, ils pouvaient voir à quel point ils étaient horribles. Devant être de simples humains à la base, ils étaient désormais déformés et boursouflés, pourris jusqu'à la moelle, et de couleurs oscillant entre le verdâtre et le noir. Une odeur pestilentielle se dégageait d'eux tandis que leurs yeux globuleux brillaient d'une malice malsaine et malveillante. Au vu de leur comportement, courant avec vigueur en claquant des mâchoires en bavant, il semblait qu'ils aient faims et qu'ils avaient mis la prêtresse et le malheureux sur leur menu, percutant les deux avec force.  



"La ruée vers la chaîre!" Attaque destinée à Alia et Flagello. 30 dégâts élément Mort. Flagello doit se plier aux règles des civils en cas d'attaques si il n'est pas protégé.


Mais ce n'était pas le seul maléfice à l'oeuvre en cet instant sombre. Katharina, qui aurait pu réagir pour protéger sa prêtresse fut prise au dépourvu par de puissantes et horribles racines tortueuses qui  s'enroulèrent soudainement sur elle et l'entraînèrent dans l'obscurité de la forêt. Pour l'heure, les belligérants qui s'affrontaient n'étaient pas encore dérangés, la violence se dégageant de leur duel repoussant les créatures, mais au fond, derrière la masse grotesque des morts vivants les arbres semblaient se déplacer en arborant d'effrayants rictus, et laissant entrevoir d'autres étranges créatures aux têtes enflammées....


Information sur le combat
- Recharge cosmique : durant le combat
- Récupération divine : Autorisée après le combat


Autre info : 100 morts vivants / 10 arbres malveillants / 15 fauves sylvestres


Rappel des règles : Lien
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Jeu 9 Fév 2017 - 0:06

Posté avant avec l’autorisation de Flagello. (sinon il est cuit :p )

La situation devenait passablement compliquée ici et les choses qui se rapprochaient encore il y a quelques instants étaient carrément sur nous. Le combat que menait Ludwig était des plus périlleux. La Sainte ne devait pas être considérée avec dépit même si je ne la portais pas dans mon cœur, elle pouvait être redoutable. Compte tenu de ce qui allait fondre sur nous d’un moment à l’autre, la situation exigeait concentration et méthode. Je suis encore à entendre les réactions du mortel qui est venu se présenter à moi mais mon attention est réellement attirée par les choses qui au travers des arbres, tout autour de nous, viennent à notre rencontre.

Tel le petit peuple, les créatures apparaissent, difformes, et j’ai réellement l’impression de voir des elfes et des trolls tels que mon père me racontait leurs légendes. Après tout nous sommes en Irlande, après tout il y a dans le comté de Sligo une quantité de Cromlech telle qu’il serait vain de les compter. Sans parler de la tombe légendaire de la grande Maeve qui fascine toujours autant. Mais je suis extirpée de mon raisonnement par quelque chose qui se passe au-dessus de nous. Je n’ai que le temps de m’interposer rapidement avant que Flagello n’ait le temps de dire ou de faire quoi que ce soit.

- Reste près si tu veux vivre, éloigne-toi si tu préfères mourir.

C’était bref et sans appel. Je n’avais que peu de temps devant moi pour agir et c’est sans perdre un instant que projetant mes deux mains vers le haut je fais prendre forme à mon Cosmos. Une barrière, une protection vient se placer entre nous et les menaces potentielles, dont celles qui nous tombent dessus. Rouge, orangée, la barrière se répand tout autour de nous tel dôme de protection. Nous sommes à l’abri pour quelques instants, pas plus. Mon regard se tourne alors vers celui qui n’a pas d’armure.

Création d’un Kekkai de 50 pts de Cosmos - 30 de l'attaque des monstres = 20 pts restants

- Il faut de l’inconscience ou du courage, ou les deux, pour se retrouver ici avec ton statu. Si tu meurs, si les enfers ne te gardent pas jusqu’à la fin des temps, retrouves le chemin de Sparte pour y retrouver ton honneur.

Pendant que je lui parlais, toujours sous la protection que je venais de créer, mon attention fut retenue par Ludwig. C’était encore la Sainte qui faisait parler d’elle. Elle avait décidé de frapper aussi fort que possible. La présence du danger faisait ainsi qu’en dépit de la victoire imminente du Héraut de Phobos, il serait épineux pour lui de recouvrer ses forces au maximum. Vu notre situation, les choses pouvaient devenir très compliquées. Mon geste est alors précis, volontaire et me voilà puisant dans mes propres forces pour soigner le serviteur d’Arès quelque peu malmené. Mon aura s’intensifie alors que mes cheveux blancs se mettent à voler lentement. Protégée sous le dôme, mon action prend tout son sens et c’est en fermant les yeux et en pointant dans sa direction mes mains, paumes ouvertes vers lui, que mon énergie vient se conjuguer à la sienne…

- Nulle victoire en ce jour ne te sera refusée, Héraut de Phobos, nulle blessure qui ne puisse être soulagée du poids de ton devoir… Mon bras est sûr, ma volonté sans failles ; ressens la puissance d’Arès au cœur de ton âme…

Transmission de 30 pts de vie et de 30 pts de Cosmos à Ludwig. Cout : 60 pts de Cosmos.

Les yeux agités d’une lueur très étrange, mon pouvoir se déverse. Préventivement, j’anticipe éventuellement une attaque de dernière minute de la sainte. Même morts certains ne font que se relever, même achevés, ils peuvent être dangereux au possible. Alors avant que quelque chose d’autre ne se passe, je palie au plus urgent.

Advienne que pourra.


PV : 158
PC : 220 - 50 - 60 + 10 = 120
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 217


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 12 Fév 2017 - 16:06

Les mots de la dame, comme enfermé dans un grelot raisonnaient dans sa tête. Etait-il possible qu'elle puisse avoir raison ? La voix de la dame me séduisait cependant beaucoup. La mine pâle, que pouvait-je répondre ?
Alors je tombais à genoux.

Je sentais la fatalité, que malgré mes suppliques la berserker ne connaissait pas la pitié. Alors je pensais à Dame Althéa, et aux autres membres de la demeure de Florence. J'allais perdre la vie des mains de cette Dame.
Qu'allait-elle faire ? Ma position ne laissait peu de doute, elle allait me couper la tête. Mon regard balaya timidement le sol, je respirai avec douceur l'air frais de la forêt puis j'allais pour lever mes yeux, pour voir la fin en face sans trembler comme le guerrier que j'avais peut-être refusé d'être, quand soudain, un événement me sauva.

Une ombre épaisse naissait lentement, recouvrant le lieu... Mon pouvoir était scellé au fond de mon âme, je n'avais donc que peu de chance de réussir à finir en vie.
Des silhouettes s'approchaient, hideuses... J'essayais de garder mon calme, usant le pouvoir des vampires pour voir le plus loin et mieux.

Pourtant il fallait se battre, autour d'eux, une menace, encore une fois un danger le guettait, et pour se sauver nul doute qu'il avait besoin de la clémence de la guerrière.
C'était paradoxal, il avait cette impression que juste en la voyant il lui devait le respect et l'obéissance totale. Résistant comme il pouvait, le jeune vampire regardait tout autour de lui, partout, en étant attentif sur ses gardes.

Néanmoins, le visage déterminé malgré son coeur qui battait d'effroi, il se plaça devant la dame comme s'il voulait lui servir de chair à canon pour la protéger, tout en sachant qu'elle n'en avait sans doute pas besoin, il prit la parole.
-" J'ai surement failli Madame. Je ne peux plus aller en arrière. Peut-être m'en voulez-vous d'avoir simplement suivi la hiérarchie, d'avoir accepté cette marque des bannis. N'était-ce pas la pire honte ?" Dis-je pour me défendre.
-" Le passé ne peut plus se modifier... Que faisons-nous ? Comme vous le voyez, je n'ai guère les moyens de me défendre. Cependant je suis à vos ordres ! " Terminais-je avec un brin d'inconscience, comme si la silhouette de la dame m'obligeait à lui montrer des respects.

Celle-ci, m'ordonna de rester près d'elle, avais-je le choix ? Pas vraiment, alors je restais proche pour éviter une mésaventure. Puis, en lançant un pouvoir qui fit naître autour de nous un dôme protecteur. Mon regard vers l'horizon, je voyais ces silhouettes hideuses s'approcher, rire et danser curieusement.
J'écoutai les mots de la Dame. Un sourire sur le visage je répondis.
-" Votre volonté sera écoutée Madame."

En effet, j'obéirai, du moins, je ferai de mon mieux, je lutterai pour retrouver le droit chemin de mon existence. Néanmoins, j'étais prêt là, à me battre même si j'étais sans doute inutile...
La Dame, ensuite augmenta son aura, je n'y prêtais pas attention, au fond, cela ne me regardait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 15 Fév 2017 - 22:50


RP COMBAT
Tandis que la défense s'organisait, la prêtresse d'Arès faisant son possible pour garder à distance les créatures infâmes qui bavaient d'appétits en la regardant, le combat entre le héraut de Phobos et la jeune sainte prenait fin. Distraite à la fois sans doute par le soutien qu'elle prodiguait au héraut, et la protection qu'elle tentait de maintenir pour les préserver, elle et Flagello, la prêtresse fut alors dépassée par la fougue dont faisaient preuves ces créatures ignobles qui ne demandant qu'une chose: goûter à sa chaire. Déchainés et en furie, ces monstres s'attaquèrent alors à la barrière, et presque en un instant, la brisèrent pour se jeter sur elle et flagello. 



""La ruée vers la chaîre!"!" 30 dégâts élément Mort. Kekkai détruit donc 10 dégâts sur Alia et Flagello. Flagello doit se soumettre aux règles des civils si il est touché. 


Au dessus, des fauves s'étaient approchés rapidement, sautant d'arbres en arbres, se fondant dans le paysage au milieu des ombres. Ces étranges créatures sylvestres à têtes de citrouilles ou de navet faisaient d'étranges bruits tandis que leurs corps se déformaient. Puis dans un craquement sinistre, un liquide verdâtre jaillit alors de leurs corps pour être projeté vers Alia et Flagello. Ce liquide empestait la mort, et semblait gluant. Qui sait ce qui leur arriveraient si ils étaient touchés par cet inquiétant fluide.


"Sèves mystiques!"30 dégâts élément Terre Effet: ??? Flagello doit se soumettre aux règles des civils si il est touché. 


Plus loin, des ombres semblaient se mouvoir à travers les arbres et les ténèbres, s'approchant inéluctablement d'eux.


 


Information sur le combat
- Recharge cosmique : oui durant le combat
- Récupération divine : après le combat


Autre info :100 morts vivants/ 10 arbres malveillants/ 15 fauves sylvestres


Rappel des règles : Lien
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Ven 17 Fév 2017 - 23:43

Impossible de pouvoir tout faire ; je vois la guerrière d’Athéna sombrer dans un profond coma suite à l’attaque de Ludwig. Il était temps que ce combat se termine. Tout semble aller plus vite ici, se compliquer par principe. Je ressens un puissant cosmos à l’œuvre plus loin dans la région. Quelque force écrasante se manifeste avec force de détails. Mais plus important que tout, c’est ici que se passent les choses. Si seulement j’avais toute ma puissance, si seulement j’étais en mesure de rendre coups pour coups. Hélas, mon énergie sera réduite à peau de chagrin si je continue de la distiller de cette façon. Je vois Ludwig s’extirper de son combat contre la sainte et je reste en dépit de ses efforts, silencieuse et attentive. Et je fais bien .

Le mortel qui gesticule à mes côtés et parle tout en se confondant en excuses n’est pas aussi calme que je le pensais. Là où je parle peu, il répond à tout ce que j’ai pu lui dire sans se rendre compte que la situation n’est plus aux pleurnicheries. Quelle ironie de se retrouver avec un individu de sa trempe dans une pareille situation. Si je n’avais pas autant souffert du sacrifice nécessaire à apaiser la colère des dieux, ce n’est pas contre le petit peuple que j’aurai déchainé mes pouvoirs mais bien contre lui. D’ailleurs, est-ce qu’il se doute un seul instant de ce qui l’attend à Sparte lorsqu’il sera de retour ?

Mais pour l’heure, tout ceci n’a aucune forme d’importance car les créatures sont de plus en plus nombreuses et n’ont aucun mal à réduire à néant le bouclier d’énergie que j’ai pu générer. Pire, elles profitent de leur nombre pour passer en force et se jeter sur moi. J’ai déjà dégainé mon arme sans attendre, pourfendant, frappant de taille et d’estoc mais ma maitrise ne suffit pas à les repousser hélas. Leurs morsures, leurs crocs et leurs griffes ont raison des plis de mon armure. Je laisse échapper un juron.

- Saleté ! J'avais besoin de ce genre de problèmes, entourée de la sorte !

Mon bras se met en retrait, je recule avec agilité pour faire acte de résistance ; tout ce qui approche sera à la portée de mes coups. Et je ne compte pas reculer davantage d’ailleurs. – note pour le mj, Alia donne des coups physiques avec son épée / 5.

Une égratignure, certes mais ces choses paraissent nombreuses, trop pour être arrêtés de cette façon-là. Est-ce que le héraut d’Arès va s’occuper de ces choses ou bien faut-il que je m’occupe de cette menace ?

Je n’ai que peu de temps pour me préoccuper de ce qu’il se passe qu’un bruit des plus étranges me ramène à la maison. Mais qu’est-ce que cette matière qui se met à suinter du haut des arbres ? Inutile de rester pour voir ce qu’il va se passer, ma curiosité à ses limites, surtout lorsqu’il s’agit de situations comme celles-ci. Quel dommage de ne pouvoir en faire plus. Mon talent se déploie alors. Telle une ombre, voilà que le reflet qui était le mien vient de s’effacer, de se détruire, dissout par cette matière gluante répugnante. Le mortel qui nous accompagne m’aura vu disparaitre comme une illusion comme par enchantement pour réapparaitre à quelques mètres. Cela veut-il dire que j’étais déjà là-bas depuis un bout de temps ? Certainement oui. Je suis maitresse des illusions, ne l’oubliez pas.

Mon calme, je le garde et la seule réflexion que je peux avoir alors est toute personnelle….

- Je ne vais pas supporter ce petit jeu bien longtemps… !

Et regardant en direction du Héraut de Phobos, j’attendais que son action puisse apporter un début de solution à l’économie de pouvoir que j’avais pu faire jusqu’à présent.


Spoiler:
 


Vie 158 – 10 = 148
Cosmos : 120 -30 + 10 = 100
Coups reçus : 10
Coups Parés : 30
Coups donnés : 5 coups physique.
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos, Berserker du Nosfératu
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Descendant du Nosferatu, Kaiser du clan Rosenthal et de la Garde Prétorienne de la Peur.
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
100/200  (100/200)
Cosmos Cosmos:
117/236  (117/236)
Armure Armure:
77/420  (77/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Sam 18 Fév 2017 - 14:15

Le hurlement traverse les cieux, avant de s'éteindre. Immobile, la créatures observe le ciel, la spirale se refermant légèrement alors que ses couleurs s'effacent. Peu à peu, cette forme monstrueuse se brise, s'écoulant telle de la poussière sur le sol, ne laissant que la tête de présente, qui se brise, alors que la silhouette « humaine » du héraut de Phobos se redresse. Son cosmos, affaibli il faut bien l'avouer, se refermer sur sa forme, le recouvrant de nouveau des mêmes vêtements de combat, alors que le crâne et « masque » est ouvert, laissant voir son visage, aux teintes grises et aux iris surnaturelles. Posant son regard sur la jeune femme... il se retourne alors, puis, alors que Ludwig s'apprête à décoller, une voix résonne. « Que... ? »

Tournant alors le visage, il observe la barrière se former, observant à l'intérieur de la lumière. Une énergie, capable de ramener quelqu'un à la vie ? Une énergie, capable de voler une âme aux Enfers ? ! Le masque se refermant sur lui, la voix inhumaine résonne alors à nouveau, tandis qu'une lueur se dessine dans la fissure à l'aspect de bouche. Il tend alors doucement la main, une énergie sanglante se formant entre ses doigts. « Comment oses-tu... ? Je détruirais cette « lumière »... » Puis, un bruit interpelle le héraut. Il commence à manquer de temps. La simple disparition de la forme abyssale du héraut ou même la mort, bien que rapide, de la Saintia, n'ont fait que dire aux créatures qui encerclent le territoire... qu'ils pouvaient maintenant jouer. De plus, la prêtresse elle-même semble accablée. Que se passe t-il ? N'avait-elle pas un gardien ? Fermant la main sur sa propre énergie, l'écrasant pour la réabsorber ensuite, il se retourne alors. « Tu seras un bon repas... pour ces créatures. » Il pousse alors sur ses jambes, son corps s'élevant rapidement et, suite un premier battement d'aile, commence à partir rapidement.

Il s'élève alors, haut dans le ciel, ne pouvant observer que des formes entre les arbres, des mouvements. Il semble que le duo... non ? Le trio … - qui est cet homme ? - soit encerclé par les créatures. Il ne peut voir la silhouette de la guerrière chargée de la protection de la prêtresse d'Arès. Pas de conclusion hâtive... pas de réflexion concernant la situation de la gardienne, le temps n'est pas à cela. Les ailes battant à nouveau, il tombe alors violemment en direction de la prêtresse. Arrivé à ses côtés, un œil s'ouvre sur le crâne, fixant la prêtresse. Puis, hochant la tête, il lance doucement... « Il est donc temps d'arrêter de jouer. » Puis d'un autre battement d'aile, il se dirige vers les bois, s'enfonçant. Passant entre deux arbres, il attrape la gorge d'un zombie, donnant assez de force pour écraser son corps contre un arbre, avant de faire naître trois tentacules, ceux-ci s'assemblant à l'image d'une épée. Il l'enfonce alors dans le corps d'un autre zombie, avant de déployer les trois appendices, pour qu'ils attaques trois autres zombies se trouvant à l'arrière. S'envolant à nouveau, il brise les branches en dépassant la cime des arbres, avant d'ouvrir la main. De la brume sombre commence à se former entre les arbres, plongeant les créatures dans une obscurité sans fin.

« Il n'y a pas de répit pour les damnés... Et malheureusement pour vous, vous en faites autant parti que moi ! » La brume s'élève alors, grimpant dans les arbres. Le plus d'ennemis possibles... Créer un trou dans ces légions, et en profiter, du mieux possible ! Ouvrant les bras, des yeux commencent à s'ouvrir contre son crâne. Une lueur obscure s'élève dans la brume, des mains se dessinant, attrapant les créatures pour les tirer dans les abysses. « Rejoignez mon monde... » Une cité... des yeux s'élèvent dans les ruelles, encerclant les monstres emmenés jusque dans les Abysses. Mais, dans le monde mortel, le héraut préfère observer la forêt en contrebas... Il n'y a pas de temps à perdre à observer ce qui se passe pour ceux qui ont été enfermé dans les abysses.

Le combat n'est pas terminé...

Attaque cosmique:
 

----

Récupération divine : 52 points de vie + 52 points de cosmos

Coups donnés: 5 (cps physiques) + 40 (Das Erhabene Chaos (50 si subie de plein fouet)) = 45 (ou 55)
Coups reçus : 0
Coups parés : 0

PV: 125
CS : 113 - 40 = 73
Armure : 285

----------------------------------------

Élément RP à prendre en compte: Le Berserker de Nosferatu possède un cosmos à l'aspect proche de celui du dieu de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 217


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 22 Fév 2017 - 16:19

Si je ne dis pas de bêtise, je lance le dé pour savoir si je m'en sors ou pas, ou un peu. Razz

( Si soucis MP il n'y a pas de soucis ^^ )

4 rhaaaa pas loin mdrrr


Dernière édition par Flagello le Mer 22 Fév 2017 - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maître des Dés
Lanceur de Dés
avatar
Messages : 1270


MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 22 Fév 2017 - 16:19

Le membre 'Flagello' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé Saint Anthologie' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Flagello
Civil
avatar
Messages : 217


Caractéristiques
Vie Vie:
194/194  (194/194)
Cosmos Cosmos:
210/210  (210/210)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 22 Fév 2017 - 16:42

Que pouvais-je faire ? Rien, je le savais, et ça me mettait dans une rage folle que j'essayais de contenir comme je pouvais. Autour de nous, les créatures semblaient bien se moquer du dôme de protection de la Prêtresse. Ils allaient le détruire, la Dame paraissait ne pas avoir assez de concentration pour qu'il puisse résister plus longtemps.
C'était fait de moi. Sans armure, mon cosmos guerrier endormi était loin de pouvoir se réveiller. Je fermais les yeux. Convaincu de mes erreurs. Convaincu de ma folie.
J'allais tout faire pour redevenir ce que j'étais. Non, j'avais du talent, on l'a brisé, mais je ne voulais pas le gâcher, je devais rattraper le temps perdu. Je n'avais plus de temps à perdre. La mort se montrait devant moi. J'allais perdre la vie.

Je serrais les poings, fier malgré tout. Je regardais les créatures, je n'avais plus rien à dire, ni à la Prêtresse, ni à personne, le message était clair, je reviendrai plus fort, prêt à lutter. A me venger peut-être. Le dôme se fissurait, ils attaquaient.
Mon mutisme cessa juste avant.
-" J'obéirai, et bientôt je serai à la forteresse !" Lançai-je à l'encontre d'Alia. Même si cela était plus un souhait qu'une certitude ne connaissant point ce qui allait m'arriver, mais je montrais des bribes de ma nature en ne montrant point de peur ni de crainte devant l'action des monstres.
Je ferai tout mon possible pour accomplir mon devoir, et retrouver les miens.
J'avais enfin ouvert les yeux sur moi, sur mon existence. Je ressentais cette sensation de libération de plaisir.
Le dôme explosait, l'attaque des monstres ne me ratait pas, et me balaya net sans me laisser aucune chance de résister, mon état ne me le permettait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Jeu 23 Fév 2017 - 18:34


RP COMBAT
Les monstres déchaînés se ruaient sur leurs proies avec une avidité folle. Les yeux exorbités, la bave aux lèvres, tout en poussant des grognements bestiales, ils se jetèrent vers la magnifique femme qu'était la prêtresse d'Arès, dont la beauté surnaturelle semblant attirer comme une flamme attirait les papillons. Sauf qu'ici, si la flamme n'y prenait pas garde, elle finirait étouffée par la horde pestilentielle et sauvage qui s'excitait à sa vue. Digne de son rang, elle pourfendit d'une manière implacable les premières créatures difformes qui s'étaient approchées d'elle, mais leur nombre ne faisant qu'augmenter, elle allait finir par être dépassée. Tandis que la meute affamée allait les submerger, Alia, représentante du dieu de la guerre, ressentit alors l'imminence d'un danger et leva les yeux. Elle découvrit alors des fauves étonnants et surnaturels, constitués non pas de chaires mais d'écorces et de racines. Ces choses sans noms projetèrent alors un liquide verdâtre vers elle, mais la maligne n'était pas une débutante. Tout ce qu'ils touchèrent était alors en réalité une illusion, la prêtresse d'Arès étant alors située à plusieurs mètres de là. Flagello quant à lui, n'avait plus les moyens de se défendre, et fut alors dévoré vivant par les morts difformes et grotesques. 



Tandis que les choses qui n'avaient pu avoir leur part se tournaient vers Alia, le héraut de Phobos passa enfin à l'action.  Le nosferatu, créature indicible et insondable même parmi les guerriers fous et sauvages d'Arès, déchaîna sa férocité en faisant montre d'une habileté sans pareille, et en se mouvant telle la créature de la nuit qu'il était. Implacable, il broya les malheureuses créatures qui avaient eues la malchance de se retrouver prises dans ses griffes, puis virevoltant dans un ballet aérien aussi majestueux qu'inquiétant, il ouvrit une brèche dans les ténèbres pour expédier une bonne partie de ces abominations dans les abysses où les attendait une mort aussi certaine que cruelle. 

Mais tandis qu'il observait les  contrebas de la forêt, une main griffue se referma avec fermeté sur lui. Il s'agissait d'une main en bois, constituées de branches, d'une main squelettique et à la solidité impressionnante. D'un geste puissant, cette main fracassa le héraut au sol. Après l'impact, se rassembla autour de lui des arbres affichant des faciès étranges et malsains. 

"La main verte!" 30 dégât élément terre 

Dans le même temps, les fauves qui épiaient Alia firent brûler leurs étranges têtes en forme de citrouille et de navet avant de lui expédier plusieurs boules de feux! 

"Boules de feux!" 30 dégâts élément feu 

Les flammes commençaient à se propager, rendant la scène encore plus chaotique qu'elle ne l'était déjà, le feu et la fumée obscurcissant davantage encore la visibilité. Les morts grotesques devinrent encore plus déchaînés , assaillant les deux serviteurs d'Arès. 

"La ruée vers la faim!" 15 dégâts sur alia, 15 dégâts sur ludwig, élément mort






Information sur le combat
- Recharge cosmique : oui pendant le combat
- Récupération divine : oui après le combat


Autre info : 40 morts vivants/ 10 arbres malveillants/ 15 fauves sylvestres. Le feu provoquera des dégâts supplémentaires au tour suivant. Désormais les joueurs peuvent fuir sur 5 ou 6


Rappel des règles : Lien
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Lun 27 Fév 2017 - 21:43


Garder ses forces le plus possible, faire preuve d’intégrité, se battre et ne renoncer à rien, surtout pas devant ces créatures débiles et geignant comme des singes. Le héraut de Phobos a commencé à faire le ménage à sa manière, n’hésitant pas à user des forces vives de son pouvoir pour faire reculer la horde. Pour ma part, il est vrai que je me suis sortie de la situation périlleuse dans laquelle j’étais, abandonnant le transfuge à ce qu’il était : un moyen de détourner l’attention des créatures pour un temps. Et c’est ainsi qu’il ne peut que se retrouver découpé en morceaux pour servir d’amuse-gueule à toute la cohorte de monstruosités. J’espère qu’il aura noté la somme des choses que j’aurai pu lui dire. Seul Arès peut le pardonner de sa faute, quand bien même, je n’ai pas saisi qui l’avait disgracié, à priori un cardinal ?

Mais il y avait plus important pour l’heure, car certaines créatures avaient décidé de jeter leur dévolu sur moi en dépit des efforts répétés que je pouvais donner. Des boules de feu ! Elles n’y allaient pas par 4 chemins mais au lieu de me préserver des flammes, je décidais de les recevoir afin de m’économiser quelques forces qui pourraient me faire défaut par la suite. Le Héraut de Phobos était en bonne posture mais peut être que ça n’allait pas durer.

Les flammes étaient vives mais leur puissance était loin d’égaler celles de notre royaume, en ferveur tout du moins. La douleur fut vive mais je me préparais déjà à encaisser bien plus, déployant mon épée en signe de défense pour repousser les assaillants. S’il y a bien une chose que je peux faire, c’est défendre et ne rien laisser passer tout en donnant les coups que méritent toutes ces choses. Les repousser, coute que coute. Ainsi mes parades laissent place à des attaques vives, énergiques ; il est hors de question de leur laisser plus de marge de manœuvre.

Quant au héros de Phobos, je n’ai aucune idée de ce qu’il compte faire et je compte bien lui souffler quoi faire !

- Il faut faire une percée ! A ce rythme-là, nous ne tiendrons pas longtemps ! concentrez-vous sur l’assaut et je me réserverai pour que toute la puissance vengeresse d’Arès coule au travers de vos veines !

Opérer à vif, percer les forces ennemies, être en position offensive nous préserverait mais il ne fallait pas rester ici quitte à y laisser quelques plumes dans l’opération.



Vie 148 - 30 = 118
Cosmos : 100 -15 +10 = 95
Coups reçus : 30
Coups Parés : 15
Coups donnés : 5 coups physiques.
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos, Berserker du Nosfératu
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Descendant du Nosferatu, Kaiser du clan Rosenthal et de la Garde Prétorienne de la Peur.
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
100/200  (100/200)
Cosmos Cosmos:
117/236  (117/236)
Armure Armure:
77/420  (77/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mer 1 Mar 2017 - 18:05

Une seule erreur de réflexion peut transformer ce combat en une véritable hécatombe... Ou plutôt en un carnage violent de la représentante d'Arès et de la Voix de Phobos. Les créatures ne semblent pas se défendre – serait-ce une preuve d'un possible manque d'intelligence ? Ou d'autonomie ? - mais concentrent toutes leur force à une seule chose : détruire les adversaires face à eux. Pour des raisons proches – la destruction et non le manque d'intelligence ou d'autonomie – le héraut souhaite se concentrer, lui-aussi, sur un aspect pleinement offensif. Ainsi, lorsqu'il est violemment attrapé et envoyé en direction des arbres, il ignore la douleur de l'impact brutal, ne cherchant en rien à réduire les différents dégâts. Se redressant, il observe les alentours, alors qu'une fumée épaisse commence à s'élever entre les arbres. Au moins, une chose est certaine... elles ne sont peut-être pas si idiotes que ça. Elles sont dotées d'une intelligence particulière, basée sur un instinct et sur leur existence en tant que « meute ». Ce dernier élément est bien ce qui manque entre la prêtresse et le héraut...

Les silhouettes des zombies commencent à approcher, vives et violentes. À nouveau, la question de la défense se pose... mais encore maintenant, la réponse est claire. Et alors qu'il se tient face aux créatures, celles-ci sautent sur lui, assaillant le héraut de coups violents. Lorsque l'assaut le plus violent est passé, des zombies restent accrochés à lui, tentant de dévorer sa chair changeante. Posant alors doucement sa main sur le crâne de l'une des créatures, son masque se brise à nouveau. Ses iris vibrent violemment, alors qu'un mot résonne à travers l'espace. « Angst... » Le cosmos du héraut explose alors brutalement, englobant le plus possible de créatures, telles des ronces. Puis... plus rien.

Attaque cosmique a écrit:
Jenseits der Rosen (Élément Ombre) – 60 points de Cosmos – Attaque au 7ème Sens – Au-delà des Roses.
« Rosenthal est le Sanctuaire... là ou apparaît la vérité qui se trouve au-delà des roses. »
Le premier mouvement de cette technique enferme le corps et l'esprit de l'adversaire dans le sanctuaire des Rosenthal, la Plaine aux Roses. L'esprit, à ce moment là, peut se demander si ce lieu n'est pas une simple hallucination... mais il n'en est rien.
Enfin, des mains commencent à apparaître autour de lui, le tenant tel un enfant tiendrait son jouet le plus précieux. Peu à peu, un corps à la fois magnifique et monstrueux se dessine, dévoilant un visage semblant composé de bois... avec pour seul trait, une spirale envoûtante. Peu à peu, celle-ci s'ouvre, laissant apparaître un œil sans paupière. Le contact avec cet œil unique crée une puissante attaque psychique dans laquelle de malsaines images s'intègrent.
Il est dit que si le héraut utilise toute la puissance requise, les différentes réalités se mélangent, et Ludwig garde cette apparence même sur le sol de notre monde. La violence de sa prochaine attaque sera proportionnelle à la folie et à la monstruosité de son âme.
Effet : L'adversaire ne pourra se défendre au prochain tour. Votre prochaine attaque cosmique devra obligatoirement être différente de celle-ci. Sinon, l'effet n'est pas prise en compte. (seulement si 60 points de cosmos dépensé) - Ne peut être utilisée qu'en dessous de 100 points de Cosmos

Les bois ne sont plus, il n'y a plus qu'une vaste plaine de roses, un ciel sombre, une lune écarlate et des lueurs surnaturelles dansent, au rythme d'une flûte. Les créatures attrapées, englobées par le cosmos, sont présentes en cet endroit. Puis, du sang commence peu à peu à s'écouler de la lune, formant l'aspect abyssal de Ludwig, qui arrive brutalement au sol, au milieu des prisonniers de cet autre monde. Redressant alors son corps, la spirale de son visage s'ouvre brutalement, un œil fixant la lune.... et un long hurlement, qui vient briser les frontières entre ces deux domaines. Que pouvait voir la prêtresse, si elle s'est intéressée au combat du héraut ? Rien... juste les créatures et Ludwig qui s'effacent totalement de ce monde. Totalement ? Bien sûr que non... Le héraut de Phobos est un guerrier d'Arès et il combat, autant que les autres. En brisant les frontières, il apparaît sous cette forme abyssale, monstrueuse, formée par les véritables couleurs de son âme. Hurlant vers le ciel, son corps imposant exerce une pression importante sur les arbres alentours, les faisant tomber en se redressant totalement. Puis, d'un mouvement vif, les trois tentacules viennent faucher plusieurs adversaires, enchaînant ainsi plusieurs coups. Il peut ainsi, parfaitement "faire une percée" dans la meute adverse, comme proposé par la prêtresse. Cette idée, le héraut l'avait déjà eu. Car après tout...

autant les anéantir totalement... ils ne feront pas de bons repas...

------

Coups donnés: 60 (Das Erhabene Chaos (Jenseits der Rosen) + 5 (cps physiques) = 65
Coups reçus : 30 (Main Verte) + 15 (Ruée vers la faim) = 45
Coups parés : 0

PV: 125 - 45 = 80
CS : 73 - 60 + 10 = 23
Armure : 285 - 45 240

----------------------------------------

Élément RP à prendre en compte: Le Berserker de Nosferatu possède un cosmos à l'aspect proche de celui du dieu de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Jeu 2 Mar 2017 - 16:33


RP COMBAT
L'affrontement devenait de plus en plus chaotique.  Les flammes se propageait avec une vitesse folle, la fumée qui se dégageait alors obstruant les sens des guerriers d'Arès.  La prêtresse se battait avec ferveur, frappant les monstres comme elle pouvait tout en insufflant de l'énergie au héraut monstrueux et terrible de la Peur. Alia tenait bon malgré les flammes qui la dévorait désormais, nous permettant de dire qu'elle mettait littéralement le feu sur son passage telle une torche humaine.  Quant à Ludwig, il se déchaîna comme le véritable démon qu'il était, emportant les monstres dans, semble t il, une dimension qui lui est propre. Tandis que les réalités se mélangeaient, faisant disparaître les bois au profit d'une plaine de roses, le guerrier dévoila un aspect monstrueux et cauchemardesque qui n'avait rien à envier à ses adversaires du moment. Il les massacra à tour de bras, telle la faux de la mort s'abattant sur ceux qui étaient appelés à mourir, surgissant de son monde après avoir anéantis ses proies pour continuer de frapper, encore, encore et encore! Les flammes se propagèrent également sur lui, lui conférant en même temps que de nombreuses blessures un aspect encore plus délirant et effrayant. 



Malheureusement pour lui et la prêtresse, toutes les créatures n'avaient pas encore péris. Si l'ensemble des morts grotesques et des fauves innommables étaient désormais tombés, il restait encore ces arbres démoniaques, créatures malfaisantes et surnaturelles qui ne semblaient craindre le feu des fauves malgré leur nature végétale. Laissant entendre une plainte déchirante, les arbres au milieu des flammes firent apparaître alors d'énormes racines du sol, desquelles d'atroces et toute aussi grandes épines naquirent brusquement, plongeant les deux serviteurs de la Guerre et de la Peur dans un dédale végétale enflammé et les transperçant de toutes parts! 


"Labyrinthe d'épines!" 60 dégâts imparables sur les deux cibles, élément Terre. Régen: ??? 


L'heure était sombre pour les deux berserkers qui se trouvaient en proie avec une forêt maléfique bien déterminée à se nourrir de leur sang et les détruire. 



Information sur le combat
- Recharge cosmique : oui pendant le combat
- Récupération divine : oui après le combat


Autre info : 10 arbres malveillants 


 Le feu provoque 5 dégâts par tours. Désormais les joueurs peuvent fuir d'après les règles normales


Rappel des règles : Lien
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 111


Caractéristiques
Vie Vie:
219/219  (219/219)
Cosmos Cosmos:
245/245  (245/245)
Armure Armure:
315/420  (315/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Jeu 2 Mar 2017 - 21:38

Précédent : Renaissance des disparus.

Siléa était extrêmement embarrassée. Ses blessures n'avaient même pas commencé de cicatriser. Certes elles ne saignaient plus, mais la jeune femme était recouverte de bleus, de contusions, de brûlures... Elle était de plus bien plus lente et bien plus faible. Néanmoins elle tenait de faire comme si de rien était.
Le héraut d'Arès hésitait à rentrer tout de suite à Sparte pour rapporter qu'elle avait bien donné le message à Hadès, ce qu'elle était initialement censée faire. Cependant Thanatos s'y trouvait certainement encore. Et lorsqu'elle avait succombé, il ne s'y trouvait pratiquement personne d'autre pour contrer son avancée. Quitte à mourir une seconde fois alors que l'Unique lui avait ordonné de prendre garde, elle choisit de parcourir le monde à la recherche d'autres berserker.

La Bahamut déploya ses ailes, s'envola, atterri quelque part au hasard et chercha à ressentir une quelconque cosmo énergie. Il n'y avait rien, donc elle reparti. À force de chercher, elle finit par reconnaître les cosmos des siens. Elle atterrit avec violence, soulevant des nuages de poussière.
La guerrière se trouvait dans une forêt sombre et glauque envahie de bestioles plus originales les une que les autres, comme si la Nature, dans son aspect le plus affreux, avait pris vie dans une grande soif de meurtre. Elle plissa le regard pour les distinguer à travers les rideaux de flammes qui grondaient : il s'agissait d' arbres recouverts d'épines. Siléa laissa échapper un rire franc : c'était l'une des meilleures blagues qu'elle n'ait jamais vues.
Elle avança en frappant les créatures hybrides qui se trouvaient sur son chemin, jusqu'à se trouver face à deux autres berserker, qu'elle observa un instant avant de saluer. Leurs cosmos étaient comparables au sien et l'un d'eux, une femme, était dotée d'une beauté divine. Il ne s'agissait pas de n'importe qui.

"Je suis le berserker du Bahamut et héraut de notre vénéré Seigneur. Que se passe-t-il ici ?"

Tout en parlant, elle entreprit de débarrasser quelque peu les alentours des nuisibles qui gênaient. Elle tenta de cibler un par un les esprits de tous ces pantins et, même si elle y parvint, cela l'épuisa beaucoup, notamment avec l'incendie qui l'affaiblissait.

La torture de l'âme [glace] 40pts de Cosmos. Attaque Forte
Fermant les yeux, joignant les mains en prière, le cosmos particulierer de Siléa entre en résonance avec l'esprit de son adversaire. Elle torture ainsi l'esprit de son adversaire, fragilisant son esprit et dont la folie le guettera. 

_________________

HP: 104
Cs : 111 - 40+10=81
Armure : 245

Coups donnés : 45
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Dim 5 Mar 2017 - 23:17

Tout a été balayé lorsque le héraut de Phobos à usé de son attaque la plus meurtrière et la plus violente. Les créatures et toute la végétation déjà malmenée n’ont pas eu d’autre choix que de plier sous les coups. La voie serait donc presque libre. Il a avancé pour se frayer un chemin au travers de la masse et je n’ai pas attendu que les choses se gâtent plus. D’ailleurs, il ne reste que quelques rares créatures grotesques éparses et déboussolées qui ne rallieront pas la cause de leur chef ici. D’autres plus imposants sont en revanche en train de se regrouper, des arbres vivants et qui ne comptent pas nous laisser ce privilège.

Et nous n’avons pas le temps de fuir bien loin car déjà leurs épines sont projetées dans notre direction. Impossible d’esquiver ni d’arrêter cette attaque, non pas qu’elle soit trop vive, mais il m’est impossible de réagir à une attaque provenant de notre dos. La douleur est fulgurante et manque de me renverser. Je vois le Héraut se battre à quelques mètres de moi. L’attaque l’a mise en périlleuse situation et il m’est impératif d’agir sans délais.

Plaçant mes mains en face de moi, dans sa direction, j’envoie tout ce que je peux pour lui transférer un maximum de vitalité. Ces créatures pourraient avoir raison de nous très prochainement. Il faut donc user de tout notre pouvoir pour en venir à bout dès à présent.

- Ressent le pouvoir de l’Unique…. !

Il se passa alors quelque chose que je n’avais pas prévu. Une arrivée fortuite. J’avais déjà croisé cette guerrière au service d’Arès dans la salle du trône lors de la sanction qui me fut donnée. Héraut d’Arès, tel que j’ai pu le voir à son armure. Et sans plus de questions, se présente et se lance à l’assaut des créatures. Il ne sera pas dit que je serais restée immobile cette-fois ci !  

- Nous sommes arrivés au beau milieu de cette situation sans avoir d’explications compréhensibles. Pour l’instant il faudra rendre coup pour coup !

Et d’une salve de Cosmos s’embrasant en moi je me décidais à attaquer, qu’importe la suite, pourvu que le courage nous donne raison. Je fais se rejoindre mes mains au-dessus de ma tête jusqu’à ce qu’elles claquent et fassent apparaitre des lames étincelantes prêtes à fondre vers nos adversaires de bois et d’épines…

- Nul n’échappe à la justice !


Sur mon ordre, sur nos ennemis, pour la gloire d’Arès et notre victoire prochaine.


--------------------------------------------
Vie 118 - 60 = 58
Cosmos : 95 + 10 - 60 - 30 = 15
Coups reçus : 60
Coups Parés : 0
Coups donnés : 30 (ombre)

Frappe de justice (ombre) : 30pts de Cosmos. Moyenne.
Attaque permettant à Alia de fendre le ciel avec son épée et de provoquer un déluge de lames toutes plus tranchantes les unes que les autres.

Transmission de vie/cosmos - de 10 à 60 pts de cosmos : 40 Pv / 20 Cosmos
Revenir en haut Aller en bas
Ludwig von Rosenthal
Héraut de Phobos, Berserker du Nosfératu
avatar
Rôle : Héraut de Phobos, Descendant du Nosferatu, Kaiser du clan Rosenthal et de la Garde Prétorienne de la Peur.
Messages : 114


Caractéristiques
Vie Vie:
100/200  (100/200)
Cosmos Cosmos:
117/236  (117/236)
Armure Armure:
77/420  (77/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Lun 27 Mar 2017 - 2:20


HRP a écrit:
Désolé pour cette attente, j'ai eu une baisse d'inspiration et l'esprit occupé. La qualité de la réponse est pas top, je me rattraperais aux prochains posts :/

Dans la furie d'un combat, il est difficile de se concentrer sur les paroles d'une demoiselle. Son œil unique fixant les créatures, il ignore – non pas par manque de respect, mais par concentration extrême – la conversation qui se déroule à quelques mètres de lui. Les derniers événements donnent d'ailleurs raison au héraut : cette forêt d'épine s'est dressée d'un mouvement vif, usant des ressources les plus profondes de la Terre pour s'élever dans toutes les directions. Rien ne doit être laissé au hasard... Tel un fauve, il avance lentement, son œil unique observant les environs. La douleur née des flammes, ainsi que des pointes végétales enfoncées dans sa chair, est bien présente, mais la situation psychique du héraut est actuellement un bon moyen d'oublier cette souffrance constante. Car ce n'est pas le vide qui actuellement domine l'esprit de Ludwig, mais bien un violent torrent d'émotions et de paroles abyssales.

C'est ce torrent d'émotions qui avance brutalement dans le combat, fauchant à nouveau les adversaires. Les épines qui s'enfoncent dans son corps, son sang étrange qui vient nourrir la terre et les plantes … rien ne l'empêche de frapper à nouveau, avec violence. Puis, le héraut s'arrête dans ses frappes, observant les environs, observant les créatures. Même sous cette forme, cela pourrait être long et fastidieux en utilisant seulement la force physique. Après tout, une simple humaine réussie à survivre... alors pourquoi des êtres non-humain ne pourraient pas avoir la même chance ?

Il est possible de voir une créature, sombre, efflanquée, ramper contre le corps osseux du héraut. Elle semble ne rien faire, bien que pour les rares personnes qui pourraient l'observer, elle donnerait l'impression d'être toujours là... sans pour autant l'avoir vu une seule fois. L'humanoïde observe les lieux de ses yeux mordorés, avant d'observer la lune, son sourire malsain s'étirant, au point de déchirer la matière sombre qui compose son corps. Habituellement invisible, hallucination du héraut même, cette créature brise la frontière entre sa propre réalité et celle-ci lorsque Ludwig est dans une situation précise : quand il prend cette apparence. *Cette sensation... * Cette pensée accompagne l'énergie qui vient s'infiltrer en lui, don de la prêtresse. Cette nouvelle recharge apporte de nouvelles possibilités... ou au moins une : celle d'accélérer la destruction de ces créatures. Son iris commence à s'animer, un afflux de cosmos se formant autour de lui. Des mains sombres commencent alors à sortir du sol, suivies par des corps faméliques, sensiblement identiques – bien que moins individualisés – que la silhouette qui trône sur le dos du héraut. Les corps rampent, attrapent, mordent, tout ce qui peut l'être, tout ce que le héraut veut voir disparaître. Bientôt les silhouettes devinrent ombres, les légions noires s'étendant sur leurs victimes végétales, s'infiltrant dans leurs existences... pour ensuite les avaler, disparaissant avec les légions noires.

Attaque Cosmique a écrit:
Das Ehrabene Chaos (Élément Ombre) – 40 points de Cosmos – Attaque Forte – Le Chaos Exalté
L'une des plus puissantes techniques du héraut plonge sa victime dans de profondes abysses. Bien loin d'être le véritable domaine du champion de Phobos, ce lieu n'en reste pas moins lourd, dangereux. Parfois cet endroit peut se manifester sous l'apparence d'une ville en ruine, d'un labyrinthe sans fin, ou tout simplement d'un gouffre, dont on ne verrait pas le fond. Mais quelque soit l'image dans laquelle l'adversaire se trouve, des éléments restent identiques : une mélodie lointaine, des mouvements dans les ombres et des orbes aux couleurs surnaturelles. Écoutera t-il la musique ? Cherchera t-il à fuir ? Toute réponse mènera à la même conséquence : l'espace viendra à se tordre, cette réalité l'arrachant de son corps le transformer en une immondice. Puis, cette âme sera déchirée et ramenée à cette triste réalité qui est notre monde. Illusion ? Hallucination ? Cauchemar ? Ou réalité... ? La puissance utilisée, en tout cas, peut parfois laisser de fortes séquelles.
Effet : Si subie de plein fouet, votre attaque gagne 10 points d’efficacité.

Le héraut ressent sa propre énergie faire le lien entre les Abysses et ce monde. À chaque seconde de celui-ci, son apparence monstrueuse semble s'effriter. Puis, sa silhouette « ordinaire » pose pieds au sol, le visage caché par ce masque crânien. La fissure en forme de sourire présente, il observe les alentours, avant de tourner sa tête en direction de la prêtresse et du héraut de la Guerre. Il se dirige alors dans leurs directions d'un pas rapide. Pendant son mouvement, ses doigts bougent légèrement, des tentacules sortant de sa manche, pour s’entrelacer et gagner un étrange éclat métallique. Épée en main, il salue alors, respectueusement, la demoiselle, héraut d'Arès. « C'est un honneur de combattre à vos côtés. » Puis, se mettant en garde, Ludwig attend la suite.

-----

Coups donnés: 5 (cps physiques) + 40 (Erhabene Chaos (50 si subie de plein fouet)= 45 (55)
Coups reçus :  60
Coups parés : 0

PV: 80 – 60 – 5 (Effet flamme) + 40 = 55
CS : 23 + 20 – 40 + 10 = 13
Armure : 240 – 60 = 180

----------------------------------------

Élément RP à prendre en compte: Le Berserker de Nosferatu possède un cosmos à l'aspect proche de celui du dieu de la Peur.
Revenir en haut Aller en bas
Maître des quêtes
Maître de vos vies et... de vos morts
avatar
Rôle : Gamemaster
Messages : 1306


Caractéristiques
Vie Vie:
0/0  (0/0)
Cosmos Cosmos:
0/0  (0/0)
Armure Armure:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Lun 27 Mar 2017 - 15:42


RP COMBAT
Les guerriers d'Arès semblaient en bien mauvaise posture, les arbres bénéficiant sans conteste de l'avantage numérique ainsi que du terrain. De plus, il s'agissait d'ennemis dépassant l'entendement, sortant largement d'un ordinaire habituellement constitués soit de vermines humaines pathétiques, soit de sombres soldats surgissant littéralement des Enfers, soit de pathétiques saints au service de la veuve et de l'orphelin.  Et si les serviteurs d'Arès ne déployait pas moins une certaine sauvagerie semblable à celles des créatures qui les ont agressés, ils étaient ici acculés. Jusqu'à l'arrivée providentielle du héraut de leur maître suprême. Le berserker du bahamut, annonciateur de la guerre et du carnage, fit irruption alors dans cette scène déja chaotique.  Sans perdre de temps, la jeune femme qui incarnait la volonté guerrière d'Arès attaqua avec fureur les êtres surnaturels qui malmenaient les siens.  La magnifique guerrière semblait comme prier, mais cette prière tenait davantage d'une malédiction, les arbres se mettaient à gémir tandis qu'elle les faisait souffrir. Telle Jeanne d'Arc inspirant les soldats français, elle attisa la flamme guerrière des berserkers qui se déchaînèrent. 



C'est dans un torrent d'épées et de griffes, d'ombres et de flammes que périrent alors les arbres démoniaques. Des cris inhumains et déchirants se faisaient entendre tandis qu'ils s'écroulaient. Le paysage était apocalyptique et dévasté, tout ce qu'on attendait en fait de berserkers lancés au combat et commandé par le héraut de la Guerre. 




Information sur le combat
- Recharge cosmique : oui
- Récupération divine : oui


Autre info : Victoire des joueurs


Rappel des règles : Lien
Revenir en haut Aller en bas
Siléa
Héraut d'Arès, Berserker du Bahamut
avatar
Rôle : Transmettre la parole d'Arès
Messages : 111


Caractéristiques
Vie Vie:
219/219  (219/219)
Cosmos Cosmos:
245/245  (245/245)
Armure Armure:
315/420  (315/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Mar 28 Mar 2017 - 16:13

Les derniers ennemis avaient été réduits à néant par les attaques des fidèles d'Arès. Siléa afficha une moue déçue : il n'y avait déjà plus de jouets ? Elle laissa trainer un regard sur leurs dépouilles, avec le vain espoir qu'ils se relèvent. Elle trouvait cette situation assez frustrante: à peine arrivée sur un lieu plein d'actions on lui retirait le droit de s'amuser.
La Bahamut haussa les épaules : elle s'amuserait ailleurs.

Le héraut d'Arès se rappela alors de la raison de sa venue : ramener d'autres fidèles au bercail pour contrer l'avancée blasphématoire du dieu de la mort. Puisqu'il n'y avait plus rien à faire ici, autant rentrer au plus vite. Il était inconvenant de laisser un tel insecte ramper jusqu'aux pieds de l'Unique. Il faudrait le supprimer avant même que le regard d'Arès ne tombe sur cette vermine et n'en soit importuné.
À travers les carcasses fumantes des arbres déracinés, leurs épines tendues avec burlesque vers le ciel, la berserker chercha les deux autres guerriers. Son regard tomba sur Ludwig, qui sortait à peine de son combat.
Les yeux de Siléa s'écarquillèrent d'émerveillement, tandis que son visage rayonna d'une joie à l'état le plus pur. Entre son apparence à glacer d'effroi les Olympiens au coeur le mieux accroché et sa cosmo énergie qui la mettait elle même mal à l'aise... Elle déduit que le berserker était un proche de l'Unique ou de ses fils. Et il était génial.

Alia avait expliqué qu'ils s'étaient retrouvés en ces lieux par hasard et qu'ils ne connaissent rien à la situation actuelle de l'Irlande.
Siléa hocha la tête

"Bien... Je vais poursuivre mes recherches en ces lieux. Et, à moins que vous ne vous trouviez ici suite à un ordre de notre Seigneur..."

La Bahamut n'était qu'un humble avatar de la volonté de l'Unique. En l'absence de directives allant dans ce sens, elle ne contredirait pas ses paroles.

"J'invite l'un de vous à rentrer à Sparte. Un rat s'est infiltré jusqu'aux Portes de la Guerre. Thanatos a le front de croire que l'Unique peut le recevoir. Éliminez le avant que sa présence ne soit remarquée!"

Ses yeux brillèrent. Elle avait compris le potentiel de ce lieu.

"Que l'autre me suive. Nous allons répandre le carnage et la ruine sur cette belle île."

Sur ces belles paroles, la guerrière s'envola à nouveau.

=> Les cimetières
Revenir en haut Aller en bas
Alia
Prêtresse d'Arès
avatar
Rôle : Voix de l'Unique - Prêtresse d'Arès - Alia est une mortelle dont la beauté n'a pas d'équivalence terrestre (Talent Rp)
Messages : 407


Caractéristiques
Vie Vie:
164/164  (164/164)
Cosmos Cosmos:
336/336  (336/336)
Armure Armure:
420/420  (420/420)

MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    Jeu 6 Avr 2017 - 13:38

Les choses venaient de prendre une nouvelle tournure. Il avait été question un moment de préserver ceux qui se battaient, de les assister afin qu’ils ne succombent pas car effectivement, avoir des envies de bataille nécessite une sauvegarde, une résilience importante. On ne peut se prévaloir de défier le monde sans être assisté ou assuré d’être soutenu. Et c’est ce que j’ai fait pendant un temps, gardant en vie le héraut de Phobos. Puis est arrivé le héraut d’Arès. J’avais croisé cette guerrière dans la salle du trône lors de la mise en évidence de ma faute avec l’incapable saint d’Athéna. Un salut, une respectueuse attitude, ce fut tout ce qui allait être perceptible de ma personne dans le cas présent… jusqu’à ce que la situation évolue. Inutile de parler de trop ou de faire des présentations au moment le moins opportun. Le temps viendrait.

Et lorsque finalement tous, moi comprise, décident de frapper ensemble les créatures infâmes osant se jeter sur nous depuis quelques minutes, c’est dans un torrent de violence, de Cosmos et de frénésie que les derniers arbres vivants passent de bois à cendres en quelques instants. Voilà qui est mieux… et qui saurait donner un peu de latitude à notre présence et action sur l’ile.

Reste que le héraut d’Arès nous prévient par quelques mots précis et dirigés que notre royaume est le théatre d’un affrontement ; que Thanatos lui-même semble intéressé par une rencontre avec l’Unique. S’il doit être fait quelque chose, est-il encore possible d’arriver à temps et d’entraver la marche du dieu de la Mort ? Cherchant quelques instants une réponse à cette question, je n’ai pas de mal à imaginer comment agir pour contrer son avancée.

- Ma présence est sans doute plus utile si je rentre à Sparte. Il est inutile de laisser les troupes de notre royaume affronter seules cette engeance. Surtout si notre seigneur doit se retrouver à combattre le dieu de la mort…

J’allais demander bien d’autres choses, comme par exemple si on savait quelles étaient les revendications et les motivations du dieu des enfers, mais le héraut ne me laissa pas le temps de poser cette question. Sans doute motivée plus que jamais à en savoir plus sur ce qu’il se passait sur cette ile, c’est vers une autre direction qu’elle se dirigea sans ménagement.

Je lance un regard en direction du héraut de Phobos.

- Je rentre à Sparte ; soyez vigilants à ce qui peut trainer encore sur cette ile ; j’informerai l’Unique de ce que nous avons pu voir ici tout en prévenant de la suite des opérations que vous avez prévu…

Un sourire vient se perdre sur mon visage alors que je prononce quelques mots finalement…

- Force et Honneur, Commandant.


Et de disparaître en direction du Sud aussi vite que je le peux…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event] Irlande - Forêt de Killarney    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event] Irlande - Forêt de Killarney

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Partie II Event - La forêt se meurt [Groupe de Nemoto] FIN
» [Event] Irlande- village de Glendalough
» [Terminé] Event- La Forêt Marécageuse (Groupe n°6)
» [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre]
» [Event] La forêt en Péril - Ils étaient de si bons parents ... [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Anthologie Forum RPG :: Espace en Jeu "Anthologie" :: Le Monde des hommes :: Les 5 continents :: Europe-